Friend like me ▲ Thomas Watson
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Friend like me ▲ Thomas Watson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité


MessageSujet: Friend like me ▲ Thomas Watson Dim 29 Mai - 12:33


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 
FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah ferma la porte de sa petite maison. Elle était silencieuse et sombre. La jeune femme était contente d'être de retour chez elle. Elle était partie en expédition avec les quelques rangers de l'Angel Camp pour trouver du ravitaillement. Elle adorait partir à l'aventure de cette façon, mais ses proches lui manquaient terriblement. Elle se dirigea vers la chambre de Liam, son fils, et y entra. Le petit dormait à point fermé dans son lit. Leah lui baissa le front avec tendresse avant de quitter sa chambre. Elle ferma doucement la porte, et s'avança vers la chambre d'à côté. Il s'agissait de celle de Wyatt. Bien qu'ils n'étaient plus ensembles, pour leur enfant, ils avaient décidé de loger dans la même maison, mais bien entendu, pas dans la même chambre. Leah laissa Wyatt dormir tranquillement, et s'enferma dans sa propre chambre. Elle alluma la lumière et s'installa devant sa glace. Elle mit du démaquillant sur un mouchoir et enleva la boue qu'elle s'était mise sur la peau, comme à chacune de ses sorties, pour éviter les piqûres d'insectes. Leah prit une brosse à cheveux et, avec des gestes lents et fluides, se démêla ses mèches rebelles pour que sa chevelure brune reprenne ses boucles.

Une fois plus présentable, Leah décida de se changer. Les même vêtements pendant deux jours, ça ne lui plaisait pas trop. Elle ouvrit son armoire et trouva une veste en coton et enfila un jean propre. Parfois, elle se rappelait de ses nombreux après-midi entre copines à faire du shopping. Tout cela lui manquait. Avoir des nouveaux vêtements était plutôt rare de nos jours, et les prendre sur des cadavres n'était pas la meilleure chose, selon elle. Leah se regarda une dernière fois dans le miroir. Le contraste entre elle à l'intérieur de l'Angel Camp et elle à l'extérieur, face aux zombies, était impressionnant. Une guerrière digne d'une série américaine et une jolie jeune fille ressemblant à une de ces stars Disney. Leah se fit rire elle-même avant de quitter sa chambre.

Bien qu'elle avait été de sortie pendant deux jours consécutifs sans réellement avoir de nuits de sommeil, Leah n'avait pas envie de dormir. Elle avait envie de discuter avec quequ'un. Mais elle ne comptait pas réveiller Wyatt. Leah l'aurait bien fait, mais elle ne voulait pas le déranger. Parfois, elle se disait qu'elle aimerait se remettre avec lui. La fin du monde accentuait les sentiments, et ceux qu'elle éprouvait pour Wyatt devenait de plus en plus important. Elle gardait le silence car Leah savait à quel point elle avait fait du mal à Wyatt dans le passé, et lui aussi d'ailleurs. Elle ne voulait pas que tout ça recommence. La jeune femme mit des baskets aux pieds, et décida d'aller se promener dans les rues de l'Angel Camp, bien qu'elle savait qu'elle ne risquait pas de rencontrer grand monde.

Leah ouvrit la porte d'entrée, et la ferma doucement derrière elle, ne voulant pas réveiller son fils, qui l'empêcherait de sortir, trop content de retrouver sa mère. Une brise nocturne caressa la peau de Leah. Elle s'avança dans les rues calmes et paisibles lorsque des bruits des pas venant de derrière la fit se retourner. Il s'agissait de Thomas Watson, un jeune homme qu'elle appréciait particulièrement. Il aimait aider les personnes, comme elle. « Hey ! Qu'est-ce que tu fais dehors à une heure pareille ? » demanda Leah en faisant une accolade à Thomas. Cela lui faisait du bien de voir d'autres garçons que Wyatt, cela lui faisait se changer les idées.
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Lun 30 Mai - 0:15

Je commençais vraiment a apprécier ma nouvelle vie. Je pouvais manger a ma faim, dormir sur mes deux oreilles et me laver régulièrement. En quelques mois, je m’étais bien remplumé. J’avais du prendre entre cinq et dix kilos. Cependant, j’avais toujours quelques cicatrices. Certaines commençaient a disparaître mais d’autres restaient bien présentes. Heureusement, mon visage n’était pas abîmé. Et c’était le principal. J’ai d’ailleurs eu une chance inouïe de ne pas devenir un zombie surtout quand on songe a toutes ces années “dehors”au milieu de toutes ces créatures. Quelle était la population des États-Unis a présent? Il ne devait plus rester grand monde en tout cas.

Ici, je faisais un peu de tout mais j’aidais surtout a ce qui était lié a la sécurité. C’est pourquoi, quand la nuit tombait, je patrouillais pour m’assurer que tout allait bien. Généralement, les gens avaient tendance a rester cloîtrer chez eux la nuit. Mais il y avait toujours des exceptions. C’était le cas d’une personne ce soir. En quelques secondes, je remarqua qu’il ne s’agissait pas d’un zombie. Je baissa donc mon Beretta et m’approcha d’elle.

