[FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Mar 7 Juin - 1:53

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Cela faisait quelques semaines qu’elle avait quitté le camp des captifs. Elle était encore dévastée. Non pour les avoir abandonnés eux mais pour l’avoir quitté lui. Des autres, Alixen en avait clairement rien à foutre. Jamais ils ne lui manqueraient ça c’est certain. Être collée comme ça avec tous ces gens, pendant elle ne savait plus combien de temps et vingt-quatre heures sur vingt-quatre, elle en avait eu assez pour toute une vie. Il n’y avait qu’avec une seule personne que ça ne l’avait pas dérangé plus que ça. Et cette personne, elle l’avait abandonné du jour au lendemain sans même un au revoir, laissant juste un mot derrière elle. L’adolescente n’avait pas pu faire mieux, elle n’avait pas été assez forte pour le faire en face. Craignant sans doute sa réaction, qu’il ne comprenne pas ou bien à quel point elle avait pu le faire souffrir en le quittant ainsi après les derniers jours qu’ils avaient passés ensemble, après tout ce qu’ils avaient vécus ensemble…

Tout ça Alixen avait eu besoin de l'évacuer. Pendant des jours et des jours, elle n'avait fait que tuer des rôdeurs, les uns après les autres afin de se défouler. Ses vêtements étaient là pour en témoigner, même son teint de porcelaine était recouvert par-ci et par là de sang séché. Elle devait absolument se reprendre en main si elle voulait reprendre sa bonne vieille méthode pour dépouiller des survivants de passage. La brune devait trouver de tous nouveaux habits propres. C'était pas gagné d'avance… Cependant, à force de recherche elle finit par trouver au sein d'un ancien orphelinat, un espace de bac à vêtements. Mais comme chaque chose n'est jamais simple, un rôdeur se trouvait à l'intérieur.. Celui-là gesticulait tellement pour tenter de l'attraper, qu'elle eut du mal à lacérer sa tête à l'aide de sa faucille. Elle finit par y arriver, cependant la tête tomba entre le tas de vêtements déversant du sang poisseux partout.

- Oh mais non, tu fais chier putain !

La brune tapa du pied d'énervement et soupira bruyamment. Même quand elle était toute seule, il y avait des choses qui arrivaient à lui casser les couilles. C'était pas possible franchement… Se disant qu'elle n'avait tout de même pas fait tous ces efforts pour rien, après avoir balancé le crâne ailleurs dans pièce et traîner le corps à côté, elle tenta de fouiller parmi le tas de vêtements pour vérifier si il n'y en avait pas au moins qui avait échappé au massacre. Bingo ! Alixen finit par trouver une chemise à carreaux en parfait état et un jean noir. Par contre, l'odeur qui s'en échappait… Horrible ! Une légère quinte de toux la secoua et elle faillit également vomir tant l'odeur était nauséabonde.

À quelques mètres de là se trouvait une rivière. Alixen en profita pour y laver ses nouveaux habits et pendant qu'elle les laissaient sécher au soleil sur une grosse pierre, elle retira tous ses vêtements souillés et plongea dans le cours d'eau dans son plus simple appareil. L'eau caressant sa peau nue lui faisait le plus grand bien. Elle en avait bien besoin après tous ces jours passés dans la saleté.
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.


Dernière édition par Alixen C. Manning le Mar 3 Jan - 22:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Jeu 7 Juil - 11:51

Cela faisait maintenant un petit moment que j’étais finalement arrivé à la zone 51, totalement dévastée, détruite et absente de vie. Cet endroit que j’avais rêvé rejoindre depuis le jour où je m’étais enfui lâchement pendant l’assaut d’une horde de rôdeur sur notre groupe et que j’avais laissé derrière moi mon père et mon frère. Cet endroit auquel j’avais rêvé chaque jour depuis ma rencontre avec Ellie jusqu’au jour où j’avais une nouvelle dûe fuir pour lui échapper. Rien ne ressemblait à ce que je m’étais imaginé… Plus aucun camp, pas de papa ni d’Enzo pour m’accueillir… Personne ! J’avais alors repris ma route mais dans quel but autre que celui de survivre pour survivre. Personne à protéger, personne avec qui partager le peu de joie restante, les nombreuses peines. Personne ne me donnant de raison valable de me battre. J’étais à ce moment-là loin de me douter que je rencontrerais Nael quelques temps après et que lui et son groupe me redonnerait ce que je cherchais. Actuellement, j’étais seul dans toutes cette apocalypse et je finissais par me demander si ça allait être ainsi longtemps. Mais au fond de moi, j’espérais toujours qu’un autre camp de survivant existait et que mon père y emmènerait mon frère. Il le ferait j’en suis sûr, je croyais naïvement que les deux avaient survécu à la destruction de la zone. Mais ceci était une autre histoire.

J’avançais donc sans but à travers tout l’état du Nevada ne sachant ni où aller ni que faire de mon temps. J’avais de la rage en moi et je tuais chaque rôdeur en face de moi mais cela ne me suffisait pas. J’avais besoin de plus, de me venger mais comment le faire lorsque c’est au destin à qui on en veut. Je ne faisais même plus attention au danger, après tout vivre ou mourir, les deux issues n’étaient pas plaisantes alors autant le faire avec courage, cette chose qui m’avait manqué pendant un moment. Mes vêtements étaient sales et abimés, mes cheveux était sale et n’était même plus coiffé. Je me fichais de tout ça après tout mais je devais avouer que tomber sur un cours d’eau ne serait pas de refus. C’était alors mon jour de chance lorsque je sentais le vent légèrement plus fort à cause de l’eau et que j’entendais déjà le bruit d’un cours d’eau. Je posais alors mon sac rempli au sol que je vidais pour en sortir le contenu, j’avais pas mal de bricole dont des vêtements de rechange. Un pull léger brun et un bermuda blanc de base mais virant au gris. Je ne respectais sans doute pas les normes de la mode mais on s’en foutait tant que je changeais de vêtement. Je retirais alors mon haut en m’approchant de l’eau quand j’aperçus quelqu’un. Posant immédiatement ma main sur mon holster contenant mon arme je me rendis compte que la jeune femme se trouvait totalement désarmée pour la simple et bonne raison qu’elle était nue. « Qu-Quoi ? » Bordel, il faut qu’une fille nue se trouve dans le seul entre que je croise pour me baigner. L’art de la chance.  Mon visage devenait rouge rien qu’à la vue de… De… Bref lorsqu’elle se retournait face à moi… « Désolé ! » disais-je en reculant d'un pas.

