I'm just as fucked up as they say | Bonnie
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde ?"
Le forum a fêté ses quatre ans le 10 novembre 2016 !! bril bril bril Du coup, sa cinquième saison est mise en place. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici, avant d'être plus amplement consultées par . DU LOVE. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

I'm just as fucked up as they say | Bonnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité


MessageSujet: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 0:30

Bonnie "Bo" Dawkins
PRÉNOM(S) † Bonnie, tu as hérité d'un prénom que beaucoup ont déjà entendu, celui d'une criminelle américaine. Tu ne l'affectionnes pas spécialement, tu préfères qu'on t'appelle Bo. Du moins, c'était avant que le monde parte en sucette. NOM † Dawkins, rien d'exceptionnel, un nom de famille qui montre simplement que tu es une Américaine parmi tant d'autres. ÂGE † Tu n'as que 17 ans. Tu es encore une jeune fille, perdue entre le monde des enfants et le monde des adultes. Pourtant, ton innocence tu l'as perdu il y a un moment, d'enfant, ne reste que ton physique. DATE DE NAISSANCE † Tu es née le 15 février 1999. LIEU DE NAISSANCE † Tu es née à Baltimore, une ville du nord-est des États-Unis située dans l'État du Maryland. ANCIEN LIEU D'HABITATION † Tu avais beaucoup déménagé et donc tu vivais à Seattle, situé dans l'Etat de Washington. ANCIEN MÉTIER † écrire ici. STATUT FAMILIAL † Tu étais sur la route seule, depuis un moment. Donc, tu es célibataire, mais tu te demandes si ce genre de chose à une réelle importance maintenant que le chaos règne. ORIENTATION SEXUELLE † Tu n'as jamais pris le temps d'y réfléchir depuis que tu es sur la route. De plus, ce n'est pas comme si tu avais croisé beaucoup de personne de ton âge. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † India Eisley. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Angel Camp. Ils t'ont trouvé dans une pharmacie alors que tu étais blessé à l'épaule. Tu t'étais pris une balle, car un autre survivant pensait que tu étais une rôdeuse, heureusement pour toi, il visait mal. Tu ne sais pas réellement comment ils t'ont trouvé, mais ils l'ont fait. Ils étaient surement rentrés dans les lieux pour récupérer des médicaments. Puis, ils t'ont trouvé dans un coin du bâtiment, les vêtements en sang, à demi conscient. Ils auraient pu te laisser là, ou t'achever. Pourtant, ils ont décidé de te prendre avec eux, du moins le temps que tu sois apte à te défendre seule. Cela est assez récent, mais tu ne sais pas quoi pensé de la communauté. CRÉDIT AVATAR † Schizophrenic.



Alors, bien le bonjours moi c'est Maëva et j'ai 23 ans, je n'ai pas de psedsonyme donc bon, si on s'est déjà croisé sur un RPG, je pense qu'on ne le saura jamais mdl Je vie en france donc dans le sud également ^^ mais je vais garder le mystère et donc je vais simplement laissez place au mystère ! XD

J'ai trouvé le forum sur PRD, et c'était tout simplement le gros coup de coeur, j'aime beaucoup de contexte, je cherchais un forum de ce type depuis un moment et me voilà ! J'ai pas réellement grgrand-chose dire, généralement je passe totouses jours, mais je poste pas forcément tout les jours non plus, disons que c'est assez variable. Enfn voila ^^

Code validé par Fredou !
 

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Avant, c'est presque une éternité. Cet avant, l'ancienne personne que tu étais. Tu étais surement destiné à devenir quelqu'un d'autre. Avant tu étais simplement une fille un peu timide et pas très adroite qui souriait beaucoup. Tu étant une gentille fille, c'était les mots que tu entendais surtout. Gentille. D'une grande douceur aussi, tu aurais surement été destiné à devenir quelqu'un qui aurait comme vocation d'aider les autres.

