☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Sam 19 Juil - 18:11



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Le temps avait beau passer, rien ne semblait vouloir changer. Pas même évoluer. Si ce n'est ma relation avec Victoria, qui était bien plus calme et gentillette que par le passé. Même si ce n'était pas non plus la plus grande histoire d'amour que l'humanité eut connu. Pour ça, encore aurait-il fallut que nous formions un couple tous les deux ! Ce qui n'était aucunement le cas, qu'on se le dise. Toutefois, même si elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait pour le nier et montrer le contraire, il y avait quand même un petit quelque chose ! La haine semblait avoir totalement disparu. Et comme elle le disait si bien elle même, nous formions maintenant une équipe. A deux, soit, mais une équipe quand même ! Bref, il y avait autre chose que du sexe pur et dur entre nous. Et je ne pouvais nier le fait que ça me plaisait pas mal tout ça. Et que j'avais bien envie que ça continue sur cette lancée. J'étais presque amusé devant le fait qu'on ne dormait jamais bien loin l'un de l'autre, nuit après nuit; C'était sans doute complètement con. Et sans doute même que si elle avait été consciente de tout ça, elle m'aurait sèchement remit à ma place. Mais tant pis. Je ne pouvais pas m'arrêter d'apprécier ça, même pour lui faire plaisir. Et puis de toute façon, ce qu'elle ignorait ne pouvait pas lui faire le moindre mal. Et c'était le cas de mes pensées la concernant. Ou nous concernant nous.

    Bref, je préférais encore largement profiter du peu que nous avions, plutôt que de prendre le risque de tout foutre en l'air, en ouvrant un peu trop la bouche. Ce n'était pas si terrible que ça en plus. En tout cas, tout ça me convenait à moi. Et ce soir là comme bien souvent, ce fut tourné dans sa direction, que je m'endormis. Jusqu'à maintenant, personne ne semblait s'être rendu compte de quoi que ce soit. Et c'était tant mieux ! Parce que j'étais à peu près certain que si des rumeurs commençaient à courir à notre sujet, elle allait vouloir tout arrêter. Ce que je n'étais pas prêt à accepter pour ma part ! Enfin dans l'immédiat, dormir semblait être un bon plan. Le meilleur, même ! Raison pour laquelle j'eus tôt fait de sombrer dans le sommeil. Mais il me sembla qu'il ne s'était écoulé que quelques petites minutes à peine, quand je fus brutalement tiré de mon sommeil. Enfin ce n'était pas si violent que ça ce qui était en train de se passer à deux petits mètres de moi. Juste Victoria qui commençait à pas mal s'agiter dans son sommeil. Elle marmonnait des trucs que je ne comprenais pas et, bientôt, sembla se débattre. Plus inquiet pour elle que pour les autres qu'elle risquait de réveiller, je me redressai et m'approchai bien vite d'elle. Assit à ses côtés, je posai une main douce sur l'une de ses épaules, et l'autre sur ses cheveux et tentai de murmurer son prénom, d'une voix la plus basse et la plus douce possible.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Sam 19 Juil - 18:36


   
Time to pray your god, sweetheart

Depuis le début de l’épidémie, dormir paisiblement était un luxe que nous ne pouvions pas tous nous offrir, tout le temps. Quand nous n’étions pas de garde, nous n’étions jamais parfaitement endormis non plus, chacun avait toujours une oreille tendue en cas de danger, près à se réveiller et agir rapidement pour se défendre. Mais ce soir, éreintée par des journées bien chargées et des nuits courtes, à peine m’étais-je allongée près de Tybalt que je m’étais endormie aussitôt. J’ignorais pourquoi à chaque fois je me retrouvais près de lui, mais ces derniers temps nous n’étions jamais bien loin l’un de l’autre quand il s’agissait du coucher. Bon d’accord, parfois la raison était simple : il était beaucoup plus facile et commode de se glisser discrètement l’un vers l’autre et se retrouver l’un dans l’autre quand nous n’avions pas vraiment sommeil. Tout ceci bien sûr uniquement dans des lieux où les autres ne risquaient pas de se réveiller et de nous surprendre bien sûr ! Même si au fil du temps nous étions devenus les rois de la discrétion quand il s’agissait de nos parties de baise endiablées. Mais bref, ce soir il n’y avait rien de tout ça et je ne me sentais même pas la force de garder les yeux ouverts bien longtemps.

Le problème avec de genre de sommeil, c’était qu’ils étaient le meilleur moyen de rêver. Un lourd sommeil d’où il était difficile de sortir était le théâtre parfait des souvenirs transformés  en rêve. Précisément pour moi il s’agissait plutôt de cauchemars qu’autre chose. D’abord, le début de l’épidémie, tel que je l’avais vécut et bien vite, un bond dans le futur qui m’amena directement à cette fameuse nuit avec Rebecca, la nuit de sa mort. Comme prisonnière de mon esprit j’étais parfaitement consciente de la scène qui allait se dérouler devant mes yeux et malgré tous mes efforts je ne parvenais pas à m’extirper de ce rêve. Ainsi, je revoyais parfaitement ma petite soeur rire aux éclats, trop fort alors que je venais de lui faire une blague, tout en dégustant les vivres que j’avais réussi à ramener de mon dernier raid. Chut, ne ris pas si fort ! J’avais envie de plaquer ma main sur sa bouche et l’empêcher de rire, sachant parfaitement ce qu’il se passerait après. Et bien vite, l’attaque, trop vite pour que je puisse profiter une nouvelle fois de son visage d’ange. Moi bloquée par des rôdeurs et elle qui se fait mordre. Je me débats aussi bien dans mon rêve qu’en vrai, ignorant que je venais de réveiller Tybalt. Le corps de Becca couvert de sang entre mes bras et mes larmes qui coulent, que ce soit dans mon rêve où bien en vrai. Et brusquement une main sur mes cheveux… Non attends, ça c’est vrai ! J’ouvre brusquement les yeux, le souffle haletant et les joues humides pour me retrouver face à… Tybalt. La respiration totalement saccadée comme si nous venions de baiser, je le regarde fixement avant de -sans savoir pourquoi- me jeter brusquement à son cou et dans ses bras. Sans doute un peu pour tenter de dissimuler les larmes qui coulaient toujours sur ma joue. « J’ai fais un cauchemar… » Murmurais je d’une voix faible, encore brisée par mon manque de souffle.  

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Sam 19 Juil - 19:28



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Il fallait être idiot pour ne pas se rendre compte que les choses avaient pas mal changées entre Victoria et moi même. Ne serait-ce que parce que quand nous nous croisions, elle n'avait plus les mêmes paroles mauvaises à mon encontre. Après, il est certain que nous cachions quand même bien notre jeu. Et qu'il semblait parfaitement impossible de réaliser que nous étions en train de laisser s'installer une certaine complicité entre nous. Même si ce n'était pas un changement de relation radicale, il y avait quand même vachement de mieux. Et pour moi, c'était tout ce qui comptait pour le moment. Je ne m'attendais pas à ce que notre relation devienne celle que nous avions dans mon dernier rêve en date. Je n'étais pas assez naïf pour croire cela possible. En attendant, je tâchais de ne jamais en faire trop pour ne pas la faire fuir. Ca, ce serait quand même trop con ! Malgré tout, quand cette nuit là elle commença à sérieusement s'agiter dans son sommeil, je ne pu m'empêcher d'avoir un geste doux à son encontre. Puisque je la rejoignis pour la réveiller le plus en douceur possible. J'osais espérer qu'elle n'allait pas trop mal réagir. Inconsciemment, elle pourrait m'en coller une bonne. Consciemment ... Eh bien je ne savais pas trop. Mais peut-être qu'elle n'allait pas du tout apprécier que j'ai un geste aussi sympa et doux à son encontre. Et si elle s'imaginait que je profitais de son semi-sommeil !? Non, quand même. Elle ne me détestait plus à ce point ...

