What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac}
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Lun 27 Avr - 18:11



What the hell are you ?

Feat. Skylar







POV interne :

Il y a trois ans, si on m'avait dit que je me réveillerais un jour dans une zone m'étant inconnue nommée la Zone 51, que je traînerais hors de cet endroit avec une hache pour frapper dans la tête de zombies avec, je pense que j'aurais très certainement rigolé et je me serais demandé pourquoi une personne comme ça n'est pas enfermée dans un hôpital psychiatrique. La naïveté, c'est si simple. Mais à en voir les personnes encore en vie maintenant, c'est aussi très meurtrier. Heureusement pour moi que ce trait de caractère a disparu du mien depuis quelques mois maintenant, on pourrait même le compter en une année.

Il fallait vraiment dire que depuis mes 17 ans, depuis la disparition de Maxime aussi étant donné que je savais que ce monstre qui avait dévoré Lydia sous mes yeux n'était pas mon meilleur ami, j'avais énormément changé. Et je ne pensais pas vraiment redevenir comme avant, même si cette maladie qui faisait tourner tout être humain en des monstres sanguinaires s'arrêtait un jour. En même temps, après avoir vécu ce genre de chose, après avoir vu tout le monde mourir autour de nous, comment est-ce qu'on aurait pu reprendre une vie un minimum normale ? Ce qui était normal, comme vie, c'était celle que je vivais tout les jours maintenant. C'était plus celle d'avant, plus de se lever tout les matins tôt, de prendre le bus pendant une heure et demi pour arriver jusqu'au lycée et avoir mes cours d'art dramatique, ça c'était plus normal. C'était plus une réalité courante, c'était du passé. Ce qui était normal, maintenant, c'était de me lever, de prendre cette hache que Jonathan m'avait donné et de venger, puisque c'était clairement de la vengeance, toutes les personnes qui s'était faites dévorées vivantes par ces monstres, toutes les personnes auxquelles je tenais. Pour venger Maxime, Lydia, Malia, mes parents. Mais aussi Naël et Skylar. Si eux deux étaient encore en vie, j'en avais strictement aucune idée. Et en réalité, vu le monde ou on était, j'espérais presque que l'implosion et l'envahissement de la Zone 51 les ai tué.

Au bout d'autant de temps, j'ai fini par comprendre que les personnes fortes ne survivent pas très longtemps dans ce monde. Ce sont les personnes plus faibles, qui veulent se venger et qui n'ont pas de réelle force mentale qui tiennent le plus. Et en me voyant, ça peut se confirmer. Trois ans, ça fait trois ans que je survis dans un monde beaucoup trop dur pour un gamin comme moi, et pourtant ouais. Pourtant j'arrive encore à tenir. C'est peut-être mon désir brûlant de vengeance qui me fait tenir debout, qui me pousse à continuer et à ne pas tout abandonner. C'est simple pourtant, d'utiliser la vengeance comme carburant. La vengeance c'est un de ces sentiments qui font de notre corps un combustible géant, qui déclenche en nous un feu ardent, brûlant tout sentiment humain qu'on puisse ressentir, qui décime notre intérieur, notre personne entière. C'est le genre de sentiments qui nous fait devenir aussi monstrueux qu'eux.

En me levant à ce moment-là, ma seule envie avait été encore de venger toutes les personnes que j'avais perdu. Encore. Comme tout les matins depuis que les grilles de la Zone 51 étaient tombées. Tout les matins, je me levais, je buvais un coup et je sortais, sans rien avoir mangé et sans même avoir parlé à quiconque qui survivait avec moi dans cet endroit. Je ne voulais pas m'attacher à d'autres personnes, encore. J'étais seul, c'était tout. Je sortais avec ma hache. Tout les matins, et celui-ci ne fit pas exception. Si j'avais eu un minimum de cœur encore restant dans ma poitrine, j'aurais plaint les quelques zombies qui traînaient dans les parages quand je sortais. Cependant, je ne voyais plus comment avec de l'empathie pour ces saletés, pour ces horreurs et ces erreurs de la nature. Qu'ils crèvent, ça m'est totalement égal. 

POV externe :

Bien qu'il faisait assez chaud, ce n'était pas ce qui donnait le sourire à Isaac lorsqu'il fut sortit de la Zone 51. Ce qui l'avait fait sourire, c'est d'avoir nourrit un minimum de sa haine et de son désir de vengeance en offrant une mort horrible à cette « chose » qu'il ne qualifiait même pas comme un ancien être humain. Tout les matins, il sortait hors de la Zone pour « nettoyer » les alentours, pour être un peu moins entouré et oppressé par les autres également, il ne fallait pas trop cacher ce point-là.

Son état physique et le point auquel ses vêtements étaient sales pouvait montrer facilement ce à quoi il passait ses journées, il passait son temps à chercher, à essayer de comprendre comment ses amis avaient pu s'enfuir, s'il y avait réussi. Il passait aussi le plus clair de son temps à se battre, même s'il savait qu'il y avait énormément de risque qu'il se fasse mordre en utilisant sa hache au corps-à-corps. Mais se faire mordre n'était pas ce qui l'effrayait le plus. En réalité, il s'en fichait. S'il se faisait mordre, si c'était à un endroit comme la jambe ou le bras, il savait que faire et il s'amputerait lui même, il préférait à choisir de mourir en se vidant de son sang que de mourir sous la fièvre de cette maladie, même si l'état dans lequel il finirait était le même.

