[FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 3 Mai - 1:44




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »La nuit porte conseil et ce proverbe est de mise avec Maebh. La veille, elle s'était en quelque sorte prit la tête avec Luke. Un jeune garçon, arrivé à la zone, il n'y a pas si longtemps que ça. La jeune anglaise n'a jamais été vraiment friande des relations conflictuelles et ceci n'allait pas commencer aujourd'hui. Certes, elle ne pouvait pas forcer tout le monde à l'apprécier mais en tout cas, elle pouvait au moins faire des efforts pour que ça s'arrange ne serait-ce qu'un petit peu. Mettre son orgueil de côté car même si elle ne l'avait pas montré, la brune avait quand même été blessée par ses propos. Se faire remonter les bretelles par quelqu'un de trois ans plus jeune que sois, c'est assez... dévalorisant... Donc raison de plus, pour que tout s'arrange. Puis d'un côté, si elle continuait ainsi à se chamailler avec lui, elle ne ferait que lui confirmer ses dires, lui prouver qu'il a raison. Alors que si elle prenait les devants et l'invite à avoir une discussion au calme, cela prouverait qu'elle n'est pas si faible que ça.

Maebh profita d'avoir encore un peu de temps devant elle avant de devoir rejoindre le groupe qui était de corvée cuisine, pour aller chercher Luke. Après avoir demandé à quelques personnes si ils sauraient pas par hasard où se trouve ce dernier, elle finit par apprendre qu'il s'occupait de la lessive. Une fois sur les lieux, elle entra d'un pas décidé dans la pièce.

- Luke, je peux te parler s'il-te-plait ?

Elle se retint d'ajouter : sans en prendre plein la gueule. Vaux mieux éviter si elle veut repartir sur de bonnes bases et avoir une discussion posée avec le jeune homme. Agir en adulte, voilà ce qu'elle devait faire. La situation là-dehors, contraint tous les jeunes à grandir plus rapidement, à ne plus rester dans les gamineries. De plus, vivre en collectivité inclut des responsabilités. Comme par exemple, éviter au maximum les tensions. Et aussi apprendre à connaitre l'autre et ne pas rester sur des préjugés que l'on a pu se faire. Chacun est différent de par ses expériences, de par ce qu'il a traversé, surtout lorsqu'on doit survivre avec des zombies au cul. Maebh a toujours préféré se déplacer en groupe depuis l'épidémie, voyager en solitaire cela n'a jamais été son truc puis ce n'est pas comme si elle avait pu se le permettre, non, ses chances de survies seraient carrément minimes. Mais au contraire de la brune, Luke, lui, se l'était joué en solitaire. Et au début, elle ne l'avait pas cru, persistant à se dire : Bullshit ! Ce sale mioche n'a jamais pu faire tout ce chemin tout seul. Mais en réfléchissant mieux, si cela se pouvait et ça expliquait aussi pourquoi il était comme ceci. Ça se voyait qu'il n'était pas habitué à vivre en communauté. Alors que Maebh à son arrivée à la zone, elle s'était immédiatement bien intégrée, Luke lui semblait avoir quelques soucis.

- Et je peux t'aider avec ça en même temps, si tu veux...

Maebh se voyait très mal discuter ainsi avec lui, les bras ballants sans rien faire alors que lui s'activait à faire la lessive. Ce n'était totalement pas son genre. Ok, à l'heure qu'il est, elle ne l'appréciait pas beaucoup mais ce n'était pas une raison et ça allait s'arranger non ? Et puis peut être que ça l'aidera à accepter d'avoir une discussion avec elle. De toute façon, même si il refuse cela ne l’empêchera pas de lui parler, quitte à devoir employer les grands moyens.
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.


Dernière édition par Maebh A. Prescott le Ven 8 Mai - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 3 Mai - 12:45


Orgueils et Préjugés
Les cheveux collés par la sueur le long de son front et de ses tempes, il se réveilla en sursaut. Étouffant son cri du mieux qu'il le pouvait à l'aide de sa main gauche. Son cœur battait des records des vitesses si bien qu'il posa sa seconde main sur son torse avant de se pencher en avant, essayant avec tant de bien que de mal de se calmer. « C'est bon Luke. C'est bon... » se murmurât-il à lui-même, retrouvant peu à peu une respiration moins saccadée. Toujours submergé par ce sentiment d'insécurité que l'on peut ressentir en s'échappant d'un mauvais rêve, il tenta de se recoucher afin de ne pas déranger les personnes à côté de lui, mais c'était impossible. Pas avec ces images en tête qu'il n'arrivait pas à chasser. Les heures suivantes, il les passa à réfléchir, les yeux semi-ouverts à regarder les activités nocturnes des autres survivants qui n'arrivaient pas à trouver le sommeil, tout comme lui. Il le savait avant même de mettre un pied hors du lit, la journée allait encore s'annoncer longue et fastidieuse.
***
Les mains dans l'eau froide et marronatre, il tentait désespérément de retirer l'odeur pestilentielle qui s'était incrustée dans les vêtements des habitants de la zone. La question qu'il n'arrêtait pas de se poser était la suivante : pourquoi voulaient-ils donc à tout prix laver ce linge sale et clairement à bout de vie, dans une eau encore plus sale que lui ? Telle était la question. Et si cela ne tenait qu'à lui, voilà bien longtemps qu'il aurait purifié par les flammes toute cette saloperie. Au moins ils se tiendraient chaud avec un petit feu de camp, ses doigts légèrement bleutés ne demandant qu'une seule chose : pouvoir s'échapper de là. Quelqu'un entra dans la pièce où il se trouvait, inquiet, il se voyait déjà devoir laver une nouvelle corbeille. Mais il ne s'agissait pas de ça. En fait, c'était même bien pire que tout ce qu'il avait pu imaginer, Maebh venait tout juste de faire son entrée. Lâchant un soupire d'agacement avant même qu'elle n'élève la voix, il détourna le regard comme pour lui faire comprendre qu'il ne voulait pas lui parler, pas maintenant. « Désolé Maebh, mais j'ai pas le temps de jouer là. » Avoua-t-il d'un ton lasse en espérant que cela suffirait à la faire fuir. Il n'avait rien de spécial contre elle, à part peut-être de la jalousie ? Elle était majeure et par conséquent, avait le droit de garder une petite lame sur elle. Mais à quoi bon ? S'en était-elle déjà servie une fois seulement ? N'était-il pas plus dangereux de laisser une arme à quelqu'un qui ne savait pas s'en servir plutôt qu'à quelqu'un, certes plus jeune, mais qui en avait déjà eu besoin à de nombreuses reprises ? Il n'y avait pas à dire, les règles de la zone, il ne les comprenait pas et ne les comprendra sans doute jamais. Essorant avec force le dernier bout de tissu miteux qui lui restait à nettoyer, il ne pu retenir un petit rire moqueur face à la proposition de la demoiselle. Elle se foutait de lui ? L'aider ? Il paraissait si misérable que ça avec sa petite bassine d'eau sale et ses doigts congelés ?

« Ça fait quoi.. ? Cinq jours que je suis ici ? Et on m'a déjà pris, mon fusil, mon couteau, mes vivres et voilà que maintenant on veut même me prendre mes corvées... Désolé, mais si frotter du linge est le seul moyen de se rendre utile et pas s'ramollir ici, tu comprendras que je veuille m'en occuper moi-même. Je vais pas aller faire du coloriage en attendant qu'une merde arrive. » D'un ton sec, il espérait cette fois-ci qu'elle avait compris le message subliminal qu'il essayait désespérément de lui envoyer depuis un certain temps maintenant. Luke reconnaissait qu'elle avait du cran pour venir le voir après ce qui s'était passé, lui-même n'aurait pas perdu du temps avec ça. Mais à quoi bon régler des conflits quand on sait que de toute manière, la personne concernée allait finir par mourir. Car oui, ils allaient tous mourir. Cette zone n'était qu'un sursis, rien de plus. Il n'avait fallu qu'un petit coup d’œil discret dans sa direction pour voir qu'il était allé trop loin cette fois-ci. Peut-être fallait-il que lui aussi fasse un effort. Il n'en voyait pas l'utilité, mais il voulait bien essayer pour elle. « ...Même s'il faut bien avouer que ce linge est une véritable arme de destruction massive. Peut-être pas contre les zombies, mais je suis persuadé qu'avec l'odeur que ça dégage, il y a moyen d'en faire quelque chose pour se défendre. » Un petit sourire avant de reposer le dernier linge humide avec les autres, il s'empara du bac qui lui servait de panière avant de se relever. « J'ai terminé. Tu veux pas aller marcher plutôt ? J'ai besoin de prendre l'air. Sauf si tu préfères me parler ici ? » Luke sentait venir la gifle et les rapproches pour son comportement de la vieille. Donc quitte à encaisser et remettre ça sur le tapis, il préférait le faire dans un endroit un peu plus aéré que cette petite pièce.
FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Lun 11 Mai - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 3 Mai - 20:38




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Eh ben, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont mal partit, les deux... Maebh a trouvé bien plus borné qu'elle. Luke n'avait clairement pas envie de lui parler et ne se gênait pas pour le lui montrer de par son comportement et ses paroles. Il la traitait carrément comme une gamine. Doit-on lui rappeler qu'elle avait trois ans de plus que lui et que par conséquent c'était lui le gamin dans l'histoire ? Ce fut donc au tour de la brune de soupirer. Rah, les mecs toujours à se croire supérieur aux autres... Bien que ça fusait dans son esprit, elle ne rétorqua rien. Laisser passer, se la jouer pacifique. Elle lui proposa même de l'aider, si ça, ce n'est pas la preuve qu'elle garde magnifiquement bien son self-contrôle... Mais non, son coup de main était loin d'être le bienvenue, bien au contraire. Un refus, bien cru, accompagné d'une nouvelle pique. Un vrai champs de mines, dites-moi...

Maebh ne sait pas vraiment pourquoi, elle s'obstinait ainsi. Tout ceci était sans espoir. Tout ce qu'elle disait, il arrivait à le détourner en un claquement de doigts. Silencieuse, croisant les bras tout en s'appuyant contre le mur, elle avait le regard rivé au sol. Non, elle ne capitulait pas, elle réfléchissait. Le cas "Luke", était bien plus laborieux à résoudre, qu'elle ne l'avait imaginée. Ou peut-être pas... Voici que l'inimaginable se produisit. Une plaisanterie, plus un sourire de la part du gamin. Maebh crut rêver. Sortez-moi le champagne, s'il vous plait ! Luke faisait des efforts à son tour ! Finalement, peut-être qu'il y a de l'espoir.

- Pour se défendre, je ne sais pas mais je suis certaine qu'avec cette odeur on peut marcher tranquillement parmi eux ! Copains comme cochons !

Elle sourit à son tour. Bon, le niveau n'est pas très haut mais si ça peut contribuer à détendre l'atmosphère... Le jeune garçon lui proposa d'aller marcher vu qu'il avait terminé, ce qu'elle accepta évidemment. Elle n'allait pas cracher dessus. Elle était même étonnée qu'il lui propose d'aller dehors pour discuter alors que maintenant qu'il avait terminé sa corvée il aurait pu se casser directement.

Ils se mirent donc à marcher ensemble. Maebh ne savait pas par où commencer. Comment lui parler sans passer pour une lèche-cul, ou bien sans prendre un ton condescendant. C'était difficile de trouver le juste milieu. Mais tout d'abord, commençons par le commencement.

- Alors voilà, si je voulais te parler, c'est parce que j'aimerais qu'on enterre la hache de guerre. J'en ai marre qu'on se dispute tout le temps, ça ne sert à rien en plus... Je comprends bien qu'on n'a pas du tout les mêmes points de vues sur ce qu'il faut faire et pas faire. Que tous les deux on ne se comporte pas de la même manière face à tout ce qu'il se passe au dehors. Et que c'est d'ailleurs la raison de nos discordes. Donc voilà, je fais un effort et je fais un pas vers toi pour comprendre. Pour essayer de comprendre ta vision des choses. Et aussi de réaliser, ce que tu as pu enduré en dehors. Si bien sûr, tu es d'accord. Je ne vais évidemment pas t'obliger à t'ouvrir à moi, mais ça serait quand même cool que tu le fasses...

Ça c'est du discours ! Et elle en était plutôt satisfaite. Maintenant, elle appréhendait sa réponse, ne le quittant pas des yeux. Tout était entre les mains de Luke, Maebh ne pouvait rien faire de plus. Elle s'était montrée diplomate, calme, posée et donc si avec ça, ça ne marche pas, c'est qu'il n'y a donc plus aucun espoir.
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.


