Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand?
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité


MessageSujet: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Lun 1 Aoû - 21:59

Dwayne Hunter Taggart
PRÉNOM(S) † DWAYNE, HUNTER (ses proches l'appellent plus fréquemment par son second prénom, Hunter). NOM † TAGGART. ÂGE † trente-quatre ans. DATE DE NAISSANCE † pendant l'été 1982, début août selon son frère, parce qu'il faisait salement chaud. LIEU DE NAISSANCE † en Californie, sur un parking d'aire d'autoroute, à l'arrière d'une Chevrolet que sa mère a bousillée. ANCIEN LIEU D'HABITATION † Redondo Beach, Californie. ANCIEN MÉTIER † glandeur pro... Il a touché un peu à tout : pompiste, caissier, prof de surf, videur, barman, dealer, chasseur de prime amateur (et un peu nul), babysitter pour chien, tondeur de pelouse, etc. STATUT FAMILIAL † célibataire endurci. ORIENTATION SEXUELLE † hétérosexuel (et homophobe). CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Ben Robson. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Bodie serait la ville idéale pour lui et sa fratrie… CRÉDIT AVATAR † kettricken.



Alors, moi c'est cha, enchantée, j'suis un ninja pirate ascendant assassin qui ne donne pas son âge parce que ça fait mystérieuse. Voilà ! Je zyeute sur le fo depuis un moment mais c'est la possibilité de RP encore pluuus avec mon bro (Niall) qui a terminé de me convaincre de venir. Bon puis c'est les vacances et j'mennuie, disons-le ! En tant normal, même si je passerai tous les jours, j'ai plus de mal à RP la semaine à cause du boulot.
Oh et je me suis assurée de code validé par Fredou, bien entendu.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Dans le cas de Dwayne, il n'y a pas de franchement eu de changement, et ce pour deux raisons : d'abord parce que c'est un type plutôt constant (comprendre : constamment détestable) et ensuite, parce qu'au fond, Apocalypse ou pas, rien n'a vraiment changé dans son univers direct. Il a toujours du se battre pour survivre. Ca a commencé alors même qu'il était dans le ventre de sa junkie/alcoolique/dépravée de mère. Ca l’a endurci bien sûr, à bien des niveaux. En plus de ça, il a grandi dans des foyers et a dû apprendre très tôt à se défendre quand son frère ainé et lui étaient séparés. Lincoln, de son côté, n’était pas non plus franchement tendre avec lui et l’utilisait surtout pour ses basses besognes. Mais peu importait au gamin qui lui a toujours voué une admiration sans faille. N’allez surtout pas croire qu’il n’est pas rancunier pour autant. Dwayne est une véritable teigne qui est, en plus de cela, extrêmement susceptible. Certainement parce qu’il en a trop pris dans la tronche, au sens littéral comme au figuré. Eviter de lui demander en rigolant s’il n’aurait pas été bercé trop près du mur… Parce que c’est le cas et ça ne l’amuse pas du tout. Dwayne arrive à donner le change parce qu’il est plutôt débrouillard et qu’il suit à la lettre les ordres qu’on lui donnent (c’est un suiveur exemplaire). Mais il suffit qu’il ouvre la bouche pour que vous compreniez qu’il n’a pas inventé l’eau tiède.
Mais Dwayne n’est pas qu’une brute, avide de vengeance et qui cogne sur tout ce qui bouge ou lui manque de respect. C’est aussi un grand sensible. Malheureusement, à part les membres de sa fratrie, bien rares sont ceux qui peuvent se venter de l’avoir vu pleurer comme une fillette et lui avoir ensuite échappé. Il faut savoir que le garçon a un problème de gestion de la colère et, quand il dépasse un certain seuil d’énervement : il fond en larmes… Une fois la crise passée, il se met en tête de détruire la source de son chagrin (et de son humiliation, disons-le clairement) et alors celle-ci a plutôt intérêt de courir vite et d’être endurant…
Parce qu’Hunter n’a pas volé son second prénom. C’est un chasseur né. Il aime chasser et sa proie préféré reste le plus grand prédateur que le monde ait jamais connu, à savoir : l’être humain. Peut-être que c’est une des rares choses qui ait évolué depuis la fin du monde en fin de compte. Avant il chassait pour tabasser un type lui ayant fait du tort et le laisser pour mort, maintenant il peut l’abattre pour de bon sans aucune forme de remord et sans risquer de faire un tour en prison…
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Dans un premier temps : de la haine. Parce que ces saloperies étaient parvenues sans aucun mal à tuer l’homme qu’il admirait le plus au monde et sans qui il ne pensait pas pouvoir survivre.
Ensuite, ça a commencé à l’amuser. Pas que les zombies soient des proies très faciles à dégommer, mais en s’y prenant bien, on pouvait limiter les risques et se défouler en les tuant avec tout un tas d’armes.
Mais depuis le temps, les croiser devient simplement lassant. Tout l’attrait a disparu.
Dwayne continue de tuer ceux qui croisent sa route, mais il ne le fait plus avec autant d’entrain qu’avant. Sans compter qu’avec le temps, ils ne sont plus aussi bien conservés que ça pour la plupart et il ne peut plus s’amuser à leurs inventer des vies en se basant sur leur physique ou leurs fringues.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Comme 99% de la population restante, Dwayne a perdu des proches. Ca a commencé par sa mère, qui est morte d’une pneumonie chez eux et s’est transformée au tout début de l’Apocalyspe. Avant qu’il comprenne ce qui se passait et n’en vienne à la tuer : elle avait déjà mordu Lincoln, son frère. Ce dernier a mis plusieurs jours à mourir, emporté par cette foutue fièvre mystérieuse dont tout le monde parlait. Et bien sûr, il est revenu à la vie et, quand Dwayne est passé chez lui, Link avait déjà massacré toute sa petite famille… Ca a été un spectacle plutôt horrible à voir et quand il repense à son frangin biologique et à ses petites nièces adorables, ça lui pince le cœur…
Mais il n’y pense pas si souvent que ça et ça ne l’a jamais empêché d’avancer.
Peut-être parce qu’il lui reste encore ses autres frangins. S’il venait à les perdre, peut-être que la donne changerait.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Evidemment. Physiquement déjà. Dwayne a toujours été plutôt massif et s’il a toujours pratiqué le surf, il avait tendance à très mal manger et était plus gras que musclé. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Son corps est devenu un temple qu’il respecte avec ferveur.
Il est également plus vif, plus attentif à ce qui l’entour et a développé certains reflexes, comme tous les autres survivants. Son maniement des armes et son goût pour elles ont également évolués.
Dwayne est plus violent, plus intransigeant et plus vicieux…



