WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
936

× Points de vie : :
4

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Sam 19 Mar - 13:17

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Felicia. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
WELCOME TO HELL(EAVEN)


Quel survivant n'a jamais souhaité retrouver sa vie d'avant ? D'avoir de nouveau droit à un semblant de normalité quand le monde entier semble sur le point de s'écrouler ? Il semblerait que vous soyez tombés sur la perle rare. Un petit village remis sur pieds à la frontière entre la Californie et le Nevada. Un haut mur entourant le village et des structures leur offrant une certaine autonomie intéressante par les temps qui courent. Peut-être hésitez-vous encore à les rejoindre ou à fuir pendant qu'il en est encore temps ... Mais, pour une raison ou pour une autre, pour vous ou pour quelqu'un d'autre, vous avez décidé de leur laisser à tous une chance, de vous assurer que tout est aussi idyllique que l'on vous l'a dépeint. Vous avez été "récupéré" à l'extérieur, votre route ayant croisé celle d'un habitant de cet endroit. Saurez-vous déterminer si l'endroit est sûr ou complètement loufoque ? Saurez-vous protéger vos arrières en tout temps et en toute heure ? Lorsque vous faites vos premiers pas dans ce village, la première chose que vous notez c'est la sécurité omni-présente. Des snipers sont disposés de chaque côté des façades qui entourent le village. Des petites maisons sont disposées les unes collées aux autres et, au milieu, une longue route qui va tout droit en direction d'une église, à peu près en bon état. Vous êtes accueillis par une femme souriante, l'air angélique et pas du tout inquiète. Sait-elle seulement ce qu'il se passe, là, dehors ?

Leanne, Felicia, vous êtes deux à faire vos premiers pas ici en même temps. Vous allez aussi vous faire à deux vos premières impressions. (N'hésitez pas à rajouter des détails sur le village "idyllique" qui apparaît sous vos yeux, restez crédibles, mais soyez aussi créatifs. I love you)


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Mar 22 Mar - 10:28

Welcome to hell

Felicia & Leanne

Elle avait serré son fils dans ses bras durant tout le trajet qui les avait conduits jusqu’ici. Ethan observait le paysage défiler depuis la fenêtre de la voiture, assis aux côtés de sa mère, respirant avec davantage de sérénité qu’à l’ordinaire. Leanne semblait également plus soulagée, même si elle avait énormément de mal à baisser sa garde, à déposer les armes. Elle portait toujours les siennes et comptait bien les garder avec elle, quoi qu’il arrive, tout comme elle ne voulait pas voir son fils sans la moindre défense pour se protéger. Ils n’avaient aucune idée du lieu où ils se rendaient et cela pouvait être la gueule du loup qu’ils ne l’auraient pas vue venir et devraient réagir en conséquence.

Plus tôt dans la journée, elle était tombée sur cet étrange bonhomme aux gestes qui ne trahissaient pourtant pas la gentillesse qu’il avait eu pour elle. Il lui avait alors parlé d’un refuge, un lieu sûr où elle pourrait vivre en paix et retrouver un semblant de bonheur d’antan. L’envie de lui rétorquer que rien ne pouvait plus être comme avant maintenant que son mari avait disparu lui avait frôlé l’esprit mais elle avait gardé le silence, préférant écouter ce qu’il avait à dire. Ils avaient des murs, une communauté, une sécurité. Durant un temps, elle aurait décliné poliment, le remerciant et serait repartie de son côté. Mais les derniers jours passés dans le dur lui indiquait que l’offre était à considérer, et plutôt deux fois qu’une. Pas pour elle, mais pour Ethan. Son fils avait beau se montrer de plus en plus solide, de plus en plus débrouillard, cela n’empêchait pas qu’il demeurait un être plus fragile et moins robuste qu’elle. Il fatiguait un peu plus de jour en jour et ce n’étaient pas les abris qu’ils se créaient ou bien qu’ils créaient qui changeraient la donne. Il lui fallait la sécurité pour pouvoir se reposer. Alors, elle avait fini par accepter, se justifiant çà et là grâce au reste des talents d'avocate qu'elle avait, mettant entre parenthèses son statut de nomade qui lui était précieux pour garder espoir de retrouver son époux et de l’avoir de nouveau auprès d’elle. Avec cet étranger, elle avait été chercher son fils et ils étaient montés dans sa voiture.

La route ne fut pas très longue. A pieds, peut-être auraient ils fini par tomber sur ce lieu quoi qu’il arrive. Une autre voiture avait rejoint la leur et ensemble, elles passèrent un mur assez sécurisé et gardé par des hommes qui semblaient se tenir à certains postes, armes à la main. Celui qui était un étranger leur indiqua qu’ils pouvaient descendre de la voiture et Leanne sortit la première, tenant la main de son fils dans la sienne. Ses yeux effectuèrent un mouvement circulaire, avisant les maisons charmantes qu’abritaient ces murs, ainsi que cette femme qui leur souriait presque naïvement. Le plus dur, à ce moment là, c’était de montrer qu’elle pouvait avoir confiance en eux alors que tous ses sens lui hurlaient de se méfier. Le jeune adolescent blond se colla à sa mère, inquiet et tout aussi observateur qu’elle. Mais la mère croisa un autre regard. Celui d’une jeune femme mate qui était descendue de l’autre voiture et qui semblait aussi perdue qu’elle. Elle essaya de lui sourire brièvement avant de se retourner vers cette femme qui s’avançait, plaçant son fils légèrement derrière elle.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Lun 28 Mar - 11:15