Appuyant son pied contre le corps du zombie, Isaac récupérait sa hache en observant autour de lui, s'assurant qu'aucune de ces bestioles soit en train de lui foncer dessus. Il avait finit par s'habituer à cette affreuse réalité, et il ne pouvait pas vraiment la changer par lui même. Mais il se disait qu'en tuant chaque jour ces monstres, il pouvait y contribuer. En regardant autour de lui, il finit par apercevoir une jeune femme qui marchait, ou du moins il pensait encore clairement que c'était un rôdeur, un de ces êtres qui n'avaient rien d'humain. S'avançant en silence vers, il releva légèrement sa hache comme pour l'attaquer avant de s'arrêter, reconnaissant la silhouette de la personne en reculant légèrement.

Sur le coup, il n'était pas sûr de ce qu'il devait faire mais son esprit très sécuritaire fit qu'il passait sur le côté pour se mettre devant elle, maintenant toujours sa hache pour la frapper si jamais elle tentait de s'approcher. « Skylar.. ? » le ton de sa voix montrait bien la peur qu'il avait, à vrai dire il était effrayé de se dire qu'elle était peut-être en vie, qu'elle s'était peut-être faite mordre aussi. Il reculait de nouveau, se tournant en entendant grogner avant de trancher assez vivement la tête du rôdeur qui se tenait derrière lui. Il se retournait vers la jeune femme, parlant plus clairement. « Est-ce que tu t'es faites mordre ? Avant de m'approcher j'attends vraiment que tu réponde à cette question. Parce que selon ta réponse je risque d'avoir une réaction assez différente. »


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Lun 27 Avr - 19:57



❝ What the hell are you ?❞
Isaac et Skylar
Quand la mort prenait le pas sur la vie, en dépit de toute moralité, il fallait renoncer à jouer de manière équitable. Les rôdeurs étaient comme un virus, qui rongeait les os et consumait la chair. Skylar s'était inspirée de ce spectacle, pour peindre alors qu'elle était encore cette gamine qui se contentait de surveiller sans jamais oser tirer. Le premier meurtre n'était pas le plus dur, le plus dur était simplement le spectacle des cadavres des gens autrefois aimés qui étaient désormais condamnés à se faire exécuter sans compassion ni émotion. Skylar avait renoncé à son humanité lorsqu'elle fut seule, la première flèche ne fut jamais difficile à décocher, elle fila au vent pour venir se planter dans le crâne d'une de ces saloperies sans la moindre sensation de remords qui dévorait les mœurs des cœurs selon les clichés de la société fut un temps. L'archère médaillée avait échangé une cible multicolore contre des corps en purification, et l'artiste avait renoncé à ses peintures aux couleurs flamboyantes pour se contenter d'un rouge : ce même rouge qui coulait dans ses veines. La blonde ne fut jamais un exemple de compassion humaine, mais désormais cela devenait nécessaire et l'unique raison de vivre qui lui résidait de retrouver son fragment de bonheur avec un cœur encore viable. La seule belle mort qui lui restait serait de mourir en éprouvant encore une brève sensation de chaleur qui venait enlacer son corps amoché par la vie. Isaac, c'était sa raison d'avancer, mort ou vif, et si pour cela elle devait massacrer  le Nevada : elle le ferait. Sky' n'était plus la survivante qui tuait des rôdeurs, elle était celle qui n'hésitait pas à tuer les humains qui s'approchaient. La  faiblesse n'avait pas sa place dans ce monde qui osait se nommer encore « Terre ». Terre de merde bonjour.


Glissant sa main en arrière, attrapant une flèche avant de la déposer sur la corde, étirer la corde, puis tirer pour assister à l'écroulement du rôdeur contre le sol. Skylar n'avait même plus besoin de se stabiliser pour viser, elle avançait, tirait, et se dirigeait lentement vers le cadavre. La blonde se dirigea alors vers le cadavre qui était désormais au sol, s'agenouillant au sol pour venir violemment retirer sa flèche du crâne de cette saloperie alors que sa queue de cheval volait au vent. La demoiselle était une ancienne archère de compétition, et elle possédait des flèches bien plus supérieures à la plupart des archers de bas étages. La modestie et la jeune femme, cela faisait deux. Elle avait survécu toute seule, elle avait maintenu un groupe avec Naël à sa tête sans jamais faillir à sa tâche. Pourquoi rougir ? Elle n'était pas du genre à prétendre être faible pour le plaisir et savoir qu'elle pouvait tuer aussi facilement qu'un mec lui donnait l'impression d'être une survivante, une vraie. Une survivante qui cherchait pourtant quelqu'un depuis la fin de la zone et cela sans réellement savoir pourquoi. L'ancienne étudiante en arts ne fut jamais une adepte des relations sentimentales, visiblement plus facile à baiser qu'à supporter au quotidien avec son manque d'affection qu'elle refoulait constamment. La zone 51 sonna comme une faille dans l'armure de glace de la blonde qui découvrait peu à peu qu'elle pouvait s'attacher à des humains, de manière passionnelle et sans détour, mais la vie était une salope et elle n'accordait jamais de bonheur. Sky' se redressa finalement en fouillant le cadavre : un briquet vide. Merveilleux ? Rien à foutre. Le stock de la demoiselle fut augmenté suite à une rencontre plus ou moins mouvementée qui signa par la même occasion des retrouvailles avec Naël, mais dans le fond, elle s'en foutait. Qu'importait qui se trouvait entre elle et ses envies, elle survivrait pour retrouver Isaac et même si c'était pour se tirer une balle dans la tête en trouvant le corps de ce dernier. La blonde reprit sa marche alors, elle s'approchait de la zone dévastée, mais finalement, peut-être que la vie allait pour une fois être douce.