Dernière édition par Dwayne H. Taggart le Mar 2 Aoû - 12:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Lun 1 Aoû - 22:02


why did love put a gun in my hand?

 FIVE
L’interne ne médecine observe les jambes du nouveau-né trembler violemment dans la couveuse. Il est en plein sevrage, après seulement quelques heures de vie extra utérine. La parturiente et lui ont été admis au service des urgences la veille, au beau milieu de la nuit. Lui-même n’a pas assisté à la scène de leur arrivée mais, d’après ce qu’on lui a raconté, c’est le fils ainé âgé d’à peine dix ans qui était au volant de la vieille Chevrolet bleu qui s’est maladroitement garée devant les portes. Un petit gars agressif, crasseux et souffrant d’un bégaiement qui n’a pas facilité la vie du personnel de garde. Ces derniers ont retrouvés la mère sur le siège passager, inconsciente et en pleine hémorragie. Le nouveau-né, lui, avait été calé derrière le siège conducteur, enroulé dans un pull appartenant vraisemblablement à son ainé, Lincoln.
Les services sociaux l’avaient embarqué quelques heures plus tôt. Le dénommé Lincoln Taggart s’était démené comme un beau diable pour leur échapper et avait mordu la femme venue le chercher jusqu’au sang. Un véritable petit sauvage. Mais il ne pouvait pas être blâmé pour ça. La seule à blâmer pour tout cet affreux gâchis, c’était la mère des garçons. Une certaine Helen Taggart d’après le dossier qui leur avait été transmis de l’hôpital de Redondo Beach où elle résidait. Elle n’en était pas à son premier rodéo visiblement mais cette fois, elle avait fait fort…
L’interne soupir et observe le gamin dont la vie ne tient qu’à un fil. Comme chaque fois que la situation se présente, l’interne se demande s’il ne vaudrait pas mieux qu’il ne s’en sorte pas. A quoi va ressembler sa vie ? De quelles séquelles souffrira-t-il ? Il suffira à sa mère de suivre un programme, de faire un peu de prison et elle pourra réclamer à nouveau sa garde et celle de son premier garçon. Ca le désole de penser de cette façon, mais malgré son jeune âge et son manque d’expérience : il en a déjà trop vu. Suffisamment pour se douter que ce gosse, qui se bat pour survivre n’en est qu’à son premier combat. Il est déjà perdu…  
I hold the gun