    Mais finalement, je fus sacrément surpris par sa réaction. Plutôt que de me repousser ou autre de ce genre, elle se redressa subitement et enroula fermement ses bras autour de mon cou. Alors celle là, si je m'y attendais ! Enfin même si j'étais super surpris par son geste, je ne me fis pas prier pour enrouler mes bras autour de sa taille, avec fermeté. « Et ce n'était qu'un cauchemar. Ca va maintenant. » Soufflai-je d'une voix qui se voulait apaisante, venant glisser l'une de mes mains dans ses longs cheveux bruns, pour la rassurer tant bien que mal. Je n'étais plus franchement habitué à avoir ce genre de gestes à l'encontre de qui que ce soit. Jamais rien d'aussi doux en tout cas. J'espérais donc ne pas être trop maladroit dans ce que je faisais. « Tu veux qu'on sorte prendre un peu l'air ? » Proposai-je doucement, en me reculant un peu pour pouvoir la regarder. Je ne faisais que l'apercevoir vu que nous étions en pleine nuit. Mais la lueur de la lune était suffisante pour que je puisse voir son visage briller de larmes. Du plat de ma main qui n'était plus dans ses cheveux, je vins essuyer ses joues avec douceur. « Il fait sans doute un peu froid dehors, mais on peut emmener l'une de nos couvertures. » Précisai-je doucement. je lui aurais bien demandé de quoi parlait son rêve, pour l'avoir mise dans un tel état. mais je n'étais pas certain d'oser.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Dim 20 Juil - 3:41


   
Time to pray your god, sweetheart

Tybalt et moi étions deux partenaires solides, pas comme un couple non, mais comme une équipe, comme je lui avais dit il y a peu de temps. Je m’étais moi-même étonnée de mes propres paroles qui étaient quand même un peu étranges venant de ma part, lui même devait être autant perdu que moi au final. Mais c’était vrai, que ce soit dans la vie du campement ou autre, nous étions devenus deux redoutables partenaires ! Même au combat maintenant, quand on tombait sur des rôdeurs, on pouvait parfois avoir l’impression que l’on s’entraidait histoire de s’amuser ! Enfin, quand nous étions plus sérieux dans nos moyens de défense, je savais toujours qu’il était là pour assurer mes arrières et que j’étais moi même là pour protéger les siennes et personne ne pouvait nier le fait qu’ainsi, nous étions encore plus forts qu’avant. Pourtant, nous ne nous étions pas plus rapprochés que ça, sentimentalement parlant ! Il était toujours Tybalt à mes yeux mon plan cul avec le qui j’aimais baiser dès qu’on en avait l’occasion et rien de plus et c’était parfait comme ça ! Bien sûr, je ne le laissais jamais totalement tranquille et lui lançais toujours quelques piques à propos de sa musique histoire qu’il ne s’habitue pas trop à ma gentillesse !

Pourtant à mon réveil brusque, j’eus un geste en totale contradiction avec notre type de relation ! Sans même réfléchir une seule seconde, je me mettais dans ses bras pour.. Un câlin de réconfort. Ouais, tout con. Et le pire, ce fut sans doute que ses bras autour de ma taille me firent du bien, un bien fou. Sauf que je ne préférais pas l’avouer, parce que c’était vraiment trop étrange, c’était Tybalt quand même ! Des jours auparavant, à peine m’aurait-il touché qu’il aurait reçu menaces et coups en même temps et voilà que cela venait de moi ! Pour ma défense, j’étais quand même totalement retournée par le rêve que je venais de faire ou plutôt, le souvenir que je venais de revivre, aussi intense et vraisemblable que lorsque cela s’était produit réellement. «Ce n’était pas un rêve… Mais un souvenir. » Je le lui précisais et pourtant il n’avait pas forcément à le savoir, sauf que là, honnêtement je n’avais pas la tête à penser aux distances que je voulais garder entre nous et de toute manière, vu ma position je ne pouvais pas dire que je les respectais. Sa main dans mes cheveux m’apaisait tout autant que lorsqu’il me serrait contre lui, ce qui était assez perturbant mais pas déplaisant. « Oui… Les autres vont se réveiller sinon. » Il était hors de question pour moi qu’ils me voient dans un tel état, le visage en larmes. Pas pour longtemps d’ailleurs car bien vite la main de Tybalt vint balayer les larmes qui avaient coulé, encore un geste qui lui aurait valu une gifle à une autre époque mais là.. Je lui en étais presque reconnaissant en fait ! L’idée de sortir dans le froid ne me faisait pas peur, au contraire j’avais l’impression d’étouffer horriblement ici. « Oui.. je la prends. » Je me sentais bête à ne pas être capable de me reprendre, mais cela m’était tout bonnement impossible pour le moment, j‘avais encore bien trop en tête encore le visage sans vie de ma petite soeur, étendue entre mes bras. Si bien que, bien contente de la proposition de Tybalt, j’attrapais ma propre couverture pour la prendre contre moi.  

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Dim 20 Juil - 22:21



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Être là pour Victoria quand elle semblait en avoir le besoin, c'était juste une évidence pour moi. Je n'avais aucune hésitation quand je me devais d'agir à son encontre. Ainsi, quand elle me tira de mon sommeil en s'agitant dans le sien, ce fut sans hésiter que je la rejoignis pour tenter de la réveiller en douceur. Et je compris qu'elle avait réellement besoin de moi, au vu de la façon avec laquelle elle s'accrocha à moi. Ses mots, toutefois, me glacèrent le sang. Un souvenir ? C'était un souvenir qui venait de la faire se secouer de la sorte dans son sommeil ? Donc, un très mauvais souvenir, à n'en pas douter ... J'étais surpris qu'elle m'en fasse mention. Finalement, peut-être qu'elle avait réellement besoin et envie d'en parler ! Mais si tel était le cas, je préférais autant que l'on soit seuls. Je ne voulais pas que tout le monde sache son histoire. Ca ne les regardait pas ! Et puis j'avais envie d'être seul avec elle pour pouvoir la rassurer et l'apaiser, vu l'état dans lequel elle était actuellement. Et puis je ne doutais pas qu'elle ne voulait pas qu'on la voit dans cet état. J'étais déjà surpris qu'elle me laisse, moi, la voir ainsi. Elle aurait pu me repousser et me dire de dégager. C'était tout à fait le genre de réaction qu'elle aurait eut avant tout ça. Avant que notre relation ne prenne une telle tournure et que l'on devienne de bons partenaires. Presque des amis, avais-je même envie de dire.

    Je me levai sans un mot, enfilai ma paire de chaussures dans laquelle je glissai mes couteaux au cas où, puis récupérai ma batte de base ball. Ne jamais sortir sans être armé. C'était la règle numéro une, au moins ! Se faire attaquer était devenu trop fréquent et je ne tenais pas du tout à ce que l'un de nous y passe. Tout ça pour un souvenir douloureux qui était venu hanter les nuits de Victoria. Bref, il fallait toujours être prudent. Une fois tout ça fait, je m'emparai doucement de sa main pour l'embarquer avec moi. Ce n'était pas une promenade ni rien, mon geste n'était pas romantique ou trop proche. C'était juste pour qu'elle me suive et pour la guider. J'ignorais si elle pleurait encore ou non. Peut-être que ses larmes lui obstruaient la vue. Je voulais donc être là pour compenser ça ! Etre ses yeux en gros ! Une fois à la porte, j'ouvris prudemment et lentement la porte et sorti. J'attendis qu'elle en ait fait de même, pour fermer la porte derrière elle. Je la guidai jusqu'à l'arrière de la petite cabane et pris place sur les petites marches de bois. Je m'emparai de la couverture pour l'enrouler autour de moi et l'attirer elle, entre mes jambes, sur la marche inférieure. Je la pris ensuite dans mes bras ,en enroulant la couverture autour d'elle. Ainsi, on devrait pouvoir se tenir chaud l'un et l'autre ! « Est-ce que tu veux en parler ? » Tentai-je doucement, sur un ton assez incertain.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Dim 20 Juil - 22:44


   
Time to pray your god, sweetheart

Je pensais chaque jour à Rebecca, il n’y avait pas une seule journée sans que son visage ne vienne hanter mes pensées, seulement il y avait une grosse différence entre penser à elle et chérir son souvenir et me mettre à revivre sa mort durant la nuit. J’étais forte, je le savais, mais si j’avais bien un point faible c’était ça, toutes ces images d’elle inanimée, que je me retrouvais à achever définitivement pour lui épargner un avenir de zombie répugnant. Mon cauchemar avait été si réel, que cela m’avait réveillé dans un état de panique presque aussi fort que lorsque j’avais vécut cette scène tragique, si bien que j’avais cherché le réconfort qui m’avait manqué le soir de la mort de Becca, dans les bras de Tybalt. Si il y avait bien une chose que j’aurais pensé impossible quelques temps avant encore, c’était bien ça : moi me retrouvant dans ses bras, larmes sur le visage, mais il fallait bien s’en rendre compte et se l’avouer, Tybalt et moi n’étions plus les deux étrangers l’un envers l’autre que nous étions avant. On formait une équipe solide, un partenariat explosif qui me donnait parfois l’impression que, tant que nous étions tous les deux ensemble, aucun zombie ne pourrait jamais nous atteindre. C’était sans doute une illusion un peu dangereuse, le fait de se croire ainsi invincibles n’était sans doute pas quelque chose de prudent, mais c’était ce que je ressentais.