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Mar 12 Juil - 22:53

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Elle se laissait aller sur l'eau glacée, flottant. Alixen fermait les yeux, laissant son esprit se vider complètement au fur et à mesure que le très léger courant ne déplace son corps nu sur la surface. Laisser échapper toute cette frustration. Tous ses doutes. Toutes ses peines. Oublier ce grand vide qui s'était creusé dans son coeur. Tout oublier. Ne plus rien ressentir. Juste l'eau qui englobait une grande partie de sa peau. Et elle commençait à se détendre réellement, à sentir une certaine paisibilité quand une exclamation l'interrompue. Une voix. Cela faisait des semaines, que la brune n'avait croisé personne et c'était bien pour cela qu'elle s'était permise de se baigner complètement nue dans ce cours d'eau. Dans le cas contraire, elle ne l'aurait jamais fait. Alix se retourna vivement donc pour se retrouver face à un jeune homme, juste au bord de l'eau. Intérieurement, elle était affreusement gênée de se retrouver dans une telle situation, complètement nue face à un garçon. Cependant, la jeune adolescente était trop fière pour le montrer. Alors, elle prit sur elle et se mit à s'avancer vers lui sans cacher aucune partie de son corps. Une fois devant lui, un léger sourire vint étirer la commissure de ses lèvres.

- Tu t'excuses mais bizarrement tu ne détournes pas les yeux… Es-tu vraiment désolée ?

Quelque chose la troublait chez ce garçon. Pas seulement le fait qu'il la voit complètement nue. Non. Il y avait quelque chose. Un air familier sur son visage. Bizarrement, il lui faisait rappeler Luke. T'es complètement malade Alixen… Si tu commences à voir Luke partout, ça ne va pas le faire. Enlève-le toi de ta tête, merde. Cet adolescent qu'elle avait devant elle, elle avait envie de « s'amuser » avec lui, sans pour autant déterminer parce qu'il lui faisait penser à Luke ou bien parce qu'elle avait besoin de se changer les idées… Ou peut-être les deux ?

- Monsieur, m'accorderait-il le droit de me vêtir un minimum ou voudrait-il profiter encore de la vue ?

Alix s'était rapprochée un peu plus du jeune homme, chuchotant à son oreille. La brune avait bien remarquée que le garçon était totalement gêné face à sa nudité, autant qu'elle certainement. Mais la jeune adolescente avait tellement fois jouée la comédie devant des centaines de survivants ne montrant jamais son réel visage, sa réelle personnalité, qui était cachée derrière cette grosse carapace, qu'elle avait maintenant l'habitude de faire semblant. Donc remarquer le visage rougeoyant de l'inconnu, l'amusait. La brune guettait ses réactions. Chercher à déstabiliser ce garçon encore plus, lui ferait presque oubliée sa pudeur. C'était bien la première fois qu'elle se comportait ainsi. Un tel comportement ne lui ressemblait pas. Ok, souvent Alixen s'était jouée de plusieurs survivants mais pas comme ça. Elle les avait juste manipulée, se faisant prendre pour une fille complètement innocente, perdue et apeurée, pour pouvoir ensuite les piller. Un personnage pourtant pas loin de ce qu'elle était avant, si ce n'était son portrait caché. La Alixen d'avant. Celle qu'elle était avant qu'on ne tue son père de sang froid devant ses yeux innocents.
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.


Dernière édition par Alixen C. Manning le Sam 15 Oct - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Sam 27 Aoû - 19:00

C’était ma veine. Je tombais sur un cours d’eau et il fallait que je tombe sur quelqu’un. Certains crevards auraient été content de voir une jeune femme nue dans l’eau mais je devais être destabilisée. Elle était belle et je n’avais pour ainsi dire jamais vu de femme nue mais cela me m’était mal à l’aise. Mes hormones d’homme se mettait peut-être en action, mais je n’étais pas un voyeur. J’aurais donc pu repartir comme si de rien n’était mais je n’avais pu retenue une exclamation ce qui évita attira son attention. Je devais être clairement rouge, je sentais le feu me monté aux joues et je ne le contrôlais pas. Je m’excusais alors avec une voie mal assurée sans savoir quoi faire. Je ne la connaissais pas et ne savais pas de quoi elle était capable donc je ne pouvais pas la quitter du regard mais je me sentais mal à l’aise d’autant plus que l’eau n’était pas très foncé. J’en voyais alors de plus en plus alors qu’elle s’approchait de moi et même si la gêne et la situation pouvait être dangereuse, je me sentais assez rapidement à l’étroit dans mon pantalon. Je détournais brièvement le regard lorsqu’elle me le faisait remarquer. « Oui, mais je ne peux pas me permettre de te quitter des yeux.. » Je tentais de garder la face dans mes paroles mais je n’avais plus la moindre crédibilité. J’étais rouge et mal à l’aise d’autant plus que mon regard ne pouvait s’empêcher de redescendre vers sa poitrine. Je n’étais pas un pervers mais c’était humain.

Je tentais tout de même de garder mon regard centré sur elle, elle semblait avoir plus ou moins mon âge et n’était pas moche du tout. Je ne l’expliquais pas mais quelque chose chez elle faisait que j’avais confiance. Peut-être son visage d’ange, même dans son plus simple appareil elle n’avait à mes yeux rien de provoquant ni de vulgaire. Je fus surpris qu’elle me demande la permission de se rhabiller. En fait c’était légitime mais je n’étais pas un crevard ni un violeur et je comprenais qu’elle souhaite se vêtir mais ce qui me gênait le plus c’était la proximité qu’elle avait mise entre nous. Il n’y en avait plus aucune. « Euh oui vas-y bien-sûr » Je remarquais être juste à côté de ses vêtements et de ses équipements. Je me reculais alors de quelques pas vers mon propre sac et mes vêtements de rechange posé au sol, mais aussi pour remettre de l’écart entre nous même si ma gêne était à son maximum. Bizarrement, je n’avais plus envie de prendre un petit bain. Pas devant elle en fait, même si je venais de la voir nue, je ne m’imaginais pas l’être à mon tour. Surtout dans l’état actuel d’une certaine partie de mon corps. Je remettais mon propre haut, tant pis pour le bain, je lâchais un peu la jeune de son regard mais je me méfiais qu’elle sorte une arme. « Je ne voulais pas te… Déranger dans ta baignade… » Je me sentais affreusement gêné ce n’était pas possible. « Je… Je m’appelle Nikolaï » disais-je comme pour changer de sujet et oublier ce moment sans me douter que j’allais devenir la proie d’un nouveau jeu de la demoiselle.