FOUR
« Déconne pas mec ! J’vais t’payer ! » « Bien sûr que tu vas nous payer. Mais tu vas quand même p-p-prendre t-t-ta raclée avant » le prévient Lincoln, avant de se pencher vers Hunter pour lui confier son pied de biche. L’adolescent a l’impression que sa poitrine va imploser de bonheur. Il pourrait en chialer. C’est que c’est la première fois que son frangin lui permet de prendre part à une collecte. D’habitude, Dwayne doit attendre dans la voiture et ne pas faire chier pendant que lui et ses frères récupèrent le fric. Mais aujourd’hui, il fête ses quatorze ans et Link lui fait ce merveilleux cadeau. « Fais pas ça p’tit. On peut s’arranger ! » couine le junkie, pensant certainement l’amadouer. Mais ça ne prend pas. Link l’a trop bien dressé et il préfèrerait mourir que le décevoir. Il se dit que c’est probablement ce qui arrivera un jour mais Dwayne s’en moque. Sa vie, elle lui appartient depuis qu’il l’a fait naitre à l’arrière de la caisse de leur junkie de mère, qui a disparu dans la nature y a des plombes. C’est lui qui lui a appris comment se défendre à l’orphelinat quand il n’était pas là pour le faire. C’est lui qui vient chaque fois le chercher quand ça se passe mal dans une de ses familles et fiche des dérouillés à ses parents adoptifs. Il lui achète ses fringues, de la bouffe et le laisse snifer sa came. Lincoln, c’est le meilleur frangin qu’on puisse espérer avoir. « Ta gueule ! » aboie donc Dwayne, arborant un air féroce et brandissant le pied de biche sacré. « T’as essayé d’nous enculer mec et maintenant c’est moi qui vais t’enculer ! J’vais t’enculer dans tous les sens ! » « Euh…mec… C’est gay » lui fait tout à coup remarqué son autre frère, Neal. Ce n’est pas vraiment son frère en réalité. C’est un autre ado paumé que Link a pris sous son aile et qu’il en est venu à considérer comme tel. Dwayne se sent rougir. Il n’aime pas avoir l’air stupide. Et il déteste encore plus avoir l’air gay… « Ah… Bon… Ah ! J’vais t’défoncer, sale con ! J’vais tellement t’défoncer que… » « Mec, c’est pire, arrête. » « Mais j’dois dire quoi alors ? » s’agace Dwayne, rouge écarlate. Il jette un coup d’œil du côté de Lincoln pour voir ce qu’il pense de tout ça et, quand il croit lire de la déception dans son regard, il sent ses yeux s’humidifer. « Ecoute p’tit, on a qu’à… » « TA GUEULE ! » hurle-t-il en se tournant vers le junkie responsable de tous ses malheurs, lui assénant un coup de pied de biche au visage. Le corps du type rebondi sur le grillage dans son dos, mais Dwayne n’en reste pas là. Lui répétant furieusement de fermer sa grande gueule, il le frappe encore et encore, jusqu’à ce que Link le ceinture et le tire brusquement en arrière pour l’arrêter. Ses autres frangins, eux, ricanent avec un plaisir non dissimulés. Persuadé qu’ils se moquent de lui, Dwayne leur fait face, les lèvres retroussées dans une grimace menaçante. Mais il comprend vite qu’il n’est pas la source de leur amusement. Ce qui les fait marrer, c’est que le type qu’il vient de battre jusqu’au coma soit en train de convulser et de se pisser dessus. « P-p-putain, Hunter ! Va f-f-falloir des l-l-lustres avant qu’ils n-nous rembourse m-m-maintenant ! » « La vache, tu l’as bien éclaté ! » « Ah bah voilà ! Eclater ! La prochaine fois j’idrai ça » sourit Dwayne, ravi, essuyant le sang qui a éclaboussé son visage.
against your head

