I never meant to do those things to you ✝ Isaac
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

I never meant to do those things to you ✝ Isaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 0:24

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


Si toute cette vie, n'était qu'un cauchemar ? Si tout cela n'était qu'un vulgaire fantasme et que demain, en se levant, le monde retrouvait le bonheur d'être heureux ? C'était beau, c'était utopique et c'était un fantasme qui ne verrait jamais le jour. Le monde, était condamné à dépérir, à souffrir et tôt ou tard, il allait mourir. Tôt ou tard, la nature allait se rebeller. Tôt ou tard, les survivants, allaient tous se retrouver à marcher, sans une once d'humanité dans les yeux. Skylar avait cette peur au ventre, celle d'un jour devenir un marcheur, sans âme et sans compassion, sauf que le problème résidait dans le fait qu'elle se sentait déjà au niveau de ces derniers. Depuis l'invasion, elle tuait tous ces zombies, sans se fourvoyer et sans se poser de questions, elle avait mieux à penser que ces gens sans cervelles... La zone 51, lui offrait malheureusement un cadeau inattendu : la réflexion... Bordel de merde, Sky' avait l'impression de devenir folle dans cet endroit, constamment à se poser des questions. Des questions sur l'origine de l'épidémie, ses sentiments qui refaisaient surfaces ou encore ses actes passés et futurs. La blonde semblait perdre la tête, c'était terrible et frustrant... Ce soir encore, la demoiselle se coucha avec un poids sur le coeur, bêtement elle s'obstinait à le garder pour elle et malheureusement, aucune flèche de son carquois ne pourrait la sauver, cette fois elle allait devoir affronter quelqu'un qui la terrorisait : elle, avant l'invasion. Avant toute cette merde, avant de paisiblement se cacher derrière un miroir, le miroir se brisait, il se scindait, depuis qu'elle avait laissé quelqu'un débouler dans sa vie. C'était une erreur, mais elle voulait que cette erreur soit la bonne, la seule et l'unique. En se couchant ce soir là, Skylar ne pensa pas aux bruits de la zone 51 ou à ce qui l'attendait demain, elle pensait à ce qui la terrorisait. Cette nuit serait longue.

Se réveillant en sueurs, suffocante et la respiration haletante, la demoiselle laissa échapper un cri alors qu'elle sentait son corps revivre. Elle se redressa brusquement, ses cheveux étaient détachés, elle semblait sortir d'une douche, elle détestait cette sensation. Les terreurs nocturnes sont de plus en plus fréquentes, se réveillant en hurlant en faisant paniquer toutes les personnes dormant dans le même dortoir qu'elle. Généralement, quelqu'un venait la réveiller lorsqu'elle commençait à créer des nuisances sonores majeures. La demoiselle passa sa main sur sa gorge, au bord des larmes sans pour autant en verser une seule à son réveille. La blonde se sentit subitement observée, évidemment la lumière était allumée et la demoiselle sentait les regards se tourner vers elle. La jeune femme n'aimait pas dormir dans la même pièce que d'autres personnes, elle préférait dormir dans son coin, mais malheureusement elle ne pouvait pas constamment s'allonger à côté de la piscine et dormir, c'était un échappatoire éphémère, comme ce monde. Passant finalement une main sur son visage, sa respiration était toujours intense, c'était contrôlable, il fallait simplement lui laisser quelques instants. La blonde attrapa son débardeur blanc qui se trouvait au sol, elle renfila également son jean, elle retira l'élastique qui entourait son poignet pour rapidement faire une queue de cheval. La demoiselle déroba finalement un gilet qui traînait non loin de son sac. L'archère s'éloigna alors du dortoir, marchant tout d'abord lentement et avec les jambes tremblantes, elle avait besoin de prendre l'air de toute urgence.

La blonde retrouva sa sérénité, elle marchait calmement et le gilet était doux lorsqu'elle le touchait et ses longues manches procuraient une sensation d'apaisement. La blonde marcha un moment, elle voulait se retrouver toute seule, ne plus penser à ses souvenirs douloureux et à ceux à venir, elle voulait mourir, vivre, aimer, être aimée et cela n'était qu'une liste exhaustive des nombreuses choses dont la demoiselle rêvait, mais les rêves sont condamnés à le rester. La survivante se dirigea alors vers l'extérieur, il faisait nuit, mais la lune éclairait toujours le ciel. En sortant elle reconnue une ombre qui se dessinait, elle reconnaîtrait cette physionomie parmi de nombreuses autres. C'était Isaac. Lui aussi, était au coeur des dilemmes de Sky', ce n'était pas en venant avec lui qu'elle allait trouver une solution, ce n'était pas rationnel, mais elle s'en fichait, elle voulait être avec lui, que lui.« Insomnie ? » Dit elle en souriant, même si cette question en était réellement une. Elle se dirigea vers Isaac et s'installa à ses côtés, comme deux gosses qui regarderaient les étoiles dans le ciel. Sky' n'osait plus regarder Isaac dans les yeux, non pas de peur d'y voir des sentiments, mais de laisser paraître les siens. La demoiselle tenait trop à lui pour risquer de le perdre, rien que de savoir qu'il allait mal, qu'il  ne mangeait pas assez ou qu'il était malheureux, lui donnait encore plus envie d'être avec lui. Ça n'arriverait pas. « Ou simplement envie d'une promenade de nuit ? » Que dire de plus ? Que demander de plus putain...



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 0:48

« I never meant to do those things to you »
Skylar & Isaac


Ses cris, ses larmes, et tout ce sang. Voilà ce qui réveilla Isaac d'un sommeil de plomb. Voilà ce qui le réveillait chaque nuit et si, d'ordinaire, il parvenait à se rendormir après un verre d'eau. Aujourd'hui semblait être un jour différent. Il étouffait, dans sa chambre, alors qu'il tentait, par la même occasion, de reprendre son souffle et de se calmer. Mais comment le pouvait-il alors qu'une nouvelle fois, il revivait la mort de sa sœur. Garder tout ça enfouie en lui, ce n'était pas bon. C'était ce qu'on lui avait souvent dit, avant l'épidémie. Que si on ne confiait pas ses plus lourds secrets, ils finissaient par nous entourer. Si à l'époque, il ne l'avait pas cru, aujourd'hui, les choses étaient un peu différentes. Aujourd'hui, il ne savait tout simplement pas ce qu'il pouvait être censé faire pour que les choses s'arrangent. Se confier oui, peut être, mais n'était-ce pas, une nouvelle fois, un signe de faiblesse ? Il devait arrêter de pleurnicher ou de se cacher, il se devait de devenir un homme et pourtant, cela semblait être au-dessus de ses moyens ; Bien sûr, ce n'était pas comme ça que Skylar allait finir par s'intéresser à lui. Mais il perdait tout simplement espoir.

Il avait besoin de prendre l'air et c'est pour cette raison qu'il enfila un pull, un pantalon et qu'il quitta le bâtiment. Il se foutait de ce que l'on dirait, il savait qu'il n'était pas vraiment recommandé de se balader la nuit mais il s'en moquait plutôt bien. De toute manière, il commençait à croire qu'il y avait peut être un peu trop de loi ici. On en avait peut être besoin pour faire régner l'ordre, mais ça n'avait pas de sens, quand nous n'étions plus libres de nos mouvements. Et parfois, c'était réellement son impression. Il allait peut être trop loin, aussi, mais il essayait d'y réfléchir, au moins. Il s'installa sur un banc, à l'extérieur et il profita du calme. Certes, il ne faisait pas vraiment chaud mais depuis le centre commercial, il pouvait se vanter d'avoir une plus grande gamme de vêtements. Et les vêtements chauds étaient compris.

Il sursauta, lorsqu'il entendit une voix dans son dos. Il ferma les yeux, lorsqu'il la reconnut et qu'il put savoir que c'était Skylar. Elle hantait chacune de ses pensées et lorsque son esprit se concentrait sur autre chose, elle apparaissait. Il ne voulait pas la voir partir, il aimait sa compagnie, à défaut de pouvoir l'embrasser. Mais il ne pouvait pas nier que cela n'avait rien de facile. Et qu'il devait faire avec.

 « Insomnie oui. Je suis sorti prendre un peu l'air. Toi aussi? », lui demanda-t-il alors qu'il savait déjà la réponse à la question.  « Tu sais bien que je n'ai pas le courage pour me promener tout seul la nuit », ironisa-t-il alors que c'était pourtant la vérité.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 13:18

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


Le destin semblait pousser les deux jeunes gens à se revoir, ou peut-être, jouait-il les perturbateurs. Sky' avait gardée énormément pour elle depuis le début de cette épidémie, il était peut-être temps pour elle d'enfin abandonner sa quête de la survie, pour quelques instants, seulement quelques brefs instants...  C'était idéaliste, mais c'était surtout joué d'avance et Sky' ne gagnait pas cette fois. Depuis l'invasion, la demoiselle s'en sortait brillamment, parvenant parfaitement à oublier sa morale, ses émotions et son bien être personnel. Elle avait le droit de vivre, elle avait gagné en se battant et en renonçant à tout ce qu'elle aimait. En effet, c'était une gagnante, mais cela en valait-il réellement la peine ? Plus le temps s'écoulait, plus les doutes s'emparaient d'elle. Pourquoi la moralité revenait-elle toujours au galop ? Skylar vivait très bien avant, lorsqu'elle était toute seule et qu'elle se contentait de marcher... Elle était la cause de sa propre perte, laissant entrer dans sa vie des inconnus qui tôt ou tard allaient devenir des amis et bien plus encore. Elle n'était pas une gagnante, parce que personne ne pouvait gagner dans ce monde, Skylar était une survivante, une survivante. Elle n'était plus cette gamine d'avant l'invasion, elle n'était pas non plus cette survivante solitaire, désormais elle était perdue, sans concession.

Isaac était toujours là, même quand il  ne fallait surtout pas qu'il soit là. Même si dans le fond, il était le seul que Sky' avait envie d'entendre, de voir et de toucher. Cette sensation était stupide, mais la refoulée le serait encore plus. Isaac souffrait d'insomnie, Sky' aussi d'une certaine manière, sauf que contrairement à lui, elle refusait d'admettre qu'elle n'allait pas bien. Ça serait le comble, de savoir qu'elle était incapable de contrôler son corps, ses propres rêves et ses cauchemars. La demoiselle se contenta d'un petit sourire en hochant la tête. Elle n'aimait pas dire à haute voix certaines choses, et Isaac était suffisamment intelligent pour comprendre, il commençait à la connaître après tout. La blonde s'installa sur le banc, rapprocha alors ses jambes de sa poitrine comme une enfant. Elle n'aimait pas faire ça, elle paraissait faible... Sauf qu'il faisait nuit et c'était Isaac, elle se fichait de ce qu'il voyait d'elle. La demoiselle détourna le regard dans la direction du jeune lorsqu'il évoqua le fait qu'il n'avait pas le courage de se promener seul la nuit... Sky' pouvait en dire autant, sans une arme, elle ne sortirait pas en pleine nuit avec des rôdeurs traînants un peu partout. La demoiselle avait d'ailleurs toujours son couteau sur elle, même à l'intérieur de la zone, la peur des hommes était pire que celle des zombies. Un zombie tuer sans état d'âme, un homme, lui, fera souffrir jusqu'à ce que mort s'en suive. « Je suis certaine que tu as plus de courage que tu ne le crois. Faut juste le trouver » Au départ, elle était une étudiante en art pratiquant le tir à l'arc à haut niveau certes, mais jamais elle aurait crue avoir le courage de survivre, pourtant elle était toujours là. La demoiselle détourna le regard d'Isaac, elle semblait plonger dans ses propres pensées. « Tu repenses à avant ? Avant l'invasion je veux dire. »  C'était dit, trop tard pour reculer, la question du passé était sur le tapis. Skylar pourrait regretter d'avoir prononcé ces mots, ce n'était pourtant pas le cas.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 16:42

« I never meant to do those things to you »
Skylar & Isaac


Peut être qu'elle avait raison, peut être qu'avant de prétendre qu'il n'avait pas de courage, il aurait eu la possibilité de trouver un peu de courage en lui. Mais il n'avait pas envie d'en chercher, il n'avait pas envie de se prendre la tête pour avoir la force de tenir tête aux autres, la force d'être suffisamment fort pour affronter les zombies, également. Mais même pour ça, il n'était pas prêt. Et ça le bouffait de l'intérieur. Mais il n'était, pour autant, absolument pas en mesure de nier le fait qu'il avait peut être un peu de courage en lui. Il n'était pas prêt à le chercher, peut être. Mais il faisait ce qu'il pouvait pour avancer, ce n'était pas négligeable, malgré tout. Il faisait de son mieux quoi.

 « Peut être oui, qu'il faudrait que je songe à le chercher. Mais ça n'a rien d'évident.. ».

Isaac n'osait pas croire qu'il était trop faible pour affronter ce genre de chose, il cherchait à faire de son mieux, il cherchait à arranger els choses. Mais cela n'avait rien d'évident et.. C'était flippant aussi, par la même occasion. Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il détournait le regard. Il n'était pas franchement rassuré par une telle situation. Ca le faisait flipper aussi. Etre en tête à tête avec cette femme, c'était.. Toujours aussi flippant et bizarre. Non que cela le dérange vraiment mais en tout cas, il semblait assez évident pour lui qu'il n'était pas à la hauteur d'une quelconque conversation avec lui. Il n'avait pas envie de trouver ce courage, en réalité, parce qu'il restait persuadé qu'une fois qu'il serait suffisamment fort pour faire face, il devrait affronter les zombies et il n'était pas prêt pour ça, il n'était absolument pas prêt à tuer la fille, la sœur ou la mère de quelqu'un. Zombie ou pas.

 « Pas vraiment, je repense au jour de l'invasion justement. Je.. Il m'empêche de dormir, certaines nuits ».

Il soupira à nouveau, et baissa les yeux. Il avait encore du mal à en parler, et il était, pourtant, persuadée que cela lui aurait fait du mal. Il n'était pas prêt avec les autres et pourtant, avec quelqu'un comme Skylar, il était persuadé que peut être, il pouvait parlé. Peut être était-il capable d'aborder le sujet avec elle mais c'était douloureux et le simple fait de penser à tout ça, ça lui arrachait le cœur. C'était compliqué, en tout cas. Mais il fallait se protéger, il fallait faire en sorte d'évoluer dans le bon sens pour que les choses s'arrangent, au moins un peu. Mais cela ne semblait pas être gagné. Parce que tuer un membre de sa famille, ça n'avait rien de simple, quoi que l'on puisse en dire..