Et une fois de plus ce fut sur lui que je pu compter pour me protéger ce soir. Me protéger de mes propres démons intérieurs et de la curiosité des autres à mon égard. Je fus réellement étonnée de voir à quel point il avait pu apprendre à me connaître, en comprenant par exemple qu’il me fallait sortir pour éviter que tout le monde ne soit au courant de ma mauvaise nuit. Beaucoup de gens pleuraient souvent dans notre groupe, que ce soit de désespoir ou pour d’autres choses et pourtant je préférais me couper la main plutôt que de me laisser aller devant les autres de la sorte. Et Tybalt le savait, il l’avait parfaitement compris. Je me demandais à quel point il serait capable de me connaître. La couverture contre moi, je lui donnais mon accord pour sortir et le laissais faire quand sa main attrapa la mienne. Il prenait les armes, et moi le confort de la couette, après tout il avait bien assez d’armes pour deux, inutile que je prenne les miennes. Je le suivais dans le silence le plus total pour ne pas éveiller les autres, ayant l’impression d’être une petite fille en cet instant, à le suivre ainsi, guidée par sa main dans la mienne, les joues encore humides même si petit à petit, je parvenais à me reprendre. Une fois assis, j’eus un frisson de bien être en sentant la couverture se refermer autour de moi et me bercer de sa douche chaleur. La position que l’on adoptait m’aurait sans doute révoltée à une époque et je me serais sans doute levée en gueulant que je préférais encore crever de froid que de me retrouver contre lui de la sorte, et pourtant là, je laissais mon dos se poser contre son corps, l’arrière de ma tête se calant contre son torse. J’étais quand même sacrément contente de ne pas avoir à le regarder en face, n’ayant aucune envie de lui montrer le spectacle pathétique de mes yeux rougis par les larmes. « J’ai rêvé du jour où ma petite soeur a été tuée… » Murmurais je après un très, très long moment de silence quand il m’avait demandé si je souhaitais en parler. Finalement, c’était sans doute mieux de le faire, ne serait-ce qu’une seule fois dans ma vie. « J’avais trouvé de la nourriture ce soir là et elle était heureuse. Elle avait que onze ans alors elle parlait trop fort parfois et ce soir là, elle a rit un peu trop fort. » Commençais je à raconter les yeux fixés sur un point invisible face à moi. « On a été attaqués. Au début j’arrivais à nous défendre mais à un moment j’ai été plaquée au sol par un rôdeur. Pendant ce temps un autre s’en est prit à elle...Quand j’ai réussi à dégager les deux, c’était trop tard… » Soufflais je en serrant les poings violemment, la rage que j’éprouvais depuis ce soir là m’envahissant de nouveau. « Ce salopard l’avait mordue, et elle a fini de se vider de son sang dans mes bras. » Je fermais les yeux un bon moment, mâchoire serrée, presque à deux doigts d’espérer qu’un rôdeur n’apparaisse pour que je puisse lui faire la peau et me détendre. « Et j’ai fais ce que j’avais à faire pour lui éviter de finir en cadavre ambulant. » Détail un peu glauque sans doute, mais c’était presque une obligation de lui dire que je n’avais pas laisser ma petite soeur se déshonorer en devenant un rôdeur. J'ignorais pourquoi je lui racontais ça avec tant de détails, peut-être qu'au fond il s'en foutait. Il n'avait jamais su que j'avais eut une petite soeur, comme personne dans le groupe d'ailleurs alors franchement, savoir qu'elle était morte n'allait rien changer.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Dim 20 Juil - 23:57



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Dans le fond, j'ignorais encore tout de Victoria, ou presque. En tout cas, je ne connaissais pas tout à fait son passé. j'ignorais pourquoi jusqu'à récemment, elle refusait autant de se laisser approcher. J'avais bien compris qu'elle ne voulait pas s'attacher, par peur de perdre la personne ensuite. Mais je ne pouvais pas savoir qu'une chose similaire lui était arrivée par le passé. Enfin, c'était même pire que ça. Je le compris quand elle mentionna sa soeur. J'ignorais complètement qu'elle en avait une. Comme j'ignorais ... Tout le reste en fait ! Je fermai les yeux et retins un faible soupir. Je n'osais imaginer comme ça avait du être horrible et douloureux pour elle. Et comme revivre cette atroce scène en plein sommeil, devait être dur... Serrant la couverture d'une main pour la maintenir fermée devant elle, je glissai l'autre sur son corps pour la refermer autour de l'un de ses bras. C'était ma façon, hésitante et maladroite, de lui faire comprendre que j'étais là pour elle. Qu'elle pouvait s'accrocher à moi si besoin. Mais surtout, se confier. Si elle le souhaitait. Je ne tenais surtout pas à la brusquer en lui donnant l'impression qu'elle n'avait pas le choix. Parce qu'elle l'avait, pour sûr ! Et c'était sans doute bien parce que je ne l'obligeais à rien, qu'elle décida de prendre la parole pour m'expliquer ce qui la tourmentait tant. A me raconter l'horreur qu'elle avait bien pu vivre depuis l'épidémie. Certes, ce n'était qu'un épisode. Mais sans aucun doute le plus marquant de tous ...

    « Je suis tellement désolé Vic ... Victoria ! » Me rattrapai-je en grimaçant. Je n'avais pas le droit de lui donner de surnom. je me l'interdisais pour des raisons tout à fait évidente. Je ne voulais pas lui donner une bonne raison de se détacher tout à fait de moi et tout ça ...Je tenais beaucoup plus à elle que je ne voulais bien le montrer et je ne tenais pas à la perdre à cause de ça. Surtout pas ! C'était un risque que je refusais de prendre, parce qu'elle était la personne la plus importante pour moi à l'heure d'aujourd'hui. « Je suis certain qu'elle est mieux maintenant et grâce à toi. Elle n'a plus à supporter ce monde d'horreurs ... » Soufflai-je doucement, en caressant distraitement son bras de mon pouce, sous la couverture. j'ignorais quoi lui dire. Tant je craignais de faire une bourde, surtout. Mais aussi parce que je ne savais pas ce que j'avais le droit de dire et ce que j'avais intérêt de taire. Je lui ferais bien remarquer que notre monde n'était définitivement plus un monde pour les enfants aussi jeunes. Mais je ne voulais pas qu'elle le prenne mal, par exemple. Doucement et parce que je ne savais que dire, je vins enfouir mon visage dans son cou. Je voulais surtout qu'elle sache que moi j'étais là. Et il y avait peu de chance pour que je la laisse tomber en disparaissant à mon tour. J'étais bien trop coriace pour cela !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Lun 21 Juil - 0:22


   
Time to pray your god, sweetheart

J’avais toujours été persuadée que je parviendrais à sauver Rebecca toutes les fois que cela serait nécessaire. Je m’étais promis que jamais elle n’aurait à subir la moindre horreur, quitte à la laisser vivre dans son monde de bisounours sans jamais qu’elle n’ait besoin de se rendre compte que le monde avait changé. Certes, elle n’était pas une enfant stupide et avait tout de suite compris que plus rien ne serait comme avant, mais j’avais toujours réussi à lui cacher la vision peu ragoutante des rôdeurs cherchant à nous dévorer. Elle les voyait plus comme des méchants monstres que comme d’anciens humains qui cherchaient maintenant à se nourrir du peu de survivants qu’il restait dans le monde. J’avais sans doute été un peu trop prétentieuse de croire que je serais capable de la protéger tout le temps, peu importe les conséquences et ma prétention avait été sévèrement punie. Le jugement avait été sans appel et ma sanction avait été de perdre l’être qui m’était le plus cher au monde. Même avant l’épidémie quand je ne travaillais pas je passais le plus clair de mon temps avec elle, je préférais largement sa compagnie à elle que celle des autres. Rebecca était si pure et innocente que sa candeur avait quelque chose de relaxant. Depuis qu’elle était morte, tout était devenu beaucoup plus sombre alors que même lors de l’épidémie quand elle était près de moi, elle semblait à elle seule parvenir à éclaircir les ténèbres autour de nous.

