[TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

[TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1308

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
© poison ivy (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Mar 12 Juil - 15:30

Way down we go

C'est sans cesse la même rengaine. Avant de quitter Bodie, Alliyah se sent toujours l'obligation de vérifier chacune de ses armes une à une. Cela ne lui prend pas plus d'une heure, et heureusement. La journée ne fait que commencer, mais le soleil a tôt fait de se coucher. Et il est hors de question qu'elle se laisse surprendre par la nuit. La brune referme soigneusement chacune de ses armes, puis en glisse une dans sa chaussure. Elle coince aussi un petit couteau au niveau de ses bottes - trouvées quelques jours en arrière dans un centre commercial - puis se redresse. Elle est fin prête. Jamais elle ne laisse quoi que ce soit au hasard, ou à la chance. Ce n'est pas ainsi qu'elle a survécu jusque-là, et ce n'est pas comme ça qu'elle va commencer à survivre. Elle n'est pas assez bête pour jouer au loto, et risquer de mettre sa vie en danger. Lorsqu'elle quitte la maison qu'elle a investit il y a un moment déjà, Alliyah croise quelques personnes. Elle ne salue aucun d'entre eux. Il n'y a qu'avec Livia que le feeling passe réellement. Et il n'y a qu'avec elle qu'elle accepte de passer du temps, et même de sourire. Quant aux autres ... et bien ce ne sont que des pions sur son échiquier. Comme elle peut très bien en être un pour eux. Tous, à Bodie, font passer leur gueule avant toute chose. Et ce n'est pas si surprenant. Pour la jeune femme, en tout cas, ça ne l'est pas. C'est même dans la logique des choses. C'est comme ça seulement qu'ils peuvent s'en sortir. Lorsque l'on compte trop sur une autre personne, ou que l'on tient à ce qu'une autre personne reste envie, on met en suspens sa propre survie. Et ça, il en est hors de question pour elle. Elle n'est pas faible. Et tout cela rend faible les survivants qui s'y autorise. Elle le sait, elle n'en démordra pas.

La route est assez rapide. Quelques minutes tout au plus. Le tableau de bord de la voiture qu'elle a emprunté - elle lui appartient autant qu'aux autres de Bodie de toute façon - n'est plus fonctionnel. Enfin, il est surtout rayé comme pas permis, l'empêchant de voir quoi que ce soit. Elle s'en contre-fiche. Il y a bien longtemps qu'elle ne se fie plus aux indications qui pourraient y être indiquées : de l'heure à la température en passant par la radio. Il n'y a plus de radio. Plus rien à écouter, hormis des CDs. Et Alliyah n'a jamais été une grande amatrice de musique, alors elle s'en passe bien, de tout ça. Bref, ce qu'elle peut constater, en revanche, c'est que la voiture manque d'essence. Et merde. Quel est le crétin qui a ramené la bagnole jusqu'à Bodie en roulant sur la réserve ? Elle va les buter. Elle est seule, sans aucune autre voiture, et elle n'aura bientôt plus d'essence. Des crétins, voilà ce qu'ils sont tous. Agacée - et cela se voit sur son visage -, Alliyah a néanmoins la chance de tomber sur une station essence abandonnée. Elle doute de trouver de quoi aller bien loin, mais cela fera l'affaire pour aujourd'hui. Elle se gare sans aucune délicatesse à côté d'une borne, et sort de la voiture. Elle la contourne pour atteindre les tuyaux, et réussit à mettre la machine en route à force de la frapper. Elle abandonne là le tuyau - qui est bien en place de toute façon -, et, à travers la vitre baissée, récupère sa machette. Puis elle tient de nouveau ce qui lui permettra peut-être de retourner à Bodie - après avoir fait un petit tour dans le coin bien sûr - et regarde autour d'elle. Si quelqu'un s'approche, elle devrait le voir.



_________________
When you knock me down, I get the fuck back up again.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Mar 26 Juil - 16:55

 
 Way Down We Go
Le poing s’abattit violement dans le visage du grand brun lui faisant sous l’effet du choc tourner la tête.  Le gout du sang emplit sa bouche, il cracha, en effet c’était bien du sang. Il s’essuya avec le dos  de sa main. Puis il releva la tête et regarda l’homme face a lui, un gros lard qui n’avait pas aimé que Clint fasse des avance à sa Baronne.  Ni même qu’il rentre avec ses clébards dans sa soit disant propriété sans son consentement.  Tout ça pour une station essence pourri et une meuf même pas si belle que cela ?  Enfin bon, Clint ne comptait pas se laisser faire. Il se redressa de toute sa hauteur et lui abattit a son tours son poing dans la gueule, œil pour œil dent pour dent.  Ils se mirent des pain un moment sans se rendre compte que la gonzesse avait filé a l’anglaise sans demander son reste. C’est en le prenant en traitre que Clint fini par abattre ce débile d’un coup de matador dans la tempe.  Il poussa d’un coup de pied le cadavre en lui crachant dessus et soupira. Non mais ces gonzesses je te jure.  Il soupira à nouveau et se mit à flâner dans le magasin de la station essence. Ses chiens étaient surement parti chasser et faire leurs besoin autour de la station, toute façon ils ne partaient jamais bien loin de leurs maitre. Il se paya la fantaisie de boire une gorgée de la bouteille d’absinthe qu’il trouva en fouillant un peu. Il tourna la tête en entendant une voiture arriver. Bordel quelqu’un qui faisait du bruit, il allait faire débarquer les tas de bidoche pourri. Lui qui avait espéré un peu de paix aujourd’hui. Il fallait être sourd comme un pot pour ne pas entendre le ramdam que l’inconnue avait fait avec sa maudite bagnole. Il soupira a nouveau et sorti par la vitrine briser du magasin de la station essence.  Il ne devait surement pas être top à voir, il avait le nez en sang, sans parler d’un gros œil au beurre noir et la lèvre enflé a cause du premier coup de poing qu’il s’était ramassé. L’autre ne l’avait vraiment pas raté même s’il avait était un peu trop abruti.     Il soupira en voyant que c’était une jeune femme qui avait fait tout ce bruit. Décidément ces femelles, elles n’avaient aucun sens de la survie. Parfois il se demander comment certaines avaient réussit à rester en vie jusqu'à là.   «Ta pas la version entré en scène moins bruyante ? » Lâchat-il d’un ton exaspéré. Elle avait du le voir arrivé depuis la vitrine briser, mais il n’en avait rien a faire. Et puis c’était une femme elle ne lui faisait absolument pas peur, machette ou pas. Il aurait de toute façon le dessus sur elle d’un point de vue physique. Il était plus grand et plus costaud qu’elle, c’était un gros avantage. Et il était prêt a parié qu’il était plus intelligent qu’elle. Après tout les femmes n’étaient pas aussi intelligente qu’on le prétend.roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1308