Mais la réalité est tout autre, le monde a changé et ce fut de même pour toi, maintenant tout ce que tu as à l'esprit c'est des sourires. C'est de te cacher. Mais pas par timidité, non, mais parce que tu n'as plus aucune fois en rien. Les morts ne sont pas morts, les morts ne sont animés que par la faim. Et les êtres vivants, eux, n'apportent que la souffrance. Ils sont animés par l'égoïsme et ils te font peur. Tu es donc devenu solitaire, presque sauvage. Tu ne voulais plus te faire approcher, prête à mordre celui qui porterait la main sur toi. Maintenant c'est survivre ou mourir. Survivre seule, même si parfois tu n'as plus le sentiment d'être réellement humaine. Tu es bien trop seule, mais au moins, tu sais que tu es la seule à décider de ton destin.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Il serait plus facile de ne répondre « Rien », tu essayes de ne rien ressentir. Tu essayes de faire comme si ce n'était pas une personne, te convaincre que ce n'est qu'un danger. Pourtant, tu le sais, c'était quelqu'un comme toi, qui as simplement eu moins de chance.

Mais cette question est techniquement assez compliquée à traiter. Tu te poses parfois la question, est-ce que tu tues réellement les rôdeurs ? Après tout, ne sont-ils pas déjà morts ? Peut-on réellement tuer quelque chose qui n'est plus vivant, mais qui bouge encore ? Une bonne prise de tête, alors voilà, oui tu les « tues » quand c'est nécessaire. Tuer ou être tué, ce n'est pas une règle maintenant ? Alors, tu essayes juste de te voiler la face, ne rien ressentir. Être insensible.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Tu ne peux pas en être certaine. Le nombre exact de personnes que tu as perdues. Tu sais juste que tes parents ne sont plus de ce monde. Ton père n'est jamais rentré à la maison. Ta mère s'est fait mordre sous tes yeux. Les autres tu l'ignores. Tu as plutôt essayé de ne pas répondre à cette question. Tu as préféré l'ignorance à la vérité, survivant ou mort, ils ne sont que de vague souvenir. Tu es seule, c'est tout ce que tu sais. Seule sur la route.

Alors oui, tu pleures quand tu arrives à avoir du temps pour réfléchir comme avant, te dire que ta vie ne sera jamais normale et que tu resteras probablement une éternelle ombre. Personne pour vouloir te protéger, personne pour vouloir te retenir. Seule. Et tu pleures, car au fond, tu détestes ça, avoir perdu tout le monde.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Au début, tu étais encore bercé d'illusions. Tu as essayé idiotement de rejoindre d'autres survivants, avoir un semblant d'humanité et d'interaction sociale. Mais cela n'a fait que rendre ce monde encore plus horrible. Avant, tu avais encore de l'espoir. Maintenant, maintenant tu as simplement l'impression d'être tel un animal sauvage, craintive, farouche et surtout prête à tout pour vivre.



Dernière édition par Bonnie Dawkins le Jeu 3 Mar - 21:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 0:30


I'm as fucked up as they say

Douce illusion ✽
Certaines choses avaient échappé à l'oiseau, il pensait qu'il dormait et que tout finirait par s'arranger lorsqu'il se réveillerait. Mais c'était sa nouvelle réalité. 