« Elle préférait m’appeler Vicky… » Soufflais je alors que je ne tiltais même pas vraiment sur le fait que c’était Tybalt qui venait de me surnommer autrement. En d’autres circonstances bien sûr il se serait pris une belle réflexion en pleine tête et l’ordre de ne plus jamais recommencer. Mais ça, c’était bien avant que notre relation n’évolue au point que désormais j’étais capable de me confier à lui. Chose que j’avais évidemment chercher à éviter le plus possible et désormais, il pouvait très aisément comprendre pourquoi. Je n’avais aucune envie qu’il devienne le prochain « Becca », la prochaine personne que je risquais d’aimer et de perdre par la suite. Je frémissais légèrement en le sentant sa main se refermer autour de mon bras mais mon frisson n’avait rien à voir avec le froid. Son geste, comme une manière de dire « je suis là » me fit pousser un léger soupir de soulagement, sans que je ne sache trop pourquoi. « La laisser mourir dévorée n’est pas réellement quelque chose dont je vais me féliciter. Je me devais de la protéger. » J’aurais plutôt préféré une mort douce, si jamais elle n’avait pas supporté de vivre un monde comme celui-là, quelque chose qui la ferait dormir et ne plus jamais se réveiller, mais la mort qu’elle avait eut n’était pas quelque chose que je pouvais considérer comme bien, même si en effet il avait raison sur le fait qu’elle n’avait plus à assister à toutes les horreurs que nous offrait ce nouveau monde. Lentement, j'avais senti le visage de Tybalt se caler dans mon cou, une nouvelle fois dans une position qu'autrefois je n'aurais jamais accepté. Pourtant, bien loin de le repousser je laissais ma joue se coller contre la sienne, le regard toujours perdu droit devant moi, un peu comme si j'étais ailleurs, quelque part dans les limbes de mon passé. « C’est ton tour. » Je me doutais bien que Tybalt lui aussi avait du perdre des proches, peut-être bien plus que moi même. J’avais perdu ma soeur et je ne  doutais pas que mes parents devaient désormais errer en quête de chair fraîche. Je ne comptais pas non plus être la seule à parler ce soir, ne serait ce que parce que le simple fait de parler de Becca me mettait dans une colère noire et m’était vraiment difficile. J’avais réussi pendant ces quelques minutes mais je ne tiendrais pas très longtemps, je préférais largement l’entendre parler lui.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Lun 21 Juil - 22:10



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Involontairement, je raccourcis son prénom, pour lui donner un petit surnom. Celui là même que j'utilisais dans mon rêve, où nous étions un couple sur le point d'être parents. Je ne voulais pas lui donner une bonne raison de se détacher de moi sur le champ. Raison pour laquelle je me rattrapai aussitôt pour terminer son prénom. Je ne su trop comment prendre le fait qu'elle mentionnait le surnom donné par sa soeur. Etait-ce une invitation pour que je puisse faire de même ? Ou juste parce qu'elle s'en rappelait à voix haute ? Je ne voulais pas faire de connerie, encore une fois. Alors je n'allais pas prendre un tel risque de sitôt, préférant demeurer le plus prudent possible et toujours prendre des pincettes avec elle, surtout ! « Moi j'aime beaucoup ton second prénom, surtout ... » C'était plus une taquinerie qu'autre chose pour le coup. J'adorais l'embêter avec celui ci, depuis un bon bout de temps maintenant. Si au départ je n'osais pas trop l'emmerder avec ça, j'avais fini par me faire une raison quand elle même n'avait de cesse de se payer ma gueule avec ou sans bonne raison ! Il fallait bien que je fasse quelque chose pour me défendre. Alors je m'étais un peu moqué de son second prénom. Mais ça n'avait pas duré, pour la simple et bonne raison que je n'étais pas du tout ce genre de mec, à se payer la tronche de qui que ce soit. Même de ceux qui commençaient ce délire avec moi ...

    « Victoria, tu ne peux pas te protéger toi et protéger tes proches aussi. Je suis vraiment désolé que tu ais perdu ta soeur comme ça. Mais aujourd'hui, il est difficile de se maintenir en vie, soi même, plus une autre personne. Aider, oui. Mais tout faire, c'est impossible. » Tentai-je de lui faire entendre raison, d'une voix la plus douce possible. Et puis basse également; Parce que ce serait trop con qu'un zombaque rôdant les parages nous entende et rapplique sur le champ pour nous bouffer. Je n'avais franchement pas envie que l'on finisse comme ça tous les deux. Pas aussi rapidement. Voir jamais, si tant est que cela puisse être possible. Un peu d'espoir ne me ferait pas grand mal à vrai dire ! « Tu as fais tout ce que tu pouvais pour l'aider Vic. Et tu l'as empêché de se transformer. » Ajoutai-je ensuite, réutilisant ce surnom sans vraiment m'en rendre compte ce coup ci. Je me figeai un peu quand elle me souffla que c'était mon tour. Mon tour ? De tout lui raconter ? Je n'avais pas grand chose à dire ... « Y'a rien à dire tu sais ... Je n'ai jamais retrouvé le moindre de mes proches. Et je suis pourtant issu d'une famille nombreuse ... » Me contentai-je de l'informer, avec un vague haussement d'épaules. Je tentais généralement de ne pas trop y penser. Parce que je m'étais fais une raison. Ils étaient sans doute tous morts. « J'étais en tournée à Vancouver quand ça a commencé. Le temps que j'arrive à Los Angeles, il n'y avait déjà plus personne. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Lun 21 Juil - 22:32


   
Time to pray your god, sweetheart

Le temps où je ne supportais pas du tout la présence de Tybalt était bien révolue, maintenant j’acceptais même de me retrouver entre ses bras et lui faire des confidences. Il n’y avait rien de romantique dans tout cela, nous étions juste deux… amis. Deux amis qui tentaient de se remonter le moral, ou plutôt l’un tentant de redonner le moral à l’autre même si je savais que tôt au tard je passerais outre ce moment de faiblesse, ne serait-ce que parce que je savais parfaitement que je pouvais pas lmd laisser aller de la sorte trop longtemps. Nous en étions même au point où le fait qu’il me donne un surnom ne me dérangeait pas, après tout je l’avais appelé « connard » pendant très longtemps, je n’allais pas m’offusquer si lui raccourcissais mon prénom ! « Ne commence pas à jouer au con… » Le prévenais je d’une voix un peu plus ferme, juste pour bien lui montrer qu’il ne devait pas commencer à déconner. Bon bien sûr je savais parfaitement qu’il ne faisait pas ça pour m’énerver mais plus pour me taquiner, tout comme ma propre phrase n’était pas une réelle attaque. « Et de toute façon depuis quand t’aime bien quelque chose en moi, toi ? » Une pensée plutôt… Vraie. A une époque jamais je n’aurais cru que l’on parviendrait à s’entendre, ni même encore à se trouver des qualités. Ou même s’apprécier tout court ! A croire que tout était possible durant l’apocalypse.

« Je le sais, bien sûr que je le sais ! Mais merde c’est ma petite soeur, tu crois que je vais accepter de l’avoir perdue avec la simple excuse que je ne pouvais pas tout faire ? Jamais. » Je gardais en tête qu’autour de nous certains rôdeurs devaient traîner et qu’il ne fallait pas hausser la voix. Je savais que Tybalt avait parfaitement raison et pourtant je ne parvenais pas à accepter la mort de Becca pour autant, c’était bien trop injuste. Si j’avais pu jeter un autre enfant aux pieds des rôdeurs pour la sauver elle, oui je l’aurais fait. Sauf que je préférais garder cette pensée un peu trop égoïste et mauvaise pour moi, sachant que cela pouvait risquer de choquer Tybalt. « Oui… Pendant un instant débile j’ai hésité, en me disant que peut-être elle serait immunisée, tu sais, genre l’exception ? » Avouais je alors en regardant vers le sol. Qui n’avait pas espéré qu’au fond une morsure de rôdeur ne transforme pas ? Qui n’espérait pas être le chanceux avec un système immunitaire en béton? « C’est incroyable les conneries qu’on peut penser parfois! » Parce que je savais parfaitement que ce n’était pas possible, qu’elle aurait fini avec ce regard vide et ce teint blafard, bien loin du joli petit visage d’ange qu’elle avait. Finalement, je préférais changer de sujet, et si l’on ne parlait pas de moi il valait mieux parler de Tybalt, parce qu’au fond, j’ignorais tout de lui alors que lui commençais à en savoir pas mal à mon sujet. Moi qui l’imaginais en fils unique chouchouté, j’étais bien étonnée de l’entendre dire qu’il venait d’une famille nombreuse. Peut-être que comme moi, il ignorait ce qu’était devenu le reste de sa famille. Apparemment oui. « Tu penses qu’ils ont réussi à survivre ? » Demandais je alors en tournant légèrement ma tête sur le côté, pas trop non plus car son visage était encore très proche du mien, mais juste assez pour pouvoir glisser mon regard dans le sien.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mar 22 Juil - 0:21



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Tenter de détendre l'atmosphère maintenant, ce n'était peut-être pas une très bonne idée. J'allais me prendre un sale coup de la part de Victoria, et se serait bien fait pour moi, parce que tout à fait mérité ! M'enfin j'essayais quand même. Mon but n'était pas de l'énerver. Et à son ton, je compris bien qu'elle ne l'était pas. Pas encore tout du moins. J'avais quand même l'impression d'être sur une pente dangereuse. « Je plaisante qu'à moitié. Je l'aime vraiment bien ce prénom. » Affirmai-je sur un ton beaucoup plus sérieux ce coup ci. Qu'elle ne pense pas que j'étais encore en train de la taquiner, alors que j'étais tout à fait sérieux. Je plissai un peu le nez à sa question. Je n'allais quand même pas lui énumérer les nombreuses choses que j'aimais chez elle. Sans quoi, il était certain qu'elle allait très rapidement prendre la fuite. Et je ne pourrais alors que m'en prendre à moi même pour le coup ! Bref, ce serait mérité pour ma tronche quoi. « Ben c'est pas nouveau que j'aime bien des trucs chez toi. Genre j'aime ton corps depuis des lustres. » Lui fis-je remarquer, l'air de rien, en tentant quand même de dissimuler le fait que je n'aimais pas que ça. Ou voir carrément, que ce n'était pas la chose que j'aimais le plus chez elle. C'était une évidence. Mais le lui dire reviendrait presque à signer mon arrêt de mort. Ce n'était pas que je tenais beaucoup à la vie, mais quand même ...

