The First Time [Flashback] ft: Isaac
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

The First Time [Flashback] ft: Isaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: The First Time [Flashback] ft: Isaac Dim 2 Fév - 0:45

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »

 Skylar avait faillit arracher une vie humaine sans le savoir. En effet elle et Naël sont tombés sur un jeune homme presque mort, il ne n'était pas. Il respirait, parlait et pensait. Pourtant Skylar était prête à lui tirer une flèche dans la tête. La brune n'avait jamais tuée d'humain, elle avait toujours évitée les hommes durant son long périple seule. Pourtant Naël comprit plus vite que Skylar qu'il s'agissait d'un être humain. Il était mal en point, en tout cas il ne semblait pas au meilleur de se forme. La jeune femme regrettait, mais elle restait méfiante. Naël est une personne gentille naturellement, la plus dangereuse des deux est probablement Sky' et cela n'est un secret pour personne. Elle avait déjà tirée sur des dizaines de zombies et à chaque fois elle visait parfaitement la tête, l'avantage d'être une archère de compétition !  Naël fut clair : il allait l'emmener avec lui, l'avis de la jeune brune comptait peu et lorsqu'il est décidé, il est impossible de lui faire changer d'avis... La californienne  l'aida donc à emmener le jeune homme qui se présenta uniquement comme étant Isaac. […] Une fois de retour à l'appartement, ils l'installèrent dans la chambre ou se trouvait les débris d'un lit, il y avait un matelas et un oreiller et rien de plus. Il faisait jour et il était hors de question de « perdre » une journée. Ils allaient devoir se séparer de toute manière. Naël insista de manière fort surprenante pour partir à la recherche de vivres sans elle. Pourquoi ? Le mystère ne serait jamais résolue, Skylar mourrait d'épuisement, cela se ressentait au fil des jours et des nuits. Dormant de plus en plus mal et faisant des cauchemars chaque soir. La jeune femme n'est pas une guerrière et jamais elle ne le sera.

Ils étaient de retour depuis plus d'une heure. La jeune femme avait toutes ses affaires installées sur la table du salon avec la porte bloquée par un meuble. Si Naël voulait rentrer il allait devoir défoncer la porte ou frapper, il s'agit d'une simple mesure de sécurité. La jeune femme ne portait que son jeans et son débardeur blanc qui tirait plus vers le marron maintenant, ses chaussures se trouvant non loin de ses affaires. Les chaussures sont précieuses, il faut donc les conserver le plus possible. Sky' avait fait de même sur Isaac, elle avait retirée les affaires qu'il avait sur le dos pour uniquement lui laisser ce dont il avait besoin. La chasseuse n'est pas une perverse, elle n'allait pas le dénuder par plaisir. Il avait besoin de repos et porter des vêtements aussi chaud en cette période ne servait à rien. La jeune femme était assise à ses côtés, cela faisait presque dramatique. Elle avait une bassine d'eau avec un torchon à ses côtés. L'eau n'était pas potable sinon elle serait déjà dans en bouteille, mais la jeune femme avait prit le temps de préparer une petite bassine pour pouvoir lui nettoyer le visage. Skylar croit sincèrement à la bonté humaine et même si elle refuse de l'admettre, tuer un humain serait trop dur pour elle. Elle tentait – à sa manière – de rattraper ce départ chaotique avec Isaac.  

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Dim 2 Fév - 1:05

Flashback
The first Time


Isaac avait tué sa sœur. C'était une chose qu'il ne pourrait sans doute pas se pardonner. Et il n'était même pas capable de passer outre le fait qu'elle n'était plus que l'ombre d'elle-même, au moment où il l'avait fait. Que cela soit un accident, cela ne comptait pas, et c'était sans doute pour ça qu'il était incapable de se regarder en face. Il souffrait, durement, lourdement, et il avait le cœur en miette, c'était une évidence à laquelle il se retrouvait contraint de faire face. Que cela lui plaise ou non, il n'y avait rien à faire. Le visage recouvert du sang de sa sœur, les mains qui tremblaient et les jambes en coton, il était incapable de savoir comment il tenait encore debout. Il mangeait.. Ce qu'il trouvait, parfois, ce n'était même pas bon. Il errait et cela faisait déjà cinq mois. Le temps passait vite et il ne parvenais pas à croire qu'il puisse encore être en vie. Il n'était qu'une ombre. Il n'avait pas changé de vêtement, il n'avait pas pris de douche, il n'avait même pas essayé de se débarbouiller un peu. Il était crade, et il était parfaitement impossible pour lui de le nier, malgré le fait qu'il ne soit plus le garçon qu'il était. Avant, il ne prenait déjà pas particulièrement soin de lui, il faisait un minimum attention mais ça s'arrêtait là. Au moins, à l'époque, il ne sentait pas ce qu'il sentait maintenant.

Lorsqu'il avait été trouvé, il aurait aimé qu'on le tue. Sa dégaine et l'odeur de putréfaction qui lui était restée sur la peau, ça ne l'aidait qu'à faire fuir certains zombies, et encore. Si ses jambes tremblaient, ce n'était pas uniquement dû à la peur mais bel et bien à cause des courses à répétition qu'il avait été contraint de faire. Il était fatigué. Bordel, vraiment fatigué, et il ne parvenait presque pas à dormir, à cause des flash de sa sœur qui ne cessaient de revenir. Il n'en pouvait plus, et il était à bout et c'était sans doute justement pour cette raison qu'il eut du mal à répondre à Naël, quand ce dernier vînt vers lui et se mit à lui parler. Il ne put lui répondre tout de suite, et c'est probablement à cause de ça qu'il fut question de lui mettre une balle dans la tête, bien vite. Mais il trouva la force de parler, de ne prononcer que quelques mots mais qui permirent de prouver qu'il était vivant. Bordel, il n'était pas un zombie, malgré le fait qu'il puisse en donner l'impression hein. Il ne comprit pas grand chose, à ce qui se passa par la suite, et il se retrouva, une heure plus tard, son sac de côté, ses chaussures retirés et une fille était là, en train de lui laver le visage. Son regard restait vide, il fixait un point derrière elle, il ne la regardait pas, son visage se mêlait à celui de sa sœur. Il était perdu. Mais il finit malgré tout par tourner la tête vers lui. Il avait les yeux humides, il était presque au bord des larmes, il était à bout, il ne savait plus où donner de la tête et surtout, il n'en pouvait plus. Il parvînt à articuler quelques mots, mais il fut bien incapable de savoir où il trouva la force pour le faire.  « Merci. Hum.. Je suis sale hein.. ». Pathétique.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Dim 2 Fév - 10:48

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »

 Skylar n'était pas douée pour prendre soin des autres, elle avait déjà du mal à s'occuper d'elle... Comment prendre soin des autres ? Comment être aimant et gentil ? La jeune femme avait été seule un petit moment et elle était incapable de dire si son comportement était normal. Elle faisait de son mieux depuis sa rencontre avec Naël, elle apprenait de nouveau à se confier, à parler et à avoir une relation normale avec quelqu'un... C'était dur certes, mais elle finirait par de nouveau être elle même, cette gamine joyeuse et conviviale. Cela remontait à loin le temps ou la jeune femme était douce... Pourtant en trouvant Isaac, elle ne pouvait se résoudre à le laisser comme ça, en effet être recouvert de boue et de sang séché n'est jamais agréable.  La jeune femme restait le regard fixe lorsque le jeune homme ouvrit les yeux, il semblait mal en point ou complètement dans la lune. Peut-être de la drogue ? Cela serait surprenant dans le monde actuel de trouver une personne qui puisse encore consommer de la drogue. Il semble totalement à l'ouest. Finalement il finit par clairement regarder la jeune femme et dire qu'il est sale. Skylar reste statique, elle ne veut pas lui faire peur ou même l'effrayer. La jeune femme ne veut pas laisser un lourd silence, cela serait horrible pour l'un comme pour l'autre donc il valait mieux parler plutôt que de laisser un immense vide. « Le sale est à la mode cette année » Elle dit cela sur un ton ironique et elle sourit cette fois.  Il est vrai qu'il est rare de croiser des mannequins sur la route et cela n'est-il pas mieux ? La société ne se base plus sur les apparences maintenant... Il faut savoir voir le bon côté des choses. « Tu as des blessures graves ? » En effet la priorité de la jeune femme est de savoir si le jeune homme possède des plaids qui doivent être soignés. Il est hors de question de laisser cette dernière s'infecter.

Skylar passe alors le chiffon sur le front du jeune homme, elle le fait délicatement et le plus lentement possible, elle ne sait pas quoi dire et puis elle finit par parler. « Tes affaires sont dans le salon, nous n'avons touché à rien avant que tu sois debout. Tu as dormis pendant une petite heure, enfin je pense, difficile de juger sans une montre » La jeune femme tente d'être naturelle et de ne surtout pas se montrer hautaine ou même se mettre en position de force, si elle avait voulu le tuer cela serait fait depuis longtemps maintenant. « Isaac donc ? » Oui elle voulait savoir s'il s'agissait réellement de son prénom ou pas. Elle n'avait pas la moindre solution pour le vérifier si ce n'est les mots du jeune homme. Elle devait le croire sur parole et rien de plus. Elle avait perdue l'habitude de parler aux étrangers, Naël était pour ainsi dire la seule véritable relation qu'elle possédait... Cela était triste à dire dans un sens. Skylar avait toujours aimée avoir des amies... Ce n'était plus tellement le cas aujourd'hui.