WELCOME TO HELL
Felicia se réveilla en sursaut. Elle mit du temps avant de se rendre compte de l'endroit où elle se trouvait. Hier soir, elle avait eu la stupide idée de vouloir dormir à la belle étoile, grimpée dans un arbre robuste. Mais les rôdeurs s'étaient tous regroupés au pied du sapin et l'avaient secoué avec force, empêchant Felicia de fermer l'oeil. Elle avait dû prendre son courage à deux mains pour sauter sur une épaisse branche d'un sapin voisin, et ensuite glisser le long du tronc. Hachette en main, elle avait courut le plus vite possible jusqu'à sa voiture noire, qu'elle avait d'ailleurs trouvé il y a peu. Maintenant, Felicia se tenait sur la banquette arrière. Elle avait plutôt mal dormi, et à vrai dire, elle aurait bien prolongé sa nuit si ces rôdeurs ne s'étaient pas affalés autour de sa voiture. Ils tapaient contre les vitres, secouant violemment la voiture. Prise de panique, Felicia vérifia que toutes les portières étaient bien fermées, puis s'installa sur le siège du conducteur. Elle cacha son visage entre ses mains, ne pouvant d'avantage supporter les miaulements incessants. Soudainement prise d'un élan d'énervement, Felicia sortit la clé de la voiture de la poche de sa veste en jean, déchirée à de multiples endroits, et démarra le moteur. Elle réfléchit quelques secondes en tentant de se rappeler de quelles manières elle s'était garée la veille. Car ne pouvant voir autour d'elle à cause de l'amas de zombies, Felicia ne voulait pas encastrer sa nouvelle trouvaille dans un sapin, ce qui signifierait sa mort subite. La jeune métisse se rappela s'être garée cul contre un arbre, non loin d'un chemin forestier. Il suffit d'aller tout droit, se dit-elle intérieurement.
Après un temps d'hésitation, elle décida enfin de démarrer la voiture, ne voulant pas laisser le moteur allumer pour rien. Elle appuya avec force sur la pédale, faisant voler les zombies qui étaient grimpés sur le capot de la voiture. Elle activa les essuies-glace et se rendit compte avec horreur qu'elle se dirigeait droit vers un fossé. Felicia tourna brutalement le volant, et fit un virage digne d'un de Fast & Furious. Elle accéléra à fond sur le petit chemin forestier, et lâcha un cri de joie, victorieuse.

Cela faisait peut-être une heure voir deux, Felicia ne savait pas trop, qu'elle roulait s'en s'être une seule fois arrêtée. Elle continuait de rouler dans la forêt, trop apeurée pour sortir sur la grande route. Mais elle décida tout de même d'obliquer à droite en direction d'une départementale. Ralentissant l'allure, elle s'arrêta entre les arbres, enleva sa ceinture de sécurité, coupa le moteur, et alla voir à pied, sa main tenant fermement le couteau de bouché qu'elle avait trouvé au début de l'épidémie.
Felicia rejoignit la route, et s'arrêta, bouche-bée. Un mur plus que sécurisé, d'une hauteur impressionnante, se dressait à une quinzaine de mètres de Felicia. Jugés sur leur promontoire, des snipers observaient les horizons, faisant des allés-retours sur le mur. La jeune femme entendit le bruit d'un moteur, venant de derrière elle, et se jeta dans un buisson de menthe, ne pouvant s'empêcher d'éternuer. Quelle idiote je suis ! pesta-t-elle intérieurement, fixant son attention sur la voiture qui se dirigeait droit vers la muraille. Elle s'arrêta, et l'entrée s'ouvrit en deux immenses portes, dignes de celles d'un chateau dans Game of Thrones. Felicia bondit hors du buisson, retourna à sa voiture et fila en direction de ce paradis. Elle qui était seule depuis des semaines, elle venait enfin de trouver un endroit sécurisé. Elle fit démarrer le moteur, et accéléra le plus vite possible avant que les portes ne se ferment. Mais elles ne se fermèrent pas, elles restèrent ouvertes jusqu'à ce que Felicia pénétre dans cette demeure, comme si elle l'attendait depuis le début. Felicia coupa le moteur, et sortit de sa voiture, arcboutée à cause de sa cabriole dans le buisson de menthe. Elle se redressa, et vit une jolie femme sortir de la voiture arrivée quelques instants plus tôt, ainsi qu'un enfant aux cheveux dorés. Felicia esquissa un léger sourire et hocha de la tête comme signe de salutations, et porta son attention sur le village qui leur faisait face. Pleins de petites maisonnettes typiques de la région étaient entassées les unes contre les autres. Une femme sortit de l'une d'entre elle et s'avança vers les nouveaux arrivants, plus souriante que jamais. Cette femme avait l'air calme, même un petit peu trop calme au goût de Felicia. Elle avait l'air sereine. Mais Felicia s'en fichait. Elle qui avait eu le moral qui rampait derrière son ombre depuis plusieurs semaines, voilà qu'un abri idyllique le lui remontait.


Dernière édition par Felicia Reese le Ven 13 Mai - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
936

× Points de vie : :
4

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Jeu 31 Mar - 14:27

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Felicia. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
WELCOME TO HELL(EAVEN)


La femme, face à vous, vous sourit de plus bel. Elle a l'air sincèrement heureuse, bien que quelque peu naïve. Difficile de dire si elle est sincère ou si ce n'est qu'une façade. Par les temps qui courent, se fier aux apparences est devenu un luxe que les survivants ne s'octroient plus vraiment.
Toujours est-il que vous êtes là, et qu'elle est là elle aussi. Elle vous regarde tous les trois, Leanne, son fils, et Felicia. Les gardes referment la haute grille derrière vous et cette femme s'avance jusqu'à être tout à fait à votre hauteur.