THREE
Il ouvre un œil encore vitreux sur le décor. Neal est à moitié affalé sur lui et Dwayne le repousse sans ménagement, l’envoyer mollement rencontrer l’accoudoir du sofa sur lequel ils se sont assoupi. Il l’entend grogner son mécontentement et lui assène une bonne tape sur la fesse pour sa peine, avant de passer ses mains sur son visage endormi, rabattant ses cheveux sur l’arrière de son crâne douloureux. Le pompiste pousse un lourd soupir et observe la table basse couverte de cadavres de bière auxquelles se mêlent des verres vides qui ont contenus de la tequila, un carton de pizza, de l’herbe et des restants de coke. Il renifle, soupir à nouveau puis se redresse, persuadé qu’une petite ligne matinale lui fera le plus grand bien. Mais il n’a pas le temps de s’en occuper. Il entend du grabuge un peu plus loin et se souvient tout à coup que c’est un cri qui l’a arraché à son sommeil.
« Putain d’merde… J’crois qu’la mère déconne encore à plein tube » lance-t-il à son frère d’adoption qui recommence à ronfler près de lui, lui donnant une nouvelle tape pour le réveiller. La mère, c’est Angela. Angie pour les intimes. Elle a recueilli Link quand il était ado et puis a fini par le prendre lui aussi, en même temps que deux autres mecs qui sont devenus ses frères. Angie, c’est la mère qu’ils n’ont jamais eut. Bon, parfois elle leur demande de faire des trucs un peu spéciaux, mais dans l’ensemble, elle est moins pire que la quasi totalité des familles d’accueil qu’il a subie. Elle les nourri, leur fourni un foyer aimant et tout ce qu’elle demande en échange, c’est qu’ils la protège, écoule sa came et tabasse les types qui la font chier. Réglo comme deal, non ? « Link s’en occupe non ? » lui demande la voix ensommeillée de son frangin. Cette fois, ils entendent des bruits de lutte et, après s’être entreregardés, les deux garçons se redressent d’un coup, parfaitement alerte. L’un comme l’autre se précipitent vers la source des bruits et atterrissent dans la chambre d’Angela.
Dwayne est le premier a rentré mais il se fige dans l’embrasure de la porte et ne tarde pas à se faire bousculer par son camarade. Il encaisse l’impact plutôt bien avec son mètre quatre-vingt dix (et les kilos qui vont avec) et son regard exorbité d’un mélange d’horreur et de surprise se braque sur Lincoln. Son frère tient encore la télé entre ses mains. La même télé qu’il vient d’utiliser pour défoncer le crâne de leur mère. « Mais… Mais… » « Elle m-m-m’a m-m-mordu ! » « Hein ? » « T’as buté maman ! » « Elle ét-t-tait f-f-folle ! J'ai...J-j-j'ai r-r-rien p-p-pu...» « T’as buté maman ! » répète son frère en le bousculant pour rejoindre le corps sans vie de leur mère adoptive. Dwayne reste figé sur le pas de la porte, sentant les larmes commencer à lui monter aux yeux. Il essaye de comprendre ce qui est en train de se passer. La dernière fois qu’il a vue Angie, elle était dans son lit, en train de cracher ses poumons. D’après elle, elle souffrait d’une simple pneumonie mais les garçons penchaient pour un putain de cancer. La veille, elle n’avait vraiment pas l’air bien et Lincoln avait proposé de la veiller au lieu de rentrer retrouver sa famille. Neal et Dwayne, eux, avaient passé la nuit à boire, sniffer, fumer et jouer à la Playstation 4… Et maintenant, Link a tué Angela. Ca n’a absolument aucun sens ! Dwayne regarde son frère laissé retomber la télé sur le sol pour examiner la plaie sanglante sur son épaule. Il a bien dit qu’elle l’avait mordu, non ? Il a l’impression d’avoir entendu une histoire dans ce genre à la télé hier, pendant qu’il tripait avec son frère… « Tu saignes » signale-t-il donc à Lincoln, avant d’enfin trouver la force de se remettre en mouvement. Son autre frère est en train de chialer tout ce qu’il peut en essayant de remettre en place le crâne défoncé de leur mère. Dwayne aimerait bien chialer aussi mais il est trop sur le cul pour l’instant. Et puis il doit s’occuper de Lincoln. « Fais-moi v… » Mais son frère repousse sa main et s’éloigne vers la salle de bain, le plantant là, comme un con, juste à côté du cadavre d’Angela. « Putain d’merde… » soupire-t-il, passant une fois encore ses mains dans ses cheveux sales, espérant qu’il est simplement en plein bad trip…    
I close my eyes

