[FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

[FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 3 Juil - 4:30

The world can be a nasty place.- Ophelia… Je crois qu'il vaut mieux que t'ailles faire un tour pendant un moment. Le temps qu'ils se calment. C'est préférable. Maintenant. Je garde Shelley ne t'inquiètes pas.

De nombreuses personnes du camp étaient furieuses contre elle. Ophelia avait fait s'échapper un de leur captif. Leur futur encas. Harmony… Elle n'avait pas pu laisser son amie finir dans l'estomac de ses camarades et encore moins dans le sien. Alors, elle l'avait laissé s'enfuir pendant que les autres étaient endormir. Puis à leur réveil, la brune avait prétexté s'être fait duper. Et heureusement, qu'elle ne leur avait pas dit la vérité sinon qu'est ce qu'il serait advenu d'elle, en voyant leur présente réaction ? Encore la jeune femme avait de la chance que Cordelia soit là pour aider à rétablir la situation. Elle ne comprenait pas comme elle pouvait être dur envers les autres et si compatissante envers elle. En est-il qu'Ophelia écouta Cordelia et s'en alla directement lui laissant Shelley. Elle avait une totale confiance envers elle, puis il lui fallait partir le plus rapidement possible.

Ophelia ne connaissait pas beaucoup les environs. Ils venaient d'arriver il y a quelques jours dans l'Ouest des États-Unis. Au moins, ça lui donnera l'occasion de découvrir les alentours et connaître de nouveaux coins. C'était toujours utile. Son poignard avec elle, elle avança sans bruit à travers les bois, c'était plus sûr que de prendre la route. De toute manière, celle-ci n'était pas loin. Au bout d'un moment, elle fut forcée de traverser la route goudronnée. Le jeune femme suivit la route, des feuilles mortes la jonchaient. On était loin de la période encore civilisée où les routes étaient nettoyées. Sur le bas-côté, elle aperçut quelques voitures, parfois des cadavres étaient dedans, mais des morts vraiment morts, pas des zombies. Qu'est-ce qu'il leur était arrivé ? Un simple accident ? Un pillage ayant mal tourné ? Voulait-elle vraiment le savoir ? Non, pas vraiment. Son chemin ne tarda pas à déboucher sur un endroit qui avait l'air plutôt grand. Des bâtiments ayant sûrement servies de musée ou de bâtiment d'accueil, le reste était des ruines à visiter. Ce n'est pas vraiment le genre de lieu dans lequel il lui aurait venu à l'idée de venir. Mais qu'importe, autant continuer, surtout qu'elle ne voyait pas de zombies dans le coin et qu'elle avait du temps à tuer. En continuant sa visite des lieux, elle finit par comprendre que le bâtiment était en fait un ancien musée médiéval. Quelques restes d'armure jonchant le sol par-ci, par-là l'avait aidé à le deviner, ainsi que quelques instruments de torture de l'époque. Glauque… Ophelia ne resta pas plus longtemps dans la pièce réservée à ces derniers. Finalement, la jeune femme déboucha sur une pièce assez vide presque tombée en ruine et lorsqu'elle allait quitter la pièce son regard tomba sur cette épée accrochée au mur. Quelle chance ! Elle n'avait plus la sienne depuis quelques années déjà et ne pensait pas du tout retomber sur une autre. C'est sur la pointe des pieds qu'elle tenta de décrocher l'arme.
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.


Dernière édition par Ophelia S. Ashcroft le Mar 3 Jan - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 3 Juil - 11:29

 
 The world can be a nasty place
Il rongea légèrement l’os de lapin qu’il venait de finir et le jeta sur le coté pour que son chien le plus rapide le prenne et le mange. Il avait choppé un lapin une heure plus tôt et l’avait partagé avec sa meute.  Oui ce n’était pas de simple chien pour lui, c’était sa meute, il se considéré comme l’un des leurs, évidement il était l’alpha, mais leurs vie comptait plus que celle de n’importe quel humain a ses yeux.  Il partageait tout avec eux, son feu, sa couche  de fortune quand il dormait dans les bois, sa nourriture et même son eau. Et en échange les chiens lui obéissait au doigt et à l’ œil. Même affamé ils n’avaient encore jamais essayés de le morde ou l’attaquer.   Il s’était très vite imposer en maitre donc il était respecter comme l’alpha et cela lui plaisait. Clint n’était plus le pauvre minable qu’il avait était dans sa vie antérieur, maintenant il était un leader. Il avait déjà commandé quelque petit groupe, mais Clint n’était plus quelqu’un qui aimer les gens, alors il finissait toujours par les viré au mieux, et les tuer au pire. De toute façon plus rien ne comptait maintenant, sauf sa survie et celle de ses chiens. Il prit un des trois chiots qui vint essayer de grimpé sur ses genoux. Il avait depuis quelques temps une porter de trois chiots pitbull noir. C’était des spécimens magnifique pour Clint, il en était presque gaga, c’était comme ses enfants. Il le caressa un instant puis le reposa au sol et se leva.  Il attrapa son fusil a pompe, le mit sur son épaule et d’un geste du pied, mis de la terre dans le feu pour l’éteindre.  Il attrapa ensuite son sac a dos et le mis sur son autre épaule avant de se mettre en route sifflant pour que ses chiens s’arrête de faire ce qu’ils faisaient et se mette à le suivre. Comme d’habitude il laissa les mâles aller devant et sur les coté, ils partaient en quelque sort en éclaireur. Quand ils semblaient avoir trouvé quelque chose, Clint les suivait. Les deux femelles, elles restaient en arrière avec les chiots et suivaient sagement  leurs maître, prête à le défendre et défendre les petits en cas d’attaque.  Enfin il n’y avait que les rôdeurs qui oser l’attaquer, les autres survivants avait tendance à le fuir. Il faut dire qu’avec son air renfrogner, son fusil a pompe  sur l’épaule, sa feuille de boucher et son matador a la ceinture, ainsi que les Pitt bull sur ses talons il ne tenait pas vraiment envie de s’attaquer a lui.  Il marchait tranquillement dans la forêt, en sifflant, comme si ce n’était pas dangereux de faire du bruit de nos jours. Mais lui il n’en avait rien a faire de toute façon la mort semblait l’avoir oublié, toutes les fois où il avait désiré mourir, la grande faucheuse n’avait jamais exaucé son vœux. De ce fait il n’avait plus peur de rien.  Il remarqua que ses chiens s’était mis à marcher sur la route, il fit donc de même. Il marchait même au milieu de la route jonché de feuille morte.  Il y avait de toute façon très peu de chance qu’une voiture passe. Après tout l’essence était devenue tellement rare que les voiture était aujourd’hui presque obsolète ou un luxe.  Il suivit ses chiens jusqu'à un grand bâtiment qui l’intrigua. Alors que les chiens aller passer devant sans broncher, lui s’arrêta et les appela avant d’entrer dans la grande bâtisse. C’était quelque chose qui s’apparenté a un muser, et visiblement du moyen âge a la vue de toutes les armures sur le sol ou sur des présentoirs. Visiblement cet endroit avait était visité plus d’une fois, une armure serais peut-être utile contre les rodeurs et même les survivants. Mais c’était lourd et encombrant. De toute façon il ne craint pas les survivant et encore moins les rodeurs.  Il s’arrêta face à un fléau, une arme du moyen âge qui pourrait être intéressante. Un long manche en bois avec une chaine au bout qui porté a son tour au bout une sphère en métal armé de longue pointe. Une arme de destruction massive comme il les aimait. Il s’en saisi mais la relâcha très vite quand il se rendit compte que c’était extrêmement lourd.   Il ne voulait pas s’encombrer de choses trop lourdes, il avait besoin de pouvoir être rapide et agile. Dommage cette arme lui plaisait bien. Il tourna la tête quand il entendit un de ses chiens grogner, signe qu’il était face à un être vivant ou un rodeur. Il alla donc dans la pièce d’où venait le grognement.
Quand il pénétra dans la pièce, il siffla pour rappeler son chien à l’ordre «  Coucher Dixon » dit-il d’un ton autoritaire. Dixon était son chien le plus féroce, un gros Américain Pitbull terrier au pelage rouge   et aux dents acérées. C’était celui avec qui il fallait se montré le plus ferme car il avait tendance à vouloir être l’alpha. Heureusement Clint avait sut très vite s’imposer, et c’était aussi de ce fait son arme favorite car le plus dangereux. Il toisa la femme qu’il avait en face de lui. Jolie brune, bien que marquer par la survit du fait de la légère saleté qu’on pouvait voir sur ses trait et dans ses cheveux.  Un fin sourire se dessina sur ses lèvres, il passa une main sur sa légère barbes noir de trois jours «  Désoler mademoiselle pour mon chien, il est… Jeune et fougueux »  Dit il en s’approchant un peu. Il n’avait pas lâché son fusil à pompe qui était sur son épaule. Il posa ses yeux sur l’épée que la brune semblait essayer de prendre avant son arrivé. «  Vous avez besoin d’aider pour attraper cette épée ? Vous êtes sur que vous allez réussir à la manier ? Elle semble lourde pour une jeune femme » Dit il d’un ton un peu insolent. Oui il était un peu misogyne.   roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Ven 8 Juil - 0:27

