Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 20:51


   
Born to be a dreamer

« Fais semblant d’être contente avec eux. » Pourquoi cette putain de phrase m’avait tourné dans la tête depuis le môme que cet idiot de Tybalt l’avait prononcé ? Parce que oui, c’était un idiot à me mettre comme ça des mots en tête et à me faire cogiter un peu trop ces derniers temps ! Déjà ce rêve très étrange et maintenant ses conseils, presque comme si il avait envie qu’on m’apprécie au sein du groupe alors que même moi au final j’en avais rien à faire du groupe ! Pourtant, je ne savais pas si c’était parce que j’avais tiré un coup ou si parce que ses paroles pouvaient avoir une quelconque influence sur moi mais j’avais quand même pas mal ralenti sur le côté grognon et peste que je pouvais parfois avoir. Bon, côté mission et tout rien n’avait changé je me proposais toujours, mais côté social.. disons qu’au lieu d’aller me foutre dans mon coin je me mettais généralement à un mètre des autres maintenant quand ils étaient autour du feu. Je ne parlais pas avec eux, je me contentais d’écouter et de répondre mentalement, c’était déjà une avancée par rapport à avant. Bon, je n’étais pas non plus devenue copine avec tout le monde, ça j’en étais encore bien loin mais merde, qu’on reconnaisse mes efforts.

Malgré mes efforts il ty avait quand même des moments où je préférais rester seule, ou bien simplement où je me retrouvais seule étant pour des choses comme aller chercher du bois où autre. C’était ce que j’étais en faire quand j’entendis des voix s’élever non loin de là. L’une m’étais familière car c’était celle de Tybalt, visiblement en grande discussion avec une nana de notre groupe. Un petit coup contre l’arbre pour elle aussi ? Cette idée me fit sourire, ou plutôt le souvenir de ma propre expérience contre l’arbre me faisait sourire, sauf qu’en écoutant un peu mieux je me rendais compte que la discussion était orientée vers un tout autre sujet que le sexe, il était carrément dirigé vers moi. Ce dont je me rendais compte quand j’entendais la voix de la nana s’élever. « Non mais franchement, comment tu fais pour la supporter Ty’ ? C’est une vraie connasse égoïste cette nana ! Elle a même pas de coeur et toi t’es bien trop gentil à la supporter, elle mérite qu’une chose : être seule ! » Je restais un instant silencieuse et pourtant mon sang commençait à bouillir et si je m’écoutais là, de suite, sans doute que je sortirais pour aller lui foutre mon poing de connasse égoïste en pleine face. Salope ! Elle était parfaitement heureuse quand je lui ramenais des putains de tampons hygiéniques parce que mademoiselle n’osait pas le demander aux hommes de la bande ! Qu’elle crève ! Qu’ils crèvent tous. Je commençais sérieusement à en avoir marre de ce groupe et si je n’avais pas envie de me dégouter un peu plus en attendant la réponse de Tybalt qui, sans doute lui aussi allait en rajouter une couche, je serais déjà partie de derrière cet arbre. Bien loin de ce groupe. Je ne m’attendais à rien d’autre de leur part, et au fond ce n’était pas parce que nous avions ri deux fois ensemble que Tybalt devait penser le contraire de cette connasse.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 21:10



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Depuis notre retour de la dernière expédition que nous avions fait, j'avais bien remarqué que pas mal de changements avaient opérés chez Victoria. C'était presque à croire que mes paroles avaient eut un réel impacte sur elle. Ce qui me semblait tout à fait con, vu qu'elle devait royalement se foutre de mon avis et de mes conseils. Et pourtant, elle semblait faire quelques efforts quand même. Oh bien sûr elle n'était pas devenue la meilleure amie de tout le monde, la confidente et tout le tralala. Mais bien souvent, elle était là. Bien plus qu'avant. Elle ne mangeait plus autant dans son coin mais demeurait dans les parages la plupart du temps. Je m'en étais parfaitement rendu compte, sans pour autant en faire la remarque à qui que ce soit. Et surtout pas à elle. Parce que je ne voulais pas la braquer et la voir faire demi tour. J'étais vraiment heureux qu'elle nous honore tous de sa présence, plus régulièrement. Par contre, j'étais surpris de constater que personne n'avait encore lâché la moindre remarque à ce sujet. Je ne m'attendais pas non plus à ce que tout le monde hurle de joie. Parce que j'étais bien conscient du fait qu'il allait quand même falloir un peu de temps avant que les gens ne se rendent compte que Victoria était vraiment une jeune femme super sympa et pas qu'une connasse qui tenait juste à emmerder son monde. Bon, ça, ça faisait quand même partie d'elle. Mais elle n'était pas que ça !

    Enfin le fait est que personne n'avait encore remarqué. Ou qu'ils préféraient faire mine de rien. J'en savais rien. Mais je me contentais d'attendre qu'ils se rendent compte d'eux même. Ce jour là, j'étais en train d'aider une des nanas du groupe à dépecer les quelques animaux trouvés dans les alentours le matin même, quand elle commença à parler de Victoria. Je me figeai à son ton et à ses mots et lui lançai un regard franchement surpris. Je ne comprenais pas. Comment pouvaient-ils encore penser ce genre de chose à son sujet, alors qu'elle était en train d'évoluer et de faire des efforts ? A croire qu'ils étaient tous stupides. Ouais voilà, c'était ça le truc. Ils étaient cons. Complètement cons. « Tu parles sérieusement !? » M'étonnai-je vivement, en me redressant sur le tronc d'arbre couché sur lequel j'étais assis. « Je tiens quand même à te faire remarquer que cette nana qui, selon toi, n'a aucun coeur, est quand même l'une de ceux qui ramènent de quoi bouffer dans ce campement. Et j'ai aussi très bien remarqué qu'à chaque expé' dans des villes voisines, certaines lui filaient leur putain de liste de courses, sans se demander si c'était pas risqué pour elle. » Lâchai-je froidement. Et incapable d'en supporter davantage, je me levai vivement et balançai lapin et couteau à ses pieds. « Elle a peut être un sacré caractère de merde, mais si elle était vraiment égoïste, elle se serait déjà tirée depuis belle lurette. Au lieu de ça, elle continue de vous aider à vous nourrir. Et ça, c'est pas un truc que t'es capable de faire toi ! » Ajoutai-je toujours sur le même ton, avant de m'éloigner à pas rapides. Heureusement que Victoria n'était pas dans les parages pour entendre de telles choses.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 21:22


   
Born to be a dreamer

J’avais essayé de changer, un peu, pas pour Tybalt, mais pour voir si ce qu’il avait dis pouvait être vrai? Est-ce que je pourrais réellement me sentir mieux en me sentant apprécié du reste du groupe ? Je ne voyais pas pour l’instant de grand changement dans ce que je pouvais ressentir quand je me retrouvais avec eux, car au final rien n’avait changé mis à part moi. Si je m’approchais du feu de camps, ce n’était pas pour autant que je me mettais à discuter avec eux comme ils pouvaient tous le faire ensemble. J’étais en dehors des petites histoires, sans doute parce que je n’étais pas là depuis le début. Puis ils devaient sans doute trouver ça bizarre que du jour au lendemain j’ai changé ainsi, peut-être même qu’ils se méfiaient tout simplement de ce changement radical de comportement, comme j’avais pu me méfier de celui de Tybalt quelques jours auparavant. Pourtant, certains en profitaient, me donnant des listes dont parfois je ne comprenais pas l’utilité. Des shampoings spéciaux, des produits pour le visage si je parvenais à en trouver. Tout cela me semblait bien futile sincèrement, et je trouvais vraiment que cela prenait de la place dans nos sacs pour rien, mais soit, il fallait que je m’intègre ? Autant leur faire plaisir avant de leur faire remarquer qu’à cause de leurs conneries, je pouvais porter moins de médicaments.

Et voilà comment j’étais remerciée. Si je ne passais pas par là pour trouver du bois jamais je n’aurais su que cette petite peste qui me faisais les yeux doux pour lui ramener ses foutus tampons car elle n’osait pas le demander aux hommes cassait si facilement du sucre sur mon dos. Pendant pas mal de temps certes je lui avais donné de bonnes raisons de le faire, j’en convenais, mais merde, maintenant elle avait véritablement besoin de continuer ? Tous ces efforts avaient été inutiles de ma part et je me sentais bien débile d’avoir voulu essayer de changer pour eux. Pire encore, je me sentais véritablement prise pour une idiote et maintenant je me demandais pas si tout le groupe ne riait pas derrière mon dos, Tybalt compris. Je serrais les poings brusquement, mâchoire serrée également tant je sentais la colère monter vivement en moi. Colère qui, étrangement fut bloquée par les mots que j’entendais sortir de la part de Tybalt. Putain..Là j’étais réellement sur le cul, était- il réellement en train de prendre ma défense ? Ou bien j’étais en train d’halluciner totalement à cause du manque de nourriture? Non, je n’hallucinais pas car il reprenait de plus belle, continuant encore de prendre mon parti alors qu’il avait sans doute été ma plus grosse victime. En l’entendant s’éloigner je comprenais qu’il semblait même énervé des mots de la garce ! Bon sang, j’étais vraiment… Ouais, totalement sur le cul, au point que je reculais de quelques pas pour sortir de ma cachette et me retrouvais… Devant lui. Merde, je n’avais absolument pas bien calculé mon coup là, mais tant pis.De toute manière j’étais tellement abasourdie que cela devait se voir sur mon visage. Bouche entre ouverte, bras ballants, je le regardais fixement, putain, il avait pris ma défense… « T’as vraiment fait ça ? Tu m’as vraiment défendu ? » Soufflais je presque sans m’en rendre compte, putain c’était quand même incroyable ! « Mais pourquoi tu fais ça ? «  J’étais quand même la pire des salopes avec lui quand je le voulais.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 21:41



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Finalement, je me sentais un peu coupable de tout ça. Tout ce qui était dit sans doute sur le dos de Victoria, alors que je l'avais poussé à faire des efforts. J'ignorais totalement pourquoi elle en faisait. Mais elle en faisait. Fallait quand même être idiot pour ne pas s'en rendre compte ! Mais de toute évidence, il n'y avait pas grand monde qui s'en souciait. Voir personne à part moi. Eh bien tant pis pour leur gueule. Ils ne savaient vraiment pas à côté de quoi ils passaient ! Et le jour où elle en aurait marre au point de se tirer et les laisser tous se débrouiller seuls, ils risquaient de sacrément regretter. Sauf qu'elle ferait vraiment bien. J'étais totalement dépassé par les événements. Et je voyais sacrément rouge pour le coup. C'était peut-être idiot de réagir aussi vivement alors que depuis le début, c'était quand même moi son souffre douleur. Mais c'était ainsi. Et ça n'avait rien à voir avec le fait que je l'avais sauté en plein milieu de la forêt ! C'était plus par rapport à nos plaisanteries juste avant ça et la presque complicité qui s'était temporairement installée entre nous. Ca, je ne pouvais pas le nier ... Enfin quand même, j'étais soulagé qu'elle n'ait pas été dans les parages pour entendre ça. Elle se serait sans doute encore une fois payé ma gueule. Franchement, quelle idée de prendre sa défense, hein !? En plus, la nana qui venait de se recevoir une telle réponse, était encore trop sur le cul pour réagir.

