all we need is faith (iwan)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

all we need is faith (iwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: all we need is faith (iwan) Mar 16 Déc - 0:40

Iwan J. Graber
PRÉNOM(S) † Iwan Joseph. NOM † Graber. ÂGE † 45 ans. DATE DE NAISSANCE † le 22 juin 1970. LIEU DE NAISSANCE † San Francisco. ANCIEN LIEU D'HABITATION † San Francisco. ANCIEN MÉTIER † mercenaire à la retraite. STATUT FAMILIAL † célibataire. ORIENTATION SEXUELLE † hétérosexuel. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Brad Pitt. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Un tout petit groupe, de 3 ou 4 personnes. Iwan ne fait pas confiance à grand monde, et préfère diriger son petit monde, plutôt que de se retrouver au milieu d'un camp militaire, par exemple. Il sait néanmoins que survivre seul relève da la pure folie. CRÉDIT AVATAR † Swan.



Vous croyez que c'est utile que je me présente encore ou pas ? Bon, puisqu'il le faut. face Moi c'est Emilie, alias Schizophrenic & j'ai 19 ans. Comme l'indique si justement mon pseudo, j'suis légèrement schizo sur les bords, puisque j'ai pour multi-comptes (ici) : Aileen, Sam, Joshua, Naël, Leandro, Auregan, Alliyah. Je suis là tous les jours, je réponds à mes RPs tous les deux / trois jours à peu près (sauf période d'examens). Et ... Voilà ... Tchô.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Pour son fils Joseph, Iwan était devenue une personne posée. Un père protecteur, et bienveillant. Il a mis de côté son passé houleux, ses violences et sa vie de nomade, pour s'installer à San Francisco, ville où il s'est construit une nouvelle vie. Pour Joseph. Il n'était pas le type le plus sociable qui soit mais il faisait des efforts considérables. Et il était très présent pour Joseph, à chacun de ses anniversaires, ou matchs de baseball à l'école. Il le félicitait pour ses bonnes notes, le réprimandait quand il faisait une bêtise - ce qui était rare, mature comme il l'était -. Iwan n'a pas tout à fait réussit à avoir une vie sociable "normale", mais il s'était fait quelques amis, grâce à ses diverses activités. Il envisageait même, dans un avenir proche, d'ouvrir une salle de sport. Ses projets ne se sont pas concrétisés, parce que le monde en a décidé autrement ...

