LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ?
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Mar 30 Aoû - 22:07

Et si tu m'écoutais pour une fois ?

   
Encore une journée banale à Angels Camp. Après avoir terminé son tour de garde cette nuit Lily est rentrée se coucher dans la petite maison qu'elle partage avec son beau-frère. La belle a conscience de la chance qu'elle a de pouvoir vivre dans un camp comme celui là, de pouvoir dormir sur ses deux oreilles sans avoir peur de se faire dévorer en plein milieu de la nuit. La chance qu'elle a d'avoir un toit au dessus de la tête, de pouvoir manger chaque jour et le tout avec un minimum de confort. Beaucoup de survivants paieraient cher pour avoir une telle chance. Alors une fois encore elle est allée se coucher seule dans son lit, repensant à sa vie d'avant, à ce qu'elle aurait du faire et ne pas faire, à sa sœur disparue trop tôt. Ses yeux se ferment et quand elle les ouvre il fait déjà jour. Lily se frotte les yeux, s'étirent doucement, enfile une chemise usée qui était déjà là avant qu'elle arrive et descend dans la cuisine. Le silence règne dans la maison et elle en déduit rapidement qu'Emershan est encore en train de dormir. Il a eu de mauvaises habitudes avec Lola, certainement qu'elle le gâtée trop et depuis qu'ils ont récupéré tout le confort moderne il semble retomber dans ses petites habitudes. A une chose près, Lily n'est pas sa femme, elle n'est pas Lola et elle ne compte pas lui faire vivre la belle vie. Certes elle est folle amoureuse de cet homme mais lui avouer serait une grave erreur. Lui laisser percevoir le moindre indice serait se trahir et en temps qu'ancien flic il sait détecter le moindre petit comportement suspect. C'est bien trop risqué. Dans la cuisine la blonde s'attelle à préparer le petit déjeuner. Des œufs brouillés et deux morceaux de bœuf séchés ainsi qu'un café. Pas mal pour un repas post-apocalyptique non ?

La table dressée Lily remonte en direction de la chambre de son colocataire. Elle ouvre la porte d'une main et le découvre profondément endormi. Son cœur se serre dans sa poitrine, elle comprend un peu plus chaque jour pourquoi sa jumelle a voulu l'épouser. Il est tellement parfait quand il dort, seulement quand il dort d'ailleurs. La blonde secoue la tête pour reprendre ses esprits et sort de derrière son dos un verre d'eau au trois quart rempli. Emershan le petit déjeuner est servi ... Emershan ... Senghor tu te bouges oui ? Aucune réponse. Pourtant il respire il n'est donc pas mort, ou mort-vivant, enfin vous comprenez quoi. Un soupir se fait entendre, elle se penche au dessus de lui et verse le contenu du verre sur le visage du dormeur. Bien évidemment il sursaute, il faut dire qu'il y a mieux comme réveil. Lily se recule de deux pas, le sourire aux lèvres tout en admirant le spectacle. Alors la belle au bois dormant on a terminé sa sieste ? T'espérais pas pouvoir faire la grasse matinée pendant que les autres bossent quand même ? Elle ricane, se tortillant plus ou moins dans sa simple petite chemise qui lui arrive à peine aux genoux. Il a encore le regard embué et c'est tellement amusant à voir. Bon allez un peu de nerfs là, j'ai l'impression de vivre avec une limace, sauf que toi tu baves moins. Elle le regarde de façon un peu plus insistante. Quoi que ... Un nouveau rire et la voilà lui tournant le dos de façon magistrale. Elle ne l'attend pas pour déjeuner, le temps qu'il se lève elle aura déjà terminé de toute façon. Et en effet quand Emershan arrive à table elle a déjà débarrassé son assiette. Je vais me doucher et après on va chasser, un peu de sport ne nous fera pas de mal, enfin surtout à toi. Soit tu te laisses aller soit tu te fais vieux et dans les deux cas ça craint. Sur ces douces paroles la voilà enfermée dans la salle de bain. Encore un luxe que beaucoup de personne doivent lui envier. L'eau ruisselle sur sa peau, elle n'entend plus ce qui se passe à l'extérieur. Elle savoure cet instant de détente avant de devoir retrouver la dur réalité du dehors. Chasser dans une forêt infestée de rôdeurs n'est pas la meilleure façon de commencer la journée. Et pourtant c'est ce qui rythme sa vie depuis le début de l'épidémie.
   


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Mar 30 Aoû - 22:39

Lily & Emershan

   
C'était une sacré chance que d'avoir droit au confort d'un lit pour dormir. Emershan en était bien conscient et ne se lassait foutrement pas d'en profiter autant que possible, depuis plusieurs mois déjà. Au départ, il ne dormait que sur une oreille, se réveillait au moindre bruit et se redressait arme au poing. Mais c'était parce qu'il s'était habitué à la vie -très- dure au dehors. Quand il fallait être prêt à décoller au moindre bruit trop suspect. Plier bagages en pleine nuit et courir pour ne jamais se faire prendre. Ni par les rôdeurs, ni par les vivants qui pouvaient s'avérer parfois plus dangereux encore. C'était un rythme difficilement supportable la plupart du temps. Mais il fallait faire avec. Et dans le fond, tout le monde pouvait s'y habituer. Mais c'était quand même plus aux bonnes choses qu'il était facile de s'habituer. Comme le prouvait Emershan qui dormait toujours très profondément, sans se soucier de l'heure qu'il était ni de sa belle soeur qui était probablement réveillée. Elle avait gardé un certain rythme, celui de se lever tôt. Alors que lui, il continuait de profiter autant que possible de tout ce qu'ils avaient gagné en trouvant ce camp. Sans doute parce que, dans le fond, il craignait pas mal que ça ne soit que temporaire. Qu'un jour ou l'autre, ils soient forcés de fuir à nouveau et de voyager juste tous les deux. Ce dernier détail n'était pas trop grave pour lui. Au contraire, il aimait bien voyager avec Lily. Parce qu'il avait une confiance aveugle en elle. Et parce qu'elle savait se défendre toute seule. Elle n'avait pas besoin qu'il soit constamment en train de garder un oeil sur elle. Même s'il avait quand même un peu tendance à la surveiller de loin. Mais rien de plus normal, elle devait bien faire la même chose avec lui. Il dormait bien, au point de ne pas entendre que Lily entrait justement dans la chambre et tentait de le réveiller. Il ne broncha pas le moins du monde. Il était vraiment à mille lieux de là. Pas forcément en train de rêver. Mais en tout cas, pas du tout en phase avec la réalité non plus.

