The girl closes in the meadow [Livia Volk]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

The girl closes in the meadow [Livia Volk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: The girl closes in the meadow [Livia Volk] Jeu 23 Juin - 10:26


The girl closes in the meadow


On marchait depuis un bon moment, mes jambes commençaient à ressentir la fatigue et j'avais une furieuse envie de me fumer un bon cigare cubain comme j'aime que ça plaise ou non à Ric' qui lui ne supportait pas ça. Quoi, il veut se plaindre ? Cette tete de con veut se foutre sur la tronche avec moi ? Pas de souci, mais le cigare risquerait fort de finir dans la seule ouverture envisageable qui sert de sortie de secours. Heureusement le moment retardait et je pris ainsi mon mal en patience tout en fredonnant une petite mélodie personnalisée qui ressemble à une comptine pour ceux ayant atteint la majorité.

« BAMBI !!! Où es-tu BAMBI !!! Viens voir papa qu'il te fasse un deuxième trou de balle. J'ai un gros calibre et tu vas.....OH PUTAIN DE MERDE !!!!»

Mon regard se posa immédiatement sur l'horizon qui présentait sur un plateau d'argent une ferme en très mauvais état, le genre de ferme qui ressemble à celle à la fin de la série...comment elle s'appelait déjà....euh....attendez....la petite maison...la ferme....non....la prairie, ah oui voilà, la petite maison dans la prairie. Putain j'en reviens toujours pas de cette émission de merde, plus de 80% des habitants demeuraient vierges pour une raison inconnue alors que les femmes auraient pu faire un bon coup. Mais peu importe, cette ferme présentait quelques avantages si on prend en compte qu'elle pourrait receler quelques effets personnels pouvant m’être utile. S'ils ont tous crevés autant qu'ils soient morts pour quelque chose non. Ric' qui avançait à mes cotés n'en revenait pas aussi, sa tronche changea du tout au tout et me fit esquisser un sourire suivi d'un léger rictus amusé et victorieux. Depuis le temps, on va enfin pouvoir poser nos fesses et profiter du soleil. Dans mon élan je mis une petite tape sur la joue de Ric' avant de continuer mon avancée vers le portique qui était aussi délabré que méconnaissable. Une grange abandonnée et ouverte se trouvait plus à gauche, mais sans aucun intérêt, je n'allais pas commencer à perdre mon temps en m'amusant dans la paille. C'est donc d'une façon déterminé que je monta les quelques marches et me positionner face à la porte d'entrée fracassée dévoilant un intérieur sombre et en mauvais état tout comme l'extérieur. Je préfère de loin la mer et la mère...de qui çe j'en sais rien, mais bon.

« Fouilles-moi cet endroit, je m'occupe de l'extérieur avec un peu de chance on tombera bien sur quelque chose d’intéressant.»

Animal, humain, peu importe, il me fallait un passe-temps dans cet un endroit comme celui-ci. Comme convenu Ric' entra à l'intérieur de la maison et moi je posa mon cul sur le banc balançoire situé en-dessous du portique sur la droite me permettant d'avoir une bonne vue sur l'ensemble de la ferme. Pas mal vu d'ici, mais moins bien qu'un transat à Miami ou une serviette de plage sur une île paradisiaque. Un cocktail, l'autobronzant, les femmes en bikinis, les surfeurs, les vagues, bordel que ça me manque. Je peux toujours tenter de voler un bateau et me barrer loin d'ici une fois que j'aurai récupérer mes armes. Mes armes, j’espère vraiment pas qu'un foutu petit voyeur a mit les mains dessus où je me verrai dans l'obligation de salir mon couteau pour couper leurs mains. Attendez, ça pourrait servir de trophée non ? Une main décapitée accrochée à un mur en guise de symbole. Oui en faite non, ça ferait tache sur le mur des victimes. Rien de tel qu'une petite planque avec quelques photos de mes victimes pour me rappeler que je suis bien au-dessus des autres. Le seul drame qu'on peut voir sur ça c'est que je suis le plus beau d'entre tous, on peut pas tout avoir dans la vie.

« On s'en fume un ?»

Détournant le regard vers Ric' tout en me prélassant encore un peu plus sur le banc, j'attrapa la chose qu'il me lança avec une certaine dextérité pour y voir au final un cigare, un bon vieux cigare. J'en voulais un, j'en ai un.

« Non, toi tu ne fous rien dans ta bouche même si je sais que tu aimes ça. Continue la fouille et fermes-la, je sens qu'il y a d'autres choses intéressantes ici.»

