it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


can you even see what you're fighting for? bloodlust and a holy war.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2716

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana) Mer 21 Jan - 0:38



it's too cold outside for angels to fly.
(thirty seconds to mars) ▽ A warning to the people, the good and the evil : this is war. To the soldier, the civillian, the martyr, the victim : this is war. It's the moment of truth it's the moment to lie, it's the moment to live and the moment to die
D'un mouvement souple, Naël étire chacun de ses membres. Certains de ses os craquent dans le processus, mais il ne s'en soucie pas outre mesure. Ce qui l'embête plus, ce sont ses douleurs de dos toutes neuves, arrivés quelques jours auparavant un beau matin. Cela vient, sans aucun doute, de l'inconfort de leur vie actuelle. Depuis l'implosion de la zone, Faith, Nirvana et lui vivent dans la voiture. Cela n'a jamais dérangé Naël, bien au contraire cette caisse a longtemps été sa maison. Mais y vivre à trois est beaucoup plus compliqué ; il n'y a pas assez de place pour s'installer convenablement. Aussi, Naël envisage sérieusement de leur proposer de partir à la recherche d'une véritable maison où se reposer un jour ou deux. Peut-être même plus si cela s'avère nécessaire. C'est complètement étonnant venant du nomade qu'il est, mais cela devient un besoin urgent. Sans compter qu'ils finiront par s'entre-tuer si la fatigue ne les a pas emportés la première. Pour l'instant, cela se passe relativement bien. Relativement, parce que ce n'est pas toujours joyeux avec Faith et son caractère électrique qui ne se conjugue pas vraiment avec celui de Naël. Nirvana est plus discrète, mais ne donne pas sa part au chien non plus ; qui sait quand elle finira par exploser, elle ? Le seul mec du groupe est préparé à toute éventualité, ce qui est sans doute le plus intelligent. Au moins, il n'aura pas de trop grandes surprises si un truc du genre arrive soudain. Il y est préparé ... Sans pour autant pouvoir dire qu'il est prêt à tout supporter. Oh non, loin de là. Enfin bref, tout cela pour dire que passer quelques nuits dans une vraie maison, avec des chambres séparés tant qu'à faire, ne pourrait que leur être bénéfique. Physiquement parlant et mentalement parlant. Ne sont-ils pas tous au bord de la crise de nerfs ? Chacun à leur façon, parce que Naël sait parfaitement bien le cacher derrière des blagues vaseuses, qui ne font rire que lui. Mais la solitude, ça le connait, ça ne change pas.

Pour l'instant, il compte bien se contenter de ce qu'ils ont, c'est-à-dire pas grand chose ; une voiture fonctionnelle et une santé à peu près potable. Faith est partie chercher de la bouffe ce qui, il faut bien l'avouer, s'avère être un soulagement considérable. Certes, Naël ne peut pas s'empêcher d'être quelque peu inquiet à l'idée de la savoir dans la nature et, par conséquent, en danger, mais il sait qu'elle se débrouille comme une grande. Elle n'a jamais eu besoin de personnes pour se tirer d'une mauvaise affaire. C'est pour cette raison que cette absence temporaire lui apparaît plus comme un court moment de répit. Cela devrait lui prendre quelques heures, juste de quoi le laisser souffler. Plus besoin de se prendre la tête avec la blonde, elle est en vadrouille. Il reste quand même l'autre blonde : Nirvana. C'est peut-être la pire des deux - quoi que ... -, dans le sens où elle semble avoir une profonde aversion pour lui. Il s'y habitué, mais le laisse tout de même parfois dans des situations un peu délicates. Un peu comme maintenant, qu'il se retrouve seule dans la voiture avec elle. Faith est partie voilà dix minutes et le silence commence à se faire pesant dans l'habitacle de la caisse. « Tu veux qu'on aille se dégourdir les jambes un peu ? On peut se promener dans les alentours, si tu veux. » En théorie, ils ne craignent rien. Il ont passé la nuit stationnés ici, et aucun mouvement n'a été à déplorer. Aussi, si des rôdeurs se trouvent dans les parages, ils ne doivent pas être bien nombreux. Naël tourne la tête en direction de Nirvana, un petit sourire aux lèvres. C'est peut-être le moment ou jamais d'essayer de renouer le dialogue avec elle, même si cela ne semble pas simple du tout au premier abord. Qui ne tente rien n'a rien, hein ?
(c) AMIANTE



_________________
If this is the only life, then why am I not just doing everything that I wanna do ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana) Mer 28 Jan - 21:45






«I am the passenger. »

Nirvana avait le front contre la vitre de la voiture, observant les paysages qui se déroulaient sous son nez. Arbre, arbre, zombie, cadavre, arbre, arbre… Elle les entendait gueuler à l’avant sans vraiment les entendre. Après tout, elle s’en foutait non ? Nirvana lança un regard dénué de toute intérêt vers l’avant du véhicule. Ils étaient bien bruyants aujourd’hui. En temps normal, la jeune fille aurait affiché un air revêche, qui donnait envie à beaucoup de personne de lui en coller une avant même de l’avoir rencontré – pas la meilleure des bases pour une relation saine et agréable – mais tout de suite, elle se fichait bien de maintenir son personnage de sale gosse emmerdeuse. Elle se tourna de nouveau vers la route, tandis que la voiture continuait de rouler.