L'archère avança l'arc à la main, l'esprit droit devant-elle et les yeux qui se voulaient partout. La blonde se retrouva finalement face à celui qu'elle cherchait depuis le début, mais inutile de croire qu'ils allaient se sauter dans les bras : la survie avant tout. Il était devant, inaccessible et pourtant si proche, elle ne lâcherait pas son arc et lui certainement pas sa hache. Elle resta de marbre en esquissant un léger sourire, parce que oui, elle avait ce qu'elle voulait en sachant pertinemment que cette chose pouvait lui filer entre les doigts, et peut-être que c'était déjà le cas. « Salut Isaac... » Et violemment il se recula, levant sa hache et dans un réflexe incontrôlé elle glissa sa main dans son dos pour déposer sa flèche sur la corde et étirer cette dernière sans pour autant la décocher. Un rôdeur. Rien de plus, et il vint à nouveau s'intéresser à elle sans pour autant qu'elle daigne baisser sa garde. L'archère écouta sa question, il était cash, tant mieux. « Plutôt me tirer une balle que de finir comme eux. Tu veux vérifier ou tu feras abstraction  ? » Elle baissa alors son arc lentement. « Alors ? Réaction ? » Lui retourner la question de la morsure semblait obsolète.






© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Lun 27 Avr - 21:27



What the hell are you ?

Feat. Skylar







POV externe :

« Plutôt me tirer une balle que de finir comme eux. Tu veux vérifier ou tu feras abstraction ? », Isaac la regardait attentivement, ne voyant aucun des signes qu'elle émettait lorsqu'elle mentait. Avec le temps, et même s'il ne lui avait jamais dit, il avait apprit à connaître chacun des signaux qu'elle émettait, quand elle mentait, quand elle était stressée ou autre chose. Mais il n'en voyait pas l'utilité de lui dire tout ce qu'il savait à son sujet. Baissant son arme en ne la tenant plus qu'à une main, Isaac baissait légèrement le visage avant de secouer la tête. Il n'arrivait pas vraiment à se dire qu'il était éveillé, pour le coup. Voilà des semaines et des semaines qu'il la cherchait, et comme ça alors qu'il voulait juste abattre quelques rôdeurs qui traînaient autour de la Zone 51, il la retrouvait ? C'était une des situations improbables à laquelle il avait été très loin de s'attendre. Il n'avait pas voulu s'attendre à ce genre de situations, il n'avait pas voulu se donner de faux espoirs à lui-même.

« C'est fou ce que ça m'avait manqué de me sentir menacé par une de tes flèches, au point où j'en suis je pourrais même affirmer que si tu l'avais décochée ça m'aurait fait un minimum plaisir. » il avait prononcé ces mots-là avec un ton pour les plus sarcastiques, ce qui montrait bel et bien qu'il était lui-même et qu'il était pas vraiment en train de perdre la tête. Il fallait aussi être habitué à son caractère pour savoir qu'il n'était pas vraiment sérieux en prononçant ces mots-là. Il ne savait pas comment réagir en la revoyant, et ça se voyait également. Il ne savait pas s'il devait lui sauter dessus en lui disant à quel point elle lui avait manqué ou s'il devait garder ses distances. Puisque garder ses distances était ce qu'il avait fait de mieux depuis qu'il était dans la Zone 51, seul.

« Putain. T'imagines même pas que ça fait des semaines, voir des mois même j'en sais rien tellement j'ai plus la notion du temps, que je te cherche. Toi et Naël. J'en étais même venu à espérer que vous soyez morts et.. Vous étiez où ? À ce que j'ai pu voir vous avez même pas essayé de venir me chercher, j'ai été si inutile que ça pendant le temps où on était ensembles ? » son ton avait changé de sarcastique à un ton de reproche, il avait véritablement beaucoup de choses à leur reprocher, il avait réellement l'impression d'avoir été abandonné pendant autant de temps et il ne comprenait réellement pas pourquoi. Il reculait encore d'un pas, observant le corps du rôdeur qu'il avait tué quelques secondes auparavant. Toute la haine et le dégoût qu'il éprouvait pour lui pouvait facilement se voir à son visage. Cependant il avait été un être humain comme lui auparavant, mais il n'avait pas envie de se l'avouer. Se baissant, Isaac fouilla dans les poches du corps avant de se relever, le poussant d'un coup de pied.

« Il va bien Naël ?.. Tu l'as retrouvé au moins ? » en prononçant ces deux questions, Isaac avait relevé le regard vers la jeune femme. Il finissait par s'approcher d'elle, posant sa main sur la flèche qu'elle tenait contre l'arc pour lui enlever des mains et la remettre de l'endroit où elle venait seulement de l'enlever, à sa place. Ce n'était pas qu'il n'avait pas confiance ou qu'il avait peur qu'elle lui tire dessus, simplement qu'il voulait lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à le faire. Il posait une de ses mains sur la joue de la jeune femme, lui caressant avec un peu de douceur avant de la retirer, la regardant dans les yeux avant de s'éloigner. « Tu m'as manqué.. Énormément même. Mais je continue encore à me dire que si t'avais été tuée ça aurait été mieux. T'aurais pas à vivre dans cet.. Horreur qu'est devenu notre monde. Et t'aurais pas eu à devoir souffrir si quelqu'un que t'apprécie meurt encore. »


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Lun 27 Avr - 22:18



❝ What the hell are you ?❞
Isaac et Skylar
Il répondit sans se faire attendre, elle ne désirait rien d'autre que d'entendre sa voix, aussi sarcastique était-elle. Skylar avait la fâcheuse tendance à toujours être sur ses gardes, et souvent elle menaçait d'une flèche par simple instinct de survie, même avec lui. Elle était incapable d'adapter à comportement normal, d'adopter une attitude de pouffiasse froide qu'elle avait tout le monde ou tout simplement essayer d'être sociable. Pourtant, comme une idiote, elle esquissa un léger rire et un petit rictus en coin. Isaac était toujours lui, probablement moins innocent, mais il était toujours fidèle à lui-même. « C'est connu, ce que tu préfères chez moi c'est mes flèches. » La demoiselle avait d'autres talents que le tir à l'arc, et définitivement ce n'était pas menacer Isaac qu'elle préférait faire avec lui. Elle aimait tout avec lui, alors en effet l’assassiner froidement était au-dessus de ses forces. Le seul facteur qui pourrait venir qu'elle le tuerait serait une morsure, et Sky' osait croire qu'il serait suffisamment fort pour lui-même mettre fin à sa propre vie avant de devenir rôdeur. Qui voulait finir comme ça ? Personne. Skylar ne supporterait pas d'être incapable de contrôler son corps et ses gestes. Elle préférait se tuer en cas de morsure, un choix simple sur le papier, beaucoup moins en réalité diraient les cyniques – et ils avaient raison.