Tendant ma main pour le persuader de m'envoyer le second cigare, il le fit assez rapidement avant de tourner les talons et repartir à l'intérieur. Bien, au moins j'aurai pas quelqu'un derrière mon cul pendant ce petit moment de détente. La main dans ma poche, je pris le petite briquet et alluma mon cigare. Une bonne taffe me procura le plus grand bien et me fit pencher légèrement vers l'arrière, les deux mains derrière mon crane à observer l'horizon tout en savourant pleinement le fameux cigare. Que dieu bénisse ce moment, quand il descendra de sa foutue croix.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas

BODIE
avatar


"Je veux vous voir paniquer!"

× A propos du vaccin : :
Non, blwaaaaah!

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à Bodie, avec Alliyah

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
424

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The girl closes in the meadow [Livia Volk] Jeu 23 Juin - 20:44


La Californie. C’est pas le Kansas mais c’est pas mal non plus. Ouai c’est toujours un peu dur de quitter son royaume. Royaume? Ouai être miss d’un état c’est un peu comme être une reine. Et vu que toutes les miss doivent être mortes, ça fait d’elle miss univers, par forfait… C’est quand même une bonne nouvelle non? Se lever le matin en se disant qu’on est miss univers. Quoi? Oui bon y’a peut-être qu’elle que ça intéresse aujourd’hui, mais elle ne va pas perdre une occasion de se lancer des fleurs à elle-même.
Aujourd’hui elle va tester son nouveau jouet. Elle a trouvé une voiture télécommandée, enfin elle en a plusieurs dans sa planque, mais beaucoup son hs car elle n’a pas trouvé de chargeur pour les batteries. Là pas besoin de chargeur vu que c’est le genre de modèle réduit qui fonctionne avec un mélange d’essence et d’huiles de synthèse. Elle a fait son petit mélange, l’a testé sur de courtes distances, mais si elle a l’occasion de lui trouver une utilité sur le terrain, ça peut-être pas mal.

Avant de sortir faut se préparer un minimum. Avec l’apocalypse beaucoup ne font plus attention à eux, ce n'est pas le cas de Livia. Bon, des fois on se demande ce qui lui passe par la tête, elle est bien plus jolie au naturel qu’avec son maquillage clownesque, mais elle s’est trouvé un genre. Avec ses petites couettes colorées. Aujourd’hui elle est presque habillée normalement, enfin elle a un jean avec des trous un peu partout au niveau des cuisses et des converses, une rouge foncée et l’autre noire. Et son petit t-shirt « Daddy’s Lil Monster ».
En ce moment il fait beau, mais Livia est toujours aussi blanche. Déjà qu’avant elle n’était pas du genre à prendre des couleurs facilement, depuis le début de l’apocalypse c’est pire. Un choc émotionnel ça peut faire qu’on bronze plus du tout? Si ce n'est pas ça, c’est autre chose, en tout cas heureusement qu’elle s’habille pas en blanc sinon ça ferait fantôme.

Bref, si elle est en Californie c’est pour rejoindre Bodie, mais avant que ça se fasse officiellement elle veut connaitre un peu les environs. Rejoindre le groupe ne devrait pas être compliqué. Alliyah appuiera sa candidature et sa folie lui ouvrira rapidement les portes. Enfin… si elle ne fait pas trop de dégâts dans le groupe. C’est le mauvais côté avec les fous, quand ils sont de notre côté ils sont utiles, mais les fous comme Livia sont du genre à retourner leurs vestes facilement.

Qui dit visiter les environs, dit essayer de revoir peut-être Mike. Elle a croisé ce gars en venant par ici, ils se sont séparé, Livia a fait le reste du chemin avec l’autre brune et hop là revoilà qui va vadrouiller seule. Avoir un groupe c’est bien, mais elle est du genre à toujours garder une porte de sortie. Une planque et des connaissances hors groupe. Au moins si le groupe tourne mal, elle ne se retrouve pas seule à la rue.
C’est avec son quad et un sac qu’elle part se balader. Après un petit moment a roulé, elle arrête son quad dans un coin un peu reculé de la route et elle a fait un petit coupe circuit maison pour qu’on ne lui vole pas le quad en bidouillant les files ou avec une autre technique.

