[FLASHBACK] Out of the woods – ft. Peter
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[FLASHBACK] Out of the woods – ft. Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: [FLASHBACK] Out of the woods – ft. Peter Mer 26 Aoû - 20:13

       
Out of the woods

        Be aware, death is coming after you.  


Derrière elle, son ombre planait allégrement. Elle ne pouvait le voir mais elle supposait, sûrement avec justesse, qu'il arborait encore un de ces stupides sourires dont il avait le secret. A force de le côtoyer, elle commençait à le connaître, ce qui n'était pas réciproque. C'était encore un gamin, dans sa tête du moins, et Clarice l'avait compris dès leur première rencontre. D'où le coup dans la mâchoire. Elle savait que ce type, c'était tout bonnement une source d'emmerdes. Pas parce qu'il n'était pas compétent, mais plutôt parce qu'il agissait encore un enfant. Il était drôle, certes, mais l'humour n'était pas la meilleure manière d'approcher Clarice. Surtout son humour à lui.

C'était arrivé, c'est tout. Elle regrettait non pas de s'être portée volontaire, mais de ne pas s'être barrée quand Peter a rejoint le groupe. Elle avait fait confiance à Noah, et résultat elle mourrait d'envie de lui décrocher une deuxième droite. Il était épuisant, même pour elle. Personne ne pouvait prévoir la prochaine connerie à laquelle il allait se dévouer. Et l'idée d'être seule avec lui, pour une mission d'éclairage censée être discrète, l'effrayait plus qu'autre chose. Parce que même si elle était sûre de pouvoir lui faire confiance sur le dégommage de zombies, la partie discrétion lui était bizarrement très peu familière, le concernant.
C'est pour cette raison que Clarice n'osait pas se retourner. Elle savait très bien ce qu'elle allait voir, ou au moins elle s'en doutait et ça lui suffisait. Inutile de croiser son regard enfantin pour le chahuter comme si elle était sa mère. Dans son boulot elle avait appris à être silencieuse, et dès qu'elle devait travailler en groupe elle attendait de ses coéquipiers de se tenir aux mêmes règles qu'elle. Règles qu'il semblait ignorer. Elle avançait donc, une main posée sur le dessus de la lame de sa hache. Jusque là le trajet avait été plutôt calme, elle n'avait eu à planter son arme dans le crâne que d'un sol rôdeur, le corps déjà scindé, éparpillé sur le sol. Il n'était plus très loin de l'endroit qu'ils avaient repéré quelques temps auparavant. Un petit quartier commercial, constitué de quelques boutiques à peine disséminées sur un grand territoire de verdure. Des passages en bois reliaient chaque boutique et menaient finalement à une grande enseigne de jardinerie. Parmi les magasins, ils avaient clairement reconnu le logo d'une chaîne d'alimentation, et une autre marque spécialisée dans la nourriture bio. Tout le monde se foutait de manger des légumes sans OGM à présent, aussi le magasin ne constituait qu'une possible réserve de nourriture supplémentaire.

