Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk Mar 26 Juil - 23:32


 
tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
 

  La silence est d'or dans cet appartement sans dessus-dessous à l'image d'une tornade s'étant incrusté d'une façon opportuniste dans le petit mode de vie de ce couple qui laisse vraiment à désirer. Regardez-moi cette tronche à vomir de l'autre bouffonne et son petit-copain...la gueule d'un véritable puceau n'hésitant pas à s'astiquer le manche devant une photo érotique. Pauvre petit, les plaisirs solitaires il doit y avoir que ça de vrai pour lui. Faussement compatissant Owen lui adressa un sourire au coin des lèvres alors que dans le fond il se foutait un peu de lui, il s'en amusait. Une objection ? Il lui retira le bâillon de la bouche afin qu'il puisse s'exprimer, mais eu lieu de ça il resta silencieux à le fixer avec un regard d'appréhension. C'est pas comme s'il comptait lui couper la langue et en faire un élastique. « Tu dois vraiment être désespéré non ?» Pour sortir avec un taudis pareil franchement le niveau doit pas voler haut dans son crane.

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, Owen était assis sur le canapé de l'appartement à coté du jeune homme dont il ne connaissait pas le nom, les mains attachés, les pieds également. Le bras sur le dossier de ce dernier, il donna une petite tape derrière le crane du jeune homme pour l'inciter à l'ouvrir. La voix tremblotante il brisa finalement son foutu silence. « Non monsieur....je...prenez ce que vous voulez, mais par pitié laissez ma copine partir, elle ne vous a rien fait.» L'amour c'est tellement beau et pathétique à la fois, une des plus grandes faiblesses de ce monde qui met à mal la première personne se faisant prendre au piège. Un soupir las s'échappa d'entre ses lèvres alors qu'il releva une erreur primordiale qui visiblement n'a pas frappé l'esprit du jeune homme encore sous le choc de ce qui se produisait sous ses yeux. « C'est vrai, mais j'aime pas ta gueule et maintenant que tu as vu mon visage tu comprends que je dois prendre les mesures nécessaires ? Bien sur que tu comprends.» Se mettant encore un peu plus à l'aise au fond du canapé il prit une bonne bouffée d'air tout en lançant un regard vers la jeune femme en compagnie de Livia. Il y en a qui n'ont vraiment pas de chance. Une idée lui vint d'ailleurs à l'esprit au moment précis où il posa son regard sur la petite-amie du froussard, mais avant tout un peu de suspens.

De sa main libre il attrapa sa batte posée à coté du canapé qu'il garda cette fois-ci bien dans sa main tout en se levant pour se diriger vers Livia qui était aux cotés de la captive. Si cette scène pouvait sembler absurde d'un point de vu extérieur, c'était une toute autre histoire du point de vu d'Owen qui voyait là une nécessité. Pour survivre il faut savoir se réapprovisionner en temps et en heure par tout les moyens non ? Et comment faire quand on se trouve au milieu de nulle part dans un coin d'une ville fantôme ayant été pillée depuis des lustres ? On pille les derniers survivants se trouvant dans la zone et on s'en débarrasse pour éviter de se retrouver avec une épée Damoclès au-dessus de la tête. Oui, ceux qui sont épargnés reviennent tôt ou tard pour se venger et il était hors de question que ça se produise ainsi. « Qu'est-ce qu'elle raconte ? » Demanda t'il d'un ton sérieux et direct à Livia en espérant qu'elle a récoltée quelques informations. Oui, les petits cachotiers cachaient quelque chose d'autre à en juger la propreté qui régnait sur eux. C'est bien beau de prendre soin de soi, mais dans un monde aussi merdique que celui-ci ça requiert de l'aide, un abri et tout un tas de choses de ce genre. Les vivres oui, mais les infos aussi. Prenant le temps de se baisser légèrement, Owen vint retirer le tissu de la bouche de la jeune femme pour lui murmurer des paroles explicites sur ses pensées. « On sait que vous n’êtes pas que vous d'eux, vous faites partie d'un groupe n'est-ce pas ? Je te déconseille de me mentir où je commencerai par arracher les couilles de ton copain pour te les faire bouffer jusqu'à ce que tu t'étouffes avec...ou ma charmante collègue s'occupera plus personnellement de toi. Donc vu que je suis dans un bon jour je vais vous laisser vous faire vos adieux pendant quelques minutes le temps que je fouille ce taudis et ensuite je reviendrai et je veux des réponses.» Un geste nonchalant de la main pour dire qu'elle pouvait rejoindre son copain et il se redressa pour adresser cette fois-ci la parole à sa compagne du moment tout en lui adressant un sourire machiavélique. « Qu'on se dépêche de fouiller cet endroit à part si tu as envie d'y passer un petit moment.» On sait jamais avec elle, tellement imprévisible parfois qu'il était dur de la cerner par moment, mais il aimait ça, beaucoup même .

