Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty - Page 2
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Dim 1 Fév - 20:41



   

   Tybalt & Victoria
    Fate is coming, that I know.

J
e n’avais jamais été fan des musiques de Tybalt, pire encore, quand nous nous étions rencontrés je m’étais montrée plus que mauvaise envers lui et son art. Je passais le plus clair de mon temps à m’en prendre à lui et lui rappeler combien ses chansons me donnaient envie de vomir. Bref, jamais à un seul instant je ne lui avais fait croire que l’un d’entre elles pourrait être susceptible d’un jour me plaire, d’ailleurs je ne le pensais pas moi même jusqu’au jour où j’étais tombé sur l’ipod et que j’avais finalement réalisé que c’était possible. Et maintenant il m’apprenait qu’il avait même composé une chanson parlant de moi mais je vivais un peu comme une punition le fait qu’il ne voulait pas me la chanter. Bon, au pire il pouvait juste m’énoncer les paroles sans se mettre à chanter non ? En tout cas, je ne comptais pas lâcher l’affaire comme ça, un jour j’étais certaine que je pourrais le faire chanter pour moi. Parce qu’au fond, maintenant tout était différent, et qu’en plus j’étais certaine que cette chanson allait me plaire. Elle avait été faite avec tout son amour pour moi, alors elle ne pouvait qu’être super ! Je plaisantais dessus en disant que si elle parlait de moi, elle était donc parfaite, ce qui l’amusa un peu. « C’est pour ça que tu m’aimes, amour. » Répondis je en lui faisant un petit clin d’oeil complice.

Le retrouver avait été la chose la plus belle de cette journée et si il y avait quelque chose qui pouvait prendre la deuxième place du classement, c’était bien de trouver de l’eau. Je me sentais sale et assoiffée et autant dire qu’avec la rivière que nous venions de trouver, ces deux problèmes pouvaient être réglés rapidement. Après m’être réhydraté, je plongeais dans l’eau bien vite rejointe par Ty’. Une fois contre lui, je relevais mon regard vers le sien tout en écoutant ses mots. Lentement, je hochais la tête de haut en bas avant de déposer un baiser tendre sur ses lèvres. « On ne se sépare plus c’est promis. On reste ensemble et on tente de survivre tous les deux, point barre. » Répondis je sûre de moi. Même si je ne savais pas encore trop ce que nous allions faire par la suite, mais une chose était sûre pour moi, on restait ensemble quoi qu’il advienne ! A sa demande je me retournais et fermais même les yeux tandis qu’il commençait à me laver avec douceur. Je me laissais même aller à me détendre un peu, profitant de cette sorte de massage pour me remettre de toutes mes émotions. Entre la peur de l’avoir perdu définitivement et la joie de l’avoir retrouvé, c’était vraiment une journée remplie d’émotions violentes ! Je rouvrais les yeux au moment où il me retourna vers lui pour terminer de me laver, mon regard se plongeant de nouveau dans le sien. « Tu vois, si on ne risquait pas de se faire surprendre par des rôdeurs, je trouverais ça presque romantique. » Murmurais je en affichant un petit sourire amusé, laissant ma main courir le long de son bras musclé. « Qu’est-ce qu’on va faire maintenant ? » Soufflais je en redevenant sérieuse. Avec la perte de la zone 51, je n’avais plus aucune idée des options qu’il nous restait. 
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Sam 7 Fév - 14:27



    VICTORIA & TYBALT

    Fate is coming, that I know.


