Découvrir la sécurité (Alistair)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Découvrir la sécurité (Alistair)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Découvrir la sécurité (Alistair) Ven 22 Aoû - 10:35



Découvrir La Sécurité

J'étais arrivée la veille dans la zone 51, c'était Lenny qui m'avait convaincue que se n'était pas un piège, que l'on vivait ici réellement en sécurité. Je l'avais suivis la peur au ventre pour me rendre compte finalement, qu'il ne me mentait pas, les gens semblaient heureux ici, en sécurité et laissant les rôdeurs loin grâce aux hauts grillages. Mon arrivée je l'avais passé à répondre à de nombreuses questions, à de nombreux examen médicaux et à me trouver un petit endroit pour moi, c'est un dire une couverture dans une petite salle qui était avant une salle de réunion. Je ne me plaignais pas, depuis plusieurs mois j'avais connus bien pire que cela. Si j'avais du les rassurer sur mon état de santé, quand je leur avait parlé de mon asthme et de mon manque de médicament, ils m'avaient grandement rassuré sur leur stock à eux et j'avais donc passé une nuit calme et réparatrice. Le repas fut divin pour moi, même si en soit, il n'y avait pas grand chose, s'était toujours plus que ce que j'avais moi dans le désert. Le meilleur moment de ma journée qui était pourtant bien jeune, fut les 20 min où je pus me laver, sentir l'eau couler sur mon corps, j'avais l'impression de renaitre, de redevenir l'ancienne Joan et non ce petit être affamé et apeuré que j'étais devenue au fil des mois. Il y avait tellement de chose à faire ici, il y avait une liste de toute les personnes présente dans la zone et hier, ils m'avaient dit de ne pas hésiter à la consulter, ainsi de découvrir si mes proches étaient présent ici. Je le ferais, je le savais, mais pas tout de suite, garder en tête que peut être Alistair, mon cousin ou ma cousine pourraient être en sécurité ici, faisait bondir mon cœur.

Je dus sortir de "ma chambre", j'avais besoin d'air, j'avais passé du temps dehors à espérer trouver un abri et aujourd'hui, j'avais l'impression d'étouffer à l'intérieur. D'être parmi tout ces gens, je me rendais alors compte que tout ceux que j'avais perdu, que j'étais vraiment seule à l'heure actuelle. Je quittait le bâtiment et marchait pendant quelques minutes, même alors je ne voyais pas les grilles, le terrain autour de nous était grand et donnait un sentiment de liberté et de sécurité que je n'avais pas ressentit depuis longtemps. Je m'installais alors sur le sable chauffé, entourant mes genoux de mes bras. Je regardais les gens qui entrait et sortait des bâtiments, même si je ne me l'avouais pas, je cherchais à repérer des personnes que je connaissais de ma vie d'avant. Rien, je ne reconnaissais personne et petit à petit je sentis la tristesse m'accabler, je luttais un moment pour ne pas craquer, j'étais rester forte pendant de long mois, se n'était pas maintenant que je devais me laisser aller. Pourtant, les larmes furent bien plus forte que moi, des sanglots se firent entendre et les barrières cédèrent. Les images et les sentiments que j'avais refoulé explosait littéralement. Je me rassurais en me disant que je ne devais pas être la seule à faire ça. Posant la tête sur mes genoux, je pleurais à gros sanglots si bien que je n'entendis pas la personne s'approcher de moi. Je sursautais en entendant un raclement de gorge. Je relevais les yeux essuyant mes yeux et je restais figé en regardant l'homme se tenant devant moi, j'avais l'impression de rêver. Alistair !
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Découvrir la sécurité (Alistair) Sam 23 Aoû - 23:53


Découvrir la sécurité
Joan & Alistair
Alistair termina de réparer un talkie-walkie, non sans mal ; l'électronique n'était pas vraiment son truc, mais il n'y avait personne d'autre de disponible pour le moment et il n'avait rien de plus urgent à faire. Une fois son travail accompli, il accrocha le talkie-walkie à sa ceinture, rangea ses outils et quitta le bâtiment pour se dégourdir un peu les jambes. Après une heure passée dans un état de grande concentration, il se sentait un peu raide et avait besoin de marcher. Ensuite, il irait rendre le talkie-walkie et espérer qu'on lui trouve quelque chose d'autre à faire. Il n'aimait pas rester inactif et de toute façon, vu le peu de gens qu'il connaissait sur la zone, il n'avait pas grand-chose d'autre à faire.