The world can be a nasty place.Elle y était presque, quelques centimètres encore… Se mettre un peu plus sur les pointes de ses pieds et le tour devrait être joué. Cependant, à l'instant même où le bout de ses doigts semblaient toucher l'arme qu'elle voulait tant attraper, elle entendit un grognement qui la fit sursauter, manquant de la faire tomber à terre. Ophelia se tourna rapidement, le dos contre le mur pour se trouver non face à un rôdeur mais à un chien. Et pas un gentil labrador non, mais à un pitbull féroce. Le genre d'animal que si tu te mets à courir dans l'espoir de t'échapper, t'es foutue.

- Tout doux le chien…

Sa voix était mal-assurée. Elle savait que ses paroles n'allaient rien changer. Vu la tête du chien, il n'attendant qu'une seule chose pouvoir lui sauter dessus. Et ce que espérait Ophelia, elle, c'est qui finisse par partir loin, très loin. Qu'il se rendrait compte qu'elle n'avait rien d'intéressant sur elle, pas de nourriture et surtout pas un gros bon steak pour lui. À moins que ce soit elle qui lui serve de beefsteak à se mettre sous la dent… Soudain, un sifflement se fit entendre dans la pièce, la jeune femme releva la tête vers l'origine de ce son pour découvrir un homme. Le maître du chien apparemment et elle fut tout de suite rassurée en l'entendant ordonné à son chien de se coucher. Elle ferma les yeux de soulagement, pendant quelques secondes et les ré-ouvra lorsqu'il lui adressa la parole.

- Oh, ce n'est rien…

Après tout il ne l'avait pas attaqué et c'était tout ce qui comptait finalement. Heureusement, qu'elle n'était pas venue avec sa fille sinon elle aurait tenue un tout autre discours face à cet homme. Ophelia tenait à son enfant comme à la prunelle de ses yeux, pas question de lui faire encourir le moindre risque. Être là devant ce chien avec sa fille n'aurait pas été une situation qu'elle aurait vraiment appréciée et elle se serait senti immédiatement en danger et sur la défensive avec le nouveau venu. Mais heureusement pour lui, ce n'était pas le cas, Ophelia était toute seule et donc se méfiait moins des autres. Et le seul fait qu'il propose son aide pour attraper l'épée qu'elle convoitait, fit qu'elle le laissa approcher et qu'elle baissa sa garde.

- Oui, s'il vous plaît, si ça ne vous dérange pas… Et ne vous inquiétez pas pour ça, j'en ai déjà manier une de la même envergure. Puis je pourrais même dire, je pense, que je dois être assez douée pour une jeune femme.

Elle insista bien sur ces derniers mots, un léger sourire sur le coin des lèvres. Ce n'était pas la première fois et sûrement pas la dernière, qu'elle entendait des propos de ce genre. Les hommes tenant de tels dires devaient avoir du mal à croire qu'encore des femmes arrivent à survivre en ce monde sans l'aide d'aucun homme. Cependant, Ophelia avait appris assez tôt à ne pas s'énerver pour si peu. Après tout, elle était déjà sortie avec un mec du même genre, plusieurs même dont le père de Shelley. Sa jeunesse a fait qu'elle était tombée plus d'une fois sous le charme de fameux « bad-boys ». Des mecs qui représentaient tout ce que sa famille détestait ce qui l'attirait davantage, elle la fille rebelle des Ashcroft.
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Mar 26 Juil - 13:03

 
 The world can be a nasty place
Visiblement la jeune femme face a lui ne semblait pas avoir peur, et ne pas s’énerver a sa remarque un peu machiste. Pourtant il en avait vue plus d’une avoir peur face a lui, il était de taille moyenne  pour un homme certes, mais il entretenait bien son corps, même s’il ne mangeait pas toujours a sa faim, il faisait beaucoup de marche et de course pour survivre et bien sur s’amuser souvent a faire de la musculation dans son abattoir quand il s’ennuyait.  De ce fait il avait un corps assez bien taillé surtout pour son âge.  Et puis il était sur de lui  ce qui parfois semblait intimidant. Mais le fait que cette jeune femme n’en est pas peur le fit sourire. Elle semblait vraiment intéressantes, elle avait baissé sa garde quand le chien s’était coucher.  Fatal erreur, elle ne savait visiblement pas à qui elle avait a faire. Mais il comptait bien en jouait. Il s’approcha d’un pas tranquille, son fusil a pompe toujours sur son épaule comme d’habitude.  Il n’eu qu’a tendre un peu le bras pour attraper l’épée et la regarda d’un peu plus près. Il n’y connaissait rien en épée mais elle était plutôt jolie.  M’enfin lui il était plutôt instrument de boucherie ou arme a feu, les armes du moyen âge n’était pas aussi intéressantes qu’elles en avaient l’air en fin de compte. Beaucoup était très lourdes et encombrante.  Et malgré ce qu’elle disait, cela l’étonnait beaucoup qu’une jeune femme arrive a survivre avec une épée d’une taille pareil. Il se tourna et lui la tendit un sourire sur les lèvres. «  Voila pour vous ma petite dame» Clama t il amuser. Il se mit ensuite a tourner autour d’elle, un peu a la façon d’un prédateur. Il tournait autour d’elle en la toisant évidement, elle avait surement du vivre pas mal de chose,  et il se surprit a se demander quel était le passé de cette petite brune. Elle n’en avait pas l’air mais elle était peut-être bien dangereuse en fin de compte. M’enfin il avait survécut a beaucoup de chose, si bien qu’il se sentait invincible et peut –être bien qu’il était immortel en faite. Il s’arrêta face à elle son sourire toujours sur les lèvres. Il devait avoir l’air d’un sale gosse, en faite c’était ce qu’il était devenu. Il l’avait était un peu dans son adolescence mais sa femme l’avait remis dans le droit chemin et en avait fait un brave petit garçon. Mais cette apocalypse avait était bénéfique car elle lui avait permis de redevenir lui-même. «Je serais curieux de voir ce que tu fais de cette épée.  Tu remet souvent en place des cadavre pourri à leurs place avec ?  »  Il rit légèrement, il avait toujours des appellation différente pour parler des zombies. D’un geste fluide du bras, il hota son fusil a pompe de son épaule pour le mettre canon face contre terre toujours en le tenant bien, prêt a charger et tiré si cela se révélé nécessaire. Il tiré assez bien, bon ce n’était pas non plus un professionnelle de la gachette, il préférait de loin les armes blanche comme les couteaux, mais il serait assez rapide pour tuer la jeune femme si elle l’attaquait.  « J’ai tout de même une petite question ! Dit moi ce qu’une nana dans ton genre fait toute seule au milieu de… Ma fois nulle part ?» Dit il en faisant une moue un peu curieuse. Il n’avait plus vraiment l’habitude de croiser des femmes seule. En général elle cherchait un groupe avec des hommes pour les défendre.   roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 21 Aoû - 21:17

The world can be a nasty place.Certes les jeunes femmes pouvaient manier de tels objets comme Ophelia tentait de le faire comprendre au nouveau venu. Mais pas toutes, il était vrai. La brune y arrivait elle, car elle n'était pas tout à fait démunie de toute force dans les bras. Ayant été strip-teaseuse par le passé, elle sollicitait déjà beaucoup de ses muscles, surtout avec le poledance. L'air de rien, ça pouvait être un métier très physique. Cependant, beaucoup de personnes ne semblait pas s'en rendre compte. Mais là, n'était pas son but d'expliquer à l'inconnu comment une femme pouvait manier une arme telle qu'une épée. Et pas sûre que ça servirait réellement à quelque chose. En est-il qu'il l'aida tout de même à récupérer l'objet tant désiré sous l'air reconnaissant de la brune.

