Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ?
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 13:54

Mikhaila A. de la Vega
PRÉNOM(S) †Mikhaila, Aleksandra. NOM † De la Vega, née Evsyukova. ÂGE † 29 ans. DATE DE NAISSANCE † 30 octobre 1986. LIEU DE NAISSANCE † St-Petersbourg. ANCIEN LIEU D'HABITATION † Buenos Aires. ANCIEN MÉTIER † Ex-militaire reconvertie en présentatrice télévisée. STATUT FAMILIAL † Officiellement mariée à Diego de la Vega aka. "Phoenix". Officieusement, célibataire. ORIENTATION SEXUELLE † Hétérosexuelle. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Scarlett Johansson. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † J'ai erré seule, longtemps. Condamnée à fuir, à courir, à me cacher et à abandonner ceux qui me sont devenus remplaçables ou de véritables fardeaux. Et puis, j'ai été capturée. Si j'ai senti mes derniers instants arriver, je me suis finalement retrouvée entre les mains de Diego et c'est à ses côtés que je demeure aujourd'hui. CRÉDIT AVATAR † Swan.



Ola amigos ! Suis-je vraiment obligée de me représenter ? Me voici de retour, pour vous jouer un mauvais tour, parce que Mikhaila s'annonce bien différente de la maman poule qu'est Leanne... ^^
N'hésitez donc pas à le MPotter pour RP avec moi, discuter lien et tout le touin toui, parce que, promis, j'éviterai de code ok par Phoenix Wink

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Avant l'épidémie, j'étais quelqu'un de très demandée. Mon enfance contrastait avec ma vie d'adulte. Là où j'avais été dure, froide, intrépide et rebelle, j'étais désormais posée, responsable et emplie d'ambitions diverses et variées pour ma vie privée et professionnelle.
J'étais quelqu'un que tout le monde voulait comme amie. Généreuse, sympathique, même tendre avec mon époux. Je vivais continuellement sur un petit nuage, montrant tout de même une force de caractère impressionnante pour un bout de femme séduisant tel que je l'étais. Ma beauté me permettait quelques caprices et j'étais devenue gâtée à souhait, dirigeant mon monde à la baguette. Si les choses n'allaient pas comme je le souhaitait, alors mieux valait ne pas être dans les parages. Cependant, je n'en étais pas pour autant quelqu'un de superficielle. La tête sur les épaules, mon métier m'a permis de découvrir certaines choses et de voir le monde autrement, faisant parfois face à la misère et à la terreur de la vie. Mon coeur était tendre, entouré par une solide protection dure et froide et je menais ma vie dans l'ordre et la discipline.
Et puis, les choses ont changé. Le monde a basculé et il a fallu s'adapter. La générosité, j'ai fini par l'enterrer car elle n'avait plus sa place dans ce vaste monde où l'égoïsme et la survie son de mise. Celle que j'étais se transforma, retombant dans de vieux travers, retrouvant les gestes appris à l'armée. Brute, froide, indifférente aux autres, je ne nourrissais aucun regret à chacun de mes actes, les multipliant jour après jour. Tuer quelqu'un, je l'avais fait en mission à l'armée et je m'étais promis de ne pas recommencer. Mais aux grands maux, les grands remèdes et les situations nous forcent parfois à agir comme de véritables monstres.
A l'heure actuelle, j'essaie de prendre du recul vis-à-vis de tout ça. L'endroit où je vis me paraît sur et sécurisé et je peux enfin me reposer. Peut-être suis-je encore destinée à évoluer, à changer?
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Parce que je suis sensée ressentir un truc devant ces immondice puants et animés qui ne veulent que dévorer mon visage parfait ? Vous déconnez, j'espère?! Il n'y a qu'en les exterminant un par un que l'on pourra finir par espérer avoir la paix, et c'est pas le boulot qui manque, si vous voulez mon avis. Et l'air de rien, c'est un défouloir plutôt sympathique quand on a fini par prendre le coup de main... Peut-être que si j'étais confrontée à des proches transformés, j'hésiterai une demi-seconde avant de me lancer. Le temps de m'excuser auprès de lui pour ce qu'il lui ai arrivé... Et après, je lui collerai une balle dans le crâne.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Quand votre plateau télévisé se fait arrêter en plein show pour cause d'invasion de monstres cannibales, oui, vous perdez des proches. Voilà quatre ans que cette merde a commencé et ma route s'est finie seule. Enfin, avant que mon "pas-tout-à-fait-ex-mari" ne s'amuse à m'enfermer avant de menacer de me tuer... Moi qui l'ai cherché pendant longtemps, je dois vous avouer que ce fut avec un pincement au cœur que son visage m'est apparu. J'aurais même pu pleurer, si seulement il n'avait pas menacé de me tuer...
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Passer de diva des plateaux télés qui est demandée H-24 et qui ne peut penser à rien d'autre qu'à la couleur de la robe qu'elle devra porter pour tel ou tel évènement à une véritable battante qui se change une fois par semaine et qui mange ce qu'elle trouve quand elle le trouve, c'est une sorte de retour aux sources pour moi. Dans le fond, ça me rappelle les missions durant lesquelles j'ai pu être envoyée avec l'armée...