    Alors qu'elle était un peu en train de hausser le ton, j'eus le réflexe de poser un doigts délicat sur sa bouche. Ce n'était pas que je voulais l'empêcher de parler non plus. Mais je n'avais pas franchement envie que l'on se fasse entendre ! « Je sais Victoria, je sais. Seulement, tu ne peux pas vivre avec cette culpabilité. Notre 'vie' actuelle est bien assez merdique sans ajouter ce genre d'état d'âme. » Lui fis-je doucement remarquer, dans l'espoir de l'apaiser. Je n'aimais pas savoir qu'elle culpabilisait et tout ça. Même si c'était on ne peut plus normal et humain ! Je soupirai doucement à sa nouvelle remarque. Sur le fait qu'elle s'était imaginée que sa soeur pouvait être immunisée. C'était normal dans le fond. Tout le monde devait avoir cet espoir, au fond de lui. « Mais tu n'as pas perdu la raison pour autant, à vouloir la laisser se transformer, juste pour voir par toi même ... » Remarquai-je doucement, en continuant de la serrer doucement contre moi et de garder ma main sur son bras. Jusqu'à ce qu'elle ne m'interroge sur ma famille et que je ne perde un peu pied avec la réalité. C'était douloureux de parler d'eux, vu que je ne les avais jamais retrouvé. Aucun d'entre eux. Je gardai le regard dans le vide durant de longues secondes, avant de baisser à demi la tête pour planter mon regard dans le sien et afficher un bien faible sourire. « Je ne pense pas ... » Avouai-je doucement. J'espérais presque qu'ils étaient morts rapidement, pour ne pas avoir vécu trop d'horreurs ... « Parfois j'aime me dire qu'il y a au moins un survivant. Et en général je pense à mon frère qui était flic ... Puis je me dis que c'est impossible. Il était marié et avait un bébé ... Je pense qu'il aurait préféré mourir que les laisser vivre dans ce monde ... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mar 22 Juil - 0:43


   
Time to pray your god, sweetheart

Il m’avait souvent taquiné sur mon second prénom, en même temps qui ne l’aurait pas fait ? Mais bon, je lui avais toujours bien rendu la monnaie de sa pièce; Et même si ce soir j’étais un peu faible comparativement à d’habitude, je n’allais pas lui laisser reprendre le dessus si facilement ! Ainsi, gentiment mais fermement je le remettais à sa place, lui rappelant qui entre nous était le plus fort pour taquiner l’autre. « Contente toi de Vic, c’est mieux. » Oui je lui donnais clairement l’autorisation de le faire bien que tout à l’heure il n’avait pas attendu pour. Je préférais toujours ça que mon deuxième prénom et j’espérais que la technique du « je te donne le droit de faire ça pour que tu oublies que tu voulais faire ça » fonctionnerait, du moins pour ce soir. J’étais pas vraiment d’attaque pour une série de piques ni quoique ce soit, j’avais plutôt envie que l’on reste tranquilles, pour une fois. «Attends attends… Depuis des lustres ? Donc depuis avant qu’on couche ensemble ? Donc … Tu me matais déjà bien avant ? » Concluais je en haussant les sourcils, assez étonnée de cette petite découverte. Certes Tybalt était un homme mais vu les relations qu’on entretenait tous les deux à l’époque, jamais je n’aurais cru qu’il ait pu me reluquer et me voir comme une femme désirable ! « Faut dire que t’es pas mal non plus… » Ajoutais je en haussant les épaules avec une petite moue amusée sur le visage.

Je fus étonnée par le geste qu’il eut envers moi et laissais mes yeux se diriger vers son doigt, au point que presque j’en louchais. Secouant la tête doucement je relevais le regard vers lui avant de soupirer. Il avait raison de me calmer, parce que j’étais du genre à m’emporter et faire du bruit alors que franchement, ce serait bien débile ! « Je sais bien. C’est le genre de choses que l’on ne contrôle pas » J’avais beau me dire que c’était une perte de temps, je ne pouvais pas empêcher les sentiments d’être en moi ! Et je ne pouvais pas choisir d’effacer d’un simple claquement de doigts la culpabilité que je pouvais ressentir. Je me contentais donc de vivre avec, tout simplement. « Cela aurait été complètement con. » Soufflais je en haussant doucement les épaules. Totalement con même ! Ca aurait été même encore pire que tout de la déshonorer ainsi, la pauvre. De toute manière ce n’était pas comme si je croyais sincèrement que quelqu’un pouvait être immunisé contre cette merde. Et même si c’était possible, je n’étais pas chanceuse au point que cela tombe sur quelqu’un de ma famille. Vint le moment où je changeais de sujet, enfin plutôt je faisais changer celui qui racontait son histoire. Tybalt aussi en avait une que j’ignorais, bien qu’elle fut légèrement similaire à la mienne sur le fait qu’il ignorait ce qu’était devenue sa famille. Tout comme moi pour mes parents en tout cas même si je ne me faisais pas du tout d’illusions. Ils n’étaient pas du tout du genre survivants, bien au contraire ils avaient du être dans les premières victimes. Mon regard tourné vers lui, je restais un instant fixée sur le sourire presque résigné qu’il avait tandis qu’il m’avouait tout bas qu’il ne pensait pas que sa famille ait survécut. Lentement, je passais un bras autour de sa jambe pour ensuite poser une main sur sa cuisse et caler ma tête dessus. « Que ce soit possible ou non… Le mieux est de ne pas trop espérer au fond. Et si c’est le cas tu le sauras un jour.. » Il valait mieux pas ne faire de faux espoirs, dans ce monde de merde c’était bien eux qui pouvaient nous détruire plus que les rôdeurs. Espérer quelque chose avant que nos espoirs ne soient brisés devant nos yeux.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mar 22 Juil - 19:05



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Vic ... Elle était quand même en train d'accepter que je l'appelle Vic. Que je lui donne un petit surnom ... Voilà qui était fort surprenant ! Mais j'aimais. J'aimais même beaucoup. A tel point, que je ne me rendis même pas compte du fait que c'était peut-être une tentative de sa part, de me faire oublier son second prénom que je trouvais pourtant adorable. Bon, je le trouvais adorable par rapport au film d'animation Monster et compagnie. Mais quand même, je le trouvais très fort et j'aurais bien aimé l'appeler comme ça tiens ! Mais apparemment, ce n'était pas son souhait du tout. Dommage ! J'allais répondre que j'étais ok, quand elle rebondit sur mes paroles concernant son corps. Bah quoi !? C'était vraiment si surprenant que ça d'apprendre que j'avais remarqué son corps parfait, depuis belle lurette ? Ca me semblait pourtant presque évident. Elle était désirable et attirante. Et moi j'étais un homme qui n'avait pas touché une femme depuis longtemps, à ce moment là. C'était donc normal que je reluque un peu, non ? Elle ne s'était rendue compte de rien, parce qu'elle était trop occupée à me chercher tout le temps des histoires ! « Bah ... Ouais c'est arrivé quelques fois quoi. J'étais pas le seul d'ailleurs. Mais c'est normal, non ? » Bah elle devait quand même bien savoir l'effet qu'elle faisait, en temps normal déjà. Elle était vraiment loin d'être moche. Je ne doutais pas que même en dehors de l'épidémie « Juste "pas mal" ? Je pensais te faire plus d'effet que ça ... » Remarquai-je sur un ton faussement déçu.

