I want to piss on his ashes. Emershan
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

I want to piss on his ashes. Emershan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: I want to piss on his ashes. Emershan Mer 24 Aoû - 17:40

Robert Emershan Senghor
PRÉNOM(S) † Robert Emershan. NOM † Senghor. ÂGE † 43 ans. DATE DE NAISSANCE † 17 mai. LIEU DE NAISSANCE † Namibie. ANCIEN LIEU D'HABITATION † Dallas. ANCIEN MÉTIER † Flic, avant une retraite anticipée parce qu'il pétait les plombs. STATUT FAMILIAL † Veuf. ORIENTATION SEXUELLE † Hétéro. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Norman Reedus. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Angels camp. CRÉDIT AVATAR † Swan.



C'est toujours moi, Morphine. Je change juste entièrement William. Avec la (énième) disparition d'Amethyst, ma motivation pour Wiwi est partie avec. So, changement.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Dans l'ensemble, j'ai approximativement le même caractère qu'avant que toute cette merde ne débute ! Parce que le truc avec moi, c'est que j'avais commencé à partir en vrille quelques temps avant. Rien de bien grave non plus hein. Je ne me suis pas non plus mis à buter tout le monde. Mais voilà, je n'étais déjà plus trop le même. J'étais devenu nettement plus renfermé sur moi même et un peu moins entrain à la blague, la joie, la bonne humeur. Tout ça m'est plutôt pas mal revenu par contre. Comme si toute ma vie, j'avais attendu et espérer qu'une telle merde nous arrive à tous. Comme si j'étais fait pour vivre un chaos pareil. Ce qui n'était sans doute pas bien loin de la vérité d'ailleurs. J'ai l'air d'être fait pour tout ça. Parce que, dans le fond, j'ai toujours été un survivant. Et j'ai de bonnes bases dans l'ensemble en ce qui concerne la nature, la chasse et tout ça, grâce à ma vie en Afrique.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Ben en fait, en croiser ne me fait ni chaud ni froid. Quant à savoir si je le tue ... Ben oui, ça me semble plutôt évident. C'est eux ou nous. Et franchement, ça donne pas envie de devenir un truc puant et traînant de la patte. Il n'y a rien de bizarre dans le fait de les exterminer. C'est la suite logique des choses. Donc, en clair, oui bien sûr que je les déglingue. Ca ne me fait rien du tout. Aucun plaisir, aucune crainte, aucun dégoût, rien. Parfois ça m'amuse quand même un peu. C'est presque un jeu. Parce que je sais qu'ils n'ont rien d'humain. Qu'ils n'ont pas la moindre conscience et qu'ils ne souffrent pas si jamais on les "blesse". Donc voilà, on passe le temps comme on peut.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Oh ben je pense que j'ai perdu toute ma famille. J'ignore s'ils sont tous morts ou non. Mais je sais au moins que je n'ai jamais croisé la route de l'un d'eux. J'en ai donc finalement déduis que, oui, ils étaient tous morts. Et bien sûr, je pense encore souvent à eux et d'une certaine façon, je les pleure. Mais la personne que je pleure le plus, c'est mon épouse. Nous voyagions à trois depuis quelques semaines, avec sa soeur jumelle, quand on a rencontré une sacré horde de rôdeurs nous est tombée dessus. Nous en sommes tous les trois sortis vivants. Mais pas en un seul morceau si je puis dire. Mon épouse avait été mordu. J'ai laissé sa soeur loger la balle dans son crâne, pour la libérer pour de bon. J'en étais incapable moi même.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Ouais comme tout le monde quoi. J'ai évolué en mieux je dirais même. J'ai davantage développé toutes mes capacités en ce qui concerne la chasse, la pêche, la traque et tout ce qui s'ensuit. J'ai gardé mes qualités d'antan, à savoir mon humour décapent et une certaine bonté d'âme. Mais j'ai aussi gardé certains défauts : je suis grognon, je me moque facilement d'autrui et je suis un poil trop sûr de mes capacités diverses et variées. Ce qui me pousse parfois à faire des trucs très dangereux, sans que j'en sois vraiment conscient. Je suis trop sur de m'en sortir sans mal.



Dernière édition par R. Emershan Senghor le Jeu 25 Aoû - 14:11, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Mer 24 Aoû - 17:41


I want to piss on his ashes.

Aujourd'hui, il me semble que ça fait 37 mois que l'épidémie a commencé. Je dis "il me semble" parce que ça devient compliqué de faire le compte du nombre de jours qui s'est écoulé. Il n'est même pas possible de savoir combien de jours il y a eut l'année dernière et l'année d'avant. Survivre devient di...

