[flashback] The time has come, let us be brave.| Malaury
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 02/04/2017, sa version vingt-deux est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[flashback] The time has come, let us be brave.| Malaury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar


MessageSujet: [flashback] The time has come, let us be brave.| Malaury Dim 22 Mai - 20:14

The time has come, let us be brave.

Utah, quelques part dans la forêt national Manti-La Sal, Janvier 2014.

Assise à l’écart des autres, tes yeux se contentent de fixer une pierre placée à quelques mètres de toi. Les jambes ramenées contre ta poitrine, tu ne bougeais pas, assise contre un arbre, tu imitais cette pierre. Derrière quelques paroles, des bruits divers de craquement de branche. Rien de bien extravagant, toute l’organisation de ce groupe était instaurée. Bien qu’actuellement, vous étiez perdu dans la forêt. Des protections de fortune pour signaler les potentiels dangers qui auraient pu surgir à tout instant. À la quête d’un nouveau lieu pour, élire domicile pendant un temps. L’ancienne base avait simplement été conquise par l’ennemi, les rôdeurs vous ont surpris dans un moment d’inattention et vous aviez fui avec tout ce que vous aviez pu attraper. Cette situation était donc supposée être provisoire te laissait quelques moments de répit. Moment que tu occupais principalement à rester assise ainsi, à l’écart des autres et à te demander ce que tu devais faire pour toi. Pour ta sécurité. Alors, tu commençais à songer à une autre solution. Moins drastique, mais tout aussi dangereuse pour toi. C'était celle qui était probablement la plus réalisable, même si tu savais que ce serait compliqué à mettre en place. Fuir. Mais ile ne te laisseraient pas faire, sous prétexte que tu n'avais personne certains c'était mis en tête que tu n'étais qu'une gamine qu'il fallait protéger et d'autres, eux, te voyait tout simplement comme un moyen de distraction. Et si tu ne pouvais te résoudre à te laisser mourir, tu pouvais encore tenter de fuir. C'était probablement la seule option qui te restait pour réellement avoir une chance d'être en sécurité.

Car bien que le danger était principalement ses monstres qui n’avait que pour but de mettre la main sur quelqu’un comme toi afin de te dévorer vivante, tu avais commencé à craindre les vivants. À cette pensé, ta main vint se poser sur ton poignet meurtris qui présenté comme bien trop souvent un bleu. Ils avaient beau dire qu’on devait compter les uns sur les autres, toi tu avais plutôt le sentiment que tu n’étais qu’une prisonnière. Frêle créature qui devait subir les ordres et les actes sans brocher, leur montrer ta reconnaissance – qui était devenue inexistence aux fils des semaines –, car tu étais encore vivante grâce aux plus forts. C’était faux, tu ne l’étais pas, parfois tu souhaitais même qu’un rôdeur t’emporte dans la tombe afin de pouvoir arraché la chair de certains hommes du camp. Mais tu étais trop faible, pour les laisser t’emporter, tu étais trop peureuse pour te laisser mourir. Car finalement, c’était ça que tu étais venue souhaiter, la fin de tout. Qu’on t’arrache de ce monde qui n’avait à t’offrir que des choses que tu ne souhaitais pas.

Quelques bruits s’approchant de toi te fis tourner la tête. Regardant qui venait troubler ton silence dans laquelle tu te laissas sombrer jour après jour. Tes yeux vinrent rencontrer la chevelure si caractéristique de Malaury. « Oh c'est toi » laissas-tu échapper faiblement d'entre tes lèvres pour finalement laisser ta tête retomber entre tes bras. Non pas que tu n'étais pas contente de le voir, mais tu étais simplement rassuré que ce ne soit que lui.  Vous étiez tous les deux les plus jeunes de ce rassemblement, alors vous vous étiez trouvé d’une certaine manière. Assez facilement même, pour parler, ou pas. C’était un peu grâce à lui que tu arrivais à avoir le sourire, parfois. Mais c’était de plus en plus compliqué et il le savait.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
20608
►Points de vie :
604
►Copyright :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: [flashback] The time has come, let us be brave.| Malaury Sam 23 Juil - 13:37

RP archivé suite à la suppression de Malaury. coeurrose

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

[flashback] The time has come, let us be brave.| Malaury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: Cemetery :: Vieux rps-