Dernière édition par Maebh A. Prescott le Ven 8 Mai - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 3 Mai - 22:14


Orgueils et Préjugés
Ils étaient partis. L'air était frais et Luke en arrivait même à regretter son idée. Il devait faire quoi, 14°c à tout casser ? Ils ne resteraient peut-être pas aussi longtemps que prévu dehors. Prêt à faire un effort, il sourit tendrement à Maebh qui semblait chercher par ou commencer. Et finalement... Ce qu'il entendit lui fit perdre toute trace de bonne volonté. S'ils se disputaient tout le temps c'était bien parce qu'il y avait erreur des deux côtés. Mais ça, elle ne semblait pas le voir ou le comprendre. C'était comme si... C'était forcément à cause de Luke. Il passait clairement pour le méchant, voir même l'asociale. Le petit air de satisfaction qu'elle afficha sur son visage fut la cerise sur le gâteau. De son côté, son visage s'était décomposé. Il n'était plus question de sourire, mais bien de froncement de sourcils qui n'annonçaient rien de bon pour la suite. « Excuse moi, rappelle moi ton âge ? Non parce que tes pseudos-discours de femme mûre ça te va pas, désolé. C'est évident que tu vas pas m'obliger à m'ouvrir à toi. Pour qui tu te prends ? Mais ok, soyons "cool" et essayons ! » Dit-il un sourire mauvais sur les lèvres, levant légèrement les mains avant de l'agresser clairement du regard. « Tu préfères que je commence par quoi ? Mon père qui reste 6ans dans le coma par ma faute ? Mes parents qui m'abandonnent quelques semaines après l'épidémie pour soi-disant aller chercher de la bouffe. Mon grand-frère qui se fait fendre le crâne à 20 cm de mon visage par ma faute ? Mes deux petits frères qui disparaissent à cause de mon incapacité à protéger les gens ? Ou peut-être plus ce qui s'est passé une fois que j'ai décidé d'arrêter de vouloir protéger les gens ? Parce que là, c'est sûr que ça devient toute suite plus marrant. Enfin marrant... Tout est question de point de vue » continuât-il en haussant de plus en plus le ton, en venant presque à crier sur Maebh. « Si le fait de poignarder des gens honnêtes dans le dos pour leur voler des vivres est, selon toi, "marrant". Bien sûr, il est facile de se soulager l'esprit en se disant qu'il n'existe plus une seule personne honnête sur terre. » S'approchant dangereusement de Maebh, il plongea son regard dans le sien avant de lui murmurer toujours avec une certaine violence : « Le truc, c'est que dehors, si t'as pas un minimum de lucidité tu crèves et ça tu ne sembles pas le comprendre. Et ça m'énerve. Sors de ton putin de monde de bisounours. Tu tues, tu vis. Tu aides, tu crèves. C'est simple. Voilà ma vision des choses même si tu la connaissais déjà. Tu l'as toujours pas comprise ? Parce que si tu veux que je continue dis le moi, il y a encore beaucoup à raconter ! J'ai pas envie de te voir revenir demain avec ta petite mine de princesse.» Il prit une grande inspiration avant de reprendre, sans lui laisser le temps d'en placer une. Elle voulait qu'il parle, alors il allait parler ! « Tu me poses la question alors que tu sais très bien ce que je pense. Et le pire dans tout ça, c'est que tu crois pouvoir me faire changer d'avis ? Mais la BLAGUE. Les faibles, servent à rien à part ralentir et mettre en danger les bons. Ceux qui ont réellement une chance de survivre et toi tu n'en fais clairement pas partie. Tu peux dire tout ce que tu veux, ça ne changera jamais. A mes yeux tu n'es qu'un poids. Pour les autres comme pour toi-même. Tu vois, moi aussi je sais lire à travers les lignes. » Laissant quelques secondes de silence comme pour lui laisser le temps d'encaisser ce qu'il venait de lui balancer au visage, il passa sa langue sur ses lèvres avant de replonger son regard dans le sien. « Non tu sais ce qui serait vraiment cool ? C'est que t'arrête de croire que tu peux cerner tout le monde d'un claquement de doigt. Désolé si je suis pas aussi facile que tes autres petits copains, mais il va falloir t'y faire "ma grande". Tu peux pas plaire à tout le monde même si tu le veux vraiment. Et je t'assure : tu ne plais pas à tout le monde. » Il avait terminé. Son cœur battait la chamade comme jamais, son souffle était court et il ne démordait pas du regard de Maebh. Plus les secondes passaient, plus il se rendait compte de ce qu'il venait de faire. Pourquoi avait-il réagit de la sorte ? Qu'est-ce qu'y n'allait pas chez lui ? Pourquoi l'avait-il agressé de cette façon. Regrettant alors ses paroles, il eu un petit mouvement de recul, baissant les yeux avant de tendre une main légèrement tremblante vers Maebh, la gorge nouée par une boule d'angoisse. Il ne savait plus comment rattraper le coup, cela venait peut-être du fait qu'il n'avait pas parlé avec quelqu'un de "normal" depuis...Un certain temps. « Ce-- Ce que je voulais dire... » Elle partait. Elle était en train de partir ! Il ne pouvait pas la laisser partir comme ça ! Ou il s'en voudrait à tout jamais. « A-- Attends, écoute-moi ! » L'attrapant fortement par le poignet il la força à se retourner. « Écoutes je suis désolé. C'est. J-- Je sais pas pourquoi j'ai réagi comme ça. Je.. » Son regard ne savait plus où se poser tant la panique l'empêchait de réfléchir. Sur ce coup il devait bien l'avouer. « J-- Je suis le roi des cons... » avoua t-il à demi-voix le regard horrifié.

HRP : Craquage de slip.
lalala

FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Lun 11 Mai - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Ven 8 Mai - 1:29




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Maebh n'en croyait pas ses oreilles. Maintenant, elle se faisait reprocher le fait d'être polie et de savoir faire preuve de maturité. Sauf que c'est ainsi qu'elle avait été éduquée et effectivement non la courtoisie chez les Anglais ce n'est pas qu'un stéréotype. Mais malheureusement, elle n'était pas au bout de ses peines. Elle qui voulait, qu'il se "confie" à elle, y a pas de soucis, il a fait. Enfin, confier est un bien grand mot... Pour le coup, elle s'en serait bien passée. Ok, il a vécu bien plus de drames que la jeune femme, mais ce n'était pas une raison de lui parler ainsi, de tout lui balancer à la gueule. Et le pire c'est que la situation s'envenimait de plus en plus face à une Maebh qui restait complètement muette et stoïque d'apparence mais qui bouillonnait à l'intérieur, les dents serrées. Et il en rajoutait encore et encore. « tu n'es qu'un poids. Pour les autres comme pour toi-même. ». A partir de cette phrase, elle n'entendait plus rien. C'en était trop pour la brune, Luke venait de toucher la corde sensible, rameutant certains de ses vieux souvenirs à la surface.

~~

- Chérie ? C'est toi ? Comment ça se fait que tu rentres si tôt de ton travail ?
- Figure-toi que j'ai été virée...
- Quoi ? Comment ça virée ?
- Chut ! Doucement ! Je ne veux pas que Maebh entende...
- Ne t'inquiètes pas, elle est en train de faire ses devoirs là-haut dans sa chambre.

Ou plutôt, elle était en train de faire ses devoirs... Ce n'était plus le cas depuis qu'elle a entendue sa mère rentrer. La jeune brune s'était permis une pause, le temps d'aller l'embrasser et lui faire un câlin. Sauf que voilà à peine ouvre-t-elle la porte de sa chambre, qu'elle tombe sur la discussion de ses parents et évidemment sa curiosité la rattrapant, elle ne peut s'empêcher d'écouter discrètement. Chose, qu'elle aurait dû s'abstenir. En effet, elle appris que si sa mère s'était faite licenciée s'était tout simplement de sa faute. Elle avait été trop malade, ce qui fait que sa mère avait dû manquer son travail trop de fois pour s'occuper de sa fille. Evidemment, lors du dîner de famille, ses parents se sont bien abstint de lui dire la vérité et ont choisit d'opter comme raison, un licenciement économique. Mais c'est trop tard le mal était fait, elle savait tout et la culpabilité n'a cessé de la ronger depuis. Même si sa mère avait retrouvé du boulot par la suite assez rapidement. Ça ne changeait rien. Et c'est en partie à cause de cela qu'elle avait prévue de faire ses études universitaires à Harvard, ses grandes ambitions n'étaient pas la seule chose qui l'avait mené à faire ce choix car elle aurait très bien pu s'orienter vers Cambridge car les deux pouvaient très bien s'équivaloir. Au moins lorsqu'elle sera aux Etats-Unis, elle ne sera plus un poids pour personne.

~~

Elle devait s'éloigner de Luke avant de faire quelque chose qu'elle regretterait par la suite. De toute façon, ça ne servait à rien de vouloir discuter avec lui, c'était comme s'adresser à un mur. Alors, elle partait. Il tenta de s'adresser à elle, essayant de rattraper le coup mais c'était trop tard. Elle n'avait pas l'attention de se retourner mais c'était sans compter le fait que Luke l'attrapa par le poignet, l'obligeant à se retourner. Il s'excusait. S'attendait-il vraiment, à ce qu'elle lui pardonne simplement ? Après tout ce qu'il lui a balancé ? Pensait-il vraiment qu'elle allait garder son air conciliante et lui dire : oh mais c'est pas grave Luke, je comprends, ça arrive ! Maebh n'était pas du genre à se faire prendre pour la bonne poire. Ok, elle était gentille, ok, elle pouvait se montrer compréhensive mais là il avait dépassé les bornes. Et là, la gifle lui échappe, ainsi que tout un flot de paroles.

-En effet, tu es le roi des cons ! Pour qui tu te prends pour traiter ainsi les gens ?! Pour me parler comme ça ? De un, je n'ai jamais prétendu à vouloir te faire changer d'avis ! Alors ne va pas m'inventer des choses que je n'ai absolument pas dites ! Puis, j'ai absolument conscience de ce qui se passe dehors, tu crois que je n'ai jamais été dehors ? Tu crois que depuis le début, je suis ici ?! Et bien non ! Moi aussi, j'ai dû faire du chemin avant d'arriver ici ! Surprenant, hein ? Pour Une FAIBLE comme moi ? Ok, j'ai majoritairement voyagé en groupe! Oh mon Dieu, tu te rends compte combien de personnes ont dû m'avoir comme poids ?! Mais le fait que je vive encore n'est pas seulement pour le fait que je me sois déplacée en groupe, non ! C'est aussi parce que j'en ai là-dedans ! Tu vois ça comme une faiblesse que je n'ai jamais tuée un rôdeur et moi non ! Y en a qui utilise leurs mains et d'autres leurs têtes, chacun son truc ! Et puis franchement au fond qu'est-ce que ça peut te faire ? Non parce que, à ce que je comprends, tu penses que je vais crever à force d'agir ainsi et si je crève tanpis pour moi et tant mieux pour toi écoute, ça te fera une belle jambe ! Et sache qu'ici , les règles sont inversées ! Tu aides, tu vis. Cette zone tient seulement car tout le monde aide tout le monde ! C'est ce qu'on appelle une communauté ! Tu aides pas, tu te fais dégager à coups de pieds au cul ! Et si t'aimes pas ça, je ne sais même pas ce que tu fiches ici ! Moi tu vois, ici, je sais que je ne suis pas un poids car j'aide tout le monde et avec le sourire. Et je ne vois pas en quoi ça te dérange ! Tu préfères plutôt que je tire tout le temps la gueule ? Que je pense à tout ce que j'ai perdue ?! Au fait que je ne verrais plus jamais ma famille ? Que je n'ai aucun moyen de savoir si ils sont encore vivants ou non ? Que moi dès le début, j'étais toute seule ? A devoir affronter tout ça, dans un pays que je ne connais pas ? Avec des gens que je ne connaissais encore moins ?! Que je me suis fait abandonner par un groupe au moment où j'en avais le plus besoin ? Et que, en effet à ce moment-là, j'aurais pu crever si une certaine personne ne m'avait pas sauvée ?! Alors tu comprendras qu'avec ça, je n'ai pas envie de ressasser le passé car sinon ça ne servirait à rien que je vive encore si c'est uniquement pour m'apitoyer sur mon sort. Donc en effet, je préfère faire comme si je vivais dans "mon putin de monde de bisounours" comme tu dis, de passer à autre chose et passer un maximum de temps avec les gens qui sont ici, dans la bonne humeur !