- Merci beaucoup.

Récupérant l'épée qu'il lui tendait, elle lui rendit son sourire. Son court périple aura au moins servit à quelque chose. La jeune brune était bien contente d'avoir retrouvé son arme favorite, elle qui se traînait à chaque fois avec un poignard depuis qu'elle n'avait plus son épée. Ophelia devra peut-être se ré-habituer à la manier mais ce ne devrait pas prendre beaucoup de temps, normalement. Ce genre de choses, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas. D'ailleurs, elle aurait bien voulu trouver fourreau également, mais pour trouver ce genre de choses, il fallait vraiment avoir de la chance et elle en avait déjà eu assez en trouvant cette arme intacte. La brune allait donc devoir se debrouiller autrement. Elle finit donc par trouver un moyen pour coincer l'épée contre sa ceinture. Une manoeuvre qui donna largement le temps à l'inconnu de tourner autour d'elle et la toiser. Chose qu'elle remarqua tout de même mais qu'elle ne releva pas pour autant, la mettant pour le moins du monde sur la défensive.

- Assez souvent oui. Je ne sais pas vraiment, ce que je pourrais faire d'autre avec.. À part griller des marshmallows peut-être ?

Ophelia haussa les épaules, un léger sourire amusé dessinée sur les lèvres. Une nouvelle possibilité avec son épée à considérer. Mais en y réfléchissant c'était plus une mauvaise idée qu'autre chose. Ce serait vraiment dommage d'abimer la lame en la passant au feu, déjà qu'elle devra surement la polir.

- Je serai bien curieuse de savoir ce que vous sous-entendez par une nana de mon genre. Mais sinon pour répondre à votre question. Et bien je me balade et… J'en profite pour faire mes petites courses, si je peux appeler ça comme ça. À l'affut de ce qui pourrait me sembler utile.

Oui, c'était un bon résumé assez général sur ce qu'elle faisait en ce moment. Pas la peine de mentionner les détails même si certains n'étaient pas futiles. Ophelia n'avait pas du tout envie de mentionner le groupe de cannibale dans lequel, elle était. Ce n'était pas vraiment un truc dont elle était fière mais elle était bien obligée de rester parmi eux pour sa fille. Si la jeune maman serait vraiment impliquée dans ce groupe surement, qu'elle aurait trouvé un moyen pour entrainé l'inconnu vers son groupe, l'attirer vers là-bas. Mais une chance pour lui, c'était loin d'être dans ses intentions même si cela aurait été un moyen pour qu'elle se fasse pardonner du coup du prisonnier qu'elle avait laissé s'échapper.

- Et vous ? Vous semblez déjà assez bien équipé pour pouvoir vraiment trouver quelque chose à votre convenance, en ce lieu.

Sa manière de parler pouvait trahir son ancienne appartenance à une famille haut placée. Les bonnes manières avaient la vie dure comme on le disait si bien. Ophelia avait beau avoir été la petite rebelle de la famille, il n'empêchait qu'elle avait reçu la même éducation que ses frères et soeurs et les galas, ainsi que toutes les choses de ce genre n'avaient fait qu'ancrée un peu plus le langage qu'elle arborait, ainsi que certaine de ses manières.
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 28 Aoû - 15:17

 
 The world can be a nasty place
Il avait fait preuve de sympathie. Mais n’allait pas croire que cela se produisait tout les jours, le Clint gentil et serviable était mort, manger en même temps que sa fille par ces trois rodeurs qui maintenant était en bouille dans une cabane perdu au milieu d’une forêt. Il l’avait était, mais ses allure de petit con était revenue. Il avait l’impression d’être de retour dans son adolescence alors qu’il allait bientôt passer dans la quarantaine.  Il rit un peu amuser quand la brune face a lui ne manqua pas d’audace en lui disant qu’elle ne voyait que faire d’autre que tuer avec une épée. Elle suggéra même de faire griller des marshmallows.  Il la pointa du doigts en faisant un petit signe avec celui ci   «Ca c’t’une bonne idée ! On cherche des Marshmallows ensemble ? Ca fait longtemps que je n’en ai pas mangée ! » Dit il avec son petit sourire amuser qui lui donner encore plus l’air d’un gros sale con.  Il fit mine de réfléchir  «Mais c’pas dans un musé qu’on va en trouver je pense ! Ah moins que les surveillant était des gros lards et qu’ils en bouloter dans leurs bureaux toute la journée. »  Dit il en se tapotant les lèvres avec son indexe comme s’il réfléchissait.  Il se détourna d’elle, et remis son fusille a pompe sur son épaule. Il se mit à faire quelque pas tout en l’écoutant et en faisant des bruits surement très désagréables de la bouche. Il ne devait pas être agréable comme compagnie au final. Il était redevenue un peu le mec macho et primitif qui se fou un peu des autres.  Il se tourna cependant pour lui parler quand elle lui demanda des précisions sur le sous entendu de sa phrase et qu’en prime elle lui demanda pourquoi il était là. Oui il était bien équiper et il s’en fichait pas mal de trouver d’autre armes, mais pourquoi n’aurait il pas le droit de se promener par ici ? «Et bien, une nana qui semble plutôt jeune et surtout toute seule ! Voila ce que je sous entend par le « une nana dans ton genre » »Il n’avait même pas relever le fait qu’elle le vouvoyer alors que lui se permettait de la tutoyer comme s’ils se connaissaient depuis toujours.   Il avait bannie la « politesse » et toute  autre forme de « courtoisie » de son vocabulaire ou même de sa façon d’être. Il en avait rien a faire de paraitre mal élever. De toute façon ce n’est pas comme si quelqu’un en avait encore quelque chose a faire maintenant que c’était l’apocalypse. Il  y avait plus important que les « merci, bonjour et s’il te plait »  Une fois cela classer, il fit un signe de tête vers le chien qui était toujours coucher et les regarder avec insistance. Comme s’il ne voulait pas perdre une miette de cette scène.  «Je promène  les chiens ! Et Dixon a voulut te rendre une petit visite»  Il venait de sous entendre que Dixon n’était pas le seul chien par ici. En faite c’était souvent ça, les gens en voyait un et était très vite surpris par les autres qui  rodaient dans l’ombre prêt a attaquer.  roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Sam 17 Sep - 17:12

The world can be a nasty place. Un sourire se dessina sur les lèvres d’Ophelia lorsque l’homme déclara que c’était une bonne idée de griller des marshmallows. Et son sourire s’élargit lorsqu’il lui proposa d’aller en chercher ensemble. Plutôt original comme requête. Comme il venait de le soulever en trouver dans un musée risque d’être assez compliqué. Mais pourquoi pas ? Au moins ça lui fera passer le temps vu que pour le moment, elle ne pouvait pas vraiment retourner dans son camp. Chercher des marshmallows pendant que Cordelia tentait de calmer la situation pour elle, c’était plutôt un bon compromis. Puis si la brune en trouve vraiment, elle en ramènera quelques uns pour le camp, peut-être que ça les aidera à la pardonner…

- Je ne vois rien contre le fait d’aller en chercher ensemble. Je pense que l’on peut toujours jeter un oeil dans les bureaux pour vérifier cela.