Au début, Iwan a su prendre les bonnes décisions pour les maintenir en vie, son fils et lui. Il a fuit l'agitation des grandes villes, et a pris la route. Puis il a rencontré plusieurs groupes, a su apprendre à leur faire confiance pour le bien de Joseph. Cela s'est inévitablement mal terminé et depuis, Iwan n'est plus le même. Il est redevenu le sale type qu'il était autrefois : violent, ironique à souhait et grincheux. Il évite les trop gros groupes, il tue les rôdeurs sans ressentir la moindre pitié pour ce qu'ils étaient autrefois. Et quand cela devient nécessaire, il tue des survivants. Il n'a plus d'objectif, de but, si ce n'est celui de survivre pour son fils. De s'en sortir pour honorer sa mémoire. Et pour cela, il ne trouve rien de mieux à faire, la plupart du temps, que d'user de ses remarques acerbes. Quiconque se met en travers de sa route en subit les conséquences : il accorde plus de crédit aux rôdeurs eux-mêmes qu'aux survivants.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Iwan, c'est le genre de types qui va dégommer une vingtaine de rôdeurs avec son couteau, puis les empiler et s'asseoir dessus. Bah quoi ? Cela lui permet d'avoir une bonne vue des alentours ! Tout ça pour dire que, quand il voit un zombie, il n'en a rien à foutre. Oh, pour sûr il ressent un peu de dégoût. Et de la colère, dans le sens où ces foutus rôdeurs sont en partie responsables de la disparition de son fils. Mais il n'en a aucunement peur. Peut-être même pas assez. Il les bute un par un. Il leur arrache la tête. Et il y prend du plaisir, le bougre. Il a toujours eu un fond violent, et sans pitié. Il s'est assagi, quand il a pris sa retraite et qu'il s'est retrouvé avec un enfant sur les bras, mais c'est ce côté de sa personnalité qui prend le dessus maintenant. Il peut laisser la bête qui est en lui prendre le contrôle sur sa personne. Surtout quand il s'agit des rôdeurs, et de leurs corps en décomposition.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Des proches, Iwan en a perdu. Comme tout le monde. Des amis, des connaissances. Des personnes qui ne comptaient pas énormément pour lui, en somme. Mais il a aussi perdu son fils de huit ans. C'était en mars 2014, plus d'un an après l'invasion. Au départ, Iwan restait dans des gros groupes, plus ou moins sur la durée, selon la manière dont se passait la survie. Il a fait l'erreur une fois de laisser son fils entre les mains d'un de ses groupes. Ils y étaient depuis trois mois déjà et tout se passait bien. Presque trop bien. Ils avaient besoin de nourriture, et c'est tout naturellement qu'Iwan s'est proposé de faire parti de l'excursion. Grave erreur. Quand il est rentré, un homme s'était réfugié en haut avec deux ou trois personnes qu'il avait réussies à sauver. Tous les autres étaient au rez-de-chaussée, transformés en ces monstres ... Son fils y compris. Iwan a mis fin à leur souffrance, et en a fait de même avec les quelques survivants traînant encore dans les lieux. Ils n'ont pas su prendre soin de son petit Joseph alors qu'il était allé chercher de quoi les faire survivre : il leur a fait payer. Iwan a pleuré son fils, au début. Maintenant, il se contente de regarder chaque soir la photo de lui qu'il garde précieusement. Il tient bon pour lui.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
On a tous évolué, n'est-ce pas ? Les faibles ont appris à ne plus se laisser marcher sur les pieds. Les gros durs ont parfois dû se soumettre à un certain niveau d'autorité. Pour sa part, Iwan a juste laissé ressortir l'ancien lui. Celui qu'il s'était efforcé de mettre de côté pour pouvoir prendre soin de son fils. D'une certaine façon, on peut tout de même dire qu'il a changé, évolué. En bien ou en mal, c'est une autre histoire. Mais il est redevenu le type téméraire, violent et ironique qu'il était autrefois. Il n'a plus autant de pitié, plus le moindre scrupule à s'en prendre à des êtres humains s'ils se mettent en travers de sa route. Oh, il n'est pas pour autant un sale type. Il n'a pas un mauvais fond, son fils l'a changé et sa disparition ne peut pas lui avoir fait oublier tout cela. S'il peut venir en aide à une personne dans le besoin, il le fera. Mais un seul geste pouvant faire passer la personne en face de lui d'illustre inconnu à ennemi potentiel, et il met fin à sa vie. Sans hésiter.



Dernière édition par Iwan J. Graber le Mar 10 Nov - 17:53, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mar 16 Déc - 0:40


All we need is faith


« Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. »

Je suis le sentiment de rejet exacerbé de Jack...
Un putain de rejeton. Un enfoiré de perturbateur. Voilà ce qu'était Iwan aux yeux de son feu père, Sasha. Militaire de carrière les neuf premières années de la vie de son fils, il dut prendre sa retraite à ce moment-là. Choc post-traumatique, un truc comme ça. En tout cas, il était inapte à poursuivre dans le milieu et, par conséquent, Iwan devait supporter sa tronche. Et sa mère fangirlait comme une dingue quand elle se trouvait nez à nez avec lui. Pitoyable.
Pour Iwan, il ne pouvait pas y avoir pire torture : son géniteur n'était qu'un enfoiré de première. Il trompait sans vergogne sa femme et elle ne disait rien. Il imposait ses règles à la con, et elle le laissait faire. Iwan devait se lever tous les jours à six heures - dimanche y compris -. Interdiction de boire, de fumer, de rentrer après dix-huit heures dans le domaine familial. En somme, il devait totalement se soumettre aux règles quasi militaires que leur imposait ce type froid et insensible. Et sa mère en faisait de même, totalement aveuglée par l'amour qu'elle lui portait. Pathétique.
Evidemment, en bon enfoiré qu'il était déjà du haut de ses dix-onze ans, Iwan ne se soumettait pas comme son père l'aurait voulu. Et les tartes, ou coups de poing qu'il recevait en retour ne le dissuadaient guère de recommencer la semaine suivante. Il s'en foutait, d'être mal vu par son géniteur. Il s'en foutait, de décevoir sa mère. Elle était incapable de faire entendre sa voix, incapable de prendre son courage à deux mains et de quitter ce fou furieux. Trop faible.

