[Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

[Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Dim 16 Aoû - 3:55

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 
On dit que la nuit porte conseil, Luke ne voyait pas la chose sous cet angle. Pour lui, c'était le moment le plus difficile de la journée, où l'on se ressassait en boucle nos erreurs. Se demandant comment on aurait pu mieux faire. Mieux réagir. Que des regrets et rien d'autre. Ils avaient réussi à s'enfuir de cet enfer, mais malgré eux ils ne parvenaient pas à s'en extirper complètement. La peur d'y retourner. La peur d'être traqué. La peur d'être tué. Il avait beau se concentrer sur un des événements joyeux de sa vie, qui entre nous commençaient à se faire rare, rien n'y faisait. Il ne parvenait tout simplement pas à sombrer dans un sommeil qui se voudrait pourtant réparateur. Même si le silence général planait dans la pièce, il n'était pas difficile de ressentir l'angoisse et le mal-être qui émanait de chaque corps allongé sur le sol. A situation désespérée, mesure désespérée. Fermant les yeux, Luke se mit alors à compter les moutons, se forçant à les imaginer sauter un à un par dessus une barrière couverte de roses et de papillons magiques. Autant vous dire tout de suite que la tâche était ardue. C'était bien la première fois qu'il faisait ça depuis des lustres, il n'y avait jamais vraiment cru à ce truc pour s'endormir. Mais s'il y avait un pourcentage, aussi infime soit-il, pour que ça fonctionne il se devait d'essayer. Et contre toute attente, ça avait fonctionné.
***
Un souffle chaud et une petite tape sur son nez avait suffit à le faire sortir de son sommeil léger. Émergeant doucement et non sans difficulté, Luke eut du mal à identifier la chose qui se trouvait face à lui tant celle-ci était proche de son visage. Si sa phase d’éveil le réduisait à l'état de vulgaire légume sur une courte période, il ne lui fallut pas énormément de temps pour reprendre ses esprits et se mettre à paniquer. La tape sur le nez n'était autre qu'un mouvement inconscient de sa part qui avait provoqué la rencontre inopinée de son nez et de la clavicule d'Alix, toujours allongée à ses côtés. En fait, Luke était quasiment affalé sur elle, bras, jambes... Rien n'était trop beau pour l'écraser un peu plus. Si son corps ne bougea pas d'un pouce ; face à cette terrible réalité ; son cœur lui, manqua de peu de s'échapper de sa poitrine. Il était clair qu'il n'était pas habitué à une telle proximité physique avec la gente féminine. Et même s'il ne considérait pas réellement Alix comme une fille à proprement parler... De près, elle n'en restait pas pour le moins déstabilisante. Serrant les dents et osant à peine bouger de peur de la réveiller, il tenta de se redresser maladroitement, enlevant alors son bras droit qui était venu s'échouer contre le ventre de la pauvre Alix. Tout ce que Luke espérait, était qu'elle dormait si profondément qu'elle ne remarquerait jamais le fait qu'il ait empiété sur son espace vital de la sorte. Il ne tenait pas spécialement à se prendre une torgnole, celles de Maebh étaient déjà douloureuses, alors celles d'Alix... Rien que d'y penser un frisson lui parcouru le dos. Déguerpissant aussi rapidement que possible sur la pointe des pieds, il manqua dans sa précipitation d'écraser quelques survivants qui avaient eu le malheur de se mettre sur sa route mais, parvint à la porte sans provoquer plus de mal que cela. A son plus grand soulagement.

Enroulé dans sa couverture aussi précairement qu'un rouleau de printemps de mauvaise facture, il s'adossa contre le mur de la cabane, dans un coin suffisamment sombre pour ne pas que l'on vienne lui chercher les poux mais assez proche du reste pour ne pas que les survivants qui montaient actuellement la garde aient du mal à venir le chercher en cas de problèmes. La nuit était fraîche, mais après la bouffée de chaleur qu'il venait tout juste de subir, cela avait le mérite de le refroidir.

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Mer 26 Oct - 19:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Mar 25 Aoû - 2:17

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen
Étrangement Alixen n'éprouvait aucun mal à s'endormir la nuit. Elle qui avait l'habitude de se la jouer solitaire, être avec toutes ces personnes la fatiguait au plus haut point. Dans un tel cas, la nuit avait le don de l'apaiser. A défaut de ne pas pouvoir se casser d'ici pour le moment, le voile d'obscurité lui permettait de s'évader au seul pouvoir de son esprit. Mais ce n'était pas parce qu'elle arrivait à s'endormir assez facilement, qu'elle disposait aussi d'un sommeil lourd. Non, malheureusement, ce n'était pas le cas. Si bien que la brune a très bien ressentit un certain poids s'affaisser sur elle. Mais, elle ne bougea pas d'un pouce, ne risquant même pas d'ouvrir un œil pour éviter à avoir affaire à un tête-à-tête gênant. Une telle proximité, très peu pour elle. De plus, elle n'avait aucune certitude sur la personne qui venait d'envahir son espace personnel. Cependant, Alix avait tout de même sa petite idée. Luke. Il n'y avait que lui qui était aussi près d'elle quand elle s'était endormie et qui ne soit pas assez lourds pour lui couper sa respiration par un tel affalement. Même si à proprement parlé tout le monde ici pourrait correspondre à ce dernier point, tellement ils disposaient de peu pour se nourrir.

Enfin, après ce qui sembla une éternité pour Alix, la personne finit par se relever. Une minute de plus et la jeune brune n'aurait pas hésité une seule seconde à le foutre par terre elle-même. Les pas s'éloignant elle ouvrit à son tour les yeux et remarqua qu'il s'agissait bien de Luke avant que celui-ci ne quitte la pièce. Après cet incident, elle tenta de se rendormir mais sans succès. Merci Luke. Et maintenant, qu'elle était réveillée et que Morphée semblait désormais bien loin, elle trouvait l'atmosphère de la pièce plutôt étouffante. Se levant, elle se dirigea à son tour vers la porte maugréant intérieurement contre certaines personnes qui avaient vraiment mal choisit leur place pour s'endormir, non sans pour autant soupirer fortement. Un second soupir s'échappa à nouveau de ses lèvres lorsqu'elle parvenait enfin à l'extérieur. C'était certain, elle se sentait beaucoup mieux, là dehors, seule. Cependant, sa solitude, fut de courte durée car son chemin croisa celui de Luke. Décidément... Ok, elle avait vu qu'il était sortit lui aussi, mais elle ne pensait pas se retrouver dans le même coin.

- Alors, t'as bien dormi confortablement ?

C'était plus fort qu'elle. Une remarque désinvolte alors qu'elle s'adossait contre le mur, tout en restant debout pour l'instant. Ses bras se croisaient alors que son regard se perdait à travers le ciel assombrit. Quelques secondes passèrent ainsi, avant que ses yeux finissent par s'abaisser vers Luke qui ressemblait actuellement  plus à un burrito qu'autre chose. Mais au moins lui avait eu la bonne idée de sortir avec sa couverture, contrairement à Alix. Maintenant, qu'elle ne bougeait plus, elle se rendait compte qu'il faisait quand même assez frais.

- Tu partages ou tu fais ton radin ?

Elle ne pourrait demander plus gentiment mais il n'était pas vraiment à plaindre... En fait, s'il ne s'agirait pas de Luke, elle n'aurait surement pas demandé et se serait contentée de se les geler en silence. Loin d'être timide, c'est plus par fierté qu'elle aurait agi ainsi.
   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Ven 11 Sep - 21:41

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 
Les yeux mis clos et la tête vacillante, Luke se trouvait dans cette position désagréable qu'était la phase où la fatigue était telle qu'il était impossible de rester éveillé, mais pas suffisante pour sombrer totalement dans les bras de Morphée. C'est dans un sursaut qu'Alix venu le sortir de sa transe, le regard affolé comme si l'on venait de lui lancer un verre d'eau au visage. « Alix... » souffla-t-il en reprenant peu à peu conscience de l'endroit où il se trouvait et des personnes qui l'entouraient. «...T'es sortie exprès pour me demander ça ? Quelle prévenance. » S'étonna-t-il avant d'extirper non sans quelques difficultés l'une de ses mains de sa couverture pour la passer sur son visage endormi. « Et bien... Je m'attendais à ce que ce soit un peu plus moelleux par endroit. Genre, tu vois... Mais bon... C'est pas comme si t'étais vraiment de nature très "tendre". » se moqua-t-il tout en remuant nerveusement dans sa couverture comme pour chercher une nouvelle position dans laquelle il parviendrait cette fois-ci à s'endormir pour de bon. S'il s'agissait d'une remarque désobligeante ? Pas le moins du monde, Luke n'avait jamais vu en Alix autre chose qu'une complice de crime avec laquelle il ne cessait de se charrier. Elle était débrouillarde et violente, clairement pas douce et féminine. Ou alors ces deux derniers points lui étaient totalement passé sous le nez. Ce qui n'était pas non plus improbable vu l'importance qu'il portait au physique ou même à ce genre de petits détails. Il ne s'attendait pas du tout à ce qu'Alix reste, aussi sa seconde demande le laissa quelques secondes perplexe, ne comprenant même pas de quoi elle voulait parler avant de la voir bras croisés à côté de lui, sans doute à cause du froid. Était-elle réellement sortie sans sa couverture ? Quelle idée... Cela était sans doute dû à la précipitation : elle n'avait pas voulu être séparée de son inestimable Luke trop longtemps, aussi s'était-elle lancée corps et âme dans une poursuite effrénée, l’obligeant à se séparer de sa précieuse couverture ! Ah... On pouvait bien rêver un peu non ? « Hum. J'sais pas. A toi de me dire. J'y gagne quoi moi, en te passant de ma couverture uhm? Un bisou ? » dit-il en tournant la tête vers elle, toujours adossée contre le mur et ce maigre sourire taquin étirant de plus belle ses lèvres gercées.

Se débattant assez ridiculement avec sa couverture pour s'y extirper, il finit par se libérer totalement et déplia un bras dans sa direction, l'invitant silencieusement à se joindre à lui. « Tu sais... Si tu voulais de nouveau un câlin il suffisait de demander. Faut pas faire ta timide comme ça. » Ajoutât-il en tendant un peu plus sa couverture vers elle, ne souhaitant pas spécialement la voir s'enfuir après toutes les conneries qu'il avait pu lui balancer.

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Dim 17 Jan - 23:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Lun 14 Sep - 21:05

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen

Avançant silencieusement dans la nuit, son court chemin se retrouvait interrompu par une paire de jambes semblant se fondre dans l'obscurité. Son regard mit un petit moment à distinguer la tête de la couverture. Mais elle finit bien par reconnaitre Luke, pas très compliqué. La réaction du brun lui prouvait qu'elle était toujours discrète dans ses déplacements ou sinon qu'il était vraiment dans les vapes et à la limite de se rendormir. Un léger sourire moqueur vint étirer les lèvres d'Alix lorsque celle-ci remarqua le sursaut de Luke. Quel homme...

- Désolée de te décevoir mais absolument pas et non je ne vois pas mais quelque chose me dit je ne veux pas savoir non plus...

Cependant, Luke avait raison sur un point, effectivement elle n'était pas de nature très tendre. C'est son passé qui l'avait durcit, qui l'a contrainte de se vêtir d'une carapace de fer. Qu'est ce qu'il serait étonné de découvrir que la Alixen d'avant n'avait rien à voir avec l'adolescente qu'il avait devant les yeux... Mais bon, ce n'était pas le genre de remarque qui l'atteignait et surtout par de la part du garçon. Ces deux-là ne cessaient de se lancer des piques à tour de rôle, alors si elle devait s'offusquer à chaque fois qu'il la charriait, ils n'étaient pas sortis de l'auberge...Oui oui, elle se sentait bien démunie sans sa couverture mais un tel bout de tissu couverture c'était trop galère à trimbaler. Voilà pourquoi la brune ne s'était pas donnée la peine d'apporter la sienne. Et au moins elle, lorsqu'elle rentrera dans la cabane pour se coucher pour de bon, elle n'aura pas à se coltiner une couverture glaciale. C'était tout benef' en fait, enfin si on ne prenait pas en compte que là maintenant, elle se les caillait grave. Et elle ne se gênait pas pour le faire remarquer subtilement au brun, en lui demandant de partager. Ce dernier n'hésitant pas à la taquiner en lui demandant quelque chose en échange.

- Rêve toujours, Harrison ! Puis c'est de ta faute si je me suis réveillée donc c'est la moindre des choses que tu partages.

Alix ne comptait pas lui donner quelque chose en échange et encore moins un bisou, c'était mal la connaitre. Cependant, Luke finit tout de même par l'inviter à le rejoindre. Ce qu'elle fit sans se prier, non sans lui jeter un regard semblant dire : sérieusement ? Sur ces dernières paroles. Mais bon, elle était bien contente de retrouver un tant soit peu de chaleur sous cette moitié de couverture, aux côtés de Luke.

- Non, c'est bon, j'ai eu ma dose pour toute l'année là. Je suis t-r-a-u-m-a-t-i-s-é-e, rien qu'en pensant que tu étais sur moi pendant que je dormais, ça me donne la chair de poule !

Pour appuyer sur ses propos et en rajouter une couche la jeune femme, fit semblant de frissonner de dégoût. L'air de rien ses paroles n'étaient pas si exagérés que cela, enfin si un peu, mais la brune n'était vraiment pas fan des contacts physiques. Déjà que ça la faisait chier d'être collée comme cela aux gens dans cette cabane puis avant c'était dans les cages, elle en avait ras la casquette.

- Je suis tellement pressée de me casser d'ici, franchement...

   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Mer 30 Sep - 18:46

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 
Quand elle ne lui lançait pas des piques désobligeantes, elle se plaignait. La voilà la grande Alix dans toute sa splendeur. S'il ne la connaissait pas plus que ça, Luke se serait sûrement dit qu'il s'agissait de la pire des emmerdeuses exigeantes au monde. Seulement voilà, il ne la considérait plus de la sorte depuis bien longtemps, il s'agissait de "son Alix ronchonne", celle qui trouvait une douce satisfaction à être hargneuse avec les gens. « Parait que trop dormir, c'est mauvais pour la santé. Tu me remercieras un jour... Pas demain matin certes, mais un jour. Tu verras. » Un sourire moqueur et fier, puis il s'enroula un peu plus dans la couette, se collant par la même occasion contre Alix pour  avoir le maximum de couverture à rabattre sur eux. Elle n'avait pas voulu lui offrir un baisé en échange de son sacrifice et d'un sens il en était soulagé, cela aurait été vraiment très... Étrange. Pas qu'Alix était repoussante, non, loin de là mais quelque chose l'empêchait de pouvoir imaginer une telle scène, un blocage psychologique ou quelque chose du genre. « Toute chose se mérite ma petite Alixen. Tu veux un truc ? Tu donnes quelque chose en échange. Ça me paraît logique. Pour la peine... » Dit-il en tirant un peu plus la couette de son côté, absolument fier de son acte démoniaque. Si elle voulait davantage de couette, deux choix se présentaient à elle. Soit elle faisait abstraction de sa petite fierté personnelle pour se coller un peu plus à lui ou elle allait chercher sa propre couette. Ou alors elle lui cassait la gueule pour prendre toute la couette, ça marchait également. Et oui.. Parfois il ne fallait pas se montrer trop gourmand car cela finissait toujours par se retourner contre la personne concernée.

Il lui donnait la nausée ? Vraiment ? Voila des mots bien crus qui s'échappaient une nouvelle fois de ses lèvres. «Attention... Je vais finir par me vexer... » prévint-il sur le ton de la plaisanterie même s'il n'en pensait pas moins. Luke était au courant qu'il n'était pas le plus propre du groupe et clairement pas la personne qu'on aimerait voir s’affaler sur soi, mais tout de même. Il y avait pire ! Luke avait encore des cheveux et toutes ses dents, comparé à certains autres survivants... Il faisait clairement partie du groupe de "beaux gosses", si on faisait l'impasse sur son nez encore boursouflé de la veille. Puis arriva cette fameuse phrase qu'il redoutait tant. L'abandon, la fuite... Luke savait déjà qu'elle voudrait partir, il espérait juste que... Ça allait attendre un peu. « Mouais... » Se contenta-t-il d'ajouter, laissant un suspend à la fin de son mot. Il avait été heureux de la retrouver, même si cela s'était fait dans des conditions désastreuses et l'entendre balancer qu'elle avait hâte de se tirer l'attristait légèrement. En fait, dans sa courte réponse, il espérait qu'elle comprenne que ça le faisait chier qu'elle soit toujours restée la même "individualiste", qu'elle ne pense qu'à partir et surtout sans lui. Il ne lui annoncerait pas explicitement, il manquerait plus qu'il vire fleur bleue pour qu'elle se foute définitivement de sa gueule. Mais d'un sens elle n'avait pas tout à fait tord, parfois voyager seul avait ses avantages, mais aux yeux de Luke cela comportait également de nombreux désavantages... La solitude, le sentiment d’insécurité, ne pas avoir quelqu'un pour assurer ses arrières en cas de coups dur, être constamment sur le qui-vive, à l’affût du moindre bruit suspect... Tout cela était loin derrière Luke, depuis qu'il avait goûté à la vie de la zone 51, il ne se voyait plus continuer seul. Jouant nerveusement avec ses mains, il ne savait pas trop comment relancer la conversation, ou même s'il devait le faire. Alix devait sans doute apprécier ce silence, aussi ne ressentit-il pas le besoin de rehausser de nouveau la voix, préférant de loin enfouir sa tête un peu plus profondément sous la couette.

