[TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox. Les admins sont actuellement absentes jusqu'au 25 juillet mais vous pouvez toujours contacter Aileen par MP en cas de question !
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar

En ligne

#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2612

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Dim 18 Oct - 11:44

Alright. Let's fucking do this.
Noah & Luke
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. Δ

Ce ne fut pas bien difficile de lancer cette fameuse rumeur. Bien au contraire... Et il serait mentir de dire que Luke n'en avait pas tiré une certaine satisfaction. Provoquer du remue-ménage, aussi subtil soit-il, avait toujours quelque chose d'attrayant pour le garçon qui, assit sur une marche de la zone, voyait déjà les suspicions se transmettre comme un virus. C'était hallucinant de voir à quel point la moindre petite rumeur pouvait se transformer en véritable commérage intensif en moins d'une après-midi. Il fallait dire que Luke n'avait pas joué la carte de la subtilité. Quoi de mieux pour faire tourner une rumeur rapidement que de la faire arriver aux oreilles de la personne que Luke détestait le plus de la zone ? Finalement, Zachary n'était pas si inutile que ça. Ce mec avait une langue de vipère, avec lui tout allait fonctionner comme sur des roulettes. Tout ce que Luke espérait, c'était que Noah savait vraiment ce qu'il faisait, parce que les choses prenaient des proportions légèrement plus... Importantes, que Luke ne l'aurait prédit. Mais cela ne le regardait pas. Luke, devait se charger de faire tourner l'info et non d'en assumer les conséquences, tout du moins, c'est ce qu'il se répétait en boucle pour essayer de ne pas se torturer l'esprit.

Il se remémorait alors leur discussion avec Noah et quelque chose le chiffonnait. Un point n'était clairement pas logique. Il lui avait dit de ne pas mettre au courant les plus jeunes que lui et de ne transmettre l'heure et la date que par message codé... Mais comment pouvait-il faire ça ? C'était impossible de contrôler une rumeur, surtout une fois qu'elle était lancée et que les gens brodaient un peu plus de connerie par dessus. Pire qu'une partie de téléphone arabe, Luke avait entendu des trucs totalement hallucinants qui n'avait pas lieu d'être. Comme quoi les soi-disant cours de tir se feraient sur de véritables zombies... Et j'en passe et des meilleurs. Luke avait clairement passé une bonne partie de sa journée à essayer de limiter les divagations qui s'étaient créés autour de la rumeur qu'il avait lancé. C'était pour cette raison qu'à 20h le soir même, il était tout simplement épuisé. Les informations sur le lieu et la date avait été bien plus subtile à faire passer. Luke ne voulait pas se retrouver avec un flot de curieux qui s'empresseraient de foutre la merde. Aussi avait-il opté pour une ou deux personnes qu'il appréciait réellement et dont il avait entièrement confiance, comme par exemple Abbygail et Maebh. Avec elles, pas moyen que l'info se retrouve n'importe où et dans les oreilles de n'importe qui... Assit sur l'herbe de la zone vers l'enclot des animaux, Luke finit par basculer lourdement en arrière. S'étendant de tout son long avant de lâcher un soupire de soulagement, encore épuisé par la journée horrible qu'il venait de passer. « Ça s'est pas si mal passé... Ça s'est pas si mal passé. » Se murmura-t-il à lui-même. Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre Noah... Si ça se trouve, il s'était complètement chier et il allait se prendre la tatane de sa vie une fois le militaire sur place. Et rien que d'imaginer cette possibilité, Luke en souffrait...


© Gasmask

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Sam 2 Avr - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6099

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
SWAN ( Signature + gifs + avatar )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Dim 1 Nov - 15:14

 
Dust devil swept you away

        It's still not real. Ash and urn in silence.  


Noah observe tout. Toujours. Le blond se cale parfois bien au chaud entre deux coins de mur, fumant l’une de ses rares clopes tout en avisant les alentours. Personne ne prête attention à ce gars aux activités quelconques. Pour ces gens, ce n’est qu’un petit rituel du militaire. En vérité, et comme souvent, ce dernier s’empresse d’étudier les moindres faits et gestes de chacun. Les survivants parlent bien plus en gardant le silence  qu’en ouvrant la gueule. Noah n’a qu’à les observer, jauger leurs mimiques et leurs petites habitudes. Par miracle, il reste même certains séniors ici. Et pour eux, c’est comme dehors, rien n’a changé. Ils s’attroupent, discutant en groupe de tout et de rien, de la pluie et du beau temps ou des récoltent plutôt misérables du moment. La saison ne s’y prête pas. Ce qui change, en  revanche, ce sont leurs airs sérieux et attristés. Un changement si radical et violent émeut tout le monde, surtout les plus anciens. Après tout, ils n’ont plus autant de temps à vivre, leurs derniers espoirs sont morts en même temps que leurs enfants ou leurs petits-enfants. Leurs descendances se retrouvent avec un destin des plus funestes. Mais ce qui intéresse Noah aujourd’hui, ce ne sont pas les survivants en vadrouille. Le blond tire une nouvelle bouffée de nicotine, son bâton cancérigène entre deux doigts aux ongles jaunis par la clope. Il n’observe pas les personnes âgées. Il étudie les plus jeunes. Et, pour sûr, aujourd’hui comme hier, leur comportement est de plus en plus suspect. Des regards en coin, surtout appuyés sur la silhouette du grand militaire lorsqu’ils croisent sa route.