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
© poison ivy (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Sam 30 Juil - 11:50

Way down we go

La voiture garée, Alliyah en sort rapidement, embarquant au passage un sac à dos et de quoi se défendre en cas de besoin. Puis elle la contourne, et observe plus attentivement la station essence qui lui fait face. Elle n'a pas à attendre plus de quelques minutes avant que quelqu'un n'en sorte. De là où elle se trouve, elle est tout à fait incapable de savoir si c'est quelqu'un qu'elle connaît - ce serait plausible après tout - mais elle sait que c'est un mec. Et un mec plutôt baraqué, il faut le dire. Alors elle se tendu un peu plus et garde l'air décontracté qui lui va si bien, le regardé fixé droit devant elle et la machette bien accrochée à sa main. « Avec une voiture, difficile d'être plus silencieux. » Il est bête ou quoi ? C'est évident qu'une voiture fait du boucan. Celle qu'elle a prise à Bodie l'est tout particulièrement, parce qu'elle est très vieille. Elle n'aurait pas pu la rendre moins bruyante, non. Et à pieds on est moins rapide en plus de pouvoir ramener moins de chose. Faut savoir profiter de chaque aspect positif et réduire les aspects négatifs. Si on ne faisait pas tout ce qui est bruyant, on ne ferait plus rien. Plus rien du tout. Les yeux plissés pour atténuer l'effet du contre-jour dans lequel est placé le mec, Alliyah croit réussir à apercevoir un visage. Et un visage qui ne lui est pas inconnu ... D'où la sensation de familiarité qui l'a saisit quand elle l'a vu se diriger vers elle.

Elle fait un pas en avant, un seul pour ne pas avoir l'air trop menaçante - ce serait dommage d'en arriver aux mains - et l'observe mieux. Là, elle le reconnaît. « Clint, c'est ça ? » Putain, c'est quand qu'elle rigole ? Ça y est, elle se rappelle maintenant. Elle l'a déjà rencontré, il y a des mois, des années même. Et il suffit de regarder l'expression et la façon de se tenir menaçantes pour deviner qu'il a changé. Voire même qu'il a beaucoup changé. Alliyah laisse son regard balayer le reste du paysage, et elle comprend vite qu'il est seul. Aux dernières nouvelles, il avait une femme et des enfants, non ? Elle ne lui posera pas la question. Pas par souci de se montrer agréable, mais par souci de ne pas déclencher sa colère si elle est là. Elle n'a pas fait tout ce chemin et survécu pendant si longtemps pour se faire tuer par un pauvre type qui a un jour fait l'erreur de s'attacher à des gens. Être seul, il n'y a que ça de vrai. « Et ben, ça faisait un bail. » Et c'est rien de le dire. Encore un peu et elle ne le reconnaissait pas. Par chance, elle a une assez bonne mémoire ... et le fait qu'il y ait bien moins de personnes dont il faut se rappeler le nom et le visage est un sacré avantage.



_________________
When you knock me down, I get the fuck back up again.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Dim 14 Aoû - 15:41

Way Down We Go
Il leva les yeux au ciel quand la jeune femme bruyant lui répondit. Elle avait cas marcher, elle avait des jambes après tout, ce n’était pas pour faire jolie. Le brun en était venue a mépriser les abrutis qui se permettait encore d’utiliser des voitures et faire un bouquant pas possible juste pour leur petit confort. Ce genre de personne n’avait toujours pas compris que le confort c’était un luxe qu’il valait mieux éviter pour sa survie ? Il ne répondit même pas. Si la femme avait vue son expression, elle comprendrait vite qu’il la méprisait grandement. Puis, quand elle prononça son prénom et qu’il regarda un peu plus attentivement son visage, il se rendit compte qu’il l’avait déjà vue. Encore une personne qu’il avait rencontrée quand il était avec sa femme et ses enfants. Encore un vieux souvenir de sa vie d’avant, de sa famille. Pas forcement des souvenir très agréable. Un petit sourire ce dessina sur les lèvres du brun. «C’est bien ca oui, ca fait un baille en effet !» Dit il alors qu’il était en train d’essayer de se remémoré le nom de la belle brune. Il se souvenait que ça commençait par un A. Il fit un petit effort pour se remémorer, après tout il n’y avait presque plus personne de qui se souvenir. «Toi c’est Alliyah pas vrai ?» Ca y est ca lui était revenue, du moins il espérait. Il regarda autour de lui et vit très vite qu’elle avait mit un tuyau dans sa caisse. Elle voulait de l’essence. Il soupire et fit un signe de main vers une pompe derrière elle. «Le gros sac que j’ai tuer et qui était le proprio de la station j’pense, a dit que la pompe que t’utilise est presque a sec. Mais il a réussi a conserver celle derrière toi a moitié pleine. Vue qu’il a claquer et que sa grognasse s’est tiré j’pense qu’ils ne verront pas d’inconvénient a ce que tu la vide » Dit il d’un ton neutre. «Par contre, la prochaine fois avec ou sans caisse fait moins de bruit… Je voulais passer la nuit ici et en plus j’me suis laver ce matin…La bidoche pourri va débarquer et j’vais encore me tacher et puer après.» Dit il d’un ton assez insolent. Il était assez ravis que cette jeune femme s’en sorte. Contrairement a d’autre il la trouvait assez intelligente et surtout elle avait du potentielle et de l’avenir. «Qu’es ce tu fait dans le coin ? » Dit il en s’approchant un peu plus d’elle. Maintenant qu’ils savaient tout les deux qu’ils se connaissaient plus besoin d’être sur leurs gardes. Surtout qu’il ne lui voulait pas de mal. Il s’était assez prit de pain dans la gueule pour aujourd’hui, et il la savait assez… Tenace dans son genre, il préférer ne pas prendre le risque. roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1308