    Mon amour pour Victoria était tout bonnement incroyable. Jamais je n'avais ressenti ça pour une femme. Mais j'étais certain que ce n'était pas du au fait que nous étions en pleine fin du monde. Même si, soit, je devais bien admettre qu'avec ça on s'accrochait plus encore l'un à l'autre. Et on passait tout notre temps ensemble. En même temps, je ne voyais pas bien comment on pourrait faire autrement. Le fait est que nous n'étions plus que deux en fin de compte. La plupart des gens étaient morts. Et les vivants, on ne pouvait pas leur faire réellement confiance. Nous n'avions confiance qu'en nous. Et c'était bien assez. Et mon amour pour elle avait bel et bien commencé à m'inspirer une chanson. « Hm mouais ... C'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles je t'aime. » Rectifiai-je avec un petit sourire. Même pour déconner, je n'étais pas du tout capable de la détromper à ce sujet. Ouais j'aimais tout d'elle. Même ses défauts qui étaient pourtant sources de dispute bien souvent. A vrai dire, autant que mes propres défauts bien entendu. Il n'y avait pas l'un de nous deux qui était mieux que l'autre ou autre connerie de ce genre. Nous étions un couple. C'était à deux ça. Pareil pour les disputes. A deux. Toujours. Et à deux que nous plongeâmes dans ce cours d'eau tout bonnement divin. Ca faisait un bien fou. Vraiment.

    Mais c'était minime en comparaison de notre bonheur et notre joie à se retrouver pleinement dans les bras l'un de l'autre. Voilà qui était réellement divin.  Jamais je ne pourrais supporter d'être à nouveau séparé d'elle. Cette idée m'était tout bonnement intolérable ! Et je savais qu'elle partageait pleinement mon avis et même plus encore. Nous ne pourrions vivre séparés tous les deux, point barre. « On ne tente pas seulement mon amour. On y arrive ! On se laissera pas dévorer. Et moins encore, juste l'un de nous deux. » Nous n'étions qu'un quoi qu'il arrive. Si l'un mourait, l'autre suivrait forcément dans la foulée. Or, je refusais catégoriquement cette idée. Mais la noirceur de notre monde actuel, sembla disparaître un peu alors que nous prenions du temps pour nous nettoyer dans l'eau. Je m'occupais tendrement d'elle, frottant et nettoyant consciencieusement son corps. Je souris à ses paroles et m'approchai pour déposer un délicat baiser sur ses lèvres. « Oublie les rôdeurs quelques minutes Vic. On est bien là, non ? » Demandai-je avec douceur, sans la quitter du regard. Même si ça ne durerait que très peu de temps, oui, nous étions bien. « Comme avant. Marcher. se réfugier dans des petites maisons trouvées en route. Y rester aussi longtemps que possible. Vivre d'amour et d'eau fraîche. » Conclus-je avec un petit sourire amusé.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Mar 10 Fév - 20:49



   

   Tybalt & Victoria
    Fate is coming, that I know.

L
es trois quarts de la population planétaire était morte, le monde était remplis de zombies et nous n’étions en sécurité nul part et pourtant, nous avions la chance d’être encore ensemble tous les deux. De se retrouver séparés de force mais en réussissant à retourner l’un vers l’autre par la suite. C’était totalement incroyable mais pourtant c’était ce qui s’était passé. J’étais certaine que l’amour que nous nous portions n’y était pas pour rien, que si nous étions séparés de plusieurs kilomètres même, je parviendrais à retrouver le chemin qui me mènerait vers lui, parce que même si j’avais eut beaucoup de mal à me l’avouer au début, j’acceptais totalement l’idée que j’étais folle amoureuse de Tybalt. J’avais eut beau m’en empêcher, tout faire pour que cela n’arrive pas, j’avais quand même fini par craquer pour lui et le faire devenir à mes yeux la personne la plus importante au monde. J’étais même prête à sacrifier toute une colonie de survivants, voir même détruire un vaccin miracle qui nous sauverait tous pour le sauver lui, c’était dire ! « Pense un jour à flatter mon égo démesuré en me citant toutes les autres raisons. » Répondis je en lui faisant un petit clin d’oeil. C’était dingue quand on me connaissait mais maintenant, j’aimais tellement l’entendre dire qu’il m’aimait ! C’était un véritable bonheur pour mes oreilles à chaque fois que ces mots traversaient la barrière de ses lèvres.