TWO
« Bouge ton cul, Hunter » s’agace Neal en le bousculant sans douceur, manquant de le flanquer par terre. Dwayne se contente de le fusiller du regard. Très peu impressionné, son frangin fait volte face pour venir coller son visage au sien, écartant les bras dans un geste de provocation. Comme souvent, c’est Dwayne qui se dégonfle presque aussitôt. Il n’a pas envie de se battre avec lui. Il a envie de se poser un peu, de faire le point sur tout ce qui vient de se produire. Il sait bien que c’est pas le moment de penser à Link et sa famille, mais il peut pas s’en empêcher. Marcher l’aide un peu à se débarrasser des sales images qui trainent dans sa tête. L’aide à oublier qu’il est un lâche et un menteur. Un lâche parce qu’il n’a pas eu le cran de faire sauter le caisson de son héros et un menteur parce qu’il a juré à Neal qu’il l’avait fait. Il n’aime pas mentir aux gens qu’il aime. Ca le ronge les secrets… Il aimerait bien se poser un peu et pouvoir réfléchir à comment tout avouer, mais son ainé refuse qu’ils s’arrêtent et lui fait tenir une cadence harassante depuis des jours. En fait, s’il ne se gavait pas d’Oxy à intervalles réguliers, Dwayne n’est pas certain qu’il pourrait suivre aussi bien. Il sait bien qu’à un moment, son corps va lâcher mais il se dit qu’il avisera à ce moment là.
Son frère s’immobilise soudain, le poing levé. Dwayne ne cherche pas à analyser la situation, il se contente de lui obéir au doigt et à l’œil. Il s’immobilise et s’abaisse en même temps que Neal, attendant déjà la suite de ses instructions. Dwayne finit par repérer ce qui a attiré l’œil de son frangin. Une femme en train de remplir le coffre d’une Ford pick-up pendant qu’un mec monte la garde et scrute les alentours. Ils ont l’air d’avoir le même âge. Peut-être un couple ? La femme retourne à l’intérieur de la baraque, possiblement pour refaire le plein. Mais Dwayne se désintéresse d’elle et tourne son regard défoncé par les drogues en direction de son nouveau héros Mais Neal n’est pas Lincoln et il ne prend pas la peine d’élaborer un plan parfait ou d’examiner plus longtemps la situation. Neal lui propose de foncer dans le tas et d’aviser ensuite. Et c’est ce qu’ils font. Sortant de derrière le mur où ils étaient jusque là dissimulés, les deux hommes foncent vers le type qui les voit arriver trop tard. Il reçoit un coup de crosse dans la tempe et s’effondre en criant sur l’allée cimentée devant chez lui. Si tant est que ce soit chez lui.
« T’as pas choisi l’bon jour pour déménager, cabrón » se moque Neal, qui ne connaît à peu près que ce mot là en espagnol. Laissant son frère lui asséner encore quelques coups pour le mettre hors d’état de nuire, Dwayne se charge de se positionner près de la porte pour cueillir la donzelle. Il ne tarde pas à l’entendre revenir d’un pas pressé et, alors qu’elle vient se renseigner sur le bruit qu’elle croit avoir entendu, l’inconsciente se faire surprendre par Dwayne. Il ne la cogne pas, se contente de braquer son arme dans sa nuque. « On t’attendait » la taquine-t-il, un sourire niais étaler sur son visage détendu par sa consommation abusive d’Oxy. Et bien sûr, elle se met à chialer. Dwayne déteste quand elle chiale. Ca le met toujours dans tous ses états. Surtout après ce qu’il a vu dans la maison de son frangin… Ca le ramène quelques jours en arrière, quand il a surpris son frangin en train de dévorer sa femme vivante. Elle hurlait comme une truie qu’on égorge et le suppliait de l’aider. Mais qu’est-ce qu’il était supposé faire hein ? Elle était déjà foutue, c’était certain ! Il se serait juste attirer des emmerdements… Il était balaise mais Link avait toujours été monstrueusement balaise. Il n’ne aurait fait qu’une bouchée… « Hunter ! Fais-moi taire cette salope avant qu’elle rameute tout le quartier ! » Soupirant, le cadet s’exécute. Abaissant son arme, il chope la femme par les cheveux et la traine à nouveau à l’intérieur de la baraque qu’elle vient de quitter pour trouver de quoi la faire taire. Il finit par utiliser un torchon qu’il lui fourre de force dans la bouche en la maintenant au sol. Elle tente de lui faire lâcher prise, le griffe au visage, et l’oblige à lui coller son poing dans la tronche, jusqu’à ce qu’elle arrête de gigoter. « Regarde ça, c’est malin ! T’as l’nez tout d’traviole maintenant » la sermonne-t-il, deux secondes avant qu’une détonation s’élève et fasse voler des éclats de bois tout autour de lui. La balle n’est pas passée loin.
Celle de Dwayne, elle fait mouche. Elle atteint l’adolescent de douze ans en plein visage et en fait disparaître un bon morceau. Et voilà que la femme se remet à beugler tout ce qu’elle peut, son cri étant cependant étouffée par le tissu entre ses lèvres. « Putain… C’est du n’importe quoi ! » se désole Dwayn, au moment où Neal débarque, son arme à la main, prêt à faire feu. Il remarque le cadavre du gosse et lève les bras au ciel d’un air aussi dépité que son frère. « Rah bon sang, c’est tellement typique des gens riches ça ! Ils essaient toujours de s’défendre alors qu’ils ont les moyens de s’repayer tout c’qu’on leur prend et voilà comment ça finit ! » « Ouais, c’comme tu dis » confirme Dwayne en essuyant la sueur qui perle à son front, tiquant quand la tigresse entre ses jambes essaie à nouveau de l’attaquer. « Tire-toi d’là. J’m’en occupe. Va t’assurer qu’y a plus personne et check la caisse. » « Mais c’est d’jà toi qu’à eu la fille l’autre fois ! » « Parce que j’en ai une plus grosse que la tienne et qu’j’ai besoin d’une double ration ! Puis discute pas ! »
Dwayne encaisse la claque que son frangin lui met derrière le crâne et se redresse en bougonnant, s’appuyant au meuble près de lui. Il jette un œil au trou qui l’orne désormais, se faisant la réflexion qu’à 5cm près, c’est sa tête à lui qui aurait explosé comme un melon trop mur et pas celle du môme… Pendant que son frangin viole la femme qu’ils viennent d’agresser sur le sol de la cuisine, il fait le tour de la baraque pour s’assurer que plus personne ne s’y trouve, remplissant son sac à dos de ce qui l’intéresse. Il retourne ensuite à l’extérieur et vérifier la bagnole qui semble en parfait état. Il dépose ses affaires dans la boite à gants puis va jeter un œil du côté du coffre pour évacuer les trucs qui ne leurs serviront à rien.
Il en est là quand les premiers rôdeurs, attiré par les coups de feu commencent à émerger tout autour. Il file prévenir Neal et, un ultime coup de feu plus tard (destiné à faire taire la femme) ils embarquent tous les deux dans leur pick-up Ford flambant neuf.

