SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Dim 31 Jan - 13:22

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Lexie. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
SAFE ZONE ... OR NOT


C'est un ancien camp de survivants qui se dresse face à vous. Si la façade est en piteux état (vous pouvez même passer au-dessus), le reste semble plus ou moins bien conservé. Quelques cadavres jonchent le sol. Mais la longue rue qui s'étend devant vous vous attire. Vous fait comprendre que, depuis une invasion qui a dû décimé la population de cet endroit, personne n'a eu l'occasion de venir fouiner. Alors, vous allez vous en charger, vous. Parce que vous avez besoin de vivres. Parce que vous ne voulez pas faire demi-tour maintenant que vos pas, ou les roues de votre voiture, vous ont conduits jusqu'ici. Un camp quelque part en Californie, entre le parc de Yosemite et l'abri du Angels Camp. Vos chemins se croisent peu après vos premiers pas dans l'espace entouré de hautes palissades. Lesquelles, visiblement, n'étaient pas assez solides pour résister à la horde qui s'est abattu sur ce qui pourrait s'apparenter à un village. Des maisons s'alignent de chaque côté de la rue principale, et aucun rôdeur ne vient perturber votre exploration.
Pour l'instant, en tout cas ...


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Mar 2 Fév - 4:04

Nouvelle journée, nouvelle exploration. Je semblais être assez désespérée à chercher mon frère et ma sœur de cette manière, sans arrêt, mais je l'étais. Sans eux, je ne me sentais pas complète, pas tout à fait. Il manquait les deux personnes qui avaient grandi avec moi, qui comprenaient ce que ça faisait d'être adoptés, mais de se sentir très aimés nos parents ayant réussi ceci. Bref, ils me manquaient. Je ne savais pas trop ce qui était arrivé, une bataille mais à cause de qui ? De quoi ? Peut-être qu'ils étaient de l'autre côté du peu de la façade tombée qu'il y avait à quelques mètres de moi. Une qui n'avait pas dû tenir, sinon elle serait toujours droite. Ma logique m'impressionnait parfois. Ils étaient peut-être à l'abri, quelque part. Je voulais regarder partout, être sûre de ne pas manquer un coin. J'allais devenir experte du coin alors que même à Boston je ne connaissais pas tous les endroits. Je restais un moment immobile sur la palissage, ma machette sortie, afin de repérer un peu les lieux. Il n'y avait aucun rôdeur en vue, ce qui était plutôt bon signe. Je savais très bien que ça ne voulait rien dire du tout, qu'ils pouvaient être derrière les maisons ou dans une rue que je ne voyais pas d'ici. C'était une chance à prendre. Je n'entendais pas non plus leur horrible gémissement, mais s'ils n'avaient pas de futurs repas en vue ils ne faisaient pas grand chose niveau son. Je me décidais, et je fis quelques pas, contournant les arbres, faisant grincer la palissade sous mes pas. Niveau ne pas se faire remarquer, ce n'était pas du tout ça.

Je vis une blonde qui se retourna vers moi, je m'arrêtais, elle avait dû m'entendre. Je ne pipais mot durant quelques secondes, le temps de réfléchir à ce que je devais faire. Le temps de l'observer aussi. Elle était humaine. Il y avait donc bien d'autres méthodes que de la tuer. Y aller de façon plus civilisée me semblait être plus indiqué que de lui enfoncer ma machette dans le crâne. Juste au cas où elle serait civilisée aussi ; cela arrivait parfois. Je ne cherchais pas les problèmes, il y en avait assez qui me tombait dessus régulièrement (les rôdeurs par exemple), parler avant d'attaquer me semblait être plus indiqué. J'essaierai de réagir vite sinon. — Je prends la gauche, toi la droite ? fut ce que je suggérais, ou le contraire si elle avait une préférence je la laissais décider à ce niveau. Je ne voulais pas piétiner sur ses plates-bandes, surtout que la ville semblait être bien assez grande pour deux personnes. Simple, pas compliqué, on ne serait pas obligé de se croiser si ce n'était pas ce qu'elle souhaitait. On pouvait toujours tout fouiller à deux pour plus de sécurité si c'était ce qu'elle voulait. Je n'étais pas très difficile, tant que je n'étais pas morte tout m'allait. Je ne trouvais pas ça très compliqué. Mes exigences étaient assez simples.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Mer 3 Fév - 18:41

