Apprendre à faire connaissance
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Apprendre à faire connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Apprendre à faire connaissance Ven 30 Oct - 7:51



Mikko vient souffler sur ses mains, tentant de les réchauffer par le fait même. Difficile à croire qu’on gèle dans un quasi désert et pourtant… A cette période de l’année les températures étaient peu clémentes et la hâte dans laquelle ils passaient d’un lieu à un autre, sans toutefois forcément beaucoup s’éloigner à chaque fois, ne leur permettait pas vraiment de s’équiper en conséquence. Si Mikko faisait allusion à plusieurs personnes c’est qu’ils étaient deux, présentement. Voilà environs deux semaines que Lysandre et lui faisaient front commun. Ils venaient tous les deux plus ou moins de la zone 51 même s’ils ne s’y étaient pas croisés. Ou sans y prêter vraiment attention en tout cas. Lysandre était un garçon assez grand de son âge. Il avait le teint légèrement hâlé qui prenait facilement le soleil et des yeux aussi sombre que son tignasse. Il arborait parfois une mine insouciante et positive tandis qu’à d’autre il paraissait plus dur, plus sévère, plus réfléchit… Ca forçait quand même le respect d’un Mikko qui avait lui-même du mal à stabiliser son humeur et ses pensées.

Depuis qu’ils s’étaient rencontrés et avaient décidé de faire un peu de chemin ensemble, Lysandre s’était posé en protecteur. En d’autres circonstances son orgueil l’aurait mal vécu mais compte tenu de leur situation, c’était réconfortant et certaines nuits il arrivait même à fermer l’œil pour plusieurs heures à la chaîne. Présentement ils étaient dans un endroit assez désolé le long d’une route. Une sorte de fermette pas très grande où ils avaient trouvé abris après s’être débarrassé d’un rôdeur. L’endroit n’avait rien de sécuritaire sur le papier sur le long terme mais pour la nuit, voir peut être même pour un jour ou deux, le temps de trouver leur prochaine destination, ça ferait le travail. C'est-à-dire qu’ils verraient peut être les rôdeurs venir de loin d’ici mais… Ils n’auraient nulle part où se cacher d’eux non plus…

Lysandre arrive dans la pièce, vérifiant leurs derniers efforts de la journée. C'est-à-dire qu’ils avaient calfeutré les différentes portes et fenêtres afin de ne pas attirer l’attention de rôdeurs errants. Mikko ne dit rien, l’observant simplement avant de prendre la couverture que le jeune homme lui donne, le remerciant rapidement.

« Où est-ce que tu l’as trouvé ? Tu en as une pour toi ? »

Et comme il est évident que non, Mikko passe la couverture sur ses épaules avant d’en écarter un pan pour que Lysandre vienne profiter d’un peu de chaleur avec lui. Au moins elle avait le mérite d’être bien chaude cette couverture.

« Où qu’on décide d’aller, je suggère qu’on vise les cocotiers. »

Mikko a un petit ricanement idiot. Désolé mais il était trop fatigué pour continuer à stresser inutilement dans un moment comme celui-ci. Dans les placards ils avaient trouvé de quoi manger et même de quoi réchauffer la nourriture. Un vrai luxe ! Son ventre était plein et on aurait presque pu dire qu’ils passaient une « bonne soirée ».

« Demain on devrait vérifier si on ne trouve pas un peu d’essence. Peut être qu’on pourra faire redémarrer la voiture familiale. »

Une sorte de 4x4 qui devait consommer mille fois trop mais qui devait aussi moins s’encrasser dans le désert alentour. Mikko a un soupire en fermant les yeux une seconde, pas étourdit mais quand même un peu… Difficile à dire. Pas nauséeux non plus mais disons fébrile. Non il ne se sentait pas malade. Mais après tant de temps passé à fuir, il avait finit par perdre un peu de sa notion du temps. Il rouvre finalement les yeux, tournant la tête vers son compagnon, lui faisant un sourire.

