« Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

« Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6146

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
CARNAVAGE ( Avatar ) -SWAN ( Signature + gifs )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Lun 23 Juin - 9:58

Noah G. Campbell
PRÉNOM(S) † NOAH GABRIEL NOM † CAMPBELL ÂGE † 40 ANS DATE DE NAISSANCE † UN 15 DÉCEMBRE 1977 LIEU DE NAISSANCE † NON LOIN DE CHICAGO ANCIEN LIEU D'HABITATION † NUL PART, NOAH VIVAIT DANS DES HOTELS ENTRE DEUX MISSIONS POUR L’ARMÉE ANCIEN MÉTIER † COMMANDANT POUR L’ARMÉE DE TERRE STATUT FAMILIAL † EN COUPLE, N'A PLUS QUE LA FAMILLE QU'IL A COMPOSÉ LUI MÊME  ORIENTATION SEXUELLE † HÉTÉROSEXUEL CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † TOM HIDDLESTON GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Yosemite, avec ses membres à lui. CRÉDIT AVATAR † SWAN



Swan, j'ai pas d'âge. O.O Voilà, je refais donc un compte, tout en restant seulement une membre qui bidouille des machins tout difformes pour décorer le forum. Les choses se tassant niveau IRL, et comme je dépasse pas mon compteur de personnages, j'suis de retour. Tout ça parce que j'suis tout l'temps à jour et que la méchante madame , elle a fait un scénario trop fjizoerhpzertgrh excite . Le code ? NAN J'VEUX P-*Voit les filles arriver avec des battes de Baseball et le recrache* 'validééééïe'.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Bon vivant. Lorsqu'on résume Noah voici l'adjectif marquant qui revient le plus. Un homme dirigeant ses affaires d'une main de fer dans un gant de velours, mais tout particulièrement avec humanité et empathie. Un être naturellement jovial et avenant, capable de venir vers vous. De vous tendre une main amicale, et de faire cesser vos tremblements. Un soldat habile de sensibilité et d'affection, mais d'une façon tout aussi contradictoire, de vous coller un poing dans la gueule s'il estime que cela s'avère nécessaire. Un type frappé de passion, parfois prostré dans ses propres tumultes. Son sourire immense barrera sa bouille légèrement halée, dès le moment où vous poserez un regard inquiet sur lui. Pourtant, parfois, il s'enfonce dans cette bulle silencieuse, et dieu seul sait ce qui peut bien grouiller sous cette caboche blonde. Tout semble toujours tourner autour du monde qui l'entoure, mais jamais sur sa personne. Noah est incapable de faire preuve de ne serait-ce qu'une poignée d'égocentrisme. Peut-être aussi parce qu'il déteste parler de lui.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
La première fois, Noah croyait que l'un de ses potes de l'armée venait de le droguer, ou qu'il était en train de lui faire une farce.

Et puis, le pote a bouffé un autre pote.

