[FLASHBACK] Helping each other ain't always easy.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[FLASHBACK] Helping each other ain't always easy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: [FLASHBACK] Helping each other ain't always easy. Mer 11 Mar - 23:56

Helping each other ain't always easy.
 

Camron & Tyler & Lily.
En ce début du mois de février, le temps s’était rafraîchit et cela se faisait grandement ressentir, dans la voiture. Le chauffage de cette dernière les maintenait bien au chaud, mais malheureusement, toutes les bonnes choses avaient une fin. Accompagné de sa fiancée, ils avaient roulé un bon moment vers le sud, pour but de se rendre à la zone 51, quelque part dans le Nevada. Néanmoins, son Audi avait eu un problème de batterie et de manque de carburant. Sur la route, leur voiture avait fini par s’arrêter et le pot d’échappement rejetait tant de fumée qu’ils durent s’arrêter en chemin. Ils avaient cherchés tous les deux un peu d’aide, mais c’était peine perdue, jusqu’à ce qu’ils tombent sur deux survivantes. Ils les avaient croisées toutes les deux, alors qu’ils recherchaient une quelconque présence humaine. Il avait proposé son aide, en échange de quelques services rendus pour sa voiture. Au début, elles n’avaient pas eu l’air d’être séduites par ce marché, surtout la dénommée Tyler. Elle ne devait pas être une femme commode, à en juger par la façon dont elle lui avait lancé ce regard quelque peu hostile. Mais que pouvait-il lui reprocher, au juste ? Lui aussi, il aurait certainement réagit de la sorte, si deux parfait inconnus s’étaient pointés sur leur route. Depuis cette sorte d’apocalypse, les choses avaient dégénérées. Les Hommes étaient bien plus dangereux que les morts et il avait pu en témoigner. C’était triste à dire, comme ça, mais aider son prochain n’était pas un luxe qu’on pouvait s’offrir. C’était risquer de mettre sa vie en danger au profit de celle d’une autre. C’était comme signer son propre arrêt de mort. Alors oui, il comprenait parfaitement la réaction de la brune. il ne pouvait pas la blâmer. Ceci dit, il avait vraiment besoin qu’on lui trouve de quoi redémarrer sa voiture. Alors pendant le temps de doute, il su se montrer convainquant. En plus, il n’avait pas vraiment l’air d’être un psychopathe. C’était juste un gars qui tentait de survivre tant bien que mal et surtout, de protéger la femme qu’il aime. Un type bien, en somme. De son point de vue.

Ca faisait déjà quelques jours qu’ils vivaient avec les deux survivantes. Les vivres se faisaient rares et ils devaient en trouver, s’ils ne voulaient pas mourir de faim, ou mourir de froid. Il fallait qu’ils attrapent de quoi se réchauffer et faire un feu. Pour la peine, il avait pris la décision de partir un peu plus loin en compagnie de Tyler et Lily, alors que l'autre partenaire était restée surveiller le camps. Le côté hostile de Tyler ne le dérangeait pas plus que cela et cela pouvait s’avérer utile, au cas où ils croiseraient de mauvaises rencontres. Même si l’idée ne devait pas l’enchanter, lui il se contentait de la situation présente. Il la sauverait, en cas d’impasse. Il savait se montrer utile.

- Ca commence à vraiment se rafraîchir, par ici. Ce serait pas de refus qu’on tombe sur un centre commercial. Histoire qu’on se fasse une virée shopping, dit-il de manière sarcastique. Mais j’suis sûr que ce n’était pas ton genre, le shopping ? Ni même à Lil, d'ailleurs.

Il faisait la conversation, comme tout être humain le ferait. Il avait un peu appris à connaître ses réactions et il ne pensait pas qu’elle était une mauvaise personne : elle méritait qu’il soit sympathique avec elle. En plus, ce serait vraiment ennuyeux, de marcher sans faire le moindre bruit. Et parler à sa fiancée alors qu'elle les écoutait n'était pas l'idée la plus réjouissante. Parfois, il se demandait s’il avait toujours été comme ça, ou pas. Parce qu’il pouvait parler pendant un très long moment sans qu’on ne lui réponde une seule fois. Peut-être avait-il toujours été cet incroyable moulin à paroles, après tout. On ne pouvait changer l’être qu’on était, si ? Il ne le pensait pas.