« Bonjour mesdames. Je vais devoir vous demander de laisser vos armes à feu dans le bac juste ici. Elles y resteront le temps que vous passerez avec nous, mais vous pouvez garder votre autres armes de poing. » D'un mouvement du menton gracieux, la jeune femme - assez grande mais fine vous le remarquez maintenant -, pointe le dit-bac. Il est à côté de l'entrée, à côté d'un garde qui a l'air de bon poil, lui aussi. Il ne sourit pas, mais les petites rides autour de ses yeux vous confirment qu'il est plutôt jovial. « Je suis Summer, responsable des nouveaux. Si vous le voulez bien, je vais vous faire visiter les lieux ... »

Sans doute pour que vous vous fassiez une première idée des lieux. Sans doute pour que vous remarquiez qu'il y a tout, ici, pour vivre heureux.
Du moins, c'est ce que l'on va essayer de vous faire croire. La visite va pouvoir commencer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Jeu 31 Mar - 23:44

Welcome to hell

Felicia & Leanne

Depuis que tout ceci était arrivé, Leanne n’avait eu de cesse de se battre pour garder son précieux fils en vie. Voilà quatre ans qu’elle se démenait comme une bête et qu’elle semblait être parvenue à la chose. Mais aujourd’hui, les choses devaient changer. Seules, ils n’iraient plus loin et le refuge dont lui avait parlé cet homme semblait être tout indiqué pour être un nouveau morceau de paradis où ils pourraient retrouver un semblant de vie normale. C’était la raison principale de l’acceptation qu’elle avait fait et de leur présence ici. Cependant, il était hors de question pour la mère qu’elle était de se séparer de son fils. Gardant une main sur son épaule, elle ne cessait de scruter les alentours afin d’être certaine de sa sécurité. Ethan faisait de même, elle n’en doutait pas un instant. Elle l’avait entraîné pour ce genre de situations et lui avait longtemps expliqué qu’il devrait toujours lui obéir, même si cela signifiait la laisser derrière lui. Il était la seule chose qui comptait dans ce monde. Rien d’autre.

La jeune femme s’avança, un sourire tiré sur le visage. La pression de la main de la mère se fit plus forte autour de l’épaule de son fils. Mais leur moindre espoir de sortie, en cas de problème, fut réduit à néant. Dans un grincement, la porte qui leur avait été ouverte fut immédiatement refermée. Prisonnière. Ainsi se sentit la jeune femme dans cet enclos dont elle ne connaissait rien. Un lion enfermé dans sa cage, attendant que quelqu’un ne daigne l’en sortir. Elle prit une profonde inspiration avant de réaccorder son attention à la jeune femme qui leur faisait maintenant face. Elle salua Leanne et l’autre inconnue qui se trouvait avec elle avant de les intimer à poser leurs armes à feu. L’ex-avocate plissa les yeux tandis que leur hôtesse désignait du menton le bac situé derrière eux. Elle dévisagea son vis-à-vis. La maigreur de la jeune femme était accentuée par sa taille importante, la rendant comparable à un fil de fer. Néanmoins, elle sentit qu’elle n’avait pas le choix. Son regard se posa sur Ethan qui avait machinalement refermé sa prise sur son fusil de chasse et elle lui fit un signe de tête avec un léger sourire. Puis, elle tendit la main, récupérant l’arme de son fils avant de sortir son propre revolver. Dans le plus grand calme, elle se dirigea vers la caisse et y déposa les deux armes avant de rejoindre son enfant, la main trainant non loin de son couteau.

Elle ne pourrait pas faire grand-chose, malheureusement, si la situation devait tourner au vinaigre. En effet, les snipers veilleraient à l’abattre au moindre fait et geste suspect. Elle reposa une main protectrice sur l’épaule de son fils tandis que l’inconnue se présenta. Summer. La blonde hocha la tête. « Je suis Leanne. Et voici mon fils, Ethan. » Nul besoin de plus de mots pour le moment. Le regard de la mère oscillait entre les deux inconnues, entre l’hôtesse et l’autre invité. Il lui était impossible de se détendre dans une telle situation et son petit doigt lui hurlait de se montrer méfiante, prête à réagir à la moindre entourloupe.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Ven 1 Avr - 13:06

WELCOME TO HELL
Felicia n'en croyait pas ses yeux. Ce lieu était-il réel ? Elle ne savait pas vraiment. Elle voulait se pincer pour qu'elle puisse se réveiller dans sa voiture, planquée au fin fond d'une forêt de pins, mais non, ce n'était pas une utopie. Felicia lança discrètement un regard de biais à la jeune femme qui était arrivée quelques instants avant elle. La blonde n'avait pas non plus l'air d'y croire. Sa main était comme agrippée sur l'épaule de son fils. Felicia détourna le regard, et contempla cette ville, qui paraissait être aussi tranquille qu'à l'époque où les rôdeurs n'existaient pas. Les petites maisons traditionnelles étaient toutes alignées en rues parallèles. A quelques mètres des arrivants, la route principale amenait à une grande église, qui surplombait fièrement tout le village. Serais-je enfin de retour dans la vie réelle ? se demanda Felicia avec espoir.
L'habitante du village qui s'avançait vers les nouveaux arrivants redoubla dans son attitude ponctuelle. Felicia grimaça en voyant le sourire forcé de la femme. Tellement de fausseté, se méfia intérieurement la jeune femme, qui posa sa main sur sa hachette. Elle n'était désormais plus trop en confiance. Et si la blondasse et son gosse étaient l'uns des leurs ? Ils veulent peut-être ma peau ... Felicia commençait à psychoter. Elle avait passé tellement de temps seule dans la nature qu'elle en était devenue aussi sauvage que les mordeurs. Felicia sursauta lorsque les portes du village se refermèrent dans un tremblement métallique. D'un miaulement mélodieux, la jeune femme déclara : « Bonjour mesdames. Je vais devoir vous demander de laisser vos armes à feu dans le bac juste ici. Elles y resteront le temps que vous passerez avec nous, mais vous pouvez garder votre autres armes de poing. » A côté d'elle, Felicia sentit la blonde se contracter. Elle lui lança un regard de biais et vit qu'elle serrait plus fermement son fils contre sa poitrine, et lançait un regard glacial à la villageoise. Felicia poussa un soupir, et alla déposer à contre-coeur son pistolet dans le bac aux armes à feu. Elle était plus à l'aise avec sa hachette, mais son flingue lui était toujours indispensable en cas extrême. Un homme au visage neutre ne cessait de dévisager les arrivants. Il était jugé près du bac, comme s'ils avaient peur que Felicia ainsi la blonde se jettent dessus pour tous les flinguer. La mère suivit le mouvement, prit l'arme de son enfant, et alla les déposer. Elle revint, la main posée sur sa poche, tout comme Felicia. La villageoise se faisait dévisager par les deux femmes. C'était une femme de très grande taille, mais mince, voir maigre. Elle reprit la parole, toujours avec sa voix mélodieuse et entêtante. « Je suis Summer, responsable des nouveaux. Si vous le voulez bien, je vais vous faire visiter les lieux ... » Summer tourna les talons, et commença à marcher. Felicia suivit le mouvement en traînant les pieds. Elle ne pouvait s'empêcher de lancer quelques regards autour d'elle, de peur que des hommes armés comme les gardiens de la porte sortent des maisonnettes aux apparences tranquilles. « Je suis Leanne. Et voici mon fils, Ethan, murmura une voix glaciale derrière Felicia. D'un bref regard, la jeune femme les salua d'un signe de tête et se présenta à son tour. « Felicia. Felicia Reese. » Et ce fut tout. Elles suivirent, en compagnie d'Ethan, en silence Summer. Où allait-elle les amener ?