_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Ven 9 Sep - 22:18

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Franchement, Alixen ne s'attendait pas du tout à tomber sur quelqu'un après toutes ses semaines passées en solitaire. Et se retrouver dans cette situation devant un survivant, surtout un garçon, lui donnait juste envie d'aller se terrer dans un petit trou de souris. C'était bien la première fois, qu'elle se retrouvait dans son plus simple appareil devant quelqu'un. Cependant, elle ne devait pas se laisser submerger par la honte et devait surtout ne rien laisser paraitre de son malaise. La brune fut bien obligée de prendre sur elle et faire comme si de rien n'était. Si elle se laissait déstabiliser, elle passerait pour quelqu'un de faible et de facilement attaquable surtout qu'étant nue, elle n'avait aucune arme sur elle pour se défendre donc tout se jouait avec son attitude. Par contre, si il y avait bien quelqu'un qui ne se contrôlait pas, c'était bien le jeune garçon devant elle. Elle pouvait voir sa gêne à dix mille kilomètres, ce qui la faisait sourire il fallait bien se l'avouer. Et sa réaction lui donna cette envie inexplicable de se jouer de la situation et de s'amuser un peu.

- C'est ce que je vois…

Un rictus traversa ses lèvres, jouant clairement avec le sous-entendu que pouvait avoir la réponse du jeune homme. Cependant, lorsqu'Alix remarqua le regard baladeur de ce dernier qui descendait vers sa poitrine, son rictus se figea légèrement. Sa première envie fut de croiser ses bras mais elle ne le fit pas, restant dans son personnage. Il n'empêche, qu'elle trouva un moyen pour retrouver une situation confortable en lui demandant la permission de se rhabiller sans pour autant se retenir de le déstabiliser de plus en plus en instaurant une certaine proximité entre eux. Lorsqu'il accepta, elle lui adressa un sourire angélique avant de s'habiller profitant qu'il la lâche du regard. En dernier c'est la chemise qu'elle enfila, s'apprêtant d'abord à la boutonner entièrement, elle finit par s'abstenir aux derniers boutons, laissant entrevoir légèrement son soutien-gorge, le rouge lui montant aux joues. Reprenant quelque peu ses esprits, la brune se retourna vers l'adolescent.

- Tu ne me déranges pas du tout.

Sa voix était mielleuse, un léger sourire toujours logé au coin de ses lèvres. Oh que non, qu’il ne la dérangeait pas bien au contraire. Si elle avait pu trouver sa présence dérangeante au départ, ce n’était plus le cas. Alixen ne pouvait dénier que le jeune homme l’attirait dans un certain sens, toute son attention était focalisée sur lui. Elle se rapprocha à nouveau de lui, frôlant son épaule de ses doigts, le contournant, avant de tendre la main dans sa direction.

- Alixen.

Étrangement, le prénom de Nikolaï lui disait vaguement quelque chose sans pour autant qu’elle arrive à remettre le doigt dessus. De toute manière, elle se ne se creusa pas le cerveau, plus que cela pour une telle futilité. Ce n’était sans doute pas important. La brune plongea ses yeux dans les siens, remettant une de ses mèches derrière son oreille, le sourire aux lèvres en attendant que le garçon accepte de serrer cette main qu’elle lui avait tendue. Une politesse qu’elle n’avait pas appliquée depuis si longtemps…
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.


Dernière édition par Alixen C. Manning le Sam 15 Oct - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Sam 8 Oct - 17:36

La situation devenait de plus en plus gênante, chaque seconde qui passait alors que je me retrouvais face à cette jeune nue me gênait un peu plus. Je ne m’étais pas préparé psychologiquement avant sinon j’aurais évité de venir de la sorte. Je n’avais jamais eu de copine ni d’expérience avec les filles mais dans ce monde actuel c’était bien le cadet de mes soucis. Après tout cela viendrait quand ça viendrait, si ça arrivait un jour. La population adolescente avait grandement diminué au cours de ces dernières années.  La brune semblait tellement parfaitement à l’aise, comme si cela ne lui faisait rien que son corps soit ainsi exposé à un parfait inconnu. Je ne voyais alors que deux hypothèses, soit elle était une ancienne habituée des lieux naturistes, soit elle n’avait aucune pudeur. Dans tous les cas je l’admirais rien que pour cela car moi j’aurais tout fait pour aller me planquer dans un petit trou de souris pour ne plus jamais en sortir. Rien qu’en cet instant, alors que j’étais le voyeur, j’étais incroyablement gêné et je ne pouvais pas la quitter du regard comme je lui faisais si bien remarqué. La quitter des yeux était un luxe, elle avait beau ne pas paraitre bien dangereuse dans son plus simple appareil, quelques pas de plus et j’avais une balle dans la tête. Mais je devais avouer que c’était difficile de ne pas la quitter des yeux, principalement parce qu’il avait envie de descendre, un peu trop. Je n’étais pas un pervers mais j’étais un homme tout de même. Finalement elle proposa une situation qui allait arranger notre situation à tous les deux en allant s’habiller. J’acceptais, de toute façon je n’aurais pas pu refuser, je serais passé pour quoi ? D’autant plus que je n’avais aucun intérêt, j’eux alors le droit à un sourire angélique. Je ne saurais dire pourquoi, mais outre le fait qu’elle soit nue, cette fille avait quelque chose d’attirant, disons-le honnêtement, elle me plaisait bien mais peut-être était-ce dû à cette proximité entre nous. Je m’étais tout de même en quelque sorte excuser de l’avoir interrompu dans sa baignade mais elle rétorqua que je ne la dérangeais pas. « Vraiment ? » J’étais vraiment attiré par elle sans pouvoir l’expliquer, même si la réponse était simple, c’était une belle fille. J’en profitais pour me présenter et changer un peu de sujet lorsqu’elle s’approcha de moi, j’avais repris les choses en main et j’avais réussi à me débarrasser de cette gêne même si je n’étais pas à cent pourcent de mon assurance. « Sympa comme prénom. » Je souriais en me montrant aimable. Je ne l’avais jamais entendu nulle part mais j’aimais bien. Je l’observais dans les yeux avant de lui serrer la main d’une bonne poigne masculine sans pour autant lui broyer les doigts. Je n’étais cependant pas au top de mes charmes, j’étais venu pour me nettoyer et j’étais toujours sale. « Je ne te demande pas ce que tu faisais là du coup… Mais tu voyage seule ? » Je ne voulais pas lui faire de mal ou autre mais simplement m’assurer que je ne risquais pas une embuscade. Mes yeux noisettes ne quittaient pas les siens tandis que je passais une main dans mes cheveux. Cette fois-ci je ne fuyais plus notre proximité.

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Mer 12 Oct - 2:30

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Alixen se sentait beaucoup mieux, désormais vêtue. Son esprit était maintenant tout à fait clair, débarrassé de toute gêne. Et surtout, elle n'avait plus besoin de feindre être totalement à l'aise. La réponse du brun lorsqu'elle lui assurait qu'il ne la dérangeait pas, la fit d'autant plus sourire. Ce manque d'assurance, c'était mignon.

