This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria) - Page 2
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria) Dim 30 Nov - 17:56


This is your life and it's ending one minute at a time.
Alliyah, Tybalt & Victoria

Dans ce genre de situation, il valait mieux faire profil bas. On était peut-être en plein apocalypse, ce n’était pas pour autant ça qui allait empêcher les disputes de couple. Certes, Tybalt et moi ne nous étions pas disputés mais je savais parfaitement que si je commençais à le chercher, cela arriverait très vite et je préférais tout autant l’éviter surtout que nous allions rejoindre quelqu’un que nous ne connaissions pas vraiment et que ce n’était pas la meilleure chose à faire. Je savais que ce que j’avais fait n’était pas ma meilleure idée du moment, juste sur le coup je n’y avais pas du tout pensé. Bien sûr que moi aussi j’aurais pété une durite à sa place, voire même pire en fait, mais pour le coup je n’avais pas vu les choses de cette façon, je pensais ne pas m’éloigner autant et surtout être revenue avant qu’il ne se réveille et ne se rende compte de ma petite disparition. Bref, autant lui laisser le temps de se calmer et d’oublier tout ça, surtout que nous avions bien mieux à faire pour le moment que de s’engueuler. Pour l’instant nous avions tous les trois l’intention d’allumer un feu et je proposais aussitôt de laisser faire Ty’, qui était le pro pour ça. « Il y a une cheminée dans le salon, si je ne me trompe pas. » Autant voir si on pouvait s’en servir, un bon feu ne nous ferait pas de mal.

« Du papier, ça devrait être utile. » C’était toujours bon pour aire un feu ça, en fait tout ce qui pouvait être brûlé était parfait. Quitte à péter quelques chaises pour avoir du bois, on allait pas se gêner de toute façon les propriétaires de la maison ne risquaient pas de nous engueuler pour ça ! D’ailleurs, je nous trouvais particulièrement chanceux d’avoir trouvé une maison sans aucun habitants dedans, morts ou vivants ! C’était quand même rare de trouver une baraque sans aucun rôdeur à l’intérieur ou cadavre mais qui sait, peut-être que quelqu’un avait trouvé cet endroit avant et y avait fais le ménage avant de partir. En tout cas, cela nous assurait de dormir pendant au moins une nuit de façon plus ou moins sécurisée. Même si je ne pensais pas pouvoir dormir sur mes deux oreilles, mais c’était sans doute toujours mieux que de dormir à la belle étoilé comme on le faisait déjà depuis un bon bout de temps. Le pied avec tout ça c’et que si on parvenait à faire un feu -ce dont je ne doutais pas de toute façon- on pourrait même manger un repas chaud ! En fait, c’était plutôt le grand luxe pour nous cette maison ! Si encore il y avait de l’eau pour prendre une douche, ce serait le pied mais bon, comme partout ailleurs cette dernière devait être coupée depuis pas mal de temps ! « On devrait peut-être faire des tours de garde pour cette nuit non ? » Peut-être que quelqu’un allait s’aventurer par ici et avoir envie de passer une nuit au chaud, ou bien tout simplement des rôdeurs qui pourraient tenter de s’approcher de trop près. Bref, je n’étais pas non plus à l’aise au point d’aller me coucher sans surveillance.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria) Mar 2 Déc - 19:05



    VICTORIA & TYBALT & ALLIYAH

    This is your life and it's ending one minute at a time.