Ophelia ne se laissa pas distraire dans ses paroles par les bruits qu’émettaient la bouche de l’inconnu. Il était vraiment particulier… Et avait l’air aussi d’avoir beaucoup de préjugés sur les femmes. La jeune femme avait du mal à comprendre comment de tels préjugés pouvaient encore subsister en ces temps. Même les femmes qui n’avaient pas l’habitude autrefois de devoir se débrouiller toute seules avaient finit par le faire depuis l’apocalypse. Et par conséquent aussi se retrouver dans des lieux peu communs. Croire que les femmes étaient au point égal des hommes ne cassait pas trois pattes à un canard tout de même. Si il était déjà étonné du fait qu’elle se retrouve ici, comment pourrait-il réagir si il apprenait qu’elle faisait partit d’un camp de cannibales ? Ophelia se le demandait bien.

- Vous en avez combien ? De la même race ou vous en avez des différents ?

C’était certain qu’il n’allait pas lui répondre qu’il avait un caniche, ce serait très étonnant. Pas qu’elle ait vraiment des préjugés elle aussi, mais la brune s’imaginait mal que ce soit le cas. Déjà qu’elle ne s’était doutée une seule seconde qu’il avait plus d’un chien. Déjà qu’un survivant avec un chien ou tout autre animal se faisait rare alors plusieurs, ça ne lui était pas venue à l’esprit une seule seconde. En tout cas, on ne pouvait pas dire que le fait qu’elle savait qu’il y avait d’autres chiens quelque part autour d’eux, l’avait vraiment effrayé. Ses question avaient été posées juste par curiosité. Certes, la jeune femme avait eu peur lorsque Dixon lui avait aboyé dessus mais c’était passé. Elle savait que les autres chiens n’allaient pas soudainement lui sauter dessus sinon ils l’auraient déjà fait depuis longtemps. Puis si l’inconnu avait tenu tranquille le premier chien alors Ophelia était certaine qu’il ferait de même avec les autres si le besoin se ferait sentir. Elle ne le connaissait pas du tout mais c’était quelque chose qui lui semblait logique.
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 25 Sep - 10:53

 
 The world can be a nasty place
Il devait être insupportable, mais la brune face a lui n’avait pas l’air de le trouver pénible, et lui honnêtement le vivait bien. En faite il vivait pour lui maintenant, rien à faire de ce que les autres pouvait penser de lui.  Mais bon la jeune femme avait l’air très facile a vivre elle, elle semblait même assez naïve, et cela plaisait a Clint et surtout a son côté manipulateur. Il  lui fit un très très léger sourire quand elle dit que c’était une bonne idée de chercher des marshmalows. Donc en fait, là où il déconnait, elle elle y voyait une idée sérieuse. Bon pourquoi pas après tout, ca ferait passer un peu le temps. C’était bien d’être solitaire, mais parfois il s’ennuyait un peu quand il était seul.  Et il avait beau avoir la compagnie de sa meute et souvent se sentir plus animal qu’humain, il avait parfois besoin d’être en compagnie d’humain. Cette femme était humaine, donc bingo elle allait lui tenir un peu compagnie, peut importe commet. Il lui fit un signe de la main pour lui dire de le suivre. Ils n’allaient tout de même pas commencer leur recherche ici. En le voyant se mettre en mouvement, Dixon se leva et partie dans une autre direction. En faite ce signe de main était a la fois un ordre pour la jeune femme, mais aussi pour le chien. Il se mit a marcher dans le musé, en faite il avait pour idée de traverser toute la partie ouverte au public normalement, pour aller dans les « coulisses »  du musée, les bureaux et tout ca. Là où il y aurait surement des vrais choses intéressante.  Il fut un peu surpris de la question de la brune. Habituellement a l’annonce de plusieurs chiens, les gens prenait peur.  Mais pas elle, là elle semblait plus curieuse d’en savoir plus sur eux. «J’en est dix adultes et trois chiots. C’est tous des staff américain, c’ma meute. » Il s’arrêta devant une porte ou une petite pancarte jaunie par le temps et la poussière disait «  réserver au personnel, interdit au public » C’était exactement ce qu’il voulait. Il regarda autour de lui et d’un coup de pied ouvrit la porte qu’il savait d’avance verrouiller. Tout semblait calme de l’autre côté de la porte, c’était justement ce qu’il le gênait. Il fit deux pas pour entrer dans la partie où jamais normalement il n’aurait du mettre les pieds et siffla trois coups. Deux coups pour dire a ses chiens de se ramener, et un coup pour dire aux morts vivants de se ramener. Il sut rapidement que ses chiens étaient là pas loin. Ne lui demandait jamais comment il le savait, c’était sa meute, il se sentait – ou plutôt pensait- lié a eux, donc connecter et donc il savait quand ils étaient là. Il regarda la jeune femme   par-dessus son épaule en armant son fusil a pompe «Tien toi prête on sais jamais !»   Lui dit il en chuchotant. Ils l’avaient forcement entendu, donc les corps en décomposition n’allait pas tarder a se pointer pour essayer de les croquer roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Ven 30 Sep - 0:52

The world can be a nasty place. Ophelia se mit à le suivre lorsque l'homme lui fit un signe. La brune fut fort étonnée d'apprendre le nombre exactes des chiens accompagnant le brun. Dix chiens adultes et trois chiots ?! Lorsqu'il s'était mis à parler de chiens au pluriel, Ophelia pensait à trois maximum mais treize en tout ? Elle avait du mal à en croire ses oreilles. Mais bon, elle va devoir s'y faire car c'était surement la vérité. Et elle finira sans doute par les apercevoir, à moins qu'ils restent seulement dans les parages sans jamais se montrer tels des vieux fantômes.

- Ah oui quand même… Et vous les avez depuis combien de temps ?

Sa voix montrait clairement qu’elle était impressionnée. Et elle le sera d’autant plus si il lui déclare avoir sa meute depuis un certain moment. Tous les survivants finissaient par perdre leur proche les uns après les autres. Alors arriver à garder des animaux, c’était tout de même un certain exploit. Certes, des chiens pouvaient se débrouiller tout seul mais ces animaux mettent leurs museaux un peu partout aussi. Cependant, d’un côté ils avaient l’air très bien dressés si tous obéissaient à leur maitre comme le faisait Dixon. Tout en discutant, ils finirent par trouver la partie réservée au personnel. Ou du moins, c’était son nouveau camarade qui l’avait trouvé, Ophelia se contentant de le suivre sagement. D’ailleurs, tout semblait être devenu calme lorsqu’ils passèrent la porte. Au sifflement de l’homme, la jeune femme regarda autour d’elle par réflexe pour voir si elle arrivait à apercevoir les chiens mais sans succès. C’était une atmosphère assez étrange. La brune refocalisa son attention devant elle sous les instructions du brun. Elle prit son épée prête à faire face à d’éventuels rôdeurs.

- Peut-être que vous allez pouvoir voir comment je m’en sors pour mettre les cadavres à leurs place avec cette épée.

Chuchotant à son tour, d'un sourire amusé, elle avait fait exprès de reprendre les mêmes paroles prononcées par le survivant un peu plus tôt. Si cela pouvait être inconscient de souhaiter que des rôdeurs se pointent, d'un autre côté cela permettra à Ophelia de prouver à cet homme qu'une jeune femme pouvait très bien se débrouiller avec une épée. Retenant son souffle, des bruits commencèrent à se faire entendre. Deux créatures firent leur apparition, très certainement suivies par d'autres mais pour le moment seul deux leur faisaient face. Un des rôdeurs se tourna immédiatement vers Ophelia, traînant des pieds, la bouche ouverte. La peau de son crâne chauve pendait mollement d'une énorme plaie, le morceau qui retombait couvrait presque son oreille. La créature gémit, sous la mine légèrement dégoutée de la brune. Cette dernière fit parler son épée, le touchant à la poitrine. Elle jura silencieusement, il fallait qu'elle se réhabitue à utiliser une épée. Espérant que l'homme ne l'ait pas remarqué, Ophelia jeta un coup d'oeil rapide en sa direction, remarquant le corps mutilé d'un adolescent en short et en débardeur s'approcher de lui. La brune se souvint soudainement de la créature devant elle et levait son épée plus haut cette fois, le coup atteignit le front de la créature traversant son crâne. Un sourire de satisfaction se dessina sur ses lèvres lorsque le rôdeur s'effondra à ses pieds. Elle était bien contente de ne pas devoir s'occuper de l'adolescent zombie, tout ce qui était enfant/adolescent transformés, elle préférait évité.
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 2 Oct - 12:22

