Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar


MessageSujet: Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint Lun 11 Juil - 11:43



It's either kiss or kill

“Of course I want to kill you, I want to kill most people. But then where would I be? In a field of dead people with no one to talk to.”

Encore un à moitié crevé. C'était plutôt monnaie courante ici que de trouver des gars amochés en se baladant au fin fond des bois. C'était ca l'avantage de vivre ici. Ca et puis le fait d'être au calme tout en étant pas trop loin de camarades zombies. Bah oui, faut bien s'occuper un peu dans ce monde parce que les salles d'arcades c'est plus vraiment à la mode faut dire... Alors quand il n'y a rien à faire et personne avec qui jouer à la roulette russe, c'est avec empressement que Mitya va courir dans le bois à la recherche de quelques morts avec qui jouer à cache cache. Et parfois c'était le gros lot. Bon sang ce que ca pouvait être cool quand elle tombait par hasard sur un pauvre type encore à moitié vivant! Un nouveau camarade de jeu. Et quand celui-ci n'était pas trop amoché et sans risque de morsure il se transformait bien vite en ragoût ou en jambon sec. Non pas que ca ai réellement bon goût mais au moins ca remplissait l'estomac et le pantalon. Et puis, on s'y fait avec le temps et c'est meilleur que des insectes...

Et ce pauvre petit gars adossé à un arbre n'échapperait pas à la règle, bientôt il passerait à la casserole. Mais d'abord, ils allaient jouer un peu! La jeune femme s'approcha alors de l'inconnu le sourire aux lèvres et couteau à la main jusqu'à arriver devant lui et de se mettre à son niveau en s'accroupissant. "Ca a pas l'air d'aller toi... T'as mal?" Question stupide mais fortement utile  pour pouvoir approcher l'inconnu sans qu'il ne prenne trop peur. Et même si ca ne marchait pas toujours, ca ne coutait rien d'essayer d'amadouer la victime. Une bête calme donne toujours une meilleure viande. Mitya lui sourit en faisant tourner son canif entre ses doigts. "Tu sais, je suis sûre que tu oublierais la douleur d'une côte cassée si tu me laissais te couper une oreille..." La brune passa ensuite délicatement sa lame le long de la mâchoire du pauvre gars maintenant assez effrayé pour rassembler ses forces et se mettre à courir. Un soupire s'échappa alors des lèvres de Mitya tandis qu'elle se releva à son tour. "C'est dingue comme ils sont tous tellement prévisibles..."

Un pas après l'autre elle se lança à la poursuite de la pauvre petite bête effrayée en le traquant quand enfin elle finit par tomber sur son corps inanimé. Un coup d'oeil sur le cadavre suivit d'un râle d'énervement. "Non mais merde! Putain fait chier! T'aurais pu attendre avant de mourir non?! T'aurais pu penser un peu aux autres hein!" Elle regarda ensuite le corps de plus près pour s'apercevoir que ca mort n'était ni dû de toute évidence à un rôdeur le dévorant ni même à ses quelques côtes cassées au vu du sang qui l'entourait. Elle regarda autour d'elle, posant une main sur la hache accrochée à sa ceinture et resserrant l'autre sur son couteau avant d'apercevoir une silhouette connue. Une silhouette qu'elle avait abandonnée il y a de ca presque un an pour partir vivre avec un petit groupe de jeunes gens semblant s'en sortir beaucoup mieux qu'eux à l'époque. Elle avait finit par reprendre la route comme à son habitude lorsque les choses se corsèrent pour le groupe et n'avait jamais revu aucun de tout ces gens. Et très franchement, elle était persuadée que Clint avait finit par mourir, seul et dévoré par sa dizaine de clébards. Alors quand elle l'aperçu à nouveau à quelques mètres d'elle, sa première réaction fût de lui balancer tout un tas d'insultes dans sa langue maternelle signifiant toutes plus ou moins la même chose :"Espèce d'enculé, c'était MON jouet! Retourne crever dans ton coin et remballe ta salle gueule loin de mon terrain de jeux!" S'il y avait bien quelque chose qu'elle ne supportait pas, c'était qu'on abatte ses jouets gratuitement et sans son accord. Elle l'aurait sans doute laissé faire si elle avait eu le temps de s'amuser un peu. Mais là elle allait devoir s'occuper autrement et tout ce qui lui venait en tête était de tuer celui qu'elle croyait déjà mort. Elle saisit alors sa hache et la lança en direction du brun comme elle le faisait il y a de ca quelques années en s'entrainant avec les lanceurs de couteaux.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas


YOSEMITE

Watch me burn in the mad world

Cleen
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
39 ans
►Où je me situe et avec qui :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !
►Avant, j'étais :
Monsieur tout le monde...
►Messages :
412
►Points de vie :
117
►Copyright :
odistole
►Avatar :
Jon Bernthal
►Et ton p'tit pseudo ? :
Timon

MessageSujet: Re: Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint Mar 26 Juil - 14:18

 
 Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it
Pour une fois il était sorti trainer dans les bois sans ses chiens. C’était vraiment très rare qu’il se promène sans chiens, mais ca lui arriver. Parfois il avait envie d’être vraiment seul, seul avec lui-même, seul pour s’entendre penser et réfléchir. Il prenait l’air et un peu de recule par rapport a tout ce qui l’entourait.  Quand il était seul il réfléchissait comment évoluer un peu mieux face a ce monde. Comment il allait continuer sa vie, il était pénard, certes mais s’ennuyait parfois. Il se mit  a envisagé de rejoindre ou monté un groupe.  Enfin plutôt le monter, il avait horreur de recevoir des ordres. Avant quand il était monsieur tout le monde c’était normal pour lui, il était incapable de prendre une décision, mais depuis qu’il était redevenue quelqu’un, il se sentait leader, il était un alpha. Et rien n’y personne ne le réduirait au rang de simple bêta. Sans vraiment s’en rendre compte il pénétra dans les bois du camp de Yosemite, dont il n’était pas bien loin en faite.  Il marchait, se fichant de ce qui se passait autour de lui.  Depuis l’apocalypse il s’était trouvé un certain amour pour la marche. Avant tout cela, marché ne le dérangé pas mais il préféré nettement se déplacé en voiture.  Mais maintenant que les voitures ou autre véhicule se révélé être un luxe, il avait prit goût a la marche. C’était finalement vivifiant, et puis au moins il pouvait aller de partout.  Il se gratta la tête, cracha par terre et enjamba une racine, quand une personne se heurta  a lui. Il toisa la personne qui lui était rentré dedans, froidement et de haut. Il le dominait de deux tête, le pauvre ce n’était qu’un gamin et visiblement il avait les cotes brisé vue que chaque mouvement lui arracher des grimaces de douleurs.  «Besoin d’aide ?  » Lacha le grand brun de sa voix caverneuse. L’homme qui semblait souffrant et terrorisé, par lui ou quelqu’un d’autre ? Hôcha la tête. «  Oui pitié, une folle veux me coupé une oreille ! »  Clint rit «Pauvre de toi. Je connais un moyen parfait pour lui échappé.»   Le blessait le regarda avec des étoiles dans les yeux «  Oh pitié qu’es ce que c’est ? » Clint tira doucement sa feuille de sa ceinture et lui trancha tranquillement la gorge avant de soufflé « C’est de crevé. »  Quand il entendit des pas au loin, il recula pour se fondre entre deux arbres a quelques mettre du cadavre. Il savait que c’était quelqu’un de vivant qui arrivait et surement la « folle » qui voulait couper l’oreille du type qu’il venait de tuer.  Il découvrit bien vite que oui, c’était bien une personne vivante. Et il la reconnu très vite. C’était Mitya,  cette nana qui était partie lâchement alors que lui et sa famille l’avait accueilli. Finalement il était maintenant seul avec sa meute mais plus de famille. Il ricana quand elle le vit et lui lança des insultes en russe.  Puis quand elle se remis a lui parler en anglais, il s’avança avec un sourire narquois sur les lèvres. «Toujours aussi polie a ce que j’vois gamine ! C’était certes ton jouet mais lui n’avait visiblement pas envie de jouer avec toi. C’est lui qui m’a demander de l’aider a échappé a une folle qui voulait lui couper l’oreille»    Il rit amuser.   «Bizarrement ca m’étonne même pas de toi ! T’es toujours aussi cinglée a ce que j’vois !»  Puis il fit genre qu’il regarder autour de lui  «Ton terrain de jeu ? Merde j’ai du loupé le panneaux qui disait que cet endroit t’appartenait.  »  Il eu a peine fini de parler et de se tourner vers elle qu’il esquiva de justesse la hache qu’elle venait de lui lancer.  Même s’il l’avait esquiver, la lame lui avait quand même entailler la pommette. Il sifflât amuser en posant deux doigt sur sa pommettes un peu douloureuse. «Oulala teigneuse la gamine ! Mais fait mieux la prochaine fois, là tu m’a raté lamentablement»    Dit il en ricanant pour la nargué. Quoi elle n’était pas au courant que c’était un gros sale con ?roller coaster