Et puis l'eau fraîche qui coula sur son visage, le fit sursauter. Il suffoqua en se redressant en position assise dans le lit, yeux grand ouverts et bouche en forme de O de stupéfaction. Il poussa un fort soupir pour évacuer un trop plein d'air qu'il avait aspiré sous le coup du choc et tourna le regard vers la blonde qui l'observait d'un oeil fier et moqueur. En réalisant ce qu'elle venait de faire, il se laissa retomber sur le lit en grognant et posa ses mains à plat sur son visage trempé. Quelle emmerdeuse quand même ! Il grommela encore quand elle le compara à une limace et attrapa un oreiller qu'il balança dans sa direction. Mais avant même d'avoir atteint sa cible, il échouait sur le sol, dans un bruit sourd. Ok, c'était raté. Mais il pensait très fort à quel point elle l'agaçait, en espérant qu'elle l'entendrait. Il resta encore un bon moment dans son lit, avant d'en sortir enfin. Il prit une douche très brève et laissa ses fringues à sécher sur une chaise dans sa chambre, avant de rejoindre la cuisine où sa belle soeur terminait de ranger sa propre vaisselle. Putain, t'es en forme pour m'emmerder déjà toi ... Lui par contre, il avait encore besoin d'un petit moment pour se réveiller tout à fait. Aussi prit-il tout son temps pour prendre son petit déjeuner. Il était d'ailleurs amusé qu'elle ait prit la peine de préparer pour deux. Après, elle viendrait se plaindre de tout ça. Quelle emmerdeuse, vraiment ! Une fois son repas terminé, il nettoya et rangea sa propre vaisselle. Il prenait son temps en espérant qu'elle aurait fini de prendre sa douche dans la foulée. Mais ce n'était sans doute pas assez de temps pour lui. Peu patient, il alla toquer à la porte de la salle de bain. C'est qui qu'on attend finalement ? Il toqua un peu plus fort avant de poser son front sur la porte. Tu fais quoi ? Tu t'es dégotée du maquillage pour avoir l'air un peu plus humaine ou quoi ? Il frappa cette fois ci la porte avec son front. Je trouve vraiment que tu mets un temps fou dans la salle de bain à chaque fois. Et pourtant quand t'en sors, tu ressembles toujours autant à un zombaque qu'avant.
   


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Mer 31 Aoû - 19:25

Et si tu m'écoutais pour une fois ?

   
Une douche est devenue un luxe dans ce monde, d'autant plus quand l'eau n'est pas celle d'une rivière glacée. Emershan profite du lit et sa belle-sœur de la salle de bain, chacun son truc après tout. On ne dirait pas au premier regard mais Lily est une femme qui aime prendre soin d'elle et ne pas pouvoir se laver à sa guise pendant des mois a été une vraie torture pour elle. Elle n'a jamais été une fanatique de tout ce qui est maquillage, préférant rester naturelle mais tout ce qui est crème de soin ou massage relaxant était une passion. Les robes et les talons hauts lui vont à merveille mais elle n'en mettait que pour les grandes occasions pour le plus grand désespoir de toute sa famille et des quelques garçons qu'elle a fréquenté dans sa vie. Facile donc de comprendre qu'elle passe une bonne demie-heure dans la salle de bain pour se préparer. Pourtant elle sait qu'elle va aller chasser, qu'elle sera pleine de terre et de feuilles mortes vu le temps qu'il fait dehors mais elle s'en moque, elle ne peut pas commencer une journée sans s'être lavée. D'autant plus que la salle de bain est le seul endroit où elle n'est pas en contact avec Emershan, ça lui fait un moment de répit. Déjà elle met de côté son attirance pour lui, son envie irrépressible de lui sauter dessus et de lui avouer ses sentiments mais elle se met aussi à l'abri de son humour parfois lourd. C'est son moyen de se détendre pour ne pas faire des choses qu'elle pourrait regretter comme lui avouer qu'elle l'aime ou quelque fois vouloir l'étrangler pour qu'il arrête de parler. Pas toujours simple la cohabitation quand on est habituée à être seule. Un coup raisonne dans la pièce et la porte tremble légèrement. Lily n'entend pas tout mais comprend que son beau-frère s'impatiente. Elle soupire et coupe l'eau. Pas moyen d'être tranquille cinq minutes ... La blonde ne répond pas directement, elle se contente de murmurer et continue de se préparer. Un deuxième coup se fait entendre. Tu fais quoi ? Tu t'es dégotée du maquillage pour avoir l'air un peu plus humaine ou quoi ? Lily serre le point, finalement lui aussi est en forme. Pourtant elle sourit, c'est vrai qu'elle a le visage fatigué, des cernes immenses et les traits tirés. Faut la comprendre en même temps, faut réussir à vivre avec un homme comme ça. Lily se brosse les cheveux et les dents avec des brosses récupérées lors des précédentes excursions. Troisième coups et nouvelle réflexion. Je trouve vraiment que tu mets un temps fou dans la salle de bain à chaque fois. Et pourtant quand t'en sors, tu ressembles toujours autant à un zombaque qu'avant. Nouveau soupir, il est vraiment en forme aujourd'hui. Limite vexant. Parce que son physique, qui au passage est le même que celui de Lola ne l'a jamais dérangé chez sa sœur. Et tout pousse à dire que la sœur aurait le même visage que Lily à cette période.