Vint le temps des reproches, comme un couteau qui vint se planter dans la poitrine de l'archère qui passait son temps à le chercher depuis le début, sans relâche et en frôlant la mort, frôlant bien pire que la mort. Elle resta bouche bée, la demoiselle laissa paraître un visage d'incompréhension, un mélange de colère et de chagrin. La gamine respira en serrant les poings alors qu'il détournait son regard vers le rôdeur qui venait purement et simplement de se faire buter la gueule. « Inutile ? Putain tu crois que j'étais en vacances . Depuis la fin de la zone j'essaye de te retrouver toi, et que toi. Je ratisse le Nevada, et plus encore, depuis des mois, pour te retrouver. Alors non, si tu penses que je suis la salope qui est partie sans se retourner, tu te trompes. » Il fouillait les cadavres, elle n'attendait même pas de réponse. Le rôle de la salope lui collait à la peau, c'était ça de traîner une réputation : cela poursuivait même dans l'apocalypse. Skylar l'observa se relever et la regarder alors qu'il décida de poser une seconde question. Cela ne détendait pas l'atmosphère, la blonde n'avait pas spécialement envie de ressasser les souvenirs du comment elle avait croisé le chemin de Naël. « Il est vivant, fidèle à lui-même. Mais je ne voulais pas le retrouver, je voulais te retrouver toi. » Et il se rapprocha.


Skylar était tactile uniquement à lui – de manière abusive fut un temps sans doute – et le voir s'approcher lui sembla une douce torture. Il vint retirer la flèche pour la glisser dans le carquois. Elle resta de marbre alors qu'il déposa sa main sur sa joue, elle continuait de lever les yeux pour croiser son regard. C'était trop et pas assez, Sky' n'était jamais contente, bizarrement. Il vint rompre le contact en reculant, la survivante eut la sensation de sentir son corps s'écrouler, ses passions s'envoler sous les peines. Il se recula à nouveau comme en voulant maintenir une distance alors que son regard lui suppliait de rester, et pourtant, son discours lui donna envie de le massacrer, de l'embrasser, de lui sauter dessus ou juste de l'engueuler parce qu'il était con et qu'il devrait fermer sa gueule. « Ils peuvent tous mourir, je m'en fous. Je peux mourir, je m'en fous. » Elle lâcha alors son arc pour le laisser tomber à terre en avançant d'un pas décidé vers lui en déposant ses mains sur ses joues. « Apprécier est un euphémisme, mais tu es la dernière personne que j'apprécie dans ce monde. Tu m'as manquée. »








© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Lun 27 Avr - 22:57



What the hell are you ?

Feat. Skylar







POV interne :

Quand j'avais pris conscience que c'était réellement elle, que ce n'était pas un rêve, mon cœur avait raté un battement. Je ne sais pas pendant combien d'heures j'avais espéré, demandé tout bas au ciel qui pour moi n'existait plus qu'elle soit morte pour qu'elle ne souffre plus. Mais en la revoyant, en réalité, la seule envie que j'avais eu était qu'elle soit elle-même, qu'elle ne soit pas l'un de ces monstres. Je ne sais pas encore si j'aurais eu le courage de l'abattre, probablement que non. Je n'en ai réellement aucune idée, j'aurais certainement été plus faible qu'autre chose, et j'aurais certainement perdu toute confiance si je l'avais vu dans l'état pitoyable des rôdeurs. Mais j'en aurais pas eu le courage, ou alors je m'en serais tellement voulu que je me serais infligé la même chose. Skylar c'est un peu la seule qui me faisait tenir réellement en vie, qui me faisait comprendre que j'étais en vie, que ce soit par ses mots ou même pas les contacts que j'avais avec elle. Pourquoi c'était la seule ? Parce que simplement j'étais amoureux.

En sentant ses mains contre mes joues, je finissais par lâcher doucement la hache que je tenais dans la main, je me fichais du bruit que le fer avait fait contre le sol, à ce moment la seule chose qui comptait était que Skylar était avec moi. Je baissais les yeux, ne sachant pas vraiment quoi faire, avant de poser une de mes mains sur la sienne. Ses mots m'avaient calmé plus qu'autre chose, à vrai dire elle était la seule à me calmer également. Je pouvais avoir peur, je pouvais être énervé, si elle venait me voir j'étais immédiatement calmé. Et à ce moment-là, j'avais peur. Et j'étais énervé. Doublement calmé, au moins. Je tournais ma tête vers la main de la jeune femme, lui embrassant doucement l'intérieur avant de m'approcher encore d'elle. Mes bras passèrent autour de sa taille et je posais ma tête doucement contre son épaule. S'il y a un an on m'avait dit que je tomberais amoureux de Skylar, je pense que j'aurais ris, également.