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Dim 17 Jan - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Lun 23 Nov - 20:44

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen

Alixen fit la grimace. Mouais. Ce n'était pas absolument pas quelques heures de sommeil en plus qui allaient la tuer. Au contraire. Elle ne se rappelait même plus à quand remontait la dernière fois où elle a eu un cycle de sommeil normal et encore moins concernant la grasse matinée. Même avant l'apocalypse, elle n'en faisait pas. Désormais, elle se rendait compte, qu'elle aurait dû en faire, finalement.

- Ok, je m'en souviendrais.

C'est tout ce qu'elle y répondit mais la connaissant il devait savoir à quoi s'attendre. Non, non, elle ne tacherait pas de se souvenir de le remercier dans le futur, oh que non, loin de là. Et son petit sourire logé au coin de ses lèvres était là pour en témoigner et pour bien lui faire comprendre.

Toute chose se mérite, bla bla bla... C'est bon, ce n'est qu'une couverture... Qu'est ce qu'il allait faire, hein ?

- Hey !

Le froid s'infiltrait soudainement de son côté. Il lui avait prit de la couverture, le bougre. En plus, il l'avait fait exprès dans la pure intention qu'elle se colle d'elle-même à lui, il savait très bien qu'elle détestait ça. Et le regard qu'elle venait de lui jeter pouvait certainement faire froid dans le dos. Mais étrangement, elle ne fit rien de plus. Alix se contenta de fulminer silencieusement, le regard sur l'horizon. Non, elle ne bougera point, même si elle avait un peu (beaucoup à vrai dire) froid. Même si elle tombait mala... Non ça non, elle refusait. S'il y avait bien une chose qu'elle voulait à tout prix éviter c'était bien d'attraper la grippe. Elle qui voulait partir, tomber malade retarderait son départ. Tomber malade, l'obligerait à rester cloîtrer dans cette cabane avec tous les autres.

- Pff... Tu fais chier ! Je ne sais pas si je dois commencer à me poser des questions mais entre l'envie d'un bisou et celui que je me colle à toi, hein...

Malgré ses grommellements, la brune se colla un peu plus à Luke, un peu trop brutalement néanmoins. De sa délicatesse légendaire son crane se cogna contre celui du brun. Si l'un des deux était encore fatigué jusqu'à présent, le choc a surement eu le mérite de les réveiller. Alixen se frotta la tête en grimaçant.

- Aoutch ! Voilà entre autres pourquoi j'aime pas me coller aux gens !

Ce n'était pas la meilleure de ses raisons, évidemment. Et elle n'allait pas s'excuser non plus, c'était lui qui l'a poussé à se coller contre lui après tout. Par conséquent, tant pis aussi s'il avait vraiment été vexer par ses paroles. Alixen montait facilement sur ses grands chevaux, c'était un fait. Pas étonnant, qu'elle veuille partir d'ici. L'adolescente supportait très peu de monde, Luke faisait donc parti des exceptions. D'ailleurs, la réponse de ce dernier à sa confidence la fit se redresser un peu plus sur elle-même, son regard croisant le sien.

- Ne me dit pas que tu as envie de rester ici !

Depuis qu'ils s'étaient retrouvés dans les cages, elle avait remarquée qu'il y avait eu un changement dans le comportement de Luke. Cependant, elle ne s'y était pas attardée plus que cela, pensant que c'était peut-être dû aux conditions dans lesquels ils étaient. Mais, désormais, elle se rendait à l'évidence.

- Tu as changé, Luke...

Je n'aime pas ça. S'abstint-elle de rajouter, se murant dans un silence, évitant cette fois-ci son regard, s'enfouissant un peu plus, à son tour sous la couverture. Ce n'était pas dans les habitudes d'Alix de se comporter ainsi, d'y porter un tel intérêt alors qu'elle était une vraie adepte de l'indifférence. Mais voilà, elle préférait l'ancien Luke. Elle ne sait pas si c'est la fameuse zone 51 qui est responsable de ce changement - car c'était là où il voulait aller lorsqu'ils se sont séparés - mais si c'était bien le cas, elle était contente de n'y à pas avoir mis les pieds.

   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Ven 1 Jan - 19:31

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 
Son plan machiavélique pour se rapprocher d'Alix avait finalement fonctionné ! La chose qu'il n'avait par contre pas vu venir était la violence avec laquelle Alix allait justement se coller à lui. La délicatesse et elle, ça faisait deux et Luke n'en avait maintenant plus aucun doute. Comment voulait-elle qu'il la prenne au sérieux en tant que "femme" si elle ne faisait rien pour lui prouver qu'elle possédait bien ce fameux côté féminin ? Non... Pas moyen qu'il change d'avis à ce niveau là : Alixen était un vrai bonhomme à point c'est tout. « Ash... Mais ! Bordel de...  Mais t'es pas bien toi !! Je comprends surtout mieux pourquoi les gens n'aiment pas quand TU te colles à eux ouais ! Aw... Tin'... »  Réincarnation de Zidane, elle avait au moins le mérite d'une chose : les coups de boule elle savait bien les maîtriser ! Luke ne voulait en aucun cas voir quel autre coup de boules elle maîtrisait, surtout si cela concernait les coups de boules... Boules, parties génitales. Non, merci madame, il passait son tour. « Oh putin. Je crois que je saigne. Je saigne ? Je vais mourir. C'est bon. J'espère que tu es fière.»  Une main sur son arcade sourcilière, il venu à plusieurs reprise inspecter sa main pour s'assurer qu'aucun liquide rougeâtre ne voulait s’y échapper sans son consentement. Il en faisait beaucoup et bien évidement ne le pensait pas réellement, mais cela aurait peut-être l'effet de... Rien du tout. Alixen n'était pas du genre à culpabiliser et encore moins de s’inquiéter pour les autres. Aussi arrêta-t-il rapidement sa comédie pour lui lancer un regard accusateur accompagné d'une mou de contrariété extrême.

« Bien sûr que je veux pas rester ici... Y a absolument rien à faire ou y gagner... Mais... Avec ces gens, je me dis pourquoi pas. Pourquoi pas essayer. Il faut juste qu'on trouve de quoi s'équiper, manger, survivre... »  Doucement, il tentait d'expliquer le pourquoi du comment à Alixen, comme s'il devait à tout prix s'expliquer. Mais pourquoi ressentait-il le besoin de le faire ? De devoir se justifier devant elle. S'il voulait rester avec ces survivants, il n'avait qu'à le faire et pourtant, il angoissait de savoir ce qu'en pensait la brune. Comme si son accord allait magiquement soulager sa conscience déjà suffisamment torturée. Peut-être parce qu'il tenait à elle et que son avis comptait ? Ils avaient voyagé ensemble, commis des méfaits ensemble, inconsciemment cela créait des liens... Luke en tout cas, avait suffisamment d'attachement envers elle et de respect pour justifier ce soudain changement de comportement. « J'ai appris à les connaître, pour la plupart. On peut leur faire confiance. Et si tu leur fait pas confiance à eux... Tu peux me croire moi. Non ? »  Ce n'était peut-être pas le meilleur argument à lui fournir, il est vrai... Aussi reprit-il rapidement, plongeant son regard polaire dans le sien : « C'est juste que... » Les mots n'arrivaient pas à sortir correctement et pourtant tout était clair dans sa tête, définit, il suffisait de lui dire. D'un soupire, il venu rabattre un morceau de couverture sur eux : « Que j'en ai marre de fuir. De voler des gens pour vivre, genre quoi, quelques heures de plus ? Quelques jours ? Sans avoir de but. Sérieux, à quoi ça sert... A rien. Et j'en ai marre... De servir à rien. »

Ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait remarquer qu'il avait changé. La question qu'il se posait était de savoir si ce changement était de l'ordre du positif ou du négatif. Dans un sens, cela voulait dire qu'il avait évolué et non pas stagné comme il le craignait tant. Ça ne pouvait donc qu'être que positif non... ? Un sourire taquin venu illuminer son visage à la seconde même où Alix détourna son regard du sien, comme si elle fuyait quelque chose. Ou qu'elle refoulait quelque chose ? « Ce  "changement" te dérange ? Ou alors... »  Ses yeux s'agrandissaient à mesure où sa déduction se peaufinait. Ce n'était pas possible qu'une telle chose se produise... « Tu t’inquiètes pour moi ? »  Un petit rire vint alors se marier à cette douce sensation d’intérêt qu'il n'aurait jamais pensé pouvoir dénicher chez la brune. Comme quoi, elle aussi avait changé, un peu. D'un soupire, il coupa net aux hostilités qui allaient sans doute découler de sa taquinerie enfantine. Pire que d'être susceptible, Alixen pouvait également se montrer très rancunière, tout comme lui. Mieux fallait-il donc éviter de la charrier trop longtemps. A son tour, il venu s'enfoncer un peu plus sous la couverture pour se rapprocher d'Alixen. La couette n'était pas bien grande ou épaisse, mais depuis qu'ils étaient tous les deux là-dessous, la chaleur humaine avait su les garder dans une petite bulle dont la température était tout à fait correct. Ce soir, les pieds de Luke ne seraient pas bleus, hallelujah. « En tout cas... Toi tu n'as pas changé... Ma tendre et douce Alixen... »  malheureusement, s'était-il à son tour retenu d'ajouter. Avec elle, il préférait user de l'humour et de l'ironie plutôt que d'adopter un ton trop... Sérieux. « Tu es restée exactement la même que dans mes rêves érotiques. »  Un nouveau sourire. Peut-être était-il allé trop loin cette fois-ci, mais c'était si bon de la voir partir au quart de tour sans raison. Cela allait lui manquer si elle décidait de partir de son côté... Car Luke ne comptait pas repartir seul. Il n'en avait ni la force, ni l'envie. Peut-être que ce soir, allait être leur dernier soir ensemble et à cette simple idée ce sourire pourtant si joueur disparu petit à petit.

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Dim 17 Jan - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Lun 11 Jan - 16:10

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen

Alixen avait beau être quelque peu assommé, elle se mit à rire face à la réaction de Luke. D'autant plus lorsqu'il commença à se plaindre alors qu'il croyait qu'il saignait. Le brun dans toute sa splendeur. Il en faisait des tonnes c'était certain. Depuis le temps, qu'elle avait appris à ne pas prendre ses paroles au sérieux dans la majorité des cas.

- Quelle petite nature, tu fais…

Son sourire s'étira davantage lorsqu'elle perçut sa moue. A défaut, de soutirer des excuses de sa part, il l'avait bien fait rire en tout cas. Et c'est vrai, que quelque part, ça faisait du bien. Mais bien rapidement, cette légèreté s'envola lorsqu'elle aborda le sujet de s'en aller de cet endroit. Luke ne semblait pas du tout partager la même opinion qu'elle. Enfin peut être que si sur le fait qu'il ne voulait pas non plus rester ici mais il s'entêtait tout de même à vouloir rester avec ces gens. Ce que Alix trouvait complètement débile.

- Luke… Ca sert à rien tout ça. La majorité de ces gens vont finir par crever. Tu as vu leur états à certains ? Ca sert à rien d'essayer. Ca sert à rien de s'attacher inutilement.

C'était ce qu'elle s'était toujours dit depuis la mort de son père. S'attacher à quelqu'un, pire lui faire confiance, c'était lui donner le pouvoir de se voir blesser par la suite que ce soit par la mort de cette personne ou de par ses actes.

- Je m'en fous qu'on puisse faire confiance à ces gens. Je ne veux pas savoir. Ca sert à rien de… Je n'ai pas envie c'est tout. Ca ne mène à rien.

Elle n'en démordra pas c'est certain. Alix voulait rester cette louve solitaire. Plus elle traînait avec ces gens, plus elle risquera de s'attacher d'une manière ou d'une autre à certains malgré elle. Et elle ne voulait en aucun cas que cela arrive. Déjà qu'elle trouvait que c'était limite avec Luke… La brune était déçue par les paroles de ce dernier. Même leurs activités d'antan, il semblait les mépriser. Voler, c'était un peu leur truc à tous les deux. Leurs petits défis qu'ils se lançaient à qui volera le plus. D'ailleurs, ça lui manquait tout ça. Au point, qu'elle avait songé à lui proposer de partir avec elle. De reprendre la route ensemble comme au bon vieux temps. Mais au vu de ses paroles, elle abandonna très vite l'idée. Elle reprendra la route toute seule et finalement ce n'était pas plus mal.

- Alors, là pas du tout. Tu sais très bien que ce n'est pas mon genre. T'es un grand garçon, non ? Et je te jure arrête de rire, sinon je te mets une torgnole.

S'inquiéter pour lui ? Non, c'est totalement faux. C'est juste que… En fait, elle était incapable d'expliquer vraiment pourquoi le fait qu'il ait changé la dérangeait autant. Et elle n'avait pas envie de s'y attarder pour le découvrir. Alixen refusait de se remettre en question. C'était peut-être surprenant, mais elle voulait rester comme elle était devenue. Certaines personnes préféraient changer pour devenir plus sympathiques et tous les trucs cul cul la praline qui allaient avec mais Alix, elle s'était totalement le contraire.

- Contente de l'entendre. Par contre, un peu moins la partie concernant tes rêves érotiques. Franchement, je n'ai pas envie de savoir et je suis bien heureuse que tu ne disposes pas beaucoup d'heures de sommeil dans ce cas-là.

Il n'y avait que lui pour parler de telles choses. Ce n'était pas vraiment le genre de conversation dont elle avait l'habitude. Enfin si maintenant avec Luke elle avait l'habitude oui, bien que ce se soit toujours du second degré, elle le savait bien et que surtout ça restait innocent. Avant, de telles discutions l'aurait sans doute fait rougir jusqu'aux oreilles jusqu'à la faire bégayer d'embarras. Mais avec l ‘apocalypse, elle avait appris à s'en accommoder rapidement face au risque qu'elle pouvait perdre toute crédibilité si jamais elle serait tombée sur des hommes malintentionnés avec des paroles malsaines. De quoi aurait-elle eu l'air qu'après avoir menacée des personnes, elle se mette à bégayer et rougir comme une tomate face à des propos quelque peu sexuels ?

- Et là ton petit sourire s'efface parce que tu te rends compte que tu n'es pas dans mes rêves les plus fous, c'est ça ? Je sais c'est triste. Ah si peut-être que j'ai rêvé une fois de ton corps sur le mien… Ah, non, désolée, c'est vrai ce n'était pas un rêve, ça s'est passé tout à l'heure. C'était juste toi qui t'étais affalé sur moi telle une carpe s'échouant sur une plage.

Elle n'était pas méchante, non, enfin pas vraiment. Elle répondait juste aux provocations de Luke. Même si des fois elle se doutait bien qu'il le faisait exprès. A ce demander s'il n'était pas maso, quelques fois. Puis c'était toujours comme ça, qu'ils avaient fonctionné en s'envoyant de légère piques, tel un match de tennis.

   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Dim 17 Jan - 23:35

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 
Luke avait réussi à la faire rire, c'était une bonne chose. Rire était devenu si important par les temps qui courent que Luke ne ratait jamais une occasion pour essayer de détendre l'atmosphère. Seulement toutes les bonnes choses ont une fin et quand Alix enchaîna sur le cas des survivants partageant le logis avec eux, Luke se braqua quasi instantanément. Oui, elle avait sans doute raison, ces gens allaient finir par crever les uns après les autres, surtout au vu de leur état actuel... Il ne pouvait rien y faire et à vrai dire il n'essayerait même pas de le faire, pas pour tous en tout cas. Sam était devenue importante à ses yeux, Améthyste également, les autres ne méritaient tout simplement pas qu'il remette sa vie en danger pour eux. Seulement, Alix semblait passer à côté d'un détail considérable qu'il se devait de soulever, au risque qu'elle ne le réalise que trop tard : « Tu m'as bien regardé ? » Commença-t-il en tournant son visage amaigrit vers le sien, son nez toujours aussi violet et gonflé par le coup qu'il avait récolté lors de leur fuite. « Je suis dans le même état qu'eux, si ce n'est pas pire... Si je pars seul, je me donne même pas deux jours. Et encore, je suis optimiste. » Dit-il avec agacement, comme s'il aurait aimé se berner d'illusions encore un peu plus longtemps. Ne pas se sentir dans une impasse et totalement dépendant de toutes ces personnes... Pourquoi Alix n'arrivait-elle pas à le voir, à le comprendre ? Était-ce si compliqué que ça ? Luke était dans la merde ce coup-ci, il avait déjà à peine la force pour se lever pour faire un tour, alors gambader dans la nature pour voler des gens... C'était tout simplement impensable, même s'il le voudrait. « Et tu comptes disparaître quand ?» Finit-il par enchaîner toujours avec ce ton d'agacement et de frustration dans la voix. Plus qu'un reproche, cela pouvait clairement sonner comme une accusation. Alix allait se casser comme ça, l'abandonner comme s'ils venaient tout juste de se connaître et ça le mettait hors de lui. Merde à la fin, ils partageaient bien sa couverture ensemble, elle comptait également pour lui. Pourquoi ce genre de sentiment n'était jamais réciproque avec lui. Pourquoi Luke était-il toujours le seul à donner de l'amour sans jamais en recevoir ? Quelque chose chez lui ne tournait vraiment pas rond.