Je suis le cœur brisé de Jack.
Son père était un connard, et sa mère une faible. Iwan passait donc le moins de temps possible en leur compagnie. Il était obligé d'être présent à tous les repas de famille du dimanche midi mais il était ... infernal. Indiscipliné, irrespectueux, la petite terreur en faisant suer plus d'un, son père en tête de liste. Qui, d'ailleurs, ne se privait pas pour le corriger sitôt qu'ils se retrouvaient seuls. La petite famille n'était pas soudée, mais ils possédaient un semblant de normalité et une certaine routine rassurante pour chacun d'entre eux. Jusqu'à ce qu'un imprévu vienne tout chambouler ...
Sa mère était influençable et manipulable, mais elle était aussi sur la sellette. Elle ne se doutait pas qu'un mal sournois s'était tapi dans un coin de son cerveau. Elle ne le savait pas, et ses proches non plus. Ce soir-là, Iwan, quatorze ans, avait quitté le domicile familial en douce une fois de plus. Son père était à une 'réunion' d'affaire et sa mère était donc seul dans leur maison. Ils ne la retrouvèrent que le lendemain. Rupture d'anévrisme. Ce fut graduel mais personne n'était là pour appeler les secours, ce qui aurait éventuellement pu la sauver.
Loin de s'assagir suite à cette sordide histoire, Iwan devint la pire teigne que la Terre eut jamais porté. Il était imbuvable et rendait ses coups à son père sans se soucier des conséquences, ou de la rouste qui suivrait. Il était petit, pas bien musclé et ses poings ne faisaient pas grand mal à son père, militaire de carrière. Mais il s'en foutait. Ce crétin voulait faire mal. Ce crétin voulait faire souffrir ce type comme lui souffrait d'avoir perdu sa mère, qu'il avait trop longtemps renié par dépit du retour de son père. Enfoiré.

Je suis la vengeance narquoise de Jack.
Plutôt que de perdre tous ses repères et de cesser de cherche quoi faire de sa vie, Iwan prit une décision un soir, le corps ensanglanté et couvert d'ecchymoses par sa bagarre du jour. Son père était un militaire, tellement fier de son pays. Et bien Iwan, pour sa part, bafouerait tout cet honneur qu'il portait. C'est ainsi qu'il devint mercenaire, entraîné par des soldats mais au service du plus offrant. Il ne s'agissait pas seulement de l'Armée américaine - même si c'était le cas le plus souvent - mais aussi d'autres pays en totale inadéquation. L'Allemagne, la Russie parfois, le Japon.
Iwan était un type sanguinaire, violent et intransigeant qui puisait sa force dans la bataille même. Il n'était, certes, pas insensible aux horreurs de ce monde mais il restait pour autant soumis aux règles que l'argent lui imposait. Il savait se faire discret lorsque c'était nécessaire. Il savait aussi devenir respectueux lorsqu'il le devait. C'était un mec dangereux, que l'on évitait ou craignait selon les partis pris. Loin d'être répugné par l'homme qu'il était devenu, il en était fier. Et il arborait avec fierté son nouveau statut sous les yeux de son père incrédule.
Les années passant, Iwan devint un mercenaire consciencieux et appliqué. Le plus tôt possible, il quitta son père - de toute façon sur le point de se remarier - et ne retourna jamais plus le revoir. A quoi bon ? Ils ne s'aimaient pas, ne se respectaient même pas. C'était bien mieux ainsi et, étrangement, son père ne chercha jamais à le revoir. Tant mieux. C'était justement le fait qu'il était sans attaches qui le rendait si libre de voyager à droite et à gauche. De s'engager de nouvelles missions, parfois hautement risqués mais qui rapportaient beaucoup d'argent. Ce job lui permit aussi de repartir sur les traces de son passé en Allemagne.


