[FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ANGELS CAMP
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
19 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1478

× Points de vie : :
213

× Copyright : :
Avatar : Primbird ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie Mer 25 Mai - 0:30

Bonnie & MaebhI can't do that anymore Elle n'en pouvait plus… Elle n'était pas assez forte… Pas assez pour endurer tout ça. Maebh était persuader jusqu'à présent que le danger ne pouvait être que dehors. Le danger n'était que les rôdeurs, pas les humains. Mais non avec ce qui s'est passé au réfectoire, elle s'était rendu compte que le danger pouvait bien être à l'intérieur des murs. Et bien pire que celui représenté par les rôdeurs. Un danger contre lequel, elle n'avait pas réussi à faire face non plus. Elle avait essayé. Tenter de raisonner l'homme. Sans succès. Puis au moment même où il avait brandit son arme sur tout le monde… Lorsqu'il avait tiré sur Luke… Elle avait été pétrifiée, même pas capable d'accourir vers lui. Noyée de par ses souvenirs. Une situation semblable s'était déjà déroulée sous ses yeux par le passé.

**

Le temps leurs manquait et la pression se faisait ressentir. Le leader prenant donc une décision hâtive, appuya sur la gâchette, pile dans la tête. Quelques gouttes de sang giclèrent sur le doux visage de la brune. La panique s'empara d'elle, les voix autour d'elle devinrent moins succinctes, le monde tourna autour d'elle. Et si il découvrait qu'elle était 'faible' elle aussi ? Et si ils découvraient qu'elle ne peut pas curir sur de longs mètres sans faire une crise d'asthme à côté ? Allait-ils la buter elle aussi ? L'air lui manquait, de ses mains tremblantes elle tenta d'attraper sa ventoline qui se trouvait dans son sac mais sans succès.

- Mais aidez-là, vous voyez-bien qu'elle a besoin d'aide !
- Pas le temps ! Ils arrivent ! De toute façon ce n'est qu'un boulet de plus !


**

La panique de la brune n'avait fait que s'amplifier à l'évocation de ce douloureux souvenir. Heureusement, elle s'était reprise lors de l'intervention des habitants de l'Angels Camp qui se trouvait au dehors du réfectoire. Ils avaient tué l'homme. Et elle, enfin, elle avait accouru vers Luke. Ils l'avaient tous accompagné à l'infirmerie.

Depuis ce jour-là, Maebh n'était plus allée au réfectoire. Se contentait de se nourrir de quelques barres de céréales ou des petits trucs comme ça, histoire de tenir. Histoire de ne pas faire de malaise qui pourrait inquiéter les autres. Évidemment, elle s'était mise à mentir aux autres, aux habitants de la maison. Lors des pauses déjeuners, elle prétextait qu'elle allait voir un ami et qu'elle mangerait avec lui. Cependant, il n’y avait aucune once de vérité là-dedans. Dès qu’elle franchissait la porte de la maison, elle se dirigeait vers l’une des maisons pas encore occupée de l’Angels Camp pour se réfugier dans le jardin, à l’abri du regard de toutes personnes. Au début, avant de faire cela, elle passait ses pauses déjeuners à rester au chevet de Luke mais ça c’était remarqué alors elle avait dû trouver autre chose.

Encore aujourd'hui elle l'avait fait. Elle était dans ce jardin, assise par terre dans l'herbe. Recroquevillée, ses jambes contre sa poitrine, broyant du noir. C'était ces seuls moments à elle, à ne plus faire semblant. La jeune anglaise était obligée de tenir le coup devant les autres. Les autres aussi n'allaient pas bien, elle le savait, elle le voyait. Alors il devait bien avoir quelqu'un qui devait garder la tête haute. Être là pour les autres, rester accessible si jamais, ils avaient besoin de son réconfort. Mais là, au bout de moment Maebh était obligée de craquer et elle craquait… Ses larmes coulant le long de ses joues. Ça n'allait tellement plus que même l'appétit commençait à ne plus être au rendez-vous. Elle se laissait aller, elle en avait conscience… Mais que pouvait-elle faire d'autre ? Elle n'était absolument pas faite pour ce nouveau monde.
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie Sam 28 Mai - 1:45