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Dim 2 Fév - 11:33

Flashback
The first Time


Un sourire en coin se dessinait sur les lèvres de Isaac alors que son regard restait sur Skylar. Il se sentait bête, bien sûr, de n'être qu'une ombre, d'être incapable d'être celui qu'il était, par le passé. Les choses n'étaient pas évidentes, bien sûr. Mais il avait toujours appris à faire de son mieux, pour que les choses ne s'explosent pas encore. Il n'avait jamais été très courageux, ça, il ne pouvait sciemment pas le nier, mais la plupart du temps, il avait toujours fait de son mieux et de ce fait, il estimait que c'était sans doute ça qui était.. Le plus important. D'une certaine façon, en tout cas, mais on ne pouvait jamais savoir, en fait. Il se laissa faire, alors qu'elle semblait faire de son mieux pour le nettoyer, et peut être aussi, pour faire la conversation. Il n'était pas très doué pour ça, lui, déjà de base. Ou alors il partait toujours dans l'humour. Mais maintenant, les choses ne semblaient pas être aussi évidentes. Un jour, il penserait à redevenir l'homme qu'il avait été, un jour.. Peut être qu'il y parviendrait, mais ce n'était pas pour tout de suite. Et pour le moment, elle ne savait rien.  « Ca doit être ça oui ». Son ton froid et monocorde ne délivrait pas la moindre émotion et il se sentait tellement bête qu'il ne savait pas du tout quoi faire. Et ça commençait à lui taper sur les nerfs, quoi, que l'on puisse en dire, de toute évidence. Il se laissait faire, sagement, tranquillement.  « Je suis prêt pour le défilé alors.. ». Il grimaça, lorsqu'elle passa le chiffon sur une plaie qu'il avait sur la joue. Il avait une sacrée chance d'ailleurs, ça ne semblait pas s'être infecté. Pourtant, il n'en avait absolument pas pris soin. Une mauvaise chute, rien de bien impressionnant mais la plaie qu'il y avait sur sa joue était quand même large et moche. Une simple éraflure mais.. C'était déjà pas mal.  « J'ai mal à la joue ». Une plaie qui remontait à une journée et qui galérait à cicatriser à cause de la crasse que l'on pouvait trouver dessus. Il ne savait même pas s'il avait des plaies, pour dire.

Dormi, il avait réussi à dormir. Peut être qu'il n'était question que d'une heure et ce n'était pas grand chose, mais ça avait quand même son importance, chaque moment avait son importance et bien qu'il soit encore totalement crevée, il se sentait un peu mieux. C'était ça, le pouvoir d'une nuit, le pouvoir d'un moment.  « Ca fait du bien, une heure ». Il soupira, tentant vainement de reprendre pied et il finit par ramener ses genoux sur lui même, les entourant de ses bras et détournant le regard. Il avait honte, de son comportement, de sa façon d'agir ou même de penser. Il se sentait débile et ridicule. Il faisait ce qu'il pouvait mais ça ne semblait pas très bien marcher. Et il en avait assez, d'être comme ça. Lorsqu'elle prononça son prénom, il se tourna vers elle sans vraiment comprendre de quoi elle parlait. Oui, il s'appelait comme ça, depuis combien de temps n'avait-il pas entendu son propre prénom ? Trop longtemps déjà.  « Oui. Où est Naël? ». Il semblait un peu émergé, doucement. Et il réalisait qu'ils n'étaient que deux.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Dim 2 Fév - 12:13

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »

 Peut-être que cela aurait été mieux que Naël soit resté... Skylar n'était pas franchement douée là tout de suite et au mieux elle pourrait jouer les infirmières, certainement pas les dames de compagnies. Elle était incapable de faire rire ou même de trouver un sujet de conversation dit normal ou tout simple basique. Parler de la pluie et du beau temps était une solution, la conversation tournerait malheureuse court et le but de Skylar était de faire en sorte qu'Isaac se sente bien et pas de le faire fuir, elle ne s'amuse pas à soigner tout le monde et certainement pas des inconnus. La réponse du jeune était était froide pour ne pas dire glaciale. La jeune femme n'allait pas lui reprocher son comportement, elle était certainement aussi froide que lui par moment et elle n'était pas là pour lui dicter sa conduite. Au moins il se laissait faire, il pourrait repousser Sky', en effet se retrouver dans une chambre avec une étrangère n'est pas une situation commune. Il semble si fragile et délicat, presque en porcelaine. Il semble mort de l'intérieur, son regard si triste et son âme en doute. La survivante aimerait savoir quoi faire, elle ne sait malheureusement pas. Finalement il relance l'idée d'être à la mode, Skylar était une merde en blague. Purement et simplement, elle était incapable de dire un truc drôle sans mettre les pieds dans le plat ou être méchante. Elle préfère de loin le sarcasme et sait clairement mieux s'en servir. « Tu n'es pas le seul dans ce cas. » Elle sourit toujours en coin, elle ne veux surtout pas le mettre mal à l'aise. Elle passa alors le chiffon sur sa joue et soudain il exprima une émotion sur son visage. Enfin ! Il lui dit alors qu'il avait mal à la joue. Sky passa alors le plus délicatement possible sur sa joue, elle faisait des petits mouvements circulaires pour faire disparaître complètement la crasse. La blessure n'est pas terrible, il ne s'agit pas d'une blessure par balle ou même à l'arme blanche. Enfin si peut-être à l'arme blanche, un couteau de petite taille ? Peut-être, elle ne peut malheureusement pas savoir et elle ne préfère pas lui demander.


La jeune fille pencha légèrement la tête lorsqu'il dit que dormir faisait du bien. En effet cela soulageait. Depuis qu'elle était avec Naël, Skylar dormait de plus en plus. Il est en effet plus facile de dormir en petit groupe, il suffit de faire des rondes. Sky' n'aime pas ça. Dormir amène à rêver et dans son cas généralement il s'agit de faire cauchemars. Les nuits de la jeune femme ne sont pas réellement reposante, mais en effet cela fait du bien. Elle hoche donc la tête pour confirmer les dires du jeune homme. Lorsqu'elle dit son prénom sa réaction est immédiate, cela est bon signe cela veut dire qu'il n'a pas mentit sur son prénom, il est donc honnête. La jeune femme se redresse alors parfaitement et repose le chiffon dans la bassine. Elle s'attendait à de nombreuses questions, certainement pas celle-ci. Il avait donc retenu le prénom de Naël, cela voulait dire qu'il était assez intelligent pour comprendre ce qui l'entoure.  « Naël est sortie, il est partie faire une ronde et chercher des vivres. Il sera de retour avant le couché du soleil, il doit probablement être non loin de l'appartement, il est peut-être encore dans l'immeuble en train de fouiller.  » La règle est simple : ne jamais s'éloigner, interdiction de jouer les héros. Si Naël sent un plan foireux, il revient ici et là ils peuvent en discuter. Hors de question de mettre sa vie en danger si la récompense est incertaine. La jeune femme se lève alors et indique le chiffon.  « Si jamais tu veux continuer à te nettoyer, je vais simplement voir dans mon sac s'il ne reste pas un peu d'alcool pour m'occuper de ta blessure.  » La brune sort de la pièce, libre à lui de tenter de prendre la fuite et de sauter par la fenêtre ou  de mettre fin à ses jours. La jeune femme se dirige vers le salon, elle va alors vers la table ou se trouve ses armes sous un grand draps. Cela peut semble stupide, mais rien n'est négligeable. Elle prend alors son couteau et un fond d'alcool à 90 degré qu'ils ont trouvés dans cet appartement justement.  