Ca la foutait un peu mal, quand même. Quoi que, à côté de ça, Noah a toujours été un Athée jusqu'à la plante des pieds. Résultat, lui, la théorie des zombies, il y croyait pas vraiment. Et puis … L'autre pote s'est relevé.  Au départ, comme toute personne sensée et surtout pour un type de l'armée – Comprenez qu'en Amérique, on ne laisse pas un camarade à terre, et encore moins son corps derrière soit – chaque balle vissée dans le crâne d'un macchabée était un pas de plus vers la folie. Plus qu'à la morsure, Noah pensait succomber aux meurtres qu'il était obligé d'accomplir pour sauver le plus de monde possible. Aujourd'hui encore, lorsqu'il les regarde, le militaire parvient difficilement à définir ce qu'il ressent. Peur, chagrin, désarroi. Angoisse. Mais, aujourd'hui : Il tue. Il ne cherche plus. Une balle entre les deux yeux, et on en parle plus. Voilà l'horreur de cette nouvelle ère. Tuer est devenue presque viscérale. Tuer est devenu essentiel. Mais jamais il n'y prendra plaisir.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Des milliers, voir des centaines. Des potes de l'armée, des parents, des amies, des citoyens. Et par dessus tout. Auregan. Leurs retrouvailles furent trop brèves. L'ironie du sort voulant qu'ils se soient déclarés l'un à l'autre uniquement avant la dernière mission de Noah. L'ultime mission. Celle qui a changé toutes leurs existences. Il ne pleure pas, il s'enferme dans son mutisme. Il n'en parle pas, il en rêve. Chaque visage, chaque mort, tous le hantent à n'en plus finir. La culpabilité le ronge. Pour chaque tête qu'il n'a pas pu sauver, Noah porte sa croix derrière lui, et autant dire qu'elle pendouille telle une épée de Damoclès sur sa silhouette devenue trop lourde. Et puis, il y a cette photo qu'il a prise de la rouquine alors qu'elle dormait. Juste avant qu'il ne prenne son courage à deux mains, pour lui avouer qu'il repartait. Cette photographie vieillie, jaunie et blanchie par l'usure de ses doigts la frôlant chaque matin. C'est son petit rituelle. Et à chaque nouvelle journée, Noah lui fait la même promesse : Je te retrouverai.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Peut-être a-t-il perdu de sa jovialité constante et de cette manie de déconner typique des types de l'armée. Vous savez, ceux qui savent que leur vie ne tient qu'à un fil ? Ces hommes là sont comme les malades aux portes de la mort. Ils prennent conscience avec horreur de la réalité funeste : La vie est éphémère. Alors, il a toujours évité de jouer au con. Parce que demain peut très bien être son dernier souffle. En soit, il évite de perdre cette capacité à placer une connerie ou deux. Mais, il n'est plus autant qu'avant ce type qui prend tout à la légère. Car, par le passé : Il y avait des pauses. Lorsqu'on ne lui hurlait pas de se bouger le cul et d'aller plus vite, ou qu'il ne prenait pas les armes, il y avait les permissions. Une courte pause pour revenir dans le monde des vivants. A présent, l'horreur est présente 24h/24. Et plus qu'avant, il est cet homme garde toujours un œil ouvert. Noah est en permanence un soldat, plus qu'un homme.




Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides.

Le feu dans la cheminée crépite encore, lorsque Noah ouvre les yeux. Sous son menton, ce dernier sent les filets chatoyants d'Auregan, doux comme la soie. Sa tête posée sur son avant-bras, blottie contre lui. Le militaire lâche un soupire. Dès qu'elle sera réveillée, il devra se lancer. Lui avouer ce qu'il a caché durant des semaines : Il va repartir. Sa vie n'a jamais été réellement complexe. Une enfance normale, une maison à la campagne. L'école, les potes, les filles. Puis l'armée. Tout s'est compliqué lorsqu'il a croisé la rousse. D'abord, il furent amis. Puis, elle était partie, désespérée et trop chagrinée par toutes les horreurs qu'ils pouvaient voir. Noah avait, par le passé, tenté d'ignorer le pincement qu'il avait ressenti durant son absence. Ils s'envoyaient des courriers, sans jamais vraiment entrer dans les détails. Et il était revenu, pour une durée plus ou moins longue. Là, tout avait déraillé. Il avait … Perdu le contrôle. Noah voulait juste la revoir, juste un instant. Et voilà qu'il avait capitulé et laissé libre court à ses sentiments. C'était nouveau, ça, pour le militaire. Avant Auregan, il n'avait jamais aimé aucune femme. Et la simple idée de devoir repartir lui donnait envie de crever. Avant ça, avant eux, son métier, c'était tout. Maintenant, son monde tourne seulement autour de cette petite rousse aux apparences fragiles. Noah tente de s'extirper en silence, retenant son souffle tout en retirant son bras. Les traits délicats et le nez mutin, Auregan lâche seulement un murmure inaudible dans son sommeil. Il croit entendre son nom, et se permet un petit sourire amusé avant de reculer jusqu'à la porte.

