Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! - Page 2
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Jeu 26 Juin - 18:01

Isaac & Naël & Skylar

«  Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! »


Elle pouvait nier et le refouler, la demoiselle ne pouvait constamment se voiler la face. Elle appréciait Naël, il avait beau être en un bel enfoiré qui - à une époque -  devait passer son temps à se défoncer avec des filles dénudées. Il était - dans le fond - pas totalement énervant et son humour de merde était la meilleure perche qu'il pouvait tendre à la demoiselle pour pouvoir se moquer et le tourner en ridicule. Il pouvait la surnommer autant qu'il le voulait, elle ferait de même et le jour où elle lui tirerait une flèche dans la tête, définitivement cela serait la preuve qu'il aurait mieux fait de fermer sa gueule. La demoiselle avait une estime d'elle-même plus que correct, elle ne voulait pas se dénigrer simplement pour le plaisir de le faire, mais parler d'elle à la troisième personne n'était pas une habitude courante. La demoiselle n'allait même pas lui répondre, elle se contentait de s'imaginer en train de tuer un zombie et rentrer avec un petit Naël frustré et boudeur, il pouvait dire ce qu'il voulait, elle tirerait la première si sa vie était en danger. Naël semblait s'amuser de cette guerre zombifique, l'archère voulait simplement sortir dehors et surtout rester en vie sans pour autant s'enfermer dans un endroit aussi merdique que la zone 51... Naël avait ce besoin typiquement masculin de se défouler, tuer était devenu un jeu, c'était bien là tout le problème. Probablement que si la demoiselle en avait eu marre de Naël, elle serait partie depuis longtemps, il ne semblait pas se rendre compte combien ce n'était pas drôle de tuer des zombies. Son défouloir était digne d'un gamin, il ferait mieux de faire attention à ne pas se faire bouffer plutôt que de chercher la merde.

La demoiselle réfléchissait, elle entendait les voix, mais ne répondit pas à Naël ou même lorsqu'elle entendit la voix d'Isaac, elle supposait que c'était une conversation de mec et aussi forte pouvait se prétendait elle, elle était très heureuse d'avoir un vagin et ne voulait pas en changer. Au final, elle avait envie de les presser, mais préférait s'abstenir, Naël était du genre à faire son maximum pour emmerder l'archère, il pourrait encore plus ralentir le mouvement. Finalement, les deux mecs sortirent, les deux caddies étaient bondés. L'avantage des vêtements masculins, étaient qu'ils pouvaient être unisexe et tout le monde s'en foutait, c'était pour cela que deux caddies semblaient plus judicieux. Les vêtements féminins, c'était plus particulier, un homme ne mettrait jamais un décolleté plongeant ou une jupe, cela ferait trop efféminé. Les mentalités n'avaient pas changés, fallait pas trop rêver. Isaac avait raison, de la bouffe serait la bienvenue, mais avant la demoiselle allait devoir se bouger. « Bonne idée, de toute manière cet endroit à l'air désert, pas besoin de se presser pour rentrer... » Elle était d'accord avec Naël sur un point : la zone 51 c'était de la merde et les zombies permettaient de gagner du temps durant une mission, mais pas de se défouler.

La demoiselle poussa le caddie jusqu'au magasin.« Je choppe le max de trucs, puis on va ailleurs, vous faites pas tuer le temps que je cherche. » Effectuant un petit signe de la main sans se retourner, elle déposa le caddie au centre du magasin avant de finalement se glisser dans les rayons et d'attraper sans la moindre délicatesse les vêtements pour ensuite venir les déposer dans ce vieux truc rouillé qui semblait rouler une dernière fois avant de crever. L'archère savait vers quoi elle devait se diriger, les sous-vêtements étaient sa priorité. Elle dévalisa le rayon sans état d'âme, elle passa au rayon des accessoires pour attraper des chouchous et autres conneries qui pouvaient – réellement – sauver la vie d'une fille, les cheveux étaient un bordel monstre lorsqu'il fallait survivre. La demoiselle recouvrit finalement le tout par des jeans et autres vêtements qui seraient utiles pour l'hiver, elle n'allait clairement pas exposer des soutient-gorges devant deux mecs qui réfléchissait une fois sur deux avec leur cerveau. L'archère passa rapidement à la caisse, des traces de sang séché, mais la caisse était vidée et rien ne semblait traîner, putain fait chier. La demoiselle ouvrit des tiroirs pour finalement faire claquer ces derniers dans un bruit aigu. Elle attrapa de nouveau son caddie pour retourner vers l'entrée. « Toujours vivants ? Bonne nouvelle, j'suis fière de vous.  »










© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2453

× Points de vie : :
15

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Mer 2 Juil - 13:17



zombies eat brains ?! don't worry, you are safe !
bernard m. baruch ▽ “Be who you are and say what you feel, because those who mind don't matter, and those who matter don't mind.”
En entendant la phrase d'Isaac, je me retiens à grand peine de lever les yeux au ciel, et de faire comme les gamins de cinq ans. A savoir lui tirer la langue, en jetant un magnifique "Nya nya nya". Evidemment, je ne le fais pas. On ne dirait peut-être pas comme ça, mais je suis un adulte ... Quelque part au fond de moi. J'ai besoin - mais surtout envie - de me défouler sur des rôdeurs et si cela montre le grand gamin tapi en moi, et bien tant pis ... ça ne me dérange pas. Ce n'est pas comme si on me prenait souvent au sérieux, de toute façon. Les gens préfèrent me caser dans le groupe des "cons trop heureux de pouvoir tuer". Ce n'est pas totalement faux, mais pas vrai non plus. J'aime tuer les rôdeurs parce que c'est désormais mon seul exutoire. Quant aux survivants, et bien je ne les tue qu'en cas d'extrême nécessité. La seule fois où j'ai dû le faire depuis le début de l'épidémie, c'était parce qu'il avait essayé de me voler ma caisse. A savoir, ma seule amie. Je n'ai pas voulu le tuer, au début, mais quand il a sortit un couteau, j'ai compris que c'était lui ou moi. Enfin bref, pas besoin de s'étaler là-dessus pour l'instant. Nous avons bien plus important à penser. Notamment tout ce que je fous en vrac dans le caddie à ma charge. C'est à peine si je regarde ce que j'y mets, de toute façon, ils s'en contenteront, ou se déplaceront d'eux-mêmes. Faut pas trop en demander non plus. J'en mets le plus possible dans le caddie, et rejoins Isaac à l'extérieur, juste devant le magasin où semble s'affairer Skylar. C'est pas intéressant de la regarder faire - au contraire, ça me donnerait presque le tournis -, alors je m'adosse contre le mur, à quelques pas de là. Y a plus qu'à espérer qu'elle se mette pas à jouer les filles pures et dures, et qu'elle prenne pas quinze heures supplémentaires pour choisir des vêtements "appropriés".