Luke n'avait plus du tout envie de rire, en fait il en voulait à Alix pour être aussi... Elle-même. C'était étrange comme sensation, mais Luke se sentait légèrement trahit. Elle ne lui avait même pas proposé de partir avec elle et cela voulait absolument tout dire : Luke était un poids. Il ne ferait que la ralentir dans son état, même psychologiquement, Luke ne convenait plus à son mode de survie et il en était conscient. Il se sentait juste... Con, inutile et faible. La pire de toutes les combinaisons qui existait dans ce bas monde. Même sa pique sur ses rêves érotiques ne réussi pas à lui faire esquisser un petit sourire, pas cette fois et pourtant Dieu seul savait à quel point les sujets salaces avaient le don de le faire rire. Mais là, Luke n'en avait pas envie. En fait, il se faisait violence intérieurement pour ne pas se casser sans prévenir. Pas parce qu'Alix l'énervait, mais plus parce qu'il se décevait lui-même. Il était devenu exactement ce qu'il avait toujours détesté, le faiblard de service. En d'autres termes, il était tout simplement en train de craquer. Depuis la captivité, Luke était redevenu légèrement instable, comme à son arrivée dans la zone 51. Il ne lui fallait pas grand chose pour que les émotions négatives débordes. C'était d'ailleurs ce qui était en train de se passer, sa respiration s’accélérant à mesure où les larmes commençaient à monter et cela malgré son vain mouvement de tête vers l'arrière pour les empêcher de couler. Il avait beau cligner des yeux, elles finirent par faire leurs apparitions, doucement, embrumant sa vision déjà pas terrible compte tenu de l'obscurité des lieux. Hors de question qu'il craque devant Alix, Luke avait encore suffisamment de fierté pour ne pas accepter une telle chose. Se décollant d'elle pour se relever difficilement, il s’aida du mur derrière eux pour se relever totalement, recouvrant grossièrement Alix de son morceau de couverture. « J'vais pisser. » Mentit-il à demi voix pour cacher ce timbre tremblant qu'il s'évertuait de contenir en lui.

Sans attendre de réponse, il s'écarta d'elle pour passer devant les deux survivants qui montaient actuellement la garde. Un léger signe sans grande conviction pour les prévenir qu'il s'absentait quelques minutes et il passa derrière la cabane, peinant à marcher dans ce froid qui lui piquait le nez et les joues. S'il regrettait sa couverture bien chaude, il ne fut pas déçu d'avoir réagit assez vite pour éviter à Alixen de le griller, tout du moins il l'espérait. Avec un peu de chance, quand il reviendrait elle sera retournée dormir. Se balader aussi peu couvert et dans son état n'était pas une bonne idée, il en était conscient, il ne manquerait plus qu'il choppe la grippe pour le faire crever une bonne fois pour toute. Mais il restait là tout de même, se laissant glisser contre le mur pour s’asseoir quelque instant en boule. Combien de temps avait-il pour que sont absence ne soit pas suspecte ? Une minute, deux tout au plus ? Cela serait amplement suffisant pour faire cesser ces larmes agaçantes et reprendre le contrôle de ses émotions. Luke avait déjà vu pire. Expirant un bon coup, il venu passer les dos de ses mains contre ses yeux, bien déterminé à affronter de nouveau la tornade Alixen.

La chose qu'il n'avait pas vu venir en revanche fut ce zombie, sortit tout droit du pays imaginaire et qui semblait en vouloir à sa vie. Luke ne l'avait pas entendu venir, ni même vu arriver tant la visibilité des lieux réduisait grandement son champ de vision encore légèrement brouillé par le résidu de ses larmes. Aussi rapidement que possible, Luke se releva pour ne pas rester au sol et donc en position de faiblesse, mais c'était trop tard car le zombie tendait déjà les bras dans sa direction, prêt à le saisir. Sa mâchoire claquait frénétiquement, se délectant à l'avance du repas qu'il allait pouvoir se mettre sous la dent, ô grand jamais Luke n'ayant été aussi savoureux aux yeux de quelqu'un. Le brun n'était certes peut-être pas en état de le tuer, mais il pouvait au moins le ralentir et se casser de la rapidement, les deux survivants qui montaient la gardent pouvant se charger de ça eux-même. Car à la différence de Luke, eux possédaient des armes. Même dans cette situation de pseudo-crise, Luke avait appris à garder son calme pour pouvoir réagir correctement. Ou alors était-ce parce qu'il était trop épuisé pour stresser... ? Dans les deux cas, il donna un coup de pied directement dans un des genoux déjà bien bancal du zombie et le celui-ci bascula lourdement de tout son long vers le sol. Luke eut juste le temps de se décaler pour ne pas se le recevoir dessus et tout cela aurait été parfait si le zombie ne s'était pas agrippé à son pull en tombant. Trop faible pour résister au poids qu'il représentait, Luke bascula à son tour sur le sol. Se cognant légèrement la tête au passage, le sonnant de plus belle.

A présent, Luke stressait et pourtant ses mouvements étaient lents, mous, même l'adrénaline ne semblait pas être suffisamment puissante pour le sortir de cette état de mollesse extrême dans le quel il était plongé... Ses oreilles sifflaient et il voyait déjà la fin de son périple. D'un sens ce n'était peut-être pas plus mal. Il était tellement fatigué par tout cela, la survie... Mais pouvait-il réellement mourir là, seul et comme un con ? Non... Il ne pouvait pas. Attrapant une pierre à moitié enseveli sous la neige, il se mit à l'enfoncer dans le crâne du zombie sans chercher à comprendre si cela fonctionnait ni même s'il visait correctement. Toute son énergie restante, il le déversait dans ces coups pour le moins désespérés mais qui portèrent leurs fruits. Au bout de quelques secondes, le zombie ne donna plus signe de vie, à son grand soulagement. Les bras étendus sur le sol, Luke lâcha finalement la pierre pour se laisser entièrement tomber sur le côté, s'assurant qu'aucun autre zombie ne voulait se joindre à la fête. Il était vidé de toute énergie et malgré la température ambiante, Luke pouvait sentir l’odeur pestilentielle s'échapper du corps en décomposition de son agresseur. C'était insoutenable...

S'aidant une nouvelle fois du bâtiment pour se relever avec difficulté, il pris une petite inspiration avant de rebaisser instantanément la tête, régurgitant bruyamment le maigre repas qu'il avait réussi à avaler le soir même. Luke se le jurait, c'était la dernière fois qu'il prétextait de la sorte pour aller pisser, plus jamais... Passant une nouvelle fois le dos de sa main contre ses lèvres, il se dirigea de nouveau vers l'entrée de la cabane où se trouvait les autres. C'était douloureux, fastidieux même. Ses pas étaient traînants, lourds et sans aucune surprise, Luke bascula lentement sur le sol plus épuisé que jamais. Il voulait juste rester là quelques secondes, reprendre des forces et repartir par la suite si son corps le lui permettait. A vrai dire, il n'avait même plus la vigueur nécessaire pour se relever. Le froid engourdissait ses muscles et endormait son esprit à mesure où Luke fermait ses paupières. « Alix... » Murmura-t-il une dernière fois comme un appel à l'aide étouffé.

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Mar 19 Jan - 18:42

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen

Elle ne voulait pas le regarder. Elle ne voulait pas comprendre. Elle ne voulait pas l’admettre. Alixen refusait de voir que Luke était aussi mal en point que les autres. Elle refusait d’envisager qu’il existait une possibilité que Luke y passe aussi. La brune avait envie de lui crier que tout ça c’était faux, qu’il disait n’importe quoi. Mais, elle se taisait, elle se retenait. Car lui dire tout ça revenait au même qu’avouer qu’elle n’en avait pas autant rien à foutre de lui qu’elle le prétendait. Alix ramena ses jambes contre son ventre jusqu’à pouvoir poser son menton au-dessus de la couverture qui couvrait ses genoux. Elle ferma les yeux quelques secondes afin de pouvoir faire le vide dans sa tête et réussir à garder un visage impassible.

- Je ne sais pas.

C'est vrai, la jeune adolescente n'avait pas encore décidé du jour précis de son départ. Jusqu'à maintenant, elle avait toujours attendu d'être un peu plus en forme, mais en voyant l'état des autres, elle se rendait compte que personnellement, elle s'en sortait pas si mal. En fait, en restant davantage ici, elle risquait plutôt d'empirer son état avec toutes les maladies qui traînaient entre ces anciens captifs. Il est plus que probable, qu'un matin, elle se réveille avec la décision de se casser et elle le fera. Oui, c'était sans doute ce qui allait se passer, comme ça pouvait être n'importe quel jour, ça pourrait être demain comme ça pourrait être dans une semaine.

A côté d'elle, elle sentait Luke s'agiter, mais elle n'y prêtait pas plus attention que cela, trop occupée par ses propres pensées. Par contre, lorsqu'il se releva, elle se rendit compte qu'il n'était pas dans son état normal.

- Ok.

Se contenta-t-elle de lui répondre malgré tout. De toute façon, il était déjà partit. Alix ne cherchait même pas à comprendre ce qui se trottait dans la tête de Luke. Ce dernier, ne cessait de se comporter étrangement alors à force on n'en tient plus rigueur, surtout qu'à la base Alixen n'est pas du genre à se préoccuper de ce genre de choses.

Plus les minutes s'écoulaient, plus Alixen devinait qu'il se passait quelque chose de pas normal. Ca ne prend pas autant de temps pour aller pisser normalement, surtout pour un mec… Soit, il l'a délibérément plantée là, soit il lui était arrivé quelque chose. Alors qu'elle allait machinalement éliminer la dernière possibilité, Alix se remémora des paroles de Luke : « Je suis dans le même état qu'eux, si ce n'est pas pire... Si je pars seul, je me donne même pas deux jours. Et encore, je suis optimiste. ». Il faisait nuit, il faisait froid, il était parti sans même emporter quelque chose pour se défendre au cas-où. Il n'en fallut pas plus pour enfin faire réagir Alix.

- Putin, mais qu'est-ce qu'il est con ! Fait chier !

Elle se releva précipitamment, faisant tomber par la même occasion la couverture au sol. Le froid vint directement l'agresser, lui faisant claquer des dents. Cependant, elle n'avait pas le temps de se les geler sur place, après avoir récupéré son pied de biche, qu'elle avait auparavant minutieusement caché au pied de la cabane, en prévision de son potentiel départ, elle passa rapidement devant les deux hommes qui étaient occupés à monter la garde, sans même leur décocher un regard, pas un signe, rien. De toute façon, ils avaient tous l'habitude depuis le temps. Alixen se comportait comme ça avec à peu près tout le monde sauf deux trois exceptions. La brune emprunta donc la direction par laquelle elle avait vu Luke passé par contre rapidement elle du se diriger complètement au pif, marcher au petit bonheur la chance pour retrouver Luke dans toute cette pénombre. Resserrant ses doigts fins autour du pied de biche, les oreilles aux aguets, un léger murmure parvint jusqu'à ses oreilles. Tellement léger qu'elle ne saurait dire s'il s'agissait d'un grognement lointain d'un rôdeur ou s'il agissait effectivement d'un murmure humain tout près de la position à laquelle elle se trouvait. La brune marchait précautionneusement vers l'origine du bruit, prête à faire avaler ses dents à un zombie si jamais elle en croisait un. Après avoir fait quelques pas seulement, son pied rencontra un obstacle, elle baissa les yeux et il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte qu'il agissait de Luke. Un peu plus et elle lui marchait dessus.

- Luke ?!

Une fois la surprise passée, elle s'agenouilla rapidement à ses côtés, posant au sol, ce qui lui servait d'arme après avoir vérifié aux alentours qu'il n'y avait pas de zombies qui pourraient potentiellement les déranger. Etant assurée, qu'ils étaient tranquilles, pour l'instant du moins, elle porta toute son attention sur le brun. Il était vraiment en piteux état. Elle ne l'avait jamais vu comme ça. Là, cette fois-ci, elle ne pouvait pas se voiler la face, Luke n'allait vraiment pas bien. A un point, où elle savait très bien que ce n'était même pas la peine de lui demander si ça allait.

- Hey, reste avec moi, ok ?!

« Ne meurs pas, ne me laisse pas toute seule. ». Ces mots qu'elle avait prononcés à la mort de son père surgirent soudainement dans sa mémoire. Dès lors, ses mains commencèrent à trembler. Mais aussitôt, elle secouât vivement la tête afin d'empêcher le souvenir de la mort de son père la hanter, afin d'empêcher son cerveau d'assimiler la scène actuelle avec cette perte.Luke n'allait pas mourir, non, enfin si peut-être si elle ne se dépêchait pas de faire quelque chose. Sans même se poser de question, elle retira son gilet polaire afin de recouvrir Luke avec pour lui éviter l'hypothermie. Manquerait plus que ça… Elle était désormais en tee-shirt, se les caillait comme pas possible, mais elle s'en foutait pas mal sur le moment. Pour une fois elle ne planait pas sa petite personne en premier. Avec une délicatesse dont elle pensait ne plus être capable depuis bien longtemps, elle prit doucement la tête du brun pour la placer sur ses cuisses afin de lui éviter un maximum de contact avec le sol gelé. L'idéal serait de réussir à l'amener jusqu'à la cabane ou bien d'aller chercher de l'aide. Cependant, ces deux options n'étaient pas si aisée que cela. Pour la première, il fallait absolument qu'il arrive à marcher un minimum car le porter n'était pas une chose envisageable pour Alix, elle était loin d'en avoir la force et pour l'instant, elle n'avait aucune idée s'il était capable de se lever, même avec son aide. Puis pour la deuxième option, elle ne pouvait pas se permettre de le laisser tout seul, dans l'état dans lequel, il était. Même en courant le plus vite possible, ils n'étaient pas à l'abri qu'un rôdeur débarque entre-temps et n'en fasse qu'une bouchée de Luke. Et ce n'était même pas la peine de penser à crier à l'aide, au risque de rameuter tous les zombaques du coin, chose qui n'améliorerait en rien leur situation. En clair, elle était coincée avec lui et tout reposait sur ses épaules. S'il s'agirait de quelqu'un d'autre que Luke, elle se serait direct cassée, laissant la personne seule face à une mort certaine, sans même un regard en arrière, ne pensant qu'à sa propre survie. Chacun pour soi, les autres, elle en avait rien à foutre. C'était devenu son mode de survie. Mais avec lui, c'était différent, elle ne pouvait pas agir comme ça.

Alixen disposait de compétences pour livrer aux gens un minimum de soins, ayant même connaissance des gestes des premiers secours. Combien de fois, elle avait assisté sa mère quand les gens du coin venaient la voir, car ils n'avaient pas assez d'argent pour payer un médecin ou aller à l'hôpital ?  Combien de fois, au début de l'épidémie, la brune avait-elle aidé toute seule - car sa mère les avaient abandonnés elle et son père il y a bien longtemps - des survivants qui étaient venus trouver refuge dans la paroisse de son père ? Pourtant, là, elle se sentait complètement démunie. Son esprit était complètement embrouillé alors qu'elle livrait un vrai combat intérieur pour éviter à ses souvenirs de la submerger entièrement. C'était absolument pour cette raison, qu'elle évitait au maximum de se rapprocher des survivants. Pour éviter toute cette souffrance, pour chasser cette peur de perdre. Elle n'arrivait même plus à se souvenir si devait absolument tout faire pour que Luke reste éveillé afin que son état n'empire pas ou si elle pouvait tranquillement le laisser perdre conscience. Tout se mélangeait dans sa tête et elle détestait cela. C'est comme si elle ne servait absolument à rien. Puis merde, qu'est-ce qu'il a foutu aussi ? Cependant, elle refusait de rester-là complètement impuissante, comme quand son père s'est fait tirer dessus. Si cela se trouve si elle aurait eu le courage qu'elle avait maintenant, elle aurait pu éviter cela. En fait, c'est même fort probable. Soit, elle aurait réussit à sauver son père, soit ils se seraient fait tuer tous les deux.

- Pour ta gouverne, les 72 vierges qui t’attendent au paradis, ça n’existe absolument pas. Alors, soit pas si pressé.

L’air de rien, ça lui demandait beaucoup de réussir à faire encore un peu d’humour et encore le ton n'y était pas, sa voix était complètement terne. Mais c’est sans doute ce qui marchera le mieux, pour le tenir éveillé. S’emmurer dans un silence ne servirait absolument à rien. Doucement, elle posa sa main sur le front de Luke pour vérifier s’il n’avait pas de fièvre.

   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Mar 19 Jan - 23:44

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 
Il la voyait cette silhouette sombre et menaçante se rapprocher de lui à grand pas, sans pour autant parvenir à l'identifier entièrement... S'agissait-il d'un nouveau zombie, d'un cannibale ? Si tel était le cas, Luke ne pouvait pas rester ici immobile, il devait se sortir de là avant qu'il ne soit trop tard. Seulement... Il n'arrivait pas. C'était trop dur. Il n'arrivait même plus à bouger ne serait-ce qu'un petit doigt, alors terrasser un nouveau zombie ou fuir un type armé était chose improbable. Fermant calmement les yeux en se disant que cela serait moins effrayant ainsi, moins douloureux, il fronça légèrement les sourcils en entendant une voix s'élever jusqu'à ses oreilles. Plus un écho qu'une réelle voix, Luke se força de nouveau à y croire en cette possibilité de survie, car cette voix lui était familière. Il ne comprenait qu'un mot sur deux et pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'être rassuré, car quelqu'un l'avait retrouvé. Quelqu'un était à ses côtés. Ses prières avaient finalement été entendues. Une douce chaleur venue lui réchauffer un côté du visage, provocant chez le garçon un faible frisson. Sa tête ne traînait plus sur ce sol froid et poudreux, c'était beaucoup plus doux, beaucoup plus agréable. Jamais il n'aurait pensé pouvoir être aussi heureux de ressentir ne serait-ce qu'une minuscule parcelle de chaleur contre sa peau glaciale, ni même sur ses oreilles dont la couleur avait viré au rouge écarlate en moins de quelques minutes d'inactivité. Il pouvait la reconnaître maintenant, Alix. Ça n'avait aucun doute, il n'avait même pas eu besoin d'ouvrir les yeux pour le savoir. Qui d'autre aurait pu lui sortir un truc aussi décalé dans une situation aussi catastrophique ? Personne, à part Alixen. C'était ce qui faisait d'elle quelqu'un d'unique à ses yeux. Mollement, Luke vint remuer la tête pour laisser un  rire fluet s'échapper de ses lèvres : « Je savais bien que ça semblait trop beau pour être vrai... putin... Et dire que j'ai failli y croire... Mais entre nous... Une seule me suffirait amplement...» Se forçat-t-il de lui répondre avant de reperdre ce sourire pourtant si sincère.

