A call to arms. { Andrea & William }
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

A call to arms. { Andrea & William }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: A call to arms. { Andrea & William } Lun 8 Juin - 21:55



    ANDREA & WILLIAM

    A call to arms.


    Tout était encore en train de voler en éclats. C'était la seconde fois en peu de temps. Mais ce coup ci, force m'était de reconnaître que je n'allais pas m'en plaindre. Tout au contraire, j'avais plutôt envie de m'en réjouir. Y'avait de quoi en même temps, vu que nous étions maintenu captifs dans ces grandes cages, depuis beaucoup trop longtemps ! Nous étions sous alimentés, nous ne nous étions pas lavé autrement qu'avec un peu d'eau de temps en temps, depuis une éternité et nous avions trop peu de place pour pouvoir nous dégourdir les jambes de temps en temps. On pouvait juste changer de position. Debout, assit ou à moitié couché. A moitié seulement, vu qu'il n'y avait pas même assez de place pour qu'on puisse tous s'étendre de tout notre long. Bref, nos conditions de vie étaient vraiment minables dans ces cellules. Mais il était évident que le but de tout ça n'était pas de nous offrir un hôtel même deux étoiles. Apparemment, ces cellules dans lesquelles on nous maintenait captifs depuis des mois, étaient leur garde manger. Nous étions la bouffe. Leur bouffe. Alors forcément, ils se fichaient pas mal de notre manque évident de confort. Maintenant que nous avions enfin retrouvé notre liberté, nous allions vraiment devoir nous battre pour la conserver. Ne plus se faire avoir comme ça venait de nous arriver. En même temps, c'était arrivé parce que nous étions encore dans notre panique d'avoir perdu la zone 51 et la plupart des survivants qui s'y trouvaient.

    Là, c'était encore la panique. On courait comme des dératés, armés jusqu'aux dents puisque nous étions parvenus à récupérer la plupart de nos armes -Dieu merci-. Il ne fallait surtout pas qu'on se fasse encore avoir. Mais on ne pouvait pas non plus s'empêcher de courir encore et encore, sans but véritable. Mais juste l'espoir insensé de trouver un autre refuge. En attendant, surtout de s'échapper pour de bon. Je refusais qu'on se fasse encore attraper par ces monstres. Cette fois, je préférerais perdre la vie plutôt que de finir encore dans leurs cages à la con, qu'on se le dise ! Alors qu'on s'était enfoncés parmi les arbres depuis plusieurs longues minutes maintenant, je du m'arrêter pour retrouver mon souffle. L'instinct de survie nous poussait à puiser toujours plus loin dans nos ressources que nous n'avions même plus. C'était épuisant. J'étais à sec. Et pourtant bien conscient qu'il allait falloir s'y remettre et reprendre notre route. Qu'on allait devoir marcher à l'aveuglette encore bien longtemps. C'était une question de vie ou de mort. Et pour l'instant ... J'étais surtout mort ! Je posai mes fesses sur le tronc d'un arbre couché. J'avais besoin d'une pause ! J'attrapai dans mon sac une gourde d'eau que j'étais parvenue à récupérer dans la foulée. J'en bus une longue gorgée et m'apprêtai à la ranger bien sagement, quand mon regard se posa sur Andrea, essoufflée et les mains sur les genoux, non loin de moi. Je soupirai doucement et grinçai des dents. Finalement, je choisis d'enterrer temporairement la hache de guerre. Je me levai et m'approchai d'elle. Et sans un mot, sans même la regarder, je lui tendis la gourde.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William } Jeu 11 Juin - 17:11



You and me, we are a family!


Etre enfermée dans ses cages s’avéraient être un calvaire car nous étions traités comme des bêtes voir pires. Il était évident que j’étais honteuse d’avoir été capturée de la sorte et je ne souhaitais pas terminer dans une assiette en guise de nourriture pour d’autres humains. Heureusement que nous avions réussi à nous échapper suite à un bon stratagème et à l’avenir, il fallait faire encore plus attention pour éviter que cette histoire se répète une nouvelle fois. Après avoir récupéré nos armes, nous courrions le plus rapidement possible afin d’essayer de trouver un refuge provisoire. Mais pour le moment, nous n’étions pas tirer d’affaire, nous décidions de faire une pause dans les bois et je m’adossais à un arbre pour récupérer un peu. Il était évident que je n’étais pas au milieu de ma forme et je ne sentais pas bon. D’ailleurs, cela me faisait néanmoins sourire légèrement tandis que je fermais les yeux pour essayer de me détendre un peu. Je repliais mes jambes jusqu’à moi pour y poser mes mains dessus tandis que j’ouvrais de nouveau les yeux pour fixer le sol.

