|Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

|Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité


MessageSujet: |Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy Mar 31 Mai - 21:19


 HOW TO BE A SURVIVOR


La nuit était tombée depuis maintenant bien deux heures. Cela faisait environ six heures que Leah avait quitté l'Angel Camp et ses proches pour découvrir l'extérieur. Elle en avait marre de rester cloîtrer derrière des murailles gardées par des snipers. Elle n'était pas encore majeure, et ils ne voulaient pas qu'elle prenne les armes. Mais Leah ne se voyait pas cultiver des tomates et des fraises toute sa vie. C'était se battre et protéger les siens qui l'intéressait. Et ce n'est pas en ne se bougeant pas qu'elle réussirait. La jeune femme ne savait pas quand est-ce qu'elle rentrait. Leah savait qu'elle retournerait à l'Angel Camp, mais il fallait qu'elle sache se battre et survivre toute seule dans la nature pour prouver à tous qu'elle était capable de faire partie des patrouilleurs du camp.

Leah était assise dans une clairière, occupée à se faire une lance. Elle avait trouvé un bâton solide et bien droit, de la ficelle qu'elle avait trouvé au fond de son sac à dos, et avait accroché une pierre taillée finement au bout de son arme. Elle ne savait pas comment s'en servir, mais préférait l'avoir au cas où. Un éclair zébra le ciel nocturne, ce qui fit sursauter Leah. Elle se releva lorsque des gouttes d'eau commencèrent à tomber du ciel, pour ensuite se transformer en grêlons. La survivante enfila son sac, et courut se mettre à l'abri sous les arbres. Mais elle se trouva nez à nez avec un rôdeur. Elle poussa un cri perçant, et fit demi-tour. A l'opposé de la petite clairière, elle vit avec horreur qu'une d'une bonne vingtaine de zombies arrivaient dans sa direction. Ils avançaient lentement, certes,mais la grêle ne leur faisait rien, alors que Leah pouvait se blesser. Elle fit alors volte-face, prit son courage à deux mains, et tua d'un coup de lance son premier rôdeur. Elle visa la tête, comme on lui avait apprit avant son départ de l'Angel Camp. Leah retira son arme de la tête ensanglantée du zombie, et courut à toutes jambes. La grêle avait cessé, mais la pluie était toujours aussi forte. Elle entendait le martèlement des gouttes sur les feuilles des arbres. Il fallait qu'elle se trouve un abri.

Dans l'obscurité la plus totale, Leah ne vit pas une épaisse racine qui sortait du sol. Elle trébucha et tomba
au sol, se tapant le menton au sol, faisant claquer sa mâchoire. Elle sentit un goût de sang envahir sa bouche. Les feuilles qui tapissaient le sol forestier étaient tellement mouillées que la jeune femme peina à se remettre sur pieds. Derrière, les rôdeurs se faisaient de plus en plus nombreux. Elle était traquée. Continuant à courir, elle vit une maison semblable à un chalet. Leah se précipita, voyant qu'il y avait de la lumière à l'intérieur. Elle tapa violemment à la porte, appelant à l'aide, mais personne ne bougea lui ouvrir. Elle prit son élan, et donna un coup de pied sur la poignée, qui céda, ouvrant la porte. Leah se précipita à l'intérieur, claqua la porte, et tira une table basse pour bloquer l'accès de la bâtisse aux rôdeurs.

Lancé des dés:
 

En quelques instants, les rôdeurs étaient déjà à la porte, et tapaient dessus. Leah recula de quelques pas avant de remarquer un véritable campement dans cette maison. Un sac de couchage était posé sur un petit canapé, un énorme sac à dos était entrouvert, et de la nourriture était alignée sur une armoire. " Il y a quelqu'un ? " demanda Leah, essayant d'être le plus possible crédible.
FICHE PAR SWAN.


