[FLASHBACK] Give me a chance
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[FLASHBACK] Give me a chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2619

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [FLASHBACK] Give me a chance Lun 6 Avr - 14:42


 Give me a chance
Cela faisait un peu moins d'une semaine qu'il faisait route en solitaire. Le temps semblait interminable et son état physique était au plus bas, la peur l'empêchant de prendre du repos. Inspectant minutieusement la voiture abandonnée qu'il avait pris pour cible, il lança son énorme sac à dos à l'intérieur avant de s'y enfermer à son tour. Armé de son couteau, il se mit à déchirer le tissu de tous les sièges pour s'en servir comme pare soleil, ou devrait-on plutôt dire "pare zombie". Coinçant les malheureux bouts de tissus à l'aide des vitres de la voiture, il lui fallut plus d'une bonne dizaine de minutes pour sécuriser globalement le véhicule. L'endroit n'était certes, toujours pas sûr, mais si Luke avait bien appris une chose durant son voyage, c'était qu'il était beaucoup trop dangereux de se déplacer de nuit. Donc fallait-il ça, que rien. S'étant fait surprendre comme un bleu par le temps, il avait dû improviser comme il le pouvait pour ne pas passer toute la nuit à errer parmi les rôdeurs. Recroquevillé derrière le siège conducteur, il dégustait en silence une boite de conserve qu'il avait volé à son ancien groupe avant que les choses ne dégénèrent, une fois de plus. Ça n'avait rien d'exceptionnel comme repas, mais cela lui suffisait amplement. Pour tout vous dire, il n'avait jamais autant apprécié les épinards de toute sa vie. Demain allait être un nouveau jour, une nouvelle journée de solitude. Il fallait absolument qu'il trouve de quoi s'hydrater, soda, eau, flaque...N'importe quoi qui puisse apaiser sa gorge asséchée. A l'affût du moindre bruit suspect, il luttait difficilement contre le sommeil. Mais bien vite, l'épuisement surpassa sa volonté de rester éveillé pour guetter d'éventuels dangers. S'effondrant comme une masse la tête sur son sac à dos, il tira inconsciemment sa couverture pour s'en recouvrir totalement avant de sombrer dans un lourd sommeil réparateur.

***
Un léger sourire aux lèvres, son esprit s'éveilla doucement au reste du monde, accueillit par de douces voix féminines et chaleureuses. Le ronronnement de la voiture lui apportait un sentiment de sécurité qu'il n'aurait su expliquer. Le ronronnement de la voiture ? Des voix ? Ouvrant soudainement les yeux sans pour autant avoir le courage de bouger le moindre membre, il resta un moment immobilisé par la terreur. Reprenant peu à peu son sang-froid, il se dégagea doucement de sa couverture avant de saisir son couteau les mains encore tremblantes. Il risqua un bref coup d’œil entre les deux sièges pour y entrevoir deux silhouettes qui lui étaient totalement inconnues. Ses nerfs semblaient une fois de plus le lâcher quand il sentit les larmes lui monter aux yeux. Que devait-il faire ? Comment devait-il le faire ? Plaqué contre le siège conducteur, empoignant fermement son couteau avec ses deux mains, il se mit à réfléchir à une solution miracle, mais rien ne lui venait à l'esprit hormis sa propre chute. Il ne pouvait pas mourir ici, pas maintenant. « Pitié..pitié.. » murmura-t-il d'une voix quasi inaudible les larmes coulant doucement le long de ses joues. Peut-être devait-il tout simplement attendre qu'elles s'arrêtent et profiter de l'occasion pour s'échapper...? Mais si jamais elles le repéraient avant lui, il n'aurait plus aucune chance de s'en sortir. Non...Il devait agir maintenant, pendant qu'il avait l'avantage. Sortant rapidement de sa pseudo-cachette, il plaqua violemment la lame légèrement émoussée de son couteau contre la gorge de la conductrice avant de fixer avec férocité la deuxième femme : « A-Arrête la voiture immédiatement ! Et toi, bouge pas ! Bouge pas !» hurla t-il à pleins poumons sur la jeune femme assise à la place du passager. Se mordant les lèvres à sang, il ne pouvait s'empêcher de porter successivement son regard sur les deux femmes, de peur que l'une d'entre elles ne fassent un mouvement louche. S'il devait lui trancher la gorge, alors il le ferait. Mais si cela devait arriver, ça serait entièrement de sa faute à ELLE. Luke voulait juste survivre, c'est tout.
FICHE PAR SWAN.


