Try again, and again. (PV Siobhàn)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Try again, and again. (PV Siobhàn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

BODIE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non - Ellyn n'a pas croisé la route des sauveurs, et dans tous les cas elle ne leur ferait pas confiance.

× Âge du perso : :
32 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Assistante de direction

× Messages : :
504

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Dakini

× Avatar : :
Jennifer Morrison

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Sugar`Dream

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Try again, and again. (PV Siobhàn) Jeu 21 Avr - 16:40


Try again, and again
Siobhàn & Ellyn
 
« Je finirais par y arriver. Oui, un jour ou l’autre j’y arriverai. » Ellyn n’était pas rassurée, mais il fallait qu’elle y arrive. Elle sentait que le bon moment se présentait, peut être pas maintenant, ni même aujourd’hui, mais le but était d’aller un peu plus loin chaque jour. La jeune femme quittait très rarement l’enceinte de Bodie. Même si la ville n’était pas fermée, le campement s'établissait sur un certain périmètre seulement. Tous les jours, Ellyn allait marcher, seule, quelques minutes. Elle savait qu’elle ne risquait rien, ou pas grand-chose, grâce aux veilleurs qui surveillaient les alentours du campement. Au sein du groupe, la plupart sortaient, généralement à plusieurs au cas où, Ellyn faisait partie des rares à rester planquer, par peur de croiser un rôdeur. Néanmoins, elle connaissait la vision de Phoenix, il n’aimait pas les incompétents ni les trouillards, et c’est vrai qu’il n’y avait pas de place pour eux dans ce monde. Un jour viendrait où la jeune femme se ferait mettre à la porte, et sans politesses du reste, alors il fallait qu’elle se bouge. En même temps, depuis le temps que Fred faisait son possible pour la faire bouger, pour lui faire prendre conscience que le monde des Bisounours n’existait pas et qu’il fallait qu’elle apprenne à se battre… Il était temps ! Mieux vaut tard que jamais il paraît, oui, mais quand même. Bref, l’idée germait dans la petite tête de la blonde depuis quelques jours, et aujourd’hui elle se laissa prendre au jeu. Il fallait qu’elle se prépare psychologiquement à s’éloigner de la ville, ça paraît dingue, mais la peur est difficilement contrôlable. Elle se demandait si elle n’était pas en train de faire preuve de sadisme envers elle-même à ce moment précis, elle ferait peut-être mieux de faire demi-tour. D’une part, si elle croisait des rôdeurs, elle mettait sa vie en danger, et d’autre part, elle risquait de les attirer vers le campement et de mettre la vie de ses camarades en danger également. Sans compter le risque de gaspillage de munitions et autres… Elle aurait du demander à Fred de l’accompagner, il était capital qu’elle ne se déplace pas seule.

Arrivée à hauteur des veilleurs, elle s’arrêta. Elle entendit un bruit, semblable à des miaulements de chat, mais n’y prêta pas attention plus que ça, sûrement le fruit de son imagination. Depuis l'épidémie, on ne voyait plus beaucoup d'animaux errants. La forêt n’était pas très loin. Elle repensa à son arrivée à Bodie avec Fred. Au début, elle ne pouvait affronter les morts-vivants, elle était tellement terrorisée qu’elle faisait preuve de maladresse et risquait de se mettre en danger plus qu’autre chose. Puis elle a progressé. Elle était beaucoup moins maladroite, bien que toujours pas parfaite, mais disons qu’elle savait au moins se servir des armes qu’elle portait sur elle, et ce n'était absolument pas négligeable. Il lui manquait néanmoins beaucoup d'assurance et de confiance en elle, et se demandait d'ailleurs si elle finirait par acquérir tout cela un jour. Elle n'était vraiment pas à l'aise dans ce nouveau monde et regrettait, comme tout le monde à priori, sa petite vie tranquille. Plus que le risque de mourir de façon atroce par leur faute, ce qui effrayait le plus Ellyn avec ces créatures, c'était leur apparence. Ils se décomposaient, certains étaient moins abîmés que d'autres, mais quand même, ils n'étaient vraiment pas beaux à voir. Tout en eux la rebutait, mais elle devait s'y habituer. Elle fit demi-tour, par prudence, et décida de s'adosser quelques minutes contre un arbre. Le mois d'octobre était un peu frais, surtout que le mois de novembre n'allait pas tarder à arriver, mais ce jour là il ne pleuvait pas. Le sol était néanmoins un peu humide, et c'est pour cette raison qu'Ellyn ne s'assit pas par terre. Elle avait beau porter des vêtements plus que sales et dont elle n'avait strictement rien à faire, elle pensait plus à son confort personnel qu'à son allure. Elle regarda au loin, se laissant aller dans ses pensées et se coupa du monde quelques instants.