J’aimerais bien pouvoir vous racontez une histoire, je dois bien le reconnaître que depuis longtemps, je ne suis le témoin que de la course de Bonnie mais en soit, e n’est qu’une simple et éternelle marche, qui n’a jamais pris fin. Alors maintenant, comprenez que parler de l’avant est plus compliqué. Non pas parce que je ne me souviens pas de ce qui se passait à cette époque, non je m’en souviens. Mais parce que c’est assez simple. Bonnie était tout simplement une gamine parmi tant d’autres. Elle avait une vie qui rentrait dans la moyenne. Enfant unique d’un couple uni. Fille d’un militaire et d’une employée dans une jardinerie. Rien ne la prédestiner à être quelqu’un qui allait sortir du lot, et aussi triste que cela soit de le dire. Elle ne sortait pas du lot, c’était, comme je l’ai déjà dit une enfant parmi d’autres enfants.
Bon, vous voyez en soi, l’amorce ne serait pas réellement accrocheuse. Alors, on va partir sur le moment où la situation a dégénéré. Bonnie n’a pas réellement compris ce qui se passait au premier abord, elle et sa mère avaient reçu comme consigne de n’ouvrir à personne et de ne faire aucun bruit. Mais il est revenu, blessé à la main. Ce n'était rien de grave, c'était ce que vous pensiez. Puis il vous expliqua, du moins le peu de choses qu'il savait. Ce doux moment ou vous pensez que ça va faire une différence, mais la réalité c'est que cela ne fait que crée plus de panique dans le coeur des autres. Bonnie était trop jeune probablement, mais elle savait simplement que c'était dangereux donc elle suivait les consignes de son père : préparer un sac avec le strict minimum, juste pour pouvoir partir si jamais un problème arrivait dans le coin.
Vous et moi, on sait que c’est à partir de ce moment que l’histoire se corse. Enfin, vous vous l’avaient deviné et moi je le sais. Ce n’était pas une simple blessure, c’était bel et bien une morsure, que le père de Bonnie avait. Et c’est assez rapidement que la situation s’était envenimée. Il s’est transformé, il a attaqué la mère de notre pauvre petite protagoniste. Et c’est comme ça qu’une gamine, plus proche de l’enfance qu’autre chose, finit sur la route à la recherche de quelque chose. Elle était encore pleine d’illusion, elle pensait que ce n’était qu’une simple maladie que ça passerait. Elle était encore jeune, la confiance envers ses pairs était encore intacte, alors elle était sur la route et cherchait quelqu’un d’autre qui aurait été en vie comme elle. Mais c’est durant cette période qu’elle apprit le plus important : courir, car ça vit en dépendant.
Triste errance ✽
Quand certaines choses nous échappent, nous pensons simplement être dans un mauvais rêve. Mais quand on réalise que c'est notre nouvelle réalité, on prend peur.  

Rentrons donc dans la partie plus intéressante de l’histoire, pas la plus joyeuse non plus, mais d’une certaine manière,  je pense que c’est pour ça que ça dénote du début. L’histoire «  Après » l’épidémie. Ce doux moment où vous avez commencé à réaliser qu’il n’y aurait pas de solution, le début de la survie. Bonnie fut rapidement trouvée par un groupe de survivant, elle était encore assez jeune et donc les adultes avec un minimum de conscience se refusaient de laisser des enfants errer dans le Nouveau Monde, seul. On aurait pu dire qu’elle était plutôt en état de choc, toujours quelqu’un de timide, toujours quelqu’un d’innocent. C’est étrange, mais quand tout part en vrille, au début, quand on est toujours habité par une certaine forme d’espoir et de naïveté, on pense que se comporter comme si rien n’était vrai est une solution. Bonnie était comme les autres, justement, elle espérait, qu’un comportement le plus commun possible, lui ferait oublié l’horreur de la situation. Elle était orpheline, elle était seule, seule dans un groupe d’inconnu et elle essayait tout de même de faire bonne figure. La petite fille voulait faire comme si ce n’était pas sa réalité, continuer la vie et omettre ce genre de chose de son esprit. D’une certaine manière, Bonnie était dans le Déni. Et elle l’est restée pendant un long moment. Elle ne voyait pas la vérité, elle refusait de comprendre qu’elle devait changer, qu’elle devait évoluer. La survie devait prendre le dessus sur l’enfant. Mais le problème, c’était qu’elle était avec un groupe, vous voyez. Et que le groupe se comportait avec elle, comme n’importe quel adulte se comporterait avec un enfant.  C’était étrange, vous ne trouvez pas ? De toute manière, de vous à moi, je dois bien reconnaître que cela aurait été peut être plus facile si tout été resté ainsi. Un groupe uni, se protégeant et respectant l’autorité mise en place. Le cœur des hommes sont rempli de rage, sont rempli d’égoïsme. Bonnie le découvrit à ses dépens. Malheureusement, les problèmes vinrent surgir au sein même du groupe. Les adultes se déchiraient pour savoir quelle voix adopter.  Pendant ce temps Bonnie subissait les tensions, vu qu’elle n’était qu’une enfant. Elle aurait dû s’enfuir plus tôt. Malheureusement, l’innocence était déjà arrachée au sein de son cœur. La petite demoiselle n’étais plus qu’une survivante, c’était tout ce qui compté.  