Il fallait bouger. C'était maintenant ou jamais. Il ne pouvait pas prendre le risque de rester ici et mettre en danger Alix à cause de sa faiblesse. Posant ses deux paumes sur le sol pour tenter de pousser de ses bras tremblants le sol dans l'espoir de se redresser, Luke ne fit que s'épuiser davantage, retombant quasi instantanément sur les cuisses d'Alixen. « Fait... chier... » Soupira-t-il bruyamment avant de s'écrouler de nouveau sur les cuisses de la brune, la deuxième tentative étant aussi fructueuse que la première. « J'arrive pas.. » reprit-t-il avec une pointe de panique dans la voix, sans avoir la force de relever la tête pour s'adresser à elle dans les yeux. « J'y arriverai pas Alix... Je sens plus mes jambes. J'ai pas la force. Laisse moi là, va pas choper la crève putin... Ça sert à rien, tu l'as dit toi-même... » Ses paroles étaient lentes, détachées et donnaient l'impression que chacun de ses mots sonnaient comme le dernier. Il rencontrait autant de difficulté à s'exprimer qu'à réfléchir, tout était fastidieux et pourtant il s'efforçait de rester éveillé, pour elle. Ne voulant pas inquiéter Alix plus qu'elle ne l'était déjà. Car oui, Luke était conscient que si elle était venue jusqu'ici, sans qu'il ne lui demande quoi que ce soit, cela signifiait qu'elle se faisait du soucis pour lui, ou du moins c'est ce qu'il aimait à croire. Malheureusement et si sa déduction se révélait être juste, elle n'accepterait pas de le laisser ici, seul. Aussi se devait-il de trouver une solution, sinon ils allaient finir par y rester tous les deux avec ses conneries et cela était hors de question. Jamais Luke n’accepterait de faire mourir des gens avec lui, pas à cause d'une de ses nombreuses erreurs. Refermant doucement les yeux pour essayer de se concentrer un maximum, il expira avec lenteur tout l'air chaud de ses poumons contre ses cuisses. « Ok... » Finit-il par ajouter calmement, comme s'il avait réussi à trouver une certaine sérénité par ce simple moment de méditation «... Prends le zombie. Que j'ai tué. Derrière moi. Et met le... Sur moi. Ça suffira le temps que tu ailles les chercher... Ok ? Je t'attends là... Avec du renfort »  D'un fin sourire, il venu terminer son idée, bien trop vidé de son énergie pour continuer à parler ou même à lutter contre le sommeil. Il voulait juste se reposer cinq petites minutes... Promis, rien que cinq minutes de plus. « Ça va aller Alix... Ça va aller... » Ultime parole avant que sa tête ne se repose lourdement sur ses jambes, effaçant par la même occasion le petit sourire qui s'était de nouveau dessiné sur ses lèvres quelques secondes auparavant. Plus que pour la rassurer elle-même, Luke essayait de se convaincre intérieurement que les choses allaient finir par s'arranger. Se dire qu'il n'allait tout simplement pas y rester bêtement, pas après tout ce qu'il avait pu traverser. Ce n'était pas juste, il ne pouvait tout simplement pas se transformer ici, pas à côté de tous ses survivants avec lesquels il avait partagé ces moments plus qu'éprouvants dans les cages. Il ne pouvait pas et savait qu'Alix ne laisserait pas une telle chose se produire... Il en était convaincu. Mourir de la main de la brune n'était pas une si mauvaise fin en soit, même si Luke se doutait bien que cela serait bien plus facile pour lui que pour elle. Si les rôles étaient inversés, il ne serait pas sûr de pouvoir le faire lui : la tuer avant qu'elle ne se transforme. Heureusement, c'était lui qui était dans une mauvaise passe, pour une fois, il avait le beau rôle : celui d'attendre.

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Ven 22 Jan - 19:26

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen

La réponse de Luke avait réussi à arracher un sourire à Alix. Toujours fidèle à lui-même, même dans les pires instants. Au moins, elle avait réussi à le faire rire, c'était déjà ça de gagné. Et cela avait eu le mérite, de le faire réagir un peu plus. Mais son léger sourire et ses espoirs s'écroulèrent aussitôt lorsqu'elle assista impuissante à sa tentative de se relever. Pour cesser la torture, elle posa ses mains sur ses maigres épaules. Pas la peine qu'il s'épuise davantage. Oui, elle avait pleinement conscience de ce qu'elle lui avait dit plus tôt. Cependant, tout ce qu'elle avait pu lui dire, ne le concernait en aucun cas.

- Ce n'est pas du tout la même chose.

Articulât-elle difficilement entre ses dents. Elle avait complètement du mal à gérer cette situation. Réveillant une certaine peur en elle. Une peur qu'elle ne pensait jamais ressentir à nouveau. Rien qu'en écoutant Luke, elle avait l'impression qu'il pouvait y passer d'un moment ou à un autre. Pourquoi avait-il fallu, qu'il aille pisser, hein ? Etait-il vraiment aller pisser, à la base, d'ailleurs ? Rien de tout ça, ne serait arrivé s'il était resté avec elle sous la couverture, en train de se chamailler.

Pourquoi le fait qu'il lui dise que ça allait aller, ne la rassurait pas du tout ? Ces mots… C'est le genre de trucs que tu sors quand tu sais que tu ne vas pas bien mais que tu veux rassurer la personne qui est à tes côtés. C'est du pur pipeau. Alix n'était pas assez naïve pour y croire. Franchement, au départ, elle avait la ferme attention de ne pas bouger d'ici. Même avec l'idée bien qu'intelligente de Luke. Cependant, là, en le voyant peu à peu perdre conscience, elle comprit qu'elle n'avait pas le choix si elle voulait qu'il ait une chance de survivre.

- Putin.

Remontant ses mains qui étaient posées sur les épaules de Luke, vers le visage de ce dernier, elle redéposa celui-ci au sol. Après avoir repéré le cadavre de zombie dont il parlait, elle se releva rapidement et avec difficulté le fit trainer jusqu'au garçon afin de le recouvrir. Pour une dernière touche de sécurité, elle prit son pied de biche et le plaça dans l'une des mains du brun. Pas certain qu'il arrive à s'en servir si besoin est, mais c'est-on jamais, c'était déjà ça et ça la rassurait qu'il l'ait. Sans perdre une minute de plus, elle se mit à courir le plus rapidement possible même s'il ne lui fallut pas bien longtemps pour avoir l'impression que ses jambes allaient lâcher si elle continuait sur cette cadence. Mais elle continuait jusqu'à apercevoir les deux hommes qui montaient la garde et leur expliqua rapidement la situation. Cependant, ils ne semblaient pas la croire, suspectant une mauvaise blague des deux gamins ou plus précisément de la brune.

- Putin, mais c'est pas une blague merde ! J'ai pas que ça à foutre ! Comme si j'allais me trimballer comme ça en tee-shirt juste pour le fun ! Magnez vos putins de gros culs sinon je vous jure que j'ameute tous les rôdeurs du coin pour qu'il viennes vous bouffer vous et tous les survivants à la noix qui se trouvent dans la cabane !
- T'as pas intérêt à que ce soit un de tes tours, sale morveuse ! Toi tu restes, ici.

Après avoir ordonné à l'autre survivant de rester à monter la garde devant la cabane, il empoigna brutalement Alix par le bras jusqu'à l'endroit où se trouvait Luke. En temps normal, elle ne l'aurait jamais toléré et il aurait payé très cher, mais là elle ne pouvait pas se permettre de faire toute une scène, ce con lui avait déjà fait perdre un temps précieux. Tout ce temps qu'elle avait gagné en courant elle l'avait perdu à cause de cet idiot. Une fois arrivés au pied de Luke, il fut bien obligé d'admettre qu'elle n'avait pas menti et se trouvant bien con, surement. A deux, ils se mirent à porter Luke jusqu'à la cabane.

- C'est bon, tu peux disposer.

Pas un merci, rien du tout. Et puis quoi encore ? Ils étaient arrivés à l'intérieur, plaçant Luke dans un coin de façon à être un minimum tranquille et pas collé aux autres. Elle n'avait plus besoin du garde, qui n'était bon qu'à monter la garde justement. Ce dernier repartit à son poste, Alix avec un rapide coup d'oeil derrière remarque quelques têtes levées surement piquées par la curiosité.

- Qu'est-ce que vous regardez ?! Couchez-vous sinon j'vous assomme moi-même !

C'est pas vrai ! Même si elle se doutait bien qu'ils ne voyaient pas grand chose tellement la cabane était plongé dans le noir et la distance qui les séparaient, ça l'agaçait. Après, ils allaient se plaindre qu'ils étaient fatigués, qu'ils ne se sentaient pas bien, patati, patata… Leur tournant le dos directement, elle prit sa couverture -car celle de Luke était toujours dehors à l'air glacial et du coup ne servait plus à rien- et la disposa sur eux, se collant par la même occasion à lui pour qu'il puisse avoir un maximum de chaleur. Sa tête placée pas loin de la sienne, elle fut rassurée lorsque le souffle du brun vint lui chatouiller son oreille. Il était encore vivant.

- Luke ? Faut que tu boives.

Le faisant relever quelque peu, elle plaça son pouce juste au-dessus du menton de Luke, en dessous de sa lèvre inférieure afin de lui faire ouvrir un peu plus sa bouche et porta sa petite bouteille d'eau à ses lèvres, l'inclinant légèrement afin que seulement un minuscule filet d'eau se déverse. Rien de trop brutal pour ne pas risquer qu'il ne s'étouffe et qu'il puisse revenir à lui lentement.
   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Mar 2 Fév - 21:36

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 

Tout semblait soudainement si calme, si vide. C'était à la fois inquiétant et reposant, comme si on lui permettait, enfin, de prendre un peu de repos. Ne serait-ce que quelques instants, sans savoir s'il allait pourvoir se réveiller un jour ou l'autre. Le corps du rôdeur allongé sur lui dégageait de nouveau une odeur nauséabonde et pourtant, jamais Luke n'avait été aussi soulagé en sentant le sang froid d'une de ces choses s'inséminer à travers ses vêtements. Luke aurait aimé pouvoir rester ainsi, il n'en pouvait plus de se battre pour rien, jour à après jour sans avoir de but précis hormis celui de survivre. Malheureusement ce moment de calme fut de courte durée et très vite, Luke se senti comme soulevé par une force bien surprenante, une force qui dépassait de loin celle d'Alix. Obligé de remettre les pieds au sol pour marcher, il se contenta de s'accrocher maladroitement aux personnes présentes à côté de lui sans savoir s'ils s'agissait d'amis ou d'ennemis. Luke était dans le flou le plus total et leurs lèvres dansaient à une vitesse si fulgurante qu'il n'en comprenait pas l'origine du conflit qui semblait s'être déclenché entre eux. Même si, encore une fois, il devait en être la cause. Luke n'en avait fait qu'à sa tête en voulant s'éloigner et une fois de plus avait merdé. Une chance que cette fois-ci, personne ne soit résigné à payer pour sa connerie, pas même-lui, grâce à Alix. S'appuyant un peu plus sur la brune pour ne pas perdre équilibre quand l'homme les abandonna aux abords de la cabane, Luke n'osa même pas la regarder en face, bien trop honteux au vu de la tournure qu'avait pris la situation. En plus de ne pas avoir la force de remonter son visage vers elle, il ne se sentait pas de taille à affronter ses possibles regards incendiaires. Pas encore. Doucement, les deux jeunes s'installèrent dans l'abri de fortune et c'est lourdement que Luke venu s’asseoir dans un coin à l’écart de la foule, toujours guidé par Alix. Lâchant finalement le pied de biche qu'il avait solidement empoigné durant le trajet du retour, Luke se laissa peu à peu basculer en arrière pour laisser reposer sa tête contre le sol. A ce moment précis, il aurait aimé pouvoir disparaître, prenant un peu plus conscience de ce qu'il venait de se passer. Malheureusement c'était impossible, alors il usa de la technique des autruches. Fermant les yeux dans l'espoir peut-être qu'Alix ne l’aperçoive plus, il resta immobile plusieurs minutes, toussant légèrement par moment.

Son corps tremblait bien moins depuis qu'ils étaient rentrés se mettre à l'abri et ses doigts reprenaient peu à peu une couleur rosâtre, ce qui était en soi plutôt bon signe. Seul son mal de crâne semblait persister. « Luke ? Faut que tu boives. »  Bien forcé d'ouvrir les yeux, Luke releva instinctivement sa main droite, pour y déposer trois de ses doigts contre la main d'Alix qui tenait la bouteille. Sa gorge était terriblement sèche et brûlait un peu plus à mesure où le filet d'eau coulait le long de sa trachée déjà suffisamment irritée. Repoussant mollement la main d'Alix pour tourner son visage le plus loin possible d'elle, il se mit à tousser bruyamment, se doutant qu'un tel boucan allait éveiller des craintes chez certains survivants. Mais Luke n'était pas contaminé, il n'allait pas se relever pour s'attaquer à eux. Il était juste... Épuisé. « Ils... Ils, nous regarde encore.... ? Ils... savent que c'est... Moi ? »  articula-t-il difficilement en tentant de trouver ses propres réponses en redressant légèrement la tête. Savoir ce que les gens pensaient de lui l'inquiétait beaucoup plus que son propre état. Pour quoi allait-il passer après ça ? Ça ne lui ressemblait pas, ou plutôt, ça ne ressemblait en rien au Luke qu'il se forçait d'être jour après jour. Luke était fort et ce, depuis le premier jour. Il était fort... Alors pourquoi... Pourquoi finissait-il toujours ainsi ? A moitié crevé avec quelqu'un pour prendre soin de lui ? Au pied du mur, il était impossible de se mentir à soi-même : Luke était un boulet. « Je suis désolé » , ces mots s'échappèrent de ses lèvres comme un murmure fantôme dans une intonation tremblante. C'était la première fois qu'il s'excusait auprès d'Alix et jamais Luke ne s'était senti aussi inférieur à elle. Nombreux étaient les défis qu'ils s'étaient lancés pour savoir qui des deux étaient le meilleur et même si cela avait toujours été une évidence aux yeux de Luke, à présent cela devait également l'être pour Alix. Basculant à nouveau tout son buste en arrière, Luke redevint tout aussi immobile qu'au début. Seule sa cage thoracique se soulevant au rythme de sa respiration pouvait indiquer à Alix qu'il était encore bel et bien en vie.

Malgré l’épaisse couverture qui recouvrait leur corps, la chaleur semblait toujours s'y échapper. Les frissons s'enchaînaient et sa tête - plus lourde que jamais - lui donnait la désagréable impression d'être ballotté dans tous les sens comme un vulgaire légume. « On... Est pas obligé de rester avec eux... Si tu veux pas... T'as juste à me le dire. Je te ralentirai pas... J't'le promet. »  Si elle lui demandait de choisir, Luke prendrait la bonne décision, il en était certain. Même s'il appréciait Sam, Amethyste et bien d'autres. Comparé à Alix, il ne les connaissait pas autant, il n'avait pas partagé autant de choses. Ça ne serait pas facile, mais au bout du compte il le ferait quand même. Parce qu'Alix était l'une de ses rares amies en qui il pouvait avoir confiance et la laisser parcourir seule les Etats-Unis le rendrait malade. « Mais... Me laisse pas derrière. »  Luke avait déjà perdu Abbygail, ses frères, Maebh, Lenny... Il ne pouvait pas en plus la perdre elle. Pas après l'avoir retrouvé sur un coup de chance. Tournant enfin la tête dans sa direction pour y déposer son regard fatigué dans le sien, il resta quelques secondes à l'observer, en silence. Réfléchissant soigneusement à ses derniers mots, sans savoir s'il devait réellement en rajouter une couche au risque de paraître ridicule. Mais ne l'était-il pas déjà ? Oui... Il n'avait plus rien à perdre et dans le pire des cas, il ne s'en souviendrait peut-être même pas demain en détails alors... « M'abandonne pas... » lâcha-t-il dans un nouveau murmure, refermant doucement les yeux à la recherche de repos. 

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Mer 10 Fév - 1:01

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen

L’état de Luke ne faisait qu’inquiéter Alixen. Cependant, il commençait à aller légèrement mieux ce qui la rassurait même si ce n’était pas encore ça. Il allait s’en sortir à condition à ce qu’il reste ici à l’abri pendant un certain temps et qu’il n’aille pas s’amuser à sortir dehors alors qu’il pleut des cordes. Son regard remonta vers celui de Luke lorsqu’il déposa ses doigts sur sa main. Elle était contente de voir qu’il réagissait et ne se contentait pas de rester amorphe. Mais son inquiétude revint aussitôt lorsqu’il se mit à tousser bruyamment. Alors qu’elle déposait sa bouteille, elle releva rapidement son visage, fronçant des sourcils, face aux questions de Luke. Sérieusement ? Il trouvait encore le moyen de s’inquiéter de l’opinion des autres, dans son état ?

- Luke, on s'en fous des… Non. Non, ils ne savent pas que c'est toi. Et je ne pense pas qu'ils nous regardent encore. J'ai été plutôt convaincante sur le sujet. Ils ont bien intérêt à s'occuper de leurs oignons. Par contre, demain ça sera surement autre chose. Je te parie un biscuit qu'ils voudront savoir qui a eu ce privilège d'être aux petits soins de l'affreuse Alixen.