Mais c'est bien mal connaître la Skylar. Quelques minutes lui suffisent. Et quand elle sort, je souris en voyant qu'elle a fait comme nous : son caddie est plein à craquer -enfin, pas à proprement parlé bien sûr-. « Je suis fier de toi aussi Skylou, t'as pas totalement dévalisé le magasin. » Comme toujours, il faut que je me moque un peu d'elle, que je la taquine. Elle est tellement réactive que c'est devenu une habitude dont il est bien difficile de me départir. « Allez, allons remplir le ventre d'Isaac. » Et avec un peu de chance, on trouvera aussi de quoi ramener un peu à manger dans la zone. C'est jamais ma priorité, mais ça reste très très important. J'ai quand même un peu de doute, et peur que le magasin d'en bas soit vide, ou presque. Bah, il restera bien quelques trucs pour nous permettre de nous nourrir ... Non ? Sans plus attendre, je me mets à avancer et, une fois devant la porte par laquelle on est passé tout à l'heure, je laisse le caddie là. Pas la peine de s'encombrer. Je ne suis peut-être qu'un "grand gamin", mais je sais que c'est risqué, de ne pas avoir les mains libres, lorsque l'on s'aventure sur des terrains inconnus. Pas si con que ça, hein ? « On les récupérera après. » Je ne leur demande pas vraiment leur avis - question d'habitude - et attends à peine qu'ils aient eu le temps de répondre. Déjà, je m'élance en avant, direction le "magasin du bas" où, je l'espère, il y aura de quoi bouffer. J'ai pas faim, mais Isaac si. Et, j'avoue, j'ai encore un peu l'espoir d'y trouver un rôdeur, même si le magasin est trop silencieux pour ça. Je passe le premier, et glisse ma main vers la porte. Bien sûr, elle est automatique donc ne s'ouvre pas. Mais quelqu'un est déjà passé par là : une vitrine est complètement cassée, plein de bouts de verre sur le sol. « On nous a ouvert le chemin, c'est pas merveilleux ? » Non, parce que ça veut dire, pas de zombie. Grmpf. Je tape sur une des mannequins pour la faire tomber, mais rien. Pas de rôdeur, pas de grognement, pas même de bruit de pas. Et ben, au moins on sera tranquille.
(c) AMIANTE




Spoiler:
 

_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Ven 4 Juil - 12:11


Zombie eat brains, don't worry, you are safe !
Si le centre commercial était pleinement libre, tout ça ne servait à rien, de se prendre la tête pour des conneries. Non mais c'était vrai quoi, ils étaient sans doute dans le seul centre commercial où il n'y avait pas le moindre zombie, et ça faisait du bien. Ils avaient donc la possibilité de ne pas avoir à se méfier de tout, bien qu'il faille rester aux aguets bien sûr. Mais en tout cas, ils avaient toutes les raisons du mnde de prendre leurs temps, d'y aller doucement, sans se prendre la tête pour ne surtout rien zapper et pour se la couler douce quoi. C'était, de toute façon, clairement préférable. Impossible pour lui d'en faire toute une histoire. Ca n'aurait pas servi à grand chose. Mais bon, désert ou pas, sans doute fallait-il quand même se méfier, ne serait-ce qu'un minimum.

 « Exactement, on a le temps. Et Naël, arrêtes de râler parce qu'il n'y a pas de zombie. Ca fait un peu du bien non ? ».

Connaissant le jeune homme, Isaac était persuadé qu'il devait penser que Skylar allait prendre une éternité. Mais non, en à peine quelques minutes, c'était bouclé et ça faisait du bien, c'était franchement cool et ce n'était certainement pas lui qui se permettrait de dire le contraire, de toute façon. En tout cas, il était assez d'accord avec la suite, il avait envie de se remplir le bide et pour cela, il était légèrement prêt à tout quoi. Iil n'allait quand même pas se plaindre non ? Il avait faim et il comptait bien manger. Mais pour cela, il fallait qu'ils trouvent un truc à manger parce que ouais, le soucis se trouvait dans le fait que oui, peut être qu'ils avaient trouvé des habits à fond, mais ce n'était pas ce qui était recherché en priorité. La nourriture était une priorité et oui, peut être que ça avait été pillé de tous les côtés. Bonne question.

 « Oui, on peut les laisser ici, dans un coin, histoire de ne pas se prendre la tête avec ça. Surtout que euh.. Je crois qu'il faut descendre des escaliers non ? ».

Merveilleux qu'on leurs ait ouvert le chemin ? Aucune idée, en réalité. C'était n'importe quoi, en fin de compte. Comment pouvait-on s'en réjouir, alors que c'était censé vouloir dire que quelqu'un était déjà passé par là. Donc soit, il n'y avait plus rien à manger – et ça, c'était carrément triste – mais d'une certaine manière, ça pouvait aussi vouloir dire qu'il y avait plein de zombies là bas quoi. Rien n'était simple et ça lui prenait la tête, en tout cas.