Elle était à bout de souffle, tremblait légèrement et malgré elle, les larmes lui étaient montées aux yeux. C'était la première fois qu'elle confiait ce qu'elle ressentait vraiment, de ce qui se cache vraiment derrière cette Maebh toujours de bonne humeur. Et il fallait que ce soit à ce sale gamin ! Elle aurait pas pu choisir pire !

HRP : Je suis désolée pour la giffle coquin ©️ 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 10 Mai - 22:51


Orgueils et Préjugés
La gifle qu'il reçut pleine puissance lui donna le même effet qu'une bonne douche froide. S'il n'appréciait clairement pas le geste, cela avait le mérite de lui avoir remis les idées en place. Merci Maebh. Immobile, la tête toujours légèrement tournée sous la puissance de la claque, c'était à son tour de l'écouter dégueuler son passé. Les rôles s'étaient en quelques sortes inversés et si le fait de tout déballer de la sorte allait lui procurer la même satisfaction, alors il en était heureux. Car même si tout ce qu'il avait balancé précédemment ne s'adressait pas spécialement à elle, il était soulagé d'avoir pu le partager avec quelqu'un... Toutefois, et en admettant que la gifle était bien méritée ; pour tout ce qu'il lui avait pu lui dire ; le fait qu'elle en rajoute une couche par-dessus rendait la donne légèrement déséquilibrée. En fait, Luke aurait dû lui en retourner une à son tour, histoire de rééquilibrer un peu l'tout. Mais c'était sans compter le fait qu'elle se mette à pleurer... D'accord il avait été con, ok il aurait pu dire les choses autrement, oui la gifle était méritée, mais non, elle n'avait pas le droit de le faire culpabiliser en pleurant. Comment en étaient-ils arrivés là ? Comment la situation avait-elle pu s'envenimer aussi vite ? Il ne savait pas, sans doute par sa faute, encore une fois. Relevant finalement les yeux, Maebh ayant a priori terminée de s'exprimer, il resta un moment à l'observer, en silence. Il ne savait pas vraiment quoi dire ou quoi faire... Il aurait pu essayer de la prendre dans ses bras pour la consoler, mais il ne tenait pas à être castré pour le moment. Il resta donc en retrait, attendant une quelconque réaction ou ouverture de sa part, mais rien. Le silence. Luke avait peur. Comme si au moindre de ses mouvements, une nouvelle rafale de paroles ou gifles pouvait lui tomber sur le coin de la gueule. Et il ne tenait pas à en reprendre une gratuitement dans la face. Ni de nouveau réveiller la lionne qui sommeillait en elle. Finalement, il se mit à rire. Doucement dans un premier temps, puis plus librement par la suite. Voilà qu'il se mettait à rire sans raison. S'il continuait ainsi, elle allait vraiment finir par le prendre pour un fou. Ne pouvant rien contre ses larmes, il se dit que la meilleure chose à faire était tout simplement de ne pas la regarder. Ainsi, si elle voulait pleurer, elle le pouvait sans avoir l'impression d'être jugée. Pleurer était parfois nécessaire, quelque que soit l'âge. Extérioriser ses sentiments n'était pas un signe de faiblesse, bien au contraire.

« Wouah... » Se contenta-t-il d'ajouter dans un petit soupire, une main posée sur sa propre joue endolorie. Luke était persuadé d'avoir une vilaine trace rouge et disgracieuse, compte tenu de la violence de la gifle. « Pour quelqu'un qui prétend n'utiliser que sa tête... Je trouve que tu t'débrouilles pas mal avec tes mains aussi... Aoutch... » se plaint-il faussement en caressant doucement sa joue, un petit sourire sur les lèvres. Se laissant tomber sur le sol, il s'adossa contre le mur avant de soupirer plus profondément : repartir sur une nouvelle base plus saine, c'est tout ce qu'il demandait. « Ça fait quand même... Du bien. » Admit-il non sans difficulté. Tournant discrètement les yeux dans sa direction comme pour s'assurer qu'elle n'était pas en train de repartir, il enchaîna assez rapidement, sur un ton bien plus calme et plus censé que tout ce qu'il avait pu utiliser jusque-là: « Je suis désolé pour ta famille. Mais je suis sûr qu'ils vont bien. Tu vois... Quand j'ai perdu de vue mes petits frères, je me suis dit qu'ils devaient sans doute être morts. Puis avec du recul... J'ai commencé à me dire qu'ils avaient peut-être réussi à survivre, comme moi. Je ne les ai pas vus mourir de mes propres yeux, comme Aidan. Mon grand-frère, alors... Je me dis qu'il y a une chance ; aussi infime soit-elle; pour qu'ils aillent bien. Comme mes parents. Quelque part...Tout ça pour dire... Que j'pense qu'il faut pas que tu perdes espoir. Tu les retrouveras un jour. Quant au fait que tu puisses crever... Ça va peut-être te surprendre, mais non : ça me ferait pas "une belle jambe" comme tu l'dis. Je prends pas mon pied à voir les gens mourir, je vois pas comment on pourrait aimer ça. Je te connais pas forcément, mais je sais déjà que ça me ferait chier si tu mourrais. J'ai vu trop de monde mourir, mais peut-être pas suffisamment pour que ça me passe complètement au-dessus de la tête. Et d'un sens, ça me rassure. Je suis pas devenu un monstre sans cœur... Pas encore... Même si ça devient de plus en plus facile de tuer des gens. » Avouât-il à demi-voix sans pour autant la regarder. « Tu vois... Toi, tu as réussi à conserver ton humanité. Et c'est loin d'être une marque de faiblesse. Donc non, tu n'es pas faible... Pas à ce niveau là du moins. » Il retournait sur un terrain glissant, mais sans chercher à la vexer cette fois-ci. Il eu un petit sourire moqueur, mais qui fut rapidement rattrapé par un regard doux et compatissant, se décidant enfin à la regarder de nouveau dans les yeux. « Mais sur un point, t'as raison : je sais pas ce que je fous ici. Je voulais peut-être essayer de trouver un endroit tranquille, j'sais pas, c'est peut-être stupide dit comme ça. Tu sembles être dans ton élément ici et je t'envie pour ça. Tout à l'air tellement si simple quand je te vois faire ou parler avec les gens. Je dois juste pas avoir ma place ici. La question que je me pose, c'est est-ce qu'il y a vraiment une place pour moi quelque part...  ». Dans le genre conversation déprimante, Luke avait fait fort... Peut-être était-il temps de passer à autre chose... ? Il s'essuya les mains sur son jean avant de reprendre sur un ton plus léger « Et sinon... Qu'est-ce qu'y t'a poussé aussi loin de chez toi ? Pour venir dans notre beau pays ? » Luke espérait de tout cœur qu'elle parviendrait à passer outre leur pseudo-dispute. Mais peut-être que cela n'était pas aussi facile pour elle que pour lui. Disons juste qu'il n'avait jamais été très rancunier de nature... Même avant que tout ce bordel n'envahisse la terre. Si on devait bien lui reconnaître une qualité, c'était bien ça.
FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Lun 11 Mai - 21:56




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Bizarrement, d'un seul coup, elle se sentait plus légère. Pourtant, elle ne saurait dire si c'était grâce au fait qu'elle ait tout déballée ce qu'elle avait sur le cœur ou la gifle, ou bien les deux... Surement pas la gifle finalement, car l'émotion passée, elle commençait à culpabiliser un peu au fond d'elle. Mais ça, c'était sans compter la réaction de Luke, qui se mit à rire. Maebh releva son regard vers le sien, de l’incompréhension totale se lisant dans ses yeux. Elle ne savait plus comment réagir, si elle devait s'offusquer ou bien le prendre pour un fou. A se demander si sa gifle n'avait pas bousculé quelques neurones dans le cerveau du brun... Au moins ceci eut pour effet de couper toutes envies à Maebh de pleurer. De sa manche, elle essuya ses quelques larmes, d'un mouvement de bras. Et alors qu'elle s'apprêtait à partir une nouvelle fois, plus vraiment motivée à chercher à comprendre les agissements de Luke, elle se rétracta lorsque ce dernier prit la parole. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'il la "complimente" sur sa "force" et ce qui s'en suivi la déstabilisa encore plus. Tout était redevenue calme, il était même là à la rassurer sur le sort de sa famille, c'est pour dire... Elle avait clairement l'impression que ce n'était plus Luke en face d'elle mais quelqu'un d'autre. C'était tellement déconcertant... Puis, il l'a questionna sur la raison de sa venue aux états unis, comme pour que les deux puissent repartir sur une nouvelle base. La brune regarda autour d'elle, pas vraiment certaine de ce qu'elle voulait faire. Si elle était capable de passer outre et taper la discussion avec lui ou si elle préférait partir. Incertaine, elle passa une main dans ses cheveux puis finalement, elle se laissa glisser à son tour contre le mur et s'essaya à côté de Luke, en soupirant légèrement. En fait, cela aurait con de sa part de s'en aller, alors que le jeune brun venait tout juste de mettre du sien alors que c'était ce qu'elle demandait depuis le début...

- Je voulais visiter Harvard... J'ai toujours rêvée d'intégrer cette université alors en attendant de pouvoir je me suis dit pourquoi pas visiter les lieux pour me motiver encore plus ? Et voilà, où j'en suis maintenant... Qui l'eut cru ? Et si mes parents sont encore vivants, ma mère doit mettre la misère à mon père tous les jours. C'est grâce à lui que je suis venue ici. Mais le pauvre, je n'aimerais pas être à sa place... Devoir subir les foudres de ma mère, avec sa petite veine qui ressort au milieu du front quand elle se met dans tous ses états... A côté les zombies, c'est de la gnognotte !

En y pensant, elle se mit à rire et d'un seul coup, elle se sentait vachement mieux. C'était tellement plus simple de s'amuser de la situation. De lâcher prise. Avec un sourire aux lèvres, elle regarda Luke. En fait, elle ne lui en voulait pas tant que ça...

- Tu sais, il y a toujours une place quelque part, pour quelqu'un. Je sais que ça peut être difficile d'arriver ici où tout est différent après avoir passé je ne sais combien de temps dehors et d'autant plus tout seul. Il y en a qui ont leurs facilités et d'autres moins. Dits-toi que c'est comme emménager dans un nouvel endroit. Je ne sais pas si tu as déjà eu l'occasion de déménager avant tout ça... Mais au début c'est difficile, tu dois d'adapter à un nouvel environnement, entrer dans une nouvelle école, te faire des nouveaux amis et ainsi de suite... Puis après au fur et à mesure, tu te sens comme chez toi ! Donc voilà ça peut prendre du temps !

Voilà, c'était la petite leçon du jour. Oui c'est vrai que Maebh a eu l'occasion de déménager quelques fois et c'est surement en partie grâce à cela, qu'elle avait ses facilitées. Donc merci maman et papa ! C'est vrai que sur l'instant ça l'avait vraiment bien fait chier et pas du tout drôles mais désormais ça a ses avantages.

- Ils ont quels âges tes petits frères ?