Seulement ils devaient traverser toute une partie boisée qu'ils ne connaissaient pas, alors Noah avait jugé bon d'envoyer deux des plus aguerris du groupe pour palier les éventuelles surprises rencontrées en chemin, mortes ou vivantes. En enjambant un tronc d'arbre, elle crut entendre Peter lui marmonner quelque chose, pour finalement se rendre compte que c'était un bruissement de feuillages qu'il venait de fouler. Il parlait tellement qu'elle pensait même l'entendre à partir des feuilles. Il était sûrement pas méchant, juste un peu trop puéril dans ses actes. Au final, c'était bien ça le pire. Perdue dans les pensées, les râles affaiblis d'un rôdeur l'en sortit. Elle empoigna sa hache et acheva la créature, en voyant déjà une deuxième se profiler à l'horizon. Alors vint un de ses premiers regards vers Peter, les sourcils froncés devant ce mauvais augure, très soudain. « Continue, je m'en occupe » Elle s'écarta un peu de leur trajectoire pour tuer ce second rôdeur, et revint vite vers Peter. Plus pour l'empêcher de faire une bêtise que pour se sentir en sécurité. Clarice n'avait pas pris le temps de détailler l'expression de son visage, en tous cas elle garda fermement sa main serrée autour du manche de son arme, l'autre prête à dégainer son pistolet. Deux rôdeurs c'était peu, mais son intuition – féminine ou non – lui soufflait crûment à l'oreille que d'autres allaient s'ajouter à la partie. Concentrée, Peter pouvait bien lacérer le silence ambiant de ses mots qu'elle ne l'entendrait pas. Elle était à l'affût du moindre bruit, frottement de feuilles, gémissements sortis d'outre-tombe, nuées d'oiseaux volant à contre-courant du danger.
« On arrive bientôt sur la route. De l'autre côté, on a les magasins » détailla-t-elle sobrement, comme pour rendre les choses plus normales et moins inquiétantes. « On cherche, on prend ce qu'on trouve utile et on se tire fissa. Et au besoin, on tue, enfin je t'apprends rien » Il connaissait aussi parfaitement qu'elle la chanson, et devait être plus entraîné qu'elle encore du fait de son statut de militaire. A ce propos personne n'avait réussi à lui arraché son métier d'origines, pas même Fred. La jeune noire n'osait même pas imaginé la réaction de Noah, ou même de Peter s'ils apprenaient qu'elle faisait parti du camp adverse. Des tueurs, pas des héros qu'elle tentait subtilement d'infiltrer en restant avec eux tout ce temps. Elle ne l'avait jamais été et ne le saurait jamais, or c'était le cadet de ses soucis. Personne ne pouvait savoir ce qu'elle s'obstinait à garder secret, elle ne s'inquiétait plus outre-mesure. Même si la vérité, elle en était certaine, finirait par éclater.

Soudain elle marqua une pause, attendant que Peter se retourne sur elle. « Eh, si on tombe sur un groupe – un vrai – de rôdeurs, t'as pas intérêt à faire le con. Parce que sinon je te fais la joue gauche, comme ça t'auras la paire » Toujours froide et cynique dans ses propos. Il devait être aussi habitué à son ton sarcastique qu'elle à ses rires d'enfant. Il eut juste le temps de la prévenir qu'elle neutralisait déjà un zombie glissé derrière elle. Le troisième en cinq minutes, après presque une heure tranquille. A mesure qu'ils se rapprochaient de la route les rôdeurs se faisaient plus nombreux, elle l'avait comprit. Sa mauvaise intuition allait sûrement être confirmée, à son grand désespoir. Parce que pour couronner le tout, bordel, elle était en duo avec Peter.



code par SWAN - gif tumblr
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Out of the woods – ft. Peter Dim 30 Aoû - 17:59





Titre du RP
Personnage 1 & Personnage 2


Out of the woods
La fin du monde, je n'aurais vraiment pas pensé que cela se passerait comme ça. Idéalement, j'imaginais être décédé depuis un bon siècle avant qu'une chose pareille ne se produise, et surtout pas de cette manière. Un cataclysme naturel qui obligerait l'humanité à se retrancher dans d'immenses vaisseaux construits en secret par le gouvernement, une invasion extraterrestre ayant pour but de coloniser notre bien-aimée planète bleue, nous éradiquant tous jusqu'au dernier au passage ou encore la découverte d'un peuple sous-marin dont l'objectif principal était de se débarrasser du genre humain pour gouverner le monde ... J'eus le temps de développer un nombre incalculable de scénarios tous plus rocambolesques et farfelus les uns que les autres, mais là, un virus transformant la population mondiale en d'affreuses créatures cannibales c'était si, comment dire, nul. En effet, je n'étais jamais arrivé à apprécier un film de zombies, et ce même si le fond de l'histoire était plutôt intéressant, parmi tous les "méchants" issus de films d'horreur que j'avais eu l'occasion de visionner dans mon existence les revenants étaient ceux que j'appréciais le moins. Et maintenant que je me retrouvais dans un monde rempli de ces immondes saletés, je peux vous dire que je les appréciais encore moins.