POV externe :

« Je veux plus te perdre.. Plus maintenant. C'est la seule chose dont je suis sûr, là. » furent les mots qu'Isaac chuchotait doucement, placé contre la jeune femme. Il avait presque l'impression que son cœur allait imploser tellement il battait vite, mais ce n'était pas comme quand il avait peur et ça ne lui faisait pas mal, au contraire même. Il voulait juste rester contre la jeune femme, que le temps se mettre sur pause, que tout se mette sur pause et qu'il puisse pour une fois ressentir un minimum de bonheur qui ne soit pas qu'éphémère. Mais c'était trop demandé pour ce monde misérable et monstrueux, ou du moins c'était ce qu'il pensait de ce monde.

Le jeune homme relevait le visage, regardant Skylar un instant en posant ses mains sur ses joues pour lui caresser. Il déposait des baisers le long de sa mâchoire avant de finalement l'embrasser assez furtivement sur les lèvres. « Je veux plus avoir à vivre autant de temps sans toi.. J'y arriverais pas. », il avait une seconde fois embrassé les lèvres de la jeune femme après ces mots, tout aussi rapidement, avant de mettre sa tête dans son cou. Sur le coup, le fait qu'il soit fou amoureux d'elle pouvait bel et bien se voir, il avait supprimé tout air de reproche et de méfiance pour reprendre l'air simple et amoureux qu'il avait si souvent avant l'implosion de la Zone 51. Et à vrai dire, il espérait que cet air ne doive jamais le quitter.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Mar 28 Avr - 21:19



❝ What the hell are you ?❞
Isaac et Skylar
Les armes tombèrent, les âmes s'écroulèrent et pourtant les larmes ne coulèrent pas sur les joues abîmées des gosses égarés. Il vint lâcher son arme, un soulagement vint alors libérer la poitrine de la demoiselle qu'elle laissa échapper dans un souffle. Pas de haine, pas de rage, pas d’effusion de sentiments non plus, simplement des regards et une douce réalité qui se voulait enfin bonne. Le bruit allait attirer des rôdeurs, les voix étaient déjà un facteur qui mettait les deux gosses en danger, mais le danger rendait la vie plus intense lorsqu'il se contrôlait. Isaac vint déposer un baiser la paume de la main de la gamine, qui semblait être un premier geste d'affection alors qu'elle restait comme une conne à le regarder dans le blanc des yeux. Le contact se fut plus proche, alors qu'il venait à déposer ses bras autour de la taille alors que les mains de la blonde venaient se glisser par-dessus ses épaules. Resserrant la pression en venant saisir ses habits. Elle avait la sensation de trembler, de perdre ses moyens, de perdre sa force en gagnant sa volonté. L'archère écouta les mots du garçon, fermant les yeux une première fois en resserrant son étreinte autour de son cou en sentant sa respiration s'accélérer, mourant d'envie de pleurer et de rire, pourtant rien ne sortirait. Vivre l'instant présent, ouvrir les yeux et oublier l'enfer sédentaire, oublier la paix nomade. Le contact se brisa pour se remplacer par des regards, Skylar ne cessait de le fixer en laissant l'ébauche d'un sourire apparaître. Des mois, des mois qu'elle affrontait le pire pour retrouver quelqu'un, un être de chair qui respirait et qui lui offrait la seule chose qu'elle demandait : un fragment de bonheur. Il vint embrasser la peau de la demoiselle une première fois, c'était tellement innocent, tellement pur, tellement chaste, tellement enivrant pourtant. Le gosse vint sceller les lèvres une première fois, s'exprimer, sceller les lèvres et venir se nicher dans son cou. Elle était incapable de réagir autrement qu'en répondant en profitant des secondes qui venaient bien trop vite. Elle glissa une main contre la nuque d'Isaac alors que l'autre ne cessait d'exercer une pression sur ses vêtements comme s'il allait s'envoler.   « Je peux pas non plus. Ça n'arrivera plus, tu es à moi, hors de question de te lâcher.  » Et une vulgaire larme coulait sur sa joue alors qu'elle chuchotait ces mots avec toute la conviction qu'elle avait. Il était réel.

Et finalement, alors qu'elle fixait droit devant, un rôdeur fit son apparition au loin, plusieurs. Elle ne lâcha pourtant pas la pression, continuait de profiter de ses bras, mais il fallait filer. « Rôdeurs derrière toi, faut qu'on bouge. On va se trouver un endroit calme pour parler, ici on est trop exposé. » Et elle relâcha la pression en déposant à son tour un simple baiser sur les lèvres du survivant – tellement chaste qu'elle avait l'impression d'être anormale.  La demoiselle quitta ses bras pour retourner en arrière et récupérer son arc. Le contact fut rompu, mais le cœur était toujours là, la douleur semblait absente à cet instant, elle semblait loin de tout, loin des malheurs loin du bonheur aussi.   « Tu connais un endroit sûr ? » Pas la zone 51. C'était hors de question et il le savait, elle voulait être avec lui, et pas retrouver tous ces connards, elle ne voulait pas de nouveau devoir prendre ce regard méprisant envers tout le monde : elle le voulait lui et seulement lui.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Mar 28 Avr - 21:46



What the hell are you ?

Feat. Skylar







POV externe :

« Rôdeurs derrière toi, faut qu'on bouge. », Isaac lâchait un léger soupir à ses mots. Il commençait à penser que jamais ils ne pourraient avoir un seul moment de liberté et ça l'agaçait plus qu'autre chose. Il récupérait sa hache lorsqu'elle se détachait de lui, hochant négativement la tête à sa question. Il ne connaissait pas vraiment d'endroit sécurisé mis à part l'intérieur de la Zone 51 et il savait qu'elle refuserait d'y entrer. « Tu veux dire à part l'intérieur ? Pas vraiment. Et vu le nombre qu'ils sont, ça serait risquer la vie des familles qui vivent à l'intérieur. J'ai pas envie de me sentir coupable d'encore autant de morts, c'est déjà arrivé trop de fois. », il s'était décalé de la jeune femme en prononçant ces mots-là, récupérant une pierre sur le sol pour la jeter sur un des rôdeurs et attirer son attention, afin qu'il n'avance plus vers Skylar.