Un sac sur le dos, sa batte de baseball sur une épaule et un chewing-gum qu’elle mastique comme souvent. Et hop elle se met à marcher. Se donner un point de rendez-vous c’est simple, mais c’est surtout pour l’heure, voir le jour. On n'est jamais sûr de rien dans ce monde. Enfin peut-on vraiment parler de rendez-vous? En se quittant il lui a juste dit qu’il devrait être dans les environs d’un endroit aux environs d’un jour donné. Bref… c’est donc sans vraiment s’attendre à le croiser qu’elle va vadrouiller dans les environs donnés.
Et au bout d’un moment, elle tombe sur une petite ferme un milieu de pas grand-chose. Arrivant sur le côté de la ferme, elle voit quelqu’un assis, de profil, presque de dos. Esque c’est? La miss s’approche un peu plus, discrètement. Oui on peut avoir des cheveux bleus et roses et être discrète… elle sort sa voiture télécommandée, l’allume. Sur le toit du monster truck miniature il y a un mini drapeau blanc avec marqué « cool zone ». Un mini drapeau qu’elle a récupéré dans le parc d’attractions qui lui sert de planque dans un État voisin. S’il n’explose pas tout, Mike reconnaîtra peut-être la marque de Livia.
Vroom, voilà la petite voiture qui fonce vers Mike. Enfin, elle espère que c’est bien lui. Le terrain n’est pas facile, mais la voiture arrive devant la maison. Fais quelques zigs zags pour attirer l’attention de Mike et hop elle repart vers Livia qui  entre temps a un peu avancé et semble toute contente. Elle fait même coucou une fois qu'elle pense que Mike regarde vers elle.


_________________
"Nothing's alright, nothing is fine. I never realized I was spread too thin, Till it was too late and I was empty within. Hungry, feeding on chaos and living in sin. No love for myself and no love for another. Don't give a fuck if I cut my arm bleeding, I'm contemplating suicide. 'Cause I'm losing my sight, losing my mind."
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The girl closes in the meadow [Livia Volk] Ven 24 Juin - 21:12


The girl closes in the meadow


Il ne fait aucun doute que cet endroit parait paisible au premier abord dans le sens où personne ne vient me les briser et c'est exactement ça que je demandai, un peu de calme. Cigare en bouche, les mains posées contre l'arrière de mon crane, je m'amusai à scruter l'horizon dans l'espoir de voir apparaître quelqu'un ou quelque chose au cas où l'ennui me rattraperai. Croyez-moi ça va vite quand vous vous appelez Mike Padriano, oui enfin je suis le seul et l'unique dans mon genre et ça suffit pour être placé en haut de l'échelle alimentaire. Je ne bouffe pas du cadavres, ni du vivants, mais je n'hésite pas une seule seconde à leur trouer la cervelle et faire exploser ce qui leur sert de crane sur le sol avant de les piétiner encore...encore....ET ENCORE !!! Putain vive mes bottes, heureusement que je sais utiliser une source d'eau à mon avantage sinon je puerai la charogne à force.

Un faible bruit vint cependant briser mon rêve de silence, mais rien ne se présentait à moi comme si la source de ce bruit se masquer dans l'ombre....merde il n'y a pas d'ombre. Peu importe, il me fallut quelques secondes et un choc contre mes pompes pour me rendre compte que ce bruit provenait d'une voiture télécommandée. Sérieusement ? C'est quoi cette merde ? Me penchant rapidement je tenta d'attraper cette dernière, mais en faisant ceci je vis le petit drapeau où une inscription était inscrite. Cool zone ? Soit ça vient d'un bouffon se croyant au pays des bisounours constipés, soit.....

« Petite conne....»

M'exclamai-je avec un sourire amusé et arrogant à la fois. Elle était là, cette mauvaise réplique d'un clown de cirque sexy comme jamais. Bordel de merde, c'était bien la dernière personne que je pensai revoir étant donné qu'elle est vraiment perchée comme fille, si ce n'est pas pire que moi. Oui oui, il y a pire...COMPRIS ? BORDEL VOUS-AVEZ COMPRIS ? Chut....doucement, on n'a pas tous été gâté par l'intelligence comme moi, je peux faire preuve d'indulgence si elle me range cette merde de voiture télécommandée. Expirant dans un premier temps la fumée du cigare après une longue inspiration, je bondis et enjamba rapidement la rambarde sous le porche pour me diriger d'une façon cool et détendu vers la clown de l'apocalypse.

« Tu sais que je pourrai te flinguer pour ce que tu viens de faire ? Mon cigare, tu viens d'interrompre l'inspiration de mon cigare, mon précieux cigare.»

J'en étais capable, j'en ai flingué pour moins que ça, alors qu'elle s'estime heureuse que je la juge nécessaire et bonne. Allez, une vraie dévergondée pour s'habiller comme ça. Écartant les bras avec un rictus "communicatif", je m'approcha d'elle assez près pour sentir son odeur, son parfum...du moins ce qui en restait et passer mon bras autour de son cou.

« Mais vu que tu peux pas te passer de moi, je pense que je peux faire une petite concession.»

Un clin d’œil complice suivi d'un léger mouvement de la tete vers l'arrière pour reluquer ce magnifique cul à en faire rougir blanche-neige.