- C'est que j'ai pas souvent l'occasion d'être en bonne compagnie…

Alors ça, c'était bien vrai… Ça faisait des semaines, peut-être des mois qu'elle se faisait chier toute seule. Elle n'avait croisé aucune âme qui vive, sauf des cerveaux pourris sur deux jambes, ou sur une seule et qui rampait par terre. Si on pouvait admirer quelque chose aux rôdeurs c'était bien leur détermination. Par contre, niveau intelligence, on repassera. Alix répondit d'un sourire lorsqu'il complimenta son prénom. Ce n'était pas très commun comme prénom, elle en avait conscience. C'était son père qui l'avait choisi, heureusement sinon, elle ne se ferait plus appeler ainsi si cela aurait été sa mère. Par contre, son deuxième prénom venait bien de cette dernière. Un fait qui fait qu'elle ne l'utilisera jamais. Pourquoi utiliser un nom qui a été choisit par la personne qui vous a abandonné quand vous n'étiez qu'une gamine ?

La poignée de main échangée, Alix ne retirait pourtant pas sa main, s'amusant à faire parcourir ses doigts sur la paume du brun. Ses yeux sondant ceux du jeune garçon. Elle n'était pas habituée à agir de la sorte avec des personnes qu'elle venait tout juste de rencontrer ou même avec ceux qu'elle connaissait. À vrai dire, la brune était plutôt du genre à éviter les contacts sauf quand il s'agissait de frapper quelqu'un. Et étrangement, ça lui plaisait bien de changer un peu. De s'aller à ce petit jeu. Un léger rire s'échappait de ses lèvres.

- Ouais, je pense que c'est assez évident, c'est pas de la plongée sous-marine que je faisais… Mais oui, je voyage toute seule. Et toi ?

Alixen avait totalement confiance en elle, en sa possibilité de se défendre toute seule, si elle en éprouvait le besoin, pour lui avouer qu'elle était toute seule. Personne caché dans les arbres pour venir à sa rescousse si le danger se présentait. Puis franchement, les groupes c'était pas fait pour elle. Pendant trop longtemps, l'adolescente avait été contrainte de rester avec un groupe d'incapables. Ces survivants qui comme elle, s'étaient fait capturer par des cannibales. Mais même avec leur escapade, elle a été obligée de se les coltiner. Premièrement, parce que la captivité l'avait affaiblit et elle avait été obligée de reprendre des forces avant de repartir en solo au risque de se faire capturer à nouveau. Mais elle n'était pas restée dans leur refuge à ne rien faire comme la majorité des survivants avec qui elle se trouvait, non elle, elle faisait partit des personnes qui partaient le plus en expédition. Cependant, ne croyez pas que c'était par bonté et pour ramener des trucs aux autres. Oh que non, elle devait quoi ? Laisser au groupe cinq pour cent de ce qu'elle trouvait réellement. Un pourcentage bien faible, vu le peu de choses qu'ils pouvaient trouver. Mais en tout cas, cela lui avait permis de bien remplir son sac avant de partir en solitaire.

La brune chassa toutes ces pensées de son esprit et finit par englober totalement la main de Nikolaï. Qui était plutôt chaude à vrai dire, contrastant avec la main de l’adolescente qui devait être froide à cause de sa récente baignade. Le tirant un peu plus vers elle, elle lui demanda :

- On s’assoit ? Je pense que le gros rocher est assez large pour nous deux.
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.


Dernière édition par Alixen C. Manning le Sam 15 Oct - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Jeu 13 Oct - 13:13

Je prenais le compliment pour moi, j’étais une bonne compagnie. J’avais beau ne toujours pas être au top de mon assurance, j’arrivais tout de même mieux à me sentir à l’aise maintenant qu’elle était vêtue. Et je devais bien avouer ne pas être mécontent de cette rencontre, même si j’avais d’abord trouvé son comportement plutôt particulier, il était indéniable que la jeune femme ne me laissait pas totalement indifférent, d’autant plus que cela faisait un moment que j’étais seul et voir une jeune femme me changeait des monstres vivants comme morts croisés sur ma route. « Moi non plus ! » avais-je affirmé avec sans doute un peu trop d’enthousiasme. J’avais alors appris qu’elle s’appelait Alixen, un prénom que j’entendais pour la première fois mais qui ne sonnait pas étrange à mon oreille. J’aurais même été jusqu’à dire qu’il lui allait plutôt bien. Mais je n’en étais pas encore au stade des compliments et puis même si c’était le cas, je n’étais pas le genre de personne flatteuse pour un sou, je gardais ce que je pensais au fond de moi, bon comme mauvais. Malgré une poignée de main plutôt formelle, Alixen ne retirait pas sa main de la tienne pour mon plus grand étonnement. Je suivais chaque mouvement de ses doigts sur ma paume avant que je ne reporte mon regard dans ses yeux clairs et que je lui souris. Je ne la repoussais pas, je n’en avais même pas envie et au contraire par moment tu posais l’un de tes doigts sur les siens sans jamais la quitter du regard, te renseignant tout de même un peu au passage sur elle. Tu n’étais plus habitué à accorder ta confiance, tu croyais encore en l’être humain mais tu sortais tout juste d’une collaboration forcée et bien difficile mentalement pour te lâcher aussi facilement même si ses charmes féminins semblaient avoir un effet décontractant sur toi. Je riais légèrement à mon tour lorsqu’elle me disait ne pas avoir fait de plongée sous-marine et me confirmant qu’elle voyageait bien seule, te retournant au passage la question. « Oui je voyage seul aussi. » Malheureusement ne serait pas un terme approprié, je me sentais bien dans cette solitude nouvellement retrouvé même si je ne serais pas contre des compagnons de route. Aucun signe de tristesse ou de nostalgie dans ma voix. J’avais même sourit en lui répondant, je lui souriais constamment d’ailleurs, cela allait finir par me donner un air d’imbécile heureux mais je n’y pensais même pas. Je refermais mes doigts sur sa main lorsqu’elle englobait la mienne. Le contact froid de sa peau contre la mienne qui semblait plus chaude me fit une sensation de fraicheur mais pas dérangeant. « Je suis d’accord » Nous nous étions dirigés vers le fameux gros rocher dont elle me parlait. Je te sentais bien avec elle et plus en confiance. Je ne la connaissais depuis pourtant pas longtemps et je ne savais même pas si à la suite de cela je voyagerais avec elle et pourtant, je ressentais déjà cette sensation bizarre dans mon ventre. Pas de l’amour, pas aussi tôt mais il y avait quelque chose. « Je dois bien t’avouer, que tu me plait énormément et ..» lui avais-je avoué sans finir ma phrase. Quelques secondes s’écoulaient avant que je n’avance mon visage vers le sien. C’était peut-être précipité mais de toute façon avec ce monde tout allait bien plus vite et je vivais mon premier baiser depuis le début de cette apocalypse. Je m’y prenais peut-être mal, ou bien j’étais ringard mais je ne risquais rien à essayer loin de penser que je rentrais bêtement dans un jeu.


