If I loose myself... I loose it all.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

If I loose myself... I loose it all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
866

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 10:18

Lori S. Hauptman
PRÉNOM(S) † Lori Sara NOM † Hauptman ÂGE † 33 bientôt 34 DATE DE NAISSANCE † 31 juillet 1982 LIEU DE NAISSANCE † Denver ANCIEN LIEU D'HABITATION † Salt Lake City ANCIEN MÉTIER † Employée dans un orphelinat STATUT FAMILIAL † Célibataire ORIENTATION SEXUELLE † Hétéro’ QUELQUES TRAITS DE CARACTÈRE † Méfiante ♦ parfois hautaine et répulsive ♦ bornée ♦ Je n’ai plus de regrets, je ne me pose plus vraiment de question.  Des peurs, des craintes certes, mais je reste très protectrice, déterminée et douce, comme une maman. Je n’ai jamais eu de soucis avec les enfants. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Kate Beckinsale GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Je la vois plus évoluer dans un groupe et cela même si elle a du mal à s'intégrer voir un peu solitaire. Elle se méfie des hommes mais dès qu'elle a confiance tout va bien. Elle est à l'aise avec les enfants et s'entend bien avec les femmes. Elle a juste besoin de temps et de confiance. CRÉDIT AVATAR † liloo_59.

Coucou les pilous, je m’appelle Justine. Mon pseudo est plutôt farfelue, autant dire que j’ai cette forte envie de le changer : Jumuch. Pourquoi ? Parce qu’avec ma cousine on adore les élans Truc&Much de frères des ours. Ça remonte xD. J’ai 22 ans. Pour trouver votre forum, j’ai fouillé dans bazzart et je l’ai retrouvé en cherchant tout simplement des forums basés sur TWD…. PARCE QUE TWD !!!!!! Il claque du string. Je recherchais un fofo actif je pense être servie. Je pense être là tous les jours mais moins en week-end. Pour éviter de mourir sur ce fo’, j’promets de mettre le code du règlement et de
code validé par Aileenoutte . Si tu oublies, on ne pourra pas te valider et ça te fera perdre un temps précieux.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Avant l’épidémie, j’étais pleine d’énergie, de vie, d’envie et de projets. J’avais cet entrain. Je me levais au son de ma radio d’un pas dansant, je me couchais avec cette impression qu’une bonne journée venait d’être accomplie. Ce qui faisait le plus plaisir aux gens que je côtoyais, c’était mon éternel sourire, ma compassion face aux durs événements et l’empathie dont je faisais preuve. Ils vantaient la fraîcheur que ma personne apportait dans certaine situation. Je savais faire preuve de douceur, d’amour, d’affection. M’imposer n’était pas un problème, j’en étais capable si j’en avais besoin et l’utilité. Si l’épidémie m’a démontré quelque chose, c’est que l’humanité pouvait être monstrueuse lorsque tout s’écroule sur terre. Certes, nous avions connus notre taux de criminels. Mais cela n’avait jamais été aussi incontrôlable. Un groupe m’a enlevée et m’a séquestrée afin d’assouvir leur besoin de violence et de pouvoir. Si bien, qu’aujourd’hui, je ne suis plus aussi ouverte aux relations avec les humains et surtout les hommes. Méfiante, je suis réactive lorsqu’un homme m’approche ou me touche sans forcément vouloir me faire de mal. Je n’accorde ma confiance qu’à très peu de personnes. Ce qui me rend parfois hautaine et répulsive. Parfois exaspérée, je peux envoyer les gens se faire voir, gentiment. Je peux être très bornée. Je n’ai plus de regrets, je ne me pose plus vraiment de question. Des peurs, des craintes certes, mais je reste très protectrice, déterminée et douce, comme une maman. Je n’ai jamais eu de soucis avec les enfants.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Dans les débuts de l’épidémie, j’avais cette sensation que les personnes, que je voyais déambuler et errer à la recherche d’êtres vivants, étaient malades, sous drogues ou autres choses. J’avais peur, j’étais hésitante quant à leur loger une balle ou un quelconque objet dans leur crâne. Puis avec ce qui m’est arrivée et ce que j’ai vu, je n’en ai strictement rien à faire. Ils meurent pour de bon et c’est tout. Je me dis qu’enfin ces gens, qui sont morts et qui se sont transformés, sont enfin en paix…. Parce que moi non merci… Je préfère qu’on me loge une balle entre les deux yeux plutôt que de rester dans les annales pour avoir grignoté de l’humain.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
J’ai perdu mes parents dans un accident de voiture, c’était tragique. Cela me fait encore mal mais plus j’y pense… plus je me dis que là où ils étaient à présent, cela les empêchait de vivre ici-bas dans ce nouveau monde. J’ai également perdu mon protégé Lucian. Le perdre fut un terrible choc, j’ai perdu foi en l’humanité et je n’hésiterai pas à tuer quiconque me voulant du mal. Il représentait ma vie d’avant.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Il est clair qu’on ne me reconnaitrait pas. J’ai bien changé. Si un jour on m’avait dit que les zombies et les pervers ou autres humains douteux séviraient sur terre, j’aurai ri mais alors bien. L’humanité m’a quelque peu dégoutée. Je suis sans remords, ni regrets à présent. Je tue pour ne pas être tuée. Si je me sens en danger, je deviens mauvaise. Je ne me laisserai pas avoir par un homme avec un complexe de supériorité plus jamais. Ayant bien compris la leçon, il faudra que j’ai énormément confiance pour que tout se passe bien.