« On vérifiera la douche aussi. »

Arrivés assez tard, leur préoccupation première avait été de fortifier et sécuriser l’endroit. Le reste avait été relégué à la matinée du lendemain et Mikko en faisait un peu la liste sans y penser. Peut être même qu’il parlait simplement pour se rassurer en entendant le son de sa voix ou plus sûrement celle de Lysandre. D’ailleurs, parce qu’ils avaient finalement assez peu parlé d’eux-mêmes, Mikko se renseigne :

« Ton prénom ne sonne pas tellement américain, si ? »

Oui bon, lui non plus il savait ! Mais avec son accent, il devenait limpide qu’il n’était pas d’ici. Lysandre pour sa part n’avait pas d’accent. Ou trop peu pour qu’il le distingue, ce qui aurait du sens compte tenu de l’exotisme de son prénom.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Apprendre à faire connaissance Lun 2 Nov - 2:44

Lysandre avait patiemment et méticuleusement fait le tour de la petite grange du terrain qu’ils avaient investi, son compagnon de voyage et lui. La maison, c’était déjà fait depuis un moment et ils jugeaient la zone sécurisée. Ça faisait très peu de temps qu’ils s’étaient trouvé, avec Mikko. Un étranger qui habitait aux États-Unis depuis un petit moment, vu sa bonne maîtrise de la langue. Il y avait néanmoins encore des traces si pas d’inconfort, néanmoins d’habitudes lorsqu’il parlait qui se trahissaient par des « r » qui roulaient paresseusement comme des vagues sur une mer calme. C’était beau et ça allait avec le physique elfique de Mikko. Ça lui plaisait, à lui et bêtement, c’est peut-être la raison qui l’avait poussé à rester dans un premier temps. Très rapidement, ça avait été autre chose. Mikko était un mec bien, c’était évident. Et il avait besoin d’être protégé. Ça, c’est Lys qui l’avait décidé. Mais ça lui faisait du bien de prendre la protection de quelqu’un, mine de rien. Il se sentait moins impuissant. Il avait enfin les choses en mains.

D’où ce tour de la grange qu’il faisait. Il avait trouvé quelques vieilles cannettes derrière le petit bâtiment. C’était une bénédiction même s’il aurait préféré les trouver pleines. Devant les deux portes de la maison, il avait étiré des fils et accroché les cannettes. Comme ça, ils seraient alertés par le bruit si quelqu’un ou quelque chose essayait d’entrer... ou bien réveillés, s’il le fallait, bien qu’ils ne devraient jamais dormir en même temps. Parfois, c’est plus fort qu’eux, ça. Il avait aussi trouvé une vieille couverture à moitié enterrées sous des feuilles que l’automne avaient fait tomber. Lui qui pensait que dans le Nevada, ce n’était que des températures chaudes et des déserts à n’en pas finir. Non, il n’était pas très informé... et ces dernières températures assez fraîches lui avaient fait comprendre qu’il s’était royalement trompé ! Il y avait aussi des étendues de verdure et des forêts à n’en plus finir. Seulement quelques zones étaient réellement désertiques et ils les évitaient. C’était déjà assez difficile comme ça de se procurer de quoi boire et manger...

Quoi qu’il en soit, la couverture a quand même assez bonne mine après avoir été un peu secouée. Aucun rôdeur ne traîne dans le coin et Lysandre décide finalement qu’il est temps de retourner voir comment va Mikko. Il gardait la maisonnette... ou plutôt Lys préférait qu’il reste là-bas puisque la zone était déjà sûre. Il fait un peu de bruit même s’il tente d’éviter les cannettes. Tant mieux, c’était la preuve que ça fonctionnait. Mikko est là, attendant sagement son retour et Lys préfère de loin ça plutôt que de devoir sans cesse lui remettre la main dessus ! Il lui tend la couverture, le visage fermé. Il était un peu fatigué, pour être franc...

« Derrière la grange, dans un tas de feuilles. Elle est ok. », assure le Montréalais tout en posant finalement son sac à côté d’eux. « T’inquiète, ça ira pour moi. »

Mais Mikko semble décider du contraire et ça soutire un petit sourire à Lysandre. Il prend néanmoins le jeune homme par la main, montrant d’un signe de tête les escaliers qui menaient à l’étage. Ils l’avaient déjà exploré, celui-là aussi même s’ils n’avaient pas pris la peine de fouiller en profondeur. Ça, ils allaient le faire avant de partir.