Lexie avait été envoyée en exploration. Elle était présente au sein du camp depuis assez longtemps pour que la confiance et la compréhension se soit installée, et qu’on lui confie une tâche assez importante tout de même. De plus, les missions d’exploration étaient ce qu’il y avait de plus risqué, alors il était normal qu’elle s’y colle à un moment donné ou un autre. Retourner dans le wild ne lui déplaisait pas forcément. Ca lui rappelait qu’elle était en vie, et qu’elle devait en profiter. Ca lui rappelait ce qu’elle avait vécu avant de tomber dans le camp des anges tombés du ciel. Elle n’avait pas eu la possibilité de partir aux côtés de Gabriel, son compagnon de toujours, avec qui elle avait fait maintes et maintes missions de reconnaissance. Elle n’était pas certaine d’y arriver avec quelqu’un d’autre, mais il fallait s’y faire. Elle était partie avec un beau brun ténébreux, qui l’avait lâchement abandonnée au milieu du camp qu’ils venaient de trouver. Il n’y avait pas de rôdeurs, pas un bruit pour qu’elle se méfie, comme si ce petit îlot avait été protégé tout ce temps. Quatre ans, peut-être ? Certaines maisons n’avaient pas changé, comme si la vie était restée telle qu’elle, alors que Lex savait bien que ce n’était pas le cas. Ne voulant pas gâcher de balles, elle n’avait emporté que sa machette avec elle et deux trois couteaux plus ou moins bien planqués. Soudainement, une jeune femme apparut dans son champ de visions. Elle tressaillit, se cacha derrière une carcasse de voiture et l’observa. Contre toute attente, elle fut très agréable. « Je prends la gauche, toi la droite ? » Son compagnon, qui avait été imbuvable depuis le début du trajet, lui semblait loin, et elle avait envie que les choses bougent, de faire autre chose que d’être bonne pour faire le guet alors que le gars s’était certainement fait la malle entre temps. C’était aussi un petit nouveau, un de ceux qui ne resteraient certainement pas à cause de leur divergence de caractère. Etonnamment, la femme qui venait de lui adresser la parole n’avait pas du tout l’air, ni égoïste, ni méfiante. Personne ne lui avait jamais parlé aussi frontalement depuis si longtemps…

Pourtant ce n’était pas pour déplaire à Lexie, brossant dans le sens du poil son côté maternel. « Ca t’arrive souvent d’aborder des gens comme ça que tu connais pas alors qu’ils pourraient te descendre d’une balle ? Et tes coéquipiers, ils sont où ? T’es pas toute seule quand même ? » Lexie ne voulait pas tomber dans un piège, et idiote comme elle l’était, elle le sentait venir à plein nez… Elle suivait maintenant les conseils de Gabriel à la lettre : ne faire confiance à personne, rester cachée.  
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Sam 6 Fév - 11:12

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Lexie. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
SAFE ZONE ... OR NOT


Pendant que vous parlez, faites connaissances, essayez de ne pas vous entre-tuer (rayez la/les mention/s inutile/s), la vie continue, autour de vous. Les minutes s'écoulent. Les rôdeurs, peut-être, s'approchent de vous. De même pour les survivants. Le village, lui, ne bouge pas. Toujours les mêmes maisons, toujours les mêmes cadavres sur le sol, parfaitement immobiles. Le point positif c'est qu'ils ne se relèvent pas ... Ils doivent être définitivement morts, un sacré avantage pour vous deux. Vous êtes, sans aucun doute possible, capables de vous défendre. Mais ne serez-vous pas les premières surprises si quelque chose venait brutalement interrompre votre discussion ? Pour l'instant, ce n'est pas le cas. Peut-être que tous les éléments de la nature sont réunis pour vous permettre de vous rencontrer et, pourquoi pas, de vous associer avant. Avant d'intervenir, de briser le semblant de quiétude dans lequel vous vous trouvez.
Qui sait combien de temps cela durera ? Une chose est sûre : vous feriez mieux de ne pas trop tergiverser sur ce qu'il convient de faire, pour ne pas marcher sur les plates-bandes l'une de l'autre.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Mer 10 Fév - 3:53