Dernière édition par Mikhaila A. de la Vega le Mar 12 Avr - 13:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 13:55


Hello sweetie... Miss me ?

Il était une fois… C’est ainsi que commencent les contes de fées. Mais l’histoire de Mikhaila est loin d’en être un, à l’image de l’histoire de celle de nombreux autres survivants à cette heure. Cependant, si certains ne se sont retrouvés dans la merde que depuis quelques années, la jeune blonde a toujours eu le sentiment de baigner dedans et d’être un véritable aimant à problème.

Sa naissance, déjà, fut source de mécontentement pour son père qui avait espéré devenir père d’un petit garçon. Ainsi, au lieu de Mikhail Aleksandr, il eut droit à Mikhaila Aleksandra. Solution facile à un problème qui semblait pourtant de taille car les parents de la petite avaient déjà eu recours à la médecine pour obtenir cet enfant qu’ils auraient dû chérir. Mais le futur se révéla tout autre, bien plus compliqué. Faisant face à l’indifférence de son père, la jeune fille grandit sous l’œil attentif de sa mère qui cherchait continuellement à protéger cette seule enfant qu’elle n’aurait jamais et qu’elle considérait comme un trésor qu’il fallait chérir. Mais l’amour d’une mère ne peut être suffisant face à la plus grande indifférence d’un père. Un manque se créa chez la jeune fille qui évolua péniblement dans un monde qu’elle n’appréciait déjà pas.

Les années passèrent, jusqu’à l’année 1991 et la dissolution de l’URSS. Nikholas Evsyukov, qui était propriétaire d’une petite entreprise qui était à cheval sur plusieurs états de l’union soviétique, vit son œuvre se démanteler et s’effondrer. Et il tomba avec elle. La pauvreté fit son apparition dans la famille qui due même quitter St Petersburg pour la banlieue pauvre de la ville. Les aides sociales devinrent la seule source de revenus de la famille et ils tombèrent tous ensemble plus bas que terre. Le père de la petite sombra dans l’alcool, noyant son chagrin dans une Vodka qui le faisait dormir nuit et jour. Quant à sa mère, elle s’épuisa nuit et jour dans des petits boulots afin de pouvoir nourrir sa fille et l’éduquer dans ce qu’elle jugeait être le plus proche de la normalité. Mais il n’y avait plus rien de normal dans la vie de la petite fille blonde. Son père devenait parfois incontrôlable, frappant sa femme sans aucun remords ni regrets. Plus d’une fois, il tenta de s’en prendre à cette déception qu’elle était, mais à chaque fois, Anna se mettait en travers de la route de son époux, protégeant la petite et la suppliant d’aller se cacher sous un lit ou un placard et attendre que le calme ne revienne dans la maison.

Quand elle eut 12 ans, pourtant, la jeune enfant tenta le tout pour le tout. Ne supportant plus cet univers dans lequel elle évoluait, ce monde de violence dans lequel elle luttait chaque jour pour avoir le droit de grandir, elle prit la fuite. Elle avait créé un véritable conflit entre elle et son père, provoquant sa colère à son encontre, forçant sa mère à prendre sa défense alors qu’elle ne cessait de chercher à pousser cette dernière à la rébellion, essayant de se trouver une alliée solide dans ce combat plutôt qu’une victime impuissante  qui attendait patiemment que tout s’arrête. Toute la nuit, elle marcha sans savoir où elle allait. Elle erra dans les rues, volant de quoi se nourrir, squattant des immeubles désaffectés, se faisant des amis auprès de mauvaises fréquentations. Son joli minois avait tendance à se montrer utile et beaucoup cherchèrent à la protéger, quoi qu’il en coute. Elle disparut durant quatre mois. Quatre longs mois durant lesquels sa mère n’avait de cesse de la rechercher, tandis que son paternel continuait à boire et à essayer de se détruire.