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Jeu 6 Fév - 11:47

Flashback
The first Time


Isaac n'avait jamais été très courageux, c'était un fait. Malgré tout, le voir se comporter comme ça aurait pu en choquer plus d'un. On ne disait pas non plus qu'il était un trouillard, bien sûr, il avait toujours eu cette capacité à trouver une plaisanterie à faire sur le monde, pour détendre l'atmosphère. Mais cette lumière, cette image agréable avait été considérablement amochée par la mort soudaine des gens qui l'entouraient. Et les choses étaient réellement devenues compliquées. Bien sûr qu'il n'allait pas se permettre de faire une histoire pour peu de chose, ça n'aurait pas servi à grand chose. Mais malgré ça, il ne niait pas le fait que c'était bien moins simple maintenant, pour lui, alors qu'avant, il trouvait souvent les mots qu'il fallait. Bordel, comment pouvait-on être nostalgique de la vie qu'on avait pu avoir. Avant ce gros bordel, il n'avait pas beaucoup d'année, il n'avait que la vingtaine – encore maintenant – et il avait clairement le temps de voir les choses venir. Mais oui, il regrettait celui qu'il avait été, il regrettait le regard absent qui ne le quittait pas ou ses mains qui n'avaient de cesse de trembler, encore et encore. Il se sentait tellement stupide qu'il ne savait pas ce qu'il pourrait bien faire pour que les choses puissent s'arranger, ne serait-ce qu'un peu. Sans doute lui faudrait-il du temps. Il avait marché seul si longtemps, le contact humain lui avait manqué et en même temps, regarder cette fille lui faisait peur. Qu'est-ce qui pouvait lui jurer qu'il n'allait pas, d'un seul coup, devenir quelqu'un de bizarre ou.. De différent ? Et bien sûr qu'il n'était pas le seul à être sale, mais d'un seul coup, sa saleté lui donnait l'impression d'être immonde, d'être une personne à éviter aussi, peut être. Il se détestait, bordel.  « Hum, oui. Au moins je suis vivant.. ». Il détourna le regard, revoyant le visage de sa sœur, la dernière fois qu'il l'avait quitté, avant d'aller en cours. Il se souvenait de lui avoir dit qu'elle craignait et qu'il fallait qu'elle arrête de draguer ses copains.. Qu'elle les drague, si elle voulait, et si ça lui permettait de retrouver sa sœur. Skylar était en train de nettoyer la plaie sur son visage, elle était douce, un peu maladroite mais tellement douce que ça le faisait frissonner. Un soupir s'échappa à nouveau de ses lèvres, alors qu'il n'osait rien faire, rien regarder. Il n'osait pas bouger, de peur de faire un faux mouvement, de peur de lui faire peur. Elle n'avait pas eu l'air d'hésiter une seule seconde, quand elle avait voulu le tuer, après tout. Peut être n'hésiterait-elle pas à le refaire ? Bien que je ne préfère pas me lancer dans cette histoire.S ans doute est-ce préférable.

Bien sûr qu'il y avait bon nombre de questions qu'il aurait pu poser. Mais il ne voulait pas en savoir plus, sur les choses qui s'étaient passées. Il en avait compris l'essentiel alors pourquoi se tracasser davantage hein ? Il n'avait pas envie d'avoir à y réfléchir. Et il voyait mal, en plus de ça, pourquoi il aurait dû prendre la peine de se prendre la tête avec tout ça. Ce monde lui faisait peur et il ne voulait pas être davantage effrayé encore. Le fait de savoir que l'homme qui lui avait sauvé la vie n'était pas dans la pièce ne le rassurait pas. Il n'était pas stupide, bien sûr.  « Oh, d'accord ». Depuis combien de temps n'avait-il pas eu la chance de manger ? Certes, de temps en temps, il trouvait quelque chose, mais il était clairement sous-alimenté. Il n'y avait qu'à voir le poids qu'il avait perdu et son visage bien trop fin. Il ressemblait à un cadavre, il était.. Immonde. Certes, il n'avait jamais été la personne la plus belle du monde, mais il sentait que c'était encore pire. Là, sous la crasse, un jour, il avait été quelqu'un de correct, au moins.  « Il revient bientôt ? ». Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il ne lui faisait pas confiance, ou un truc du genre, disons juste qu'il avait un peu de mal à gérer les choses, et ça ne rendait pas les choses évidentes. Malheureusement. Elle l'abandonna un bref instant et déjà, il sembla paniquer. Ses mains se mirent à trembler, et il tenta tant bien que mal de s'occuper les mains. Prendre la fuite était une option possible, sans doute pas la meilleure du monde, mais une évidence douloureuse, malgré tout.

Regardant autour de lui, son regard finit par se poser sur un miroir, dans lequel se refléta une image de lui parfaitement dégueulasse. Certes, Skylar avait commencé à nettoyer la crasse, mais il y en avait tellement qu'il était incapable de savoir si ça allait vraiment finir par partir. Et quand la jeune femme finit par revenir, il était déjà plus décent. Son visage était propre, ce qui était une assez bonne avancée. Il se tourna vers elle, son regard baissé, tant il avait peur de ce qu'il pourrait bien se passer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Jeu 6 Fév - 19:35

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »

 Vivant ? Probablement dans un sens, mais ce mot est depuis longtemps devenu obsolète. Il n'est devenu qu'une expression et rien de plus, il ne mérite même plus sa place dans les dictionnaires, enfin vu que plus personne ne s'occupe des dictionnaires... Cela n'est plus très important de toute manière, on s'en fou d'ailleurs. Les morts marchent et les vivants meurent lentement, mais sûrement. L’humanité connaîtra l'extinction tôt ou tard, dans peut-être 200 ans la planète sera peuplée de zombies... Personne ne veut se projeter dans l'avenir, la génération futur est condamnée à disparaître, faire des enfants est également devenu obsolète... Plus rien n'est vital, la vie est morte comme la nature meurt au fil des saisons. La vie n'est plus ce qu'elle était et depuis longtemps Skylar se pose la question si cela ne serait pas plus simple de se tirer une balle dans la tête et ne jamais devenir un zombie. Cela serait un suicide et durant de nombreuses années la jeune femme cru que cela était symbole de la lâcheté humaine et rien de plus. Aujourd'hui la jeune femme se demande si finalement cela ne serait pas un symbole de courage. La jeune femme en était incapable et jamais cela pour lui effleurer l'esprit de mettre fin à ses jours, mais des fois elle se pose des questions... Des questions qui sont parfois risibles et futiles, pourtant elles sont là. Skylar lève les yeux au ciel, elle n'est pas exaspérée ou un truc du genre, elle considère juste qu'être vivant est une idée perdue, en tout cas pour elle, elle est morte de l'intérieur. Skylar n'avait pas toujours été cette jeune femme froide et prête à tout pour survivre, elle adorait l'art et peintre était une de ses occupations favorites avec le tir à l'arc. Aujourd'hui elle se dit souvent qu'elle ne regrettait pas d'avoir pratiquée ce sport toute son enfance... Elle serait probablement réellement morte et serait sans doute avec sa mère. Sa mère lui manquait de moins en moins, Skylar y pensait le moins qu'elle pouvait, longtemps rongée par le remord elle préfère désormais fermer son petit cœur de chasseuse pour éviter de souffrir de cette manière. La jeune femme se montrait plutôt aimable avec Isaac, elle gardait une grande part d'humanité même si elle refusait de le montrer... Le jeune homme doit probablement la prendre pour une connasse qui veut le tuer, cela serait compréhensif.

Il croit peut-être que je suis un danger et cela pourrait se comprendre, si Naël n'avait pas été là le premier, le jeune homme serait probablement mort. Skylar est du genre à posséder une confiance en elle très importante, elle ne se laisse pas facilement impressionner et est parfaitement capable de gérer une situation de crise, cela est parfois dur, mais la jeune femme réussie toujours à se sortir de toutes les citations. Elle n'a jamais craquée ou fondu en larme depuis qu'elle est avec Naël et elle fait de son mieux pour toujours affronter et ne pas s'enfuir. Cela lui cause également des problèmes, un surplus de confiance en sa petite personne n'est jamais gratifiant au final... Sa deuxième question ne fait que confirmer les soupçon de la brune et elle préfère ne pas trop en jouer et ne surtout pas tenter de faire de l'humour. Si elle voulait vraiment le tuer il serait déjà mort, certes cela serait son premier humain... Néanmoins la jeune femme en serait parfaitement capable, ou du moins elle en est certaine. Elle hoche légèrement la tête, elle ne connaît pas la réponse exact à cette question. « Il sera ici probablement dans une ou deux heures. Cela dépend de sa patience et de ce qu'il trouve. Difficile d'être précise. » Il n'aura pas une réponse de plus puisque la jeune femme est incapable d'en fournir !

La jeune femme attrapa son couteau et le peu d'alcool qui lui restait avant de finalement rester vide devant  la table... Elle n'était vraiment pas douée pour aider les gens puisqu'elle avait déjà dû mal à s'occuper d'elle-même... Naël aurait dû rester et laisser la brune partir et certainement pas l'inverse. La jeune femme reposa donc son couteau à sa place et elle prit une barre de céréale pour l'inconnu plus tellement inconnu. La jeune femme n'allait pas le laisser crever de faim et il fallait bien qu'elle s'occupe de lui en attendant le retour de son ami. Elle pourrait l’assommer et attendre le retour de son compagnon, cela serait plus rapide et tellement plus simple pour tout le monde. Skylar ferait passer cela pour un accident et tout le monde serait tranquille... La jeune femme rentra de nouveau dans la chambre. Elle s'approcha une nouvelle fois de lui et s'installa de nouveau, elle déposa d'abord la barre de céréale à côté de lui. Il semblait tellement ailleurs, il fixait un point. La jeune femme n'osa pas détourner le regard pour voir ce qu'il regardait.  « Si jamais tu veux manger. » Elle n'allait pas le forcer, elle tentait à la fois d'être gentille sans pour autant devenir ridicule, Skylar ne sait plus comment se comporter en société et cela peut se comprendre... La jeune femme sort le chiffon qu'elle sort essor du mieux qu'elle peut avant d'y verser quelques gouttes d'alcool. Elle pose alors sa main pour légèrement lui faire tourner la tête. « Cela risque de légèrement faire mal.  » La jeune femme approche alors le chiffon du visage d'Isaac. Pour la première fois depuis longtemps elle s'occupe de quelqu'un.