_________________
It's a perfect denial Such a beautiful lie to believe in So beautiful, beautiful it makes mearctic monkeys
The Wild dog
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint Ven 29 Juil - 22:14



It's either kiss or kill

“Of course I want to kill you, I want to kill most people. But then where would I be? In a field of dead people with no one to talk to.”

Et voilà comment une petite chasse joignant l'utile à l'agréable finissait en chaos le plus total. Plus rien à chasser donc, plus rien pour jouer ET plus rien à manger. Super... Elle allait encore devoir manger de la conserve périmée. Elle en pouvait plus de ces trucs au goût de gerbe. Et ce pauvre petit était son seul espoir de la journée de manger autre chose que ce vomit recomposé en boite métallique. Et le voilà, envolé, comme ca, d'un coup d'un seul et sous ses yeux! Et si la colère et la déception n'était pas si présente chaque jour en elle, elle aurait sans doute été triste. Au moins un peu. Oh, pas pour la mort du garçon! Non, il allait crever de toute façon, ca a juste abrégé ses souffrances. Mais elle l'aurait été pour elle, pour son quotidien et sa vie misérable. Non mais sérieux, c'était quoi cette vie là hein? Depuis quelques mois, seules dans les bois, avec une camionnette sans essence, peu de chauffage et un Desmond quelques peu absent? Même lorsqu'elle était jeune saltimbanque faisant le tour de la Sibérie sa vie n'était pas pire. Mais il ne fallait pas se plaindre! Si elle était restée en Sibérie, les zombies faudrait vraiment courir pour en trouver un et puis la bouffe serait vite épuisée au vue du peu de populace là bas... Qu'est ce que ce serait barbant et chiant de voir traverser la moitié de la Russie pour calmer son estomac! Non, pour ca rien a dire, l'Amérique c'était cool!

Toujours est-il qu'en Russie comme aux USA il y avait des gros lourdauds casseurs de rêves et de fun... Comme l'abruti qui se tenait devant elle. Si elle les avait quitté lui et sa petite famille, c'était pour une raison. Elle savait très bien que si elle restait avec eux, elle allait assister à un massacre, voir même se faire prendre dans la tuerie. Et rien ne comptait plus à ses yeux que sa propre vie, si ce n'est peut être celle de son frère; mais ca, c'était autre chose. Et le revoir là, en face d'elle... Oh elle était surpris, pour sûr! Mais ce sourire... Bon sang ce que ce sourire pouvait l'énerver! Depuis quand avait-il prit cet air narquois? Lui qui avant ressemblait simplement aux clébards qu'il trainait avec lui. Parlant de clébards, elle scruta rapidement les alentours pour vérifier qu'ils n'étaient pas déjà à son cul parce que c'était bien comme ca que ca avait commencé; elle avait bien été coursé e un sacré moment par ces sales bêtes avant qu'il ne les rappelle Elle tenta de cacher son énervement et sa surprise en reprenant un air détaché. "Depuis quand demande-t-on leur avis aux jouets? Et comme tu vois, je n'ai pas changé. Toi par contre... Tu as l'air beaucoup plus seul, je me trompe? Où est la garce qui te sert de femme? Et tes chiards? Tu les a quand même pas abandonnés? Remarque, il était temps! Ca peut pas te faire de mal..." Finissant sa phrase, elle suivit sa hache du regard, la voyant atterrir un peu plus loin sur le sol.