¸Aussitôt vue, aussitôt cachée. La blonde avait décidé d'être plus prudente que moi. En même temps, la voiture était plus proche d'elle que de moi, et je n'avais pas grand-chose pour me protéger. Je ne m'étais pas non plus attendue à faire une rencontre dans un endroit qui me semblait être désert à première vue. J'avais l'impression de m'être fait avoir comme une débutante, mais je verrais bien après. Là, elle ne m'avait pas tiré dessus ou agressé. Ça commençait assez bien. Elle me posa plusieurs questions. C'était normal, mais en même temps je pourrais très bien lu mentir sur toute la ligne. Ce que je ne comptais pas vraiment faire, puisque je n'allais pas m'inventer des compagnons qui n'arriveraient jamais. — Ouais... j'ai un peu espoir qu'il y ait encore des gens civilisés. commençais-je à lui répondre. Trop optimiste de ma part ? Je n'en savais rien, mais si j'y avais réussi, tout comme ma sœur et mon frère et quelques autres personnes rencontrées, nous n'étions pas si rares que ça. Toute notions de civilisation et de civilité ne c'étaient pas encore envolées. Et pourtant, je n'étais pas la plus polie. — J'suis seule... je cherche mon frère et ma sœur ils ont disparu. continuais-je de répondre. Ce n'était pas vraiment un interrogatoire, il manquait deux trois questions je dirais et je lui aurais demandé si j'étais en état d'arrestation. Il fallait bien s'amuser un peu, même si c'était aux dépends des autres.

En somme, ma réponse voulait dire : Je suis innocente, ne me fait rien. Bon, je n'avais pas mentionné le temps de leur disparition ni Yosemite qui n'était pas vraiment un camp avec des attaches fortes avec les membres. Je n'avais pas juré de dire toute la vérité rien que la vérité. — T'aurais pas vu un grand noir avec une indienne d'environ ma taille ? lui demandais-je. On avait été adopté tous les trois, alors niveau ressemblance avec moi c'était foutu. Je n'avais pas de photo d'eux. La mauvaise habitude de tout garder sur les téléphones. Sans chargement, la batterie ne servait à rien. Sans oublier que le bien devait être assez loin, quelque part à Boston me semblait-il. Je n'y avais pas repensé depuis longtemps à où il était. Je n'étais pas naïve, je ne la lâchais pas la voiture des prête à réagir aux moindres mouvements de sa part (pas de la voiture, de la blonde) que je trouverais suspect dès que je pourrais la voir. Enfin, si elle sortait de derrière la voiture. Si elle restait là, il ne devrait pas y avoir de problème. Après tout, elle ne s'était pas mise à chanter kumbaya après ma proposition et elle n'y avait toujours pas répondu non plus. Je la comprenais, ce n'arrivais pas à tous les jours de rencontrer quelqu'un qui ne voulait pas jouer à qui était devenu le plus fort ou à qui était devenu le plus rapide pour tuer. Deux jeux qui ne m'intéressaient pas et pourtant, j'étais du genre à encore réussir à m'amuser une fois de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Mer 10 Fév - 14:46

« Ouais... j'ai un peu espoir qu'il y ait encore des gens civilisés. J’aime cette vision des choses. » Lexie n’était pas encore totalement convaincue, mais elle ne pouvait pas juste attendre que la nana s’en aille pendant des heures, au risque de se faire coincer par quelques zombies rampants. Elle lui expliqua que son frère et sa sœur avaient disparus et qu’elle était à leur recherche. Ca semblait un peu idyllique de chercher sa famille comme ça, au milieu de nulle part, mais ça semblait aussi un peu trop gros pour un mensonge. Lexie avait envie de croire que les personnes étaient encore assez honnêtes – et pourtant… « T’aurais pas vu un grand noir avec une indienne d’environ ma taille ? » Lexie haussa un sourcil. Peut-être une famille de cœur, ou alors des parents portés sur l’adoption… Non, décidément, c’était vraiment trop gros pour que ce soit un mensonge. Lexie décida de prendre un risque et sortit la tête de derrière la voiture. « Non, rien vu de tel. C’est bon, on est des gens civilisés, alors on fait comme tu as dit. Prends donc la gauche. » Elle sortit de derrière sa cachette en montrant ses mains vides, ayant déjà remarqué que celles de sa camarade ne tenaient qu’une arme blanche. Après avoir montré patte blanche, la jeune femme partit sur la droite pour couvrir leurs arrières. Peut-être que l’idiot d’Angel’s Camp l’avait vraiment abandonné finalement. « Et puis qu’on est civilisés, moi c’est Lexie, enchantée. » Appuyer sur le fait qu'elles étaient civilisées, pour ne pas que la femme en face pète un câble et se jette sur elle. Croire en cette petite illusion quotidienne qu'elle essayait d'entretenir. Elle se sentait un peu bizarre de donner son nom comme ça. Ca avait été une partie d’elle, un morceau qu’elle ne se sentait pas prête à donner à des inconnus pendant longtemps, comme si un nom était comme une bombe qui risquait d’exploser à la tête des autres. « J’espère que tu retrouveras ta famille en tout cas. Tu les as perdus de vue quand, et à partir d’où ? Vous avez fait une mauvaise rencontre ? Si c’est trop indiscret, c’est pas la peine de répondre. » Après cette question, elle décida de partir donc de son côté ; il n’était pas question de réveiller une petite vague de zombies avec quelques cancans de ce genre. Mais elle se sentait concernée par la situation de la jeune femme, qui cherchait presque naïvement la trace de sa famille. Comment se serait-elle sentie, si elle avait été séparée de Gabriel ? Si elle s’était retrouvée toute seule ? Elle ne voulait même pas l’envisager.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Dim 14 Fév - 11:24