 « Définit merveilleux ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Ven 4 Juil - 16:15

Isaac & Naël & Skylar

«  Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! »


Savoir que Isaac était de son côté, fit doucement sourire la demoiselle blonde. Pour une fois, ce n'était pas les mecs qui dominaient. Naël pouvait donc, cordialement, fermer sa gueule et arrêter de faire chier son petit monde. C'était drôle, Naël espérait constamment avoir le petit protégé du groupe dans sa poche... Il se trompait lourdement ! Isaac venait de prouver qu'il avait ses propres idées et sa propre approche des choses, c'était donc très agréable à entendre. L'archère resta silencieuse, même si un grand sourire narquois se dessinait sur son visage pour montrer que clairement, pour une fois, il était en infériorité numérique. Cela faisait jubiler Sky' de s'imaginer Naël se faire rembarrer par Isaac, cela n'arrivait - et n'arriverait - pas souvent, il fallait donc profiter de l'instant présent. La demoiselle pourrait presque se croire au cinéma. C'était méchant, elle pourrait soutenir Isaac, mais il se débrouillait admirablement bien tout seul et à moins que le ton ne monte, elle ne dirait pas un mot. D'habitude c'était à Isaac de jouer les médiateurs, pour une fois, Skylar pourrait peut-être enfiler ce rôle, même si avec elle le problème serait vite réglé. Elle n'était pas diplomate et ne serait jamais délicate lorsqu'il était question de calmer un conflit, la demoiselle faisait son maximum pour fuir ces derniers et pour le moment, cela marchait plutôt bien.

La demoiselle n'était pas fan des magasins, cela fut court et rapide. Elle n'allait pas assortir les shirt avec les débardeurs uniquement pour faire plaisir à des sale gosses qui pensent encore que le maquillage était une solution parfaite pour s'en sortir dans la vie. Les vêtements sont là pour protéger la peau et tenir chaud, rien de plus. Le reste c'était uniquement de la décoration, il était hors de question d'assortir les couleurs et d'avoir une tenue par semaines et par saisons. Il fallait faire avec le minimum syndical et rien de plus, c'était clair et net. « J'ai pas besoin de dévaliser un magasin, j'suis belle qu'importe les vêtements. » C'était de l'ironie et de la moquerie. Skylar n'était pas une nana parfaite et elle ne se vantait pas de sa beauté sans failles, après tout, cela ne voulait plus rien dire désormais... Tout le monde s'en foutait et ceux qui avaient la connerie de s'y attarder, finissaient par crever. Fallait pas déconner, tout le monde s'en branlait, mais avant toutes ces conneries, Skylar n'était pas moche, mais ça, c'était avant l'invasion des zombies. Désormais, elle avait sa tête lors des réveils difficiles et la tenue qu'elle mettait le dimanche pour rester chez elle en bouffant de la glace devant une série aussi conne que drôle. Plus personne n'était beau, mais c'était devenu la nouvelle mode. Et Naël aurait beau dire, s'il osait prétendre n'avoir jamais regardé la poitrine de la demoiselle, il se voilait la face. Quoi ? Elle ne disait pas valoir mieux et lorsque des mecs se promenaient torses-nues, elle n'allait pas tourner la tête, elle le faisait avec plus de finesse que les mecs... Tout simplement ! L'art d'être une femme.

La demoiselle leva les yeux lorsque Naël « proposa » de laisser les caddies ici. Naël sembla se foutre royalement des mots d'Isaac par la suite, il voulait défoncer du zombie et se barrer. La demoiselle arriva derrière l'épaule d'Isaac.  « Oui, il faut. » Elle laissa échapper un petit sourire timide, il n'avait rien de méchant ou de réconfortant, elle approuvait tout simplement ses dires. Elle laissa alors son caddie, elle était enfin libre de tirer une flèche sans se faire chier à pousser cette merde.  La demoiselle regarda alors Naël entrer le premier dans le magasin. La demoiselle soupira lorsqu'il poussa un vulgaire mannequin par terre. Ce mec voulait clairement se faire tuer putain ? Il était con à ce point ? Il était tellement en manque qu'il agissait comme un débile profond, n'importe qui savait que la discrétion était de mise et que le zombie n'était pas le seul danger dans un endroit comme celui-ci. Pourtant, se fut Isaac qui ouvrit la bouche en premier. Sky' ne détourna pas le regard, elle pénétra dans le magasin en regardant le verre par terre. Elle regarda l'endroit, Sky' détestait cette sensation. Sa première peur était l'être humain et non pas le rôdeur. Elle observait l'endroit, elle avait envie de tirer une flèche dans le vide, si des humains traînaient dans le coin, cela n'était pas nécessairement problématique, mais il fallait se méfier. L'archère était ridicule, elle avait peur des humains et pas des zombies... En tout cas, la demoiselle préféra ne pas intervenir et laisser Naël répondre... Cette sortie allait mal finir, si Naël se laissait emporter et qu'en plus Isaac se montrait bavard...









© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2453

× Points de vie : :
15

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Sam 5 Juil - 15:10



zombies eat brains ?! don't worry, you are safe !
bernard m. baruch ▽ “Be who you are and say what you feel, because those who mind don't matter, and those who matter don't mind.”
Comme un gamin, je me mets à bouder. Et comme le Naël que je suis, ça ne dure pas plus de ... Trente secondes. Ils peuvent dire tout ce qu'ils veulent, ça ne m'atteint pas. Ce n'est pas nouveau, rien ne m'atteint. Je vis pour moi, pas pour les autres. Et si j'ai envie de les faire chier avec mes envies de massacre de rôdeurs, et bien ... Je ne me prive pas pour le faire. Faire des efforts, tout ça, c'est pas mon truc. Comme le dit si bien Isaac, j'aime râler. Encore et encore. Je ne m'en lasse jamais. Et surtout pas lors des expéditions ratées comme celle-ci. Certes, on ramène des vêtements, et peut-être de la bouffe s'il y a de quoi faire dans les autres magasins. J'ai un sérieux doute là-dessus, mais on ne perd rien à essayer. « Merveilleux, adjectif permettant de qualifier le nom qui lui est relié de manière très positive. » Je me tourne vers Isaac, sourcils haussés. « C'est à peu près ça, non ? » Je me détourne, et fais quelques pas dans le magasin. Je suis du genre à voir le côté positif des choses ; alors, oui, c'est merveilleux. Parce que ça diminue les chances que nous avons de nous retrouver face à une horde de zombies affamés. Ils seraient sans doute déjà sortis, avec le boucan qu'on fait. Alors, oui, c'est merveilleux. Moins de bouffe, mais aussi moins de rôdeurs. Il faut penser à voir le verre à moitié plein, de temps à autre. Cela ne peut pas faire de mal.