 Mais alors que je galérais comme la majeur partie des courageux survivants qui avaient eu la chance de ne pas encore s'être fait bouffer par un rôdeur, il y avait tout de même des moments pendant lesquels je me disais que ma situation aurait pu être bien pire. Certes, quand on pense que s'il n'y avait pas eu cette saleté de virus je serais quelque part en compagnie de mes potes à jouer aux jeux vidéos et à s'envoyer des bières tout en s'échangeant le récit fabuleux de nos dernières expériences sexuelles, c'est clair que mon quotidien craignait grave, mais au moins je n'étais pas seul. Dans tout ce bordel, il me restait des personnes auxquelles je pouvais me rattacher, des gens à protéger et sur lesquelles je pouvais compter. Et ça, je peux vous l'assurer, ça n'avait pas de prix. Je me trouvais d'ailleurs actuellement avec l'une d'entre elles, même si ce n'était pas le grand amour entre nous et que notre relation avait pris un très mauvais départ - départ dont ma pauvre mâchoire se souvenait encore - j'appréciais quand même le fait de ne pas être seul. « Alors, qu'est-ce tu crois qu'on va trouver cette fois, hein ? Perso', j'aimerais bien tomber sur une bonne bouteille de bourbon ! » m'exclamai-je, pour rompre le silence qui s'était instauré dès le départ de cette mission de reconnaissance. Mais Clarice fit mine de ne pas m'entendre et ne se retourna même pas. Cela ne m'étonna même pas d'elle et ne me dérangea pas non plus le moins du monde, de là où je me trouvais j'avais une vue imprenable sur son séant que je voyais remuer au rythme de sa démarche pressée depuis que nous étions partis. Oui, j'étais un ex-militaire qui n'avait rien perdu de ses réflexes de soldat, cette position que je tenais était une position stratégique qui s'était avéré être un excellent choix. Malheureusement, notre route croisa celle d'un ou deux rôdeurs que Clarice s'empressa d'éliminer avec l'habilité qu'on lui connaissait et en la voyant à l'œuvre, je commençais sérieusement à me demander si je ne devais pas davantage me méfier d'elle que des revenants. « Tu ferais mieux de ne pas trop t'éloigner ma belle, le beau gosse que tu as sous les yeux pourrait avoir du mal à sauver tes jolies petites fesses si elles disparaissent de son champ de vision » dis-je, un petit sourire en coin.

Je savais qu'elle détestait mon humour, c'était sans doute en partie pour cette raison que je m'acharnais autant. La faire sortir de ses gonds était une sorte de jeu duquel je ne pouvais désormais plus me passer et même si à certains moments elle réagissait un petit peu plus violemment, je ne me lassais pas de la voir s'énerver à cause de mes blagues vaseuses. Arrivés sur la route, je l'entendis dans mon dos s'adresser à moi une nouvelle fois, pour me rappeler que si je faisais le con si nous tombions sur un vrai groupe de rôdeurs j'aurais à faire à elle dans le cas où nous en ressortirions en un seul morceau, bien sûr.

« Compris mademoiselle ! Je serai sage, comme une image !» lui répondis-je avec un regard empreint de malice.« Aller, je te suis, honneur aux dames ! »

Le bras tendu et le buste légèrement courbé, je la laissai passer devant moi afin de reprendre ma fameuse position stratégique. Cette petite mission s'annonçait sous les meilleurs auspices ...


By PuffDaddy
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21973

× Points de vie : :
424

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Out of the woods – ft. Peter Jeu 24 Sep - 11:25

RP archivé suite à la suppression de Clarice. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Out of the woods – ft. Peter

Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK] Out of the woods – ft. Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-