« Une issue de secours à 9000 mètres d’altitude, l’illusion de la sécurité ! »

Il s'est passé quelque chose.
Iwan exaltait de la liberté de laquelle il jouissait jours après jours. Sa vie était faite de hauts et de bas, comme tout un chacun. Il ne retourna jamais auprès de ce père abominable, ne chercha pas non plus à l'appeler. Il en fit de même de son côté : tout allait pour le mieux. Iwan devint peu à peu le type impitoyable qu'il est aujourd'hui, il apprit à mettre en second plan les sentiments. La seule chose qui comptait, c'était qu'il gagne de l'argent. Mais il fallait aussi qu'il trouve un sens à sa vie, un objectif, un but quelconque. Ce fut plus compliqué que prévu et, des années durant, il se contenta de parcourir différents états, exerçant sa profession sans se soucier de ce qu'il y avait autour.
Il lui arrivait parfois de retourner à San Francisco, ville où il avait passé toute sa vie. C'était un retour au source bien souvent nécessaire. Et tout l'argent récolté grâce à ses diverses missions lui permit de s'acheter un appartement, confortable mais impersonnel. Il n'y passait pas assez de temps pour y ajouter sa petite touche. Et, de toute façon, ne le voulait pas. Sa vie était très bien ainsi, il ne la changerait pour rien au monde. Sans attache, il avait sa petite réputation dans le milieu et se contentait tout à fait de ce qu'il avait.
Et pourtant, tout changea un beau jour. Iwan, 34 ans, rencontra une jeune femme fort charmante lors de l'un de ses repos. Il prévoyait de passer les deux semaines suivantes à San Francisco, pour se reposer avant de décoller pour une nouvelle mission en Allemagne. Quelques jours après son arrivée chez lui, son chemin croisa celui de sa toute nouvelle voisine : Aelys. Ils passèrent une nuit ensemble, puis deux, puis toutes celles que passa Iwan là-bas, jusqu'à son départ. Il fit une exception à la règle cette fois-là et lui laissa son numéro de téléphone. Il ne savait pas à quel point cela allait changer sa vie d'une manière à laquelle il ne s'était pas attendu du tout ...

Je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi-même envahi par la nuit, le silence et la plénitude.
Le mercenaire était à Berlin quand un appel changea la donne. C'était Aelys, bien sûr, qui ne passa pas par quatre chemins : elle était enceinte de lui. Iwan commença par croire qu'il s'agissait d'une blague - absolument pas drôle soit dit en passant - mais finit par se raisonner ; elle ne l'aurait sans doute pas appelé si ce n'était pas important et donc vrai. Il rentra exceptionnellement à San Francisco une semaine plus tard et alla immédiatement la voir.  Elle comptait avorter le lendemain mais Iwan avait déjà pris sa décision. Bien sûr qu'il ne s'était pas attendu à une telle nouvelle. Bien sûr que cela changeait tous ses plans : mais il pouvait bien se débrouiller pour garder cet enfant et conserver son job, non ?
Il fit part de sa décision à Aelys et elle ne tarda pas à le rejoindre. Après tout, ils trouveraient bien une solution pour élever cet enfant dans les meilleures conditions possibles. Iwan retourna en mission, la termina et enchaîna aussitôt sur la suivante. Quand il prit quelques semaines de repos pour retourner auprès d'Aelys, elle arriva presque à terme. Ils eurent longuement le temps de discuter de leur situation et envisageaient même de s'installer à deux dans l'appartement de Graber. Ce serait le plus simple pour tout le monde ; Iwan pourrait facilement retrouver son fils - et surtout sa compagne, si tant est que l'on puisse la qualifier ainsi -.
L'accouchement fut long, compliqué et surtout douloureux pour Aelys. Elle avait fait une hémorragie interne ce qui lui avait pratiquement coûté la vie. Elle eut pourtant la chance de sortir de l'hôpital saine et sauve ... mais sans Iwan ou Joseph, appelé ainsi en l'honneur du grand-père de l'homme. En effet, elle profita de l'absence d'Iwan le jour de sa sortie pour tout quitter, son fils compris dans le lot. Et il ne la revit jamais, elle avait changé de numéro et définitivement tiré un trait sur son ancienne vie à San Francisco. Pour Iwan, ce fut compliqué de trouver une situation adéquat, étant donné qu'il était toujours un mercenaire en fonctionner. Compliqué, mais pas impossible.