Dernière édition par Felicia Reese le Dim 17 Avr - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
936

× Points de vie : :
4

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Ven 8 Avr - 13:42

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Felicia. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
WELCOME TO HELL(EAVEN)


Tant de méfiance pourrait presque faire peur avoir ... Mais vous avez raison de ne pas faire immédiatement confiance à toutes les personnes que vous croisez.
Cette Summer a tout d'une femme hautaine essayant de faire des efforts pour mieux s'adapter à ceux qui l'entourent.

Leanne, Felicia, vous allez peut-être finalement pouvoir sympathiser toutes les deux. Il serait peut-être préférable que vous le fassiez, et que vous acceptiez l'idée de vous reposer un tant soit peu l'une sur l'autre. Peut-être que la jeune métisse, Leanne, est la seule personne à qui tu pourras te fier dans cet endroit. Idem pour toi, Felicia.

Summer, devant vous, marche d'un pas raide. Elle s'arrête néanmoins quelques mètres plus loin. Vous êtes plus ou moins éloignés de la porte par laquelle vous êtes entrées un peu plus tôt.
Et Summer vient de stopper tout mouvement devant une imposante bâtisse. La toute première avant celles qui, plus petites, suivent le long de la grande rue principale.

« C'est ici que se trouvent tous nos stocks. » Elle a l'air plutôt en confiance avec vous, pour vous partager une telle information aussi vite.
Mais elle poursuit vite sur le même ton : « Des gardes surveillent le bâtiment nuit et jour, à l'intérieur comme à l'extérieur. Et c'est aussi là que dort notre chef. »

Elle ne s'attarde pas plus là-dessus. Peut-être aurez-vous repérer, à l'une des fenêtres de l'étage, un visage émacié faire une brève apparition. Cela ne dure pas et, déjà, Summer poursuit sa route.
Avez-vous noté que, hormis les gardes à l'entrée et ce visage très vite disparu dans la maison principale, Summer est la seule personne à vous avoir véritablement adressé la parole ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Ven 15 Avr - 10:24

Welcome to hell

Felicia & Leanne

La jeune femme métisse se présenta également. Felicia. Leanne hocha doucement la tête et ajouta un léger sourire sur ses lèvres. Elle ne sut pourquoi, dans le fond, elle faisait confiance à cette inconnue. Qui sait, peut-être était-elle de mèche avec ces individus étranges, mais elle en doutait, observant ses réactions et ses manières. L’ex-avocate avait longtemps observé ce genre de choses afin de les interpréter et les retourner contre les uns et contre les autres. C’était son travail. Et aujourd’hui, ce n’était pas cette jeune femme seule et aussi méfiante qu’elle qui l’inquiétait, mais bien cet environnement où elle se trouvait. A croire qu’elle et son fils s’étaient davantage jetés dans la gueule du loup que dans un paradis perdu auquel ils pouvaient se rattacher. Au fond d’elle-même, Leanne s’en voulait presque d’avoir cédé à la tentation, telle Eve croquant une pomme rouge et brillante et acceptant avec une naïveté sans égale de suivre un inconnu d’après ses simples dires.

L’hôtesse du moment se déplace d’une étrange manière qui n’échappe pas à l’œil vif de la jeune mère qui se penche légèrement vers l’oreille de son fils. « Si les choses dérapent… » Elle n’avait pas besoin de poursuivre la phrase, Ethan la connaissait. Il jeta un coup d’œil soucieux à sa génitrice avant de docilement hocher la tête. Sa vie avant celle de la jeune femme, c’était toujours ainsi. Ethan devait toujours courir en cas de danger. Et il le savait. L’instinct maternel fit glisser le bras de la mère dans le dos du jeune adolescent, le serrant un instant tandis qu’ils s’avançaient sans savoir où ils allaient. Elle avait fini par le placer entre elle et cette inconnue métisse, la confiance qu’elle avait pour elle se démontrant par ce geste. En revanche, elle prenait soin de garder une bonne distance entre eux et Summer. Cette dernière s’arrêta d’ailleurs devant une imposante bâtisse qui n’était pas si loin que cela de leur point de départ. Elle reprit alors la parole, annonçant que c’était ici que tous les stocks étaient maintenus.