À la façon dont il agissait, c'était simple de voir qu'il avait prit totalement confiance en lui et qu'il n'hésitait plus vraiment avant de faire les choses qu'il pensait utile, même si en y réfléchissant c'était plus stupide qu'autre chose. « Si tu veux qu'on puisse se barrer d'ici sans mettre qui que ce soit en danger il va falloir que tu m'aides un minimum, ça m'étonnerait qu'avec le poids de ma hache je puisse être assez rapide pour les défoncer un par un, ces connards. » Le terme qu'il avait employé pour définir les rôdeurs montrait assez bien la haine qu'il leur vouait encore, et à vrai dire ça n'allait probablement pas s'arrêter avant que chacun d'entre eux aient disparus. Les voyant s'approcher un peu trop, Isaac finit par reculer légèrement avant de souffler doucement. Il essayait de trouver comment se sortir rapidement de cette situation et se tourna rapidement pour espérer voir un chemin totalement libre pour s'enfuir lâchement. Ce qui fut pas réellement le cas. « Bon. Je crois qu'on est un peu dans la merde. Alors faut qu'on se décide, soit on essaye de tous les tuer un par un et on risque de crever, soit.. Soit on fuit lâchement et on espère ne pas tomber dans un cul de sac. »

Resserrant son emprise sur la hache, le jeune homme finit par se rapprocher de Skylar avant de la pousser vers la Zone, il savait que c'était réellement le seul endroit sécurisé et qu'elle ne veuille pas y entrer il s'en fichait totalement : il voulait seulement la protéger et peu importe si elle ne le voulait pas, il l'y obligerait. Même s'il fallait qu'il la blesse pour ça, il le ferait. « J'arrive pas y croire que des saletés d'erreurs de la nature comme eux puissent me faire peur. Si c'était pas pour te protéger je pense clairement que je leur aurait déjà sauté dessus, rien à foutre qu'ils puissent me bouffer. » Depuis le temps qu'ils se connaissaient, il n'avait jamais réellement parlé de cette façon bien qu'il le pensait plus qu'autre chose et ce depuis que son père avait essayé de le dévorer quand il était descendu de sa chambre dans le salon dans l'espoir de demander de l'aide à sa sœur pour ses devoirs de maths. Il savait également lui-même que s'il revoyait le corps zombifié de son père, mort ou vif, il ne se retiendrait certainement pas de lui faire payer d'avoir mordu, et aussi dévorer, Malia ainsi que sa mère. Et ça aurait été la même chose pour celui de son meilleur ami, Maxime.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Mer 29 Avr - 13:48



❝ What the hell are you ?❞
Isaac et Skylar
L'intérieur ? Elle se contenta d'afficher une moue mécontente en le regardant : hors de question. Il savait qu'elle n'aimait pas cet endroit, les gens étaient tous des déprimés, des connards, des sexistes et des emmerdeurs. Skylar n'aimait pas se faire regarder, elle était assez grande pour se défendre toute seule et ces enfoirés le savaient tous parfaitement. Elle détestait se faire rabaisser au rang de « fille fragile » et elle avait constamment cette sensation dans cet endroit, la sensation destructrice de se retrouver en prison. La blonde n'aimait pas ça et elle ne le cachait pas. Pourquoi lui mentir ? Pourquoi il insistait ? Peut-être parce qu'il était plus raisonnable qu'elle sur ce point. Elle l'observa finir sa phrase. « On a tous des boulets, faut avancer. » Skylar s'en sortait bien avec les siens, elle cachait ses morts, cela était parfois difficile, mais souvent, elle en oubliait les noms des morts tellement elle occultait ses sentiments. Elle esquissa un sourire en voyant qu'il jetait un caillou. Mignon, mais pour une fois il n'était pas passif. La blonde esquissa un grand sourire en laissant échapper un petit rire moqueur lorsqu'il lui demandait de l'aide. « T'inquiète, je sais me défendre, je suis toujours une Warrior. » Pas une seule issue de secours. Décider. Tout de suite, maintenant sans plus tarder. Isaac semblait pourtant déjà avoir choisi. Elle n'avait même pas le temps de réfléchir : la zone 51.

Il la poussait, carrément. Skylar aurait voulu feindre le refus, mais étrangement, elle en était incapable. Pourquoi ? Parce qu'il décidait, il s'imposait comme jamais avant, il ne lui demandait pas son avis et jouait le dominant sans même prendre la peine de lui demander son avis. C'était différent, la séparation sembla renfoncer Isaac de manière violente. Il lui rappelait les mecs qu'elle fréquentait au lycée, c'était stupide, mais ce n'était pas forcément déplaisant même si impossible à comparer. Il voulait la protéger, elle n'était plus celle qui voulait le sauver. Elle resta de marbre un instant, son discours sonnait comme un réel contraste. Un manque total d'affection pour lui-même, il voulait la sauver. Elle l'observait, en oubliant presque l'endroit. Se retournant alors pour venir plaquer ses lèvres de manière bien plus langoureuse que les premières fois en attrapant son col d'une main pour immédiatement venir rompre le baiser. Court, mais intense. « Je refuse de passer la nuit dans cette putain de zone, alors, c'est que temporaire. » La demoiselle se décolla de lui pour finalement sortir l'arme à feu qu'elle portait à sa ceinture pour tirer à deux reprises dans deux rôdeurs. Marre. Elle en avait marre. Ce n'était qu'un court moment dans la zone, elle repartirait avant la nuit et il savait qu'elle le ferait de force si cela était nécessaire.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Dim 3 Mai - 0:22



What the hell are you ?