Cette fugue fut un moyen d’apprendre à grandir et à s’endurcir. Elle se fit une place au sein d’un groupe de jeunes délinquants trafiquants, trouvant auprès d’eux une protection et leur apportant sa bouille d’ange pour faciliter leurs deals. Elle fut également tentée de tester la marchandise, enchaînant alors les périodes de plénitude et celles de lucidité durant lesquelles elle pouvait parfois être en manque. Se nourrir revenait à faire les poubelles ou voler les commerçants et à cela, elle était devenue très bonne. Mikhaila devint débrouillarde comme jamais ses parents n’auraient pu lui apprendre à l’être. Mais toutes les aventures, bonnes ou mauvaises, ont toujours une fin. Et étrangement, ce sont toujours les bonnes qui s’achèvent en premier.

Leur squat fut prit d’assaut par les forces de l’ordre et les jeunes furent tous emmenés dans des commissariats de la ville. Une fois son identité dévoilée, les policiers ne tardèrent pas à prévenir ses parents et à la ramener à la case départ. Si sa mère était plus que soulagée de la voir et de pouvoir la tenir dans ses bras, elle sut dès le premier regard que rien n’avait changé du point de vue de son père. Sauf elle. Elle avait gardé en force de caractère et physique, elle était prête à faire face plutôt que de se cacher. Mais il y a toujours des choses que l’on n’imagine guère, lorsque l’on a cet âge. Un soir, alors que Nikholas faisait une nouvelle crise, donnant de violents coups de pieds à Anna qui gisait sur le sol en gémissant, Mikhaila agit. Elle se rua sur son père, le frappant à son tour de toute la force que la frêle enfant de 12 ans pouvait donner. Mais ce ne fut pas suffisant. Voyant cela, son père sombra dans une colère noire doublée d’une folie qui le déshumanisa définitivement aux yeux de sa fille. Là, devant une mère prostrée et blessée, il abusa de sa propre fille, lui hurlant dessus qu’elle aurait dû être autre chose qu’une misérable fillette et que toute leur vie aurait été différente, que le sexe de l’enfant était responsable de tout leur malheurs. L’adolescente se débattit, hurla, en vain.

Le choc ne passa guère, comme une plaie béante qui ne se panserait jamais totalement. Le temps passa et la jeune adolescente se faisait de plus en plus difficile avec ses parents. Si elle était désormais heureuse de voir son père l’ignorer, elle ne pouvait que faire de même envers sa mère. Dans sa tête, elle se jura de faire payer à son géniteur le mal qu’il lui avait fait, prête à le tuer de ses mains. Et comme les chats ne font pas des chiens, elle finit par sombrer à son tour, doucement, dans une folie vengeresse et violente. Elle retrouva des « amis », ces gens qui faisaient tout pour éviter les carcans de la société. Le jour de ses 15 ans devint un drame, plus qu’un anniversaire joyeux auquel elle n’avait jamais eu le droit. La routine familiale eut lieu, mais sa mère ne se releva pas. Alors, la panique saisit la jeune fille qui prit la décision d’emmener sa mère à l’hôpital. Si son père essaya de l’en empêcher, il ne put que se résoudre à prendre la voiture en chasse. Et provoqua l’accident entre les deux voitures.

Elle se réveilla à l’hôpital, incapable de bouger à cause des nombreux traumatismes qu’elle avait subit. Et pourtant, la battante qui était en elle ne cessa de s’accrocher. Ce n’était pas quelques côtes brisées et une déchirure musculaire qui viendraient à bout d’elle. En revanche, l’évènement avait emporté ses deux parents. Si un soulagement immense l’envahit quand elle prit conscience de la mort de son père, la culpabilité l’envahit concernant celle de sa mère. Mais les médecins allégèrent ce mal en l’informant qu’elle avait déjà succombé à ses blessures dans la voiture, durant le trajet. Ce jour là, la vie de Mikhaila changea du tout au tout.