Dernière édition par Luke Harrison le Lun 13 Avr - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance Dim 12 Avr - 0:16

Give me a chance

I feel sun through the ashes in the sky. Where’s the one who’ll guide us into the night ? What’s begun is the war that will force this divide. What’s to come is fire and the end of time.

Tyler se retourna, avançant à reculons pour analyser la situation sans perdre de terrain. Les zombies les suivaient toujours, lentement mais sûrement ; elle savait qu'ils ne lâcheraient pas l'affaire de sitôt. Elles s'épuiseraient avant d'avoir réussi à les semer. Elle envisagea un instant de s'arrêter et d'essayer de les tuer, mais chassa rapidement l'idée. Ils étaient beaucoup trop nombreux. Et surtout, elle ne voulait pas mettre Jill en danger. Elle consulta celle-ci du regard. La fatigue creusait ses traits et sous le sourire rassurant, elle devina l'angoisse qui la rongeait.

- Ils vont pas nous lâcher, hein ?

- M'étonnerais ouais... répondit Tyler. Elle souffla bruyamment par le nez, avisant la voiture gisant un peu plus loin sur le bas-côté de la route qu'elles étaient en train de remonter. Faudrait qu'on tente notre chance avec une caisse pour pouvoir les semer.

Jill ne répondit rien, ne formulant pas à voix haute ses doutes sur l'état de la voiture quasiment un an après le début de l'épidémie et le fait qu'elle soit probablement hors service. Elle se contenta d'allonger le pas, économisant son souffle, afin de suivre Tyler qui courait presque vers le véhicule. 

Portée par l'urgence de la situation, elle ne prit pas la peine de vérifier l'intérieur de la voiture, poussant simplement un grognement de victoire en constatant que la porte n'était pas verrouillée. Elle balança son sac à dos sur la banquette arrière, gardant une paire de pinces et son couteau. Pendant que Jill s'installait sur le siège passager, elle arracha le cache se trouvant sous le volant, fouillant dans les fils se trouvant en-dessous à la recherche de ceux à court-circuiter pour enclencher le démarreur.

- Allez putain, démarre, marmonna-t-elle, pendant que son amie observait avec anxiété l'avancée des zombies dans le rétroviseur à moitié détaché.

D'une main experte, elle dénuda quelques fils pour les reconnecter entre eux, en faisant attention à ne pas prendre le jus. Elle avait déjà eu l'occasion d'utiliser cette technique depuis le début de l'épidémie, et le vieux modèle de la caisse rendait les choses plus faciles. Son couteau coincé entre ses dents, la sueur traçant une rigole sur son front concentré, elle poussa un grognement de victoire quand la voiture démarra enfin. Elle vit avec soulagement la jauge de carburant indiquer un réservoir au quart plein. Cela suffirait pour mettre assez de distance entre eux et les zombies. Elle laissa tomber son arme dans le vide-poche à sa gauche et écrasa la pédale d'accélérateur, faisant rugir le moteur. Derrière elles, les rôdeurs frôlèrent le coffre alors que la voiture filait sur la route défoncée.

Jill se laissa retomber contre son siège, poussant un soupir de soulagement.

- Comment c'était chaud !

- Clair. D'la chance qu'il y ait encore eu du fuel dans la caisse.

Elle fit grincer l'embrayage et jura. Sans s'arrêter, elle essaya de régler le siège, trop loin du volant, l’obligeant à tendre la jambe au maximum pour atteindre les pédales. De son côté, Jill explorait la boîte à gants, à la recherche de quelque chose d'utile.

Tyler venait à peine de se remettre correctement dans son siège que la lame froide d'un couteau vient se plaquer contre sa gorge, la faisant sursauter. Merde. Elle aurait dû faire gaffe en montant dans la voiture. Elle avait remarqué les vitres obstruées mais n'y avait pas réfléchi plus que cela, trop occupée à mettre le maximum de distance entre elles et les rôdeurs. Elle se serait frappée pour avoir été si imprudente. La voix de son agresseur la fit hausser un sourcil et un coup d'oeil dans le rétroviseur lui confirma que celui qui braquait si fermement son couteau contre son cou n'était autre qu'un gamin de quoi ? Douze ans ?

