It's a Zmall World - [Pierce - Igor - Asher]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

It's a Zmall World - [Pierce - Igor - Asher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
905

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: It's a Zmall World - [Pierce - Igor - Asher] Lun 22 Juil - 20:59


It's a Zmallworld




Vous connaissez tous cette musique entêtante, que l’on entend au détour d’un canal, au milieu de poupées en costumes qui dansent étrangement… Je sais que vous l’avez dans la tête en cet instant. Embarqués de force dans ce lieu mythique par des survivants sadiques. Leurs rires sont gras, leur cruauté immense, ils n’en veulent pas à votre pudeur, ils veulent votre mort. Lancés dans le labyrinthe d’Alice aux pays des merveilles en pleine nuit, dans un parc où les rôdeurs sont plus que présent, arriverez vous à entrevoir le sourire pervers du chat, qui se trouve à la sortie ? Les dés sont jetés, à vous de jouer !

Ordre de passage : comme vous le souhaitez

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's a Zmall World - [Pierce - Igor - Asher] Mar 23 Juil - 15:49

Elle n'avait posé pied à terre depuis l'Utah. Des heures de route sans jamais s'arrêter sinon pour faire le plein de sa vieille gambarde. A vrai dire, la vie humaine lui manquait depuis quelques jours, la compagnie d'autres survivants ne lui plaisaient guère à l'accoutumée mais ces dernières semaines avaient été éprouvantes. Fatigué, arrassée, elle avait rassemblé son courage le plus féroce pour arrêter sa vieille VW à l'entrée même du parc d'attraction tristement reconnu : Disneyland.

WEST CALIFORNIA - Juillet 2013
seule depuis 31 jours - sur la route depuis 22 jours.

Le moteur de la voiture coupé, elle ouvrit la portière et posa son pied sur le sol. Jonché de déchets de toute sorte, elle referma son véhicule derrière elle, par sécurité -triste habitude conservée d'un monde qui demeurait aujourd'hui inexistant - et prit le temps d'allumer une cigarette avant d'avancer légèrement. Le parc d'attraction avait perdu de sa splendeur, certes, mais il n'en restait pas moins impressionnant. Il y avait ça et là des masques des personnages les plus connus du monde des dessins-animés, quelques costumes et, évidemment, des jouets par centaines. Peluches, figurines, il était difficile pour Asher d'avancer sans entendre le fracas d'un objet qu'elle écrasait sous son poids. D'une main, elle tenait sa cigarette, de l'autre, elle serrait contre sa hanche le revolver qu'elle portait sur elle en toute occasion. Le parc était désert, pas un bruit alentour, pas un mouvement. La nuit était déjà tombée et malgré le faible faisceau de la lune, Asher avait l'impression de voir comme en plein jour. Dans un monde apocalyptique, on s'habituait à tout genre de décor. La nuit n'était plus une ennemie pour la jeune femme, plutôt une alliée grâce à laquelle elle parvenait à rester discrète et invisible aux yeux des rôdeurs.

Elle avançait dans le parc, à la recherche d'un groupe de survivants, depuis plusieurs heures lorsqu'elle cru entendre un bruit. D'un mouvement rapide et précis, elle fit volte-face, brandissant son arme. Personne ! Elle plissa doucement les yeux, mais ne parvint à discerner aucune ombre, aucun mouvement. Un nouveau bruit attira son attention, la jeune femme tourna sur ses talons, l'arme toujours tendue devant elle... personne ! La parano était aujourd'hui sa plus fidèle amie, la suivant comme une ombre où qu'elle se dirigeait. A chaque ruissellement d'eau, à chacune des apparitions du vent dans les branches ou la présence d'un animal dans les parages, elle s'imaginait toute une horde de zombie détaler. Prudence était aujourd'hui mère de sureté... Asher l'avait appris à ses dépends à bien des occasions. Elle fit quelques pas en arrière, observant avec attention le décor alentour. Plus elle s'enfonçait dans le parc, moins elle se sentait à l'aise. Mais toujours aucun zombie... On s'habituait à des villes fantômes, des autoroutes désertes et des forêts déssechées... mais un parc d'attraction ! Ici, il y avait eu tant d'éclats de rire, tant d'amusement, tant de folies. Cet endroit vendait du rêve, il fut un temps. Aujourd'hui, il ne restait de ce temps qu'un triste souvenir.

Qui est là ? un nouveau bruit l'avait prise par surprise. Cette fois-ci, aucun doute, elle n'était pas seule. Sa voix portait loin dans le parc, tant le silence régnait en ces lieux. Elle resta silencieuse un instant, stoïque, ne bougea pas. Y a quelqu'un ? l'oeil au taquet, les bras tendus devant elle, elle avança légèrement de quelques pas sans arrêter de jeter des coups d'oeil furtifs, à droite, à gauche, devant, derrière. Personne, pas âme qui vive, plus un bruit. Et puis, elle perçu un râle, comme un lointain soupir... M*rde ! elle avait à peine chuchoter. En s'exprimant à voix haute, elle avait franchi une barrière invisible entre elle et les morts. Elle s'était manifestée et ils l'avaient apparemment entendues. Un simple oubli de sa part... et elle était désormais repérée. Il ne lui restait plus beaucoup de temps avant qu'on ne la poursuive, la sortie du parc était bien trop loin pour oser une course poursuite. Alors elle tourna sur ses talons et accéléra le pas. Courir ne servait à rien, pas la peine d'ameuter le reste de la horde qui devait certainement profiter du parc en l'absence des vivants. Elle trouva refuge dans le célèbre labyrinthe adapté du dessin-animé d'Alice aux pays des merveilles. Les longs couloirs sinueux entre les haies lui permettraient de rester cacher le temps qu'on l'oublie, le temps qu'ils l'oublient... ou simplement qu'ils passent leur chemin et qu'elle puisse tenter une sortie furtive jusqu'à sa VW. Accroupi derrière un morceau de sagex représentant un rocher dans la célèbre scène du dodo, elle contrôla son arme et ses munitions... l'oreille à l'écoute du moindre petit bruit. D'ailleurs, elle cru entendre des pas, non loin de là... Quelqu'un se rapprochait, elle arma son revolver et se tint prête à répondre par la violence. Brusquement, elle regrettait la chaleur et la sécurité de son véhicule, quelle idée saugrenue que de faire une halte ici, à Disneyland...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's a Zmall World - [Pierce - Igor - Asher] Mar 30 Juil - 20:56