Il s’agissait d’une fille que je connaissais bien et qui se prénommait Leah. C’était l’une des premières personnes que j’avais rencontré ici. Elle me demanda ce que je faisais dehors a une heure aussi tardive. Je lui adressa un sourire et lui répondis calmement: “Je patrouille et je m’assure que tout va bien. On n’est jamais trop prudent et puis, je ne dors pas beaucoup la nuit de toute manière. Et toi?”

Avec tout ce que j’avais vécu, il était très compliqué de retrouver un sommeil normal. Mais c’était déjà mieux qu’avant. Je pouvais dormir quelques heures sans me réveiller en sursaut. Je le regarda quelques secondes puis reprit: “J’ai presque fini. Il y a d’autres personnes qui surveillent le périmètre de toute manière. Tu veux qu’on aille chez moi et que je t’offre une boisson chaude? Ce sera toujours que mieux que de rester se cailler les miches dehors."
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Lun 30 Mai - 14:24


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 

FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah vit que son camarade était armé, mais il la baissa dés qu'il vit qu'il s'agissait d'elle, ou plutôt d'une humaine. L'apocalypse fatiguait, et parfois, les survivants pouvaient avoir des airs de rôdeurs lorsqu'ils n'avaient plus de forces dans les jambes pour avancer ou lorsqu'ils n'avaient pas le temps de prendre une douche. Mais là, Leah avait fait un effort et s'était rendue présentable. Elle espérait que Thomas le remarquerait. Il ne l'avait jamais vu lorsqu'elle maniait sa lance loin de l'Angel Camp. Leah était devenue une redoutable tueuse de rôdeurs, et ça grâce à Esjar. Elle l'avait rencontré lorsqu'elle avait décidé de découvrir l'horrible monde extérieur. Esjar et Leah s'étaient retrouvés côte à côte dans un combat acharné contre une meute de rôdeurs. A cette époque, Leah ne savait rien faire, mais pourtant, quelque chose avait donné envie d'apprendre à la jeune femme à devenir une véritable survivante. Après deux semaines à ses côtés, elle ne l'avait plus jamais recroisé. Leah espérait néanmoins le retrouver pour lui montrer à quel point elle s'était encore plus améliorée que la dernière fois.

Le sourire amical de Thomas la ramena à la réalité. Il lui répondit calmement qu'il était actuellement en patrouille pour s'assurer que tout allait bien dans le camp. Leah se sentit stupide de lui avoir posé la question. Thomas lui demanda à son tour ce qu'elle faisait dehors. « En effet tu as raison, heureusement que certains protègent ce camp, surtout la nuit, là où les rôdeurs sont les plus actifs. » Leah regarda autour d'eux. Tout était calme, pas un seul bruit excepté la respiration des deux jeunes survivants. Leah préférait lorsque l'Angel Camp était sous les rayons du soleil, là où sa communauté n'était pas cloîtrée chez elle. « Eh bien, il y a une trentaine de minutes, je suis rentrée d'un patrouille extérieure pour le ravitaillement de la semaine. C'est toujours de plus en plus difficile de trouver à manger. » L'épidémie avait commencé depuis longtemps, et les magasins étaient maintenant presque tous vidés et réduis en cendres. Désormais, La chasse et la cueillette étaient les principaux moyens de ravitaillement, et cela convenait à Leah, qui pouvait se servir de sa lance, ce qui lui serait inutile dans un super-marché.

Leah fut surprise mais contente lorsque Thomas, lui apprenant qu'il avait bientôt terminé sa patrouille, l'invita a aller boire quelque chose de chaud chez lui. « Oui bien sûr, avec plaisir. C'est gentil de m'inviter, ça va me changer les idées après ces deux jours dehors. Et c'est vrai qu'il caille pas mal ces temps-ci » répondit Leah en rougissant légèrement, tout en souriant. Heureusement qu'il faisait nuit, sinon Thomas aurait sûrement remarqué que son invitation lui faisait énormément plaisir, jusqu'au point de rougir. Ce garçon ne la laissait pas indifférente mais elle n'arrivait pas tellement à savoir la nature des sentiments qu'elle avait envers lui : amicaux ou amoureux ? Elle n'était sûre de rien, mais préférait se dire qu'il n'était qu'un ami. La jeune femme avait toujours Wyatt en tête.
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Lun 30 Mai - 22:35

Leah savait, tout comme moi, combattre les infectés. C’était une survivante et tout comme la majorité des gens ici, elle avait développer un paquet de mécanismes de survie. Tout comme moi, elle partait souvent chercher du ravitaillement. A l’extérieur du camp, les zombies étaient nombreux mais maintenant, on savait s’organiser pour éviter les accidents. Bien évidemment, il y en avait toujours. D’autant plus que le manque de vivres nous poussaient a chercher toujours plus loin des denrées encore consommables. Personnellement, je n’avais plus vraiment peur de la mort. Je l’avais éviter a de multiples reprises mais je savais qu’un jour, la grande faucheuse finirait par m’avoir.

