(emily) The world change and the people change too
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

(emily) The world change and the people change too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
292

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (wolfgang)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 1:10

Emily C. Foster
PRÉNOM(S) † Emily, Camille NOM † Foster ÂGE † 20 ans DATE DE NAISSANCE † 27 septembre 1995 LIEU DE NAISSANCE † Pasadena ANCIEN LIEU D'HABITATION † San Diego ANCIEN MÉTIER † Lycéenne STATUT FAMILIAL † Célibataire, elle a perdu son père récemment et ignore si son frère et sa mère sont en vie. ORIENTATION SEXUELLE † Hétérosexuelle QUELQUES TRAITS DE CARACTÈRE † Survivante, manipulatrice s'il le faut, sait jouer la comédie pour sa survie, sincère avec le peu de personnes à qui elle tient, fidèle en tout, débrouillarde, incapable de tuer, même pour se défendre ou achever un rôdeur. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Danielle Campbell. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Tout sauf Bodie, et pourtant c’est là que je me trouve. Si j’arrive à convaincre Graham, on ira où il veut. Mais plus jamais je ne veux retourner dans cet enfer. J’ai entendu parler d’un camp de survivant où les choses se passent bien, mais j’ai perdu le nom. Sans doute sont-ils déjà morts, mais j’aimerai tenter de les retrouver. CRÉDIT AVATAR † WILD HEART.

Je m'appelle Marie, j'ai 24 ans et l'un de mes pseudos internet est Mira  cateyes  (j'aime ce smiley) Je suis en France, petite bretonne et j'ai connu le forum par chance, passant sur fb je suis tombée sur le scénario de Graham  weirdo Je passerai sur le fo une fois par jour à priori ! Sinon je suis étudiante en deuxième année de master cinématographiques ange oui, tout le monde est heureux de le savoir ! Et surtout, très très important : "code validé par Ailenouute".

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Adolescente qui se prenait pour une adulte, je me prends maintenant pour une enfant coincé dans un corps d’adulte. Je reste celle que j’étais : combattive, sûre d’elle pour certaines choses, campant sur sa moralité. Je ne donnerai pas mon âme au diable et pourtant je demande à d’autres de se sacrifier pour moi. Ils ont déjà pris la décision mais cela ne me rends pas moins coupable. Alors je tente de prendre leur culpabilité, bien que ce soit une maigre excuse. Mon père m’a protégé corps et âme et à finalement perdu la vie. Maintenant je me tourne vers Graham, de façon sans doute injuste. J’agis comme un chat qui se cherche un nouveau foyer où ronronner. J’ai toujours gardé l’habitude de me maquiller, bien que depuis l’arrivée à Bodie, mon père me l’a formellement interdit. Nous ne sommes plus seuls et le maquillage risquerait d’attirer des hommes avec peu de conscience morale. Je m’accroche à ce qui a été ma vie pour ne pas perdre la tête. Fidèle et droite, je sais ne pas montrer ma peur aux brutes, mais je suis dévorée de l’intérieur. Je suis un faux mur de glace, derrière se cache les larmes. La seule personne qui me reste n’acceptera peut-être pas ma faiblesse, alors j’ignore comment me comporter. Tout ce que je sais, c’est que je veux sortir de là où je me trouve aujourd’hui. Même si j’ignore si l’herbe sera plus verte dans le jardin d’à côté.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Je ne ressens que mon incapabilité à me défendre seule. Je n’ai pas peur d’eux, je les plains et pour rien au monde je voudrais en devenir un. Je me suis curieusement habitué à eux. J’ignore si les tuer serait miséricorde ou au contraire, privé peut-être un être humain de redevenir ce qu’il était. Je n’y arrive pas, hantée par le visage de mon amie Lisa qui en est devenu un, je ne peux pas me résoudre à faire ce que j’apparente à un meurtre, même en légitime défense. Une fois la barrière franchi, il est tellement facile ensuite de perdre la ligne à ne pas franchir entre le bien et le mal.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Cela fait longtemps que je ne pense plus à mes multiples connaissances. J’avais plusieurs amis, mais pas un ou une meilleure amie. Seule Lisa me reste en mémoire, parce que je l’ai vu mourir sous mes yeux. Finalement, c’est le meilleur ami de mon frère qui était important, mais il est en vie et je n’aurai pas à le pleurer. Pendant longtemps j’ai pleuré Lisa, maintenant elle n’est qu’un cauchemar parmi les autres. Je n’arrive toujours pas à croire que j’ai perdu mon père, je me réveille toutes les nuits en croyant qu’il est allongé à côté de moi. Mentir aux autres sur le fait qu’il soit en vie ne m’aide pas pour mon deuil. Mais je ne veux pas le faire. Non, je ne veux pas le faire et réaliser que je suis finalement toute seule. Contrairement à mon père, Graham n’a pas besoin de moi, il ne tient pas assez à moi pour cela… Alors que moi j’ai cruellement besoin de lui, du meilleur ami de mon frère qui change à mes yeux.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
C’est une certitude, qui peut rester là sans avoir évolué ? Seulement, la seule chose qui a vraiment évolué, c’est que j’apprends plus facilement à fermer les yeux devant les atrocités que commettent ceux auxquels je tiens. Je suis complice et c’est mon choix. Je n’aime pas ce qu’ils deviennent, mais sans cela, je serai déjà morte depuis longtemps… Ce qui ne tardera peut-être pas d’ailleurs. Les rodeurs sont devenus les nouveaux parasites du jardin, je reste enfermée dans les souvenirs du passé alors que le présent continue de me hanter.