_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Sam 15 Oct - 2:48

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Alixen ne put s’empêcher de sourire amusée face à l’enthousiasme du jeune adolescent. Intéressant. Les présentations faites, la brune avait entrepris une poignée de main pourtant, celle-ci exécuté elle ne retirait pas sa main comme toute personne l’aurait fait. Non, au contraire, elle gardait quelque peu son emprise sur celle de Nikolaï jusqu’à laisser ses doigts descendre jusqu’à sa paume. Ses doigts faisant quelques mouvements sur cette dernière alors qu’elle ne quittait pas une seule seconde le regard du garçon. Et le fait de sentir ce dernier s’adonner au même jeu, la fit sourire. Elle était plus que satisfaite de ne pas se faire repousser et à vrai dire, elle n’avait pas songé à cette possibilité une seule seconde. En fait, elle ne réfléchissait pas du tout. Alix se contentait de faire ce qu’elle désirait en ce moment-même, sans penser forcement à la suite des événements. Elle ne s’embêtait pas à réfléchir, si pour tel ou tel acte elle allait se faire repousser ou non. Après tout ce Nikolaï ne faisait que lui envoyer des signaux positifs depuis le début pour l’instant rien ne lui indiquait qu’elle devrait arrêter. Et encore moins maintenant qu’elle avait la confirmation qu’il voyageait tout seul, tout comme elle. De mieux, en mieux. Ils ne risquaient pas d’être dérangés ainsi. Sauf si comme cela avait été le cas concernant Nikolaï, une troisième personne décide d’apparaitre comme par hasard. Ce serait vraiment pas de bol.

Mais en attendant ils étaient tout seuls alors Alix tira l'adolescent à peu plus vers elle tout en proposant d'aller s'asseoir tous les deux. Chose qu'il accepta. Le fait d'être assis l'un à côté de l'autre, permettait de créer une atmosphère plus intime. Qui dit atmosphère plus intime, dit confession. Le brun lui avoua qu'elle ne le laissait pas indifférent et sans terminer sa phrase, la laissant en suspend, ses lèvres se déposèrent sur les siennes. Chose qui surpris l'adolescente dans un premier lieu. Lui qui semblait manquer d'assurance au début, il se rattrapait. La surprise passée, elle ferma les yeux, posant sa main sur la nuque de Nikolaï, l'attirant un peu plus vers elle, tout en prolongeant leur baiser.

Tout cela pouvait paraitre trop rapide mais c'était ainsi qu'était le monde désormais. Tout arrivait précipitamment. La mort guettait chacun des survivants à n'importe quelle seconde. Un accident est si vite arrivé… Alors, pourquoi s'embêter à prendre son temps alors qu'ils pouvaient désormais agir comme ils leur semblaient ? Bien entendu, elle ne serait pas laissée aller avec n'importe qui. Tout comme elle lui plaisait, lui aussi lui plaisait. Il avait quelque chose qui attirait Alixen. Puis c'était tellement plaisant de se retrouver à nouveau dans cette situation avec un garçon. De recouvrer toutes ces sensations. Évidemment, ce n'était pas aussi fort de ce qu'elle avait éprouvé avec Luke mais ça en restait captivant. Et ayant les yeux fermés ainsi, elle pouvait presque s'imaginer l'exacte sensation des lèvres de Luke sur les siennes. Oh Alixen, t'es complètement malade… Mais c'est tellement plaisant…
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Ven 28 Oct - 21:51

Je ne saurais même pas dire pourquoi je rentrais dans le jeu de la jeune femme, pourquoi je la laissais jouer de ses doigts sur ma paume jusqu’à ce que je décide de l’y emprisonner en entrelaçant nos doigts, pourquoi je me perdais dans son regard. Je n’étais pas amoureux, c’était évident, je ne la connaissais que depuis un petit quart d’heure à tout casser mais elle était vraiment attirante et elle me plaisait vraiment. L’apocalypse ne nous permettait plus le luxe d’apprendre à connaitre les gens et je l’avais bien compris. Je ne réfléchissais plus, laissant ma timidité derrière moi pour rentrer à mon tour dans ce jeu de séduction bien avancé. C’est pour cela que j’avais accepté de l’accompagner, main dans la main jusqu’à ce rocher. Je ne savais pas ce qui m’y attendais mais j’avais la sensation que je ne devais pas rater ma chance, que je devais me lancer. Main dans la main, paume contre paume, nous entrions dans une atmosphère plus intime, ce qui m’aida grandement à me lancer. Je lui avouais alors d’un trait qu’elle me plaisait. Je me surprenais moi-même et continuant dans ma lancée, j’allais posé mes lèvres contre les siennes. Je me sentais plus libre, j’agissais à l’instinct. Je ne savais même pas si elle le voudrait bien, je ne savais pas si elle n’allait pas me repousser mais je tentais ma chance. Cela faisait tellement de temps que je n’avais pas eu ce genre de relation, que je tentais tout de même ma chance. Mais chose inattendue, ce n’est pas une gifle sur ma joue que je sentais mais sa main sur ma nuque en m’attirant plus vers elle. Elle ne me repoussait pas, au contrait elle réduisait la distance entre nous, elle m’invitait à continuer. Ma main qui tenait la sienne se posa sur le rocher en guise d’équilibre, la seconde alla se poser sur sa taille tandis que le baiser se prolongeait. Je ne pensais maintenant plus à rien, plus rien n’importait, rien du tout. Mon cœur battait la chamade et mes pensées s’embrumaient. Je reprenais ma respiration, posant mes yeux clairs sur son visage pâle. Ses cheveux étaient encore humide de sa récente baignade, tu ne la connaissais pas encore parfaitement mais bon dieux ce qu’Alixen te plaisait. C’est pour cela que tu te replongeais dans un baiser, plus long, plus intense, plus langoureux. Je n’avais pas de scrupule ni de regret, je n’avais pas de grand amour, personne qui souffrirait de ce que je faisais alors j’en profitais. Je vivais l’instant présent comme si c’était le dernier, c’était un peu un mode de vie maintenant. Je me laissais simplement guider par le moment et la main que j’avais posé sur sa taille se leva légèrement pour passer sous le haut mouillé de la jeune femme et se posa sur le dos de celle-ci. Je découvrais, j’avançais à l’aveugle, je tentais ma chance, je me disais qu’elle ne me repousserait pas, au contraire.