Une fois dehors, il s'étira avec soin et commença à tourner autour des bâtiments, dépliant ses jambes ankylosées. Il errait sans but, lorsqu'il entendit des sanglots, qui le forcèrent à s'arrêter. Il identifia bientôt leur origine ; une jeune femme se tenait assise par terre, le visage enfoui dans ses bras et les épaules secouées par les pleurs. Un spectacle qu'Alistair ne connaissait que trop bien, hélas. S'habituer à la Zone était souvent difficile, d'autant plus que les groupes arrivaient la plupart du temps éclatés et douloureusement amputés d'un ou plusieurs de leurs membres. A son arrivée, Alistair avait mis du temps à s'adapter : aussi pouvait-il parfaitement comprendre cette jeune fille, quelque soit son désarroi.

Il hésita à la déranger, mais ne pouvait pas non plus la laisser comme ça ; au pire, si elle voulait être tranquille, elle l'enverrait balader. Il s'approcha d'elle, mais elle n'avait pas l'air de l'avoir entendu. Il avança sa main pour la poser sur son épaule mais retint son mouvement, préférant s'éclaircir la gorge pour la prévenir de sa présence. Lorsqu'elle leva la tête et l'appela par son nom, il eut soudain l'impression d'avoir pris un coup dans l'estomac. Il ploya légèrement, comme touché physiquement, tout en ouvrant et refermant la bouche, sans qu'aucun mot n'en sorte.

Joan. Il avait cessé d'espérer la revoir un jour, ayant fini par se persuader qu'elle était morte. Cela faisait presque deux ans qu'il l'avait abandonné, ne pouvant se pardonner d'avoir fuit en la laissant derrière. La culpabilité le saisit à la gorge, tandis que le soulagement de la savoir en vie et le bonheur de la revoir le laissait incapable du moindre mouvement. Il finit par retrouver l'usage de la parole, et lui sourit soudainement.

- Joan ! Tu es vivante !

Il fit un mouvement pour la prendre dans ses bras mais se ravisa ; il ne savait pas comment elle allait l'accueillir et ne supporterait pas qu'elle le repousse. Il resta donc planté devant elle, indécis, mourant d'envie de la serrer contre lui sans oser le faire. Il ne parvenait pas à croire qu'elle se trouvait devant lui, bien vivante.

- Comment… tu vas ?
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Découvrir la sécurité (Alistair) Ven 29 Aoû - 10:47



Découvrir La Sécurité

J'étais complétement figé, j'avais peur de rêver, de fantasmer cet instant où je le retrouverais bien en vie, qu'il me fallut de longue seconde pour réalisé qu'il était réellement là, devant moi tout aussi sous le choc de me voir ici. Un sourire naquit sur son visage et mon cœur rata un battement, il était là face à moi, en pleine forme. J'hochais la tête, oui j'étais vivante, pas forcément en bon état, mais vivante et rien que pour ce moment, cela valait le coup d'avoir vécut tout les coups durs de ces derniers mois. J'étais toujours assise au sol, paralysé par la joie de le retrouver. Lui semblait vouloir établir un contact physique, mais sans oser sauter le pas. Je le dévorais des yeux, cela faisait de long mois que je ne l'avais pas vu. Pendant longtemps je n'avais pas compris sa fuite, je lui en avait voulu, pourtant le voir à cet instant balaya les doutes, la peur et la colère. Je sentis mes yeux s'emplirent de larme une nouvelle fois, mais c'était la joie immense que je ressentais. Il s'inquiéta de ma santé et ma paralysie disparut, il était mon meilleur ami, mon soutien et l'homme qui ne m'avait jamais jugé pour mon passé, je ne pouvais pas resté ainsi. Je me relevais toute tremblante, j'avais complétement oublié où j'étais, je ne le voyais que lui. Sans un mot je me serrais contre lui, passant mes bras autour de ces hanches, je posais ma tête contre son épaule. Je vais bien maintenant .... Je m'étais imaginé nos retrouvailles, ce que je pourrais lui dire, ce que j'avais ressentis quand j'avais compris qu'il m'avait laissé derrière. Je ne dis rien de tout ce que je m'étais imaginé, son regard comme le mien avait changé, il avait souffert tout autant que moi et il ne méritait pas mes reproches sans savoir la raison de son départ.