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
© poison ivy (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Sam 27 Aoû - 16:43

Way down we go

C'est assez étrange, pour Alliyah, de se retrouver en face de lui. La dernière fois qu'elle l'a vu, il était ... différent. Peut-être qu'elle n'a pas encore passé assez de temps en sa présence pour s'en faire une idée certaine, mais sa première idée est celle-là. Il a changé. Considérablement. Et si elle se rappelle de son prénom, ce n'est pas parce qu'il l'a particulièrement marquée - pas plus que les autres survivants qu'elle a croisés depuis ces dernières années en tout cas -, mais parce qu'elle a une assez bonne mémoire. A défaut d'avoir un caractère facilement adaptable, et surtout facilement cachable, elle a au moins ça. C'est un plus non négligeable, qui lui permet d'effacer le reste, qui lui fait plus défaut. Et, en effet, ça fait un sacré bout de temps qu'ils ne se sont pas vus. Une éternité. Dommage, elle n'est pas du genre à compter les jours pour garder pied avec la réalité - elle s'en fiche pas mal de ça -, il lui sera donc très difficile de dire combien de temps exactement. Des mois ? Des années ? Un bail. Tout simplement. « Alliyah, c'est ça. » Elle hoche la tête vigoureusement et, alors qu'il se lance dans un monologue dont elle saisit chacune des paroles, essaye de mettre la pompe à essence dans sa voiture. Cela semble un peu naïf d'y croire, mais sait-on jamais, hein ? Face à tout ce qu'est en train de lui dire Clint, elle ne trouve le moyen que de hausser les épaules. Elle n'a pas fait tant de bruits que ça. Et même si c'était le cas, elle ne voit pas trp ce que ça change. D'ici à ce que les rôdeurs du coin débarquent, elle sera partie. Vite et loin. Chacun sa manière de survivre. Si lui préfère être à pieds - ce qui est aussi dangereux qu'être en voiture d'ailleurs, si ce n'est plus -, c'est son choix. Elle, elle préfère faire du bruit mais être rapide. C'est une façon de voir les choses, lui a la sienne qui lui est propre, grand bien lui fasse. Elle décide quand même de lui offrir une petite réponse. Rien de grandiose, mais c'est tout ce qu'il obtiendra d'elle dans l'immédiat. « Très bien, je vais voir ce qu'il y a ici. T'as pu te doucher là-dedans ? » Du menton, elle désigne le petit bâtiment qui se trouve derrière lui. Elle est curieuse, ce n'est pas de nos jours que l'eau courante est facile d'accès. Bien au contraire. C'est vrai qu'il a l'air propre. Un peu ronchon, mais propre. C'est peut-être ça, le nouveau Clint ? Elle ne se souvient plus parfaitement si ce trait était déjà caractéristique de sa personnalité à l'époque, à vrai dire. Elle se souvient de sa tronche, de sa famille ... mais c'est à peu près tout. Et c'est bien assez à ses yeux. « Et bien je fouille les alentours. Je cherche un peu de tout, de la bouffe, de l'essence, des armes, ... Si t'as des endroits à me déconseiller, n'hésite pas. » Après tout, il connaît peut-être le coin. Mieux qu'elle, moins qu'elle ... Quelle importance ? Ce qui compte, c'est que, peut-être, ils n'ont pas visité les mêmes endroits et seront capables de se faire savoir ce qui ne vaut pas le coup d'être inspecté. Il y en a un paquet, en Californie. « Et toi ? Tu fais le tour des stations d'essence sans jamais en récupéré ? » S'il ne conduit plus, après tout ... Elle ne voit pas trop ce qu'il fait là. Même s'il saura sans doute trouver une justification qui tienne la route.



_________________
When you knock me down, I get the fuck back up again.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Mer 31 Aoû - 12:22