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Dim 30 Oct - 2:40

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Être là sur ce rocher avec Nikolaï était une occasion pour elle de tout oublier. De se laisser aller, au point de ne plus penser à rien, ne serait-ce que l'histoire de quelques minutes. De libérer son esprit de toutes ces pensées négatives. Elle voulait juste pouvoir s'amuser un peu et oublier la raison qui expliquait pourquoi elle était en ce lieu toute seule et non accompagnée d'une certaine personne. Enfin, seule, elle ne le fut pas très longtemps. Cet adolescent était juste tombé pile poil quand il le fallait. Quoi que, elle aurait préféré qu'il ne la voit pas dans son plus simple appareil. Si en temps normal, Alix aurait surement menacé l'inconnu, elle ne l'avait aucunement fait avec lui. Ce garçon l'attirait pour elle ne savait quelle raison, ou plutôt si, elle le savait au fond d'elle. Car après tout Luke a été le premier garçon qui lui avait plu. Avant lui, les garçons ne l'intéressaient pas. Alors si là un deuxième garçon  arrivait à lui plaire peu de temps après qu'elle avait laissé le premier, c'est qu'il y avait un petit quelque chose. Ce petit quelque chose qui fait, qu'elle ne l'avait pas repoussé lorsqu'il posa ses lèvres sur les siennes. Bien au contraire, elle l'incita à continuer parce que l'air de rien, ce type de contact lui plaisait. Une sorte de rapprochement qu'elle pensait ne jamais retrouver. Cependant, vint le moment où les deux jeunes adolescents furent obliger de reprendre leur respiration. Suite à quoi, elle ouvrit lentement les yeux, croisant le regard de Nikolaï. Un léger sourire charmeur se dessina sur ses lèvres. Peut-être que tout cela lui plaisait un peu trop parce que c'est avec plaisir qu'elle accueillit de nouveau les lèvres du jeune homme pour un baiser plus intense. Durant lequel, timidement sa langue rencontra celle du garçon, une expérience toute nouvelle pour elle, tout comme ce qui allait se passer par la suite. Alixen frissonna en sentant la main de Nikolaï se glisser sous sa chemise, intensifiant ces frissonnements.  Elle mit un peu plus de fougue dans leur baiser et emportée dans son élan, elle en vint à faire quelque chose qui l'étonna elle-même. De plus, en plus, au fur et à mesure de leur échange, l'adolescente s'approchait du garçon jusqu'à se retrouver sur lui, empoignant le haut de son t-shirt. Une position de dominance qui pouvait ressembler et qui pouvait sembler en accord avec la personnalité qu'elle montrait à tout le monde. Cependant, dans une situation comme celle-ci, c'était tout à fait nouveau. La jeune adolescente était débutante dans ce domaine, c'est pour cela qu'elle avait commencé par suivre les gestes de Nikolaï, de se laisser porter maintenant qu'elle avait réussi à le faire prendre partit dans ce jeu de séduction. Et une fois qu'il était tombé dans ses filets, elle n'avait pas vraiment pris plus d'initiatives à partir de ce moment-là. Désormais, elle se laissait juste aller par ses envies. La brune finit par quitter les lèvres du jeune homme pour descendre jusqu'au cou de ce dernier, y déposant quelques baisers.
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Mar 1 Nov - 17:32

Etre là sur ce rocher avec Alixen était une occasion pour moi de tout oublier. De me laisser aller au point de ne plus penser à rien, se serait-ce que l’histoire de quelques minutes. Je ressentais probablement la même chose qu’elle. L’espace d’un instant, je ne méfiais plus de tous le monde, j’oubliais Elie, j’oubliais tout. Ce n’était peut-être rien pour la majorité des gens mais moi, je n’avais jamais connu ça, je ne m’étais jamais relâché avec personne et même si elle était en quelque sorte la première venue, je n’y pensais pas. Et c’était bien d’oublier l’espace d’un instant l’inquiétude, la peur, la haine, la tristesse pour simplement être heureux même si ce bonheur était plus qu’éphémère. Cette fille m’attirait, c’était indéniable, son physique, sa personnalité sure d’elle et c’était presque contagieux puisque moi aussi, j’avais laissé ma timidité derrière mois pour prendre des initiatives, pour prendre confiance en moi à nouveau. Ce n’était pourtant pas mon genre de faire confiance si rapidement en quelqu’un, mais je sentais que je pouvais avec Alixen, peut-être me trompais-je mais je n’avais pas perçu d’animosité provenant d’elle. Je prenais peut-être un risque mais je n’y pensais pas car l’espace d’un instant, j’avais besoin d’être un adolescent normal. Et elle ne m’avait pas repousser, bien au contraire elle m’avait incité à continuer, et un baiser en entrainait un autre, un rapprochement se créait jusqu’à en perdre notre souffle. Qu’il nous fallait reprendre. J’avais presque eu honte de croiser son regard, mes joues devaient sans doute encore être tout rouges mais je le faisais. Je me demandais ce qu’elle devait penser mais au fond si jusqu’à là elle ne m’avait pas repoussé, il n’y avait pas de raison qu’elle le fasse maintenant. C’est dans cette optique que j’étais retourné à l’attaque, dans un baiser plus intense, dans lequel nos langues se rencontraient pour danser timidement l’une avec l’autre. Une expérience nouvelle pour moi qui ne l’avait jamais fait mais ce genre de chose venait d’elle-même. J’avais posé ma main sous son chemisier, pour sentir un énième contact entre sa peau et la mienne, et j’avais senti son dos, sa peau douce et fraiche sans que je ne m’en rende compte. Et elle avait mit plus de fougue dans notre baiser et pour mon plus grand et agréable étonnement, l’adolescente se déplaça doucement, légèrement jusqu’à se retrouver sur moi. Je ne m’y opposais pas, l’accueillant chaleureusement, posa ma seconde main en bas de sa taille, pour la soutenir mais aussi pour la serrer un peu plus vers moi. Je sentais bien que ses gestes étaient timides, un peu tout comme les miens mais je n’y pensais pas, ne pensant qu’à l’instant présent sans me souvenir de rien d’autre, satisfait de la voir se prendre réellement à notre petit jeu. J’avais souri lorsque la brune avait quitté mes lèvres pour descendre jusqu’à mon cou, me faisant lever instinctivement la tête. Je frissonnais à chaque contact de ses lèvres sur mon cou, ce contact m’électrisait et ce n’était pas pour me déplaire. Je l’avais alors soulevé délicatement, la soutenant de mes bras sous ses fesses, avant de délicatement aller la déposer en l’allongeant sur l’herbe au pieds du rocher sur lequel nous étions installé. Me plaçant au dessus d’elle, reprenant cette place de dominant comme si cela devenait un jeu pour savoir qui prenait le dessus sur l’autre. Souriant, je déposais à nouveau de baiser sur ses lèvres avant de descendre jusqu’à son cou à mon tour, faisant tout comme elle, partageant les même sensations que j’avais ressenti avant de descendre encore un peu plus bas, plus timidement, embrassant son but jusqu’à l’encolure de son chemisier. Puis j’avais déboutonné un nouveau bouton, poursuivant la descente de mes baisers.