Je restais longtemps contre lui, j'étais sereine et calme et retrouver ce petit bout de passé, si important pour moi, me donnait l'espoir pour mon cousin et ma cousine. Ils avaient peut être survécut, ils arriveraient peut être ici un jour. Je relevais la tête doucement, mes yeux étaient brillant et rougis par mes pleurs, mais j'avais cessé de pleurer et un large sourire barrait mon visage. Et toi comment tu vas ? Je ne le lâchais pas, j'avais trop peur qu'il disparaisse soudain si je relâchais mon étreinte. Je tremblais toujours comme une feuille, mais au moins je respirais normalement, la présence d'Alistair avait toujours calmer mon asthme, nous allions donc pouvoir discuter tranquillement sans que ma respiration ne se bloque. Tu es arrivé depuis longtemps ? Savoir qu'il n'avait pas errer sur les routes pendant trop longtemps me ferais plaisir, me rassurerais, je savais que nous avions tous vécut l'enfer sur les routes et cela laissait des traces indélébile pour nous. Je n'avais qu'à fermer les yeux pour voir défiler derrière mes paupières toutes les scènes les plus horrible de ce qui m'était arrivé. Je respirais profondément pour ne pas partir sur ce terrain là qui m'annonçait de terrible cauchemars pour cette nuit si je me laissait prendre. Je me concentrais sur Alistair, sur sa présence et sur l'espoir qu'il me redonnait pour l'avenir. Raconte-moi tout Je n'avais pas spécialement envie de penser au passé, aux épreuves, mais il était hors de question que je laisse des non-dit se mettre à travers notre route.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Découvrir la sécurité (Alistair) Lun 8 Sep - 22:26


Découvrir la sécurité
Joan & Alistair
Joan lui sourit et Alistair fut heurté par une telle vague de soulagement que ses jambes manquèrent de se dérober sous lui. Presque inconsciemment, il avança pour la cueillir dans ses bras et la serra contre lui. Plus de deux ans s'étaient écoulés depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu, mais à présent il lui semblait qu'ils ne s'étaient quittés que hier. La chaleur de Joan, sa tête sur son épaule, ces sensations étaient tellement familières qu'elles lui procurèrent un immédiat sentiment de bien-être, comme il n'en avait pas ressenti depuis l'épidémie. Machinalement, il commença à lui caresser doucement les cheveux, geste habituel là aussi qui fit remonter une foule de souvenirs.

Ils restent ainsi longtemps, sans qu'il ne ressentisse le besoin de parler. Elle était là, avec lui, c'était tout ce qui comptait. Et son sourire et son geste l'avaient rasséné ; au moins, elle ne lui en voulait pas… pas trop, tout le moins. Elle ne l'avait pas repoussé d'emblée. Additionné au bonheur de la savoir en vie et apparemment en un seul morceau, il se sentait immensément soulagé. Finalement, Joan releva la tête vers lui, souriant malgré ses yeux encore rougis d'avoir pleuré. Instinctivement, la sentant trembler, Alistair resserra son étreinte, lui passant gentiment une main dans le dos. Il avait failli une fois à la protéger, il ne commettrait pas deux fois la même erreur. A présent qu'une chance lui était offert de racheter ses fautes, il n'allait pas la laisser passer.

- Ça va. Je suis là depuis plusieurs mois… Six, je crois, dit-il d'un ton qui se voulait rassurant.

Six mois déjà. Le temps avait filé à toute allure, et pourtant il ne sentait toujours pas à son aise dans la Zone, bien qu'il ne regrettait absolument pas de l'avoir rejointe – surtout comme cela lui avait permis de retrouver Joan. Mais ce n'était pas le moment de l'effrayer avec ses peurs et ses doutes ; c'était à lui de la protéger, de la soutenir, comme toujours. Il ne voulait pas qu'elle connaisse l'effrayante solitude à laquelle il avait dû faire face en arrivant dans la Zone.

C'est pour cela que lorsqu'elle l'enjoignit à lui en dire plus, il hésita à se montrer complètement sincère. Il n'avait pas envie de l'accabler avec ses mauvais souvenirs, mais ne voulait pas la blesser en restant évasif. Il opta pour la sincérité, sans s'étaler, comme un pansement que l'on retire d'un coup sec.

- J'ai d'abord voyagé tout seul, pendant six mois je crois...

Il dut faire une pause, tellement ce souvenir était encore douloureusement présent dans sa mémoire. Il inspira et se força à continuer.

- Après j'ai voyagé dans des petits groupes, beaucoup de mes compagnons de route sont morts ou alors on a été séparés. Mes connaissances en mécanique m'ont aidé à me faire accepté. Puis j'ai finalement rejoint la Zone.

Il se força à sourire.

- Et toi ?
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21395

× Points de vie : :
388

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Découvrir la sécurité (Alistair) Sam 17 Jan - 17:20

RP archivé.

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Découvrir la sécurité (Alistair)

Revenir en haut Aller en bas

Découvrir la sécurité (Alistair)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-