_________________

love is killing me
Tu n'as aucune idée de ce que je suis capable pour toi, te garder et te protéger.


Dernière édition par Emily C. Foster le Mer 30 Mar - 1:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
292

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (wolfgang)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 1:10


The world change and the people change too

« JE NE PEUX PAS ! » Hurlais-je encore et toujours à mon père. Me réveillant en sursaut, les larmes aux yeux, je me tournais vers la couche qui se trouvait à côté de la mienne. Tremblante, je ramenais mes genoux pour y déposer mon menton. Serait-ce plus facile de faire comme lui ? D’en finir tout simplement. Il faisait froid la nuit, tellement froide, comme pour rappeler à tous les survivants qui n’avaient survécu que par chance qu’il était temps de faire leur révérence. Des gens comme moi. J’allais mourir, je le savais, parce qu’en dehors de ce camp, en dehors de Bodie, c’était encore pire. Un cri muet sortit de ma gorge, me crispant qu’un peu plus sur la maigre couverture. La personne la plus importante à mes yeux s’était donné la mort. Oui, il s’était fait mordre, mais il avait quand même fait le choix de m’abandonner.

Il fallait que je paraisse sans faille, il fallait que j’y arrive, jusqu’à trouver une personne qui me permettrait de quitter ce camp. Mais comment y arriver alors que tous ceux qui sont là n’ont survécu qu’en devant des monstres ? « Graham ? Je peux passer la matinée avec toi ? » Un sourire en coin enjôleur, je masquais ma peine et l’angoisse lente que me procurais cet environnement hostile. Je le sais tout au fond de moi, le meilleur ami de mon frère a tellement changé que même lui pourrait peut-être me tuer après tout. Mais il reste ma dernière chance, ma seule bouffée d’oxygène dans ce monde sans avenir. La séduction n’était que manipulation, du moins, c’est comme cela que je le voyais au début. Puis, rapidement, à force de jouer à ce jeu dangereux, alors que j’étais la fille la plus gentille dans ce camp, j’avais envie de crever les yeux des femmes qui posaient trop longtemps leurs regards sur lui. Cette façon de réagir me prit au ventre… Non, je ne pouvais pas avoir des sentiments pour Graham. Je l’avais quasiment connu toute ma vie. Choquée par ma propre attitude et des sentiments naissants, je fuyais une nouvelle fois dans ce qui devait être le refuge de mon père et par conséquent, le mien aussi.