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Ven 14 Fév - 13:31

Flashback
The first Time


Isaac n'était plus que l'ombre d'un homme. Par le passé, bien sûr, il avait été une personne à part entière, il avait eu des amis, des proches. Maintenant qu'il avait perdu tout ce qui faisait un homme de lui, il ne savait plus du tout où donner de la tête. Et ça commençait à vraiment lui taper sur les nerfs. Il soupira, un instant, au souvenir de toute cette agréable vie perdue. Si souvent, il s'en était plaint, si souvent il avait cru que les choses seraient plus simples, mais tout ne l'était absolument pas. Bien au contraire. Un soupir s'échappa de ses lèvres et il tenta de reprendre contenance. L'image que lui renvoyait le miroir était ignoble, il n'y avait rien dans ce qu'il voyait qui soit réellement agréable ou.. Qui soit vraiment en mesure de lui donner une bonne image de lui. Bien au contraire. Il en avait marre, il en avait plus qu'assez même. Se tournant vers Skylar lorsqu'elle revînt vers lui, il tenta de lui sourire mais la grimace fut encore totale. Il était désespérant. Dans le fond, il n'était pas le seul dans cette situation et s'il n'était pas capable de s'en rendre compte, sans doute que les choses allaient être encore plus compliquées. Il ne pouvait pas nier le fait que cela n'avait rien d'évident, pour lui, comme pour les autres. Mais il fallait surtout qu'il arrête de s'apitoyer sur son propre sort, cela n'avait pas de sens, c'était ridicule. La barre de céréale qu'elle posa sur la table lui fit clairement envie. Depuis combien de temps n'avait-il pas mangé ? Il ne s'en souvenait guère. Certes, il avalait un truc dès qu'il en trouvait un, mais ce n'était jamais facile, et ça commençait à luitaper sur les nerfs. Cette vie n'était pas une vie, c'était de la survie et ça commençait à le gonfler, vraiment le gonfler. Ne pouvait-il pas redevenir quelqu'un de normal ? Ne pouvait-il pas récupérer suffisamment de courage pour ne pas ressembler à cet être insignifiant et peureux ? Parce que c'était tout ce qu'il était. Et ce n'était pas prêt de lui servir, toute cette histoire. Il n'en pouvait plus. S'emparant doucement de la barre de céréale, il la déballa lentement et se hâta de l'avaler. Souvent, il avait voulu mourir, souvent, il aurait tout donné pour se faire dévorer par un zombie, à un coin de rue. Mais les choses n'étaient jamais aussi simples qu'elles n'y paraissaient et ça, il avait fini par s'en rendre compte très vite, enfin de compte.  « Merci. Ca.. Change des conserves ». Il leva vers elle un regard empli de reconnaissance, bien sûr. Même s'il n'était pas très à l'aise, il ne pouvait que facilement se rendre compte du fait qu'elle ne semblait pas lui vouloir de mal. Il n'avait donc pas la moindre raison de s'en prendre à elle. Et de toute façon, il en aurait été incapable.

Bien sûr que cela lui fit mal, lorsqu'elle se mit à le soigner. La plaie avait beau dater de quelques temps, il y avait eu tellement de merde dessus que ça n'avait même pas encore cicatriser. Du coup, cela le brûla, lorsqu'elle tenta de le soigner, mais il n'avait pas la moindre raison de se plaindre. Elle était en train de l'aider, et il était grand temps que quelqu'un s'en charge. L'idéal aurait été qu'il s'en occupe lui mais.. Il fallait croire qu'il ne pouvait pas penser à tout. De toute façon, depuis ce fameux jour, il n'était pas capable de penser tout court. Il n'y avait rien à faire.  « C'est supportable ». La douleur lui faisait prendre conscience du fait qu'il soit vivant. Et c'était sans doute plus important.




(han, c'trop nul, désolée !)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Ven 14 Fév - 18:19

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »

 Skylar repensait à ses vieux souvenirs, la dernière fois qu'elle avait eu le temps de discuter normalement avec quelqu'un remontait à sa vie d'avant. Cela créait un effet de mélancolie et de lassitude. La brune regrettait cette jolie blonde qu'elle était avant, cette jeune fille qui ne se prenait que très rarement la tête et qui vivait dans sa bulle, la jeune femme avait très peu d'amis à l'époque... Seule dans la vie comme dans la mort, naître et crever, deux choses synonymes de solitudes. La jeune femme revoyait ça en Isaac, cette terrible sensation qui lui fait mal. Il semble si gentil et doux, il était encore vivant et Skylar se demandait sincèrement comment cela était possible... La jeune femme aurait probablement été comme lui si elle n'avait pas eu son arc. Peut-être qu'il avait lui aussi un talent caché ? Cela était probable et pas totalement con ? A moins qu'il avait une chance incroyable de son côté ? Cela était difficile à croire par contre. La chance n'existe plus et même si certains jouent encore « un peu » avec, Sky' ne préfère pas prendre le risque... Elle avait survécu en prenant des risques plus ou moins calculés, elle avait eu du talent et cela n'avait rien à voir avec la chance, la jeune femme ne peut pas se baser sur un soit disant « dieu » ou même sur le « destin » pour jouer avec ce qu'il reste de sa pauvre vie... Le brun avait peut-être fait le voyage avec des personnes ? Va savoir. Skylar était d'un naturel curieux et la seule raison si elle ne posait pas ces questions c'était uniquement pour éviter de recevoir la même question en retour... L'archère n'était pas fan des questions sur son passé et les rares personnes à savoir ses problèmes sont... En réalité il y a simplement Naël et ce n'est pas réellement voulu. Skylar faisait des cauchemars souvent et lorsqu'elle était toute seule cela n'était pas gênant, donc même si avec Naël cela restait toujours « l'air de rien » il en sait plus que nombreuses personnes. Cela n'est pas forcément une bonne chose d'ailleurs.

Il avait faim, au moins Skylar n'était pas totalement conne et elle ne se trompait pas sur toute la ligne. La jeune femme se contente de sourire lorsqu'il lui dit merci. Que dire ? Elle n'allait pas le soigner pour ensuite le laisser crever de faim, cela serait idiot et une perte de temps en plus de ça. La jeune femme posa alors le chiffon sur son visage en tentant d'être le plus délicate possible, elle avait l'impression de tenir un pinceaux dans comme lorsqu'elle était étudiante et qu'elle se posait dans un parc avec une toile vierge et qu'elle peignait sans réfléchir. Elle était capable de peindre un paysage comme faire un portrait d'un ami ou même un dessin fantastique. L'imagination avait toujours été la force de la petite blonde à l'époque. Cela la faisait sourire, non elle ne souriait pas car le pauvre jeune homme souffrait, loin de là. Néanmoins elle avait l'impression de nouveau s'exprimer autrement qu'avec du sang et des morts. Elle redescend alors sur terre lorsqu'il lui dit que cela est supportable. « La notion de supportable est particulière dans le monde actuel je trouve... » En effet, plus rien n'est insupportable tellement les gens doivent supporter... Cela est bizarre et illogique en fait. Skylar tourne finalement la tête vers le miroir qui se trouve dans la pièce, Isaac avait semblé regarder dans cette direction à plusieurs reprises.« Tu vois quoi ? »  La question est bizarre, elle ne veut rien dire. C'est juste pour éviter de laisser planer un blanc.


© Chieuze



Ps: Mais non !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mar 18 Fév - 17:23

Flashback
The first Time


Lorsqu'elle lui demanda ce qu'il voyait dans le miroir, il leva presque un regard suppliant à son égard. Il n'avait pas particulièrement envie d'en parler, bien sûr, mais ça ne pouvait pas vraiment l'aider à se sentir mieux. Il détestait son reflet, ce que le miroir l'obligeait à prendre en pleine gueule. Un soupir s'échappe de ses lèvres, levant les yeux vers la jeune femme. Son regard était suppliant, désespérée, même. Il se demanda ce qu'il allait bien pouvoir faire pour que les choses ne partent pas en sucette dans sa vie. Mais pour ça, il aurait fallu qu'il prenne une apparence un peu plus humaine déjà, mais ça ne semblait pas être si évident que ça. Ca ne l'était jamais.  « Je vois.. Très peu de choses. ». Il baissa les yeux avant de s'éloigner de ce reflet qui allait finir par le bouffer. Il refusait d'y réfléchir, d'y penser plus d'une seconde puisque c'était le meilleur moyen pour elle de péter un plomb, de toute façon.  « Pourquoi, tu y vois quoi, quand tu me vois dedans ? ».Elle n'avait pas besoin de regarder dedans, pour lui répondre, de toute façon. Elle l'avait là, juste en face d'elle. Et puisqu'elle avait tenté de le tuer, il supposait qu'elle ne voyait pas grand chose. Il n'était qu'un zombie. Il n'avait plus rien d'un être humain, aussi loin qu'il puisse espérer l'être. Il respirait, et il parlait, oui, peut être. Mais il lui avait fallu du temps pour réussir à ouvrir la bouche, les choses n'avaient absolument pas été évidentes, oui.