Et à chaque fois, ses lippes s’étirent légèrement. Victoire. Luke a caqué et balancé la rumeur. Les effets sont plus qu’immédiats. Bientôt, chez les adolescents de la zone, la rumeur grouillera et s'insinuera tel un virus mortel. Et à chaque fois qu’un adulte s’en vient demander ce qu’ils trafiquent, Noah hausse ses larges épaules en faisant mine de supposer. Prétendre qu’ils doivent une fois de plus chercher à faire une fête privée et, qu’il étouffera ça dans l’œuf et se chargera de tout. Une autre rumeur allant rapidement aux oreilles de chacun. Les jeunes font des conneries, Campbell s’en charge. Bien-sûr, il a pensé aux failles. Il sait pertinemment qu’un ado risque de vendre la mèche accidentellement à un adulte. Qu’un groupe pourrait se montrer indiscret et débattre de ce nouveau cours insolite dans un lieu bondé de mondes, et surtout d’adultes qui ne sont pas concernés. C’est la faille du plan. Celle qui le fait grincer des dents. Pourtant Noah fait de son mieux pour tous les avoir à l’œil. Et dès qu’un petit groupe commence à se montrer trop surexcité, Noah n’a qu’à débarquer en faisant les gros yeux. La zone n’est pas si grande que ça, et ces membres plus si nombreux. Le refuge est l’équivalent d’un village bien fourni, mais pas d’une ville comparable à une jungle urbaine.

Mais des fuites, il y en aura. Et bientôt, Morrison ou Fawkes débouleront les poings serrés sur les hanches, pour lui demander s’il sait quelque chose sur tout ce bordel. Il ne niera pas. Il ne peut qu’espérer un peu de discrétion de la part de Luke quant aux démarches. Ils ne doivent pas se faire griller tout de suite. Les choses doivent être concrètes avant de se révéler au grand jour. Parce qu’il connaît Fawkes, et que cet enfoiré aurait refusé de laisser des jeunes s’entraîner. Ce que Noah n’a pas dit à Luke, en revanche, c’est qu’il prétendra agir sous les ordres de Fawkes aux yeux de la jeune populace. C’est certain, si tout marche et que les autres se montrent satisfaits des plans, ce gros orgueilleux de merde se jettera sur l’occasion pour prétendre être l’auteur du subterfuge.

Non sans lui hurler dessus en privé par la suite.

Le blond fronce les sourcils, soupirant tout en jetant son mégo. User de manipulation pour faire changer les mentalités ... Il abhorre cette méthode qu'il trouve presque ... Archaïque, dans ce nouveau monde. Il s’était même juré de ne jamais être ce genre de connard. Si sa mère avait été là, elle lui aurait tambouriné le crâne en lui hurlant de ne « jamais dire jamais ! ». Etrangement, le souvenir de sa mère ne lui tire pas les boyaux. Il l’a perdue bien avant toute cette merde, sa mort naturelle l’épargnant de toutes ses horreurs. Une maigre consolation …  Tout en sortant de ses réflexions, le blond se redresse de tout son long et agite ses grandes guibolles jusqu’au point de rencontre. Luke l’attend déjà, allongé dans un tapis d’herbes hautes. Tout sourire, le militaire arrive à pas de loup près du gamin, penchant soudainement sa silhouette longiligne au-dessus de la bouille du petit gars. Positionné ainsi, la tête de Luke est inversée. Vue plutôt intrigante.

« - Déjà fatigué ? »



code par SWAN - image tumblr

_________________


Dernière édition par Noah G. Campbell le Mer 16 Déc - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar

En ligne

#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2612

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Jeu 26 Nov - 12:52

Alright. Let's fucking do this.
Noah & Luke
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. Δ