and BANG

ONE
« Bodie… C’est un peu nul comme nom, nan ? » fait remarquer Dwayne à son frère, tandis qu’ils suivent toujours la voiture des gars qu’ils ont rencontrés la veille. Des durs à cuirs à la peau aussi épaisse et tannée que la leur. Le contact est très vite passé. Toute façon, c’était l’un ou l’autre : soient ils décidaient de s’adorer, soient ils s’entretuaient. « Ouais, un peu. » « Ca s’écrit pas comme un corps. » « Putain d’génie » se moque Neal en lui jetant un coup d’œil. « La ferme… C’était à combien de kilomètres ? » « On devrait y être d’ici dix minutes. » « OK. Cool… Tu crois qu’il était sérieux quand il a dit qu’on aurait une maison rien qu’à nous ? » « On verra. » « OK. Cool… Tu crois qu’ils sont combien ? » « J’en sais rien moi » « Non mais à peu près » « J’en sais rien j’te dis ! Le mec a dit qu’ils étaient une trentaine » « Bah tu vois qu’tu sais… » « Ta gueule. » Dwayne pousse un soupir contrarié et s’agite sur le siège passager. Il ne sait pas si rallier ces types est une bonne idée. Partager leur gnole, ça c’était une foutue bonne idée, mais partager leur vie ? Il n’est pas sûr. Il a pris l’habitude d’être seul avec Neal ces derniers mois et l’idée de ce poser quelque part – dans un bled avec un nom un peu nul qui plus est – ne l’enchante pas tellement… « Tu crois qu’il y a des filles ? » « Tu penses bien qu’c’est la première question qu’j’ai posée ! Mais le type m’a dit qu’elles étaient tellement laides qu’on les prenait pour des mecs. » « Hm… Logique… Et tu crois… » « Putain ferme ta gueule ! Ferme ta gueule Hunter ou j’te jure que j’t’assomme et j’te jette par la fenêtre ! » Dwayne pousse un nouveau soupir pour montrer son mécontentement, laissant son regard azuré se perdre sur le décor fantomatique. « J’suis trop gros pour passer par la fenêtre. Connard » bougonne-t-il en apercevant au loin les premiers logements de Bodie.  
you are dead

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Dwayne H. Taggart le Mer 3 Aoû - 11:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX

She's b e a u t i f u l,
but she's poisonous

I love U guy's:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine
►Où je me situe et avec qui :
A la villa avec Conrad et sa petite famille ( Graham, Alixen, Emily & Desmy.)
►Avant, j'étais :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.
►Messages :
4542
►Points de vie :
112
►Copyright :
Lux Aeterna (avatar) & MYERS. (signature)
►Avatar :
Lauren Cohan le canon !
►Et ton p'tit pseudo ? :
Timon

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Lun 1 Aoû - 22:03

Bienvenue ! Super choix d'avatar j'ai hâte d'en savoir plus sur ton perso !