Elle soupira. Alix s'était abstenu alors qu'elle s'était lancée pour rabaisser les autres, encore une fois, cependant, elle finit bien vite par répondre à Luke. La brune avait bien conscience de ce que pensait la majorité d'elle, mais elle s'en plaignait pas bien au contraire, elle entretenait cette réputation parfaitement. Sauf auprès de quelques personnes comme Sam par exemple, avec qui elle jouait un double-jeu, depuis sa rencontre dans les cages, elle utilisait la gentillesse et la naïveté de la jeune femme pour que cette dernière lui passe de la nourriture par exemple. Enfin ça, elle l'avait surtout fait lors de leur captivité, maintenant elle le faisait beaucoup moins, voire plus du tout. Alixen participait aux missions d'excursions pour aller chercher de quoi nourrir tout le monde alors avoir la ration de Sam n'avait plus aucun intérêt maintenant qu'elle pouvait choper un peu plus de nourriture pour elle-même discrètement. Ce n'était pas pour autant qu'elle mangeait plus que les autres. Non, depuis le début elle stockait et préparait des provisions jusqu'à ce qu'elle puisse se casser de là. Le tout caché dans son sac à dos merveilleusement bien caché quelque part dans un arbre.

Le murmure du Luke parvint aux oreilles de la brune, cependant elle ne releva pas. Elle se taisait sinon elle savait très bien qu'elle allait lui gueuler dessus. il avait bien raison d'être désolé, tiens. Regardez dans quel état il était à cause de ses conneries. Elle aura tout le temps de l'incendier quand il ira mieux. Mais les paroles qui suivirent amenuisait son envie de le sermonner. Ca elle ne s'y attendait pas. Ses paroles contrastaient clairement avec ce qu'il lui avait fait comprendre plus tôt. C'est pour cela qu'elle ne lui répondit pas pour le moment, se contentant de poser son regard interrogateur sur lui alors qu'il l'observait. Cependant, ses dernières paroles manquèrent de l'achever. Heureusement, Luke choisit de refermer ses yeux juste après, ne remarquant pas son trouble, enfin elle espérait. Alixen baissa la tête, resserrant ses poings.

- Je croyais que tu voulais rester avec les autres… Que tu ne voulais plus fuir, que ça ne servait à rien, tout ça…

C'est ce qu'il avait dit. Et bizarrement, elle s'était rapidement faite à l'idée qu'il ne voudrait pas l'accompagner et qu'elle devrait faire son petit chemin toute seule, même si elle avait été déçue de l'apprendre. Car après tout, c'est ce qu'il y avait de plus simple. Voyager toute seule, sans avoir à se soucier d'une autre personne. Ne pas avoir de talon d'Achille. Mais maintenant qu'il avait changé d'avis… Pourquoi voulait-il maintenant venir avec elle ? Tout à l'heure, ils s'étaient disputés tout deux à cause de ce sujet, justement. Cette optique différente. L'un voulant rester avec les autres, l'autre voulant se tirer de là le plus vite possible.

Ce n'était pas que l'idée de partir avec lui ne l'enchantait pas. Non, l'idée de partir, de redevenir des compagnons de route, comme avant, lui plaisait bien. Lui plaisait trop. C'était bien là où résidait le problème. Mais elle n'avait pas envie de penser à tout ça maintenant. Ils n'avaient pas à parler de tout cela maintenant. Il avait vraiment choisi le pire moment. C'était bien injuste qu'il lui fasse de telles requêtes alors qu'il était dans cet état. Et pourtant…

- Ok.

La réponse s'était échappée de ses lèvres, contredisant avec tout ce que son esprit lui disait. Alix releva son visage vers le sien. Sur le moment, elle voulait vraiment partir avec lui. Mais elle ne prenait pas non plus le risque de le lui promettre. La brune pouvait user de divers et de nombreux mensonges, mais les promesses généralement, elle les tenait. Intérieurement, elle se connaissait même si pour l'instant, elle ne voulait pas y penser. La brune ne voulait pas l'abandonner, vraiment pas. Elle savait ce que ça faisait d'être abandonné. Même avant l'épidémie, surtout avant l'épidémie. Sa mère, lui avait tant fait de mal à elle et à son père lorsqu'elle les avait quittés tous les deux. Elle était jeune à ce moment, mais elle s'en souviendra toujours de ce sentiment douloureux. Sentiment qui s'est ravivé lors de la mort de son père. Chose qu'elle ne voulait plus revivre et c'est pour cela qu'elle se braquait devant chaque personne qu'elle croisait, se montrant exécrable devant chacun d'eux pour que les gens la détestent et par conséquent qu'elle les déteste aussi. Prendre aucun risque de s'attacher, pour ne plus prendre le risque de perdre à nouveau.
   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Mar 16 Fév - 14:19

Tendre Nuitée, jamais à tes côtés
feat. Alixen & Luke


   grande icone  grande icone
 
Même les plus curieux des survivants encore réveillés ne semblaient donc plus s’intéresser à eux. C'était du moins ce que Luke avait pu comprendre du flot de paroles qui s'était soudainement échappé d'entre les dents serrées d'Alixen. Était-elle seulement énervée à cause de lui ? De par son comportement une fois de plus irresponsable à souhait ? Sans doute... Qui ne finissait pas par s'énerver contre lui et son caractère si particulièrement agaçant ? Ne répondant pas immédiatement à ses paroles, laissant plusieurs secondes s'écouler entre leurs échanges comme pour prendre suffisamment de recul sur la question pour préparer sa phrase correctement, Luke finit par lâcher un soupire de désespoir. Au vu de son état, il savait pertinemment que s'il se lançait directement dans de grandes explications comme il avait l'habitude de le faire, celles-ci risquaient d'être incompréhensible et le brun ne voulait pas l'énerver plus qu'elle ne l'était déjà, par sa faute. Mieux fallait-il privilégier le simple et surtout le court. « Tant mieux... C'est bien, c'est... Bien... » Rouvrant les yeux pour venir poser son regard mi-clos et rempli de culpabilité dans celui d'Alix, Luke laissa un sourire timide étirer maigrement ses lèvres : « Pas si affreuse que ça, finalement... » la charia-t-il tendrement avant de laisser un petit rire cristallin s'échapper de ses lèvres. Alixen avait beau se faire passer pour la méchante la plupart du temps, il était difficile dans cette histoire de la caractériser comme tel. Pas après tout ce qu'elle venait de faire pour un survivant autre que sa propre petite personne. Luke devait être une des rares personnes à avoir la chance de la côtoyer ainsi et d'un sens ça lui convenait bien. Ça lui faisait plaisir, ainsi il se sentait... Privilégié. « Je tiens le pari... Et je prépare, mon Oreo. Si je crève pas dans la nuit, bien sûr... Sinon, j'suppose que t'auras gagné d'office. » Une sourire sincère venu habiller son visage, quoi que bien vite amoindrit par la fatigue et la douleur qui se faisaient de plus en plus ressentir.

« Je croyais que tu voulais rester avec les autres… Que tu ne voulais plus fuir, que ça ne servait à rien, tout ça… » Arriva alors le sujet fâcheux, celui qu'ils avaient pourtant pris soin d'éviter jusque là, sachant pertinemment qu'aucun des deux ne tomberaient d'accord sur le même avis. Prendre la décision de partir ou non. Abandonner les autres survivants pour repartir sur les routes en binôme ou prendre le risque de s'installer avec cette grande communauté quoi que légèrement affaiblit par les événements récents. Telle était la question qui subsistait encore et toujours dans son esprit épuisé. Tournant doucement la tête en direction d'Alixen qui semblait plus tendue que jamais, il n'osa pas lui répondre sur le coup. Préférant de loin la laisser terminer que la couper dans ses paroles. C'était plutôt étrange. Jamais Luke ne l'avait vu aussi... Émotive et cela le mettait dans une position inconfortable. Comme s'il découvrait une facette d'Alixen qu'il n'aurait jamais imaginé exister et devant ce nouveau personnage, Luke ne savait plus comment réagir. Comment bien réagir. « Alixen.. » murmura-t-il doucement dans l'espoir d'attirer son attention subtilement, sans la bousculer. Avec lenteur, sa main venue se glisser jusqu'au poing serré de la brune, se frayant un chemin maladroit jusqu'à celui-ci pour venir l'englober discrètement quelques secondes, sans doute dans le but de la rassurer, de lui faire comprendre par des gestes qu'il voulait qu'elle se détende. Que cela ne servait à rien de se mettre dans un tel état. Son pouce caressa doucement le dessus de sa main avant de lâcher prise, brisant le contact qu'il venait tout juste de créer. Malgré tout, elle n'avait pas faux. Luke lui avait bien fait comprendre qu'il en avait marre de courir. Seulement... C'était plus compliqué que ça... Laissant son regard vide se perdre sur le plafond, Luke se questionnait silencieusement sur ces fameuses dernières paroles : « Oui... Peut-être... J'en sais rien... J'ai jamais su... » Pouvait-il juste continuer de mentir ? Etait-il réellement crédible dans le rôle du survivant qui savait exactement ce qu'il était en train de faire ? Même si Luke aimait à croire que c'était bel et bien le cas, une fois au pied du mur, il lui était devenu réellement difficile de ne pas se rendre à l'évidence : il était perdu. Complètement perdu. Reportant sa main jusqu'à sa bouche, il laissa une petite crise de toux passer avant de reprendre difficilement son souffle. Comment pouvait-elle s'imaginer une seule seconde que Luke gérait la situation ? Il voulait partir avec elle, mais en était-il seulement capable ? L'incident qui venait de se passer le faisait douter. De lui, de ses capacités. Luke était inutile, la voilà la triste réalité. Fermant une nouvelle fois les yeux, pour éviter que les larmes qui lui étaient montés aux yeux ne soient trop visible, Luke venu se mordre nerveusement la lèvre inférieure. Tout l'épuisait. Il n'en pouvait plus de tout ça. Peut-être était-il ainsi à fleur à peau à cause de la fièvre qui ne semblait pas vouloir redescendre, ou encore par tout ce qu'ils venaient de traverser. La zone 51, la captivité... Dans tous les cas, Luke avait finit par pleurer devant Alixen, à sa plus grande honte. Lui qui s'était justement éclipsé pour éviter d'en arriver à de telle extrémité : « Je fais comme si... Je savais. Mais j'en sais rien Alix... Je sais pas ce qui est bon de faire ou pas...J'en sais rien... Je sais plus... » Sa voix s'était faite plus tremblante, plus saccadée et plus timide à mesure des mots qu'il prononçait. Le malaise l'envahissait un peu plus, le faisant regretter d'être allongé là aux côtés d'Alixen. Luke aurait voulu disparaître. Qu'Alixen fasse comme si de rien était et qu'elle ignore totalement ce qu'il disait, ce qu'il faisait ou même ce qu'il ressentait. Il voulait juste que tout cela cesse. Une bonne fois pour toute. Détournant la tête pour s'isoler du mieux possible, Luke se laissa peu à peu tomber dans un nouveau silence profond.

Quand Alixen acquiesça, Luke ne réagit pas. Sans doute car il n'arrivait même plus à faire le lien entre les paroles de la brune et ses propres interrogations. Ce qu'elle confirmait, il lui était impossible de le savoir, de le comprendre. Il avait froid et avait mal à la tête, c'était tout ce qu'il arrivait à comprendre sur l'instant. Rouvrant mollement les yeux et dans un ultime élan de motivation qui brûla ses dernières forces, Luke venu se redresser laborieusement, retirant douloureusement sa chemise ainsi que son t-shirt toujours imbibés du sang poisseux du rôdeur qu'il avait tué quelques minutes plus tôt. A peine sa peau fut-elle mise à nue que le froid mordant venu le faire frissonner comme jamais, mais étrangement Luke ne regretta en rien son acte. L'odeur dans laquelle il baignait depuis le début semblait disparaître peu à peu et rien que cela le faisait déjà se sentir un peu mieux. Il n'en pouvait plus de cette foutue puanteur si désagréable qui ne faisait qu’agresser un peu plus sa tête déjà suffisamment endolorie. C'est d'un mouvement maladroit et trop ambitieux dans son état qu'il lança ses affaires le plus loin possible d'eux avant de se laisser retomber lourdement en arrière, ses ados ne pouvant plus lui permettre de rester ainsi redressé.

« Faut qu'on se repose... » Finit-il par avouer dans un lourd soupire douloureux. « Reste pas là. Je veux pas... Te refiler ce que j'ai. On sait... Jamais. T'en as déjà fait assez. » Il ne manquerait plus que Luke transmette son virus à Alix pour le faire culpabiliser définitivement. Qu'il pouvait déjà s'en vouloir pour tout ce qui s'était produit cette nuit. S'il n'en avait pas fait qu'à sa tête et qu'il était resté sous la couette avec elle, tout cela ne se serait jamais produit. Surtout qu'au final, Luke n'avait pas pu éviter de pleurer devant elle. Tout cela n'avait donc servit à rien, la conclusion étant de toute manière exactement la même. Laissant sa tête basculer de son côté, il resta un long moment silencieusement à l'observer, accrochant une nouvelle fois son poignet comme pour l'empêcher de partir ce qui contredisait cruellement ce qu'il venait de lui dire. Pourtant, il devait juste lui exprimer une dernière chose, au cas où il n'en aurait pas l'occasion plus tard. « Alix... Merci... ». Pour l'avoir remmené ici vivant, pour avoir pris le temps de s'occuper de lui, pour réussir à le supporter malgré tout, pour essayer de comprendre ce qui se passait dans sa tête. Pour être là, à ses côtés tout simplement. Luke lui en devait une à présent... Laissant peu à peu ses doigts se défaire de l'emprise qu'il maintenait autour du poignet de la brune, Luke laissa ses paupières se fermer une nouvelle fois.

made by guerlain for bazzart

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Sam 5 Mar - 12:44

Tendre nuitée, jamais à tes côtés ΔLuke & Alixen

Alixen ne put s'empêcher de sourire légèrement lorsqu'il la charria gentiment. C'était bien un des seuls qui pouvait se permettre de dire cela, en le pensant réellement. Puis elle était contente de pouvoir entendre à nouveau rire dans l'état dans lequel il était. Étrangement, il n'avait rien de la petite nature qu'il était tout à l'heure lorsqu'il était en train de chouiner alors qu'elle s'était cognée à lui sans faire exprès. Tout à l'heure, il était limite en train de se plaindre qu'il allait crever pour une simple petite bosse tout au plus. Et désormais qu'il était plus près de la mort, Luke faisait preuve d'un peu plus de maturité. Mais ce n'était pas parce qu'elle le pensait, qu'elle allait le lui dire. Oh que non. Lix était moins affreuse avec Luke qu'avec les autres, certes mais pas au point de commencer à lui faire des compliments. Ce serait vraiment bizarre sinon.

- Attention à ce que tu dis. C'est d'un Oreo dont tu parles. Ce n'est pas rien. Je pourrais totalement tuer pour un Oreo !

Sur ces paroles, elle feint un visage totalement extasiée tout en terminant sa performance en mordillant sa lèvre et adressant un sourire mielleux au jeune garçon. La brune préférait prendre tout cela à la rigolade plutôt que de sombrer à nouveau dans ses pensées sombres en imaginant une seule seconde que son ami pouvait vraiment y passer durant la nuit.

Cependant, cet instant de légèreté s'envola bien rapidement lorsque Luke changea d'avis, lui confiant qu'il voulait rester à ses côtés. Et si d'un côté c'était ce qu'elle avait voulu, elle n'avait pu s'empêcher de remettre sur le tapis ce qu'il lui avait confié un peu plus tôt. Comme si elle avait besoin qu'il soit vraiment sûr de son choix, qu'il n'y ait aucun risque qu'il ne change d'avis une troisième fois. Pour être certaine qu'il ne l'abandonne pas en court de chemin à cause d'une soit disant mauvaise conscience et qu'il décide de rebrousser le chemin pour retourner dans cette cabane avec ces gens. C'était égoïste de penser ainsi, mais seul elle avait le droit d'abandonner quelqu'un et non le contraire. Ses pensées fulminantes se dissipèrent au moment même où elle sentit une douce caresse sur le dessus de sa main. Alix releva son regard perdu vers le sien. Seulement, elle n'était pas la seule à être perdue avec tout cela, Luke aussi l'était. Comment pouvait-elle réussir à le comprendre si lui non plus n'arrivait pas à déterminer lui-même ce qu'il voulait ? Toute cette indécision frustrait l'adolescente, mais elle ne dit rien, reposant tout cela sur le compte de la maladie.

Elle les avait entraperçus ses larmes surtout guidée par la voix de Luke. Mais Alixen fit comme si elle n'avait rien remarqué car cela la rendait incroyablement mal à l'aise. Elle n'avait aucune idée de comment elle devrait réagir devant ça. Evidemment, ce n'était pas la première fois qu'elle voyait quelqu'un pleurer mais d'habitude elle en avait rien à faire. Alors, la brune l'imita en tournant elle aussi la tête, profitant pour vérifier si les survivants se reposant dans cette pièce, l'avaient écouté et ainsi arrêter de reporter toutes leur attention sur les deux jeunes gens. Ils semblaient tous endormis. Il était temps ! Face au silence de Luke, Alix se demandait si lui aussi avait-il finit par s'endormir. Avait-il seulement entendu sa réponse ? Voulait-elle vraiment qu'il l'ait entendu ? C'était peut-être ça la vraie question. Elle qui n'était pas certaine à cent pour cent qu'il serait judicieux de le laisser l'accompagner.

Alix se retourna de nouveau vers lui, seulement au moment où il reprit la parole. Il avait raison, ils devaient se reposer, surtout lui. Elle, elle n'avait aucune idée de si elle était capable de le faire. D'arriver à s'endormir avec toutes ces interrogations qui lui prenaient la tête, et aussi avec un Luke plus que malade à ses côtés.