Dans le petit salon, le blond passe en revue toute la pièce, avant de porter son choix vers un sac sombre aux couleurs typiques de l'armée, pour en retirer un vieil appareil photo. Ce truc est une antiquité, un vieux souvenirs de son père. Ses potes de l'armée passent leur temps à se foutre de lui, à le traiter de gonzesse. Mais il adore ce vieux grigri. Sans faire de bruit, le jeune homme se faufile dans la chambre. Auregan dort encore. Tout en grimaçant, ce dernier plaque son œil contre le viseur, croisant les doigts pour qu'elle ne se réveille pas à cause du flash. En une fraction de secondes, un éclat blanc traverse la pièce et brouille sa vue, dans un petit roulement mécanique, une feuille de papier est gerbée de l'appareil.  Auregan lâche un grognement et se tourne sur le côté, tandis qu'il agrippe la petite feuille de ses longs doigts de pianiste. Sur le cliché, la silhouette endormie de la jeune femme apparaît doucement mais sûrement.

Noah ne se doute pas qu'un jour, il s'accrochera à ce simple cliché comme à la prunelle de ses yeux.





Moi, c'est Lucy. Vous devez sûrement vous demander ce que je fous là. Et bien, je griffonne ces mots sur le seul carnet que j'ai trouvé. En gros, je viens de le piquer à Noah. Je crois que c'est son journal à dessins, tant pis, c'est pas une page en moins qui changera grand chose, ce truc est énorme. Mais je crois qu'il va faire une drôle de tête quand il verra la moustache que j'ai griffonné sur son portrait de ... C'est qui ce type ? J'en sais rien.  Noah, c'est le seul ami que j'ai réussi à me faire depuis que je suis entrée dans un groupe. Enfin, son groupe. Il est le leader. C'est quand même vachement classe ... Mais prise de tête. A l'heure où j'écris ces quelques lignes, il est en train de s'acharner sur une bûche et de suer comme un sauveteur en mer après un bain de soleil. Toutes les hormones sur pattes sont en train de crever d’asphyxie. Sauf moi. Parce qu'il a trop de poils et trois trucs en trop, si vous voyez ce que je veux dire. Soit, je me présente, Lucy, 27 ans, nerd dans l'âme. J'ai passé les 12 dernières années ma vie sur un jeu en ligne avec une Guilde. Quand j'en parle à Noah, il éclate de rire. Je sais qu'il ne comprend pas trop le principe. Ce mec est du genre bohème dans l'âme. Je vous jure, quand il trouve une clope, on dirait qu'il a chopé le St Graal. Un rien le rend enthousiaste ! Je l'ai vu hurler de joie en dégotant une mine de charbon. Je ne sais pas comment il fait … Dès que je le fixe, que je tente de voir s'il va réellement bien, il m'observe et sourit. Mais je vois bien que ça n'atteint pas son regard. Il est rassurant, Noah. Même quand il s'énerve, c'est vers lui qu'on a envie d'aller, plutôt que l'objet de sa colère. Parfois, je ne suis pas d'accord avec lui, et j'ai l'impression d'être la seule à oser l'ouvrir.

Il a tendance à me prendre sous son aile, et c'est pas seulement une image. Quand je marche toute seule, il arrive, passe un bras sur mes épaules – Ai-je précisé que c'était un géant ? - et me lâche avec humeur «  Fais pas la gueule, poil de carotte ! ». J'ai cru qu'il était raciste des rousses, jusqu'à ce que je le surprenne à bloquer devant une photographie. Toujours la même. Je l'ai même vu de mes propres yeux retourner dans une maison infestée pour la récupérer. On dirait son talisman. J'ai vue la femme dessus. Elle aborde la même crinière de feu que moi. Elle ne me ressemble pas. Mais nous avons toutes les deux la même tignasse, les mêmes yeux, et la même peau claire. Sauf qu'elle, elle est magnifique.Franchement, je me la taperai bien. Je crois que j'ai enfin compris la signification de son regard, lorsqu'il m'a trouvée. Il avait l'air bouleversé. Faut dire que je devais ressembler à un écureuil pris au piège. Blottie contre un mur, tremblante et en train de pleurer comme une madeleine. Je me suis accrochée à lui comme à une bouée de sauvetage. Il est tout simplement le meilleur ami que j'ai jamais eu. Dommage qu'il est fallut une apocalypse pour le trouver …