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Sam 12 Nov - 5:51

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Jamais Alix n'aurait jamais pensé être aussi proche d'un garçon qu'elle connaissait si peu, voir pas du tout. Mais c'était peut-être pour ça qu'elle se laissait faire, qu'elle agissait ainsi ? Parce qu'elle savait que tout cela n'aurait aucune conséquence. Qu'elle savait que tout cela ne l'engageait en rien. Il ne connaissait que son nom et elle ne connaissait également que son nom. Aucun lien ancré n'était présent. Certes, un rapprochement se créait mais rien d'inviolable. Elle n'allait pas s'attacher plus que nécessaire. Il l'attirait mais elle n'allait pas non plus s'amouracher. L'adolescente voulait juste profiter du moment présent, celui dans lequel elle n'avait pas besoin de se poser dix mille question. Le seul moment où elle a juste à se laisser aller. Juste à profiter de ces nouvelles sensations qui s'accaparaient d'elle, maintenant qu'elle se retrouvait allongée sur l'herbe, Nikolaï sur elle.

Alixen se mordit les lèvres en sentant celles de ce dernier contre son cou, ses frissons l'assommant alors que ses lèvres finirent par s'entrouvrir d'elles-mêmes. Et ce n'était même pas finit. La brune pouvait sentir ses baisers descendre jusqu'à l'encolure de son haut. Ses lèvres se déposant sur sa peau échauffée, alors que le rouge remontait à ses joues. Le plaisir l'envoutant complètement, son coeur s'emballait à toute vitesse et son souffle se saccageant alors qu'il descendait de plus en plus bas au fur et à mesure qu'il déboutonnait les boutons de sa chemise. Sa chemise finit par être complètement ouverte, laissant entrevoir complètement son soutien-gorge. Alix à son tour, glissa ses mains sous le haut de Nikolaï jusqu'à le lui enlever. De ses mains, elle attira le visage du garçon jusqu'à ses lèvres afin de l'embrasser fougueusement, pressant son corps contre le sien. La brune prit la liberté de parcourir de ses mains le dos du jeune garçon. Elle découvrait, n'ayant jamais été si tactile avec un garçon. Plus l'adolescente s'aventurait avec Nikolaï, plus elle découvrait de nouvelles sensations, des envies qui lui étaient encore inconnues jusqu'à présent. Et pourtant tout cela ne lui faisait pas peur, au contraire ça lui donnait envie d'explorer un peu plus. De s'abandonner un peu plus alors que ses mains se faisaient plus baladeuses, mordillant légèrement les lèvres de l'adolescent. La tentation était de plus en plus grande de par tous ces touchers. Leurs doigts se glissant sur leurs peaux, sur leurs corps désireux de contact. Ce contact si envoutant.
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Ven 18 Nov - 22:16

Jamais je n’aurais pensé être aussi proche d’une fille que je connaissais si peu, voir pas du tout en fait. Mais dans ce monde connaitre réellement quelqu’un devenait presque un luxe, encore plus une jeune fille de mon âge susceptible de m’intéresser. C’est peut-être pour cela que je rentrais dans son jeu, que je me laissais aller et qu’en retour je la laissais faire. C’était nouveau pour moi, avant l’apocalypse, je n’étais qu’un préadolescent, totalement plus intéressé par la bagarre et les jeux vidéo que par les filles et aujourd’hui, je me découvrais de nouvelles attirances, de nouvelles envies. Et puis je me laissais aller, je ne voyais plus l’avenir alors je n’espérais rien de cette fille, peut-être qu’elle allait mourir, peut-être qu’elle s’en irait… Je n’espérais plus, tous mes espoirs finissaient toujours par partir en fumée de toute façon. Mais je ne pensais plus et je me laissais aller à mes attirances, profitant simplement du moment présent sans avoir besoin de penser à quoi que ce soit. J’avais juste à me laisser aller et à suivre le fil de ces rapprochement, à profiter de nouvelle découverte, de nouvelle sensation, maintenant que je me retrouvais au dessus de la jeune femme, allongé dans l’herbe. J’étais occupé à déposé mes lèvres dans son cou, l’enchainant de baiser contre sa peau délicate. C’était doux, et je prenais plaisir à sentir sa peau frissonnée, et sa respiration s’accélérer un peu plus à chaque fois que mon visage entrait en contact avec sa peau de porcelaine. Et doucement je descendais lentement dans son cou, puis peu à peu de fil en aiguille et lentement j’atteignais le haut de sa poitrine, bientôt protégé par son chemisier. Doucement, et d’abord hésitant, j’avais poursuivi dans ma lancée en déboutonnant le premier bouton, puis un second et un autre, dévoilant son sous-vêtement que j’avais pu apercevoir lorsqu’elle s’était rhabillée quelques minutes auparavant. Et de fil en aiguille sa chemise fini par être totalement ouverte dévoilant son corps si mince. A son tour, la jeune femme glissa ses mains sous mon haut jusqu’à me l’enlever aussi. Chaque contact de sa peau contre la mienne m’électrisait, je ne ressentais même pas la gène de me faire déshabiller. Bien sûr le rouge me montait aux joues mais je n’avais pas le temps de penser qu’elle attira à nouveau mon visage contre le sien pour m’embrasser fougueusement, ce à quoi je répondais de la même façon. Je ne me lassais pas de ses lèvres contre les miennes, de nos langue dansant ensemble, de nos corps se pressant l’un contre l’autre, ne se laissant plus d’espace entre nous. Mes mains continuaient de se balader contre son corps, explorant certaines zones, ses flancs, sa poitrine, son ventre, ses joues. J’hésitais un peu finalement, mais je l’embrassais à nouveau, plus délicatement avant de me redresser, assis à califourchon au dessus d’elle, le sourire aux lèvres approchant mes mains du bouton de son jean que je défaisais rapidement pour lui faire comprendre qu’elle n’allait pas le garder longtemps, revenant l’embrasser avant de doucement commencer à le lui retirer.

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1183

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Dim 20 Nov - 4:11

A little embarrassed ?Nikolaï & Alixen
Alixen ne cessait de frissonner face à tous ces touchers. Elle s'étonnait même à en vouloir plus. L'adolescente ne parvenait même pas à comprendre pourquoi. D'habitude, elle détestait qu'on l'approche, qu'on la colle de trop. Alors la toucher ainsi ? Une chose impensable. Et pourtant, c'était bien ce qu'il était en train de se passer ici, en ce moment même. De cette scène la Alixen d'avant, en rougirait jusqu'aux oreilles, elle n'aurait même pas osé toucher une seule parcelle de peau du garçon qui était juste au-dessus d'elle. En ce moment, elle était partit bien loin cette Alixen du passé, celle qui balbutiait lorsqu'elle se trouvait devant un garçon. Rien qu'en voyant ce petit sourire dessiné sur le coin de ses lèvres et puis cette remarque légèrement amusée qu'elle s'apprêtait à lancer.