Il s'écarta doucement alors qu'il termina sa barre de céréales alors qu'il ne savait déjà plus quoi dire. Sa plaie avait été soignée, et maintenant, il ne savait plus quoi dire. Il n'avait pas autant parlé depuis déjà longtemps, c'était une évidence. Et ça commençait à lui taper sur les nerfs, il ne pouvait pas y faire grand chose. Cela faisait déjà cinq mois qu'il n'avait pas eu l'occasion de croiser quelqu'un, il était seul, depuis tout ce temps. Et il n'avait pas eu la chance d'établir une conversation avec qui que ce soit. Non qu'il soit un solitaire mais.. En dehors des zombies, il n'avait rien vu. Faisant les cent pas, il ne savait ni quoi dire, ni quoi faire. Il était perdu, de toute évidence, et il avait beau faire de son mieux pour que ça ne se voit pas, ça ne semblait plus vraiment tourner rond, et il en avait marre. Tout bêtement. S'étirant doucement, il chercha le sens de tout ça, l'explication de totu ce bordel.  « Vous savez quelque chose.. A propos de tout ça ? De.. Pourquoi c'est arrivé ? ». Il tourna vers elle un regard suppliant, il espérait simplement qu'elle serait capable de luien dire un peu plus, même s'il ne pouvait pas en être certain. Ca lui prenait la tête mais il refusait de se laisser aller, de tout laisser s'écrouler, autour de lui.  


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mar 18 Fév - 20:02

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »

 Les reflets ne veulent plus rien dur, il s'agit d'une image et rien de plus. Il n'est là pour que pour représenter la forme, il ne montre rien et n'aide pas. Skylar évitait soigneusement les miroirs d'ailleurs, elle refusait de se regarder dans la glace et de se dire « je suis devenue ça ». Elle voulait pas voir cette fille froide et insipide qui n'hésite même plus à tirer une flèche dans la tête de n'importe qui.  L'archère refusait de voir cela et elle ne comprenait pas pourquoi les gens continuaient à se regarder dans la glace, c'était tellement con. Pourquoi s'obstiner ? Les gens se font du mal et rien de plus, ils s'acharnent et espère enfin retrouver une apparence humaine, ou peut-être une âme humaine ? La brune ne comprenait pas pourquoi les gens accordaient tellement d'importance à cela aujourd'hui... Skylar n'avait pas besoin de se regarder dans la glace pour voir que ses mains étaient couvertes de sang et même s'il ne s'agit pas de « meurtre » puisque les zombies sont déjà morts... Cela reste du sang et la jeune femme n'aime pas se poser des questions, avant elle hésitait, aujourd'hui elle tire et il est trop tard pour se poser des questions... La tireuse ne fixe pas Isaac, la situation est déjà bizarre, inutile d'en rajouter... Sa réponse surprend Sky', elle s'attendait à un discours sur le reflet et tout le bordel, pourtant non. Il semble vide, cela ferait presque peur tellement il semble seul et c'était comme si son esprit était mort. La jeune femme ne voulait pas de question en retour sauf que tout le monde pose une question en retour. Sa question est surprenante, il demande ce qu'elle voit. Skylar ne sait pas quoi répondre, elle arrête son geste et le regarde. « Je vois un survivant. Je vois aussi quelqu'un qui semble vide et tellement perdu, tu sembles tellement innocent.  »  Elle n'était pas une menteuse et disait réellement ce qu'elle pensait, elle voyait ça. Elle n'allait pas dire qu'il était gentil, cela serait terriblement con et franchement pathétique comme remarque.

Il se lève finalement, sa blessure est désinfectée.  Il marche et il tient droit, cela est plutôt une bonne chose. Skylar le regarde alors faire les cents pas dans la pièce. La jeune femme reste assise et le regarde avec un grand sourire, elle le laisse marcher, elle ne dit rien parce qu'elle n'a rien à dire et elle veut le laisser s'exprimer un peu. Il pose finalement la question qui est probablement la plus conne du monde et pourtant Skylar contient son rire, elle ne veut pas se moquer... Elle se posait la même question à une époque... Elle se voit vraiment et cela n'est pas forcément une bonne chose... Elle se lève alors en croisant les bras et en se collant au mur.« Non, je ne sais rien sur cette histoire, je sais ce que je vois et rien de plus. Les morts ne sont plus morts et si tu veux les tuer il faut viser la tête. Je ne peux pas savoir s'ils ont encore une conscience ou même une âme et encore faut-il y croire... Je sais juste que c'est tué ou être tué.  » Sky' lève les yeux au ciel sans être méchante, elle est juste franche et mieux vaut paraître froide que faible... La jeune femme préfère faire envie et refuse d'inspirer la pitié... Elle se décolle du mur et se dirige vers la sortie de la chambre. « Je vais dans le salon, si jamais tu veux te reposer ou je ne sais quoi.  »


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mar 25 Fév - 13:32

Flashback
The first Time


Un survivant. Un sourire se dessina doucement sur les lèvres d'Isaac tellement il se sentait con. Oui, il en était un mais par moment, il ne s'en rendait pas forcément pleinement compte et ça pouvait vraiment lui jouer des tours. C'était une grosse prise de tête et il n'y avait rien de plus à en dire. Malheureusement, d'ailleurs. Parce que bien qu'il soit un survivant, selon la pleine définition de la chose, il n'en avait pas toujours l'impression et parfois, ça semblait être un peu plus difficile que le reste encore. C'était compliqué, en tout cas. Et il n'y avait pas grand chose à en dire. Il ne s'était pas fait choper mais il n'était pas certain de pouvoir dire qu'il avait survécu, en réalité. Et c'était sans doute ça qui se trouvait être le plus difficile de toute cette situation. IL ne savait pas comment faire en sorte que les choses se passeraient de cette manière. Les choses n'étaient pas simple et ça lui tapait simplement sur les nerfs. Que dire de plus.. Il se sentait mort à l'intérieur. Il ne pouvait donc pas prétendre être fier d'être un survivant, pas comme ça. Innocent, peut être que c'était devenu le premier point de son caractère. Et cela pouvait tout aussi bien dire qu'il n'avait que l'air d'un con. Bien sûr qu'il était vide. Depuis que toute cette merde était arrivé, on ne lui avait rien donné pour qu'il puisse croire en quelque chose. Il était tout seul, il était.. Perdu, d'une certaine manière. Et ça lui tapait sur les nerfs, point barre. Il avait beau faire de son mieux pour que ça se passe bien, ce n'était pas si simple que ça, quoi que l'on en dise. Elle lisait en lui comme dans un livre ouvert. Et son regard à lui n'était pas capable de la quitter.  « On lit donc si bien en moi ? ». Il se sentait con et il aurait aimé être un peu plus opaque, d'une certaine manière, mais les choses n'étaient jamais évidentes. Elle lisait en lui et lui, il ne savait même plus où donner de la tête. Et ça lui tapait sur les nerfs parce que bordel, il n'était pas comme ça et c'était justement ça qui lui prenait la tête. Il n'y avait pas grand chose à faire, de toute façon. Un jour, il irait mieux, un jour, il reprendrait du poil de la bête, c'était le plus important. Enfin.. Il commençait malheureusement à se demander si ce jour allait bien pouvoir arriver.

Bien sûr qu'elle ne savait rien à propos de toute cette histoire, bien sûr parce que personne ne savait rien de toute cette histoire et ça commençait à lui taper sur les nerfs. Le plus difficile avec cette épidémie de mort qui se relève, c'était le fait de ne pas savoir ce qui avait bien pu arriver, en réalité. Et c'était une grosse prise de tête, en fin de compte. C'était chiant, vraiment chiant, et il n'y avait rien de plus à en dire, de toute évidence. Tué ou être tué.. Et lui, il était incapable de tuer qui que ce soit. Sans doute était-ce la partie la plus difficile de l'iceberg. Et il se faisait bouffé par le fait qu'il ne pouvait pas tuer. Qu'il l'avait déjà fait et qu'il avait commis le pire truc possible. Il avait tué sa sœur, que cela ait été ou pas un accident, il l'avait tué. Oui, certains diront qu'elle n'était plus elle-même. Mais ça ne voulait pas dire que c'était si simple non plus quoi. Bordel !  « Je suis incapable de tuer.. ». Le ton de sa voix est bien trop faible, et il aimerait qu'elle n'ait rien entendu,bien qu'il ne puisse que en douter, malheureusement. Il ne voulait pas paraître trop faible, sinon, ils ne voudraient jamais qu'il vienne avec eux. Mais, malgré tout, il savait que quoi qu'il puisse en dire, ça ne pourrait pas aller en s'arrangeant. Elle parla de le laisser et malgré la fatigue qui le domptait, il ne pouvait pas, il ne l'aurait pas supporter, en réalité. Il ne voulait pas rester tout seul. Maintenant qu'il avait trouvé des gens, il voulait vraiment rester avec des personnes. Bordel, pitié, qu'on ne le laisse pas tomber..  « Restes avec moi, s'il te plaît.. ». Il avait attrapé son bras et il avait réellement l'impression de n'être qu'un enfant. Un vrai gosse qui n'aurait pas mérité sa place ici, d'une certaine manière. Il était vivant, il avait survécu et.. Et il avait peur, oui.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mar 25 Fév - 21:15

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »


Survivant. Ce mot est celui que la brune utilise pour caractériser ceux qui restent, enfin pas tout à fait. En fait Sky' sépare les humains restant de deux manières : les connards et les survivants. Les survivants sont ceux qui par la force des choses – destin ou karma – sont encore vivants. Les connards, eux, sont des profiteurs qui profitent du chaos pour abuser des choses qui restes de ce monde en discorde ! Skylar en avait déjà croisée, le spectacle n'était pas beau à voir, pour eux tuer était devenu un jeu et presque un fantasme, la jeune femme trouvait cela pathétique et ils méritaient tous la mort. Skylar avait déjà retrouvée à plusieurs reprises des cadavres de jeunes femmes couvertes de sang. La jeune femme ne comprenait pas comment des gens pouvaient encore trouver du plaisir dans des choses comme celles-là. L'archère ne pourrait et ne voulait pas comprendre de toute manière. La survivante avait tuée de nombreux zombies, aujourd'hui encore elle savait qu'elle commettait un meurtre et que jamais elle ne pourrait se pardonner ces actes, sauf qu'elle n'avait jamais tuée d'humains... Isaac aurait plus être le premier et heureusement cela ne fut pas le cas... Cela aurait été insupportable et surtout impensable pour la jeune femme, tuer un être qui respire serait comme un assassina et rien de plus. En tout cas une chose est certaine : Isaac rentre dans la catégorie survivant et il n'a certainement pas l'image d'un monstre. Cela est un peu facile comme jugement non ? Cela faisait longtemps que la jeune femme n'avait pas jugée quelqu'un sur le fond plus que sur la première apparence qu'il donne. En effet, elle devait elle-même se forger une image et si cela signifiait ne pas s'attacher c'était faisable. La brune ne voulait pas savoir ce qu'Isaac voyait en elle ? La jeune femme faisait de son mieux pour ne surtout pas révéler sa véritable nature, cela pourrait la conduire à sa propre perte. Sérieusement qui voudrait d'une gamine fragile qui à perdue sa mère ? Personne, il vaut mieux voir une fille qui n'hésiterait pas à tirer une flèche dans la tête du premier connard venu, même si cela est faux.   Lorsqu'il pose sa question, l'archère sourit à son tour et lève les sourcils. Que répondre à cela ? Il fait peut-être comme Skylar après tout ? Il cache peut-être sa véritable nature pour se protéger et ne pas se faire bouffer dans le monde actuel ? « Cela signifie que j'ai raison ?  »  Répondre à une question par une autre, cela est peut-être un peu pathétique, sauf que cela évite parfois d'y répondre.  « Tu sais tout le monde est plus ou moins comme ça maintenant.  »  La personne qui ose dire qu'elle n'est pas perdue est une menteuse et rien de plus, il s'agit d'un masque et si cette personne est persuadée qu'elle n'est pas perdue, elle l'est vraiment.

Lorsqu'il lui demande de parler de l'épidémie elle reste brève et je ne veux pas rentrer dans les détails. Elle se pose assez de question, inutile de rajouter celles d'un inconnu... Enfin il n'est plus vraiment inconnu maintenant. Elle est peut-être un peu sectaire, en effet il n'est pas toujours question de vie ou de mort, la vie ne laisse jamais deux choix. Ceux qui pensent qu'ils n'ont que deux options ne voient pas les choses assez grands, malheureusement tout le monde est comme ça, Skylar également ! Il dit une phrase d'une voix presque inaudible, comme s'il en avait honte, pourtant l'archère comprend ce qu'il dit. Elle hésite. Que faire ? Rebondir alors que cela risque de le mettre mal à l'aise ou ne rien dire et faire comme s'il n'avait jamais rien dit ? La seconde option serait probablement la plus simple pour lui et également pour Skylar, néanmoins la jeune femme possède un avis sur cela...« Tuer n'est pas une chance ou même une fierté, crois-moi.  » En effet et puis Skylar était comme lui au début, lorsqu'elle était avec un groupe elle était constamment à l'arrière alors qu'elle savait parfaitement utiliser un arc et viser la tête. Elle était pourtant incapable de décocher une seule flèche, son premier meurtre fut le pire, elle s'en souviendrait toute sa vie probablement. Les bons souvenirs disparaissent, les pires hantent vos rêves et deviennent vos cauchemars.

Skylar ne veut pas s'enfuir, elle pensait qu'il voulait rester tout seul et peut-être qu'une espèce de folle qui veut lui planter une flèche dans le front ne l'amuse pas trop et cela pourrait se comprendre d'ailleurs. Pourtant elle n'a même pas le temps de partir qu'il lui attrape le bras, elle tourne la tête instinctivement vers cette dernière. Cela remonte à loin la dernière fois qu'une personne n'avait effleuré une partie de son corps, il ne s'agissait que d'un bras pourtant. La brune voyait de la pitié dans ses yeux et de la tristesse, c'était terrible comme sentiment, elle voulait l'aider et pourtant elle en était incapable puisqu'il ne la connaissait pas. Elle reste alors sans réaction, elle se souvenait ce que cela faisait d'avoir un contact humain, pas que des mots, pas que des choses fictives. Elle ouvre la bouche alors, un instant passe sans qu'elle ne dise rien.  « D'accord, je reste avec toi.  » Elle le regarde avec compassion et sourit, que faire de plus. Elle se détache alors de son bras, elle recule alors de nouveau pour retourner se coller au mur, elle ne sait pas quoi faire. Partager entre cette fille qui adorait les câlins - avant -et la survivante froide qu'elle était devenue au fil du temps. « Tu es seul depuis longtemps ?  » Question conne bonjour.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mer 5 Mar - 13:56

Flashback
The first Time


Un soupir s'échappa de ses lèvres lorsqu'elle lui demanda si elle avait raison. Comme s'il pouvait le nier. Il en venait à croire que de toute façon,il n'avait même pas besoin de confirmer l'idée, il était comme iil était, et il n'avait jamais essayé d'être quelqu'un d'autre. Dans un monde comme celui-là, il n'y avait rien à essayer ou à faire, pour que ça change, si ce n'était laisser le temps agir. Cinq mois, ce n'était pas assez long pour s'habituer à un nouveau monde comme celui-ci. Il allait lui falloir du temps, il allait lui falloir être patiente, s'il voulait reprendre un semblant de vie. Ca n'allait pas être facile, bien sûr, ça ne l'était jamais. Une apocalypse, ça changeait un homme et c'était normal, personne n'était prêt à vivre un moment comme celui-là. Si Isaac le prenait bien plus à cœur, il ne savait pas pourquoi mais ça lui allait, il ne s'en plaignait pas, c'était même impossible. Il lui faudrait du temps, il lui faudrait apprendre à avancer, mais à son rythme, quitte à ce que cela prenne un peu plus de temps que prévu, d'ailleurs, mais il fallait qu'elle comprenne qu'il n'était pas aussi faible qu'il n'en avait l'air, sinon, ils ne le prendraient jamais avec eux. Et c'était ce qu'il craignait aussi, au fond. Il flippait à cause de ça quoi. Il ne voulait pas que les gens en doutent. Ca lui faisait déjà bien assez peur, en fin de compte. Quand elle lui dit qu'ils étaient à peu près tous comme ça, il ne put que douter, comment imaginer que tout le monde puisse être aussi faible que lui ? Ce n'était pas possible voyons. Rien que elle, bordel, elle semblait si forte, si sûre d'elle. Peut être que ce n'était qu'une vision, peut être qu'il se trompait sur toute la ligne.  « Tout le monde ? T'as l'air si forte.. ». Il baissa les yeux, incapable de parler davantage, il ne pouvait pas y croire, c'était impossible, non ? Enfin bon, i les doutait que dans un monde comme ça, on ne pouvait pas être invincible, il y avait forcément des points où ça n'allait pas trop, ou des trucs du genre. Il ne savait pas. Il ne voulait pas remettre en doute ce qu'elle pouvait bien dire, elle ressentait les choses comme elle le voulait bien sûr. Mais.. Ca ne rendait pas ce bordel plus simple, malgré tout.

Bien sûr que tuer n'avait rien d'une fierté. C'était ôter la vie à quelqu'un qui.. N'avait rien fait pour mourir, n'avait rien demandé. Il avait juste été là au mauvais moment, et maintenant, il devait en payer le prix. Ca n'avait rien d'évident mais.. La mort n'était pas évidente, déjà. Il fallait juste faire avec et il fallait.. Juste endosser la responsabilité. C'était tuer ou être tuer maintenant. C'était à eux de ne pas mourir, à eux d'ôter la vie. Mais ça, Isaac en était incapable.  « Je n'ai jamais dit le contraire.. Je suis juste incapable de me défendre.. ». Il continuait à se rabaisser, pour une raison qu'il ignorait lui-même. Il ne savait pas pourquoi il faisait ça, et ça le bouffer parce qu'il n'avait pas la moindre raison de le faire. Au contraire, ça ne pouvait pas plaider sa cause, ça ne pouvait que l'enfoncer un peu plus.