 
 The world can be a nasty place
Il marchait dans le musé a la recherche de la partie réserver au personnel. Il la trouva très vite, c’est donc avant d’ouvrir la porte qu’il répondit a la question de la brune derrière lui.  «J’en est six depuis le début, les autres j’lai est trouver en route et les chiots on un mois je pense. » Dit-il simplement. Il ne se vanté pas, en faite ce n’était pas le genre de mec qui se vanté, mais il fallait l’avouer il était plutôt fière de sa meute, et surtout d’avoir toujours réussi a la garder plus ou moins intacte, souder et sous ses ordres. Bien sur il y avait eu quelque perte, certain de ses chiens se faisait tuer par des rodeurs ou d’autre survivant, mais il en trouvait toujours d’autre pour colmaté le trou qu’une perte creuser dans la meute.  Et surtout il était fière de réussir a toujours être l’Alpha.  Il souri a peine a la brune qui lui dit que voir des rodeurs lui donnerait l’occasion de la voir en action avec son épée. Comme si face a des rôdeurs il avait que cela a faire que de la mater en train de se battre. Il comptait d’abord sauver sa peau et après celle de la brune. De toute façon il ne la connaissait pas, donc il s’en fichait d’elle.

Ils n’eurent pas le temps de faire beaucoup de pas que déjà deux morts sur pattes se pointer vers eux. Quand le zombie adolescent s’approcha de lui, cela fit tout de suite ressortir un de ses vieux démons. Un souvenir qu’il avait préféré occulté car il avait était mine de rien très douloureux.   En regardant le mort, il cru voir son fils s’avancer vers lui. Il eu comme un flash, comme s’il revivait ce moment ou Simon avait essayé de prendre sa place d’Alpha. Quand le jeune homme même pas encore tout a fait homme, s’était rebeller contre son père. Il senti son sang bouillonner dans ses veines, il serra les poings et c’est en hurlant «C’ETAIT TA FAUTE !!! C’ETAIT TA FAUTE !!! »qu’il se précipita sur le mort qui s’approchait de lui. Il aurait put prendre une de ses armes, mais non, il en avait laissé tomber son fusille a pompe et s’était jeter sur le mort  pour le rouer de coup de poing dans le visage tout en l’immobilisant par le cou. Il hurlait tellement fort que sa voix résonnait dans tout le musée. Il était en train de faire une de ses grosses crises de colère, des crises qu’il ne savait pas contrôler c’était ce qui faisait de lui un être totalement instable. Le sang putréfié coulait sur ses poings alors qu’il était en train d’exploser le crâne déjà un peu pourri de l’adolescent mort revenue à la vie.   Une fois la cervelle en miette contre le mur du couloir, et le corps privé pour de bon de vie, le brun lâcha finalement sa victime et poussa un grand cri de rage. On pouvait ressentir dans ce cri que cette rage avait était depuis longtemps refouler tout au fond de son être.  Une fois fait, il se calma un peu faisant quelque pas en arrière pour regarder son œuvre, comme si il était maintenant devenu une toute autre personne. Il passa une main sur on visage a la vue de cela, ce qui fit qu’il s’étala du sang sur la figure, mais il s’en fichait. Puis il se tourna, alla ramasser son fusil et regarda la brune qui avait surement tout vue et surtout entendu. Il remarqua aussi qu’elle s’était elle aussi occuper d’un monstre, et avec son épée vue que le bout de celui-ci était rouge de sang. Il la regarda un instant en silence avant  de lancer un « Oh faite…Moi c’est Clint » d’un ton roque, montrant qu’il s’était enraillé la voix en hurlant. roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Ven 7 Oct - 1:51

The world can be a nasty place. Face à la réponse de l’homme, Ophelia acquiesça avec la tête lentement, encore plus impressionnée. Il était vraiment doué pour arriver à garder autant de chiens depuis si longtemps. Cela imposait le respect tout de même. Dans un autre contexte la brune aurait surement demandé au brun si elle pouvait voir un des chiots mais dans la situation dans laquelle ils étaient, se serait légèrement déplacé et tout à fait niais. Ils se tenaient tout deux prêts à affronter des rôdeurs alors ce n’était pas du tout le moment. Peut être après, où sans doute il serait plus simple qu’elle attende que ces fameux chiens et chiots fassent leur apparition. Si il la font. En est-il que ce n’était pas le plus important et qu’elle ferait mieux de se concentrer sur le potentiel danger qu’ils s’apprêtaient à faire face.

Les hurlements soudains de l'homme fit sursauter Ophelia. Ce fut certainement pour cela qu'elle avait raté son premier coup, touchant son rôdeur au niveau de la poitrine au lieu du crâne. Un coup d'oeil en la direction du survivant et elle remarqua qu'il était en train de littéralement péter un câble. La jeune femme dut faire rapidement abstraction de ce qu'il se passait à côté d'elle pour pouvoir s'occuper de la créature en face d'elle. Même si ce qu'il se passait à côté l'inquiétait franchement, elle devait avant tout sauver ses fesses. Son second coup fut plus précis, la lame de son épée traversa le crâne et le rôdeur finit par s'écrouler à ses pieds. Le danger potentiellement écarté, elle reporta son attention sur l'homme. Il n'avait toujours pas fini de s'occuper de l'adolescent. Chose pas étonnante, étant donné qu'il n'usait que de ses poings. Un spectacle dont la jeune brune préféra détourner le regard préférant le focaliser devant elle guettant d'éventuels rôdeurs. Avec tout le boucan qu'il était en train de faire avec tous ses hurlements, il n'y avait aucun mal à s'imaginer qu'il avait dû alerter tous les zombies du quartier. Il n'y avait plus qu'à espérer que l'endroit était aussi désert qu'il n'y paraissait. Sous le cri de rage de l'homme, Ophelia tourna la tête de nouveau vers lui. En entendant ce dernier cri, elle avait cru qu'il s'était fait mordre mais non. Il ne semblait pas présenté de morsures, cependant avec ses poings imbibés de sang à vrai dire elle ne pouvait être sûre de rien. Le brun finit par la regarder à son tour et Ophelia détourna le regard. Elle préférait éviter qu'il interprète mal son regard, maintenant qu'elle avait remarqué qu'il était quelqu'un d'assez instable. Il n'était pas très net comme type… Et comme si de rien n'était, il se présenta finalement à elle. Un léger silence s'installa avant que la brune ne lui réponde.

- … Ophelia.

À vrai dire, la jeune femme ne savait pas comment elle devait réagir. Devait-elle partir loin de lui ou rester à ses côtés, comme si de rien n’était ? Ophelia finit par opter pour la seconde solution. Après tout, il ne s’était pas attaquée à elle ou du moins pas encore. Elle décidait de lui accorder le bénéfice du doute pour le moment. Soudain, ses pensées furent interrompues par quelque chose devant eux. Ou des choses. Et de ce qu’ils pouvaient entendre, ils avaient l’air d’être nombreux.