J’adressai un petit sourire a la brune et lui répondit: “Oui, je comprend. En dehors de ces infâmes boites de converse, il n’y a presque plus rien. J’espère que les récoltes seront bonnes cette année. Tant qu’on a de l’eau et du soleil, ça devrait bien pousser. Et puis, il y aussi du gibier a l’extérieur. On ne vas pas mourir de faim ne t’inquiètes pas!”Mon accent anglais était toujours bien présent. Cela faisait bien sourire les gens ici et cela me donnait un petit charme peut être. Les gens adoraient venir discuter avec moi pour me poser plein de questions sur ma vie d’avant. J’ajoutai ensuite, par rapport a mon invitation: “Alors allons y!”

Nous nous dirigions ensuite vers mon logement. Il s’agissait d’un minuscule appartement d’une dizaine de mètres carrés. Le lit qui était double semblait manger tout l’espace disponible et il n’y y avait que quelques armoires en hauteur ainsi qu’une cuisine contenant le strict minimum. Pour moi cet endroit, c’était comme un cocon mais je n’y allais que pour me reposer car je m’y ennuyais rapidement. Quelques livres était présents sur le lit. Je lança a la brune en souriant: “Je n’ai que du thé, ça ira?

Je retira mon gros manteau en cuir et me retrouva en T-shirt rouge. Je chauffa ensuite une casserole d’eau. Mon logement était propre et l’avantage, c’est que vu sa taille, il ne fallait pas plus de dix minutes pour le nettoyer. J’avais également une micro salle de bains mais je doute que Leah veuille s’en servir. Je repris en souriant: “Ton thé va être chaud! Tu peux t’assoir sur le lit si tu veux” Je pris deux tasses et lui en tendit une avec un sachet dedans. J’adorais le thé. C’était mon coté british sans doute. et le pire c’est qu’un jour, je ne pourrai plus en boire. A moins d’aller vivre en Inde ou au Kenya peut être!
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mar 31 Mai - 14:27


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 

FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah suivit tranquillement Thomas dans les ruelles silencieuses de l'Angel Camp. Ils étaient côte à côte et avançaient sans se presser. La fatigue de la jeune femme avait disparut dés qu'elle avait croisé le regard du beau garçon. Avec lui, elle se sentait bien. Thomas était quelqu'un qui comptait vraiment pour elle. Il lui permettait d'oublier Wyatt pendant le temps qu'ils passaient ensemble. Elle ne savait pas si son ex-petit ami prenait mal le fait qu'elle se rapprochait de quelqu'un d'autre. Personnellement, Leah savait qu'elle ne supportait pas voir d'autres filles tourner autour de Wyatt. Elles ne voyaient qu'un beau garçon, mais il était bien plus que ça.

Le duo arriva devant un petit appartement. Ils montèrent les escaliers, puis Thomas s'arrêta devant une porte, qu'il ouvrit avec une clé qu'il venait de sortir de sa poche de jean. Le jeune homme ouvrit la porte, et s'écarta pour laisser passer son invitée, qui le remercia d'un signe de tête. Thomas alluma l'unique lumière de son appartement. Leah vit qu'il s'agissait d'une petit pièce, où un lit contenant deux places prenait pratiquement toute la place. Au fond, il y avait un petit coin cuisine, et juste après, une porte, qui devait sûrement mener à la salle de bain. C'était bien plus petit que l'habitation de Leah, mais Thomas était seul, et cela devait lui convenir. Mieux vaut ça que de dormir dans la forêt, se dit la belle brune. La jeune homme proposa du thé à son invitée, qui accepta avec joie. Leah savait que Thomas venait d'Angleterre, et même pendant la fin du monde, la tradition du thé comptait pour lui, ce qui lui plaisait. Elle aurait aimé garder des habitudes d'avant, mais pour Leah, tout ça n'était que du passé.

Thomas se dévêtit de son manteau en cuir sous le regard en coin de Leah, qui ne pouvait cesser de l'observer. Elle était comme hypnotisée. Leah n'était pas du tout du genre à adorer les garçons, mais visiblement, l'apocalypse la rendait plus sentimentale. Il chauffa de l'eau dans une casserole. Thomas lui indiqua son lit pour qu'elle puisse s'asseoir et lui tendit son thé, qui lui réchauffa les mains. Leah souffla doucement puis demanda d'une voix maladroite : « Alors, tu viens d'Angleterre ? » Elle se sentit totalement stupide de lui demander ça, mais Leah ne se sentait pas à l'aise, comme au premier rendez-vous avec un garçon, et n'avait pas su quoi lui dire d'autre.
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mar 31 Mai - 20:55

Leah semblait bien timide ce soir et je n’arrivais pas trop a la mettre a l’aise. Elle semblait aimer le thé, cela nous faisait déjà un point commun. Je ne savais pas trop quoi lui dire, je la pensais plus bavarde que cela. Ce n’était pourtant pas la première fois que l’on se voyait. Finalement, elle me demanda si je venais d’Angleterre. Je du me retenir de ne pas éclater de rire. Je me retourna et me plaça près d’elle et finit par lui répondre en souriant: “Oui exactement. Je viens de Birmingham plus précisément. J’étais en Californie pour mes études en architecture!