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Lexie. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
SAFE ZONE ... OR NOT


Les présentations faites, vous devinez probablement que le temps n'est pas à la discussion. Si tout, autour de vous, est encore silencieux, cela pourrait bien ne pas durer. D'ailleurs, alors que Lexie semble sur le point de partir de son côté, prête à se retrouver seule plutôt que de prendre le risque de faire confiance à une inconnue - pourrions-nous seulement l'en blâmer ? -, un bruit l'arrête probablement en cours de route.

Un bruit sourd. Mais unique. Comme ... la chute d'un objet. Ou de quelqu'un. Elle vient d'une maison à proximité et, forcément, votre instinct de survie pourrez vous dicter de faire demi-tour et de quitter cet endroit au plus vite. Mais pour cela, il faudrait renoncer à toutes les victuailles qui peuvent se trouver ici. Êtes-vous prêtes à le faire ? Ou prêtes à vous unir pour tenter votre chance et vous assurer que rien ne viendra interrompre vos fouilles ?
Faites votre choix. Mais faites le vite.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Mer 17 Fév - 4:07

Au moins, je ne disais pas que des conneries. Je n'étais pas seule à espérer qu'il y ait encore un peu de gens civilisés que l'on pouvait croiser. Ça ne faisait pas mal, même pas du tout en fait, de ne pas attaquer tout le monde. C'était même plus simple, moins demandant en énergie. Je ne comptais pas convertir tous ceux que je croisais à cette ''croyance'', je préférais fuir ou riposter si je voyais que ça ne rentrait pas dans leur tête. Parler de ma famille pas vraiment comme les autres dû la rassurer d'une manière ou d'une autre, car elle sortit de sa tête de la cachette. Je ne bougeais pas, question qu'elle comprenne que je ne comptais pas l'attaquer. Quelque instant plus tard, elle me répondit, disant qu'elle n'avait pas vu mon frère et ma sœur. Par contre, cela l'avait fait réfléchir ou baissé un peu ses gardes. Je ne comptais pas l'agresser ou changer d'idée, à moins qu'elle, elle change d'idée. Je pris donc la gauche, pendant qu'elle sortait complètement de là où elle était. — Iseul, enchantée. dis-je, à mon tour pendant que je bougeais moi aussi. Simple. Rapide. Efficace. Pas de tuerie. Pas de sang. Pas de gaspillage d'énergie. On devrait nous prendre en exemple. Une très belle idée, mais la faire diffuser ne serait pas aussi aisé qu'avant. Elle me posa ensuite des questions sur ceux que je cherchais.

— Ça doit faire environ une semaine... Mensonge. Mais depuis plusieurs mois ça faisait assez désespéré et peut-être pas très crédible. Ce que j'étais. — J'étais partie cherchée de l'eau, j'ai entendu des cris et  j'suis revenue en courant, j'ai vu de signes de bagarre, mais pas eux. J'ai essayé de les pister, sauf que j'ai perdu leur trace. Tout ça, c'était vrai. — J'suis avec eux depuis le début... c'est bizarre. Bon, elle ne voulait sûrement pas entendre tout le reste, parler sentiment. Je l'avais juste laissé échappé sans m'en rendre compte. La faute au sujet. Ne plus les voir c'était assez difficile pour moi. Assez étrange aussi, car avant, j'vais passé quelque temps sans voir ma famille en explorant les variétés de cuisine dans le monde... il était vrai que nous nous étions échangés tout de même des nouvelles régulièrement. Aujourd'hui, nos parents étaient morts et il n'y avait plus de communication outre verbale. Peut-être des dessins ici et là, mais je n'avais rien vu qui m'avait dit c'est eux ! Il était vrai que l'on n'avait jamais pensé à un signe. Ce qui était assez naïf au final.

