NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Dim 14 Fév - 11:34

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Iwan. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date pas spécifiée (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule à proximité du parc de Yosemite (vraiment près des grillages et compagnie qui en font un endroit sécurisé).
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
NOT A NIGHTMARE


Le soleil est plutôt haut dans le ciel. Si on se fie à sa position, il n'est pas difficile de deviner que la matinée est bien entamée. Il doit être onze heures ... peut-être un plus, peut-être un peu moins. Ce n'est plus vraiment ce qui compte. Ce qui compte, désormais, c'est d'être rentré et en sécurité avant que la nuit ne tombe. Ce qui n'est pas encore le cas. Et heureusement pour toi, Lucy.

Qu'est-ce qui t'a poussé, exactement, à franchir le portail pour aller voir autre chose que les paysages que tu as l'habitude d'observer à longueur de journée, ici, à Yosemite ? Peut-être l'envie de nouveau, ou la conviction que rien ne pourra t'arriver de mal. Quoi qu'il en soit, ça y est, tu es dehors. Sans doute as-tu promis à quelqu'un que tu n'irais pas trop loin. Juste à quelques mètres du grillage, une arme en main au cas où. Ton envie de découvrir les alentours te mènera à une petite cabane abandonnée, au milieu des bois. Là, se trouve déjà quelqu'un (et a passé la nuit ici, d'ailleurs). Seras-tu assez discrète pour y entrer sans faire de bruit ? Ou feras-tu un boucan infernal qui, par-dessus le marché, attirera des rôdeurs dans votre direction ?
Quoi qu'il en soit, n'oublie pas que les grillages ne sont plus là, autour. Et, dehors, tout est toujours possible. Surtout le pire.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Dim 13 Mar - 16:39

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
«
Mais qu'est-ce qui m'a prit ? » Les mots se chevauchent, se mêlent les uns aux autres, ne font plus vraiment sens – de toute façon, Lucy est seule au moment où ils franchissent ses dents serrées. Personne pour l'entendre se plaindre, personne pour l'entendre mourir non plus. Son cœur bat la chamade mais, la batte fermement brandie des deux mains, elle continue d'avancer vers l'étrange maison qui se tient devant elle. Le bâtiment semble sorti de nulle part, mais l'esprit retort de la rousse a déjà imaginé trois scénarios expliquant sa présence. Le plus probable reste qu'il s'agisse d'un cabanon à l'usage des gardes forestiers s'occupant de Yosemite avant l'épidémie ; cela ne la rassure cependant pas le moins du monde. Depuis deux ans, on a découvert – ou redécouvert – de nombreuses utilisations peu orthodoxes pour une tronçonneuse, une scie à boie ou du poison pour animal. Utilisations qui pourraient avantager son groupe si elle parvenait à ramener un objet ou même une carte du parc au camp où Noah l'attend. « Pourquoi je l'ai pas écoutéééé ? » Le geignement lui échappe malgré les voix très sérieuses dans sa tête qui lui conseillent de ne pas faire le moindre bruit. « Merde. » Une branche a craqué sous son pied. Immobile deux secondes, elle n'entend que le battement rapide de son cœur. Ca n'est pas suffisant pour attirer les zombaques, tente-t-elle de se rassurer – peu importe qu'à l'heure actuelle, les vivants soient parfois pires que les morts. Sa chambre, son ordinateur, sa malbouffe lui manquent. Elle pousse la porte qui émet un grincement strident, et esquisse une moue agacée. « Lulu, franchement, t'aurais pas pu passer par derrière. » Elle secoue la tête et pose enfin les pieds dans la bicoque... Oh merde.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Sam 19 Mar - 13:03

Iwan n'est pas con. La survie à la dure, ça le connaît. Bon, il s'était fait à une vie plus calme, plus confortable. Aux côtés de son fils, à San Francisco. Il avait son appartement, un accès tout ce qu'il y a de plus simple à l'eau chaude, plus le besoin de regarder par-dessus son épaule en permanence - même s'il le faisait encore, de temps à autre - et même des projets d'avenir. Autant dire que le retour dans cette vie-là n'a pas été simple, d'autant plus qu'en Joseph est devenu l'une de ces choses. Mais, maintenant, les choses sont réglées. Le bon vieux Iwan est de retour et il ne laissera plus rien ni personne ne le surprendre. Plus rien ni personne lui ôter sa liberté. Tyler est restée en ailleurs, pour fouiller ses propres maisons et faire le tour de l'étrange grillage dressé pas loin d'ici. Iwan, lui, a profité de la nuit dernière et de la petite cabane trouvée la veille pour se reposer. Hormis un petit tour rapide des lieux pour s'assurer qu'il était bien seul là-dedans, il n'a pas cherché à fouiner plus que cela. Et il ne le regrette pas ; il avait grand besoin de dormir. Et à l'instant même où sa tête s'est posée sur son sac lui-même à terre, ses yeux se sont fermés et il s'est endormi. Pas profondément, cela dit. Iwan a toujours dormi sur une seule oreille et cela n'a en rien changé avec l'épidémie. Au contraire, cela s'est peut-être même empiré. Et une voix lointaine l'a réveillé. D'abord, il s'est contenté d'ouvrir les yeux, de tendre encore un peu plus l'oreille. Peut-être avait-il seulement rêvé, peut-être avait-il halluciné. Après tout, il n'avait pas bouffé depuis la veille au matin alors ce ne serait franchement pas étonnant. Mais, très vite, il a compris que ce n'était pas cela. Il y a bien quelqu'un là, dehors. Une branche qui craque, c'est le signe qu'une personne s'approche, morte ou vivante. Mais une porte qui s'ouvre presque au ralenti - en grinçant affreusement -, c'est le signe que celui ou celle qui s'approche est bel et bien vivante. Iwan, qui s'était déjà levé et emparé de son large couteau de chasse, le tend cette fois pour de bon. Et n'attend pas que l'on s'adresse à lui, il lance les hostilités le premier. « Qui t'es et qu'est-ce que tu fous là ? » Sa voix est agressive, son ton est sans appel. Il attend des réponses claires, nettes. Et il n'hésitera pas à faire office de son arme s'il le faut ... Quoi que, il n'a jamais aimé s'en prendre aux femmes. Alors s'il peut éviter ... De toute façon, son instinct et son regard inquisiteur lui laisse déjà entendre qu'il n'a pas à faire à une meurtrière de sang froid ou à une psychopathe en devenir. Mais peut-on vraiment se fier aux apparences ?