Je commença a boire mon thé. Je me demandais parfois comment je faisais pour continuer a vivre avec toutes les horreurs que j’avais vécues. J’avais une chance inouïe d’être encore en vie et je pense que ce camp pouvait tenir un bon paquet de temps. On était bien ici, même si évidemment, tout n’était pas rose. Me concernant, j’allais faire le nécessaire pour faire prospérer le camp. Reconstruire une famille ici? Je préférais ne pas trop m’attacher aux gens pour le moment vu que j’avais perdu tellement d’amis depuis toutes ces années de carnage.

Le regard un peu fermé et triste reprit brusquement un air joyeux et souriant. Je lui lança alors calmement: “Je n’ai pas trop envie de parler de mon passé désolé. Ça m’évoque tellement de mauvais souvenirs. Il faut aller de l’avant n’est ce pas? Sinon, tu aimes mon thé?”J’essayais comme je pouvais de masquer une cicatrice situé au niveau du cou en réajustant mon T-shirt régulièrement. Je n’aimais plus trop mon corps, je le trouvais moche et difforme avec toutes mes cicatrices.

Je passa une main dans mes cheveux et réfléchit un moment. Et si je proposais un petit film à Leah? Cela permettrait de détendre un peu l’ambiance. Je lui proposa donc en rigolant: “Hey, ça te dit de regarder un film?” J’avais trouvé cet ordinateur presque intact dans une maison abandonnée. Discrètement, je l’avais ramener avec moi. La personne était un véritable hacker et possédait un paquet de films et de séries. Cela me permettait de me changer les idées une fois la nuit tombée et puis, je ne faisais rien de mal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mer 1 Juin - 14:28


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 

FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah prit une profonde inspiration. Il fallait qu'elle se reprenne. Que lui arrivait-il ? Elle avait déjà vu de nombreuses fois Thomas, et elle se comportait comme si elle se tenait aux côtés de son amoureux. Ce n'était pas du tout le cas. Leah devait arrêter de paniquer à chaque fois qu'un garçon l'abordait ou lui parlait. Nous sommes amis, rien de plus voyons ! se rassura-t-elle intérieurement. Il fallait aussi qu'elle cesse de penser à Wyatt. Certes ils avaient eu un enfant ensemble, mais elle n'était pas sous contrat pour ne pas approcher les autres garçons. Leah savait qu'il s'en fichait, et que ce n'était qu'elle seule qui se mettait des barrières, et il était temps de les briser une bonne fois pour toute.

Thomas lui répondit, sourire aux lèvres, qu'il venait en effet d'Angleterre, plus précisément de Birmingham. Il ajouta également qu'il était allé en Californie pour ses études en architecture. Leah fut impressionnée, elle ne se doutait absolument pas que Thomas faisait, avant l'épidémie, des études dans ce milieu là. Elle se sentait tellement inférieure à n'avoir encore jamais goûté à la vie d'adulte avant que tout ça ne commence. Leah était encore au lycée lorsque les premiers infectés commencèrent à mettre le bazar dans les villes américaines. Tout cela semblait tellement lointain pour la jeune femme. Quelques années, déjà ... Un voile sombre envahit le regard de Thomas, qui, en silence, but son thé, sous le regard inquiet de son amie. Mais cette pointe de tristesse s'effaça aussi vite qu'elle arriva, et le jeune homme se remit à sourire. Thomas lui avoua qu'il n'aimait pas parler de son passé, et Leah acquiesça. En effet, peu de personnes aimaient se vanter des horreurs, surtout au début de l'épidémie, qu'ils avaient vécu. Et Thomas particulièrement semblait avoir vécu et subit des choses dérangeantes, mais Leah décida de ne pas le gêner d'avantage.

Le jeune homme changea de sujet, et demanda à sa camarade si elle aimait le thé qu'il lui avait servit. « Oui il est excellent, merci. Je n'en bois pratiquement plus, si peu que j'avais presque oublié le goût que ça a ! » rigola Leah en buvant une autre gorgée. L'effet de chaleur que provoquait le thé à l'intérieur de son corps faisait du bien à la jeune femme, qui se sentait reposée. Leah fut étonnée lorsque, toujours son beau sourire aux lèvres, Thomas lui proposa de regarder un film. « Ouais carrément, avec plaisir ! Ça aussi ça fait bien longtemps que je n'en ai pas regardé. Tu me proposes quoi ? Juste pour prévenir, e déteste les films du genre Titanic, les films romantiques quoi, » déclara Leah, se rappelant des nombreuses fois où, traînée de force, elle avait été obligée d'aller voir des films à l'eau de rose au cinéma de son quartier. Elle était plus du genre à regarder des films fantastiques ou d'actions, pas des films moyens pour jeunes filles à la recherche du prince charmant. Le prince charmant n'existe pas, et encore moins dans le monde des zombies.