T'écris quoi ? Le stylo tomba des mains fines, le cahier se referma et se retrouva plaqué contre la poitrine de la jeune femme qui lança un regard noir à son beau frère. Rien qui te concerne. Elle avait beau prendre son ton le plus froid qui soit, Emershan ne sembla pas le moins du monde impressionné. C'était une histoire ? Tu sais que toutes les histoires commencent par : "il était une fois" ? Les contes, surtout. Elle se leva et prit le temps d'épousseter son pantalon avant de s'éloigner à pas tranquilles. Qu'elle se hâte ou non, son beau frère allait la suivre de toute façon, elle le savait bien. Tu ne veux vraiment pas me dire ? Sérieux, c'est pas comme si on pouvait avoir des secrets l'un pour l'autre. Je t'ai même vu nue ! Si elle était bien partie pour l'ignorer royalement, là elle en fut bien incapable. Elle s'arrêta si brusquement qu'il la percuta de plein fouet. Et il n'eut pas le temps de se reculer d'un pas, qu'elle se retournait pour lui flanquer un coup de cahier dans la tronche. Il éclata de rire et plaça ses bras entre eux pour éviter tout autre coup. C'est bon du calme, il faisait noir. Je te l'ai dis, j'ai rien vu du tout ! Bon un peu quand même. Mais il ne comptait pas réveiller sa colère. Quel sacré caractère de merde elle avait quand même ! Bon on fait quoi aujourd'hui ? On va chasser ou pas ? Elle haussa les épaules et s'éloigna, le dos bien droit et le menton en l'air. Toi tu fais ce que tu veux. Moi, je ne compte pas sortir du camp aujourd'hui. Dans son dos, Emershan la singea en silence, ajoutant quelques manières stupides qu'elle n'avait même pas eut en réalité. Ohlala ! Tout ça parce que j'ai zieuté sur ton cahier ! Je pouvais même pas lire, j'étais trop loin. Pendant qu'elle, elle jouait les prudes vexées, lui agissait en gamin qui tentait de se racheter. C'était toujours comme ça entre eux. Et ça l'avait toujours été, même du vivant de Lola, épouse d'Emershan et jumelle de Lily.

Vingt ans plus tôt.

Elle est jolie Lola. Elle est souriante, douce, agréable. Elle sent bon. Et elle n'arrête pas de rougir. J'ai vingt trois ans, elle en a vingt. Je suis en école de police et sa soeur aussi. C'est par son biais qu'on s'est rencontrés. J'aime bien Lily. On déconne beaucoup ensemble. Elle est juste trop fêtarde pour moi, trop sûre d'elle, trop têtue. Trop chiante quoi. C'est plus un bon pote qu'autre chose. Même si elle est sexy en diable. Du coup, j'admets que j'ai été ravi d'apprendre qu'elle avait une jumelle. Elle est plus discrète, plus douce, plus casanière, plus tranquille quoi. Un peu moins sexy aussi. Mais elle est belle. Elles ont les mêmes traits de visage mais pas les mêmes expressions. Et Lola est blonde comme les blés alors que sa soeur se teint en brune à cette époque là. Brune avec des prunelles bleues, elle fait tellement glaciale quand elle le veut. J'aime bien Lola. Elle est tout ce que sa soeur n'est pas. Elle est tout ce qui ne me correspond pas mais que je cherche quand même. C'est con je sais, mais j'ai toujours eus envie de me poser. J'ai été jeune assez longtemps, à profiter de la vie et de ses excès. Et je compte prendre d'autres genres risques en devenant flic. Et j'ai besoin d'une certaine stabilité, un endroit où me ressourcer, une personne ayant le pouvoir de m'apaiser. C'est Lola qu'il me faut.

Dix-sept ans plus tôt.