- Calme-toi, on va pas te faire de mal.

Jill tentait de l'apaiser, à demi-tournée vers lui mais sans faire de geste brusque. Tyler elle, réfléchissait plutôt à ses chances d'atteindre son couteau resté dans le vide poche pour lui enfoncer dans l'oeil en s'aidant du rétro. Mais elle savait que Jill lui en voudrait si elle le faisait. Puis bon, même elle, tuer un gosse, ça allait loin. Même un gosse qui lui rentrait à moitié son couteau dans la gorge de sa main tremblante. Bon, elle allait lui laisser une chance de se calmer. Elle doutait, au vue de ses mouvements mal assurés et de sa voix remplie de terreur, qu'il soit capable de lui trancher la gorge de sang-froid.

- Ecoute gamin, moi je veux bien m'arrêter, mais on a genre vingt zombies au cul là, tu tiens à ce que je te large sur le bord de la route quand même ?

S'il insistait, elle le ferait, mais pour le moment elle continuait de rouler.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2619

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance Dim 26 Avr - 18:36


 Give me a chance
Luke était dépassé par les événements, une fois de plus. Impuissant face à cette situation qu'il avait provoqué. Il n'était pas en position de force et cela malgré le fait qu'il avait plaqué la lame de son couteau sur la gorge de la conductrice. Elles étaient deux. Lui était seul, il n'avait aucune chance de s'en sortir et cela lui faisait terriblement peur. Il ne voulait pas mourir ici, seul dans une voiture délabrée où personne ne pourra savoir qu'il est mort. Ses frères avaient besoin de lui, autant que lui avait eu besoin de ses parents. Depuis la mort d'Aidan, tout allait de travers. Luke ne prenait pas les bonnes décisions, ce qui ne faisait qu'aggraver la situation. Quoi qu'il dise ou quoi qu'il fasse, il se trompait constamment. Il en venait même à se demander comment il avait réussi à s'en sortir aussi longtemps sans lui, sans eux. L'une d'entre elles tenta de le rassurer ou peut-être bien de le résonner, lui assurant d'une voix faussement calme qu'il ne risquait rien et il l'aurait cru. Si la conductrice n'avait pas renchéri par-dessus avec sa voix sèche, il aurait baissé sa garde. Celle-ci ne lui inspirait clairement pas confiance et il se surprit même à être fier de lui avoir plaqué le couteau sous la gorge ; étant selon-lui, la plus dangereuse des deux. Elle parlait de soi-disant zombies les poursuivants et il est vrai qu'à cette simple image, il ne voulait soudainement plus descendre de la caisse. Baissant le couteau avec lenteur avant de le pointer vers la deuxième passagère, il recula petit à petit avant de se  poser sur les sièges arrières. Ne lâchant pas pour autant son arme, il dégagea un petit angle de vue par la vitre comme pour s'assurer qu'elles ne lui mentaient pas au sujet de ces saloperies. Au loin, il pouvait distinguer une masse noire et informe, rien ne lui permettait d'affirmer qu'il s'agissait bien de zombies. Cela pouvait très bien être un arbre...une maison ? Qu'importe, Luke n'allait pas prendre le risque d'aller vérifier par lui-même. Sa méfiance n'allait pas le mettre en danger une fois de plus. Et puis il tenait bien plus à sa vie qu'à sa fierté. Celle-ci ne lui serait plus d'aucune utilité une fois mort.« Je..Désolé pour le couteau. » Dit-il d'une petite voix tremblante, voyant quelques goûtes de sang ruisseler le long de la lame. Ne sachant pas quoi dire d'autre pour justifier son acte, il se contenta de rester silencieux, la tête légèrement baissé. Il avait fait une bêtise il le savait, elles ne s'étaient pas montrées hostiles envers lui, il n'aurait pas dû agir ainsi, Aidan n'aurait pas réagi de la sorte, il aurait trouvé la solution miracle...