Dernière édition par Lori S. Hauptman le Mer 11 Nov - 17:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
866

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 10:18


If I loose myself... I loose it all.

« Lori Sara Hauptman » prononça fièrement Henry en accordant, à sa femme Lara, un regard plein de fierté et d’émotion. Ce bébé déjà bien chevelu et brun apportait ce soulagement, cet espoir qu’enfin le couple aurait un enfant. Ce bambin fut accueilli dans le cocon familial de Denver, elle fut bien fêtée.
Bon c’est ce que disent mes albums photos… J’étais bien trop jeune pour m’en souvenir. Et non je ne les ai pas emmenés avec moi. C’était bien trop lourd. Je n’ai pris que le cadre où il y a cette photo de famille, mais vraiment de toute la famille, la plus récente. Je suis fille unique. J’ai été chérie, mais pas pourrie gâtée. Mes parents m’ont toujours appris que si je voulais quelque chose, je devais d’une part le mériter ou tout faire pour l’avoir : gagner de l’argent de poche, attendre les anniversaires ou Noël, ne pas faire de caprices… Généralement, j’avais des fois des cadeaux hors fêtes. Les petites frustrations devenaient vraiment plus faciles à gérer. Et puis le cadeau était d’autant plus savouré quand on avait tout fait pour le mériter.
A l’école, je m’en tirais bien, je n’étais pas la meilleure de la classe, ni la dernière, mais j’étais de celle qui s’en sortait en bossant. Je n’avais pas autant de facilité que la tête de classe mais avec un peu de travail ça marche. N’ayant pas réussi à avoir d’autres enfants, mes parents ont décidé d’être famille d’accueil.

Je ne sais pas si ça été le déclic chez moi, mais ce que faisaient mes parents pour ces enfants était… magique. J’ai eu ma crise d’ado comme tout le monde. Cette passade qui vous rend irritable au possible et vraiment méchant quand c’était l’extrême. Elle n’a pas duré bien longtemps pour ma part. J’ai bien vite compris que je n’irais pas bien loin avec ce genre de comportement. La plupart des gamins que j’ai croisés n’avaient pas eu une vie facile. Vraiment. J’en récoltais souvent les histoires, quelques bribes. Alors, pour certains je me transformais en grande sœur et pour d’autres en ami. Les plus turbulents devenaient serviables et adoptaient une attitude appréciable. J’admirais mes parents pour leur patience, leur tact et leur fermeté. Ils n’avaient jamais renoncé pour moi et ils ne le feraient pas plus pour les autres sous leur toit.
Jusqu’à ma majorité, je restais avec mes parents et voyais passer bon nombre d’enfants tous différents les uns que les autres. J’en recroisais de temps en temps, à l’école ou ailleurs. Si nos relations avaient été bonnes nous nous retrouvions pour des soirées, des séances de cinéma et bien d’autres activités.