Si il y avait bien une chose que j’aimais, c’était me retrouver dans ses bras comme maintenant, à moitié nus dans l’eau. De toute manière on pouvait bien se le permettre, personne ne risquait de nous mater, mis à part quelques rôdeurs et encore, on semblait être assez tranquilles. Ce n’était pas pour autant que je baissais ma garde bien sûr ! « Il est certain que de toute manière si tu te faisais mordre, je ne pourrais pas continuer à vivre. » Murmurais je en me collant un peu plus contre lui, cette idée m’effrayant vraiment. Le voir se faire mordre ou mourir, devant mes yeux et me retrouver seule sans pouvoir rien faire. Sans lui. Devoir continuer d’avancer sans plus avoir la moindre raison de le faire était une idée totalement insupportable, je préférais nettement crever sur place ! Bordel, j’étais tellement dingue de lui que sa vie était désormais totalement reliée à la sienne, s’il mourrait, alors je suivais, logiquement ! Ces idées noires furent heureusement bien vite chassées par la douceur des gestes de Tybalt tandis qu’il prenait plaisir à me laver. Quel luxe de pouvoir s’accorder quelques minutes comme ça, sans devoir stresser.Profiter tout simplement l’un de l’autre comme on aimait le faire. « Oui c’est génial mon amour. Jusqu’à ce qu’un rôdeur ne surgisse d’un des buissons devant nous… » Murmurais je avec douceur en sachant très bien que mon pessimiste lui tapait parfois sur le système, mais c’était plus fort que moi, à chaque fois que je me laissais aller à penser que tout pouvait aller mieux, le destin avait une drôle de manière de tout faire foirer. en faisant envahir une zone totalement sécurisée par exemple. Je me demandais alors ce qu’il se passerait ensuite pour nous. Il nous fallait un plan, quelque chose de solide mais à la réponse de l’amour de ma vie, il fallait bien se faire une raison : nous n’en avions pas du tout. « Je n’en peux plus Ty’… Je veux qu’on se trouve un endroit. Qu’on arrête de bouger. Cette forêt me rend dingue ! »
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Jeu 12 Fév - 18:02



    VICTORIA & TYBALT

    Fate is coming, that I know.


    Vu le monde actuel et les horreurs que nous devions supporter jour après jour, nous évoluions sans pouvoir empêcher quoi que ce soit d'arriver. Certains évoluaient de façon plus que positives. Et d'autres, tout le contraire; Puisque quelques survivants étaient devenus de véritables monstres, par exemple. Mais ce n'était ni le cas de Victoria, ni le mien. Quoi que par amour pour elle, je pourrais bel et bien en devenir un. En tuant pas mal de gens par exemple. Si c'était vraiment ce par quoi il fallait passer, j'étais parfaitement prêt à ça. Et pourtant, à la base je n'étais pas du tout un homme violent. Mais il fallait se faire à notre nouveau monde. Victoria elle même avait pas mal évolué depuis le début, où je l'avais rencontré. Ou alors ce n'était qu'avec moi qu'elle avait changé. Oui, c'était surtout ça. Parce que je ne l'imaginais vraiment pas faire dans le sentiment avec qui que ce soit. Alors qu'elle savait se montrer tellement douce pour moi. Avec moi. « Justement, je n'aimerais pas voir ton ego grossir encore un peu plus ... » Lui fis-je remarquer avec un petit sourire taquin. Bien sûr que je la taquinais. Si vraiment elle voulait m'entendre la complimenter encore et encore à propos de la personne qu'elle était et de l'amour que je lui portais, alors je le ferais avec le plus grand des plaisirs. Quitte à le faire pendant des heures et des heures. Jusqu'à m'en dessécher la langue alors qu'on manquait d'eau, ouais.