    Mais je ne me souciais pas du tout d'elle. J'étais déjà loin maintenant. Enfin j'aurais pu être loin si une tornade brune n'était pas soudainement apparue devant moi ! Je mis quelques secondes avant de réaliser que c'était Victoria. J'aurais pu me contenter d'un vague hochement de tête avant de la contourner pour reprendre ma marche. Mais devant la tronche qu'elle était en train de tirer, je n'avais aucun doute sur le fait qu'elle avait tout entendu. Et plutôt que de m'engueuler parce que j'avais été assez con pour la défendre, elle était trop sur les fesses pour réagir vraiment. Elle me regardait, semblant presque se demander qui j'étais. Et finalement elle prit la parole. C'était plus qu'évident qu'elle était surprise et ne comprenait pas du tout. J'évitai son regard pendant un court instant, devant ses réponses auxquelles je n'étais pas certain de vouloir répondre. J'étais bien assez mal à l'aies comme ça, qu'elle ait tout entendu. Finalement, je poussai un soupir de résignation et plantai de nouveau mon regard dans le sien. « Parce que j'ai horreur de l'injustice ...? » C'était presque une question, comme un élève qui tentait une réponse à la question de la prof, sans être du tout certain de ce qu'il avançait. Je portai une main à mon visage pour frotter sous mon oeil, où je sentais une veine palpiter. Le genre de truc que je ne contrôlais pas et qui apparaissait quand j'étais énervé ... ou excité ... Dans mon geste, je ne réalisai pas que j'étais en train de me foutre du sang de lapin sur la gueule. Enfin jusqu'à ce que je vois ma main et qu'en rouspétant, je ne vienne me frotter de la manche de mon polo usé jusqu'à la trame. « Jusqu'à maintenant j'pouvais rien dire parce que t'étais vraiment juste une emmerdeuse. Mais avec tout ce que tu fais pour le groupe sans rechigner, désormais ... » Soupirai-je finalement, en évitant de la regarder.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 21:52


   
Born to be a dreamer

C’était véritablement injuste pourtant je m’étais habituée à ce que ce putain de monde n’ait rien de juste. Mais là quand même merde, j’avais fait des sacrés efforts ! Et cela avait commencé déjà en supportant d’écouter Tybalt et ses conseils et de les mettre en application ! Rien que ça était un sacré effort pour moi il ne fallait pas croire ! J’avais mis de côtés mes apriori sur les rapprochements des les gens du groupe pour laisser une chance aux idées de Tybalt, mais c’était à croire que ce n’était jamais assez, ou bien que le groupe considérait qu’il m’en faudrait beaucoup plus pour pouvoir être intégrée. Mais avec ce que je venais d’entendre je n’étais pas certaine que j’avais la force de continuer à le faire, tokay ce n’était l’avis que d’une seule personne mais généralement, ils étaient tous d’accord les uns avec les autres, au point qu’ils essayaient même visiblement de retourner Tybalt contre moi alors que c’était de lui que venait l’idée.

Et le fait qu’il me défendre m’avait littéralement scotché au point que pour la première fois je me retrouvais devant lui sans aucune défense, presque à nue. Il pouvait parfaitement voir la surprise provoquée par le fait qu’il venait de me défendre, et ce, sans même savoir que j’étais là à écouter. Pourtant, si il y avait bien une personne qui avait le droit de me descendre c’était bien lui justement, après tout ce que j’avais pu lui faire subir. « Mais t’as toujours été celui avec qui j’ai été la pire. » Sans doute parce qu’inconsciemment je savais que c’était lui avec lequel je risquais le plus gros des rapprochements. Ce constat me vint subitement en tête et me fit même frissonner. Merde, c’était quand même effrayant comme idée d’une certaine manière, enfin pour moi. « C’était pas la peine de te les mettre à dos pour moi… » Soufflais je pourtant en me doutant bien que dans l’heure les ragots allaient tourner. Cela commencerait sans doute par cette garce qui expliquerait comment Tybalt l’avait envoyé balader pour pouvoir me défendre et, comme dans le jeu du téléphone arabe les mots seraient modifiés et l’histoire finale serait qu’il devait faire ça parce qu’il se passait un truc entre nous. Certes on avait couché ensemble une fois, mais merde ils étaient pas censés le savoir quand même ! « En plus j’pense sincèrement à me barrer de ce groupe. Y’a presque rien qui me retient » Presque était -si Tybalt était observateur- le mot le plus important de ma phrase. Le presque au final, c’était lui car on pouvait dire ce que l’on voulait, depuis qu’on avait ri ensemble la dernière fois, les seules piques méchantes que je lui avais lancé étaient des plaisanteries. Ou alors vraiment des piques juste histoire de le taquiner, mais rien de profondément mauvais.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 22:12



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Il y avait vraiment de quoi être très surpris par mon comportement soudain. J'étais moi même très étonné, parce que je ne me pensais même pas capable de faire un truc pareil. Et c'était pourtant bien le cas. Je venais de me montrer limite agressif avec une nana du groupe, parce qu'elle avait insulté Victoria. En même temps, si je réagissais aussi vivement, c'était bien parce que je trouvais que ses paroles trop dures, n'étaient pas du tout correct et en phase avec Victoria qui faisait de réels efforts. Bien sûr qu'elle n'était pas franchement intégrée ni rien. Mais il fallait quand même lui laisser un peu de temps ! Rome ne s'était pas construit en un jour non plus ! La remarque de Victoria me fit quand même hocher positivement la tête. C'était un fait ça, ouais. Je ne pouvais pas nier ou faire mine de ne pas m'être rendu compte du fait qu'elle était vraiment pire qu'une garce avec moi. Et qu'avec les autres, elle était plus souvent soft. J'ignorais d'ailleurs pourquoi moi plutôt qu'une autre personne. Sans doute juste ma gueule qui ne lui revenait pas. Quelque chose en rapport avec mon ancien métier sinon. C'était pas si bizarre comme hypothèse. « Être ton souffre douleur ne m'aveugle pas au point que je ne sois pas capable de faire la part des choses. » Lui fis-je remarquer avec un haussement d'épaules. Pour sûr que j'étais bien conscient du fait qu'elle ne méritait pas autant d'insultes. Surtout le fait qu'elle était égoïste et sans coeur. Vu tout ce qu'elle faisait pour le groupe ...

    « J'suis trop populaire pour me les mettre à dos pour si peu. » remarquai-je sur un ton aussi sérieux qu'amusé. Parce que c'était vrai qu'on m'appréciait beaucoup dans le groupe. Je ne comprenais pas pourquoi moi plus que d'autres. Mais c'était un fait. Peut-être parce que j'étais sympa en plus d'être utile au reste du groupe, tout simplement. Je soupirai et baissai un moment la tête, quand elle m'annonça qu'elle envisageait sérieusement de quitter le groupe. Bah merde. Celle là, même si je m'y attendais un peu, j'aurais quand même préféré qu'elle n'envisage pas un truc pareil aussi vite. J'aurais même plutôt préféré qu'elle ne l'envisage jamais. Mais il ne fallait pas trop rêver non plus. Elle n'avait pas un tempérament fait pour se mêler vraiment bien avec d'autres survivants. Quant au fait qu'elle avait mentionné un "presque" dans sa phrase, ça ne me fit même pas tilter. parce que je ne pensais pas du tout pouvoir être ce presque. Tout simplement parce que je ne pensais pas avoir quoi que ce soit de susceptible de la retenir. « C'est impossible de survivre seul ... » Lui fis-je quand même remarquer. En fait, je tentais surtout de réfléchir à des raisons à donner pour qu'elle ne parte pas. Puisque j'avais surtout envie de la retenir dans les parages. Sans trop savoir comment m'y prendre. Et puis elle en avait sans doute rien à foutre de moi. Alors pourquoi resterait-elle ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 22:26


   
Born to be a dreamer

Ce qu’il venait de faire pour moi je ne risquais pas de l’oublier de sitôt, si il était vrai que je pouvais être parfois la pire des salopes avec lui ce n’était pas pour autant que je me montrais injuste. Je savais reconnaître quand quelqu’un faisait quelque chose de bien et c’était exactement ce que venait faire Tybalt, il venait de me défendre contre cette garce alors que cela pouvait lui attirer des ennuis, ou au moins quelques petites remarques acerbes maintenant que tout le monde savait qu’il était prêt à me défendre. Et si de nombreuses fois je lui disais que je n’en avais rien à foutre sa vie, je ne voulais pas non plus qu’il se mette le groupe à dos à cause de moi. « Mais cela pourrait te donner des raisons de la laisser parler… » J’ignorais pourquoi je continuais de répondre et de limite lui donner pleins de raisons pour qu’il ne me défende pas, sans doute parce que je me disais qu’avec tout ce que je lui avais balancé dans la gueule il ferait mieux de me rendre la pareille pour une fois, une bonne vengeance. Je poussais un soupir en passant une main dans mes cheveux, comme si je réfléchissais. J’avais de nombreuses fois pensé à quitter le groupe, déjà parce que être avec d’autres personnes ce n’était pas mon truc, mais surtout parce que dans ce genre de situations où tout le monde ne se rendait pas compte des efforts que je pouvais faire, je n’avais aucune envie de rester.