La seule famille qui lui restait était une tante, Anastasia, expatriée en Argentine où elle avait refait sa vie non loin de Rosario, devenant propriétaire d’une grande ferme. Un hameau pour la sœur de Nikholas qui avait préféré fuir quand le mur de Berlin tomba, annonçant le démantèlement de tout. Alors, Mikhaila quitta sa Russie natale pour rejoindre l’Amérique du Sud. Si physiquement, sa tante ressemblait à son père, elle chercha à offrir à la jeune fille énormément d’amour que cette dernière repoussait dans de grands efforts. En laissant la Russie derrière elle, la blonde avait également espéré laisser ses cauchemars. Mais ceux-ci la poursuivaient encore et encore. Anastasia sut rapidement qu’elle cachait quelque chose et, avec douceur, essaya de briser la carapace solide que s’était formée la jeune fille. Elle retourna difficilement sur les bancs de l’école, apprenant l’anglais et l’espagnol avec facilité, évoluant avec envie dans ce nouvel environnement et pourtant, toujours accrochée à ses vieux démons. Et ils finirent par avoir raison d’elle.

Les cauchemars la réveillaient en sursaut, l’horreur de ce qu’elle avait vécu ne cessait plus de la hanter. Et elle décida d’en finir, une fois pour toute. Ce fut sa tante qui la retrouva, durant l’été 2002, les bras en sang, gisante dans la baignoire. Les médecins ne cessèrent de répéter que cela ne s’était joué qu’à peu de choses. Et la thérapie de la jeune fille pu commencer. Plus que son corps, c’était son esprit qu’elle souhaitait purifier et alléger. Un jour, en séance de psy, elle demanda la présence de sa tante et finit par raconter les atrocités qu’elle avait vécues, la manière dont elle avait vécu ce viol et le soulagement qu’avait entrainé la mort de son père. Anastasia accusa le coup, découvrant un nouveau visage de son frère et préférant, elle aussi, le rayer de son passé, accordant tout son temps et son attention à cette nièce qu’elle souhaitait voir grandir et s’épanouir dans un nouvel environnement. Alors, quand Mikhaila revint un jour en annonçant qu’elle souhaitait s’engager dans l’armée, elle ne put que l’encourager, espérant que cette voie ne fasse que l’aider dans son développement personnel.

L’entrainement fut rude, mais finalement, la jeune femme âgée de 17 ans finit par prendre place dans les rangs de l’armée argentine. Elle se révéla être très douée, agissant plus souvent avec sa tête qu’avec ses muscles. Cependant, son côté tête brûlée lui valut plusieurs rappels à l’ordre. Notamment de la part du lieutenant de la Vega, son supérieur direct. Elle ne savait pourquoi, mais elle prenait presqu’un malin plaisir à le défier, à se montrer plus têtue que lui ne pouvait l’être. Bien souvent, cela ne faisait que les conduire à de longues disputes en aparté. Mais ces moments passés seuls ne firent que les rapprocher et, de fil en aiguille, Mikhaila se sentit franchement attirée par cet homme qui était son supérieur. L’attirance réciproque les conduisit  à entamer une relation, d’abord cachée pour ne pas provoquer des obstacles à celle-ci, puis révélée au grand jour. Les signes d’affections qu’ils avaient l’un pour l’autre se repéraient, que ce soit sur les terrains d’entrainement ou durant les missions. Si un danger rôdait, alors ils se mettaient à veiller l’un sur l’autre. Dans le programme de coopération des armées d’Argentine et des grandes puissances mondiales, ils partirent ensemble en mission en Irak ou ils passèrent plusieurs mois. A leur retour, ils décidèrent d’officialiser leur union par un mariage magnifique. Elle n’avait que 20 ans, mais elle savait qu’elle faisait le choix le plus sensé de sa vie.