_________________
#    C  O  N  R  E  B      

I DON'T W A N T TO BE
A F R A I D  O F  B E I N G  A L I V E
YOU CAN'T BREAK A BROKEN HEART
If  you  think  this  has  a  happy  ending
you haven't been paying a t t e n t i o n
* - - _ b e c a u s e t h i s is h e l l _ - - *

Revenir en haut Aller en bas


ANGELS CAMP


"Consuming all the air inside my lungs
Ripping all the skin from off my bones
I'm prepared to sacrifice my life
I would gladly do it twice"

Shawn Mendes-Mercy
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
35 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn
►Avant, j'étais :
Employée dans un orphelinat
►Messages :
844
►Points de vie :
83
►Copyright :
Shiya (vava)/Solosand (Sign)
►Avatar :
Kate Beckinsale
►Et ton p'tit pseudo ? :
Ju' ou Much ou le mix des deux

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Lun 1 Aoû - 22:16

Bienvenue parmi nous !
Bonne rédaction :D

_________________
There’s an energy
When you hold me, When you touch me
It's so powerful •• ALASKA (Powerful-Major Lazer)


Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX
"Tu pense que je suis folle? Tu devrais voir ma sœur."

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
26 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie, à Bodie, avec Alliyah
►Avant, j'étais :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir
►Messages :
376
►Points de vie :
74
►Copyright :
The1Royal Jester
►Avatar :
Margot Robbie
►Et ton p'tit pseudo ? :
The1Royal Jester

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Lun 1 Aoû - 22:56

Pour le moment j'me dit que je t'aime bien. T'as une bonne tête :p Ca promet
Bonne chance pour la suite! Wink

_________________
"Je crois que j'ai oublié d'exploser un truc."
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Lun 1 Aoû - 23:22

Merci vous trois diego
Tequila pour tout le monde ! (sauf Blake)
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Lun 1 Aoû - 23:22

HEYYYYYYY YOUUUUU !!!!!!! lele

HELLCOME !!!!!

Trop heureuse de te voir ici ! diego

On finalisera notre lien demain Bro de l'amour coquin

Hâte d'en lire plus gné
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR

I'VE SEARCHED THE UNIVERSE &
FOUND MYSELF WITHIN' HER EYES.

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
20 ans & toutes mes dents !
►Où je me situe et avec qui :
En Californie, à Yosemite avec Ophélia.
►Avant, j'étais :
Reine, bitches.
►Messages :
989
►Points de vie :
48
►Copyright :
MYERS. (signature) & Malbe (avatar)
►Avatar :
Nicola Peltz.
►Et ton p'tit pseudo ? :
MYERS.

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 2:01

Bienvenuuuue ! yeux Intéressant ce choix d'avatar. lele Courage avec ta fichette & n'hésite pas si tu as des questions ! coeurrose J'ai validé le code du règlement mais tu as supprimé une partie du code, le gif à gauche de ta présentation perso, faudrait l'arranger. puppy

_________________

M Y  L I F E  H A S  B E E N   A  L I V I N G
HELL SINCE I LAST SAW YOU
_ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _
And I'd choose you ; in a hundred lifetimes, in a hundred worlds, in any version of reality, I'd find you and I'd
c  h  o  o  s  e   y  o  u.
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19286
►Points de vie :
368
►Copyright :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 2:03

BIENVENUUUUE PARMI NOUUUUS lele
Bon courage avec ta fifiche, n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu as des questions cuty

Merci à toi de nous rejoindre et puis merci à Niall de t'avoir convaincu de craquer ange
J'ai hâte d'en apprendre plus sur ton perso', c'est déjà trèèès prometteur bril

Oh et pis je connaissais pas le monsieur sur ton vava mais il a l'air sacrééément badass puppy coeur1

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
quarante-huit ans.
►Où je me situe et avec qui :
sud du pays, avec clover.
►Avant, j'étais :
ancien homme de main. ≈ charpentier et menuisier, propriétaire d'un petit ranch.
►Messages :
383
►Points de vie :
0
►Copyright :
avatar (c) swan. — signature (c) jen titus.
►Avatar :
toby stephens.
►Et ton p'tit pseudo ? :
blue walrus.