Je hochais la tête tandis qu’il me disait qu’il était trop populaire pour se mettre à dos tout le monde. il avait nettement raison. Socialement parlant il était mon total opposé, tout le monde adorait Tybalt, de part ses qualités de survivant mais également parce qu’il se montrait toujours agréable avec tout le monde. On pouvait même considérer qu’il se montrait agréable avec moi avec toutes les horreurs que je lui lançais tous les jours. Enfin tous les jours jusqu’à il y a quelques jours car je m’étais calmée de ce côté là. « J’ai survécu seule pendant un bon moment pourtant… » Il l’ignorait peut-être mais avant de les rencontrer j’avais passé un bon moment seule, après la mort de ma petite soeur. Enfin il n’était sans doute même pas au courant que j’avais une petite soeur vu que je ne lui parlais jamais de ça ! Je n’en avais parlé à personne et sans doute que oui, si j’en avais parlé il aurait tout de suite compris les raisons pour lesquelles je ne voulais pas rester proche des gens, et tout serait plus facile pour tout le monde. Même peut-être que le reste du groupe ne me jugerait pas aussi fort et me verrais comme quelqu’un de brisé plutôt que comme quelqu’un de vraiment emmerdant. Sauf que je n’avais aucune envie d’attirer la moindre compassion, on avait eut chacun nos merdes et je n’étais pas là pour étaler les miennes au grand jour et attendre que tout le monde vienne me consoler. De nouveau, je poussais un soupir, honnêtement je ne savais que faire. Je n’avais pas envie de revoir les autres membres du groupe, mais je n’avais pas forcément envie de partir, parce que depuis peu il y avait quand même quelqu’un dont je m’étais rapprochée, et cette personne était juste en face de moi. « T’as encore un peu de sang là… » L’informais je en me rapprochant pour essuyer les dernières traces qu’il avait, remarquant alors la petite veine gonflée sous son oeil qui lui donnait.. Un putain de charme quand même. Me rendant soudainement compte de mon geste je renaissais rapidement la main comme si je venais de me brûler. Merde, je pouvais pas devenir en plus tactile avec lui !

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 23:15



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Même si j'assumais complètement le fait que je venais sacrément de prendre la défense de Victoria, je ne pouvais m'empêcher d'être gêné quand même, du fait qu'elle ait tout entendu. Ce n'était vraiment pas prévu du tout. Pas que je regrettais, ça non ! Mais c'était assez gênant tout de même. Et puis je n'osais pas imaginer ce qu'elle avait bien pu se mettre en tête pour le coup. Elle allait quand même pas finir par croire que j'étais amoureux d'elle, hein ? parce que c'était pas du tout le cas ! Et que ... Et que, merde non c'était pas le cas alors fallait pas qu'elle s'imagine des trucs pareils ! « J'suis pas comme ça ... » Soupirai-je finalement, quand elle insista sur le fait que j'aurais eus toutes les raisons du monde de laisser cette imbécile critiquer Victoria. Dans le fond, c'était un peu vrai. Mais je n'étais vraiment pas comme ça. Pour de vrai aussi. Alors non, je n'aurais pu laisser qui que ce soit raconter des trucs pareils, alors que je n'étais pas du tout d'accord. Ce coup là, ce n'était vraiment pas mérité. Alors non, même si elle ne méritait pas complètement que je la défende, je n'aurais pu réagir autrement quand même ! Je fis un peu la moue quand elle me fit remarquer qu'elle avait survécut seule pendant longtemps. D'un côté, je ne pouvais pas nier que ça ne me surprenait pas franchement, pour ne pas dire pas du tout, de sa part. Elle était comme ça. Une vraie battante ...

    « Ouais ... En fait ça m'étonne pas de toi ... » Remarquai-je avec un faible et involontaire sourire amusé. Parce que venant d'elle, je m'attendais bien à ce genre de truc à la vérité. Elle était vraiment une femme forte, y'avait pas à dire ! Et en fait, c'était bien un truc que j'adorais chez elle. Je ne supportais pas les nanas faiblardes qui n'étaient capable de rien d'autre que laver les vêtements et préparer les repas, au sein du campement. Il était plus important de savoir chasser et avoir assez de courage pour faire des expéditions dans les villes, selon moi. Bref, c'était sans doute l'une des raisons pour lesquelles elle était la seule femme des environs, à me faire un tel effet ! Je trouvais tout ça très excitant. Mais pas autant que le geste étonnamment tendre qu'elle eut à mon encontre. Alors ça, si je m'y attendais ... ! Difficile de savoir, toutefois, si j'étais sur le cul à cause de la douceur et le naturel de son geste. Ou si c'était à cause de l'étrange décharge électrique que ce seul contact venait de me procurer. Putain, je pouvais pas être déjà en manque, si ? Parce que c'était la seule pensée que j'avais en tête là maintenant tout de suite : sexe. « Ouais ... Euh ... merci. Je vais aller nettoyer ça. » Débitai-je assez rapidement, avant de me tirer le plus vite possible, comme si une guêpe venait de me piquer. Et je me dirigeai ainsi tout droit en direction de la petite rivière au bord de laquelle je m'arrêtai pour me nettoyer le visage et les mains, avec l'eau fraîche. Il me fallut de longues minutes, pour regretter d'être parti et décider de faire marche arrière. Et fondre directement en direction de Victoria. Enfin, je m'arrêtai à un petit mètre d'elle quoi. « Euh ... Qu'est-ce que je fais là ? » m'étonnai-je moi même, sourcils froncés. « Ah ! Oui ! Je ... Voulais te proposer un truc ... Bizarre ... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Lun 7 Juil - 23:30


   
Born to be a dreamer

Je ne savais pas si je pouvais faire confiance au reste du groupe, j’étais même sure que je ne pouvais pas du tout leur faire confiance, mais avec ce que venais faire de Tybalt, je savais que je pouvais avoir plus ou moins confiance en lui. Je ne pouvais pas non plus lui accorder toute ma confiance car cela m’était totalement impossible, ça on le savait bien ! Mais ce que je savais c’était qu’il était très facile pour quelqu’un de prendre la défense d’une personne quand on savait qu’elle vous écoutait mais par contre il fallait vraiment du courage pour le faire quand elle n’était pas là, ou qu’on pensait qu’elle n’était pas là.Et là, c’était ce qu’avait fait Tybalt, il aurait pu me descendre, à vrai dire c’était même le seul à qui je laissais ce droit, mais non il s’était montré franc et m’avait défendu et là sur ce coup il marquait des points. Mais des points pour quoi au juste ? Pour qu’on devienne amis alors que j’avais fourni tellement d’efforts pour éviter ce genre de situation ? Le problème c’était que ce qu’il venait de faire pour moi ne pouvait pas passer inaperçu à mes yeux, même si pour certains c’était rien, pour moi c’était quand même énorme. « J’ai vu ça… » Murmurais je alors en affichant un mince sourire sans pour autant le regard. Oui, je venais de voir que ce type était quand même un bon gars, malgré ses musiques de merde.

Je relevais mon regard vers le sien quand il me dit que cela ne l’étonnait pas de ma part que je sois parvenue à me débrouiller toute seule pendant un petit bout de temps. De toute façon c’était on truc, même avant l’épidémie de toute manière je n’étais pas le genre de femme à rester à la maison et préparer à manger, j’avais quand même travaillé dans un bar de routards assez costaux que je devais parfois remettre à leur place ! Dans le groupe, beaucoup avaient mis du temps à comprendre qu’ils ne parviendraient jamais à me faire faire la lessive ou la cuisine pendant que les hommes étaient à la chasse. Je ne leur avais jamais laissé le choix en fait, je partais avec eux que ça leur plaise ou non et pour m’amuser, je traquais de plus grosses proies qu’eux. C’était comme ça que j’avais imposé une forme de respect, au moins sur ce point là. Si les autres femmes étaient contentes de se faire protéger par les mecs du groupe, je préférais savoir me défendre seule, parce que je savais parfaitement qu’on ne pouvait pas compter sur les autres pour sa propre survie. Remarquant le sang sous son oeil, j’avais levé la main pour le lui essuyer, comme si c’était un geste naturel, mais bien vite je me reprenais me rendant compte que c’était véritablement la première fois que j’avais un geste comme ça envers lui. Je replaçais bien vite ma main à sa place comme si je voulais qu’il oublie ce que je venais de faire même si je doutais que ce soit possible; Par chance, il s’éloigna pour aller se laver le visage. C’était une bonne idée, parce que franchement là mon corps prenait pas mal de libertés. En le voyant revenir vers moi comme une fusée, je reculais d’un pas, merde il allait me foncer dessus ? Dommage, il n’y avait pas d’arbre derrière moi cette fois-ci ! « Euh.. » commençais je alors qu’il avait un comportement très bizarre, apparemment il ne savait plus trop ce qu’il faisait, et j’étais un peu perdue. On était quand même vachement près l’un de l’autre, c’était indéniable et bon sang, cela me faisait tout drôle. Comme si mon corps voulait faire un pas en avant. « Un truc bizarre à me proposer ? Mais de quoi tu parles ? » Là pour le coup je ne le suivais plus du tout !

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mar 8 Juil - 18:15



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Victoria avait beau être une garce finie la plupart du temps, il n'en demeurait pas moins qu'elle faisait quand même pas mal de trucs pour l'ensemble du groupe. Et personnellement, je trouvais qu'elle en faisait beaucoup trop, vu les réactions et le manque total de reconnaissance. Il suffisait de voir ce que venait de faire cette nana, pour comprendre que tout le monde s'en foutait des trucs bien qu'elle faisait. Ils ne pensaient qu'au négatif. Au fait depuis le début, elle aimait à emmerder le monde quand elle n'était pas tout simplement dans son coin. Malgré tout, je n'avais vraiment pas prévu qu'elle m'entende dire tout ça sur elle et le fait que j'avais carrément prit sa défense. Elle allait s'imaginer des trucs totalement faux, comme le fait que je tenais à elle par exemple. Ce n'était évidemment pas le cas du tout ! Bon d'accord, pieux mensonge. Mais je ne voulais pas qu'elle soit au courant. Pour dissimuler tout ça, je fis mine d'avoir raconté tout ça, uniquement parce que j'étais un chouette type. C'était à peine exagéré quand même ... Mais elle semblait y croire. Ce qui me surprit un peu. Pourtant, je ne répondis rien et me contentai de hausser les épaules. Quand elle vint glisser ses doigts sur ma joue, par contre, j'eus une vive réaction. Puisque je pris littéralement la fuite en espérant qu'elle ne s'était pas rendue compte du trouble qu'elle avait lancé sur moi. Bordel, pourquoi est-ce que mon corps réagissait aussi vivement !? C'était du grand n'importe quoi !