    Alors qu'elle semblait être en train de monter en pression, je posai un doigt sur sa bouche pour la calmer. « Je sais ... » Répétai-je d'une voix douce, pour tenter de limiter les dégâts et ne pas l'agacer davantage ni rien. Enfin, j'ôtai mon doigt. Songeant qu'elle serait bien capable de me le mordre pour que je l'enlève de là au plus vite. Désireuse de changer de sujet, elle me poussa à me confier à mon tour, en ce qui concernait ma propre famille. Raison pour laquelle j'en vins finalement à lui avouer que je n'étais pas sûr du tout qu'il y ait des survivants. Voir, j'étais certain du fait qu'il n'y en n'avait pas le moindre. Détail que je ne vivais pas aussi bien que je voulais le faire croire, puisque je faisais en sorte de cacher tout ça la plupart du temps. Tout le temps en fait. Je la laissai se caler davantage contre ma jambe, avant de poser une main sur sa taille et laisser mon regard se perdre dans l'obscurité offerte par la nuit. Il n'y avait aucun autre bruit que celui des animaux nocturnes et celui de la brise qui agitait les feuillages. Autant dire que la nuit était vraiment calme. A tel point, que l'on aurait bien pu imaginer que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. « Ca fait bien longtemps que j'ai cessé d'espérer ... » Remarquai-je doucement, en me permettant le geste de glisser mes doigts dans ses cheveux, pour une caresse légère. Je n'étais pourtant pas certain d'être bien reçu.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mar 22 Juil - 19:51


   
Time to pray your god, sweetheart

Cela semblait marcher, il avait apparemment oublié mon deuxième prénom et c’était très bien comme ça ! J’étais très fière de base, alors je n’allais pas lui laisser la moindre occasion de venir m’agacer avec de genre de détails. Sérieusement, quelle idée de m’avoir donné ce deuxième prénom ! Mes parents étaient des inconscients parfois, ils ne se rendaient compte de rien. Enfin, maintenant en effet, ils ne devaient plus rien piger à rien, mise à part quand un humain traînait autour d’eux. Je ne réalisais qu’à peine les mots de Tybalt, tout simplement parce que j’étais persuadée que si on s’était mis à coucher ensemble c’était parce que je n’étais pas la plus moche du groupe et que ses hormones le travaillaient sérieusement -les miennes aussi d’ailleurs- mais pas parce qu’il avait bien reluqué mon corps depuis pas mal de temps ! A croire que cette épidémie m’avait fait oublié l’espace d’un instant ce que pouvait être un homme ! Je m’en rendais compte simplement maintenant, finalement je lui plaisais depuis un bout de temps ! En tout cas physiquement ! « Oui en fait c’est… Etrangement normal comme comportement. » Etions-nous encore habitués à la normalité ? Absolument pas ! Au point que moi même j’en oubliais les instincts de base de l’homme. Mon dieu, dans quel monde vivions-nous au juste ?! A ma réponse, il semblait légèrement vexé, ou du moins pour blaguer ! Bien sûr qu’il me plaisait plus que ça, c’était quand même le seul mec avec qui j’acceptais de coucher car même en temps d’épidémie mondiale, je jouais encore la nana difficile ! C’était pas parce que le monde touchait à sa fin que j’allais me donner au premier mec venu, j’avais encore du goût !  « Un « pas mal » de ma part vaut bien plus qu’un « waoouh t’es canon » des autres nanas, retiens ça! » Bon, j’ignorais s’il allait se rendre compte que c’était ma manière détournée et maladroite de lui dire que oui, putain oui il était carrément beau, mais tant pis. J’étais vraiment pas du genre à faire des compliments trop directs, ça me gênait vraiment de m’ouvrir autant à quelqu’un. Puis c’était Tybalt, j’y allais doucement quand même parce que trop de compliments de ma part risquaient de le choquer, le pauvre il n’était pas habitué à ça !

Finalement son geste eut le don de me calmer. Bizarre quand on sait que peu de temps encore le moindre mot de sa part pouvait me rendre furieuse. Comme quoi, tout le monde change non? Même moi. Enfin, je n’avais pas véritablement changé, disons que j’étais revenue à plus ou moins ce que j’étais avant toute cette merde, mais pas totalement ! Je préférais alors changer de sujet, considérant que nous avions déjà bien trop parlé de ma petite personne. Et oui, pour une fois je m’intéressais même aux autres, dans le nez à ceux du groupe qui disent que je ne suis qu’une égoïste, disons que je préfère parler de ce qui m’intéresse vraiment. Leurs petites vies d’avant m’importaient peu, tout comme eux d’ailleurs. Ils n’étaient rien à mes yeux, juste des emmerdeurs pas contents quand on ne leur ramenait pas leur viande ! Si Tybalt avait lui aussi semblé perdre toute sa famille, il était quand même très réaliste sur les faits. Bien loin de sa période optimiste et baba-cool que je lui avais connu pendant quelques heures, et c’était tant mieux ! Pour lui surtout, car les espoirs auraient pu le blesser sérieusement. Et oui, je n’avais pas envie qu’il le soit ! C’était étrange, tout était bizarre entre nous maintenant ! Que ce soit notre manière de se parler que de se toucher. Déjà on se touchait ! Alors qu’avant cela aurait été impossible ! Mais là non, j’allais même vers lui, calant ma tête contre ma main posée sur sa cuisse. « Je suis désolée, mais c’est tellement mieux comme ça… » L’espoir, même la joie ne faisaient plus parti de ce monde. C’était triste mais c’était vrai ! Tous les gens que nous avions connus auparavant étaient soit morts pour les plus chanceux, soit des cadavres en quête de chair humaine ! Et tout ceux que l’on rencontrait allaient finir par connaître l’un de ces deux sorts. Même moi au fond, je savais que je risquais de me faire avoir un jour.. et peut-être même bien Tybalt, car si nous étions forts tous les deux, nous n’étions pas non plus invincibles ! Cette pensée me traversa la tête pile au moment ou Tybalt posa sa main dans mes cheveux. Mauvais timing pour lui, car c’était pile au moment où je me rappelais exactement pourquoi je ne voulais plus me rapprocher de quiconque. Mon rêve de ce soir sonnait en moi comme une piqure de rappel, comme un message qui me prévenait que je m’étais laissée aller à me rapprocher de Tybalt, mais que je devais me souvenir comment ça s’était terminé la dernière fois que j’avais vraiment été proche de quelqu’un durant toute cette merde. Ainsi, comme s’il venait de me brûler, je reculais brusquement ma tête de sa main, et de sa cuisse ! Car moi aussi je m’étais laissée aller sur le coup, il n’était pas le seul ! Je m’étais étalée sur lui, totalement ! « Ta main.. Non. Tu sais que non… » Ma voix n’avait rien de cassante ou de méchante même si ma manière de m’écarter de lui l’avait peut-être un peu été. Je savais très bien comment cela pouvait finir si jamais je l’autorisais à laisser sa main sur moi ! Comme dans son rêve… Et ça, ça, !a n’était pas possible ! Aussi bien pour son bien que pour le mien. J’espérais juste ne pas trop l’avoir blessé, j’étais perdue.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mar 22 Juil - 22:27



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    "Etrangement normal" ? Il n'y avait rien d'étrange à tout cela. Enfin moi je ne trouvais pas en tout cas ! Raison pour laquelle je me contentai d'un haussement d'épaules. Peut-être bien que c'était bizarre selon elle ouais. Mais pas selon moi. Enfin peu importe dans le fond. Le fait est que j'avais remarqué son physique avantageux, dès le départ. Et ce, même si ce n'était pas forcément ce que j'avais bien voulu lui montrer. Encore moins à partir du moment où elle avait commencé à se payer ma gueule et à me chercher à longueur de temps. Forcément, ça changeait la donne ça ! Par contre ,je lui répondis bien quand elle me fit remarquer que je n'étais pas mal. Ce n'était pas encore assez selon moi. Sérieusement, elle avait décidé d'être de nouveau vexante avec moi ou quoi ? Parce qu'elle commençait à bien l'être là. Et c'était assez agaçant sur les bords en fin de compte. Enfin ça risquait de le devenir si elle continuait de la sorte, en tout cas ! « Non mais écoutez moi la celle là ... » Remarquai-je sur un ton qui était pourtant fort amusé. Même si je mis quelques secondes de plus avant de tout à fait comprendre le sens que je pouvais donner à ses paroles en elles mêmes. C'était une façon de dire qu'elle me trouvait carrément canon ça, non ? Ou je me faisais des films ? Non je préférais croire que c'était bel et bien le cas. Que j'étais totalement à son goût et que je l'aurais été même avant l'épidémie ! C'était plaisant de penser de la sorte.