- Je ne sais pas vous mais personnellement, je n’ai pas vraiment envie de risquer ma vie pour des marshmallows…
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 9 Oct - 14:16

 
 The world can be a nasty place
Clint était très sanguin, il avait tendance a très vite, même trop vite s’emporter, mais la pression avait tendance a descendre aussi vite qu’elle montait. Ce qui faisait de lui quelqu’un d’encore plus instable.  Il était d’autant plus dangereux pendant ses grosses crises de colère.  Et elles pouvaient être longue comme courte, ravageuse comme assez pacifiste. Parfois il criait et détruisait tout, parfois il se contentait de crier, avec Clint on ne pouvait jamais vraiment savoir, il se surprenait lui-même parfois.  Mais cette fois il avait était vraiment en colère, il en avait surement fait peur a cette pauvre jeune femme près de lui, mais il n’en avait que faire. Si elle n’était pas bête elle comprendrait vite que c’était le type qu’il valait mieux avoir dans son équipe. Il la regarda brièvement quand elle annonça son nom et reporta très vite son attention sur le bruit qui arrivait dans leur direction. Ils devaient être au moins une dizaine vue le bruit. Elle lui parla et il tourna ensuite son visage ensanglanté vers elle.   «On peut plus faire marche arrière maintenant. Ils arrivent.» Il mit son fusil a pompe dans son dos grâce a la lanière et dégaina sa feuille de boucher. Elle était propre et bien aiguiser, il était un peu maniaque avec ses affaires, après chaque tuerie il nettoyait ses armes et aiguiser ses armes qui en avait besoin très régulièrement.  Il la serra fortement et se lança à la rencontre des zombies qui approchaient. Ils ne lui faisaient pas peur, de toute façon il n’avait pas franchement quelque chose à perdre, personne qui ne tenait a lui, donc s’il mourrait aujourd’hui personne ne le pleurerait sauf peut-être ses fidèles chiens. En parlant de chien, Dixon fila entre les jambes de la jeune femme et sauta sur un  rodeur qui s’approchait d’elle. Il lui arracha la tête a coup de dents en grognant et sauta dans la batail avec son maitre. Très vite deux autres staff américains se joignirent a leur compère.

Très vite la dizaine de rodeurs qui avaient eu comme projet de les manger furent réduit a l’état de mort définitif. Le grand brun regarda ses chiens qui comme lui avait la gueule en sang et leurs fit un signe du menton suivit d’un sifflement pour leurs dire de partir devant. Chose que les bêtes firent, ils se mirent à courir dans le couloir qui se dresser devant eux. L’homme se tourna ensuite vers la jeune femme qui n’avait même pas eu besoin de bouger «Ta toujours pas envie d’aller voir ce qu’il y a là bas ?   Rassure toi, personne ne va mourir aujourd’hui » Dit il en se mettant a marcher dans le couloir. Si elle ne voulait pas venir, libre a elle de ne pas le faire, lui en tout cas il allait voir si le personnel n’avait pas des choses intéressante  dans le coin.  Et puis ils ne risquaient rien vue que les chiens de Clint ouvrait la voie. Ils risquaient a la limite de croiser des morts…Mais bel et bien morts car les chiens auraient fait ceux pour quoi ils étaient dressé, c'est-à-dire tuer les morts. roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Ven 14 Oct - 2:20

The world can be a nasty place. Ophelia préférait ne pas trop s'approcher de lui lors de son excès de colère. Il ne fallait pas être bien intelligent pour deviner que dans ce genre de cas, il fallait éviter de se rapprocher de la personne sous peine de s'en prendre une à son tour. Même avec un regard de travers tout pouvait dégénéré alors la brune préférait rester dans son coin à regarder devant elle attendant que son nouveau camarade se calme. En espérant juste que ça ne dure pas trop longtemps et que ça n'attire pas trop de rôdeurs. Enfin pour que tout ce cirque n'attire aucun rôdeur il faudrait qu'il n'y ait pas du tout aux alentours, c'est leur seul espoir. Comme Ophelia le pensait ce n'était pas le cas. Cela aurait été trop beau pour être vrai. Bien rapidement, la présence de rôdeur se manifesta par des sons de pas chancelants qui arrivaient droit devant eux. La brune tenant à sa vie manifesta son envie de se tirer en quelque sorte. Elle n'était pas du genre couarde mais elle devait penser avant à sa fille. Cependant, comme venait de le lui souligner Clint, c'était trop tard ils étaient déjà là, elle ne pouvait pas fuir. Alors qu'elle hésitait à se lancer dans la bataille, la brune sentit soudain quelque chose lui passer entre les jambes. Un des chiens du brun. Elle ne saurait dire si c'était celui qu'elle avait déjà vu ou si c'était un autre étant donné qu'ils étaient tous de la même race. En est-il qu'il la défendit en sautant sur un rôdeur qui s'approchait dangereusement d'elle. Elle put apercevoir deux autres des chiens de la meute se joindre à la bataille. Clint se débrouillait vraiment incroyablement bien avec ses chiens contre les rôdeurs. Elle était tellement impressionnée par ce spectacle qu'elle n'avait même bougé d'un centimètre tandis qu'ils avaient déjà terminé de décimer le groupe de créatures.

- Si. J'ai bien envie de résoudre ce mystère de savoir si les clichés sur les gardiens de musée sont réellement vrais…

Un sourire légèrement amusée se dessina sur ses lèvres et la brune se remit à suivre Clint. Ophelia savait ô combien les clichés pouvaient être totalement faux et juste le fruit de langues bien pendues et médisantes. Des clichés, elle en avait été victime toute sa vie d'avant l'apocalypse presque. Entre son statut et son métier de strip-teaseuse, ça y allait. La brune marchait tout en faisant attention autour d'elle, pas qu'elle craignait qu'un rôdeur lui saute dessus d'un coup car elle s'était aperçu que les chiens faisaient très bien leur boulot. Mais de un pour passer au-dessus des cadavres et de deux, au cas-où qu'il y aurait des choses intéressantes. Un objet attira finalement son attention, elle s'approcha d'un meuble où était posée la chose en question avant de le prendre et le montrer à Clint.

- Cliché numéro un confirmé : des mots croisés. À peine entamés en plus. Juste sale mais c'est plutôt en bon état. Ça t'intéresse ? Au cas où, où tu t'ennuierais en promenant tes chiens. Je suis certaine qu'on pourra même trouver un crayon à l'effigie du musée.

Il devait avoir juste trois pages d'entamées et sur la troisième grille juste un mot avait été trouvé : thaumaturge. Elle qui n'avait jamais fait de mots croisés de toute sa vie, elle ne le regrettait pas du tout, en s'apercevant du genre de mots qu'il fallait trouver là-dedans. Inutile de préciser, qu'elle n'avait pas la moindre idée de ce que ça voulait dire.
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 16 Oct - 16:41

 
 The world can be a nasty place
Il avait donc continuer a marcher dans ce couloir qui puait le renfermer, avec sur ses talons la petite brunette qu’il venait de rencontrer et qui avait faillit se désisté. Surement que maintenant elle se sentait plus en sécurité alors qu’elle avait vue que Clint était beaucoup plus dangereux qu’une  troupe de rodeur.  Et que ses  chiens l’étaient surement encore plus que lui. En marchant dans le couloir ils enjambèrent quelques corps dont la vie était partie définitivement. Il regarda la jeune femme quand elle rentra dans une pièce et lui parla. Il s’approcha  et la regarda. Puis il regarda le bout de papier qu’elle tenait. Des mots croisés ? Vraiment  il y en avait qui n’avait rien d’autre à faire dans leurs vie et qui était  payer a rien faire…Enfin avant. Maintenant le propriétaire de ces choses inutiles était étendu sur le sol dans le couloir  et bel et bien mort. Il la regarda et rit    «Quand je promène les chiens je m’ennuie pas, j’en profite pour chasser ou tuer des pourriture qui veulent me bouffer.» Il regarda le papier et fronça les sourcils «C’est quoi ca « Thaumaturge » ? Il invente des mots et trouve même pas le mot échalote pour la définition 15 ? C’était un gros crétin ! »  Il passa a coté de la jeune femme et se mis a chercher quelque chose d’intéressant. Il ouvrit une boite en carton rose mais le regretta rapidement. Il la referma en grimaçant «  Y’a combien de ces cliché ? J’viens de tomber sur le deuxième… » il prit la boite et l’ouvrit pour qu’elle y voit les six beignet rassit et pourri dont l’un était entamer «  Tu veux un beignet ? » Dit il avec un sourire amusé. Puis il jeta la boite par-dessus son épaule. Il n’y avait rien d’intéressant ici. Ca ne cassait pourtant pas trois patte a un canard de laisser des truc intéressant dans le coins avant de mourir. Les gens était des égoïste, ils ne pensaient donc pas a laisser quelque chose pour aider les survivants.   Heureusement que mère nature s’était mêler de l’évolution humaine et avait décidé que cela cesse. Et pour cela elle leurs infliger une sale épreuve, c’était la sélection la plus naturel qu’il soit. Il entra dans une autre pièce et soupira en voyant qu’il n’y avait ici que des vieilleries inutile.  roller coaster


HJ:
 

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Lun 24 Oct - 2:43

The world can be a nasty place. Bon, au moins Clint n'avait apparemment pas besoin de mots croisés pour s'occuper. Ce qu'il faisait pendant qu'il promenait ses chiens, était beaucoup plus utile. Ophelia haussa les épaules lorsqu'il buta sur le même mot qu'elle, il y a quelques secondes auparavant. Et si elle devait vraiment réfléchir à une définition pour ce mot, sans triche, elle dirait que se devait une sorte de traumatisme. Parce que les deux mots se ressemblaient un peu mais en jetant un oeil à la vraie définition, elle était à côté de la plaque. Heureusement, que dans sa vie passée elle n'avait pas dépensé inutilement de l'argent pour un de ces choses-là. Quoi que pendant un moment la somme de ses dépenses n'avait pas du tout d'importance. Alors des choses inutiles, elle aurait très bien pu se permettre d'en acheter par centaines.