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 17:12

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


Tôt ou tard, Isaac allait trouver la force de surmonter tout cela, il trouverait le courage de braquer une arme sur un zombie, pour ensuite, sans remords, lui faire exploser la boite crânienne. C'était ça le courage dans un monde comme celui-ci. Le courage, était synonyme de meurtre, donc il finirait par le trouver, mais cela ne voulait pas nécessairement dire que cela jouerait en sa faveur. Peut-être que finalement, le plus courageux des deux jeunes gens, choisir de ne pas tuer un zombie n'était-ce pas synonyme de courage dans la terreur qui régissait ce monde ? Personne n'avait la réponse et personne ne pourrait la trouver, la fin dans le monde n'était pas un prévue à l'origine... Sky' savait que le courage ne se cherchait pas réellement, il s'imposait au monde sans crier garde et il ne laissait pas d'échappatoire. Il avait raison, ça n'avait rien d'évident, pourtant n'était-il pas un survivant lui aussi ? Vivre, c'était ça l'acte le plus courageux, certains préféraient abuser des autres, se suicider ou encore se laisser mourir comme des animaux malades. Isaac avait fait le choix de survivre, de ne pas devenir un de ces hommes, c'était probablement ça, sa plus grande force. Sauf que ça, Skylar ne le dirait pas, elle ne dirait pas ce discours qui semblait pourtant réconfortant dans son esprit, mais elle préférait se taire, ça ne changerait rien après tout. « Peut-être qu'il s'imposera à toi. » C'était débile de dire un truc comme ça... Mais elle ne voulait pas en dire trop, mais peut-être que dire si peu en disant trop... C'était flou, confus et désespérément perdu d'avance.

Isaac avoua qu'il repensait au jour de l'invasion. Ce jour resterait gravé dans la mémoire des survivants, certains pouvaient prétendre le contraire, se fourvoyer et se croire au dessus des autres, mais c'était un mensonge, ce jour était gravé dans l'esprit de tous. Ce jour empêchait Isaac de dormir, l'archère ne pouvait que le comprendre, même si elle, c'était pas nécessairement le jour le plus marquant. Cela ne fut que le début de ce sentiment nouveau : l'absence. La demoiselle avait perdue sa mère, mais cette dernière était morte... Elle était morte, qu’importait la raison. Skylar détestait se remémorer ces moments, ce moment douloureux des adieux, dire adieu était atroce, mais il prenait toute son ampleur dans cet univers post-apocalyptique. La demoiselle entendit Isaac soupirer, elle détourna rapidement les yeux en direction de son « ami » , il semblait tellement malheureux. La demoiselle détourna le regard, cette fois-ci elle allait regarder Isaac, sans fuir ses yeux, son sourire, ses lèvres ou même sa voix. Il fallait prendre le dessus, sur ce sentiment qui lui faisait si peur. « Moi aussi, mais avant c'était quelques nuits, c'est pire depuis qu'on est ici... » La demoiselle parlait d'elle, cela sonnait creux et faux au son de sa propre voix, elle sentait que la conversation était faussée, car elle voulait demander plus. « Tu as perdu des proches ?  » Cette question était stupide – encore une fois, - mais elle semblait être de mise.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 18:09

« I never meant to do those things to you »
Skylar & Isaac


Isaac n'était pas capable d'imaginer le courage s'imposer à lui. Mais oui, elle n'avait pas tort, peut être qu'il serait contraint de faire face à une épreuve suffisamment contraignante qui le pousserait à se rendre compte du fait qu'il possédait bien plus de courage qu'il ne voulait bien le croire. C'était parfaitement possible, après tout, mais il ne pouvait pas non plus être doué pour ce genre de chose. Il ne pouvait pas savoir ou même, prédire à l'avance si ça allait vraiment se produire. Il ne pourrait qu'attendre de voir. Il ne pourrait qu'attendre et puis bah.. Si quelque chose arrivait, très bien. Il ne pouvait pas vraiment aspirer que quelque chose se produise, de toute manière. Et c'était principalement ça qui se trouvait être le gros du problème. C'était ça qui, justement, lui faisait le plus peur.

 « Peut être oui. Mais j'ai peur de ce jour, justement, parce que je suis persuadé que ce jour serait.. Horrible ».

Mais à quoi bon y réfléchir maintenant, alors que ce moment n'était pas prêt d'arriver ? Certes, Isaac pouvait devenir courageux prochainement mais il ne savait pas encore quand est-ce que cela pourrait bien arriver. Il savait qu'il était prêt à faire face à tout et à n'importe quoi. Il savait qu'il serait prêt à tout pour devenir un véritable homme, parce que dans le fond, c'était ça qui lui manquait, mais il n'allait pas non plus se prendre la tête pour des conneries. Il n'en voyait pas vraiment l'intérêt et puis bon, il fallait quand même bien avouer que cela n'avait rien de simple non plus. Il n'était pas pressé de devenir fort. Il n'était pas prêt ou en tout cas, il était persuadé de ne pas être prêt.

Pire depuis que l'on était ici ? Oui, peut être qu'il en était de même pour lui. En même temps, on ne pouvait clairement pas nier le fait que ce n'était pas évident, de se retrouver dans un abri plus ou moins protégé. Ils se retrouvaient à penser à autre chose qu'à la journée du lendemain qui n'était pas évidente et qui pouvait être catastrophique. Là.. Disons que c'était beaucoup trop compliqué pour qu'il cherche vraiment à réfléchir. C'était flippant quoi. Et ça le rendait dingue, en réalité.

 « Ca doit être ça.. Nos journées sont.. Un peu plus calme, on pense plus facilement au passé.. Si seulement on pouvait l'oublier.. ».

Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il finit par s'installer comme elle. Il avait encore bien du mal à l'assumer mais maintenant, il ne pouvait pas vraiment reculer. Il s'était juré d'être honnête et sincère avec elle. Et si jusqu'à maintenant, il avait peut être réussi à éviter la question, mais maintenant ,i létait beaucoup trop tard pour faire ce genre de chose.

 « On a perdu tous nos proches tu sais.. Mais je.. J'ai tué ma soeur ».

Il baissa les yeux, il manquait d'air et, encore une fois, il avait envie de pleurer. Il se frotta les yeux, il était fatigué.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 19:38

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 

Sky' avait fait des choix, le courage s'était imposé à elle par la force du destin et au final, elle ne souvenait plus pourquoi elle fait preuve d'autant de courage depuis le début de l'invasion. C'était peut-être inné ? Cela serait dramatique dans le fond... Est-elle faite pour tuer ? Cela serait vraiment con dans le fond. Est-ce que le courage était synonyme de meurtre ? C'était insupportable en fait. Ce mec avait le chic pour faire revenir des questions fâcheuses dans l'esprit de la blonde, il le faisait pas volontairement... Que pouvait-elle dire ? Lui dire que ce jour serait atroce ? Qu'il allait s'en souvenir toute sa vie et que ça serait comme un fantôme qui viendrait le hanter ? Il imaginait le pire, il avait raison et il était loin de la vérité. Skylar n'était pas du genre à se remémorer son premier meurtre, encore et encore... La blonde ne comptait pas le nombre de fois qu'elle avait décochée une flèche dans la tête d'un zombie. L'archère préférait ne pas lui dire que oui, il allait souffrir s'il tuait un zombie et qu'à moins qu'il soit dénué de conscience, il allait s'en mordre les doigts. La blonde avait réussie à survivre à cela, elle était devenue froide et refusant le contact avec tout le monde... Isaac avait brisé cela, c'était ironique... Quelqu'un, qui n'avait pas tué un seul zombie, arrivait à réconforter une blonde qui était à l'origine de nombreux meurtres de zombies... Vraiment, la vie était terriblement ironique. « Je peux pas te rassurer sur ce point... » Mentir ? C'était prohibé aujourd'hui, elle allait être franche et si elle devait se taire, elle le dirait simplement pour éviter de le faire souffrir.

La demoiselle approuvait, ces journées étaient trop calmes... Trop silencieuses, trop inutiles et trop longues. Lorsqu'ils étaient seuls avec Isaac et Naël... C'était plus simple, l'esprit voulait survivre et il se fichait du reste... L'archère ne pouvait pas penser à ses problèmes d'avants, elle devait penser à ses problèmes actuelles et pas des anciens... Skylar savait que son équilibre retrouvait peu à peu les critères du passé, sauf que le passé était révolu et cet équilibre causerait sa perte. « Jamais, oublier n'est pas une option... Malheureusement. » Oublier ses amours, ses erreurs et ces instants de bonheurs si particuliers.  Il adopta la même position que la demoiselle, cela lui écorcha un sourire complice. Il était tellement chou, c'était extrêmement perturbant de le voir comme étant chou, chou signifiait attirant physiquement, attirant physiquement signifiait attirance... Bordel ferme ta gueule Skylar Elissa Meade.

La révélation d'Isaac fut provocante, touchante et frappante. Voilà pourquoi il semblait si innocent, si délicat et qu'il refusait de tuer... Cela expliquait de nombreuses choses, son comportement et tout le reste. Skylar resta bouche bée, un instant silencieuse, que lui répondre ? Lui dire que ce n'était pas grave serait un mensonge... Elle regarda alors Isaac, rebaissa ses jambes et se rapprocha alors d'Isaac. C'était mal de faire ça, ça ferait du mal à Skylar et ça n'allait pas le réconforter de manière foudroyante, c'était juste le premier geste qu'elle trouvait intelligent de faire... Skylar ne pensait pas comme ça habituelle, elle réfléchissait et ne laissait pas parler ses sentiments avant sa raison, avec Isaac, ça ne marchait pas... Bordel que ce mec était perturbant. « Isaac, tu dois pas éternellement te reprocher cet acte.  » La demoiselle posa sa main sur le visage d'Isaac, le forçant à tourner le regard dans sa direction. « Tu mérites d'être heureux, crois-moi, des gens ont fait pire que retirer une seule vie.   » La demoiselle afficha un sourire en coin, elle voulait se montrer complice sans pour autant créer une ambiguïté, c'était un plantage complet.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 20:20

« I never meant to do those things to you »
Skylar & Isaac


Bien sûr qu'elle ne pouvait pas le rassurer, Isaac était conscient du fait qu'il ne pouvait pas espérer que les choses se passent bien. Dans le monde dans lequel il vivait, ça ne pouvait pas se passer comme ça, et ça lui faisait peur parce qu'il ne supportait pas l'idée de devoir se prendre la tête à ce sujet. Il manquait de courage, de force d'esprit, également. Il avait peur de la vie, de la mort aussi et c'était pour cette raison qu'il semblait si faible, qu'il semblait également insupportablement lent et mou. Il faisait de son mieux mais il n'était tout simplement pas assez fort.

 « Je sais bien que tu ne peux pas me rassurer. J'espère juste que je finirais par bientôt devenir plus fort. J'en ai marre d'être le faible du groupe. J'en ai assez d'être aussi inutile.. »

Il n'était pas doué pour grand chose, pour ne pas dire, pour rien du tout, en réalité. Parce que c'était justement ça son problème. Il ne savait pas se défendre, encore moins défendre les autres. Il n'était pas très intelligent, il ne savait pas survivre, tout comme il ne savait ni cuisiner, ni conseiller les gens. Il n'était pas doué et il en était parfaitement conscient, disons juste qu'i lavait toujours eu tendance à faire de son mieux et que cela soit suffisant ou pas, il faisait quand même tout ce qu'il pouvait.

Oublier n'était pas une option ? Il n'en doutait pas une seule seconde. Ilne pouvait pas oublier et de toute façon, il ne le voulait pas. Il avait parfaitement conscience du fait que les actions du passé construisaient le futur d'une personne. Et c'était son passé. Il lui faudrait juste du temps pour y faire face mais il était persuadé qu'il parviendrait à le faire. Il ne pouvait pas oublier sa famille, ni les personnes qu'il avait perdu. Il ne pouvait pas uniquement se concentrer sur les nouvelles personnes qui étaient entrés dans sa vie. Ca ne fonctionnait pas comme ça et il ne le voulait pas, même s'il pouvait tout oublier dans les yeux de Skylar.

 « Je ne veux pas vraiment oublier. Je veux avancer. Mais je n'y arrive pas. J'ai l'impression que je n'y arriverais jamais.. ».

Il lui était parfaitement impossible de ne pas se reprocher ce qu'il s'était passé. De ne pas s'en vouloir pour avoir tué sa sœur. Zombie ou pas, il était persuadé, encore aujourd'hui, qu'il aurait pu essayer de réfléchir deux minutes pour trouver une solution. C'était stupide, vain et complètement illogique, mais c'était la pensée d'un être humain qui avait tout perdu et qui, dans son dernier chapitre, avait été contraint de tuer la personne qu'il aimait le plus au monde. Ils avaient beau se chamailler continuellement, ils étaient proches, et c'était ce qui comptait. Aujourd'hui, elle n'était plus là et oui, ça lui faisait du mal.

 « Je veux être heureux mais ce n'est pas aussi simple. Ca me fait mal et je.. J'aurais toujours mal à cause de ça. ».