Plongée dans mes pensées, je ne faisais pas attention à William qui avait décidé de se rapprocher de moi pour me tendre une gourde d’eau. Depuis nos retrouvailles, tout se passait très mal entre nous car il m’en voulait pour l’avoir abandonné et me marier avec un policier. Je le comprenais parfaitement et je ne pouvais pas lui en vouloir. Il était clair que j’aurais du rester à ses côtés et je m’en voulais énormément de m’être montrée égoïste avec lui. Je prenais délicatement la gourde pour en boire deux gorgées de son contenu avant de me lever.

« Je te remercie William. »

Je me déplaçais pour venir me positionner devant lui, essayant d’attirer son attention par la même occasion. Je lui tendais la gourde tout en lui adressant un léger sourire avant de reprendre la parole.

« Quand on aura trouvé un lieu sécurisé, il faudra qu’on prenne le temps de se parler et de mettre les choses au clair, qu’en penses-tu ? »

Je souhaitais recoller les morceaux avec lui malgré ce que je lui avais fait et je pouvais espérer qu’il me pardonne un jour ou l’autre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William } Dim 5 Juil - 14:02



    ANDREA & WILLIAM

    A call to arms.


    Mon geste à la rencontre d'Andrea, n'avait rien d'un signe de paix. Ce n'était pas une façon pour moi, d'enterrer la hache de guerre. Je n'éprouvais toujours pas la moindre envie de renouer avec elle, d'une quelconque façon que ce soit. Nous n'avions plus rien à faire ensemble, j'en étais tout à fait certain. Et encore plus maintenant, parce que même la fin du monde ne changeait rien à la rancœur que j'éprouvais toujours pour elle. Si c'était toujours ainsi aujourd'hui, il y avait peu de chance pour que ça change un jour. J'étais peut-être très pessimiste en pensant ainsi. Mais c'était comme ça. Et je ne voyais aucun changement opérer. Ca ne m'aidait donc pas à me montrer plus optimiste. Je ne lui faisais plus du tout confiance. Et dans un monde comme le notre désormais, ça représentait énormément. Ca signifiait que jamais je ne pourrais m'en remettre à elle, certain qu'elle était tout à fait capable de me planter un couteau dans le dos. Et ça, en sachant que c'était ma soeur ... Oui, ça restait quelque chose de vraiment horrible quand même. Mais c'était comme ça. Je ne contrôlais aucunement mes ressentis. Depuis le temps, ça se saurait sinon !

    Aussitôt la bouteille d'eau entre ses mains, je m'éloignai pour aller de nouveau m'asseoir loin des autres. Mais elle ne tarda pas à me rejoindre. Elle avait peut-être prit ça pour un signe de paix. Je me contentai d'un vague grognement pour toute réponse, alors qu'elle me remerciait. Il ne fallait vraiment pas s'attendre à plus de ma part. Et depuis le temps, elle était bien au courant de ça. Même avec les gens de qui j'étais proche -autant dire pas grand monde-, je n'étais pas la personne la plus bavarde qui soit. Je soupirai doucement et daignai enfin relever la tête pour planter mon regard dans le sien, quand elle reprit la parole. Sérieusement ? Elle continuait d'espérer que je saurais un jour lui pardonner son départ et tout ce qui s'ensuit ? Qu'elle ne rêve pas trop ! Je lui en voulais toujours et il y avait fort peu de chance pour que je parvienne un jour à lui pardonner tout ça ! Parler de quoi ? J'crois qu'on s'est déjà tout dit. Répondis-je froidement. Je soupirai de nouveau et détournai le regard. Y'a rien à ajouter. Conclus-je sur un ton sans appel, pourtant bien conscient qu'elle n'allait certainement pas m'écouter !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William } Jeu 16 Juil - 9:42



You and me, we are a family!


Comme je le pensais, sa réaction était compréhensible et je ne lui en voulais pas du tout de me parler de cette façon. Si c’était une autre personne, elle serait certainement morte en ce moment même vu que je lui aurais brisé la nuque d’un geste rapide. Ici, il s’agissait de mon frère, mon unique frère encore en vie et il était celui que j’appréciais le plus. Je ne savais pas du tout comment m’y prendre pour recoller les morceaux vu que je ne m’étais pas retrouvée dans une telle situation depuis fort longtemps. D’ailleurs, depuis que j’avais perdu toute compassion et tout ce qui raccrochait au cœur, je n’étais plus du tout la même qu’avant même si avec Will, j’avais l’impression de connaître à nouveau l’amour familiale. Peut-être que si ce n’était pas lui mais un autre de mes frères, cela serait certainement différent. Alors que je m’étais rapprochée de lui, je décidais simplement de m’asseoir à ses côtés, posant un regard sur lui avant le détourner pour fixer le sol. Même si je n’étais plus aussi douée qu’avant, je décidais de lui dire ce que je ressentais sur le moment.