Way Down We Go
Il se félicita d’avoir vue juste du premier coup pour le prénom de la brune face a lui. Il avait toujours un peu de mémoire c’était déjà ca. Enfin bon, des fois il préféré oublier certaines choses, comme sa vie d’avant…Sa femme, ou même son fils. Il s’interdisait cependant d’oublier sa fille. Il rit sans retenue à la question de la brune. «Quoi me doucher dans ce troue a rat dégueulasse ? » Dit il en pointant le bâtiment du pouce par-dessus son épaule. «Oh non jamais de la vie ! Leurs chiottes puent la mort et son dégueu. Je te déconseille de les tester d’ailleurs ! Je me suis doucher dans mon chez moi, j’ai enfin réussi a retrouver l’eau courante c’est le grand luxe crois moi ! » Sur son visage il avait un sourire amuser, et dans sa voix un mélange de l’insolence d’un sale gosse et l’amusement d’un homme. C’était surement un drôle de mélange mais c’était lui maintenant. Il s’adossa a une pompe a essence vide depuis surement un baille et croisa les bras en l’écoutant répondre a sa question. Elle chercher comme tout le monde de la nourriture et de l’essence. En faite c’était devenue inutile de poser ce genre de questions, tout le monde avait les mêmes préoccupations. Enfin il la posait quand même parfois, peut-être qu’un jour il entendrait une réponse qui sort du lot. Un jour peut-être qu’il trouverait quelqu’un qui avait un but autre que trouver de la nourriture et un endroit pour passer la nuit a peut prés à l’abri. Il rit un peu a la question de la brune. Il passa une main sur son visage cabossé, ce qui arracha une petite grimace de douleur, merde, le visage ca faisait mal ! il avait surement le nez cassé, et puis des entailles un peu partout. Ce gros lard était moche, puait et était bête comme un manche a ballais, mais il avait cogné fort ! «Nop, je suis tombé ici par hasard en promenant les chiens. Mais j’vais surement passer la nuit ici si y’a pas de carcasse de merde qui vienne me casser les burnes !» Il jeta un léger coup d’œil aus alentours dans l’espoir d’apercevoir un de ses chiens et pas un zombi. Enfin il savait que ses chiens préviendraient si des zombis étaient en approche. Il les savait pas loin, son instinct le lui disait. «Si tu cherche de la bouffe, y’en a un peu la dedans. Pas mal de barre de chocolat périmé depuis des piges et plus trop de conserve mais bon tu trouveras p’têtre d’autre truc !» Il s’était décoller de la pompe a essence. Peut-être qu’un peu de compagnie, humaine ne lui ferait pas de mal. En faite il n’était jamais vraiment seul, mais c’était souvent parce qu’il était entouré de mort vivant ou de ses chiens. roller coaster



HS:
 

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1308

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
© poison ivy (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Dim 4 Sep - 19:44

Way down we go

L'air revêche de Clint, celui qu'il lui semblait se rappeler comme beaucoup plus faiblard - en apparence en tout cas -, ne l'empêche pas de se montrer ironique. La discussion parvient même à faire esquisser l'ombre d'un sourire sur le visage d'Alliyah. Elle n'en a plus l'habitude. Oh, attendez, elle n'en a jamais eu l'habitude. Voilà tout. « Oh, je vois. » Toutes les informations sont notées : il a une sorte de campement qui tient la route, de l'eau courante. Bref, le grand luxe comme il le dit si bien. Elle ne sait pas si lui poser de plus amples questions sur tout cela est une bonne idée ... mais elle le fera quand même. Après tout, pourquoi s'en priver ? « Tu as donc un chez toi ? » Si tant est que l'on puisse appeler cela ainsi ; plus personne n'a vraiment de "chez soit", à présent. Tout est devenu beaucoup trop compliqué pour cela. Tiens, d'ailleurs, elle ferait probablement mieux de le rassurer avant qu'il s'imagine qu'elle veut le dépouiller ou un truc du genre. Ce n'est pas du tout son intention ; elle est juste curieuse. A la fois d'en savoir plus sur ce camp, et aussi sur la personne qu'est devenue Clint. Parce que la dernière fois qu'elle l'a vu ... elle n'aurait franchement pas parié sur sa survie. Inutile de lui dire, il pourrait mal le prendre. Et il est plus impressionnant que dans le temps, bien qu'Alliyah reste relativement en confiance. Elle ne doute pas trop de ses capacités à elle, il faut dire. « Simple curiosité, je suis déjà dans un groupe. » Hop, il n'a pas eu le temps d'en placer une et elle a pris la peine de le rassurer quant à ses intentions. Quoi que, cela ne le rassurera peut-être pas pleinement ... Après tout, la méfiance est de toute mise dans toute relation. Et la leur est particulièrement peu avancée. Elle ne voit pas trop comment il pourrait se fier à elle, et l'inverse est vrai. Les chiens ? Les pensées d'Alliyah s'emmêlent à l'entente de ce mot, et lui permettre de revenir sur terre. Il a donc des chiens. Elle n'en a pas peur, mais qui sait à quel point ils peuvent représenter un danger ? Un chien a des crocs acérés la plupart du temps, et peu de scrupules quand la faim le tenaille. Enfin, elle ne va pas commencer à s'imaginer le pire. Elle termine de récupérer le peu d'essence qu'il y avait dans la pompe puis range le matos. « C'est cool, merci. » Quand cela l'est vrai, elle est bien obligée de le faire remarquer. Bon, elle reste sur ses gardes et parée à toute éventualité - sa gentillesse peut sembler suspecte, non ? - mais elle accepte avec grâce la proposition. Pourquoi pas, après tout ? « On fait un partage 70/30% ? En ta faveur, bien sûr, t'étais là avant. » Si survivre est sa priorité, et qu'elle peut se montrer particulièrement égoïste dans certains cas, elle n'en reste pas moins respectueuse. Quand cela s'avère nécessaire ... Et là, c'est clairement le cas. Il a des chiens, et elle ne sait pas qui il est devenu, ni de quoi il est capable.



_________________
When you knock me down, I get the fuck back up again.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Sam 17 Sep - 15:13