- Ugh. Sans façon, merci.

Ophelia afficha une mine dégoûtée devant les six beignets moisies. Tous les clichés semblaient être rassemblés dans une seule et même pièce. Au moins, cela avait le don de les amuser. La brune ignorait ce que pouvaient être les autres clichés concernant les gardiens de musée mais sans doute qu'il devait y en avoir d'autre. Mais, étant donné que rien ne semblait intéressant dans cette pièce, ils passèrent à la prochaine. Cependant, ils n'eurent pas plus de chance avec celle-ci. La chance ne semblait pas être de leur côté ou plutôt du côté de Clint, vu qu'Ophelia, elle, avait tout de même réussit à trouver une épée, un peu plus tôt. Ce n'était pas rien. Mais il ne fallait pas perdre espoir, il restait encore une toute dernière pièce à visiter. La jeune brune y entra, détaillant la pièce attentivement. Bingo. Cela ressemblait bien à une réserve. Une réserve certainement de la boutique du musée. Si une telle pièce pouvait sembler inutile, Ophelia n'était pas du même avis. Elle croyait aux chances qu'ici pourraient se trouver des choses qui pourraient leur être utiles. Elle haussa les sourcils lorsque dans sa recherche, elle tomba sur des bijoux. Des représentations des bijoux qu'on pouvait trouver durant les anciennes civilisations, destinés à la vente. Certains étaient vraiment magnifiques mais Ophelia ne s'attarda pas plus que cela et repris sa fouille. Déjà dans sa vie d'avant, elle n'était pas très portée bijoux, contrairement à sa soeur ainée qui en raffolait. On peut dire qu'avec elle les bijoux de créateurs ça y allait ! Les recherches de la jeune femme finirent par porter leur fruit, enfin elle tomba sur des trucs un peu plus utiles.

- Oh, y'a de quoi avoir un peu plus chaud. Bon, les sweat-shirts sont absolument hideux mais c'est mieux que rien !

Ils ne s'étaient même pas embêtés avec les sweat, tous étaient unisexe et taille unique. Cependant, la taille unique c'était pas ce qui convenait le mieux en ces temps. Déjà qu'avant c'était plutôt large mais maintenant alors que tous les survivants galéraient pour trouver à manger chaque jour, ces vêtements allaient leur donner un air de sac à patates plus qu'autre chose. Comme pour confirmer sa théorie, elle en enfila un par-dessus son haut.

- Mouais. C'est bien ce qu'il me semblait. Pour le côté sexy on repassera. Mais il tient bien chaud par contre !

Évidemment, elle n'avait pas de miroir sous la main mais à voir comment elle nageait dedans, elle ne devait pas avoir fière allure. Cependant, Ophelia le garda tout de même, elle était bien confortable là-dedans. Puis elle qui ne s'était pas habillée très chaudement à la base, elle était bien contente d'avoir ce sweat, aussi hideux soit-il. Le fait qu'il soit à l'effigie du musée, n'aidant pas à vrai dire. La jeune femme était certaine qu'aucun survivants n'avaient pensés à venir ici pour dénicher des affaires de rechange, une chance pour elle et Clint. Sans doute y avait-il d'autres choses utiles à trouver dans cette pièce.
©️ 2981 12289 0


HRP:
 

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Dim 20 Nov - 10:24



❝The world can be a nasty place  ❞


Ophélia  & Clint
Méfie toi de  tout le monde…Surtout de l’eau qui dort ou de celui qui n’est pas ce qu’il semble être. △
Rien n’était vraiment intéressant dans les pièces qu’ils étaient en train de fouiller.  En faite il n’y avait rien d’intéressant tout court dans ce maudit musé. Il aurait mieux fait de ne pas entrer dedans. De toute façon il n’avait jamais vraiment aimé les musé. Pas qu’il était ignorant ou stupide, mais juste qu’il n’aimait pas les gens qui fréquenter les musé, il n’avait jamais aimé les messieurs je sais tout. Il les détesté même. Mais il savait surtout que c’était le genre de mec qui ne survivait pas longtemps dans le monde actuel.  C’était aussi une des choses qu’il aimait dans ce nouveau monde, ce n’était pas un monde ou les gens qui pense tout savoir survivait le plus. Au contraire ils étaient intelligent certes mais souvent pas débrouillard.  Il suivit cependant la brune dans une pièce au fond du couloir, même s’il n’avait qu’une envie se casser de la vite fait.  Ils entraient dans une sorte de réserve,  surement la réserve de la boutique souvenir. Il se mit a fouiller même s’il savait qu’il ne trouverait surement rien de génial. Il vit les chiens partir après des rats et rit amuser en les voyant traquer les pauvres bêtes qui courrait dans tout les sens en couinant.  Il laissa les animaux faire ce qu’ils voulaient et se mit a fouiller lui aussi la pièce. Sans grande conviction, en faite il n’espérait rien trouver ici.   Il était en train de marmonner dans sa barbe quand elle lui parla. Il se tourna vers elle et la regarda. Elle avait trouver des sweet. Un truc hideux mais qui semblait tenir plutôt chaud. Lui n’avait pas spécialement besoin de se tenir chaud, sa grosse veste le gardait bien au chaud. Par contre ce serait utile pour les chiots ! Il alla donc voir là où elle avait trouvé les horreurs.  Il releva les yeux quand elle parla a nouveau, elle était maigre comme un clou et elle enfiler ce truc qui la faisait ressembler a …. Rien ? Des fois il ne comprenait pas vraiment les gens.  «Donc les pommes de terres dans leurs sac ont bien chaud ? Je note » Dit il simplement, soulever donc le fait qu’elle ressemblait a un sac la dedans. Enfin ca n’avait rien de méchant, c’était plus spontané.  Il attrapa quelque sweet  et les fourra dans son sac «Enfin ils sont moche mais comme tu dis ca va tenir bien chaud. Ce sera parfait pour les chiots. »Dit il presque pour lui-même. Des fois il perdait l’habitude d’être avec des gens, donc il se parlait pour lui-même. Il ne voulait quand même pas perdre l’habitude de parler, même s’il le faisait peut, il le faisait parfois.  Il parlait aussi beaucoup a ses chiens, mais ca c’était pour les éduquer, les dresser, les faire savoir qui était l’alpha.  Et jusqu'à là a part Dixon qui parfois se rebellait un peu, tous c’était plier a son autorité, c’était des bon chiens. Et une meute vraiment efficace. Il en était heureux.  