Je passe mes mains sur mes poches, y retourne plusieurs fois. Mais rien à faire. « Vous avez pas une lampe de poche, par hasard ? » S'il y a bien une chose à laquelle je ne pense jamais, c'est celle-là. Pourtant, c'est plus qu'important. Cela peut très vite devenir notre seule source de luminosité. Surtout dans des coins reculés comme celui-là. Je plisse les yeux pour essayer d'y voir quelque chose. A proximité, c'est simple. La lumière du jour me permet de distinguer des formes, mais les formes laissent place à l'obscurité, et là, c'est le drame. Je n'ai pas peur du noir, et les rôdeurs n'arrivent que très rarement à m'effrayer pour de bon. Mais les deux combinés ne font jamais bon ménage. Même pour un type aussi téméraire et têtu que moi. « Je pense pas qu'il y ait qui que ce soit ... Ou quoi que ce soit ici. Mais faut se méfier. Et le mieux à faire, c'est du bruit. Histoire de faire sortir les éventuels rôdeurs. » A vrai dire, je ne vois pas d'autre alternative. Le magasin est plongé dans l'obscurité, et nous n'avons aucun moyen d'arranger ça. A moins que ... Est-ce que j'ai emmené une lampe torche dans la voiture ? J'en doute. Je n'ai plus qu'à espérer que, de leur côté, Isaac et Skylar y aient pensé.

Pendant que les deux font je ne sais trop quoi, j'avance dans le magasin. Pas trop, parce que je ne veux pas m'enfoncer dans l'obscurité et dans l'inconnu, mais je reste sur le côté, là où la visibilité est encore à peu près bonne. Je fouille une première étagère, à la recherche de quelque chose qui se mange. Finalement, même si des survivants sont venus ici, je doute qu'ils aient eu le cran d'y rester trop longtemps. Alors, avec un peu de chance et beaucoup de détermination, on trouvera peut-être quelque chose pour se remplir les estomacs. Et pour ramener quelque chose dans la zone, il faudra encore plus fouiller. ça ne va pas être une mince affaire, mais c'est un bon point de départ. Et puis ... Il faut bien commencer par quelque part, non ? « J'crois qu'il y a du riz et des pâtes ici. » Dans l'immédiat, on ne peut pas vraiment les manger. Mais dans la zone, ils doivent bien avoir un moyen de faire cuir tout ça. Je n'y suis pas depuis très longtemps - et je n'y reste pas beaucoup de manière générale -, mais ça me paraît évident. Ils ont dû s'en charger depuis un moment déjà, c'est primordial pour notre survie. J'ai une petite pensée pour Alix, restée en arrière à la zone. Je pourrais peut-être essayer de lui trouver une barre chocolatée, ou une vieille bouteille de coca. Je ne suis pas certain des dates de péremption, mais on fait avec ce que l'on a (ou ce que l'on a pas, en l'occurrence), hein ?
(c) AMIANTE



_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Mar 8 Juil - 11:03


Zombie eat brains, don't worry, you are safe !
Oui, il était évident que s'ils avaient pu faire autant de bruits, cela ne pouvait vouloir dire qu'une seule et unique chose, c'était qu'il n'y avait ni zombie, ni humain dans les alentours. Et ce n'était pas plus mal, de toute manière. Isaac en avait assez de toujours se retrouver contraint de faire face à bien trop de choses. C'était.. Etrange. De toute évidence, ça n'avait pas beaucoup de sens, en réalité. Parce qu'un si grand centre commercial vide, ce n'était pas arrivé depuis tellement longtemps qu'on en oubliait tout ça. Ce n'était pas à lui d'en faire toute une histoire oui, peut être. Mais si même lui trouvait ça étrange, ça devait bien être le cas des autres non ?

 « C'est quand même bizarre tout ça non ? Je veux dire.. Un gigantesque centre commercial vide ? Où sont les zombies ? Au parking ? »

Ouais, peut être, mais dans ce cas, l'idéal était surtout de ne pas y réfléchir plus d'une seconde. Ca aurait été bien trop étrange et chiant, en fait. L'idéal était donc de ne pas y réfléchir bien longtemps ! Ca ne pourrait que rendre les choses plus facile. Ce n'était pas plus mal, d'ailleurs. Et cette histoire lui convenait très bien. Mais il ne pouvait pas s'empêcher d'en douter, d'être incapable de croire qu'ils n'auraient pas le moindre problème durant toute cette mission. Ce serait bien une première. Du coup, oui, il persistait à avoir un peu de mal à le croire. Et on ne pouvait clairement pas le lui reprocher, non ?

Isaac en avait une dans son sac, du coup, il entreprit d'y fouiller mais il réalisa alors bien vite que les choses n'étaient pas franchement évidentes, en réalité. Parce que la dernière fois qu'il l'avait utilisée, c'était chez lui, à la zone 51. Et de ce fait, elle y était sans doute encore, ce qui était clairement déprimant. En tout cas, il espérait qu'ils ne se retrouveraient pas contraint de tomber sur les zombies du coin d'un seul coup. Ils pouvaient très bien être dans une pièce, une seule pièce, ce n'était pas évident, mais il allait quand même falloir continuer à faire attention. Une erreur, après cette apocalypse, et tout le monde était mort. Ce n'était pas vraiment ce qu'il recherchait.

 « Non, j'ai oublié la mienne dans la zone. »

Donc, Naël suggérait de faire plus de bruit ? C'était assez étrange comme tactique mais en même temps, c'était peut être la plus évidente. Si on se mettait à faire du bruit, on parviendrait plus facilement à attirer ce qui pouvait se tenir debout quoi. Un soupir s'échapap de ses lèvres, cette histoire, tout ce bordel, il était évident que quelque chose allait finir par très mal se passer. Et il avait beau tenter de se persuader du contraire, ça ne semblait pas franchement être très efficace. C'était clairement énervant, d'ailleurs. Tout ce bordel..