code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mer 1 Juin - 23:59

Mon idée de film semblait apaiser la brune. Je voulais lui proposer un film original et pas quelque chose de “girly” du style Titanic ou Grease. Je savais bien que c’était pas le genre de fille a apprécier ce genre de truc. Un film d’horreur? On en vivait assez tous les jours. Un film marrant? Il n’y avait pas grand chose a ce niveau-la sur l’ordinateur. Je songea a un film un peu osé. Pourquoi pas un film d’Almodovar? Je ne savais pas trop si cela lui plairait. En Angleterre, les jeunes étaient précoces et démarraient leur vie amoureuse de bonne heure. Me concernant, je ne comptais même plus le nombre d’expériences que j’avais eu.

Les américains étaient nettement plus prudes que les anglais, quoique en Californie, ça allait encore. Dans mon pays, voir des politiciens prôner l’abstinence avant le mariage par exemple, serait tout a fait inenvisageable. Enfin, tout cela, c’était avant tout cette foutue apocalypse. A présent, les choses avaient sans doute changées. Je me souvenais toutefois de cette secte qui m’avait fait subir des atrocités. Au début, ils étaient sympathiques et accueillants. Et puis, ils ont commencés a me faire des trucs en affirmant que je devais me purifier. Entre ce groupe et les autres cannibales qui m’avaient foutus dans une cage, j’avais été gâté.

Je regarda Leah avec un sourire et commença a ouvrir le menu concernant les films classés par catégorie. Il y avait les catégories humour, horreur, comédie, fantastique et adulte. J’espérai vivement qu’elle ne choisisse pas la catégorie adulte, cela me mettrais un peu mal a l’aise. Je lui lança calmement: “Tu veux choisir quoi comme catégorie? Tu as peut être une idée de film en tête non?” Je peux te servir un peu d’eau aussi!” Je me leva alors pour aller chercher une petite bouteille d’eau et la plaça près du lit. Ce n’était pas très agréable comme position. Je mis l’ordinateur sur une chaise devant le lit, nous obligeant a nous allonger pour bien regarder le film. C’était compliqué de faire autrement, vu la taille de la pièce. Au pire, rien m’obligeait Leah a regarder le film jusqu’au bout!
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mar 7 Juin - 15:00


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 

FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah tenait de se rappeler des films qu'elle aimait. Elle n'y avait pas pensé depuis une éternité, tout cela lui semblait si lointain, comme si sa vie d'avant n'avait jamais réellement existé. Leah sourit en pensant à Twilight, ce film tellement nias sur une histoire d'amour entre une humaine et un vampire. Ses copines l'avaient forcée à les accompagner à chacun des volets de la saga. Elle y allait en traînant les pieds, mais une fois dans la salle, elle passait un agréable moment avec ses amies, ne pouvant s'empêcher de pouffer sur le dialogue digne d'un téléfilm allemand. Leah était fane d'Harry Potter, ou d'Hunger Games, des films avec de l'action. Certes il y avait des histoires d'amour, mais avec modération. Parfois, Leah se demandait si, inconsciemment, les films d'action ne l'avaient pas préparée mentalement à l'apocalypse.

A ses côtés, Thomas ouvrait le fichier appelé Film, et d'autres dossiers apparurent, classant les films par catégories. Leah se pencha vers l'écran et lu intérieurement les différentes catégories : humour, horreur, comédie, fantastique et adulte. Sans discuter, elle savait qu'elle ne voulait pas regarder un film d'horreur. Tout ce qui arrivait actuellement était digne du film espagnol REC. Fantastique était celui qui se rapprochait le plus de l'horreur, avec plus d'action et d'intrigue. Pareil, Leah ne voulait pas voir de la violence. Elle appréciait les films d'adultes softs mais n'oserait pas demander à Thomas d'en regarder avec elle. Ce n'était pas vraiment le genre de film que l'on regardait entre amis. Thomas lui demanda quelle catégorie elle préférait, et si elle avait une idée de film en tête. « Un film humoristique ! » dit-elle en souriant.

Thomas se leva pour aller prendre une bouteille d'eau. Entre temps, Leah le rejoignit dans le petit coin cuisine, et alla poser sa tasse vide dans l'évier. Ils revirent tout deux sur le lit, et s'allongèrent côte à côte, Thomas installant l'ordinateur sur une chaise, posée face au lit. « Je te laisse l'honneur de choisir le film. Surprends-moi, » glissa-t-elle en osant les sourcils, le sourire aux lèvres.

code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mar 7 Juin - 20:26

Leah voulait un film humoristique. Je réfléchis un instant. Elle voulait être surprise. Je songea au film “God Save America” qui était sorti peu de temps avant l’apocalypse. C’était marrant et puis, ça ne durait pas trop longtemps. Dans le pire des cas, elle pourrait dormir ici, cela ne me dérangeait pas dans la mesure où le lit était grand. Me concernant, j’étais un peu fatigué et il m’arrivait parfois de m’endormir sans faire exprès. Je regarda la brune et lui lança calmement: “On va regarder le film God Save America, c’est drôle. C’est une critique de la société américaine! Tu vas voir, tu vas bien aimer!

