death at every corner (Nirvana & Elizabeth)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

death at every corner (Nirvana & Elizabeth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
913

× Points de vie : :
1

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: death at every corner (Nirvana & Elizabeth) Dim 18 Jan - 18:10


    Death at every corner


    Le soleil vient tout juste de se lever. Ce qui n'empêche pas l'atmosphère d'être toujours aussi lourde ; il faut dire que les cadavres s'entassent dans la rue, des voitures sont délaissées sur le bas-côté, et bon nombre de traces de sang ne font aucun doute sur ce qui a pu se passer ici. Il est tôt et pourtant, il fait déjà une chaleur à peine soutenable. Miami, ville autrefois active et pleine de vie n'est plus que l'ombre d'elle-même. Pourtant, vous y êtes toutes les deux. Elizabeth, tu viens tout juste de prendre la fuite face à un groupe de survivants qui venait de t'attaquer ; Nirvana, tu as perdu Naël et Faith quelques jours auparavant. Naël n'est jamais revenu d'une excursion suicidaire, et Faith s'est barrée après cela. Vous vous retrouvez désormais toutes les deux seules, sans doute pas très armées, et difficilement capables de vous défendre face à l'envahisseur. Qui sait combien de temps vous tiendrez dans la nature ? Faites votre possible et puisque vos routes vont se croiser dans cette petite supérette à la devanture explosée, et aux produits étalés sur le sol, vous pourrez peut-être liguer vos maigres forces pour ne pas vous faire tuer trop vite ... L'espoir fait vivre et qui sait, peut-être que l'instinct de survie sera plus fort que tout dans une situation désespérée ?

    Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Elizabeth. coeurrose

    Ps : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink

    Ps² : le rp se déroule dans la réalité alternative, c'est-à-dire qu'il peut s'y passer tout et n'importe quoi (la preuve avec l'intro). Tout ça ne se sera pas réellement passé dans le jeu et n'aura aucune influence sur votre personnage.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: death at every corner (Nirvana & Elizabeth) Sam 24 Jan - 21:47




Jésus, Buddha où même Bob l’éponge : que quelqu’un me viennent en aide.
Nirvana manqua de se filer quelques claques à elle-même après cette silencieuse prière que la panique avait amenée. Mais quelle conne, c’est pas comme ça que tu vas t’en sortir. Crachant sans bruit le fond amer de dégout qu’elle venait de s’inspirer à elle-même, la blonde ferma les paupières. Son cœur était en pleine déroute sous ses côtes, battant à un rythme qui se révélerait sans doute fatal si elle ne se calmait pas de suite. Elle avait foncé dans la gueule du loup, telle la championne en titre de crétine internationale qu’elle était. Bon, les insultes personnelles avaient au moins le don de l’apaiser. L’adolescente était terrée dans un local à balais, les bruits de mâchoires et de gémissements étant ses heureux compagnons dans la joyeuse aventure qu’elle vivait. Qui n’a jamais rêvé d’avoir une bonne vingtaine de prétendants à ses pieds ? Bon, c’est moins agréable quand les-dit prétendants veulent te Raphles bouffer, ces pieds. Raphaëlle… Nirvana ? Raphi ? La conne ? Doit-on s’inquiéter quand on arrive plus à savoir comment s’appeler soi-même ? Bref, la gamine avait les deux pieds à plats sur la fine – très, très fine – porte de bois la séparant des rôdeurs, en proie à une crise de nerfs, de pleurs, de rage, d’adolescence aussi, probablement.
#QuandLesHormonesTeFontChierAlorsQueTuSurvieAUneApocalypse

Bon, donc c’était fini, pas vrai ? Game over, Raphaëlle avait perdue. Elle eu un rire nerveux à cette pensée. Elle avait survécu aussi longtemps, passer par tant de merdes, tout ça juste pour crever dans un placard car elle a un sens de l’orientation proche de zéro ? Ridicule. Pathétique. Con. Raphaëlle s’était littéralement, grotesquement, perdue jusqu’à Miami. HA. HA. HA. Elle se serait bien donné des claques si elle n’avait pas été aussi occupée. Raphi’ n’avait pas d’échappatoire, non, juste un baluchon militaire dégueulasse avec Alice in Wonderland et Othello dedans. « For they had eyes and they chose me…. Bastards. » Elle soupira. Et oui, le sarcasme en utilisant le génie Shakespearien était donc sa seule arme à présent. Il n’y avait rien à faire, n’est-ce pas ? Comment pouvait-elle sortir alors qu’une horde de cadavres sur pieds était en train de chercher, dans les méandres de leurs cerveaux pourris, la façon de bouffer cette porte – et elle avec. Elle leva les yeux au ciel – c'est-à-dire au plafond écœurant couvert de projection de sauce tomate et boulettes. Faites que ce soit de la sauce tomate et des bouts de boulettes en tout cas.. Hum, étrange ce trou carré tout en haut de ce mur, un peu comme un système de ventilation non ? NON ? Nirvana était bouche bée. Est-ce qu’elle avait vraiment eu ça sous les yeux depuis tout à l’heure. La blonde n’avait pas le temps de penser. Elle se releva et colla rapidement son dos contre la porte. Son geste avait rappelé sa présence aux rôdeurs, qui s’étaient calmés, et ils semblaient être devenus fous à présent. Fous de sa chair, de ses muscles, de ses os. Ils grattaient, grognaient, gémissaient à en assourdir la petite. Une goutte de sueur perla sur son front, coulant le long de sa mâchoire serrée. S’emparant du vieux sac, elle le lança au travers de l’ouverture. Facile. Maintenant venait la partie moins agréable : se lancer elle dans le trou. Raphi n’aurait pas de deuxième chance. Et juste comme ça, la blonde bondit et s’accrocha au bord de la bouche d’aération. La vague fut immédiate et chaotique. C’est ce qui la sauva. Alors qu’elle soulevait son corps avec difficulté, des dents claquèrent à quelques millimètres de son pied, lui offrant la panique et le regain d’énergie nécessaire pour se tracter dans la sécurité de l’ouverture. Elle avait réussit. Elle eut un éclat de rire nerveux. Bon, pas le temps de procrastiner. Attrapant l’anse de son sac, Raph se mit à ramper. La jeune fille tourna, recula, avança, paniqua, et enfin, arriva devant une autre bouche d’aération. Plaquant son visage contre la grille, Nirvana observa un lieu immense avec des rayons renversés, d’autres encore debout, les quelques produits rescapés paradant fièrement sur les étagères. A priori, aucun rôdeur. Raphaëlle se glissa donc en silence hors du conduit pour atterrir sur le sol crasseux de ce qui avait été un jour une supérette.
Relevant la tête, elle sonda du regard l’endroit, à la recherche d’on ne sait qui, d’on ne sait quoi.
Will you play with me ?

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21943

× Points de vie : :
408

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: death at every corner (Nirvana & Elizabeth) Dim 12 Avr - 22:43

RP archivé suite au départ d'Isaac. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: death at every corner (Nirvana & Elizabeth)

Revenir en haut Aller en bas

death at every corner (Nirvana & Elizabeth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-