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 17 Juin - 21:55

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »





S'il fallait renoncer à son âme, sa raison et ses valeurs pour devenir plus fort, autant rester un être faible. Skylar ne supportait pas d'être prise pour une petite chose, mais ça c'était à cause de son statut de femme et de petite chose fragile à protéger. Si la demoiselle était aussi « forte » c'était par obligation. Lorsqu'elle voyageait toute seule dans la nature, elle n'était pas une femme, mais une survivante. Elle voulait que les gens oublient la poitrine qu'elle abordait pour se concentrer uniquement sur l'arc qu'elle tenait et la flèche qu'elle pointait fièrement en la direction de son ou de ses interlocuteurs... C'était difficile, mais généralement Skylar n'était pas délicate et elle savait parfaitement se faire comprendre, lorsqu'elle voulait faire peur, il en fallait peu pour qu'elle s’exécute. Les êtres humains tenaient trop à la vie pour risquer de perdre cette dernière, surtout d'une flèche dans la tête et encore plus lorsque c'était une femme – blonde – qui tenait l'arc. L’orgueil était la faiblesse de l'homme moderne, Sky' avait finit par le comprendre, par la force des choses, en découvrant que la loi du plus fort était de mise dans ce pays perdu. Skylar était devenue l'une de ces personnes fortes, mais avec ses allures de princesse de glace, elle voyait son royaume fondre et redevenir poussière. Isaac était quant à lui, le plus faible du groupe. Vérité ? Totalement. Il était le plus faible, sauf que la faiblesse prenait différente forme et Isaac n'était pas totalement faible, il allait finir par le comprendre. « Tu n'es pas inutile, redit ça et je me donnerais un malin plaisir de te frapper. » Skylar était très sérieuse, elle n'aimait pas entendre les gens se plaindre, elle n'aimait pas ça, c'était insupportable de voir des gens se rabaisser.« Si tu étais vraiment inutile, tu serais déjà mort. Tu es pas inutile, tu comptes pour des gens, tu comptes pour moi... » C'était vrai. La sincérité était de mise cette nuit, alors après tout, autant continuer sur sa lancer. Il était trop tard pour faire marche arrière. Ce n'était pas spécialement gentil, c'était simplement non seulement pour permettre à Skylar de se vider l'esprit, mais aussi de lui faire comprendre qu'il était con quand il disait ça.

Avancer et oublier. Certains faisaient la différence entre les deux, d'autres préféraient se dire que l'un avec l'autre. Les deux options étaient bonnes, Skylar était de ceux et celles qui pensaient que l'oublie était inévitable et fataliste. Jamais Sky' n'oublierait son chagrin et sa famille, mais les souvenirs étaient comme une toxine dans le corps, qui lentement le détruisait et tôt ou tard, le corps suffoquant et la respiration haletante, le corps abandonnait l'esprit. La demoiselle s'était battue pour garder à la fois un esprit saint dans un corps saint. Son corps était loin d'être parfait, les blessures se comptaient par dizaines et son hygiène n'était pas un exemple. Son esprit, lui, avait camouflé ses blessures et aujourd'hui, elles revenaient. Le corps de la demoiselle était déjà amoché, son esprit lui, devait encore résister, s'il ne résistait pas, elle allait s'écrouler et se laisser mourir. « Ne jamais dire jamais, le temps est notre dernier espoir. » Elle attachait de l'importance à dire qu'il n'était pas le seul à vouloir avancer. Skylar, elle, avait fait une pause et continuait d'avancer sans se poser les questions que tout le monde détestait entendre. Les questions qu'elle détestait entendre, mais dans le fond c'était peut-être pas la question le problème, mais bel et bien la réponse.

La quête du bonheur était bafouée, mais celle-ci motivait la plupart des survivants. Skylar possédait cette motivation, comme tout le monde, elle espérait un jour pouvoir retrouver sa vie d'avant et connaître un bonheur sans fin. C'était difficile de rêver d'autre chose... Skylar n'était pas débile, c'était impossible de rêver de cela sans passer pour une gamine de cinq ans. « Le mal ne part jamais, mais au cours du temps il finira par s'évanouir. » La demoiselle avait sa propre méthode pour ne pas avoir mal : trouver une occupation. « Tu fais comment quand tu vas mal ? J'aime pas savoir que tu vas mal. C'est vraiment con dit comme ça. » Pathétique, elle était capable de tuer un zombie, mais pas de parler avec un humain. Pathétique.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Jeu 26 Juin - 15:14

« I never meant to do those things to you »
Skylar & Isaac


Isaac afficha une moue assez étrange sur le visage, une grimace assez détestable, de toute évidence, mais malgré tout, il ne pouvait pas s'empêcher de réaliser que tout était insupportable, d'une certaine manière. Oui, il était persuadé d'être inutile. Ce n'était pas qu'il le voulait, mais disons qu'il n'allait quand même pas se mentir, puisqu'il savait ce qu'il valait, il savait très bien à quel point il était une merde. Il ne tuait pas de zombie, il n'avait aucune capacité de survie, chez lui. Mais il était nécessaire pour lui de se remettre, et de se calmer aussi. Ca n'allait pas être simple bien sûr, ça promettait d'être une très grosse prise de tête. Mais il n'aimait pas se plaindre, à quoi bon, de toute manière ? Il savait, en plus de ça, que Skylar n'aimait pas ça non plus. Il ne voulait pas passer pour plus faible encore qu'il ne l'était, parce que bien souvent, c'était là que pouvait se trouver le problème. Isaac n'était pas stupide non plus, il savait très bien que s'il se plaignait, elle finirait par perdre toute trace d'intérêt à son égard. Et ce n'était absolument pas ce qu'il voulait, il ne l'aurait tout bonnement pas supporter. Et ça le mettait légèrement mal à l'aise, également, mais ce n'était absolument pas le bon plan. Il était préférable d'oublier et ça, il ne le savait que trop bien. Voilà.

 « Oh, non, pas de violence, je le prendrais mal là ! », lâcha-t-il.

Toute cette histoire était franchement marrante, et ça lui plaisait bien. Ou en tout cas, ce n'était certainement pas lui qui allait en faire toute une histoire. Cela n'aruait pas servi à grand chose. Mais elle avait une raison, il ne devait pas non plus être si inutile que ça, puisqu'il était encore en vie. Non qu'il puisse croire une seule seconde que ce soit ses décisions qui aient pu le maintenir en vie, bien sûr. Mais il ne pouvait malgré tout pas nier le fait que s'il avait été un poids pour les gens, il aurait été laissé en arrière. Et ce n'était pas ce qui était arriver. Il avait été approché, il avait été soutenu, également. Et il ne pouvait absolument rien faire contre ça, de toute manière. Il avait besoin de vivre comme ça, il avait besoin de se sentir épaulé, d'être rassuré. Même s'il n'agissait pas forcément de la meilleure manière qui soit, en fait, parce qu'il pouvait vraiment être un con parfois.

 « Oui.. Je suis désolé »

Malgré tout, il ne put s'empêcher de rourig, alors que Skylar lui disait qu'il comptait pour elle. Il se demandait à quel point, il se demandait si le degré était aussi élevé que pour lui. Mais il savait, malgré tout, qu'il ne pouvait pas avoir la force de lui demander, qu'il ne pouvait pas faire l'erreur de lui poser une telle question. Il aurait été des plus minable, en réalité, et de ce fait, il préférait tout bonnement éviter, pour ne pas prendre ce genre de risque. Il ne voulait pas la perdre et en réalité, dès qu'il se retrouvait à ouvrir la bouche, il avait l'impression que ses mots allaient peut être finir par la faire partir. Et c'était justement ça qu'il voulait à tout prix éviter. Que cela soit facile, ou que ce soit compliqué, en fait. Ca ne tenait qu'à lui de faire attention, et de ne pas devenir un parfait gros con. Surtout s'il voulait lui montrer ce qu'il ressentait un jour.

Le temps était le seul espoir, c'était vrai. Il était tout ce qu'il restait de l'espoir et de la guérison. Il n'y avait pas grand chose à faire, dans le cas d'Isaac, il n'y avait pas de remède miracle qui pourrait, d'une manière ou d'une autre, lui permettre d'aller mieux. Il allait uniquement devoir attendre, parce qu'il savait parfaitement que c'était là la seule solution qu'il avait. C'était chiant, évidemment, mais il fallait faire avec et il n'y avait rien d'autre à en dire. C'était énervant et il n'y avait pas grand chose à dire de plus, en réalité. Mais il allait vraiment falloir qu'elle se détende. Au moins un peu.

 « Oui, peut être. J'espère juste que j'irais mieux un peu plus rapidement. J'ai.. J'ai du mal à dormir à cause de ça. Je rêve d'une vraie nuit de sommeil et elle ne vient pas. Je sais que le temps peut tout guérir, mais il m'en faut.. Trop »

Au vu de l'épidémie, et de tout ce bordel, il n'y avait pas le temps pour ce genre de bêtise, c'était assez évident, en réalité. Et il allait juste falloir qu'ils s'en remettent, que cela soit rapide ou non. Mais Isaac savait qu'il n'avait pas le temps qu'il voulait. Il savait très bien qu'il allait falloir qu'il se reprenne en main, et cela n'avait rien d'évident. Jamais. Et c'était justement pour cette raison qu'il se sentait stupide. Il devait se reprendre.

 « J'ai envie de voir ce mal partir, j'ai envie.. De me détendre, ne serait-ce qu'un peu. Danser sur de la musique. Bordel, ce que la musique me manque.. Si seulement j'avais appris à jouer de la guitare ! »

Il tentait de détendre la conversation, ce n'était pas très glorieux mais ça n'en restait pas moins un excellent début et ça avait, de ce fait, déjà une certaine importance à ses yeux. C'était, de toute manière, ce qu'il faisait quand il n'allait pas bien. Pour essayer de se détendre, le rire était une bonne méthode.

 « Tu es vraiment adorable.. Je.. Quand je ne vais pas bien, je ne sais pas. Avant, j'écoutais de la musique. Je crois que c'est pour ça que je ne vais pas très bien, parce que je ne sais pas vraiment comment me détendre pour aller mieux.. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Jeu 26 Juin - 19:26

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 



Isaac était particulier, il avait un statut particulier. Néanmoins, la demoiselle n'allait pas se gêner pour le frapper et l'envoyer chier. L'affection que la demoiselle lui portait était immense, mais cela ne voulait pas dire qu'il était immunisé contre les manies de la sale gosse enragée qui n'était pas à du genre à cacher sa colère. Elle préférait cacher le reste, la colère était un sentiment tellement plus facile à supporter, tellement plus simple à comprendre et il était doux conseiller... Contrairement aux autres sentiments qui étaient voués à faire du mal à l'être humain qui osait, laisser un sentiment s'exprimer. En tout cas, elle se fichait royalement de sa réaction, il disait de la merde, il devrait garder sa langue pour dire - et faire - des trucs plus utiles pour la population de la zone 51. Cela serait drôle, la demoiselle serait capable de le frapper pour le simple plaisir de voir sa réaction, c'était une curiosité malsaine qu'elle ne pourrait jamais avouer. Dommage, cela serait sympa de regarder comment il était lorsqu'il était vexé voir énervé, mais cela ne serait plus Isaac s'il était énervé, cela serait différent en tout cas. La demoiselle n'aimait pas le changement, enfin elle se fichait de changer, mais le changement brusque lui faisait peur, encore une peur refoulée qui revenait la faire chier. « J'suis violente et je suis une fille pas facile, tu dois avoir l'habitude. » Skylar n'était pas quelqu'un de réellement violent, elle avait de la force - et encore ça dépendait des situations, - mais elle n'était pas du genre à tabasser quelqu'un pour le plaisir, elle était forte sur la distance, pas nécessairement au corps à corps. Entre Isaac et elle, même si elle n'allait jamais l'avouer, elle savait qu'il avait plus de force physique qu'elle, il finirait par s'en rendre compte.

Il comptait pour elle, oh que oui il comptait. C'était affreux d'accorder autant de crédit à un autre être humain, de dépendre à ce point d'une personne qui respirait comme n'importe quel être humain sur cette terre. C'était crédule de croire qu'une personne était là pour vous et rien que pour vous, Skylar devait se détacher, elle refusait de s'y résoudre. Au fond, elle ne voulait pas. C'était simplement ses instincts naturels qui lui disaient de ne surtout pas s'amouracher de quelqu'un. C'était honorable de vouloir se détacher, mais ça l'était tout autant d'avoir le courage d'aimer quelqu'un au point de renoncer à sa propre sécurité. C'était mélodramatique et cela sonnait romantique et mélancolique, c'était plus fort que la demoiselle, il fallait soit abandonner le sujet ou bien le détourner, généralement elle laissait couler... Avec lui, elle allait détourner, le sujet n'était pas clos, il était simplement dévié. « Espèce de chieur, faut pas t'excuser. » L'humour semblait la seule option envisageable, puis le traiter de chieur était plutôt réaliste. S'il avait la moindre idée du bordel qu'il avait créé dans la tête de l'archère...

Dormir, une nuit entière sans devoir constamment se demander si un cauchemar allait endiabler un sommeil déjà trop léger. La demoiselle ne pouvait que se persuader que le temps allait effacer les douleurs du passé, que la peur finirait par disparaître et que la terreur laisserait place au bonheur sans erreur. La demoiselle était d'accord que le temps était trop long pour les survivants. « Des fois, j'arrive à me demander si ceux qui sont morts, ont trouvés le temps long. Je pense que ceux qui ont été assassinés, voudraient bien de notre temps en trop. » Cette réflexion était extrêmement sérieuse. Ceux qui voulaient du temps étaient sans doute les morts et ceux qui trouvaient que ce dernier était trop long, étaient les vivants. C'était l'ironie de cette vie dans le fond, personne n'était jamais heureux et personne ne pourrait plus se contenter de ce qu'il avait, Skylar faisait partie de ces gens qui voulaient ce qu'ils ne pouvaient pas avoir... C'était un dilemme infini de devoir sacrifier sa vie pour du temps, alors que ce dernier n'offrait rien.
La demoiselle laissa s'afficher un sourire en coin lorsqu'il évoqua l'idée de danser et la musique. Skylar avait refoulée cette partie d'elle, l'ancienne étudiante en art, était morte et enterrée, elle avait beau savoir parfaitement dessiner un visage, cela ne servait à rien dans un monde comme celui-ci. Ses études d'arts étaient une des choses que la demoiselle avait totalement occultée, refusant de parler de sa vie d'avant et encore plus de ça... L'art, c'était voué à crever ? Sérieusement, cela tuait la demoiselle de devoir l'envisager, mais elle savait que l'art n'était pas son ami dans un monde aussi hostile... « Je ne suis pas adorable, ou seulement quand il fait nuit. Chut, faut pas le dire monsieur le guitariste dans l'âme. » Sourire en coin, il était discret, mais elle se leva du banc en attrapant la main d'Isaac au passage en le forçant à se lever.