 « J'ai quand même un doute pour le bruit.. »

Une fois dans le coin avec la bouffe, un soupir s'échappa à nouveau de tes lèvres lorsque tu réalisa qu'il y avait déjà eu une fuite ou en tout cas, un léger vol, d'une certaine manière. Et ça n'avait pas franchement grand chose de plaisant, dans toute cette histoire. Du riz, des pâtes, ouais, c'était déjà pas mal. Au moins, ça se gardait longtemps ! Dommage que la sauce tomate ne se gardait pas. Depuis combien de temps n'avait-il pas eu la possibilité de manger une superbe bolognaise ? Des siècles sans doute.

 « Prenons tout ce qu'on peut et barrons-nous. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Sam 12 Juil - 18:32

Isaac & Naël & Skylar

«  Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! »


Naël avait un sale caractère et ce ne n'était pas nouveau. Skylar avait un caractère de merde et une fois encore, ce n'était pas nouveau. Isaac était le seul à posséder un caractère qui semblait supportable, le pauvre, il tournerait fou un jour ce pauvre garçon. Naël répondait encore une fois avec son humour de merde, Isaac semblait toujours rester sérieux. En effet c'était louche, mais cela n'était pas impossible. C'était difficile de cerner l'étrange et la normalité, ces deux notions étaient devenues merdiques à cause de cette putain d'invasion à deux balles. Skylar commençait à se sentir potiche et avait la terrible impression de servir de petite plante verte et elle ne supportait pas cette sensation, cette sensation d'être une femme faible qui ne savait pas quoi faire. Oscillant entre la prudence et l'envie de dégager de cet endroit, il fallait abréger cette sortie, ça devenait gonflant.« Morts. » C'était la seule réponse que Skylar donnerait à Isaac, puisqu'elle n'en n'avait pas d'autres. Elle n'avait pas envie de faire d'efforts et elle savait qu'ils ne pouvaient pas être mort, sinon la route serait recouverte par des cadavres en décompositions. Cet endroit fut coupé du monde peut-être. Personne n'osa y pénétrer et il finit par tomber en ruine ? De nombreux endroits furent submergés lors de l'invasion pour finalement se retrouver abandonnés comme s'ils n'étaient rien. Pour Skylar, ce n'était qu'un putain de centre commercial avec de la bouffe et des vivres, si zombie il y avait, elle tirait et si des humains traînaient, elle rebrousserait chemin. Tirer sur un être humain n'était pas dans ses objectifs et elle ne supporterait pas l'idée de tuer quelqu'un avec le cœur battant, c'était trop dur et impensable pour la demoiselle.

Le magasin était sombre et évidemment Naël n'avait pas sa lampe torche, Isaac fouilla de son côté pour savoir s'il avait la sienne. L'archère savait qu'elle n'avait pas la sienne dans son sac, elle gardait constamment sa lampe torche à côté d'elle puis qu’étant une fanatique des marches durant la nuit.« J'ai pas la mienne. » C'était con, personne n'était en mesure de créer la moindre lumière dans ce putain de magasin. Sky' avait l'habitude d'utiliser ses flèches pour faire de la lumière, les flèches incendiaires étaient faciles à faire. Il suffisait d'avoir un mouchoir et de l'alcool à 90 degré et d'entourer la pointe de la flèche pour finalement laisser échapper une flamme en provenance d'un briquet et le problème était réglé. La demoiselle regarda Naël lentement se rapprocher des ténèbres. Monsieur voulait tuer des rôdeurs, mais il était extrêmement prudent. Même si on idée de faire du bruit était – éventuellement – pas totalement conne, c'était trop risqué. Si la pièce était remplie de rôdeur, ça serait la fin du petit groupe qui n'aurait pas d'autres choix que de fuir comme des vierges sortant d'une soirée alcoolisées. La demoiselle écouta d'une oreille discrète ses deux camarades, elle fixait un étalonnage qui semblait s'étendre sur toute la longueur. A première vue, il était vide, mais pour le vérifier il fallait s'enfoncer dans l'obscurité et même si Skylar était une tête brûlée, les deux zozos seraient assez bêtes pour venir la coller. Sky' mettait sa vie en danger, pas celle des autres.

Isaac cherchait et Naël semblait avoir trouver. La demoiselle, allait faire comme lorsqu'elle était toute seule: prendre des risques pour elle-même. « Puis, merde. » La demoiselle leva son arc, pointa alors le rayon du bout de sa flèche. Elle était positionné au bout de l’étalonnage pour pouvoir avoir une vue d'ensemble et de parfaitement viser. Elle n'attendit pas plus de quelques secondes avant de laisser partir en sifflant la flèche en plein milieu du rayon. S'il était vide, la flèche s’encastrerait dans un mur, si ce n'était pas le cas, le bruit serait synonyme de bouffe. Tirer une flèche était aussi une manière de faire peur si quelqu'un ayant une conscience se promenait dans le coin. La demoiselle écouta alors son projectif s'envoler avant de l'entendre s'enfoncer dans un bruit métallique. Une – ou des – boite de conserve. Sky' allait chercher la bouffe, lumière ou pas.









© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2453

× Points de vie : :
15

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Mar 15 Juil - 11:59



zombies eat brains ?! don't worry, you are safe !
bernard m. baruch ▽ “Be who you are and say what you feel, because those who mind don't matter, and those who matter don't mind.”
Cette histoire est quand même complètement conne. Quelle idée de ne pas emporter de lampe de torche quand le but est de ramener des victuailles à la zone ? Forcément, l'électricité ne marche plus. Ce qui veut dire plus de lumière, plus aucun éclairage pour nous guider dans notre exploration du centre commercial. Alors, dans les grands couloirs, et les grandes allées, tout va bien : le soleil nous éclaire, et nous permet d'y voir plus que clairement. Dans les petits magasins, en revanche, l'obscurité est reine. Alors, j'ai beau jouer les durs, et j'ai beau vouloir à tout prix tuer un ou deux rôdeurs avant de rentrer, je n'en reste pas moins prudent. Parce que je n'ai pas envie de mourir comme un con, qui n'a pas pensé à sa lampe torche et qui, du coup, a dû s'enfoncer dans des endroits sombres. Et puis, je n'ai pas envie, non plus, d'avoir des morts sur la conscience. Mine de rien, je ne veux pas laisser Isaac et Skylar crever. Encore moins si c'est pour assouvir mes besoins de meurtre - si tant est que l'on peut appeler ça ainsi -. Hors de question, en fait. La prudence est mère de sûreté, dans ce cas plus qu'à tout autre moment. Inutile de prendre les devants si c'est pour mourir de manière parfaitement idiote. En revanche, je ne rentrerais pas 1) le ventre vide et 2) sans quoi que ce soit dans les mains.