Spoiler:
 

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Mer 30 Mar - 2:11

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
L
a batte est levée, les mains cramponnées dessus, mais tout son corps tremble légèrement. Lucy détaille des pieds à la tête l'homme qui lui fait face, sans bouger. Il ne lui viendrait pas à l'idée de baisser son arme en signe de paix. Elle n'a jamais fait confiance à ses camarades humains et cela n'a pas changé avec l'apocalypse. Son regard clair croise celui, dur, de l'inconnu, se pose sur la bouche minuscule d'où il a craché quelques mots, et surtout, s'écarquille devant le large couteau qu'il brandit dans sa direction. Elle prend le temps de comprendre ce qu'il lui a demandé, évalue rapidement la situation : elle n'est clairement pas à son avantage. Il était là avant elle, comme le prouve un petit bagage pas loin de lui. Il ne semble pas particulièrement belliqueux, juste hostile, et c'est une réaction parfaitement saine ces temps-ci. Mais elle ne peut pas juste partir comme ça. Elle doute qu'il la laisse déguerpir et elle-même sent ses jambes flageoller sous la peur qui l'étreint depuis une grosse demi-heure qu'elle a quitté Yosemite. Vraiment, qu'est-ce qu'il lui a prit ?! La rouquine déglutit, tentant d'évacuer les petites voix qui lui reprochent tous les malheurs du monde – enfin, au moins les siens quoi. La gorge sèche, elle parvient tout de même à prononcer quelques mots : « Lucy... Médicaments ? » Elle hésite, mais n'ose pas énumérer toutes les choses qu'elle espérait récupérer en fouillant le cabanon. S'il est très gentil, il acceptera peut-être de lui donner une pillule s'ils en trouvent au fond d'un tiroir, ou la compassion le poussera au moins à la laisser partir sans trop l'embêter. Mais il n'a aucune raison de partager avec elle ce qui se trouve dans la bâtisse. La batte de baseball est toujours brandie, mais Lucy ne le réalise pas vraiment. Elle a prit l'habitude d'être constamment sur la défensive quand Noah n'est pas dans le coin. Par contre, le reste de son corps refuse d'être immobile un instant de plus et elle manque de s'écrouler quand son pied cède. Après avoir titubé, elle recule d'un pas et raffermit sa prise sur la gravité terrestre.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Jeu 31 Mar - 13:23

La rouquine a l'air paumé. Mais Iwan ne perd pas pour autant de son mordant. Il veut qui elle est et ce qu'elle fout là. S'il y a bien une chose qu'il déteste, c'est qu'on l'emmerde quand il dort. Ou qu'on l'empêche de dormir. Franchement, elle aurait jamais dû entrer là-dedans. Mais maintenant qu'il s'est un peu rapproché d'elle, Iwan voit qu'elle est très impressionnée. Il ne sait pas s'il doit s'en sentir flatté ou agacé. En même temps, il ne sait pas si cela vient du couteau brandi entre eux, de ses mots durs crachés à la va-vite, de sa carrure ma foi pas dégueulasse ou bien de sa gueule. Tout simplement. Peut-être qu'elle a juste pas l'habitude de faire face à des survivants, mais ça paraît franchement étonnant. Ces derniers temps, Iwan a l'impression de ne faire que ça sans arrêt : croiser des survivants. Pas tous très aimables et, soit dit en passant, pas tous encore vivants après cette rencontre. M'enfin, celle-là n'a pas l'air bien menaçante. Ses mots démontrent une fois de plus, si seulement une preuve supplémentaire était nécessaire, qu'elle est impressionnée. Et elle en arrive même à trébucher. Bah merde. Il baisse légèrement son couteau, ne le retirant quand même pas non plus ; il n'est pas dupe, il sait que sa petite bouille innocence peut n'être qu'un leurre. « Iwan. Des médicaments pour quoi faire ? » Il s'est présenté quand bien même elle ne lui a pas posé la moindre question ; s'il peut sembler un peu moins hostile pour qu'elle ne fasse pas une syncope, ça l'arrangerait bien, le Iwan. « T'es toute seule ? » Il jette un regard bref par-dessus son épaule, mais il ne voit personne. En fait, il a surtout peur qu'elle ne soit qu'un appât pour ensuite mieux le surprendre par derrière. Bon, en l'occurrence, il ne leur sera pas possible de passer par l'arrière puisque la porte devant laquelle ils sont est la seule et l'unique mais quand même. On sait jamais. Iwan est méfiant, quand il s'agit des survivants - bien plus qu'il ne l'est quand il s'agit des presque-morts - alors il reste à l'affût du moindre mouvement suspect. Sans qu'aucun ne soit venu le mettre sur la voie jusque-là.

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Jeu 31 Mar - 14:31

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Iwan. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date pas spécifiée (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule à proximité du parc de Yosemite (vraiment près des grillages et compagnie qui en font un endroit sécurisé).
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
NOT A NIGHTMARE


Les temps sont durs. Et la confiance est une denrée peut-être plus rare encore que la nourriture. Elle doit se gagner, se construire au fil du temps.
Malheureusement, du temps vous n'en avez pas. La nature est traître, les rôdeurs le sont d'autant plus. Ils attaquent dès lors qu'ils sont appâtés par une odeur, par un bruit.

Il faut le dire : pour eux aussi, les temps sont durs. Les premiers temps de l'apocalypse, il y avait de la chair fraîche à leur protée à à peu près tous les coins de rue. Mais maintenant qu'ils règnent en maître et sont plus nombreux ... c'est compliqué, de trouver quelque chose à se mettre sous la dent.

Alors ils attaquent dès qu'un petit bruit inhabituel - ou habituel, en fait - se fait entendre.
C'est le cas, là, tout de suite. A l'instant même où Lucy a été à l'origine d'un petit bruit de rien du tout, un zombie, qui se trouvait à quelques mètres de là, a dévié sa trajectoire. Et, maintenant, il arrive sur le côté de Lucy, là où Iwan ne le voit pas encore.