Elle garda sa main sur la sienne pour se retrouver en face à face avec lui, il était légèrement plus grand. C'était bizarre de se retrouver en face à face avec lui, mais elle allait tenter un truc, car tenter ne coûtait rien et que de toute manière, elle voulait bouger, reste assise ce n'était pas sa tasse de thé. « Alors, monsieur voudrait de la musique ? Tu la veux vraiment ? Tu peux la trouver. Tu veux danser ? Tu peux aussi le faire. » Elle afficha un sourire gêné, parler de l'art - qu'il soit musical ou pictural - lui donnait des frissons, c'était de vieux souvenirs qui semblaient émerger. « Je vais te demander de me faire confiance, seulement pendant cinq minutes et de te laisser faire. » Elle marqua une légère pause, elle n'attendait pas une réponse immédiate, elle allait d'abord lui expliquer. « La musique est toujours là, il faut simplement la trouver et dans le pire des cas, tu peux la créer. La danse ? Tu peux danser, je ne sais pas parfaitement danser, mais tu trouveras difficilement mieux là tout de suite. Essaye de fermer les yeux , écoute, imagine et laisse tes envies te guider, oublie le reste. Tu n'as pas la moindre idée à quel point la force de l'imagination suffit pour créer tes envies, en tout cas moi, quand je dessinais, ça marchait. » C'était dit, ça faisait du bien de s'en souvenir aussi.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mar 1 Juil - 15:47

« I never meant to do those things to you »
Skylar & Isaac


Isaac ne put s'empêcher de sourire. Certes, oui, il n'était pas forcément mal placé pour pouvoir dire que Skylar avait un caractère fort, qui ne la rendait pas toujours facile à vivre. Mais ce n'était pas non plus si incroyable que ça. Elle n'était pas si chiante que ça, elle n'était pas si énervante que ça non plus. Elle était adorable et c'était la seule chose qui comptait vraiment. Il n'était pas toujours facile à vivre, mais il ne pouvait pas nier le fait qu'il avait réussi à faire avec ce caractère et justement, c'était ce caractère qui changeait tout. C'était CE caractère qui l'avait aussitôt attiré. Pour une raison inconnue d'ailleurs, puisqu'au vu de la situation, il aurait peut être plutôt eu tendance à partir en courant, dans une autre situation. C'était étrange, mais.. Cen'était certainement pas lui qui allait venir se chercher des excuse pour aussi peu de chose.

 « J'ai l'habitude mais.. Je crois que ça me plaît »

Isaac détourna le regard, pour ne pas être contraint de lui faire face. C'était une soirée confidence et franchise, oui, peut être, mais ce n'était certainement pas lui qui allait en faire toute une histoire. A quoi bon tenter de mentir, encore e tencore, à quoi bon prétendre que les choses étaient si compliqués ? C'était improbable, en tout cas. Mais ce n'était certainement pas lui qui allait revenir sur sa phrase. Disons juste qu'il était incapable de la regarder là, tout de suite. Parce qu'il venait, en gros, de dire qu'elle lui plaisait et que ça ne rendait pas les choses évidentes. Il avait, d'une certaine manière, juste envie de voir quelles allaient être les conséquences d'une telle réplique. Ca promettait d'être compliqué..
Bon okay, il avait un peu trop tendance à s'excuser, il était un peu tendu sur les bords aussi, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. D'une façon ou d'une autre, c'était plus fort que lui et il ne pouvait pas s'en empêcher. Un soupir s'échappa des lèvres du jeune homme alors qu'il ne savait jamais quand il fallait s'excuser et, de toute manière, c'était ce qu'il faisait à longueur de temps. Ce qui s'avérait être un problème assez général, d'ailleurs, puisqu'il s'excusait toutes les deux minutes, en général, et il savait parfaitement que ça pouvait en énerver plus d'un. Non qu'il fasse exprès, il aurait tout donné pour se montrer un peu moins désagréable.

 « Tu sais pourtant bien que m'excuser, c'est ce que je fais de mieux »

Il se tourna doucement vers elle, quand elle parla du temps qu'ils avaient en trop alors que les zombies n'avaient, eux, pas de temps. Disons que ce n'était pas vraiment le genre de chose qu'il se disait, puisque c'était le meilleur moyen de paniquer réellement. Certes, elle était sérieuse et elle n'avait pas tort mais y penser, ça faisait mal.

 « C'est sûr.. Mais je crois que lorsqu'on se pose ce genre de question, on se fait bien plus de mal qu'autre chose.. Tu ne crois pas ? »

Il n'était pas philosophe et bien souvent, il était un peu à la ramasse, il avait toujours fait de son mieux mais ça n'avait jamais vraiment été une grosse réussite. Un soupir s'échappa des lèvres du jeune homme alors qu'il cherchait ses mots, parce qu'elle avait beau dire ce qu'elle voulait, elle était adorable et peut être qu'elle croyait que c'était uniquement la nuit mais là, il trouvait, au contraire, qu'il ne la voyait pas suffisamment. Du coup, c'était un peu trop difficile. C'était énervant. Mais.. Bon, les choses étaient ainsi, et il n'y avait pas grand chose à y faire de plus. Ce n'était pas plus mal. Mais il ne voulait pas trop insister, sinon, elle allait finir par croire qu'il disait uniquement ça pour la flatter.

 « Oui, mais uniquement dans l'âme malheureusement ! », lâc ha-t-il avec un sourire.

Il trouva adorable le sourire gêné sur ses lèvres mais, en tout cas, il ne pouvait pas nier qu'il trouvait assez étrange qu'elle lui dise que s'il voulait trouver de la musique, il pouvait en trouver. Disons que pour cela, il fallait de l'électricité ou alors, des piles, pour un lecteur cd. Mais bon.. Lorsqu'ils étaient en mission, il n'était pas non plus capable de mettre ça sur la liste des priorités, son cerveau obnubilé par les zombies, en première partie.

 « Peut être. Je sais qu'il y a plusieurs solutions pour que je puisse écouter de la musique. Mais je ne me suis jamais trop attardée sur le sujet. Disons que je ne pense pas à chercher des trucs quand je suis en mission. Je pense aux zombies, à la bouffe.. »

Un sourire se glissa sur ses lèvres en tout cas, au vu de ce qu'elle disait. Le jeune homme ne pouvait pas s'empêcher de trouver ça vraiment intéressant, c'était vraiment cool et ce n'était certainement pas lui qui allait en faire toute une histoire, ce n'était pas vraiment le plus important. Une idée le traversa, un bref instant et il se leva, pour faire face à Skylar.

 « Tu veux danser ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Mer 2 Juil - 0:13

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 

Il appréciait donc le caractère de la demoiselle qui avait la décoche facile ? Comment pouvait-il apprécier... Comment pouvait-il trouver ça plaisant ? Le mot n'était pas anodin et ça prenait un tout autre sens. La blonde détestait ça, se sentir fragile et délicate, comme une enfant, comme la gamine qu'au fond elle était et qu'elle resterait. Skylar ne savait pas quoi lui répondre. La demoiselle n'était pas douée avec les mots ou même avec les gens de manière générale... Les relations humaines faisaient partis de son passé et elle devait de nouveau apprendre à s'exprimer de manière simple sans pour autant menacer de tuer quelqu'un d'une flèche dans la tête... Skylar voulait survivre, mais elle voulait aussi renouer des relations normales avec des êtres normaux... Elle voulait de nombreuses choses, mais elle ne pouvait pas tout avoir et jamais cela ne pourrait marcher. La chance ne marchait pas, le destin n'existait, à la limite, seul le karma était une valeur sûre et encore, cela dépendait des points de vues... Skylar préférait faire la sourde, se morde les lèvres et fermer un instant les yeux en terrant ses émotions comme elle savait si bien le faire depuis le début de l'invasion. L'archère aimerait lui répondre, lui dire qu'il devrait se taire et ne surtout pas penser cela et qu'il devrait chercher une VRAIE gentille fille. Elle ne l'était pas et elle ne serait jamais une personne bien, elle pourrait s'excuser ou même se confesser, les péchés seraient toujours là. Sans relâche, la demoiselle ferait tout pour sa propre survie, mais pire encore, pour la vie de ceux qu'elle aimait, elle ferait le pire.

Ensuite, il avait probablement raison dans le fond. Il savait parfaitement s'excuser, lorsqu'il s'excusait cela sonnait toujours juste et sincère. Ce n'était pas le cas de tout le monde, il fallait se battre pour que la survivante daigne s'excuser avec un fond de sincérité, elle le faisait rarement. Donc Isaac avait la chance de pouvoir s'excuser, il n'avait pas une haute estime de lui donc dans le fond, c'était plutôt un problème... Il n'avait pas à constamment s'excuser, mais s'excuser était une preuve de force, c'était une force morale et non pas physique. Skylar n'avait pas cette force, ses dernières excuses furent. Elle avait envie de le réconforter. Ce mec avait une aura qui donnait soit envie de l'embrasser, de le baiser ou de simplement lui faire des câlins, la densité n'était pas constamment la même. C'était comme un doudou trop mignon qui méritait des câlins, d'autres fois c'était comme... Ce mec était à la fois attirant et énervant, c'était d'ailleurs énervant dans les deux cas au final... « Tu n'es pas seulement doué pour les excuses. » Il était drôle et c'était probablement la dernière chose que l'être humain moderne semblait posséder... Isaac était le cas particulier, encore une fois, cela en devenait frustrant. Il ne faisait jamais comme tout le monde, il ne tuait pas et il gardait son côté humoristique.. C'était triste de se dire qu'il appréciait la nana la plus froide de la zone...

La philosophie n'était pas le fort de la blonde et cela n'avait pas de rapport avec sa couleur de cheveux. Elle ne trouvait jamais les réponses à ses questions, tout simplement... La demoiselle trouvait cela ironique, sa question partait dans plusieurs sens dans l'esprit de la demoiselle. La question que Sky' voulait vraiment renier, se posait de plus en plus contrairement aux questions futiles qui semblaient peu à peu se dissiper, pour ne laisser que la question fatidique dans l'esprit de la demoiselle. « Malheureusement, certaines questions sont là et refusent de partir. » Elle n'avait même plus envie de faire des sous-entendus, de masquer ce qu'elle pensait ou de jouer à la demoiselle insensible, car ce n'était pas - ou du moins plus - le cas. Skylar préférait la question de l'art et de la musique, ce sujet faisait remonter des souvenirs doux à son oreille. Il avait peut-être simplement une âme de musicien, mais c'était suffisant pour la demoiselle. L'art, c'était du passé, mais l'évoquer ne pouvait faire de mal à personne dans le fond... C'était simplement une discussion, le reste comptait peu... Ce n'était pas à double sous ou autres, c'était simplement un sujet que la demoiselle affectionnait particulièrement. « L'âme suffit... » Là c'était le petit commentaire inutile. Skylar ne pensait plus réellement comme cela maintenant, l'âme suffisait plus, l'âme pouvait être pourrie et cela ne changeait rien à l'histoire... Donc cette brève interruption ne servait à rien et était là simplement pour faire jolie dans un beau moment de confession.

Isaac avait raison, tout le monde avait mieux à penser que de trouver de la musique réelle... Sky' n'avait pas besoin d'une musique, elle arrivait à se remémorer des morceaux et des chansons, elle se souvenait encore de sa chanson préférée par exemple... C'était difficile de se souvenir d'une chanson de manière exacte, mais cela valait parfois le coup. La blonde se doutait que danser et chanter, tout le monde s'en foutait, puisque le plus important c'était la survie avant tout. Néanmoins, la demoiselle repensait à ces moments, où sa vie n'était pas encore aussi merdique et qu'elle croyait encore qu'elle vivrait de ses études d'art... C'était la jeunesse, elle était belle la gamine... Avant de finalement devoir tuer des zombies par dizaines pour espérer s'en sortir et ne pas crever comme de la merde. Le monde avait perdu toute sa beauté avec cette invasion et Skylar avait laissée tomber ses rêves. Tout le monde devait survivre à sa façon, certains voulaient continuer de vivre dans bisounours land, soit, l'archère ne pouvait pas se le permettre. « Survivre passera avant tout, le reste n'est que et restera secondaire, je crois. » Elle repensait encore à cette maudite flèche. Bordel cela ne sortirait jamais de son esprit... C'était comme un souvenir qui revenait encore et encore... Cela était comme un cancer dans son corps, ça ne partirait jamais.

La proposition du jeune homme fut perturbante. Elle avait l'impression de se retrouver pour la première fois face à lui. C'était la première fois qu'elle était réellement face à lui de manière aussi simple. Pas d'armes à feu ou encore d'arc avec des flèches, certainement pas de terre sur le visage ou encore cette peur de se faire tuer par un zombie... Elle le voyait lui, ses yeux et sa carrure. Elle ne voyait plus rien. Elle souriait doucement... Danser ? Non, elle ne danserait pas. Elle ferma les yeux un instant, elle respira en sachant qu'elle allait lui faire du mal, pas tout de suite, mais après elle lui en ferait. « Non. » Elle posa ses mains sur la nuque d'Isaac de manière frénétique, se rapprochant de lui sans crier garde pour venir coller ses lèvres aux siennes. Ce n'était pas timide, elle en mourrait d'envie, c'était une pulsion qu'elle allait peut-être regretter, mais c'était trop. Trop dur de résister, de ne pas essayer et de pleurer sur sa solitude maladive. La passion portait son nom.


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Ven 4 Juil - 10:14

I never mean to do those things to you
Bien sûr que l'on pouvait trouver étrange qu'il puisse apprécier le caractère de cette fille. Oui, c'était loin d'être facile à croire, ou en tout cas, à comprendre. Ca le touchait, évidemment, mais ce n'était certainement pas lui qui allait en faire toute une histoire, cela n'aurait pas servi à grand chose mais oui, Isaac aimait son caractère même s'il n'était pas capable de vraiment comprendre pourquoi. Après tout, ils étaient assez différents l'un de l'autre hein, donc ça n'avait rien de réellement évident. Mais quoi qu'il puisse en dire, il était heureux de pouvoir être avec elle, de pouvoir la voir dans son entourage et surtout.. D'être attirée par elle. Elle était tellement.. Tout, qu'il ne parvenait toujours pas à comprendre pourquoi elle restait auprès de lui. Certes, voilà qu'il se remettait à se plaindre, voilà qu'il recommençait à ressembler à un parfait abruti, mais au moins, tout se passait dans son crâne, ce n'était donc pas plus mal. En tout cas, si parfois, il pouvait paraître comme étant un parfait débile, à l'heure actuelle, il n'en était pas vraiment un. Et c'était sans doute mieux comme ça, d'ailleurs. Elle ne répondit pas lorsqu'il lui dit qu'elle lui plaisait et on ne pouvait pas vraiment dire que ça allait lui rendre un service. Absolument pas, d'ailleurs.  Après tout, l'absence de réponse pouvait signifier bien des choses. Soit, elle était gênée et elle ne voulait pas avoir à me parler, soit bah ouais.. Elle pouvait très bien ne pas partageait  ce qu'il était en train de dire, être mal à l'aise et ne rien à avoir à ajouter qui ne puisse pas le blesser quoi. C'était compliqué. Bordel.