By Phantasmagoria



Dernière édition par Ellyn C. Hopkins le Dim 1 Mai - 8:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Try again, and again. (PV Siobhàn) Sam 30 Avr - 23:44


   

   
❝J'essaye, j'essaye
De faire de mon mieux❞
   Ellyn & Siobhàn
    Putain de pluie. Pas de séance de bronzage aujourd'hui. Bon, ok, je suis pas une fanatique de la farniente au soleil, mais grâce aux résidentes de Bodie, je me suis un peu converti. Faire le plein de vitamine D, c'est pas forcément une mauvaise chose. Ça ne plaît pas à tout le monde, mais je pense que je fais ma part de taf dans le camp pour me permettre de me la couler douce de temps en temps. D'ailleurs, là, à rester allongé sous la pluie avec juste une bâche sur la tronche, vous croyez que je m'amuse ? Hé bien non, je monte la garde. En mode sniper, à surveiller l’accès principal à la ville. Enfin, la ville... On ce croirait dans un film de Sergio Léone ! Manque plus que le rouleau d'herbe sèche et un morceau d'harmonica et on s'y croirait.
    Bah, je me plains – je me plains souvent remarquez – mais on est pas si mal ici. Le paysage manque peut-être d'un peu d'arbre, de cour d'eau et d'un peu plus de relief à mon goût mais c'est assez pratique, des paysages dégagés ! Ça nous évite de monter de haut mur pour nous protéger, avec la vue parfaitement dégagé à 360 degrés, quiconque s'approche, rôdeur ou vivant, on le calcul direct !
    Les maisons sont espacés, simple, pas de fioriture inutile, un endroit simple, facile à défendre.

    Plusieurs mois que je suis là maintenant mine de rien, je suis resté plus longtemps que ce que j'avais prévu. A la base, je comptais me faire une santé puis repartir, mais après avoir fait le point, je me suis dis que rester un peu plus, c'était peut-être pas si mal. Puis repartir c'est bien, mais vers ou ? Pourquoi ? Ici, j'ai de quoi survivre, de quoi boire, m'alimenter, dormir en sécurité. Enfin, en sécurité, tout est relatif. Dans la période actuel, parler de sécurité c'est quelque chose de relativement... flou. Non parce qu'à Bodie, ok, il y a des veilleurs, guetteurs etc... Mais quand on dort, qui nous protège d'eux ? Quoi paran ? Je n'ai pas confiance aux gens d'ici, ils sont aussi attachés à leur vie que moi à la mienne. Et pour sauver ma vie, je pourrais tous les tuer. Vu comme ça, comment est-ce que je pourrais leur faire confiance ? Mais c'est une situation qui me convient, comme ça, c'est clair et carré. On s'entraide, mais au moindre pépin, chacun pour soit !

    Un bruit. Je tournais la tête pour voir Ellyn en contrebas de ma planque, sur le toit d'une vieille cabane. Tiens ? Elle s'apprêtait à sortir ? C'est rare de sa part, en général elle se mouille pas trop, les risques c'est pas son truc. Pourtant j'essaie de la dévergonder un peu, la traîner avec moi en dehors du périmètre de sécu, histoire qu'elle dégomme un peu du zonzon mais ça la branche pas. Trop moche à son goût, pourtant je lui ai jamais demander de coucher avec moi.