    Encore planté dans le hall d'entrée de la petite maison que Vic était parvenue à nous dégoter, j'attendais de savoir ce qu'on faisait. Et finalement, il fut question d'un feu. Alors une fois la porte d'entrée bien fermée derrière nous, je suivis les deux jeunes femmes en direction du salon. En effet, il y avait là une cheminée dans laquelle on devrait pouvoir faire un feu. Parce qu'en faire un à même le sol, ça pourrait s'avérer pour le moins dangereux ... Mais de toute façon, la question ne se posait maintenant plus ! Sans hésiter, je partis à la conquête de livres que je parvins à dégoter de ci et de là dans la petite maison. J'en ramenai le plus grand nombre devant la cheminée. Depuis bien longtemps maintenant, je ne regrettais plus trop le fait de devoir ainsi foutre en l'air des bouquins. Parce que c'était devenu une question de vie ou de mort limite. Les remords de ce genre étaient désormais à proscrire ! Ce fut donc sans afficher la moindre émotion, que j'entrepris de déchirer bon nombre de pages dans ces bouquins. J'en fis de nombreuses boules de papier, que je balançai dans la cheminée. Histoire que ça fasse un bon feu qui prendrait ensuite sur le bois qu'on ajouterait là dedans. Parce que pour qu'il tienne un moment, il nous faudrait du bois.

    Dieu merci, c'était la matière première la plus utilisée pour les meubles. Du coup, je récupérai quelques chaises que je brisai sans merci pour récupérer le plus de bois possible, pour le faire entrer dans la cheminée également. Une fois que le tout y fut, je récupérai ma boîte d’allumettes pour en faire flamber une que je balançai à son tour dedans. Les flammes furent tout de suite assez conséquentes pour venir dévorer le bois. A la question de Vic, je ne pu m'empêcher de lancer un bref regard en direction de l'inconnue. Je n'étais pas certain de lui faire assez confiance pour dormir pendant qu'elle "veillerait" sur nous ... « Je sais pas si c'est vraiment utile ... » Finis-je par répondre, en reportant mon regard sur Victoria. « Bien barricader les portes devrait suffire, non ? Pour une fois qu'on a un abris, autant en profiter pour se reposer tout à fait, pendant une nuit complète ... » Emis-je ensuite l'idée, en pensant que la maison était assez meublée pour qu'on trouve de quoi bloquer la porte d'entrée. Et une porte arrière s'il y en avait une.


Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1168

× Points de vie : :
63

× Copyright : :
© moony (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria) Sam 13 Déc - 11:56



this is your life and it's ending one minute at a time
(fight club) † And then, something happened. I let go. Lost in oblivion. Dark and silent and complete. I found freedom. Losing all hope was freedom.
Comme prévu, je laisse Victoria et Tybalt se charger du feu. Enfin, c'est surtout le jeune homme qui s'affaire à droite et à gauche pour récupérer ce qu'il faut. J'irais bien l'aider, en allant chercher du papier par exemple, mais je me dis que ce n'est peut-être pas très utile ; je le gênerai plus qu'autre chose. Et ce n'est pas ce que je veux. Non, moi, je veux un feu. C'est beaucoup demander, j'en ai conscience, mais Tybalt semble savoir s'y prendre alors ... Tant mieux. Parce qu'à côté de ça, je suis loin d'être une pro dans ce domaine, et je me contente la majeure partie du temps de manger froid, et de m'enfouir sous des tonnes de couvertures quand j'en ai à portée de mains. Ce n'est pas toujours pratique, je le sais. Mais il m'arrive aussi de tomber sur des briquets et ça, c'est franchement utile. Je regarde donc curieusement Tybalt s'atteler à la tâche, avant que Victoria ne pose une question fort intéressant. C'est vrai que je n'avais pas encore pensé à ça. C'est vrai qu'ils n'ont pas l'air de connards, prêts à tout pour survivre - enfin, de ce que j'en vois depuis tout à l'heure quoi -. Mais est-ce que je peux vraiment leur faire confiance pendant une nuit entière ? Je ne pense pas. Mon côté méfiant prend le pas sur le reste, là.