- Je crois qu'après m'être trimballée en tee-shirt dehors, j'en suis pas à ça de près…

Elle ne blâmait pas du tout Luke pour cela, mais plutôt les gardes qui n'avaient pas voulu la croire au départ. Deux ans, pour que l'un des deux bouge son gros cul… Oui, elle l'avait toujours en travers de la gorge. La brune qui à la base n'était déjà pas très cool avec eux, allait l'être encore moins. Ça c'était certain. Il en fallait peu pour la froisser la petite surtout dans un cas comme celui-là. Lorsque l'on se met à travers de son chemin alors qu'elle tente d'aider quelqu'un qu'elle apprécie.

Un léger sourire s'étira sur ses lèvres lorsque Luke la remercia. Au moment où les doigts de ce dernier s'éloignèrent presque aussitôt, elle les rattrapa. Alix devait juste lui demander quelque chose. Une dernière chose avant de le laisser s'endormir complètement. La jeune adolescente rapprocha un peu plus son visage pour être certaine qu'il l'entende.

- Promet-moi… Promet-moi que tu ne vas pas crever cette nuit.

C'était vraiment important pour elle. Elle avait besoin qui lui promette. Tout à l'heure, elle avait réussi à rire sur le sujet, mais en réalité elle ne pourrait l'endurer. La brune avait conscience que personne ne pouvait réellement promettre une telle chose. Que personne ne disposait tellement du choix de continuer à vivre ou de mourir dans un tel cas. Cependant, il y avait une différence entre se laisser mourir et se battre afin qu'une telle chose ne se produise pas. Puis ce serait vraiment con de mourir terrassé par la fièvre alors qu'il y avait plein de choses au dehors qui pourrait très bien s'en charger…
   

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Lun 4 Avr - 0:37



TENDRE NUITÉE, JAMAIS À TES CÔTÉS
Même si c'était difficile, il comprenait l'inquiétude qu'elle portait à son égard. Si les rôles avaient été inversés, nul doute que Luke aurait remué ciel et terre pour voir Alix de nouveau sur pied. Mais ce qu'elle lui demandait là, c'était en exiger trop de sa pauvre carcasse ramollie par la fièvre et la fatigue... « Je... Peux pas te le promettre. Désolé Lix... » Au vu de son état actuel, la dernière chose qu'il était encore capable de faire était d'espérer en silence que les choses s'arrangent d'elles-mêmes, pour lui comme pour tous les survivants présents dans cette petite cabane délabrée. Ce n'était pas de la mauvaise foi, c'était juste qu'il s'en sentait tout simplement incapable. Il ne voulait plus promettre des choses qu'il n'était pas sûr à cent pour cent de pouvoir tenir. Trop de fois, il avait brisé ses promesses et trop de fois, cela avait profondément blessé des gens. Il ne voulait pas, une fois de plus, lui apporter un chagrin inutile en lui donnant de faux espoirs, pas à Alixen... Elle ne le méritait pas. « Tout ce que je peux te dire... » Reprit-il calmement après une courte pause, sur un ton cette fois-ci légèrement plus enjoué quoi que toujours aussi fatigué : «...C'est que ma mort, dépendra entièrement de toi ce soir. » Le mystère restait complet. Peut-être sa phrase ne devait-elle pas être aisée à comprendre pour la brune. Surtout que ces quelques mots étaient sortis d'une façon bien douce d'entre ses lèvres légèrement étirées d'un fin sourire, ayant pour unique but de lui procurer l'étrange sensation qu'elle devait savoir de quoi il voulait parler. Avec peu d'effort, Luke s'était doucement redressé, n'ayant pas besoin de parcourir un grand chemin pour arriver au niveau du visage d'Alix qui s'était dangereusement rapproché de lui-même. La dernière fois qu'il avait agit de la sorte - de façon totalement irréfléchie - il l'avait longuement et amèrement regretté. Etait-il réellement prêt à réitérer son erreur, risquer une amitié forte contre quelques secondes d'intimités qui ne seraient peut-être même pas partagées ? C'était peut-être en se souvenant de cette fâcheuse erreur qu'il resta un court instant immobile, à laisser son nez caresser celui de la brune sans forcer plus les choses. Quitte à devoir y rester cette nuit, autant oser une dernière idiotie, aussi folle et dangereuse soit-elle. Ainsi, il pourrait partir en paix, admettre qu'il était mort la conscience tranquille. A la suite d'une légère expiration tremblante, Luke venu fermer les yeux et dans un élan de tendresse qu'il ne suspectait même pas posséder, laissa avec lenteur ses lèvres capturer celles d'Alixen.

© 2981 12289 0

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Mar 12 Avr - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Lun 11 Avr - 13:09

 
Tendre nuitée, jamais à tes côtésLuke & Alixen
La jeune adolescente baissa la tête de déception lorsque Luke refusa de lui promettre ce qu'elle demandait. Elle serra les poings de nouveau. Pourquoi ne voulait-il pas le faire pour elle ? Oui, il n'avait pas les clefs en main mais… Elle, elle les avaient… C'était peut-être ce qu'il tentait de lui faire comprendre de ses paroles dotées de mystères et qu'elle avait eu du mal à comprendre dans un premier temps. D'un côté, elle ne trouvait pas ça très juste de tout lui remettre entre les mains. Comment allait-elle se sentir si jamais il ne s'en sortait pas ? Allait-elle pouvoir le supporter ? Une chose est sûre, elle fera tout son possible pour le maintenir en vie. Elle remonta quelque peu la tête, son regard interrogatif vers le sien. Tentant de comprendre ce qu'il voulait dire réellement. Alixen ne savait pas si Luke en avait conscience mais dès lors qu'il avait prononcé cette phrase, il avait condamné la brune à ne pas dormir cette nuit. Comment le pourrait-elle ? Cependant, toutes ses pensées s'envolèrent au fur et à mesure que le visage de Luke s'approchait du sien. Même son coeur avait commencé à battre à tout rompre lorsque son nez vint se caresser au sien. Elle aurait dû se reculer à ce moment-là. Elle avait le temps de le faire. Tout ça c'était mal. Ce rapprochement ne devrait pas se faire. Pendant des années, la brune s'était tuée à commettre les pires vacheries à chaque personne qu'elle croisait, à se montrer odieuse pour pousser les survivants à l'être avec elle, afin de minimiser au maximum que des liens se créent. Ça ne… Lorsque le brun posa ses lèvres sur les siennes, tel une caresse, un voile de soie, tant il avait été tendre, elle en oubliait jusqu'au sens du mot penser. Cette peur de s'attacher s'envolant au même moment que la distance accumulée. Délicatement, ses doigts se posèrent sur la joue de Luke, prolongeant quelque peu le baiser. Les paupières clauses, ses lèvres hésitantes et tremblantes cherchant à capturer celles du brun, à nouveau, appréciant ce contact chaud qui provoquait en elle toutes sorte de frissons intenses. Peut-être était-elle maladroite dans ses gestes, mais elle n'avait aucune idée de comment il fallait s'y prendre réellement. Elle n'avait jamais embrassé de garçons. Aucun garçon, ne l'avaient jamais embrassée. Il en fallait du courage et du culot à l'époque pour tenter quelque chose avec la fille du pasteur. Surtout lorsqu'elle était du genre timide en présence des garçons. Même lorsqu'elle voyait un couple s'embrasser à la télévision, elle se cachait les yeux en rougissant.

Et même aujourd'hui alors qu'elle avait complètement changée lorsque leurs lèvres se séparèrent et qu'elle posa son front contre le sien, Alix ne put s'empêcher de rougir face à leur baiser échangé. Se montrant encore une fois sous un nouveau jour face au brun. Les barrières qu'elle avait dressée, la carapace qu'elle s'était forgée, tout explosait à la seule présence de Luke, à ses gestes… Un peu plus chaque jour et aujourd'hui, à ce moment précis, peu nombreuses étaient les barrières encore debout.
   

and if you're still breathing, you're the lucky ones. 'cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Lun 11 Avr - 20:46



TENDRE NUITÉE, JAMAIS À TES CÔTÉS
NEVADA. Fevrier 2016. 04:00 am The Leftovers

« Je suis tellement content que tu sois là Lix... » avoua-t-il faiblement à bout de souffle, encore transporté par ce qui venait de se passer. Ses mouvements, tout comme ses paroles, tournaient au ralenti, ce qui lui donnait la fâcheuse impression d'avoir constamment un temps de retard sur elle. Il laissa pourtant son visage glisser le long des doigts d'Alixen, permettant alors à ses paupières de se soulever avec lenteur pour remonter son regard envoûté jusqu'aux émeraudes de la brune. Il prolongea ce contact visuel sans oser l'approcher de nouveau, sans laisser paraître qu'il voulait l'embrasser une seconde fois. Luke resta ainsi immobile, plusieurs longues secondes les lèvres tremblantes d'envie. Malgré tous ces efforts, de léger spasmes ne tardèrent pas à animer son cou, sa tête, assurant bien du contraire. Il voulait réitérer la chose, il voulait capturer ses lèvres avec plus de passion, il en voulait tout simplement plus. Alixen et lui, c'était ce que l'on pouvait appeler "une longue histoire". Ils avaient voyagé ensemble. Volés de nombreux survivants juste pour savoir lequel des deux en déroberait le plus, partagés d'incalculables moments difficiles et voilà qu'elle venait de lui sauver la vie, une fois de plus. Tout comme elle venait de le sauver de sa solitude. « Je... Je sais pas ce que je ferais sans toi... » lâcha-t-il dans un nouveau soupire remplit d'inquiétude et de gêne. Ce baisé qu'ils venaient de s'échanger maladroitement et qui soignait plus son cœur que son corps... Luke n'arrivait pas à y croire. Cela semblait trop beau pour être vrai, trop appréciable pour être réel... Et pourtant... Pourtant. « Alixen... Je t... » Ses lèvres se scellèrent avant qu'il ne soit trop tard. Avant que ce mot ne franchise la barrière de ses lèvres et de sa raison. Il ne pouvait pas lui dire, lui avouer quelque chose comme ça. La peur de la voir s'enfuir était bien trop présente pour qu'il ne lui confie un tel secret. "Pas encore, il est trop tôt !" lui criait sa conscience.

Sa main droite courra nerveusement le long de la couverture qui réchauffait toujours aussi paisiblement son torse bouillant. Elle s'approchait avec hésitation du bras de la brune pour finalement aller à la rencontre de la main libre d'Alixen. D'un mouvement débordant de maladresse, il caressa le dessus de sa main, du bout de ses doigts, attendant peut-être la permission de pouvoir l'englober totalement. Ses doigts pourtant si agités qui semblaient chercher à se faufiler entre ceux de la brune pour trouver une place qui y serait la leurs. « Laisse-moi juste... Deux jours. Pour me remettre sur pied. Et je te promets qu'on partira d'ici... Ensemble. » Il la regardait, n'arrivant plus à décrocher son regard du sien. Il aurait aimé lui en dire plus, lui promettre davantage de choses, mais cela contredirait trop ses paroles antérieures. Celles qui lui avaient empêché il y a quelque minutes à peine de lui faire une promesse. Mais cette promesse là, il pouvait la tenir. Il en était convaincu. « Et... J'm'en fous des autres. » surenchérit-il avec une certaine pointe d'agacement dans la voix. Il voulait juste lui faire savoir qu'il ferait tout pour que cette nuit se passe bien. Qu'elle n'ait pas à s'en faire quant à son sort ou sa santé fragile. Car il passerait la nuit, c'était une évidence. Grâce à elle, qui venait de lui redonner une raison de se battre. Alors qu'il avait tout perdu avec l'explosion de la zone 51. « ... Je te le promets Lix... » rajouta-t-il tendrement dans un fin murmure qu'il lui susurra au creux de son cou, laissant son nez s'entrechoquer avec câlinerie contre l'oreille d'Alixen.

Tout ce qui se trouvait autour d'eux était à présent inexistant, comme si par ce simple rapprochement, ils s'étaient plongés dans une bulle qui les isolait du reste. De toutes ces horreurs qui avaient pu leur arriver ces derniers mois. Il n'y avait plus qu'elle, lui et cette distance frustrante entre leur deux visages que Luke voulait combler dans un nouveau baisé. Souhaitant à tout prix se délecter de cette douceur infini. S'enivrer de toutes ces sensations exaltantes. Trop rares avaient été les fois où on l'avait accepté pour que Luke ne profite pas pleinement de cet instant avec Alixen. Il ne voulait pas passer à côté et rater sa chance. Il ne se le pardonnerait pas. Son cœur battait la chamade, menaçant à chaque nouveau battement de s'échapper de sa cage thoracique. C'était à la fois terrifiant et agréable car Luke se sentait si vivait... Comme jamais il ne s'était sentit l'être. D'un élan tout aussi doux que le premier, il venu capturer une seconde fois ses lèvres, lâchant à son contact un petit soupire d'extase par ses narines.

Sans savoir si c'était la bonne chose à faire. La bonne démarche à suivre. Ou même si elle ressentait la même chose que lui à cet instant précis... Les questions fusaient à une vitesse déconcertantes dans son esprit torturé. Pour la plupart, il ne s'agissait que de craintes... La peur de mal faire, d'en faire trop, d'être le seul à ressentir toutes ses choses... Mais il continuait, l'attirant un peu plus contre son corps et l'invitant par ce simple mouvement à se joindre à lui. Prendre place à ses côtés ne serait-ce que pour la nuit. Luke ne voulait plus la voir aller dormir ailleurs, loin de lui. Il ne l'accepterait sans doute pas. Luke aurait pu lui offrir son cœur si elle ne lui avait pas déjà volé... Comme tout le reste. A la suite de ces événements, il était clair que Luke n'était pas prêt de fermer l’œil de la nuit et ce, malgré la grande fatigue qui l'habitait.

© 2981 12289 0

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Ven 15 Avr - 0:33

 
Tendre nuitée, jamais à tes côtésLuke & Alixen
Un sourire s'afficha sur le visage d'Alixen face aux aveux du brun, bien que quelque peu gênée elle aussi. Elle avait perdu l'habitude de tout ça. Ces dernières années tout le monde lui criait le contraire. Qu'ils vivraient bien mieux sans elle. Elle le cherchait aussi, toujours à faire sa peste. À force, elle avait oublié à quel point ça pouvait être agréable d'entendre à quel point on pouvait compter sur une personne. Qu'il tenait à elle malgré son caractère de merde. Son pouce caressa doucement la joue de ce dernier alors qu'un silence s'était installé. Pas un silence dérangeant, non. Un silence apaisant durant lequel les deux jeunes adolescents ne cessèrent de se regarder sans un mot. Alixen se perdant dans son regard, dans ses yeux de la couleur de l'océan, l'invitant dans un murmure, à se noyer dans ses profondeurs. Cependant, autre chose l'attirait encore plus. Pendant ces quelques minutes, le regard de la brune dériva quelques fois vers les lèvres du brun. Une douce tentation dont elle ne pensait jamais s'en éprendre.

- Tu ?

Alixen releva ses yeux interrogatifs vers les siens. Pourquoi s'était-il interrompu ? Peut-être à cause de son état. Depuis tout à l'heure, il prononçait ses phrases avec difficulté, Alix en avait conscience. Cependant, la main de Luke la tira de ses pensées, lui procurant de doux frissons. À ce simple contact, instinctivement, ses doigts vinrent d'eux-mêmes s'entrecroiser avec ceux du brun, emportée par ses douces promesses. Partir ensemble… Se retrouver juste tous les deux, sans les autres. Cela lui semblait tellement parfait sur le moment… Puis vint enfin la promesse qu'elle attendait tant, accompagnée de son doux souffle se parcourant dans le creux de son cou qui lui arracha un frisson. Il ne pouvait lui faire plus plaisir. Elle n'avait attendu que ça, qu'il promette de se battre et ne pas se laisser aller de si tôt. De toute manière, jamais elle laisserait cela se passer. Tant qu'elle sera vivante, tant qu'elle en aura le pouvoir, tant qu'elle sera à ses côtés Alixen ne le laissera jamais défaillir.

C'est sur ses lèvres étirées par un sourire que Luke vint poser ses lèvres. Elle pouvait sentir sa chaleur qui l'enveloppait, la sécurisait, la protégeait tandis qu'il l'attirait de plus en plus contre lui. Sa main se glissa dans les cheveux du brun alors qu'elle continuait de l'embrasser. Elle en frissonnait de la tête aux pieds et son coeur cognait si fort qu'il allait sûrement exploser. Alixen était emportée par une vague de pure sensation, n'étant plus qu'émotion, en redemandant encore et encore. Pourquoi tout cela était si envoûtant, si addictif ? Cependant, ses lèvres se séparèrent des siennes lorsqu'elle entendit un des survivants bouger dans son sommeil. Ce simple bruit, la ramenant à la réalité. Ils n'étaient pas seuls et Alix ne tenait pas vraiment à ce que les autres survivants assistent à ce qu'il se passe ici. Elle perdrait crédibilité aux yeux des autres. Pas qu'elle en ai quelque chose à faire de leur opinion, mais elle tenait à rester la peste sans coeur de service. Après avoir frôlé une dernière fois les lèvres du brun, elle enfouit son visage aux joues rosies dans le cou de Luke, son souffle finissant par courir sur le haut de son buste.