Une tête blonde apparue soudainement au dessus de lui, arrachant un sursaut bruyant au plus jeune qui avait frôlé de justesse la crise cardiaque. S'il n'avait pas été aussi affecté par l'apparition inopinée de Noah, un long flot interminable d'insultes aurait sans doute jailli de ses lèvres gercés. Au lieu de ça, il se contenta de se redresser avec une violence rare qui lui fit craquer toutes les vertèbres de sa colonne vertébrales une à une dans des craquements secs et inquiétants. « Putai-- » Fut le seul son qui réussi à s'extirper de sa gorge encore serrée par l'émotion. Luke respectait Noah, même s'il ne voulait pas encore l'accepter, mais si le militaire continuait de lui faire vivre de tels ascenseurs émotionnels, le brun allait réellement finir par le fuir, ne souhaitant pas mourir d'une crise cardiaque à l'âge malheureux de 14 ans et demi. « Je... Prenais juste une pause. Ça va... Ça va. » Luke ne voyait pas l’intérêt de lui retourner la question, Noah semblait péter la forme et d'un sens, cela rassurait Luke qui s'était déjà imaginé voir débarquer un Noah colérique et insatisfait par la manière dont Luke aurait pu divulguer la dite rumeur sur les cours de tir. Seulement voilà, l'entendre dire qu'il était satisfait de lui pourrait lui ôter ce doute bien ancré dans sa poitrine, aussi ne tardât-il pas déposer un regard pour le moins inquiet sur le militaire. « J'ai fait comme j'ai pu. C'était pas facile. » Ce qui devait être à la base une question se transforma rapidement en une excuse, sans qu'il ne s'en rende compte. C'est vrai qu'il aurait pu faire mieux, être plus subtil dans ses paroles, voire même en dire moins pour ne pas laisser la place à toutes ces divagations absurdes qui s'étaient brodées autour de cette rumeur. Mais ce qui était fait, était fait.

A présent debout et plus ou moins à hauteur du militaire, il pu reprendre ses esprits et se remettre du petit choc émotionnel qu'il venait de subir. Luke était d'accord pour l'aider, mais s'il devait entrer dans ce bordel monstre, il voulait pouvoir donner son avis sur la question. Depuis leur dernière confrontation, Noah avait bien dû comprendre que Luke aimait parler... Aussi finirait-il bien par se faire à l'idée que contrôler totalement Luke serait une tâche ardue. « T'auras peut-être rien à foutre de mon avis mais... J'en suis plus si sûr que ce soit une si bonne idée que ça, de donner des cours de tir à tous les jeunes de la zone qui le veulent. Je dis pas que je suis plus apte qu'eux ou quoi... Juste... Qu'y en a... J'pense juste pas que ce soit une bonne idée. Ils ont les mêmes réactions que quand j'avais 12 ans, lorsque j'ai touché une arme pour la première fois. Et pour le coup... Je pense être mieux placé que toi pour savoir ce que ça fait et ce qui se passe réellement dans leur tête. » Luke qui faisait une morale ? Ô grand Dieu jamais. Mais alors à quoi jouait-il exactement ? Il était loin d'être mieux placé que Noah pour quoi que ce soit et pourtant ça lui était échappé. Noah était plus vieux, plus expérimenté et avait sans doute bien plus réfléchis aux conséquences de ce fameux cours de tir que Luke. Même si le brun avait tellement cogité dessus durant toute la semaine qu'un mal de crâne lui reprenait à chaque fois qu'il y repensait. « Pas que je remette vos idées en question, à toi, Fwakes, Léandro et je sais pas qui d'autre... Vous comptiez sans doute le faire depuis le temps ok, mais ils prennent vraiment ça pour des... Jouets. Sans même se dire que ça peut tuer autre chose que des zombies. » Et Luke savait bien de quoi il voulait parler. Avant l'épidémie, il avait joué à de très nombreux jeux de guerre alors même qu'il n'avait pas l'âge requis et cela avait eu pour effet de faussement "l'habituer" à la vue des armes. Les rendre moins dangereuses. Lui donner l'impression qu'il en connaissait déjà tous les secrets avant même d'en avoir une vraie dans les mains. Il avait appris à y faire attention, à ne l'utiliser qu'en cas extrême, mais une fois encore cela ne s'était pas fait du jour au lendemain et nombreuses avaient été ses erreurs... Mais nombreuses avait également été les personnes à le sermonner lorsqu'il se comportait mal et cela même si l'enfant qu'il était autrefois le détestait. Sans cette constante surveillance, qui sait ce qu'il aurait pu faire de plus ou devenir, tout simplement. « Ils vont faire des conneries... On en fait tous. A la différence que moi je les ait faite dehors. Et pas dans une zone ou... On dit assurer la sécurité de tout le monde. » Plus que concerné par cette dernière phrase, certaines images qui avait tenté d'oublier refirent surface. Ces personnes qui n'avait pourtant rien demandé mais que Luke avait... Tué. Par inadvertance, par peur. Ne sachant pas s'ils représentaient une réelle menace. Il avait une arme, eux non. Il était en position de force, alors pourquoi les laisser s'échapper si 100 mètres plus loin ils risquaient de faire du mal à d'autres personnes ? Alors que lui avait la possibilité d'écarter ce danger une bonne fois pour toute. Ce qu'il n'avait pas compris à l'époque c'était que cette personne qui risquait de faire du mal aux autres sans raison, c'était lui. « Faut... Faut juste bien leur faire comprendre qu'une arme c'est pas juste "stylé" à avoir sur soi... Ça peut tuer. Leur famille. Leurs amis... Y a autant de chance que ça les blesse eux.. Que ça ne les sauve... » Il en avait terminé. Tout ce qui l'avait fait cogiter durant ces derniers jours venait de sortir et même s'il s'était longuement retenu de le partager avec les autres, le fait de l'avoir enfin dit lui apportait un certain sentiment de légèreté. Seulement, une dernière question persistait : « Pourquoi est-ce que tu m'as demandé de t'aider ? Pourquoi... Moi ? Je pense pas être le mieux placé pour ça et clairement pas le plus fiable. C'est pas pour rien que Fawkes m'a dans ses petits papiers "gamins casse-couille". Alors pourquoi ? Je comprends pas. »