Du coup, je ferais en sorte de coincer la porte de "ma chambre", également. Et aussi discrètement que possible, bien sûr. Pas besoin de les énerver en leur montrant que je ne leur fais pas confiance à 100%. Mais l'idée de pouvoir dormir pendant toute une nuit, sans avoir besoin d'être aux aguets en permanence, me réjouit. Combien de temps cela fait-il qu'une telle occasion ne s'est pas présentée ? Je n'ose même pas songer à un chiffre ; ce serait suicidaire. Ça ne pourra pas me faire de mal. Et je me doute qu'il en va de même du côté de Tybalt et Victoria. « Il faudra juste vérifier une dernière fois que tout est bien barricadé. Mais ça devrait tenir pour cette nuit si jamais. » Et une nuit complète vaut de l'or ! Nous ne pouvons vraiment pas passer à côté de cette chance rare. « J'vais aller vérifier la porte d'entrée déjà. » Autant servir à quelque chose, parce que là j'ai l'impression de me tourner les pouces pendant que Tybalt fait le feu. Et Dieu seul sait à quel point je déteste ça. D'un mouvement un peu brusque peut-être, je me redresse et prends la direction de la porte. Je m'assure que tout est en ordre, rajoute une ou deux protections et jette un coup d'oeil par le judas. Pas la moindre trace de rôdeurs à l'horizon. C'est plutôt bon signe. Si nous sommes un peu malchanceux, ils viendront gratter à la porte cette nuit mais nous avons des chances que cela n'arrive pas du tout. Je retourne dans le salon, auprès de mes deux compagnons du soir. « Normalement, tout est OK. Et même si un rôdeur, ou quelqu'un passe par là, on l'entendra probablement : j'ai mis un truc autour de la maison, et la porte et le sol grincent. » Ne reste plus qu'à s'assurer que tout se passera bien à l'intérieur de la maison.
(c) AMIANTE



_________________
Father did you miss me? I've been locked up a while.
The world is so unpredictable. Things happen suddenly, unexpectedly. We want to feel we are in control of our own existence. In some ways we are, in some ways we're not. We are ruled by the forces of chance and coincidence.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria) Dim 21 Déc - 0:32


This is your life and it's ending one minute at a time.
Alliyah, Tybalt & Victoria

L’ambiance entre nous trois était assez étrange. Nous étions comme des animaux en cage qui tentaient de ne pas trop s’approcher les uns des autres et qui se jaugeaient pour savoir qui risquait d’attaquer le premier. Pour ma part, je ne m’en faisait pas trop, Ty’ et moi étions deux contre une et de cette manière nous avions un sacré avantage; Après, si cette fille cherchait à s’attaquer à nous un par un, je nous considérais quand même assez entraînés pour pouvoir survivre à ça. J’étais en tout cas bien trop claquée pour chercher à tuer quoique ce soit ce soir. Pas une survivante en tout cas, sans compter le fait qu’elle me semblait assez réglo pour le moment. Ce n’était pas pour autant que je comptais fermer les yeux et m’endormir dans un profond sommeil ça non, de toute façon cela ne m’arrivait plus depuis le début de l’épidémie. Une bonne nuit de sommeil signifiait pour moi quatre heures d’affiliée à dormir que sur l’une de mes oreilles, toujours prête à me lever d’un coup. La nuit que nous allions passer ce soir était donc à mes yeux un grand luxe, surtout que maintenant que le feu commençait à bien prendre nous pourrions avoir bien chaud et peut-être même manger quelque chose de consistant et chaud ! J’avais l’impression d’être dans un hôtel quatre étoiles mais ne laissait rien paraître. Je n’allais pas me mettre à sauter de joie quand même !