 
 Way Down We Go
Il ne fut même pas étonner de l’entendre lui demande s’il avait un chez lui. Oui pour en avoir un, il en avait un, un endroit tellement lugubre que même les rodeurs semblait ne pas vouloir s’y risquer. En faite très peu trainer autour. Mais il se méfia un peu de cette question, et encore plus quand elle lui annonça qu’elle avait déjà un groupe. Là c’était le moment où il ne faut pas en dire trop, ni pas assez. Juste ce qu’il faut pour assouvir le début de curiosité de la brune face a lui et surtout ne pas l’alimenter. Il passa une main sur son menton, comme cela il senti qu’il avait une petite barbe de cinq jours qui n’était pas agréable au toucher. Clint n’était pas un homme qui aimait vraiment porter la barbe. Cela lui était arrivé, il avait voulut essayer et sa femme lui avait tellement dit qu’elle ne l’aimait pas barbue qu’il avait arrêté de se la laisser pousser. En faite, l’avait t elle aimer vraiment un jour ? Il ne savait pas trop, et n’en avait plus rien a faire maintenant, tout ça c’était dans une autre vie et un autre monde. Maintenant il vivait dans un nouveau monde et il s’était fait une nouvelle vie. Et il aimait cette nouvelle vie et ce nouveau monde. Il était surement un des seuls être humain encore en vie de nos jours a aimer ce nouveau monde.« Oui j’ai un chez moi, a genre une journée de marche, si tu marche vite, d’ici. Et toi ton groupe?»Dit  il simplement, voila, ni trop, ni pas assez, juste ce qu’il fallait. Il fit un sourire a la brune quand il proposa de faire du 70/30% en sa faveurs pour tout ce qu’ils trouveraient d’intéressant dans la station  essence.  Cette jeune femme lui plaisait de plus en plus, elle était honnête et pas égoïste, en plus d’être bonne ! Et puis elle avait bien fait de proposer cela, elle ne savait pas a qui elle avait a faire, et puis le brun contrarier n’était pas vraiment un homme sympathique. Il se décolla de son accoudoir et lui fit un signe de la main. « Ca marche ! Aller viens qu’on est le temps de faire les courses, avant que les crevard débarque pour essayer de nous croquer un bout de fesse. » Oui il était devenue vulgaire, mais honnêtement il s’en fichait. Dans ce monde il n’y avait plus de convention, plus de politesse et toutes les conneries qui vont avec.  Il entra vite dans le magasin de la station essence et jeta un coup de pied dans le corps du mec avec qui il s’était battu juste avant. Juste comme cela, pour le plaisir «Si ta besoin de te défouler, ce gros débile a surement était créer pour ca. J’aurais peut-être du le garder comme cadavre punching ball vivant.» Dit-il en faisant mine d’y réfléchir. Tien pourquoi n’y avait il pas penser plus tôt. Ca pourrait lui être utile d’avoir un mort vivant sous la main pour se défouler pendant ses grosses crises de colères.  Il se dirigea dans un des rayons. Il y avait encore pas mal de choses, signe que le gros lard avait bien défendu son  butins et avait bien économiser ses vivres, mais dommage pour lui il était tombé sur Clint, un mec qui lui avait résisté mais a qui il n’avait pas résisté lui. Il regarder des truc qui n’étaient pas tous intéressant «Y’a des truc de merde quand même !»Dit il en balançant un vieux sandwich moisie par-dessus son épaulesroller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1308

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
© poison ivy (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Jeu 29 Sep - 20:45

Way down we go

Alliyah est curieuse, et c'est tout naturel. Lorsque l'on survit - ou que l'on essaye de survivre -, tous les coups sont permis. Et si Alliyah ne se montre, pour une fois, pas intrusive au point de chercher à le manipuler, elle n'en reste pas moins consciente du potentiel qui se cache derrière tout cela. Clint a l'air de bien se porter, et de n'avoir guère de difficultés à survivre - ce qui peut étonner la jeune femme compte tenu de quand et comment elle l'avait laissé -. Du coup, elle veut savoir si elle ne laisse pas passer un filon d'or ... Pourtant, elle est très bien à Bodie. Et elle n'a, pour l'instant, aucune envie d'en partir. Mais rien ne dit que si meilleure opportunité se présentait, elle ne plaquerait pas tout - Livia compris - pour suivre son instinct et son flair. Clint reste vague, et elle comprend pourquoi. Vraiment, il la surprend de plus en plus ; elle ne se rappelait pas d'un homme si méfiant et capable de s'en sortir dans un monde pareil. Faut croire qu'elle s'est trompée sur toute la ligne. « Et tu fais le trajet à pieds alors ? » Elle sourit, ne se moque pas ... mais faisant remarquer le défaut à son stratagème anti-voiture. A moins qu'il ait un autre moyen de locomotion ? C'est tout aussi envisageable ... Mais pas aussi rapide, bien sûr, qu'une auto en pleine forme - ou presque -. « Je dirais que mon groupe est à peu près à la même distance ! » Elle entre dans son jeu, elle non plus n'a pas envie d'en dire trop. La méfiance, ça la connaît, pas comme bien d'autres sentiments humains censés être normaux et naturels. En l'occurrence, tout ce qui l'importe, c'est la survie. Et Clint a tout à fait raison de vouloir les guider à l'intérieur du magasin. Les rôdeurs pourraient arriver à n'importe quel moment, et mieux vaut pour eux être hors d'atteinte si cela venait à arriver. Elle le suit donc sans rien dire, à pas rapides mais à une distance respectable. Il a tellement changé qu'elle peut s'attendre à tout venant de lui ... Mais bizarrement, son instinct ne cesse de lui souffler qu'il ne lui fera rien ; pourquoi, elle ne sait pas. Entrée dans le magasin à la suite de Clint, la jeune femme observe le corps de celui à propos duquel il lui dit quelque chose ... Une grimace dégoûtée passe furtivement sur son visage, avant de disparaître aussitôt. « Non, ça ira, je te remercie pour l'attention. » Ce n'est pas que cela ne la tente pas mais en fait ... ben si. Elle n'a pas autant de vêtements qu'elle le voudrait, et il est hors de question qu'elle salisse ceux-là pour le simple plaisir de se défouler. Et puis c'est prendre un peu trop de risques à son goût. Mieux vaut faire profil bas et se contenter de fouiller ce qui peut traîner dans le coin. Et il y a pas mal de choses, visiblement. Pas que des bonnes, mais tout de même. « C'est qu'il avait l'air de se contenter de tout ce qui lui tombait sous la main, celui-là ... » C'est qu'il n'a pas l'air très en forme, pour un survivant, vu comme ça. Serait-il possible qu'il ait passé tout ce temps ici ? Sans se soucier de l'extérieur ? Sans se soucier d'aller voir ailleurs ? « On dirait bien qu'il n'a pas fait beaucoup d'exercice de son vivant ... Ce n'est pas une grosse perte. » Et, l'air de rien, la voilà qui commence à son tour à fouiller dans les étagères. Rien de particulièrement intéressant ne lui saute aux yeux ... Avant qu'elle ne tombe sur une boîte de conserve contenant des petits pois. La date limite indique le mois précédant, mais ce serait idiot de sa part de passer à côté. « Il y a quand même quelques boîtes de conserve qui n'ont pas l'air immangeables ... » Finalement, peut-être qu'ils repartiront chacun avec quelques provisions.