Pas seulement doué pour les excuses ? Et bien disons que malgré ce qu'elle semblait penser, s'excuser semblait être la chose pour laquelle il était le plus doué. Et il pouvait très facilement paraître pour un réel gros con. Disons que les excuses, ce n'était pas ce qu'il y avait de mieux pour arranger les choses, c'était moyen, en tout cas.                                                                                                                                                                                                                                                                     Donc oui, il pouvait se vanter de peu de choses mais à côté de ça, il savait que l'on ne lui refusait jamais ses excuses et c'était déjà un début, malgré tout.

 « Hm. Je suppose que je suis doué pour autre chose. Mais je n'ai pas encore trouvé quoi. J'ai hâte ! », lâcha-t-il en riant une nouvelle fois.

Bien sûr que les questions ne pouvaient pas disparaître du jour au lendemain, ça ne pouvait pas être aussi simple que ça, et il y avait bon nombre de questions qui demeuraient sans réponse. Mais on ne pourrait sans doute jamais en connaître les réponses. Comment tout ça avait commencé ? Pourquoi ? Mais ces questions étaient continuellement restées sans réponse et ça avait le chic de plomber l'ambiance. Les petits nouveaux qui arrivaient faisaient toujours ça. Ils posaient des questions, espérant obtenir des réponses que personne n'avait jamais. Et ça rendait fou, en réalité, parce qu'on se sentait misérable, on se sentait stupide, de ne pas pouvoir comprendre les choses qui pouvaient bien se passer autour de nous.

L'âme suffit ? Peut être, ou en tout cas, il ne pouvait pas prétendre le contraire. S'il jouait avec son âme, s'il songeait à une quelconque mélodie, ce genre de chose, ça devenait un truc de dingue en tout cas, et ce n'était certainement pas lui qui prétendrait le contraire. Mais bon, ce n'était pas si simple que ça non plus, il y avait tellement de choses qui étaient possible, qu'il fallait clairement tout reprendre à zéro ou presque.

 « Je ne sais pas. Il est difficile de savoir si ça suffit. Dans ce monde, j'ai l'impression que plus l'âme est pourrie, plus il est possible de survivre. Alors ma guitare dans l'âme, elle pèse lourd ».

Il esquissa un sourire, encore une fois, il ne voulait pas plomber l'ambiance, il ne voulait pas passer pour le gros con qui disait les choses et qui passait, encore une fois, pour le faiblard du moment. Une image qui lui collait à la peau de trop près et pourtant, son âme ne pouvait pas être si dégueulasse que ça. En tout cas, c'était son impression.

Il réalisait qu'il avait raison, en tout cas, bien qu'il ait eu un léger doute pendant quelques secondes ; Il ne pouvait pas privilégier des choses sans une réelle importance dans ce monde, les choses étaient un peu plus complexes. Mais oui, il était évident que la survie devait passer avant tout le reste. C'était une claire évidence, quoi. Enfin bon, pour le reste, il était hors de question pour lui de trop y réfléchir. Ca n'aurait pas servi à grand chose, de toute manière. La bouffe, les vêtements, l'eau, oui, d'une certaine manière, les priorités se trouvaient là, quoi qu'on en dise. Mais.. Peut être que la prochaine fois, les choses n'en seraient pas moins différentes. A voir, mais il ne prenait pas encore suffisamment de liberté pour réussir à faire quelque chose.

 « Je crois aussi. Mais c'est à voir. Malgré tout, je crois qu'on a le droit de penser à autre chose. En tout cas, je vais aller chercher d'autres bricoles, parfois. Peut être qu'il me faudra un sac plus grand », dit-il en souriant.

Lorsqu'elle lâcha qu'elle ne voulait pas danser, il se sentit mal à l'aise. Disait-elle non parce qu'il allait trop loin ? Avait-il réellement fait une gaffe ? Il ne savait pas, et ça le rendait telelment dingue qu'il ne savait plus où donner de la tête. C'était dingue. Mais c'était bizarre, elle souriait. Du coup, elle ne prenait sans doute pas les choses aussi mal qu'il ne pouvait le croire. Mais voilà qu'à sa hauteur, elle posa ses mains dans la nuque du garçon. Et elle l'embrassa. Isaac perdit tous ses moyens, incapable de réagir, incapable de bouger, il ne savait même pas ce qu'il devait faire. Premier baiser ? Non, peut être pas, il ne savait plus, peut être. Mais ça remontait à tellement de temps qu'il avait l'impression qu'il ne savait pas comment se comporter. C'était dingue. Il ferma les yeux après plusieurs secondes et il s'autorisa enfin à poser une main sur sa taille alors que l'autre caressait sa joue. Il avait rêvé de ce moment depuis tellement longtemps. Il était perdu, et si heureux..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Ven 4 Juil - 15:31

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 

L'Homme avait ses forces et ses faiblesses, certaines semblaient évidentes comme la crainte du froid ou la chaleur, mais les véritables faiblesses semblaient bien plus profondes. Ce n'était pas physique, c'était morale. Les faiblesses de l'esprit étaient nombreuses et variables selon les individus. C'était un jeu aléatoire dont personne ne connaissait les règles, mère nature était la seule à pouvoir décider, ou encore dieu, encore fallait il y croire. Skylar n'y croyait pas particulièrement et elle préférait se dire que c'était comme cela et pas autrement, que chercher une explication logique serait comme chercher une tâche blanche sur un tableau blanc, c'était voué à l'échec et la demoiselle ne supportait pas l'échec... Elle préférait donc s'abstenir. Et pour ce qui était des forces, cela s'expliquait par la nature de l'être humain et son vécu personnel, tout le monde ne devenait pas rocky en deux minutes, cela demandait du temps. Le temps, encore une fois cette saloperie venait s'inviter dans l'équation. Les forces sont éphémères, dans quelques temps, Skylar sera peut-être à bout de souffle et s'écroulera. C'était ça le problème avec la force, c'était comme une étoile, elle pouvait briller un soir et s'éteindre quelques temps après... Cela ne voulait donc rien dire, la demoiselle se disait forte, mais tôt ou tard, la roue allait tourner et cette force allait quitter la demoiselle. Son arc et ses flèches ne suffiraient plus pour affronter la vie qui s'offrait à elle, elle devrait trouver plus, pour vivre plus et survivre plus longtemps que les autres, sauf que ce dont elle avait besoin, ne se trouvait pas dans des armes ou dans des vivres. Elle avait besoin de sentiments humains, des trucs normaux quoi. Pas toujours du sang et des zombies, simplement des sentiments. C'était idiot et jamais elle n'oserait l'avouer, le dire ou même le hurler.  Elle savait qu'elle en avait besoin, mais refusait de se faire aider comme une gamine  refusant l'aide de ses parents pourtant bienveillants... Skylar était toujours une gamine, elle ne donnait pas cette image et cette volontaire.

Isaac avait forcément d'autres talents ou aptitudes cachées, c'était comme se découvrir un petit matin en découvrant sa nature profonde. Personne ne connaissait son propre corps par coeur, personne ne se doutait des limites de l'esprit humain et de sa résistance. L'archère en avait une vague idée, mais elle ne pouvait pas totalement juger, car ce sera le jour où elle s'écroulera, qu'elle saura enfin, où étaient ses limites. C'était fou comme cette conversation oscillait entre deux registres, l'humour semblait cacher une mélancolie et une dramaturgie qui semblaient coller les deux jeunes gens lorsqu'ils parlaient en tête-à-tête. C'était frustrant et extrêmement perturbant, Sky' ne savait pas sur quel pied danser avec lui. Elle ne voulait pas parler d'elle, pourtant elle le faisait. Elle voulait lui répondre, pourtant elle s'abstenait. L'archère n'arrivait pas à réfléchir plus de deux minutes sans changer d'avis, encore une fois le problème était le temps, elle avait le temps de réfléchir... Avant, ce n'était pas le cas. « J'ai hâte aussi, je pourrais te faire chier avec ton autre talent. » C'était vrai dans le fond, Sky' aimait bien le sarcasme et l'ironie d'habitude, elle limitait des propos de genre avec Isaac, mais en règle générale, elle ne se privait pas.


L'âme. Une entité que personne ne connaissant et que tout le monde voulait comprendre sans y parvenir. C'était une drôle de vie que de comprendre le sens même de cette dernière. L'âme était bonne ou mauvaise ? Suffisait-il de succomber à une pulsion pour avoir une âme mauvaise. Skylar savait que son âme à elle, n'était pas parfaite et que plus jamais elle ne pourrait l'être. La demoiselle ne savait pas quoi dire. Isaac avait survécu, cela voulait donc dire qu'il trouvait son âme pourrie ? Ce n'était pas le cas, il était un cas particulier puisqu'il avait prohibé le meurtre, certes pas la force des choses, mais prohibé de toute manière. « J'pense que si prends une guitare et que tu frappes un zombie avec, ça pèse lourd. »  Skylar n'aimait pas rentrer dans des sujets sérieux avec lui, elle voulait désespérément éviter ces derniers comme quelqu'un qui voudrait fuir la peste. Les sujets conventionnels étaient bien plus adaptés, même si les sujets conventionnels avaient bien évolués depuis l'invasion... Elle préférait parler de la zone 51 plutôt que parler de sa nature profond.


Penser à autre chose ? C'était vicieux de penser à autre chose, c'était malsain et dangereux d'oser penser à autre chose que la survie, la demoiselle avait finit par le découvrir à ses dépends... Lorsqu'elle pensait à autre chose, c'était toujours la même chose et le sujet semblait inévitablement revenir... Isaac, lui, semblait penser à tout et rien, contrairement à Skylar, qui laissait paraître quelqu'un qui pensait à rien et qui se contentait d'agir sans réellement se demander le pourquoi du comment ou encore du qui... C'était un problème pour certains, pour elle c'était une solution. Lorsqu'elle était en mission, elle pensait toujours à son objectif et il était rare de la voir s'en détacher de peur de mourir... Cela lui arrivait, mais ce n'était pas le zombie qui était en cause, c'était le facteur humain qui entrait en jeu, il s'agissait des émotions qui venaient la perturber contre toute attente, sans crier garde.  La demoiselle rigola à sa remarque sur le sac. « Peut-être bien, probablement. » Elle s'imaginait Isaac ramasser des conneries dans un magasin de jouet ou même dans un super-marché, cela lui donnait envie de rire, sans raisons particulières.

L'instant d'après ne possédait pas d'explications, il ne voulait pas et n'en trouverait pas... Skylar avait embrassée Isaac sans se demander, comment il allait réagir... Elle s'en fichait. Elle voulait le faire et n'allait pas s'en priver. Son dernier contact avec un être humain de plus de deux secondes... Remontait à sa rencontre avec Isaac, quand ce dernier était couvert de terre et de boue. Son dernier contact prolongé avec quelqu'un, lui, remontait à bien avant l'invasion. Probablement son dernier copain, cela remontait à loin... Sky' et l'amour, cela faisait deux et cela bien avant l'invasion des zombies. Isaac sembla stoïque durant quelques secondes, sans pour autant la repousser, il ne semblait pas non plus s'ouvrir à elle. Elle allait le regretter de toute manière, mais cela valait la peine. Finalement, une main vint se déposer sur sa taille et l'autre glissa sur son visage. Il ne résistait pas, il ne la rejetait pas, c'était beau. L'instant lui parut trop court, trop bref, elle voulait qu'il continue, pourtant elle sépara ses lèvres de celles d'Isaac en mourant d'envie de lui en redemander, mais parler allait l'aider, au moins à s'expliquer ou à comprendre. « J'avais hâte. » Soufflant légèrement  ces mots en laissant cette phrase suivit d'un rire presque gêné. La dernière fois que quelqu'un avait déposé ses mains sur le corps de l'archère, cela était dans une autre vie. Skylar aimait le contact humain, elle était pourtant pudique depuis le début de l'invasion puisqu'elle refusait de se laisser approcher ou même de dévoiler plus que ses bras. La blonde rapprocha de nouveau ses lèvres de celle d'Isaac en collant presque son corps au sien, laissant glisser ses mains sur le haut d'Isaac. C'était agréable de sentir le corps de quelqu'un se rapprocher du sien, c'était agréable, oui.... Sauf que tout cela, allait s'arrêter, d'une manière ou d'une autre... La blonde savait que l'amour n'avait pas sa place dans cet endroit et que aimer, ça ne voulait plus rien dire...


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Dim 6 Juil - 1:14

I never mean to do those things to you
Le faire chier ? Du coup, tout de suite, le jeune Isaac n'était plus certain de vouloir développer un nouveau talent. Bon, dis comme ça, ça pouvait être étrange mais il était vrai qu'il en prenait déjà plein la tête du fait qu'à l'heure actuelle, il n'en avait pas, il n'avait, de ce fait, pas vraiment envie qu'on l'attaque sans raison, parce que d'un seul coup il devenait un peu moins inutile qu'il ne l'avait été jusqu'à présent. Bordel, il était fou de voir que les choses pouvaient se passer de façon compliquées ou pas. C'était même tout le contraire, d'ailleurs. M'enfin. Mais oui, il serait peut être temps pour lui de découvrir qu'il avait de nouveaux talents, parce que là, oui, c'était la grosse déprime à force. Il était tout nul, il avait l'air faible et il n'avait aucun talent qui puisse pousser les gens à croire que c'était le contraire. Donc ouais, autant le dire, ça n'avait absolument rien de simple.

 « Pas trop chier j'espère ! Si j'ai un talent, ça passera mieux à la zone »

Non qu'il ne soit pas bien traîté mais il voyait bien les regard de certains. Il y avait bien trop de personnes qui se montraient détestables, beaucoup trop, d'ailleurs, pour que l'on puisse vraiment essayer d'y réfléchir. C'était une grosse prise de tête, d'ailleurs, et il n'y avait pas grand chose de plus à en dire. Certains le détestaient, certains se montraient insupportables avec lui, parce qu'il manquait de talent, parce qu'il manquait de force également. C'était n'importe quoi, il en avait conscience. Mais les choses étant comme elles étaient, il allait juste falloir faire de son mieux, dans un sens.