© Gasmask

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 


Dernière édition par Luke Harrison le Ven 1 Jan - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6099

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
SWAN ( Signature + gifs + avatar )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Jeu 24 Déc - 13:02

 
Dust devil swept you away

        It's still not real. Ash and urn in silence.  


Effet réussi. Luke sursaute tout en manquant de le percuter, mais Noah se redresse juste à temps pour l’esquiver. Le gamin semble en proie à la panique, tout en lui jurant de ne pas s’être étalé comme une larve pendant des heures. Enfin, un truc dans le style. Le blond se marre tout en le rejoignant au sol.

« - Lâche du moue, j’vais pas te bouffer, se moque Noah en fixant son chapeau sur son crâne, tout en calant une clope au coin de ses lippes.

Il ne l’allume pas, mais se contente seulement du plaisir d’avoir ce petit bout de bâton à cancer dans le bec.  Comme prévu, Luke le tanne avec trois milles questions, et Noah se contente de lever ses opales au ciel. Le temps est plutôt clair et beau, d’ailleurs. Ce qui a le don de le mettre de très bonne humeur. Pourtant, il ne le coupe pas, attendant jusqu’au bout pour pouvoir en placer une. Il commence à s’y faire avec lui, et c’est plutôt bon signe. Quelques jours plus tôt, Fawkes était venu le voir pour lui demander la recette secrète. Il semblerait que Noah soit l’un des rares adultes à qui Luke adresse la parole sans tirer la tronche.

- Sûr, tu l’as jamais été, se permet de rectifier Noah, lui adressant pourtant un sourire serein. Tes doutes sont justes, mais je pense que tu t’es fourvoyé.

Le blond renifle un coup, se redressant sur ses longues guibolles avant de lui tendre une longue main.

- Viens, je vais te montrer un truc, fait-il en le tirant vers lui pour le remettre sur pieds, avant de le lâcher pour filer droit vers un repère non fréquenté de la zone. Tu te souviens que je suis militaire, hein ? s’enquiert-il en lui jetant un coup d’œil par-dessus son épaule.

Plus il progresse, moins il y a de monde. Le blond s’aventure dans les recoins les plus hostiles de la zone, les recoins si sombres même en pleine journée que très peu de résidents osent s’aventurer. Fourrant dans sa poche, le militaire agrippe une petite clef qu’il agite ensuite devant le nez de Luke.

- On est que trois à part toi à connaître cette planque, inutile de te dire que t’as pas intérêt à venir fouiner ici sans ma surveillance, pigé ? dit-t-il d’un ton dur, revêtissent un masque hostile quelques secondes avant de sourire à nouveau. Viens, tu vas comprendre.

Le blond ouvre la grille, laissant Luke s'insinuer entre les barrières avant de refermer derrière eux.

- A quelques pas de là derrière les arbres, il y a un cabanon, précise le blond en pointant les lieux du doigt. On en a jamais parlé à cause des … matériaux qu’on stock à l’intérieur.

Et sans tergiverser, le blond s’avance vers la baraque qui semble avoir dépassé le demi-siècle. Noah agite son trousseau de clefs rouillées, chopant la bonne pour la rentrer dans la serrure presque neuve. Il a fallu des jours à l'homme pour la réparer et éviter de péter la seule clef qu’ils possèdent pour cette planque. Une fois à l’intérieur, l’ancien militaire lève un bras pour tirer sur une cordelette.

- Et la lumière fut !

A l’intérieur de la vieille masure de bois, des centaines d’armes leur font face. Rangées par ordre, triées et nettoyées. Pour eux, c’est la nouvelle caverne d’Ali baba. Le survivant file au fond du cabanon, chopant l’une des nombreuses boites trônant sur une vieille planche à outils.

