gaylwen ∆ every teardrop is a waterfall. (hot) - Page 2
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

gaylwen ∆ every teardrop is a waterfall. (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: gaylwen ∆ every teardrop is a waterfall. (hot) Dim 29 Déc - 19:04



every teardrop is a waterfall.
(les frères scott) ▽ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Quand il repensait à sa vie d'avant, il avait l'impression de n'avoir rien vécu de ses souvenirs. Même l’assassinat de ses parents lui semblait bien loin désormais. Avec tout ce qu'il venait de vivre depuis l'invasion et ce qu'il avait vécu avant, il était obligatoirement durci. La présence de Sam lui avait ramené une douceur qu'il avait cru oublié. Si avec le reste de l'humanité, il se montrait froid et désagréable, avec elle il savait faire preuve de tendresse et d'une patience à toute épreuve. L'enfant qu'elle portait, il le voulait et n'allait pas lui dire le contraire. Désormais, il aimait se dire que la vie continuait envers et contre nous. Qu'importe le monde dans lequel, ils évoluaient tout les deux. S'il voulait vivre il fallait accepter l'inacceptable. Apprendre à aimer autre chose, essayer de voir le monde différemment. Le beau brun n'avait jamais vraiment eu d'expérience avec les enfants, il avait bien été interne en maternité, mais ça ne faisait pas une vraie expérience de parents. Certains diraient sans doute que mettre un enfant au monde dans cette apocalypse était pure folie. Gayl préférait se dire qu'ils ne seraient pas les premiers , encore moins les derniers et que l'humanité avait bien dû vivre des moments difficile. Jamais une invasion de zombies, mais il y avait eu des guerres, des bombes atomiques et encore pleins d'autres merdes et l'homme était encore là. Et même aujourd'hui avec cette invasion qui avait surpris tout le monde, certains se battaient encore et toujours. Gayl n'avait pas confiance en l'humanité, mais il avait confiance en lui et en Sam et ça lui suffisait. Pour ce qui était du bébé, il espérait tout simplement qu'il arrive à s'adapter à ce monde. Pour lui et pour Sam les choses étaient plus compliquées, ils avaient passé toute leur vie dans un monde matériel avec finalement bien peu de soucis. Pour leur enfant ça serait différemment il ne connaîtrait que la fuite. Vu comme ça, c'était assez dur à accepter de se dire qu'il ne lui offrirait que peu de moment de tranquillité et pourtant il pensait que c'était aussi un avantage. Cet enfant n'aurait rien à regretté, rien a oublier car il sera tout simplement né dans cette apocalypse. Le reste et bien c'était à eux de jouer. C'était ça être parents après tout, mais pour le moment, ils avaient une grossesse à mener à terme. Enfin c'était un peu plus la tâche de Sam, Gayl allait juste devoir la supporter et passait ses jours à s’inquiéter. D'ailleurs, il commençait déjà à être ronger par l'inquiétude... C'était toujours comme ça quand la vie de Sam était en danger. Désormais, ils devaient trouver la zone 51 pour assurer à Sam un accouchement sous des conditions bien plus adaptées que ceux qui pouvaient s'offrir.

Gayl n'était pas peu fier de lui faire découvrir le camping car et tout ceux qu'il y avait amené. Bon, il avait peu de fierté à avoir. Tout venait de l'oncle Bob, il s'était tout simplement contenter de ranger des affaires et de faire un peu de ménagement.Car oui, son oncle était excessivement bordélique.


« Je sais pas ça serait bien... »
En fait il espérait que se soit le cas, sinon il risquait de piquer sa crise et ça allait encore mal commencé. Après tout c'était leur camping car, et s'ils avaient envie d'y rester, c'était leur droit. Mais Gayl craignait que cela soit différent dans cette zone. Quant on fait vivre des gens en communautés, il faut établir des règles pour éviter que cela finisse mal. Il n'avait donc plus qu'à espérer que cela soit possible. Surtout qu'ils allaient sûrement prendre leur marque dans cette maison à roue.

Un rire amusé sortit de sa gorge quand elle parla de la place qu'elle souhaitait prendre. Vu qu'elle prenait déjà pas mal de place dans sa vie, si ce n'était pas toute la place, il n'avait aucune crainte à ce sujet. Ses bras s'enroulèrent autour de sa taille tandis que ses lèvres allèrent chercher celles de la belle brune. « Je pense que je vais réussir à te supporter » Haussant les épaules, il ajouta d'un ton quelque peu amusé.