Je sélectionna le film et m’allongea sur le lit. Je connaissais le film par cœur mais j’aimais bien le regarder a nouveau. Je regardais quelques minutes mais rapidement, je commençais a piquer du nez. De temps en temps, je regardais Leah en souriant. Je songea alors au début de l’apocalypse. J’avais vraiment une vie géniale. J’étais privilégié. Beaucoup trop privilégié. Et maintenant, je n’avais presque plus rien.

Il fallait toutefois voir le bon coté des choses, j’avais un toit et je mangeais à ma faim. J’avais également de nombreux amis sur qui je pouvais compter. Quand je pensais à toutes ces années d’errance et de galère, quel changement! J’espérais que cet endroit ne serait jamais envahie par les zombies. Je ne pourrais pas supporter de retourner a ma vie passée et de voir tout le monde mourir. Le film était trop long en faite. Je ne savais pas trop si Leah s’ennuyait ou pas.

Je la regarda et lui lança calmement: “Tu veux regarder autre chose ou arrêter? On peut aussi continuer a regarder pas de souci!”Je commençais a m’endormir et me frottais régulièrement les yeux. De temps a temps, je m’étalais un peu trop sur le lit et touchait la brune sans faire exprès. Quand je m’en rendais compte, je revenais immédiatement a ma position initiale. Il fallait avouer qu’elle était attirante mais je savais qu’elle était amoureuse d’un autre garçon et je ne voulais absolument pas m’attirer des ennuis par rapport a ça!
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mar 7 Juin - 21:08


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 

FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah regardait son camarade d'un air malicieux. Thomas était mignon lorsqu'il commençait à réfléchir, ce qui fit sourire la jeune fille. Elle détourna le regard et vit qu'il cliquait sur un film appelé God Bless America. Leah en avait déjà entendu parlé. Il était sorti quelques temps avant le début de l'apocalypse, mais elle ne l'avait jamais vu. Thomas ajouta qu'il s'agissait d'une critique de la société américaine. Ce film allait être pleins de clichés sur les américains, ce qui allait faire rire la jeune survivante.

Le film commençait. Leah avait la tête posée dans ses mains, et suivait que d'un oreille le déroulement de l'histoire. A ses côtés, elle sentait le regard de Thomas qu'il lui glissait de temps à autre. Leah se mordit la lèvre inférieure. Elle sentait qu'un petit jeu de séduction commençait à se créer entre eux. La jolie brune en était contente, car cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas sentie femme, au lieu d'une survivante prête à tout pour que son coeur batte encore.

Leah regarda Thomas, qui fixait l'écran de l'ordinateur d'un air distrais. Il frottait de temps à autre ses yeux, montrant qu'il était fatigué. La soirée ne fait que commencer, se dit la jeune femme en souriant avec malice. Son camarade ne cessait de bouger, montrant qu'il s'ennuyait. Thomas frôla la jambe de Leah. Visiblement gêné, Thomas s'écartait à chaque fois, pour ensuite la frôler de nouveau. Il lui demanda alors si Leah voulait continuer à regard le film ou non. Elle se redressa, et plongea son regard dans celui de son ami. Elle s'avança lentement, et l'embrassa sur la bouche, prenant son visage entre ses mains. Leah s'écarta alors, gênée de ce qu'elle venait de faire. « Excuse-moi ... » dit-elle, n'ayant pas pu se contrôler. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait rien fait que Leah n'avait pas pu contrôler sa pulsion. Seule dans la chambre d'un garçon qui l'attirait, regarder un film était bien une des dernières choses qu'elle songeait faire.

code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mer 8 Juin - 0:12

Leah semblait un peu excitée par ma présence. Je le faisais un peu exprès a vrai dire. J’étais mignon et malgré mes petites cicatrices, je restais encore tout a fait agréable a regarder. Je ne pourrais pas dire le nombre de partenaires que j’ai eu dans ma courte vie mais je pense atteindre sans trop de souci les trois décimales. Certaines personnes voyaient cela d’un mauvais œil mais je m’en fichais. Je gardais toujours certains principes. Jamais de trucs gores, humiliants ou non protégés. De surcroît, je ne choisissais que des personnes qui me plaisaient physiquement.Mais tout cela, c’était avant. A présent, je n’avais plus une vie sexuelle aussi riche. Je ne voulais pas passer pour un pervers qui ne pensait qu’a ça.