    Je souris faiblement à sa réponse concernant la mort potentielle de juste l'un d'entre nous. Il était certain que l'un sans l'autre, nous n'étions foutrement rien. Un fait qui s'était avéré vrai ces derniers jours. Il suffisait de voir l'état déplorable dans lequel nous étions alors qu'on ne parvenait pas à se retrouver. Nous étions presque mourant quand on était enfin revenu ensemble tous les deux. On s'était laissé crever à force de marcher et marcher encore, alors que nous étions affamés et assoiffés. [color=teal]« Et si tu te faisais mordre, je ne pourrais pas continuer non plus. » [/colo]Soufflai-je d'une voix douce. Autant être le plus honnête possible, l'un envers l'autre. Si elle mourait, je ne me battrais pas pour vivre. Et je savais qu'il en allait de même pour elle. Un instant plus tard, après une brève étreinte, j'entrepris de la laver avec douceur et application. Mais son pessimisme à toutes épreuves était en train de refaire surface; Et pas qu'un peu ! Elle insistait pour me faire entendre que les rôdeurs pouvaient débarquer à tout moment. Elle avait raison évidemment. Je n'étais pas stupide, je le savais bien. « Est-ce qu'il n'y a vraiment que quand je te fais l'amour, que tu cesses un peu de penser aux dangers ? » Demandai-je sur un ton vaguement fataliste. Je n'étais pas aussi pessimiste qu'elle. Mais je devais bien admettre que depuis que je passais tout mon temps avec elle, je l'étais de plus en plus ! Je l'attrapai par la main pour l'attirer hors de l'eau avec moi et pris place sur un rocher devant nos affaires. Histoire qu'on sèche un peu au soleil fort clément à cette heure ci de la journée. « Je sais Vic ... j'aimerais aussi trouver ça. Mais regarde ce qu'il est advenu de la zone ... tu supporterais si ça se terminait ainsi à chaque fois ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Jeu 12 Fév - 21:38



   

   Tybalt & Victoria
    Fate is coming, that I know.

J
’avais du mal à me rappeler parfois comment j’étais avant que tout cela ne commence, avant que le monde ne bascule dans une noirceur indescriptible. Je ne savais plus très bien si j’étais du genre joviale et toujours de bonne humeur où si j’avais toujours été aussi pessimiste. A vrai dire, tout cela me semblait tellement loin maintenant que j’avais l’impression que ce monde de mon passé n’ait jamais existé, que tout ça n’avait été qu’un grand rêve et que le réveil avait eut lieu en plein enfer. Mais Tybalt et moi n’aurions le plaisir d’avoir par exemple de vrais rencards, d’aller au cinéma ou au restaurant. Le plus romantique des rendez-vous auquel nous avions le droit était de se cacher dans une maison délabrée et partager une boîte de conserve autour d’un petit feu. Voilà notre romantisme à nous et ce n’était pas plus mal, étant donné que je n’étais pas vraiment du regeler romantique et tout ça. Mais quand même, j’aurais largement préféré le connaître dans un monde où les humains ne se faisaient pas dévorer par des monstres ! « Petit salop va ! » Rétorquais je en lui lançant pourtant un sourire immense et rempli de tendresse pour lui. il était le seul de qui j’acceptais les critiques, même celles qui pouvaient parfois m’énerver et vraiment me vexer, tout simplement parce que je l’aimais et que les sentiments que j’éprouvais pour lui m’avaient réellement changée.