« Mais c'est vrai que tu risques de prendre pas mal de place dans quelques temps » Il faisait bien évidemment référence aux quelques kilos qu'elle allait prendre. D'ailleurs, il allait devoir bien gérer les stocks pour qu'elle mange à sa faim. Parce que ça c'était important... Hors de question qu'elle finisse sa grossesse en étant anémiée. « On va chercher les sacs » Il la tira derrière lui bien décider à terminer rapidement ce qui restait à faire avant de se tourner les pouces. Le départ était demain, autant prendre la route en forme.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: gaylwen ∆ every teardrop is a waterfall. (hot) Lun 30 Déc - 2:34



every teardrop is a waterfall.
(les frères scott) ▽ Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Le bébé, le départ en camping-car, la recherche imminente de la zone 51, tout cela arrivait d'un seul coup, sans que je n'ai pu m'y préparer, sans même que j'ai pu m'imaginer un truc comme cela ! Franchement, on m'aurait la veille que tant de choses allaient se produire en même temps, je n'y aurais pas cru un seul instant, pas un seul traître mot. C'était juste ... de la pure folie. Nous allions prendre des risques énormes mais en même temps ... rester ici serait revenu au même. A un moment ou un autre, de toute façon, nous aurions dû faire face à la mort. De moi, ou du bébé à venir. Et comme il était simplement hors de question que je perde ce bébé, certes pas désiré initialement, nous devions partir. Et je savais qu'une fois de plus, nous étions sur la même longueur d'onde avec Gayl'. Nous ne pouvions pas prendre autant de risques inutiles maintenant, alors que nous survivions depuis plus d'un an dans la nature, pleine de rôdeurs. C'était hors de question de baisser les bras comme cela, hors de question de nous laisser rattraper par la mort plus que présente dans notre monde ces derniers temps. Et si cette nouvelle vie dans la zone 51, où nous allions être entourés de parfaits inconnus, ne me plaisait pas forcément, nous n'avions pas d'autre possibilité qui s'offrait à nous. Nous allions devoir nous y faire, point. Et puis, nous n'y étions pas encore, nous avions un tas d'heures de route à faire avant d'arriver au Nevada...

Mais cela ne pouvait pas nous faire de mal d'y songer quelque peu, et de nous préparer à ce qui allait nous attendre là-bas. J'osais espérer que nous aurions la possibilité de rester dans le camping-car, une fois sur place. Evidemment, je peux concervoir que vivre avec des règles étaient obligatoires mais puisqu'il était désormais à nous ... Pourquoi nous refuser cela ? Enfin, nous aurions tout le temps de voir une fois sur place, et encore fallait-il y être pour réfléchir à tout cela. Et il fallait aussi se préparer au voyage, qui promettait d'être ... Riche en émotions, sur bien des plans, et de manière négative comme positive. J'allais devoir supporter la grossesse, Gaylwen allait devoir me supporter moi. Nous vivions ensemble depuis le début de l'invasion, étions même quasiment tout le temps ensemble depuis le début de tout cela, mais cela ne voulait pas pour autant dire que nous allions supporter de vivre aussi proches l'un de l'autre. Le camping-car n'était pas si grand que cela ... Je souris face à la remarque de Gayl', et j'aurais bien joué les vexées, mais il était trop tard, puisqu'il s'était déjà emparé de mes lèvres. Evidemment, comme d'habitude, je ne me fis pas prier pour répondre à son baiser, oubliant totalement qu'il venait de me rappeler que j'allais prendre du poids. C'était non négligeable, pourtant ... Mais il avait le don de me tenir à distance de tous les sujets trop "sensibles" ou trop prise de tête.

Notre petit moment fut bien vite interrompu, quand Gaylwen se décida à nous sortir du camping-car. J’acquiesçai à sa remarque. Nous devions nous dépêcher, il avait totalement raison. Parce qu'on devait encore passer un peu de temps avec Bob avant de le laisser ici, mais aussi nous reposer pour partir en forme. Si Gaylwen pendant que j'allais le laisser tout fait, il se trompait totalement ... Je savais d'ores et déjà, bien sûr, que je n'étais pas prête de m'approcher d'un quelconque rôdeur, et c'était mieux ainsi d'ailleurs, mais ce n'était pas pour autant que j'allais restée allongée sur le lit du camping car, à attendre qu'il fasse tout. C'était même hors de question, en fait. Et puis, en tous les cas, le voyage allait forcément être épuisant. Alors autant nous y préparer du mieux que nous pouvions. Rapidement, on descendit tous les sacs, moi les plus légers bien sûr, jusque dans le camping car. En une petite demie heure, tout était prêt pour notre départ imminent. On passe une bonne heure supplémentaire avec Bob, avant de nous retirer dans notre chambre, pour passer une nuit aussi longue et reposante que possible.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

gaylwen ∆ every teardrop is a waterfall. (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-