Espérons que la rouquine soit assez réactive pour ne pas se faire mordre.
La dure réalité du monde sans barrière, sans grillage, sans petit cocon réconfortant.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Mar 19 Avr - 21:37

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
L
ucy serre les dents. Faut qu'elle reprenne contenance là, merde, elle serait même pas capable de courir si l'homme qui lui fait face décidait de devenir sérieusement menaçant. Elle pourrait même pas lui échapper, rejoindre Noah, rejoindre la paix illusoire du parc Yosemite. A cet instant, ça lui paraît idyllique, le petit bout de nature, les tentes, la communauté qui s'établit peu à peu. Elle en oublierait presque l'incendie, preuve ultime que l'apocalypse ne laisse de répit à personne et que la nature humaine ne prend pas de pause dans sa noirceur. Presque ; si ça n'avait pas été l'une des raisons de sa balade en dehors de l'espace protégé par les clotures. « Anti-douleur, brulures graves, » parvient-elle à bégayer, n'arrivant malgré elle toujours pas à former des phrases complètes grammaticalement. Son souffle reprend pourtant peu à peu un rythme normal et elle n'a presque plus besoin de se tenir au mur du cabanon pour tenir à la verticale. A la seconde question d'Iwan, puisque c'est ainsi qu'il s'est présenté, la rouquine met quelques secondes à répondre. « Oui. Enfin non. Enfin, je veux dire... » Mais avant qu'elle puisse s'expliquer, un grognement se fait entendre à côté d'elle par la porte qu'elle a franchit quelques minutes auparavant. Putain ! Elle resserre sa prise sur sa batte et l'abat sur le crane du mort-vivant, une fois, deux fois, trois fois, ne pouvant s'empêcher à chaque coup de laisser échapper un petit cri suraigüe qui témoigne de son peu d'habitude à faire ce genre de truc. D'ailleurs, sa force est minime. Le rôdeur titube, mais ses bras continuent à se tendre vers elle, ses mains décharnées à vouloir se refermer sur la chair de ses bras. Lucy sent les larmes lui monter aux yeux tandis qu'elle se débat, recule et redonne un coup ultime sur la tête du zombie.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Mer 20 Avr - 14:35

Certains signes ne trompent pas, et Iwan a finit par deviner la présence d'un groupe plus ou moins imposant dans le groupe. Il n'en a pas encore la certitude, mais son instinct ne le trompe que rarement ; actuellement, il n'a de cesse de lui souffler que c'est bel et bien le cas. Qu'il n'est pas totalement seul dans le coin, ce qui n'est pas étonnant en soit. Il finira peut-être par mettre la main dessus, lui permettant ainsi de les observer de loin avant de décider de la marche à suivre. Cette fille, en tout cas, n'a pas l'air bien méchante. Est-il possible qu'elle fasse partie d'un plus gros groupe et qu'ils soient à peu près tous comme elle ? Aucune hypothèse n'est à mettre de côté pour l'instant. Et elle n'a pas le temps de lui donner plus d'informations ; un rôdeur s'approche d'elle et elle s'en débarrasse. Mais il ne faut pas être devin pour observer les gestes maladroits de la rousse. Ses cris, aussi, sont synonymes d'un certain manque d'expérience. Bon, elle n'est franchement pas une menace pour lui. Il fait quelques pas en avant pour la rejoindre. Il s'assure rapidement que le rôdeur est définitivement mort avant de baisser son arme. Bien, il ne craint rien. Et elle a l'air d'avoir un peu peur de lui alors il faut qu'il rectifie cela. Au moins, qu'il lui assure qu'il ne s'en prendra pas à elle d'une manière ou d'une autre ; pas son genre. « Si tu fais partie d'un groupe tu devrais peut-être rester avec eux ... » Manière polie - ou assez respectueuse - de lui faire comprendre qu'elle ne tiendra pas seule dehors bien longtemps. Si elle a pu se débrouiller avec un rôdeur, rien ne dit qu'il en irait de même pour une horde, ou en tout cas deux ou trois zombies de plus. Et puis il y a les survivants aussi ... Et Iwan sait qu'ils sont bien, bien pires qu'un quelconque petit rôdeur solitaire. « Je n'ai rien de ce que tu cherches avec moi, en tout cas. Tu comptais aller où pour en trouver ? » Il y réfléchit encore mais peut-être bien qu'il acceptera de lui donner un coup de main. Elle n'a pas l'air d'une mauvaise personne et il y a un truc, chez elle, qui le touche et l'attendrit. Au moins un peu.

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Mer 20 Avr - 23:01

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Iwan. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date pas spécifiée (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule à proximité du parc de Yosemite (vraiment près des grillages et compagnie qui en font un endroit sécurisé).
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
NOT A NIGHTMARE


Vous devriez pourtant le savoir maintenant ... Un rôdeur en entraîne souvent un autre, voire d'autres.

Alors que le premier vient tout juste de s'écrouler sur le sol, définitivement mort, d'autres s'approchent dans le plus grand des silences - pour l'instant - de vous et de la cabane. Malgré toute la bonne volonté du monde, il vous sera difficile d'anéantir sans prendre des risques inconsidérés la petite horde qu'ils forment ; une dizaine de rôdeurs affamés bien que lents pour l'instant.

Quand vous les repérerez, derrière les arbres qui les cachent encore, il sera peut-être trop tard ... A moins que la décision de fuir ne soit prise très rapidement. A vous de choisir. Mais choisissez bien ; n'allez pas risquer votre vie s'il n'est pas statistiquement possible de s'en sortir.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Ven 6 Mai - 0:41