Peut être que la guitare pèserait lourd sur la tête d'un zombie, mais à moins de lui planter un truc dans le crâne, ça ne pourrait pas être forcément génial, en réalité. Du coup, peu efficace quand même, et puis si Isaac trouvait une guitare, ça n'allait pas forcément aller si bien se passer hein. Non mais c'était vrai quoi, ça aurait été dingue, clairement dingue, en plus de ça.

 « Je dirais que ça me ferait quand même bien chier si je devais trouver une guitare, pour l'exploser sur la tête d'un zombie. En plus, ça le tuerait même pas », lâcha-t-il, un sourire sur les lèvres.

Mais bon, l'idée n'en restait pas moins une idée à garder, après tout, ça pouvait quand meêm devenir assez marrant comme situation, quoi que l'on en dise. Peut être qu'il prendrait la peine de jeter un coup d'oeil dans sa prochaine maison, il n'en avait aucune idée mais ouais, il était certain que ça allait sans doute arriver, ou quelque chose de ce genre, en tout cas. Enfin bref, en tout cas, il préférait ne pas y réfléchir, sans doute serait-bien plus simple. Il avait envie de se détendre. Enfin bon, une guitare, ce n'était probablement pas le bon plan, puisqu'il ne savait pas en jouer, mais peut être que ça permettrait aux gens de se détendre, ne serait-ce qu'un minimum ? Ca ne pouvait pas leurs faire de mal, d'une certaine manière, en tout cas. Enfin.. Encore fallait-il qu'il y pense. Mais la peur finissait toujours par avoir raison de lui.

Le baiser prit fin, trop vite, de façon trop imprévisible, non, il ne s'y était pas attendu et oui, il avait aimé ça. Mais ça ne pouvait pas vraiment être évident puisque ce n'était pas simple, puisqu'elle disait qu'elle avait eu hâte, oui, peut être, mais parce qu'il ne savait pas forcément ce que ça pouvait bien vouloir dire. C'était perturbant et en même temps, qu'il y comprenne quelque chose ou pas, il s'en foutait pas mal. Il avait envie de recommencer. Mais il n'osait pas. Pourquoi ? Aucune idée.

 « Je crois que tu n'imagines même pas depuis combien de temps j'attendais ça.. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Sam 12 Juil - 20:03

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


Le talent. Skylar en avait, celui de réussir à viser entre les deux yeux d'un zombie. Super. Bravo mademoiselle, vous avez votre diplôme de tueuse. Ce n'était qu'un talent de procuration, avant, elle dessinait bien, désormais elle devait faire autrement. Sky' ne voulait pas se faire apprécier, elle se fichait de se faire détester, elle se contrefoutait des rumeurs sur elle, enfin non, pas totalement. La demoiselle se fichait des regards des autres lorsqu'elle était forte, lors des excursion, il était rare de voir les gens tenter de la prendre de haut. Malheureusement, elle n'était pas constamment dehors et c'était l'intérieur qui lui faisait peur, elle avait peur d'être jugé pour ce qu'elle refusait de montrer : ses sentiments et ses faiblesses. Il fallait pas se mentir, la demoiselle était tout aussi faible que n'importe qui dans cet endroit et même si certaines personnes semblaient mieux s'en sortir que d'autres, ce n'était qu'une façade. L'archère n'était pas une mère poule, mais elle n'aimait pas voir ses – rares – amis dans le besoin. La demoiselle savait que la loi du plus fort réglait dans cet endroit, mais elle s'en foutait. Depuis sa rencontre avec Isaac, elle savait que cette loi était fourbes et que cela coûtait la vie à des gens biens. Sky' n'était pas une sauveuse, elle n'était pas batman et elle ne serait jamais catwoman, elle ne supportait simplement pas l'idée qu'une personne vienne faire chier probablement la seule personne qui avait encore des valeurs dans cet endroit de merde. « Mieux ? » Il pourrait tenter de fuir le sujet, ça ne marcherait pas. La demoiselle savait parfaitement ce qu'elle voulait savoir et elle ne se privait pas pour lui demander. Cela sonnait bizarre au son de sa voix et la survivante voulait en savoir plus tout simplement parce-qu'elle tenait à lui et c'était stupide de tenir à quelqu'un, mais ça faisait du bien... Trop de bien, cela ne serait qu'éphémère, les meilleurs plaisirs sont les plus courts.

La demoiselle imaginait sans mal le jeune homme se battre avec une guitare, cela serait plutôt sympathique à regarder, la demoiselle n'était pourtant pas une sadique... C'était simplement drôle d'imaginer un mec en train de frapper un zombie avec une guitare comme si c'était un vulgaire jouet. La demoiselle n'était pas du genre à se faire des films, mais pour une fois, cela l'amuserait de voir quelqu'un frapper un zombie. Cela n'arriverait pas de toute manière. Sky' restait fidèle à elle-même et jamais elle risquerait la vie de quelqu'un simplement pour regarder. Généralement, la fuite était la meilleure option et de temps à autres, l'affrontement semblait finalement la seule solution. Les attaques silencieuses étaient faciles pour la blonde, après tout un arc ne faisait pas de bruit et n'avait pas besoin de chargeur... Il suffisait d'une flèche ou d'un projectile x ou y, le reste ne comptait pas. Contrairement aux armes à feu qui nécessitaient des munitions et qui en plus étaient bruyantes... La demoiselle préférait sa méthode, peut-être archaïque, mais cette méthode marchait parfaitement. « Le jour où tu testeras, je serais là. » Comme si partir était une option...

Embrasser quelqu'un était donc synonyme de quoi ? D'amour ou simplement un moment de faiblesse ? C'était difficile de juger et Sky' serait incapable de dire si elle avait fait cela pour elle, par curiosité ou si elle en avait besoin... La blonde avait probablement la réponse dans le fond, mais elle refusait de se faire à cette idée qu'elle avait besoin de quelqu'un comme elle avait besoin d'eau pour vivre. Sa remarque laissa échapper un rire à la demoiselle, c'était de la gêne et du va savoir quoi. C'était bizarre, fallait pas chercher à comprendre. Elle se mordit les lèvres inférieurs. Elle ne savait définitivement pas quoi faire. Cela irait-il plus loin... Parler était une manière de fuir ou de pouvoir enfin s'exprimer à cœur ouvert. En tout cas, sa remarque fut flatteuse et douloureuse. Sky' savait comment elle fonctionnait et elle savait aussi qu'avec lui... Ça fonctionnerait, mais qu'il souffrirait et elle avait tellement besoin de lui que l'abandonner était prohibé. « Depuis combien de temps ? » Elle ne pouvait pas s’empêcher de lui demander... C'était plus fort qu'elle et cela pouvait se comprendre... Il pouvait lui répondre une phrase niaise et courte elle répondrait, s'il voulait lui faire une tirade, il pouvait.


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Dim 13 Juil - 18:32

I never mean to do those things to you
Oui, il passait un peu pour un con, en disant que dans la zone, ça l'aiderait à mieux passer. Peut être qu'il planaît totalement, quand i lavait l'impression que les gens le dévisageaient. Sauf que ce n'était pas aussi simple, sauf que les gens pourraient bien penser ce qu'ils voudraient, ce n'était pas ça qui pourrait changer grand chose. Isaac se foutait un peu de ce que les gens pensaient mais ça ne voulait pas non plus dire qu'il n'était pas aveugle. Il voulait vraiment que les ens prennent conscience du fait qu'il était là, et qu'i lpouvait être un peu utile. Il ne voulait pas qu'on pense qu'i létait uniquement doué pour suivre Naël et faire la vaisselle. C'était ridicule.

"J'ai parfois l'impression qu'on me juge, qu'on s'estime meileur que moi et qu'on me voit inutile. Ca peut sembler con mais.. Je ne sers pas à grand chose. Mes missions, je les fais avec vous, ou alors, je fais la vaisselle", lâcha-t-il en passant une main dans ses cheveux.

Oui, peut être que ça faisait encore une fois un effet victime, mais il n'y pouvait rien si c'était l'image qu'on lui renvoyait. Il n'avait pas envie de passer pour un gros con mais la plupart du temps, il était un peu à côté de ses pompes et il préférait ne pas avoirà trop y réfléchir, ça ne servait à rien et c'était bien plus simple. Donc.. Bah oui, voilà. Il n'y avait pas grand chose de plus à en dire, ce qui n'était pas plus mal. En tout cas, il était sans doute grandement temps pour lui de se taire et d'arrêter de parler comme un parfait crétin. Mais.. C'était bien plus simple.

Il se mit à rire alors qu'en gros, elle disait qu'elle serait là pour le voir écraser une guitare sur la tête de quelqu'un. Ca avait un petit truc de franchement drôle, toute cette histoire, mais ce n'était pas lui qui allait en faire toute une histoire. C'était une situation assez marrante, d'une certaine manière. Il était persuadé que la situation serait complètement stupide. Ca n'avait pas vraiment de sens, tout ça, c'était un peu débile aussi, de se dire qu'i lallait utiliser une guitare pour taper sur un zombie et, en plus, pour le faire en sachant en connaissance de cause, que ça ne servirait absolument à rien. C'était complètement con quoi. Et il n'était pas le seul à le savoir. Mais puisqu'elle disait qu'elle serait là, ce n'était pas lui qui se permettrait de dire le contraire.

"Ah bah tant mieux ! COmme ça, quand ça échouera, tu pourras te charcher du zombie !", dit-il avant de se mettre à rire.

Il baissa les yeux sous la gêne, quand elle lui demanda depuis combien de temps est-ce qu'il rêvait de l'embrasser. Il n'osait presque pas lui dire que c'était comme ça depuis le début, depuis le premier jour, pas au moment de la flèche mais après, quand elle s'était occupé de lui. Elle n savait pas non plus comment i lallait bien pouvoir voir tout ça, mais c'était.. Etrange quand même quoi. On ne pouvait quand même pas lui en vouloir à propos de ça non ? De son point de vu, en tout cas, ce n'étiat pas si étrange que ça et c'était ce qui comptait le plus. Ne serait-ce qu'un peu. Il avait enfin l'occasion de lui dire ce qu'i pensait, ce n'était pas le moment de revenir en arrière.

"Depuis le début, ou presque. Hm.. Je ne sais pas, c'est venu naturellement à moi, depuis que je te connais.. Skylar je.. Je ne veux pas que tu t'éloignes."

C'était ce dont i lavait le plus peur, qu'elle ait peur et qu'elle s'en aille..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Dim 13 Juil - 20:57

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


Le jugement ne changeait pas. Même si le monde tombait en ruine, les gens continuaient de juger les autres et prenaient un malin plaisir à descendre les plus faibles. Sky' pensait cette époque révolue puisqu'elle fit longtemps partie des gens qui s'en prenaient plein la gueule et elle était aussi de ceux qui ne disaient rien. La souffrance se faisait en silence... L'invasion changea la donne. Skylar faisait partie de ces gens qui étaient écrasants et qui refusaient de se taire, elle était de ces personnes que tout le monde détestait, mais que personne n'osait venir emmerder. L'avantage d'être dans un endroit fermé, c'était que les rumeurs volaient que des pigeons voyageurs. Elle avait peut-être cette image de femme froide et insipide, mais personne n'oserait venir la défier, tout simplement parce qu'elle ne ratait jamais sa cible. Tout le monde pouvait lui reprocher son manque d'humanité ou même son manque de féminité, mais au moins, elle savait parfaitement comment survivre. Personne ne pouvait détruire cette image, sauf Isaac. La seule et unique fois où elle ne décocha pas une flèche... Sauf que ça, c'était tout simplement une erreur de parcours. Isaac n'était pas l'erreur de parcours, loin de là, mais c'était une erreur de la part de Sky' de ne pas être capable de faire la différence entre un  homme mort et un vivant... Mais en dehors de cela, la survivante faisait partie de ces gens qui tuaient et que personne ne venait faire chier. Elle n'était pas intouchable, mais elle laissait paraître quelqu'un que personne ne pouvait toucher... Encore une fois, tout le monde, sauf Isaac. La demoiselle ne supportait pas l'idée de savoir que des gens venaient le faire chier pour rien. Elle ne comprenait pas que des personnes pouvaient encore se baser sur la force physique pour juger quelqu'un, putain bordel de merde il respirait et il avait survécu... Comme tout le monde ! « On s'en fout du jugement. Tu sers à quelques choses, point barre. Je ne justifierais même pas. » Dans un sens, elle se montrait hypocrite. Elle avait peur d'être jugée à cause de ses faiblesses et de ses émotions... Ce qui était humain et certainement pas malsain... Isaac était probablement la seule personne qui valait encore quelque chose. Les gens devraient le jalouser.

Rire. Rire comme si la situation était normale et que personne n'allait débarquer le bras en sang et qu'il se transformerait par la suite en zombie... Cela n'était plus normal pour elle, pour elle, la crainte était devenue une douce compagne et rien de plus. La demoiselle ne faisait plus appelle à l'humour depuis pas mal de temps déjà... Elle préférait rester dans l'ironie et le sarcasme, mais certainement pas de l'humour à l'état pur... Pourtant, cela faisait du bien de rire, quelques instants seulement. Entendre quelqu'un rire aux éclats. Le voir sourire lui suffisait, elle se fichait du reste, mais il souriait et rigolait, le reste elle s'en foutait. « Espèce de pessimiste. Dit comme ça je ressemble à un insecticide pour zombie, c'est la classe. » C'était de l'humour ? Skylar et l'humour ça faisait franchement deux, elle évitait d'essayer de faire rire et se contentait de faire des bides. Se taire était donc la meilleure option. Isaac n'avait pourtant pas le rire facile, ou en tout cas, il semblait plutôt renfermer. C'était difficile de savoir qui était comment, puisque la demoiselle ne montrait que ce qu'elle voulait... Isaac en faisait-il de même ? Comment savoir ? Comment juger ? C'était impossible et dans le fond, trop chercher ferait du mal à tout le monde, il valait mieux éviter les questions.