Enfin, voilà. A l'heure où j'écris ces lignes, tout le monde plie bagages. Ca va aller vite, on a pas grand chose à loger à l'arrière de nos Pick-up. Les miens sont déjà prêts, et j'attends que Noah termine de nous couper le bois et prenne place à côté derrière le volant pour démarrer. J'ai bien tenté de lui demander de me le laisser, mais j'ai pas le permis. La première fois qu'il l'a réalisé, la voiture était déjà dans un arbre. MAIS j'avais fauché un mort au passage. Je crois que j'ai manqué de me pisser dessus en voyant sa tête. Vous savez ce qu'il a fait, finalement ? Rien. Il m'a regardé, et il a éclaté de rire. Ce type est dingue. Ah, le voilà qui arrive. Je dois remettre le carnet à sa place !
. Il n'arrête pas de parler d'une Zone qui pourra nous offrir une vie plus supportable, j'espère seulement qu'il ne divague pas complètement.





«  - Lucy … Respire ! Arrête, regarde moi ! Regarde moi ! Siffle Noah, deux mains plaquées sur les joues brûlantes de la jeune femme.
Il tente de percer son regard, de la retrouver, tandis qu'elle déraille. Ses gémissements plaintifs ricochent dans son crâne, et le jeune homme doit se maîtriser pour ne pas se laisser aussi gagner par la panique. C'est donc plutôt désespéré qu'il tente de l'aider :
- Il y a combien de marches, derrière moi ?
Perdue, Lucy fronce les sourcils, avant de balbutier.
- Quoi ?
Sa respiration est difficile, mais la rouquine détourne le regard et avise la volée de marches dans le dos de l'ex-militaire.
- Les marches , il y a combien de marches ?!
BAM. Dans leurs dos, la porte vibre, les grincements rauques des morts leur glacent le sang.
- Euh … Hm … Un … Deux …
- Continue comme ça en bloquant la porte, d'accord ? Demande-t-il en redressant sa longue silhouette, son glock en main. En extirpant la chambre, Noah distingue les trois dernières balles. Eh merde …
- Huit … Neuf … Continue de compter Lucy, sa vision périphérique se brouillant petit à petit.
Tout est allé de travers.
Les macchabés sont partout. Derrière les portes, les fenêtres, prêt à se faufiler tel un poison dans chaque boyaux de leur prison de briques et de bétons. Dans son dos, Lucy continue de bloquer la porte barricadée à l'aide de tous les meubles qu'ils avaient sous la main. C'est une baraque démesurée, plus semblable à un manoir qu'à une simple maison banlieusarde. Prostré au milieu du salon, pieds ancrés dans le sol, Noah réfléchit à toute vitesse. Ce n'est que le couinement plaintif de son amie qui l'oblige à revenir à lui.

- NOAH ! Crache une autre voix, celle d'un homme de son groupe. Peter !
- On est là ! Qu'il beugle, se précipitant vers l'une des fenêtres, sans même un regard pour les paires d'yeux vitreux. Ni ses mains qui souillent la vitre déjà usée.
Dehors, un grand roux maigrichon est perché sur le toit d'un camion. Il n'ose même pas imaginer comment ils sont arrivés là, et déjà, les morts-vivants se traînent jusqu'à cette nouvelle chair fraîche plus accessible.

Mais c'est un autre détail, qui alerte l'ex-Militaire.
Le Bazooka qu'il tient sur son épaule.

