Damian&Nikolaï - Secret de grand-mère, un coup de poèle est le remède à tout les problèmes;
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Damian&Nikolaï - Secret de grand-mère, un coup de poèle est le remède à tout les problèmes;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
828

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Damian&Nikolaï - Secret de grand-mère, un coup de poèle est le remède à tout les problèmes; Ven 9 Oct - 21:59

Vivre pour mourir. La triste loi de la vie que l’on apprend dès notre plus jeune âge d’abord avec nos poissons rouges que l’on finit par jeter dans les toilettes ou encore nos hamsters que l’on enterre au fond du jardin puis parfois, vient la mort d’un proche, une grand-mère que l’on aimait plus que tout et que l’on sait qu’elle nous manquera pendant des années sans doute pour toujours ou un ami de la famille qui nous apportait des bonbons dès qu’il venait. C’est la vie, on y peut rien mais il devient de plus en plus dur d’accepter cette dure règle de la vie quand les décès de nos proches arrivent à la pelle et que les cadavres se réveillent pour emporter avec eux les vivants auquel on tien. Cette maladie nous avait tout prit, notre famille, nos amis, nos maisons, notre sécurité, notre confort ou encore notre liberté. Tant de chose pourraient être citées et pourtant le faire ne ferait qu’accentuer la rancœur qui me rongeait. Mon ancienne vie me manquait, tout comme mes parents et mes frères. Nos voisins aussi et cette petite routine que je m’étais créé. Maintenant je vivais en nomade, voyageant de ville en ville, en passant par d’interminable route ou des forêts dans lesquelles la nature à totalement reprit ses droits. Et notre vie était peu à peu passé à survie, nous étions dans un jeu de survie géant et chaque jour représentait un niveau toujours plus dur les uns que les autres. Tous les coups étaient permis pour vivre, même les plus bas, affronter les morts ou les fuir, affronter les vivants ou s’allier à eux mais chaque rencontre, rôdeur ou humaine que nous faisions, nous mettait face à un dilemme dans lequel un seul choix était le bon. Quand les adversaires ne vivent plus, c’est plus simple car j’ai fini par comprendre qu’il n’y avait aucun choix à faire si ce n’est de les exterminer mais lorsque leur cœur bat encore, que faire ? J’ai déjà eu ce genre de dilemme à faire et je déteste cela, nous sommes de moins en moins de survivant et selon moi nous ferions mieux de nous serrer les coudes mais l’appât du gain était devenu trop fort alors que l’argent n’avait plus la moindre valeur. J’étais par ailleurs moi-même en pleine recherche d’objet tandis que je fouillais de fond en comble l’une des nombreuses maisons abandonnées du Nevada, je n’avais pas trouvé grand-chose si ce n’est un couteau de cuisine que je mettais de côté dans mon sac ainsi qu’une vieille conserve et une vieille boite de pâté pour chien. Ma foi, je n’allais pas faire le difficile même si j’avais carrément envie de pleurer en repensant au bon petit plat de ma mère. Trois ans que je n’en avais plus eu en bouche et pourtant ce genre de souvenir persistait… Je finissais de refermer mon vieux sac à dos tout sale quand j’entendais des bruits dans la rue, je m’approchais alors de l’une des fenêtres brisée quand j’apercevais un homme à la drôle de dégaine dans la rue. Et merde, celui-ci ne me disait rien qui vaille et j’étais sûr qu’il allait m’attirer des ennuis, il y’en a ça se voit sur leur visage qu’ils n’ont aucune bonne intention. Je calais donc parfaitement mon sac sur mes deux épaules avant de tenter de sortir discrètement sans qu’il ne m’aperçoive. C’est beau de rêvé non ? Je marchais presque sur la pointe des pieds quand celui-ci tourna la tête en ma direction. Discrétion zéro Kaï, bravo. Celui-ci eut un rictus mauvais apparaissant sur son visage et je compris que j’allais devoir me barrer c’est pourquoi ni une, ni deux je me mis à tenter de fuir. Malheureusement, celui-ci semblait assez vif puisqu’il tira son arme pour me tirer dessus. Par chance il me rata mais ceci me bloqua sur le champ. Je ne craignais de devoir en arriver à l’extrême, tu meurs ou je meurs et malheureusement, j’avais peu de chance de mon côté. En plus ce con allait attirer tous les rôdeurs de la zone vers ici, merde… Que faire ? Je me retournais doucement face à lui en tentant de prendre un air enfantin et faiblard dans l’espoir de l’amadouer. La technique du désespoir comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Damian&Nikolaï - Secret de grand-mère, un coup de poèle est le remède à tout les problèmes; Mer 14 Oct - 15:37