Feat. Skylar







POV externe :

« Je refuse de passer la nuit dans cette putain de zone, alors, c'est que temporaire. », Isaac affichait un léger sourire en la regardant tirer dans les rôdeurs. Il la prise par le poignet une fois que les deux coups de feu furent tirés, la frappant assez brusquement derrière la tête comme si c'était une gamine et qu'il essayait tout simplement de la punir. « Si tu veux alerter toutes ces autres bestioles ici c'est une bonne manière de le faire. Et pour la nuit ou le temps qu'on restera, je te demande pas ton avis. Bouge, rentre. » Depuis leur séparation, Isaac avait énormément changé et ça se voyait notamment à sa façon de parler mais aussi d'agir. Il avait lâché son poignet, donnant un coup de pied dans un des rôdeurs qui s'approchait trop à son goût. Il regardait Skylar avant de s'éloigner d'elle légèrement. S'il lui disait ce qu'il faisait, il savait qu'elle l'en empêcherait probablement mais comme il venait justement de l'affirmer, il ne lui demandait pas son avis.

S'éloignant de quelques pas, il vérifia derrière lui s'il n'y avait aucun rôdeur avant de taper de sa hache contre le sol pour attirer l'attention des rôdeurs. « Venez me voir, on va s'amuser. » Il regardait vers la jeune femme comme pour lui dire de ne pas faire quelque chose qui pourrait faire foirer ce qu'il tentait, et puis si elle faisait quoi que ce soit il irait la protéger, de toute façon. Même si pour ça il devait se faire mordre lui-même, il la protégerait. Il souriait de nouveau, ce n'était pas réellement des sourires qui montraient son bonheur, au contraire il faisait passer par ses sourires un minimum d'ironie. Il savait que tout le monde dans cette zone ou même encore vivant était probablement foutu, qu'il valait mieux se tirer une balle dans la tête que de continuer à vivre dans cet endroit qui était très loin d'être chaleureux. Et le fait que tout le monde ait l'espoir que tout ça s'arrête le faisait légèrement rire, mais après tout il valait mieux en rire qu'en pleurer.

Si Isaac prenait autant de risques, c'était surtout par désir de se sentir utile. Depuis qu'il était seul, il avait toujours eu l'impression d'avoir été inutile pour Skylar et Naël qu'il s'était immédiatement dit que s'ils le retrouvaient, ils le retrouveraient totalement différent, totalement indépendant d'eux également. Et également, il s'était beaucoup trop senti inutile en perdant une à une les personnes qu'il aimait, alors c'était peut-être une bonne façon de s'excuser. Il reculait encore légèrement, donnant un coup de hache au premier rôdeur qui osait s'approcher de trop près même s'il avait remarqué que sa distraction avait plutôt foiré. Il secouait la tête ensuite, se recoiffant d'une main avant de parler au rôdeur en face de lui « Tu crois peut-être que tu me fais peur, pourriture ? J'ai vu mon meilleur ami, ma copine, ma sœur, ma mère, mon père et tout mes amis se changer en des monstres comme toi, j'ai pas peur. J'ai plus peur. ». En réalité, il essayait de se rassurer, de s'affirmer à lui-même qu'il n'avait pas peur. Mais il avait peur, à un endroit au fond de lui. C'était ça, qu'il essayait de se cacher constamment.  


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Ven 8 Mai - 13:39



❝ What the hell are you ?❞
Isaac et Skylar
Survivre au point de tout perdre, de perdre ses sentiments, ses sensations et ses principes. Skylar ne savait que trop bien quel était le prix de la survie, et malheureusement : Isaac n'avait pas échappé à cette règle. Le protéger fut impossible durant la séparation et il avait dû se débrouiller, seul. La blonde le sentait dans ses manières, dans ses mots et dans la façon il avait de vouloir prendre le dessus. Sky' serait hypocrite de prétendre qu'elle n'était pas comme lui, mais contrairement à lui : elle ne supportait pas de se faire contrôler. La blonde voulait constamment prendre le dessus, même quand cela pouvait paraître idiot, risible et futile... elle en avait besoin. La tape contre la tête suffit à faire comprendre à la demoiselle que « son » Isaac, n'était plus aussi doux et innocent qu'il l'avait été durant ses débuts avec elle. Une bonne ou une mauvaise ? Les deux en réalité. Cela démontrait que l'humanité de n'importe qui pouvait s'envoler, alors que c'était la seule chose que la demoiselle avait désirée préserver chez lui.

Elle resta de marbre à sa remarque, parce qu'il savait très bien que si elle voulait quitter cette putain de zone : elle le ferait. La survivante ne supportait pas cet endroit et elle ne pourrait jamais le supporter tellement cela puait l'hypocrisie des uns et des autres. La blonde préférait son indépendance et l'explosion de cet endroit ne fut qu'une excuse pour prendre la fuite, chose qu'elle assumait totalement, mais elle avait perdu Isaac en échange et cela dépassait de loin toutes ses peurs. La survivante le voyait s'éloigner, comme s'il voulait s'affirmer, prétendre devenir véritablement quelqu'un et non pas seulement celui qui était là pour regarder. Que voulait-il prouver. Elle venait à se demander si ces derniers mois séparés ne furent pas bien plus difficiles pour lui que pour elle, parce qu'elle, avait déjà dépassé l'étape de l'acceptation d'elle-même et de ses actes tous plus mauvais les uns que les autres. Elle tournait le dos à la zone, alors que le gamin tentait d'attirer les rôdeurs vers lui. La sauver . Voulait-il tellement la voir vivre qu'il était prêt à mourir. Elle n'en savait rien, elle ne savait plus, elle se perdait à contempler celui qui avait souffert, de l'absence et de l'abandon involontaire. Skylar n'était jamais partie, elle n'avait jamais cessé de le chercher dans le maigre espoir de le retrouver et de pouvoir l'enlacer. La survivante resta immobile, détournant une première fois le regard vers la zone, puis vers Isaac : elle ne partirait pas sans lui. Connerie qu'étaient les sentiments, mais tant pis.