    La conversation redevint bien vite tendue et sérieuse, quand il fut question de mes proches qui étaient, je n'en doutais pas du tout finalement, tous morts. C'était une chose à laquelle je tâchais de ne pas trop penser quand même. Mais il fallait bien que je me fasse une raison. Il y avait peu de chance pour que l'un des membres de ma famille tant aimée et tant chérie, ait pu survivre. C'était triste, bien sûr. J'en souffrais tous les jours. Ne se passait pas une journée sans que je ne pense à eux tous. Mais y penser trop longtemps me faisait bien trop mal. Alors je préférais laisser la conversation s'atténuer pour prendre fin par les mots de Victoria. Elle s'était faite une raison elle aussi, de son côté. Nous étions parfaitement seuls, l'un comme l'autre. Mais pas prêt de se souder plus que ça non plus. Je le compris quand elle se redressa, comme si ma main dans ses cheveux, lui avait fait l'effet d'un électrochoc. Je me figeai et lui lançai un regard désolé et incertain. Ca y est. Le moment où elle retombait sur terre et me rembarrait, était arrivé. Je n'aurais pas du me permettre tout ça. Je le savais depuis le début et pourtant, j'avais été incapable de me faire une raison. « C'était seulement un geste de réconfort Victoria ... » Tentai-je de lui faire remarquer. Même si la vérité était quand même toute autre. Le fait est que j'avais eus envie de ce rapprochement. Et même si j'étais blessé d'avoir finalement été repoussé quand je commençais à croire qu'on se rapprochait un tant soit peu, je me forçai à afficher un sourire. Je ne tenais pas à ce qu'elle me remette davantage à ma place. Et surtout, je ne voulais pas perdre le peu que nous avions tous les deux. « Tiens, récupère la ... » Proposai-je en retirant la couverture de moi, pour la lui tendre. Au moins elle serait libre de s'éloigner de nouveau de moi. Ou de décider de rentrer si elle le souhaitait. La rêverie et le rapprochement étaient terminés. Douloureux retour sur terre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mar 22 Juil - 23:06


   
Time to pray your god, sweetheart

J’avais toujours eut beaucoup de mal à faire des compliments aux gens, que ce soit avant ou après l’épidémie. Bon, cela dépendait de qui bien sûr, mais là j’avais quand même en face de moi quelqu’un que j’avais pas mal insulté depuis qu’on se connaissait ! Alors oui, la logique voudrait sans doute que je fasse pencher la balance de l’autre côté en le complimentant, mais cela me gênât plus qu’autre chose. J’étais quand même encore une femme après tout et même si cela faisait quelques temps maintenant que je n’avais pas rougit en face de quelqu’un, il y avait encore certaines petites choses qui me mettaient mal à l’aise. Néanmoins, j’étais consciente que comme n’importe qui, Tybalt pouvait avoir besoin d’un minium de reconnaissance, surtout que lui n’avait pas du tout de gêne de me dire que je lui plaisais depuis pas mal de temps, mieux encore il assumait totalement ! Je pouvais bien quand même lui rendre un peu la pareille en tentant de le complimenter de façon un peu détournée. J’affichais un sourire amusé à sa remarque, avant de lever les yeux au ciel. « Bah quoi? Je suis exigeante quand même ! C’est pas parce que c’est la fin du monde que je vais prendre le premier venu. » Si il n’avait pas compris le premier sous-entendus, là c’était quand même plutôt clair ! Oui je préférais ne plus du tout baiser que de me taper n’importe quoi juste pour me calmer le manque ! Par chance, j’étais tombée sur Tybalt, et je m’en sortais vraiment bien franchement ! Il était beau, et en plus de ça il savait survivre un peu comme je savais le faire, ce qui faisait qu’en plus de tout ça je parvenais à le supporter ! Au point que maintenant, on se rapprochait quand même pas mal.

Ce fut au moment de parler de sa famille, des espoirs qu’il n’avait pas pour eux que je réalisais alors à quel point lui et moi nous nous étions rapprochés depuis quelques temps. Si au début cela avait passé inaperçu, cela était désormais bien évident ! en premier, j’avais juste arrêté de tout prendre au pied de la lettre et me retenais de lui envoyer des vannes, mais maintenant j’en étais au point de me tenir contre lui, de même le laisser glisser une main sur ma taille et … De partager une couverture avec lui tout en discutant de ma vie passée ! C’était un écart quand même important ! Et brusquement je réalisais, je réalisais ce que pouvait donner ce genre de rapprochement… Etait-ce comme ça que cela s’était passé dans son rêve ? est-ce qu’on s’était rapprochés de cette manière jusqu’au jour où, incapable de se séparer nous avions fini ensemble ? Bon sang, ce n’était pourtant pas possible ! Je refusais catégoriquement de l’apprécier davantage ! Davantage car il était indéniable que même si cela m’aurait arraché les yeux de l’avouer avant, je l’appréciais quand même maintenant ! Beaucoup même, je découvrais de nouvelles qualités en lui chaque jour et me surprenais même parfois à me dire que j’étais heureuse qu’il soit à mes côtés, dans cette merde. Avec lui, je me sentais un peu plus forte peut-être parce que je me sentais aussi un peu moins seule mais ce n’était pas bien. Pas bien car je connaissais la douleur que c’était que de perdre quelqu’un et que je refusais de vivre ça, mais aussi parce que de son côté s’il s’attachait à moi, je ne pouvais pas lui promettre de survivre éternellement et que je refusais d’être celle qui risquait de le blesser. Bien sûr, tout ça c’était dans l’hypothèse que lui aussi ne s’attache à moi, évidemment, ce qui n’était peut-être pas le cas. « Je sais Tybalt mais… C’est pas bien. On peut pas faire ça, c’est trop stupide…. » Stupide parce qu’on risquait tous les deux de souffrir ! Les plus optimistes me diraient qu’en amour on prend toujours le risque de souffrir mais merde, en pleine fin du monde c’était quand même autre chose ! « J’ai aucune envie d’avoir de nouveau cauchemars comme je peux en faire sur Becca, avec quelqu’un d’autre. » Là, c’était quand même clair comme explication et s’il ne comprenait pas c’était vraiment que… Il manquait cruellement de confiance en lui ? ou qu’il était bête, mais merde avec tout ce que j’avais vu de lui et vu le peu de patience que je pouvais avoir avec les gens stupides, je l’aurais vu quand même. Finalement, il retira la couverture pour me la donner, merde il avait vraiment du mal prendre mon geste, pourtant promis, j’avais voulu y aller en douceur, même si c’était pas forcément ma spécialité. « Il fait un froid terrible, tu vas attraper la mort, sois pas bête. » Vu le monde dans lequel nous vivions, la moindre petite grippe pouvait désormais devenir fatale, or après tout ce par quoi nous étions passés, ce serait vraiment trop bête de mourir d’une telle manière ! Ainsi, à peine avais je la couverture en main que je la lui mettais de nouveau autour des épaules. C’était pas comme si je ne pouvais pas supporter de partager une couverture avec lui quand même, pas après ce qu’il venait de faire pour moi en plus. C’était une situation assez complexe dans laquelle nous étions ! Celle ou nous nous devions d’être assez proches sans trop l’être, surtout que c’était pas comme si je ne sentais pas que de son côté il en avait envie ! Certes, il n’avait eut aucune arrière pensée quand il avait glissé sa main dans mes cheveux, mais bon, avec son rêve qu’il avait fais et tout ça, j’ignorais ce qu’il voulait vraiment entre nous. Une simple amitié ou plus ? Bien sûr, je n’allais pas clairement lui poser la question, ne serait-ce que parce qu’il était possible que je sois en train d’inventer toute une histoire ! Merde, dans ce cas je serais la seule à penser qu’il se passait un truc étrange entre nous ? Un lien indéfinissable qui parvenait à se frayer un chemin entre lui et mes réticences ? Bon sang, c’était presque plus effrayant que des rôdeurs ce truc. Tout était réuni cette nuit pour qu’il se passe quelque chose de romantique, pas de rôdeurs, un silence d’or, une nuit sublime avec des étoiles bien visibles… Mais non, je m’étais ressaisie et tentais de lui faire comprendre mes réticences assez clairement, sans non plus le blesser, tâche assez délicate quand même.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mer 23 Juil - 22:20



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    J'avais quand même beaucoup de mal à comprendre quand Victoria faisait des compliments et quand ce n'était pas du tout le cas. C'est qu'elle n'était pas simple du tout à comprendre quand même. Alors forcément, j'étais souvent perdu. Et j'étais également assez frustré, comme c'était le cas en cet instant. Tout simplement parce que je ne savais pas trop comment prendre ses dires. Elle était en train de me complimenter à sa façon là, par exemple, non ? Ou je rêvais complètement ? Je n'étais donc pas le premier venu, si je comprenais bien ? On va dire que c'était bien ce qu'elle entendait par là, oui ! Juste parce que ça faisait toujours plaisir d'entendre des choses pareilles ! Même en pleine fin du monde et tout ça ! « Woah, y'a pas à dire, toi tu sais faire des compliments ! » Remarquai-je sur un ton qui se voulait plus sympathiquement moqueur, que de façon vraiment méchante. je n'étais pas méchant pour un sou de nature. Mais moins encore avec elle ! Tout simplement parce que malgré toutes mes tentatives pour ne pas m'attacher à elle ni rien, eh bien je tenais déjà bien trop à elle. Je l'appréciais vraiment, même si je tentais quand même de ne pas trop le lui montrer, pour éviter qu'elle ne me repousse. Je savais très bien qu'elle le ferait si elle apprenait que je tenais plus à elle que je n'avais le droit de le faire. D'ailleurs, un simple geste trop tendre de ma part, fini par la faire fuir tout contact avec moi.