« JE NE PEUX PAS ! JE TE L’AI DIT, JE NE PEUX PAS ! » Hurlais-je contre mon père qui me demandait de tirer dans la tête d’un rodeur coincé sous un rocher. « JE NE PEUX PAS ! » Peu importe le nombre de fois où il m’a demandé de le faire, la réponse resta la même. J’en étais incapable. Ce n’était pas que des cadavres pour moi, c’était ceux qu’ils étaient avant que je voyais et je me braquais. Je n’aimerai pas que l’on me traite ainsi. Pourtant, je savais que tous les survivants qui resteraient n’hésiterais pas une seconde à le faire. Graham non plus, d’ailleurs, c’était bien pour ça, pensais-je, que j’essaie de devenir plus qu’une simple amie. Peut-être que s’il développait des sentiments pour moi, il me protégerait, ferait attention à moi. Peut-être n’aurais-je pas à mourir… « Il est où ton père petiote ? » Le regard presque hautain, persuadée que montrer de la faiblesse à ces gens seraient la dernière chose à faire, je donnais toujours la même excuse. « Il doit fouiller à droite, à gauche pour trouver une boîte de conserve… Ou peut-être négocier avec d’autres pour de la nourriture contre… Une arme ? J’aurai bien aimé le suivre avec un GPS, mais je n’en ai pas trouvé… » Un rire aigre et moqueur s’échappa de l’homme avant qu’il ne passe son chemin.

« Graham ?  T’es sérieux Tommy ? T’as pas d’autres amis ? … J’ai l’impression que vous êtes tellement collés que, je ne sais pas moi, vous allez finir en couple ! » M’envoyant un pull à la figure, je ne pouvais que m’enfuir en riant. « Salut Graham… » A cette époque, je n’étais encore qu’une enfant, mais mes amies étaient déjà ultra pénible dès que Tommy invitait Graham et qu’elles étaient là. « Et mon frère ? Non ? Il faut absolument que vous imaginiez la quelle de vous va épouser Graham ? Super ! » Lançais-je en levant les deux pouces en l’air. Ce qui fait que, malgré le fait que je ne savais pas que je le reverrais moins souvent après cela, quand il partit ce soir-là, je ne pus m’empêcher de lui lancer. « Tu devrais venir avec un gilet par balle à la maison la prochaine fois, crois-moi… »

Les cris fusaient à la maison alors que Tommy me prenait dans ses bras pour me consoler. Mais j’étais ailleurs, trop sonnée par la nouvelle. Nos parents divorçaient. Pourquoi, comment ? Que c’était-il passé exactement ? « Je croyais naïvement que l’amour était la seule chose qui ne se brisait jamais… » Tommy me serra qu’un peu plus encore dans ses bras. De Pasadena à San Diego, ce n’était pas tant le changement de ville qui me blessait. Douze ans, c’était assez grand pour qu’un grand frère décide d’abandonner sa jeune sœur ? Mon père devint alors rapidement mon tout, bien que j’avais la chance de me faire des amis facilement. On peut dire s’en mentir que j’avais gardé ce complexe de petite fille où son père est un héros indestructible, une personne parfaite. Je mis plusieurs années à pardonner à Tommy, je lui en voulais encore plus quand il passait plus de temps avec ses amis qu’avec moi quand je venais en vacances.