- T’es toujours pas contente de nous avoir avec vous, hein ? Je te comprends, tu sais. On n’aurait pas demandé de l’aide, si on n’en n’avait pas besoin. En plus, c’est qu’un avantage aussi, pour vous. Trouver des ressources, c’est pas si mal.

Comme pour se justifier, il lui dit ces mots dans un léger sourire, alors qu’il lui lançait un regard. Elle avait réellement l’air d’être une battante. Elle était sérieuse, hostile, mais parfois aussi silencieuse. Un vrai mystère, en somme. Il se doutait étrangement de quel brin de femme c’était !

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Helping each other ain't always easy. Mer 15 Avr - 22:32

Helping each other ain't always easy


Tyler, Lily & Camron
La situation actuelle ne plaisait pas à Tyler, d'autant plus qu'elle n'avait pas vraiment eu le choix. Quand Jill et elle étaient tombées sur le couple de survivants, elles étaient sacrément dans la merde. Deux semaines auparavant, on leur avait piqué quasiment toute leur réserve de bouffe, les laissant dans une situation extrêmement précaire, en plein milieu de l'hiver. Alors quand les deux autres leur avait proposé de l'aide en échange d'un coup de main pour la voiture, elle s'était dit qu'il n'y avait pas beaucoup le choix. Si cela n'avait tenu qu'à elle, elle aurait tenté sa chance en solo ; mais la présence de Jill l'avait fait flancher. Elle avait insisté, et Tyler avait cédé. Elle ne pouvait pas risquer leurs deux vies. Après leur triste expérience avec des survivants, inutile de dire qu'elle était plus que méfiante envers les deux nouveaux, et qu'elle ne dormait que d'un œil. Ils avaient l'air honnête, mais ils pouvaient parfaitement jouer la comédie pour pouvoir les prendre en défaut quand elles auraient baissé leur garde. Jill restait réservée mais non hostile ; elle de son côté, avait clairement défini qu'elle n'était pas là pour se faire des potes. Dès qu'ils auraient de quoi réparer leur caisse, chacun tracerait sa route. Elle espérait se montrer suffisamment menaçante pour qu'ils y réfléchissent à deux fois avant d'essayer de la trahir.

Malheureusement, leur association avait duré plus longtemps que prévus. Cela faisait maintenant quelques jours et leurs vivres mises en commun se réduisaient à peau de chagrin. Aussi fut-il décidé de partir chercher de quoi manger. Tyler n'était pas ravie de laisser Jill seule dans leur campement provisoire, aussi espérait-elle pouvoir conclure l'expédition le plus rapidement possible. La campagne environnante, semée de maisons éparpillées, ne laissait guère la place à l'espérance. Chasser à trois allait se révéler compliqué, aussi conclut-elle que leur meilleure chance résidait dans les habitations, à condition qu'elles n'aient pas été pillées et qu'elles ne soient pas envahies de zombies. Tyler ne disait pas non à une petite séance de castagne pour se défouler, mais il ne fallait pas qu'ils soient trop nombreux quand même.

Le type – Camron, bien que pour elle un « hé toi » suffisait – fit une tentative de détendre l'atmosphère, qui obtint comme toute réponse de la part de Tyler un vague grognement. Elle n'avait pas envie de lancer une conversation légère sur le shopping ou de disserter de ses préférences sur le sujet. Elle le voyait venir, à essayer de l'amadouer. C'est comme ça que ceux qui avaient piqué son sac à bouffe avaient procédé. Mieux valait être méfiante que affamée.

Lorsqu'il revint à la charge dans sa tentative de communication, elle faillit lever les yeux au ciel.

- Ouais ouais je sais bien tout ça mec, sinon j'aurais dit non hein, si on avait pas été dans la merde.

Les avantages, elle ne les connaissait que trop bien, pour avoir longtemps étudié la balance bénéfice/risque.

- Si tu me comprends, tu sais pourquoi je me méfie. C'est pas contre ta gueule personnellement ou la tienne d'ailleurs elle désigna Lily du menton c'est juste un principe général.

Elle haussa les épaules.

- Et pourquoi je me justifie, si je veux pas faire ami-ami, c'est mon droit.

Elle rajusta sa queue de cheval en bataille, étudiant le terrain. Moins de causette, plus d'action. Ne pas laisser Jill seule trop longtemps.

- Bon vous voulez la tenter comment ? On teste les maisons ?

A son avis ça serait plus rentable que de chasser même si plus risqué. Elles n'étaient probablement pas toutes abandonnées.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK] Helping each other ain't always easy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-