Mes études ont été très variées je savais que je voulais travailler auprès des enfants en difficulté. J’ai donc fait de la psychologie, des études touchant à la petite enfance. Je faisais régulièrement des baby sitting, des stages en crèche, je faisais du bénévolat à l’hôpital afin d’égayer la vie des enfants malades. Je leur lisais des histoires, me déguisais et chantais avec eux. Je n’étais pas réellement celle qui passait ses soirées en boite ou dans les bars. J’y allais de temps en temps, mais je préférais user de ce temps libre pour le mettre à profit de ceux qui en avaient le plus besoin. Plus tard, je fis la même chose dans un des orphelinats de la ville. Certains s’étaient attachés à moi. Je fus recommandée et embauchée à celui de Salt Lake city.

J’y vis depuis mes 26 ans. J’avais en poche différents diplômes dont celui de secourisme. Je suis devenue très vite une employée polyvalente au sein de l’orphelinat. Je m’occupais des petits bobos aussi bien physiques que moraux. J’étais cette maman qu’ils n’avaient pas. C’était ma famille. A 28 ans je perdais mes parents, décédés dans un accident de voiture. Un choc frontal qui impliquait un homme très alcoolisé. J’étais anéantie. Tous les enfants qu’ils avaient connus, rencontrés et parfois sauvés étaient là à leur funérailles.

Si j’ai voulu avoir des enfants à moi ? Oui bien sûr. J’ai eu des copains dans ma vie. J’en ai eu un où je pensais que ce serait le bon, le vrai et celui avec qui je passerai le restant de mes jours. Il s’appelait Collin. S’appelait parce que je pense qu’il est mort et je l'ai surpris en train de se taper une de ses collègues. Donc, nous ne sommes plus ensemble. A 30 ans… j’ai perdu un peu l’espoir de trouver quelqu’un pour fonder une famille…. Surtout que l’épidémie avait choisi de se pointer à Noël en 2012. Autant dire qu’avec la chute des vivants, j’avais un peu autre chose à penser.

J’ai conduit jusqu’à l’orphelinat et un seul enfant était encore là. Il voyagea avec moi. Il s’appelait Lucian. Un enfant timide et renfermé sur lui-même. Il avait perdu ses parents alors qu’il avait seulement 3 ans. Ils avaient été assassinés devant lui. La police l’avait retrouvé cachée dans un placard. Agé de 10 ans lors du début de l’épidémie, il s’était réfugié dans un placard de l’orphelinat. Il avait gardé cette habitude dès que quelque chose l’effrayait, que quelqu’un haussait le ton. Je m’étais prise d’affection pour cet enfant. Il est vrai que Lucian accordait très peu sa confiance. Il me l’avait accordée. Il se cachait dans mes pattes, n’osait jamais voir les autres. Il s’est ouvert aux autres un peu plus tard au fur et à mesure, mais cela avait toujours été compliqué. Un petit comité oui, mais il ne pouvait pas supporter trop de monde.

Notre intégration dans notre premier groupe avait été plus compliquée pour lui que pour moi. Il avait du mal avec les enfants de son âge, se mettait en danger en s’isolant, il avait du mal avec les adultes et la vue des armes lui rappelait l’assassinat de ses parents. Les coups de feu, qui retentissaient, le tétanisaient. Alors lorsque nous avons été attaqués par un groupe sanglant, sanguinaire, avide de pouvoir et cette envie d’assouvir leur besoin les plus primaires sur un autre groupe. Ils tuèrent tout le monde et enlevèrent les deux femmes restantes du groupe, moi y compris. Lucian, tétanisé, apeuré, ne savait pas quoi faire. Sous une pulsion, il courrait vers moi pour se loger dans mes bras. Me débattant je l’attrapais "tout ira bien" avant qu'un de nos assaillants lui loge une balle dans le crâne.

Si l’épidémie était un enfer au quotidien, ce qui venait de se passer montrait que l’humanité avait bien changé et pas dans le bon sens.

Démarrait mon enfer.