Une fois les  sweet dans son sac, il se remit à fouiller dans le  reste de la pièce. Il souri légèrement en voyant les chiens manger les deux rats qu’ils avaient attrapé.  Il ne trouva vraiment rien de très intéressant. C’était vraiment nul ce qu’il y avait là. Il y avait de tout, sauf des trucs vraiment intéressant. Il y avait même des figurine d’animaux, qui n’avait rien a voir avec le reste de l’exposition, comme des éléphants, des zèbres, des lions… Vraiment les gens acheté des trucs comme ca ? Et après on se demandait pourquoi Clint préférait ses chiens aux humains stupide. Il soupira et se tourna a nouveau vers la jeune femme «  Tu trouve des truc mieux ? Non parce que tout ça c’est d’la merde ! » dit il d’un ton assez fort, comme s’il était un peu en colère. En faite il l’était, ca l’agacer tout ca. Et donc il sentait son sang bouillir dans ses veines, même s’il savait que s’énerver était inutile car ca ne changerait absolument rien.    
©BESIDETHECROCODILE

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar


When it all goes up in flames. We'll be the last ones standing. City made of thin glass. Smoldering in pitch black, sin so thick you can't see the stars. Can't tell good and evil apart. We feel warmth in the cold corners. Eyes in the back of our heads. We roll out when the day's over, chasing silhouettes.


mon joli bbey:
 

Opheby:
 

× A propos du vaccin : :
Ne l'a pas injectée pour l'instant, y réfléchit.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Serveuse & strip-teaseuse

× Messages : :
543

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Avatar : Schizophrenic ; Sign : ASTRA

× Avatar : :
Poppy Drayton

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Mar 29 Nov - 3:25

The world can be a nasty place. Les pommes de terres dans leurs sacs ont bien chaud ? Une réflexion qui la fit hausser un sourcil. Enfin, vu les trous que se coltinaient les sacs de pomme de terre généralement, on ne peut pas dire qu'elles avaient de quoi avoir chaud. Ophelia secoua la tête lorsqu'elle se rendit compte que ses pensées n'avaient aucun sens. Dans tous les cas des aliments ne pouvaient pas avoir chaud ou froid, sauf les animaux avant qu'ils ne soient transformés en nourriture. Alors, la température pour des patates, ce n'était important que lorsque l'on parlait de cuisson et de cuisine. Ce qui n'était absolument pas le cas ici. Bref, surement qu'il voulait faire le rapprochement avec ce qu'elle avait dit. Dans tous les cas, il était d'accord avec elle sur le fait que les sweat-shirts étaient absolument hideux mais qu'ils avaient au moins le mérite de tenir chaud. Puis maintenant que c'était l'apocalypse là-dehors ce n'était pas comme si il y avait une quelconque mode à respecter. Au contraire, aujourd'hui le confort était privilégié face à la superficialité. Allez courir avec des talons hauts et fins, et vous battre avec des robes trop serrées. Impossible de survivre ainsi apprêté. C'est dans cette optique, que finalement elle prit plusieurs de ces sweats, peut-être que ça intéresserait des membres de son groupe. Pas sûr que ça suffise pour qu'ils lui pardonnent son erreur, mais c'était surement mieux que rien. Elle prenait ainsi le « risque » d'aiguiller Clint sur le fait qu'elle ne faisait par cavalier seul et qu'elle était issue d'un campement mais franchement qu'est-ce que ça pouvait lui faire ? Surement qu'il en aurait à faire d'une telle information.

Malheureusement, les sweat-shirts semblaient être leurs meilleures trouvailles. À croire que c'était les chiens de Clint qui avaient trouvé réellement des choses intéressantes. Des rats, un vrai festin pour ces animaux. Ophelia avait beau s'être remise à fouiller tout comme l'homme, mais rien à faire, elle ne trouvait rien d'autre. Désespérant. Mais aussi d'un musée, il ne fallait pas s'attendre à grand chose. Elle avait déjà eu de la chance avec son épée et encore plus que le brun l'attrape pour elle. Parfois, il ne fallait pas trop en demander. Par contre, Clint, lui, n'avait pas beaucoup de chance pour le coup. Alors, elle comprenait tout à fait qu'il commence à s'impatienter.

- Non, malheureusement. Mais vous pouvez toujours vous rabattre sur les rats. Il semblerait qu'il y en ait un paquet ici…

Il y avait des fois où les survivants devaient revoir leurs exigences. L'idée de la brune était à considérer même si elle avait plus lancée cela sur une note d'humour, tentant d'alléger un peu l'ambiance. Pour l'avoir vu un peu plus tôt dans un excès de colère assez élevé, elle préférait éviter que cela ne se reproduise à nouveau. Non parce que là, il n'y avait plus de rôdeurs sur lesquels se défouler. Cependant, Ophelia n'angoissait pas face à cette possibilité. Il n'y avait pas de raison pour que cela dégénère après tout. Dans tous les cas, la brune ne savait pas quoi faire, en ce moment même. Cette pièce avait été leur dernier espoir pour pouvoir trouver de meilleures choses et cela avait été en quelque sort un échec.
© 2981 12289 0

_________________


Saw your face, heard your name
gotta get with you ☽ This side of paradise. I'm not here nor anywhere. I wanna be with you, you're unaware
I am paperweight. I fantasise a secret life and place where we hide. It feels right. I'll settle of the dust. Settle on the dust.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ] Sam 31 Déc - 19:40



❝The world can be a nasty place  ❞


Ophélia  & Clint
Méfie toi de  tout le monde…Surtout de l’eau qui dort ou de celui qui n’est pas ce qu’il semble être. △
Cette impression d’avoir perdu son temps avait de quoi le mettre hors de lui. Le problème c’est que depuis le début de toute cette merde, un rien le mettait hors de lui. Il avait des excès de colère qu’il ne s’était encore jamais connue. Il avait un sérieux problème émotionnel. Il avait parfois l’impression de ne plus rien contrôler chez  lui. C’était déroutant et un peu angoissant aussi. Enfin il savait que l’apocalypse avait tapé sur la tête de tout le monde, probablement qu’il n’était pas le seul à être devenue aussi cinglé. Et puis la fille avec qui il était dans ce musé moisi, avait l’air d’en tenir une couche aussi.   En tout cas, a part le mettre en colère et trouver un ou deux pull pour chauffé ses chiots, cette visite au musé ne lui avait pas apporté grand-chose. Il aurait  peut-être du s’abstenir de suivre Dixon au final.  Enfin il s’approcha de ses chiens et vit qu’eux, ils n’avaient pas perdu leurs temps, vue le festin de rats qu’ils s’étaient offert. Il regarda la brune quand elle lui suggéra de faire comme ses chiens. Et elle se pensait drôle par-dessus le marché ? Il ne lui offrit pas le luxe de lui répondre. Ca n’en valait pas la peine, il n’avait pas envie d’user sa salive pour répondre a un blague aussi nulle. Il était devenue vraiment très taciturne, enfin certaine personne qu’il avait croisé avait dit « qu’il était économe en mots » au moins il ne faisait pas de longue phrase interminable avec des mots savant et tout cela. Il continua a se promener dans cette maudite pièce, poussiéreuse, sombre et surtout pauvre en objets utile.  Il faisait parfois tomber des truc, tout ce qui lui passait par la main était susceptible de tomber. Il avait besoin d’exprimé sa rage. Si avant il aurait tout gardé pour lui, maintenant, dans ce nouveau monde, le nouveau lui avait tendance a tout extériorisé. Certain psy aurait put dire que c’était une attitude assez saine, car tout garder pour soit n’était pas bon pour le mental. Enfin ce n’était pas sur qu’un homme déranger comme Clint est des attitudes saines.  Il fit encore un tour de la pièce, en profitant pour parfois renverser une étagère ou une table  et s’arrêta face à la brune. Il avait surement un air vraiment bestial sur le visage, dans ses yeux on pouvait surement voir le même regard que si on avait Dixon ou un autre chiens de cette trempe en face de soit. Il était presque chien et pourtant encore si humain.   «J’me casse, c’est d’la merde ici.»Dit-il d’une voix rauque et presque murmuré. On aurait presque crut a un écho provenant du fin fond d’une caverne. Il devait avoir quelque chose d’assez effrayant.  Il la regarda encore un instant avant de tourner les talons en faisant des bruits avec sa bouche. A peine eu t il quitté la pièce qu’il siffla ses chiens. Les bêtes relevèrent la tête tous d’un même mouvement, virent que leurs alpha n’était plus là et filèrent entre les jambes de la brune laisser en plan, pour rejoindre leurs maître. Il sorti rapidement du musé, et se remis a courir  dans le bois, il allait rentré, la nuit tomberait surement bientôt et trainer la nuit par ici n’était pas très intelligent.  
©BESIDETHECROCODILE

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ]

Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK] The world can be a nasty place | ft. Clint [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-