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
L
a vue du sang coagulé qui colle aux murs, la sensation des os fragiles qui se brisent sous ses coups, l'odeur putréfiée qui émane du cadavre ambulant ; autant de rappels qu'elle n'a plus l'habitude de faire cela. Lucy réalise à cet instant qu'elle s'est peut-être trop reposée sur Noah. C'est parce qu'elle refuse l'éventualité d'être séparée de lui, même en pensée. Elle ne peut pas même l'imaginer, c'est... impensable, tout simplement. Ca peut paraître stupide et naïf, vu l'état du monde, de s'accrocher autant à quelqu'un. Surtout à un grand blond con comme ses pieds qui se croit responsable de tout le monde et qui met sa vie en danger en permanence pour permettre au groupe de survivre. Mais c'est aussi pour ça qu'elle l'aime, et si Lucy a le cœur qui tambourine chaque fois que Noah s'éloigne, même si elle grogne et geint et lui demande parfois de ne pas y aller – pas tout de suite, pas tout seul, pas comme ça – elle ne changerait pour rien au monde son meilleur ami. « Si tu fais partie d'un groupe tu devrais peut-être rester avec eux ... » Ouais, les mots d'Iwan confirment ses pensées. Mais elle hausse les épaules en relevant le museau vers lui. C'est pas le moment de se poser la question. Elle réalise avec un peu de surprise que le massacre lui a remis les pieds sur terre. Elle tient la batte d'une matte désormais, elle la laisse pendre à ses côtés, le sang du zombie dégouline. « Je n'ai rien de ce que tu cherches avec moi, en tout cas. Tu comptais aller où pour en trouver ? » Lucy esquisse une moue déçue. Elle avait pas grand espoir, vu l'état de la cabane, mais son tempérament optimiste a tendance à lui faire imaginer le mieux partout, quitte à déchanter rapidement. « Je comptais avancer au hasard et prier Vishnou. » Malgré la situation, la rousse ne perd pas son humour. Un grognement lui parvient aux oreilles et le début de sourire qui se formait sur ses lèvres disparaît aussitôt. Sourcils froncés, elle jette un coup d'oeil dehors et aperçoit plusieurs silhouettes qui s'avancent vers eux à la cadence si particulière des rôdeurs. « Putain, » elle grince des dents, se tourne à nouveau vers Iwan : « Il y a une petite horde en approche. » Le grand brun doit probablement pas reconnaître la nana apeurée d'il y a quelques minutes dans cette voix sure et stable. « Je... Je crois pas pouvoir les combattre, perso, et même si... » Elle le détaille du regard. « Même si je doute pas de tes capacités, on peut quand même choisir de fuir si on se grouille. » Lucy ne prend jamais de décision pour les autres sans les consulter. Seule, elle aurait déjà pris ses jambes à son cou, mais elle ne supportait pas l'idée d'imposer son plan sans en parler avec les personnes concernées. Et elle supportait encore moins l'idée d'abandonner quelqu'un. Putain, elle devenait molle à force de cotoyer Noah. L'ironie.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Sam 14 Mai - 16:06

La rousse n'a pas l'air d'une guerrière, de ça, Iwan en est certain. Et il croit deviner - parce qu'il est devenu assez bon pour cerner les gens - qu'elle n'a rien d'une personne méchante. Elle a même l'air plutôt sympathique. Un peu trop fantasque et rêveuse peut-être, mais il est mal placé pour la juger ; lui-même est assez étrange dans son genre. D'ailleurs, il manque peut-être un peu de tact quand il s'adresse à elle mais elle ne semble pas lui en tenir rigueur. Elle ne lui répond même pas, à vrai dire. Ce qui laisse quelques secondes à Iwan pour constater le ridicule de leur situation. Ils ne se connaissent pas, et ils restent plantés là, à discuter presque tranquillement, tous deux près de la porte désormais, la rousse à l'extérieur. Pour ce qui est de ce qu'elle cherche, Iwan ne pourra pas lui être d'une quelconque utilité. Quoi qu'il se sent presque l'âme à l'aider ... quel genre d'aura possède-t-elle pour être capable d'un tel exploit/changement chez lui ? Son questionnement est de courte durée ; de toute évidence, elle vient de voir quelque chose de pas très sympathique. Et elle ne tarde pas à le confirmer. « Et merde. » Il se garde bien de lui faire savoir qu'il considère que c'est de sa faute. Pour une raison obscure, il ne se sent pas capable de l'accuser directement, comme s'il avait peur qu'elle le prenne mal. Autant dire que c'est ridicule. « Bon, allez, on y va. » De toute façon, ils n'ont pas trop le choix. Iwan pourrait très bien la laisser partir et retourner dans son coin de la cabane, mais cela ne lui ressemble guère. Elle n'a rien d'une survivante aguerrie et capable de tuer pour ses propres besoins égoïstes ; alors il n'a aucune raison de vouloir se débarrasser d'elle. Il sait qu'il ne se pardonnerait pas de la laisser se faire bouffer par sa propre survie. De ses mouvements habituellement calculés, calmes et tout ce qu'il y a de plus discrets, Iwan va plus loin dans la cabane. En une minute top chrono, tout son attirail est de nouveau emballé. Il fait toujours en sorte de ne pas trop s'étaler, justement pour les moments où ce genre de situations se présentent. Pas de temps à perdre. « C'est parti. » Son sac à dos récupéré, ainsi que tout le reste, Iwan rejoint la rousse. Et il sort de la cabane, persuadé qu'elle le suivra. « Si on marche assez vite mais pas trop pour ne pas s'épuiser, on pourra soit les semer soit, au moins, les distancer assez pour trouver ce que tu cherches. » Trop de bonté en lui, ça ne lui ressemble presque pas.

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Mer 18 Mai - 11:05

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Iwan. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date pas spécifiée (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule à proximité du parc de Yosemite (vraiment près des grillages et compagnie qui en font un endroit sécurisé).
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
NOT A NIGHTMARE


Une dizaine de rôdeurs ... Vous êtes deux et si, en unissant vos forces, vous pourriez potentiellement réussir à les tuer puis à vous sauver, c'est prendre de grands risques. Et, par les temps qui courent, prendre des risques est devenu très compliqué ; enfin, plus qu'avant.

Vous prenez donc la décision de fuir, et c'est sans aucun doute là que se trouve votre meilleure option. Maintenant, reste à savoir si vous aurez le temps ... et si vous réussirez à trouver ce que Lucy cherche.

D'ailleurs, vous remarquerez très vite que, plus vous avancez, et plus les rôdeurs, derrière vous, sont nombreux. Finalement, quelle est la meilleure option ? A masser tous les zombies du coin qui finiront par former une sacrée horde derrière vous, ce n'est pas seulement votre sécurité que vous mettez en danger ...