Maebh, elle, a toujours été fille unique et elle qui aurait voulu au moins une petite sœur, elle se dit que maintenant vu la situation, ce n'est pas plus mal qu'elle n'en ait pas. Elle ne sait pas si elle aurait "si bien vécue" l'absence d'une petite sœur que de ses parents. Et en partant de ce point de vue, la jeune brune comprends à quel point ça à dut et devait être difficile pour Luke.
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Mar 12 Mai - 21:32


Orgueils et Préjugés
Lorsque que Maebh cita l'Université Harvard, il ne pu s'empêcher d'hausser les sourcils sous la surprise. Il ne s'attendait clairement pas à ça. Il siffla légèrement avant de jouer nerveusement avec ses mains. Luke n'avait jamais été du genre "bon élève", alors pour le coup il se sentait un peu... Non Beaucoup trop inférieur à elle. Déjà que l'écart d'âge flagrant le dérangeait, le fait qu'elle soit en plus studieuse creusait un peu plus le fossé entre eux. « Ouah... Mais je suis en train de parler à une tête en fait. Je suis de plus en plus impressionné, si tu continues comme ça tu risques d'avoir un admirateur, fais gaffe. Je suis sérieux. » Dit-il un petit sourire en coin avec une pointe de moquerie dans la voix. Finalement, ce n'était pas si désagréable que ça de parler ainsi avec quelqu'un, c'était même très enrichissant et reposant. Quand elle se mit à parler de ses parents, il ne pût s'empêcher de sourire, imaginant avec difficulté une telle scène de ménage au sein d'un couple. Son père n'avait jamais été là et du peu qu'il se souvenait, il ne s'était jamais pris la tête avec sa mère... Ce qui l'acheva fut l'histoire de la veine et des zombies. « Uh... Quelle rude comparaison ! Je crois pas qu'elle serait contente d'entendre ça de ta bouche. Mais ça restera entre-nous ! En plus c'te veine, Aidan l'avait aussi quand il s'énervait. Et je confirme, c'est carrément flippant ahah. Dieu merci, il ne s'énervait pas souvent... ! » Se grattant nerveusement la joue, il l'écoutait reparler de la zone. Une place pour tout le monde, il n'y croyait pas trop. Mais il ne la coupa pas dans ses paroles, il l'écoutait toujours attentivement. Niveau adaptation, il pouvait clairement en apprendre beaucoup avec elle, elle semblait vraiment à l'aise sur le sujet : « Oui, tu as peut-être raison... J'ai déménagé qu'une seule fois, mais j'étais trop jeune pour m'en souvenir. Je n'ai jamais eu besoin de bouger par la suite, j'en ressentais pas le besoin. J'étais bien dans mon p'tit quartier à Redmond. Même si ma voisine était la pire des petites pestes... Je dois admettre que faire le voyage que tu as fait, toute seule, j'aurais pas osé. Puis j'aurais pas pu abandonner ma mère, toute seule avec mes monstres de frères. Elle aurait craqué. » Un petit rire suivi d'une lourde réflexion. Il plissa légèrement les yeux avant de reprendre plus sérieusement, comme s'il venait de découvrir une grave réalité : « Ou pas en fait. Je crois que j'étais le pire ? C'est vrai... Combien de fois elle avait dû aller voir le directeur pour mon comportement "turbulent". J'avais beau leur répéter que j'avais pas arraché cette putin d'porte du réfectoire, que j'avais juste eu à la toucher pour qu'elle me reste dans les mains... Mais ils ne voulaient rien entendre. Jamais. Hé, je pouvais pas savoir moi qu'elle avait déjà subi de nombreuses attaques avant mon passage... A croire que le directeur aimait bien ma mère... En même temps, c'était la meilleure. » Plus il y réfléchissait et plus il s'en voulait. L'absence de son père l'avait rendu irascible et jamais il ne s'était mis à la place de sa mère. La perte qu'elle avait dû encaisser, toute seule. En agissant comme le dernier des sales gosses il n'avait fait que compliquer sa vie et aggraver son chagrin. Et le pire dans tout ça, c'est qu'il n'en prenait conscience que maintenant.

«Actuellement ils ont... » Réfléchissant sur l'âge de ses petits frères, il se rendit compte d'une chose : il ne savait même plus quel âge il avait lui-même et cette pensée le terrifia au plus haut point, si bien qu'il perdu le sourire qu'il arborait depuis déjà de nombreuses minutes grâce à Maebh. Il la regarda dans les yeux, s'attendant à ce que la réponse sorte miraculeusement de sa bouche, comme si elle détenait en réalité toutes les réponses à ses interrogations. « Euh.. J'avais douze ans et demi quand ça a commencé. Et vu comme je suis devenu baraqué et viril, j'dois pas être loin des seize ans ? Peut-être..? » Sortant son biceps droit quasi inexistant à la vue de tous, il ne tarda pas à le cacher, les joues légèrement rosées. « Vu qu'ils avaient respectivement onze ans et neuf ans. Maintenant peut-être quatorze et douze ans?... Enzo c'est le plus petit, clairement le plus fourbe aussi. Le chouchou. Il ne faisait que se plaindre, le sale gosse jamais content. Bon j'avoue qu'on le taquinait pas mal avec Isaac... Mais c'était pour rire, la plupart du temps. T'imagines bien que quand Aidan se ramenait avec sa veine sur le front, on se calmait direct ahah. Quant à Isaac, c'est le type le plus égoïste de tous les temps, celui qui te pique tes affaires et qui prend toute l'eau chaude le matin. En fait ça doit être pour ça qu'on a plus d'eau chaude depuis le début de l'épidémie. Isaac avait senti le coup venir et du coup, il a pris une méga-douche qui a juste siphonné toute l'eau chaude du pays. Le salop... Tout devient clair... » Maebh avait raison, ça ne servait plus à rien de se lamenter sur leur sort. Autant essayer de rire de la situation du mieux qu'ils le pouvaient. Même si une bonne douche chaude lui aurait fait le plus grand bien. Qu'est-ce que ça pouvait lui manquer ce genre de petites choses... Comme se brosser les dents, la télé, les jeux vidéos et la nourriture bien grasse. Luke tuerait pour un hamburger ou une bonne pizza huileuse. Salivant intérieurement sur cette pensée, il reporta son attention sur Maebh, posant sa tête contre le mur, comme si celle-ci était lourde à soutenir. « Et toi ? Des frères ou des soeurs ? Et tu as quel âge d'ailleurs ? »

FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 17 Mai - 1:50




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Maebh afficha un sourire face à la réaction de Luke. C'est vrai que ce n'était pas une révélation très commune. Les habitants de la zone ne doivent sûrement pas tous afficher les mêmes ambitions. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait s'en vanter. Quoi de plus chiant qu'une tête qui se vante, franchement ?

- Quand je te disais qu'il y en avait là-dedans... Je ne mentais pas !

Bon ok, juste un peu de vanité, ça ne fait pas de mal. Pour être acceptée lorsque l'on est une tête, vaut mieux ne pas l'avoir grosse ! Ensuite, venait le sujet des parents. Effectivement, la mère de Maebh n'aurait pas été vraiment contente d'entendre cela de la bouche de sa fille même si la jeune fille avait déjà dit bien pire mais toujours dans le cadre de faire de l'humour bien évidemment. La brune n'a jamais été quelqu'un de foncièrement méchant et crachant sur ses parents.

- Moi j'hésitais toujours entre en rire ou être horrifiée. Tout dépendait de la situation, en fait. Et je ne t'apprends pas que lorsque je me mettais à rire, c'était encore pire...

La jeune brune n'était pas du tout du genre à défier l'autorité de ses parents ou quoi que ce soit mais franchement qui n'a jamais ri à cause du stress engendré face à un remontage de bretelles ? Luke avait tout de même de la chance de n'avoir déménagé qu'une fois et encore plus de ne pas s'en souvenir. Si on ne comptait pas le fait que ça lui portait légèrement préjudice maintenant.

- Oh, ce n'était l'histoire que d'une semaine à la base... Donc voilà c'était tout à fait surmontable de laisser mes parents pour ce laps de temps.

Mais ça c'était sans compter l'épidémie... Ce qui devait être le temps d'une semaine devenait l'affaire de presque trois ans maintenant... Elle ne put s'empêcher de rire face à l'histoire de la porte arrachée. Mon Dieu, elle imaginait tellement bien la scène. Ce n'était pas elle qui risquait de se retrouver face à ce genre de situation. Face à Luke, elle était tout ce qui était de plus sage, en fait.

- Toutes les mamans sont les meilleures.

Maebh eut un léger sourire sur ses lèvres en disant cela, pensant de nouveau à la sienne. Devenant soudainement mélancolique, elle réalisait ô combien sa mère avait été là pour elle, aux petits soins. Lui comptant des histoires, lorsqu'elle était malade ou lui préparant des bons petits plats. Oui elle était toujours sur son dos, oui elle s'inquiétait pour un rien, mais tout cela avait été pour le bien de la jeune brune. Le regard de Luke, l'arracha de ses pensées. Apparemment, il avait dû mal à se rappeler l'age de ses jeunes frères. C'était tout à fait compréhensible et Maebh lui lança un petit sourire encourageant. Puis enfin, il reprenait la parole avec une pointe d'humour qui la fit sourire de plus belle. Et elle ne put s'empêcher de continuer de sourire face au récit de Luke. Ça avait l'air sympa comme fratrie, hein...

- Voilà donc notre fautif !

C'est vrai que ça lui manquait aussi les bonnes douches chaudes. Non parce que les douches froides ça peut être cool en été, mais en hiver, n'en parlons pas ! De quoi passer toute envie d'y rester pendant des heures. Limite faudrait la prendre avec une tenue de plongée. Ça pourrait être une bonne alternative !

- Nope. Fille unique. Donc dans la maison, c'est moi qui prenais toute l'eau chaude ! Et pour l'age et bien moi je ne peux pas situer le mien par rapport à mes biceps... Heureusement, sinon ce serait inquiétant je pense... Mais peut-être par rapport à ma poitrine, hein ? Aller, hum... Je dirais que j'approche facilement des dix-huit ans là...

Peut-être trop tôt pour une blague comme celle-ci ? Quoi qu'il en soit Maebh n'a pas pu résister. Tout en baissant sa tête pour regarder sa poitrine, évidemment, autant faire dans le théâtrale sans trop en abuser non plus car il est jeune le petiot. Évitons, qu'il fasse un infarctus. Mais bien vite, elle lève la tête vers Luke avec un sourire innocent sur le visage.

- Non, en fait, j'ai un cahier sous mon lit où je note la date à chaque fois... Donc ouais, dix-huit ans dans quelques mois.

Elle se mordit la lèvre pour s'empêcher d'éclater de rire, à cause de sa propre blague. Peut être bien, qu'elle aurait dû raconter l'histoire du carnet au lieu de la faire. Tanpis, observons la réaction du petit Luke désormais. Le pire c'est qu'elle est totalement consciente que ça peut choquer des gens que de telles choses sortent de sa bouche à elle. En plus, lui, il est jeune, le pauvre...
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 17 Mai - 14:37


Orgueils et Préjugés
Lorsqu'elle lui raconta qu'elle était fille unique, il n'avait pu empêcher une petite moue compatissante de se nicher sur son visage. Il aimait trop ses frères pour imaginer avoir grandi sans eux, seul juste avec sa mère. Même s'il l'aimait énormément, il n'avait pas les épaules pour porter toute la responsabilité que cela sous-entendait. Il en était bien conscient. Il avait eu des amis dans le même cas qu'elle et s'il fallait bien leur reconnaître une qualité, c'était qu'ils étaient beaucoup plus forts que la majorité des autres enfants. Du moins, c'est ce qu'il avait pu constater avant l'épidémie. Les parents misaient beaucoup plus sur eux que sur une fratrie de quatre enfants et il comprenait mieux le fait qu'elle soit aussi... Studieuse et appliquée. Mais il fallait aussi voir le bon côté des choses, elle n'avait jamais eu besoin de partager ses affaires ou de reprendre les vieux vêtements de ses grandes sœurs... C'était quand même une excellente chose. Si Luke ne s'était pas senti aussi à l'aise avec quelqu'un depuis très longtemps, ce sentiment disparut instantanément quand elle se mit à lui parler de sa poitrine. Et le pire dans tout ça, c'est qu'elle l'invitait clairement à regarder. Si dans un premier temps il se faisait violence intérieurement pour ne pas laisser ses yeux descendre trop bas, il finit bien vite par céder à la tentation. Ce n'était pas tous les jours qu'on lui proposait une vue aussi plongeante sur un décolleté. Il s'accorda juste quelques secondes de plaisir. Quel mal cela pouvait-il avoir ? Il regardait, puis il partait. C'était le plan de base, mais lorsque ses yeux arrivèrent à destination, il fut plus difficile que prévu de remonter le regard vers le sourire innocent de Maebh. Qu'y avait-il d'innocent à agir de cette façon ? Je vous l'demande. Réussissant finalement à s'extirper de ce piège à âmes, il déglutit non sans difficulté, avant d'ajouter d'une voix qui se voulait assurée.

