Pumped up kicks (ft Athénaïs)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Pumped up kicks (ft Athénaïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


We could be more:
 

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
38 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, avec Zippora et Tybalt.

× Avant, j'étais : :
Flic.

× Messages : :
1441

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
© morphine (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Andrew Lincoln le BG.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Pumped up kicks (ft Athénaïs) Mar 28 Juil - 13:22

 
Pumped up kicks
 
ONE BY ONE. HOLLOW HEROES SEPARATE. AS THEY RUN. YOU'RE SO COLD. KEEP YOUR HAND IN MINE. WISE MEN WONDER WHILE STRONG MEN DIE.

Putain d'enfoirés de merde. Pas de doute là-dessus, Leandro ne les a jamais autant détestés qu'à cet instant précis. Et, venant de lui, ça veut dire beaucoup. Sortir du dernier bâtiment de la zone encore intact s'est avéré plus compliqué que ce qu'ils avaient imaginé. Leur plan était bien rôdé, heureusement, et ils n'ont subit que peu de pertes. Enfin, un peu plus que ce qu'ils avaient espéré quand même. Et l'ambiance s'en fait ressentir, dans l'habitacle de la petite voiture. Leandro s'estime heureux d'être au volant : ça lui évite d'avoir à croiser les regards gênés et attristés que se lancent les autres personnes, à l'arrière. A côté de lui s'est installé un homme. Discret mais efficace dans le combat contre les rôdeurs, il profite de sa situation pour se reposer. Il a bien raison. Et ce n'est pas Leandro qui dira qu'il aurait préféré que les choses se passent autrement. Ça, non. Certainement pas. Ils sont un petit groupe à avoir survécu. Il paraît évident que certains survivants vont partir seuls de leur côté. D'autres risquent même de ne pas avoir les mêmes objectifs que la majorité. Leandro, lui, reste persuadé qu'il leur faut à tous partir d'ici au plus vite. Et le plus loin possible. Rester dans le coin n'aurait aucune utilité pour personne. Il n'y a plus rien pour eux, ici. Les villages du coin ? Ils les ont déjà tous pillés. Ils sont vides, dépourvus de réserves, dépourvus de quoi que ce soit. Quoi que, ils peuvent faire des abris. Au moins pour un temps. C'est ce dont ils ont convenu au cours de leur discussion : une fois leur fuite mise en place, il leur faudra trouver un abri. Cet abri, Leandro sait où il est. Une grande maison plutôt isolée des autres, à proximité d'un des villages qu'ils ont depuis longtemps vidés. Pas de nourriture là-bas, donc, mais ils feront avec ce qu'ils ont pu récupérer de leur dernière soirée 'normale' dans la zone.

Il n'y a pas grand chose, c'est sûr, mais ça fera l'affaire pour quelques jours. Le temps de se refaire ... Le temps de chercher autre chose ailleurs. Non, Leandro n'est pas dupe : ça ne durera pas assez longtemps pour qu'ils puissent trouver autre chose de manière conséquente. Leur seule chance de s'en tirer, c'est de partir loin de là. Il n'y a plus rien dans le Nevada, il faut qu'ils plient bagage et se cassent. Mais lui n'est pas du genre à imposer ses idées. Il ne veut pas se donner des allures de leader, ce qui iraient dans le sens de ce que les gens pensent de lui. Non, il ne veut pas de ça. Mais il devra quand même en discuter. Au moins avec Noah, lui saura quoi faire et comment le dire aux autres. Si leader il doit y avoir, c'est lui qui devrait s'en charger, Leandro ne veut pas de ça. La maison devant laquelle il s'est garé, bientôt suivi par la plupart des autres voitures récupérées de la zone, est très vite envahie. Lui, il décide de rester à l'extérieur. A l'arrière de la maison, qui mène sur un jardin entouré de hautes haies. Il monte la garde, au moins il n'a pas à faire face aux sourires forcés des uns et aux pleurs difficilement masqués des autres. Pour avoir vu Athénaïs juste avant de monter dans sa voiture, il sait qu'elle va bien. Pas de morsure, pas de quelconque blessure à déplorer. Il résiste à son envie irrépressible d'aller la chercher, et se contente de rester parfaitement immobile. Assis sur un rebord de fenêtre, il regarde fixement droit devant lui, là où les haies sont. Il lui arrive de laisser vagabonder ses yeux à droite et à gauche, pour s'assurer que tout est normal et que rien ne va lui tomber dessus d'un instant à l'autre. La maison est sécurisée, maintenant. Lui va s'occuper de surveiller le jardin. Il serait bien incapable de dormir, de toute façon.