Elle se tourna au son de la voix de Naël, une vraie expression de surprise sur le visage. Ils ne se parlaient pas… Où plutôt, elle ne lui parlait pas. C’était une sorte de règle implicite, et Raphi avait tout fait pour ne pas la briser. Cela faisait dix minutes que la blonde avait quitté le véhicule, et Nirvana n’avait pas desserré les dents – on pourrait le considérer comme une sorte d’exploit non ? Ne pas parler, facile pour la morveuse : elle s’y était entrainé toute sa vie. Mais l’homme semblait décider à faire changer ça. Pour une fois, Nirvana ne l’observa pas avec aversion, ennui, dédain, dégout, mais plutôt avec une sorte de curiosité… Fatigue de merde… La probabilité que la blonde sortent les mots qui suivent était si faible qu’elle s’en étonna elle-même. « Ok. » Court. Cru. Rude. D’une politesse extrême pour les standard de Nirvana quoi. Ouvrant la portière, elle étira d’abord deux jambes au bout desquelles se balançait une paire de Dr Marteens. Les pseudo-rangers l’avait suivit depuis le début de toute cette merde. Tes plus fidèles amis… Pathétique chérie. Sortant, elle fit quelques pas, manquant de s’exploser la figure au sol,  avant d’observer ce qui l’entourait. La jeune fille aimait bien le bordel ambiant. C’était probablement ce qui lui plaisait le plus : le fait que les choses n’avaient plus vraiment de places prédéfinies : une voiture dans une façade ? Oui, pas de problème. Une Rolex platinum écrasée au sol, à côté des poubelles ? Normal. Un bouquin dans une bibliothèque ? Mais ou va le monde ?
… Ah, oui; il part en couille, c’est vrai.


Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


can you even see what you're fighting for? bloodlust and a holy war.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2716

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana) Ven 30 Jan - 23:58



it's too cold outside for angels to fly.
(thirty seconds to mars) ▽ A warning to the people, the good and the evil : this is war. To the soldier, the civillian, the martyr, the victim : this is war. It's the moment of truth it's the moment to lie, it's the moment to live and the moment to die
Lamentable échec. Nirvana ne semble pas décidée à enterrer la hache de guerre, sa réponse concise et froide le démontre bien. Naël soupire discrètement - bien qu'il soit certain de s'être fait entendre par la jeune femme -, avant d'ouvrir la portière à son tour. Il ne perd pas son optimisme éternel pour autant et plutôt que de se laisser démonter par ses airs de jeune fille en pleine crise adolescente, il va vers le coffre et récupère un large couteau. Il jette un regard désolé à son nunchaku, l'air de dire pardon poto, la prochaine fois. Mais s'il veut se mettre Nirvana dans la poche, il sait qu'il doit se comporter de manière un tant soit peu plus ... adulte. Avec un nunchaku, il sera bien loin du compte, il le sait. Nouveau soupir, Naël referme la coffre, puis sa portière à l'avant. Il glisse tout de même un flingue entre sa ceinture et son jean, sait-on jamais. Il n'enclenche pas le verrou de la caisse, au cas où Faith revienne dans le coin pendant leur absence. Elle le déteste déjà assez comme ça, hein ! Sourire contrit - car forcé - aux lèvres, Naël fait le tour de la voiture et se place aux côtés de Nirvana. Tant pis si elle déteste cette proximité, il ne lui laisse pas vraiment le choix !