Pendant un an nous avions vécu sur la route, une autre année dans notre groupe puis j’avais vécu ces derniers mois dans ce groupe de pervers. Les zombies étaient notre terreur quotidienne mais l’humanité était devenue notre pire ennemi. Dans cette cave de crasse, de boue, de mort, si nous voyons ne serait-ce qu’un rôdeur, nous étions soulagées. Aussi étrange soit cette situation, avec ma compagne de calvaire ne plus voir ces hommes nous toucher et nous battre étaient un bol d’air frais. L’envie de mourir nous avait souvent traversés l’esprit, mais l’espoir était comme une flamme fébrile qui brillait de temps à autre aux moments les plus sombres.
Ils reprirent Maddy, elle ne revint pas. J’étais seule à présent. Ils vinrent me chercher. Un de mes receleurs s’enferma avec moi dans une chambre et m’attrapait jusqu’au moment où la panique s’engorgea dans tout le groupe. Des cris des hurlements, des coups de feu. Mon agresseur prit son arme et m’oublia littéralement dans cette chambre. J’en profitais alors pour m’échapper, ignorant tout ce qui s’était passé pour que je réussisse à sortir et sentir le vent à nouveau caresser mon visage.

J’errais, je déambulais, je me cachais et trouvais une maison assez moderne et autonome. L’aubaine quand je découvrais que la douche était chaude. J’en pleurais, me nettoyais à m’en faire mal et laissais la douche chaude laver les horreurs du monde sur mes épaules. Je trouvais de quoi m’habiller et un sac que je remplissais de tout ce que je voyais d’utiles : kit de premier secours, provisions longue conservation, vêtements, quelques produits d’hygiène et d’autres objets (allumettes, une casserole, deux lampes de poche). Sous le dernier tiroir de la commode de la chambre conjugale, une cachette se dévoilait : des armes. Je ne me fis pas priée et remerciais les habitants, absents, de cette maison de ne pas avoir eu le temps de prendre ces pépites. Je restais pour me reposer et m’en allais.

La zone 51, enfin tranquille ? Je mis énormément de temps à m’habituer à un groupe sans intentions malsaines. Je mis du temps à m’intégrer. On me touchait que ce soit pour me saluer ou m’interpeler, j’avais cette réaction extrême de me défendre. Je pris sur moi et on me proposait de lire des histoires aux enfants, de m’en occuper. J’avais confié à une femme de la zone que j’avais été employée dans un orphelinat alors elle a jugé bon de m’y placer. Ce qui secrètement me fit plaisir et me donna ce sentiment de normalité. J’allais mieux. Et puis récemment, la zone a été envahie. Je ne quittais jamais mon sac, toujours prête à partir. La panique envahissait également le refuge, la cohue, les tirs, les hurlements…

Ça résonne encore dans ma tête… C’est flippant… Et toi ? Comment te sens tu ?

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Lori S. Hauptman le Mer 11 Nov - 17:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 10:28

OUELCOME LA BELLE *-* !

Bienvenue sur le fofo ! T'as fait le bon choix, WESH !
Bon courage pour ta fichounette !
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
866

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 10:50

Merci :D

_________________
In a lust for life,
« in a lust for life,
Keeps us alive, keeps us alive » by Wiise


Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21067

× Points de vie : :
153

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 12:47

Bienvenue officiellement mamzelle bril
Merci mille fois de nous rejoindre, tu ne le regretteras pas coeurrose

Bon courage avec ta fifiche & si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff, on est là pour ça puppy

J'ai validé le code du règlement en passant ! ballon

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



you can beat me black and blue
every wound will shape me
every scar will build
m y t h r o n e
- " . ' - " . ' -" . ' - " . ' -

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler de ce vaccin.

× Âge du perso : :
Vingt-six ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie avec ce con de Dwight.

× Avant, j'étais : :
Entraîneuse de boxe, parfois moi-même sur le ring.

× Messages : :
1216

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
MYERS. (signature), Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Emilia Clarke.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 13:09

Bienvenue officiellement du coup. coquin
Courage avec ta fichette, et si tu as la moindre question, comme l'a dit Ailou hésite pas! leche

_________________

I HATE YOU SO MUCH
& I THINK MY HEART
DIDN'T GET THE MEMO
WE ARE LIKE S U N AND R A I N
I wanna fight but I can't contend
Every time I run, I keep on falling
*--_ I keep on  f a l l i n g  on  y o u _--*
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
866

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 13:24

Merci beaucoup beaucoup ballon

_________________
In a lust for life,
« in a lust for life,
Keeps us alive, keeps us alive » by Wiise


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 14:19

WOOOOOOOOOOOOOW KATE GNIAAAAAAAAAAAH lele lele

Bienvenue chez les foufous, bon courage pour ta fichette cuty cuty gnu
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 14:21

BIENVENUE OFFICILLEMENT string
Kate est un très bon choix et je kiff le prénom yeux Bon courage pour ta fichounette et puis on pourra peut-être aussi se chercher un lien avec Lennychou lele
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 16:43

Kaaaaaaaate! bril bril
Bienvenue sur le fofo pompom bon courage pour ta fichette star coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Pasadena, Californie avec Luke et Tommy

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
803

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Lux aeterna

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 17:40

Bienvenue sur le forum est bon courage pour ta fichette leche

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
866

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 18:35

Raaaaah MERCI BEAUCOUP ça fait super plaisir !