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 2:39

TAGGAAAAAAAAAAART excite excite excite (désolée, je connais un autre perso dont c'est le nom de famille, et j'aime c'perso d'amour, alors je t'aime déjà d'amour, voilà. laugh Arrow) pis je connaissais pas non plus le dude sur ton vava, mais je l'aime déjà beaucoup, tiens. bril
bienvenue dans le coin, en tout cas. excite bon courage pour la fin de ta fiche. I love you I love you

_________________
who'll have mercy on your soul ?
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX


A la recherche du respect:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
27 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie avec la villa
►Avant, j'étais :
Professeur d'histoire au collège
►Messages :
364
►Points de vie :
83
►Copyright :
Invité (Bazzart)
►Avatar :
Nate Buzolic
►Et ton p'tit pseudo ? :
Mekhaï

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 7:29

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :coeuurrose:

_________________

   

    This will never end cause I want more !More, give me more, give me more !  
    «TIf I had a heart I could love you. If I had a voice I would sing. After the night when I wake up. I'll see what tomorrow brings.»
   
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 11:21

Merci tout le monde ! lele


J'ai remis comme avant Ammy pour le codage, mais faut savoir que c'est genre le néant au niveau des ressources pour Ben (ce que je ne comprends pas, soit dit en passant lol) et je...déteste la chasse aux gifs/images/etc batte
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 12:58

Citation :
ORIENTATION SEXUELLE † hétérosexuel (et homophobe)

Je sens qu'on va bien s'entendre diego . Bienvenue ! pompom pompom pompom
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 13:10

diego KEWL !
Et merci
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 13:22

Alors p'tit vieux, t'avance ? Faut que tu sortes mon chien et que tu tondes la pelouse. Et quand t'auras fini t'iras repasser mes fringues. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 13:50

Vas-y, provoque-moi donc ! diego On se retrouve en RP ! J'pense avoir fini ma fiche ce soir. Tu vas voir où je vais te le carrer ton chihuahua !
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 13:53

Je ne vois pas de quoi tu parles, le seul chihuahua que je vois ici, c'est toi Surprised
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19286
►Points de vie :
368
►Copyright :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mar 2 Aoû - 17:09

Je me doute pour les images/gifs que ça doit pas être facile yerk Mais du coup ce que t'as mis c'est paaarfait bril Sinon laisse les images de base, ça nous va aussi coeurrose

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


YOSEMITE

there is only one thing we say to death. not today.

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
Vingt-huit ans.
►Où je me situe et avec qui :
Dans les montagnes du parc Yosemite, sur les talons de Noah.
►Avant, j'étais :
Programmeuse et traductrice.
►Messages :
2329
►Points de vie :
33
►Copyright :
(avatar) Arté (icons) HYA.
►Avatar :
Felicia Cutie Day.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Lou.

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mer 3 Aoû - 11:55

Je connaissais pas Ben, mais il est sexey lele Et ton perso yeux (Bon , même si lui et Lucy ont genre zéro chances de s'entendre )

Bienvenue officiellemnet string

_________________


merci les amours coeur2 :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mer 3 Aoû - 12:26

Se détester, c'est bien aussi hinhin
Merci l'Elf
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19286
►Points de vie :
368
►Copyright :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mer 3 Aoû - 13:56

OMG ! Comme j'adoooore le personnage excite Il est hyper original et hyper attachant (malgré son caractère de m*rde et son côté très sombre). Je sens que je vais aimer suivre ses aventures :yeux :
Inutile de dire que le Neal, pour l'instant, j'peux pas me le piffrer. Et puis y a pas que des filles moches à Bodie, ils s'en rendront vite compte ces deux-là. Non mais ! boude coquin
Amuse-toi bien en tout cas bril
Te voilà validé !


Aileen L. Blackhood, fonda'

Félicitations, tu rejoins le groupe des Bodiens !

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→ Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD I love you
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand? Mer 3 Aoû - 14:22

Merci ma belle ! bril
Ouais, ils vont ressembler à Loup dans les Tex Avery quand ils verront les nanas de Bodie j'crois XD

J'vais aller m'occuper de tout ça alors. Merci encore pour les compliments et la validation. J'avais hâte de me lancer !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand?

Revenir en haut Aller en bas

Hunter, Dwayne Taggart - why did love put a gun in my hand?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: Who are you ? :: Closed-