L’armée les forgea dans la discipline et eut le don d’apaiser les maux de Mikhaila. Durant tout ce temps, elle ne raconta jamais à Diego ce qu’elle avait pu vivre dans sa jeunesse mais avait toujours admiré ce respect avec lequel il la traitait. Elle était la prunelle de ses yeux et il était devenu le centre de sa vie. Cependant, en 2010, ils décidèrent de quitter l’armée, se destinant mutuellement à une vie plus tranquille. La question d’une vie routinière de famille se posa, mais aucun des deux n’étaient prêts à vivre cette aventure pour l’heure et c’est dans leurs carrières qu’ils s’investirent à fond. Diego devint un homme d’affaire, partant de peu mais s’élevant très rapidement. Il fut d’ailleurs d’une grande aide lorsque son épouse souhaita se lancer dans la présentation télévisée. Elle commença avec quelques émissions à faible audience et finit, fin 2011, par arriver à la présentation des journaux télévisés. Sa beauté et son charisme faisaient d’elle une jeune femme très prisée et sa vie fut brusquement animée par les mondanités en tout genre… Ce qui incluait les tabloïds.

Si les rumeurs peuvent parfois paraître ridicules, elles finissent toujours par vous détruire, et c’est malheureusement ce qui arriva. Les paparazzis ne tardèrent pas à prendre en chasse la belle blonde qui animait les nouvelles d’Argentine sur la chaine principale. Et bientôt, elle se retrouva sur de nombreuses couvertures qui lui prêtaient une relation fictive avec une rencontre ou une autre. Les mondanités devenaient un cauchemar et, fort heureusement, Diego sut prendre cela avec une certaine légèreté, la rassurant sur elle-même. Mais l’acharnement de la presse finit par créer des failles dans la relation et dans leur couple. De nombreuses disputes éclatèrent et la confiance en fut ébranlée de part et d’autre. Mikhaila ne savait plus quoi faire face à tout cela, allant même jusqu’à envisager de cesser son activité professionnelle, effrayée d'avantage par l'idée qu'ils pourraient un jour resortir son horrible passé plutôt que par le fait que toutes ces rumeurs puissent venir à bout de son couple. Mais Diego prit la décision pour elle, s’éloignant d’abord pour finalement lui envoyer de terribles papiers. Ce jour là, elle ne prit pas l’antenne, laissant sa place à une autre. Elle était détruite, brisée. Les sentiments qu’elle avait pour lui étaient si fort qu’elle ne s’imaginait pas continuer sans lui. Et pourtant, elle trouva la force de se relever et de se relancer.

Fin 2012, les nouvelles devinrent véritablement dramatiques. Mikhaila n’avait toujours pas signé les précieux papiers du divorce qu’elle gardait pourtant quotidiennement avec elle, s’arrêtant plusieurs minutes devant eux pour les relire encore et encore et essayer de les signer sans pour autant y arriver. Aussi, elle essayait de relativiser lorsqu’elle parlait de ce virus, ne divulguant au public que les informations qu’on lui demandait de dire. Mais elle, elle voyait bien comment tout ceci tournait. L’armée était dépassée, les médecins également… Et le monde entier était touché par cette tragédie. Quand elle vit cette image de cet homme, grièvement blessé par balle à de multiples reprises, continuer d’avancer pour finir par mordre un policier, elle commença à croire que le monde s’effondrait.

Ce fut elle qui était à l’antenne, le 21 décembre 2012, quand tout bascula. Elle était en train de donner les dernières recommandations aux auditeurs quand la panique envahit les studios de la chaîne. Des malades étaient entrés. Comment ? Nul ne le sut jamais. Le programme fut interrompu et Mikhaila n’eut alors que ses jambes, perchées sur des talons aiguilles, pour fuir. Sa maquilleuse l’entraîna vers le toit avant de se faire attraper par un de ces monstres. La présentatrice télé ne put que hurler de terreur en voyant cette amie se faire dévorer sans bonne et due forme. Autour d’elle, le chaos. Un caméraman l’attrapa alors par la taille, l’entraînant dans les étages avant de la faire monter dans l’hélicoptère qui décolla. De là où elle était, elle put admirer la dévastation que subissait la ville, entendre les coups de feu et voir le monde tomber. Sa seule demande fut d’aller trouver le siège de l’entreprise de Diego, espérant le trouver là bas, en vain. Elle retourna chez elle, récupérant alors des armes qu’ils avaient dissimulé après avoir quitté l’armée, au cas où. Et de nouveau, comme lorsqu’elle avait eu 12 ans, elle erra.