I can't do that anymore
Depuis l’accident qui avait secoué la totalité du camp des Angels, ta routine était devenue bien simple : ton temps libre tu le passais avec Luke. Tu essayais de faire ce qu’il avait fait pour toi lorsque tu étais triste. Être présente pour lui parler, ou du moins à faire de long monologue pour combler les blancs. C’était comme si vous aviez inversé vos rôles, lui restait seul dans ses pensées et toi qui essayais de lui arracher un sourire. Tu faisais ton possible pour garder le sourire, chasser les pensées négatives pour essayer d’avoir le moral.
Alors comme souvent, on t’avait gentiment demandé d’aller te reposer, tu étais partie à contrecœur. En une fraction de seconde, toute l’angoisse que tu avais plus ou moins réussie à repousser dans un coin de son esprit la submergea comme un immense raz-de-marée, un tsunami venu du fond de l’océan créé pour détruire le petit état de calme que tu t’étais forgé.
Sans trop savoir où tu allais finir, tu te contentas de te laisser porter par tes pieds. Tu laissas ton regard papillonner sans vraiment prêter attention à ou tu mettais les pieds, déambulant simplement pour passer le temps et essayer tant bien que mal de te changer les idées, tu évitais les lieux trop fréquentés. Toujours peu habitué au regard que tu sentais inquisiteur à ton égard, décidément, tu te demandais si certains finiraient par s’acclimater à ta présence ou si c’était peine perdue. Il était aussi vrai que tu étais toujours affuté d’un vilain bleu sur ton nez, qui avait été cassé lorsque les esprits avaient paniqué. Blessure de moins en moins douloureuse, mais qui était un triste rappel que cela n’avait pas été un mauvais rêve. Alors que ton esprit vagabondait, tu réalisas que tu étais arrivé à hauteur du jardin. Prenant une inspiration, tu mis quelques instants à remarquer une tignasse brune, que tu ne mis pas longtemps à reconnaître. C’était Maebh. La jeune femme avait perdu énormément de son éclat depuis l’incident, et tu te sentais quelque peu coupable de n’accorder ton temps qu’a Luke. Hésitant quelques instants, tu ne sus que faire, la rejoindre et faire comme si tu ne l’avais pas remarquée et continuer ta route. Mais tu n’étais pas comme ça, enfin plus vraiment. Maebh perdait du poids à vue d’œil, chose qui ne t’avait pas réellement alarmé, car tu en avais fait de même. Ton ventre était trop crispé pour que tu puisses manger comme les autres. Nerveuse, probablement. Surtout, inquiète pour beaucoup de choses. Baissant quelque instant le regard sur tes chaussures, tu repris ta route pour t’approcher d’elle.
« Je sais que je suis mal placée pour faire ce genre de remarque. Mais il faudrait que tu penses à manger un peu plus. » Tu esquissas un sourire un peu forcé, tu avais toujours du mal à paraître naturelle dans les interactions sociales, d’autant plus lorsque tu étais celle qui lançait la discussion. Tu laissas ton regard se porter plus loin, fronçant des sourcils à cause du soleil. Puis dans un souffle tu vins t’assoir sur le sol.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

ANGELS CAMP
avatar


Goodbye, goodbye, I hate the word. Solitude has long since turned brown and withered, sitting bitter in my mouth and heavy in my veins.

× A propos du vaccin : :
Vaccin fait. Effets secondaires pas très agréables... Maux de têtes & quelques crises de tachycardie.