J'avais trouvé la liberté.
Dans un premier temps, Iwan envisagea de poursuivre sa carrière malgré tout et de trouver une autre solution pour son fils. Il lui était toutefois impossible de l'abandonner complètement, il s'était déjà attaché à ce petit homme. Il retourna à quelques missions, laissant à chaque fois son fils dans diverses familles d'accueil consentantes à l'idée de le garder quelques jours - tout au plus -. Mais cette vie lui était inenvisageable. Et pour lui, et pour son fils. Iwan ne pouvait pas continuer à courir à droite et à gauche ainsi et Joseph ne pouvait pas plus longtemps être trimballé de famille en famille.
Le mercenaire prit donc une décision définitive et sa trente-cinquième année marqua l'arrivée de sa retraite anticipée. Il se retira du monde militaire, s'éloigna du côté le plus obscur de sa vie pour aller vers la lumière. Ce ne fut pas simple, au début, et il eut bien du mal à se faire à son nouveau statut de père au foyer. Mais il le fallait bien. Et les crises de nerfs furent oubliés, son fils le lui permettait mieux que personne. Iwan s'installe définitivement à San Francisco avec Joseph. Il réussit tant bien que mal à se construire une nouvelle vie. Pour son fils.
Pour et grâce à lui, il apprit la patience et oublia la violence au profit d'une vie plus saine et équilibrée. Elle tournait complètement autour de Joseph et il ne vivait pratiquement que pour lui. Il passait le plus clair de son temps dans son appartement, ou à aller à droite et à gauche pour s'occuper de diverses choses importantes et toujours en lien plus ou moins direct avec Joseph. Ce n'est qu'à partir de là qu'Iwan commença réellement à vivre et à envisager de nouveaux projets pour son futur. L'ouverture d'une salle de sport était en haut dans sa liste, il en avait les moyens avec toutes ses économies dû à son précédent - et unique - job. Mais il n'eut pas le temps de concrétiser tout cela. Il eut juste huit années aux côtés de Joseph pour profiter de lui et le voir grandir.



« It's only after we've lost everything that we're free to do anything. »

Vous n'êtes pas votre travail, vous n'êtes pas votre compte en banque.
Quand l'épidémie a frappé, Iwan était au supermarché. Il a entendu des bruits suspects avant d'en voir leur origine. Un type, la bouche couvert de sang et le bras tordu dans un angle étrange et pas du tout normal, s'en prenait à un client. Ou tout du moins, tentait de le faire. Un mec de la sécurité était au sol, le bras ensanglanté sans que l'on puisse comprendre comment et pourquoi. En voyant qu'il était impossible à qui que ce soit de faire retomber le calme, Iwan laissa en plan ses courses et sortit. L'horreur était de partout ; et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'était pas joli à voir. Même pour lui, mercenaire sans pitié.
Il prit sa voiture et prit immédiatement la direction du centre aéré dans lequel Joseph passait cet après-midi de samedi. Ce fut difficile pour lui de passer à travers le chaos qui régnait dans les rues de San Francisco. Pourtant, il y parvint. Non sans quelques difficultés logiques, mais il y parvint. Et il récupéra son fils. Sans écouter les consignes des personnes en charge ce jour-là, il quitta les lieux et retourna dans son appartement. Il ne s'imaginait pas rester là-bas alors que la vie de son fils était en jeu.
Il regarda la télévision pendant une bonne demie-heure, avant de comprendre qu'ils ne devaient surtout pas rester là. Le monde était en train de s'effondre, et Iwan ne voulait surtout pas être responsable de la mort de son fils. Il s'empressa donc de rassembler diverses affaires qui pourraient leur être utiles - notamment quelques armes qu'il gardait dans un coffre-fort et se tira de là avec Joseph. Inutile de dire qu'il voyageait à l'aveugle et que sa destination ne lui importait guère à ce moment-là.