Les cheveux attachés en arrière Lily finit par ouvrir brusquement la porte pour tomber nez à nez avec Emershan. Faut dire qu'elle n'avait pas prévu qu'il soit le front collé à la porte non plus. La surprise est telle que la blonde ne peut retenir un cri de surprise. Hey ! Qu'est-ce que tu fou le nez collé à la porte ? Je te manquais déjà c'est ça ? Parce que j'ai beau ressembler à un zombie t'as pas l'air de vouloir le lâcher le zombie en question. Un clin d’œil et la voilà en train de le pousser pour libérer le passage. Quoi ? Tous les coups sont permis non ? D'ailleurs en parlant de zombie, c'est quand la dernière fois que tu t'es regardé dans un miroir ? Tu sais que des cheveux ça peut se couper ? A moins que tu tentes une nouvelle forme de camouflage pour échapper aux rôdeurs mais dans ce cas là faut m'expliquer. Lily n'a pas sa langue dans sa poche et surtout quand il s'agit de se défendre. Elle ne parle pas beaucoup mais quand elle ouvre la bouche c'est souvent pour dire le fond de sa pensée. Quoi qu'il en soit elle est fin prête à aller chasser un peu, elle a envie de se défouler et de sortir de cette maison où elle a passé pas mal de temps ces derniers jours. Habillée d'un short en jean et d'un top crème elle sautille presque sur place à l'idée de se défouler et surtout de prendre un bon bol d'air. Bon Robin des Bois tu crois que tu vas atteindre ta cible ? Depuis le temps que t'as pas joué de l'arbalète t'as peut-être perdu de ta précision légendaire ... L'attaquer sur ses capacités, le titiller sur ce qui fait de lui l'homme qu'il est c'est le meilleur moyen pour le faire sortir de ses gonds. Et c'est justement quand il est dans cet état qu'il est le plus efficace. Faut pas croire, elle ne le cherche pas tout le temps uniquement pour le plaisir, des fois c'est pour la bonne cause. Lily attrape le couteau de chasse que son père lui a confié avant de mourir, s'arme du couteau que sa sœur a reçu également et enfile le sac à dos qui contient quelques vivres en cas de problème. Un peu trop prévoyante certes mais sait-on jamais. Allez on y va la limace ?
   


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Jeu 1 Sep - 20:54

Lily & Emershan

   
Emershan cherchait surtout à énerver sa belle soeur. Parce qu'il savait qu'il suffisait parfois de pas grand chose. Elle ne s'énervait pas non plus au point de faire des crises et de hurler. Mais elle s'agaçait quand même pas mal. Elle n'était pas comme certaines femmes qui se vexaient pour un oui ou pour un non. Elle préférait recadrer tout de suite les choses. Mais du coup, il fallait bien admettre que l'ex flic adorait plus encore la titiller. Et la plupart du temps, elle le lui rendait bien. Ce matin, elle était particulièrement en forme. Même s'il ne manqua pas de lui rendre la pareille en un rien de temps. C'était plus facile de la vanner, que de répondre à ses attaques. Il était encore le front sur la porte, quand elle s'ouvrit à la volée. Il sursauta et recula pour ne pas s'écraser face contre terre. Ou tomber directement sur Lily qui se tenait devant lui et venait de pousser un cri de surprise. Il la regarda avec de gros yeux ronds sur le coup. Il était surprit de sa réaction. Ce n'était pas comme si elle ne se doutait pas, au moins, qu'il était juste derrière la porte. Putain, doucement. J'crois que je suis cardiaque. Marmonna-t-il en portant une main à son coeur. Il roula ouvertement des yeux à sa remarque sur le fait qu'il ne voulait pas la lâcher. Je te rappelle que c'est toi qui ne voulais pas qu'on se sépare quand on est arrivé ici. Il mentait un peu, c'est vrai. Parce que ça s'était imposé à eux comme une évidence. Ils n'avaient confiance en personne d'entre qu'en eux mêmes. C'est juste que Lily s'était chargée de le dire à voix haute. Il se passa une main dans les cheveux quand elle les mentionna. Je les ais toujours eus plus ou moins longs. Il haussa les épaules en retirant sa main. Et puis je m'en fous, j'aime bien. Façon de dire qu'il ne cherchait pas à lui plaire de toute façon. Comme elle, elle devait royalement se foutre de ce qu'il pouvait dire de son physique, puisqu'elle ne cherchait pas à lui plaire en retour non plus. Même s'il fallait bien admettre qu'elle lui plaisait bel et bien. Elle était toujours aussi jolie que par le passé. Et depuis qu'ils étaient à Angels camp, elle avait quand même reprit du poil de la bête. Elle était de nouveau en forme. Elle avait reprit un peu de poids et son visage, de jolies couleurs. Mais ça, il ne le lui dirait jamais. Ca prendrait tout de suite une drôle de tournure, s'il commençait à lui faire des compliments sur son physique !

Il la suivit d'ailleurs du regard quand elle passa devant lui, apparemment bien pressée de quitter leur petit village parfaitement sécurisé et confortable au possible. Il ne pouvait que la comprendre. Pour eux qui étaient habitués à voyager et à survivre par leurs propres moyens, ils se sentaient parfois comme en prison. C'était presque trop reposant cette vie là ! Mais lui, il était persuadé que ce n'était que temporaire. Du coup, il était bien décidé à en profiter autant que ça durerait ! Commence pas avec ça ! Tu sais très bien que je perds jamais c'genre de truc là ! Grommela-t-il tout de suite. Il n'aimait jamais vraiment quand elle le titillait à ce sujet. Sans doute parce qu'il avait une immense fierté et qu'il refusait l'idée de perdre de sa précision, de sa force ou toutes autres compétences qui étaient siennes. Elle le traita de limace alors il la rattrapa. Et en passant devant elle, lui flanqua un très léger coup de poing dans l'épaule. C'était plus pour lui dire qu'elle l'emmerdait vraiment, que pour lui faire réellement mal. Parle moi et marche plus ! Et ils retrouvèrent quand même un semblant de silence, quand ils quittèrent l'enceinte d'Angels camp. Ni l'un ni l'autre ne semblait vraiment tenir à se mettre en danger pour rien. Ils prirent tout naturellement la direction de la forêt. S'ils voulaient trouver des animaux, c'était quand même mieux ! Arbalète au poing, le chasseur était sur le qui vive. Et ne prêtait que peu attention à sa partenaire. Pas qu'il ne s'en souciait pas du tout. Mais depuis le temps, il était bien au courant du fait qu'elle savait se défendre. Et veiller sur ses propres arrières ! Il n'avait jamais eut la sensation de se traîner un boulet. C'était même tout le contraire ! Leur duo avait toujours fonctionné. Même s'ils n'étaient pas toujours d'accord sur tout. Pourquoi t'as pris un sac ? Tu comptes partir combien de temps au juste ? Tu crois que tu vas te perdre ? Remarque, je pourrais t'abandonner dans un coin de forêt. Bon évidemment, rien n'empêchait qu'ils continuent de se chercher l'un et l'autre. Sans ça, ils s'ennuieraient pas mal. Surtout dans un monde sans télé et tout le bordel. Et quand ils devaient marcher longtemps, c'était d'autant plus important de trouver un moyen de se distraire. Et tant pis si c'était aux dépends de l'autre ! Faudrait qu'on trouve un endroit qu'on n'a pas encore "exploré". Reprit-il avec beaucoup plus de sérieux. Parce que oui, parfois, il savait se montrer plus sérieux et savait même discuter sans faire de plaisanterie. Bon en même temps, il ne discutait pas avec grand monde. Il n'était pas un bavard.