- PUTAIN DE MERDE ! Tonne une voix dans son dos, et il doit faire un effort surhumain pour ne pas bondir sur place. Lucy passe une tête par-dessus son épaule, paupières écarquillées. Dis-moi qu'il va pas faire ce que je crois ...
- Euh ... En fait, je crois bien que si. Affirme-t-il d'une voix rauque.
- Y va ameuter tous les macchabées du quartier !
- Regarde sa tête, objecte le grand blond en tournant le menton vers elle. Tu connais cette expression, non ?
Deux prunelles azures le fixent, et la rousse pince les lèvres tout en se tortillant sur place.
- C'est la tête qui fait ' Je vais faire une connerie plus grosse que Big mama. ' Lâche-t-elle d'un ton caustique.
- Voilà.
BAM. BAM. BAM.
- On court ? Propose Lucy.
- On court.

Et aux deux silhouettes de s'élancer d'un bond vers les tréfonds du manoir, souhaitant en silence que leurs vies soient sauves.




« - PETER ! GROUILLE-TOI ! Hurle Noah, la peau trempée de sueur. Il tremble comme une feuille et sent la bile monter dans sa gorge.
- Je fais ce que je peux ! Putain, qu'est-ce qui lui a pris de faire ça aussi ?! S'insurge le rouquin en agrippant le volant du camion . Tout en jetant une œillade inquiète à la silhouette de Lucy, blottie dans les bras de Noah. Derrière eux, Clarice tente tant bien que mal de récolter toutes les affaires de soin.

La petite rousse est souillée d'hémoglobine. Ce n'est pas l'attaque complètement folle de Peter, qui en est la cause. Mais tout simplement l'une des idées stupides de la rousse. S'interposer entre lui et une balle. Sur la route, les choses se sont légèrement compliquées. Un autre groupe a croisé leur chemin. Des cinglés extrémistes, et peut-être bien des cannibales. Marvin est blessé à l'épaule, et Clarice fait de son mieux pour l'empêcher de saigner abondamment. Tandis que sur le siège passager, Noah en fait de même. La main plaqué contre l'abdomen de la jeune femme.
- Tu crois que c'est une blessure grave ? S'enquiert la brune derrière eux.
- J- … J'crois pas. Elle ne crache pas de sang, la balle a traversé sans toucher un organe. Mais si ça continue, elle va se vider complètement, et la plaie risque de s'infecter. On doit immédiatement trouver la zone !
- T'es sûr qu'elle existe, ta zone, hein ? Demande Peter, sans cacher son habituel scepticisme.
- Pour la millième fois : OUI ! S'énerve-t-il, sans se soucier de les voir sursauter en chœur et pâlir.
- D'accord, d'accord ! Je demandais ça comme ça ! Se défend-t-il en levant les doigts du volant. Dis moi juste où je dois aller, parce que je crois que Poil de carotte est en train de nous claquer dans les pattes.
- Tourne à gauche, ordonne l'ex-militaire  avec force, avant de baisser les yeux vers une Lucy aussi pâle qu'un cachet d'aspirine. Allez … M'lâche pas, ok ? T'as pas intérêt …
Merde. Cette fille venait de lui sauver la vie. Et bien avant, l'avait empêché de sombrer dans la déprime. Plus les mois avancent, plus Noah semble penser qu'Auregan n'a pas survécue. Aujourd'hui encore, l'amertume le ronge. Si sa meilleure amie claque, il est foutu.

----

La porte du camion s’abat brutalement. Dehors, il n'y a pas un bruit. Devant les grilles et les murs immenses de la zone,  pas un rôdeur. Derrière eux, deux Pick-up stoppent leurs marches, et leurs propriétaires descendent en trombe. En tout, ils sont douze. Douze survivants que Noah a réussi à sauver. Mais tout ça ne comptera plus, si la blessée dans ses bras meure aujourd'hui. Le souffle court, Noah se précipite vers les entrées. En hauteur, des fusils se lèvent en chœur. Les déclics le stop sur place, et le blond lâche un grognement instinctif.