    « Miaou... Miaou.... »

    Mon imitation de chat ! Pas terrible ! Et pourtant, elle s'y laissa prendre ! Planquer sous ma bâche, je passe inaperçu visiblement. Tant mieux, un jour, ça me sauvera peut-être la vie ! Je regarde Ellyn continuer sa route un moment puis pénétrer dans la forêt. Si on peut appeler ça une forêt. Pour une fille de Mont-Hood, ça, ça ressemble plus à un gros buisson, mais passons.
    J'enlève la bâche et regarde autours de moi. Je siffle un coup et je fais signe à un des gars de venir me remplacer. Je rabat la capuche de ma veste, histoire d'avoir un semblant d'imperméabilité sur la tête et je me dirige vers les bois !
    Je la retrouve assez facilement, elle était pas allé très loin. Adossé à un arbre, sans bouger. Elle semblait pensive. J'avance en rentrant dans son champ de vision, histoire de pas la surprendre.

    « J'interromps une séance de méditation ? Désolé ! »

    Ouais je sais, je ne peux pas m'empêcher de faire dans le sarcasme.

    « Tu t'es décider à aller voir le monde extérieur alors ? Cool ! T'es équipé au moins ? »

    Ouais, ça paraît con comme question, mais prendre des risques, ça rime pas avec faire n'imp' et se croire téméraire !

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas

BODIE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non - Ellyn n'a pas croisé la route des sauveurs, et dans tous les cas elle ne leur ferait pas confiance.

× Âge du perso : :
32 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Assistante de direction

× Messages : :
504

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Dakini

× Avatar : :
Jennifer Morrison

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Sugar`Dream

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Try again, and again. (PV Siobhàn) Mar 3 Mai - 16:35


Try again, and again
Siobhàn & Ellyn
 
Ellyn songea à ce que pourrait être le monde de demain. Seraient-ils contraints de finir leur vie dans ces conditions ? Elle espérait quand même qu'un miracle se produise et qu'ils puissent repartir à zéro, tout recommencer. Elle espérait que sur l'écran s'affiche le fatidique "fin de la partie", et qu'on recommence. Elle fut tirée de ses pensées lorsqu'elle vit Siobhàn s'approcher. Elles s'étaient rencontrées à la Zone 51, bien qu'elle n'étaient pas les meilleures amies du monde, elles s'entendaient plutôt bien. Elles avaient des caractères plutôt opposés, mais le courant passait quand même. Lorsque la Z explosa, elles avaient fuit, chacune de leur côté, mais Ellyn avait squatté quelques temps avec la brune, lui faisant suffisamment confiance pour les protéger toutes les deux. Elles s'étaient ensuite perdues de vue lorsque Fred refit surface de ses aventures aux alentours de la zone, puis finirent par se retrouver une fois de plus, à Bodie. Ellyn aimait bien Sio, elle la trouvait disons, particulière. Elle pouvait se montrer sympathique, comme au contraire, vous briser les os juste avec son regard. Elle a l'air d'être quelqu'un a qui on ne dicte pas sa conduite, elle agit comme bon lui semble et tant pis que ça plaise ou pas. Du moins, c'est comme ça qu'Ellyn la perçoit.

Ellyn esquissa un sourire lorsque Sio lui fit une remarque concernant sa "séance de méditation". Il y avait un peu de ça, effectivement. Enfin surtout un moment d'isolement et d'éloignement de ce monde infernal.

Moui, disons que je savoure surtout un moment loin des brutes qui se trouvent au camp.

Elle venait de jeter un pavé dans la mare. Elle ne se sentait pas à son aise à Bodie. Les gens qui faisaient partie du groupe n'étaient pas des enfants de coeur. Il fallait avoir une certaine âme de guerrier pour être intégré au groupe. Certains voyaient Ellyn comme un pseudo boulet, du fait qu'elle ne sorte pas beaucoup. Ca pouvait se comprendre, mais néanmoins elle faisait sa part du boulot dans la ville quand même, elle ne glandait pas toute la journée. Elle restait ici parce que Fred était avec elle et qu'il fallait bien un endroit où elle pourrait être protégée, mais c'est tout.

Je me rends bien compte que je ne sors pas assez, ça ne plait pas forcément alors oui, j'essaye d'aller voir du pays...

Elle montra du doigt à Siobhàn son flingue et son couteau.

Etre équipée c'est une chose, les utiliser parfaitement c'en est une autre...