« J'ai peur. »  Finit-il par avouer les larmes aux yeux. Il ne les connaissait pas, mais elles représentaient les seules personnes vivantes qu'il avait croisé depuis une semaine. Il n'en pouvait plus de cette solitude, il voulait parler à des gens. Il devait se confier, dire ce qu'il avait sur le cœur, pour qu'une personne au moins le sache avant qu'il ne se fasse dévorer par ces rôdeurs. « Je pensais pouvoir m'en sortir tout seul... Comme un grand. Personne n'a réussi à me protéger sans crever à son tour. Mais je ne suis pas grand... Je peux pas. J'y arrive pas... » . Se recroquevillant totalement sur lui-même, il entoura ses tibias de ses bras avant de poser son front sur ses genoux, essayant avec difficulté de retenir ses larmes à présent abondantes perler le long de ses joues. « Aidan me manque. Enzo et Isaac comptaient sur moi. Tout ça, c'est de leur faute... Qu'est-ce que je dois faire maintenant ? Dites-moi ce que je dois faire...»

HRP : Désolé pour le retard ! J'ai eu pas mal de soucis à répondre en plus ! J’essayerai de faire mieux pour la suite.
FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance Jeu 21 Mai - 21:53

Give me a chance

I feel sun through the ashes in the sky. Where’s the one who’ll guide us into the night ? What’s begun is the war that will force this divide. What’s to come is fire and the end of time.

Tout en conduisant, Tyler surveillait le gosse par le rétroviseur. Comme elle s'y attendait, il se rendit rapidement compte qu'il était dans une impasse et qu'elle ne réagirait pas à ses menaces et finit par lâcher son emprise sur sa gorge. En le voyant pointer son arme sur Jill, elle se raidit instantanément et tendit la main vers le vide-poche, à la recherche de son arme. Tout gosse qu'il était, s'il touchait à un seul des cheveux de son amie, elle n'hésiterait pas une seconde.

- Tyler !

La concernée s'immobilisa, contrariée. Jill avait suivi le fil de ses pensées et elle n'avait pas besoin de voir son visage pour deviner l'agacement qui s'y peignait. Tyler souffla et frappa de ses deux mains sur le volant, avant de pianoter dessus. Un jour, Jill allait devoir apprendre que la compassion n'avait plus de place dans ce monde à la dérive. Elle essuya le sang qui perlait de l'estafilade à sa gorge ; ce sale gosse aurait pu la buter par mégarde.

- Ça va, t'inquiète pas. Désolées de t'avoir fait peur.

Alors que Tyler évaluait le moment où elle pourrait le larguer sur le coin de la route pour qu'il ait assez d'avance sur les zombies, histoire de ne pas avoir trop mauvaise conscience, le gosse se lança dans un monologue avec une voix fêlée trahissant une imminente crise de sanglots. Ca y est, il ne manquait plus que ça.

- Non mais merde à la fin !

- Ca suffit ! C'est quoi ton problème ? C'est qu'un pauvre gamin traumatisé ! Tu te sens obligé d'en rajouter une couche ?

- Et quoi ? Tu veux qu'on y fasse quoi ? On va pas le garder comme un chiot ramassé sur le bord de la route ! Je veux pas de cette responsabilité !

Jill souffla et haussa les épaules, avant de se contorsionner pour passer sur la banquette arrière avec le mioche, insensible aux mais merde qu'est-ce que tu fous ! avant de se mettre précautionneusement à l'opposé de l'adolescent, sans amorcer de gestes vers lui pour ne pas lui faire peur. Elle semblait avoir encore conscience qu'il avait toujours son couteau. Cette pensée ne rassurait pas vraiment Tyler, qui avait du mal à se concentrer sur sa conduite. Elle ne cessait de jeter des regards anxieux dans le rétroviseur. Et s'il était assez vicelard pour jouer la carte du gosse perdu pour ensuite frapper les gens qui le prenaient en pitié ? Ce n'était pas parce qu'il était jeune qu'il ne pouvait pas être sadique.

- Reviens devant !

- Je suis désolée qu'il te soit arrivé des horreurs pareilles, dit Jill de son meilleur ton apaisant, ignorant complètement sa collègue. Fais pas attention à Tyler, elle est comme ça avec tout le monde. Moi c'est Jill. Et toi tu t'appelles ?