« Grosse concession...»

Murmurai-je autant à moi-même qu'à elle étant donné qu'elle était à mes cotés, collé à moi suite à mon geste. Deux choix s'offraient à moi à cet instant, sois elle se débattait et m'en mettrai une, soit elle se laisse faire et ne prend aucun risque. J'aime quand on me résiste, mais il y a des limites. Bambi doit toujours s’agenouiller devant le chasseur et si je veux lui mettre une cartouche je lui en mettrai une. Me remettant droit pour ne pas offenser son petit esprit pas encore totalement dévergondée à part niveau vestimentaire, je me mis à fixer soigneusement ses yeux.

« Qu'est-ce qui t'emmène ici, chez moi ?»

C'était pas chez moi officiellement, mais depuis maintenant quelques secondes j'ai décidé que c'est chez moi, donc si je le décide tout le monde la ferme pour le bien de tous.


FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas

BODIE
avatar


"Je veux vous voir paniquer!"

× A propos du vaccin : :
Non, blwaaaaah!

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à Bodie, avec Alliyah

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
424

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The girl closes in the meadow [Livia Volk] Sam 25 Juin - 17:55


C’est vrai qu’il pourrait la tuer et peut-être même pire. Mais Livia s’en fout, enfin elle en a surtout pas conscience. Le danger, le fait que les autres soient dangereux pour elle, c’est tellement abstrait dans sa petite tête. Pourtant elle sait qu’il est fou, donc ça devrait lui mettre la puce à l’oeil. S’il est capable de faire des trucs horribles aux autres il pourrait aussi lui faire à elle. Ben non… elle ne réalise pas une seconde qu’il pourrait lui faire vraiment du mal.

À quoi bon avoir l’inspiration d’un cigare quand on peut avoir celle-là. Dit-elle en se montrant elle-même.
Et elle est sérieuse quand elle dit ça. Livia narcissique? Naaaan… à peine.
La jeune femme n’irait pas jusqu’à dire qu’elle ne peut pas se passer de lui, mais c’est vrai qu’elle l’aime bien. Elle se sent presque toute gentille à côté de lui. Oui presque, faut pas abuser non plus, même à côté des pires on sent qu’elle a un grain.

Je savais que tu me tuerais pas pour ça, c’est comme si moi je… perdais pied pour moins que ça? C’est possible en fait… Hoow… Livia a presque l’air d’avoir découvert un des plus grands secrets du monde et puis elle se met à ricaner brièvement.

Ça n’a pas l’air de la gêner d’avoir le bras de Mike sur les épaules. Elle est gentille des fois, elle sait qu’elle est irrésistible et que les gens veulent la toucher. Pas tout le monde a droit à cette chance, mais faut croire que Mike est dans ses petits papiers.
Livia a connu des filles qui se serait vexé, dire petite concession et changer pour grosse après les avoirs regardés… Y’a toujours les complexées qui prennent ça pour elles et font un scandale en disant qu’ont les traites de grosses. Livia s’en fout pas mal. Faut avouer qu’elle n’a jamais fait attention à son alimentation, bien qu’elle ait toujours fait un minimum de sport. Mais son corps est parfait naturellement, elle n’a aucun complexe alors avant de la vexer en parlant de son physique faut y aller…


Tu m’as dit que tu serais dans les environs, j’ai pris ça pour une invitation.

Du coin de l’oeil Livia voit la main de Mike pas loin et elle ne peut pas s’empêcher de l’attraper et d’essayer de mordre. Ce n'est pas pour faire mal, juste une petite pression. Inconsciemment peut-être pour rappeler à Mike qu’il n’a pas à faire à une gentille petite fifille, enfin pas tout le temps. Des fois elle est gentille et calme Livia… mais c’est peut-être dans ce genre de moment qu’elle est le plus inquiétante. En tout cas, elle a toujours son sourire de cinglé qui ne quitte pas sa face.

_________________
"Nothing's alright, nothing is fine. I never realized I was spread too thin, Till it was too late and I was empty within. Hungry, feeding on chaos and living in sin. No love for myself and no love for another. Don't give a fuck if I cut my arm bleeding, I'm contemplating suicide. 'Cause I'm losing my sight, losing my mind."
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


can you even see what you're fighting for? bloodlust and a holy war.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2623

× Points de vie : :
51

× Copyright : :
© hedgekey (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The girl closes in the meadow [Livia Volk] Lun 22 Aoû - 18:44

RP archivé suite à la suppression de Mike. coeurrose

_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The girl closes in the meadow [Livia Volk]

Revenir en haut Aller en bas

The girl closes in the meadow [Livia Volk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-