- Quand j’étais commandant pour l’armée de terre, je devais entraîner mes recrues , explique Noah en sortant une balle de sa boite, la laissant briller à la lumière de la lampe. On devait les instruire, leur apprendre à tirer et surtout à mesurer l’ampleur de leurs actes. Pour ça, on leur donnait des cibles, et des armes … Chargées à blanc, termine-t-il en tendant la balle à Luke. Tire autant que tu voudras avec ces petites bêtes-là, tu risques pas de faire mouche. J’ai chopé ça y a quelques mois avant de retrouver la zone, je savais que ça pourrait servir, le jour où je reviendrai … On en a pas beaucoup, mais c’est déjà pas mal. »

Et à Noah de laisser Luke cogiter, espérant qu’il comprenne. Mieux encore, qu’il participe et propose ses idées à l'ancien commandant. Après tout, on lui a demandé de surveiller ce gosse, et il en fait à présent une affaire personnelle.




code par SWAN - image tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar

En ligne

#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2612

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Ven 1 Jan - 22:53

Alright. Let's fucking do this.
Noah & Luke
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. Δ

Il est vrai que Noah avait piqué sa curiosité en l'invitant à le suivre dans les recoins les plus confinés de la zone que lui-même n'aurait jamais eu l'idée d'aller explorer. Si jusque là le plus jeune avant du mal à garder sa langue dans sa poche, la nouveauté des lieux avait eu le mérite de le garder silencieux. Telle une puce, il était surexcité et avait du mal à tenir en place mais luttait intérieurement pour que cette folie passagère ne soit pas visible de l'extérieur. Noah n'avait pas pour habitude de montrer sa joie, a priori, donc Luke allait devoir en faire de même. Cela ne devait sans doute pas être approprié chez les grandes personnes. Faire toujours la tête et être sérieux constamment, en voilà une bonne raison de ne pas vouloir grandir... Quand Noah lui agita une petite clé sous le nez, Luke dû se faire violence pour ne pas lui poser mille et une question à son sujet. Ô oui, tant de d'interrogations lui trottaient dans l'esprit, s'il ne les partageait pas rapidement avec le militaire il allait réellement finir par devenir fou. Au lieu de l'éclairer sur la nature de leur petite promenade, il entreprit une nouvelle fois de le mettre en garde. Une fois de plus, Luke semblait être mis en confidence... Et un nouveau secret à garder, un... A quoi bon rimait tout cela ? Aucun être humain n'était capable de tenir autant de secrets si... ? Penchant simplement la tête pour lui assurer qu'il ne viendrait pas ici de lui-même, Luke préféra une fois de plus garder le silence et surtout ne rien promettre. Oh Dieu que non. Car c'était une évidence, il reviendrait traîner ici, avec ou sans son accord... Cet endroit était beaucoup trop intéressant, mystérieux et surtout suspect pour qu'il n'y inspecte pas les moindres centimètres. Wooh et si Noah était en train de l'emmener dans une espèce de salle secrète, à la Batman, mais en plus délabré et... Plus pittoresque ? Debout devant le cabanon qui ne payait pas de mine, Luke ne pu s'empêcher de lancer un regard interrogateur à Noah. Il n'était d'ailleurs pas difficile de lire dans ce regard une légère pointe de déception, ce n'était clairement pas un repère digne de la Batcave ou de la tour Stark...

Au moment même où la lumière vint illuminer les lieux, Luke resta immobile, les yeux soudainement remplit d'étoiles. A vrai dire, il lui avait fallut plusieurs secondes avant de pouvoir se mouvoir de nouveau. Tel un zombie, il se mit à déambuler devant les ranger d'armes un bras tendu vers celles-ci sans oser les frôler. Il y en avait... Tellement et de toutes sortes ! C'était tout simplement.. « Trop. Cool. » Murmura-t-il faiblement avant de relever la tête vers Noah qui lui tendait un petit objet brillant. Une balle qu'il s'empressa de saisir et d'examiner avec soin. « Y en a pas beaucoup pour genre... Combien de personne à peu près ? » S'enquit-il, comme s'il réalisait soudainement que faire des cours à tous les volontaires de la zone lui gâcherait à lui, sa chance de pouvoir s’entraîner au tir. Après tout, Luke n'avait jamais été très partageur, surtout sur ce genre de chose... « Pourquoi on appelle ça une balle à blanc ? On peut blesser personne avec ça ? Ça marche comment ? » Luke voulait en savoir plus et des questions il en avait encore beaucoup en réserve mais ne voulait pas non plus assommer Noah avec celles-ci, au risque de le dégoûter et qu'il décide de retirer son offre. « Tu peux m'apprendre à me battre ? Genre à mettre K.O des gens sans forcément leur perforer le crâne avec un couteau de chasse ? » C'était définitif, Noah allait pouvoir lui apprendre des choses utiles par les temps qui courent, lui apporter quelque chose et quand quelqu'un arrivait à faire comprendre ça à Luke, il n'était plus difficile de le manipuler. La preuve avec Ezeckiel, Luke n'avait même pas hésité une seconde quand celui-ci lui avait demandé de voler une bouteille de whisky dans la réserve et cela pour quoi ? Pour qu'il puisse apprendre à conduire. Luke ne savait pas ce que Noah allait lui demander en échange, mais comptait bien le faire et réussir. L'échec n'étant même pas une chose concevable à ses yeux. Il voulait apprendre à mieux utiliser une arme, il voulait apprendre à se défendre, alors il le fera. Plus tard personne ne sera là pour lui sauver les fesses, il devra se débrouiller seul, alors si Noah peut lui donner les outils pour y parvenir, il ne crachera jamais dessus. Même si pour cela il doit marcher une nouvelle fois sur sa fierté personnelle. « On commence quand ? » Un regard, beaucoup plus froid et déterminé que tout ceux qu'il avait pu lui afficher auparavant. A présent, Luke voulait entrer dans le vif du sujet le plus rapidement possible.