«A Disneyland, l'herbe sera bien plus verte, j'en suis certain. » C'était les derniers mots de Robert, vieux pompiste de son état qui n'avait aucune autre phrase intéressante avant d'y laisser sa peau. Igor n'avait pas rencontré grand monde depuis le vieux plouc de la station service où il avait planqué depuis deux mois. L'Alabama était un joyeux pays où l'herbe était bien verte mais ses habitants avaient des goûts très particuliers pour l'accueil. Alors qu'en temps de crise, mieux valait se serrer les coudes, pour le peuple de l'état d'Alabama, quand on avait une gueule d'étranger, de bon russe, c'était plus contraignant d'arriver à se trouver un logis.

Il avait rencontré deux jeunes femmes à un moment mais Igor n'avait pas su résister à leurs magnifiques pétards. Il avait tué les deux gonzesses et avait pris leurs deux Glock. Ses dernières trouvailles avaient trouvé une place parfaite dans son coffre de voiture en compagnie de centaines d'autres armes qu'il avait glané à droite et à gauche. En infiltration depuis son entrée au FBI, il avait connu tellement de violence dans ce milieu qu'aujourd'hui tuer était devenu un quasi-mécanisme. Il était le meilleur dans son domaine et aujourd'hui l'art de la manipulation lui rapportait encore bien plus de munitions et d'armes que les gentes négociations. Quand certains s'étaient battu pour conserver un brin de civilités, Igor avait triplé d'efforts pour devenir le genre de bête qu'il était aujourd'hui.

Le sang, la violence, rien de meilleur que cela, sauf peut-être la manière de tuer. Sentir une balle dans le bide de quelqu'un avait un goût assez fade, le poignard en revanche était d'une sympathie sans nom, sentir les tissus céder sous une pression assassine, rien que d'y penser. L'agent du Bureau fédéral s'était mis en route sans trop savoir ce qu'il voulait. A vraiment dire, il avait été obsédé par les mots du vieux, Disneyland avait quelque chose que les autres endroits n'avaient pas, de la bouffe. Et une grande variété de bouffe, des bonbons, des boissons et même quelques générateurs électriques. Y'avait moyen de s'y installer quelques temps au moins, juste pour se ressourcer puis refaire la route jusqu'à Montgommery et enfin prendre les choses en main : déglinguer le Complexe de haute sécurité qu'Igor visitait souvent la nuit pour se nourrir.

Il était arrivé tôt ce matin, le ciel n'était pas encore tout à fait bleu, non, la Californie s’éveillait encore et Disneyland révélait sa majestueuse grandeur. Dés l'entrée, des cadavres étalés. Apparemment le parc avait été visité plusieurs fois. Aleksandrov avait pris soin de soigner l'expédition, il avait revêtu une tenue complète d'intervention du SWAT. Son équipement majoritairement tiré des casernes policières dont il connaissait les emplacements par son métier devenait de plus en plus lourd. Chaleur écrasante. Son casque le faisait suer, sa combinaison de toile quant à elle était d'une légèreté parfaite. Ses armes étaient lourdes, un Beretta à la ceinture dans un magnifique holster FBI et dans ses magnifiques petites mains bourrues, un G36-C polymère.

Quelques heures plus tard, il était enfin restauré, il avait bu quelques canettes d'un délicieux Coca-Cola et il avait mangé deux paquets de chips. Il s'était même permis une cigarette en fin de repas. Très peu de marcheurs dans le coin cela dit, quelques groupes qu'il avait décimé non sans mal, un pied légèrement tordu qu'il le faisait souffrir. Une voix. Il était certain d'avoir entendu une voix. Une voix de fille. Il en ferait qu'une bouchée. Et voilà que la voix venait de recommencer. Il se redressa, son équipement lourd avait un autre désavantage, ça ne lui permettrait pas de bouger sans être repéré. Il pourrait esquiver les balles mais pas de façon définitive. Ca allait exploser un moment ou à un autre. Alors après une inspiration, il se leva d'un coup, arme pointée vers la voix.
«Agent fédéral, on ne bouge plus ! . »

Non mais quel con, agent fédéral. Qu'est-ce que la gonzesse d'en face en avait à foutre ? C'était la guerre dehors, la guerre et lui il se planquait encore derrière des titres dont tout le monde se foutait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's a Zmall World - [Pierce - Igor - Asher]

Revenir en haut Aller en bas

It's a Zmall World - [Pierce - Igor - Asher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-