J’émettais alors l’idée qu’il serait peut-être plus prudent de faire des tours de garde pour surveiller quand même les environs ce soir. Je n’étais quand même pas tranquille à l’idée de tous dormir et n’avoir personne pour nous prévenir du moindre danger. Surtout qu’étrangement malgré leur maladresse, les rôdeurs avaient quand même une sacrée capacité à surgir quand on s’y attend le moins. Ce soir serait donc une occasion rêvée, il ne fallait pas grand chose : une planche de bois mal plantée, un trou oublié et ils pouvaient débarquer dans nos chambres en quelques secondes. Visiblement j’étais pourtant la seule à vouloir me montrer si prudente, même Ty’ semblait vouloir une véritable nuit. L’espace d’un instant je me demandais même si ce n’était juste pas pour me contredire, histoire de se venger du coup que je lui avais fait. Non, il n’était quand même pas si mesquin, c’était un truc que je ferais moi, mais pas lui. Je captais son regard envers l’inconnue et comprenais alors qu’il n’était pas forcément rassuré de lui confier la garde pendant que nous dormions mais bon, qui nous disait que si on dormait tous, elle n’allait pas chercher à se faufiler dans nos chambres pour nous tuer hein ? Bon, j’exagérais peut-être un peu. « Si tu le dis… » Soufflais je alors vraiment loin d’être convaincue. Moi et ma méfiance naturelle on lui était familier quand même ! Je lançais un regard vers la jeune fille, dont je connaissais enfin le prénom et qui venais de revenir de son petit tour de vérification. « Alliyah si tu entends du bruit ce soir n’aies pas peur. Je ferais quand même un tour de temps en temps pour vérifier que tout va bien. » moi têtue ? Si peu. Je préférais quand même m’assurer que tout allait bien une ou deux fois durant la nuit et aller me recoucher. « On devrait manger… » 

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria) Dim 28 Déc - 18:22



    VICTORIA & TYBALT & ALLIYAH

    This is your life and it's ending one minute at a time.


    Pour une fois que nous avions un toit au dessus de notre tête et quatre murs autour de nous, je pensais qu'il ne serait pas plus mal de nous offrir une nuit complète. Soit, ce n'était pas le truc le plus prudent qui soit. Mais si on se barricadait vraiment bien, il n'y avait aucune raison pour que nous ne soyons pas en sécurité tous les trois. A moins de nous voir ou nous entendre, les rôdeurs n'allaient pas penser à se diriger vers cette petite maison qui tenait plus d'une cabane, perdue en plein coeur de la forêt. Ou alors on pouvait nous qualifier des plus malchanceux de l'année. En tout cas, je pensais vraiment que nous la méritions tous les trois, cette bonne nuit de sommeil. A commencer par la jeune inconnue qui, voyageant seule, n'avait personne sur qui se reposer pendant plusieurs heures de suite, quand elle souhaitait dormir. D'ailleurs, je me demandais vraiment comment elle faisait. Mais ça ne me regardait pas du tout. C'était son affaire. Pour ma part, j'étais vraiment bien heureux d'avoir trouvé Victoria, avec qui je voyageais depuis des mois maintenant. Bien que, sans elle, je serais sans doute toujours avec mon groupe.

    Mais s'il y avait bien une chose de laquelle j'étais tout à fait certain, c'était bien que je ne lui en voulais pas le moins du monde pour ça. Finalement, j'étais mieux en me trouvant simplement avec elle. Mais avec tout ça, nous n'étions pas toujours d'accord avec tout. Pour preuve, elle ne semblait pas du tout du même avis que moi en ce qui concernait cette nuit à venir durant laquelle je me sentais d'attaque pour dormir du début à la fin. Un soupir m'échappa quand je réalisai que Victoria ne comptait pas se poser pour toutes ces heures de nuit noire. Je lui lançai un regard agacé sans pouvoir m'en empêcher. Ce n'était pas non plus ainsi qu'elle allait inciter l'autre jeune femme, à nous faire confiance. Celle ci allait peut-être s'imaginer que c'était un coup fourré. « Le feu est près. On peut y faire chauffer les conserves. Et on ne devrait pas le laisser allumer trop longtemps. La fumée pourrait attirer des rôdeurs ou des gens. » Mon ton était plus tranchant que je ne l'aurais voulu. Mais je ne m'en souciai guère. Sans attendre de réponse de leur part, je me relevai pour monter à l'étage pour aller trouver un endroit avec, éventuellement, des couvertures. Une fois fait, je redescendis pour rejoindre les deux brunes.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21395

× Points de vie : :
388

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria) Dim 12 Avr - 22:53

RP archivé suite à la suppression de Victoria. coeurrose

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria)

Revenir en haut Aller en bas

This is your life and it's ending one minute at a time (Victoria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-