© Gasmask

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6099

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
SWAN ( Signature + gifs + avatar )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Ven 5 Fév - 11:39

 
Dust devil swept you away

        It's still not real. Ash and urn in silence.  



Luke est curieux, mais lorsqu’il découvre l’antre du militaire, son visage passe de l’excitation à la déception. Etat qui ne dure pas vraiment, puisqu’il allume la petite lumière pour permettre à leurs iris de distinguer les étagères d’armes. Le gamin semble avoir des tas questions au bord des lèvres, mais Noah ne lui laisse pas encore le temps de les poser en lui exposant son plan, ainsi que tout ce qu’il a à disposition. Une fois qu’il a terminé, les questions du gosse commencent à filer dans la pièce à la vitesse de l’éclair, arrachant un haussement de sourcils à l’ancien militaire.

« - Euh … Ok, du calme, fait-il avec un sourire tordu. Je vais t’expliquer tout ça mais laisse-moi le temps de digérer les questions.

Ses opales claires avisent les rangées d’armes, et tout en faisant mine de réfléchir, Noah se frotte le menton.

- Je dirai une trentaine de personnes, sachant que tout le monde ne sait pas forcément tirer, ça réduit la conso’ d’armes.

Le blond agrippe un pistolet, puis une boite avec des balles à blanc.

- T’as déjà joué au paintball ? demande-t-il en haussant un sourcil.

Il ouvre la boite, montre la rangée de cartouches à Luke et en agrippe une pour la porter sous le faisceau lumineux du vieux cabanon.

- Ca fait presque le même effet … Un mal de chien, mais ça te laisse seulement un bleu. Pourtant …
Et le blond baisse ses opales et son bras pour se tourner vers Luke.

- Difficile de ne pas se laisser abuser. C’est suffisamment réaliste pour y croire, suffisamment faux pour faire la différence. Et c’est avec ça que je veux vous apprendre à vous défendre. Au moins à marquer un coup sur deux plutôt qu’un seul sur quatre. Si on n’était pas dans la zone, les plus vieux d’entre vous auraient tous un flingue. C’est comme ça que ça marche dehors … ajoute-t-il avec amertume.

Légèrement perdu, Noah confond souvenirs et réalité tout en serrant la petite fouille dans son poing. Lorsqu’il revient à lui, son visage redevient souriant et avenant.

- Alors, t’en penses quoi ? » demande-t-il avec curiosité ?





code par SWAN - image tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar

En ligne

#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2612

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Jeu 18 Fév - 19:16

Alright. Let's fucking do this.
Noah & Luke
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. Δ

Il y avait suffisamment de matériel pour entraîner trente personnes ? C'était parfait, où était donc le problème ? Car malgré tout, Luke sentait bien que quelque chose embêtait le militaire. Il ne savait pas réellement quoi, mais finirait sans doute par le savoir. S'approchant un peu plus de Noah pour observer silencieusement ses moindres faits et gestes, Luke décida de se calmer et surtout ne pas laisser son excitation devenir trop envahissante. Sa bonne volonté ne semblait clairement pas être la bienvenue, lui qui pensait qu'être aussi volontaire ferait plaisir à Noah... Il s'était bien trompé. De nouveau, le plus âgé s'empara d'un fusil et d'une petite boite de munitions qui devait sans doute contenir les fameuses balles à blanc. « J'avais un nerf. »  Rien de comparable au paintball, qu'il aurait sans doute beaucoup apprécié, mais il ne fallait pas oublier que Luke n'était alors âgé que de douze ans quand tout avait dérapé. Aussi n'avait-il pas eu le temps pour découvrir les belles choses que la vie aurait pu lui offrir. En fait, sa vie à lui ne serait jamais belle ou douce. Viendra même un jour où ses maigres souvenirs d'antan disparaîtront, pour ne lui laisser que des cauchemars, un monde dévasté et dominé par des marcheurs affamés, le tout englobé dans une atmosphère de mort et de peine.