Leanna haussa les sourcils, surprise d’une pareille révélation. Tous ceux qu’elle avait croisé n’étaient d’ordinaire que peu enclin à donner une telle information et voilà que Summer la jetait en pâture à des loups affamés. Mais elle ne tarda que peu avant de reprendre, indiquant que le bâtiment était gardé de manière plus que sécurisée. Ethan se tortilla aux côtés de sa mère qui savait très bien ce qu’il voulait demander. Les enfants et les gâteaux secs… Elle posa sa main sur son épaule et l’intima au silence d’un regard. Inutile de capter l’attention, pas maintenant qu’ils ne venaient que d’arriver dans cet endroit étrange. Leanne observa le bâtiment, croisant le regard d’une ombre plus que d’un homme et frissonnant. Summer reprit sa route et, d’instinct, Leanne murmura à l’intention de Felicia. « Il n’y a que moi qui ait un étrange pressentiment ? Cette ville ressemble d’avantage à une cité fantôme qu’à un havre de paix… » Elle essaya d’êtr discrète afin de ne pas se faire remarquer par ceux qui vivaient ici. Mais o* étaient-ils tous tombés ?

crackle bones


HRP : Désolée pour le retard et la longueur, j'ai fait au plus vite...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Dim 17 Avr - 17:06

WELCOME TO HELL
Felicia  ne se sentait pas à l'aise. Elle n'avait pas l'habitude de donner sa confiance si facilement, et cet endroit était de plus en plus étrange. Les rues étaient désertes, les volets des maisons étaient fermés ... Un silence funeste envahissait ce village. Seul le claquement des talons de Summer sur la route ainsi que le murmure du vent à travers les rares arbres du village. Tout était calme, trop calme.
D'instinct, Felicia se rapprocha discrètement de Leanne et de son fils. Ils étaient les deux seuls personnes qui lui inspiraient confiance dans cet endroit. « Si les choses dérapent… » murmura tout bas la femme blonde à l'adresse de son enfant. Ethan opina directement. La fuite, pensa Felicia. Fuir, mais comment ? Si les choses ne se déroulaient pas comme prévus, le trio ne pourrait pas fuir par la porte d'entrée, qui était si dangereusement gardée. La jolie métisse ne se voyait pas mourir ici, et surtout pas tuée par des humains. Felicia lâcha un soupir de désespérance lorsqu'elle se dit qu'entre les zombies et les humains, c'étaient les vivants les plus dangereux. Ne jamais faire confiance, telle était la clé de la survie.
Felicia frémit lorsque Summer fit volte-face. Sans les miaulements de ses escarpins, l'ambiance du village était encore plus inquiétante. La guide s'était arrêtée près d'une immense maison, la plus grande de toute la rue. Les fenêtres étaient sombres, empêchant aux inconnus de voir ce qui s'y cachait grâce à des rideaux. Elle prit la parole, d'une voix confiante, toujours son faux sourire greffé au visage. « C'est ici que se trouvent tous nos stocks. » Felicia fronça les sourcils en entendant une telle information. Dire où se situait les provisions était bien le dernier lieu à présenter à des inconnus. La métisse vit que Leanne avait réagit de la même façon, ce qui inquiéta d'avantage Felicia à propos des ambitions de ce village. « Des gardes surveillent le bâtiment nuit et jour, à l'intérieur comme à l'extérieur. Et c'est aussi là que dort notre chef. » Simultanément, Leanne et Felicia regardèrent ce bâtiment aux airs abandonnés. Les deux femmes se raidirent à la vue d'une ombre au niveau d'une des quelques fenêtres. C'est quoi cette ville de couillu du ciboulot ? Felicia tentait tant bien que mal de ne pas paniquer, et surtout de ne pas le montrer à Summer. La métisse essaya d'avoir un visage aussi neutre que possible, bien que ses traits soient tendus.
Summer tourna les talons et continua de marcher d'un mouvement sec et raide. Felicia était pratiquement sûre que le sourire faussement enjoué de Summer se transformait en sourire remplit de sadisme une fois le dos tourné. Les deux femmes et Ethan suivirent Summer. Leanne brisa le silence en murmurant à l'intention de Felicia : « Il n’y a que moi qui ait un étrange pressentiment ? Cette ville ressemble d’avantage à une cité fantôme qu’à un havre de paix… » Felicia acquiesça, esquissant une grimace. Leanne avait raison. Summer voulait qu'elles pensent au maximum que cet endroit était le lieu rêvé pour survivre à l'épidémie, mais Felicia et Leanne n'étaient pas dupes. « J'ai cette même impression. Comme tu l'as dit à ton fils, on sait quoi faire si ça tourne mal. » Felicia n'avait pas adressé le moindre regard à Leanne. Ce n'était pas contre elle, mais la métisse ne pouvait s'empêcher d'observer les moindres recoins du village, de peur qu'une bande de gars armés les attaquent.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
936

× Points de vie : :
4

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Mer 20 Avr - 22:57

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Felicia. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
WELCOME TO HELL(EAVEN)


C'est bien, de vous faire confiance l'une l'autre. Et c'est surtout un bon début, dans cet endroit que vous ne connaissez pas le moins du monde. Au moins, vous avez un premier point d'appui ... dans le cas où les choses se passeraient mal.

Marchant devant vous, Summer ne réalise pas le moins du monde du pacte tacite qui vient de s'instaurer entre vous. Pas plus qu'elle ne voit, dans un premier temps, une personne sortir de sa maison.
Lorsque c'est le cas, lorsqu'elle s'aperçoit de sa présence là, sur le pas de sa porte, Summer lui jette un regard furibond. Et la femme fait aussitôt demi-tour, se réfugiant à l'intérieur de sa maison aussi vite qu'elle était d'abord sortie.

Là, Summer s'arrête et se retourne de nouveau vers vous. « Comme vous pouvez le voir, c'est assez tranquille la journée ... » Ce serait donc plus vivant la nuit ? Etrange idée que voilà.