Je vis du coin de l'oeil Lexie s'arrêter alors qu'elle avait commencé à marcher. Je pensais comprendre pourquoi, mais je n'étais pas sûre, j'étais un peu plus loin. — C'est quelque chose qui a tombé ? demandais-je. Parce que j'irais vérifier question de ne pas me faire surprendre. En fait, sans attendre sa réponse, je me dirigeais vers la maison la plus près, avançant le plus silencieusement possible ; assez stupide vu le bruit qu'avait dû faire notre conversation. Tant pis pour mon côté.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Sam 20 Fév - 21:44

Iseul. C’était un très joli prénom, qui convenait bien à son visage plutôt atypique, à sa situation atypique, à leur rencontre atypique. Une semaine qu’elle avait perdu sa famille. A chaque heure qui passait, c’était une chance de plus pour les perdre, pour les perdre à jamais. Elle commença à lui raconter son histoire. Lexie au grand cœur se sentit mal pour elle, car elle savait bien ce que ça faisait de perdre des gens, d’avoir peur pour eux, de se sentir si faible sans eux… Elle eut un pincement au cœur pour la jeune femme, qui devait se sentir dépaysée – et ça se voyait un peu dans sa façon de réagir. « — J'suis avec eux depuis le début... c'est bizarre. — C’est clair… Je suis désolée pour toi, si jamais je croise leur route un jour… et qu’ils sont aussi civilisés que toi bien sûr, je leur indiquerai ta route… » Elle n’eut pas vraiment le temps de poursuivre lorsqu’un bruit sourd se fit entendre. Comme quelque chose qui serait tombé dans les maisons. Mais le bruit fut soudain, unique ; ce n’était donc pas un zombie qui s’énervait tout seul dans une maison, mais bien quelqu’un, sans quoi une nouvelle ribambelle de sons se seraient déjà fait entendre. Iseul lui demanda confirmation, mais un regard entre elles suffit pour les convaincre que ça ne sentait pas bon pour elles. Sans attendre ma réponse, la jeune femme se dirigea vers la maison, peut-être pour regarder par une fenêtre. Auparavant, quand je voguais sur l’immensité d’internet, j’avais toujours peur des screamers censés foutre la trouille aux gens. Depuis, on en avait H24, ce qui ne cessait d’agiter follement mon cœur à chaque fois. En plus de l’espérance de vie vachement réduire à cause de ces saloperies de zombie, fallait qu’ils abîment bien mon cœur au passage. Super. « Fais attention où tu vas. Je te couvre, » dis-je en me jetant à sa suite ; mais rien autour de nous ne bougeait et si un zombie arrivait pas derrière, nous aurions dix fois le temps de le voir venir. Non, ce qui était inquiétant, c’était plutôt ce qui était dans la maison.

Et si c’était ses amis ? Si elle me faisait un plan foireux ? Toujours ce stress, toujours ce manque de confiance, poisseux, qui lui collait à la peau, aux pensées. Elle se posta derrière une autre voiture, surveillant les arrières d’Iseul comme elle lui avait dit, mais qui lui permettait d’avoir une bonne vision de la maison pour ne pas se faire avoir.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Lun 29 Fév - 22:24

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Lexie. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
SAFE ZONE ... OR NOT


La paix est donc déclarée. Mais pour combien de temps ? Vous savez, maintenant, à quel point il peut être risqué faire confiance à un/e parfait/e inconnu/e. Pourtant, c'est un risque à prendre. Une chance à tenter. Parce que, pour affronter ce qui vous attend, vous ne serez probablement pas trop de deux.

En attendant, cet objet qui est tombé vous a intrigué. Et à juste titre : il signifie la présence de ... quelque chose d'autre. Mais qui ? Ou plutôt ... Quoi ? Être humain ? Mort-vivant ?