Alors, je n'ai pas beaucoup de solutions à proposer. Faire du bruit me paraît être le seul truc à peu près potable et réalisable. Au moins, ça rameutera les rôdeurs. Si rôdeurs il y a. Au final, c'est Skylar qui, la première, se met en action. De mon côté, je reste immobile, incapable de prendre une décision définitive. Cette situation est complexe, et pour le moins inhabituelle. Forcément, je ne sais pas ce qui convient le mieux de faire. D'un côté, j'ai très envie de jouer les cons - une fois de plus - et d'aller la bouffe coûte que coûte. Et, d'un autre côté, je préfère protéger les deux loustics que je me trimballe en évitant de faire n'importe quoi. Mais c'est vrai que la solution de Skylar est la meilleure. « Bon bah ça c'est fait. » Je rigole comme un con - pas trop fort non plus, n'exagérons pas -. Je reprends d'ores et déjà mes habitudes. Inutile de me demander d'être sérieux plus de vingt minutes, j'en suis tout bonnement incapable. « Au moins, maintenant, on est fixés. » En sifflotant, l'esprit déjà bien détendu, je reprends mes petites affaires, et attrape à peu près tout ce qui me tombe sous la main. Dans l'obscurité, impossible de voir des étiquettes, alors je ferais ça en sortant de là. Vu que le tout est sombre, j'imagine que les personnes à avoir eu le cran de rester à l'intérieur sont rares. Une aubaine, pour nous.

Je m'enfonce un peu plus dans l'obscurité, et continue à récupérer ce que je peux, dans la limite du raisonnable. Une fois que je ne suis plus capable d'en prendre plus, je sors du magasin et dépose le tout au sol. Là, au moins, je pourrais différencier ce qui mangeable de ce qui ne l'est pas. Et je pourrais aussi choisir ce dont sera fait notre repas. Avec l'appui de Skylar et Isaac, bien sûr. A plusieurs reprises, je fais donc des allers-retours entre le magasin obscur, et le couloir où le soleil réussit à filtrer, à travers les nuages typiques de cette partie de l'année. Je finis par me décider à en rester là, en constatant que nous avons largement de quoi faire. Enfin, tout dépend encore de ce sur quoi on a eu la chance de tomber. « Je pense que ça fera l'affaire. » Je fais signe à Isaac et Skylar de venir par là, avant de me rappeler qu'ils ne peuvent très certainement pas me voir. Je suis dans la lumière, certes, mais eux ne le sont pas. Ils doivent être concentrés sur leur fouille. Espérons que celle-ci ait été fructueuse. « Isaac ? Skylar ? » Je ne m'inquiète pas, j'ai juste hâte de me tirer de là. Les courses, ça n'a jamais été mon truc. Et l'épidémie n'a pas arrangé la chose. Bien au contraire, même. J'ai d'autres centres d'intérêts, maintenant v'voyez ?
(c) AMIANTE



_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Ven 1 Aoû - 18:23


Zombie eat brains, don't worry, you are safe !
Au final, ce centre commercial a bien vite fini de mettre Isaac mal à l'aise, il ne parvenait pas à vraiment se faire à l'idée qu'il puisse n'y avoir personne ici. C'était tellemtné trange, tellement improbable, que non, il ne parvenait pas à en saisir l'idée. Il ne comprenait rien, dans toute cette histoire. Tout lui échappait. Les zombies étaient censé être partout et pourtant, ils n'étaient pas ici. Ils avaient forcément été tué, mais par qui ? Si c'était des gens de la zone, ils nous auraient dit que la zone aurait déjà été fouillé. Et de toute façon, ils n'auraient rien trouvé, si la zone avait fini par se pointer. Ils ne les auraient pas renvoyés ici de toute manière. Mais pour le reste, tout, ici, était assez étrange et il n'avait pas particulièrement envie de rester ici plus longtemps, il avait envie de prendre la fuite, d'une certaine manière. Et fuir n'était pas toujours la bonne solution. Là, d'ailleurs, ils n'avaient pas la moindre raison de prendre la fuite, il n'y avait rien à craindre. Mais c'était flippant et pour sa part, il était absolument hors de question de traîner bien longtemps.

 « Bon, arrêtons de croire qu'il y a quelqu'un. Prenons un max et cassons-nous. Je crois que je flippe encore plus parce que y a rien ».

Voilà qui était dit et ce n'était certainement pas lui qui allait prétendre le contraire, ou quelque chose de ce genre. Toute cette histoire était étrange et ouais, il osait dire qu'il n'avait pas envie de continuer sur cette voie, c'était déjà bien assez étrange pour qu'il n'ait pas à continuer comme ça, cela n'aurait pas eu le moindre sens alors oui, elle préférait ne pas avoir à y réfléchir. C'était, en tout cas, vraiment étrange, et il n'avait pas envie de continuer sur cette voie, alors que tout lui faisait peur. Certes, on pouvait imaginer qu'il était uniquement une petite nature, un moins que rien qui flippait pour pas grand chose et qui continuait à le faire, un peu plus chaque jour. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher et on ne pouvait quand même pas le lui reprocher non ?

Il entendit son prénom, prononcé un peu plus loin alors qu'il était en train de mettre des conserves dans son sac. Il ne comptait pas réfléchir bien longtemps, surtout que cela n'aurait pas servi à grand chose et elle refusait de se prendre la tête pour des broutilles, ça n'aurait pas servi à grand chose, de toute manière. Sa voix semblait inquiète alors Isaac ne chercha pas bien longtemps pour se déplacer et aller lui filer un coup de main. Il n'avait pas vraiment le choix, de toute façon.

