Young and beautiful || Léanor
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Young and beautiful || Léanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Young and beautiful || Léanor Dim 15 Mai - 21:53

Young and beautiful. Ses doigts tremblaient. Quelques gouttes de sang avaient séché le long de son avant-bras, une fine plaie au niveau du coude le titillait. Malaury avançait la tête baissée, sa casquette maladroitement remise sur ses cheveux blonds. Il était une ombre, un gosse suffoquant sous le poids du monde. Un monde dégueu, un monde laid et sans pitié. Un monde qui vous prend vos parents, votre frère, votre mentor. Qui vous prend tout et qui vous crache encore à la gueule en guise d’addition. Malo essuya péniblement les quelques larmes traîtresses qui coulaient sur ses joues. Une preuve de faiblesse, une de plus, une de moins. Il avait cessé de les compter à force.

Et cette humanité, cette espèce soi-disant évoluée qui ne faisait que se tirer dans les pattes. Malaury, il la dégueulait cette humanité à la con. Il avait gaspillé toute une journée hors de Angels Camp, un jour entier passé à chercher son mentor, son ami. Probablement mort, lui aussi. À cette pensée, Malo se remit à chialer. Il suffoquait, essuyait ses pleurs et se reprenait puis se remettait à pleurer deux secondes plus tard. Quelques heures plus tôt, il était bel et bien tombé sur quelqu’un mais pas la personne qu’il aurait voulu retrouver. Juste un énième visage affamé, amaigri. Une âme paumée parmi tant d’autres. Le blond ne parvenait même pas à lui en vouloir sérieusement de l’avoir limite agressé, de l’avoir frappé et de l’avoir menacé. Après tout, c’était ça le monde dans lequel ils vivaient.

Son sourire d’ordinaire à toutes épreuves avait disparu. Malo, il voulait retrouver Delgado. Il en avait marre d’être tout seul, de se sentir faible et inutile. Il avait envie de pleurer sa mère, son frère, son père. N’importe qui pouvant lui amener un peu de réconfort. Son ancienne vie lui manquait, le luxe l’avait habitué à une vie simple avant de devenir la plus grosse tare du monde. Avoir goûté à la facilité rendait l’apocalypse dix fois plus rude. Et encore, le confort, Malaury l’avait retrouvé à Angels Camp ! Ce n’était plus ça, le véritable souci. Le problème, c’était ce trou noir dans son torse. Ce vortex qui l’aspirait de jour en jour, lui rappelant à chaque lever de soleil qu’il était seul au monde.

Le blond arrêta d’avancer, se prit la tête entre les mains et cessa de pleurer. Il fallait se ressaisir, la souffrance des autres ne devait pas l’atteindre à ce point. Il fallait se blinder, sortir sa carapace et se protéger du monde autour. Le jeune garçon se rassura en se disant qu’une poignée de gens s’inquiétait un tant soit peu pour lui. Niko et Maebh par exemple, ils avaient eu assez de sympathie pour lui pour l’accueillir chez eux et le considérer comme l’un des leurs. Malaury parvint à redresser la tête en pensant à eux, eux qui attendaient à Angels Camp et à qui il pourrait parler en rentrant. Au fond, le garçon n’était pas complètement seul. Niko était là pour l’aider, lui apprendre à être moins faible et le soutenir. Et puis, sa présence rassurait beaucoup Malo. Nikolaï était plus jeune que le blond mais lui rappelait paradoxalement son grand-frère, ce côté solide et protecteur les rapprochaient beaucoup.

Malo inspira profondément. Il fallait arrêter de se lamenter, sa survie était plutôt belle. Au camp, les autres parviendraient à lui faire oublier combien sa vie était pourrie. C’était sans compter sur ce bruit, ce petit craquement dans son dos et ce bruitage de bosquet qu’on écrase. Le blond chercha à fuir en courant, s’emmêla dans ses propres converses et s’étala lamentablement. Merde, avancer, continuer, ne rien lâcher. Malaury rampa littéralement, se retourna et se traîna à même le sol en tentant de se relever malgré que ses pieds glissaient dans la poussière tant la hâte le prenait. Les feuillages s’écartèrent et une longue chevelure blonde apparut, suivie d’une peau blême. Malo n’en attendit pas plus, il se redressa à toute vitesse en enfonçant ses ongles au plus profond de la terre chaude et se mit à courir à toutes jambes. Ces foutus zombies ne l’auraient pas, pas aujourd’hui ! Pas avant d’avoir au moins eu l’occasion de revoir une dernière fois Angels Camp.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Young and beautiful || Léanor Lun 16 Mai - 0:27