Il faisait face à un rôdeur, alors qu'elle n'avait qu'à se retourner pour s'en sortir. Hors de question. La blonde rangea son arme à feu pour venir lever son arc, déposer une flèche sur la corde, étirer cette dernière, marcher deux pas à droite pour laisser la flèche filer et s'enfoncer dans le crâne du rôdeur à qu'il essayait de parler. Il voulait s'affirmer, mais il savait qu'elle avait besoin de le protéger et qu'elle était incapable de le laisser. « Ils sont morts. Tu peux essayer de dire à haute voix, ça ne changera rien. Alors maintenant, bouge ton cul, on va rentrer dans ta putain de zone.  » Et la demoiselle s'en retourna, déplaçant une seconde flèche sur sa corde pour avancer vers la zone 51. S'il refusait de venir : elle resterait.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Ven 8 Mai - 15:42



What the hell are you ?

Feat. Skylar







POV externe :

« Ils sont morts. » Isaac avait baissé sa hache en l'entendant prononcer ces mots-là, haussant alors les sourcils. Vu ce qu'était devenu le monde, il savait que ce n'était pas forcément bon de devenir ce qu'il était devenu en passant ce temps tout seul. Mais il ne comptait plus changer, à vrai dire, il avait beaucoup trop prit l'habitude de la vie qu'il passait seul pour pouvoir changer de nouveau, et également pour accepter ce que Skylar disait. « Alors maintenant, bouge ton cul, on va rentrer dans ta putain de zone. » Gardant sa hache en main, Isaac croisait les bras en observant l'archère, il ne voyait pas pourquoi il l'écouterait et pourquoi elle lui donnait des ordres et il comptait lui faire comprendre qu'il n'était pas en accord avec sa façon de faire, peu importe s'il était blessant ou non.

« Tu crois qu'après m'avoir laissé tomber, t'as l'autorisation de me donner des ordres ? Mais bien sûr Skylar, on va faire comme si c'était le cas. » Il avait parlé assez calmement, pour une fois, mais sur un ton tout aussi sarcastique que d'habitude. Il serrait sa main sur sa hache, secouant la tête calmement avant de sourire. « Et c'est justement ce que tu comprends pas, ils sont pas morts. C'est peut-être plus humains, ces choses, et peut-être que moi aussi j'commence à plus du tout être humain et à tourner comme un sadique antipathique et psychopathe d'ailleurs, mais c'est quand même vivant. C'est pas des êtres humains, certes, c'est des monstres. Et c'est pareil pour mes anciens amis et ma famille, j'suis presque sûr et certain qu'ils sont encore en vie, en quelques sortes. Et ce que tu vois que je fais là, j'arrêterais pas avant de les avoir trouvé et tué de mes propres mains juste en l'honneur de ce qu'ils étaient avant. D'ailleurs il y a certaines personnes encore humaines qu'on devrait tuer en l'honneur des personnes qu'elles étaient avant, avant que ça commence ou avant que cette zone explose et que ces personnes même abandonnent les personnes qui avaient confiance en elles. »

C'était simple de se rendre compte à quel point la personne qu'Isaac était avant avait disparue. Il avait toujours eu ce côté très vengeur mais auparavant, il n'aurait jamais pu penser une seule seconde à faire du mal à un être humain. Il n'aurait jamais pu parler à Skylar de cette façon, et surtout il n'aurait jamais dit qu'il était lui-même en train de perdre le peu d'humanité qu'il lui restait, mais pourtant lorsqu'il disait tout ça : il restait réaliste. Il disait ce qu'il voyait, ce qu'il ressentait, et c'était tout. « Je pense pas que tu sois de nouveau bienvenue dans cette zone Skylar. Moi, j'y habite. Retourne à ton campement, dehors, avec Naël. Et tu peux lui dire ce que tu veux sur moi, sur ce qu'il s'est passé. J'ai pris l'habitude d'être ici, de vivre ici, de vous chercher sans aucun espoir, alors j'y reste. Restez en groupe, moi je suis seul. Maintenant, et plus tard aussi. Et je pense que ça restera comme ça. »

Isaac avait finit par se baisser vers le rôdeur auquel il avait donné un coup de hache, fouillant dans ses poches avant de lui mettre sa hache dans la tête pour être certain qu'il était mort. Il soupirait en ne trouvant absolument rien, se redressant immédiatement en récupérant son arme. Il se dirigeait vers la Zone 51 en passant aux côtés de la jeune femme, s'arrêtant devant la porte, il se retournait vers elle finalement. « Excuse moi d'être aussi brusque avec toi. Et je suis un peu contradictoire dans mes mots. Je veux plus avoir à vivre sans toi, sauf si j'ai décidé de couper mes relations. Et c'est justement ce que je suis en train de faire. Je veux pas encore perdre quelqu'un que j'aime. Et je pense que le mieux pour éviter ça, c'est justement de ne plus aimer personne. » Un soupir sortit de la bouche du jeune homme qui finit par poser son regard sur sa hache, pleine du sang des rôdeurs. « Et mon problème principal c'est que je suis amoureux de toi. »


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22571

× Points de vie : :
164

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac} Jeu 10 Déc - 12:07

RP archivé suite à la suppression de Skylar. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac}

Revenir en haut Aller en bas

What the hell are you ? ▬ {Skylar&Isaac}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-