You're not alone anymore ۰ ft. Derek
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

You're not alone anymore ۰ ft. Derek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2612

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: You're not alone anymore ۰ ft. Derek Sam 27 Juin - 0:07



You're not alone anymore
ft. Derek S. Teller ۰


Ils avaient finalement réussi à se sortir de ce mauvais rêve, de cette mauvaise passe. Jamais Luke n'aurait cru pouvoir un jour respirer de nouveau l'air en dehors de cette foutue cage. Et pourtant, il était là, assit dans l'herbe à côté de la petite cabane miteuse qui leur servait de refuge, jouissant de nouveau de la liberté et de toutes les bonnes choses que cela sous-entendait. Ils avaient passé tellement de temps ensemble, accolés les uns aux autres telles des sardines entre ces quatre murs de barreaux que tout ici semblait irréel. Combien de temps y étaient-ils restés enfermé ? Combien de captifs étaient morts de déshydratation, d'insolation ou encore de sous-nutrition durant leur séjour là-bas ? Il n'en savait rien, « trop » vous répondrait-il. Mais il ne voulait plus y repenser. Il devait aller de l'avant, comme il l'avait toujours fait. « Ce qui ne te tue pas, te rend plus fort Luke... Plus fort. » soupirât-il doucement et sans grande conviction, comme s'il essayait de s'en convaincre lui-même. Son regard vitreux se mariait à merveille avec les traits de son visage creusés par la fatigue et l'épuisement physique. Comme lui, beaucoup de captifs avaient eu du mal à se remettre de leur évasion suicide, certains ont claqué pendant leur course effrénée à travers les bois, d'autres ont tenu jusqu'au refuge avant de mourir d'épuisement dans la soirée. Leur nombre avait dramatiquement réduit si bien qu'ils n'étaient à présent plus qu'une petite poignée. Mais ils étaient tous soudés, quoi de plus normal après les épreuves qu'ils avaient dû traverser. 

C'est là qu'il l'aperçut : Maebh. A une dizaine de mètres à peine de leur campement, cachée derrière un tronc. Comment cela pouvait-il bien être possible ? Retrouvant soudainement la force de se relever, il hésita un instant à prévenir les autres de sa pseudo-expédition, mais se retira rapidement cette idée de la tête. Luke n'allait pas disparaître, il allait juste faire dix mètres hors du camp et il était suffisamment grand pour y aller sans baby-sitter. Que pouvait-il bien risquer, la zone était calme depuis qu'ils l'occupaient. Oui, tout irait bien. Plus il essayait de s'approcher de Maebh, plus elle semblait l'éloigner de sa position. Les minutes passèrent et les mètres également. Luke l'avait perdu de vu, au lieu de ça, il tombât nez à nez avec un homme armé jusqu'aux dents qui semblait tout aussi choqué que Luke de croiser quelqu'un de vivant dans ce coin de forêt. Luke le reconnaissait, il n'aurait pas pu se tromper : sa tête le hantait depuis de nombreux mois, il faisait partie de ces hommes. Ces tarés qui les avaient enfermé dans ces cages. Que faisait-il seul ici ? Non en fait... Luke s'en tamponnait l'oreille avec une babouche. Il devait juste dégager de là aussi rapidement que possible. Bordel, cette Maebh allait vraiment finir par le faire tuer.