« Ecoutes, je sais que tu m’en veux énormément d’être partie… de t’avoir abandonné de cette façon et j’en suis sincèrement désolée. »


Marquant une courte pause, il fallait reconnaître que c’était un bon début même si pour mon frère, ses mots ne valaient rien.

« Il faut que tu saches que j’ai essayé de revenir à la maison pour toi… pour te revoir et te dire combien tu me manquais… Je voulais t’avoir à mes côtés quand je me suis mariée… Ton invitation était faite mais j’avais peur que mère s’en prenne à toi comme elle l’a toujours fait… »

Devais-je lui en dire plus ? Devais-je lui avouer que j’avais cherché à le revoir et que mère m’avait chassé car je n’étais pas là pour elle.

« Tu sais… J’ai fait des choses dans ma vie dont je ne suis pas fière mais celle que je regrette le plus, c’est de t’avoir abandonné… » Terminais-je alors que j’avais énormément de mal à retenir mes larmes.

Il était mon frère et il était de loin le meilleur qu’une personne puisse avoir.

Edit: Désolée pour le retard, je viens seulement de voir ta réponse Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William } Dim 26 Juil - 10:38



    ANDREA & WILLIAM

    A call to arms.


    Je connaissais beaucoup trop Andrea pour m'imaginer qu'elle allait accepter aussi facilement de me laisser tranquille. Bien sûr qu'elle allait encore insister, comme à sa bonne habitude. Elle semblait vraiment tenir à ce que les choses s'arrangent entre nous. C'était sans doute logique. D'autant plus que nous étions en pleine apocalypse. Mais je n'éprouvais quand même pas la moindre envie d'aller en son sens. Pour ma part, ça me dérangeait. Je lui en voulais toujours autant et je n'étais pas certain d'avoir la force, un jour, de lui pardonner tout ce qu'elle avait pu me faire. C'était encore beaucoup trop ancré dans ma mémoire. Et même avec la mort à nos trousses, je ne parvenais pas à oublier tout ça. A aller de l'avant non plus. Ce n'était pourtant pas faute, de sa part, d'essayer de me faire entendre raison. Ainsi prit-elle place à mes côtés pour essayer encore une fois. Je soupirai tandis qu'elle prenait encore la parole pour m'assurer qu'elle regrettait toujours autant de m'avoir abandonné. Parfois, je me faisais la sensation de n'être encore qu'un gamin capricieux, pour lui en vouloir encore pour ça. Mais au vu du contexte familiale dans lequel nous avions grandi, je pensais que j'étais en droit de lui en vouloir pour ça. A l'époque, elle était la seule chose à laquelle je pouvais me raccrocher. Et pourtant, elle était partie.

    Je me crispai et serrai les poings quand elle me fit encore entendre qu'elle regrettait et tout ça. Non vraiment, c'était inutile de sa part d'essayer encore. Je lui en voulais trop. Une rancoeur parfaitement ancrée en moi. T'essaies de me faire croire que j'ai pas été invité à ton mariage parce que tu te souciais de mon bien être ? Alors que t'étais partie justement sans t'en soucier ? Arrête un peu ... Crachai-je avec une ironie évidente. Non vraiment, c'était culottée de sa part d'essayer de me faire croire un truc pareil. Si elle s'était vraiment inquiétée de ce qu'il pourrait m'arriver, elle ne serait tout simplement pas partie. Ou aurais au moins fait mine de prendre de mes nouvelles de temps en temps. Au lieu de ça, elle s'était contentée de disparaître pour de bon, du jour au lendemain. Elle reprit la parole pour m'assurer que ce qu'elle regrettait le plus dans sa vie, c'était le fait de m'avoir abandonné. Je poussai un soupir parfaitement audible et tournai la tête vers elle. Et tu me racontes tout ça seulement maintenant qu'on est en pleine apocalypse et que, comme par hasard, on se retrouve ensemble et obligés de se supporter l'un l'autre ? Tu crois pas que ça arrive à un sacré moment quand même ?



HJ : aucun souci, je suis longue à rép de toute façon ><
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William } Ven 7 Aoû - 13:10



You and me, we are a family!


Je n’étais pas du genre à baisser les bras aussi facilement et je ne comptais pas abandonner mon frère une nouvelle fois. Cependant, il était temps pour lui d’apprendre certaines vérités même si je savais parfaitement qu’il y avait un risque de me traiter de menteuse. Venant tout juste de lui expliquer le passage du mariage, lui avouant que je souhaitais l’inviter à ce dernier et comme je m’en doutais, il ne me croyait pas.

« Tout à fait, je me fais énormément du soucis et le plus difficile a été de t’abandonner… Tu ne peux pas savoir ce que j’ai ressenti à ce moment… tu étais le seul que je pleurais car tu me manquais énormément. »

Je savais parfaitement que mon frère ne me croyait pas, peu importe ce que je lui disais. D’ailleurs, il avait raison car si on inversait les rôles, je risquais de ne pas le croire non plus. Quand il prît à nouveau la parole, je l’écoutais attentivement et une nouvelle fois, il avait raison. J’aurais dû prendre de ses nouvelles bien avant le chaos mais je n’étais plus la même que par le passé.