Quoi qu'il en soit, elle ne tarde pas à reprendre sa route.
Jusqu'à être interrompue dans sa visite guidée par la présence d'un petit groupe de personnes, sur le bas-côté de la route principale. « Veuillez m'excuser un instant. » Et c'est en courant à moitié qu'elle se précipite vers eux. Vous n'entendez pas ce qu'elle leur dit ensuite, puisque c'est à voix basse qu'elle s'adresse à eux. Mais elle a l'air furibond, et ceux qui sont devant elle - tous des hommes - ont l'air ... d'enfants pris la main dans le sac.

Alors, cette suspicion, où en est-elle à l'heure actuelle ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Mar 26 Avr - 9:31

Welcome to hell

Felicia & Leanne

Visiblement, Leanne ne souffrait ni d’un trouble paranoïaque, ni d’une vigilance constante trop pointue. Son interrogation trouva réponse dans les mots de Felicia qui se trouvait non loin d’elle. La métisse semblait autant sur ses gardes que la jeune mère et souligna même les quelques paroles que la blonde avait eu à l’attention de son fils. Ethan tourna la tête vers cette jeune femme et lui sourit légèrement, hochant également la tête. Ce geste ne fit qu’encourageait davantage la native du Vermont à accorder une confiance aveugle mais mutuelle en cette jeune femme qui semblait autant prise au piège que la famille Wayne. Leur hôtesse marchait toujours de son pas raide à quelques mètres du petit groupe qui s’était formé entre les survivants venant de l’extérieur. L’ex-avocate commença à penser qu’elle devrait peut-être essayer de poser des questions, afin de vérifier la fiabilité des mots de ce squelette ambulant au sourire crispé. Cependant, à la réflexion, ce genre de comportement avait le don d’attirer l’attention et elle ne souhaitait guère mettre en danger son fils, leur nouvelle amie ou bien elle-même. Alors elle garda le silence.

Si aucun mot ne vint briser l’atmosphère pesante qui régnait dans ce petit groupe, un mouvement attira bientôt le regard des nouveaux venus. Une femme se tenait sur le pas de sa porte, non loin d’eux. Leanne plissa légèrement les yeux. Le temps sembla s’arrêter, notamment lorsque Summer posa son regard sur cette inconnue qui stoppa net chacun de ses mouvements avant de tourner les talons, la queue entre les jambes. La blonde prit une profonde inspiration et jeta de nouveau un regard circulaire aux alentours. Pourquoi avait-elle ce pressentiment ? Cette impression que rien n’allait et que tout allait bientôt basculer dans une situation qu’elle n’apprécierait guère ? Summer se retourna vers les nouvelles venues et leur souligna, dans un sourire tordu, que c’était un coin assez tranquille durant la journée. Une multitude de questions se bousculèrent dans la tête de Leanne et pourtant, elle resta silencieuse, se contentant de sourire avec gentillesse et presque naïveté à son hôtesse essayant de ne pas lui montrer le trouble qui la faisait longuement hésiter sur sa présence ici. Elle ne voulait surtout pas la brusquer pour ne pas se retrouver dans une situation que tous regretteraient plus tard. Alors mieux valait se taire.

Summer s’avança de nouveau et l’expression idiote de Leanne s’effaça, redevenant suspicieuse à souhait et riche en interrogations diverses. La visite se poursuivit et à chaque nouveau virage dans les rues de ce village qui semblait sûr et sécurisé, la blonde ne faisait que penser davantage à un moyen de se sortir de là avec son fils et Felicia, si cette dernière le souhaitait. Les murs dressés étaient hauts et les rondes semblaient organisées. La sécurité semblait être rôdée et il allait être fortement compliqué pour eux de s’échapper de ce qui ressemblait de plus en plus à un traquenard destiné à les mener à leur perte. De nouveau, le groupe se stoppa quand Summer avisa un autre petit groupe présent sur le bas-côté de la route. Elle s’excusa rapidement auprès de ceux qui la suivaient docilement avant de s’éloigner, trottinant à moitié. Il était impossible d’entendre ce qui se disait, mais à la mine rageuse de celle qui semblait se présenter comme la chef de ces lieux, ils allaient passer un sale quart d’heure. Ils avaient alors une légère fenêtre pour discuter et se parler sans attirer trop l’attention des autres. « Une idée de combien ils peuvent être ? Je dois avouer que cette ville à l’apparence fantôme pourrait finalement bien cacher une armée de fous furieux.. » Oh que non, elle n’était pas rassurée et se sentait bien nue dans cet environnement, sans arme pour se défendre. Dans sa tête, elle gardait en mémoire les différents chemins qu’elle avait repéré qui menaient à la réserve signalée par Summer. Et si en fait, c’était encore un piège ? La jeune mère pinça les lèvres, contrariée. « Impossible de savoir si ce qu’elle nous dit est vrai ou non… Je doute de tout comme j’aurais tendance à la croire… Felicia ? » Elle savait qu’Ethan ne pourrait pas avoir d’avis tranché. C’était la première fois qu’elle interpellait la jeune femme qui se trouvait avec eux par son prénom, cherchant alors à avoir le sien.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Mar 17 Mai - 10:26