Le bisou de Leah ne fut pas une surprise. Je sentis malgré tout un petit frisson qui me parcouru tout le corps. Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu de bisou. Elle était tellement mignonne a s’excuser comme si elle avait fait quelque chose de mal. Je lui lança en rigolant: “Pourquoi tu t’excuses? Tu n’as rien fait de mal!” Je pris ensuite sa main et la frotta contre la mienne et m’approcha de son cou. Je l’embrassa a plusieurs reprises tout doucement. Je pense que Leah allait dormir ici ce soir. Je pouvais bien lui faire ce cadeau vu tout ce qu’elle avait fait pour moi depuis mon arrivée ici.

Je pris quelques distances et repris en souriant. J’aimais bien faire durer le suspense. Leah était adulte certes mais je voulais être certain qu’elle ne regrette pas son geste. Je commençai a toucher mon T-shirt avant de le retirer complètement. J’étais plutôt musclé mais pas très costaud non plus. Par ailleurs, j’avais la chance d’être presque complètement imberbe. Toutefois, une cicatrice bien définie était présente au niveau du cou et s’arrêtait au niveau du pectoral. Une autre, plus discrète était présente au niveau de l’omoplate. Je me mordais les lèvres et la regardais d’un air coquin. Je repris: “Tu ne veux pas me donner un deuxième bisou?” Pour ce soir, je préférais que l’on en reste aux bisous et aux câlins sauf si Leah voulait vraiment aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mer 8 Juin - 11:53


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 

FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah avait le regard baissé. Sa tête était confuse, ainsi que ses idées. Avait-elle réellement besoin de s'attacher amoureusement à quelqu'un alors que les zombies étaient partout, menancant quiquonque de devenir l'un des leurs ? La jeune femme n'avait pas envie de perdre un proche de plus, elle ne s'en remettrait jamais. Comment faire confiance à nouveau, après son histoire avec Wyatt ? Elle ne savait pas.  Elle pensait qu'il serait l'unique amour de sa vie, mais il ne l'était plus. Leah devait tourner la page, elle le savait, mais quelque chose l'en empêchait. En quelque sorte, la survivante pensait que sortir avec quelqu'un d'autre serait une sorte de trahison. Puis elle se rappela de quelques filles de l'Angel Camp qui tournaient autour de lui. Que ferait-il dans une situation pareille ? se demanda-t-elle. Wyatt était quelqu'un de timoré, mais il avait ses besoins, comme n'importe quel être vivant. Il se ferait plaisir, pensa Leah.

Thomas lui dit, le sourire aux lèvres, qu'elle n'avait pas de quoi être désolée. Leah lui lâcha un sourire timide, et fut surprise à son tour. Le beau garçon lui prit sa main, la caressa, puis approcha son visage, qu'il enfouit dans son cou. Leah ferma les paupières, et frissonna sous les doux baisers que Thomas lui faisait. Elle lâcha un soupir, passant ses mains dans les cheveux de Thomas. A ce moment précis, Wyatt était loin de son esprit, et cela lui faisait du bien, il fallait l'oublier, tourner la page. Ils n'étaient plus ensembles, il était temps que Leah le réalise.

Le jeune garçon s'écarta doucement, toujours souriant, les cheveux ébouriffés. Leah se mit alors à sourire à son tour. Thomas commença à toucher son t-shirt, sous le regard malicieux de la belle survivante, qui acquiesça d'un signe de tête, sous l'hésitation de Thomas. Il ne voulait pas la forcer à quoi que ce soit, ce qui était touchant. Il retira alors son haut, sous le regard amusé de Leah. Néanmoins, elle resta silencieuse en voyant les cicatrices que Thomas possédait sur son torse, quelque peu musclé, comme Leah aimait. Il était donc réellement arrivé des choses affreuses à Thomas avant son arrivée à l'Angel Camp. La brune voulait alors lui faire oublier ses souffrances pendant quelques instants. Il fallait qu'il soit heureux. Thomas, se mordant la lèvre inférieure, lui demanda si il avait le droit à un deuxième bisou. Leah fut contente d'apprendre que cela faisait plaisir à Thomas. « Bien entendu que tu le mérites, » glissa-t-elle avec malice. Elle se rapprocha de lui, s'assit sur ses genoux, et l'embrassa de nouveau. Elle retira doucement son haut. Néanmoins, elle ne comptait pas enlever son soutien-gorge. Elle voulait réfléchir avant de songer à coucher avec Thomas. Leah regarda son camarade avec tendresse, et se cala dans ses bras, se sentant alors à l'abri de n'importe quel danger. Elle avait besoin de ça, d'un pilier, de quelqu'un qui pouvait s'occuper d'elle.  

code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Mer 8 Juin - 22:23

La brune s’approcha de moi. Elle semblait timide et mal a l’aise. Il était difficile de s’attacher a quelqu’un a présent. J’avais perdu tellement d’amis et de proches. Je ne voulais pas perdre Leah. Je ne pourrais jamais le pardonner. Si l’occasion se présentait, je pourrai me sacrifier pour elle ou le reste du groupe. Personnellement, je ne croyais pas a une fin heureuse du style “ils se marièrent et eurent de nombreux enfants”. C’était l’apocalypse et nos conditions de vie n’allaient surement aller en s’améliorant.