Elle lui adressa son plus beau sourire, ce qui eut le mérite de faire soupirer Tyler. C'était imprudent, et le mot était faible. Ce n'était pas qu'elle manquait de compassion ou de cœur : le pauvre gosse n'avait pas de chance d'être largué là-dedans et il avait dû vivre l'enfer à un âge où la plus grande préoccupation aurait dû être d'attraper tous les Pokémons. Mais voilà, avec la compassion venait l'affection, le besoin de protéger, la responsabilité de s'occuper d'un être vulnérable. Jill et Tyler avaient déjà à s'occuper d'elles-même. Elle ne voulait pas tomber dans ce piège trop facile. Mais elle allait quand même y avoir droit. A le voir renifler sur sa banquette, elle savait que maintenant elle n'aurait jamais la force de larguer sur le bas-côté, quoi qu'elle en dise. Et merde. La sensiblerie, c'était vraiment un truc de faibles.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2619

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance Ven 12 Juin - 21:43


 Give me a chance
« Luke »  lâchât-il d'une petite voix tout en séchant ses larmes, le visage légèrement baissé sans vraiment savoir si dire son vrai nom était la bonne chose à faire. En fait, il se posait la question une fois le mal fait, sa mère lui avait bien dit de ne pas parler aux étrangers. Mais les choses avaient changé. Comme elle n'était plus là pour lui dire quoi faire... Il ne savait plus vraiment ce qui était sage ou non. Il était perdu, tout simplement. De toute manière il devait lui répondre quelque chose, il ne voulait plus descendre et il était tout de même plus en sécurité dans cette voiture que dehors. La conductrice semblait terriblement anxieuse et ne cessait de donner des ordres à l'autre fille qui, de son côté, ne semblait pas y faire attention. Paniqué par ce petit conflit entre les deux femmes Luke essayait de rester le plus calme possible. Le fait que Jill passe à l'arrière, dans son entre, l'avait légèrement perturbé. Mais d'un sens, c'était comme s'ils étaient devenus soudainement proche, à présent il n'était plus tout seul. Rengainant son couteau pour le poser sur son sac à dos, il s'approcha un peu plus de Jill pour lui murmurer doucement à l'oreille : « Je... L'aime pas... C'est qui ? Ta sœur ? »  Plissant doucement ses yeux en voyant bien qu'elle les observait depuis le rétroviseur, il ne contint pas une légère grimace qui avait pour but de l'agacer davantage. Il était avec elle derrière, contre sa volonté et intérieurement, il y avait quelque chose de jouissif à cela. Luke le sentait, elle ne lui ferait absolument rien tant que Jill serait là. Et ça... C'était une excellente chose. Seulement, il se demandait comment quelqu'un d'aussi gentil que Jill pouvait traîner avec cette fameuse Tyler.

Les larmes passées aussi vite qu'elles étaient arrivées, il vint se gratter nerveusement la joue : « Pourquoi est-ce que tu restes avec elle... ? Elle est dangereuse... Elle te retient prisonnière ? » s'enquit-il en reposant sa main sur son couteau. Peut-être qu'à présent, lui aussi était son prisonnier ? Qui sait, peut-être qu'elle ne souhaitait même plus le laisser descendre ? « C'est des gens comme elle qui ont tué mon frère. Les pourris, c'est pas les zombies c'est les gens comme toi. » crachât-il au visage de Tyler en daignant enfin lui adresser un vrai regard noir. Pourquoi voyager en compagnie de cette... Folle ? « Tu vas mourir si tu restes avec elle. » dit-il en se retournant vers Jill. Les gens dangereux n'apportent que des ennuis. Et ça il avait pu le constater avec son ancien groupe, ceux qui avaient poignardé Aidan. Luke avait réellement apprécié leur mort, ils l'avaient tant mérité. « Ma mère disait toujours : qui sème le vent récolte la tempête. » Tyler ne semblait pas être quelqu'un de raisonnable et dans le meilleur des cas, elle était cette vilaine belle mère qui pourrissait la vie des autres pour son simple plaisir. Luke ne l'aimait décidément pas, quoi qu'elle fasse ou quoi qu'elle dise, ça n'y changerait rien. En plus, elle était tellement obnubilée par ce qui se passait derrière qu'elle en oubliait presque la route. Et cela inquiétait grandement Luke qui se mit à genoux sur les sièges pour voir ce qui se passait par delà les deux sièges avant. Il n'aimait pas la voiture, cela lui rappelait tellement de mauvais souvenir. « C'est.. C'est un homme là-bas ? » pointât-il du doigt la silhouette sur le bord de la route qui semblait leur faire de grands signes.
FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance Lun 3 Aoû - 21:16