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Dim 12 Juin - 15:52

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
L
es sens alertes, les deux mains à nouveau sur sa batte, Lucy suit du regard les mouvements rapides et mesurés d'Iwan. Puis elle lui emboite le pas quand il quitte la cabane, sans questionner un seul instant ce qu'il fait, sans un mot. Elle tente de garder un pas léger tandis qu'ils s'éloignent de la cabane. Ses yeux clairs s'agitent un instant, et elle commence mentalement à tracer la carte du chemin qu'ils empruntent. Les arbres défilent, identiques. La terre sèche s'accroche à ses Doc Marten's et au bas de son pantalon. Elle cherche un cours d'eau, un arbuste particulier, n'importe quoi qui pourrait aider à leur survie – pas seulement la sienne et celle d'Iwan à l'instant présent, mais un truc à rapporter à Yosemite. Un grognement résonne à sa gauche et Lucy tourne la tête. C'est ni un renard, ni un lapin. Elle retient un nouveau juron entre ses dents et s'approche d'Iwan. « Eh, je crois que les rôdeurs nous ont pris en chasse, y en a de plus en plus. » Et dans son esprit, elle calcule : le seul endroit où ils seraient en sécurité maintenant, à moins de tenter de tuer des dizaines de rôdeurs à eux deux, serait dans le camp deYosemite. Mais les zombies ont capté leur odeur et il est hors de question qu'elle les guide jusqu'au havre de paix à la sécurité déjà trop précaire. Elle sort de la poche arrière de son pantalon un carnet où elle dessine des cartes approximatives de la zone, sans s'arrêter dans sa marche qui a accéléré aux côtés de son compagnon d'infortune. Elle prend pas le temps de culpabiliser de l'avoir entrainé dans ce merdier, lui qui était tranquillement installé dans le cabanon. « T'es tout seul ? » demande-t-elle dans un murmure. Elle sait pas s'il lui fera assez confiance pour lui dire s'il a des protégés dans le coin, mais à vrai dire, elle ne réfléchit qu'à leurs options immédiates sans réfléchir beaucoup plus loin. Elle hausse une page du carnet près du nez du mec. « Là, il y a un endroit où il y a plein de zombies déjà, mais ils sont coincés par des grillages. Si on peut les guider jusque là, qu'on arrive à trouver un espace où les foutre sans libérer les autres, ça peut nous donner l'occasion de foutre le camp. » Elle tourne les pages, nerveusement. C'est pas un plan génial que de réveiller la meute déjà trop proche de Yosemite. Elle ose pas encore parler à Iwan de son camp. « Sinon, là il y a un lac. Ca fout en l'air l'eau, qui est vaguement potable, mais au moins ça les ralentit. » Cette fois, elle lui montre pas la page. En bas, il y a écrit « HOME » en lettres décorées de petits cœurs et d'étoiles. Putain, ce qu'elle peut être niaise. Même dans sa situation actuelle, ça lui arrache un sourire en biais. A côté, elle a essayé de dessiner son avatar dans League of Legends. Elle dessine super mal.

Désolée du retard cache
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Jeu 16 Juin - 11:38

Dans quelle situation s'est-il encore fourré ? Il aurait peut-être mieux fait de rester dans sa cabane et de lui demander de dégager gentiment. Au lieu de cela, le voilà dans une merde pas possible, pourchassé par des rôdeurs. Ils sont lents, l'avantage peut donc sembler de leur côté à eux, les survivants. Sauf qu'en tant qu'être humains encore conscients de cette condition fort respectable, ils ont besoin de manger. De boire. De dormir. Et ils finiront par se fatiguer à un moment ou un autre, pas comme la horde qui leur colle au cul et qu'Iwan vient d'apercevoir en tournant la tête. « Et merde. » Au moins, cela a le mérite d'être clair : ça l'emmerde. Ces foutus zombies sont coriaces, plus que les survivants eux-mêmes, à quelques exceptions près bien sûr. Iwan grogne, mais focaliser bientôt toute son attention sur le chemin invisible qu'ils suivent. Après ça, va falloir qu'il retrouve Tyler, et ce sera peut-être le plus compliqué. Surtout qu'il doit être "à l'heure" à leur rendez-vous programmé. Il pourrait presque en vouloir à la tête rousse qui l'accompagne, presque ... Mais c'est pas de sa faute et il le sait. Faudra juste qu'elle songe à sortir un peu moins et à se cacher un peu plus. Pour son bien, et pour celui des autres aussi. Il la blâme, il la blâme mais en attendant ça ne les tire pas d'affaire. Et elle, semble décidée à discuter un peu. Est-il obligé de lui répondre ? Ouais. Ouais, carrément. « Ouais j'suis tout seul. » Un petit mensonge de rien du tout ne lui fera pas de mal. Il n'a pas envie d'évoquer Tyler. Il n'a pas envie d'évoquer la non-solitude dans laquelle il se traîne depuis quelques mois. Et puis, elle ne lui a pas vraiment répond, pourquoi lui devrait-il lui dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ? Et puis c'est un mensonge de rien du tout, vraiment. « Toi ? » Hop, il la relance. Il veut savoir à qui il a à faire, c'est légitime non ? Bon, il a déjà sa petite idée là-dessus mais à tous les coups il se trompe. Iwan est un fin observateur mais sa capacité n'est pas infaillible. « C'est une idée ... Comment il se présente ce grillage ? C'est un grand espace ? Les rôdeurs déjà dedans ont de quoi s'entasser contre pour le faire tomber et sortir ? » Autre formulation de sa question : y a-t-il des putains de survivants autour d'eux pour les affamer ? « Vaut mieux éviter l'eau, ça nous ralentira aussi en plus de foutre en l'air une potentielle ressource d'eau. Sinon, doit bien y avoir une falaise dans le coin ? Un accès aux hauteurs ? Tu connais un peu, j'ai l'impression ... » Alors, avec un peu de chance, elle saura peut-être l'indiquer. Il pourrait essayer de tous les tuer un par un mais ils se font de plus en plus nombreux. Et Iwan n'a pas envie de s'épuiser avec des idiots pareils.

Spoiler:
 

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
890

× Points de vie : :
16

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Dim 19 Juin - 20:33

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Iwan. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date pas spécifiée (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule à proximité du parc de Yosemite (vraiment près des grillages et compagnie qui en font un endroit sécurisé).
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
NOT A NIGHTMARE


Plusieurs issues de secours s'offrent à vous, mais rien ne dit qu'elles sont toutes envisageables. Peut-être bien que vous allez y laisser votre peau. Ou peut-être bien que vous allez trouver une idée miracle ...

Quelle que soit la porte de sortie vers laquelle vous vous dirigez, surtout ne ralentissez pas la cadence. Les rôdeurs, eux, ne perdent pas de vitesse. Ils n'avancent, certes, pas très vite, mais restent en supériorité numérique, et bien plus endurant que vous deux réunis. Avant que quelque chose les arrête, vous serez vous-mêmes à bout de souffle, et de forces ...