Gros love les pilous yeux danse cateyes

Des cookies pour tout le monde allez !! chaplin ballon

_________________
In a lust for life,
« in a lust for life,
Keeps us alive, keeps us alive » by Wiise


Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2609

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Ven 9 Oct - 20:40

Mah qué bienvenue muy bonita senorita ! lele lele
Bounne chance pour ta fichette !
Super choix de vava ! coeur2

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


× A propos du vaccin : :
.

× Âge du perso : :
.

× Localisation (+ avec qui) :
.

× Avant, j'étais : :
.

× Messages : :
7096

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Minako

× Avatar : :
Jared Leto

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Morphine

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Sam 10 Oct - 10:33

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
866

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Sam 10 Oct - 11:32

Sisi

Merci beaucoup.

J'avance petit à petit :D (sur word) je posterai au fur et à mesure

_________________
In a lust for life,
« in a lust for life,
Keeps us alive, keeps us alive » by Wiise


Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21067

× Points de vie : :
153

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Sam 17 Oct - 17:27

Coucou, je viens aux nouvelles : ta fiche est commencée depuis plus d'une semaine déjà. As-tu besoin d'un délai supplémentaire ? puppy

Sans nouvelles de ta part d'ici quelques jours, le sujet sera archivé sniff

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
866

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Dim 18 Oct - 10:59

Coucou,

je m'excuse BEAUCOUP BEAUCOUP !

J'ai juste ma fin de fiche à terminer je cours un peu partout ces derniers temps.

J'essaie de la terminer là sinon jusqu'à mardi max.

Encore désolée. Je réfléchissais encore à la suite de mon histoire et je l'ai trouvée :D donc je ne tarderai pas à terminer. D'ici peu, je posterai avec vous.

_________________
In a lust for life,
« in a lust for life,
Keeps us alive, keeps us alive » by Wiise


Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21067

× Points de vie : :
153

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Dim 18 Oct - 13:20

Aucun problème, tant qu'on est au courant. coeurrose Bon courage ! bril

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


# W I L L H O O D
Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
Je suis en Californie avec Desmond.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
3596

× Points de vie : :
80

× Copyright : :
MYERS. (signature&avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all. Mar 20 Oct - 20:19


    CONRAD WILLIAMSON ♦ ADMIN


    Mais c'est trop triste, Lucian était trooop chou!  reconfort J'ai bien aimé ton histoire, avec ces parents et tout, vous étiez des saints.  prosterne Par contre, fait attention, normalement il n'y a plus d'eau courante. coquin Mais comme tu as écris autonome, j'ai cru comprendre que c'était un cas à part.  secret

    Au fait, je t'ajoute au groupe des "Vagabonds 3" parce que j'imagine bien Lori rester dans l'espoir de retrouver des enfants rencontré dans la zone, et puis on a besoin de peupler un peu ce groupe aussi. coquin (n'hésite pas à me le dire si tu veux faire partit d'un autre groupe)

    Les liens importants


    Commence le Rp en t'amusant! .
    Recense ton avatar.
    Prends connaissance de ton groupe.
    Prends connaissance du système de points..
    Fais tes fiches de liens et de rps,
    Et crée tes scénarios.
    Vote ici et ici, toutes les deux heures.
    Un petit message ici et ici, pour nous faire connaître. (a)


    BONNE LUTTE ...



_________________

- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
it hurts like hell each time I see
Y O U ' V E  R U N  A W A Y
I wish I never looked, I wish I never touched
I wish that I could stop loving you so much
c a u s e  it  h u r t s  as  m u c h
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: If I loose myself... I loose it all.

Revenir en haut Aller en bas

If I loose myself... I loose it all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-