    Tellement, que ce fut bien inconsciemment que je fis demi tour pour la rejoindre sur le champ et prendre la parole. Elle semblait surprise. Normal. Mes propos étaient vraiment sans queue ni tête. Pour sûr, elle ne comprit rien à rien. C'est que je ne savais pas franchement comment aborder la chose. Comment lui dire que j'avais une furieuse envie de la prendre là, maintenant, tout de suite ? Oh je pourrais simplement le lui montrer en agissant. Mais j'avais envie de quelque chose de plus durable. Pas une relation amoureuse, non ! Mais ... Enfin ... Bref ... C'était assez gênant ! « Tu vois y'a ... Lauren et Mark qui couchent ensemble régulièrement. Y' aussi Suzanne et Ben, quoi qu'ils sont plus en couple. Et y'a Ellen et James aussi. Et ... Enfin bref tu vois. Et à côté de ça, y'a toi et moi ... Enfin toi d'un côté et moi de l'autre. Et je me disais ... Comme personne ne semble t'intéresser et que moi c'est pareil et que ... Bon la dernière fois c'était bien. Je me disais qu'on pourrait remettre ça. Plus .;. Régulièrement je veux dire. Comme des sex friends. Mais sans le côté amitié puisqu'on est pas amis. » Finis-je par lâcher assez vite, avant de froncer les sourcils et hocher la tête de droite à gauche. C'était le gros bordel et si j'avais été du genre à rougir, je serais bien rouge actuellement. « C'est vraiment bizarre, j'avais prévenu. C'est juste que je pensais que ça calmerait le manque, la dernière fois. Mais en fait ça a ... Empiré le truc ... Je crois ... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 19:41


   
Born to be a dreamer

J’étais tout de même déçue de la réaction du reste du groupe, si je savais bien que je n’avais jamais été la plus agréable - et je l’assumais- je me rendais compte que même en faisant des efforts cela ne servait à rien. Il était sans doute trop tard pour les faire changer d’avis sur moi et ce constat me donnait sincèrement envie de partir et de continuer ma route seule. Heureusement que Tybalt avait été là pour prendre ma défense car si même lui avait été contre moi, c’était certain que je serais partie sans demander mon reste. Mais étrangement, il était de mon côté alors qu’il était celui qui en avait plus pris parmi toutes les personnes du groupe ! Si il y avait bien une personne qui pourrait avoir envie de me voir dégager, c’était bien lui ! Alors que je reste du groupe devrait avoir envie que je reste ne serait-ce que pour continuer à m’utiliser pour aller chercher des vivres et autres produits à la con que certains pouvaient me demander. Bon, ce groupe semblait fonctionner à l’envers visiblement et les affinités entre les personnes semblaient plus compter que les qualités de chacun. Je trouvais cela un peu étrange et n’avait aucune envie de me mettre à penser comme eux, libre à eux de tous s’apprécier et de mourir de faim car ils n’étaient capable de rien, pour ma part je préférais survivre.

J’étais quand même assez satisfaite de voir que malgré tout ce que je pouvais lui envoyer dans la tronche, Tybalt savait quand même être impartial. Enfin depuis quelques temps maintenant notre relation avait quand même pas mal évoluée sans même véritablement que je n’en prenne conscience. Je me rendais compte parfois dans ma manière de répondre, à certains moments où je répondais normalement alors qu’à l’époque je l’aurais envoyé balader violemment. C’était arrivé comme ça, sans vraiment que je ne cherche à changer mais bon, cela ne me faisait pas peur pour l’instant. Ce n’était pas comme si on était en couple ou quoique ce soit, bon sang je ne savais même pas si on était amis, je nous voyais plus comme deux sortes de collègues de survie, un truc du genre. En le voyant partir loin de moi après mon toucher je restais assez surprise, il ne m’appréciait pas au point qu’un simple toucher pouvait lui donner envie de fuir en courant ou quoi ? Pourtant la dernière fois contre l’arbre c’était le contraire que j’avais ressenti. En le voyant revenir et me dire qu’i lavait quelque chose à me proposer, je fronçais les sourcils avec intérêt, vraiment curieuse de savoir ce que cela pouvait être. En l’entendent commencer à parler de couple je paniquais sincèrement, non mais… Il allait pas me proposer un truc sérieux quand même hein ? Non, visiblement c’était une tout autre idée qu’il avait eut et en entendant qu’il me proposait plus des plans culs réguliers, je fus soulagée mais… Egalement prise de court, car pour le coup je ne m’attendais pas à une telle proposition. « Je …bah… » Je quoi ? Si j’avais envie de coucher avec quelqu’un ? Oui, mais avec Tybalt ? Oui aussi, il fallait l’avouer, son charme avait un certain effet sur moi et rien que ce que nous avions vécut sous l’arbre avait été assez bon pour me donner envie d’en avoir encore plus. « Je m’attendais pas à ça mais ouais, ouais carrément on peut baiser ensemble. » ce n’était pas la réponse la plus classe du monde mais c’était pas comme si il venait de me demander officiellement en mariage hein ! Alors bon ! Finalement, lui aussi semblait avoir eut plus envie de baiser juste après l’avoir fait, c’était un point commun qu’on avait. Pour ma part, ça n’avait rien calmé à mes envies, bien au contraire. « Tu vas pouvoir me montrer ce dont t’es capable quand tu as plus de cinq minutes devant toi et autre chose qu’un arbre pour te tenir ! » 

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 20:09



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    L'idée que l'on couche ensemble tous les deux, de façon régulière, était arrivée assez soudainement. Et je ne savais moi même pas tout à fait d'où elle venait. Mais le fait est que j'en avais sérieusement besoin et envie ! Ce n'était pas juste sur un coup de tête. Et puis l'avantage d'une relation de ce genre, c'était que l'on pourrait bien arrêter dès qu'on le souhaiterait. Ce n'était pas comme si c'était là une attache véritable entre nous. Loin de là même ! Je n'étais même pas certain que l'on soit amis tous les deux. Alors bon. Ca se ferait sans haine ni rien, quand la fin arriverait. Parce que dans le fond j'étais à peu près certain que ça s'arrêterait tôt ou tard. Et pas forcément avec la mort de l'un de nous deux. Il ne fallait pas être aussi pessimiste tout de même !  Ou elle rencontrerait quelqu'un. Ou bien moi aussi, pourquoi pas !? Bon, je n'avais quand même plus trop d'espoir sur ce point là, je devais bien l'admettre. Vu qu'il n'y avait pas des masses de survivants, je n'étais pas certain de trouver mon bonheur. Et surtout pas dans le style de fille que j'appréciais à la grande époque. Parce que les blondes nunuches et superficielles, étaient sans doute les premières à être mortes avec tout ça. Ne restait que les battantes et les femmes qui avaient été sauvées par quelqu'un de plus fort. Victoria faisait largement partie de la première catégorie, sans aucune hésitation. Et c'était une chose que j'appréciais.

    Mais peu importe dans le fond, puisqu'elle ne serait jamais rien de plus qu'un plan cul ! Enfin si elle l'acceptait, bien sûr. Je n'allais l'obliger à rien du tout, contrairement à certains hommes qui ne demandaient pas l'avis de celles qu'ils voulaient. Ils se contentaient tout simplement de prendre et voilà. J'allais me rétracter, quand je cru qu'elle cherchait ses mots pour refuser mon idée. Mais elle reprit presque aussitôt la parole et je fus soulagé de sa réponse. Même si elle n'était pas la plus classe et la plus belle qui soit. En même temps, ce n'était qu'une histoire de cul entre nous ! Rien de romantique ou quoi que ce soit de ce genre !  « Où tu veux quand tu veux ! » Lâchai-je assez subitement, sans vraiment réfléchir. Mais là j'allais ressembler à un véritable affamé, non !? Certes, j'en étais bien un dans le fond. Mais quand même. Je ne voulais pas qu'elle s'en rende tout à fait compte. C'était presque ... gênant, tout de même.  « Enfin je veux dire ... J'ai du temps devant moi là. Et y'a une petite cabane de chasseur pas très loin ... » Finis-je par marmonner en tâchant de garder un ton le plus détaché possible. Le fait est que j'avais une furieuse envie d'elle le plus vite possible.  « Ou cette nuit ! Je suis pas de garde ce soir. Et toi ? » L'inconvénient de la nuit, c'est que notre absence se ferait bien plus remarquer. Que là, personne ne pouvait deviner qu'on était ensemble, et encore moins où !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 20:23


   
Born to be a dreamer

Plusieurs membres du groupe couchaient entre eux, Tybalt en avait d’ailleurs cité un bon paquet, même certains dont j’ignorais la relation, en même temps c’était pas comme si j’étais en train de savoir qui couchait avec qui tout le temps. Alors bon, pourquoi ne pas coucher avec Tybalt ? surtout que si c’était arrivé une fois sans qu’on ne soit forcément dans cette optique là, c’était sans doute que ça aurait recommencé une nouvelle fois. Et puis l’avantage avec les plans culs c’est qu’on imposait certaines limites, pas de romantisme ni rien, juste du sexe pour du sexe et c’était très bien comme ça. Je ne pouvais de toute manière pas passer toute ma vie en totale abstinence et j’avais beaucoup de doute quant au fait que je me trouve quelqu’un qui me plaise. Déjà bien avant l’épidémie j’avais du mal à me trouver un mec pour une relation sérieuse, alors là lors de la fin du monde… J’avais vraiment aucun espoir ! Alors ma foi, autant accepter, c’était bien mieux que ce soit Tybalt plutôt qu’un autre. A sa réaction je ne pu m’empêcher de hausser les sourcils de surprise et de laisser un petit sourire s’afficher au coin de mes lèvres : apparemment il semblait plutôt pressé et content du fait que j’ai accepté sa proposition. En même temps il fallait l’avouer, moi aussi j’étais plutôt pas mal contente et j’avais bâte qu’on puisse profiter de ces nouvelles … Interactions que l’on s’offrait.