Au péril de sa vie, Iseul s'est aventurée près de la maison d'où vous a semblé parvenir le bruit. Et vous avez vu juste : c'est effectivement là que vous pourrez voir, par la fenêtre de la maison, une télévision sur le sol. Tout semble très frais, récent. Et c'est le cas. Un rôdeur est désormais au milieu de la pièce. Peut-être comprendrez-vous, en examinant rapidement la scène qu'il s'était caché derrière le meuble de la télé dans l'espoir de ne pas être trouvé. Et sans savoir qu'il était déjà trop tard pour lui puisqu'il avait été mordu.
Après tout, c'est compréhensible ... Ce n'est qu'un enfant. D'une petite dizaine d'années. Qu'il vous faudra achever, ou regarder se précipiter vers vous sans agir.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Lun 7 Mar - 3:30

Confidences entre survivants. Si facile à faire. C'était une inconnue. Comme avant. Pas de jugements. Et des expériences communes, malheureusement. — Merci. fis-je, lui souriant. Ça me touchait vraiment, bien que je ne lui avais pas dit toute la vérité. L'intention était là et on disait que c'était tout ce qui comptait. — Ils le sont... on se soutenait dans cette idée. Comme quoi, nous avions raison ; nous avons raison. Lexie le montrait bien une nouvelle fois. La blonde allait se remettre à parler lorsqu'un bruit sorti d'une maison pas très loin de nous ce fit entendre. Sans attendre, je me dirigeais vers elle, ma machette en main, ne comptant pas être sans défense devant cette nouveauté. Nouveauté qui pouvait être bien dangereuse. Elle me dit qu'elle me couvrait et je hochais de la tête afin de ne pas faire encore plus de son. Je voudrais pas qu'on soit repérée si près... bien qu'avec nos paroles dites un peu plus tôt ça devait déjà être le cas. Je risquais un œil par la fenêtre, et vit ce qui avait causé ce désagrément auditif. Un enfant, d'une dizaine d'année ; peut-être qu'il avait neuf ans je n'avais jamais été bonne pour déterminer ceci. — C'est un enfant. Enfin, un rôdeur. informais-je Lexie.

Enfant, pas enfant, dans son état, il n'y avait aucune différence. Il n'allait pas nous demander de mettre le dernier épisode de Pokémon, tout comme je ne comptais pas aller le border. Il était un rôdeur. Le rôdeur avait un but assez simple dans sa non-vie : manger. Surtout les humains. Lui rôdeur, moi humaine, lui manger moi. Pas d'état d'âme pour lui, encore moins d'hésitation. L'équation était facile à résoudre. Je devais le tuer, peu importe qui il était avant. Au début de l'épidémie j'aurais agi autrement, je le savais. À présent, je ne faisais plus de différence entre l'apparence qu'ils pouvaient avoir sous leur forme de marcheur. Si je recherchais la paix entre les humains, envers les morts, c'était autre chose. — J'vais aller le tuer. lui annonçais-je, quelques secondes plus tard. J'avais pris le temps de regarder dans la pièce s'il y en avait d'autre, mais il semblait être seul. Sembler n'était peut-être pas le meilleur mot, mais il l'était assez pour moi. Je ne pouvais pas le laisser comme ça. Je ne savais pas ce qu'il y avait après la mort, ce qui arrivait une fois qu'on était devenu rôdeur, mais y mettre fin était mieux. Et prudent. Comme ça, il ne mordrait personne qui mordrait quelqu'un qui pourrait me mordre. J'entrais dans la maison, m'avançais vers lui et l'abattais avec ma machette la lui entrant dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Lun 18 Avr - 18:28

Elle a presque l’air d’un ange tombé du ciel, un sourire à croquer, une petite bouille presque enfantine… Est-ce que la vie pouvait préserver une personne ainsi ? Et de quoi avais-je l’air, moi ? Oh certes, on avait de quoi se regarder dans une glace au Angel’s Camp, mais voilà… Est-ce que j’avais l’air avenant comme elle, moi aussi ? Elle sortit sa machette lorsque le bruit retentit, et s’avança près de la maison, jetant un coup d’œil par la fenêtre d’où provenait le bruit. « C’est un enfant. » Oh joie, oh espoir. « - Enfin, un rôdeur. » Et le rêve, l’espoir qui se brise, encore et toujours, de peut-être voir que le monde ne tourne pas si mal et que de belles choses sont encore là. Je ne pouvais qu’imaginer le visage morne, torve, décomposé d’un enfant, car ce n’était ça : qu’un enfant dévoré par les zombies, qui n’avait pas eu le temps de grandir et encore moins celui de mourir. Je ne savais pas si j’aurais le courage de le tuer…

