Une amitié basée sur le sang et la psychopathie [Clint R. Braxton]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Une amitié basée sur le sang et la psychopathie [Clint R. Braxton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar


MessageSujet: Une amitié basée sur le sang et la psychopathie [Clint R. Braxton] Mar 26 Juil - 20:31


   
tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
   

   Le bruissement étouffé des feuilles se craquant sous ses bottes en disait long sur la lourdeur de ses pas, la nonchalance pourtant bien présente ne faisait pas pour autant de l'ombre à l'assurance de sa démarche. Owen était bel et bien présent au sein de cette grande étendue de verdure où les arbres perdaient de leur feuillage et qui tamisait de ce fait le sol souillé par le sang des morts, par la possible présence de plusieurs indésirables. Aucunement besoin de chercher à savoir qui est passé par là, il suffisait de savoir qui se trouvait dans les environs pour se faire une petite idée de l'image que ces derniers peuvent dégager. Pathétique et dispensable. Mais ce n'est pas la chose première qui attira son attention, d'autres bruits beaucoup plus lents se firent entendre à sa droite, une démarche titubante et hésitante comme si la "chose" tentait d'éviter les embuches....en vain. Aussi con qu'amusant, foutus rôdeurs. Mi-amusé mi-saoulé, Owen esquissa un fin sourire tout en agitant sa batte avec pour objectif de décrocher cette foutue tête de son putain de cou pourri où des morceaux de chairs pendaient comme un morceau de peau entre les crocs d'un chien affamé. Une fois l'habitude acquise ça ne fait plus rien, comme quoi l'impassibilité ou l'amusement par moment à les voir déambuler devant lui n'est pas anodin. « Oh Oh....un petit veinard. » Qui résisterait devant une si belle batte en dehors d'un aveugle ? Personne et que cette petite merde sur patte s'estime heureuse d’être sur le menu du jour. Son compagnon de route à ses cotés s'écarta de quelques pas pour observer la scène avec une grande attention, c'est toujours un honneur de pouvoir y assister, il en aurait fait de même s'il était à sa place, mais en tant qu'acteur principal il se devait d’être au centre de la scène. Le regard rivé sur la créature, il attendit bien sagement sur place avec les bras écartés comme pour l'accueillir à ses cotés. Autre défaut à ajouter à la longue liste de ces pourritures: la beauté manquante. Ce qui ressemblait à une femme auparavant n'était plus qu'un ramassis de chairs et de muscles mis en évidence suite à une décomposition croissante....un tel gâchis devrait être puni. On va dire qu'il est un peu le juge d'une émission de télé sur la mode et qu'il a un droit sur les prétendants. Une note sur 10....2 pour l'effort de la démarche.

Le rôdeur vint réduire inexorablement l'écart et obligea doucement Owen à mettre sa batte en évidence devant lui, pointant le bout de cette dernière en direction de ce dernier pour le bloquer dans son avancée. Il a de la force le coquin. Bien, mais il manquait quelque chose pour compléter la scène. De son autre main encore libre il fouilla dans la poche de son jeans pour sortir la dernière clope de son paquet qu'il laissa tomber au sol. Apportant la clope à sa bouche et malgré le bruit désagréable des râles du cadavre, il s'adressa à son compagnon. « Briquet. » Ce dernier vint allumer la clope d'Owen qui tira une bonne taffe avant de se dire qu'il était peut-être temps d'en finir, le spectacle a assez duré. D'un geste habile et précis, Owen effectua un quart de tour pour enfin en finir avec la pourriture avec un revers de la batte, le choc fut assez fort pour y voir un morceau du crane s'écraser contre l'arbre se situant à quelques mètres seulement sur le coté. HOME RUN BITCH !!!!!!! Que dire de plus ? La satisfaction de lisait sur le visage de ce dernier qui malgré ça ne s'attarda pas dessus et tira une nouvelle taffe de sa clope avant de continuer sa route tout en faisant signe à son camarade de le suivre.

Bon c'est pas tout, mais quelqu'un l'attendait et s'il a bien une chose dont il a horreur c'est de ne pas faire preuve de spontanéité...du moins envers quelqu'un qu'il apprécie, dans le cas contraire ils ont qu'à aller se faire foutre et bien profondément. Batte sur l'épaule il traversa la petite étendue avant d'apercevoir enfin l'abattoir au loin, là où Clint a établit sa planque. Il devait en avoir une sacré paire pour rester ici, c'est pas un endroit convenable. Enfin chacun ses gouts après tout. Une fois l'endroit atteint, Owen se permit de faire le tour du propriétaire pour tenter d'y apercevoir la tronche de Clint, une visibilité réduite de l'extérieur. Bon, il ne restait plus qu'une solution et de loin la meilleure. Entreprenant de contourner le bâtiment comme le lui avait bien dit Clint, il arriva à une petite cours un bon gros chien faisait le guet. Un bon molosse qui visiblement n'a pas fini sur un crochet pour servir de viande aux autres, il faut bien les nourrir non ? Un chien de plus un chien de moins, qu'est-ce que ça peut changer ? Enfin dites ça à Clint et vous vous retrouverez avec votre tête à la place du cul. Ouvrant la grille il entra dans la cours, le chien vint à lui d'une démarche lente. Bon chien. Une petite caresse sur le haut du crane avant de passer la porte arrière. Heureusement qu'il a emménagé l'endroit de façon à pouvoir y passer du temps parce que sinon il ne l'aurait pas vu débarquer dans ce taudis à viande, un camping-car ça passe tout juste c'est pour dire. C'est une fois la silhouette de Clint dans son champ de vision qu'il prit la parole à haute voix, bien distinctement avec une petite touche de provocation arrogante et sarcastique. Entre les deux l'amitié est bien là, ils sont comme ça et ils ne changeront pas...on peut dire que c'est une amitié assez unique dans son genre. « Rassures-moi tu ne t'enfiles pas des carcasses mortes pour passer le temps ? Je voudrais pas déranger.» Un rire franc se répercuta à travers la grande pièce alors qu'il vint poser son cul sur une des chaises non loin, tirant une nouvelle fois une taffe de sa cigarette avant d'en proposer à Clint.