_________________
When you knock me down, I get the fuck back up again.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Ven 30 Sep - 21:04

 
 Way Down We Go
Il la regarda et haussa les épaules. En faite qu’es ce que cela pouvait lui faire qu’il faisait tout a pied. La voiture était devenue un luxe, mais il trouvait cela vraiment obsolète, et puis il ne pouvait pas faire monté sa meute dans une voiture, ils seraient vite a l’étroit. Surtout que ses chiens avaient besoin de bouger, de se dépenser et lui aussi. Donc la marche à pied était la meilleure des solutions pour lui. «Bah ouais, au moins c’est silencieux et puis ca sort les chiens !»Dit il simplement. Il la regarder et nota dans un coin de sa tête l’info sur le camp de la brune. Un jour peut-être qu’il s’y pointerait histoire de voir un peu la gueule du camp dans lequel la miss avait débarqué. Elle le suivit ensuite dans le magasin de la station service, mais il remarqua qu’elle rester a distance tout de même. Sage décision on ne sait jamais, le brun pouvait être pris d’un coup d’un coup de sang et péter un câble.  Il était un poil instable psychologiquement et émotionnellement aussi, mais bon ça elle ne le savait pas.  Et la méfiance était  la base de n’importe quel survivant digne de ce nom.  Il entra, mit un coup de pied dans le gros lard et vit la brune faire une grimace avant de se mettre à fouiller, toujours en tendant l’oreille, car il ne voulait pas se laisser surprendre par une charogne ambulante. C’était souvent comme cela que les meilleurs mourraient, prit par surprise.   Il rit un peu quand elle lui dit que ce n’était pas une grosse perte que cet homme soit mort. «Ca dépend, j’pense que pour les  charognes qui aurait put s’introduire ici, si c’est une grosse perte de bouffe !»Oui, ca le faisait rire, mais c’est fou en y pensant les obèse était tous en voix d’extinction. Mince il avait tué une espèce rare.  Enfin il en avait rien a foutre, mais alors totalement,  ce type était un gros débile, et sa baronne ? Une écervelé qui était surement en train de se faire bouffé la moelle  par tout un tas de rodeurs, et il en était bien contant. Avec un peu de recule elle n’avait même pas valu le coup qu’il se batte avec cet abruti. M’enfin maintenant que c’était fait autant en profité. Il regarda dans la direction de la brune quand elle dit qu’il restait peut-être encore des conserves mangeables. Il prit une seconde de réflexion avant de  s’avancer dans le rayon de celle-ci et se placé à coté d’elle. Il la dominait en taille et en largeur évidement, mais là n’était pas le point dont il fallait se préoccupé. «Comme quoi ? J’ai pas manger depuis hier soir j’ai un peu la dalle, donc si y’a un truc bouffable autant qu’on se le bouffe tout de suite non ? On voit le reste après ? »Dit il en regardant les quelques conserves aligné bien sagement a attendre leurs tour qu’on les achètes. Enfin maintenant c’était plutôt a gentiment attendre qu’on les prenne car le commerce n’avait plus aucun sens de nos jours. C’était chacun pour sa pomme et pas de  pitié. La faim justifie les moyens non ? Enfin là c’était la survie justifie les moyens mais bref passons. «Qu’es t’en dit ? On se bouffe des petit pois en conserve là maintenant tout de suite ?» Dit-il en lui faisant son grand sourire de sale gosse mal élever. roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1308

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
© poison ivy (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Ven 7 Oct - 12:14

Way down we go

C'est assez bizarre, comme situation. Parce que ce n'est pas ainsi qu'Alliyah se rappelait de Clint. En fait, ses souvenirs de lui sont assez flous, mais elle sait qu'il était très différent. Plus faible, et pas seul. Là, visiblement, il a perdu tout le monde. Evidemment, elle n'est pas stupide ; elle ne parlera pas de sa famille. Quelque chose, dans le regard, la façon de se mouvoir et la façon de parler de Clint, l'incite à la méfiance pure. Ce mec est instable, elle en est persuadée. Pour apprendre à afficher telle ou telle émotion face à autrui, la jeune femme a beaucoup observé les gens. Toute sa vie. Forcément, elle sait pas mal de choses maintenant ... Elle ne le comprend pas forcément, mais elle le conçoit et elle le sait. Alors, elle n'est pas stupide, elle ne le provoquera pas. Tant qu'il ne se montre pas menaçant, elle restera gentille. Enfin, aussi gentille qu'elle puisse être. Clint, en tout cas, n'a pas l'air de ressentir le moindre remord pour le type qu'il a buté il y a peu de temps. Alliyah, elle, ne se sent même pas désolée pour lui. S'il avait été un bon survivant, il n'en serait pas là aujourd'hui. Il serait toujours parmi eux ... apte à la survie, et prêt à se lancer dans le tas. Ce n'est pas le cas. Il est étalé là, inerte pour toujours. C'est vrai que, pour les rôdeurs, il y aurait eu de quoi bouffer là-dessus. Tant pis pour eux. Alliyah hausse les épaules, l'air de dire que ce n'est pas très important. Ça ne l'est pas, en même temps. « Ouais, on peut faire ça. J'ai la dalle aussi. » Elle est tout à fait incapable de dire à quand remonte son dernier "vrai" repas - façon de parler, bien sûr, personne ne fait plus de "vrai" repas aujourd'hui -. Elle a bien mangé une barre de céréales ce matin, mais cela s'arrête là. Clint ne doit pas être dans un meilleur état qu'elle. En tout cas, il s'est rapproché d'elle, et Alliayh n'est pas sûre de voir cela d'un bon œil. Alors, d'une main ferme, elle attrape la boîte de conserve en question et recule de quelques pas. « Tu connais mieux que moi les lieux, mais je propose qu'on change de pièce. La vision de ce sale type risquerait de me couper l'appétit. » Il n'a rien d'agréable à l'oeil. De son vivant, comme dans la mort. La première, Alliyah s'élance dans la direction opposée, une fois qu'elle a contourné Clint. Elle attrape au passage des couverts en plastique encore emballés. Elle tourne la poignée de la première porte qui lui tombe sous la main et pousse celle-ci. Une grande fenêtre éclaire la dite-pièce. Et si celle-ci est en bordel - et sale -, elle n'en reste pas moins plus accueillante que l'autre, où le mec traîne sur le carrelage. « C'est parfait. » Du revers de la main, elle balaye le bureau et laisse s'écraser sur le sol ce qui les gênera plus qu'autre chose. Enfin, elle saute pour poser ses fesses sur celui-ci et attend que Clint en fasse de même. Après tout, cette boîte de conserve, ils sont bien obligés de la partager. Ils ne peuvent pas vraiment se permettre d'en manger une chacun, alors que les denrées se font de plus en plus rares.