- C'était bien la peine que je me rhabille.

C'était bien vrai ça. Elle a du se rhabiller pour quoi ? Quelques minutes ? Aussi, à ce moment-ci, elle n'aurait pu prévoir que ça finirait comme ça et de plus si rapidement. Qu'elle se retrouverait sans son pantalon. Évidemment, il était hors de question que ce soit la seule. Alors, Alixen se redressait autant que Nikolaï le lui permettait afin de défaire à son tour le bouton du pantalon du garçon, tout en déposant une nouvelle fois des baisers dans son cou. Pour finir par faire glisser le jean. Désormais tout deux en sous-vêtements, l'adolescente l'attira à elle tout en l'embrassant, afin de se retrouver à nouveau allongés sur l'herbe. Une fois de plus, les mains de la brune entreprenaient leur petite exploration, glissant le long du dos du jeune garçon jusqu'à la limite de son boxer. C'est en sentant l'élastique de ce tissu que les doutes vinrent l'assaillir. Ou plutôt les questions commencèrent à ondoyer à l'intérieur de son esprit, dans un premier temps. Elle était censée faire quoi une fois qu'ils seront tout deux déshabillés ? Genre, comment ça fonctionnait ? Des questions qui avaient peut-être l'air idiote, cependant, c'était tout à fait normal pour Alix de se les poser. Elle qui autrefois, assimilait le sexe à quelque chose de peccamineux, surtout avant le mariage. Et comme cela ne suffisait pas, étant ainsi collée à Nikolaï et séparé de lui que par un léger morceau de tissu, elle ne put s'empêcher de sentir une chose au niveau du caleçon du garçon. C’est quoi ça ? Oh mon Dieu. Est-ce que c’est sa… Chose ? Oh.. Est-ce que c’est normal que ce soit tout dur ? Ça fait un peu peur quand même… Alixen ne savait plus si elle voulait continuer. S’aventurer dans un tel terrain inconnu ? Avec un inconnu en plus ? Était-ce vraiment un bon choix, même si elle en exprimait l’envie ? Une première fois, c’est sacré quand même… Et.. Elle aurait voulu la faire avec Luke. Penser à lui, lui fit l’effet d’une énorme gifle et cessa tout contact avec Nikolaï. Elle ne pouvait pas lui faire ça…

- A…Attend… Attend… Je… Je ne peux pas faire ça. Je…

La panique. Abandonner Luke pour se retrouver dans les bras d'un autre qui lui ressemblait pour pouvoir l'oublier.. C'était du grand n'importe quoi et elle le réalisait seulement que maintenant. Mieux vaut tard que jamais mais elle avait faillit commettre l'irréparable. Alixen n'osait même plus regarder l'adolescent. Elle se dégagea même de lui, prit ses affaires et s'enfuit à toute jambe sans même prendre le temps de se rhabiller avant. La brune le fera plus tard, une fois qu'elle sera bien loin. Alix ne pouvait rester plus longtemps avec Nikolaï, elle n'en était pas capable après ce qu'ils ont fait/faillit faire. Trop de malaise. Et au lieu de rester et risquer un face-à-face gênant, elle préfère opter pour la solution de facilité et faire ce qu'elle faisait de mieux : fuir.
   

God, no turning back.Get a little closer. Cliff's edge, you turn me on.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
813

× Points de vie : :
21

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ] Mer 28 Déc - 22:12

Je m’abandonnais totalement à la jeune femme, à de nouvelles sensations, de nouvelles découvertes, de nouvelles expériences. Je ne cessais de frissonner et je m’étonnais de me laisser aller ainsi, moi qui étais d’ordinaire trop vigilent. Je n’étais même pas tactile habituellement mais cette fois-ci, je me laissais aller, je laissais parler des instincts que je ne me connaissais pas. Je souriais lorsqu’elle se plaignait d’avoir du se rhabiller, me contentant d’hausser les épaules. « C’est toi qui l’a voulu » Moi je ne lui avais jamais demandé de se rhabiller, même si je n’avais pas forcément les idées claires quand elle s’était retrouvée en tenue d’Eve et que j’étais passé pour un parfait idiot. Et puis elle s’était revêtue, loin de se douter que tout irait si vite. C’était presque impossible à croire, comme-ci nous étions les dernières personnes que nous allions croiser pour céder si vite à ce « coup de foudre », le romantisme en moins et le sexe en plus visiblement. Et finalement, dans un soucis de justice, la jeune femme s’était redressé pour défaire à son tour le bouton de mon pantalon, me décrochant à nouveau des rougeurs sur les joues. Je n’étais pas trop habitué à ce que des mains s’aventurent vers cette zone de mon corps et pourtant je la laissais faire, sentant mon jean glisser le long de mes jambes avant que je ne l’aide à m’en débarrasser. Nous étions tous les deux en sous-vêtements, je sentais le contact de sa peau directement contre mienne, j’avais mes mains sur son dos refroidi pendant que la jeune femme m’attirait à nouveau vers elle pour m’embrasser. Je répondais à son baiser, sentant ses mains se balader le long de mon dos jusqu’à atteindre mon boxer. Je n’osais rien dire, mais j’avais l’impression de passer un cap important de ma vie… Avec une inconnue… Non je ne comptais pas m’arrêter en si bon chemin mais j’étais un peu stressé car je réalisais, et toutes les craintes qui allaient avec me submergeait. Et si j’étais mauvais, et si je lui faisais mal, et si ça allait trop vite ou plutôt si j’allais trop vite? Cependant ce que je pensais ne changeait rien et mon corps en était décidé, surtout une certaine zone. Mais la jeune femme semblait encore plus préoccupé que moi, en effet en l’espace d’une seconde celle-ci rompit tout contact entre nous en me disant qu’elle ne pouvait pas faire ça. Non mais à ce stade là, elle jouait avec ma frustration ou quoi ? C’était de la torture… Et sans que je n’ai le temps de répondre quoi que ce soit, celle-ci se dégagea à une allure folle, prit et s’affaire et prit ses jambes à son coup. Je n’avais même pas eu le temps de prononcer le moindre mot, j’étais encore dans l’herbe, en sous-vêtement à la suivre du regard comme un con. J’étais frustré, étonné et même énervé. Pas qu’elle ne veuille pas mais qu’elle parte ainsi. Mais qui faisait donc ça, elle était littéralement entré dans ma vie aussi vite qu’elle en était partie. Clairement, je me sentais prit pour un con et humilié et gêné et… Plein d’émotion me traversait l’esprit…

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ]

Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK] A little embarrassed ? | ft. Nikolaï [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-