Ses mains sur mon corps avaient le don de me détendre grandement même si je ne parvenais jamais tout à fait à décrocher de l’horreur dans laquelle nous vivions. C’était pourtant très agréable que de se laisser aller de la sorte mais je ne pourrais sans doute jamais cesser de penser dans un coin de ma tête qu’à tout instant, un rôdeur pouvait débarquer et profiter qu’on ait baissé la garde pour nous attaquer. Et perdre Tybalt était tout simplement impossible. J’étais presque sûre que si je le voyais mourir devant mes yeux il ne me faudrait pas plus de deux minutes pour crever à mon tour tant la douleur que je ressentirais serait immense. Mourir d’amour, c’était quand même un comble pour moi ! « Faisons en sorte que ça n’arrive pas alors. » Répondis je en collant mon front contre le sien avec douceur. C’était tout simplement la meilleure chose à faire. Notre petite douche improvisée terminée, je le suivais en dehors de l’eau alors qu’il avait visiblement l’envie de profiter du soleil. Si il y avait une chose encore agréable sur mon corps à voir c’était sans doute le petit teint hâlé que j’avais pris à force de rester dehors tout le temps. Même s’il faisait froid, le soleil était quand même là ! « Ce que je sais mon amour, c’est que ce qui m’est insupportable maintenant c’est de courir partout encore et encore. Sans savoir où on va. Ce que l’on fait. Il me faut un but ! » Soupirais je en passant une main sur mon visage. Un but, un plan d’action, tout sauf l’inconnu !
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Sam 14 Fév - 14:29



    VICTORIA & TYBALT

    Fate is coming, that I know.


    J'affichais une moue la plus angélique du monde, alors même qu'elle venait de m'insulter. Une véritable injure qui pourrait être très mal prise par quelqu'un qui se faisait insulter de la sorte, par une autre personne. Mais dans notre relation, c'était complètement autre chose. Le fait est que j'aimais foutrement Victoria et que je n'éprouvais aucune forme d'agacement de vexation, quand elle s'amusait à m'insulter comme ça; Je savais que, de sa bouche, ça n'avait rien d'une insulte finalement. C'était presque un petit mot mignon. Un petit surnom d'amoureux. Ouais, c'était carrément bizarre et j'en étais parfaitement conscient. Mais c'était bel et bien ainsi que fonctionnait notre relation, qu'on le veuille ou non. Nous n'étions pas deux grands romantiques. Nous fonctionnions juste comme nous en avions envie. Et nous voulions que les choses soient ainsi, point barre. « C'est drôle mais tes insultes sonnent plutôt comme des mots doux ... » Lâchai-je avec naturel, en affichant un faux air rêveur. D'un point de vu extérieur, notre couple devait vraiment avoir l'air bizarre. Mais c'était ainsi que nous étions heureux alors on l'assumait complètement. Et puis de toute façon, ce n'était pas comme s'il y avait beaucoup de gens pour nous voir. A part les rôdeurs, plus personne. Du moins, plus depuis que la zone avait explosé. Littéralement explosé. Et il allait nous falloir trouver un nouveau refuge d'ailleurs.

    Pour l'heure, nous tâchions de prendre soin l'un de l'autre, en se nettoyant dans un petit cours d'eau très frais. Ca faisait du bien de se prélasser un peu ainsi. Même si ça ne dura que peu de temps. On devait rester sur nos gardes, au cas où une horde de rôdeurs nous fondrait dessus. C'était le plus gros risque. Nettement pire que si un seul zombie débarquait là en solitaire. La conversation fini par reprendre une tournure bien plus sérieuse. C'était normal. Il fallait qu'on reste bien en phase avec les dangers que nous continuions de courir, jour après jour ! Nous quittâmes donc le cours d'eau et je pris place sur un rocher en l'attirant contre moi, pour que nous puissions sécher au soleil. Je n'avais aucune envie de me rhabiller en étant trempé. C'était juste un coup à tomber malade et je préférais éviter ça tant que possible. Ca rendrait le tout tellement plus difficile et douloureux ! Je soupirai doucement à sa réponse et perdis mon visage dans sa chevelure brune. « Notre but final est de trouver un endroit sûr ... » Lui répondis doucement, en prenant place dans son dos pour enrouler mes bras autour d'elle et poser mes mains sur ses avant bras. « Une maison, perdue au milieu de nulle part, autour de laquelle on pourrait mettre divers pièges pour que les rôdeurs ne puissent pas s'en approcher de trop près, sans qu'on ne les entende venir ... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Mer 18 Fév - 0:52



   

   Tybalt & Victoria
    Fate is coming, that I know.