- NOAH CAMPBELL ! Qu'il hurle en levant les yeux. Je veux parler à Fawkes Worthington ! Dites à ce vieux con que je suis de retour ! Puis de baisser les yeux vers Lucy. Et qu'il me faut un médecin, de toute urgence ! Tiens bon ma belle … Si tu te réveilles, ce sera uniquement pour me casser les oreilles avec tes bavardages, pigé ? Quelqu'un va te soigner … »


Oui, quelqu'un va te sauver.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Noah G. Campbell le Lun 24 Avr - 8:40, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1620

× Points de vie : :
42

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Lun 23 Juin - 12:09

Le début de ta fiche est juste géniaaaaaaaaaaaal excite excite Sans parler de ton avatar, et du gif de ton profil (mygod, j'savais pas que t'en faisais woof)

Bref, je surkiffe, vivement la suite coquin
& Re chez toi ... Quand même bril

_________________
There is only light when you think there's shadow.
ou step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. And nowaydays you breathe, and risk your life. Every moment now, you don't have a choice. The only thing you can choose is what you're risking it for.

Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6146

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
CARNAVAGE ( Avatar ) -SWAN ( Signature + gifs )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Lun 23 Juin - 13:01

Contente que ça te plaise ! *-*
Ah si, j'fais des gifs. XD Beaucoup plus qu'avant ces derniers temps !
Et merci !  05 

Donc voilà, normalement, fiche terminée ! ( Je file bientôt, s'il reste de grosses boulettes, pardon. )

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Lun 23 Juin - 13:41

bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Lun 23 Juin - 14:15

Tom Hdjqhdjsfhjghfdjgkhjkgfhjd.  cara cara 
Re-bienvenue, donc, si j'ai bien compris face
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1620

× Points de vie : :
42

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Lun 23 Juin - 18:29


_________________
There is only light when you think there's shadow.
ou step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. And nowaydays you breathe, and risk your life. Every moment now, you don't have a choice. The only thing you can choose is what you're risking it for.

Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6146

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
CARNAVAGE ( Avatar ) -SWAN ( Signature + gifs )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Lun 23 Juin - 20:48

Merci les gens ! Bon c'est surtout un re, j'suis jamais vraiment partie. ->

YEAH AURIE.  excite 
J'vais pouvoir m'occuper de ton cas. 05

_________________
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1620

× Points de vie : :
42

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 4:31

T'occuper de mon cas ? Surprised
Terrifiant coquin

_________________
There is only light when you think there's shadow.
ou step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. And nowaydays you breathe, and risk your life. Every moment now, you don't have a choice. The only thing you can choose is what you're risking it for.

Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6146

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
CARNAVAGE ( Avatar ) -SWAN ( Signature + gifs )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 5:31

Ouais, t'as vu ?  hinhin 

_________________
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1620

× Points de vie : :
42

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 5:56

Mais troooop face string 

_________________
There is only light when you think there's shadow.
ou step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. And nowaydays you breathe, and risk your life. Every moment now, you don't have a choice. The only thing you can choose is what you're risking it for.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 9:49

TROP RAPIDE  maitre 
rebienvenuue, tom yeux
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 13:10

rebienvenue du coup face
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6146

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
CARNAVAGE ( Avatar ) -SWAN ( Signature + gifs )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 13:13

Merci face

( Hmph, ton gif '-' )

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 15:29

SWAN bril Bon retour chez toi !
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6146

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
CARNAVAGE ( Avatar ) -SWAN ( Signature + gifs )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 18:45

SKYY !  youhou 
Merci !  gné 
Ca fait quand même plaisir d'vous r'voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH. Mar 24 Juin - 19:06

Bah heureusement que ça fait plaisir ! NAMEHO bril
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: « Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH.

Revenir en haut Aller en bas

« Time shall unfold what plighted cunning hides: Who cover faults, at last shame them derides. » NOAH.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-