Elle accepta de rester avec lui et il se sentit tout de suite un peu plus en confiance. Ca le rassurait et il se sentait tout de suite bien plus rassuré encore que le reste. Il avait besoin de soutien, de quelqu'un sur qui il pourrait compter. D'une personne qui serait là pour lui, parce que bordel, s'il voulait pouvoir réussir à avancer, il allait falloir qu'il se remue, il allait falloir qu'il se décide à aller mieux et pour ça, il fallait qu'elle puisse compter sur quelqu'un.  « Merci ». Une grimace déforma son visage, lorsqu'elle lui demandé depuis combien de temps il était tout seul. Depuis trop longemps, aurait-il aimé répondre. IL avait, d'ailleurs, du mal à trouver les mots, tellement ça faisait longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion d'avoir une conversation avec quelqu'un. Il faisait de son mieux, si on pouvait se permettre de dire ça comme ça. Mais ça n'avait vraiment rien d'évident et ça le bouffer.  « Depuis que ça a commencé.. ». Et c'était dur.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mer 5 Mar - 15:01

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »


Il soupire lorsqu'il entend la question de Skylar. Il ne veut peut-être pas y répondre ? Cela n'est jamais facile et la jeune femme n'allait pas insister, elle n'avait pas besoin de savoir toute la vie du jeune homme, il était là maintenant, son passé l'importait peu. Skylar n'était pas un flic et elle n'allait pas lui faire passer le détecteur de mensonge pour savoir qui il est et ce qu'il à vécu. Cela n'apporterait rien à personne. La jeune femme préfère donc abandonner ce sujet là. Cela n'est-il pas mieux pour tout le monde ? Probablement. Pourtant lorsque la jeune femme évoque le fait que « tout le monde est comme ça » il réagit, elle pensait pourtant pas qu'il réagirait à cette phrase et que cela lui ferait juste du bien de l'entendre pour ne pas se sentir seul. Il dit pourtant que la jeune femme semble forte. Dubitative et surprise, Skylar reste un instant sans savoir quoi répondre. Que pouvait-elle lui répondre ? « Je suis forte en apparence » ? Non elle ne pouvait pas lui dire ça, elle ne pouvait rien répondre, qu'importe ce qu'elle dirait sa réponse sonnerait fausse. L'archère était incapable de réfléchir correctement, son esprit semblait incapable de se poser plus de deux secondes pour prononcer deux mots à la suite. Elle aimerait dire qu'elle est forte, elle ne laisse paraître que ça, elle refuse pourtant de se limiter seulement à ça, cela voudrait dire être une menteuse. Skylar est forte physiquement, enfin non, Skylar sait tirer une flèche et le corps à corps n'est pas sa spécialité, elle se ferait massacrer par n'importe quel zombie... La jeune femme ouvre alors légèrement la bouche et aucun son ne sort. Elle pourrait dire qu'elle n'est pas forte, pas autant qu'elle le laisse paraître en tout cas. Cela serait prendre le risque de se dévoiler et Sky' ne peut pas prendre un risque aussi énorme. Alors elle décide de ne pas réfléchir et de toujours rester dans un ton pas trop dramatique. « Si tu voyais les bleus sur mon corps tu dirais pas ça.  »  Skylar le regarde alors, cette fois-ci elle se montre insistante. « Personne.  »  La brune n'était pas crédule et elle savait parfaitement que de toute manière jamais personne ne pourrait être fort dans un monde comme celui-ci, la véritable force n'est pas physique. Sky' reste une idéaliste dans le fond, même si elle n'avait plus l'occasion de le montrer... Donc personne n'est réellement fort, tout le monde est brisé, certains le cachent et d'autres refusent de l'admettre. Sky' le cache.


Là était donc le véritable problème, il n'arrivait pas à se défendre. Que faire ? Certains sont incapables d'être méchant, mauvais ou monstrueux. D'autres arrivent à dépasser leurs principes et à choisir la survie à n'importe quel prix. Skylar faisait partie de cette partie des gens qui avait décidée de combattre l'épidémie et de ne surtout pas laisser cette dernière l'emporter et la tuer. Skylar avait déjà eu des notions de tir à l'arc, sinon elle serait déjà morte probablement. Isaac n'avait peut-être pas eu la chance d'avoir une simple notion de survie ? Il fallait se rendre à l'évidence : ceux qui avaient l’habitude de vivre avec « rien » sont les plus forts désormais.  Sky' trouvait cela drôle dans un sens. En tout cas, Isaac allait apprendre à se défendre, il n'avait pas le choix et il devrait faire face. Qu'importe le temps que cela prendrait, Sky' savait que tout le monde était apte à se défendre, cela demandait de la patience et rien de plus. « Tu es encore vivant ? Tu sais probablement mieux te défendre que certains, sinon tu serais mort.  » Qu'importe la manière dont il avait réussi à rester debout et à ne pas mourir de faim durant les 5 derniers mois, il était vivant et de nombreuses personnes sont mortes en cinq mois et cela parce-qu'elles étaient incapables de se défendre.


Il semblait heureux que la jeune femme reste, elle pensait au contraire qu'il voudrait rester seul. La solitude devenait peut-être trop lourde à porter pour lui ? Il avait peut-être besoin de respirer un peu et de parler ? Skylar ne savait pas et encore une fois elle était incapable de deviner les pensées du jeune homme, c'était mission impossible pour elle. La question de l'archère laisse apparaître un visage qui se décompose, peut-être que la jeune femme aurait mieux fait de poser une autre question que celle-ci et ne surtout pas chercher à en savoir plus sur lui. Il dit alors qu'il était seul depuis le début, Skylar écarquille les yeux. Comment cela est-il possible ? La jeune femme n'avait été que la moitié du voyage toute seule et sans cela elle serait peut-être déjà morte. Comment un jeune homme qui semble innocent et terriblement mélancolique à réussi à survivre sans jamais compter sur personne ? C'était incroyable et pourtant c'était vrai. La jeune femme reste bouche bée pour finalement se rendre compte qu'une chose, cinq mois sans personne ? C'était terrible. Skylar avait choisi longtemps de rester toute seule, mais la chaleur humaine avait finit par lui manquer et elle avait finalement fait route avec Naël.  « Et bien maintenant tu es avec nous.   »  En effet Naël avait clairement sauvé Isaac pour qu'il reste avec nous et au début je n'étais pas totalement pour au départ, pourtant après avoir discuté avec le jeune homme, les choses ont changés. La jeune femme tourna légèrement la tête, l'immeuble est vieux et elle à l'habitude de squatter ce genre d'endroit, les bruits sont toujours là, sauf qu'elle est toujours méfiante et prend toujours garde, un bruit suspect, un drame, une mort... Cela arrive vite et il ne faut jamais baisser la garde.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mar 11 Mar - 0:46

Flashback
The first Time

Les bleus sur son corps, Isaac avait du mal à les imaginer. Il ne parvenait pas à y croire, il ne parvenait pas à l'imaginer non plus. Il refusait d'y penser, ou de se prendre la tête, surtout que ce n'était pas son genre. Il imaginait très bien que pour elle non plus, les choses n'avaient pas été simples. Les zombies étaient partout, ils ne s'étaient pas contentés de croiser sa route à lui. Alors.. Bien sûr, il imaginait que ça puisse ne rien avoir d'évident. Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il se permit de la regarder de la tête aux pieds. Il savait que ce n'était pas le moment mais malgré ça, il ne parvînt pas à s'empêcher de penser qu'elle était jolie. Ce n'était pas le moment, encore moins quelque chose qu'il pouvait dire à voix haute. Ce n'était pas le moment et il se surprenait à penser à un truc pareil, à penser qu'une chose de ce genre puisse être possible.  « Peut être que tu as des bleus oui. Mais je ne les vois pas. A mes yeux.. T'es tellement plus forte que moi.. ». Il ne voyait même pas ce qu'il pouvait dire de plus pour qu'elle se décide à comprendre ce qu'il était en train de dire. Certes, il était maladroit mais.. Il semblait si faible, naïf et inutile qu'il avait du mal à imaginer pouvoir faire partie  « Peut être. Mais il en a qui tienne le coup ». Il baissa les yeux, soupirant, énervé et terrifié, encore et toujours. Il ne savait plus où se mettre et on ne pouvait quand même pas lui en vouloir non ? De son point de vu, en tout cas. Mais peut être qu'il se montrait maladroit dans ce qu'il disait, dans les mots qu'il utilisait aussi. Il était un peu gauche et la dernière chose qu'il voulait, c'était la blesser. L'absence de contact humain depuis cinq moins ne l'avait pas aidé à améliorer ses relations. Ni son aisance avec les mots. Il imaginait bien que la plupart des gens soient assez forts pour cacher ce qu'ils ressentaient vraiment mais.. Ce n'était pas si simple. Ca ne l'avait jamais été.