« J’allais justement te demander ce que tu comptais faire dans l’heure qui arrive » Murmurais je d’une voix beaucoup plus sensuelle que celle que je prenais d’habitude. On voyait bien que là j’étais plus dans la séduction qu’âtre chose, après tout ce n’était pas parce qu’on était des plan cul que je ne devais pas me montrer un minimum séductrice ! Il faisait revivre une partie de celle que j’étais avant, celle qui parvenait à faire consommer des types pour plus de cent balles chacun rien qu’avec un regard, un sourire ou des mots. Lentement je me rapprochais de lui, glissant mes deux index dans son pantalon, juste pour attraper la ceinture de ce dernier et le tirer contre moi, presque collé. Un petit sourire malicieux aux lèvres je le regardais en me mordant la lèvre inférieure, signe évident de mon envie. « Et si on allait s’occuper de… Sécuriser cette fameuse cabane de chasseur ? » Proposais je en relâchant son pantalon pour me mettre à marcher et le devancer en direction de la fameuse cabane, sachant parfaitement qu’il me suivrait. Quiconque de notre groupe aurait vu cette scène se serait dis que nous avions menti depuis le début et qu’en fait jamais on avait été ennemis, tant cela semblait naturel. Me dirigeant vers la cabane, je prenais grand soin de marcher en mettant en valeur mon postérieur, une fois de plus dans le but de lui donner encore plus envie de moi qu’il ne pouvait déjà avoir envie. La fin du monde oui, mais pas celle de la séduction ! « Et je suis de garde ce soir, mais j’dirais pas non à de la compagnie. »

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 20:42



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Eh bien, je ne pensais pas que Victoria allait accepter aussi facilement et sans aucune hésitation apparente ! Est-ce qu'elle en mourait autant d'envie que moi ? C'était bien possible après tout. Mais dans ce cas, ça signifiait quand même qu'elle cachait très bien son jeu dans son genre ! En tout cas, je ne risquais pas de m'en plaindre. Surtout pas alors que maintenant je savais que côté sexe, je n'allais plus connaître de manque. C'était une chose de laquelle je ne pouvais que me réjouir dans le fond ! Toutefois, maintenant qu'on en avait discuté tous les deux, j'avais bien envie qu'on commence dès à présent ! L'attente avait assez duré, non ? Surtout que depuis le temps que nous étions embarqué dans cette merde d'épidémie de zombies, je n'avais couché qu'une seule putain de fois. Et c'était avec elle ! Avec qui ça s'était bien passé d'ailleurs. Raison principale pour laquelle j'avais envie de remettre ça désormais. Je laissai échapper un faible soupir à sa nouvelle réponse, concernant le "quand" qui pour moi était un "maintenant ?". Enfin ce n'était pas vraiment sa réponse qui me laissait pantois. Mais bien le ton qu'elle employait. Bordel, elle m'avait l'air bien douée dans le rôle de la séductrice ! Et j'en eus la pleine confirmation quand elle s'approcha dangereusement de moi, pour finalement attraper les passants de mon pantalon, collant ainsi étroitement nos deux corps l'un contre l'autre. Mon regard erra du côté de ses lèvres qu'elle était en train de malmener, avec ses dents. J'avais une soudaine envie de l'embrasser.

    Sauf que j'ignorais si c'était ou non permit dans ce genre de relation. En fait, je ne savais pas du tout comment ça fonctionnait une relation pareille ! Ce n'était que du sexe. Est-ce qu'un baiser ça ne faisait pas trop couple ? Je n'osais même pas lui poser la question, de peur de passer pour un véritable crétin. « Ouais ... J'crois que le plus tôt sera le mieux ... » Grommelai-je d'une voix que le désir rendait déjà rauque, quand elle me proposa d'aller sécuriser la cabane. Façon de parler bien sûr. Si on s'y rendait, c'était pour une toute autre raison. Elle n'avait pas vraiment attendue de réponse de ma part et était donc déjà en train de se diriger droit vers ladite petite cabane. Je me hâtai donc de filer à sa suite, mon regard finissant par glisser sur ses fesses qu'elle semblait prendre un malin plaisir à dandiner sous mon nez. Parce que ce n'était franchement pas de cette façon qu'elle marchait d'ordinaire ! J'eus un mal fou à déglutir tant mon désir me nouait la gorge. Et faisait réagir une partie bien précise de mon anatomie. Mon manque était à un point tel, qu'il ne me fallait pas plus ! Quand nous arrivâmes enfin -l'était pas trop tôt !!- à la cabane, il suffit d'un coup d'oeil pour constater qu'elle était bien vide et qu'il n'y avait pas même un rat ! Je fermai sèchement la porte derrière nous et plaçai une chaise de sorte à bloquer complètement celle ci. « Faudrait peut-être .. Qu'on établisse certaines règles, non ? Du genre exclusivité ou non ? Baiser ou non ? » Commençai-je finalement, sans pouvoir m'en empêcher.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 20:59


   
Born to be a dreamer

Remettre le couvert avec Tybalt n’était pas une chose à laquelle j’étais contre, bien au contraire tout mon corps se réveillait rien qu’à l’évocation de ce fait. Et il y avait quand même pas mal de raisons ! Il était à mon goût, bien foutu et l’orgasme qu’il m’avait donné en quelques minutes laissaient présager que ce gars pouvait m’en donner bien plus, si on en avait le temps. Et là justement par chance ou par un petit coup de pouce du destin, nous avions parfaitement le temps de pouvoir faire ce que l’on voulait de nos corps. De toute manière, vu l’état dans lequel je commençais à être, temps ou pas temps, j’aurais tout fait pour qu’on puisse coucher de nouveau ensemble parce que putain, j’étais bien loin d’être rassasiée ! En l’entendant accepter d’aller.. sécuriser la fameuse cabane, je me lançais déjà dans sa direction inutile de perdre du temps ou de rester dehors à parler au risque d’attirer des rôdeurs. Putain les rôdeurs ! ça faisait un bout de temps que je n’avais pas pensé à eux, presque comme si l’espace d’un instant ils n’existaient plus dans ce monde de merde. C’était sans doute le fait de ce qui se passait avec Tybalt qui me faisait oublier la triste réalité, sauf que c’était dangereux ! Très dangereux même.

Je me faisais un plaisir d’onduler mon corps et plus particulièrement mes fesses, les faisant se balancer de gauche à droite rien que pour le plaisir des yeux de mon partenaire que j’aimais tenir en haleine. Après tout même si nous n’étions que des plans culs mutuels, il avait quand même le droit au minimum de séduction ! Question de respect ! Arrivés dans la cabane, je le laissais la sécuriser pour de vrai cette fois-ci -autant ne pas tenter le diable- tout en jetant moi même quelques petits coups d’oeil un peu partout dans les coins pour être sûre qu’aucun rôdeur ne pourrait venir nous interrompre. Mais non, nous étions bel et bien seuls tous les deux et c’était parait comme ça ! Quant au reste du groupe, ils ne se demanderaient pas où nous serions avant un bon bout de temps vu que lui et moi avions souvent l’habitude de disparaître pour aller fouiller les alentours. Une fois la porte fermée et bloque par mon partenaire je me retournais vers lui, haussant un sourcil à sa question. Merde je ne m’y attendais pas à ça ! Moi qui pensais qu’il allait me tomber dessus directement, voilà qu’il voulait imposer des règles. Sauf que j’ignorais tout de ça, j’avais eut des plans d’un soir mais des plans culs… Pas vraiment besoin en fait, je trouvais tout ce que je voulais au bar où je travaillais dans ma clientèle. « Je sais pas si l’exclusivité est inclue dans ce genre de relation… J’en sais que dalle. Mais disons que vu ce que se tapent les autres nanas du groupe j’ai pas envie de me choper une MST si tu te les tapes aussi. » C’était clair, si je survivais à l’épidémie ce n’était pas pour crever d’une MST, merde ! Et puis bon pour ma part aucun autre mec ne me donnait envie dans le groupe alors franchement, l’exclusivité s’imposait presque d’elle même. « Et le reste j’en sais rien… «  S’embrasser ou pas? C’était un geste assez intime quand même que jamais je n’aurais imaginé avoir avec lui et en même temps jamais je n’aurais pensé coucher avec lui et pourtant je l’avais fait alors… « T’as envie de m’embrasser toi ? » Demandais je alors en le regardant fixement, mes yeux glissant vers ses lèvres avant de remonter dans ses -magnifiques au fait !- yeux bleus. De nouveau, je me mordais la lèvre inférieure sans m’en rendre compte, c’était un geste automatique pour moi. Putain, je crevais d’envie de lui.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 21:20



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Comme si mon envie d'elle n'était pas suffisante, voilà que Victoria s'amusait maintenant à jouer la carte de la provocation. Mais ce n'était vraiment pas pour me déplaire ! Au contraire, ça me faisait un bien fou de la voir s'amuser de la sorte à me provoquer. Et puis ça ne faisait que grandir toujours plus mon désir. Je risquais de faire comme quelques jours plus tôt quand nous avions couché ensemble pour la première fois. C'est à dire ... Lui sauter dessus comme un véritable affamé. Ce que j'étais bel et bien dans le fond. J'avais une faim de son corps, assez impressionnante. Nettement plus depuis que nous avions couché ensemble une première fois. Si ça ne s'était pas aussi bien passé, avec autant de plaisir, je n'aurais sans doute pas été dans un tel état en cet instant ! Mais voilà, mon envie d'elle était décuplée. Je parvins pourtant à prendre encore un peu sur moi, quand nous fûmes dans la cabane dont je pris soin de bien bloquer la porte. Même si je rêvais de lui sauter dessus, je voulais quand même que l'on mette des règles simples et claires pour tous les deux, sur ce que nous pouvions ou ne pouvions pas faire au sein de notre relation pour le moins atypique. D'ordinaire, les sex friends ... Eh bien comme le nom l'indiquait, étaient des amis avant tout. Ce qui n'était aucunement notre cas. Même si je l'appréciais quand même un peu plus qu'avant. Et que j'espérais que c'était réciproque !