Le début ? Le début ! Il l'aimait depuis la flèche ? Improbable et impossible. Cela ne pouvait venir que d'après... Cette fameuse journée ? C'était ça la cause de toute cette histoire ? Sky' ne regrettait pas, elle ne regrettait rien, mais... Elle avait été mise à découvert dès le début, elle venait juste de s'en rendre compte. Depuis le début, toute cette histoire s'écrivait en silence... La demoiselle rigola légèrement et nerveusement lorsqu'il lui dit qu'il ne voulait pas perdre la blonde... Elle le regarda dans les yeux avant de détourner légèrement son regard et d'inspirer. Une larme coula sur sa joue droite, c'était terrible. Elle voulait être égoïste, rester avec lui sans jamais se demander si c'était bien ou mal... Elle leva sa main tremblante pour venir la déposer sur sa joue. La demoiselle détestait ça, perdre ses moyens, pour tirer avec une flèche il fallait de la force dans les bras, trembler n'était donc pas naturel pour elle... « Je ne veux pas m'éloigner et je ne veux pas te perdre... Mais je te ferais du mal, je ne suis pas quelqu'un de bien Isaac tu sais, je ne suis pas quelqu'un de... » Elle  ne savait pas qui elle était là tout de suite, elle voulait rester avec lui, le reste ne comptait pas.






© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Jeu 24 Juil - 10:39

I never mean to do those things to you
Isaac ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle affirma qu'il servait à quelque chose. Il eut beau réfléchir, il ne trouva pas vraiment en quoi mais il n'insista pas, il ne voulait pas la blesser en lui disant qu'il ne la croyait pas vraiment. Après tout, ce n'était pas vers lui qu'on se tournait lorsqu'il y avait une mission à haut risque. Et même dans la zone, en réalité, on ne cherchait pas plus que ça à lui demander de l'aide. Qu'on ne vienne donc pas lui dire qu'il avait un minimum d'importance puisqu'il n'y croyait qu'à moitié. Mais.. Certes, ce n'était pas vraiment à lui d'en faire toute une histoire, ça n'aurait pas servi à grand chose, de toute manière. Et puis bon, merde quoi, il était encore libre de penser qu'il ne servait à rien ! Bien qu'il s'agisse là du comportement le plus enfantin qu'il puisse avoir. Disons qu'il n'avait jamais prétendu être devenu un adulte. Il aimait se cacher derrière les gens, derrière les mots pour troubler les apparences. Dans le fond, il n'était encore qu'un gosse qui devait apprendre à vivre et à passer outre sa peur. Mais oui, c'était ce qui allait lui demander le plus de temps. Clairement. Et puis bon, qu'on le juge ou pas, de toute façon, ça ne changerait rien à sa façon d'être. Le juger inapte à la survie, ça ne le rendrait pas différent. Au contraire.

♣ Peut être, se contenta-t-il de dire.

Un insecticide ? Disons qu'il n'aurait probablement pas interprêter ça comme ça. Elle était un héros, et c'était, à ses yeux, bien plus important que le reste. Il savait qu'elle était persuadée de faire partie des personnes hypocrites. Des mauvaises personnes, mais à force de la voir, de passer du temps avec elle, il savait que les choses n'étaient pas comme ça, il savait qu'elle aurait beau dire ce qu'elle voudrait, il était là pour savoir ce qu'elle valait, il était là pour lui rappeler qu'elle était quelqu'un de bien. Et il se foutait de ce que l'on pourrait bien dire dans leurs dos. Il était hors de question pour lui de laisser Skylar imaginer qu'elle n'était pas une aussi bonne personne que ça. Elle en était une et pour lui, c'était la seule chose qui comptait. Qu'on vienne lui dire le contraire, qu'on vienne prétendre que ce n'était pas aussi simple que ça, et il ne répondrait plus de rien. Elle était un héros. Point barre.

♣ Bah c'est un peu ça en fait.. Quoique, t'es peut être un peu plus efficace encore !

Elle prétenda ne pas être quelqu'un de bien. Elle se mit à pleurer et Isaac fut sur le point d'hurler, tant cette situation allait finir par le bouffer. Elle n'avait pas le droit. Elle n'avait pas le droit de revenir en arrière alors qu'elle l'avait embrassé et qu'elle lui avait, alors, fait comprendre doucement qu'il était plus ou moins important pour elle. Elle avait fait le premier pas. Elle et elle seule, alors qu'il était persuadé qu'il n'en serait lui-même jamais capable. Et maintenant, elle voulait quoi ? Qu'il oublie ? Qu'on fasse comme si rien ne venait de se passer ? Ce n'était pas prêt d'arriver. Alors à son tour, il fit un pas, et il l'embrassa. Il s'en foutait, qu'elle prétende ne pas être quelqu'un de bien. A ses yeux, elle était tout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Jeu 24 Juil - 19:55

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


Isaac avait son idée sur la question et il en était de même pour Skylar. Elle refusait de changer d'avis et le jeune homme, restait - lui aussi - sur ses positions. Il n'était pas objectif, il ne pouvait pas juger sa propre personne et même s'il le pouvait, il n'était pas parfait, il était humain et rien que pour cela il n'était pas futile ou obsolète. Skylar n'allait pas insister encore plus, c'était une cause perdue de vouloir faire entendre raison à Isaac. Il n'était pourtant pas d'un naturel borné, il était facile à vivre et pourtant, il semblait s'obstiner sur certains sujets, généralement, les sujets évoqués étaient en rapport avec sa personne. Cela amusait la demoiselle de se dire qu'elle avait - finalement - plusieurs points communs avec Isaac et que cette relation n'était pas totalement vouée à l'échec... Après tout, les contraires s'attirent, mais qui se ressemble s'assemble. Ces deux dictons étaient profondément cons et infondés, mais la demoiselle trouvait que les deux réunis résumaient plutôt bien la relation qu'entretenaient les deux jeunes gens. Le débat était clos, comme toujours avec Isaac, les deux parties repartaient bredouilles et rien n'était réellement réglé, mais Sky' préférait laisser des silences et des ne pas insister plutôt que de risquer de s'engueuler avec la seule personne qui était encore important pour elle. Un jour, ce débat connaîtrait une fin, probablement.

Plus efficace encore ? Cette image faisait peur à Skylar, jamais elle n'oserait l'avouer, mais cette idée de tuer sans jamais se poser la question était une des nombreuses tares de la demoiselle. Elle se savait forte et la blonde savait aussi qu'elle était capable de tirer sans se poser la question existentielle : cette créature est-elle encore consciente ? L'archère refusait de se poser des questions aussi connes et qui seraient comme un crève coeur et tôt ou tard, elle finirait par exploser. Les questions de la demoiselle concernaient toutes Isaac, le reste elle s'en fichait. Comment Isaac pouvait-il supporter la présence de quelqu'un qui tirait sans jamais se remettre en question ? Skylar  ne voulait pas savoir. La demoiselle ne s'estimait pas intouchable, elle se savait tout simplement supérieure à certains. C'était une simple constatation, Skylar n'avait pas des chevilles gonflées, elle était simplement réaliste, elle savait se défendre et elle en était fière. L'archère détestait dévaloriser ses compétences et ses aptitudes, mais là, c'était trop. « Tu sembles avoir une vision plutôt positive de mes capacités ! » C'était une manière de répondre sans pour autant dire qu'il avait tort ou que la demoiselle était faible... C'était une réponse vaseuse et foireuse, comme tout le reste.

Skylar n'était pas d'une nature bavarde, mais lorsqu'elle parlait, elle n'aimait pas qu'on lui dise de se taire et de fermer purement et simplement sa gueule de névrosée. La demoiselle avait un fort caractère et généralement lorsqu'elle parlait, elle savait où elle voulait en venir... Sauf avec lui. Elle ne savait pas si elle devait se confier ou alors continuer à être cette fille qu'il connaissait depuis le début. Il allait souffrir, il méritait mieux et il devait avoir mieux, Sky' avait tout simplement laissé une émotion prendre le dessus. C'était purement égoïste et ce n'était en aucun cas généreux ou un cadeau, c'était pour sa petite personne qu'elle avait agi de la sorte. En tout cas, Isaac trouva la solution miracle qui empêchait à la fois à la demoiselle de s'énerver et qui permettait en plus de l'obliger à fermer sa gueule. Bravo, il pouvait se vanter d'avoir la méthode pour que Skylar Meade se taise, un exploit. Il embrassa à son tour Sky', c'était son droit, après tout elle fut la première à le faire... Il tenait vraiment à elle, il tenait trop à elle. Un geste d'amour ? Un acte irréfléchi ? Dans le fond, cela ne changeait rien. Le contact fut rompu une fois de plus. Elle se sentit conne, passant le bout de sa langue sur ses lèvres avant de finalement mordiller sa lèvre supérieure. « C'est plutôt un bon résumé de la situation... » Elle fut la première et il enchaîna... C'était donc égalité. « Je te laisserais pas partir, putain de merde si tu savais comment j'avais peur durant tout ce temps... Et maintenant ? » Peur de ? Peur de tout. Et maintenant ? Bonne question.





© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Dim 3 Aoû - 18:35

I never mean to do those things to you
Bien sûr que Isaac avait une vision positive de ses capacités. Comment aurait-il pu en être autrement alors qu'il avait toujours vu qu'elle était meilleure que bon nombre des personnes au camp ? Certes, il ne pouvait pas vraiment nier le fait qu'elle avait quelques problèmes au niveau de la sociabilité. Non qu'il s'en plaigne, puisqu'avec lui, ça allait, mais au vu de leur première rencontre, on ne pouvait pas dire qu'elle respirait la joie de vivre ou en tout cas, la gentilesse. Au contraire, sur bon nombre de point, Skylar pouvait apparaître comme flippante, lorsqu'on ne la connaissait pas. Mais Isaac pouvait au moins se vanter de la connaître, aujourd'hui. Peut être pas comme il aurait aimé la connaître, maisil la connaissait et c'était déjà bien, ce n'était certainement pas lui qui allait en faire toute une histoire, cela n'aurait pas forcément servi à grand chose. Ouais.. Enfin bon, pour le reste, il était hors de question de vraiment y réfléchir. Cela aurait été dingue, en réalité. Donc oui, il pouvait clairement dire que la jeune femme était douée, pour les capacités qu'on lui demandait. A quoi bon être sociale, si on ne parvenait pas à survivre ? De son point de vu, en tout cas, la survie était censée passer avant tout. Ce n'était pas toujours facile, parfois, ça pouvait même parfaitement rendre dingue. Mais les choses étaient pourtant comme elles était et il n'y avait rien d'autre à en dire. Il ne fallait réfléchir à absolument rien d'autre.

 « Bien sûr ! Comment pourrais-je douter de tes capacités ? Je ne sais pas si tu as remarqué, mais tu es toujours en vie, c'est que t'es forcément douée ! Bon, selon cette logique, il en est de même pour moi. Mais.. Disons que sans Naël et toi, le résultat aurait été peut être moins impressionnant ! ».

Non qu'il soit à nouveau en train de se dévaloriser, mais il ne pouvait pas nier le fait qu'ils lui avaient sauvé la vie à plusieurs reprises hein. Bah ouais, ça ne pouvait pas se négliger, malgré tout. Il ne disait pas non plus qu'il n'avait pas été capable de survivre tout seul, il l'avait bel et bien fait, pendant plusieurs mois. Mais à côté de ça, il avait failli mourir, malgré tout. Alors.. Maintenant qu'il était vivant, il n'y avait pas grand choses à dire. Elle ne pouvait pas nier le fait qu'il serait mort depuis bien longtemps s'ils n'avaient pas été là. Et si Naël n'avait pas été là, Skylar elle-même aurait fini par le tuer, en réalité. C'était compliqué aussi. Malgré tout.

Un assez bon résumé de la situation ? Et même plus encore. Comment aurait-il pu une seule seconde utilisé des mots pour rendre tout ça différent ? Ce n'était pas aussi simple, ça ne l'était jamais, de toute manière. Mais au moins, là tout de suite, il pouvait facilement voir que ça avait été la seule chose à faire. Utiliser des mots aurait pu servir, d'une manière ou d'une autre, mais rien n'était aussi fort que des gestes parfois. Et là, en l'occurrence, le baiser avait tout résumé de la façon la plus propre qui soit. Et maintenant ? Il n'en savait rien. Est-ce qu'il y avait un mot à dire sur tout ça ? Elle parlait de peur, mais est-ce que ça voulait dire qu'elle avait eu peur de lui parler, de son côté à elle ? Et dans ce cas, ça voulait dire qu'elle tenait à lui depuis combien de temps hein ? Et dire qu'il avait attendu, peut être pour rien. Peut être aurait-il pu agir plus tôt. Bordel..

 « Et maintenant ? J'imagine qu'il y aura encore plus de baiser ? »

Lorsqu'il avait peur oui, il continuait à plaisanter. C'était plus fort que lui, disons qu'il en avait besoin et qu'on ne pouvait absolument pas le lui reprocher. Mais à côté de ça, les choses étaient.. Un peu plus complexe, bien sûr. Mais en quoi est-ce que ça devait être si compliqué ? Il n'y avait vraiment pas la moindre raison à ça. Ils allaient continuer leurs bouts de chemin. Mais cette fois, ils seraient ensemble.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Dim 3 Aoû - 21:50

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


La demoiselle était toujours en vie, il l'était aussi. Encore une fois, il était hypocrite, mais elle l'était également. La demoiselle ne pouvait pas s'empêcher de vouloir le défendre uniquement pour ce qu'il était au fond de lui et le reste elle s'en fichait, mais dans d'autres circonstances elle n'aurait pas cherché plus loin que le bout de son nez... Elle faisait d'Isaac un cas particulier uniquement parce que c'était Isaac justement et que pour elle, il était particulier. C'était bizarre pour l'archère de mettre quelqu'un en valeur, cela n'arrivait jamais, elle était trop occupée à survivre pour réellement s'occuper des autres personnes... Elle ne comprenait pas comment quelqu'un pouvait vouloir la mettre en valeur, cela lui semblait sonner faux, pourtant, elle se savait forte et douée, mais dans la bouche d'Isaac, elle espérait entendre plus qu'elle était tout simplement douée pour la survie. C'était horrible, d'espérer entendre des mots de quelqu'un, mais ces derniers ne sortaient pas. La demoiselle connaissait ses forces et elle savait que survivre était devenue sa seconde nature et que probablement que si elle quittait demain cette zone, elle serait parfaitement capable de s'en sortir, mais elle n'en voulait plus de cette vie, de ces doutes et de ces malheurs. La demoiselle saturait et elle était incapable d'en parler, elle était incapable d'être autre chose que cette survivante tellement elle était persuadée de n'être que cela, c'était terrible et elle en viendrait presque à regretter cette image de fille froide, mais ce fut sa seule protection et elle en aurait encore besoin durant de nombreuses années... Seule la mort serait dans la capacité de changer la donne et de lui retirer cette image de demoiselle tueuse, et elle ne voulait pas mourir, alors elle allait continuer de fonctionner de cette manière, même si cela signifiait se couper du reste du monde. « Heureusement nous ne vivons pas dans un monde fait de peut-être et de si...  » Elle était toujours en vie, mais les rôdeurs qu'elle portait sur sa conscience étaient nombreux, même si elle était persuadée que ces derniers n'avaient plus d'âme, le poids devenait de plus en plus lourd à porter. C'était depuis son arrivée dans cette zone 51, c'était ça la raison des conflits de la demoiselle et puis, Isaac était vivant et pourtant il portait pas - ou peu - de morts sur la conscience... Tout le monde en portait, mais ce n'était pas toujours de la même manière, ni pour les mêmes raisons.