« Laisse-moi passer Tommy, tu me fatigues. » Lançant un regard presque suppliant au seul ami que je connaissais, Graham, mon frère continuait de me chercher. « Tu vas t’en manger une Tommy et je t’aurai prévenu. » D’un regard froid qui voulait tout dire, je remerciais Graham de ne pas avoir demandé à mon frère de me lâcher un peu. Les mois passaient et l’amertume avec. « Excuse-moi… » Lançais-je à Graham alors que l’on se croisait dans les escaliers. « Je n’aurai pas dû essayer de te mettre dans nos chamailleries d’enfants. » Je pensais être plus adulte, mais en vérité je n’avais que dix-sept ans. Les voyants le soir même assis sur le canapé à regarder la télé, je jouais ma peste de sœur en m’asseyant juste entre les deux compères. « Je te gêne pas ? » Me lançais mon frère. « Non, ça va, j’ai réussi à me coller à Graham, alors tout va bien. » Offrant un grand sourire à mon frère, je savais pertinemment que je devais aussi taper sur le système de son meilleur ami, sauf si au contraire il trouvait cela amusant. « Détends toi un peu, je suis trop… jeune pour tenter de te voler l’un de tes potes. » D’un haussement de sourcils provocateurs envers celui qui partageait mon sang, je ne pouvais que soupirer lorsque son ami à côté augmentait le son de la télévision. Je laissais échapper un soupir pour montrer ma désapprobation, mais je finissais par écouter la télé. « Laisse tombé Milly, c’est des conneries, c’est justement ça qui est drôle, arrête d’écouter la télé comme si c’était ta bible… » Les deux garçons finissaient par parler entre eux, étant habitué à ma présence, ils ne semblaient pas perturbés par le fait que je m’incruste. Après tout, j’étais plus que sage, n’écoutant pas mon frère, mon regard était fixé sur l’écran de télévision. Les mayas, hein ? Ils avaient peut-être tout simplement plus de papiers pour continuer leur calendrier… « On aurait peut-être dû te mettre un film d’horreur, là au moins tu aurai su que c’était de la fiction. » La voix de Graham me retira de ma stupeur et après de multiples plaintes des grands, je finissais par obéir et aller me coucher.

« Tu penses que c’est vrai ? » Me lança une amie alors que j’étais de retour chez mon père. « Parce que c’est aujourd’hui la date, les Mayas, tout ça. » Une pensée alla droit vers ceux qui n’étaient pas avec moi, ceux qui vivaient à Pasadena. « J’appellerai mon frère pour être rassurée. » Faisais-je comme pour me moquer d’elle. Mais en réalité, j’étais terrifiée. Alors quand je suis rentrée, voir mon père sur la chaîne des informations ne me rassura pas. « Qu’est-ce qui se passe ? » « Tu te rappelles de la grippe A ? A mon avis elle a méchamment muté, mais t’en fais pas… Les infos sont toujours là pour nous faire peur. J’ai eu ta mère, personne n’est affecté dans les gens que l’on connaît. » « Ah d’accord… » Et je m’en suis tenue à ça. Pendant deux ou trois jours et puis, je commençais à paniquer. Je demandais alors à mon frère par sms de me passer le numéro de Graham, juste au cas où. Comme un idiot qui pensait que je voulais draguer son meilleur pote, il ne me donna que du vide. Mais je voulais un numéro de plus… Si jamais… C’était plus important qu’une grippe A. Il fallait que je puisse garder un contact avec les personnes que je connaissais, que je sache ce qui se passait.

« Emily » Je sursautais et tremblante, je tournais la tête vers mon père. « Il faut que tu manges Emily. » Il y avait du sang sur mes habits, du sang et de la terre incrusté dans mes ongles. Mes cheveux étaient devenus gras et les fantômes d’un passé récent me hantais déjà. « Emily ! » « C’est à qui ?! » Mon mutisme de ces longs derniers mois s’en était allé, mais je ne pense pas que cela faisait plaisir à mon père pour autant. Je l’avais vu faire, bien qu’il m’ait dit de rester contre ce muret, attendant son retour. J’avais entendu des cris et j’ai pensé qu’il était peut-être en danger… Il avait tué ces gens. C’était pourtant la seule fois où je lui montrais que je n’étais pas pour ses méthodes. Son regard de culpabilité me fendit le cœur et je me sentais soudain coupable de lui en vouloir alors qu’il faisait tout cela pour moi, après tout. « Pardon… » Murmurais-je avant de manger. Combien de fois avais-je eu envie de rejeter toute forme de nourriture ? Surtout après que mon père l’ait obtenu de cette façon.