Le gamin - qui n'est plus censé en être un depuis des années - baisse la tête pour poser ses yeux sur l'une de ses compagnes de voyage. Elle a l'air déterminée à ne pas regarder dans sa direction et à ne pas le laisser poursuivre une conversation construite. Pour autant, Naël ne compte pas abandonner ; ils ont tout le temps devant eux et, justement, ils doivent voyager ensemble. L'ambiance générale n'est déjà pas très agréable à cause de la perpétuelle lutte Faith/Naël, ce serait bien que cela s'apaise au moins de ce côté-là. Mais au vu de la tête affichée par Nirvana, cela va être très compliqué d'en arriver là. « T'as faim ? On peut aller chercher des trucs à bouffer, on devrait bien trouver. » Avec un peu de chance, oui. Voire beaucoup de chance, en fait. Naël poursuit sur sa lancée, décidé à ne pas laisser le silence s'installe trop longtemps : « On peut même te chercher des bouquins si tu veux. Ou tieens ... un mp3 rempli et chargé, ça serait bien, nan ? » Naël hausse les sourcils, dans l'attente d'une réponse de la blonde. Avec tous les efforts qu'il met en oeuvre, il espère obtenir au moins un p'tit quelque chose. Ce n'est pas dans ses habitudes d'agir comme ça - en fait, c'est la seule personne avec qui il se sent capable de le faire - qu'elle en profite tant que cela dure.
(c) AMIANTE



_________________
If this is the only life, then why am I not just doing everything that I wanna do ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana) Dim 8 Fév - 17:57





    «I am the passenger. »

    Un léger craquement fendit le silence, suivit de cinq autres. Nirvana observa ses doigts avec une certaine satisfaction. Aussi discrète et silencieuse soit-elle, la blonde avait toujours trouvé des moyens de faire chier en douce, d’agacer silencieusement et vicieusement. Et elle était bien contente de voir qu’elle n’avait pas perdue la main – sans mauvais jeu de mot. L’adolescente tâta légèrement l’arrière de son jean, la petite bosse indiquant la présence de son couteau militaire. Première règle de survie : toujours avoir une arme sur toi. Bien, elle n’était pas un boulet total au fond. Ce petit élan de bonne humeur, rare et discret, fit fleurir un léger sourire sur le coin de la bouche de la jeune fille. Un soupir tout léger se fit entendre et elle sentit une présence à ses côtés. Le sourire avait disparu. Elle ne releva pas le regard, fixant un point devant elle. Si, je vous promets, une canette de bière peut être d’un intérêt C.A.P.I.T.A.L. La blonde soupira aussi, silencieusement. C’était une mauvaise idée. Elle ne voulait pas se « promener » - si on peut réellement appeler survivre à des cadavres qui marchent comme ça – avec lui. Elle ne voulait pas se retrouver face à son foutu sourire à la con qui ne manquerait pas de la ramener dans le salon, qu’ils avaient pourtant quitté il y a des mois et des mois… Nirvana ne voulait et ne pouvait pas s’y contraindre. Relevant les yeux, prête à lui dire qu’elle remontait dans la voiture, prête à lui dire d’aller voir ailleurs, elle vit son sourire. Où plutôt, elle vit ce qui manquait à ce sourire. On aurait pu dire que c’est son extrême perspicacité qui lui permit d’observer que la joie qu’il affichait habituellement avait disparu… Mais bon, il aurait fallut être bien con pour ne pas remarquer que Naël était aussi mal à l’aise qu’elle. Surprise, méfiante, Nirvana alla refermer la portière. Après tout, qu’est-ce qu’elle perdait à venir ? Ce n’est pas comme si ils allaient devoir entretenir une conversation. Si ?

    Autant dire que sa première réaction, en l’entendant s’adresser directement à elle, fut un élan d’agacement profond, une grande envie de lui dire d’aller se faire foutre, cordialement. Il ne comprenait probablement même pas d’où venait l’aigreur, la colère de la gamine. Après tout, il l’avait sauvé, non ? Elle devrait lui en être reconnaissante, non ? Ha ha. Nirvana était en colère. Elle était peut-être en train de dramatiser, elle était peut-être juste fatiguée, c’était peut-être juste ses hormones d’ado en pleine croissance qui jouaient, c’était peut-être même juste de la pure connerie. Mais dans tous les cas, elle était en colère. Elle sentait des mots, plus acides les uns que les autres, remonter. Prête à les lui cracher à la face, elle releva le regard. Raphi fut de nouveau surprise, oubliant un peu son élan de fureur. Elle ne s’attendait pas à le voir aussi déterminé ; l’homme ne semblait pas prêt à lui laisser la main dans cette discussion, à la laisser foutre en l’air ses efforts. Il continua même à lui parler. Nirvana fut tenté de lui demander où il voyait une librairie dans le coin, s’il pensait vraiment qu’on pouvait vraiment l’acheter à coup de livres… Mais le problème, c’était que, justement, il pouvait. La colère de Nirvana retombait un peu. Le fait que le nunchaku reposait encore dans la voiture, le fait que Othello commençait sérieusement à l’ennuyer, et aussi le manque total de cohérence de Nirvana firent qu’au lieu de l’envoyer chier, elle répondit avec une certaine… Bon, pas franchement de la gentillesse, mais de la politesse peut-être. « Je serai pas contre un nouveau livre, ouai… » Et le monde partit en fumée. Un chien star de porno aurait probablement était moins surprenant que la blonde continuant , de son plein gré, une conversation.
    [b]


Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


can you even see what you're fighting for? bloodlust and a holy war.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2716

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana) Mar 10 Fév - 21:43



it's too cold outside for angels to fly.
(thirty seconds to mars) ▽ A warning to the people, the good and the evil : this is war. To the soldier, the civillian, the martyr, the victim : this is war. It's the moment of truth it's the moment to lie, it's the moment to live and the moment to die
La réaction de Nirvana est pour le moins ... inattendue. Naël s'était attendu à la voir refuser nette toute proposition, ou au moins à la voir protester et rechigner comme à son habitude. Au lieu de cela, son attitude se fait un peu moins agressive, ses mots plus agréables. Bon, on n'atteint pas encore des sommets de gentillesse et de sympathie mais on s'en approche. A pas de loup. Malgré lui, Naël sourit de plus bel. Il s'efforce de ne pas en faire trop, de peur de la voir se refermer comme une huître de nouveau. Nirvana est imprévisible, si bien qu'il ne sait jamais sur quel pied danser avec elle ; il aurait trop peur d'avoir une parole mal placée, un geste de trop. Cela ne l'empêche pas pour autant d'agir avec naturel et décontraction, mais il n'empêche qu'il ne sait jamais à quoi s'attendre avec elle. Impossible de prédire ses réactions et réflexions. Elle aime jouer avec ses nerfs, il le sait. Il l'a remarqué, depuis le temps. « Un nouveau livre, tu auras ! » Lâche-t-il avec une excitation en totale adéquation avec l'air morne de Nirvana. Cela ne l'étonne pas tant que cela, et ça ne le dérange en aucune façon d'ailleurs ; il ne s'attend pas à des miracles avec elle. Mais il se dit qu'en étant exagérément sympathique et agréable, elle finira peut-être par suivre ses traces et faire preuve d'un peu plus d'enthousiasme elle aussi. Difficile d'être sûr à 100% de cela, mais l'espoir fait vivre, n'est-ce pas ? Naël en est la preuve vivante. Le type, pas complètement fou, garde son flingue en main. Il a aussi un couteau sur lui mais il préfère ne pas prendre de risques ; c'est beaucoup moins efficace sur des survivants. Et s'il n'a pas pour habitude / projet de tuer qui que ce soit qui ne soit pas plus ou moins mort, il n'hésitera pas à le faire s'il s'avère que quelqu'un est menaçant. Notamment parce que Nirvana est avec lui.

Depuis bien longtemps déjà, il a décidé de tout faire pour la protéger. Il ne l'admettra jamais à voix haute, mais il sait bien qu'il s'en voudrait toute sa vie si quelque chose lui arrivait. Il lui a en quelque sorte pris son père ; il est de son devoir de prendre soin d'elle. Peu importe à quel point elle est chiante et ... ingrate. Parce que, oui, elle l'est ! Personne ne pourra dire le contraire. Mais cela ne semble pas déranger Naël outre mesure, il ne se soucie pas de tout cela ; c'est futile à ses yeux. « T'es plus roman ? BD ? » Qu'il lui demande, armé de son sourire crétin habituel. Quoi qu'il semble nettement plus joyeux qu'à l'accoutumée - d'une certaine manière -, sans doute parce que Nirvana a accepté de l'accompagner, et aussi parce qu'elle lui a parlé. Certes, pas de la meilleure des façons mais tout de même. C'est un progrès indéniable. Soudain, et tout en continuant à avancer à petits pas réguliers, Naël plisse les yeux. Au loin, il croit apercevoir un bâtiment. Et pas n'importe lequel, bien sûr ! « Ce serait pas une médiathèque là-bas par hasard ? » Il se fait vieux et sa vue n'est plus celle qu'elle était, il espère que Nirvana y verra plus clair. Bon, il est quasiment certain que ce qu'il voit est une médiathèque mais c'est une manière comme une autre de faire parler la jeune fille ! Espérons qu'elle ne lui foute pas un vent monumental. En attendant, il est sûr qu'ils trouveront des trucs intéressants là-dedans. Des livres, mais aussi des CDs. Et ça, c'est non négligeable : il pourra mettre la musique fort pour couvrir la voix de Faith. Héhé !
(c) AMIANTE



_________________
If this is the only life, then why am I not just doing everything that I wanna do ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22590

× Points de vie : :
172

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana) Dim 12 Avr - 22:53

RP archivé suite à la suppression de Nirvana. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana)

Revenir en haut Aller en bas

it's too cold outside for angels to fly (PV Nirvana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-