« T'es sûre, 18 ans ? Elle est plutôt petite, j'ai vu mieux quand même... » mentit-il éperdument en détournant le visage pour éviter qu'elle ne remarque la mauvaise foi évidente collée sur son visage qui le faisait rougir dangereusement. C'était définitif, Luke se sentait mal. Jouant nerveusement avec ses mains, il n'osait plus retourner sa tête vers elle. Il la voyait du coin de l'œil, avec son petit sourire qui en disait long. Ou peut-être qu'il se l'imaginait en train de se moquer de lui, il ne comptait pas tourner la tête pour vérifier. Elle pouvait bien lui dire tout ce qu'elle voulait, Luke ne la verrait plus du tout de la même façon. En fait, il venait de se rendre compte à quel point elle pouvait être... Mignonne. Pas seulement physiquement. Son comportement ou ses mimiques peut-être. Et puis, son visage avait quelque chose d'attirant, chose qu'il n'avait pas pris la peine de remarquer avant, peut-être parce qu'ils étaient en mauvais termes ? Sans doute. Il ne s'attendait vraiment pas à ce qu'elle agisse ainsi. Maebh la petite fille studieuse pas si sage que ça finalement. Et c'est aussi à ce moment là qu'il se rendait compte qu'il ne la connaissait pas réellement. Il s'était construit une fausse image d'elle, lui inventant une personnalité qui ne lui correspondait pas. Il l'avait jugé bien trop vite et bien trop facilement. Il comprenait à présent son erreur.  

Bon, tout cela ne lui déplaisait pas, mais disons juste que c'était trop... Inattendu. C'était le mot. Il ne savait pas comment réagir. Se grattant nerveusement la joue, il se sentait encore plus stupide quand elle lui avoua pour son carnet. « T'aurais.. Peut-être dû commencer par là... » lâcha-t-il dans un soupire qui cachait un rire nerveux et légèrement angoissé. Décidant d'affronter une nouvelle fois le sourire mielleux de Maebh, il tenta de replonger son regard dans le sien. Il fallait juste trouver un nouveau sujet de conversation. Plus calme, plus... Plus... Redescendant ses yeux avec lenteur vers sa poitrine, il ne tarda pas à détourner une nouvelle fois le visage, se dégageant la gorge discrètement avant de regarder le ciel comme si de rien était. « Il-- Il fait pas super beau aujourd'hui. » Sérieusement ? C'est tout ce qu'il avait trouvé à dire ? Intérieurement, il se maudissait. Remuant légèrement la tête se décevant lui-même, il ne put s'empêcher de rire face à sa propre réaction. Maebh devait jubiler intérieurement devant un tel spectacle. Il était si pathétique... Et il lui en voulait sincèrement pour ça, à Maebh. L'écart d'âge n'avait jamais été aussi douloureux qu'à ce moment précis. Si son but était de le mettre mal à l'aise, de lui faire perdre toute confiance en lui, voir même de lui faire comprendre qu'il était faible, c'était une grande réussite. Il aurait préféré affronter des dizaines de rôdeurs plutôt qu'une seule Maebh.
FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Ven 22 Mai - 21:10




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Maebh devrait vraiment limiter ses paroles et s'adapter en fonction de l'interlocuteur devant elle. Non parce que regardez le pauvre petit, complètement déstabilisé, essayant de cacher sa gêne derrière une légère moquerie. Bien loin de s'offusquer la jeune brune avait bien compris son jeu. D'un autre côté, elle avait parfaitement conscience qu'il y avait plus gros que les siens, bien plus gros. Ce serait se voiler la face, de ne pas l'admettre.

- Han mais ça c'est parce qu'elle n'est pas assez mise en valeur là. De toute façon, moi au moins, je ne me fais pas ralentir par deux obus qui font bong bong bong alors que je suis en train de courir pour échapper à un zombie et...

Stop, stop Maebh. Elle s'interrompit instantanément comprenant qu'elle s'enfonçait encore plus et surtout que Luke devenait de plus en plus nerveux. Bien joué, Maebh. Avec tous les sujets de conversations qui existent actuellement sur cette terre, il fallait qu'elle alimente celui-ci. Elle aurait pu quand même attendre qu'ils se connaissent un peu mieux tous les deux. Ou éviter, tout simplement, ça fonctionne aussi. Le truc c'est que, à force d'avoir majoritairement côtoyé des gars beaucoup plus vieux qu'elle sur la route, elle n'en ait pas vraiment ressortit sans séquelles, si vous voyez ce que je veux dire.

Mais bien que la jeune brune avait réussi jusque-là à se retenir de rire, les dernières paroles de Luke finirent par l'achever. Surtout Maebh ne rigole pas, évitons qu'il prenne la mouche. Pince tes lèvres entre-elles, fais ce que tu veux mais surtout ne... Trop tard. Malgré sa bonne volonté, elle finit par éclater de rire. Elle ne se moquait pas de lui à proprement parler, c'est juste que cette situation est tellement... Irréel ? C'était bien la première fois qu'elle déstabilisait quelqu'un à ce point. Puis en rire, n'allait surement le faire sentir mieux. C'est pour cela qu'elle tenta tant bien que mal de rattraper la situation. Bon au moins lui aussi avait finit par rire de lui-même.

- Je me fous pas de toi, hein.. C'est juste que, uhm... Je suis désolée.

Oui, en vrai, elle n'avait aucune justification donc autant s'excuser tout de suite, c'est la meilleure des choses à faire. Désormais, elle savait quel sujet éviter avec Luke. Enfin, ce n'est pas comme si c'était un de ses sujets de conversations principales. Oula non, heureusement. On laisse ces sujets-là aux mecs, ils en parlent tellement bien... Pour détendre un peu l'atmosphère, Maebh ébouriffai les cheveux du brun, en souriant d'un air amusé. N'empêche, c'était difficile de relancer la conversation après un tel truc. Bravo, Maebh.

- Mais c'est bien vrai qu'il ne fait pas très beau aujourd'hui, on a été habitué à mieux ces derniers temps. Ça ne m'étonnerait même pas qu'il se mette à pleuvoir. Et entre nous, ça ne ferait pas de mal aux rôdeurs qui auraient bien besoin d'une bonne douche.

Pourquoi pas continuer sur ce banal sujet qu'est la météo, si ça pouvait faire sentir un peu mieux Luke ? Puis mettre ce sujet au goût du jour en y ajoutant le sujet rôdeur, ce n'est pas si mal. Et soudainement, l'idée du siècle apparut dans son esprit.

- Ohhh, j'ai une idée ! Tu crois que flaques d'eau plus générateur, ça pourrait nous débarrasser de tous les rôdeurs aux alentours ? L'électricité ça pourrait griller leur cerveau, comme ça, paf plus de zombies !

Ben voilà, elle l'avait trouvé son changement de sujet ! Le moins que l'on puisse dire c'est que ça carbure dans le cerveau de la brune. Bon, petit problème, elle ne sait pas vraiment si ils avaient des générateurs de disponibles ici...
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Ven 12 Juin - 14:30


Orgueils et Préjugés
« C'est plutôt gênant » finit-il par avouer un petit sourire nerveux sur les lèvres, quand elle enchaîna sur une histoire d'obus et de rebond. « Mais je pense... » continuât-il d'une petite voix, reportant son regard vers celui de Maebh « Que j'aimerais bien la voir mise en valeur ». C'est vrai, elle n'était pas bien grosse, mais qu'est-ce que ça changeait ? Absolument rien. Ne disait-on pas que "plus c'est petit, plus c'est mignon". Et ça s'appliquait également à autre chose. Luke avait eu du mal à imaginer Maebh de la sorte. Disons que ce genre de choses étaient encore assez taboues pour lui, c'était même la première fois qu'il en parlait avec une fille et c'était déstabilisant. Mal à l'aise comme jamais, son rire ne fit que remuer le couteau dans la plaie, son regard devint alors fuyant et il se mit à jouer nerveusement avec ses mains. S'il pouvait avoir un pouvoir à ce moment là, il aurait aimé avoir le pouvoir de l'invisibilité, pour disparaître de la surface de la terre. Malheureusement, Luke n'était qu'un homme, ou devrait-on plutôt dire qu'un enfant. Au moment même où Maebh se mit à lui ébouriffer les cheveux il savait qu'il était en train de tomber dans un cercle vicieux où il ne voudrait sans doute pas rester. Elle ne le prenait clairement pas au sérieux, comme tous les autres adultes qui ne le voyaient que comme un gosse immature. Et le pire dans tout ça, c'était que Maebh n'était même pas une adulte. Alors si même les ados un peu plus âgés que lui commençaient déjà à se comporter de la sorte avec lui... Qui le prendrait un jour au sérieux ? Repoussant d'un petit coup de main celle de Maebh pour lui faire comprendre d'arrêter ça, il ajouta un petit ton sec mais, non des moindres : « Évite ». Il n'avait pas voulu être méchant, loin de là. Juste lui faire comprendre que son geste l'avait...Blessé. C'était rabaissant voilà tout. Déjà qu'il avait du mal avec les contacts physiques... Cela n'allait pas arranger les choses.

Elle s'excusait. A vrai dire, il ne comprenait pas vraiment pourquoi, mais il acceptait ses excuses sans broncher. Que pouvait-il faire d'autres de toute manière ? Il n'allait pas lui en vouloir pour si peu, pas après tout le mal qu'il s'était donné pour qu'ils puissent enfin s'entendre plus ou moins bien. Il aurait été dommage de tout foutre en l'air maintenant. Le sujet qu'il avait choisi n'était pas si con que ça finalement, ou peut-être était-ce Maebh qui avait réussi à le rendre intéressant, dans tous les cas il l'en remerciait intérieurement. Acquiesçant d'un petit signe de tête, il l'écoutait un petit sourire aux lèvres tout en scrutant le ciel devenu menaçant : « Je dirais pas non à une douche non plus. Je dois sentir aussi bon qu'eux. » Bon, il ne devait pas sentir autant, mais il ne devait pas en être loin. Son exclamation le fit à moitié sursauter, elle semblait si... Heureuse ? C'était étrange, Maebh était étrange et Luke n'arrivait tout simplement pas à la cerner. Ce qui la rendait encore plus... Insaisissable. « Euh..Hum... Ouais, désolé de te décevoir mais, je crois pas que ce soit une bonne idée, on risquerait d'y passer aussi. Et quitte à gâcher de l'électricité, je crois que je préférerais utiliser cette énergie pour mater un bon film... Et par pitié, pas un film sur les zombies. Ni d'horreur en fait. Genre un bon gros film à l'eau de rose, le truc qui t'aurait donné envie de te tirer une balle. Ou une bonne comédie... Oh non, un western ! Oh ouais... ! » Rien que s'imaginer devant Clint Eastwood arrivait à lui tirer un long soupire de satisfaction. « T'étais branchée film avant tout ça ? Tu aimais regarder quoi ? » Tant qu'elle ne repartait pas sur un truc style la pornographie, tout irait bien. Luke la soupçonnait quand même d'être légèrement perverse sur les bords. Mieux valait-il se préparer à tout à présent. Ou peut-être était-ce lui qui était trop "pur", il ne savait pas trop. Luke n'en avait jamais vraiment regardé mais, connaissait bien le principe. Il fallait bien avouer que GTA lui avait appris certaines choses de la vie qu'il n'aurait pas forcément dû connaître de sitôt. Ah... Qu'est-ce que sa console pouvait lui manquer à ce moment précis.

FICHE PAR SWAN.

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Ven 19 Juin - 4:20




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Maebh pouvait concevoir que toute cette conversation devait être gênante. Avant, jamais elle n'aurait abordé un tel sujet avec une personne qu'elle ne connaissait à peine. Heureusement que ses parents n'étaient pas là ! S'ils l'entendaient parler à cet instant même, ils la renverraient de suite à l'église. La jeune Prescott, elle, n'a jamais été très croyante. La tentative de s'adonner à cette pratique lorsqu'elle était beaucoup plus jeune ne résultait qu'à l'échec à chaque fois. Comme par exemple ses prières se résumaient à : je voudrais ci, je voudrais ça. Résultat, elle l'attend toujours sa voiture Barbie...

Par contre, elle ne s'attendait pas à la réplique de Luke. Même gêné il n'en restait pas moins un mec. Et donc, ce genre de pensées était tout à fait normale. Maebh qui avait bien compris qu'il fallait quand même éviter d'étendre cette discussion, se contenta comme unique réponse de sourire amusée. Et pour ce qu'il en était de savoir si un jour Luke allait réussir à la voir un peu plus mise en valeur, ça, on ne peut le savoir. Sa plus grande chance serait lors d'une petite fête au sein de la zone.