WELCOME TO HELL
Felicia continuait d'avancer de sa démarche gauche. Elle n'était pas du tout à l'aise. La jeune femme essayait néanmoins d'avoir un visage neutre, pour ne pas que Summer se doute de la moindre chose. Leanne adoptait aussi cette attitude, ce qui rassura quelque peu Felicia. Elle était contente de ne pas être seule dans cette situation des plus dangereuses. Elle espérait que tout se passerait bien pour le fils de la blonde. Ethan était jeune, mais Felicia ne savait pas si c'était une qualité ou un défaut dans un monde pareil.
Le petit trio ralentit l'allure lorsqu'ils virent une femme sortir de sa maison aux volets clos. Son regard était impassible, et Felicia n'arrivait pas à déterminer à quoi elle pensait lorsque l'inconnue posa ses yeux sur elle ainsi que sur Leanne et son fils. Mais elle rentra aussi vite qu'elle fut arrivée lorsque Summer lui lanàa un regard de braise, qui fit trembler Felicia, se questionnant d'avantage sur cette étrange ville. Le regard mauvais que Summer avait lancé à la femme disparut lorsqu'elle porta son attention sur le groupe de nouveaux arrivants. Elle se mit de nouveau à sourire, disant que cet endroit était plutôt tranquille durant la journée. Ils vivent la nuit ? pensa Felicia. Trop de questions se bousculaient dans l'esprit de la jeune femme, mais une seule ressortait du lot : allaient-ils ressortir d'ici en vie ?
Summer pivota sur ses talons et continua d'avancer de sa démarche raide. Leanne et Felicia s'échangèrent un regard un coin, et suivirent en silence l'étrange femme. Ils rencontrèrent une autre présence de vie humaine dans ce village aux aspects déserts. En effet, un petit groupe d'hommes positionné en cercle se tenait près de la route principale. Summer s'excusa auprès du groupe, puis accéléra l'allure et les rejoignit. Elle commença à leur parler d'un air particulièrement énervé. Entre la femme qui sortait de sa maison ainsi que ce groupe, Felicia se demandait si les habitants du village étaient autorisés à sortir de chez eux par eux-même. Leanne questionna Felicia à voix basse, ne voulant pas que Summer les entendent. Elle lui demanda si elle savait combien d'hommes devaient se cacher dans ces maisons avec fenêtres closes. « Je n'en ai aucune idée, mais je crains qu'ils soient nombreux. » répondit Felicia en lançant un regard circulaire à la ville. Elle porta de nouveau son attention sur Summer qui continuait de sermonner le groupe d'homme. « Je pense qu'elle ment, Summer cache quelque chose. Espérons que je me trompe ... »
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
936

× Points de vie : :
4

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Mer 18 Mai - 11:16

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Felicia. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
WELCOME TO HELL(EAVEN)


Le groupe d'hommes, auprès duquel Summer a fait une courte escale, agit de la même façon que la femme qui était sur le pas de sa porte. C'est-à-dire que, sitôt que la jeune femme est auprès d'eux, ils l'écoutent attentivement avant de s'éloigner. Le groupe se dissout, les hommes disparaissent l'un après l'autre. Certains dans des maisons voisines, et deux autres dans une ruelle, entre deux maisons justement.

Summer revient auprès de vous, son sourire éblouissant - trop pour être sincère - collé au visage.

« Désolée pour ce petit intermède, ils étaient censés ... travailler. » Son sourire s'élargit encore un peu plus - tant que vous vous demanderez sans doute comment c'était seulement possible -. Summer se place devant vous, debout, droite comme un I, ses deux mains enlacées devant elle et les bras tendus.

« Si vous avez des questions, c'est le moment. Sinon, nous allons pouvoir procéder à la visite des maisons qui seront les vôtres. »


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Mar 31 Mai - 10:02

Welcome to hell

Felicia & Leanne

Les réponses de Felicia n’avait rien pour rassurer Leanne. Elle lui adressa un regard inquiet avant de resserrer encore un peu son étreinte sur l’épaule de son fils. Elle déglutit avec difficulté tandis que le groupe qui se trouvait à l’extérieur déguerpissait et Summer se retournait vers eux. Ce sourire était vraiment dérangeant et l’ex-avocate commençait à prendre peur dès lors qu’elle le croisait. A côté d’elle, le « ça » de Stephen King ressemblait à un ange. Leanne n’aimait pas s’en prendre aux êtres humains. Elle avait réussi, jusque là, à ne pas être forcée de le faire. Mais aujourd’hui, elle semblait prête à tout pour essayer de percer le mystère que lui imposait ce camp de réfugié surprotégé mais pourtant désert.

L’hôtesse du moment s’approcha du petit groupe de survivant, de ce trio livré à lui-même. Elle prétexta un problème de coordination du groupe qu’ils venaient de croiser puisque celui-ci était sensé travailler. La mâchoire de la jeune mère se serra tandis que le sourire de l’étrangère s’allongea encore un peu. Ce fut alors qu’une voix fluette se fit entendre, et un frisson parcouru le corps de Leanne. « Mais… Ils font quoi comme travail ? » La curiosité d’Ethan avait fini par se faire entendre et l’attention se porta sur le garçonnet qui observait Summer avec des yeux rond, comme s’il ne comprenait vraiment pas ce qu’il se passait ici, comme les deux adultes qui l’accompagnait. L’avantage de ce genre de situation, c’est que l’on ne saurait reprocher l’innocence d’un enfant qui s’interroge et qui essaie de comprendre le monde qui l’entoure. Si c’était lui qui posait les questions, alors on pourrait rarement penser que c’était dans un but précis. Plus une curiosité mal placée que la mère devait rappeler à l’ordre. Ce qu’elle fit. « Ethan, chéri, ne sois pas si curieux… » Elle espérait désamorcer la situation tout en se montrant aimable, souriant à son tour d’une manière un peu forcée. Ce n’était pas plus dur que de gigoter en tous sens lors d’un plaidoyer, non ?