« Allons là-haut, on va être plus en sécurité. Ou au moins, on aura le temps d’anticiper si quelqu’un arrive. », propose Lysandre bien que ce soit plutôt un ordre gentil ! Il reprend son sac en grognant un peu. Mal de dos... Mais c’était surtout dût à la fatigue. Puis, il pose sa main dans le bas du dos de son compagnon pour le pousser gentiment vers les escaliers. « On va rester dans la même chambre, ça te va ? »

Cette fois, ce n’était pas un ordre mais bel et bien une question. Parce que ce n’était pas nécessaire, même si plus sécuritaire. Et que Mikko serait peut-être mal à l’aise avec l’idée. Ils entrent dans une chambre, celle des maîtres. C’était la moins abîmée. Il entend Mikko refermer derrière eux et se tournant vers le jeune homme, il a cette fois un sourire réellement chaleureux pour lui bien que toujours fatigué. Il était heureux, là. Les choses allaient bien. Il s’assoit sur le lit, tapotant la place près de lui pour inviter Mikko à s’y poser. La couverture est passée par-dessus leurs épaules. En plus, posés l’un contre l’autre de cette façon, ils conserveront leur chaleur plus facilement. Lys a un petit sourire pour la blague, mais ne la comprend pas, pour être franc ! Il se contente de donne un petit coup d’épaule au garçon. Mikko planifie déjà la journée du lendemain, ce qui n’est pas pour déplaire au Canadien. Il aimait bien voir son compagnon avoir l’intelligence de trouver constamment des plans. Même s’il se posait en défenseur, il savait que Mikko était très loin d’être un incapable et c’était réconfortant.

« Oui, on fera ça. Et si la Jeep ne démarre pas, on fera peut-être l’effort de transporter l’essence trouvée. On va bien tomber sur une voiture à un moment ou un autre. Ça nous reposera. », assure Lysandre avant d’avoir un petit sourire nostalgique. Il l’explique rapidement : « Je m’ennuie de conduire. J’adore ça. »

Il observe un moment la chambre, songeur malgré tout... Ça dure un bon moment. Et quand il en revient à Mikko, il réalise que le jeune homme l’interroge de son beau regard noisette. Il avait posé une question ? Lysandre rejoue la bande sonore dans sa tête avant d’acquiescer !

« Lysandre Pariseau. Je suis Canadien francophone. Je viens de Montréal, au Québec... Mais j’ai toujours parlé anglais alors ça ne paraît pas quand je cause. », explique Lys avec un petit sourire amusé. Parce que... « Toi par contre...! »

Il a un rire bref, s’étendant finalement sur le lit, s’arrangeant pour que la couverture ne quitte pas les épaules de Mikko.

« Et puis « Mikko », ça ne sonne pas du tout Américain, pour ta part. Tu viens de Finlande ? », demande Lysandre avant d’éclater de rire devant la tête de Mikko ! Quoi ? Il n’était pas devin... il avait ses trucs ! « Il y a beaucoup de Finlandais dans la LNH. J’adore le hockey. Il y a un Mikko. Koivu. Enfin... avait, je suppose... »

À nouveau, Lysandre redevient silencieux. Il glisse une main dans ses cheveux avant de finalement admettre :

« Je sais qu’être nomade est notre meilleure chance de survie, mais quand je tombe sur un endroit comme ça qui semble parfait pour la survie, j’ai juste envie de rester... On pourrait planter, voire trouver quelques bêtes... Mais c’est utopique. »

Le Montréalais a un petit soupir, mais force aussi un sourire pour Mikko. Tendant la main, il pose le bout de ses doigts contre celle de son compagnon.

« On va en profiter le temps que ça dure, peut-être... Quelques jours pour se reposer. Et on repartira. »

Ce serait bien, non ? Tant qu’aucune horde ne s’amenait... et surtout qu’aucun homme ne foulait ces terres. Parce que dieu sait qu’ils pouvaient être bien plus dangereux qu’une horde entière, parfois.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Apprendre à faire connaissance Mar 3 Nov - 6:55



Dans un tas de feuilles… Merveilleux. Mais ça faisait longtemps maintenant que Mikko ne faisait plus la fine bouche à ce sujet. Il fallait faire avec les moyens du bord et à voir la couverture il était d’accord avec Lysandre : elle était ok. Le regard de Mikko va alors de la couverture aux escaliers, incertain. Etre en bas lui semblait sécuritaire en cas de besoin de fuite. A l’étage ils seraient un peu piégés non ? Encore que l’étage n’était pas si haut et les toits accessible sûrement… Alors après un moment de réflexion, opinant à l’ordre –il n’était pas vraiment dupe !- de Lysandre, Mikko se lève. Ses muscles et ses articulations protestent un peu, ayant déjà commencé à profiter d’un peu de repos mais ça n’a pas d’importance. Mikko monte lentement les marches, détestant entendre ces dernières couiner sous leurs pas. C’était comme une plainte tantôt grave, tantôt aigue… Et Mikko avait l’impression, dans le silence ambiant, qu’on pouvait l’entendre à des kilomètres aux alentours.