Oui rire de la situation n'avait pas été une très bonne idée, mais bon c'est pas comme si c'était aisé de se retenir... Puis, elle s'était rapidement calmée lorsqu'elle a vu la tête de Luke. Sauf que son geste d'après passa encore moins. Le jeune brun n'avait pas du tout apprécié qu'elle lui ébouriffe les cheveux et lui avait clairement fait comprendre en repoussant sa main. Ok, compris, il n'était pas branché contacts physiques. Contrairement à ce qu'il pouvait penser, Maebh n'avait pas effectué ce geste parce qu'il était plus jeune qu'elle non, elle faisait ça aussi aux ados de son âge. Elle était plutôt tactile, mais elle comprenait qu'il y avait des personnes qui pouvaient avoir du mal avec cela. Surtout maintenant. La brune retira donc rapidement sa main, affichant une mine désolée.

Finalement, elle continuait tout de même sur le sujet banal lancé précédemment lancé par Luke, en y ajoutant une petite touche d'originalité. C'est vrai qu'il n'y avait pas que les rôdeurs qui avaient bien besoin d'une douche et pas que Luke non plus, tous les habitants de la zone. Pouvoir prendre une bonne douche, relevait du luxe désormais.

- Je crois bien avoir vu deux mouches tombées, d'ailleurs..

Elle le taquinait. Evidemment, elle ne sentait rien puisqu'elle n'était pas non plus collée lui. Par contre, elle n'ira pas jusqu'à sentir sous ses aisselles pour vérifier. Elle tient à sa vie un minimum et surtout ce ne sont pas des choses qui se font. Maebh était plus du genre à avoir des idées étranges et subites plutôt qu'un comportement étrange. Comme à ce moment-ci.

- Oh, si, on pourrait s'en sortir. On ne sait jamais s'il y a une usine de bottes en caoutchouc pas loin ou uniquement de caoutchouc..

Puis Luke enchaîna sur l'envie de regarder un film et Maebh ne pouvait être que d'accord avec lui. Par contre, la jeune brune aurait plus tenter de regarder un film à l'eau de rose qu'un western. Même si savoir qu'il préférait ces derniers l'amusait.

- On peut bien dire, que tu portes bien ton nom. Moi je préférais regarder les Disney. Dire qu'ils en avaient annoncé un tout nouveau juste avant l'épidémie. Je crois que le nom c'était 'La reine des neiges', il avait l'air cool, je suis dégoutéééééé..

Elle fit la moue telle une enfant. C'était dommage, Maebh était persuadée que ce nouveau Disney aurait fait un carton. Manque de bol, il est damné à rester dans les studios de la célèbre compagnie à prendre la poussière. Le destin de beaucoup de films, des films qui ne seront jamais vus, jamais terminés...

- Puis je n'ai jamais été non plus à Disneyland. Y a pas de Disney en Angleterre.. T'y as déjà été toi ? Imagine l'état dans lequel ça doit être aujourd'hui. Des zombies coincés dans leurs costumes de Winnie l'Ourson ou de Mickey. Et d'autres avec leurs robes de princesses. Ça doit être drôle à voir, n'empêche ! WELCOME TO ZOMBEYLAND !

Un peu trop enthousiaste la Maebh, s'emportant avec ses propres idées, sa propre imagination débordante. Mais elle ne devait pas être si loin non plus de la réalité, seulement un tel spectacle était surement plus glauque qu'elle ne se l'imaginait.
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Lun 22 Juin - 22:52



Orgueils et Préjugés
ft. Maebh A. Prescott ۰


Se mettant faussement à chercher les deux mouches dont elle avait parlé précédemment, il finit par lâcher dans un petit rire sincère : « Grâce à moi, on a de quoi manger ce soir ! De rien. J'avoue... C'est pas un menu quatre étoiles... Mais ! Il paraît que c'est bourré de protéines une mouche. » Il n'avait jamais essayé et n'essaiera sans doute jamais, vu les saloperies que ça pouvait avaler, une seule mouche pourrait les contaminer et les transformer en zombard. Bonjour le dîner romantique...Surprit, il resta un moment à l'observer. Il avait dû rater quelque chose de la conversation ou alors il ne comprenait pas la subtilité de sa réflexion. En quoi le caoutchouc pouvait-il bien servir dans un moment pareil ? Il allait sans doute passer pour le dernier des abrutis, mais tant pis. Il prenait le risque, ce n'est pas en acquiesçant tous ses dires qu'il allait un jour apprendre quelque chose d'utile : « En quoi le caoutchouc peut-être la solution contre une électrocution ? Ça absorbe ou redirige le courant ? Un truc du genre ? » Une courte réflexion et il continuât sur le même délire de Maebh, voyant bien que celui-ci lui tenait à cœur : « Du coup... Il suffirait pas de mettre tout le monde dans des voitures le temps que le feu d'artifices se termine dehors ? » Oh que oui elle y tenait à son plan foireux et ayant été déjà suffisamment désagréable avec elle, il ne voulait pas la contrarier davantage.

« Les Disney c'est cool. Même si c'est pour les filles, j'aime bien. Il n'y a pas grand chose que je n'aime pas en fait... Sur ce point, je suis pas difficile » avouât-il d'un petit rire gêné. « J'ai vu des passages. De la reine des neiges je veux dire. Ça avait l'air cool, il y avait un personnage bien marrant dedans... Un bonhomme de neige. Je me souviens plus de son nom... » Il avait beau fouiller dans les méandres dans sa mémoire, ça ne lui revenait définitivement pas. Avant qu'elle ne l'agresse pour lui demander "comment" il avait réussi à voir ces extraits, il tourna un peu plus la tête vers elle, un petit sourire en coin : « Ma mère bossait chez Disney. Ça avait des avantages et des inconvénients. Elle était souvent occupée. » C'est-à-dire tout le temps. Elle restait souvent au bureau pour travailler la nuit, les babys-sitters défilaient et les repas de famille se faisaient rare. Peut-être était-ce pour attirer son attention que Luke avait commencé ses pitreries à l'école... Il s'en voulait tellement aujourd'hui pour son comportement immature.

Ah--- Disneyland, en voilà de beaux souvenirs en famille... « J'y suis allé plusieurs fois et j'ai pas eu le temps de tout faire tellement c'était immense ! C'était incroyable ! » s'exclamât-il en se redressant, motivé à lui raconter absolument toutes les attractions qu'il avait pu faire avec ses frères, tout dans les moindres détails ! Mais ça, c'était avant de repenser à Aidan. Une pensée à son égard avait suffi à faire redescendre son excitation, une véritable douche froide venait de s'abattre sur lui, sauf qu'il puait toujours autant. S'appuyant de nouveau dos au mur, il reprit plus calmement :  « Mais je n'y retournerai pas. S'il y a autant de monde... Ça doit être un sacré piège à cons. Carrément flippant même ouais... » le contredit-elle tout en rigolant devant sa citation de zombieland. Maebh n'était certes pas une tueuse de zombies assoiffée de sang mais, elle avait le mérite d'avoir une force intérieure si impressionnante que Luke ne savait plus quoi penser d'elle. Jamais, il n'aura sa force. Elle affrontait la réalité avec tellement de facilité que cela en devenait presque déconcertant, déroutant. Pour être sincère, il n'avait jamais autant rigolé depuis le début de l'épidémie, la brune avait vraiment le don pour débloquer les gens, leur faire oublier le merdier qui se passait dehors et leur faire profiter de l'instant présent. Il aurait tellement aimé l'avoir rencontré plus tôt.

Il l'observait discrètement du coin de l'œil, silencieusement. Ne sachant quoi dire d'autre pour relancer une conversation. Son cœur se mit à battre rapidement dans sa poitrine, avant même qu'il ne décide de bouger le moindre membre. Comme si inconsciemment, son corps avait déjà saisit ce que lui réservait le garçon. Ou peut-être était-ce juste le silence qui le mettait mal à l'aise ? Quoi qu'il en soit, son cœur faisait des bonds si vertigineux dans sa poitrine qu'il avait l'impression de pouvoir défaillir à tout instant. Il allait le regretter, c'était évident. Absolument tout était contre lui, alors pourquoi s'obstinait-il à vouloir essayer ? "Le tout, pour le tout" comme le disait si bien Aidan... Trouvant finalement la force de se décoller du mur, il se pencha doucement et maladroitement vers Maebh, déposant timidement un baisé tremblant sur le coin de ses lèvres.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Ven 26 Juin - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Ven 26 Juin - 7:25




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Elle afficha une mine dégoûtée face à la réflexion de Luke puis elle finit par rire. Ok, il ne fallait pas faire la fine bouche en ces temps apocalyptiques mais bon quand même... Ils n'étaient pas encore assez désespérés pour se mettre à bouffer des mouches.

- Mouais... Merci, mais sans façon ! Déjà que les insectes en sucettes ne m'intéressaient pas du tout avant alors ça encore moins... Et dans la section bon appétit, les poux aussi se mangent, les indiens adoraient ça.

Maebh avait toujours aimé s'instruire sur tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi, il fallait se l'avouer. C'était tellement plus amusant de connaitre des faits insolites, mais il est vrai que la plupart du temps, elle tombait sur ce genre de site tout à fait par hasard lors d'un ennuie profond. Internet était une vraie mine d'or. Heureusement, qu'à côté des choses futiles, elle avait appris aussi des choses intéressantes comme oh combien le caoutchouc pouvait se montrer utile. La jeune adolescente acquiesça aux réflexions de Luke.

- En quelque sorte oui, ça absorbe. En gros, le caoutchouc est ce qu'on appelle un isolant ce qui veut dire qu'il empêche l'électricité de circuler. Et pour exemple, je crois bien avoir vu dans un épisode des Pokemon, la team Rocket porter un gant caoutchouc pour pouvoir capturer Pikachu.

Ou l'art d'introduire un exemple pop-culture pour illustrer une explication scientifique. Voilà peut être pourquoi Maebh n'avait jamais été considérée comme l'intello ringarde de service.

- Ben si il y a assez de voitures, yep.

Il avait une petite chance de marcher son plan, non ? De toute façon, quoi qu'il en soit, elle ne comptait pas du tout le mettre en oeuvre mais c'était intéressant d'exposer ses idées aussi foireuses qu'elles pouvaient être, ça fait toujours une distraction en plus.

- Oh ce n'est pas forcement que pour les filles les Disney. Bon je compte les Pixar aussi dedans mais t'as Cars, Toy Story, Les mondes de Ralph, Chicken Little, Frère des Ours, Kuzco, Hercule, Pinocchio et j'en passe...

Puis vint le moment où Luke lui dit qu'il avait vu des passages de la reine des neiges. Ce à quoi Maebh le regarda avec la bouche grande ouverte. Comment ça il a vu des passages ? Sa mère travaillait chez Disney... Ah ceci explique cela. Alors qu'elle allait lui dire qu'il avait de la chance, Luke finit par avouer qu'elle était par conséquent souvent occupée. Ah, ça c'était moins cool par contre...

- Oh, je vois...

Et comme il fallait s'en douter Luke avait effectivement déjà été à Disneyland et plusieurs fois même. Le chanceux... Puis vu son exclamation ça avait l'air vraiment géniale. Franchement à ce moment-là Maebh avait l'impression d'avoir raté sa vie mais en tout cas ça lui faisait vachement plaisir de voir le brun dans une telle excitation. Malheureusement, son engouement s'amenuisa bien rapidement. Surement difficile de repenser à ces moments passés en famille.

- Moi tant qu'il n'y a pas de zombies clowns, ça me va.

Non, elle n'avait pas la phobie des clowns. Certes quand elle était toute petite, elle en avait très peur mais plus maintenant. Cependant, il est impossible pour elle de dormir dans une pièce où il y a un cadre représentant un clown ou pire une poupée clown. Ces choses-là la mettaient tellement mal à l'aise. Par contre, elle n'avait aucun problème avec les clown de cirques. La jeune anglaise ignorait d'où venait cette "hantise". Elle avait beau réfléchir, elle ne trouvait pas. Peut être ce film d'horreur qu'elle avait vu, tiré du roman de Stephen King, Ça.

Alors qu'elle était profondément prise dans ses propres réflexions, un geste lui en tira rapidement. Un baisé. De la part de Luke. Sa première réaction fut d'ouvrir grand les yeux. Elle ne s'attendait pas du tout à un tel geste de sa part. Mon Dieu, elle ne savait pas quoi lui dire, quoi faire. Jamais, elle ne s'était retrouvée dans une situation pareille. Mais avant toute chose une question résidait.

- Pourquoi tu m'as embrassé ?