 
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

BODIE
avatar


"Tu pense que je suis folle? Tu devrais voir ma sœur."

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à Bodie, avec Alliyah

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
420

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk Mer 27 Juil - 19:51


Ça aurait pu… Livia fidèle à un groupe. À quelqu’un, mais la vie n’est pas si simple, surtout quand on rencontre un certain genre de personne. Toute sa vie elle a navigué entre deux eaux. Avant c’était l’abattoir et les scènes de Miss America, aujourd’hui c’est Bodie et Owen… Pourquoi elle est là aujourd’hui dans cette pièce avec deux débiles et Owen? Il y a qu'à voir le regard qu’elle a, à chaque fois qu’elle croise celui de l’homme. Tant d’admirations et d’amour et ça depuis le premier jour. Elle en deviendrait presque jalouse de ce petit couple attaché, le gars qui veut protéger sa copine e tout ça. C’est mignon, enfin… se le serais s’il y avait moins de larmes. Livia n’aime pas les gens qui pleurent, son cerveau a du mal à traiter cette information.

Owen finit par s’approcher pour voir si Livia a eu plus d’informations. Malheureusement, elle ne doit pas être très doué en interrogatoire…


Pas grand-chose, a chaque fois qu’elle ouvre la bouche elle se met à pleurer à moitié et du coup je comprends rien et les pleurs ça me fait des petits picotements dans la tête, c’est très pénible. Du coup elle va me donner ses chaussures pour se faire pardonner.

La femme a des bottines noires, plutôt simples. Si elle les prend Livia va surement les faire un peu plus à son image, mais elles ont l’air de bonne qualité donc c’est le principal. C’est pas du tout ce qu’elle devait avoir au départ, mais c’est pas grave. Une info ou des chaussures, Livia est contente pareille. Enfin vu qu’Owen veut des infos, elle fait comme si ça ne lui suffisait pas. Haa, l’envie d’être bien vu de la personne qu’on aime…
Du coup, Livia écoute ce qu’Owen dit à la femme et quand il parle de sa « charmante collègue qui s’occupera plus personnellement d’elle » Livia regarde la femme avec un grand sourire et elle fait claquer ses dents.
Les laisser faire leurs adieux? Ça y est, leur destin est scellé? Ils vont mourir? Les pauvres… Elle oublie vite ça alors qu’Owen lui fait un sourire. Elle aime tant son air de méchant joyeux comme ça!


Passer un petit moment ici?
Livia regarde Owen de haut en bas.
Ça me gênerait pas, mais… y a des gens… dit elle en mettant un faible coup de tête vers le couple, comme si Owen ne les avait pas remarqués.

Oui, il y a quelque chose derrière cette phrase… Un truc qu’elle n’aimerait pas faire devant les gens et y a pas grand-chose qu’elle n’aime pas faire à la vue de tous. C’est quand même le genre de fille qui se promène en mini short et qui change de t-shirt au milieu d’une foule, donc bon…

On peut vite fouiller et passer à la suite mon mignon.

La jeune blonde lui fait un clin d’oeil et elle s’éloigne un peu de lui pour fouiller de son côté, enfin avant de fouiller, elle jette un oeil aux deux autres qui sont penchés l’un sur l’autre et elle arme sa batte pour donner un grand coup dans une lampe particulièrement moche ce qui fait sursauter les deux autres. Livia les montres du doigt et se met à ricaner avant de retourner à ses affaires.
Elle a quand même souvent des spasmes de ce genre. Elle ne peut pas rester calme et silencieuse bien longtemps, faut toujours qu’elle explose des trucs, qu’elle se fasse remarquer.
De son côté y’a pas grand-chose et faut s’y attendre, même un endroit en bordel, après son passage c’est toujours pire. Surtout quelle casse tout, a moins que ce soit intéressant, mais si elle juge ça inutile pour sa survie, elle détruit. Et puis des fois détruire sert à récupérer des pièces invisibles. La lampe par exemple, entière elle était inutile, mais une fois briser, c’est plus simple pour récupérer le fil électrique dedans et ça, ça peut servir. Hop, elle le récupère. Elle a toujours des idées de pièges étranges, à moins que ça serve pour son quad ou pour on ne sait quoi.

Après un petit moment, elle fait quelques pas chassés pour se rapprocher d’Owen.


T’as trouvé un truc toi? On va jouer?

Exploser des trucs! Bim! Bam! Boum! Elle a envie de bouger la petite! La petite voix dans sa tête est tout affolée!