« C’est bon pour moi. »

A propos de rester dans la même chambre. Au-delà de l’aspect sécuritaire évident il y avait aussi quelque chose de rassurant à rester ensemble à son avis. Seul, notre imagination devenait carrément un ennemi… Et ils en avaient déjà bien assez comme ça. Ils entrent donc dans une chambre et Mikko referme soigneusement la porte. Il a un regard autours de lui et récupère une clef sur une commode, la passant dans la serrure pour l’y tourner, constatant avec satisfaction qu’elle se ferme effectivement. Bon ok, les rôdeurs n’étaient pas le genre à s’énerver uniquement après la poignée et tout… Mais psychologiquement ça lui avait été utile. Lysandre a un sourire chaleureux et Mikko y répond pas un autre, lui aussi fatigué.

Les voilà assit sur le lit, contre le sommier et Mikko repose sa tête contre ce dernier. Il avait l’impression qu’il pourrait dormir pour les deux cents prochaines années. Mais pas là. Parce que là il partageait un moment privilégié avec Lysandre en quelque sorte et que le monde aujourd’hui permettait trop peu de se faire des amis pour manquer une occasion pareille. Il acquiesce donc à propos du transport de l’essence et à propos de la conduite, il rigole en admettant :

« Je n’ai pas mon permis. Pas même accompagné, rien du tout. Mon père m’avait proposé de m’inscrire au code mais je voyais pas l’utilité entre le métro et mon skateboard. »

Maintenant il regrettait un peu ! Mais par chance Lysandre semblait maîtriser cette discipline au moins. En tout cas le jeune homme lui confirme des racines francophones ! Et mine de rien, réfléchissant un peu :

« T’en as fait du chemin depuis Montréal au Nevada. »

Notez que lui aussi hein, il en avait parfaitement conscience ! Mais bon, il n’avait pas changé de pays lui ! Un rire franchit ses lèvres, discret mais joyeux alors que Lysandre lui fait remarquer son accent. Là qu’il était vraiment fatigué ça devait ressortir fort fallait l’admettre. Sans parler de ces mots finnois qui s’invitaient lorsqu’il avait la flemme de se trouver le mot en anglais. Une chance que ce soit peu fréquent.

Le plus surprenant c’est que Lysandre fait une suggestion pour ses origines… Et qu’elle soit bonne !! Il est stupéfait, s’étranglant à moitié, néanmoins rieur ! Du coup même aux explications il blague :

« La plupart des Américains ne savent même pas que c’est un pays je crois. Tu es au dessus de la masse je vois ! »

Ce n’était vraiment qu’une boutade. Cependant la façon de trouver ses origines était amusante parce que…

« Je m’appelle Mikko Nieminen mais mon père s’est remarié. Du coup j’ai changé de nom il y a quelques années. »

Il ne cachait pas l’homosexualité de son père pour l’heure parce que si Lysandre s’intéressait de près au hockey comme il le disait il avait sans doute entendu parler de cette union, une première dans le milieu ! Heureusement ça n’avait pas eu de trop mauvaises répercutions.

« Maintenant c’est Eller. Oui, comme le joueur danois et oui, comme celui des Rangers. C’est mon beau-père. »

Mikko a un petit clin d’œil pour Lysandre, se renseignant :

« Ils faisaient quoi tes parents dans la vie avant… Tout ça ? Tu as des frères et sœurs ? »

Quant à leur mode de vie, l’espoir utopique de Lysandre et le reste des projets qu’il aimerait pouvoir mettre en place, Mikko se contente d’un sourire avant d’assurer :

« C’est bien d’y croire encore un peu, utopique ou pas. Ce serait dommage de perdre notre capacité à rêver. »

Nouveau hochement de tête à la suite donc et Mikko vient glisser sa main qui était sous la couverture sur celle de Lysandre.

« D’accord, restons là quelques jours. Tout mon corps est en train de te rendre grâce… ! »

Et si la tuyauterie des douches était encore reliée à un chauffe-eau en était de marche, il allait le louanger encore davantage !

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21102

× Points de vie : :
171

× Copyright : :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprendre à faire connaissance Jeu 10 Déc - 12:05

RP archivé suite à la suppression de Lysandre & Mikko. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Apprendre à faire connaissance

Revenir en haut Aller en bas

Apprendre à faire connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-