 
code par SWAN - gifs tumblr

_________________
I have finally seen the light, and realized what you mean.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Pumped up kicks (ft Athénaïs) Mer 29 Juil - 20:35

Pumped up kicks
never let me go Δ *

Zippora avait fuit la zone avec tous les autres, pas forcément avec celui qu'elle voulait mais soit. Elle l'avait repéré juste avant de partir et ça l'avait suffisamment rassurée pour qu'elle prenne la route et soit capable de s'occuper des personnes présentes autour d'elle. Etonnemment, elle était surtout avec des femmes et des enfants. Et les enfants étaient particulièrement son point faible. Certains pleuraient, ne comprenaient pas pourquoi ils devaient tous quitter cet endroit où ils avaient si longtemps pensé être en sécurité. Mais Zippora n'avait pas les mots pour les rassurer. Parce qu'elle n'en avait déjà pas pour se rassurer elle-même. Elle tentait tout de même de calmer les deux qui étaient avec elle en voiture. Deux femmes étaient devant et elle, elle était installée derrière avec les deux petits. Ils ne devaient pas avoir plus de six ans. La jeune femme était toujours surprise de voir comment les gosses étaient coriaces mais elle était surtout horrifiée de voir certains d'entre eux capable de tirer au pistolet alors qu'ils n'étaient même pas encore pubères. La première fois qu'elle avait vu ça, des frissons de terreur avaient parcouru son corps. Et puis, elle s'y était habituée. Parce que le monde était différent désormais et qu'il fallait se battre pour survivre. La routine métro-boulot-dodo n'existait plus.

La tête contre la vitre de la voiture, l'ancienne avocate jouait nerveusement avec son couteau fétiche, comme si elle devait se tenir prête à voir un zombie débouler de sous le siège devant elle. Bien évidemment, ça n'arriverai jamais. Mais désormais Zippora passait sa vie avec la peur au ventre, le tout accompagné d'une certaine touche de paranoïa. Les deux enfants à côté d'elle étaient désormais silencieux, tout comme les deux femmes à l'avant du véhicule. Le silence ne gênait pas la jeune femme. Elle préférait ça aux discussions inintéressantes. Et puis, à quoi bon parler ? Pour parler de quoi en plus ? De la pluie et du beau temps quand des gens étaient morts quelques heures auparavant ? Elle savait que les pertes étaient faibles parce que leur plan était bien rôdé. Mais des hommes étaient morts, des maris de, des pères de. Des femmes aussi, des femmes aimées. Et ça, la brune avait beaucoup de mal à le supporter. Pire que tout, le seul qu'elle avait envie de voir était elle ne savait où et elle ne pouvait pas s'empêcher de craindre le pire. L'avoir aperçu rapidement avant de partir avait fait taire ses craintes oui, mais pas suffisamment de temps à son goût. Le trajet continua ainsi, laissant Zippora perdue entre peine et angoisse.

Finalement, la voiture s'arrêta devant une grande maison isolée. Quelques années auparavant, la première pensée de Zippora aurait été que c'était une maison digne d'un film d'horreur. Désormais, elle lui paraît plus sécurisé que n'importe quel autre endroit autour d'eux. Alors, elle descendit, vida le peu d'affaires que la voiture contenait, fit entrer les enfants à l'intérieur et aida à installer jusqu'à qu'être à l'intérieur donnait l'impression d'être dans une ruche d'abeilles. Se sentant un peu étouffée, la première pensée de la jeune femme fut pour Leandro. Où était-il ? Elle sortit alors de leur abri de fortune et un soupire de soulagement s'échappa de ses lèvres quand elle le vit pas bien loin d'elle. Elle s'approcha alors, restant calme et discrète quand elle avait juste envie de lui sauter au cou. Elle s'adossa à la maison, à côté de lui et resta silencieuse. Pourtant, elle avait envie de lui demander si ça allait, elle avait envie qu'il lui parle, de le secouer pour qu'il s'ouvre enfin mais elle savait que ça serait le meilleur moyen pour qu'il l'envoie balader. Alors elle resta près de lui, sans bouger, attendant de voir comment il allait se comporter cette fois-ci, si il allait l'ignorer ou rester.  
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


We could be more:
 

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
38 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, avec Zippora et Tybalt.

× Avant, j'étais : :
Flic.