Puis le scénario devenait répétitif. Sur sa route, elle avait été «  recueillie » par 3 groupes. Mais elle finissait toujours par s’enfuir. Ils étaient toujours naïfs, mais plus elle restait avec ses pairs. Plus elle ouvrait les yeux, si elle voulait survivre, il fallait qu’elle reste seule. Puis ce fut la solitude. Je ne pourrais pas exactement vous dire combien de temps Bonnie est resté seul. Fuyant vivant et mort. Tout ce que je sais, c’est qu’elle en avait perdu la notion du temps. Si on s’approchait d’elle, elle sortait son arme. Elle ne voulait aucun maître, elle ne voulait aucune compagnie. S’il s’approchait d’elle, elle criait. Attirant les rôdeurs pour qu’on ne fasse plus attention à elle. Puis elle se contentait de fuir, encore et toujours, courir et rester seule.

Sage captivité ✽
L'oiseau en cage veut prendre son envol, mais parfois, le ciel est beaucoup plus dangereux que la cage. Alors, l'oiseau doit attendre, il en profitera peut-être pour réapprendre des choses qu'il avait oubliées.

Une erreur, c’était ce que Bonnie avait commis. Quelque chose qu’elle n’avait pas vu venir. Le souci, vous voyez avec la solitude, c’est que vous ne pouvez pas faire face à certaines situations. Mais généralement, vous comprenez que trop tard, que vous avez peut être négligé quelque chose. Bonnie a réalisé qu’elle avait commis une erreur, lorsqu’elle fut incapable de se soigner seule. Se faire blesser par un autre survivant, c’était pas réellement étonnant. Elle avait toujours espéré d’une quelconque manière, mourir rapidement. Ne pas se trainer tel un animal blessé et essayer vainement de se raccrocher à la vie. Pourquoi elle était allée dans une pharmacie, c’est une bonne question. Elle ne savait pas l’étendue des dégâts dans son épaule quand elle s’y était rendue, elle pensait pouvoir se soigner seule. Mais tout ce qu’elle fit c’est attendre, attendre la fin, dans un coin du bâtiment. Un peu de paix, finalement la fin de sa route. Elle était prête à mourir quand  ils l’ont trouvé à moitié consciente, elle pensait même être dans un rêve.

Puis la douleur dans le bras lui fit ouvrir les yeux. Elle était quelque part, dans une pièce avec quelqu'un qui lui disait de rester calme.  Le réveil fut compliqué. Bonnie était donc retournée dans une situation qu’elle avait éternellement fuie, un groupe. Mais pire que ça, elle était coincée, car blessé, elle devait attendre. Enfin, ils essayaient, de la « dompter » de la faire rejoindre quelques activités de groupe. La seule chose qui étonna et, même si elle ne le disait pas, la rassura c’était qu’il y avait d’autres jeunes, d’autre enfant avec leurs enfances bousillé par le monde actuel. C'était surtout Luke,  l'un des jeunes, qui essayait de faire en sorte qu'elle soit rassurée au possible. Allant même jusqu'a lui proposé d'être logé dans la même maison que la majorité des jeunes du groupe. Elle accepta, bien qu'elle avait toujours en tête de partir le plus rapidement possible, elle se laissa tenter simplement par la compagnie de personne de son âge.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Bonnie Dawkins le Dim 22 Nov - 18:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


YOSEMITE

there is only one thing we say to death. not today.

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
Vingt-huit ans.
►Où je me situe et avec qui :
Dans les montagnes du parc Yosemite, sur les talons de Noah.
►Avant, j'étais :
Programmeuse et traductrice.
►Messages :
2313
►Points de vie :
63
►Copyright :
(avatar) Maebh (icons) faust.
►Avatar :
Felicia Cutie Day.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Lou.