Bien sûr que l'on pouvait croire qu'il était un peu plus débrouillard que certains. Sauf que ce n'était pas le cas. Si Isaac ne voulait pas raconter aux gens de quel façon il avait pu survivre, ce n'était pas pour rien. C'était tellement pathétique et ridicule qu'il refusait d'en parler. S'il était encore en vie, ce n'était pas par rapport à ses talents ou grâce à une force improbable. Les choses n'étaient pas si simples ou en tout cas, il était bien plus faible que l'on pouvait bien le croire. Bordel.. Il avait survécu grâce à la stupidité des zombies. Voilà tout. Et sans doute était-ce mieux comme ça, de toute façon.  « Non. Mes pas ne... Ne me guidaient plus réellement. J'ai trébuché, bon nombre de fois, sur des corps de zombies. Tellement que j'ai fini par être recouvert de sang, de pourriture aussi. J'ai fini par marcher au milieu d'eux.. ». Et ils ne le différenciaient pas d'eux. Bien sûr, la honte s'abattait doucement sur lui, il se trouvait minable et il n'osait plus la regarder mais de toute façon, peu importait. Ils avait ce qu'il valait et il pouvait bien le leurs dire. Pourquoi mentir, de toute façon. A savoir que l'on ne vaut rien, on finit par ne le savoir que trop. Il avait confiance en elle et c'était sans doute pour cette raison qu'il n'avait pas eu la force de résister, qu'il n'avait pas été capable de se taire, sans doute.

Sans doute qu'il aurait été préférable pour lui de rester seul, mais il ne l'avait pas fait et sans doute aurait-ce été préférable. Mais il était trop tard pour y réfléchir, bien trop tard pour s'attarder sur ce genre de stupidités. Il ne voulait pas rester seul parce qu'il l'avait été bien assez longtemps pour avoir besoin de compagnie pour avoir envie de compter sur les gens. Et il refusait qu'on puisse croire le contraire. Bien qu'il ne soit pas capable de le dire à voix haute, il avait besoin de soutien, de contact humain. Il savait qu'il était humain mais maintenant, il voulait qu'on le lui prouve. « Avec vous oui.. ». Et il ne savait plus où se mettre, en plus.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mar 11 Mar - 12:37

Isaac & Skylar

«  Mai 2013, 5 mois après l'invasion. »


Personne ne voyait ces bleus. Skylar refusait que de Naël voit son dos, ses jambes ou n'importe qu'elle partie de son corps avec des bleus. L'archère se protège et cache ses blessures. Elle le fait plutôt bien d'ailleurs, trouvant toujours une solution pour qu'il ne voit rien. Faut dire Naël n'est pas du genre hyper protecteur avec la jeune femme et de toute manière, elle ne veut pas de sa protection. Au moins Isaac voyait une femme forte. C'était bien le but de la manœuvre non ? Probablement, en tout cas il voyait le minimum. Skylar voulait – au contraire – ne pas le juger à la première apparence, elle avait failli le tuer aujourd'hui et elle ne voulait surtout pas le juger mal une seconde fois. Il insiste encore sur le fait qu'elle est soit-disant plus forte que lui, en effet il a probablement raison sur ce point. C'était difficile de dire le contraire, cela se voyait que Skylar avait plus de force que lui, ou en tout cas à la première approche.  La jeune femme ne voulait pas le démonter et dire qu'il faisait faible, cela serait ridicule et cela ne l'aiderait pas. Pour survivre il faut avoir confiance et ce n'est pas le cas pour Isaac. Elle préférait ne pas continuer le sujet, cela ne servirait à rien, au mieux la jeune femme allait s'obstiner et lui aussi, c'était comme un débat de sourds.  Il semblait désespéré, il s'acharnait à dire que certains tenaient le coup. Si seulement c'était vrai... Enfin cela est possible, mais Sky' sait qu'il est impossible d'être insensible et de ne pas changer. L'épidémie avait marquée un changement et une fracture dans le monde contemporain. Peut-être que certains tiennent le coup, en tout cas il s'agit probablement d'une minorité...« Certains tiennent probablement mieux que d'autres.  » Que dire de plus ? Elle ne savait pas quoi dire pour le rassurer et elle était d'accord avec lui dans le fond. Certains sont plus forts que d'autres, les faibles meurent en premier et les autres, sont des survivants.

La méthode de survie d'Isaac intéressait la jeune femme, elle voulait savoir. Savoir comment un jeune homme qui se disait faible avait réussi à survivre pendant cinq mois et qui en plus paraissait plutôt en bonne santé. Comment c'était possible ? Comment... Elle allait enfin avoir la réponse à ses questions et elle n'attendait que ça. Sa curiosité était à vive et elle voulait comprendre, elle n'allait pas le harceler non plus pour avoir des réponses, ça serait vraiment tordu de sa part. Son explication surprend Skylar. Il est sérieux ? Il avait survécu de cette manière ? Incroyable, mais vrai ? La jeune femme ne cachait pas sa surprise, les zombies sont vraiment cons. Il avait réellement réussi à survivre en marchant avec eux... Sky' était choquée, elle n'en revenait pas. Elle n'avait jamais envisagée cette technique pour survivre. Il dit cela sur un ton honteux. Pourquoi ? Il avait trouvée une manière ingénieuse de survivre, elle n'était peut-être pas glorieuse, mais elle était efficace ! Il n'ose même plus la regarder, pourtant Sky' est surprise dans le bon sens. Il prouvait qu'il était intelligent et que la force brute n'était pas forcément nécessaire pour survivre dans un monde comme celui-ci... « Et bien... Première fois que j'entends une histoire comme celle-là. Tu as trouvée une méthode de survie, ce n'est peut-être pas la meilleure, mais tu es vivant. Faut pas avoir honte, surtout pas.  »  Il était vivant merde ! Il avait réussi à survivre de la manière la plus improbable possible ! Cela était géniale, il ne s'en rendait pas compte, mais il avait accompli un acte juste monstrueux. Il avait réussi à fréquenter des zombies sans se faire bouffer !


Isaac n'allait plus être seul. C'était évident non ? Skylar n'allait pas le laisser repartir comme une fleur ? Il risquerait de se faire tuer et il ne faut jamais jouer avec la chance, sinon cette dernière fini par tourner et il finirait par se faire tuer. L'archère n'allait pas prendre le risque de le laisser vivre sa vie tout seul... Enfin vivre sa vie, c'est plutôt idyllique comme vision des choses et cela n'est pas vraiment réaliste. « Si ça peut te rassurer, j'ai pas pour habitude de soigner des gens pour ensuite les laisser partir.  » Elle voulait vraiment qu'il se sente bien et qu'il est confiance, la confiance est une des dernières choses encore valable sur cette terre.



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Mar 15 Avr - 10:38

Flashback
The first Time

Heureusement tiens, qu'il y avait des gens qui tenaient bien plus le coup que lui. Il fallait qu'il se reprenne en main, qu'il arrête de s'écrouler à tout moment et aussi bêtement, surtout s'il voulait rester dans le groupe qu'il venait de trouver. Ce n'était pas un très grand groupe, mais Isaac était lucide, s'il continuait à rester seul, il finirait par perdre le fil, il finirait par se retrouver seul et ce n'était pas ce qu'il voulait, il lui fallait de la compagnie, il lui fallait pouvoir compter sur les gens, pouvoir se dire que quoi qu'il puisse dire, ou faire, il serait toujours entouré. Et c'était tout simplement ce qu'il y avait de plus important. Les zombies allaient finir par avoir sa peau s'il ne se décidait pas à faire quelque chose.  « J'aimerais tenir le coup. Je suis tellement.. Pathétique ». Voilà qu'il se mettait à faire les cent pas alors que ses jambes n'étaient probablement même pas en mesure de le guider ou de l'aider à avancer. Il tremblait, il se sentait tellement.. Ridicule. En fin de compte, il étouffait, surtout. Et ça pouvait être un véritable problème, par instant.

C'était la première fois qu'elle entendait une histoire comme la sienne et ça n'avait absolument rien de vraiment étonnant. Est-ce que ça voulait dire qu'il avait le droit de s'en vanter, il en doutait. Ca n'avait rien d'une méthode de survie très courageuse ou très réfléchie. De toute façon, il ne l'aurait peut être même pas réalisé, s'il s'était fait buté dès la seconde où il avait foulé le sol. Il était bien trop hagard, gauche et paumé, pour réellement parvenir à faire ce qu'il voulait. Du coup, oui, le jeune homme n'était pas extrêmement doué mais il avait survécu. De là à ne pas avoir honte de ce genre de technique, c'était une autre histoire. Il haussa les épaules, tentant de reprendre contenance, mais ça n'avait absolument rien d'évident non plus. Non, il ne se rendait pas compte du fait que ça pouvait réellement être une chance et une réussite. Du coup, il avait du mal à voir que Skylar était réellement impressionnée. Mais comment le lui reprocher, il ne se souvenait pas de comment on devait être avec les gens, de toute façon. Trop de temps en solitaire.  « Ca ne veut pas dire que c'est réellement simple, d'une certaine manière. ». Il détourna le regard. Il lui faudrait du temps.

Il finit par se recoucher, regardant Skylar, réalisant qu'elle était assez jolie, bien qu'il ne soit pas du genre à l'avouer ou à le dire à voix haute, et puis.. Ce n'était absolument pas le moment. Et voilà qu'il finit par s'endormir à nouveau. Espérant qu'à son réveil, son sauveur serait revenu, pour qu'il puisse le remercier, une nouvelle fois.




Topic terminé.
Vivement le prochain !  ballon 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21395

× Points de vie : :
388

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac Dim 12 Avr - 22:49

RP archivé suite au départ d'Isaac. coeurrose

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The First Time [Flashback] ft: Isaac

Revenir en haut Aller en bas

The First Time [Flashback] ft: Isaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-