_________________
When you knock me down, I get the fuck back up again.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Sam 15 Oct - 18:20

 
 Way Down We Go
Elle s’était éloigner de lui en prenant la boite et en lui disant qu’elle était okai pour manger. Il ne lui en voulait pas de la voir se reculer si brusquement. Il se souvenait un peu d’elle. Il se souvenait parfaitement qu’elle était un peu sauvage, elle ne semblait pas a l’aise en société.  Enfin qui pouvait lui en vouloir, vue la société pourri qu’était celle d’avant, et maintenant il n’y en avait même plus de société. Tout le monde était devenue des pourri, Clint savait qu’il ne fallait faire confiance a personne dans ce monde encore plus pourri que le précédent et pourtant lui aimait mieux celui-ci que celui d’avant.  Maintenant tout le monde pouvait être pourri jusqu'à la moelle sans qu’on ne dise rien. C’était devenue ainsi maintenant c’était la loi du plus fort.  Il la laissa donc passer devant amuser par ce qu’elle dit sur le gros étaler a même le sol raide mort. C’était vrai que sa vue n’avait rien de ragoutant. Il la suivit dans la salle qu’elle ouvrit et ou elle fit un peu de ménage en poussant toute la paperasse inutile du bureau pour s’asseoir sur celui-ci.  Il regarda autour de lui et regarda ensuite la brune. Il se mit a marcher dans la pièce et alla derrière le bureau. Il s’installa sur le fauteuil et ouvrit les tiroirs de celui-ci. Enfin comme il s’y attendait il n’y avait rien de très intéressant.   Il referma un tiroir assez brusquement et sortie de la pièce. Il alla prendre a son tour des couverts et s’installa au sol après avoir pris une fourchette de la nourriture dans la boite. Il grimaça. Il n’aimait pas et n’avait d’ailleurs jamais aimer ces stupides boites de conserve.«Un jours on trouvera p’t’être une boite bonne ! C’est encore plus dégelasse que la nourriture pour chien ! » Il soupira mais prit encore une boucher, il avait beaucoup trop faim et tant pis si c’était froid et pas bon. Bien qu’il se dit qu’il aurait du aller chasser pour manger de la bonne viande aux lieux de manger ca.  Il fini par se relever et regarder la jeune femme «J’vais pisser »Dit il sans aucune forme de gêne.  Il sortie de l’échoppe et alla vers une pompe pour uriner.  Il eu a peine refermer sa braguettes qu’il vit un de ses chiens arriver en courant. Ça ca n’annonçait vraiment rien de bon, rien de bon du tout. C’est donc en courant qu’il suivit son chien et entra avec l’animal dans le magasin. Il alla ensuite rejoindre la jeune femme dans la salle et ferma la porte avant de se mettre devant pour la bloquer. Il regarda ensuite celle-ci alors que le chien s’était assis vers elle et la regardait pour lui mendier a manger  «J’crois que c’est la merde dehors, on va attendre tranquillement ici !» Dit-il d’un ton rauque et essoufflé. Il s’était taper un sacré sprinte en entendant des pas titubant dehors après avoir vue son chien arriver en courant.  roller coaster

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
25 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie, Californie, avec Livia en particulier.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1308

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
© poison ivy (avatar), © The1Royal Jester ♥♥ (gif profil), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Mar 18 Oct - 12:56