Il y avait eu une raison à ce mutisme. Toute la ville était en fuite pour une raison que je ne comprenais pas. Lisa et moi nous étions en ville, mais pas si loin que cela de chez moi. Quand nous vîmes les rodeurs pour la première fois et ce qu’ils faisaient, nous avons compris. « Il faut retrouver mon père ! » Seulement, parmi la foule, on se faisait bousculé, on se perdait. « LISA ! LISA ! » L’apercevant au loin, je la rejoignis en bravant la foule et nous eûmes la pire idée du monde. En suivant des petits chemins, on décidait alors de passer derrière l’hôpital pour rentrer plus rapidement à la maison. Il y en avait plus encore. « Mon dieu… » Attrapant le poignet de Lisa, je courrais aussi vite que je pouvais, jusqu’à ce que l’on trébuche sur une pauvre petite fille. Mon amie fût plus rapide que moi et tenta de l’aider. Mais il ne s’agissait pas d’une petite fille, plus vraiment. Cette dernière la mordit au cou et lui arracha sous mes yeux sa jugulaire. Aucun son ne sorti de ma bouche. Plus aucun son ne sorti de ma bouche, jamais. Pas pendant plusieurs mois. Prenant finalement le reste de courage qui me restait, je rentrais à la maison où mon père m’attendait.

Au début, on restait dans la maison et rapidement, mon père comprit qu’il fallait aller sur les chemins, trouver peut-être d’autres survivants. Je ne cessais d’essayer de joindre ma mère ou mon frère et je lui reprochais muettement de ne pas m’avoir donné d’autres numéros à appeler. Peut-être aurais-je retrouvé la parole pour les retrouver. Oui, c’est certain, je l’aurai fait. Mon père était désemparé par mon attitude, mais il savait que le plus important à faire était de nous mettre à l’abri. Alors que pour moi, nos proches étaient morts, lui, gardait espoir. Le dernier souvenir que j’ai de cette ville, c’est d’avoir revu Lisa, parmi la foule des rodeurs. Cette photographie mentale continue de me hanter encore aujourd’hui. Mon père ne l’a pas tué, parce que je l’en ai empêché. Oui, il aurait eu raison, mais je ne sais plus comment il faut se comporter pour être correcte envers ceux qu’ils ont été. Aurais-je dû tuer Lisa ? Le rôdeur, pas mon amie… Très rapidement, mon père avait compris qu’il fallait viser la tête, je ne comprenais toujours pas pourquoi. Je crois que je n’ai pas envie de comprendre. Je crois que ce monde est beaucoup trop cruel et froid pour moi.

Les rôdeurs étaient devenus un quotidien. Le nombre de plaies et de coups aussi. La faim n’était qu’une compagnie supplémentaire à ce monde qui attendait la fin de l’homme. Mon père devenait alors ma seule et unique raison de vivre, de faire face. Je pardonnais pour lui les actes atroces qu’il commettait.  « Il n’y a plus de place pour nous dans ce monde… » C’était cette phrase que je répétais soir après soir, quand c’était mon tour de garde. Je m’étais habituée à des douches froides et je rendais fou mon père à chaque fois que je volais du maquillage pour tenter d’être… Normal. « Tu me promets d’être toujours là, n’est-ce pas ? » Mon père gloussait à cette supplication quotidienne. « Je ne veux pas que tu partes avant moi, il n’y a rien de pire pour des parents que de voir son enfant mourir, alors je ne peux que te promettre de te protéger jusqu’au bout… » La réponse ne me plaisait pas. Je voulais qu’il soit éternel, tel que je l’avais toujours vu.

« Tommy ! » Criais-je alors que mon père tentait de m’attraper par le bras. Cela faisait un mois tout au plus que nous étions dans le camp Bodie. Le pire endroit sur Terre. Mais mon père avait fait sa place étant devenu à sa manière un monstre comme les autres d’ici. Restant un être humain qu’avec moi. « Tommy, est-ce que tu sais où est Tommy ? » Attrapant le poignet de Graham avec un espoir fou, mes yeux trahissaient que j’étais toujours la même, les siens me firent lâcher prise. Graham était en vie, pourquoi Tommy n’était pas avec lui ? Mon père vint me placer derrière lui par instinct et bien que je ne fusse même pas à un mètre, je n’entendis rien de leur conversation. Il s’était excusé pour moi et je compris rapidement que j’étais sans doute encore une enfant pour eux deux. Parce que j’étais toujours la même, mais eux n’était plus que leur ombre.