La question de l'archère pouvait sembler stupide et mal venue, mais elle était justifiée et il faudrait bien se poser cette dernière un jour ou l'autre. Maintenant ? Ces baisers allait-il êtres oubliés et les deux jeunes gens allaient-ils s'éviter comme deux étrangers ? Le jeune homme pourrait détruire l'image de l'archère simplement en dévoilant ses faiblesses, ce soir elle était faible, mais pour la première fois depuis le début de l'invasion, elle n'allait pas tenter de changer cette position. Elle n'attendait pas une réponse précise, elle ne voulait pas entendre le mot couple ou même relation, cela ne comptait pas pour elle, la demoiselle préférait vivre plutôt que d'expliquer le pourquoi des choses, cela était voué à l'échec de toute manière. Sa réponse adoptait plus le ton de l'humour, cela dédramatisait probablement légèrement la situation, la blonde pourrait presque oublier qu'elle aurait plus le tuer il y a seulement quelques mois... C'était terrible, mais elle continuerait d'y penser d'une manière ou d'une autre. « Je suppose aussi, on ne va pas s'arrêter en si bon chemin. » C'était comme ça, peut-être qu'une relation dans cet endroit n'avait rien de saint et que c'était même malsain et mal vu, mais la demoiselle s'en fichait de tout ça, elle était bien, pour la première fois depuis le début de cette invasion elle se sentait en totale sécurité. Ces murs n'y étaient rien, c'était lui qui faisait cet effet-là. La survivante n'allait pas chercher à l'expliquer, mais elle allait probablement s'enfoncer et devenir plus pathétique qu'elle ne l'était déjà. « Bon puisque cette journée est pleine de questions de révélations, je vais me jeter à l'eau et... » La demoiselle se sentait perdue, elle savait exactement ce qu'elle voulait dire, mais cela pourrait être mal vu où elle pouvait tout simplement se faire jeter, cela serait étrange, mais c'était possible. « Et j'aime pas dormir toute seule, du coup bah étant donné qu'au point où on en est, je voulais savoir si je pourrais dormir avec toi.... » Dormir, oui, elle était sérieuse même si elle adoptait un petit sourire qui laissait transparaître de l'humour, mais elle était sérieuse.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Sam 9 Aoû - 11:25

I never mean to do those things to you
S'il avait été plus courageux, peut être qu'il n'aurait pas attiré l'attention de Skylar. Isaac savait qu'il était ridicule de raisonner ainsi, surtout que ce n'était pas forcément juste. Mais en même temps, à côté de ça, il ne pouvait pas nier que c'était ainsi que les choses étaient, et c'était ainsi qu'il voulait que cela soit, aussi. Il refusait de se prendre la tête avec des si, parce que le monde était comme il était et si les zombies n'avaient pas été là, il n'aurait jamais eu l'occasion de rencontrer Skylar. Peut être qu'il n'était pas forcément très intelligent de continuer sur cette voie ou en tout cas, d'être heureux de voir que les choses pouvaient avoir pris cette tournure grâce aux zombies. Parce que dans le fond, tous ses proches avaient été tués et il aurait réellement tout donné pour qu'ils puissent revenir, pour que tout ça ne soit pas arrivé. Il n'avait absolument pas le droit d'être égoïste comme ça, ça aurait été plus que ridicule en plus. Il allait vraiment falloir qu'il se reprenne parce que là, avec la vie qu'il se construisait, il allait juste falloir qu'il se taise. Que cela soit simple ou pas, d'ailleurs. Mais ça ne l'était jamais. C'était bien ça le problème.

 « Heureusement oui. Parce qu'on pourrait refaire le monde avec ça. Parfois.. Ca fait du bien, je ne saurais pas dire pourquoi ».

Non, il n'en était absolument pas capable mais ça continuait à l'amuser, pour une raison qui lui échappait, d'ailleurs. Il trouvait ça amusant, et on ne pouvait quand même pas le lui en vouloir non ? C'était étrange, et aussi.. Légèrement insupportable sur les bords. Refaire le monde, ça pouvait aider parfois, parce que ça pouvait permettre de réfléchir à des trucs, des trucs qui ne povuaient pas avoir d'importances, du moins.. Pas vraiment. Mais malgré ça, il ne pouvait pas nier que c'était ainsi, que c'était toujours ainsi. Et c'était.. D'un chiant...

En tout cas, après le baiser, il était hors de question pour lui d'oublier, de faire comme si ça ne venait pas d'arriver ou encore, de prétendre que les choses allaient redevenir comme avant. Ca ne pouvait pas être aussi simple et surtout, il avait tellement rêvé de ça qu'il n'allait absolument pas pouvoir oublier ses sentiments, il n'allait absolument pas pouvoir nier le fait qu'il était amoureux d'elle. Ca pouvait faire nier, vraiment nier, quand on le disait de cette manière. D'ailleurs, ça pouvait vraiment paraître con hein, mais il ne pouvait pas nier le fait que cela n'avait absolument rien d'évident. C'était.. Effrayant quoi. Et perturbant, par la même occasion. Mais il allait vraiment falloir qu'il se reprenne, s'il ne voulait pas la perdre. Parce que c'était vraiment ce qu'il allait finir par arriver, s'il n'était pas foutu de reprendre contenance. Il n'allait pas pouvoir passer son temps à lui courir après, par exemple, ça ne pouvait pas fonctionner comme ça quoi. Il allait juste falloir qu'il se détende deux seconde. Mais.. Ca allait demander du temps. Beaucoup de temps.

 « Impossible de s'arrêter même, je dirais »

Il ne pourrait absolument pas jouer la carte du romantisme, dans ce monde qui allait être si compliqué pour ce genre de chose. Mais à côté de ça, il ne pouvait pas non plus nier le fait que ça n'allait pas être aussi simple qu'elle aurait pu le vouloir. De toute manière, ça ne l'était jamais hein. C'était à ça qu'ils allaient surtout devoir faire face. Que cela soit simple ou pas. Mais.. Qu'on le veuille ou non, ça ne l'était jamais. Et c'était bel et bien ça le problème. Il l'aimait, en tout cas, et à ses yeux, c'était ça qui comptait, plus que tout le reste. Peut être que ça ne serait pas facile tous les jours, il ne prétendait pas que cela le serait. Mais il lui fallait apprendre. Et c'était.. Déjà pas mal, dans un sens.

Malgré tout, il ne s'attendait absolument pas à la voir lui demander à dormir avec lui. Non que cela le dérange mais.. Ca semblait légèrement précipité, malgré tout quoi. Il refusait de la perdre, il refusait de lui dire que ça ne pourrait pas être possible, surtout que ça ne pouvait pas être aussi simple que ça, surtout que ça ne pourrait pas se passer ainsi, ça aurait été vraiment trop con quoi. Elle ne demandait qu'à dormir avec lui de toute manière. Il n'allait quand même pas devenir un gros con non ? Ca n'aurait pas eu de sens, ça aurait été.. Tellement con, en plus. Oui, il valait mieux éviter, c'était évident. Bordel, ce qu'il pouvait être débile quand il perdait ses moyens, il n'en revenait pas. Elle n'avait rien demandé de plus, d'ailleurs. Il allait vraiment falloir qu'il se détende le slip.

 « Bien sûr, tu peux dormir avec moi cette nuit. Et.. Toutes les nuits hein, aucun soucis ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac Sam 9 Aoû - 13:37

Isaac & Skylar

« I never meant to do those things to you »


 


Isaac faisait partie de ces gens, qui croyaient en la bonté du monde, ou du moins, il donnait clairement cette impression. Skylar avait cru en la bonté du monde, au départ elle pensa sincèrement que ce monde n'était pas pourri et qu'il y avait une chance de s'en sortir. Désormais, elle n'y croyait plus. Elle ne supportait plus l'espoir, ces promesses à deux balles et ces moments de bonheurs brefs que le monde finirait par lui arracher tout simplement parce que ce dernier est un enfoiré et que voir souffrir l'être humain est son plus grand plaisir. La demoiselle en avait marre de voir le monde sombrer, elle avait donc décidé de sauver sa peau avant de sauver le monde. C'était comme ça et pas autrement, le monde était en train de crever et il fallait vivre avec. Le changer était possible, mais le sauver était mission impossible et même si l'espèce humaine parvenait à tuer tous les rôdeurs, la terre serait stérile et l'Homme finirait par s’entre-tuer pour de la nourriture, comme c'était déjà le cas depuis le début de cette putain d'invasion. C'était facile de jouer les blasés, de jouer des pessimistes, mais c'était beaucoup plus difficile d'essayer de voir le bon côté des choses et d'être positive... La survivante préférait abandonner l'espoir et continuer de rager dans son coin, si cela lui permettait de ne pas s'attacher et d'éviter de croire que quelqu'un, un jour, allait venir sauver l'humanité. La demoiselle se foutait de l'humanité dans le fond, elle avait simplement besoin d'aller bien, d'aller mieux enfin une connerie du genre. C'était confus bordel, les convictions et les sentiments n'étaient jamais d'accord ! La blonde était incapable de savoir ce qu'elle voulait réellement et pourquoi, c'était insupportable d'être capable de se remettre en question et de juger ce qui était vrai ou faux, ce qui était des mensonges ou la vérité. C'était flou et ça le resterait. « Trop de questions, mais pas assez de réponses si tu veux mon avis. » La demoiselle était sérieuse, toutes les questions qu'elle se posait étaient sans réponses et elle ne pourrait jamais savoir la vérité, ou bien elle refusait d'accepter cette terrible vérité... Bordel de merde.


L'amour, les relations ou même la vie de couple. C'était des trucs que l'archère ne connaissait pas et elle ne savait pas comment agir face à ça. Elle était la cause de la merde de ce soir, enfin il ne fallait pas résumer ça à une connerie, cela serait horrible. Elle regrettait . Pas le moins du monde. Elle était conne . Très probablement. Les deux choses étaient totalement différentes, Isaac n'était pas le problème, enfin si, mais non. C'était compliqué d'expliquer une situation du genre, enfin merde putain. Impossible ? C'était horrible dit comme ça. Le retour en arrière serait facile, mais Isaac ne semblait pas d'accord pour oublier et pour faire comme si de rien n'était... Cela aurait été tellement plus simple de se faire envoyer bouler, il aurait détesté la blonde, elle aurait été malheureuse et aurait quitté cet endroit. Oui, c'était la solution de facilité, oui c'était horrible de penser à cette possibilité, mais Isaac aurait été plus heureux comme ça... Le pauvre, il s’engageait avec quelqu'un... S'engager . Ce mot avait des tournures dramatiques et déprimantes. C'était quoi être amoureux dans le monde actuel . La blonde savait qu'elle ne pourrait jamais vivre une vie sentimentale normale de par l'endroit et depuis, constamment, elle aurait peur pour lui. À chaque mission, la vie d'Isaac passerait avant tout le monde et ça c'était évident. Sauf que c'était dangereux, pour elle, pour lui et pour tout le monde. La demoiselle n'avait pas été souvent en couple, mais elle se connaissait suffisamment pour savoir qu'il allait en souffrir, ou se lasser ou tout simplement partir sans se justifier.  « Je vais me dire qu'il s'agit d'un compliment. » Skylar n'était pas la pro dans les relations amoureuses, mais elle savait que lorsqu'elle était avec quelqu'un, c'était toujours compliqué. La demoiselle contenta de passer ses mains sur son visage, la fatigue devenait plus forte dans des situations aussi étranges.


Elle était sérieuse. Il ne fallait pas voir le mal partout, elle voulait dormir avec lui, sentir quelqu'un dormir à côté d'elle. C'était tout, elle ne demandait rien d'autre, elle n'était pas une sauvage qui sautait sur les mecs, certainement pas au début d'une relation en tout cas et encore moins dans un endroit comme la zone 51. La blonde fut soulagée de la réponse, elle ferma les yeux et souffla. Il n'avait pas dit non, pourtant la question était vraiment bizarre et probablement extrêmement indélicate, mais c'était plus fort qu'elle. Dormir ici ? Elle détestait ça. Donc oui, si Isaac pouvait faire en sorte bien malgré de l'aider à se sentir mieux lorsqu'elle dormait... elle sautait sur l'occasion sans concession. Il rajouta toutes les nuits, c'était chou. La demoiselle esquissa un rire et laissa échapper un rire nerveux.  « Tu es vraiment trop chou comme mec, merci en tout cas, et désolée pour cette question bizarre et pas du tout appropriée...  » L'archère ne savait pas quoi dire, quoi faire ou comment agir. L'embrasser encore ? Elle voulait. Le prendre dans ses bras ? Elle en avait aussi envie, mais le temps était plus à la discussion... Probablement. « Je sais pas quoi dire, pour être franche ou quoi faire là tout de suite. Une idée ? » Ils pouvaient aussi marcher, enfin faire des trucs normaux - en gros.



© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I never meant to do those things to you ✝ Isaac

Revenir en haut Aller en bas

I never meant to do those things to you ✝ Isaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-