« Ça va. Les bleus ça me connaît. »  Souffla-t-il à demi voix, saisissant à son tour une balle pour l'observer le temps que Noah lui explique un peu le principe, même si cela restait plutôt confus. « Comment on fait la différence entre une vraie balle et une fausse alors ? On attend de se la prendre dans la gueule ? Et t'se dire : tiens, c'était une vraie elle ! »  Sarcasme ? Totalement. Quand Noah fit la remarque que dehors, tous les survivants devraient porter une arme à feu, Luke arqua un sourcil. « Ouais. Je sais comment ça marche dehors. »  A ses yeux, c'était évident. Pourtant nombreux étaient les adultes à ne pas vouloir accepter cette réalité. Comme s'ils pensaient pouvoir survivre sans avoir à lutter, se battre. Comme s'ils pensaient que du jour au lendemain, tout allait revenir comme avant. C'était stupide. Et Luke était le premier à le penser. En fait, il ne comprenait même pas comment certaines personnes arrivaient encore à se dire qu'être armé était une mauvaise chose en soit. Ceux qui pensaient ça était réellement à côté de la plaque. Les vieux n'arrivaient réellement pas à s'adapter, du moins pas aussi bien que lui ou certains autres jeunes s'étaient adaptés. Si Luke avait sagement suivit les conseils des adultes qu'ils avait croisé depuis le début de l'épidémie, il serait sans doute resté le même qu'à l'époque : cette larme fragile qui se serait fait bouffer en moins de deux, dépendant des autres comme jamais et qui n'aurait pas su survivre de ses propres moyens plus de deux jours. Rien qu'à cette idée, une grimace de dégoût venu habiller son visage fatigué. Il était grand temps que les adultes ouvrent les yeux : soit tu tues, soit tu te fais tuer. Point final.

« Bah... »  Qu'est-ce qu'il en pensait de tout ça ? Que c'était cool. Mais Luke ne voulait pas une fois de plus énerver Noah avec sa bonne humeur et son enthousiasme, aussi laissa-t-il retomber mollement la balle dans sa boite d'origine, qu'il gardait maintenant depuis quelques minutes au creux de sa paume. « Je pense que c'est une bonne idée ? » . Que pouvait-il bien ajouter de plus si ce n'était le fait qu'il ne lui avait pas répondu concernant les cours de self-défense ? « Et... Tu sais déjà où les gens pourraient s'entraîner ? Ça doit faire pas mal de bruit... Ça serait con de se retrouver avec une horde au cul. »  C'est vrai, cela était sans doute trop risqué de tirer dans la zone elle-même, surtout que cela risquerait de faire flipper les plus innocents. Alors quoi, il comptait sortir du camp ? Avec tout un tas de gamins pour leur donner des leçons de tires ? Genre sortie scolaire ? Si tel était le cas, Luke lui ferait comprendre que l'idée puait... La merde.



© Gasmask

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6099

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
SWAN ( Signature + gifs + avatar )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Ven 18 Mar - 13:11

 
Dust devil swept you away

        It's still not real. Ash and urn in silence.  


Beaucoup de questions lui reviennent, mais Noah sait qu’il devra maîtriser un peu la curiosité grandissante de Luke, apaiser son cerveau qui tourne à cent à l’heure et se montrer très clair avec lui. Si quelque chose dérape, ce sera pour sa gueule. Et il sait très bien qu’il aura tout un siège à ses trousses pour lui faire la morale, ou pire encore. Auregan  en monde rambo. Les balles ne sont peut-être qu’à blanc, mais certains gamins pourraient vite se prendre pour des héros. Chose délicate à éviter à tout prix pour ne pas causer plus de dégâts. Le but est de les aider et de sauver des vies, pas de dissoudre la déjà très minuscule population de la zone.

«  - Tu fais pas, répond Noah en haussant les épaules, je m’en charge. Personne n’aura d’armes vraiment chargées à l’intérieur de la zone. Le but, c’est de vous entraîner au pire si jamais les choses dérapent. Toi, tu connais, mais certains gamins doivent être éveillés au danger des rôdeurs et des armes. Les deux sont aussi mortels, ça on le sait ... Mais c'est pas évident pour tout le monde.  

Rapidement, le blond saisit les cartouches et la balle qu’il a tendue à Luke pour tout ranger sur son étagère. Il attend l’avis du jeune homme, lui montrant sincèrement qu’il s’intéresse à ce qu’il pense. Ils ont besoin du point de vu des plus jeunes. Eux qui grandissent dans ce monde, si différent de celui qu’il a connu lorsqu’il avait l’âge de Luke. Noah avait rejoint l’armée à l’âge de vingt-ans, mais avant tout ça, il n’avait jamais connu aucune misère. Du moins, pas personnellement. C’était la décadence du monde qui l’avait poussé à s’engager. Et il avait ça dans le sang, vraiment. Mais certains individus n’étaient pas faits pour comprendre les choses comme lui, ou comme un gosse élevé dans l’anarchie. Aux mots de Luke, il opine du chef. Avant de faire la grimace, tout en l’enjoignant à quitter le cabanon pour le fermer à clef.