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Dim 4 Sep - 12:19

Et si tu m'écoutais pour une fois ?

   
Le dicton qui dit que toutes les bonnes choses ont une fin est loin d'être le préféré de Lily. Déjà parce qu'elle n'aime pas que de simples phrases dictent la vie des gens mais aussi parce que dans les circonstances du moment les bonnes choses sont bien plaisantes. On s'habitue facilement au confort retrouvé, au calme d'un village comme Angels Camp et au fait de pouvoir dormir en sécurité avec un toit au dessus de la tête. Alors se dire que tout ça pourrait se stopper du jour au lendemain pour n'importe quelle raison ça la rend furieuse. Non pas qu'elle ne se sente pas capable de repartir dans la forêt et d'errer comme elle le faisait avec Emershan avant d'arriver ici mais parce que certains survivants du camp n'en seraient eux pas capable. Lily n'est pas du genre à faire des sentiments et encore moins à les montrer mais elle s'est attachée à cette communauté et se dire que la fin de l'Angels Camp pourrait être la cause de la mort de certaines personnes la rend maussade. Alors contrairement à son beau-frère elle préfère vivre au jour le jour et faire comme si tout cela était acquis pour toujours. Il est vrai que la vie dans le camp ressemble parfois à celle d'une prison, qu'il n'y a que peu d'animation mais au moins tout le monde est à l'abri en particulier les enfants. Alors face à ce manque d'animation Lily se voit dans l'obligation de provoquer son colocataire, de le chercher un peu dans le but de le faire râler. C'est réellement leur seule vraie façon de communiquer, se lancer des piques pour faire réagir l'autre même si parfois ça peut aller assez loin. Certains ne comprennent pas cette façon de se comporter, pour eux c'est devenu naturel. Et il faut dire qu'aujourd'hui ils sont particulièrement motivé. La blonde a lancé les hostilités mais son beau-frère ne s'est pas fait prier pour suivre le mouvement. Après s'être longuement critiqué sur leur aspect physique respectif les voilà parti pour la chasse.

Le silence règne dans les rues du camp et ce n'est pas le fait qu'il soit assez tôt dans la journée qui provoque tout cela. C'est comme ça ici, les gens s'occupent de leurs tâches et rentre après dans leur petite maison. A croire que les rues ne sont pas sécurisées, chacun se sent mieux dans son petit coin. On est bien loin des grandes rues de New York qui plaisaient tant à Lily. Les grandes portes s'ouvrent et le duo prend tout naturellement le chemin de la forêt. Arbalète à la main Emershan passe devant tandis que Lily reste en retrait pour surveiller leurs arrières. Ils fonctionnent comme cela depuis toujours et ils n'ont jamais eu de soucis. Il faut dire que chasser uniquement avec ses couteaux est assez difficile pour la blonde qui doit obligatoirement s'approcher du gibier pour être utile. Avec son arbalète Emershan peut se poster assez loin et ne pas se faire remarquer. Et si par malchance la bête n'est pas morte Lily s'occupe de l'achever. C'est quelque chose de rare car même si elle le taquine avec ça son beau-frère loupe très rarement sa cible. Le silence règne alors qu'ils s'enfoncent un peu plus dans la forêt. C'est certainement trop pour Emershan qui ouvre une nouvelle fois sa bouche dans le seul but de provoquer sa belle sœur. Cette dernière ne se fait pas prier pour lui répondre, après tout c'est lui qui la cherche. Toi m'abandonner ? Tu t'ennuierai sans moi tout le monde le sait. Qui te ferai ton petit déjeuner et viendrai te réveiller avec plein de délicatesse après ? Elle lui fait un clin d'œil provocateur histoire de l'énerver un peu plus en lui rappelant son doux réveil de ce matin. Et pour ton information si j'ai pris un sac c'est parce que j'ai beau avoir totalement confiance en ta capacité à chasser je n'ai pas du tout confiance en ton sens de l'orientation. Alors au cas où tu ne retrouve pas ton chemin j'ai pris les devants. Nouvelle provocation, c'est fou ce qu'elle aime le chercher. Puis la conversation redevient sérieuse et c'est le début des embêtements. Non je la sens pas ton idée. On devrait se contenter des endroits qu'on connait pour aujourd'hui histoire de la jouer sécurité. On n'a rien prévu pour une expédition. Ni nourriture ni eau ni armes. Si ça tourne mal on va prendre cher et j'ai pas l'intention de finir en pâté pour rôdeurs aujourd'hui. Ça t'arrive souvent d'avoir des idées débiles dans le genre ?  Lily n'a pas froid aux yeux et les expéditions elle aime ça, sauf qu'elle aime aussi être préparée pour ce genre de chose et là ce n'est pas le cas. Il y a tellement de dangers autour d'eux qu'il pourrait se passer n'importe quoi. Et elle ne parle pas que des zombies. Les humains qui rodent autour sont parfois bien plus dangereux que ces amateurs de chaire fraiche. Tu te souviens la dernière fois que t'as eu envie d'explorer des endroits inconnus et qu'on n'était pas prêts ? On a faillit y rester ...
   