 « Ouais ? »

Il ne s'était vraiment rien passé, absolument rien. Et ça avait un petit quelque chose de déprimant, malgré tout ce que l'on pouvait bien en dire, et pourtant, puisque les choses étaient ainsi, il n'y avait pas grand chose à en dire. Bon, il n'y avait personne de toute façon, alors à quoi bon se prendre la tête, ça n'aurait pas vraiment servi à grand chose. Donc oui, dans l'idéal, il vallait clairement mieux ne pas se prendre la tête. Bordel, Isaac avait réellement envie de prendre le large parce que ici, ça ne risquait pas de s'arranger. Mais du coup, alors que lui, il s'était pointé, il ne voyait pas Skylar. Il espérait qu'il ne soit pas arrivé quelque chose. Pour être honnête, il se mettait toujours à paniquer pour pas grand chose..

 « Prenons tout ce qu'on peut et barrons-nous. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Ven 1 Aoû - 21:29

Isaac & Naël & Skylar

«  Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! »


 Skylar détestait être contrôlée, elle détestait obéir à des règles et autres dicta que mademoiselle trouvait obsolètes. La survie avait des règles, certes, mais elles n'étaient pas toutes les mêmes en fonction des individus. Le débat de s'aventurer dans la pénombre pour se glisser finalement dans les ténèbres n'était pas le débat du siècle, la demoiselle voulait se barrer et ramener de la bouffe. Tirer dans une étagère semblait être justifié et de toute manière, les deux gars n'allaient pas se bouger. Ils n'allaient pas cacher une munition pour faire de la lumière et éventuellement trouver de la bouffe, ce monde ne laissait pas de place au hasard, il fallait s'engager sans hésiter et ne surtout pas reculer. Skylar affirmait non pas son opinion avec des mots, mais en agissant, probablement qu'à cet instant elle pétait plus haut que son cul et qu'elle était véritablement fière d'elle. Elle n'avait rien de féminin, elle agissait probablement comme le plus gros goujat de cette terre, après Naël, évidemment. La blonde avait un sale caractère, mais au moins, elle se vantait d'être efficace et de faire bouger les choses, sinon, ils auraient passé la nuit à attendre. La demoiselle se fichait de ce que les deux autres disaient, elle écoutait calmement le bruit qui l'entourait, rien à signaler. La survivante se fichait de s'enfoncer dans le noir absolu, il y avait de la bouffe et sa flèche, elle ne pouvait pas partir dans cette dernière et encore moins en sachant que de la bouffe traînait.  La blonde replaça son arc sur elle elle avant de poser sa main sur l'étagère où sa flèche s'était enfoncée. Elle avança, le regard pas très rassuré, mais elle s'enfonça.

Rien. L'absence totale de lumière était énervante, stressante, mais elle était aussi terrifiante, tout simplement. La demoiselle respirait calmement et n'osait pas envisager sur quoi elle était en train de marcher. Sa main cogna finalement une première boite de conserve qui contentait sa flèche. La demoiselle arracha cette dernière faisant s'écouler le contenu de la boîte. Des petits pois peut-être ou d'autres conneries que la blonde n'allait pas pouvoir emporter, la boîte était ouverte et elle préférait s'en servir maintenant. La blonde caressa la pointe de sa flèche avec la main, la pointe résistait et n'avait rien, elle était encore intacte et ce n'était pas prêt de changer. La demoiselle glissa sa flèche dans son carquois avant de finalement récupérer la boîte de converser endommagé. La blonde se baissa et envoya violemment la boîte rouler vers le fond du magasin, simplement pour tâter la longueur du magasin. Elle était dans les ténèbres, il était trop tard pour reculer, mais trop avancer risquerait de la perdre... La blonde soupira en entendant Naël s'exprimer. Il était réellement pressé de se barrer, sauf si monsieur se montrait inquiet, cela serait plutôt drôle dans le fond... La blonde ouvrit en grand son sac et attrapa les boîtes qui traînaient, il y en avait peu et une fut gâché par la flèche, mais sinon, ce n'était rien, il faudrait donc s'en contenter. La demoiselle posa une dernière fois sa main sur l'étagère couverte de poussière, plus rien. « Mieux que rien» Elle se chuchotait des mots à elle-même, tout simplement pour éviter de décréditer ce qu'elle avait trouvée...

La demoiselle repartie alors dans le chemin inverse, elle continuait de déposer sa main sur l'étagère, c'était peut-être inutile et con, mais c'était rassurant dans le fond. La lumière du jour semblait enfin se dévoiler de nouveau, elle allait enfin s'extirper du noir absolu. « Rêve pas Naël, j'suis toujours pas morte. » Cela devait faire au moins quelques minutes qu'il n'avait rien dit et elle faisait de même, il fallait relancer ce petit monsieur... En tout cas, elle serait bientôt dehors, prête à se barrer. « On se casse ? » Avant de finalement rejoindre ses deux camardes avec un regard interrogateur.









© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2453

× Points de vie : :
15

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Sam 2 Aoû - 20:11



zombies eat brains ?! don't worry, you are safe !
bernard m. baruch ▽ “Be who you are and say what you feel, because those who mind don't matter, and those who matter don't mind.”
Généralement, je n'ai pas peur de prendre des risques. Mais là, non seulement je ne suis pas le seul concerné, mais en plus de ça, c'est carrément du suicide. Je veux dire, qui aurait sérieusement envie de s'aventurer là-dedans ? Il fait noir, et nous n'avons aucune lampe. Bon, il faut bien, malgré tout, que l'on fasse ce que l'on est venus faire ici. Alors, je me décide et m'élance en avant. Je récupère le plus de truc que possible, et ramène le tout devant le magasin. Je fais plusieurs allers-retours comme ça, avant de décréter que nous en avons assez. Sans compter qu'Isaac et Skylar aussi, auront sûrement des trucs à ramener. Malheureusement, la voiture n'est pas assez grande pour nous permettre de récupérer tout le magasin. Enfin, ce n'est pas non plus comme si c'était nécessaire. Isaac sort assez rapidement des ténèbres, mais Skylar se fait attendre un peu plus. A croire qu'elle le fait exprès, je vous jure. Quand elle débarque enfin, elle ne peut pas s'empêcher de me lancer une petite vanne. Bon, ça me concerne plus que cela ne la concerne, mais que voulez-vous, je suis trop intéressant : elle ne peut pas s'en empêcher. Je lève les yeux au ciel, face à sa connerie - et aussi la mienne, peut-être -.