J’avais cette impression d’être crucifiée tous les matins. « Je déteste cet endroit… J’étouffe. » Mais mon père ne m’écoutait même plus. « Ça fait presque un an, on n’est jamais… Resté aussi longtemps quelque part. » Il était parti. Ignorant ce que j’avais dire ou, au contraire, le sachant que trop bien. Je me mourrais ici, pendant que mon père devenait ami avec des monstres encore plus tordu que lui. Je regardais Graham au loin, jamais je ne m’approchais. Pour quoi faire ? Nous étions sans doute des étrangers maintenant. Je regrettais les chamailleries, je regrettais ces moments où même Graham ne se plaignait pas quand je m’endormais sur son épaule ou celle de mon frère devant un film. Il était mon passé, ce passé qui me manquait tant. Un avenir qui ne verrait sans doute jamais le jour.

Une semaine après tout au plus, je fronçais les sourcils face à l’attitude de mon père. Il était rentré blesser mais avait refusé que je couse moi-même sa blessure. Nous l’avions toujours fait pour tant. Incité par mon père, j’allais rencontrer des gens de ce camp de barbare, par chance, Graham était dans le camp. « J’avais demandé à Tommy de me donner ton numéro, il a sans doute eu trop peur que je te harcèle. » C’était ma façon à moi d’essayer de renouer avec lui. « Alors finalement, tu l’as ton gilet par balle ? » A ma grande surprise, il ne me jeta pas pour autant. Nous parlions que du passé et c’était très bien comme cela pensais-je, avant de revenir près de mon père. Prenant une profonde inspiration, je m’efforçais de lire le mot qu’il m’avait laissé. « Non… Pas ça… Pas ça… » Me rendant à l’endroit abandonné qu’il indiquait dans le camp, je m’effondrais sur son corps. Il m’avait abandonné dans le pire endroit du monde. J’étais obligée de le pleurer en silence. A l’aide d’une pelle de fortune, je lui creusais une tombe sous une table de salon en bois qui pourrissait. Comme ça, je serai où me recueillir, le temps où je serai encore en vie.

Mon petit jeu, vous le connaissez déjà. Prétendre qu’il va bien, qu’il vagabonde beaucoup. Mais je suis en présence des pires représentants de l’espère encore en vie, que vont-ils me faire ? Un peu plus chaque jour, je venais à la rencontre de Graham, multipliant les sous-entendus ou dire sur le ton de la plaisanterie qu’il m’avait toujours plu. Ce n’était pas faux, mais à l’époque, c’était le meilleur ami de mon frère. Il était peut-être encore trop tôt pour tenter de me confier à lui, mais je tentais le coup. Je lui disais que peut-être nous retrouverions Tommy ensemble, un jour, qu’il était peut-être encore en vie quelque part. « Je suis contente que tu sois là… » Lui embrassant la joue par surprise alors qu’il était assis et que nous parlions, je prétendais aller retrouver mon père pour dîner.

J’ai besoin de lui et je le sais, mais ce n’est pas seulement ça. Malgré tout ce désordre dans ma tête, je pense que je l’aime… Peu importe ce qu’il est devenu, je l’ai fait pour mon père, je saurai l’accepté aussi de Graham. Mais rien ne me dis qu’il m’acceptera telle que je suis ou bien que j’arriverai finalement à lui plaire suffisamment pour… Peut-être un jour, qu’il tombe amoureux de moi. Je me suis piégée moi-même et c’est à moi d’en payer les conséquences. Je pourrais vous raconter tellement d’autres moments de ma vie, mais peut-être qu’il vaut mieux clore le chapitre pour ce soir… Vous en savez déjà suffisamment, bien que je cache plusieurs autres atrocités. Après tout, dans un monde tel que celui-ci, il s’en passe des choses en trois ans.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

love is killing me
Tu n'as aucune idée de ce que je suis capable pour toi, te garder et te protéger.