Secret de Grand-mère
Nikolaï & Damian


If you want blood, you got it
Qui aurait pensé que la fin du monde se passerait ainsi ? Qui aurait pu croire que se sont les morts-vivants qui l'ont provoqué ? Certainement pas Damian. Pour lui, s'il devait y avoir une espèce qui dominerait un jour les hommes, cela aurait été les robots ou les aliens, pas des zombies. Il aurait d'ailleurs largement préféré les robots, il aurait peut-être pu avoir un genre de Terminator pour l'aider à sauver sa famille qui aurait peut-être une destiné hors du commun. Malheureusement pour lui, tout ceci n'existe que dans les films et dans l'imaginaire de certains réalisateurs ou écrivains. Aujourd'hui la majorité de la population terrestre n'est autre que des monstres tout droit sortit du clip « Thriller » du Roi de la Pop. Si encore ils savaient dansés mais non, ils ne sont bons qu'à dévorer votre famille ou vos amis ou de simple inconnus. Et comme si tout ceci ne suffisait pas, les seuls survivants qu'ils restent préfèrent s'entre tuer que tout simplement s'entre aider. La nature ayant reprit ses droits, l'Homme a retrouvé, lui aussi, sa nature de primate.

Damian a quitté la forêt -et son frère- pour partir à la recherche d'un quelconque repas. Une boite de conserve, un paquet de chips, un vieux paquet de céréales, n'importe quoi. Tout ce qu'il veut c'est manger. La faim est devenue comme une sangsue dont on ne peut se séparer. Damian n'a aucunes idées à quand remonte la fois où il n'a pas eut faim, des mois ? Des années, sûrement. En fait, depuis le début de l'invasion, son estomac criait famine et malgré les efforts pour tenter de le soulager, il n'y avait rien à faire. C'était comme ça, jamais plus il ne mangerait à s'en faire péter la panse.

Après avoir marché quelques minutes, l'adolescent aperçut des résidences, il sortit sa batte par réflexe. Valait mieux être silencieux dans ce genre d'endroit, on est jamais à l'abri d'une attaque surprise de bouffeur de cervelle. Pourtant quand il arriva au coin d'une maison et qu'il jeta un coup d’œil dans l'allée, il aperçut deux hommes, enfin plutôt un jeune garçon et un type qui, de dos, paraissait pas très clean. Le plus jeune semblait être en mauvaise position mais Damian n'avait aucune envie de s'en mêler, il avait assez eut d’ennuis comme ça. Et puis, Thomas allait encore s’inquiéter pour lui. Discrètement, il fit donc demi tour et commença à partir et s'éloigner quand il entendit un coup de feu. Merde ! Damian revint sur ses pas et regarda toujours avec discrétion, ça sentait vraiment pas bon pour le garçon. Damian regarda son furet qui se trouvait sur ses épaules. « Perdu, rentre dans le sac et tu sors pas tant que je te l'ai pas dis, d'accord ? » ordonna-t-il à la bête qui suivit ses ordres. Le jeune Cohen rangea sa batte pour prendre sa Winchester. Lentement, il sortit de sa cachette et marcha jusqu'à l'homme armée, visiblement, en faisant le moins de bruit possible. Damian fit comprendre au garçon qu'il devait faire comme s'il n'était pas là. « Eh sale con ! Si tu lâchais ton arme avant de rameuter la moitié des bouffeurs de cervelle des environs ? » Damian garda son arme pointer sur lui, il n'avait jamais tuer quelqu'un mais il avait déjà exploser le genoux d'un homme avec sa Winchester. S'il fallait le refaire, il n'hésiterait pas une seule seconde.  


By PuffDaddy
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


- " . ' - " . ' -" . ' - " . ' -
you can beat me black and blue
every wound will shape me
every scar will build m y t h r o n e
- " . ' - " . ' -" . ' - " . ' -

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler de ce vaccin.

× Âge du perso : :
Vingt-six ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie avec ce con de Dwight.

× Avant, j'étais : :
Entraîneuse de boxe, parfois moi-même sur le ring.

× Messages : :
1306

× Points de vie : :
65

× Copyright : :
MYERS. (signature), Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Emilia Clarke.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Damian&Nikolaï - Secret de grand-mère, un coup de poèle est le remède à tout les problèmes; Mar 10 Nov - 18:10

Rp archivé suite au départ de Damian. coeurrose

_________________

_- -_
I HATE YOU SO MUCH & I THINK
MY HEART DIDN'T GET THE MEMO
WE ARE LIKE SUN AND RAIN
I wanna fight but I can't contend
Every time I run, I keep on falling
I keep on  f a l l i n g  on  y o u



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Damian&Nikolaï - Secret de grand-mère, un coup de poèle est le remède à tout les problèmes;

Revenir en haut Aller en bas

Damian&Nikolaï - Secret de grand-mère, un coup de poèle est le remède à tout les problèmes;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-