« Une prochaine fois. » On me dit souvent que mes blagues ne sont pas drôles du tout. On me dit aussi que plaisanter sur la mort n'est pas une bonne idée. Surtout pas par les temps qui courent. Moi, je pense que c'est justement l'occasion ou jamais. Mieux vaut en rire qu'en pleurer, dit-on. Et bien, je suis dans cette optique là à deux cents pour cents. Et tant pis pour ceux à qui ça ne plaît pas. Isaac et Skylar ont l'habitude, de toute façon. Je suis sûre que je finirais même par les contaminer, tiens. A pas rapides, je récupère le caddie, et y fourre toutes mes trouvailles. Je ne sais pas si tout ça sera utile, mais c'est mieux que de ne rien ramener du tout. Et puis, je ne suis pas vraiment doué pour décréter si oui ou non tel ou tel truc est mangeable. Certaines personnes dans la zone s'en sortent largement mieux que moi pour ça. « Allez, on se casse. » Pas de rôdeur, mais tant pis. Je me rattraperai demain, tiens. Je sais déjà que je sortirai une nouvelle fois, plutôt que de rester à la zone, à faire les cents pas. J'irais seul, de préférence. Parce que de cette façon, je peux prendre toutes les risques que je veux sans avoir à m'inquiéter pour autrui. Et puis, au moins, je n'aurais pas Skylar dans les pattes.

D'ailleurs, je me tourne dans leur direction, pour m'assurer qu'ils me suivent bel et bien. J'ai tendance à avoir la tête ailleurs, et à me laisser totalement encombrer par mes pensées. Au point d'en oublier les deux loustics. Oui, loustics. « Oubliez pas vos caddies, hein. » Je souris comme un débile, fier de ma connerie pourtant pas drôle du tout. Mais bon, je préfère quand même leur dire. Ça serait quand même con d'avoir fait tout ça ... Et bien, pour rien. « Dommage qu'il n'y ait pas eu le moindre petit rôdeur à tuer, quand même. » L'air rêveur que j'arbore ne trompe personne : ce que je dis est totalement vrai. Je ne suis pas suicidaire, mais tuer des zombies me défoule. Et puis, franchement, un peu de piment dans cette vie morne et plate ne fait de mal à personne, non ? Depuis que je suis dans la zone, j'ai l'impression de rouiller peu à peu. Et vu que je ne suis pas assez optimiste pour imaginer passer le restant de mes jours dans la zone, et bien, je n'ai pas envie que ça arrive. Il ne manquerait plus que ça, tiens ! Déjà, j'aperçois la voiture sur le parking. Et je me dis qu'il faut vraiment que je sorte demain. Hors de question que je reste enfermé là-bas.
(c) AMIANTE



_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Dim 3 Aoû - 19:10


Zombie eat brains, don't worry, you are safe !
Isaac ne chercha pas à parler plus longtemps. De son point de vu, il n'y avait plus qu'une seule chose qui comptait vraiment, c'était le fait qu'il soit grand temps pour eux de rentrer. Et oui, les bonnes choses avaient une fin et les mauvaises aussi. Il était absolument hors de question pour lui de s'attarder plus longtemps ici alors qu'ils avaient déjà récupéré tout ce qui devait l'être. Et ouais, pas la peine d'en faire toute une histoire, ça n'aurait pas vraiment eu de sens, de tout emanière. Le jeune homme lâcha un lourd soupir de soulagement, alors que Naël venait enfin de dire la phrase magique. « on se casse ». Il disait beaucoup de conneries mais là, pour le coup, cette réplique lui faisait vraiment du bien. Comme un mouton, ou presque, il ne tarda pas à suivre Naël, histoire qu'ils retrouvent la voiture sans trop tarder. Et impossible pour lui d'oublier le caddie. Puisque c'était enfin l'occasion pour lui de se changer. Ce n'était quand même pas négligeable non ? Après, il ne pouvait pas non plus nier le fait qu'il se moquait bien de ramener des trucs pour les autres. Parce que bon.. Ils étaient venus ici. Eux et personne d'autre. Alors pourquoi devait-il quand même leurs ramener des trucs hein ? Bon, okay, ça pouvait peut être légèrement sembler égoïste. Mais il s'en foutait.

 « Allez, la voiture nous attend ! ».

Il attrapa son caddie et en attendant à peine les autres, il se précipita hors du centre commercial. De toute façon, ils n'avaient rien vu jusqu'à présent. La sécurité n'avait plus vraiment de sens, puisqu'il n'y avait pas eu de problème. Peut être qu'il ne se montrait pas suffisamment prudent, c'était tout à fait possible mais il n'en avait pas grand chose à cirer. Et de toute manière, il était absolument hors de question pour lui de traîner juste pour une sécurité qui allait encore s'avérer parfaitement inutile. Parce que c'était bel et bien de ça qu'il était question non ?!

Une fois qu'ils furent enfin tous dans la voiture, le chemin de retour sembla la meilleure chose à faire. Certes, le groupe n'était pas forcément emballé par le retour au camp, et il n'y avait pas vraiment de doute à avoir. Ils étaient bien, quand ils n'étaient que tous les trois et malgré la sécurité du campement, les choses n'en restaient pas moins étranges là bas. En plus, il y avait.. Des corvées à faire !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2453

× Points de vie : :
15

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Mer 13 Aoû - 21:06

RP TERMINE.

_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21102

× Points de vie : :
171

× Copyright : :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe ! Dim 12 Avr - 23:00

RP archivé suite au départ d'Isaac. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe !

Revenir en haut Aller en bas

Trio ∆ Zombies eat brains ?! Don't worry, you are safe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-