Elle n'avait jamais utilisée la moindre arme, que ce soit à feu ou blanche, auparavant. Certains avaient appris avec une facilité déconcertante, d'autres étaient d'anciens militaires, ça pouvait faciliter la chose. Ellyn n'était rien de tout ça, et la violence ne faisait pas partie d'elle. Elle était plutôt diplomate et ne s'était jamais battue avec personne (exceptés quelques rôdeurs bien entendu). Mais allez essayer de trouver un terrain d'entente avec un zombie, bon courage... Bref, elle n'avait pas d'autre choix que de prendre sur elle et de devenir une serial killeuz de morts-vivants, c'est pas gagné.


By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Try again, and again. (PV Siobhàn) Mer 4 Mai - 22:56


   

   
❝J'essaye, j'essaye
De faire de mon mieux❞
   Ellyn & Siobhàn


    Je n'aime pas les geignards. Ceux qui se plaignent mais qui ne font rien. Ils peuvent pas simplement se bouger le cul ? Ellyn, elle est un peu comme ça. Elle se plaint beaucoup, critique beaucoup Bodie et ses occupants, mais heureusement qu'ils sont là. Sans ces « brutes » comme elle les appellent, ça fait longtemps qu'elle ce serait fait croquer.
    Alors oui, je comprends son point de vue. Pour une fille comme Ellyn, délicate, réservée, princesse, Bodie représente un trou garni d'assassin, de violeur, de gros connards égoïste – oui, faut le dire – qui ne pensent qu'à leur gueule, de gros beauf qui la siffle et mate son cul, oui, Ellyn subit. En même temps qu'est-ce qu'elle fait pour que ça change ? Quand je suis arrivé, j'ai envoyé mon genou dans un paquet d'entrejambe ! Ouais, seul en arrivant, j'ai eu plusieurs visiteurs nocturnes assez audacieux, mais faut imposer le respect ou même mieux, la peur !
    Ellyn elle est trop gentille et sans Fred, ça ferait longtemps qu'elle ce serait fait victimiser par les mecs du camp.

    Je m'avance vers elle et je m'accroupis à ses côtés. Je ramasse un caillou et le fit passer de main en main. J'ai toujours besoin de faire quelque chose de mes mains. Pas forcément quelque chose de constructif, mais les garder occuper. Comme ça je peux écouter Ellyn plus patiemment aussi.
    La pauvre, elle est à côté de la plaque. Sortir c'est bien, mais si c'est juste pour se promener ou est l'intérêt ? Il faut être utile sur le camp, sauf qu'à Bodie, on ne cultive pas, on ne bâtit pas. C'est les expéditions qui nous maintienne en vie. Piller, voler, attaquer si nécessaire, c'est ça notre façon de survivre.

    « Tu sais Ellyn, il y a pas cinquante façon d'apprendre à se servir de ces armes. Il faut juste s'en servir. Libre à toi de t'entraîner au tir sur des cibles immobiles, mais je suis pas sûr qu'au camp on t'en file d'autre pour que tu puisses t'entraîner. Et tu peux brasser de l'air avec le couteau, ça t'apportera rien. Ces brutes que tu critiques, ce sont celles qui te rapporte de quoi bouffer, qui te protègent. Alors oui, c'est des cons pour la plupart, mais au moins, ils sont efficace. Libre à toi de rejoindre un groupe plus conventionnel, si tu en trouve un, mais agit. Participe aux expéditions, sors dégommer des rôdeurs, des vivant s'il le faut, ou bien part carrément. Je suis sûr que personne s'apercevra de ton départ avant un moment. »

    Je me relève et je jette le caillou au loin. Je suis peut-être dur dans mes paroles mais c'est une réalité. Elle se sent exclu mais c'est son problème à elle, pas aux autres. Depuis plusieurs années, Ellyn est passé à travers tout ça en touriste, il faut désormais qu'elle se bouge.
    Je m'enfonça dans la forêt, la main sur ma hanche, plus exactement sur la crosse de mon flingue.

    « Allez, viens on va faire un tour. On va chercher de quoi t'entraîner. Mais au couteau, pas question d'attirer l'attention et de gaspiller des balles ! »

    Sans attendre sa réponse, j'allonge le pas. Je reste prudente, mais je ne cherche pas à me cacher non plus. Après tout, je voulais attirer les rôdeurs non ?
    Je regarde quand même derrière moi, pour être sûr qu'elle me suive ! Ca serait con que je la perde. J'ai pas spécialement besoin d'entraînement, je me suis fait la main depuis le temps.