L
a plupart du temps, Tybalt et moi agissions plus comme deux meilleurs copains que comme un couple quand nous parlions. Ce se voyait parce qu’on passait plus notre temps à se lancer de petites piques tendres plutôt que de réellement se faire des déclarations d’amour passionnées ! Sauf quand bien sûr on se retrouvait après avoir été séparés pendant plusieurs jours bien sûr ! Mais la plupart du temps, on se contentait de se taquiner avec tendresse sans trop sombrer dans le romantisme. De toute manière, il me connaissait bien passer pour savoir qu’il ne me verrait jamais tomber dans un romantisme absolu, d’ailleurs cela lui ferait vraiment très bizarre de me voir changer du tout au tout comme ça, j’en étais certaine ! « C’est peut-être parce que tu as un côté masochisme mon amour ? » Rétorquais je en lui faisant un petit clin d’oeil complice et en affichant un sourire amusé, en rentrant doucement dans son petit jeu. C’était marrant quand même la manière qu’il avait de toujours pouvoir me faire rire alors que le monde autour de moi ne prêtait vraiment pas à ce genre d’activité. Pourtant Tybalt savait toujours avoir les mots pour me donner envie de sourire et c’était aussi pour ça que je l’aimais. Contrairement à moi, il n’avait pas tendance à tout voir en noir, il était beaucoup plus optimiste et évitait de penser au pire alors que moi, c’était tout l’inverse.


Sans doute était-ce très important dans un couple d’avoir une personne qui voyait un peu plus la vie sous un meilleur angle que l’autre. C’était bien dans le sens où si nous étions tous les deux comme moi, j’étais sûre que l’ambiance ne serait pas aussi détendue. Alors que moi je restais toujours sur mes gardes, Tybalt lui savait avoir de bonnes idées comme par exemple, se laver mutuellement et prendre soin de nous. Même si nous ne pouvions pas avoir de moments à deux ressemblants à des rencards, on parvenait tout de même à avoir des petites attentions l’un envers l’autre, comme un couple normal. Une fois lavés et en train de sécher au soleil tous les deux, le sujet redevint pourtant beaucoup plus sérieux, et c’était ma faute. Je commençais sincèrement à angoisser en pensant à ce que l’avenir pouvait nous réserver. Survivre chaque jour, ne pas savoir ce qui nous attendait et tout ça, c’était bien pendant un moment, mais une fois qu’on acceptait le monde pourri dans lequel nous vivions maintenant, cela devenait pesant. J’avais besoin de savoir ce qui allait nous arriver, ce que nous allions faire maintenant que nous étions tous les deux. Seuls au monde pratiquement. « Un endroit sûr… » répétais je en soupirant et en passant une main dans mes cheveux. Cela ressemblait à une utopie de trouver un petit endroit tranquille où nous pourrions tenter de vivre pendant quelques temps. « Ce serait l’idéal. Même si on serait forcés de sortir quand même pour les vivres. Oh et sans compter le fait que cette maison idéale, on est loin de l’avoir trouvée. » Répondis je en poussant de nouveau un petit soupir.  « Il faut qu’on sorte de cette forêt. Je crois qu’elle me rend folle. »
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Mar 24 Fév - 18:54



    VICTORIA & TYBALT

    Fate is coming, that I know.