Le lac ?
Une falaise ?
La clôture déjà pleine de rôdeurs ?
Choisissez vite mais, surtout, choisissez bien. Parce que, plus le temps passe, et plus ils s'entassent derrière vous, se pressent les uns contre les autres, déterminés à vous attraper. Et à vous bouffer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Dim 14 Aoû - 13:54

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
S
i on observe bien la situation, c'est à n'y rien comprendre. Après tout, ce n'est pas comme si Lucy et Iwan étaient copains comme cochons ; ils se connaissent à peine. Et pourtant, le plus apte à la survie ne se décide pas à abandonner celui qui est clairement un boulet qu'il se traine depuis que leurs chemins se sont croisés. Il aurait mieux fait de rester dans sa cabane et de l'envoyer promener ailleurs. Au lieu de continuer à s'interroger sur cette fantaisie, bien qu'un point d'interrogation flotte toujours dans son esprit, Lucy cherche une solution pour les sortir d'affaire. Après tout, la planification, c'est sensé être son truc, ce qui lui a permit de survivre avant de rencontrer Noah, ce qui la rend vaguement utile aux yeux des plus hostiles à sa présence parmi eux. Elle sert les dents et feuillette les pages de son carnet. Elle hoche à peine la tête quand Iwan lui indique être seul et laisse un silence s'étendre avant de répondre à sa relance. « Euh, ouais, nan, j'suis pas toute seule, » grogne-t-elle d'une voix éraillée par l'inquiétude grandissante qui la gagne. Ca ne sert à rien de lui mentir : le type n'est pas stupide au point de croire qu'elle a survécu jusque là sans aide. Il voit bien qu'elle n'attire que les emmerdes. Elle n'ajoute rien, toujours pas suffisamment confiante pour lui parler du campement. Elle enchaine immédiatement sur les différentes possibilités qui, lui semble-t-il, s'offrent à eux. « Euh, le grillage est assez haut ouais. Mais j'crois que si on continue à le remplir il y aura effectivement le risque qu'ils s'agitent suffisamment pour tout foutre en l'air... » Sa voix se casse légèrement. Elle aurait préféré qu'ils choisissent directement cette solution et qu'il n'y ait pas d'horribles conséquences à éviter. Parce que, ça y est, le mot « falaise » a franchi les lèvres fines d'Iwan. Lucy, elle voulait pas entendre parler de ces fichus falaises. Parce qu'en bas des falaises, c'est là qu'il y a l'amas de petites habitations disparates, de petits groupes qui tentent de créer une vie de manière frénétique. Elle sert les poings très légèrement, tente de trouver une solution. « Enfin, il est peut-être pas encore si rempli que ça, » lache-t-elle d'un ton presque suppliant. Elle sait pas quoi faire, elle sait pas quoi dire. Elle sait pas si elle devrait tout simplement se confier à lui quant à l'existence des gens de Yosemite, elle sait pas si elle devrait pas filer à l'anglaise et abandonner ici ce type qui a pourtant accepté de l'aider et qui s'est mis en danger pour ses beaux yeux, elle sait pas si ils devraient pas affronter la meute qui s'entasse et grossit derrière eux... Elle pense au regard doux de Noah. Lui, il saurait quoi faire. Et le dégoût d'elle-même l'envahit bien vite. Elle aurait du mourir pour lui sauver la vie, tout serait plus simple désormais. Il n'aurait pas à se soucier de sa protection. Personne n'aurait à le faire.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Jeu 25 Aoû - 15:25

Il ne sait pas ce qui le pousse à agir et à lui venir en aide, et pourtant il le fait bel et bien. Il y a ce petit quelque chose, dans ses yeux, dans sa façon d'agir avec lui, qui lui met la puce à l'oreille et lui indique qu'elle ne s'en sortirait pas seule. Est-il du genre à abandonner quelqu'un à son triste sort ? Absolument pas. Quitte à mettre sa propre sécurité en danger, il s'élance en avant et se décide à trouver une solution avec elle à ce foutu merdier dans lequel ils sont fourrés. En même temps, il n'a plus trop le choix à présent. Les rôdeurs les suivent, et semblent décidés à essayer de les attraper pour les bouffer. Super. Belle image qui traîne dans sa tête, maintenant. Il la chasse pour mieux se concentrer sur l'instant présent ... Ou plutôt pour mieux observer la rousse. Son comportement n'est pas suspect dans le genre "je peux te tuer à tout instant", mais il l'est. Plutôt parce qu'elle semble cacher quelque chose, sans s'apprêter à lui faire part de ce dont il s'agit. Normal, ils ne se connaissent pas. Et Iwan n'est pas assez aveugle pour ne pas savoir qu'il a une gueule qui peut en faire fuir plus d'un. Si elle ne s'en est pas sortie seule jusqu'ici, c'est logique, du coup, qu'elle ne lui fasse pas confiance. Et, en effet, elle vient de lui confirmer qu'elle n'était pas seule. Mais elle reste floue, et Iwan n'insiste pas. Il l'imagine mal faire partie d'un gros groupe de tueurs en série, ou de pilleurs acharnés de toute façon - alors pourquoi cela devrait-il le concerner ? Il se concentre plutôt que la solution la plus évidente qui s'offre à eux - à savoir une clôture qui semble la rassurer plus que les falaises. Pourquoi ? Là, carrément, il la trouve suspecte, la petite Lucy. Qu'est-ce qui les empêcherait de s'approcher de ces falaises et de profiter d'elles pour balancer les rôdeurs qui les poursuivent par-dessus ? Tiens tiens, il y a donc peut-être bien anguille sur roche. Ni une ni deux, la suspicion naturelle d'Iwan revient à la charge, et il hausse un sourcil, carrément intrigué. Il est partagé, mais pour l'instant il garde tout cela pour lui. Quitte à mener une enquête, autant le faire quand la rousse ne sera plus à ses côtés pour essayer de le diriger dans la mauvaise direction. Il est mieux seul de toute façon. « Guide-moi jusqu'à cette clôture, on verra à ce moment-là. Mais on peut tenter cette solution. » C'est la meilleure option qui semble à leur disposition pour l'instant, puisqu'elle ne veut pas entendre parler des falaises. « D'ici à ce que le grillage cède, de toute façon, je serai déjà loin. Et toi aussi, à tous les coups. » Là, c'est carrément volontaire. Il regarde dans sa direction, attendant sa réaction. Le sera-t-elle ?