« J’vais aller le tuer. – Merci. » Encore un merci en l’air, qui ne voulait presque plus rien dire pour certains mais qui disait tout pour d’autres. Toute méfiance envolée, je dévoilais une partie de moi – je ne tue pas les enfants, amen. Seule, j’y aurais été contrainte, et je l’aurais fait. Mais il y vait une alternative et je la remerciais de me la proposer. « Trop de mercis en si peu de temps, m’amusai-je en essayant de détendre l’atmosphère, en essayant d’oublier que c’était un gosse, là-dedans. » Je ne voulais même pas savoir quelle trouille il devait avoir ressenti, quand il s’était fait croquer par un zombie… La jeune femme entra dans la maison, les mains serrées sur la machette, et le bruit d’un crâne qui se fendille, du sang qui gicle. Voilà, c’est fait. « On inspecte la maison et on fait moitié moitié sur le butin ? lui proposai-je en entrant discrètement dans la maison. » Il pouvait toujours y avoir d’autres rôdeurs, certains enfermés dans les chambres suite au suicide de leur ancien… eux. Quand on fouillait les maisons depuis des mois maintenant, on tombait souvent des spectacles bien affreux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Mer 20 Avr - 22:51

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Lexie. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
SAFE ZONE ... OR NOT


L'enfant ... enfin, le rôdeur exterminé, vous avez sans doute l'impression de pouvoir faire vos petites emplettes dans cette maison, avant que vos routes ne se séparent de nouveau.
Enfin, cette impression ... durera un temps.

D'abord, vous avez le temps de vous décider sur la marche de manœuvre à prendre. Puis vous fouillez quelques pièces.

Combien de temps vous faudra-t-il pour vous rendre que ce rôdeur n'était pas isolé dans la petite ville ? Mais que d'autres sont sortis de leur transe presque en même temps que lui -sans doute attirés par votre odeur- et qu'ils marchent -lentement, certes, mais sûrement- en direction de la maison que vous êtes en train de fouiller ? Ne jamais rester sur ses acquis, et ne jamais oublier de regarder par-dessus son épaule, si l'on peut dire les choses ainsi.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Lun 2 Mai - 1:38


Les rôdeurs n'épargnaient personne. Le virus aussi, ou peu importe ce que c'était. Ici, c'était un enfant. C'était souvent plus difficile à éliminer et la jeune femme semblait en être plus touchée que moi. — Dis-le pas la prochaine fois. fis-je, riant. Exempté de merci, nouvelle mode (qui allait prendre du temps à se faire connaître). Avec moi, la politesse ce n'était pas très difficile et pas très obligatoire non plus. Bref, j'entrais, je tuais et je comptais ressortir lorsque la blonde entra dans la maison. Elle fit une proposition. — Ça me va. dis-je. Ce n'était pas plus compliqué que ça. J'avais même pas prévu de vraiment repartir avec des trucs, alors ça ne pouvait pas me faire de mal. Je me mis donc à commencer à explorer la maison, commençant par la pièce où nous étions. On ne savait jamais qui avait pu passer par là et y oublier quelque chose.

Quelques minutes plus tard, n'ayant rien trouvé de vraiment potable, mon regard s'attarda sur une fenêtre, regardant l'extérieur. Je clignais des yeux. Je reculais, allant rapidement regarder par une autre fenêtre, regardant par la porte d'entrée. Ils nous entouraient. Je me mis ensuite à chercher Lexie, là où il y avait du bruit. — On se fait cerner. lui appris-je. Charmante petite ville hantée. Pleine de surprise. Faire le tour avant d'entrer dans une seule maison aurait été mieux. Mais elle semblait être si calme. J'avais l'impression d'avoir commis une erreur de débutant. Le plan serait de courir le plus vite possible hors de la maison, mais ça semblait être compliqué puisqu'ils étaient partout et que je ne pouvais pas les atteindre de bien loin avec ma machette. — Barricade ou on essaie de courir avant qu'ils soient encore plus proche ? À moins qu'elle n'aille une idée de diversion, je ne pensais pas qu'il y avait d'autres choix. À deux, on avait plus de chance de s'en sortir que seule. Plus de bras et de yeux.