    Sa réponse concernant l'exclusivité ou non, me fit un peu sourire. Finalement, la question ne se posait pas vraiment ... Puisque l'un comme l'autre nous ne semblions pas attirés par les autres membres du groupe de toute façon. « Oublie ça ... Je crois que la réponse est évidente en fait. Personne ne m'attire dans le groupe. Et si j'en crois ce que je vois, je pense que toi non plus ... » Après, nous n'étions pas à l'abris de faire quelques rencontres. Et peut-être qu'au sein d'un nouveau groupe, elle rencontrerait un type susceptible de lui plaire davantage que moi ? Mais dans ce cas, j'espérais qu'elle aurait la franchise de me le dire clairement. « Et puis autant être dispo l'un pour l'autre ... » Ajoutai-je, sans pour autant savoir si nous allions être vraiment exigeants dans la fréquence de nos rapports, ou non. D'un côté, si c'était vraiment bien peut-être qu'on allait faire qu'en redemander encore et encore ?! A sa question pour savoir si oui ou non j'avais envie de l'embrasser, je laissai encore une fois mon regard courir sur ses lèvres. Qu'elle était de nouveau en train de mordiller d'ailleurs ! « Un baiser peut être carrément excitant ... » Remarquai-je doucement. « Et puis c'est pas comme s'il était question de s'embrasser à d'autres moments ... » Ajoutai-je en continuant d'observer ses lèvres qui, maintenant qu'il en était plus ou moins question, m'attiraient grandement ! Finalement, je songeai qu'il était temps d'agir. N'avions-nous pas perdu suffisamment de temps comme ça !? Sans parler davantage, je la rejoignis d'un pas et pris son visage entre mes mains pour plaquer mes lèvres contre les siennes avec soudaineté .Et je pris bien vite possession de sa bouche, de ma langue. Tandis que mes mains désertaient ses joues pour attraper son haut. Je n'interrompis notre baiser que le temps de lui ôter son vêtement, avant de revenir à la charge, ma bouche ravageant la sienne en un baiser impétueux.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 21:39


   
Born to be a dreamer

J’étais intimement persuadée que j’allais prendre un pied fou avec Tybalt, c’était ce genre de chose qu’on pouvait sentir, ou en tout cas que je pouvais sentir quand j’étais en présence d’un homme. Le peu de choses que j’avais déjà pu avoir de lui laissaient présager que baiser avec lui serait quelque chose de formidable. Jamais je n’aurais pensé en arriver à un tel point avec lui, alors que je passais pratiquement tout mon temps à l’envoyer chier continuellement, voilà que je me retrouvais maintenant enfermée dans une cabane de chasseur à deux doigts de lui sauter dessus tellement j’avais envie de lui. Car oui putain, j’avais une envie de furieuse de son corps qui brûlait en moi comme un volcan sur le point d’exploser. J’ignorais si c’était le manque ou bien tout simplement lui qui me faisait un tel effet, cela devait être un peu des deux quand même, mais putain j’avais envie de lui à un point incroyable. Cependant avant cela il avait plutôt envie de mettre quelques petites choses au clair, bon évidemment on passait le passage sur le fait que ce n’était pas parce qu’on couchait ensemble que nous étions ensemble car cela était très clair pour nous deux. Valait mieux directement passer à la question d’exclusivité et nous semblions d’accord tous les deux. « Non, je préfère coucher avec une fausse rockstar que ces bouseux débiles, alors tu vois. » Bon, une petite pique de temps en temps histoire de pas trop l’habituer à ma nouvelle gentillesse ça ne faisait pas de mal ! Et encore franchement c’était quelque chose de très soft, comme une petite piqure de rappel quoi. « Et tu as intérêt à être très disponible pour moi parce que je suis du genre insatiable. » Murmurais je d’une voix brûlante, car ouais, j’adorais le sexe et j’avais toujours aimé ça et après tant de privation, je comptais bien rattraper tout le temps perdu !

Ne restait plus que la question du baiser qui fut bien vite réglée. C’était pas parce qu’on s’embrassait qu’on allait se foutre ensemble, on était pas cons à ce point là ! Et puis il avait raison, un baiser pouvait être carrément excitant, s’il était bien fait. « On s’embrasse pour baiser et point barre, je suis d’accord. » Finalement, on s’entendait plutôt bien lui et moi ! bon d’accord on ne parlait que de sexe mais quand même on était bien compatibles là dessus ! Finalement, nous étions d’accord sur tout et c’était parfait comme ça parce que putain, je commençais sincèrement à ne plus tenir, au point que je me mordais la lèvre de plus en plus souvent, n’attendant qu’une chose, qu’on commence enfin. Et quand il se rapprocha vers moi et plaqua ses mains sur ma joue je plongeais mon regard dans le sien, un peu perturbée. C’était un geste assez doux en soi, mais c’était sa façon de faire après tout et c’était le reste qui m’intéressait le plus. Ainsi quand il prit mes lèvres jep houssais un soupir d’envie, sentant mon corps réagir au quart de tour. On n’interrompait le baiser que pour retirer mon haut en toute hâte, on était sans aucun doute aussi pressés l’un que l’autre, et ce fut pourquoi je faisais de même en lui retirant à son tour son haut avant de reprendre ses lèvres avec force et de laisser nos langues jouer furieusement ensemble. Et tandis que nos langues dansaient ensemble je laissais mes mains glisser à son pantalon, commençant déjà bien rapidement à défaire la bouche de sa ceinture, le coeur battant déjà très rapidement.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 21:57



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Nous étions vraiment sur le point de remettre ça tous les deux. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que plus le moment fatidique se rapprochait, plus j'en avais l'envie ! Je ne comptais pas la laisser quitte cette cabane sans l'avoir prise, c'était une certitude ! Et peut être même deux fois si on parvenait à se remettre assez rapidement de la première étreinte. D'un côté, vu le temps que nous avions passé à faire voeux de chasteté, j'étais à peu près certain que nous allions avoir bien du mal à ne pas recommencer. Je me contentai d'un roulement d'yeux significatif, à sa petite pique. Venant d'elle, je ne m'attendais franchement pas à moins ! « Et moi je ... ouais non je sais pas pourquoi toi en fait. » répondis-je pour me venger, avec un haussement d'épaules qui montrait bien que je ne savais pas du tout. Ce n'était pourtant que mensonge. Le fait est qu'elle m'attirait beaucoup et me plaisait physiquement. Et qu'à côté de ça, j'appréciais de plus en plus son caractère. Sans pour autant envisager l'idée de sortir sérieusement avec elle, pour une vraie relation amoureuse ! Quoi que ... ouais non, à oublier très vite cette idée là ! C'était tout simplement hors de question, qu'on se le dise ! « Si tu l'es tant que ça, j'aurais donc encore moins de raisons de vouloir aller voir ailleurs ... » Remarquai-je finalement, quand elle m'apprit qu'elle était insatiable. Eh bien, j'avais hâte de voir ça par moi même ! Voir si elle l'était véritablement et si elle avait également la forme physique qui allait avec !

    Le simple fait de se demander si on pouvait ou non se permettre de s'embrasser, me donna l'envie de céder à cette douce tentation. Ca n'allait être que pour le côté sexe et excitant que ça provoquait après tout ! Pas de quoi se limiter ! Et puis comme je venais de le faire remarquer, un baiser ça pouvait très rapidement s'avérer excitant ! Soit, le geste que j'eus de prendre son visage entre mes mains, pouvait sembler doux et tout ça. Mais je n'étais pas un rustre. Et elle n'était pas un simple objet sexuel. Je ne pouvais donc pas m'empêcher d'avoir quand même quelques gestes de ce genre à son encontre. Elle ne broncha pas de toute façon. Et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, nos hauts s'étaient envolés. Pendant qu'elle s'attelait à l'ouverture de mon pantalon, je me chargeai de mon côté, de lui ôter son soutien gorge, pour libérer sa poitrine. Quand bien même j'avais une furieuse envie de la découvrir, je ne m'y attardai pas et glissai mes doigts à son pantalon pour le lui ouvrir. Avec l'excitation, la hâte et le fait que tout mon esprit était tourné vers notre baiser fiévreux, j'eus quand même du mal à ouvrir son pantalon. Mais quand ce fut enfin fait, je la fis reculer en direction de la table de bois qui trônait là. J'aurais pu choisir le lit. Mais je craignais un peu l'état des draps pour le coup. Alors dans un premier temps, je choisissais plutôt la table. Contre laquelle elle se retrouva bientôt bloquée, tandis que je baissais brusquement son pantalon et sa culotte, pour qu'elle achève de les ôter de ses jambes.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 22:14


   
Born to be a dreamer

C’était marrant de voir comment on était passé d’une relation houleuse à une relation sexuelle, mais au final nos corps avaient pris le dessus, enfin eux et surtout notre manque grandissant ! Cela ne pouvait pas nous faire de mal de coucher ensemble, bien au contraire on se sentirait tous les deux bien mieux dans notre peau sans ce mal qui nous rongeait. Sa petite pique me fit sourire d’amusement, sauf que je ne comptais pas le laisser gagner là sur ce point. « Parce que j’suis tellement bandante que t’es déjà excité rien qu’en ayant regardé mon cul quand je marchais » Rétorquais je en lançant un regard vers son pantalon avant de le regarder de nouveau dans les yeux. Son corps le trahissait lui-même et en même temps, c’était bien ça le problème avec les hommes, ils ne pouvaient rien nous cacher quand ils étaient excités ! « Quand tu y auras goûté tu pourras plus t’en passer de toute manière.. » murmurais je d’une voix de nouveau brûlante. Bon je m’avançais quand même un peu mais c’était vrai non ? Il y avait déjà goûté une fois, assez rapidement et il était quand même revenu vers moi alors je pouvais bien espérer que si on recommençait en ayant beaucoup plus de temps cette fois-ci, il n’aurait plus envie de repartir ?

Je ne bronchais pas en sentant ses mains se plaquer sur ma joue, même si nous n’étions pas dans le romantisme ce n’était pas pour autant qu’il devait me jeter contre un mur comme un vulgaire jouet. On était peut-être là pour le cul tous les deux ce n’était pas pour autant que j’allais oublier qu’il était humain ! Je répondais à son baiser avec force, sentant déjà tout mon corps réagir à ces simples gestes. Et bien vite on se retrouvait torse nu et moi carrément poitrine à l’air ! Si on avait le temps de se découvrir, je n’en avais pour ma part absolument pas la patience ! On aurait bien tout le temps durant un second round -si on était assez forme et si on rien ne nous interrompait- pour tout ça ! Pour l’instant, l’important était de calmer cette nouvelle envie bestiale qui nous prenait aux tripes. Bien rapidement, je me retrouvais sans mon pantalon que je me dépêchais de faire dégager de mes pieds pour éviter de tomber. Le sien suivant bien rapidement tellement j’étais pressée de le ressentir en moi encore une nouvelle fois. Quelques secondes plus tard je me retrouvais bloquée contre la table en bois de la cabane, elle semblait assez solide heureusement parce que je n’avais aucune envie qu’elle ne s’écroule sous mon poids tant elle semblait vétuste. J’écartais, totalement nue désormais, les cuisses et glissais mes mains à ses fesses pour le coller contre moi et créer un délicieux frottement entre nos bas ventre qui me fit pousser un gémissement entre deux baisers. Je laissais mes jambes s’entourer autour de ses hanches, resserrant ainsi nos deux corps l’un contre l’autre. Abandonnant ses lèvres j’allais embrasser son corps avec force, le mordant même avec envie sans pouvoir me contrôler tant j’avais envie de lui.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 22:30



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Ouais bon d'accord, elle marquait un point. Je ne pouvais pas nier que j'étais excité rien qu'à la vision de son corps. Fallait bien reconnaître qu'elle était vraiment parfaite ! Et ce, même avec les quelques kilos qu'elle devait avoir perdu à cause de cette pseudo fin du monde. Comme tout le monde quoi ! De toute façon, son corps ne semblait que plus tonique encore .Elle s'était sans doute musclée par dessus le marché. A moins qu'elle n'ait toujours été ainsi, ce n'était pas impossible non plus ! Quoi qu'il en soit, elle avait toujours un adorable cul rebondi et une paire de seins bien plus que convenable ! « Je plaide coupable ... » Confirmai-je finalement, avec un haussement d'épaules. De toute façon, je ne pouvais pas le nier, vu que mon corps m'avait bien trahit pour le coup. La réaction avait même été assez immédiate. Et je n'en étais aucunement gêné. Si j'avais tenté de le lui cacher, ça m'aurait gêné oui. Mais là il était plutôt question de se donner l'un à l'autre et au plus vite ! Je me contentai toutefois d'un simple ricanement, quand elle m'assura qu'une fois que j'y aurais goûté, je ne pourrais plus m'en passer. Franchement, je n'avais même pas besoin qu'elle le dise, tant j'en étais conscient. Il avait suffit d'une courte partie de jambes en l'air, de quelques minutes à peine, pour que j'en redemande. D'un côté, c'était presque logique. Puisqu'après tout, quelques minutes ce n'était franchement pas assez ! En tout cas, il était temps de remettre ça !