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Mar 29 Nov - 13:59

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
«
Guide-moi jusqu'à cette clôture, on verra à ce moment-là. Mais on peut tenter cette solution. » Lucy n'attend pas davantage, elle ne laisse pas l'occasion à Iwan de changer d'avis. Aussitôt, elle hoche la tête et se met en marche. Elle est plus rapide, plus discrète désormais qu'elle sait exactement où elle va. Elle l'a peut-être oublié, à force de se laisser dorloter par le petit groupe formé autour de Noah, mais son corps se souvient encore des réflexes acquis au début de l'apocalypse, quand elle évoluait seule sur le territoire américain, quand elle ne se laissait faire confiance à personne, quand elle évitait le moindre contact, humain ou zombie sans distinction. Elle file à travers la forêt, se faufile entre les arbres, se baisse promptement pour passer sous les branches cassées. Elle jette de petits coups d'oeil furtifs derrière elle pour ne pas perdre l'homme de vue, ainsi que les zombies qui s'amassent lentement derrière eux. Le but, c'est de les guider, eux, dans un piège. Elle entame même un très petit détour pour éviter qu'ils ne sentent l'odeur du campement de Yosemite, donc les protections restent trop fragiles pour qu'une meute de zombies à leur porte ne soit pas dommageable. « D'ici à ce que le grillage cède, de toute façon, je serai déjà loin. Et toi aussi, à tous les coups. » Lucy sourit faiblement sans se retourner. Elle n'est peut-être pas la plus douée en matière de survie dans la nature sauvage, mais elle n'est pas stupide, la rouquine. Elle fait de son mieux pour cacher tout semblant de réaction, parce qu'elle s'imagine bien que c'est ce qu'il cherche à observer chez elle : la gêne, le mensonge, un indice quelconque sur ses conditions réelles de survie. Elle rentre légèrement la tête dans les épaules, se concentrant sur le chemin vers les grillages pour éviter de montrer trop de choses. « Hmm hmm, » se contente-t-elle de marmonner, sans s'arrêter d'avancer.
Bientôt, ils arrivent à proximité de la haute grille. « Voila. » Le mot quitte ses lèvres dans un souffle tandis qu'elle ralentit et se retourne finalement vers Iwan, lui montrant ses yeux, impassibles, pour la première fois depuis qu'il a tenté de la faire réagir. « Il y a une entrée là, » elle pointe du doigt l'endroit où le grillage est facile à ouvrir et à refermer. Les zombies déjà entassés là n'en sont pas très loin. « Il faut à la fois faire rentrer ceux-là, » continue-t-elle en indiquant d'un rapide mouvement de la tête la direction générale où se trouvent les rodeurs qui les suivent, « et s'assurer que ceux-là ne sortent pas. » Du pouce, elle montre à nouveau le grillage, où les morts-vivants commencent à s'agiter du fait de leur présence. Rapidement, Lucy se baisse pour trouver des battons suffisamment longs et épais, de quoi diriger les tas de chair en décomposition là où ils veulent. Elle espère seulement qu'ils ne seront pas trop nombreux. « Du coup je vais y aller, ouvrir, et tu essaies de diriger ceux-là dedans ? »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Dim 4 Déc - 22:11

Iwan est un fin observateur, mais la rouquine est plus maline qu'il n'y paraît. Elle ne se laisse pas démonter, et détourne le visage pour ne pas lui permettre de voir ou lire quoi que ce soit dessus. C'est intelligent, et Iwan ne peut qu'applaudir - en silence, bien sûr -. Plutôt que d'insister, il la suit sans rien dire. Il n'a aucun doute là-dessus : elle cache quelque chose. Mais son instinct lui dit que ce n'est rien qui puisse lui être préjudiciable, alors il ne parvient pas à se forcer à insister. Peut-être qu'il en apprendra un peu plus tard, peut-être pas. Pour l'instant, seule compte leur mission. Iwan se doit de l'aider, il s'en voudrait s'il se contentait de partir et de la laisser dans sa merde. Une fois arrivé à proximité du grillage, il étudie la situation en silence. C'est plus compliqué qu'il n'y paraît. Déjà, les rôdeurs pris au piège s'entassent contre la grille, prouvant à quel point la situation pourrait vite tourner au drame. Derrière eux, les autres zombies ne tarderont pas à arriver. Il faut prendre une décision et vite. « Laisse-moi faire. Reste plutôt de l'autre côté du grillage, histoire que ceux qui sont à l'intérieur n'essaient pas de sortir. » S'ils la sentent d'un côté, ils vont sans doute essayer de forcer le passage par là-bas, et en oublier la porte.

En tout cas, c'est ce qu'Iwan espère, et ce qu'il essaye de faire. Il ne voit pas d'autre solution, et la situation est vraiment urgente. Il entend les grognements de ceux de devant eux, mais aussi de ceux de derrière. A son tour, le mercenaire ramasse sur le sol un large bout de bois. Il pose ensuite sa main sur la poignée de la porte, qu'il fait glisser pour l'ouvrir, une fois le premier rôdeur arrivé près de lui. Il en pousse un à l'intérieur, puis deux. Ces crétins ne forment pas un groupe à peine dissociable, il est donc plus facile de les faire passer au compte-goutte. A l'intérieur, les autres s'agitent et ne tarderont sans doute pas à flairer le piège ou, en tout cas, l'aubaine qui se prépare pour eux. Concentré sur sa tâche, Iwan ne voit pas tout de suite ce qui est en train de se tramer sur le sol. C'est du coin de l'oeil qu'il remarque qu'un enfoiré de rôdeurs sans-jambes rampe et est sur le point d'arriver à sa hauteur. Sans se laisser déconcentrer, Iwan fout un coup de talon sur sa gueule. Celle-ci, en état de décomposition avancé, explose sans demander son reste, le soulageant d'un poids. « Ils ne sont plus très nombreux. Tu viens me passer un coup de main avant qu'ils n'essaient de s'enfuir ? » C'est que c'est compliqué de tout gérer de lui-même. Il a beau être sportif depuis toujours, Iwan commence à avoir le souffle court. Un de ses bras repousse les assauts sur la gauche, l'autre lui permet d'en pousser d'autres à l'intérieur. Mais c'est loin d'être aussi simple dans les faits.