Bon, il faut dire qu'elle n'avait jamais été lanceuse de couteaux mais tout de même, son égo en prenait un coup à chaque fois qu'elle manquait sa cible, comme une enfant qui ne cesse de perdre à un jeu et décrète que celui-ci est nul. Elle resserra alors les poings en observant le brun avant de hausser les épaules. "Tu sais le vieux, je te croyais mort... Et si t'es encore vivant c'est simplement un coup du sort alors je vais pas me fatiguer à essayer de crever ta vieille carcasse, vu ton grand âge tu vas pas tarder à y passer de toute façon." Sur ces paroles se voulant grinçantes elle avança dans sa direction pour récupérer sa hache puis, se redressant, continua sa route, lui faisant signe de la main. "C'est pas tout ca mais j'ai d'autres chats à fouetter... Traine pas trop dans le coin, c'est dangereux pour les papys dans ton genre!" Non pas qu'elle soit réellement occupée mais elle n'appréciait généralement pas les confrontations inégales et n'ayant toujours pas repéré les chiens elle préférait être prudente et ne pas trop tenter le diable car si elle avait encore quelques chances contre Clint, elle n'en aurait aucune contre Clint et une dizaine de bêtes.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas


YOSEMITE

Watch me burn in the mad world

Cleen
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
39 ans
►Où je me situe et avec qui :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !
►Avant, j'étais :
Monsieur tout le monde...
►Messages :
412
►Points de vie :
117
►Copyright :
odistole
►Avatar :
Jon Bernthal
►Et ton p'tit pseudo ? :
Timon

MessageSujet: Re: Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint Dim 14 Aoû - 15:15

 
 Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it
Il la dominait de par la taille. Mais elle avait une grande bouche, elle n’hésitait pas a dire ce qu’elle voulait dire, c’était une des choses qui lui avait plus chez elle.  Et qui avait aussi beaucoup plus à sa fille. Mais bon la sibérienne avait fini par mettre les voiles… Et c’était peut-être mieux elle avait comme ca surement éviter de mourir. Il la toisa quand il demanda ou était sa famille, et serra un peu la mâchoire quand elle lui dit que cela ne pouvait pas lui faire de mal d’être sans eux.   Non, il n’était pas bien mieux sans sa fille. Il aurait vraiment aimé qu’elle survive, qu’elle devienne une femme. Mais elle n’avait pas eu cette chance et il s’en était tout de suite porté coupable… Il avait beaucoup de mal a se pardonner de ne pas avoir réussi à la protéger.  «Ils sont mort. Et je me serait aussi bien porté si tu l’était aussi !» Dit-elle froidement, sans pour autant en penser un traitre mot.  Au contraire, il était content de voir un visage familier.  Il pouffa doucement de rire aux paroles de la brune. Parce qu’elle pensait que même en essayant elle arriverait à le tuer ? A vraiment elle avait un sens de l’humour sympa celle là. «Vue que tu vise comme un pied c’est sur que tu te fatiguera vite a essayer quelque chose qui t’es impossible. Moi j’ai survécu soit disant par un coup du sort. Toi c’est juste une blague ta survie. Tu y passera surement avant moi gamine» Dit il d’un ton assez narquois avec le sourire bien assortie aux circonstances. Après tout il serait simple pour lui d’abattre la brune. Mais non, il ne le fit pas, pourquoi ? Il n’en savait trop rien, surement car elle était un souvenir vivant de l’époque où sa fille était encore en vie.  Ce qui faisait d’elle un souvenir précieux en fin de compte. Il la laissa néanmoins passer a coté de lui alors qu’il essuya ses doigts sanguinolents sur son pantalon.  Sa pommette saignait toujours, mais ce n’était pas bien grave, de toute façon les blessures au visage saigne toujours beaucoup plus que les autres, il le savait et ne s’en formaliser pas. De toute façon ce n’était qu’une petite coupure superficielle. Rien d’alarmant ou d’urgent à soigner. Il soupira a ses paroles. Certes il était plus vieux qu’elle, mais il n’était pas non plus un papy encore. Il n’apprécier pas vraiment qu’on l’appelle comme ca. Et surtout il n’avait pas envie de la voir partir. Pourquoi ? Il ne savait pas, mais il avait l’impression de vivre un remixe de quand il avait vue sa fille pousser son dernier souffle. Il n’aimait pas cela, il ne voulait pas a nouveau se sentir abandonner. Il la  regarda avancer et croisa les bras. «C’est ca, dégage comme tu sais si bien le faire. La terre n’a pas besoin  de toi pour tournée.  Et puis si j’était toi, je ferais gaffe a où je traine… On sais pas ce qui rode dans les parage»  Oui il essayait de la faire un peu flipper. Il savait qu’il lui en faudrait plus, mais en  faite il espérait qu’elle pense que ses chiens rodait dans les parages comme souvent. Il voulait jouer là-dessus pour passer un peu plus de temps avec elle. Il avait cherché la solitude mais finalement la compagnie était toute aussi intéressante et agréable pour lui.   Qu’elle le veuille ou non,  elle resterait un peu plus avec lui. roller coaster



_________________
It's a perfect denial Such a beautiful lie to believe in So beautiful, beautiful it makes mearctic monkeys
The Wild dog
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint Mer 31 Aoû - 23:44



It's either kiss or kill

“Of course I want to kill you, I want to kill most people. But then where would I be? In a field of dead people with no one to talk to.”