_________________
"Nothing's alright, nothing is fine. I never realized I was spread too thin, Till it was too late and I was empty within. Hungry, feeding on chaos and living in sin. No love for myself and no love for another. Don't give a fuck if I cut my arm bleeding, I'm contemplating suicide. 'Cause I'm losing my sight, losing my mind."
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk Jeu 28 Juil - 14:40


 
tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
 

 La chance ne sourit pas à tout le monde et malheureusement pour ce petit couple de puceaux ils n'ont pas eut le petit seigneur avec eux pour les envoyer loin de la porte menant au paradis. Qu'ils ne se plaignent pas, ils auront l'honneur d'aller rejoindre leurs ancêtres grâce à une batte aussi belle que solide. Que demander de plus franchement ? Une petite sucrerie ? Autant se la mettre au cul et faire l'avion avec, il n'a pas la gueule d'un marchant de friandises tout comme Livia qui par son maquillage et sa folie apparente n'est pas non plus un exemple à suivre ou à fréquente tout simplement. On va dire que certains aiment en faire part plus que d'autres même si elle atteint pour sa part un niveau bien supérieur à la moyenne, mais à un stade différent. Mais alors comment a t-elle réussit à ne rien récolter comme information ? Elle qui se comporte comme une attardée par moment n'arrive pas à soutirer des infos de la bouche d'une foutue innocente apeurée ? Sérieux ? Pathétique et vraiment inutile de la mettre dans une telle situation, elle ne lui apportait pas grand chose. Déçu par cette réponse il se releva et laissa la clown prendre les bottines de la captive...si ça lui fait plaisir. L'avantage est qu'il en faut peu pour qu'elle soit heureuse, mais si elle comptait faire du shopping c'est pas ici qu'elle devra s'y mettre. Un petit regard en direction du jeune homme pour bien s'assurer qu'il avait encore le cul vissé sur le canapé et ils pouvaient entreprendre une fouille rapide. Avec tout ça même pas il avait prit cette peine.

" Pour quelqu'un qui aime l'ouvrir et n'hésite pas à se changer en public tu m'as l'air assez coincée au final." Un petit pic joueur qui fut suivi d'un clin d’œil assez complice. En quoi le jeune couple pouvait les gêner ? Owen n'en avait strictement rien à foutre de pouvoir s'envoyer une femme devant quelqu'un d'autre, il n'avait aucun compte à leur rendre et s'il avait envie de faire quelque chose il le ferait peu importe les circonstances. Au pire il donnera des leçons aux petits puceaux avant qu'ils ne rejoignent les morts. Mais ils vont passer à la suite, il ne s'en faisait pas à ce niveau là et il le lui fit bien savoir en lui adressant un léger signe de la tête pour qu'ils puisse commencer à fouiller l'appartement. Concentré sur son objectif il entreprit une première inspection dans les chambres pour y trouver quelques livres sans intérêt, des sous-vêtements, des vêtements et quelques objets diverses qu'il ne prit pas la peine d'examiner. Du moins jusqu'à ce qu'il tombe sur une photo de famille sortit de son cadre brisé au sol. Un couple heureux, le sourire gracieux et jovial...." Putain de famille..." Il en a gardé un gout très amer des liens familiaux, à vrai dire il ne croyait plus en tout ça et si auparavant il était un père attentif et toujours là pour ses enfants...il n'était plus question de tout ça désormais. La mort de sa femme, d'Enzo et la désertion de ses autres fils...autant dire qu'il avait eu sa dose de déception au point de ne plus voir d'un bon œil tout ça. Accroupi avec la photo en main, le bruit d'un objet se brisant attira son attention. Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Bizarrement il pariait sur Livia et ça lui plaisait pas vraiment qu'on ne suive pas ses instructions à la lettre. Froissant férocement la photo qu'il laissa tomber au sol il revint dans le salon pour y voir la clown détaler comme un lapin vers lui. Le regard dur et ferme dévisageait l'autre folle qui l'accompagnait....mais les traits de son visage se détendirent finalement, bizarrement tandis que sa voix se fit calme. " Qui t'a dis de casser des choses ? Est-ce que je t'ai dis de foutre le bordel dans ce putain d'appartement ?" De simples questions afin de le rassurer sur le fait qu'il avait bien été clair, mais il ne s’arrêta pas à ça et reprit cette fois-ci d'un ton plus ferme, prodiguant une possible menace si elle ne suivait pas les instructions. " Amuses-toi encore une fois à faire le contraire de ce que je dis et je te coupes les mains pour en faire une brosse à chiotte." Ne jamais faire dans la dentelle est la devise d'Owen qui cherche nullement à ce qu'on vienne le contredire ou faire l'inverse de ce qu'il demande.