    Et notre baiser eut bel et bien le don de faire grandir la flambée de désir entre nous. Bordel ce que j'avais envie d'elle ! Et ça se confirmait de seconde en seconde. Bientôt, nous fûmes torses nus l'un contre l'autre et quand je l'eus fais reculer droit vers la table qui trônait là, je collai mon torse à sa poitrine, avant de m'atteler à l'aider à ôter son pantalon au plus vite. Avant de virer très rapidement le mien aussi, puisqu'il allait seulement être gênant pour la suite de nos échanges. Nous fûmes finalement nus l'un contre l'autre et elle se retrouva assise sur le bord de la table. De sorte à ce qu'elle put enrouler ses jambes autour de mes hanches. Nos intimités se retrouvèrent l'une contre l'autre. Et tandis qu'elle s'attaquait à mon corps qu'elle mordait à pleine dents, je bougeai un peu le bassin pour frotter nos corps l'un contre l'autre. Délicieuse friction qui m'arracha un soupir d'aise. Qui, lui même, se transforma en grognement alors que ses morsures s’accentuaient. Finalement incapable de me contenir plus longtemps, je glissai une main entre nos corps pour les unir assez vivement. « Oh bordel ... » Grognai-je doucement, songeant qu'à défaut de pouvoir hurler tout notre plaisir autant qu'on le souhaitait, on pouvait quand même davantage l'exprimer que la fois précédente. Ainsi grognai-je encore une fois, quand j'entamai "enfin" une série de mouvements de bassin, secs et brefs, qui me permettaient de plonger toujours plus loin en elle, veillant à ce que nos corps ne se détachent jamais tout à fait l'un de l'autre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 22:44


   
Born to be a dreamer

Je savais que j’avais un fort potentiel de séduction auprès des hommes, je n’étais pas vantarde mais j’avais vu l’effet que je faisais sur eux à l’époque où je travaillais dans mon bar et encore maintenant, en voyant la réaction physique de Tybalt, je savais quel effet je pouvais lui faire ! Et si j’avais été un homme, il aurait bien pu voir également l’effet qu’il pouvait me faire, mais c’était l’un des avantages d’être une femme ! Il fallait pas croire, il n’était pas le seul à matter les fesses de l’autre, moi aussi j’étais coupable de ce côté là sauf que je me faisais plus discrète, et pourtant la réaction que cela pouvait me provoquer était la même que la sienne ! A ses mots j’affichais un simple sourire alors que lui-même ricanait quand je lui disais qu’une fois qu’il m’aurait goûté il ne pourrait plus se passer de moi. Une fois n’était pas assez il fallait que l’on recommence encore. Et peut-être même encore après si nous avions le temps qui sait ! Une chose était sûre pour l’instant nous voulions simplement nous éclater et nous soulager une fois de plus en prenant un peu plus de temps que la dernière fois, même si on n’avait pas forcément tout le temps du monde pour se découvrir.

On se retrouvait très rapidement nus comme des vers et cela était tant mieux, j'en ‘avais véritablement pas la patience d’attendre cette fois-ci, sans doute parce que la dernière fois avait été rapidement mais assez intense pour que j’ai encore envie de goûter de nouveau au plaisir de nos deux corps réunis. Et tandis que je mordais son cou sans véritable douceur -mais sans non plus le mordre jusqu’au sang, je n’étais pas un rôdeur !- je le sentais commencer à bouger son bassin contre le mien, m’arrachant un gémissement d’envie alors que cette friction commençait à m’enflammer totalement. Si on ne s’entendait pas sur tous les points, sexuellement nous étions totalement compatibles et je m’en rendais parfaitement compte en cet instant ! Nos deux corps semblaient être parfaitement bien ensemble et se rendaient fous mutuellement. Ce fut au moment où je commençais à ne plus pouvoir tenir que je le sentis enfin entrer en moi pour unir nos deux corps avec force. Malgré que ma tête était totalement ailleurs j’avais tout de même entendu ses mots et affiché un sourire amusé avant de reprendre sa bouche avec fougue tandis que je le sentais se mouvoir en moi avec de plus en plus de force. Chose qui eut bien évidement un effet dévastateur sur mon corps qui semblait fondre littéralement au fil et à mesure que son bassin frappait contre le mien avec plus de force et de rapidité. « Putain de merde c’est bon… » Soufflais je sans m’en rendre compte, putain c’était comme si cela faisait une éternité que je n’avais pas couché avec quelqu’un ! Ce n’était pas totalement faux, vu que la dernière fois était un peu trop rapide pour compter réellement. Si nous n’étions pas entourés de rôdeurs affamés de chair fraîche je serais sans doute en train de gémir bien fort de plaisir mais au lieu de ça je me retenais. Lentement, je séparais nos bouches, déposant ma main sur la sienne comme pour lui rappeler de rester silencieux et l’y aider si jamais il n’y arrivait pas, ma main pouvant couvrir ses gémissements. Pour ma part, je plaquais ma bouche sur son torse que j’embrassais avec envie, mordillant même la peau, tout en tout cas pour étouffer les gémissements de plaisir qui montaient en moi. Quant à mon autre main, je la plaquais fermement sur ses fesses pour le faire s’enfoncer davantage en moi alors que je sentais mon orgasme monter à une vitesse folle et avec une violence incroyable au point qu’au moment où je jouissais, je m’étais toutes mes forces possibles pour retenir un cri qui aurait alerté bien des rôdeurs.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 23:00



    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    On avait assez parlé là, non ? Ouais. Même beaucoup trop à mon goût ! Et personnellement, je ne tenais vraiment plus ! Il était temps de passer enfin à l'action. Et plus vite que ça même ! Je n'en pouvais plus et je devinais sans grande difficulté, qu'il en allait de même pour elle. Tout comme moi, elle voulait enfin de l'action. Du sexe pur et dur. Rien que du sexe ! Aucun souci pour moi, puisque je demandais exactement la même chose. Finalement, les questions furent donc mises de côté, voir carrément oubliées. Pour ne penser qu'au sexe et encore au sexe. Et contre toute attente, tout était en train de se faire avec un naturel fou. J'ignorais si c'était ou non partagé, mais moi j'avais bien envie de découvrir son corps. sauf que ce n'était franchement pas le moment. parce que j'avais aussi et surtout une furieuse envie de la prendre vraiment ! De ne faire qu'un avec elle en unissant nos corps. Ainsi j'abandonnai toute idée de la découvrir intégralement. Elle était nue tout contre moi et pour le moment, c'était bien assez. Ou du moins, j'allais m'en contenter. Surtout qu'elle même semblait éprouver la même chose que moi à ce sujet et n'attendre ni plus ni moins qu'un corps à corps débridé et précipité. Et ce fut bientôt en marche. Nus, elle assise sur la table et ses jambes enroulées autour de mon corps, c'était un appel au péché capital de la luxure. Ne faire qu'un. N'était-ce pas un besoin tout à fait humain ?

    Bientôt fermement planté en elle, j'entamai des allés et venus de plus en plus rapides et puissants. Qui lui arrachèrent quelques paroles tout à fait explicites. Pas franchement plus étudiées que ce que j'avais moi même laissé échappé quelques secondes plus tôt ! En tout cas, j'étais rassuré de pouvoir ainsi constater qu'elle était tout à fait dans le même état que moi. C'est à dire, complètement chamboulé. Ce dont je me réjouissais grandement. Et contre toute attente, ça me poussa à mettre beaucoup plus de coeur encore, à l'ouvrage. Je fus un peu frustré quand je sentis sa main se loger sur ma bouche pour m'empêche de lâcher une plainte de plaisir trop forte. Mais dans un même temps, elle faisait bien ! Ca m'évitait ainsi d'oublier ce "petit" détail ! D'autant plus que j'étais bel et bien en train de prendre un pied d'enfer. Et tout ça en quelques poussées en elle à peine. C'était bien la preuve du fait que mon esprit était sans dessus dessous et que mon corps souffrait cruellement du manque de sexe jusqu'à maintenant ! Quelques poussées de plus. Un soupir d'aise alors qu'elle plaquait sa propre bouche sur mon torse qu'elle s'amusait à mordiller lentement. Des vas et vient toujours plus rapides, même frénétiques. Sa main qui m'invitait à m'enfoncer franchement en elle. Et je ne me faisais pas prier pour obéir à cette requête silencieuse. Grognement étouffé tandis que je continuais, encore et encore, avec toujours la même rage et la même envie de faire monter le plaisir à vive allure. Heureusement que la table était beaucoup plus solide qu'elle n'en avait l'air ! Sans quoi, elle n'aurait pas survécut à la force de notre ébat. D'un côté, il était certain que nous nous serions contentés de poursuivre dans les débris de bois ! Je serrai fortement les dents quand je sentis son corps entier se contracter, alors qu'elle était déjà fauchée par le plaisir. Je continuai un court moment, avant d'être à mon tour attrapé en plein vole. Un gémissement m'échappa et je basculai légèrement la tête en arrière, yeux clos et lèvres pincées. Mes mouvements de bassin ralentirent grandement, avant de devenir inexistants, tandis que totalement essoufflé, je gardais les yeux fermés. J'étais trempé de sueur et avais le coeur qui battait la chamade ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Mer 9 Juil - 23:31


   
Born to be a dreamer

L’envie était bien trop présente pour que nous puissions passer notre temps à discuter sur les petits détails comme la question de s’embrasser ou non. Au fond, j’étais persuadée que même si on s’était dis de ne pas le faire on l’aurait fais quand même tant nos corps prenaient le contrôle face à notre raison. Par exemple, coucher ensemble sans même penser à se protéger était une chose stupide et pourtant nous n’y pensions pas une seule seconde en cet instant, tout ce qui comptait c’était de se séparer de ce manque qui nous consumait au fur et à mesure que les jours passaient. Et pour ma part, j’étais bien décidée à mettre un terme à tout ça, parce que c’était vraiment trop ! En acceptant cette relation j’outrepassais carrément les principes que je m’étais imposé en refusant toute relation trop rapprochée avec quelqu’un et en même temps je me permettais de me sauver de ce manque cruel de sexe qui n’était pas bon du tout pour moi. Ainsi très vite Tybalt et moi nous étions mis d’accord pour nous taire et passer à l’action et l’on se retrouvait bientôt totalement nus l’un collé à l’autre. Mes jambes passèrent automatiquement autour de ses hanches pour resserrer notre étreinte autant que je le pouvais alors qu’il rentrait en moi pour m’offrir dans peu de temps l’orgasme que j’attendais tant.