Give me a chance

I feel sun through the ashes in the sky. Where’s the one who’ll guide us into the night ? What’s begun is the war that will force this divide. What’s to come is fire and the end of time.

Le gamin cracha finalement son nom, que Tyler accueillit avec la plus parfaite indifférence, afin de bien montrer à quel point elle ne se sentait pas concernée. Elle restait concentrée sur la route, ne se mêlant pas à la conversation qui s'en suivit - de toute façon, elle n'entendait pas ce que disait Luke, seules les réponses de Jill lui parvenaient. Tyler préféra les ignorer tous les deux. Si Jill voulait sympathiser, c'était son problème et elle qui prenait des risques. Quand la catastrophe arriverait – car elle arriverait – ce serait elle qui souffrirait. Tyler savait qu'elle se mentait à elle-même en pensant cela ; elle aurait tout autant de la peine si Jill était blessée et malgré ce qu'elle essayait de montrer, elle serait affectée aussi. Mais elle ne voulait surtout pas que cela se voit.

Jill émit un léger rire et répondit à voix basse, bien que ses mots parvinrent jusqu'aux oreilles de Tyler.

- Non, c'est juste une amie. On voyage ensemble depuis… le début.

Elle avait évité de prononcer les mots terribles, Apocalypse, épidémie, catastrophe. Les laisser en suspens dans l'air, sans leur donner de forme, était un moyen d'éviter la réalité. Tyler n'aurait pas pris de gants, elle. Finalement, mieux valait que ce soit sa collègue qui s'occupe de causer au gamin. Lui mettre le nez encore plus dedans n'aurait sans doute pas aidé.

- T'en fais pas, elle a l'air grognon et désagréable comme ça, mais elle n'est pas méchante. Laisse-la râler.

- Jvous entends, vous savez, gromella Tyler, ce qui était un demi-mensonge.

Cette fois, Luke éleva la voix, et les mots qui lui crachèrent à la figure lui firent lever les yeux au ciel.

- Tu me connais pas gamin ! renvoya-t-elle en retour. Je fais ce qu'il faut pour survivre. Si t'arrives à mon âge, tu comprendras.

Jill essaya de calmer le jeu, lançant un regard noir à Tyler par le biais du rétroviseur.

- Je suis désolée pour ton frère, dit-elle doucement. Mais tu n'as pas à t'en faire. Tyler est juste une grande gueule. Elle ne tuerait personne. Tu ne risques rien.

Tyler grogna de nouveau.

- Qu'est-ce qui est arrivé à ta famille ? encouragea Jill.

Mais Luke s'était redressé, le regard fixé sur un point au loin. Tyler, qui s'était momentanément détournée de sa conduite pour fulminer après le gamin, reporta brusquement son attention dessus. La route était déserte et assez droite, ils ne risquaient pas grand-chose mais un moment d'inattention était vite arrivé. Elle plissa les yeux vers la silhouette qui leur faisait des signes. Il ne lui fallut guère de temps pour se décider. Elle passa un vitesse.

- Rassieds-toi correctement, ordonna-t-elle. On avance.

Joignant le geste à la parole, elle accéléra légèrement. Pas question de récupérer tous les vagabonds de la région. Un gamin avait déjà manqué de l'égorger, alors un homme adulte...
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21975

× Points de vie : :
425

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance Mer 14 Oct - 15:02

RP toujours d'actualité? I love you

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21975

× Points de vie : :
425

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance Jeu 10 Déc - 12:05

RP archivé suite à la suppression de Tyler. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Give me a chance

Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK] Give me a chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-