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 0:40

India bril Bienvenue sur Born yeux

_________________


merci les amours coeur2 :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 0:43

Han Tyler bave
Merci beaucoup à toi, j'espère réussir à me faire une tite place puppy
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 0:57

INDIA yeux
Magad woof
Bienvenue ici sexey ! Je te souhaite plein d'inspiration pour ta fiche coeurrose
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
# W I L L H O O D
Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.
►Où je me situe et avec qui :
Je suis en Californie avec Desmond.
►Avant, j'étais :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).
►Messages :
3018
►Points de vie :
403
►Copyright :
MYERS. (signature) & INFERNAL (avatar)
►Avatar :
Jensen Ackles.
►Et ton p'tit pseudo ? :
MYERS.

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 3:35

Ohh India Eisley. yeux
Les gifs que tu as mis et touuuuut. bril
J'adore, je suis déjà curieuse à propos de ton personnage.. devil
BIENVENUUUUE & courage pour ta fichette. lele
Si tu as la moindre question, hésite pas. diego

_________________
#    R E B E K A H ' S    P R O P E R T Y     A N D     P R O U D.


*-_ WAY DOWN WE GO _-*
Oh Father tell me, do we get what we deserve? Way down we go. You let your feet run wild. Time has come as we all go down. Do you dare to look him right in the eyes? Cause they will run you down, down til the dark. Yes and they will run you down, down til you fall, and they will run you down, down til you go. Yeah so you can't crawl no more. We get what we deserve. ~
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, sur le camp de Yosemite, et plus particulièrement j'y suis avec Ezeckiel et tout le reste du groupe.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
18847
►Points de vie :
826
►Copyright :
© schizo' (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 9:35

Je suis SÛRE que tu réussiras à te faire une petite (voire grande) place ici, va yeux
Bienvenue sur Born sinon coeurrose
Conrad a déjà tout dit alors je ne répète pas, si ce n'est que je te souhaite bon courage avec ta fichette bril

J'adore le pseudo & le titre woof

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


ANGELS CAMP


"Up at night I'm awake cause it haunts me
That I never got to say what I wanted"

Frenship-Capsize
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
35 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn
►Avant, j'étais :
Employée dans un orphelinat
►Messages :
779
►Points de vie :
145
►Copyright :
Shiya (vava)/Solosand (Sign)
►Avatar :
Kate Beckinsale
►Et ton p'tit pseudo ? :
Ju' ou Much ou le mix des deux

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 9:37

Ooohhhh TOI MAIS TOI !! INDIA fabulous

Bienvenue parmi nous !

S'tu veux un lien moa j'veux biiiien. Dixit la nana qui s'est refait underworld: Nouvelle ère.

Bon courage pour ta chefi, plein d'inspiration sur toi petit scarabée !

_________________
She always leaves the man she loves
But the diamonds are forever
She always seems to be alone
But the diamonds make it better
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX
"Ah, allez! C'est pas comme si on risquait de se blesser."

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
26 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie, à Bodie, avec Alliyah
►Avant, j'étais :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir
►Messages :
344
►Points de vie :
124
►Copyright :
The1Royal Jester
►Avatar :
Margot Robbie
►Et ton p'tit pseudo ? :
The1Royal Jester

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 13:03

Ha ouai j'me disais bien que sa tête me disais un truc. Underworld.

Bienvenue gamine et bonne chance pour la suite. demon1

_________________

"Attends, je vais te dire quelque chose de cool!"
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX

JovousaimeFort:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
17 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie, Yosemite plus exactement.
►Avant, j'étais :
Un collégien turbulent
►Messages :
2525
►Points de vie :
21
►Copyright :
©Popgun (vava&gifs) - ©ASTRA (sign)
►Avatar :
Chandler Riggs
►Et ton p'tit pseudo ? :
PopGun

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 17:45

UHMAGOD INDIAAAAA, UNE JEUNEEEEE lele lele lele
DES BEYBEYS VITE
sexbed sxbd derriere

Mah qué kewkew toé et bienvenue sur le forum !
Bounne chance pour ta fichette et t'inquiète, au pire moé j'te fais une place dans mon lit.
diego

_________________
« I have better aim than you »
I'm a slow walker, but I never walk back.
No matter why, try again. Fail again. Fail better.