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Sam 4 Fév - 0:45

Not a nightmare
“Can anybody hear me? I'm hidden under ground. Can anybody hear me? Am I talking to myself?”
« Laisse-moi faire. Reste plutôt de l'autre côté du grillage, histoire que ceux qui sont à l'intérieur n'essaient pas de sortir. » Lucy ne cherche pas à argumenter, à discuter, à évaluer : ils n'ont pas le temps. Elle ne se laisse même pas penser le fait que ce n'est pas le plus tactiquement correct de procéder ainsi, elle ne laisse aucune place au doute. Si elle a apprit une chose durant cette fin du monde, c'est qu'il y a des moments où une mauvaise décision vaut bien mieux qu'une délibération trop longue. Elle hoche la tête et elle s'éloigne un peu d'Iwan, s'approchant de la grille mais s'éloignant de l'entrée. Elle espère que son odeur va attirer les rodeurs déjà prisonniers du grillage, les éloignant d'Iwan. Quelques morts-vivants la suivent, se poussent doucement contre les grilles. Lucy ne leur porte pas son attention entière : elle est concentrée sur ce que fait Iwan, sur ses gestes précis et habitués. Du coin de l'oeil, elle surveille simplement que la situation ne dégénère pas de son côté, continuant à marcher bruyamment, éloignée de la porte.
Un haut-le-coeur lui échappe quand le talon d'Iwan écrase sans merci la tête d'un zombie. Ce n'est pas une petite nature, Lucy, et elle commence à avoir l'habitude de ce genre de visuel, mais sa réaction reste la même qu'aux premiers jours. Elle est seulement plus discrète, plus silencieuse, et plus brève. Ses paupières se ferment un instant et elle pose sans réfléchir une main sur le grillage ; la retire aussitôt. Des doigts en décomposition l'ont frôlée. Et les râles rauques des rôdeurs à quelques centimètres d'elle se font plus fort dans ses oreilles, comme si le bref contact avait pu exciter davantage la meute enfermée. Au même moment, la voix d'Iwan s'élève pour parcourir les quelques mètres qui les séparent désormais. « Ils ne sont plus très nombreux. Tu viens me passer un coup de main avant qu'ils n'essaient de s'enfuir ? » Effectuant un détour pour que les rôdeurs qu'elle a éloigné ne la suivent pas en sens inverse, Lucy prend un pas plus rapide et frôle la lisière de la forêt où ils étaient il y a quelques instants, puis elle se rapproche d'Iwan. Ses dents se serrent, ses mains se ferment sur les batons qu'elle a ramassé, et elle se maudit de ne pas avoir pris une des armes blanches à disposition à Yosemite. En y réfléchissant bien, elle se demande comment elle en est arrivée à une telle situation alors qu'elle n'avait quitté le camp que pour trouver des médicaments et de la nourriture aux alentours. Mettant de côté ces considérations, Lucy s'approche d'Iwan et des derniers rôdeurs à l'extérieur de la cloture.
Déjà, ils se détournent d'Iwan et leurs têtes sans cerveau se tournent vers elle. Son cœur s'accélère légèrement, ses paumes sont moites. Lucy abat le premier zombie sur sa route d'un cou sec dans la nuque ; la créature titube et la rousse lui marche dessus, imitant Iwan ; la bile lui monte dans la gorge, tandis qu'elle utilise les deux batons pour pousser les trois rôdeurs restant à l'intérieur de la cage. Un couinement lui échappe lorsque l'un d'eux attrape son poignet et referme, lentement mais inexorablement, ses phalanges sans peau ni chair, menaçant de l'emprisonner, de l'attirer à lui. Lucy donne un coup de pied dans le tibia du monstre, qui s'affaisse ; mais ses dents sont toujours trop proches des corps pleins de vie de Lucy et Iwan.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
791

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan) Dim 5 Fév - 17:02

Y a pas à dire : Iwan est soulagé que la petite rousse n'ait rien trouvé à redire à son plan. Il ne sait pas si c'est le plus judicieux, et celui qui leur permettra de faire vite et bien mais, en tout cas, c'est le premier qui lui est venu en tête. Autant faire au plus vite, plutôt que de tourner en rond, de laisser passer des minutes qui pourraient leur être précieuses. Le plan se met en place, donc. Lucy part de son côté et Iwan s'occupe de l'entrée de la porte. Il s'affaire, il fait de son mieux. Il écrase une tête de son talon, en plante d'autre de son côté. Il est vrai, il ne porte pas grande attention à la rousse, alors qu'il devrait sans doute. Et quand il lui demande de venir à ses côtés pour lui donner un coup de main, il ne cherche pas à savoir si elle a rechigné ou essayé de se soustraire à ça. Il s'en fiche bien, en réalité. Il l'aide à se débarrasser de ces rôdeurs pour sa propre sécurité, voilà tout. Un peu pour celle de la jeune femme aussi, c'est vrai. Mais Iwan n'est pas un salop sans cœur. Quoi que quand on le voit œuvrer impitoyablement avec les rôdeurs, on peut se poser des questions. Dire qu'il se comporte comme ça avec les plus enfoirés des survivants ... Enfin, ça, elle n'a pas besoin de le savoir. La jeune femme fonctionne plutôt bien, et réussit à faire ce qu'il lui a demandé sans grande difficulté. C'est à deux doigts de tourner au vinaigre, à un moment, mais Iwan réagit vite et bien : il lève son couteau et tranche la main du rôdeur qui était agrippé à la jeune femme.

Le reste de son corps, il s'efforce de le pousser dans l'autre cage. Un dernier coup de pied dans son thorax, et il s'écroule sur ses congénères, les faisant tous considérablement reculer. Iwan en profite pour fermer la porte, et la verrouiller. « HAHA ! » Il n'a pas pu la retenir celle-là, une espèce d’exclamation de joie des plus étranges. Et il accompagne le tout d'un sourire un peu flippant. Il est essoufflé, mais heureux d'en avoir finit avec ces enfoirés de première. Hop, ça c'est réglé. Iwan recule de quelques pas pour s'éloigner de la cage, essayant de reprendre sa respiration. C'est un grand sportif, mais dans ce genre de cas, difficile de ne pas se laisser envahir par une forme de fatigue. En l'occurrence, c'est assez pour le faire rencontrer des difficultés à respirer, mais pas suffisant pour le terrasser. Encore heureux. Il finit par se redresser, se tournant par la même en direction de la jeune femme. « Je crois que c'est bon, on est débarrassé d'eux pour cette fois. » Pour cette fois, oui. Il n'a pas oublié qu'elle semble faire partie d'un groupe dont il ne connaît pas la position exacte. Suspect. Mais en même temps, elle n'a pas l'air d'être du genre à traîner avec n'importe qui. Il est juste conscient qu'il ne faut pas se fier aux apparences. « De toute façon, on sera loin quand ils réussiront à sortir de là - s'ils y parviennent un jour -, n'est-ce pas ? » Là, clairement, il est un peu moqueur. D'ailleurs, son sourire en coin le montre bien. Il teste ses limites, qu'y a-t-il de mal à ça ?

_________________
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan)

Revenir en haut Aller en bas

NOT A NIGHTMARE (Lucy, Iwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-