Peu importe ce qu'elle comptait choisir, j'aurais bien aimé avoir des balles pour mon arme à feu, cela aurait été utile. Bien que cela les attirerait encore plus. Il n'y avait pas de solution idéale dans ce type de situation. Elle pouvait très bien décider de se débrouiller ou bien de me pousser afin de servir de repas pour créer une diversion. J'espérais vraiment ne pas finir en plat de résistance. Je n'aimais pas la cuisine tant que ça, je ne voulais pas finir en mets.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Lun 30 Mai - 13:47

Sans savoir pourquoi, je restais intimement liée avec la politesse. Merci, bonjour, au revoir, des moeurs un peu dénués de sens de nos jours, mais je mettais un point d'honneur à toujours le dire. Ca me rappelait qu'on était encore humain. Mais si elle préférait faire sans, ce n'était pas un problème non plus.

Iseul accepta et on se mit à fouiller la maison. Je grimpai rapidement à l’étage, toujours sur mes gardes au cas où un rôdeur coincé dans un chambre me sautait dessus, mais tout semblait vide. Je récupérai une barre chocolatée coincée sous un meuble dont le chocolat devait être fondu depuis un long moment (mais du chocolat restait du chocolat) ainsi qu’un rouleau de scotch que je fourrai dans mon sac. Mon livre avait tellement besoin d’être rafistolé que je me demandais même si le scotch y ferait quelque chose. « On se fait cerner. » Iseul était derrière moi. Merde. La ville semblait déserte, mais les rôdeurs avaient parfois cette faculté d’être assez discrets pour passer inaperçus. « Barricade ou on essaie de courir avant qu’ils soient encore plus proches ? » Je jetai un coup d’œil par la fenêtre pour évaluer les dégâts. « C’est une maison de banlieue, doit y avoir une porte qui donne sur l’arrière de la maison, alors voir si on a plus de chance là-bas. » Souvent dans la cuisine, nous nous dirigeâmes silencieusement par-là. Je jetai un coup d’œil par la fenêtre. Quelques rôdeurs s’approchaient, mais ils étaient beaucoup moins nombreux que devant. J’ouvris la porte d’un coup de pied à cause du verrou, consciente que cela ferait du bruit mais il n’y avait pas vraiment d’autre moyen. « Je pense que se barricader ça revient à nous enterrer vivante là-dedans. Tentons notre chance par là. » Les rôdeurs ne tarderaient pas à nous suivre mais on pouvait déjà tuer ceux dans l’arrière-cour et prier pour courir assez vite pour semer les autres.  
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Dim 19 Juin - 20:30

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Lexie. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
SAFE ZONE ... OR NOT


Dans l'arrière-cour aussi, il y a des rôdeurs. Moins que devant la maison, il est vrai mais un nombre non négligeable tout de même. Alors que vous faites vos premiers pas à l'extérieur, certains zombies marchent dans votre direction. Vous parvenez peut-être à les éviter tant bien que mal mais prenez garde ... on peut parfois être bien surpris de ce qui nous tombe dessus.

Vous n'avez donc plus que deux choix : continuer tout droit, et sortir de ce village "désertique" en courant - et en priant pour qu'aucune de vous deux ne se fasse agripper -, ou tenter votre chance et fouiller d'autres maisons ... Rien ne dit que vous trouverez votre bonheur, mais rien ne dit non plus que vous ne trouverez pas de la bouffe à profusion et de l'eau à perte de vue.

L'espoir fait vivre, paraît-il ...


Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


I'M SUPPOSED TO CARE ?
It matters how it ends.
'Cause what if I never love again ?


Fredou knows best :
 

× A propos du vaccin : :
Je sais pas de quoi tu parles et j'm'en fou.

× Âge du perso : :
Vingt-neuf ans, un peu vieux le petit.

× Localisation (+ avec qui) :
À Bodie.

× Avant, j'étais : :
Mécanicien qui s'ennuie beaucoup des voitures.

× Messages : :
2149

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
MYERS. (signature) & MORPHINE ♥ (avatar)

× Avatar : :
Paul Wesley.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie) Dim 24 Juil - 1:02

RP archivé suite à la suppression de Lexie. coeurrose

_________________

_- -_
I HAVEN'T MADE IT EASY ON YOU
I ' M  S O R R Y  F O R  T H A T
You were by my side when I needed a friend
You made me laugh, you made me dance
Tou told me I would find love again
A N D I H A V E W I T H Y O U



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie)

Revenir en haut Aller en bas

SAFE ZONE ... OR NOT (Iseul, Lexie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-