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Mar 6 Sep - 20:54

Lily & Emershan

   
Lily et Emershan étaient si différents et si semblables à la fois, que pour communiquer ils préféraient passer par de multiples piques et provocations. C'était ainsi qu'ils s'entendaient le mieux tous les deux. Et qu'ils se comprenaient également. Mais dans le fond, ne dit-on pas que "qui aime bien, châtie bien" ? C'était bien leur cas. S'ils ne se supportaient véritablement pas, ils ne voyageraient sans doute plus ensemble depuis des lustres. Et logeraient moins encore dans la même maison ! Ou alors ils étaient peut-être bien maso, qui sait ? Dans le cas d'Emershan, non. Il appréciait vraiment sa belle soeur. Ca avait toujours été le cas et il n'y avait aucune raison pour que cela change un jour. Même la fin du monde ne semblait rien pouvoir y faire. Et non, il ne l'appréciait pas juste parce qu'elle préparait le petit déjeuner ! Quoi que, ça aussi, ça poussait à réfléchir quand même. C'est vrai que ce serait con de vouloir se passer des petits-déj ... Comme s'il avait vraiment besoin de penser à ce détail là, pour savoir qu'il voulait continuer ce "voyage" avec elle. En fait, il n'était même pas certain de pouvoir survivre sans elle à ses côtés. Rien de trop sentimental là dedans. C'est juste qu'elle était vachement importante pour lui et qu'ils formaient un duo qui fonctionnait quand même du tonnerre. Pour le réveil, sache que je réfléchis encore à la meilleure façon de me venger ! Ajouta-t-il en un grommellement à peine compréhensible, alors qu'il se rappelait du fameux réveil. Quelle garce elle avait été quand même. Il n'allait jamais aussi loin dans ses farces lui. Elle le piqua encore quand elle mit en doute son sens de l'orientation. Dis pas des conneries, je sais retrouver mon chemin. Suffit de suivre les traces qu'on laisse en marchant. C'est sûr que c'est plus compliqué sur des terrains où on ne laisse pas de trace. Et des endroits où le vent efface tout. Et maintenant, il marmonnait comme un vrai gamin qu'on venait de vexer. C'était un peu le cas. Il n'aimait pas quand elle remettait en doute ses compétences, quelle qu'elles soient.

Par contre, quand elle refusa l'idée qu'il venait d'avoir, il su tout de suite que ce n'était pas pour plaisanter. Elle était très sérieuse. Elle refusait d'explorer de nouveaux terrains. Elle craignait qu'il ne se passe quelque chose de mal, s'ils s'éloignaient de trop du camp. Il pila net et pivota pour lui faire face, sourcils froncés. Ce n'était pas une idée débile que de vouloir voyager un peu plus loin quand même. Mais là j'te parle pas de faire des dizaines de kilomètres supplémentaires. Juste un ou deux dans les environs, c'est pas si poussé que ça ... Par contre, elle, elle abusait à se la jouer chochotte comme ça. Depuis quand était-elle aussi craintive au juste ? Il grinça carrément des dents au souvenir qu'elle lui mit en tête. Putain ce qu'il avait eut peur ce jour là quand même. Et ce n'était pas dans ses habitudes pourtant ! De son propre compte, il s'en fichait un peu. Il n'avait pas souvent peur pour lui même. Mais c'était pour elle surtout. Même si elle savait se défendre et tout ça, il avait craint pour sa vie quand même. Il ne se serait jamais pardonné s'il l'avait perdu ce jour là. Mais ce n'était qu'une mauvaise expérience de rien du tout. Pas de quoi en faire tout un plat tout de même. Juste un petit peu Lily. Tu me fais plus confiance ... ? Le voilà qui se la jouait enjôleur maintenant. Je te jure, on ira pas trop loin. Mais ça set à rien de fouiller toujours les mêmes zones. Je crois qu'on l'a déjà sacrément vidé de ses habitants à quatre pattes. Il lui tourna le dos pour se remettre à marcher, sans perdre plus de temps. Allez fais pas ta chochotte. Je te savais pas aussi peureuse, sans déconner ! Parce qu'un Emershan qui ne lance pas quelques piques à l'adresse de sa belle soeur, ce n'est pas un Emershan en forme !


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Mer 7 Sep - 16:35

Et si tu m'écoutais pour une fois ?

   
Ils donnent l'impression de se détester mais c'est en réalité tout l'inverse. Lily ne s'imagine pas vivre, ou plutôt survivre sans son beau-frère. C'est son seul repère à présent, sa bouée de sauvetage quand elle perd pied et le dernier lien qui la rattache à sa défunte sœur. En faite il est en quelque sorte toute sa vie, le centre de son monde mais ça elle ne l'avouera jamais. Elle sait que sans Emershan elle ne serait peut-être plus en vie elle aussi mais plutôt perdre un bras plutôt que de lui dire ou de lui faire comprendre. Alors à la place elle le provoque, le cherche et le taquine à longueur de journée. Il le lui rend bien et c'est rapidement devenu leur seul mode de communication. Tu sais très bien que si tu te venges je devrais enchérir de nouveau, et je n'ai aucune limite tu es bien placé pour le savoir. C'est en quelque sorte une menace oui, mais le bluff a toujours été une de ses passions. Ce n'est pas pour rien qu'elle est presque imbattable au poker. Et la voilà qui enchaine en mettant en doute les capacités d'orientation de son compagnon de chasse. Encore un mensonge, elle le suivrait n'importe où. Il a de réelles capacités dans ce domaine comme pour la chasse et la traque et elle le sait très bien. De son côté Lily est plus douée pour traquer des humains que des animaux même si elle commence doucement à s'améliorer. C'est ça trouve toi des excuses pour les fois où tu nous as perdu. Tu sais faut savoir avouer ses faiblesses pour avancer. Tu vieillis c'est comme ça. Elle lance un rire moqueur, il n'est pas beaucoup plus âgé qu'elle. Mais c'est tellement plaisant de le voir se vexer et jouer son enfant. Lily accélère le pas et rattrape Emershan, lui passe un bras autour du cou et l'attire vers elle pour l'embrasser sur la joue. Oh allez soit pas vexé, tout le monde sait que t'es le meilleur dans le domaine. Elle lui tire la langue et s'écarte de nouveau pour reprendre sa place à l'arrière du duo. Les démonstrations d'affection elle n'en fait jamais et lui non plus, alors quand elle l'embrasse comme cela c'est uniquement pour le faire râler un peu plus.