    « Donc, en gros, la prochaine fois que l'un de nous deux ne va pas bien, tant pis interdiction de venir réconforter ? Tout ça par crainte de s'attacher ? » Demandai-je avec une once d'ironie dans la voix. Tout ça parce que j'étais pour le moins frustré et presque blessé de la voir s'éloigner encore une fois de moi. Surtout dans un tel moment. Pour une fois que je m'étais senti bien utile et proche d'elle, elle venait de tout foutre en l'air. Ca m'apprendra en même temps ! Je le savais depuis le départ qu'entre nous ça ne serait toujours qu'une histoire de cul ! Je soupirai doucement à sa remarque. Oui, je savais parfaitement maintenant, qu'elle tenait tout le monde à l'écart d'elle, par peur de s'attacher, de perdre la personne puis de la perdre ensuite. Je n'étais pas encore complètement stupide, j'avais bien saisis tout ça. Mais c'était sacrément frustrant tout de même ! « Ouais je sais. Ca n'arrivera pas va. Pas avec moi en tout cas. » Remarquai-je le plus calmement possible. Ouais parce que peut-être qu'une autre personne allait réussir à briser cette carapace tôt ou tard. Moi ... Moi je n'étais peut-être pas doué. Ou pas assez bien pour elle. Ou ... ouais enfin bon, peu importe. Je voulu lui rendre sa couverture mais elle refusa et me la reposa sur les épaules. Je me mordis la langue pour ne pas faire de remarque désobligeante. Je me l'interdisais. Après tout je ne pouvais pas lui en vouloir de maintenir une certaine distance entre nous. Ca, c'était très clair depuis le début que ça n'irait pas plus loin. Devant le silence qui s'installa de nouveau, je laissai échapper un soupir et trouvai enfin le courage de tourner la tête vers elle. « On devrait rentrer maintenant, non ? Tu as l'air d'aller mieux. » En tout cas bien assez pour m'avoir repoussé !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Mer 23 Juil - 22:53


   
Time to pray your god, sweetheart

J’aimais faire tourner Tybalt en bourrique, je le reconnaissais volontiers ! J’aimais le voir essayer de comprendre si je lui faisais un compliment ou bien si je me moquais juste de lui, mais au final il semblait parfaitement s’en tirer et trouver la bonne réponse ! D’accord, je n’étais pas vraiment la nana la plus directe dans ses propos et cela devait être perturbant pour lui d’essayer de me comprendre mais c’était pas ma faute, j’avais encore pas mal de mal à faire des compliments aux gens, surtout quand la personne en face de moi était auparavant mon souffre-douleur verbal ! Passer des insultes aux compliments était quand même quelque chose d’assez radical dans notre relation, pour ça aussi il fallait y aller doucement ! « Il me faut bien un défaut quand même, j’suis si parfaite ! » Répondais je comme si c’était l’évidence même avant de lui faire un clin d’oeil complice. Je n’étais pas du genre vantarde, même si je savais ce que je valais et ce que je pouvais provoquer chez les hommes mais j’aimais beaucoup plaisanter de cette manière. Puis bon, Tybalt commençait à vraiment bien me connaître maintenant, ça ne devait pas vraiment l’étonner !

On commençait même à se connaître un peu trop, au point que les rapprochements entre nous devenaient même physiques ! Bon mise à part quand on couchait ensemble, ça c’était quelque chose de tout à fait différent ! Mais quand on ne le faisait pas, on commençait tout de même à se rapprocher, que ce soit en se donnant parfois des petites tapes complices ou bien comme maintenant, à se blottir presque l’un contre l’autre dans un cadre totalement romantique. C’était ça surtout qui m’avait angoissé, le romantisme qui commençait à lentement envahir l’atmosphère et à se faire pesant. Or entre nous, ce n’était pas possible ! non pas que Tybalt me révulsait ou autre c’était juste moi le problème, moi et mon manque d’envie de perdre encore quelqu’un, parce que j’étais persuadée qu’un jour ou l’autre, je risquais de le perdre lui aussi ! Un accident était vite arrivé et de nos jours la mort était présente partout, prête à nous surgir dessus lorsqu’on s’y attendait le moins. « Oui voilà ! … enfin non, non … Mais on peut pas se toucher comme ça, parce qu’après on s’y habitue ! Et après on recommence ! Et puis après ça devient une habitude et c’est comme ça qu’on fini par… S’apprécier trop. » Refus catégorique d’utiliser le terme « tomber amoureux », j’avais du mal avec lui. C’était limite gênant cette discussion car jamais Tybalt et moi n’avions parlé de se fréquenter d’une façon plus romantique ou autre, mais en même temps nos gestes nous trahissaient parfois de nous même. « C’est pas une question que ce soit avec toi ou pas… » Soupirais je en haussant lentement les épaules. Je restais étrangement calme alors que d’habitude quand une discussion me gênait je pouvais facilement partir au quart de tour. Mais là c’était quand même un sujet délicat, un sujet qui pouvait blesser Tybalt et vu la manière dont je le repoussais déjà je voulais éviter de faire davantage de mal. « Si je te repousse c’est justement parce que ça risque d’arriver avec toi » C’était dit. Très clairement. S’il avait des doutes sur le fait qu’il risquait de me plaire, il était maintenant fixé. J’ignorais si cela pourrait au moins le réconforter, mais bon. Finalement après un long silence il proposa de rentrer. Je haussais les épaules, je n’avais pas sommeil. « Vas-y si tu veux, j’vais rester monter la garde, je n’ai pas sommeil. » Autant être utile après tout.

mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Jeu 24 Juil - 22:31



    VICTORIA & TYBALT

    Time to pray your god, sweeheart.


    Quand elle faisait certaines plaisanteries, Victoria était tellement sérieuse, que c'était quand même à se demander si elle ne faisait que blaguer ou non. C'était assez étrange et je ne savais jamais tout à fait comment le prendre. Mais je voulais croire que là encore, quand elle se la raconta comme pas possible, elle ne faisait encore et toujours que plaisanter. Je ne pouvais pas imaginer une seule seconde qu'elle était à ce point vantarde. Même si elle aurait tout de même de quoi l'être en grande partie, tant elle était une jeune femme fort attirante et très intéressante. Oui, intéressante ... Malgré son sale caractère et tout ce qui s'ensuit. Heureusement qu'elle n'était pas uniquement un mauvais caractère tout de même ! Ce serait assez triste pour le coup. Surtout que dans son genre, on ne pouvait pas dire qu'elle faisait semblant ! Mais c'était peut-être pour ça que j'appréciais autant, en fin de compte ! « J'irais quand même pas jusque là ... » Lui fis-je remarquer avec ironie, pour ne pas changer. Non pour sûr, je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle était parfaite quand même ! Elle était géniale, ça oui je voulais bien l'admettre. Mais parfaite, jamais de la vie. Et dans le fond, c'était tant mieux. parce que j'avais une sainte horreur des gens trop parfaits. Je les trouvais bien trop ennuyeux. Or, ennuyeuse, elle ne l'était pas pour un sou. Et c'était là une chose que j'appréciais chez elle. Oui, j'appréciais pas mal de trucs, je ne pouvais décemment pas dire le contraire !

    Bon, je le répétais, elle avait plein de défauts. et son besoin de se tenir éloignée de tout le monde pour ne pas s'attacher, commençait quand même à me peser, je ne pouvais le nier. Je ne savais que faire contre ça. Et dans le fond, je ne pouvais rien faire en fait. Ce qui était d'autant plus frustrant ... Elle me repoussait et moi je devais faire mine de rien, pour qu'elle ne remarque surtout pas qu'il était peut-être trop tard de mon côté, que je m'étais déjà vachement attaché à elle. « Ce n'était qu'un geste de réconfort ... » Lui répétai-je avec, ce coup ci, plus d'agacement que d'ironie dans la voix. Oui vraiment qu'un geste de réconfort. Tendre, soit. Mais qui n'était pas arrivé sans raison apparente et évidente. En temps normal, je prenais garde à éviter ce genre de geste avec elle, justement parce que je ne voulais pas faire de connerie et la voir me repousser sur le champ. Ce qui venait malheureusement d'arriver et j'avais un peu de mal à digérer même si je tentais de faire mine de rien ! « Ca n'arrivera pas. » Répétai-je ensuite, quand il était question du fait qu'elle risquait, apparemment, d'un peu trop s'attacher à moi. Même si elle venait de me faire comprendre que c'était bien de moi qu'il était question, ça ne changeait rien au fait qu'elle refusait tout ça en bloc. Tourner en rond ne servirait à rien ... « Très bien. Je te laisse mes armes. Tu n'as pas pensé aux tiennes. » Remarquai-je d'une voix neutre, en me relevant. Je posai les couteaux et la batte à côté d'elle. Normalement je n'aimais pas trop qu'elle fasse sa garde toute seule. Mais j'étais un peu trop blessé dans mon amour propre, pour tenter de lui faire entendre raison. Ainsi m'éloignai-je sans un regard de plus pour elle.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21941

× Points de vie : :
404

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty Dim 12 Avr - 22:50

RP archivé suite à la suppression de Victoria. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: ☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty

Revenir en haut Aller en bas

☠ Time to pray your god, sweetheart ~ Vic & Ty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-