- Il faut que tu dormes… Pour pouvoir te reposer. Si tu veux vraiment être sur pied dans deux jours…

Ce n'était pas en le gardant éveillé ainsi, qu'il allait pouvoir guérir… Il avait vraiment besoin de repos. Désormais qu'elle était si proche de lui, elle pouvait sentir à quel point il était brûlant. C'était à cause de ses caprices, qu'il était encore réveillé. Et leurs baisés échangés aussi… Elle aurait pu les écourter, insistant bien sur le fait qu'il devait se reposer. Mais elle avait fait tout le contraire. Les prolongeant, bien au contraire. Succombant. Dire qu'il y a quelques heures, elle était en train de gueuler sur la proximité brutale qu'ils avaient eu, par son corps tombant lourdement sur le sien et sur le fait qu'il l'avait obligé à se resserrer un peu plus contre lui pour pouvoir partager sa couverture… Et là… Alix était blottit contre Luke, sans se plaindre, au contraire. Elle se sentait étrangement bien.
   

and if you're still breathing, you're the lucky ones. 'cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Ven 15 Avr - 23:06



TENDRE NUITÉE, JAMAIS À TES CÔTÉS
NEVADA. Fevrier 2016. 04:00 am The Leftovers

Que cet instant où seuls leurs regards communiquaient entre eux avait pu être plaisant. Le simple fait de la savoir aussi près de lui satisfaisait pleinement le brun qui à nouveau, laissa son front brûlant se confronter à celui d'Alixen. Un geste débordant de simplicité et de tendresse, mais qui sonnait comme une finalité à cette échange silencieux. En quelques secondes à peine, Luke en avait apprit bien plus sur Alixen qu'en une année entière de survie à ses côtés. S'agissait-il d'une récompense ? Pour avoir insisté tous ces mois durant, sans jamais baisser les bras ? Il l'ignorait. Alixen semblait si différente, tout comme lui devait l'être aux yeux de la brune. Mais cela n'était pas comparable, car Luke avait toujours eu tendance à avouer ses sentiments plus facilement, trop rapidement pour certaines personnes... Il savait avouer sans rougir. Car Luke n'en avait pas honte. Ce qu'il portait réellement sur le cœur, il l'assumait pleinement. Tandis qu'Alixen... Ne voulait pas. Ou n'osait pas. Dans les deux cas, il ne lui forcerait pas la main, car il n'avait pas forcément besoin de l'entendre dire pour le comprendre. La voir se confier à lui, murmurer à son tour qu'elle appréciait sa compagnie. Tout cela serait loin de lui déplaire mais n'était pas nécessaire. Car par ces simples regards qu'ils s'échangeaient, Luke savait que la flamme qui brûlait au plus profond de lui, brûlait également dans le cœur d'Alixen. Peut-être pas de la même intensité, mais elle existait bel et bien. Luke n'était pas le seul à éprouver des sentiments et cela lui suffisait amplement pour continuer. Sinon, ils n'en seraient pas là. A partager un nouveau baisé le souffle court. Tout comme Maebh l'avait fait à la zone 51, elle aurait très bien pu le repousser. Luke ne doutait pas une seule seconde de la capacité d'Alix à chasser les garçons un peu trop insistants, s'il y en avait eu avant lui. Avec l'arrivée de l'épidémie, ces choses là étaient devenues incertaines.

Alixen releva son hésitation et à la suite du regard interrogatif qu'elle lui porta, Luke savait qu'il n'y échapperait pas, il allait devoir s'expliquer. Malgré tout, il ne répondit pas immédiatement, laissant un sourire étirer ses lèvres avec lenteur. Le fameux mot restait toujours bloqué dans sa gorge, bien incapable de s'extirper de là clairement et simplement. Il rebaissa très légèrement la tête afin de permettre à un petit rire cristallin de s'échapper de ses poumons : « Tu... Me fais perdre mes mots...» murmura-t-il à nouveau avec gêne, détachant chacun de ses mots. Comme si articuler correctement cette phrase avait été chose difficile pour sa mâchoire crispée par l'émotion. Un doux mensonge qui n'en était pas forcément un. Car Alix ne le laissait pas indifférent, son cœur frappant à tout rompre contre sa cage thoracique pouvant bien le certifier. Un nouveau baisé, qu'il s'empressa de savourer du bout des lèvres. Délicatement, de peur d'en ébranler sa chasteté en tentant quelque chose de plus. A ce rythme, le cœur de Luke n'allait pas tenir bien longtemps. Plus Alix prolongeait leurs baisés, plus ses caresses se faisaient nombreuses et raffinées. Lorsque ces marques de tendresses arrièrent à sa chevelure brune en bataille, Luke sentit son cerveau se déconnecter de la réalité. De ses simples doigts, Alixen parvenait à apaiser toutes ses peines, si bien que Luke en oublia la maladie qui lui avait presque coûté la vie il n'y avait de cela qu'une dizaine de minutes tout au plus. Ce plaisir fut malheureusement de courte durée, interrompu par ce qui semblait être un survivant agité dans son sommeil. Luke resta en place, les yeux clos, le visage proche de celui d'Alix qui s'était détourné du sien après avoir séparé leurs lèvres prématurément. Ce survivant... Luke aurait pu le tuer de ses propres mains, pour avoir simplement osé les déranger. Mais il n'en fit rien. Préférant de loin rester aux côtés de la brune, attendant silencieusement et patiemment qu'elle accepte de lui porter à nouveau de l'attention.

Luke comprenait sa réaction, sans réellement l'approuver. Lui, ne souhaitait pas paraître faible physiquement aux yeux des autres survivants, car il s'agissait de sa plus grande faiblesse. Tandis que Lix ne voulait pas réduire à néant sa réputation de chipie, ne désirant pas paraître sensible. Car il devait sans doute s'agir de sa faiblesse. C'était de cette façon que Luke interprétait cet arrêt si soudain. Rouvrant les yeux, Luke ne pu feinter ce regard déçu qui voila son regard durant quelques secondes. C'était pourtant elle un peu plus tôt, qui lui hurlait dessus que les autres n'avaient aucune importance, pourtant, à la suite de leur proximité rallongée, cela semblait l'inquiéter. Avait-elle honte...? De lui ? Un nouveau baisé, bien plus chaste que les précédents venu toutefois équilibrer ce sentiment de déception qui l’accaparait. Luke avait tenté de le prolonger à son tour, en vain. Leurs lèvres se séparèrent. Bien trop rapidement à son goût mais, sans doute se montrait-il trop exigeant, trop impatient... « Bien m'dame... » s'était-il contenté d'ajouter avant de reposer sa tête douloureuse contre le sol poisseux et froid de la cabane. Remontant d'un geste attentionné la couverture sur l'épaule d'Alixen, Luke laissa filer sa main dans son dos, caressant du bout de ses doigts l'omoplate de la brune dans de petits mouvements circulaires.
~
Combien de temps s'était-il écoulé ? Une minute, une heure ? Avait-il réussi à s'endormir ? Peut-être, car Luke semblait être un peu plus dans le potage, mais à son plus grand soulagement Alixen n'avait pas bougé d'un minimètre. « Alix... ? » souffla-t-il faiblement, remontant sa main jusqu'à son visage qui semblait endormi, le libérant de quelques mèches pour les remettre derrière son oreille. Luke restait silencieux, attendant une quelconque réaction de sa part tout en observant le visage si serein de la brune se reposer contre son torse. Aucune réponse n'arriva, malgré les nombreuses secondes qu'il avait laissé filer, comme une assurance. Morphée semblait avoir ouvert ses bras pour de nombreuses personnes autres que lui ce soir et d'un profond soupire - partagé entre de l'agacement et de la frustration - ses poumons se vidèrent en douceur. Hésitant, agité, incertain. Luke remuait doucement la tête avant de resserrer un peu plus son étreinte autour des frêles épaules d'Alixen. « J'crois... » commença-t-il la voix tremblante, comme si elle pouvait tout de même lui porter une oreille attentive. « Que... Je t'aime. ». Un dernier mot, qui lui vola plusieurs battements de cœur. Sans compter ce frisson électrisant qui parcourra son corps à une vitesse fulgurante. Luke n'osait plus bouger, ni même respirer, tant la peur de la voir se réveiller était poignante. Il se contentait d'observer le plafond. Priant pour que le silence ne soit pas interrompu par la voix d'Alixen qui lui annoncerait d'un ton impartiale que ce sentiment n'était pas partagé.

© 2981 12289 0

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Sam 16 Avr - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Sam 16 Avr - 1:28

 
Tendre nuitée, jamais à tes côtésLuke & Alixen
Avouer ses sentiments, lui révéler à son tour ce qu'elle ressentait à son égard était quelque chose vraiment de compliquer pour elle. Il faudrait déjà qu'elle arrive à comprendre tout ce florilège d'émotions qui l'accaparaient… Ces choses qu'elle n'avait jamais ressenties auparavant. C'était tout nouveau pour elle. Puis s'ouvrir à quelqu'un… Il ne fallait pas. Elle n'en avait pas la force. Elle n'en était incapable. Dire à une personne qu'elle comptait pour elle, elle se l'était interdit. C'était lui donner une chance de pouvoir la blesser après. Bien qu'Alixen n'imaginait pas une seule seconde Luke, la blesser intentionnellement. Il ne ferait jamais une chose pareille, elle en était certaine. La brune avait pleinement confiance en lui. C'était juste que si elle se révélait maintenant et si jamais par exemple il ne passait pas la nuit. Comment allait-elle pouvoir se sentir ? C'était une chose de ressentir de tels sentiments, s'en était une autre de les avouer. Les avouer, les rendrait plus réels. Et c'était peut-être bien de ça qu'elle avait peur. Et ce qu'elle aurait dû faire depuis le moment où il avait posé ses lèvres sur les siennes, c'était de le repousser. Au moins, elle aurait été moins épris de tous ces sentiments. Mais… Elle aimait ressentir tout ça… Elle aimait toutes ces sensations ressenties à ces côtés…Alors, la brune ne voulait plus réfléchir à tout ça. Elle voulait juste profiter. Cela faisait depuis combien de temps que l'adolescente ne s'était sentie aussi bien ?

Un léger rire s'échappa de ses lèvres, baissant sa tête légèrement, le rouge lui montant quelque peu aux joues. Après avoir remis une de ses mèches derrière son oreille, elle remonta à nouveau son regard vers Luke. Tout cela la faisait tellement sentir étrange. Cette certaine timidité qui remontait. Son caractère d'avant, qui resurgissait… Ce personnage qu'elle avait joué depuis ces quelques années, s'évanouissant. Jamais, elle n'aurait pensé ça possible. Se montrer comme ça devant quelqu'un… D'un côté, c'était effrayant.

- Je crois bien, que je l'ai remarqué.

Une phrase prononcée rapidement avant que Luke ne pose ses lèvres contre les siennes. Une tentative pour reprendre contenance. Ne pas laisser trop sa vraie personnalité, sa personnalité d'avant, reprendre totalement le dessus. Il ne fallait pas. Mais c'est bien difficile devant tous ces baisés… Et son coeur qui n'arrêtait pas de battre la chamade. Elle était foutue… Elle se faisait totalement emportée. Heureusement ou malheureusement ? Un bruit les stopper ou plutôt la stoppèrent. Se rappeler de la présence des autres survivants, pas loin, suffisait à lui donner l'équivalent d'une bonne douche froide. Se montrer comme ça devant tous les autres était trop lui en demander. Oui elle avait dit à Luke que les autres n'avaient pas d'importance mais là ce n'était pas du tout la même chose. Se montrer froide, c'est ce qu'il lui avait permis de survivre jusqu'ici. Alors, elle voulait continuer de revêtir cette apparence. Dans cette optique-là, la brune aurait dû aussi se détacher de ses bras. Aller dormir ailleurs. Mais elle ne voulait pas puis elle devait rester au côté de Luke afin de bien veiller à que tout se passe bien durant cette nuit. Eviter qu'il ne passe l'arme à gauche. Et Alixen appréciait assez les caresses de Luke.

Alors que ses yeux s'étaient fermées, apaisée par la respiration profonde de Luke qui semblait s'être endormir, Alix voulut en faire de même. Cependant, alors que le sommeil commençait à prendre possession d'elle, son prénom vint se répercuter dans son cerveau. Luke, il l'appelait. Pourtant, elle ne réagit pas. Elle était bien comme ça. Ses yeux fermés lui permettant de profiter pleinement des gestes tendres du brun. Cette tendresse à son égard l'approchant un peu plus de Morphée, tellement elle se sentait bien. Mais alors qu'elle était proche des limbes, une déclaration inattendue lui parvint à ses oreilles. Quoi ? Avait-elle bien entendu. Elle dut faire un effort surhumain afin de ne pas réagir. Pour ne montrer aucun signe de conscience à Luke. Par contre, il y avait bien une chose qu'elle ne pouvait contrôler… Les battements de son coeur. Ils n'avaient jamais été si fort, si rapide. Il l'aimait…. Elle…

Une chose est sûre, elle n'arriva pas à dormir après cette déclaration. La brune attendit patiemment que le brun s'endorme profondément, guider par le son de sa respiration, pour pouvoir enfin ouvrir ses yeux. Elle l'observait en train de dormir, passant sa main sur son front afin de vérifier sa température. La fièvre était toujours présente, mais moins forte. Alixen se releva quelque peu doucement afin d'attraper un tissu et sa bouteille d'eau afin d'en imprégner le tissu. Et elle le posa sur le front du brun. Tout le reste de la nuit, elle s'occupa comme ça de lui. Tout en ne cessant de repenser à la déclaration qu'il lui avait faite. Ça ne quittait pas son esprit. Sa main vint se loger dans la sienne alors qu'elle finissait par se blottir à nouveau contre lui. Ce n'est qu'au petit matin venu que ses paupières acceptèrent de se refermer et elle s'endormit instantanément sous la fatigue, sous un certain mal qui commençait à prendre possession d'elle.

Son sommeil finit par être agité. Des cauchemars s'éprenant d'elle alors qu'elle était victime de frissons déplaisants, de quelques tremblements. Elle avait chaud, elle avait froid.. Elle ne savait plus. Mais le pire fut son cauchemar. Alixen se retrouvait dans cette église, avec son père. Son père… Non.. Puis ces hommes… Qui voulaient les piller, qui voulaient leur prendre tout ce qu'ils avaient. Et son père qui s'était interposé alors que l'un d'eux tenait la jeune Alix. Et vint le tir…

- Non… Papa… Non… Ne me laisse pas toute seule… Meure pas…

Elle parlait dans son sommeil, se débattait. La brune ne savait plus où était la réalité, où elle se trouvait. Il voulait juste qu'il la lâche, qu'elle puisse rejoindre son père. Essayer de le sauver. Mais il était déjà mort lorsqu'elle arriva ses pieds… C'était trop tard. Elle était toute seule. Il ne lui restait plus rien. Elle n'avait plus personne.
   

and if you're still breathing, you're the lucky ones. 'cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Sam 16 Avr - 21:15



TENDRE NUITÉE, JAMAIS À TES CÔTÉS
NEVADA. Fevrier 2016. 04:00 am The Leftovers

A la suite de sa sincère et tremblante déclaration, le silence qui planait sur les lieux ne fut en aucun cas brisé par une quelconque réponse venant de la principale concernée. Se risquant un petit coup d’œil vers le visage endormi de la brune, Luke restait immobile à l'observer, quelques secondes supplémentaires. C'était plutôt étrange... Ils avaient voyagé ensemble si longtemps, ils s'étaient côtoyés durant tellement de mois et pourtant, ce n'était qu'en cet instant précis, en laissant courir son regard sur son visage serein que Luke se rendait compte de sa beauté. Alix, il ne l'avait jamais vu autrement que comme sa bonne copine de crime, jusqu'à cette nuit, jusqu'à ce fameux baisé... Parce qu'elle était mystérieuse, qu'elle avait la langue bien pendue, qu'elle n'hésitait pas à le rabaisser sur certaines choses et surtout qu'elle ne lui avait jamais montré aucun intérêt particulier. « T'es con mon gars... » se souffla-t-il à lui-même, s’enfonçant un peu plus sous la couette tout en enlaçant davantage Alix auprès de lui. Elle ne réagissait pas, pourquoi ne réagissait-elle pas ? Parce qu'elle dormait. Seulement, le cœur de Luke lui, ne parvenait plus à faiblir dans sa poitrine. Il devait se faire une raison, attendre ne servirait à rien. Alix n'allait pas se réveiller soudainement pour se jeter à son cou.  Il se trouvait stupide d'avoir cru un seul instant que ça pourrait être partagé. Ou même de croire qu'elle lui aurait répondu. Tout ce que Luke aurait gagné en se faisant entendre, c'était de la faire fuir. Une chance qu'elle soit donc profondément plongée dans un sommeil qu'il espérait doux et réparateur. Elle le méritait bien... C'était un mal pour un bien, car malgré tout Luke se sentait un peu plus léger, comme débarrassé d'un certain poids. Ça lui avait fait un bien fou de lui dire ce qu'il ressentait pour elle, sans pour autant être à l'aise avec le fait de lui avoir avoué si vite. Mais ainsi, si Luke était amené à mourir les jours prochains, il pourrait partir l'esprit soulagé de tout regret.

~

Luke n'avait plus aussi bien dormi depuis des lustres ! Aucun d'entre eux ne disposaient pourtant de matelas, ni même d'oreillers mais, Bon Dieu, que Luke venait de passer une nuit revitalisante aux côtés d'Alix. Et en parlant de la brune... « Uhum... Alix...? » Murmura-t-il dans sa barbe avec difficulté, la bouche encore pâteuse de la veille et le visage à moitié endormi, ne parvenant pas encore réellement à comprendre ce qui se passait autour de lui. Ni même comprendre d'où venait toute cette agitation. S'adressait-elle à lui ? Soudainement inquiet et alarmé par ce réveil pour le moins inattendu, Luke venu se redresser légèrement. D'un petit massage rapide de ses paupières encore lourdes de fatigue, Luke compris qu'Alixen n'était pas éveillée ou du moins pas totalement. « Alix ?! » Répéta-t-il d'un souffle en la retenant légèrement dans ses bras pour éviter qu'elle ne se blesse en s'agitant de la sorte. Elle parlait de son père ce qui laissa quelques sueurs froides dans le dos du garçon. D'une part car il ne savait rien du passé d'Alixen, ce qu'elle avait pu traverser avant leur rencontre et d'autre part car cela lui faisait remonter ses propres souvenirs. A se débattre ainsi, Alix allait juste finir par se faire mal. La laisser dormir ne serait pas lui rendre service au vu du cauchemar qu'elle était en train de traverser. « Alix, réveille toi. Tout va bien. Je suis là... Alix ! » Sa voix se faisait pressante, voire même autoritaire sur certains mots, mais toute sa phrase était sortie sous forme d'un murmure inquiet. Car Luke ne voulait pas attirer plus l'attention sur eux, ou du moins sur Alixen. Avec ses folies d'hier, Luke s'était suffisamment accaparé les regards désobligeants de certains survivants, alors ce n'était pas pour laisser Alix s'attirer leur foudre à son tour.