    Sans doute que si Victoria était plus douce et moins avare en déclarations d'amour, je ne l'aimerais pas autant. Parce que c'était justement sa personnalité assez dure et complexe, qui faisait que je l'aimais autant. Enfin c'était ce que j'avais fini par penser à la longue. Elle me faisait complètement fondre quand elle se montrait narquoise ou ironique. Ou même quand ses mots doux à mon encontre, tenaient plus de l'insulte qu'autre chose. J'étais sans doute maso. Elle n'avait pas tort du tout. Ou peut-être que si. Franchement, pas la moindre idée. Comme tout le monde, j'avais énormément changé depuis le début de l'épidémie. Et maintenant, j'étais ce que j'étais, point. « Moi ? Pff pas du tout. Tu me connais ! » Rétorquai-je en faisant mine de lever les yeux au ciel. Justement, elle me connaissait un peu trop. En tout cas, bien assez pour pouvoir en conclure qu'effectivement, j'étais peut-être un peu maso sur les bords. Mais si je l'étais, c'était complètement de sa faute, qu'on se le dise ! Elle ou l'épidémie. Ou les deux à la fois. Dans tous les cas, j'étais complètement différent du type que j'étais avant absolument tout ça. C'était une certitude. Et désormais, je l'assumais.

    Après un bain à deux, je la fis s'installer contre moi sur un rocher, pour sécher au soleil. Plutôt que de renfiler nos fringues en étant encore trempés de la tête aux pieds. Et puis lézarder un peu, ça ne pouvait pas nous faire le moindre mal. Tout au contraire ! Pour une fois qu'on le pouvait, je ne voyais aucune raison de ne pas le faire tout simplement. A part éventuellement le fait que ma petite amie s'en faisait encore trop à mon goût à propos de tout ce bordel. Ok ça se comprenait vu que les choses n'allaient sans doute jamais s'arranger. Mais je voulais croire qu'on pourrait au moins trouver un lieu sûr, rien que pour tous les deux. « T'es tellement pessimiste ... » Soupirai-je doucement. Simple constat. Ce n'était pas une nouveauté ni une découverte ! « On aura toujours besoin de sortir pour les vivres de toute façon. Où qu'on aille. Qu'on soit dans un truc avec plein de gens ou non. » Lui rappelai-je avec douceur. « Dans la forêt on est un peu cachés au moins ... » Prendre des pincettes était parfois très difficile quand même. Mais je ne voulais vraiment pas la voir s'agacer ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Lun 2 Mar - 19:05



   

   Tybalt & Victoria
    Fate is coming, that I know.

S
ans Tybalt aujourd’hui sans doute serais-je morte depuis pas mal de temps, j’en étais parfaitement consciente. De nombreuses fois déjà il m’avait sauvé la vie, que ce soit en me protégeant de rôdeurs qui tentaient de m’attaquer par derrière ou bien tout simplement en étant présent dans ma vie et en me donnant l’envie de continuer à me battre, ne serait-ce que pour lui. Il était certain que sans lui maintenant, même si j’avais quand même un sacré caractère qui ne me poussait pas à abandonner, j’aurais quand même fini par craquer et préférer cesser de vivre plutôt que de continuer à vivre seule dans ce monde pourri. De plusieurs des manières il m’avait sauvé la vie et pourtant je n’étais pas des plus tendre avec lui. Ce n’était pas parce que nous étions ensemble que je ne continuais pas à le taquiner comme je e faisais maintenant par exemple, mais c’était une petite chose qui donnait du piment dans notre couple ! Même si nous étions un peu plus romantiques qu’avant entre nous, ce n’était pas pour autant qu’on était devenu un couple trop fleur bleue qui se disait toujours je t’aime. Même si nous pour le coup, on aurait une bonne raison de le faire vu qu’à tout moment on pouvait mourir ! « Oh oui je te connais justement. » Murmurais je en lui faisant un petit clin d’oeil complice.