Dernière édition par Emily C. Foster le Mer 30 Mar - 1:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


# W I L L H O O D
Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
Je me promène sur les routes de la Californie avec Desmond, Rebekah et Anna.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
3811

× Points de vie : :
286

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 2:27

Bienvenuuuue ! cuty Super choix de vava et de scénario. huhu Courage avec ta fichette & si tu as des questions n'hésite surtout pas. rainbowl coeur2

_________________

- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
I didn't want to give you
the one last part of m y s e l f
THAT I COULDN'T TAKE BACK
but then I  r e a l i z e d  it was already yours
& it had been since the very  b e g i n n i n g
'-_ i t  d r o v e  m e  m a d _-'
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 3:22

Bienvenue sur Born string
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar




A la recherche du respect:
 

× Âge du perso : :
27 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie avec la villa

× Avant, j'étais : :
Professeur d'histoire au collège

× Messages : :
375

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Invité (Bazzart)

× Avatar : :
Nate Buzolic

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 6:38

Mah que merciiii encore de prendre mon scénario coeurrose coeurrose coeurrose
Du coup si tu as la moindre question sur le perso ou quoi n'hésite pas à me harceler ! bril J'ai hâte de voir ce que tu va donner en tout cas yerk

Puis Danielle avec ton vava de ouf bave

Des beybeys partout partout sexbed sexbed sexbed sexbed sexbed

_________________

   

    This will never end cause I want more !More, give me more, give me more !  
    «TIf I had a heart I could love you. If I had a voice I would sing. After the night when I wake up. I'll see what tomorrow brings.»
   
   
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



Love that hurts Our love is difficult
Conreb

I love U guy's:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
A la villa avec Conrad et sa petite famille ( Graham, Alixen, Emily & Desmy.)

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
5307

× Points de vie : :
209

× Copyright : :
Schizophrenic(avatar) & XynPapple(signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 7:55

Bienvenue gamine ! T'es toute jolie pour pas dire bonasse tu sais huhu
Ah vous voyait on peu faire un compliment sans draguey ! Même si avoue Graham tu serais pas contre un plan a trois diego sort
Enfin bref excuse moi je fais encore mon show... Bienvenue again, super choix de scénario et d'avatar tu va pas le regretter crois moi ! Il faudra qu'on discute d'un lien toi et moi. Mais tu va voir tu va me remercier dans pas longtemps diego

_________________
I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar





× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn

× Avant, j'étais : :
Employée dans un orphelinat

× Messages : :
867

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi (vava)/Solosand (Sign)

× Avatar : :
Kate Beckinsale

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Ju' ou Much ou le mix des deux

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 10:42

Après avoir fait ma couquinette sur Facebook. Le pauvre Graham. lele je suis déjà pardonnée je présume ? Hein amstramgram ? fabulous

Je te souhaite officiellement la bienvenue parmi nous !

Je suis bien contente que tu prennes ce beau scénario. Très bon choix !!

Bon courage pour la rédaction de ta chefi !

A très bientôt j'espère :D sous ce joli minois !

Fais pas gaffe à Bekatchou, elle est dans sa période où elle voit le sesque partout ballon

_________________
In a lust for life,
« in a lust for life,
Keeps us alive, keeps us alive » by Wiise


Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
292

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (wolfgang)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 14:13

Vous êtes matinaux sur ce forum coeur

Merci à tous duck yeux

Graham : Comment résistez à ce scénario ? hug j'espère qu'elle te plaira et sinon je recommencerai la fiche siffle Nat est sexy, il fallait bien que je mette un avatar à sa hauteur huhu

sxbd sxbd sxbd

Bekah : Avec plaisir pour le lien chère amie huhu par contre je te donne des coups de pieds discrets la nuit si tu tentes de donner l'idée à Graham d'un plan à trois ange même si tous les garçons y ont au moins pensés une fois dans leur vie ehmerde (j'adore ton actrice et les personnages qu'elle joue en général coeurrose )

Lori : Je te voyais en détresse, c'est pour ça que j'ai pris le scénario secret bon ok, je sors ange

Dis toi que tu as rendu service à Graham, peut-être que ça a permis d'actualiser la demande du scénario au moment où je passais sur fb calin

_________________

love is killing me
Tu n'as aucune idée de ce que je suis capable pour toi, te garder et te protéger.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21380

× Points de vie : :
347

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 16:45

BIENVENUUUUUUE yeux
Merci à toi de nous rejoindre, avec un scénario (trop cool) en plus, alors doublement merci huhu