Summer se redressa dans une posture qui était tout sauf naturelle. Bras tendus, mains croisées qui ne cessaient de s’entortiller, droite comme un i, elle ne pouvait qu’induire à l’ex-avocate à penser qu’elle cachait vraiment quelque chose de malsain, de mauvais. La décision qu’elle avait pris, plus tôt dans la journée, d’accepter de se rendre dans ce lieu et d’y conduire son fils avait certainement été la pire de toute son existence. Elle respira profondément tandis que l’hôtesse leur demanda si elle ou Felicia avaient des questions. D’un regard en coin, elle observa la jeune femme. Le problème qu’elles avaient, c’était que chaque interrogation pouvait être pensée comme intrusive et formulée dans le but d’en savoir plus sur le camp et la gestion de celui-ci ce qui ne ferait qu’agrandir le fossé qui se trouvait entre eux. Il fallait soit se montrer diplomate, soit se taire. Leanne s’éclaircit délicatement la gorge. « Pourrons-nous récupérer nos armes ou sont-elle entièrement bannies dans le camp ? » Laisser une ouverture, une possibilité à l’hôtesse de dire non, voilà un terrain d’entente acceptable. Puis, Leanne regarda une fois de plus Felicia et se retourna vers Summer. « Oh, je doute qu’il soit bien utile pour vous de nous offrir deux toits distincts. Je ne connais pas Felicia mais si elle est d’accord, alors je pense qu’une seule demeure suffira à nous trois. Ethan et moi ne prenons pas beaucoup de place… » Elle espérait que la jeune femme accepte cette proposition. Mieux valait se montrer soudés dès maintenant plutôt que de les laisser les séparer.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Mer 1 Juin - 14:59

WELCOME TO HELL
Felicia observait Summer qui, toujours avec cet air agacé, semblait sermonner le groupe d'hommes. La jeune femme ne comprenait pas pourquoi leur guide se comportait ainsi face aux nouvelles arrivantes. Elle pourrait au moins calmer son énervement pour se montrer zen. Elle lança un regard de plomb aux hommes qui, comme apeurés par Summer, s'éloignèrent en silence. Leanne, Ethan et Felicia les regardèrent disparaître dans des maisons et dans des ruelles sombres, dignes de films d'horreurs. Une fois qu'ils disparurent de leur champ de vision, Summer revint en direction des nouveaux arrivants, son sourire Colgate cousus à son visage de marbre. Elle s'excusa de nouveau, disant qu'ils étaient censés travailler. Felicia plissa les paupières. Qu'avaient-ils comme travail à faire ? Summer, qui avait hésité en prononçant le mot travail, n'avait pas l'air de vouloir leur en dire d'avantage. Ethan qui, comme lisant dans les pensées de Felicia, demanda avec son innocence enfantine quel travail ces hommes faisaient. Summer se raidit, et Leanne reprit directement son fils en lui demandant de cesser d'être aussi curieux. Au moins, Ethan avait osé dire tout haut ce que ses aînées pensaient tout bas.

Le sourire de Summer s'agrandit encore. Felicia se demandait comment cette femme faisait pour sourire en permanence sans avoir des crampes aux joues. À pas lents, elle se rapprocha des nouveaux venus et s'arrêta face à eux, le dos droit, les bras ballants et ses doigts se croisant entre eux. Felicia avait peur de ce qu'elle allait dire. Peut-être que la curiosité d'Ethan allait les mettre en danger ... Toujours sur le même ton mielleux, Summer leur demanda que s'ils avaient des questions à lui poser, c'était le moment avant qu'elle ne leur présente leur logis. Leanne glissa un regard en coin à Felicia, qui garda le silence. Elle savait que si elle questionnait Summer, elle lui poserait des questions tellement franches que cela pourrait mettre en danger les nouveaux arrivants. Elle resta silencieuse, lançant la mère de famille questionner Summer. Elle lui demanda si elles pourraient récupérer leurs armes. Felicia acquiesça. Elle n'aimait pas se sentir sans armes dans un endroit qu'il lui était inconnu, elle se sentait bien plus vulnérable. Leanne la regarda de nouveau, et dit qu'une maison pour Ethan, elle et Felicia suffiraient. « Oui, la solitude ne me plaît pas trop, » répondit simplement Felicia. Maintenant, il fallait que Summer accepte leur requête, ce que la jeune survivante doutait fortement.
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
936

× Points de vie : :
4

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia) Dim 19 Juin - 20:38

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post de Felicia. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité à une date et dans un lieu pas précisément spécifiés (histoire de ne bloquer l'histoire de personne). Sachez, cependant, qu'il se déroule quelque part dans la Californie, pas très loin du Nevada.
Le RP peut donc avoir un impact sur les personnages et le jeu.
WELCOME TO HELL(EAVEN)


Summer, l'air pincé, observe le petit garçon qui vient d'oser, oui d'oser faire parler sa curiosité. Elle ne lui répond pas, n'en a de toute façon pas le temps puisque la mère du jeune garçon essaye de faire baisser la tension d'une manière ou d'une autre.

Bien.
Elles peuvent donc maintenant passer aux choses sérieuses : les maisons.

Summer prend quelques instants pour réfléchir à leur question, pesant le pour et le contre dans un cas comme dans l'autre. « Et bien ... je n'y vois pas d'inconvénient. » En fait, cela arrange même ses affaires. Au moins, les trois petits nouveaux seront regroupés dans une seule et même maison. Il sera, ainsi, plus facile de les ... atteindre. « Mais je dois bien avouer que c'est surprenant de voir des survivants qui ne se connaissent pas prêts à dormir sous le même toit. D'autant plus lorsqu'un enfant est concerné. »

Ses sourcils froncés la font paraître un peu plus sévère encore qu'à l'accoutumée. C'est vrai que c'est pour le moins surprenant. Et elle les juge, de toute évidence.
« En ce qui concerne les armes, non, vous ne pourrez pas les récupérer. Pas tant que vous serez dans le camp même, cela va de soit. » Elle commence à perdre patience alors il leur faut se remettre en route. « Allons-y. »

Et la voilà qui repart dans la même direction, un sourire éclatant d'ores et déjà de retour sur son visage. Elle, lunatique ?
Si peu.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia)

Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO HELL(EAVEN) (Leanne, Felicia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-