« Je sais, j’aurai du essayer de recoller les morceaux avec toi, bien avant tout ceci… Mais je n’étais plus la même… »

Il valait mieux éviter de lui parler sur le fait que j’étais devenue une tueuse à gages. Néanmoins, il fallait qu’il sache le moment où j’étais venue pour lui faire une proposition plutôt intéressante.

« Lorsque je me suis retrouvée enceinte… Je suis directement venue à la maison pour te voir et te faire une proposition. Malheureusement ce jour-là, tu n’étais pas là et maman m’a chassé en me disant de ne plus revenir si je voulais qu’il ne t’arrive rien… »

J’avais la gorge nouée sur le coup et il m’était difficile de m’exprimer correctement. J’attendais de me calmer un peu pour reprendre ensuite la parole.

« Je voulais faire de toi le parrain de mon fils et par la même occasion t’emmener loin de la famille car je m’en voulais énormément de t’avoir tourné le dos… Tu es mon grand frère… tu es celui que j’adore toujours et rien, ni personne, ne pourra changer ce que je ressens pour toi. » Lui avouais-je tout en venant poser ma main droite sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William } Dim 30 Aoû - 0:09



    ANDREA & WILLIAM

    A call to arms.


    Malgré les années qui étaient passées durant lesquelles nous avions été loin de l'autre, je connaissais beaucoup trop Andrea pour pouvoir imaginer une seule seconde, qu'elle allait abandonner aussi facilement. Quand elle décidait quelque chose elle, il était tout bonnement impossible de lui déloger ça de la tête ! C'était aussi horripilant qu'amusant. Tout dépendait d'où on se trouvait dans l'histoire. En tout cas, à cause de ça, elle était encore là, postée devant moi, à tenter de me faire entendre raison. Mais qu'on se le dise : c'était foutu d'avance ! Ses belles paroles n'auraient pas le moindre effet positif sur moi de sitôt ! Franchement, j'étais pas assez con pour oublier la situation actuelle. Nous étions en pleine apocalypse ! Elle devait juste carrément flipper à l'idée de crever seule. Ben tant pis pour elle hein ! Elle m'avait laissé carrément seul et dans une belle merde noire, quelques bonnes années plus tôt. Maintenant, c'était à son tour de se retrouver seule et de devoir faire avec. Peu importe combien le contexte actuel était sombre et franchement terrible. Ah ouais, j'te manquais ? Trop d'tristesse. Si y'avait pas pénurie d'mouchoir, p't'être que je me laisserais aller à verser quelques larmes pour toi ! Rétorquai-je sur un ton sarcastique. C'était elle qui s'était barrée en tout état de cause, mais elle avait été triste ? Tu parles. A d'autres !

    Quand elle m'assura qu'elle n'était plus la même et que c'était à cause de cette raison là qu'elle n'avait pas cherché à me recontacter plus tôt, je ne pu que lever les yeux au ciel. Elle allait vraiment me sortir toutes les excuses du monde. Je me figeai à la suite de ses propos. Enfin une réaction autre que la moquerie ou la colère chez moi. Que je sois le parrain de son mioche. Quel mioche d'abord ? de quoi elle parlait ? De quel jour elle parlait ? Ok, je n'étais plus très souvent à la maison sur la fin. Et puis il était évident que si ma mère l'avait vraiment vu passer un jour, elle ne m'en aurait rien dit du tout. Alors que croire maintenant ? Putain, elle pouvait me raconter toutes les conneries de la terre, sans que je ne puisse vérifier ses dires ! Me touche pas ! Me rebellai-je quand même en reculant le buste pour échapper à sa main conciliante qui s'était posée sur mon épaule. Ca ne changeait rien pour moi. Enfin ... Pas beaucoup. Pas grand chose. Rien ! Tout ça, c'était trop facile. Et comment j'suis censé t'croire hein ? Trop facile à dire ! J'te signale qu'y'a personne pour me confier ou pour me dire le contraire de c'que tu m'racontes là. Pestai-je avec agacement. Je me rongeai l'ongle du pouce en détournant le regard d'elle. C'était le signe que j'étais déjà en train de réfléchir à vive allure. Ouais, comment la croire ? Et en même temps ... Comment ne pas la croire !? Peut-être qu'elle me mentait pas dans le fond ... ?

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22571

× Points de vie : :
164

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William } Jeu 10 Déc - 12:06

RP archivé suite à la suppression d'Andrea. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A call to arms. { Andrea & William }

Revenir en haut Aller en bas

A call to arms. { Andrea & William }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-