En venant ici il a été très clair sur le fait qu'il fallait faire le moins de bruit possible pour éviter d'attirer une mauvaise attention pouvant provenir de l'extérieur autant mort que vivant et elle venait de faire l'inverse, chose qu'il n'apprécie pas. Mais elle voulait bouger, très bien. Écartant les bras comme pour montrer qu'il avait une idée, Owen détourna brièvement son regard vers le couple avant de prendre la parole. " Prend un couteau...tu vas t'occuper de notre ami vu que tu as envie de t'amuser." Elle était comme ça, il lui fallait une occupation et assez rapidement donc elle va s'occuper de couper la petite queue du jeune homme et de la foutre dans la bouche de l'autre pimbêche jusqu'à ce qu'elle s'étouffe comme promis vu qu'apriori ils n'avaient pas l'intention de parler. Un rictus discret et sordide sortit de la bouche d'Owen qui partit prendre place devant la fenêtre pour jeter un œil vers l'extérieur. Faudrait pas qu'on vienne le déranger pendant sa petite séance de découpage. Seul problème....trois pillards se dirigeaient vers l'entrée de l'appartement.

 
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

BODIE
avatar


"Tu pense que je suis folle? Tu devrais voir ma sœur."

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à Bodie, avec Alliyah

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
420

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk Mer 3 Aoû - 2:11


Livia coincée? Pour certaines choses, si on appelle ça être coincée, alors oui elle l’est et ce n’est pas une honte à ses yeux donc elle hausse juste les épaules en penchant la tête. Comme un « oui et alors? »
Faire des choses silencieusement? Vraiment? Il part en mission avec elle pour être discret? Y’a un truc qu’il a pas du comprendre. La discrétion c’est absolument pas son truc. Au pire elle fait en sorte qu’il y est plus de bruit ailleurs pour avoir l’air discrète, mais elle ne l’est jamais vraiment. Livia c’est le genre qui fait diversion, qui fonce dans le tas et détruit tout. Réfléchir et suivre des plans, c’est compliqué pour elle, très compliqué.
Mais elle est là, à l’écouter lui faire une pseudo morale et on dirait que ça lui plait à Livia. Elle aime faire des bêtises et qu'Owen la reprenne. C’est étrange, mais c’est que ça l’exciterait presque.


Tu devrais pourtant le savoir que je suis du genre… turbulente et imprévisible.

Si Livia se met à suivre sagement les ordres, elle perdrait de son charme. Mais c’est vrai qu’elle pourrait apprendre à être un peu plus discrète. C’est pour ça que malgré sa phrase et le fait qu’elle s’en fout complètement de la menace, elle fait un léger signe positif de la tête pour dire qu’elle a compris. Enfin… ça reste une blonde complètement cinglée, donc à savoir ce qu’elle a compris.

Prendre un couteau pour aller jouer, ça elle comprend bien, même si elle n’a pas les mêmes jeux qu’Owen. S’en prendre aux organes génitaux des hommes, ce n'est pas son truc… À moins que ce soit son homme et pas un couteau mais ses dents… Attendez quoi? Nan, encore une blague des voix dans sa tête… hein?
Elle prend tout de même son couteau et elle déplie la lame. Pendant ce temps, Owen va regarder par la fenêtre et le fait qu’il bloque quelques secondes donne envie à Livia de jeter un oeil aussi de loin pour voir ce qui se passe. De la compagnie? c’est pas mal ça.


Haaaan! Des jouets.

Livia se dirige quand même vers l’homme et elle s’assoit sur ses genoux pour lui chuchoter quelque chose à l’oreille. Et puis elle se lève pour retourner vers Owen. Elle se met à côté de lui et pose ses mains sur son épaule droite.

Mon p’tit lapin… j’peux aller jouer avec eux plutôt? Hein? S’te plait!

Livia le regarde avec son air de gamine enjôleuse et son petit sourire de cinglée. Il lui a dit de faire ce qu'il dit, donc elle demande l'autorisation pour aller jouer. De toute façon, y'a trop de survivants dans le coin, faut bien en tuer quelques-uns. Peut-être en garder un pour voir s'ils ont une planque quelque part, c'est peut-être des potes aux deux qui sont assis là.

Qu'ils soit potes ou non avec ceux qu'on a là, on peut s'en servir.

Owen aurait du dès le départ laisser Livia parler avec le gars, elle s'y prend toujours mieux avec les hommes qu'avec les femmes, pour avoir des infos ou de l'aide.

_________________
"Nothing's alright, nothing is fine. I never realized I was spread too thin, Till it was too late and I was empty within. Hungry, feeding on chaos and living in sin. No love for myself and no love for another. Don't give a fuck if I cut my arm bleeding, I'm contemplating suicide. 'Cause I'm losing my sight, losing my mind."
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21101

× Points de vie : :
167

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk Ven 23 Sep - 19:05

RP archivé suite à la suppression d'Owen. coeurrose

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk

Revenir en haut Aller en bas

Faire des choix n'est pas toujours facile...quoique [Livia Volk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-