Si on passait la plupart du temps dans un état de stress plutôt intense, on parvenait quand même de temps en temps à se détendre. Pas forcément complètement, parce que ça pour moi c’était totalement impossible, mais juste assez pour profiter d’un petit bain improvisé ensemble suivi d’une petite séance de bronzage pour se réchauffer un peu. Ce n’était pas ça qui allait nous faire du mal car entre le manque de nourriture et tout ça, nous étions très pâles. Je poussais un long soupir en l’entendant alors me faire remarquer que j’étais pessimiste, ce n’était pas une nouveauté je le reconnais volontiers, mais en même temps dans ce genre de monde, comment réussir à être optimiste ? La seule fois où j’avais osé penser que tout pourrait aller bien pour nous, la zone 51 avait été totalement envahie, autant dire que ce n’était pas quelque chose qui me donnait envie de me montrer plus optimiste pour le futur. « Je sais…Mais les circonstances me poussent à l’être. » Murmurais je en haussant les épaules doucement avant de reprendre. « Je sais bien tout ça. Mais si déjà on pouvait trouver un endroit où l’on est sûrs que l’on peut dormir sur nos deux oreilles la nuit, ce serait déjà bien, tu crois pas ? » Demandais je alors en plantant mon regard dans le sien. Une vraie nuit de sommeil, pas le genre où l’on dort qu’à moitié au cas où des rôdeurs seraient autour, cela nous ferait vraiment du bien. « Mouais… Et au moindre craquement on devient parano. On va finir par perdre la boule ici. »
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Dim 8 Mar - 22:47



    VICTORIA & TYBALT

    Fate is coming, that I know.


    Maintenant, on pouvait vraiment dire qu'on se connaissait par coeur quand même. Soit, on connaissait les nouveaux nous. Parce que nous avions très certainement beaucoup changé depuis le début de l'épidémie. Et il n'y avait rien de plus normal que ça. Quoi qu'il en soit, on était très bien tel que nous étions maintenant. « Qu'est-ce que tu entends par là ? Dis donc, faudrait faire attention à ce que tu sous entends me concernant ... » Fis-je mine de la menacer en plissant un peu les paupières pour l'observer. Comme si elle risquait quoi que ce soit à jouer à ce petit jeu là avec moi ouais ... Elle pourrait bien m'insulter de tous les noms, qu'encore une fois je ne dirais rien et me contenterais de la laisser faire. En faisant peut-être un peu la moue, histoire de ! Mais bref, tout ça pour dire que notre relation était vraiment parfaite de la sorte et j'étais certain qu'elle n'allait pas changer. Jamais. Nous avions besoin l'un de l'autre. Même si nous n'étions pas d'accord à tous les coups. Là encore, c'était le cas. Nous n'étions pas encore d'accord sur ce que nous devions faire pour notre survie. Où aller, quand, comment, pourquoi ...

    Je lui fis d'ailleurs remarquer qu'elle était vraiment pessimiste. J'étais quand même habitué à ça, il fallait bien le dire. Moi même j'avais tendance à le devenir depuis quelques temps. Sans doute là l'influence qu'elle avait sur moi, voilà tout ! « Il faut s'obliger à être optimiste ... Sinon on perd toute envie de se battre. Tu t'en rends compte ? » Non, sans doute que non. Sinon, elle ne serait pas à ce point pessimiste. Enfin, de mon point de vu en tout cas. « D'où mon idée d'une petite maison tranquille en pleine forêt. Qu'on tâchera de fortifier bien comme il le faut. Le genre de petite maison qu'aucun survivant n'aurait envie de visiter et piller. » J'étais peut-être trop naïf en plus d'être un poil trop optimiste. Mais ça, c'était tout moi en effet. « Tu as déjà perdu la boule je te signale ... » Remarquai-je avec un sourire moqueur accroché aux lèvres. « Non sérieux, je trouve que ça peut être une bonne idée. On chasse, on cultive ... Bon pour cultiver, il faut commencer par trouver des graines et tout ça ... Mais je suis certain qu'on peut le faire ! » J'insistais encore, effectivement.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21102

× Points de vie : :
171

× Copyright : :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty Dim 12 Avr - 22:59

RP archivé suite à la suppression de Victoria. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty

Revenir en haut Aller en bas

Fate is coming, that I know. ft Vic & Ty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-