C’était assez incroyable de voir comment deux êtres qui, jusqu’à peu de temps encore ne pouvaient pas s’entendre étaient capables de s’entendre quand ils se retrouvaient en plein acte sexuel. D’ailleurs, heureusement qu’il ne mit pas bien longtemps à mettre fin à notre attente car mon corps était en train de bouillir intérieurement, et extérieurement d’ailleurs ! Un film de sueur était apparut sur mon corps alors que nous nous donnions à fond tous les deux. Enfin en moi je faisais tout pour tenter de retenir nos cris de plaisir mutuels. Une main plaquée sur sa bouche tandis que je plaquais ma propre bouche contre son torse pour éviter de crier beaucoup trop fort mon plaisir. Si des rôdeurs arrivaient maintenant nous étions de trop bonnes proies pour eux ! Je sentais ses coups de bassin s’accentuer alors que j’avais plaqué ma main sur ses fesses pour l’inciter à s’insérer plus profondément en moi. Et comme si l’on se comprenait sans même parler, je le sentais faire, tout mon corps pouvant ressentir d’une façon encore plus puissante ses coups de rein répétitifs. Chacun d’entre eux faisaient monter d’un cran la dose de plaisir que je recevais et bientôt, je sentais que mon corps allait ne plus supporter cela. Même si nous n’avions pas eut tout le temps que nous voulions de se toucher et de se découvrir, cette fois-ci nous avions pleinement le temps de savourer chacun les orgasmes qui nous submergeaient brusquement. Bientôt, s’en fut trop pour mon corps et je sentais se dernier se cambrer et se tendre quelques secondes avant que celui de Tybalt ne fasse de même, tous les deux foudroyés par un orgasme fantastique. Et malgré tout cela je n’avais aucune envie de que ça s’arrête, j’avais tellement manqué de sexe que j’avais envie que cette orgasme dure aussi longtemps que possible, ainsi je fus ravie de le voir ne pas s’arrêter dans ses mouvements, me permettant de savourer pleinement cette délicieuse brûlure qui envahissait tout mon être. Et quand ses coups de rein ralentirent, j’avais le souffle totalement saccadé, comme si je venais de courir un marathon, le coeur haletant tant nous nous étions dépensés. M’écartant légèrement de lui, je posais mes deux mains sur la table un peu en arrière pour me soutenir, ma tête penchée en arrière tandis que je sentais les derniers frissons de plaisir s’épanouir dans mon corps. Incapable de respirer correctement de longues secondes je plantais mon regard dans le sien, avant que, une fois capable de me tenir qu’avec une seule main, je passais l’autre dans mes cheveux, inspirant et expirant profondément. « Putain, ça fait un bien fou… » soufflais je en affichant un sourire de satisfaction, mon coeur reprenant petit à petit un rythme cardiaque normal.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Jeu 10 Juil - 18:53

]


    VICTORIA & TYBALT

    Guess it's time to change the rules.


    Un plan cul pour tous les deux. En voilà une bonne idée ! Surtout que lorsqu'on avait couché ensemble pour la toute première fois, ça avait été complètement dingue. Et c'était bien pour cette raison là que nous étions déjà en train de remettre ça tous les deux. Je ne voulais plus que ça s'arrête, franchement. J'aurais aimé que cette étreinte dure le plus longtemps possible. Mais il ne fallait quand même pas trop en demander. Nous n'avions baisé qu'une seule et unique fois en tout et pour tout, depuis le début de l'épidémie. Alors forcément, on était trop en manque pour pouvoir se contenir plus longtemps. Le simple fait d'être en elle, me procura un plaisir insensé. Finalement, heureusement qu'elle gardait sa main sur ma bouche, pour m'empêcher de lâcher une plainte de plaisir trop forte. Sans quoi, j'aurais sans doute lâché un trop fort gémissement ou autre. Mais je ne le fis pas. Toutefois, je ne me fis pas prier pour entamer des mouvements de bassin rapides et puissants. Mon bassin percutait le sien assez férocement, et toujours plus vite. Sa main sur ma fesse m'incité à poursuivre toujours plus fort, plus frénétiquement encore. Et je ne me faisais franchement pas prier pour répondre à cette requête silencieuse. Bordel que c'était bon ça ! Tellement bon, que nous jouîmes très rapidement, à quelques secondes d'intervalles. Je serrai les dents pour ne pas gueuler, et laissai ma tête basculer en arrière, paupières closes. Qu'est-ce que c'était bon, bordel ! Sacré pied que nous venions encore une fois de prendre.

    A bout de souffle et le coeur battant la chamade, je la sentis qui se reculait. J'entrouvris les yeux pour la regarder, laissant mon regard errer sur son corps totalement nu et installé devant moi. Elle était sacrément bien foutu en fait. Une belle paire de seins et un ventre plat et musclé, de ce que je pouvais en voir. Et je savais qu'elle avait également un sacré postérieur. Je m'en étais rendu compte surtout quand je l'avais prise dans une position fort alléchante, qui m'avait permit de sentir ses fesses contre moi. « C'était pas mal ... » Confirmai-je l'air de rien, avant de me reculer enfin. Je n'allais pas non plus faire un tas de compliments et tout ça. Ce n'était pas comme si elle même m'en faisait ! Je me reculai donc et récupérai mon pantalon que je renfilai, demeurant torse nu. Tranquillement, je m'approchai de la couchette dont je retirai les couvertures. Poussiéreuses et trouées. Le drap n'avait pas l'air trop mal. Mais personnellement, ça ne me tentait pas franchement. Une fois le matelas totalement nu, je le tournai et me laissai tomber dessus. Je lâchai un faible grognement d'aise. C'était pas le matelas le plus dingue que j'ai vu de ma vie. Mais c'était quand même bien confortable ! Surtout pour quelqu'un qui n'avait pas eut de lit réel, depuis fort longtemps. Je m'allongeai sur le dos, bras croisés sous la nuque et bientôt, les yeux fermés. Putain ce que c'était bien. Ne manquerait plus que Vic installée sur moi. Enfin quand même pas de suite. Fallait le temps de se remettre de tout ça encore.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic Jeu 10 Juil - 19:26


   
Born to be a dreamer

Un putain de bon coup, voilà ce qui me manquait dans cette vie merdique pour me sentir un peu mieux et c’était ce que Tybalt m’offrait ! Un pied tel que tous les deux perdions bien vite les pédales. On était pas les plus doux du monde et encore moins les plus minutieux, mais merde on prenait un pied d’enfer en cet instant ! Chacun de ses coups de rein rendant bien plus difficile la tâche de garder mes gémissements pour moi. Si nous avions été seuls, à l’abris des rôdeurs sans doute que j’aurais gémis bien plus fort alors que là j’étais obligée de me taire, même pendant que je jouissais à quelques secondes de lui, mon corps tremblant de tous les côtés tant j’avais été foudroyée par le plaisir. On pouvait lui reprocher pleins de choses mais Tybalt était bien loin d’être un mauvais baiseur, c’était sans aucun doute. Et tandis qu’il se reculais j’enfilais simplement de nouveau mon sous-vêtement et mon jean, restant la poitrine à l’air, étant certaine que vu la température de mon corps je ne supporterais pas un vêtement de plus. Sans compter qu’il était jeté au sol et que j’avais la flemme de me relever, vu que je tremblais encore légèrement du plaisir qui m’avait attaqué quelques secondes avant.

Pendant ce temps Tybalt lui avait trouvé un matelas pour s’allonger, après l’avoir examiné et retourné. Si on était dans une sacrée merde c’était pas pour autant qu’on allait se contenter d’un matelas rempli de sang de rôdeurs pour dormir, je préférais encore le sol pour ma part ! Mais il avait eut la bonne idée de retourner le matelas qui étrangement, n’étais pas en si mauvais état de l’autre côté. Je terminais de boucler mon pantalon et passais une main dans mes cheveux pour les remettre plus ou moins en ordre avant de lâcher. « Tu baises bien mieux que tu n’écris des chansons. » Le taquinais je avant de m’avancer vers le lit, me retrouvant debout face à lui. « C’était pas mal ouais, mais je suis certaine qu’on peut améliorer ça. » Je n’étais pas du genre à faire des tonnes de compliments mais quand même il avait bien pu voir et même sentir que j’avais pris un pied d’enfer avec lui non ?! Certes en période de crise comme ça, on se contentait de peu mais de ce côté là, je choisissais toujours les meilleurs ! Un peu comme les matelas en fait. « T’es déjà fatigué ? Comment tu faisais sur scène pour tenir en haleine tes groupies si t’es crevé après un coup rapide ? » De nouveau je les taquinais sauf que cette fois-ci je le faisais parce que j’avais une idée en tête bien précise. Si le manque de nourriture et de confort pouvait nous fatiguer grandement, ce n’était pas pour autant que je n’avais pas la force de remettre le couvert, et putain j’en avais déjà envie ! Envie surtout pour une fois de m’amuser un peu plus avec lui, avec son corps et pas seulement me contenter de se déshabiller et d’aller directement au but. Lentement je m’approchais encore du lit pour monter dessus, me mettant à quatre pattes au dessus de Tybalt, ma main courant déjà sur son pantalon pour ouvrir la bouche de sa ceinture. « Il me semblait t’avoir dis que j’étais insatiable. »

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic

Revenir en haut Aller en bas

Guess it's time to change the rules - Ty'&Vic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-