Elle n’était plus seule, retrouvant d’autres survivants à cette horreur, apprenant à tuer ces monstres avides de chair et de sang. La soldate qui dormait en elle se réveilla et tuer devint un quotidien qui ne l’effrayait plus. Pire encore, elle laissa parfois même d’autres mourir pour mieux se sauver elle-même. Conduisant des voitures volées, évoluant de son mieux, elle remonta dans le Nord. Elle avait fini par abandonner l’idée de retrouver celui qui était toujours son époux – les papiers non-signés demeurant dans son sac à dos – et avait choisi d’avancer en sauvant sa peau avant celle des autres. Les jours, les semaines, les années passèrent. Combien ? Il était bien dur de le dire. Mais la jeune femme finit par laisser le temps s’écouler sans plus le compter, vivant au rythme des jours et des nuits ainsi que des saisons. Elle se greffa à de multiples reprises à des groupes qu’elle finit par abandonner à leur sort quand celui-ci s’annonçait véritablement mauvais. Des ennemis, elle s’en fit probablement, sans savoir réellement s’ils resteraient en vie.

Elle apprit à ne plus s’attacher aux choses ni au gens. Sa vie de paillettes lui manquait parfois, mais ce retour à la survie la rappelait vers ses choix premiers. Elle chercha à retrouver sa tante, en vain. La maladie ou les monstres qui avaient été touchés par elle avaient dû l’emporter. Mikhaila était seule face au monde. Elle marcha, couru, traversa des frontières et finit par atteindre les États-Unis, come si elle espérait qu’ils menaient une vie moins terrible qu’eux dans le reste du monde. Mais partout, la mort avait frappé, réveillant les cadavres et leur permettant de se redresser pour tuer ceux qui avaient pu être leur famille, leurs amis… Elle n’eut aucun remords dans ses actes, hormis le jour où elle ne chercha pas à sauver le caméraman qui l’avait accompagné durant tant de chemin. Et puis, l’errance s’arrêta, un beau jour, en Californie.

Alors qu’elle fuyait une horde de ces rôdeurs, elle se retrouva nez à nez avec un groupe d’hommes qui ne mirent que peu de temps à la maîtriser. Si elle vit ses derniers instants arriver, on lui mit un sac sur la tête et elle se retrouva enfermée dans une cage sans réellement comprendre de quoi il en retournait. Et c’est ainsi qu’elle le retrouva. Diego. Son Diego. L’homme qui avait été capable de déplacer des montagnes pour elle et pour qui elle aurait pu donner sa vie. Mais il ne ressemblait plus en rien à ce qu’elle avait connu. Durant quelques jours, elle dut attendre là, gisant dans une cellule, son mari venant la narguer. Et il accepta de la libérer, afin qu’elle reste à ses côtés. Si elle avait pu le haïr pour cela durant quelques instants, elle finit intérieurement par lui pardonner. Pour l’heure, ils semblent être revenus à la base de leur relation, à ces instants où elle ne cesse de le défier, cherchant à provoquer son attention plus que sa colère.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Mikhaila A. de la Vega le Mar 12 Avr - 13:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 14:01

BIENVENUE parmi nous !!!

Très bon choix de scénario et de vava ! Scarlett est belle de ouf ! fabulous

Bonne chance pour la rédaction de ta chefi lele ballon

EDIT: RE-Bienvenue parmi nous xD chocked cuty siffle yerk bril lele pompom viens rateau chaplin coeur


Dernière édition par Lori S. Hauptman le Mar 29 Mar - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
avatar


You are my only exception...
Conreb

I love U guy's:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
En vadrouille avec Conrad, Anna et Desmond

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
5641

× Points de vie : :
214

× Copyright : :
Schizophrenic(avatar) & ASTRA (signature) Skairipa ( Crackship)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 14:03

Ah ta fini par craquer ^^
bonne chance pour ta fiche et rebienvenue ! On essayera de se trouver un lien plus sympa cette fois

_________________
❝ All of me love all of you❞ ‘Cause all of me Loves all of you Loves your curves and all your edges All your perfect imperfections Give your all to me I’ll give my all to you You’re my end and my beginning Even when I lose I’m winning ‘Cause I give you all... of me And you give me all... of you
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


# W I L L H O O D
Either you get good fast
or you get dead faster

♥ ♥ ♥ :
 