Je reçus un deuxième bisou, plus intense que le premier. La brunette retira ensuite son haut. Je me mis a l’embrasser dans le cou tout en la caressant doucement. Elle était affectueuse et patiente. J’aimais beaucoup cela. Je ne voulais pas d’une fille trop entreprenante. Et puis, je connaissais trop Leah pour coucher avec elle sans réfléchir. Je me sentais vraiment bien a ses cotés. Je lui murmura: “Tu veux dormir ici? Le lit est grand donc je ne viendrai pas trop t’embêter! "

Je continua a lui faire des petits bisous. Et je repris d’une voix sérieuse: “J’ai beaucoup souffert avant de venir ici. Je suis tellement content d’avoir trouvé des personnes dignes de confiance. Je n’ai pas envie de te perdre donc si tu as des soucis, tu pourras compter sur moi pour te protéger”. A vrai dire, je ne savais pas trop quoi dire. J’étais un peu gêné et je me disais que tout cela n’allait pas durer. C’était trop beau, trop facile. Les zombies finiraient par envahir ce village et j’allais tout perdre une fois de plus.

J’étais peut être trop pessimiste. Peut être qu’il y aurait de moins en moins de zombies et que nos techniques de survie allaient s’améliorer toujours plus. Peut être qu’a présent, je mènerais une vie quasiment normale. Après tout, que serait devenue ma vie s’il n’y avait pas eu d’apocalypse? Je serais peut être mort d’une overdose ou du sida. Mon visage réfléchi repris un air coquin et je lança a la jolie jeune fille: “Tu veux faire quoi a présent?
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Jeu 30 Juin - 20:08


 
Friend like me. ft Thomas Watson
 

FEAR IS MORE CUTTING THAN A SWORD



Leah ne savait pas si c'était raisonnable de dormir avec Thomas. Certes il avait un grand lit, comme il venait de dire, mais la jolie brune n'était pas encore prête à cela. Elle avait un enfant, qui paniquerait sûrement s'il se rendait compte que sa mère, censée être à peine rentrée de mission, n'était pas encore à la maison. « Non c'est gentil, mais je préfère dormir à la maison au cas où Liam se réveillerait, » lui murmura-t-elle en l'embrassant avec affection sur la joue. Elle le serra dans ses bras, et ferma les paupières. Intérieurement, Leah savait qu'elle avait refusé à cause de Wyatt. Elle voulait passer à autre chose, elle le devait, mais elle avait l'impression qu'elle n'y arriverait jamais.

Elle était comblée. Allongée aux côtés de Thomas qui lui faisait des doux baisers, Leah se sentait bien. Pourtant, elle ressentait un certain malaise. Son corps était là, mais son esprit n'y était pas. Elle ne pensait qu'à son ex. Pendant un court moment, Leah se demanda si elle n'était toujours pas amoureuse de lui pour s'empêcher de flirter avec un autre garçon. Non, je ne l'aime plus, se dit-elle intérieurement avec conviction, comme pour se l'avouer à elle-même. Thomas lui murmura qu'il avait beaucoup souffert avant d'arriver à l'Angel Camp. Leah le regarda avec peine, et l'enlaça d'avantage. Ce garçon avait vécu de terribles choses, mais pourtant il avait un cœur en or. « Tu peux aussi compter sur moi. Si tu as le moindre problèmes, n'hésite pas à me retrouver pour qu'on en discute. Je ferai pareil avec toi, promis, » dit-elle, souriante.

Main dans la main, les deux jeunes étaient bien. Ils allaient bien ensembles, un brun et une brune. Thomas lui demanda ce qu'elle voulait faire. Leah descendit du lit, et enfila son t-shirt. « Je vais rentrer. » Elle le regarda avec tendresse. La jeune brune remit ses chaussures, puis retourna sur le lit, et embrassa avec sensualité Thomas. « On s'organisera quelque chose. Bonne nuit, » murmura-t-elle, quittant l'appartement de son camarade. Elle ferma la porte derrière elle, et s'y adossa. Elle réfléchit quelques instants, puis retourna chez elle, le regard malicieux.

code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin

|désolé du retard, mais mes examens m'ont prit pas mal de temps. je te mp pour la suite !|
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

►Âge du perso :
33 ans.
►Où je me situe et avec qui :
En Californie, avec Clarke et Faith.
►Avant, j'étais :
Guitariste à temps partiel.
►Messages :
2100
►Points de vie :
5
►Copyright :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).
►Avatar :
James Franco le beau gosse.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic

MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson Lun 22 Aoû - 18:53

RP archivé suite à la suppression de Leah. coeurrose

_________________
What you have to decide... is how you want your life to be. If your forever was endingtomorrow, would this be how you'd want to have spent it? Listen, the truth is, nothing is guaranteed. You know that more than anybody. So dont be afraid. Be alive.
Maybe it was supposed to be. You, me, her ... together.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Friend like me ▲ Thomas Watson

Revenir en haut Aller en bas

Friend like me ▲ Thomas Watson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: Cemetery :: Vieux rps-