Cette question n'était pas lourde de reproche, non elle avait tenté de lui demander ça plutôt calmement. Lui avait-elle envoyé des signaux contradictoires ? La question qu'elle lui avait posée pouvait sembler idiote, la réponse évidente. Mais elle avait besoin de comprendre pour savoir quoi lui dire tout en essayant d'éviter qu'il ne se braque.
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Ven 26 Juin - 12:59



Orgueils et Préjugés
ft. Maebh A. Prescott ۰


Des insectes en sucettes... Qui pouvait bien avoir les idées assez tordues pour inventer ce genre de gadget, même si intérieurement Luke trouvait l'idée sacrément brillante et flippante à la fois. Il s'imaginait bien dans un magasin bordélique à la farces et attrapes de Fred & George arborant fièrement sa sucette cafard à la main. Dégoûtant et passionnant à la fois. C'était un principe chez lui, avant de juger il fallait essayer, même si l'idée de manger des bestioles ayant galopées un peu n'importe où ne l'enchantait pas spécialement. Luke n'avait jamais été porté très pokémon ou dessin animé japonais en général. Ce qu'il aimait vraiment c'était les comics, les vrais, avec des super-héros tous plus dingues les uns que les autres qui savaient arborer les collants colorés non sans une certaine classe. Mais son explication avait le mérite d'être claire et même s'il ne regardait pas pokémon, il savait bien de quoi ça parlait aussi n’eut-il aucun mal à comprendre la comparaison. « C'est vrai. Je crois que mon ancien disney préféré reste le roi lion. Il y a tellement de génie là-dedans... ! Dans les récents si je devais choisir, ça serait How to train your dragon de DreamWorks. Il m'a vraiment vendu du rêve... » Après ce film, Luke se souvient clairement avoir demandé à sa mère de lui acheter un dragon. Si seulement elle avait pu lui en trouver un, il aurait pu s'enfuir de cette planète rongée par la maladie. En parlant de tare qui n'aurait jamais dû exister sur terre, voilà qu'elle avait enchaînée sur le cas des clowns. En quoi ces êtres démoniaques pouvaient-ils réellement faire rire les enfants, je vous le demande ! Il n'y avait rien de pire que ces monstres au nez rouge ! Combien de fois Luke avait-il fait des cauchemars avec des clowns mangeur d'hommes les yeux injectés de sang. Non vraiment pour le coup, il était bien d'accord avec elle. Cela leur faisait un nouveau point commun.

Luke avait pu constater la surprise sur le visage de Maebh et avant que celle-ci ne prenne la parole, il ne parvenait pas à savoir si cela était positif ou négatif. Mais bien vite il comprit qu'il avait commis une erreur. Il aurait aimé lui dire que c'était bien la première fois qu'il s'entendait aussi bien avec une fille. Lui avouer que c'était la première fois qu'il était aussi à l'aise avec quelqu'un. Au lieu de ça, il resta silencieux, hésitant et angoissé. Cette sincérité ne voulait pas sortir, sa gorge toujours aussi serrée par la peur interdisait tout son de s'en échapper. Luke la grande gueule, réduit à subir en silence le rejet. C'était douloureux. Terriblement douloureux. Mais depuis le début de l'épidémie il avait appris avec vivre avec cette douleur, à l'accepter et à avancer avec. Il suffisait de se refermer, de se braquer et de se protéger de ses émotions qui rendaient les gens si faible. « Je sais pas. » Se contentât-il d'avouer à demi voix, son regard devenant fuyant et honteux. En fait, ce n'était pas franchement la réaction à laquelle il s'attendait de sa part. Mais à quoi s'attendait-il sérieusement en agissant de la sorte? Qu'elle saute de joie ? Bien sûr que non. Il n'en savait juste rien, quelque chose d'autre que ça. Il était perdu et frustré. Les secondes semblaient s'écouler comme des heures et plus elles défilaient et plus il se sentait con d'avoir agi de la sorte, il venait de foutre en l'air tout ce qu'ils avaient si durement construit et ça le mettait hors de lui. Tout ça à cause d'une erreur de sa part. Luke aurait voulu disparaître tellement la situation était gênante, mais ça ne marchait pas, au contraire il pouvait sentir le regard insistant de Maebh sur lui. Ce regard qui attendait des réponses, qui en voulait toujours plus. Mais Luke ne pouvait rien lui dire d'autre, ou du moins il ne savait pas comment lui dire. Qu'aurait fait Derek à sa place ? Lui qui savait si bien y faire avec les femmes, il aurait trouvé quoi dire pour sauver la situation, pour tout arranger avec quelques mots bien choisi. Mais Luke n'était pas comme lui. Luke, c'était juste le gosse que personne ne prenait jamais au sérieux, bonjour la chute de confiance en soi. Agacé par lui-même et par la tournure qu'avait pris les choses, il laissa s'échapper un petit soupire sifflant d'entre ses lèvres. « C'était con. Désolé. Oublie.» D'un ton sec, il clôtura l'incident avant de se relever, époussetant son jean d'une main lasse et tremblante. Si seulement Maebh pouvait juste oublier, passer à autre chose. Cela lui enlèverait un poids « Merci d'avoir pris le temps de venir me parler. Tu n'es pas de corvée cuisine ? Ça va bientôt être l'heure. Tu devrais y aller. » Utilisant comme prétexte les corvées de la zone pour mieux remettre de la distance entre eux, Luke se faisait violence intérieurement pour ne pas s'enfuir en courant. Il avait beau dire qu'il était grand et mature, sur ce coup là ça restait encore à prouver. Avec cette tentative stupide, il s'était déçu lui-même.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Mar 30 Juin - 22:46




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Le roi lion... C'est vrai qu'il est vachement géniale ce Disney. Spectaculaire et très émouvant aussi, pauvre petit Simba. Émouvant mais pas assez pour avoir réussi à faire pleurer Maebh, il lui avait juste mis larme à l'œil. Elle avait beau être quand même un minimum sensible, seulement un film avait réussi à la faire vraiment pleurer et ce n'était pas un Disney : E.T l'Extraterrestre. Difficile à croire que ce n'est seulement la mort d'un petit être d'une autre planète qui lui avait fait déverser ses larmes. Mais pour sa défense, généralement les Disney elle les avait regardés en famille quant à E.T elle se l'était vu en solitaire donc voilà. Plus facile de se lâcher quand on est tout seul.

- Je ne peux qu'approuver le roi lion est vraiment génial. Et oh mon dieu, How to train your dragon... En effet, il vend du rêve ! Et Toothless est tellement mignon surtout avec ses gros yeux là ! Moi mon ancien Disney préféré c'est Alice au pays des merveilles. J'adore le côté loufoque qu'ils ont mis dedans. Puis dans les récents, définitivement Raiponce ! Là maintenant tout de suite, je peux même te chanter les chansons !

A force de les avoir écouter dix mille fois, elle les connaissait toutes par cœur. Son entourage pouvait le témoigner à leurs grands désespoir. Une Maebh qui chante sous la douche, dans la salle de bain, en mettant la table... Heureusement, elle s'abstenait un minimum au sein de la zone, gardant l'instant chansonnette sous la douche. Ce serait tellement dommage qu'elle réveille les envies de meurtres de certaines personnes.

Puis Luke l'a pris par surprise en l'embrassant. Une première pour Maebh, non pas qu'elle n'ait jamais été embrassé par un garçon mais c'était la première fois qu'on la prenait ainsi par surprise. La première fois qu'elle ne l'avait pas vu venir. Donc pour la première fois aussi, elle ne savait que dire. Pourtant, elle devait bien prendre la parole. Alors, juste un mot s'échappait de ses lèvres, une seule question. Elle-même n'était pas très fière de sa réaction, mais elle ne savait absolument pas quoi dire pour lui annoncer que si lui avait des sentiments pour elle, elle n'en avait pas ou du moins ce n'était qu'amicale. Et avouer cela sans blesser l'autre personne, ce n'était pas une chose aisée. L'adolescente ne voulait pas le perdre, elle l'aimait bien même si au début ce n'était pas ça. Ce serait vraiment dommage de perdre ce qu'ils avaient. Pourtant, Luke s'éloignait, se braquant, se renfermant sur lui-même et ceci était la dernière chose que la jeune brune voulait. A son tour, elle se levait, refermant sa main délicatement sur le bras du brun, une fois près de lui.

- Luke, s'il-te-plait...

S'il te plait quoi ? Ne pas la rejeter ? C'était un peu ce qu'elle lui avait fait, malgré elle... Elle ne pouvait pas lui demander une telle chose. Il avait surement besoin de s'éloigner un peu pour encaisser ce refus. Ne pas être égoïste. Puis Maebh se rendant compte de son geste, retira sa main du bras de Luke. Il n'avait pas apprécié quand elle lui avait ébouriffé les cheveux tout à l'heure donc pas certain qu'il n'apprécie celui-là non plus, surtout pas en ce moment précis.

- Désolée...

Elle ne saurait dire si elle s'excusait précisément pour son geste ou pour ne pas partager les mêmes sentiments que lui. Le tout, certainement, au fond d'elle... Mais elle s'abstiendrait de le préciser, s'excuser pour cette dernière chose sonnait trop affreux dans ses oreilles ça rendait juste les choses pires. Déjà qu'elle se sentait mal, inconfortable dans la position qu'elle prenait dans tout ça, mais elle avait conscience que Luke devait se sentir dix mille fois pire qu'elle. C'est donc en ayant conscience de cela qu'elle se devait de ne pas en rajouter pour sauver cette amitié qu'ils avaient réussit à construire malgré tout.

- De rien, c'était tout à fait normal. Hm, oui. En effet, je devrais probablement y aller...

La corvée cuisine... Elle avait complètement oubliée ceci. Pour elle était loin de faire parti de ceux qui tentaient d'échapper à leurs corvées. Au contraire, elle adorait aider et surtout le fait de pouvoir se rendre utile. Pourtant là, elle n'en avait pas l'envie et elle avait même failli dire à Luke que la cuisine ils pouvaient la commencer sans elle, qu'elle ne leur été pas indispensable. Puis, elle avait rapidement compris que c'était un moyen subtile de la faire partir, ce qui était logique en soi vu la situation délicate dans laquelle ils se trouvaient tous les deux. Cependant, elle n'avait pas envie de partir ainsi dans une telle ambiance. Mais qu'est ce qu'elle pouvait faire contre cela ? Pas grand chose à part le laisser tranquille un petit bout de temps, le laisser "digérer".
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Mer 15 Juil - 3:35



Orgueils et Préjugés
ft. Maebh A. Prescott ۰


Alice au pays des merveilles n’avait clairement jamais été l’un de ses Disneys préférés. Il l’avait trouvé un peu trop fouillis et les chansons l’irritaient au plus haut point. Surtout celle où Alice chantait avec les fleurs, ou un truc du genre. Bref Alice, très peu pour lui. Mais, il respectait les goûts de Maebh, de plus elle se rattrapait avec brio quand elle enchaîna sur le cas de Raiponce. Car oui, Luke adorait cette petite blonde aux cheveux longs qui tapait les méchants bonhommes avec une poêle. Il y avait quelque chose de jouissif là-dedans, il ne pourrait malheureusement pas vous expliquer quoi mais ça le faisait rire, point final. Enzo avait tellement regardé le film en boucle que les chansons, il les connaissait également sur le bout des doigts. Au début, il en avait même fait des cauchemars : des dizaines de Pascals mutants exécutant une danse partiellement satanique autour de son lit, prêt à lui fourrer profondément leur langue dans son oreille. Terrifiant vous en conviendrez. Les Disneys c’était très bien, mais seulement à petite dose, car cela devenait rapidement un langage voir même une religion pour certaines personnes qui ne jureraient plus qu’à travers des punchlines de Mulan. Aaaah… Si seulement ils étaient restés sur un sujet aussi doux et anodin que celui des Disneys… Mais non, Luke avait tout fait foiré comme à son habitude et finalement ils en étaient là : debout l’un à côté de l’autre avec une certaine distance de sécurité entre eux. Son regard était fuyant et pourtant il dû le reposer de nouveau sur Maebh quand celle-ci le saisit par le bras avant de se mettre à s’excuser. S’excuser de quoi ? Il ne voulait pas vraiment le savoir, même si au fond de lui il savait clairement pourquoi. Mais il préférait agir comme s’il ne l’avait pas compris. C’était trop douloureux et trop humiliant à la fois pour qu’il ne l’accepte. Repoussant sa main au même moment où elle avait décidé de se rétracter, il se tourna vivement pour se retrouver dos à elle. Il était inutile qu’en plus de le voir dénué de tous ses moyens, elle ne s’aperçoive de ses larmes qui commençaient à naître timidement dans les coins de ses yeux. Il ne manquerait plus que ça…