YOUNG AND BEAUTIFUL
Malaury Dustman & Léanor Davis



Depuis qu'elle avait trouvé d'autres survivants, Léanor ne les lâchait plus. Ce qui semblait énerver particulièrement la femme, Tyler. Léanor avait bien remarqué les regards de reproche qu'elle lançait à l'occasion à celui qui l'avait ramené. Comme elle ne tenait pas à être là quand la dispute éclaterait, elle avait annoncé qu'elle allait ramener le dîner avant de s'esquiver. Une excuse aussi valable qu'une autre, bien qu'elle envisageait seulement de se trouver un coin tranquille en attendant que l'orage passe. Elle était de toute manière incapable de chasser. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir essayé, mais il y avait toujours tout un tas de branches et autres trucs bruyants qui venaient se mettre sous ses pieds. La pêche ne lui réussissait pas mieux : elle avait une fois fabriqué des hameçons qui n'avaient attiré aucun poisson. En revanche, une petite troupe de zombies errant dans le coin avait rappliqué dare-dare lorsqu'elle avait crié après s'être ouvert le pouce avec l'un des hameçons en question.

Une fois à bonne distance du pick-up et de leur campement provisoire, Léanor se cala confortablement contre le tronc d'un arbre. Elle piochait dans une boîte d'ananas en conserve quand un mouvement lointain attira son attention. Sur le qui vive, elle rangea ses affaires à la va-vite et se baissa derrière un bosquet assez imposant. Elle se maudit mentalement de s'être autant éloignée de ses nouveaux compagnons en observant la silhouette se rapprocher vers elle.

C'était un garçon. Un blondinet qui avait l'air assez mal en point, et qui était seul. Il n'avait pas l'air particulièrement menaçant. Plutôt paumé. Comme elle en fait. Il était à quelques mètres à peine à présent et Léanor pouvait voir son visage. Visage qui ne lui était pas inconnu. Pourquoi avait-elle l'impression d'avoir déjà vu ce garçon ? Elle fouilla dans sa mémoire, essayant de se souvenir des derniers survivants qu'elle avait vu. Et puis ce fut l'illumination. Malaury Dustman.

La dernière fois qu'elle l'avait vu (si c'était bien lui), il ne devait pas avoir plus de 12 ans. Et il venait de la descendre en flèche dans les journaux people. Le père de Léanor et celui de Malaury, tous deux politiciens, étaient notoirement connus pour leur mésentente et leurs enfants s'étaient appliqués à les imiter. Elle se rappelait avoir malencontrueusement renversé sa coupe de champagne sur le sale gosse,

Mais c'était impossible. Ce survivant ne pouvait pas être le Malaury qu'elle connaissait, celui qui avait fait partie de sa vie à la capitale. Elle avait tiré un trait dessus après avoir été évacuée de Washington. Toutes ses connaissances d'avant étaient mortes. Tout ce qui touchait à sa vie d'avant avait disparu. Elle était longtemps restée dans le déni, elle avait eu l'espoir que les choses retourneraient à la normale, et puis elle s'était résignée. Les maisons abandonnées, les bâtiments défraîchis et envahis par les plantes grimpantes, les routes désertes, les zombies affamés de chair humaine et les survivants à la mine patibulaire ou à moitié cinglés, c'était à ça que sa vie ressemblait maintenant. À mesure que cette idée s'enracinait dans son esprit, les visages de son passé avaient peu à peu disparu.

Et voilà que l'un d'entre eux ressurgissait. Comment le gamin avait-il pu survivre aussi longtemps, et seul ? Ce n'était encore qu'un gosse lorsque l'apocalypse avait commencé. Décidée à en avoir le cœur net, Léanor entreprit de le suivre. Deux secondes plus tard, elle trébucha sur une grosse branche morte, jurant mentalement tout en luttant pour conserver son équilibre.  

Le blondinet démarra au quart de tour... et s'étala dans un grand nuage de poussière quelques mètres plus loin. En le voyant s'agiter comme un dément, Léanor hésita un instant. Et si elle se trompait complètement et que ce type se jetait sur elle en pensant qu'elle essayait de l'entourlouper ? D'un côté, il avait l'air encore plus terrifié qu'elle face à son premier zombie (ce qui n'était pas peu dire...) et elle avait une machette à portée de main. Certes, elle ne s'était jamais battue contre un autre survivant et elle était capable de se couper dans la panique. Mais elle pouvait toujours hurler et attendre qu'Iwan et Tyler arrivent à la rescousse.

Léanor sortit donc de sa cachette. Loin de se calmer en la voyant, le jeune homme détala tel une gazelle devant un lion. Et merde. Elle se lança à sa poursuite sans réfléchir.
- Hé attends ! Je vais pas te faire de mal!
C'était nul. N'importe quel survivant sans foi ni loi aurait pu dire la même chose. Et elle-même aurait eu tendance à accélérer si elle avait été à la place de celui qu'elle pourchassait.
- Malaury !
Au moins elle serait bientôt fixée, quitte à passer pour une folle.



Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.

× A propos du vaccin : :
il commence toujours à en entendre parler, et ce n'est vraiment pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
45 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Nevada avec Tyler (bientôt chez les sauveurs).

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
793

× Points de vie : :
14

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Young and beautiful || Léanor Dim 22 Mai - 14:59

YOUNG AND BEAUTIFUL

Iwan ne remet jamais en question ses décisions. Il est peut-être trop sûr de lui, mais c'est surtout qu'il fait confiance à son instinct. Celui-ci, après tout, ne l'a jamais trahi ou trompé. Il n'a jamais été mis en porte-à-faux à cause de lui. Jamais. Alors, il a peut-être l'air condescendant mais il reste sûr de ses décisions. Ce qui ne l'empêche pas, de temps à autre, de se reposer sur les autres. Un peu. Il fait confiance à Tyler, elle sait ce qu'elle fait et elle n'est pas bête ; elle ne mettra jamais l'un d'eux en danger. Mais elle n'accepte pas l'arrivée de Léanor dans le groupe, et il peut la comprendre. La gamine est ... chiante. Vraiment. Elle ne parle finalement pas tant que ça, et elle ne se montre pas trop intrusive. Mais elle est ... et bien, elle est elle. Iwan a réussit à glaner quelques informations ça et là sur elle, sur sa vie d'avant. Mais il ne veut pas en savoir trop, en fait. Il s'en fiche pas mal. Elle ne devrait même pas être avec eux, et pourtant ... Iwan n'a pas clairement pris la décision de la faire venir avec eux, mais elle est venue quoi qu'il arrive. Elle reste avec eux, leur colle aux basques, et ne semble pas prête à vouloir s'éloigner d'eux. Il ne sait pas bien et comment, mais Iwan est en train de s'habituer à sa présence. Pire, il s'inquiète pour elle.

Enfin, d'une certaine façon et jusqu'à un certain point, hein. Il ne va pas lui poser des questions sur sa santé à tout bout de champ. Mais elle a un truc, un petit quelque chose qui fait qu'il ne veut pas la laisser sur le bas-côté. Peut-être parce qu'elle n'a pas l'air d'être une dure à cuir. Oh, elle peut se défendre - ou au moins faire semblant d'en être capable pour faire fuir les indésirables - mais ce n'est pas une battante comme Tyler et lui peuvent en être. Il serait prêt à jurer qu'elle tremble de tout son corps dès qu'elle pose sa main sur une arme. Elle est faible. Trop pour qu'il l'abandonne ou la fasse lâcher prise d'une façon ou d'une autre. Alors tant pis si cela déplaît à Tyler - parce que, bordel, c'est le cas, ça se lit sur chacun des traits de son visage -, elle reste avec eux. Et, visiblement consciente de toutes les fois où la tension devient trop forte au sein de leurs abris de fortune, Léanor prend parfois la poudre d'escampette. Pour se ressourcer, ou pour fuir les engueulades qui finissent parfois par éclater, entre Iwan et Tyler. Ils s'attaquent rarement de front, c'est parfois sous-tendu et de simples échanges de regards noirs mais il arrive que ... Enfin, pour Iwan, hors de question de laisser tomber Léanor, ce serait se rabaisser au niveau de certains survivants peu scrupuleux. Il n'est pas encore sûr de savoir s'il pourra la supporter longtemps mais pour l'instant, il fait avec. Et Tyler ferait bien d'apprendre à en faire de même.

Et là, alors qu'il vient de voir Léanor se faufiler loin du pick-up - aussi loin que possible de lui même -, Iwan sent que quelque chose cloche. Son sixième sens lui dit de la suivre. Pas parce qu'elle va fuir - elle en paraît tout à fait incapable de toute façon -, mais parce qu'elle pourrait bien courir un danger. A moins qu'Iwan ne veuille juste, lui aussi, s'éloigner de Tyler et son humeur maussade de ces derniers jours. A pas de loup, Iwan suit donc la blonde. Enfin, il la rattrape surtout ; parce qu'elle s'était déjà pas mal éloignée quand il a décidé d'aller à sa poursuite. Et le temps qu'il arrive jusqu'à elle, elle a eu le temps de faire peur à ce qui semble être un survivant en tombant, avant d'essayer de le rattraper. Mais merde, qu'est-ce qu'elle fait ? « Léanor ! » N'importe qui aurait fait demi-tour, ou l'aurait laissée partir à la poursuite de ce parfait inconnu - au moins aussi blond qu'elle d'ailleurs -, mais pas Iwan. Sa morale l'en empêche. Et son âme de "justicier-anti-survivants" l'empêche d'agir comme pas mal d'autres survivants. Il ne pense pas qu'à sa gueule. Pas que. « Bordel mais arrête tes conneries. » Ses conneries ? Alors pourquoi est-ce qu'il est parti à leur poursuite, lui aussi ? Il aurait mieux fait de rester au pick-up, tiens.