Dernière édition par Leah Turner le Mar 31 Mai - 21:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


ZOMBIE

►Âge du perso :
Je n'ai point d'âge.
►Où je me situe et avec qui :
De partout.
►Avant, j'étais :
Un être humain.
►Messages :
832
►Points de vie :
5
►Copyright :
©Swan.
►Avatar :
Zombie.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

MessageSujet: Re: |Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy Mar 31 Mai - 21:19

Le membre 'Leah Turner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'COME IN, HAZARD' :
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: |Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy Ven 3 Juin - 11:26

xxx xxx xxx

Deux jours que j'avais trouvé ce lieu totalement isolé de tout et non fréquenté. La plus grande tranquillité y régnait. Il était rare que je m’arrête dans des bâtisses ou d'autres lieux fermés, mais il n'y avait pas âme qui vivent ici, alors je m’étais décidé. Ma bécane n'étant pas loin, bien que caché pour ne pas attirer l'attention si des passants venaient à s'égarer tout comme moi.  Du calme, du repos, tuer du zombie voilà ce que je faisais depuis deux jours, bien que je ne voulusse pas rester ici, pour le moment c'était l'idéal. Je m'étais même payé le luxe de m'allumer un cigare et d’ouvrir une vieille bouteille de whisky qui se trouvait dans les placards poussiéreux. Les personnes qui vivaient là autres fois ne devaient pas être dérangés bien souvent, il n'y avait rien avant une heure de marche. Dans une pièce recluse de la petite maison avec une musique un peu rock’n’roll en fond je n'entendis même pas ce qui se passait en extérieur. Ne me doutant pas de ce qui se tramait, marmonnant des paroles qui se diffusaient sur la radio à pile qui fonctionnait. La musique... Bien longtemps aussi que je n'avais pas entendu ce plaisir et cette lueur de joie. C’était tellement bon des moments comme celui-ci, où on a l’impression que le temps s’arrête, qu’on oublie qu’à l’extérieur c’est la merde totale où on prend son pied. En réalité cela avait toujours été le cas, ça avait toujours été le chaos dehors, sauf qu’il était différent, sous une autre forme, il était simplement contrôlé. A l’heure actuelle, c’était bien différent, plus rien ne dirigeait notre monde, plus de lois seulement la nôtre et ce que l’on s’autorise à faire ou ne pas faire.
« P’tain que c’est bon ! » Je me demandai combien de personne en ce moment ressentait la même chose que moi… Surement pas beaucoup c’était une évidence. Un bruit sourd venait à me sortir de mes pensées et de se moment d’euphorie rapide. Eteignant la radio pour ne pas attirer la chose ou la personne vers moi. M’armant avec mes deux sabres jamais très loin de moi, je sortais de la pièce prêt à rejoindre le fameux bruit. Si c’était un rôdeur ça allait, ça serait vite réglé, si c’était des personnes… Cela serait vite réglé aussi…
J’entendis alors quelqu’un parlé derrière la seconde porte qui amenait à l’entrée, c’était une femme, qui demandait s’il y avait quelqu’un, forcément mes affaires étaient toutes posés bien en évidence. Décidant de me montrer espérant que ce n’était pas un piège. Sortant de l’encadré de la porte mes sabres à la main, c’est là que je réalisais le bruit. Des rôdeurs, je jetais un coup d’œil par un carreau et constatait qu’il y en avait plein. Cette nana, enfin gamine plutôt avait attiré une troupe de zombie ici, la conne.
« Bordel ! C’est pas vrai. » Je me dirigeai droit sur elle, la prenant alors par le cole et la plaquant contre le premier mur venu.
« C’est toi qui les a attirés ici ? T’es qui ? Que fous tu ici ? » Je la regardai avec un air de méprit. Comment une gamine comme elle pouvait être seule ?
« Laisses tomber ça n’a aucune importance maintenant on est fait comme des rats ! » Il ne fallait pas espérer qu’ils se cassent à moins que quelque chose d’autre les attires. Je n’avais qu’à remettre cette fille dehors et j’en serais peut-être débarrassé. Cette idée venait vite à sortir de ma tête, c’est toujours dans des situations comme telle que l’on a les pires idées.
« Explique-moi ce qui a déraillé pour qu’autant de rôdeurs soient ici. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: |Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy Mar 7 Juin - 15:19