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 16 Nov - 17:53

Oh la la, je réfléchie depuis hier soir mais j'avais pas vu a quel point j'avais autant de message de bienvenue. Je suis contente de voir d'India plaise ( j'avoue j'ai regarder Kite et j'ai eu le coup de coeur pour la demoiselle et je cherchais donc un contexte où l'utilisé était possible *.* )
Vous êtes tous beau <3
Et j'accepte des liens avec tout ceux qui en voudront bril

Note spécial pour Luke : la crise hormonal fait rage chez toi il semblerait diego tu m'auras bien fait rire, je prend note que j'ai au moins une place dans ton lit mdl Marchi pour l'accueil coeur1
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
16 ans
►Où je me situe et avec qui :
Pasadena, Californie avec Luke et Tommy
►Avant, j'étais :
Collégien
►Messages :
771
►Points de vie :
113
►Copyright :
Merenwen
►Avatar :
Colin Ford
►Et ton p'tit pseudo ? :
Mekhaï

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Mar 17 Nov - 21:02

Oh une jeune et sexy jolie jeune femme!!! lele lele lele Des beybeys partout sexbed sexbed sxbd sexbed

Bon courage pour ta fichette et finalement si tu veux pas le lit de Luke trop incofrtable on peut partager le mien diego
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Mer 18 Nov - 9:18

XD, Aucun respect pour son aîné en fait le Nikolaï ? mdl

Merci beaucoup à toi :3 Au moins, je sais que j'ai une place au sein d'un des lit de la fratrie Harrison mdl


Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Mer 18 Nov - 9:32

INDIAAAAAA
elle est tellement trop mimi celle-la *-*
Bienvenue parmi nouuuuuus !
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Mer 18 Nov - 19:14

Merci beaucoup :3

Bon ça avance doucement mais ça avance ma petite fiche :3
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, sur le camp de Yosemite, et plus particulièrement j'y suis avec Ezeckiel et tout le reste du groupe.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
18847
►Points de vie :
826
►Copyright :
© schizo' (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Jeu 19 Nov - 14:33

Bon courage coquin bril

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Ven 20 Nov - 20:35

Merci beaucoup :3
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
# W I L L H O O D
Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.
►Où je me situe et avec qui :
Je suis en Californie avec Desmond.
►Avant, j'étais :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).
►Messages :
3018
►Points de vie :
403
►Copyright :
MYERS. (signature) & INFERNAL (avatar)
►Avatar :
Jensen Ackles.
►Et ton p'tit pseudo ? :
MYERS.

MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Lun 23 Nov - 2:11

Ton personnage est très intéressant, et il correspond bien à India. yeux J'ai hâte de la voir en action. coquin Je sens que ça va être bien marrant, autant pour toi que pour nous. mdl & puis t'inquiète pas va, c'était très bien et je compatis, la flemmardise c'est si dur à combattre. lele Allez, amuse-toi bien avec ta belle. diego
Te voilà validé(e) !


Conrad Williamson, Admin.

Félicitations, tu rejoins le groupe des Angels Camp !

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaisse du système de points et ce qu'il implique par ici.
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des ponts et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD I love you
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
#    R E B E K A H ' S    P R O P E R T Y     A N D     P R O U D.


*-_ WAY DOWN WE GO _-*
Oh Father tell me, do we get what we deserve? Way down we go. You let your feet run wild. Time has come as we all go down. Do you dare to look him right in the eyes? Cause they will run you down, down til the dark. Yes and they will run you down, down til you fall, and they will run you down, down til you go. Yeah so you can't crawl no more. We get what we deserve. ~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I'm just as fucked up as they say | Bonnie Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas

I'm just as fucked up as they say | Bonnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: Who are you ? :: Closed-