   
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas


YOSEMITE

Watch me burn in the mad world

Cleen
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
39 ans
►Où je me situe et avec qui :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !
►Avant, j'étais :
Monsieur tout le monde...
►Messages :
412
►Points de vie :
117
►Copyright :
odistole
►Avatar :
Jon Bernthal
►Et ton p'tit pseudo ? :
Timon

MessageSujet: Re: Une amitié basée sur le sang et la psychopathie [Clint R. Braxton] Dim 14 Aoû - 14:38

 
 Une amitié basée  sur le sang et la psychopathie
Le sang vint rapidement lui couler sur les mains et les avant bras alors qu’avec un long couteau fin il était en train de dépecer la biche qu’il avait abattu ce matin même. En général il essayer de prendre des petites proies, plus simple à abattre et   comme il était seul avec ses chien il n’avait pas besoin de beaucoup de viande. Surtout qu’il n’avait pas de quoi la conserver trop longtemps.  Mais aujourd’hui c’était différent, il savait qu’Owen venait. Owen, un homme que Clint respecter beaucoup, il était rapidement devenu son ami, peut-être même son meilleur ami. Tout les deux avaient la même vision des choses et plus ou moins les mêmes façons de faire.  Même si des fois Clint n’aimait pas trop les façons de faire de son ami et surement vise versa. Owen tuer les rodeurs, alors que Clint les utiliser quand c’était possible. Le brun les avait souvent étudiés afin de trouver la meilleure façon de les utiliser à son avantage. A force il avait réussi à détourner des hordes entières pour les diriger dans le sens qu’il voulait. Une fois la peau entièrement enlever de la carcasse de biche qui pendait sur son crochet, il ouvrit la chair et balança tout les boyaux et autre abats aux quelques chiens qui étaient venue roder par ici après avoir senti la bonne odeur de viande.  Au moins grâce à ses chiens Clint ne gaspillait rien, tout ce qu’il ne mangeait pas lui, c’est sa meute qui le mangeait.  Il était en train de couper des beaux morceaux de viande quand il entendit la porte  de l’abattoir s’ouvrir. Ca ne pouvait être qu’Owen sinon le chien qu’il avait mit au poste de garde dans la petite court qui était devant aurait aboyé voir attaquer. Hors Owen dégager quelque chose qui pousser les chiens de Clint a lui obéir autant qu’a leurs maitre.   Il posa donc son couteau, attrapa un chiffon et tout en essuyant ses mains et avant bras il passa dans une autre pièce pour aller a la rencontre de ses invités. Il ne fut pas surpris de voir Owen avec un autre type.  Il rit un peu a la blague de son ami. C’était un peu leur façon de se dire bonjour.  «Faut bien passer le temps !»Il rit, bien sur il avait dit cela sur le ton de la rigolade, il ne le faisait pas, c’était même répugnant d’y penser.  Il s’approcha de son ami qui venait de s’installer sur une chaise et prit une clope  qu’il lui proposer. Il la mit entre ses  lèvre et attrapa le briquet brusquement des mains de l’autre type, dont il n’avait strictement rien a carré. Il alluma sa clope avant de lancer le briquet a l’autre type et tira une taff avant de lancer a son ami «Si il te prend l’envie d’essayer, j’ai attraper une biche ce matin, elle n’attend que toi pendu sur son crochet !»   Il remit sa clope entre ses lèvres et s’installa face à son ami sur une chaise lui aussi. «Bon aller t’es pas venue pour qu’on se montre nos bites alors parlons sérieux. J’ai repérait un groupe de type pas loin ce matin en chassant. Ils se dirigent vers l’abattoir et on l’air bien armée j’pense qu’ils ont des trucs intéressant.  »  D’habitude il n’avait pas spécialement besoin de quelqu’un pour tomber sur le coin de la gueule de type qu’il croisait, mais avec Owen c’était toujours plus marrant. Et puis pour le coup il n’était pas sur de vraiment faire le poids seul avec ses chiens face à ces types. Surtout qu’ils étaient vraiment bien armée.   Et il savait que son pote Owen était toujours partant pour une petite guerre. Ils avaient tout les deux la maladie du sang, depuis qu’ils avaient tué, ils s’étaient mit a adorer cela. Pour Clint tuer était une des meilleures solutions a la survie, sa survie. roller coaster

_________________
It's a perfect denial Such a beautiful lie to believe in So beautiful, beautiful it makes mearctic monkeys
The Wild dog
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19715
►Points de vie :
802
►Copyright :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Une amitié basée sur le sang et la psychopathie [Clint R. Braxton] Ven 23 Sep - 19:05

RP archivé suite à la suppression d'Owen. coeurrose

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une amitié basée sur le sang et la psychopathie [Clint R. Braxton]

Revenir en haut Aller en bas

Une amitié basée sur le sang et la psychopathie [Clint R. Braxton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: Cemetery :: Vieux rps-