× Âge du perso : :
19 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp avec le grand Sam et le petit Liam

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
1478

× Points de vie : :
213

× Copyright : :
Avatar : Primbird ; Sign : Beylin

× Avatar : :
Olivia Cooke

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie Ven 3 Juin - 4:46

Bonnie & MaebhI can't do that anymore En entendant des pas se reprocher, Maebh sécha instinctivement ses larmes à l'aide de sa manche. Elle ne voulait pas qu'on la voit pleurer. Une larme et ça engageait à un ramassis de questions. La brune ne tenait pas à être au centre d'une attention qu'elle n'avait pas vraiment besoin. D'autres en avait bien plus besoin qu'elle. La brune n'eut pas besoin de relever la tête qu'elle devinait qu'il s'agissait de Bonnie en entendant ses paroles. Cette dernière avait donc remarqué qu'elle ne mangeait pas beaucoup… Comment Maebh aurait pu espérer une seule seconde que son petit jeu passe inaperçu ? La jeune anglaise se mordit la lèvre puis elle tourna son regard vers son amie qui venait de s'asseoir.

- J… J'y arrive pas… Mais ne t'inquiètes pas, je vais bien…

Oui juste quelques petits malaise de temps, en temps… Ce n'était presque rien pour Maebh, pour elle il y avait plus important à se préoccuper que de sa petite personne. Un faible sourire se dessina sur le bout de ses lèvres pour tenter de rassurer Bonnie. Dire qu'avec Luke ils lui avaient en quelque sorte prise la tête pour qu'elle mange plus, enfin Maebh avait très vite arrêtée en voyant Bonnie se braquer sur ce sujet. Elle l'avait laissée tranquille rapidement. Déjà que l'adolescente ne se sentait pas beaucoup à sa place à l'époque, l'anglaise voulait éviter qu'elle se sente encore plus mal. Elle voulait l'aider du mieux possible et l'intégrée, c'est tout.

- Je comprends qu'on a bien dû te faire chier Luke et moi, avec ça… Je suis désolée..

Elle détourna son regard de celui de Bonnie et baissait la tête. La brune glissa légèrement sa main sur l'herbe afin de permettre à une coccinelle de monter sur ses doigts. Ça faisait plaisir de voir que des petites bestioles comme ça continuaient de vivre en cette planète. C'était tellement le chaos partout que parfois on porte à croire que tous les animaux se sont barrés mais non. Ils arrivaient à survivre eux aussi. Peut-être que pour eux, la réduction de la population humaine était une chance. L'homme ne respectait pas ce qui l'entoure, il était destructeur… Au moins maintenant, si on ne comptait pas les rôdeurs, la nature et les animaux pouvaient reprendre possession de ce qui leurs appartenaient. Les humains sont arrivés après les bêtes et pourtant c'était bien eux qui s'étaient tout approprié. Comme il s'accorde le droit de voler des vies. Maebh refusait d'être comme ça. Même en ce qui concernait tuer des rôdeurs elle refusait. On commence par tuer les rôdeurs puis on finit par tuer des humains… Geste tout simplement mené par la peur. L'anglaise avait peur aussi, souvent même mais se refuser à se laisser à des instincts meurtriers. Évidemment, elle respectait ceux qui avaient fait le choix de tuer des zombies. Tous ses amis le faisaient. Les jeunes et les moins jeunes. Quelque part c'était nécessaire, autrement ils seraient envahis. Si personne ne les tuaient, elle n'aurait jamais pu être dans un endroit comme celui-ci.
© 2981 12289 0

_________________

I miss the feeling that we had
Waited all night for you to come home I always hated sleeping alone. Watching the roses wither away. Wishing my memories would die out the same? I miss the long nights under street lights when our hearts were made of gold.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


# W I L L H O O D
Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
Je me promène sur les routes de la Californie avec Desmond, Rebekah et Anna.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
3811

× Points de vie : :
286

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie Sam 5 Nov - 17:58

Rp archivé suite à la suppression de Bonnie. coeurrose

_________________

- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
I didn't want to give you
the one last part of m y s e l f
THAT I COULDN'T TAKE BACK
but then I  r e a l i z e d  it was already yours
& it had been since the very  b e g i n n i n g
'-_ i t  d r o v e  m e  m a d _-'
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie

Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK] I can't do that anymore | ft. Bonnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-