Luke prit les devants, capturant son visage à l'aide de ses deux mains pour la forcer à la regarder, qu'il soit la première chose qu'elle aperçoive quand elle ouvrirait les yeux. « Hey Lix. Là... Tout va bien... Ok ? T'es pas toute seule, t'es plus toute seule... » Continua-t-il sur un ton beaucoup plus doux et compatissant, écartant doucement les mèches de ses cheveux qui s'étaient collées contre ses tempes, ce qui le portait à croire qu'elle était fiévreuse. « Tout va bien. » reprit-il encore plus posément de sa voix rassurante. Luke prenait la peine de se répéter pour l'aider à se calmer, lui faire comprendre qu'elle n'avait rien à craindre ici, pas tant qu'il était là pour elle. Plus vite elle serait sortie de ce sommeil perturbé et mieux elle se portait. Tout du moins, il l'espérait. « Je suis là Alix... » chuchota-t-il, laissant ses pouces caresser tendrement les joues en feu de la brune, essuyant au passage ce qu'il suspectait être la naissance d'une larme dans un coin de ses cils. « ...Et je suis pas près de t'abandonner. » Il lui souriait, plongeant son regard dans le sien, continuant de caresser son visage de façon intentionné. Tout allait finir par s'arranger, pour elle, pour lui, pour eux. Ce n'était qu'une question de temps. Luke ne pouvait rien faire contre les cauchemars qu'elle traversait si ce n'était qu'en parler. Mais encore une fois, cela dépendait entièrement de la brune. Luke ne voyait pas comment aborder le sujet sans foncer tête baissée dans sa bulle d'intimité, aussi garda-t-il le silence. Si Alixen voulait en parler, Luke l'écouterait avec grand plaisir, mais de là à la forcer à le faire non... Car il n'aimerait pas qu'on l'oblige à déballer sa propre vie, son propre passé douloureux.

« Merde... » susurra-t-il entre ses dents serrées après avoir glissé sa main sur le front de son amie. « T'es brûlante Lix... J... Je suis désolé. » Si elle se retrouvait dans cet état à son réveil, c'était en majeure partie par sa faute. Cela ne faisait aucun doute. Comment aurait-elle pu éviter de se choper la crève après avoir couru sous la neige en t-shirt, pour ensuite passer la nuit collée à un virus ambulant tel que lui ? « Ils vont partir chercher de quoi manger ce matin... » commença-t-il en déportant son regard sur le petit groupe qui était déjà en train de se former. Luke comptait d'ailleurs participer à cette expédition, mais au vu de l'état d'Alixen, il changea immédiatement d'avis. Il venait de lui dire qu'il ne l'abandonnerait pas. Ce n'était donc pas pour le faire la minute suivante en partant chercher des vivres. Il ne pouvait pas se porter volontaire en la laissant seule ici... C'était comme si Alixen lui avait volé sa maladie durant la nuit. « Avec un peu de chance ils trouveront des médocs. » Luke n'y croyait pas, mais voulait quand même soulever la possibilité d'une telle trouvaille. Car ces choses là se faisaient de plus en plus rares et les maladies de plus en plus courantes. « Ça va pas être super agréable, mais va falloir que tu restes allongée là dessous... » Annonça-t-il en remontant la couverture sur son corps tremblant. Plus elle transpirait et plus vite elle se rétablirait. A défaut d'avoir des médicaments, il fallait prier pour que les anticorps fassent leur boulot. « Votre programme de la journée très chère : transpirer et boire. Vous allez voir, vous allez adorer. » Un sourire étira ses lèvres tandis qu'il se penchait au dessus d'elle, attrapant la bouteille d'eau qui était à côté d'eux ainsi qu'un chiffon qui avait dû servir à refroidir son propre front la nuit passée. A défaut d'avoir autre chose sous la main, Luke s'en contentera. Débouchant la bouteille d'un petit mouvement vif, il venu imbiber légèrement le chiffon avant de l'étendre précautionneusement sur le front bouillant d'Alixen.

© 2981 12289 0

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1209

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Dim 17 Avr - 23:41

 
Tendre nuitée, jamais à tes côtésLuke & Alixen
Étrangement, Alixen ressentit comme un picotement au coeur lorsque Luke s'insulta. Il ne devait pas s'en prendre à lui-même comme ça… Etait-ce affreux de la part de la brune de feindre l'ignorance ? De faire semblant de dormir ? C'était certainement pas la meilleure attitude à adopter mais c'était la seule à laquelle elle pouvait avoir recours et qui ne blesserait personne. Car que sa réponse soit positive ou négative il y avait obligatoirement un des deux qui allaient finir par souffrir.. L'ignorance était donc ce qui se trouvait entre les deux. Mais allait-elle réussir à agir comme si de rien n'était à son réveil ? Sans doute, jusque là elle avait été très douée pour jouer un double jeu avec les autres. Combien de survivants avait-elle réussit à manipuler ?

***

Le corps inanimé de son père se trouvait là devant elle. Il était mort… Ils l'avaient tué, n'éprouvant aucune pitié alors que son père n'avait fait que se montrer bon envers tout le monde… Et il a suffit qu'il refuse de céder quelques boites de conserves pour pouvoir se nourrir lui et sa fille pour qu'on l'assassine de sang froid… Il n'y avait plus rien à faire. Il n'y avait plus aucun espoir. Et pourtant, elle persévérait, essayant de le ramener à la vie par tous les moyens possibles. Elle finit par arrêter, regardant son père dans un ultime espoir de le voir reprendre vie comme par miracle. Cependant, ses yeux étaient toujours aussi vitreux. Son regard descendit jusqu'à ses mains. Ses mains de porcelaine souillées de ce liquide rougeâtre et poisseux. Le sang de son père était sur ses mains… Même ses genoux, ses vêtements trempaient dans son sang, s'en imprégnant… Oh mon Dieu… Elle prit sa tête entre ses mains, la pièce tournait tout autour d'elle. Elle était seule… Il ne lui restait plus rien, plus personne. Soudain, elle entendit comme un écho. Cet écho qui criait son prénom, qui s'approchait de plus en plus.

- Non ! Laisse-moi ! Il a besoin de moi ! Je veux rester avec mon père ! Je peux le sauver !

Elle tentait de le repousser, les yeux toujours fermés, mais sans succès. Ses forces l’avaient quitté, elle se sentait complètement fébrile. Elle voulait retourner auprès de son père. Elle voulait croire en cette chance de retourner en arrière, de le sauver, de pouvoir faire quelque chose. Son esprit était complètement embrumé, partagé entre l’envie de replonger dans ses songes et celle de se réveiller, perdue entre rêve et réalité. La tendresse des gestes de Luke et ses douces paroles la firent prendre peu à peu conscience.

- L… Luke… ?

Alixen leva le bras vers le visage du brun, passant lentement ses doigts sur sa joue afin de s’assurer qu’il était bien là, qu’elle ne rêvait plus. S’assurer que la scène actuelle n’allait pas se transformer en un cauchemar une nouvelle fois, en un battement de cil. Mais non elle était bel et bien réveillée, cependant complètement vaseuse et fiévreuse. Et surtout complètement décontenancer de par son cauchemar. Les battements de son coeur ayant été animés par sa panique avaient du mal à se calmer. Plongeant son regard dans celui de Luke, elle se releva légèrement et quelque peu difficilement afin de l’enlacer.

- Juste quelques… minutes…

La jeune adolescente en avait besoin. Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes d’agir ainsi. De réclamer un câlin. Mais ce cauchemar, ce souvenir du passé l’avait tellement secouée et cet état maladif dans lequel elle était… Elle ressentait le besoin de sentir la présence rassurante de Luke tout contre elle. Alix ne savait pas combien de temps, ils sont restés comme ça mais elle dû quitter ses bras, secouée par une quinte de toux. Génial, elle avait attrapé la crève… Cela ne l’étonnait même pas, vu les conditions dans lesquelles elle avait passée la nuit. Il fallait tôt ou tard que ça tombe sur elle. Elle qui avait prévu de partir avant de tomber malade, c’était raté… Et les paroles de Luke ne furent que confirmé qu’elle avait aussi de la fièvre.

Trouver des médicaments ? Elle n’y croyait pas du tout. Et si elle n’avait pas été si terrassée par la fièvre, la brune aurait très certainement exprimé son point de vue sous une remarque désobligeante comme elle savait si bien le faire. Mais elle n’en fit rien, se sentant trop fatiguée pour gaspiller sa salive. Alixen ne savait pas du tout combien de temps, elle avait pu dormir. Certainement, quelques heures tout au plus, vu que c’était toujours le matin… Alors ça, combiné à son état fiévreux… Elle se retrouvait obligée d’obéir à Luke, s’allongeant alors qu’il remontait la couverture sur elle, qu’elle serra un peu plus contre elle tellement elle avait froid au point même d’en trembler.

- Je deteste ça…

Elle se renfrogna. Alix détestait ne rien pouvoir faire et bien que le fait que Luke s'occupe d'elle ainsi la touchait dans un sens, d'un autre côté ça la faisait aussi sentir comme une enfant. La brune avait perdue l'habitude de laisser les autres s'occuper d'elle. Depuis l'apocalypse, c'était arrivé qu'une seule fois lorsqu'elle avait eu la stupidité de tomber dans un piège. Un homme l'avait aidé et l'avait même soigné alors qu'elle n'avait fait que de se montrer désagréable avec lui, sa fierté en ayant pris un coup. Elle avait tellement eu honte de se faire aider comme ça, que quand elle est repartie de son côté, elle ne lui avait même pas adressé un merci. Et c'est sans doute à cause de cette même fierté qu'Alixen n'arrivait pas à regarder Luke alors qu'il s'occupait d'elle en posant le morceau de tissu imbibé d'eau sur son front.
   

and if you're still breathing, you're the lucky ones. 'cause most of us are heaving through corrupted lungs.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé] Sam 7 Mai - 20:15



TENDRE NUITÉE, JAMAIS À TES CÔTÉS
NEVADA. Fevrier 2016. 04:00 am The Leftovers

La voir émerger de ce cauchemar avait été bien plus difficile à supporter que Luke ne l'aurait imaginé. Observer la brune s'agiter ainsi l'inquiétait terriblement, en plus de le rendre totalement impuissant face à la scène... Que pouvait-il faire d'autre à part lui répéter qu'il était là pour elle ? Et surtout, est-ce que cela l'aidait-elle réellement ? Était-ce les paroles qu'elle souhaitait entendre à ce moment précis ? A peine eut-elle finalement ouvert les yeux qu'elle prononça son prénom. Une vague de frisson parcouru sa peau, irisant ses poils tandis qu'il s'approchait un peu plus d'elle, ne parvenant plus à se sortir de la tête ce qui s'était passé entre eux le soir même. Égoïste qu'il était. N'opposant aucune résistance, Luke la laissa se blottir contre lui, l'encadrant en retour de ses bras pour l'englober dans une bulle de douceur qu'il espérait réconfortante et protectrice. Luke n'avait pas osé agir ainsi de son propre chef au risque de paraître trop entreprenant après les baisés qu'il lui avait volé. Le fait que cette demande vienne d'Alix le rendait heureux, tout simplement. Un sourire se dessina agréablement sur ses lèvres à mesure où leur étreinte se renforçait, se prolongeait. Alix voulait rester ainsi quelques minutes, Luke lui, aurait pu rester à la tenir près de lui pendant des heures. « Tout ce que tu veux Lix... » Ces quelques mots marmonnés à l'oreille de la brune, il les pensaient tellement... Resserrant un peu plus son emprise sur elle, il autorisa sa main courir à l'arrière de sa tête, glissant avec lenteur de long de sa longue et lisse chevelure brune. Les minutes s'écoulaient sans qu'aucun des deux ne brise cette étreinte que Luke savourait les yeux clos, son souffle caressant toujours la peau légèrement humide du cou d'Alix.

Toute bonne chose ayant une fin, quand la brune exprima les premiers signes d'envie de se dégager de son emprise, Luke écarta instantanément les bras pour la laisser filer. Un vide immense et glacial se fit alors immédiatement ressentir, pourtant il se forçait de garder le sourire, sans doute pour sauver les apparences. La voir s'enfoncer un peu plus sous la couette en soulevant le fait qu'elle détestait être malade lui arracha un petit rire franc qui fut très vite accompagné d'un « C'est bien » qui ne se voulait pas bien méchant. Mais l'entendre détester les choses lui assurait qu'elle était en bonne santé et qu'elle s'en sortirait à coup sûr. « J't'avoue que le jour où tu m'annonceras que tu aimes quelque chose, je serai surpris. Peut-être même que ça annoncerait la fin du monde... Qui sait ! » Retour au point de départ, des moqueries, des taquineries. D'un sens cela attristait légèrement Luke qui avait la cruelle impression d'avoir fabulé ce qui s'était passé la nuit dernière. Et si ce n'était que la maladie qui l'avait fait déliré de la sorte ? Cela serait inquiétant, vraiment... Réfléchir à tout ça le mettait mal à l'aise et ce sentiment semblait être partagé car Luke avait bien remarqué le regard fuyant d'Alix. Cette ambiance était déplaisante, lourde... « Repose toi, je vais voir si y a pas moyen de taxer les couettes de ceux qui sont partis, y en aura jamais d'trop pour te réchauffer. Et accessoirement, me faire un t-shirt. » Rajouta-t-il en tentant de se relever difficilement, essuyant un léger vertige lors des premières secondes avant de partir d'un pas chancelant faire un tour de la cabane dans laquelle ils se trouvaient.

Luke avait besoin de ce moment de solitude, pour se remettre les idées au clair et chasser toutes ces pensées négatives qui l'empêchaient de prendre soin d'Alixen de la façon la plus optimale qui soit. Il était évident qu'elle avait besoin de quelqu'un mais sans doute pas de Luke. Même s'il s'en voulait de la laisser seule quelques minutes après ce cauchemar, il ne parvenait tout simplement plus a savoir comment il devait agir et ce sentiment d'incertitude le bouffait de l'intérieur. Attrapant trois couettes laissées à l'abandon par le groupe d'expédition, Luke ne tarda pas à revenir sur ses pas et retrouver Alixen allongée. « Et voilà pour vous. » Dit-il d'une voix douce, comme si de rien était avant d'étendre deux nouvelles couettes sur elle avec précaution. Il aurait été stupide de ne pas profiter de ça alors même que personne ne s'en servait. S'emballant à son tour précairement dans la dernière couette qu'il avait ramené, Luke reprit place aux côtés d'Alixen, assit et recroquevillé sur lui-même tant le froid continuait de mordre sa peau mis à nu. Luke voulait parler de ce qui la tracassait sans réellement savoir comment aborder le sujet. Les choses étaient devenues si compliquées avec l'épidémie qu'aborder des sujets aussi personnels que la famille restait délicat. D'Alixen, il ne connaissait rien, pas même son nom de famille. « Harrison... » Murmura-t-il doucement, relevant son regard qui s'était peu à peu perdu sur le sol de la cabane. « C'était mon nom de famille. C'est, mon nom de famille. » A défaut de savoir comment en apprendre davantage sur la brune, Luke s'était lui-même remis en question. Car si lui, ne savait rien d'elle, de son côté c'était exactement la même chanson. Luke partait donc du principe que s'il parvenait à s'ouvrir... Peut-être en ferait-elle de même, ou alors lui ferait-elle agréablement comprendre que cela ne l’intéressait pas. Ce qui avouons le, faisait battre fortement son cœur. « On venait de Redmond... J'avais trois frères. Un grand et deux petits... » Parler de sa famille d'antan était douloureux, cela faisait ressortir des démons qu'il pensait enterrés depuis bien longtemps. Pourtant Luke s’obstinait, maintenant qu'il avait commencé il aurait été stupide de s'arrêter en si bon chemin. Lâchant un petit soupire avant de masser doucement ses paupières avec l'une de ses mains, Luke reprit la voix légèrement resserrée par l'émotion : « Des petites teignes si tu veux mon avis, surtout Nikolaï. Il prenait toujours toute l'eau chaude le matin... Et le pire c'est qu'il démentait à chaque fois... » Plus il en disait et plus Luke se remémorait la discussion qu'il avait eu sur le sujet avec Maebh... Il se répétait, ressortant exactement les mêmes anecdotes qu'en présence de la brune à la zone 51... Tout simplement car c'était les derniers souvenirs qu'il gardait d'eux, de sa famille... Luke se sentait stupide, de lui balancer ce genre de chose sans raison, comme si cela l’intéressait de parler de gens morts qu'elle ne rencontrerait jamais quoi qu'il arrive. Lui-même se rendait compte de sa connerie, ça ne rimait à rien. D'un nouveau mouvement lent, il porta sa main sur son visage quelques secondes, laissant un second soupire s'extirper bruyamment d'entre ses lèvres. « J'sais pas pourquoi j'te raconte ça. Désolé. »

© 2981 12289 0

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] Tendre nuitée, jamais à tes côtés Δ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-