***
Ses foulées étaient courtes mais rapides, en bonne santé il n'aurait eu aucun mal à le semer. Mais son corps n'était pas encore au meilleur de sa forme. Il pouvait sentir des genoux claquer à chaque nouveau bond, priant pour que ce ne soit pas le dernier. Sa respiration saccadée et bruyante n'annonçait quant à elle rien de meilleur, mais il continuait de courir. Il ne devait pas faiblir, car s'il ralentissait s'en était fini de lui, il le savait. De part la corpulence de son assaillant, il était clair et net que l'homme savait comment bien se nourrir par les temps qui courent, ce qui donnait à Luke un avantage certain sur le terrain. Tentant avec tant de bien que de mal de retrouver son chemin, l'homme en question se mit à lui tirer dessus, peut-être en avait-il marre de courir. Ou peut-être avait-il finalement compris que malgré son apparence de carcasse d'os ambulante, le gamin allait finir par lui filer entre les doigts, la volonté de survivre surpassant de loin la fatigue. Les balles fusaient à ses pieds et Luke commençait réellement à paniquer, l'adrénaline monta dans ses veines telle une drogue. En quelques secondes à peine, il avait retrouvé toute son énergie, à vrai dire il ne sentait plus aucune douleur. Ses jambes courraient, lui ne faisait que s'occuper de la direction. Ses enjambés grandissait à mesure ou l'adrénaline grimpait, il se sentait libre et surtout totalement maître de la solution. Mais cela n'était qu'une illusion, car l'homme qui l'avait pris en chasse avait cessé de tirer depuis plusieurs bonnes minutes. Il ne faisait que lui courir après, un rire gras s'élevant à travers les bois. Il ne lui en fallut pas plus pour comprendre que cet homme était en train de le remettre en cage. Tel un berger qui rentrerait ses moutons à l'aide de ses chiens, il se servait de son fusil pour le mener droit dans la direction souhaitée sans prendre le risque de l'abîmer. Et il était hors de question pour Luke d'y remette ne serait-ce qu'un pied. Il préférait de loin mourir ici d'une balle, que dévoré par ces fous dans une cage. Sortant du sentier pour s'extraire un peu plus des bois ; tout en prenant soin de slalomer entre les troncs pour esquiver du mieux possible les balles qui fusaient de nouveau sur lui ; il ne tardât pas à arriver à la lisière de la forêt. La bonne nouvelle était qu'il y avait une route. Ils ne leur suffisaient donc plus qu'à se trouver un véhicule en état et ils pourraient s'éloigner d'ici une bonne fois pour toutes. La mauvaise nouvelle était que pour leur annoncer cela Luke devait déjà revenir au camp en un seul morceau, ce qui en soi, était plutôt mal engagé.

Les poings serrés, il continuait de courir. Toujours plus vite, toujours plus loin. Il en venait même à se demander ce qu'il était réellement en train de fuir. Ne s'agissait-il pas tout simplement d'une illusion, comme celle de Maebh ? N'était-il pas en train de se perdre tout seul comme un fou fuyant l'ombre de sa paranoïa ? Rien ne semblait tenir debout, Luke devait sans doute être en plein délire, mais bien vite une balle le ramena à la réalité et le retour fut des plus douloureux. Il chuta lourdement sur le bitume tiède, quelques secondes après l'impact, constatant avec horreur que la balle avait transpercée une partie de son mollet. La douleur fut si intense qu'elle lui arracha par la même occasion un cri de désespoir puissant. L'adrénaline retomba aussi vite qu'elle était apparue, l'abandonnant au moment où il en aurait eu le plus besoin. Tandis qu'il tentait de se relever, les larmes lui montèrent doucement aux yeux, la douleur n'étant pas l'unique facteur de sa détresse. Il avait peur. Terriblement peur. Ses articulations étaient en feu, sa jambe droite tremblait sous la douleur et ses forces le quittèrent doucement à leur tour. Il n'avait plus rien pour s'en sortir si ce n'était que cette petite pierre qu'il venait d'attraper de sa main engourdie. A toute situation désespérée, il y avait une action désespérée. Lui lançant sauvagement sa pierre au visage ; comme pour espérer l'étourdir quelques secondes ; cela n'eut aucune conséquence grave, si ce n'était que frapper de plus belle sur les barreaux de la cage aux lions. En retour de son acte pseudo-héroïque raté, il reçut un coup de crosse suffisamment violent dans la tempe qui le mit instantanément k.o. Luke suffoquait, il ne pouvait plus se battre. Il avait perdu et il l'admettait. Jamais il n'aurait dû s'éloigner des autres. Jamais il n'aurait dû rejoindre la zone 51. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même, s'il avait écouté Derek, rien de tout cela ne lui serait jamais arrivé. Il avait eu tellement tord, il regrettait tellement ses choix et aujourd'hui il allait en payer le prix fort. Mourir sans que personne ne soit au courant. Tandis que l'homme prenait un malin plaisir à le transformer en rôti bien ficelé, il eu tout de même le culot de lui demander s'il avait une dernière volonté, une "dernière parole" avant d'être délicieusement cuisiné à l'ail et fines herbes. Pour Luke, c'était évident, il n'avait pas besoin de réfléchir plus longtemps. Il ne lui restait plus suffisamment de force pour se débattre, mais sa langue elle était encore assez vivace pour l'insulter : « Je t'emmerde... », furent ses premiers et derniers mots.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21395

× Points de vie : :
388

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You're not alone anymore ۰ ft. Derek Sam 25 Juil - 17:14

RP archivé suite à la suppression de Derek. coeurrose

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

You're not alone anymore ۰ ft. Derek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-