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
Je me promène sur les routes de la Californie avec Desmond, Rebekah et Anna.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
3905

× Points de vie : :
130

× Copyright : :
MYERS. (signature), EXORDIUM. (avatar), Skairipa (crackship profil)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 16:47

Rebienvenuuuuue ! lele C'est sympa de prendre ce scénario. yeux En plus c'est un excellent choix. diego Courage avec cette nouvelle fichette chou. rainbowl coeur2

_________________

- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
Honestly, I think the world
is gonna end b l o o d y
But it doesn't mean we shouldn't fight.
We do have choices. I choose to go
s  w  i  n  g  i  n
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21943

× Points de vie : :
408

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 18:18

Oh oui quel bon choix yeux yeux J'en connais une qui va être contente (bien que déjà au courant huhu) bril
Re-bienvenue du coup, tu connais la maison coeur1

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 18:34

Trop bon choix de scéna yeux Rebienvenue string
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar




A la recherche du respect:
 

× Âge du perso : :
27 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie avec la villa

× Avant, j'étais : :
Professeur d'histoire au collège

× Messages : :
380

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
Invité (Bazzart)

× Avatar : :
Nate Buzolic

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 19:06

Re bienvenue parmi nous ! Réserve moi un lien avec ce nouveau perso !

_________________

   

    This will never end cause I want more !More, give me more, give me more !  
    «TIf I had a heart I could love you. If I had a voice I would sing. After the night when I wake up. I'll see what tomorrow brings.»
   
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 20:30

re welc ! coeur1
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 29 Mar - 21:30

Rebienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mer 30 Mar - 17:26

Un grand merci à vous tous ! C'est un plaisir de tenter cette fichounette, en espérant que Diego l'appréciera dans sa finalité. Sa femme attachiante est enfin là, faudrait pas le décevoir maintenant... ^^
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
293

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (wolfgang)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mer 30 Mar - 20:39

Re bienvenue bril

_________________

love is killing me
Tu n'as aucune idée de ce que je suis capable pour toi, te garder et te protéger.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Ven 1 Avr - 15:36

Désolée pour le temps que j'ai mis à me pointer sur ta fiche. J'aime juste me faire désirer lele lele lele lele

rebienvenue en tout cas ! Ca me fait très plaisir que mon scénario soit (réellement) prit (cette fois) cuty court pompom Le début de ta fiche me convient du tonnerre et j'ai hâte de lire l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Ven 1 Avr - 16:42

Oh, mais j'aime quand tu te fais désirer... siffle lele viens

Je pense que je ne vais pas tarder à te MP pour être sûre de ne pas écrire de bêtises dans mon histoire... ^^
En tous cas, merci à toi pour le début de ma fiche. Je suis contente de constater que j'ai déjà bien cerné le perso ^^
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2619

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Ven 1 Avr - 20:26

Mooooh, re-bienvenue sexey !
J'ai hâte de la voir en action cette petite ! Courage avec la fin de ta fichette.
coeur2

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21943

× Points de vie : :
408

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 12 Avr - 11:42

Le délai pour ta fiche est dépassé puppy
Veux-tu plus de temps pour la terminer ? N'hésite pas surtout coeurrose

Mais sans nouvelles d'ici quelques jours, le sujet sera archivé sniff

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 12 Avr - 13:24

Je termine ma fiche d'ici quelques heures ! Wink
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


We could be more:
 

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
38 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, avec Zippora et Tybalt.

× Avant, j'étais : :
Flic.

× Messages : :
1332

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
© pathos (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Andrew Lincoln le BG.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 12 Avr - 13:38

Très bien, bon courage ! Smile

_________________
I have finally seen the light, and realized what you mean.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ? Mar 12 Avr - 22:57

Ton histoire, comme le reste de ta fiche que j'avais déjà lu, est absolument parfaite ! Je suis ravie de voir que tu as parfaitement su t'approprier le personnage et ajouter quelques points très intéressants à ceux notés dans le scénario. Bref, tout est absolument parfait. Je suis vraiment ravie ! I love you
Te voilà validé(e) !


Phoenix, fonda

Félicitations, tu rejoins le groupe des mecs qui vivent à Bodie !

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique par ici.
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ?

Revenir en haut Aller en bas

Mikhaila ◘ Hello sweetie... Miss me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: CLOSED-