Vint alors l'idée d'aller explorer dans endroits inconnus et plus éloignés qu'à l'accoutumé. Lily refusa catégoriquement cette idée sous prétexte qu'ils n'étaient pas préparés à cela. Et elle sait qu'elle a raison. Malheureusement tenir tête à Emershan n'a jamais été simple et ne l'est toujours pas actuellement. Il n'aime pas les refus et s'arrête net quand il entend la réponse négative de la jeune femme. Alors il essaye de la convaincre qu'il ne pense qu'à faire quelques kilomètres de plus tout en lui faisant du charme. Bon ce n'est pas vraiment lui faire du charme à proprement parlé mais il se sert de son charme pour la faire craquer. Bien entendu il ne le sait pas mais cette attitude perturbe Lily au plus haut point. Évidemment que j'ai confiance mais ... Ses arguments sont plutôt convainquant il faut l'admettre. Il est vrai qu'à force de chasser toujours au même endroits les proies se font rares. Lily n'a d'ailleurs pas le temps de dire autre chose puisqu' Emershan lui tourne le dos et repart dans sa lancée tout en lui lançant au passage un petit pique bien placé. Lily serre les dents, les points et se précipite vers lui pour le dépasser. Elle lui lance au passage une petite tape derrière la tête pour lui faire ravaler ses paroles. On se demande bien qui est la plus peureuse de nous deux. Un nouveau rire et elle le dépasse rapidement, prenant les devants. Après quelques longues minutes de marche et de longs kilomètres parcourus les voici arrivés dans une clairière perdue au cœur de la forêt. Au milieu se dressent plusieurs bâtiments, certainement une vieille ferme abandonnée au début de l'épidémie. L'atmosphère est lourde, le silence est pesant, si bien que Lily entend distinctement les battements de son cœur s'accélérer. Elle se stoppe devant une vielle barrière en bois blanc qui semble avoir été percutée par un pick-up. Immobile, son premier réflexe est de poser sa main sur son arme qui ne la quitte pas malgré le fait qu'elle n'ait plus de munition. Lily avale difficilement sa salive et se tourne vers son beau-frère l'air fermé. Je la sens pas cette baraque ... On devrait continuer ou même faire demi-tour. C'est trop beau, trop clean, trop facile ... Écoute je fais pas ma peureuse mais j'ai vraiment un mauvais pressentiment et tu sais que mon instinct ne me trompe presque jamais ... Allez vient on se casse. Son ton se fait pressant, impatient même. Il est rare de la voir dans un état pareil mais quelque chose ici lui fait dire que les choses vont mal tourner.
   


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Jeu 8 Sep - 19:00

Lily & Emershan

   
Ouais, ça c'est sûr qu'il la connaissait assez pour savoir que les choses pourraient durer ainsi un bon moment. Et être de pire en pire, tant qu'à faire ! Elle était carrément à la hauteur pour ce qui était de se faire de sales coups à tout va. Elle savait faire ça aussi bien que lui même. Alors ce n'était peut-être pas une si bonne idée que ça de vouloir se venger. Mais ne pas le faire ... Ce n'était foutrement pas son genre non plus. Bon sang quel dilemme ! Pas encore certain de ce qu'il allait bien pouvoir faire ou ne pas faire, il se contenta finalement de marmonner un truc pas du tout compréhensible, dans sa barbe. Il aimait bien bougonner tout seul dans son coin. C'était une habitude, quand il n'était pas trop content. Il fut carrément choqué -et même un peu vexé, disons-le clairement- quand elle émit de véritables doutes quant à son sens de l'orientation. Ils avaient beau passer leur temps à se taquiner l'un et l'autre et à faire mine de douter des compétences de l'autre juste pour se piquer, à chaque fois il semblait se vexer. On pourrait penser qu'il était habitué et savait donc ce qu'il en était vraiment. Mais non, à tous les coups ou presque ça semblait lui faire ce même effet. Mais c'est même pas arrivé si souvent que ça ! Crut-il bon de lui rappeler, avec insistance. Pour qu'elle finisse par reconnaître qu'il avait raison et qu'elle exagérait quand même beaucoup là. Il sursauta quand elle enroula un bras autour de son cou pour venir déposer un bref baiser sur sa joue. Il fit mine de lui lancer un regard noir quand elle le relâcha. Il ajouta à ça un nouveau grommellement et s'essuya même la joue en un geste théâtrale. Vraiment comme un gamin donc. Mais la vérité, c'est qu'il aimait bien ça. A tous les coups il faisait mine d'être agacé. Mais dans le fond, il adorait. C'est tout con, mais les gestes de tendresse étaient en pénurie, eux aussi. Et même s'il n'avait jamais été super à l'aise avec les gestes d'affection, Emershan restait un être humain qui aimait bien ça. Pour autant, il ne se sentait pas prêt à fréquenter une femme. Pas uniquement parce qu'il était veuf. Mais aussi par rapport à Lily. Elle était la seule personne en qui il était capable d'avoir une confiance aveugle à l'heure actuelle.

Parce qu'elle ne sembla vraiment pas décidée à aller plus loin dans leurs explorations, il utilisa toutes les cartes en sa possession pour la faire capituler. Il lui fit un peu de charme, se comporta comme un grand gamin et finalement, la tacla avant de lui tourner le dos. Si avec tout ça, elle n'acceptait toujours pas de pousser un peu plus loin leurs explorations, alors il ne voyait plus du tout ce qu'il pourrait faire ! Elle semblait quand même capituler plus facilement que prévu ! Même si face à sa dernière pique, elle ne manqua pas de lui flanquer une tape à l'arrière du crâne. Qui eut pour seul effet de le faire bien rire. Evidemment, son seul but n'était que de l'emmerder. Et non pas de la traiter de véritable chochotte ou quoi que ce soit de ce genre. Elle faisait bien la même chose en retour, quand elle émettait de faux doutes sur ses compétences diverses et variées. Il ne prit pas la peine de lui répondre quand elle lui retourna le "compliment". Il n'était pas peureux. Loin de là ! Il ne l'était même pas assez justement. Puisque parfois, il était sur le point de prendre des risques inconsidérés, sans trop réfléchir. Heureusement qu'elle était là pour le canaliser un peu et lui éviter parfois de faire de trop grosses, et graves, erreurs. C'était quasiment certain que sans elle il serait mort depuis longtemps en fait ... Leur longue marche s'interrompu quand ils tombèrent nez à nez avec ce qui semblait être une ferme. Immense, composée de plusieurs bâtiments et plongée dans un calme presque effrayant. Mais rien de plus logique pour endroit inoccupé depuis longtemps. Ca n'inquiétait pas outre mesure Emershan qui était poussé d'une folle envie d'aller visiter les lieux. Ils pourrait y trouver des tas de trucs, si l'endroit était vide de toute vie humaine depuis longtemps. Mais un regard en direction de sa belle soeur lui apprit qu'il allait d'abord falloir la convaincre ... Elle était sur le qui vive, main posée sur la crosse de son arme à feu. Elle lui expliqua son ressenti et sa crainte avec un empressement évident. Pour une fois, le chasseur n'avait aucune envie de rire. C'était super sérieux. Elle avait réellement peur. Ou en tout cas, un truc qui ressemblait pas mal à de la peur. Il n'avait pas l'habitude de la voir dans cet état et ça l'inquiétait presque pour le coup. Et si on fait juste un tour entre les bâtiments sans y entrer ? Je pense vraiment qu'on peut trouver des trucs là dedans ... Il essayait quand même. Parce qu'il y tenait beaucoup. Mais contrairement à elle, pas beaucoup d'instinct de survie. Il tourna le regard vers les bâtisses, avec une envie évidente d'y aller quand même. Puis revint à sa belle soeur. Il posa une main sur son épaule, pour lui montrer qu'il était là. Et sans doute pour tenter de la rassurer un peu. Il était toujours maladroit quand il était question de gestes de réconfort. De gestes tout court. T'es sûre de toi ? Tu sais que ça va me hanter si vraiment on n'y entre pas...