× Messages : :
1441

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
© morphine (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Andrew Lincoln le BG.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pumped up kicks (ft Athénaïs) Ven 31 Juil - 18:56

 
Pumped up kicks
 
ONE BY ONE. HOLLOW HEROES SEPARATE. AS THEY RUN. YOU'RE SO COLD. KEEP YOUR HAND IN MINE. WISE MEN WONDER WHILE STRONG MEN DIE.

Leandro et sa solitude légendaire. Incapable de faire le premier pas en direction d'Athénaïs, il se contente d'aller dans un coin de la maison, à l'arrière de celle-ci. Il montera la garde ici, et il reste persuadé que personne ne viendra le déranger, ou l'en empêcher. On ne fait généralement pas chier Leandro Morrisson, c'est un fait. Et cela ne lui pèse pas du tout, bien au contraire, il adore ça. Il aime être seul, il aime qu'on ne lui adresse pas la parole. Fut un temps où c'était plutôt l'inverse, mais ce temps-là est révolu. Définitivement enterré. Disparu à jamais. Perdu dans ses pensées, Leandro ne tourne pas tout de suite la tête en direction de le ou la nouvelle venu(e). Il l'entend s'installer à ses côtés. Il devine que l'inconnu vient de s'adosser au mur voisin à l'endroit où il est assis. Mais il n'a pas très envie de parler, pas très envie non plus de vérifier de qui il s'agit. Il le devine, pourtant. A part Athénaïs, il ne voit pas bien qui ça pourrait être d'autre. Il ne dit pas qu'elle est folle mais elle lui fait confiance. C'est assez difficile à comprendre et à expliquer, pour Leandro. Il n'a jamais fait de grands efforts pour être agréable avec elle ou pour l'encourager sur cette voie-là. Il a, au contraire, toujours fait en sorte de la maintenir à distance. Mais il ne peut pas dire qu'il en est toujours à ce point-là aujourd'hui. Ils ont parlé, ensemble. Il ne lui a pas parlé de sa femme ou de ses filles, ce serait trop douloureux et cela ne lui ressemblerait pas, mais ils ont parlé. Tenu une conversation plus ou moins normale. Discuté sans qu'aucune animosité n'intervienne. Discuté sans qu'aucune gêne ne pointe le bout de son nez. Leandro ne sait pas trop comment c'est possible, mais cela a été le cas pendant un temps et il sait que beaucoup de choses ont changé entre eux, à présent.

En sa compagnie, il se sent plus serein. Plus normal aussi. Il ne lui dit pas vraiment, ne le montre pas non plus, mais il veut la protéger par-dessus tout. En fait, elle est devenue la raison pour laquelle il n'est pas encore complètement fou. S'il a accepté, au cours de la réunion d'urgence dans la zone, d'endosser un tant soit peu le rôle de 'leader' c'est uniquement pour elle. Parce qu'il ne pouvait pas confier sa sécurité aux mains d'un autre. De Noah, d'Auregan. La question n'est pas tant d'accorder sa confiance, c'est plutôt qu'il sait qu'il a la trempe pour la maintenir en vie. S'il doit faire un choix difficile pour sa survie, ou pour la sienne, il le fera. Il est assez fort pour le supporter. Quoi que, son âme semble déjà depuis longtemps éteinte ... « Tout va bien ? » Il ne tourne toujours pas la tête dans sa direction ... Pas besoin. Il sait que c'est elle. Par peur de se tromper sans doute, il esquisse quand même une légère rotation. Son regard se pose sur ... Athénaïs. Evidemment. Et surtout, tant mieux. Il n'aurait pas voulu parler à qui que ce soit d'autre, de toute façon. Il ne sait pas vraiment si elle s'en est déjà rendue compte mais elle est son exception sur bien des points. Et notamment sur celui-là : parler avec elle ne le dérange pas. Pas autant qu'au début en tout cas. Il se rappelle à quel point il a été ... Désagréable avec elle. Silencieux en permanence, même quand elle essayait de lancer une conversation. Mais les choses ne sont plus du tout les mêmes. Maintenant, ils doivent courir pour survivre. Et Leandro ne peut décemment pas redevenir celui qu'il était avec elle au début ... Elle pourrait décider de partir. Et il n'est pas certain qu'il le supporterait. En fait, c'est sûr qu'il ne le supporterait pas.

 
code par SWAN - gifs tumblr

_________________
I have finally seen the light, and realized what you mean.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22571

× Points de vie : :
164

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pumped up kicks (ft Athénaïs) Ven 21 Aoû - 12:22

RP archivé suite à la suppression d'Athénaïs. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Pumped up kicks (ft Athénaïs)

Revenir en haut Aller en bas

Pumped up kicks (ft Athénaïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-