T'es vraiment certain de ce que t'es en train de faire ? Occupé à nouer ma cravate que je suis, je m'arrête net dans mon mouvement à cette question que me pose Lily. Je tourne le regard vers elle, tente de faire abstraction du fait qu'elle est indéniablement la seule des demoiselles d'honneur à ne pas faire quiche avec cette robe rose bonbon, et fronce les sourcils. C'est quoi cette question ? C'est le mariage de sa soeur et elle demande au futur marié s'il est certain de vouloir l'épouser. C'est quand même assez bizarre son délire là. Répond simplement ... Elle est déjà en train de s'exaspérer. C'est dire la patience dont elle est dotée ! Je lève les yeux au ciel et lui tourne de nouveau le dos pour me concentrer sur ma cravate. Elle fini par se poster devant moi pour m'aider à la nouer. Je suis un peu trop nerveux pour y parvenir seul. Elle se concentre tellement sur ses gestes, qu'elle ne pose pas les yeux sur moi un seul instant. Je te demande ça, parce que moi je ne pense pas que tu devrais. Là, c'est clair, elle pique ma curiosité. Et elle me fait même un peu plus flipper. Mais pas trop longtemps non plus, parce que je sais qu'elle se trompe souvent sur moi. Elle n'est pas comme Lola. Elle n'est pas aussi attentive et tout ça. Ce qu'il te faut, c'est une femme plus comme toi. Qui n'a pas peur de grand chose, qui adore partir à l'aventure, qui sait se défendre et qui aime ça ... Une femme avec du caractère qui sait te dire de la fermer quand c'est nécessaire ! Alors là, ouais, elle se trompe sur toute la ligne. De toute façon, qu'est-ce que ça peut lui faire ce que je fais de ma vie et avec qui je me marie ? On ne se supporte que parce qu'on bosse ensemble. Ouais, on s'entend bien. Mais elle n'est pas non plus ma meilleure amie hein. Une femme comme toi, en clair ? Si je ricane en disant ça tant ça me semble saugrenu, je perds toute envie de rire devant le regard noir qu'elle me lance. Sans rien me répondre, elle me contourne pour quitter la pièce. Je préfère ne pas comprendre le vrai sens de sa question. Parce que maintenant, je dois aller me marier. Et oui, je suis sûr de moi.

Quatorze ans plus tôt.

Pendant trois ans, je n'ai pas vu Lola. Elle n'a pas assisté aux trois noëls en famille, prétextant des missions à l'autre bout du monde et tout ça. D'ailleurs, pendant que sa soeur et moi même étions en lune de miel suite à notre mariage, de son côté elle a démissionné au profit d'un emploi qui lui permettrait de beaucoup plus voyager.  Je n'ai jamais vraiment repensé à notre petit dialogue le jour de mon mariage. Je n'ai dis ça à personne et avec le temps, j'ai même fini par oublier. Elle a surtout du flipper pour sa soeur, à l'idée que son futur époux ne soit pas trop sûr de lui et de leur mariage. Bref, qu'importe, je suis passé à autre chose. Avec Lily, on est heureux ensemble. Et on a décidé d'ailleurs, qu'on reparlerait d'avoir des enfants bien plus tard. On ne veut pas se presser. Juste profiter un max. Quand j'arrive chez nous ce soir là, je découvre une voiture que je ne connais pas, garée à côté de celle de Lola. Et j'en découvre le propriétaire aux côtés de mon épouse sur notre véranda. C'est justement Lily qui est rentrée au bercail. Et qui a décidé de retrouver sa vie ici.

Six ans plus tôt.