    Je commence à chantonner, les Fugees, Ready Or Not, de la balle cette musique !

   
© Pando


Dernière édition par Siobhàn A. Green le Ven 20 Mai - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

BODIE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non - Ellyn n'a pas croisé la route des sauveurs, et dans tous les cas elle ne leur ferait pas confiance.

× Âge du perso : :
32 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Assistante de direction

× Messages : :
504

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Dakini

× Avatar : :
Jennifer Morrison

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Sugar`Dream

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Try again, and again. (PV Siobhàn) Ven 20 Mai - 16:36


Try again, and again
Siobhàn & Ellyn
 
Ellyn écoutait les paroles de Siobhàn, et les prit de plein fouet, en pleine face comme on dit. Bien que les mots de la brune soient loin d'être tendres et en sa faveur, elle ne pouvait faire autrement que d'admettre qu'elle avait raison. Ellyn se cachait derrière des prétextes, derrière une peur qu'elle s'était surement elle même construite, et ça l'empêchait tout simplement d'avancer. La plupart des hommes qui partageaient le camp ne pouvaient pas la piffer, pour la simple et bonne raison qu'elle ne leur servait à rien. La plupart des femmes étaient un peu plus compréhensives avec elle, dans la mesure où elles n'étaient pas non plus forcément des brutes en puissance, mais bon, elle allait finir par taper sur le système de tout le monde et se faire virer, c'est tout. Sio parlait de trouver un camp plus conventionnel. Ca existait ça, au moins, dans ce monde ? Et qu'est-ce que ça changerait de toute façon ? Elle ne serait pas plus utile ailleurs qu'ici, et au moins ici elle était avec Fred. La blonde fut surprise d'entendre Siobhàn l'inviter à la suivre, elle était prête à lui donner un coup de main pour affronter les rôdeurs. Sio avait l'air froide comme ça, mais Ellyn avait remarqué que, dans le fond, elle n'était pas méchante. La preuve encore cette fois ci. Sans broncher, elle lui emboita le pas. Elle n'était bien entendu pas du tout rassurée à l'idée de partir en vadrouille, mais Siobhàn avait l'air déterminée, et puis c'était pour son bien. Ellyn avait le sentiment d'être une gamine, et encore plus à cet instant là. Elle sortit son couteau de son étui, le gardant bien en main, prête à s'en servir.

Merci de venir avec moi.

L'intonation d'Ellyn laissait entendre qu'elle savait que Siobhàn avait raison. Il était grand temps de changer d'attitude, la Ellyn tremblante et pleurnicharde devait s'en aller, pour laisser la place à une femme plus forte et plus sure d'elle. Elle rattrapa sa collègue, marchant désormais à côté d'elle. Depuis qu'elle la connaissait, Ellyn n'avait jamais vu sa camarade se laisser marcher dessus, ni reculer face à la difficulté. Elle fonçait juste et ne semblait pas se poser de questions. Ellyn fut surprise par le bruit des rôdeurs, un peu plus loin. Elle ne distinguait pas bien la distance qui les séparaient d'elles, mais elle imaginait qu'il devait y en avoir deux ou trois, pas tellement plus.

Tu entends ? Ca peut être un bon début non ?

Elle essaya de se remémorer brièvement ce que Fred lui avait expliqué. Bon après, elle en avait déjà tué quelques uns il y avait plusieurs mois maintenant. Il faut toujours viser la tête, sans quoi ils ne meurent pas. La sensation de la lame s'enfonçant entre les deux yeux la répugnait, tout comme le bruit qui accompagnait l'acte, et les éclaboussures qui s'en suivaient. Mais finalement, ça devait être comme tout, une question d'habitude...


By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21815

× Points de vie : :
293

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Try again, and again. (PV Siobhàn) Lun 4 Juil - 12:52

RP archivé suite à la suppression de Shiobàn. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Try again, and again. (PV Siobhàn)

Revenir en haut Aller en bas

Try again, and again. (PV Siobhàn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-