Way down we go

Installée sur son bureau, Alliyah ouvre la boîte de conserve et sent les quelques effluves qui s'en échappent. Rien de bien ragoûtant, mais ils n'ont pas le choix. Ils ne peuvent plus se permettre de jouer les fines bouches, et Alliyah s'en contentera donc. Elle la pose un instant à côté d'elle sur le bois du meuble, le temps d'ouvrir le plastique qui contenait ses couverts. Elle ne prête que très peu d'attention à Clint, mais comprend, du coin de l'oeil, qu'il est repassé dans la pièce suivante, sans doute le temps de récupérer une fourchette. Il revient ensuite, et elle entend du bruit derrière elle, sans doute les tiroirs du bureau qu'il ouvre et fouille. Il ne doit rien trouver d'intéressant, parce qu'il revient vite à proximité d'elle. Peu après lui, Alliyah plante sa fourchette dans la boîte et en prend une première bouchée. C'est ... étrange. Pas bon, mais pas extrêmement mauvais non plus. La brune n'arrive pas à se fixer sur ce qu'elle ressent en goûtant à ce ... ce met, disons. « Mouais, faut pas rêver. » Trouver quelque chose de bon à manger relève du miracle. Purement et simplement. Alliyah n'est pas bonne du tout à la chasse en plus, alors autant dire qu'elle doit se contenter de ça et trouver le moyen de l'apprécier. Enfin, c'est plus compliqué à dire qu'à faire. Mais Alliyah se coupe du reste et se concentre sur ce qu'elle mange du bout des doigts. A tel point qu'elle entend à peine Clint la prévenir qu'il va pisser - un hochement de tête de la part de la jeune femme et il est déjà parti. Et, surtout, à tel point qu'elle l'entend juste revenir et fermer la porte derrière lui. Les sourcils haussés, elle tourne la tête dans sa direction. Pourquoi est-ce qu'il a l'air aussi essoufflé ? Et c'est quoi ce clébard qui semble lui réclamer de la nourriture, posté à ses pieds ? « D'accord ... et qu'est-ce qui se passe au juste ? Une horde ? » Il n'y a plus qu'à espérer que cette horde - si c'est bien ce dont il s'agit - n'aura pas l'idée d'entrer dans ce magasin. Il ne manquerait plus que ça, tiens ; qu'elle se retrouve enfermée dans cette pièce avec un type auquel elle n'est pas prête de faire confiance et un chien dont, bien sûr, elle se méfie également. « J'crois qu'il va falloir que tu le nourrisses ... » D'un bref mouvement du menton, elle montre le chien. Ce n'est pas qu'elle ne les aime pas, ces animaux, c'est qu'elle n'a pas confiance. Qui sait depuis combien de temps il n'a pas mangé ? Enfin, elle se doute qu'il est à Clint, puisqu'ils sont revenus ensemble. « Ben on n'a plus qu'à attendre j'crois ... » Et, putain, qu'est-ce qu'elle n'est pas patiente ... Va falloir qu'elle fouille la pièce de fond en comble pour s'occuper et ne pas devenir folle ... A moins qu'il ne soit déjà trop tard pour ça, en fait.



_________________
When you knock me down, I get the fuck back up again.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
842

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Swan (avatar) Wiise( signature) Skairipa (Crackship)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint) Sam 19 Nov - 18:47



❝ Way Down We Go❞


Alliyah & Clint
Méfie toi de  tout le monde…Surtout de l’eau qui dort ou de celui qui n’est pas ce qu’il semble être. △
Il n’avait pas hésité un instant a suivre en courant son chien qui semblait affoler. En général c’était très mauvais signe d’en voir un aussi affoler.  Et même si là c’était Doby qui venait d’apparaitre, et que Doby était son chien le plus peureux, il avait sentie lui aussi le danger a cent mille a la ronde. Il avait donc préféré partir se caché dans cette pièce qu’ils avaient investie avec Alliyah.  Il rit légèrement en voyant le chien aller quémander de la bouffe a la brune.  «  Non, Doby c’est juste un gros morfale » répondit t il simplement quand elle lui dit qu’il faudrait qu’il le nourrisse. Les chiens de Clint était très bien nourris, presque mieux que lui-même, car le plus gros de son stock de nourriture était consacré pour les chiens. Il les faisait passer avant son propre bien être. Enfin Clint ne cacher pas le fait qu’il préféré ses animaux a toute autre survivant quel qu’il soit.  Avant il y avait sa fille qui comptait plus, mais sa fille n’étant plus de ce monde, ses chiens était passé en premier pour lui.   Il  regarda la brune qui dit qu’ils n’avaient plus qu’a attendre et soupira. Il avait horreur d’être enfermer comme ca, et surtout quand il savait que c’était a cause d’une bande de cadavre puant qui avait décidé de revenir a la vie pour essayer de les croquer. Il avait beau aimer ce nouveau monde, il en avait sa claque de ces zombies. Il sentait le sang bouillir dans ses veines, il avait envie et besoin de bouger. Il entre ouvrit donc un peu la porte pour regarder ce qu’il se passait dehors. Effectivement des zombies était rentré, s’il comptait bien il y en avait dix. Dix pauvres choses débiles qui marchaient même pas droit sans but précis dans ce qui fut jadis un magasin de station essence.  Il referma la porte et soupira doucement. «  Bon… J’ai pas vraiment envie d’attendre ici. On a bien bouffé maintenant j’vais butter ces zombies de merde et toi t’aura cas te tirer quand t’en aura l’occasion ! » Dit il avant de charger son fusil et ouvrir assez violement la porte.

Il tira sur le zombie le plus proche, arma a nouveau son fusil et tira sur  un de ceux qui était en train de venir vers lui, attirer par le bruit. Il tira un dernier coup avant de caler son arme dans son dos et de finir les zombies a coup de feuille de boucher. Ce couteau était de loin son arme favorite.   Il faisait un  carnage, il n’avait même pas le temps de tuer un zombie qu’un autre arriver. Bien sur Doby avait suivit le mouvement après avoir hurlé pour appeler les autres. C’était souvent cela, quand un de la meute était en plein combat, tous les autres rappliquer, enfin si c’était possible bien sur.  Bientôt, deux autres chiens entraient pour se jeter dans la bataille.  Il regarda en direction de la pièce où était la jeune femme et lui fit un signe pour lui dire qu’il venait de libérer la voix. Il la regarda alors qu’il était tout sanguinolent et     lui fit un semblant de sourire. «  Bon aller j’m’arrache ça pue dans le coin. Tchao brunette, fait gaffe a toi ! » Dit il avant de tourner les talons suivit de ses chiens pour sortir du magasin tuant les quelques zombie retardataire a la tuerie. Il s’enfonça ensuite dans le bois.
©BESIDETHECROCODILE

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint)

Revenir en haut Aller en bas

[TERMINE] WAY DOWN WE GO (ft Clint)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-