J'ai toujours été flic et j'ai toujours aimé ça. L'adrénaline ressentie à chaque nouvelle intervention, la crainte, l'excitation et puis enfin, le sentiment d'avoir bien fait les choses.  Oui, c'est vraiment un boulot qui est fait pour moi et qui m'a toujours convenu. De petit flic, je suis devenu inspecteur de police. Les missions sont de plus en plus dingues et poussées. Je rencontre davantage de vrais criminels. Ca me va. J'adore ça. Enfin, jusqu'au jour où j'ai rencontré une véritable pourriture. De la pire espèce qui soit. J'ai eus à faire à des violeurs, à des tueurs et même à des pédophiles. Ainsi qu'à des déséquilibrés et quelques tueurs fous. Mais ma plus grosse affaire est celle qui m'a obligé à décrocher. Un pur taré. Un tueur en série qui s'en prend toujours à une femme et à sa fille en pleine adolescence. On dressera son portrait psychologique plus tard et de là, on apprendra son passé difficile.  Logique, c'est toujours comme ça. Le truc, c'est qu'il est passé entre les mailles du filet beaucoup trop souvent et que peu à peu, ça m'a rendu dingue. Il a commencé à se jouer de moi sans que je n'en sois conscient. Il nous envoie sur de fausses pistes, nous tourne autour, nous nargue, nous donne de nouveaux indices et puis plus rien pendant des mois. Il nous laisse parfois croire qu'il va se faire attraper, puis plus rien encore. Peu à peu, c'est à moi qu'il s'adresse via les messages qu'il nous laisse dans les pièces ensanglantées. Moi qu'il nargue, de moi qu'il se moque. Je suis en charge de ce dossier difficile. Je perds pied à chaque nouveau duo de victime. Je me sens responsable. Et je n'en parle pas. A personne. Je suis un psy parce qu'on m'y oblige et je dis juste ce qu'il faut, pour qu'il ne demande pas à ce que l'affaire me soit retirée. Mon épouse ne sait pas tout ça. Je ne lui parle de rien et je passe des heures et des heures, enfermé dans mon bureau chez nous, à réfléchir et encore à tout ça. A tous les indices, à toutes les mortes ... Je perds la tête, je deviens réellement dingue. Je perds du poids, je tombe malade, je craque complètement. Lola est là, toujours. Mais son pouvoir ne marche plus sur moi. Elle n'arrive plus à m'apaiser, à me calmer, à me rassurer. Je m'isole de plus en plus, je m'en vais même. Je pars pendant des semaines sans lui donner la moindre nouvelle. C'est Lily qui me retrouve dans un motel miteux, à moitié dans le coma. Je ne dors plus, ne mange plus, ne parle plus. Je travaille dans mon coin, je bois, je fume, je travaille encore. Et l'enquête se termine du jour au lendemain. Désireux de se donner en spectacle et de me voir sombrer, le tueur se prend à son propre piège. Je suis sur le qui-vive comme jamais, quand je m'aperçois qu'il est là. Jamais tout à fait loin de moi. La situation géographique de ses victimes correspond trop à mes propres déplacements, pour que ce soit une simple coïncidence. Je le coince une première fois, il m'échappe. A la seconde, je le tue. C'est instinctif, je ne réfléchis pas. Je me contente de faire ce qu'il me semble être le mieux. Avec ça, évidemment, je perds mon boulot. On me propose de retrouver mon ancien job, bien plus calme, bien plus posé. Je le refuse. Je ne veux plus. J'arrête tout. Lola ne refuse pas quand je lui propose qu'on s'installe dans une petite maison en bordure de forêt pour se rapprocher de la nature. C'est là que je veux me ressourcer. En souvenir de mon enfance et de mon adolescence en Afrique, où je suis né et où j'ai grandis.

Près de quatre ans plus tôt.

Bon, les cocos, je sais que vous coulez des jours heureux et paisibles dans votre baraque de campagne genre "la petite maison dans la prairie". Mais faut quand même que je vous prévienne qu'il y a une sacré merde qu'est en train de s'étaler là dehors. Style morts qui se relèvent et bouffent ceux qui vivent encore, pour les tuer et les transformer. Enfin un truc comme ça. En tout cas, je pense que chez vous, c'est beaucoup plus sécurisé qu'en plein centre ville. C'est pour ça que, si ça ne vous dérange pas, je vais venir crécher quelques temps chez vous. Hein ? Quoi ? Comment ? Regarde vide, j'observe ma belle soeur en tentant de saisir ce qu'elle vient de dire. Mais c'est le bordel, je ne suis pas certain d'avoir tout bien compris. Il faut dire qu'on est effectivement déconnectés de tout depuis que j'ai pris ma "retraite" et qu'on vit en pleine forêt, dans notre charmante petite maison. On vit par nos propres moyens et nous n'avons ni télévision, ni ordinateur. Juste une radio qu'on utilise plutôt pour écouter de la musique et des téléphones portables qui sont plus souvent éteints qu'allumés. Ca fait un bien fou de ne pas savoir ce qu'il se passe dans le reste du monde. Parce qu'on n'est pas con, on se doute que c'est la merde de partout. Ca a toujours été le cas ! C'est donc Lily qui nous a annoncé la nouvelle, même si au début on a eut du mal à la croire. Il a fallut qu'elle nous montre en fait. Surtout moi. J'ai demandé à Lola de s'enfermer chez nous et de n'ouvrir à personne, pendant que sa soeur me faisait voir. Pas besoin d'aller trop loin. A l'entrée du village voisin, où se trouve l'unique garage du coin, un truc est en train de bouffer le mécano qui bosse là. Et pour le bouffer, il le bouffe vraiment ! Quand il nous entendu, il relève la tête et grogne. Avant de replonger sa tête dégueulasse dans son festin. Ouais ok, je veux bien y croire.

Près de quatre ans plus tôt, bis.