Les minutes passaient et pourtant elle ne semblait pas vouloir bouger de ses positions pour aller s’occuper de sa corvée cuisine. C’était pourtant tellement finement tourné de la part du garçon, sans doute l’une de ses meilleures répliques depuis le début. N’avait-elle donc pas compris le message subliminal caché ? Il fallait croire que non, car elle était toujours là derrière lui, il pouvait la voir du coin de l’œil. Ou peut-être cherchait-elle à le torturer davantage en restant là, l’obligeant à dévoiler encore un peu plus de sa personnalité peu recommandable. Mais allaient-ils réellement rester là, sans se parler ni se regarder dans cette ambiance plus que pesante et gênante ? Non… C’était hors de question. Si elle ne voulait pas partir, Luke allait lui en donner l’envie. Car de son côté, il n’avait pas la force de partir, de s’enfuir.  Ses jambes n’allaient pas le porter plus loin que la porte d’où ils venaient, c’était une évidence. Une profonde inspiration et il se retourna rapidement prêt à lui faire face, de nouveau : « Mais pourquoi est-ce que tu te casses pas bordel ?! » Lui hurlât-il dessus sans ménagement, la gorge serrée et la voix légèrement défaillante.  « Qu’est-ce que tu veux que je te dise de plus putin ?! Que je suis désolé ? Je l’ai déjà dit une fois ! J’aurais pas dû. C’était stupide. On passe à autre chose. Mais si tu veux vraiment : je suis désolé ! Voilà... !! Alors maintenant arrête de m’casser les couilles…! T’es c.. » Les insultes fusaient et lui brûlaient les lèvres depuis le début, pourtant il avait réussi à retenir l’ultime reproche à son encontre. Sans doute celle qui aurait été "de trop". Baissant la main qu’il avait tendue machinalement dans sa direction pour la pointer nonchalamment du doigt durant son explosion d’ondes négatives qui transpirait la détresse, il soupira fortement avant de reprendre une mine partagée entre les remords et la tristesse. Ce qu’il pouvait être con quand il s’y mettait... Voilà qu’ils revenaient au point de départ, une nouvelle fois. Un bond vertigineux en arrière dans une relation bancale qui avait déjà eu du mal à trouver une certaine stabilité. Se laissant à nouveau glisser doucement contre le mur, il venu se recroqueviller sur lui-même et profita de cette position quasi fœtale pour enfouir sa tête entre ses genoux et son torse. Peut-être espérait-il réussir à disparaître du commun des mortels dans cette position, dans tous les cas Maebh pouvait voir à quel point il était… Instable ? Fou ? Même si Luke ne se considérait pas comme tel, il devait bien avouer être fatigué par tout ça ; les survivants, les zombies, la famine, l’hygiène de vie qui laissait à désirer et le pire de tous, la solitude. Il n’avait pas les épaules suffisamment solides pour supporter toutes ces merdes le sourire aux lèvres. C’était humainement impossible. Si jusque- là Luke avait plus ou moins réussi à sauver les apparences, c’était à présent totalement compromis. Il n’en pouvait tout simplement plus de jouer la comédie, il voulait juste qu’on le laisse tranquille quelques heures, quelques minutes. Était-ce trop en demander ? « Comment est-ce que vous faites… » Murmurât-il doucement et avec hésitation, la tête toujours coincée entres ses genoux. « Comment tu fais pour continuer à vivre, comme si tout allait bien ? J’ai... Absolument tout essayé. Tout. Alors pourquoi est-ce que tu survis mieux que moi ? Pourquoi est-ce que tu es plus… Normale que moi… ? Je comprends pas. Je comprends pas ce que j’ai pu faire de travers… Pourquoi est-ce que j’y arriverais moins bien que toi…? »

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

LES SAUVEURS
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1493

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Granger ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Mar 4 Aoû - 18:43




I have not the pleasure of understanding you.Maebh & Luke
<3
« Orgueils et Préjugés »Finalement, peut-être qu'elle aurait dû partir immédiatement. Elle qui s'obstinait à vouloir trouver une solution pour partir dans une meilleure atmosphère, elle avait fait absolument le contraire. En restant ici, les choses n'ont fait que s'empirer. Encore une fois, cela allait se retourner contre elle. Et ceci elle aurait dû le prévoir, elle aurait dû se mettre à la place de Luke. D'une certaine part, elle avait fait preuve d'égoïsme, vouloir partir avec moins de tensions dans l'air, il n'y avait qu'elle qui voulait cela, peut être un moyen d'avoir meilleure conscience. Une vaine tentative de garder les choses un tant soit peu parfaite. Garder la satisfaction d'avoir changé le point de vue du jeune Luke sur son compte et que tout malentendu avec lui était désormais histoire ancienne. Mais ceci n'était pas du point de vue de ce dernier. Lui, n'attendait qu'une chose, qu'elle se casse. Ce qu'il ne tarda pas à lui hurler dessus. Elle qui croyait se sentir déjà assez mal comme ça, se sentait de pire en pire, la culpabilité s'insinuant plus profondément en elle. Maebh n'attendait pas du tout des excuses de sa part, il n'avait pas de raison de le faire. Un baiser volé n'était pas un crime, ce n'était pas parce qu'elle n'avait pas ce genre de sentiments envers lui qu'elle allait l'obliger à s'excuser comme si c'était une faute grave qu'il lui avait infliger. Non, ce n'était rien. Ce sont des choses qui arrivent.

Mais en plus de se sentir coupable, elle se sentait aussi agressée par ses propos. Deux sentiments assez différents qui donnait un mélange assez déconcertant et qui ne lui donnait pas la tâche facile pour savoir comment réagir justement. Maebh avait toujours l'impression d'être dans des montagnes russes avec Luke, avec des loopings. Un sacré bon nombre de loopings. La jeune brune se rendait à présent compte de son instabilité.

Cependant, la dernière insulte fut de trop. Même si il n'avait pas terminé sa phrase, essayant sans doute de se retenir -pour elle ne sait quelle raison puisque qu'il lui avait dit bien pire -, c'était trop tard. Elle avait tout à fait compris, ses yeux exprimant alors de la déception. Serrant les dents, elle tournait des talons tandis que Luke se laissait glisser contre le mur. La jeune brune s'était apprêtée à partir sans un mot jusqu'à ce que ses paroles parvinrent à ses oreilles.

Elle y arrivait parce qu'elle était obligée d'y arriver. Maebh se refusait de changer de personnalité, de tirer toujours une gueule de deux cent mètres de large tout ça parce que les temps sont dures, qu'ils ne sont plus les mêmes. Oui, c'était l'apocalypse au dehors, mais elle ne voulait pas que ça altère avec sa vie, elle voulait garder une existence normale. C'était tout ce qu'il lui restait après tout. A quoi servait-il de se battre si ce n'est pas pour en profiter ? La jeune anglaise ne voyait pas l'utilité de ces personnes qui s'évertuent à sauver leur peau si pour une fois tranquille, ils ne font que déprimer de leur journée, ne valant pas moins qu'un rôdeur finalement, se déplaçant sans réellement de but. Tout cela n'avait aucun sens. Maebh refusait de passer le reste de sa vie comme ça, le regard vide avec une tête d'enterrement. Non l'adolescente voulait continuer de sourire, de rire, de profiter de ces petites joies que l'on peut avoir quotidiennement. Se contenter des choses simples que la vie nous offrait en ces temps rudes. Rien que se lever le matin, vivante, suffisait à la faire sourire. Et tout cela, elle aurait pu le dire à Luke. Lui expliquer comment faire abstraction de  tout ce qui se passe à l'extérieur et mener sa belle petite vie à l'intérieur de la zone 51. Mais à la place de ça, elle se contentait de lâcher sans se retourner vers lui :

- Peut-être bien parce que je suis conne.

Sur ces mots, elle s'en allait. Oh que oui, elle s'en voulait horriblement. Non pas qu'elle ait dit quelque chose de vraiment horrible, mais au lieu de prendre ce risque de dire quelque chose qui pourrait faire culpabiliser Luke, elle aurait pu très bien désamorcer la situation. La jeune adolescente aurait très bien pu être capable de trouver les mots juste pour le consoler. Même une phrase ou bien quelques mots auraient pu suffire et après elle serait partie comme il le souhaitait tellement. Au moins les choses auraient été moins compliquées lorsqu'ils seront tous les deux amenés à se revoir. Seulement, c'était sans compter la légère fierté de Maebh. Elle ne pouvait pas se laisser marcher ainsi sur les pieds même si à présent le jeune brun lui faisait de la peine. Ce n'était pas parque elle l'aimait bien, qu'elle devait le laisser lui parler mal à chaque fois qu'elle faisait un pas de travers ou qu'elle faisait quelque chose qu'il n'appréciait pas. Ok, elle n'était pas tout à fait innocente dans toute cette histoire et aurait dû partir lorsqu'il le lui avait indiqué subtilement, mais ce n'était quand même pas une raison d'agir ainsi avec elle. D'où elle venait, une telle chose n'était pas acceptée. Dans sa famille ou même ses voisins, le respect était toujours de prime. Mais il fallait croire que cette valeur se faisait de plus en plus rare, que le savoir-vivre et que les bonnes manières se perdaient...

© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2613

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke Dim 9 Aoû - 1:25



Orgueils et Préjugés
ft. Maebh A. Prescott ۰


Une claque, gigantesque et terriblement douloureuse mais, sûrement bien méritée. Les mots claquaient à ses oreilles, laissant Luke dans un profond désespoir. Le peu de bien-fait qu'il avait pu tirer de leur échange n'en valait pas le coup à côté de la peine qu'il ressentait à ce moment précis. Il n'aurait jamais dû accepter de lui parler. Même si fut un moment où sa présence était réconfortante, douce. Il ne l'avait pas forcé à venir, il ne l'avait pas forcé à rester. Il lui avait juste demandé de partir et elle était restée. Restée pour faire quoi au juste ? Le détruire un peu plus ? Oui, il en venait même à se demander si son but premier n'était pas de le faire souffrir. Il ne l'avait pas regardé s'éloigner, à quoi bon ? Il ne voulait plus la voir et comment pourrait-il la recroiser un jour ? Il ne voyait pas comment les choses pourraient s'arranger à présent. Même s'il n'était pas rancunier, il n'était pas sûr de pouvoir oublier cette conversation. Elle lui avait donné une chance, puis une seconde et il avait tout foiré. Luke ne croyait pas en la troisième chance. Il avait merdé et en beauté, mais ne se remettait pas toute la faute sur le dos. Maebh aussi avait merdé, quoi qu'elle puisse en penser. La zone était grande, mais pas suffisamment pour esquiver quelqu'un durant des jours, voire des semaines. Il y aura bien un moment où il sera forcé de lui retomber dessus, de lui reparler. Et rien qu'en y pensant, il devenait dingue. Cette zone le rendait dingue. Les gens étaient trop nombreux, trop différents de lui. Elle avait beau dire que s'adapter était chose surmontable, ça ne l'était pas. Et ça ne le sera jamais. Il fallait juste voir comment Luke avait réussi à la faire fuir, elle. Glissant ses deux mains dans ses cheveux, il posa doucement son front sur ses genoux totalement repliés contre son buste. Il avait envie de pleurer, mais les larmes ne lui montèrent pas aux yeux. Ils étaient comme asséchés, douloureux... Peut-être à cause de la colère qui empêchait la tristesse l'engloutir totalement. Oh oui, Luke était en rogne, si bien qu'il ne resta pas assit ici plus longtemps à ruminer sa malchance. Luke n'était pas faible, il ne pouvait pas rester là, recroquevillé dans un coin à se lamenter sur son sort. Nombreuses étaient les fois où les choses avaient mal tourné et nombreuses étaient ses erreurs mais, il avait toujours su avancer avec. C'était peut-être ça, sa "force". D'un pas déterminé il se dirigea à son tour vers la porte, le visage fermé et un regard noir, prêt à agresser le premier individu qui aura le malheur de croiser son chemin. Tout ce qu'il espérait, c'était qu'il tomberait sur une personne assez susceptible avec laquelle il pourra laisser parler sa frustration en toute liberté.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke

Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK] Orgueils et Préjugés | ft. Luke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-