Elle parlait trop. Beaucoup trop, toujours trop. Ca lui était venu avec l’apocalypse ca aussi. Parce qu’avant ca elle n’avait jamais été une grande bavarde. Pour dire quoi ? Elle n’avait personne avec qui jouer à part son frère et pas grand-chose d’intéressant à raconter de toute façon… Mais depuis que le monde était sans dessus dessous, la brune n’en avait plus rien à branler de ce que le monde pouvait penser, et si elle pouvait emmerder les quelques survivants au passage c’était encore mieux ! Et il n’y avait pas grand-chose qui pouvait réellement la faire taire de nos jours. Pas grand-chose à part peut être ces mots là. D’ordinaire, que quelqu’un souhaite sa mort ne la dérangeait pas des masses, c’était même compréhensible au vu de ce qu’elle était devenue, mais venant de Clint c’était une autre histoire. Parce qu’il l’avait en quelque sorte adoptée il y a quelques temps, parce qu’elle avait passé beaucoup trop de temps avec lui. Depuis toute petite Mitya avait toujours eu peur de la mort. Une peur inconsidérée et extrapolée par sa maladie réduisant son espérance de vie à moins de quarante ans et par une famille surprotectrice sans doute. Bien que la fin du monde l’ai en quelque sorte calmer en remettant tout le monde sur un pied d’égalité pour ce qui était de l’espérance de vie, elle ne voulait toujours pas mourir si jeune. Alors ces mots, sortant de sa bouche à lui avaient réussis à la blesser. Elle se pinça en se redressant, prenant un air dédaigneux. « Tu parles, moi, morte, ca aurait rien changé à ta misérable vie ! Je ne te ferais pas l’honneur d’améliorer quoi que ce soit pour toi, et surtout pas en crevant ! » Et c’est avec ce même air de jeune femme trop fière pour admettre avoir été blessée qu’elle passa devant lui pour ramasser son arme et s’éloigner. « Mon pauvre vieux… Je suis vivante parce que je sais comment jouer. Mais c’est sur que dans ta maison de retraite on n’a pas dû t’apprendre grand-chose d’autre que le bridge ! »

La brune s’éloigna alors lentement en le saluant de la main sans même se retour pour ne pas prendre le risque de montrer ne serait-ce qu’une once d’émotion, que ce soit la joie de retrouver un visage familier ou bien la douleur que ces mots avaient provoquée et lâcha même un rire en réponse à ses menaces. « Mon dieu je tremble ! Je risque de croiser d’autre vieux rabougris ?! Au s’cour ! » Silence. Elle n’était pas bien loin du brun mais s’était enfoncée assez loin entre les arbres pour être hors de sa vue, ce qui ne la rassurait guère finalement en entendant des craquements non identifiés se rapprochant.  Non pas qu’elle craignait réellement ce gros balourd mais plutôt sa meute de muscles sur pattes tous aussi cons et brutaux les uns que les autres.

Et parce qu’elle ne se sentait pas de se taper un sprint pour esquiver cette dizaine de monstres, elle décida de se percher dans un arbre, parce qu’elle s’était toujours sentie plus en sécurité en l’air au final. Alors elle grimpa, encore et toujours. Peut être un peu haut, sans doute un peu trop. Mais elle ne s’en rendit compte qu’en croisant un zombie, calmement pendu sur la branche de l’arbre adjacent. Celui-ci la surprenant, elle laissa malgré elle s’échapper un cri en sursautant, la faisant dès lors tomber de son perchoir dans un bruit… Peu discret. La brune se rattrapa tout de même comme elle pu pour éviter un impact trop fort tout en bas et ainsi de se briser quelque chose.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19715
►Points de vie :
802
►Copyright :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint Ven 9 Déc - 16:34

RP archivé suite à la suppression de Mitya. I love you

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint

Revenir en haut Aller en bas

Well, it's either kiss me or kill me, that's how I see it. Ft Clint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: Cemetery :: Vieux rps-