- Hors de question de sortir de la zone … affirme-t-il en s’éloignant du cabanon, ça va faire du bruit, c’est sûr. Faudra qu’on trouve de quoi le camoufler. Le plan est pas parfait, y a des failles et on va se faire pincer rapidement, de toute façon j’ai déjà ma petite idée en tête. J’ai chopé des enceintes avec un drôle de zoziaux aussi, l’autre jour.

Lorsqu’’ils retournent à la zone, Noah s’étire légèrement avant de demander d’une voix enjoué :

- On compte les utiliser pour faire une petite fête dans le bâtiment le mieux insonorisé, elles pourront toujours servir. Sauf si Fawkes me tombe dessus et les brûle juste pour me faire chier, qu’il ajoute avec une moue. Bref, laisse-moi régler les détails et je te tiens au courant, ça marche ? »






code par SWAN - image tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar

En ligne

#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2612

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah Sam 2 Avr - 19:15

Alright. Let's fucking do this.
Noah & Luke
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. Δ

Luke se souviendra toujours de la première fois où on lui avait mis une arme entre les mains. La peur, c'était le premier sentiment qui l'avait alors submergé. Car même s'il savait ce que l'on pouvait accomplir avec ces mortels instruments, le fait d'en avoir une entre les mains était déstabilisant. Les jeux vidéos l'avaient pourtant initié, mis en garde par rapport aux impacts que cela pouvait apporter. Malgré ça, la lourdeur de l'arme n'en avait été que plus incroyable. Avec le temps, il était devenu plus facile, voire même plus acceptable de la porter, mais comme Noah le disait, cela ne s'était pas fait du jour au lendemain. Il lui arrivait même encore aujourd’hui d'avoir peur de la dégainer, mais parfois la situation l'y obligeait... Quant à la peur que les survivants devait avoir des rôdeurs, pour Luke il ne s'agissait qu'une question de bon sens. Ces choses n'étaient peut-être pas muni d'une conscience ou d'une intelligence particulière, mais il fallait garder à l'esprit que la moindre morsure ou blessure avait le pouvoir de refroidir le plus costaud des hommes. « Sinon, faudrait essayer de faire passer des tests psychologiques... Ça n'existe pas ? Voir qui serait suffisamment stable et fort pour porter une arme ? » Supposition... Quand Luke était encore suivit par sa psychologue, nombreux étaient les tests qu'on lui avait fait passer. Il ne savait pas exactement sur quoi cela portait ou quelles informations en découlaient, mais peut-être existait-il des test spéciaux concernant le port d'arme ?

« Ça marche. Tu sais où me trouver de toute façon. »  Triste réalité que celle-ci. Ce n'était pas comme si Luke pouvait sortir en mission de ravitaillements, ou encore faire partie des personnes qui montaient la garde. Non... Lui traînait entre le réfectoire, le potager et l’infirmerie. Apportant sa main d’œuvre gratuite pour l’intérêt général de la zone. Une boucle lassante, mais pourtant nécessaire. Comme certains habitants de la zone, Luke pourrait en faire moins, laisser ses tâches à d'autres, mais intérieurement il ne le supporterait pas. Car c'était aussi grâce à ses tâches, ingrates certes, qu'il occupait tout son temps libre. « Ça pourrait marcher les zoziaux, faudrait peut-être essayer de le faire tourner quelques heures tout seul pour voir si ça attire les zombies, mais si ça peut couvrir le bruit des impacts de balles, ou de la musique, ça changerait un peu la quotidien d'la zone, c'est clair... » . Sur ces derniers mots, Luke lâcha un petit sourire à Noah, l'accompagnant d'un pas lent jusqu'à la partie vivable de la zone, espérant que son absence ne soit pas lié à quelque chose de suspect. Depuis le grabuge qu'il avait fait, à cause de Noah, devant le portail de la zone il fallait bien avouer que certains habitants avaient la fâcheuse tendance à lui porter des regards pour le moins insistants. "Instables" qu'ils pensaient tous de lui. Ce qui n'était pas totalement faux. Luke se parlait bien tout seul quand il s'ennuyait alors... Saluant une dernière fois Noah, Luke reparti vers l'infirmerie comme si de rien était, d'un pas lent que d'habitude peut-être, jetant quelques regards autour de lui avant de plonger les deux mains dans les poches de son jean.



© Gasmask

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah

Revenir en haut Aller en bas

[TERMINE] Alright. Let's fucking do this. Ft. Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-