 HOW TO BE A SURVIVOR

Leah était au milieu de l'obscure pièce, tendait l'oreille pour entendre le moindre bruit venant de l'intérieur de l'abri. Elle savait que quelqu'un de malhonnête pouvait se cacher ici. Avant de quitter l'Angel Camp, on lui avait bien dit de se méfier d'avantages des survivants que des zombies. Les monstres continuaient de s'affaler sur la porte d'entrée, la faisant trembler sous leurs coups semblants de plus en plus nombreux et réguliers.

La jeune fille sursauta en voyant un homme armé de deux grandes lames sortir d'une porte, au fond de la pièce. Cet inconnu faisait bien deux têtes de plus qu'elle, et son air énervé ne disait rien qui vaille à Leah. L'homme lâcha un juron, et s'avança vers elle d'un pas rapide. La brune recula de quelques pas, tremblante de partout, mais elle n'avait aucune issue possible. L'inconnu la saisit par le col de sa veste, et la plaqua au mur. Prise au piège, Leah tenta de se débattre avant de se rendre compte que cet homme avait une force surhumaine, et que quoi qu'elle fasse, il ne la lâcherait pas si facilement. Le regard noir, il lui demanda si c'était elle qui avait attiré les rôdeurs jusqu'ici. Il lui demanda, toujours sur le même ton et d'un souffle, qui elle était et pourquoi était-elle ici. Leah n'eut pas le temps de répondre qu'il lui dit que ça n'avait pas d'importance. L'homme continua de sa voix rocailleuse, lui demandant comme cela se faisait qu'il y avait autant de rôdeurs. « Je ne sais pas, ils ont dû sentir ma présence et m'ont poursuis sur plusieurs mètres, de plus en plus nombreux à chacune de mes foulées. » Leah lança un regard en coin vers la porte, qui était juste à côté de sa tête. L'homme pouvait l'ouvrir et lancer la jeune survivante dehors, lui donnant une chance de s'enfuir indemne par la fenêtre.

La porte était de plus en plus secouée, et, n'ayant pas l'air solide, Leah était certaine que dans quelques minutes, elle tomberait au sol sous le poids de cette énorme meute de rôdeurs. Il fallait qu'ils fassent quelque chose. Leah savait bien qu'elle avait entraîné cet inconnu dans ce pétrin, mais ils allaient s'en sortir seulement à deux. « Si tu veux qu'on s'en sorte, il faudrait me lâcher, » dit-elle d'un souffle, peiner à prendre sa respiration sous la puissante étreinte du mastodonte.

lancé des dés:
 

Des mains sombres commencèrent à s'abattre sur les fenêtres du salon. Une des deux fenêtre se brisa sous les coups des rôdeurs. Les morceaux de verres s'éparpillèrent dans la pièce. Maintenant, les rôdeurs pouvaient entrer dans l'abri, qui n'en était plus vraiment un. Leah se débattit, lançant un regard électrique à l'inconnu. Si il ne la lâchait pas, ils mourront tout les deux sans s'être défendus.
FICHE PAR SWAN.


Dernière édition par Leah Turner le Mar 7 Juin - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


ZOMBIE

►Âge du perso :
Je n'ai point d'âge.
►Où je me situe et avec qui :
De partout.
►Avant, j'étais :
Un être humain.
►Messages :
832
►Points de vie :
5
►Copyright :
©Swan.
►Avatar :
Zombie.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

MessageSujet: Re: |Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy Mar 7 Juin - 15:19

Le membre 'Leah Turner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'COME IN, HAZARD' :
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19286
►Points de vie :
368
►Copyright :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: |Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy Sam 23 Juil - 13:37

RP archivé suite à la suppression d'Esjar. coeurrose

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: |Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy

Revenir en haut Aller en bas

|Flashback| How to be a survivor ft. P. Esjar Wood-Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: Cemetery :: Vieux rps-