Vous n'êtes pas votre voiture, vous n'êtes pas votre portefeuille, ni votre putain de treillis.
Il fut difficile à cette époque-là pour Iwan de ne pas céder à la panique générale. Oh, il était habituée aux conditions dangereuses et à la survie mais rien n'avait préparé son fils. Il était innocent, il ne méritait pas de vivre dans un monde comme celui-là. Plutôt que de se laisser au désarroi, Iwan fit tout pour protéger son fils. Absolument tout. Il ne le laissait jamais seul, ne prenait aucun risque inutile et, surtout, ne s'aventurait pas à faire confiance à qui que ce soit. Il n'y avait que lui pour prendre soin de Joseph, point.
Après un an d'errance laborieuse et souvent très dangereux, Iwan dut bien admettre que c'est peut-être cela, le plus risqué : qu'ils ne voyagent qu'à deux. Combien de fois avaient-ils failli y laisser leur peau ? Combien de fois des survivants étaient-ils venus mettre en péril leur fragile équilibre ? Difficile à dire. Mais Iwan prit conscient de tous les risques qu'il prenait. Et si son fils était blessé ? Attaqué ? Il ne pourrait rien faire pour empêcher l'infection de se propager. Et s'il lui arrivait quelque chose à lui aussi ? Ce serait catastrophe. Joseph, huit ans et demi, ne s'en sortirait jamais seul. Iwan décida qu'il fallait tenter et c'est pour cette raison que, quelques jours plus tard, ils intégrèrent un groupe de survivants où il y avait déjà des enfants. Iwan restait méfiant, mais pouvait se détendre un tant soit peu ; son fils ne serait pas seul au cas où.
Ce fut une regrettable erreur. Après trois ans passés à leurs côtés, Iwan se décida à laisser Joseph seul dans l'entrepôt où ils s'étaient tous réfugiés pour partir lui-même à la recherche de nourriture. Le temps que cela lui prit, et une horde de rôdeurs tomba sur le groupe de survivants. La plupart d'entre eux furent tués, dévorés, parfois même transformés. Iwan n'hésita pas à foncer dans le tas et à tous les tuer un par un. Il eut beaucoup plus de mal à en venir à bout quand il repéra, dans la foule de rôdeurs son fils. Il était l'un des leur, ce qui poussa Iwan à l'achever, ce n'était plus son Joseph de toute façon. Cela fait, Iwan alla à l'étage et tua chacun des survivants qui s'y trouvaient. Ils devaient payer.

Vous êtes la merde de ce monde prête à servir à tout.
Iwan poursuivit ensuite sa route en solitaire, de nouveau impitoyable et sanguinaire. Il reprit ses vieilles habitudes, il perdit ce qu'il avait réussit à construire - et à devenir - pour Joseph. Il n'était plus que l'ombre de lui-même. Une ombre dangereuse, destructrice et pourtant teintée d'ironie. Il lui arrive parfois de se fondre dans la masse d'un groupe de survivants. Mais à présent, il préfère diriger son propre petit rassemblements. Trois - quatre personnes, ce qui est bien assez et qui lui permet de tacler comme il aime si bien le faire et de partager sa mauvaise humeur avec tous ceux qui l'entourent.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.


Dernière édition par Iwan J. Graber le Mar 10 Nov - 17:54, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mar 16 Déc - 11:45

BRAD PITT yeux On le voit si peu !
... J'ose même plus dire "bienvenue" à ce niveau-là face string
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mar 16 Déc - 15:20

BRAD C'EST UN DIEU T'AS VU
Sinon euuuh ... tu peux juste me faire coucou, ça sera suffisant coquin sort

_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Jeu 18 Déc - 17:06

rebienvenue tête de fesse face
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Jeu 18 Déc - 22:06

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6325

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
SWAN ( Avatar + Signature + gifs signature ) - TUMBLR ( Gif profil )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Ven 19 Déc - 23:29

XD.
Ayé t'as craqué ! Re bienvenue chez toi. 05

_________________
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Sam 20 Déc - 23:43

Merci coquin

_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Dim 21 Déc - 20:11

BRAD  yeux yeux yeux yeux yeux yeux yeux yeux yeux yeux yeux viens

rebienvenue, réserve moi un lien ! Smile <3
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Lun 22 Déc - 18:02

OUAIS BRADOU D'AMOUR excite

Merci mon chou :D Et avec grand plaisir pour le lien !

_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Dim 4 Jan - 14:20

BRADLESEXYPITT
Bienvenue QUE OUI QUE OUI
Encore, certes, mais bienvenue quand même !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mar 27 Jan - 0:01

BRAAAAAAD PIIIIITT !!!
Re-bienvenue chez toi ! string
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mar 27 Jan - 0:53

Alors là. J'm'incline.

Bienvenue à toi Wink
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mar 17 Fév - 22:27

Inclinez-vous. hinhin
Merci. coeurrose

_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mer 18 Fév - 22:23

CA AVANCE

Re bienvenue héhé. Fight Club c'est le bien.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Mer 18 Fév - 22:25

OUI
J'aurais bientôt fini /PAAN/

Je dirais même : Fight Club c'est la vie. puppy

_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de quitter les sauveurs, seul.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
951

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan) Ven 20 Fév - 22:58


_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: all we need is faith (iwan)

Revenir en haut Aller en bas

all we need is faith (iwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-