Bon courage avec ta fiche et comme l'a dit Conrad n'hésite pas si tu as des questions bril

Ton gif de profil est trop coool, fallait que j'le dise puppy
Ah et j'ai validé le code du règlement en passant diego

Ps : certains sont en effet matinaux d'autres ne viennent pas de France coquin coquin (j'les dénonce mouhaahahahah)

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 20:31

bienvenue ici bril
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 21:17

La jolie Danielle bril
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar




A la recherche du respect:
 

× Âge du perso : :
27 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie avec la villa

× Avant, j'étais : :
Professeur d'histoire au collège

× Messages : :
375

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Invité (Bazzart)

× Avatar : :
Nate Buzolic

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mar 29 Mar - 22:25

Oway battez vous pour moi diego

_________________

   

    This will never end cause I want more !More, give me more, give me more !  
    «TIf I had a heart I could love you. If I had a voice I would sing. After the night when I wake up. I'll see what tomorrow brings.»
   
   
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
292

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (wolfgang)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mer 30 Mar - 1:29

Merci à tous coeurrose duck

Aileen : Merciii secret je l'ai mis parce que je trouvais qu'il collait bien à l'ambiance du contexte et du forum huhu

Jackson : J'adore Jack Falahee, alors je te retourne le compliment duck

Graham : Je t'aurai prévenu my sweet angel ange dos fouet

Voilà j'ai terminé yeux par contre je suis terriblement désolée, mais l'histoire faisant plus de 3000 mots, j'avoue ne pas avoir le courage de mettre des couleurs pour les moments de paroles, je le ferai si ça gêne à la lecture cache

Je ne préviens pas en fiche terminée pour laisser Graham me donner ses critiques et ses coups de fouets ange

_________________

love is killing me
Tu n'as aucune idée de ce que je suis capable pour toi, te garder et te protéger.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar




A la recherche du respect:
 

× Âge du perso : :
27 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie avec la villa

× Avant, j'étais : :
Professeur d'histoire au collège

× Messages : :
375

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Invité (Bazzart)

× Avatar : :
Nate Buzolic

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mer 30 Mar - 6:40

C'est paaaaaaaaaaaaarfait bril J'approuve totalement, tu as su t'approprier le perso et j'aime la façon dont tu l'as retranscrite !

_________________

   

    This will never end cause I want more !More, give me more, give me more !  
    «TIf I had a heart I could love you. If I had a voice I would sing. After the night when I wake up. I'll see what tomorrow brings.»
   
   
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21380

× Points de vie : :
347

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mer 30 Mar - 14:24

Bon déjà je l'avoue : je n'ai pas le temps de lire ton histoire (shame on me mais je dois filer et je voulais pas te faire attendre plus sniff), mais les réponses aux questions sont parfaites et je dois dire que le personnage est suuuuuper intéressant. J'ai hâte de la voir évoluer, de la voir au contact de Graham le méchant aussi huhu
Ça va me faire bizarre, quand même, qu'il y ait sur le forum un personnage qui s'appelle comme moi IRL Arrow
En tout cas, tout ça est parfait et si Graham est satisfait de ta fiche je ne peux que l'être aussi bril Amuse-toi bien !
Te voilà validée !


Aileen L. Blackhood, fonda'

Félicitations, tu rejoins le groupe de Bodie (bon courage là-bas huhu, et hésite pas à contacter un membre du staff si tu as besoin de changer après coeur1) !

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique par ici.
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
292

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (wolfgang)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mer 30 Mar - 20:31

Merci beaucoup Aileen bril j'espère que je serai à la hauteur de ton prénom siffle

Et j'ai oublié de te dire aussi que j'adorai ton choix d'actrice, je ne la vois pas souvent duck

_________________

love is killing me
Tu n'as aucune idée de ce que je suis capable pour toi, te garder et te protéger.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21380

× Points de vie : :
347

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too Mer 30 Mar - 20:36

Voui on la voit pas souvent Kristen et c'est bien triste parce qu'elle est fabuleuse yeux
Je suis sûre que tu seras à la hauteur de mon prénom, tsss ange

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too

Revenir en haut Aller en bas

(emily) The world change and the people change too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-