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Dim 18 Sep - 18:52

Et si tu m'écoutais pour une fois ?

   
Il existe un lien particulier entre les deux acolytes, un lien que personne n'arrive à définir même pas eux. Ou du moins ils ne veulent pas y réfléchir. Lily sait parfaitement ce qu'elle ressent pour son beau-frère, elle sait qu'il s'agit là de bien plus que de l'amitié ou d'une relation "familiale". Elle éprouve des sentiments bien plus poussés à son égard mais ne veut pas se l'avouer et encore moins le laisser paraitre. Alors quand elle peut profiter d'un contact physique avec lui elle ne loupe pas cette occasion. C'est souvent au décours d'une bagarre ou d'une chamaillerie dont ils ont le secret mais qu'importe si cela lui permet de ressentir un peu de douceur dans ce monde de morts-vivants, de brutes et autres. Après cette accolade forcée il faut le reconnaitre, Emershan s'essuie la joue comme un enfant boudeur. Lily ne peut s'empêcher de rire face à son attitude qui de base pourrait être vexante. Sauf qu'elle le connait bien et ne prend pas son attitude comme un affront, seulement comme la continuité de leur petite provocation. C'est fou ce qu'elle s'ennuierai sans lui, elle n'échangerait de binôme pour rien au monde. Même s'ils ne sont pas toujours d'accord il forme un duo presque imbattable. Et pour ce qui est de ne pas être d'accord c'est ce qui se passe actuellement. L'un veut continuer les explorations alors que l'autre veut se contenter de la facilité et pourquoi pas reporter les explorations à plus tard. Pourtant cette fois encore c'est Emershan qui eut le dernier mot puisque les voilà en train de pousser un peu plus leurs fouilles. Il est vrai que l'idée est plutôt bonne sur le papier mais Lily reste dubitative face à tout cela. Les voilà alors devant une grande ferme abandonnée qui donne froid dans le dos. Des frissons traversent l'échine de la belle blonde qui, par un pur réflexe de survie, pose la main sur la crosse de son arme. Les mauvais pressentiments elle connait et cette fois c'est encore plus fort que les autres fois, c'était presque de la peur. La peur, ce sentiment qui vous empêche d'aller au bout des choses, ce sentiment insensé que Lily ne connait pas bien. Elle a rarement peur. Quand elle ne va pas au bout des choses c'est pour une raison purement réfléchie. Cette fois pourtant elle n'a aucune raison d'avoir peur. Ce genre de bâtiment elle les connait trop bien, ils en ont déjà exploré des dizaines tous les deux. Même avant toute cette merde, quand elle travaillait encore au FBI, il lui arrivait de s'aventurer seule dans des bâtisses abandonnées pour traquer un suspect. Sauf que cette fois c'est différent, elle ne la sent vraiment pas cette histoire.

C'est tellement oppressant comme sensation qu'elle ne peut le cacher plus de quelques secondes à son comparse. Il l'avait d'ailleurs déjà remarqué puisqu'il la dévisagé presque avec un regard aussi inquiet que le sien. Alors Lily lui dit ce qu'elle ressent, que tout cela est trop beau et que ça ressemble plus à un piège qu'autre chose. Emershan insiste encore un peu, expliquant qu'ils pourraient y trouver des choses intéressantes pour la suite. Il nuance toutefois en proposant de ne faire que le tour des bâtiments sans y entrer. La blonde laisse s'échapper un soupir devant tant d'insistance. C'est dingue qu'il ne puisse pas l'écouter ne serait-ce qu'une seule fois. Il trépigne d'impatience à l'idée d'aller explorer ces vieilles bâtisses. Elle pose ses yeux sur la vieille ferme puis sur les alentours. Ce silence est si pesant qu'elle n'entend que les battements de son cœur qui s'affole un peu plus à chaque seconde. Absorbée dans ses pensées elle est surprise par la main qui se pose sur son épaule et retint un léger sursaut. C'était censé être un geste rassurant mais c'était tout le contraire. Il insiste encore un peu plus, la main de Lily se resserre autour de son arme. Elle sait qu'il ne la lâchera pas si elle refuse d'y aller. Alors elle ferme les yeux, pousse un long soupir et repose ses yeux sur son beau-frère. C'est bon t'as gagné on y va, sinon je vais en entendre parler pendant un siècle ... Lily lâche son arme et passe par dessus la petite clôture en bois blanc qui se dressait devant elle. Mais je te préviens on ne rentre pas dans les bâtiments ! On fait le tour et si on trouve quelque chose on reviendra mieux préparés ...

Elle n'aime pas ne pas pouvoir se servir de son flingue, elle est démunie sans lui, comme vulnérable. Même si elle évite de s'en servir pour que le bruit n'attire pas plus de rôdeurs elle est bien contente de l'utilisé quand la situation devient critique. Quand une horde vous attaque par exemple. C'est bien ce qu'elle craint le plus ici. Alors la blonde sort le couteau de chasse de sa sœur et commence à observer les alentours. Se servir de cette arme lui donne l'impression que sa jumelle est toujours à ses côtés, ça lui donne de la force. Plantée devant la première bâtisse elle ne peut plus avancer et se fait rattraper par son beau-frère. Emershan je ... je ... Passe devant je te couvre ... Oui c'est pas ce qu'elle voulait dire, c'était plutôt quelque chose comme je le sens pas ou j'ai peur mais c'est mauvais pour son égo. Alors elle le laisse passer devant et couvre leurs arrières en croisant les doigts pour que ça ne dérape pas. Tout est calme, le duo tourne autour du premier bâtiment sans pour autant y trouver des choses intéressantes. Pourtant Lily se stoppe et fait signe à son compagnon de route de s'arrêter et de se taire. T'as entendu ? On dirait qu'il y a du bruit à l'intérieur ... Allez vient on dégage c'est pas vide ici ... Elle s'impatiente, priant pour qu'il ne décide pas de regarder par la fenêtre ou d'aller explorer un autre bâtiment.
   