Ca a tout de suite été évident que Lola ne pourrait pas vivre dans un monde pareil. Elle n'est pas faite comme nous, Lily et moi. Nous sommes coriaces, forts, rapides et habitués aux situations périlleuses. Mais quand même ... J'ai cru qu'à nous deux, on pourrait la protéger tout le temps et veiller sur elle non stop. En fait, pas du tout. Il n'a fallut que quelques semaines. Elle n'a pas su courir assez vite et assez longtemps. Et quand un rôdeur l'a attrapé, elle est restée tétanisée plutôt que de se défendre. J'ai eus le temps de zigouiller celui qui l'avait attrapé. J'ai eus plus de mal avec les dix autres qui étaient en train de s'amasser autour d'elle. Mais pendant que j'ai fait ça, sa soeur l'a rejointe pour l'extirper de là. Et on a reprit notre course éperdue. On s'est planqués dans une usine désaffectée le temps de se remettre un peu de tout ça. Et c'est là que Lola nous a avoué qu'elle avait été mordu. J'ai lâché prise. Je suis parti, incapable de supporter ça. Je me suis barré comme un lâche plutôt que d'affronter la réalité trop vite. Quand je suis revenu à la tombée de la nuit, je l'ai trouvé dans un sale état. Aucun doute qu'elle ne pourrait pas passer la nuit ainsi. Nous n'avons pas parlé. Pour dire quoi de toute façon ? On s'est contenté d'être ensemble aussi longtemps que possible. Jusqu'à ce qu'elle n'y tienne plus et que je sois forcé de partir de nouveau. J'ai laissé Lily se charger de ça. J'ai été incapable de loger une balle dans le crâne de la femme avec laquelle je venais quand même de partager seize ans de ma vie ...

Aujourd'hui.

C'est bon, t'as fini de faire la tête ? On peut sortir un peu ? Ca me rend fou de rester là à ne rien faire, tu le sais. A une condition : que tu te tiennes tranquille et ne fasse pas de blague foireuse toutes les trois secondes, tant qu'on sera dehors ! Quoi ? Mais pourquoi ? T'es tellement rabat joie quand tu t'y mets ! Au regard de défi qu'elle me lança, je ne pu que capituler. Je soupirai, levai les yeux au ciel, crachai dans ma main et la lui tendis. Evidemment, elle ne la serra pas. Elle me lança plutôt un regard dégoûté qui m'arracha un rire tonitruant.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par R. Emershan Senghor le Dim 28 Aoû - 21:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21380

× Points de vie : :
347

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Mer 24 Aoû - 20:45

Re chez toi lele
J'aime trop le pseudo !

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


# W I L L H O O D
Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
Je me promène sur les routes de la Californie avec Desmond, Rebekah et Anna.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
3811

× Points de vie : :
286

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Jeu 25 Aoû - 1:31

Rebienvenuuue ! lele Hâte d'en apprendre plus sur le perso. bril & d'ailleurs je suis fan aussi du pseudo. yeux coeur2 Courage avec cette fichette ! cuty

_________________

- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
I didn't want to give you
the one last part of m y s e l f
THAT I COULDN'T TAKE BACK
but then I  r e a l i z e d  it was already yours
& it had been since the very  b e g i n n i n g
'-_ i t  d r o v e  m e  m a d _-'
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



Love that hurts Our love is difficult
Conreb

I love U guy's:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
A la villa avec Conrad et sa petite famille ( Graham, Alixen, Emily & Desmy.)

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
5307

× Points de vie : :
209

× Copyright : :
Schizophrenic(avatar) & XynPapple(signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Jeu 25 Aoû - 12:13

J'ai hâte de voir ce que tu va en faire!!

_________________
I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE 2
avatar




× Âge du perso : :
40 ans

× Localisation (+ avec qui) :
/

× Avant, j'étais : :
Profiler

× Messages : :
476

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
SWAN ( avatar + signature ) - Tumblr ( gifs ) -

× Avatar : :
Angelina awesome Jolie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Jeu 25 Aoû - 21:19

Oh un Wiwi 2.0 ! Re chez toi avec ce nouveau perso', j'sais déjà qu'il dépotera alors j'te souhaite pas bonne chance hein. lele Bonne rédaction et tiens, un peu d'eau fraîche pour la motivation nosex sort

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Dim 28 Aoû - 14:28

Merci à tous les quatre ! Moi aussi je le trouve cool ce pseudo cuty siffle

Pour le coup, il a pas grand chose à voir avec William xD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Dim 28 Aoû - 20:22

Bon chance avec cette version 2.0 !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Dim 28 Aoû - 21:56

Merci

FICHE VALIDEE

_Merci

_Derien. Bon jeu parmi nous.

_Merci, j'y compte bien.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21380

× Points de vie : :
347

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Dim 28 Aoû - 21:58

...


Tu me fais peur des fois.

Change de chambre.

scared scared scared scared scared

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Dim 28 Aoû - 23:25

Tu parles à qui ?

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21380

× Points de vie : :
347

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan Lun 29 Aoû - 0:19


_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I want to piss on his ashes. Emershan

Revenir en haut Aller en bas

I want to piss on his ashes. Emershan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: CLOSED-