Spoiler:
 

_________________
In the mean time, I'm dreamin' of tearin' you apart.
What the world is out there isn't what you see on TV. It is much, much worse. And it changes you. Either into one of them, or something a lot less than the person you were.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Young and beautiful || Léanor Lun 13 Juin - 18:57

Young and beautiful. Malo voulait fuir, s’éloigner et mettre de la distance entre ce zombie et lui. Sauf que ... Sauf que tout à coup, une voix jaillit d’une gorge qui aurait dû être trop putréfiée pour pouvoir véhiculer des sons. Le blond ralentit sa course effrénée, pas pour la pathétique tentative de la personne de le faire rester mais parce que cette voix ne lui semble pas entièrement inconnue. Un vieux fantôme du passé plane sur son esprit. C’est une apparition qui paradoxalement, refuse d’apparaître. Malaury fouillait son esprit à la recherche de cette tonalité vocale lorsque soudain, elle hurla son prénom. Aussitôt, le gamin s’arrêta. Lentement, son corps pivota et ses yeux se posèrent sur la silhouette.

Léanor. Cette blondasse à la langue bien pendue. Malo pencha la tête, stupéfait de la voir en vie. Comment avait-elle fait pour s’en sortir ? Elle qui venait des mêmes sphères de privilégiés que lui ? Elle qui devait probablement en savoir autant que lui sur la survie en milieu hostile autrement dit, être quasi-ignare à ce sujet. Soudain, alors que Malaury avait baissé sa garde, une voix masculine retentit. C’était un timbre puissant, plus âgé qu’eux deux. Il avait hurlé le prénom de Léanor. De la nature environnante jaillit alors un homme totalement inconnu, dans la quarantaine et avec l’allure de quelqu’un qui sait ce qu’il fait. Malo hésita presque à prendre la fuite. Ces deux-là formaient un étrange duo.

Contre toute attente, le blond avança d’un pas vers Léanor. Sa curiosité le poussait à aller vers elle, à risquer de se mettre en danger pour en apprendre plus. Des vestiges de strass et de paillettes lui remontaient en mémoire. Une époque où la blonde et lui-même étaient des marionnettes aux mains expertes et habiles de leurs géniteurs. Ils s’étaient entredévorés dans les médias comme les zombies le faisaient actuellement. Malgré ça, Malaury était sincèrement heureux de la revoir saine et sauve. Le gamin s’approcha d’un pas plus dynamique et oublia un instant qu’il ne savait rien de l’homme derrière elle, de sa nature profonde et de ses vices cachés. Il prenait un risque.

- Alors t’es en vie !

Le blond n’en revenait pas. Il souriait mais l’incrédulité régnait encore dans son esprit. Son regard se posa sur l’inconnu qu’il salua d’un geste de la tête poli. Mieux valait éviter de se mettre qui que ce soit à dos. Malaury ne savait bien se battre et n’était pas un excellent tireur non plus ! Mais il y avait bien une chose dont il était capable et c’était de lire au travers de l’attitude des gens. L’expression corporelle était son domaine. Celle de Léanor ne trahissait pas le comportement d’une fille maltraitée ou captive. Au contraire, pour une survivante de l’apocalypse, elle avait l’air en pleine forme. Malo en déduisait donc que cet inconnu était un allié de Léanor et non pas un tortionnaire.

- Tu as trouvé un groupe avec lequel vivre, c’est ça ?

Il était désormais très proche d’elle et soudain Malo se sentit un élan d’affectuosité envers elle. Le blond tendit les bras et enlaça tendrement la demoiselle. Il l’avait détestée de par le passé et pourtant aujourd’hui elle représentait une vie abandonnée, avortée. Malaury se recula ensuite et tourna le regard vers l’homme.

- Je m’appelle Malo. Je suppose que vous êtes un ami de Léanor ?

Autant Léanor et Malo avaient l’air de deux gamins paumés, autant ce type-là avait l’air d’un terminator en puissance. Malaury avait eu aussi un mentor, quelqu’un qui veillait sur lui. C’était terminé, aujourd’hui le gamin survivait sans un regard bienveillant par-dessus son épaule. Un nouveau quotidien auquel il s’habituait seulement peu à peu.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21102

× Points de vie : :
171

× Copyright : :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Young and beautiful || Léanor Sam 23 Juil - 13:16

RP archivé suite à la suppression de Malaury. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Young and beautiful || Léanor

Revenir en haut Aller en bas

Young and beautiful || Léanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-