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Mer 21 Sep - 21:58

Lily & Emershan

   
Emershan n'était pas habitué à voir sa partenaire dans un tel état. Ce n'était pas juste de la crainte. C'était carrément de la peur. Elle avait peur de ce qui pourrait les attendre dans cette ferme. Elle était quasiment persuadée que ça ne serait forcément que du mauvais. L'homme n'avait peut-être pas suffisamment d'instinct ou n'était pas assez méfiant. Mais dans les deux cas, il avait juste carrément envie de pousser les explorations. Il était à peu près persuadé qu'ils pouvaient trouver des trucs chouettes dans ces bâtisses assez impressionnantes pour le moins délabrées. Délabrées, oui, mais encore debout. Ce qui était promesse de mille merveilles selon lui. Mais c'était sans compter sur Lily qui restait campée sur ses positions, tout autant que lui. Leurs sales caractères avaient toujours été un problème. Et en même temps, une force. Ils formaient un duo assez atypique. Mais tenace malgré tout. Et c'était là tout ce qui importait vraiment. Ensemble, ils semblaient pouvoir tout affronter et tout combattre. Et puis elle fini par capituler. Soit, du bout des lèvres et avec une réticence évidente. Mais elle capitulait et c'était là tout ce qui importait ! Il ne pu s'empêcher d'afficher un petit sourire. Autant d'amusement, que de reconnaissance. Il était comme un gamin au pied du sapin le matin de noël. Elle venait de trouver le bon moyen de lui faire plaisir. Il lui en fallait peu désormais. Promis ! Croix d'bois croix d'fer. Si j'mens, j'vais en enfer ! Qu'il marmonna sur un ton presque solennel, une main sur le coeur. Avant de se hâter de la rejoindre parce qu'elle venait quand même de franchir la barrière. Pour quelqu'un qui ne le faisait foutrement pas de gaieté de coeur. Il passa la barrière à son tour et ne tarda pas à se retrouver à sa hauteur. Mais bientôt, il prit de l'avance alors qu'elle reculait. Il s'arrêta pour lui lancer un coup d'oeil interrogateur. Il pensait qu'elle avait vu un truc ou venait de changer d'avis. En tout cas, elle semblait toujours aussi incertaine, presque effrayée et inquiète. Il se contenta d'un hochement positif de la tête pour toute réponse. Il n'avait aucune envie de la charrier pour une fois. Il n'aimait foutrement pas la voir comme ça. Encore un peu et il changerait d'avis en décidant de ne pas aller plus loin. Rien que pour effacer cette expression de son visage.

Mais non. Trop de fierté, trop de besoin de découverte, trop de trop de choses chez lui. Il continua donc d'avancer, cette fois en tête. Elle n'était pas bien loin de lui et ça lui suffisait. Ils firent le tour d'un premier bâtiment. Rien de bien intéressant dehors. Il était toujours aussi tenté d'entrer pour trouver un truc. Mais il savait que cette fois, Lily ne le suivrait pas. Elle était même capable de l'assommer pour le traîner ensuite, inconscient, loin d'ici. Non vraiment, il ne tenait pas à prendre un tel risque ! Mais non c'est dans ta tête ça. Marmonna-t-il sur un ton qui se voulait presque boudeur. Et avant qu'elle n'ait eut le temps d'amorcer le moindre mouvement pour s'éloigner, il l'attrapa par le poignet pour la ramener près de lui. Il plaça un index en travers de sa propre bouche, pour lui indiquer de garder le silence. Si vraiment il y avait des gens ou des zombies à l'intérieur, il était préférable de ne pas faire trop de bruit. Histoire d'éviter de se faire avoir par qui -ou quoi- que ce soit, tout simplement. Si ça s'trouve, c'était un rat. D'ailleurs, je pense qu'on devrait le chopper. Ca ferait un peu de viande. Marmonna-t-il tout bas, avec un sourire amusé au coin des lèvres. Il observa sa belle soeur en silence durant quelques secondes. Détend-toi, je suis certain que c'est rien du tout. Il se détacha un peu d'elle pour se risquer à s'approcher d'une fenêtre. Mais il constata bien rapidement, qu'elle était couverte d'une couche de crasse beaucoup trop épaisse, pour qu'il soit possible de voir à travers. Et si vraiment il y avait des survivants là dedans, ils verraient la silhouette d'Emershan à travers malgré tout. Il serait con de prendre un tel risque, alors il décida finalement de reculer pour revenir près de Lily. Ok c'est bon. Cette fois je te laisse gagner. Je tiens pas à te mettre en danger. Surtout que, pour le coup, elle l'aurait prévenu quand même ! Alors forcément, il s'en voudrait deux fois plus s'il lui arrivait quoi que ce soit. Il ne le supporterait pas. Autant donc arrêter ici les dégâts. On reviendra avec des gars dans quelques jours, ça te va ? Plus de bras, plus d'armes. Ca semblait être une bonne idée ouais. Même si ça l'emmerdait de ramener plein de gars, si c'était pour finalement réaliser qu'il n'y avait rien à trouver ici. C'était justement pour éviter ça qu'il avait autant tenu à faire le tour des bâtiments. Mais en fin de compte, pas de façon assez poussée pour pouvoir trouver quoi que ce soit. Pas même le moindre tout petit indice pour le rassurer sur la présence de trucs intéressants. Tant pis. Lily l'emportait. Si ça pouvait lui faire plaisir ... Et si ça pouvait effacer cette inquiétude qu'il lisait encore sur ses traits. Allez, on dégage avant que je ne change d'avis. Il lança quand même un dernier coup d'oeil par dessus son épaule. Soit pour s'assurer qu'il n'y avait personne. Soit pour vérifier qu'il ne voyait finalement pas un dernier truc avant de partir.


   
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22571

× Points de vie : :
164

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ? Sam 5 Nov - 14:52

RP archivé suite à la suppression de Lily. coeurrose

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ?

Revenir en haut Aller en bas

LILY&EMERSHAN - Et si tu m'écoutais pour une fois ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-