Jayden Wayne ~ I'll never give up
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Jayden Wayne ~ I'll never give up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar


MessageSujet: Jayden Wayne ~ I'll never give up Mer 21 Sep - 18:52

Jayden Wayne
PRÉNOM(S) † Jayden NOM † Wayne ÂGE † 33 ansDATE DE NAISSANCE † 15 janvier 1983 LIEU DE NAISSANCE † San Francisco ANCIEN LIEU D'HABITATION † Los Angeles, Californie ANCIEN MÉTIER † Infirmier de sapeurs-pompiers STATUT FAMILIAL † Marié, père de deux enfants : Ethan (11 ans) et Parker (7 ans) ORIENTATION SEXUELLE † Hétérosexuel CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Adam Levine. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † J'ai longtemps préféré une vie marginale auprès de ma fille, me contentant au départ des rencontres que je faisais. Je n'avais de cesse de chercher ma femme et mon garçon, Ethan. Les années filent à toute allure, et ma fille grandissait à vue d'oeil. Je ne pouvais plus me permettre de lui offrir cette vie bancale où chaque jour est un défi pour sa propre vie. Et puis, j'avais un peu baissé les bras, perdu de mon optimisme et saisis l'opportunité de rejoindre Angels Camp. J'espérais que ce choix me permettrait d'offrir à ma princesse un semblant de vie plus sûre et paisible qu'elle ne l'a connue jusque là. CRÉDIT AVATAR † Narwenn.



Hellow ! Moi c'est Sarah, j'ai 25 ans, mais on me connait plus sous le nom de Narwenn sur la toile ! Je viens du sud de la France où je travaille comme infirmière. J'ai connu le forum par le biais de Facebook et des top-sites, et du coup, me voilà !  Je suis assez fluctuante au niveau de ma présence sur le forum, je peux parfois pouvoir me connecter tous les jours, et parfois un peu moins souvent. En tout cas, je fais toujours au mieux pour répondre au plus vite ! Ah oui, j'allais oublié de "code validé par Aileenoutte" !

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Quand je fais le bilan de ma vie, je me rends bien compte que je n'étais pas prédisposé à devenir l'homme que je suis aujourd'hui. Mon enfance m'a forgé à être dur, froid et sans pitié envers autrui. Mon quotidien se rimait à de sombres histoires de trafic de gang, où ma famille en était un des piliers. Dans ce genre d'environnement, je ne peux pas vous dire avoir été un gentil garçon attentif et tourné vers mon prochain. Mon père m'a appris ce qu'était le respect, il m'a forgé à son image : puissante, digne, qui ne fléchira jamais un genou à terre. Sauf que lorsqu'on est adolescent, ce sentiment de pouvoir rend con. Je me suis tatoué pour marquer encore plus mon appartenance à un gang, j'ai intimidé, rabaissé, humilier les autres. J'étais fier de voir leur visage pâlir à mon approche. Tout ça, c'était jusqu'à ce que je ne commette l'irréparable en refroidissant un chef de gang, le père d'une de mes rares véritables amies. Oui j'étais un petit con, mais je n'étais pas un tueur de sang froid. Il me restait, sous toute cette carapace d'homme viril et fort que mon père m'avait fait endossé, un semblant d'humanité. J'ai tout quitté pour changer de vie. Pour ne plus jamais ressembler à l'homme que j'ai été. Je me suis tourné vers les autres, je suis devenu infirmier, je me suis rangé, j'ai eu une femme et de magnifiques enfants que je me suis juré de protéger. Le truc c'est que cette foutue épidémie nous a séparés. Ma petite fille de quatre ans, s'est retrouvé catapulté dans ce cauchemar avec moi pour seul repère. Cette nouvelle vie m'a renvoyé vers mes vieux démons. Mais pour protéger mon enfant, je devais faire des choix, et je n'ai pas hésité. J'ai tué ces morts-vivants, j'ai été contraint de tirer sur des vivants... Je n'ai reculé devant rien pour elle, et pour retrouver ma famille. Ma détermination me mènera à eux, car mon cœur me dit qu'ils sont toujours en vie... Il ne peut pas en être autrement, je ne me le pardonnerais jamais sinon...
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
La toute première fois où j'ai été confronté aux zombies, s'était à San Francisco, à proximité de la maison de famille de mes parents. Je ne savais pas quoi faire, c'était la toute première fois que je voyais un être humain me fixer avec des yeux qui en disaient long sur sa soif de chair fraîche. J'ai hésité à appuyer sur la gâchette d'une des armes que mon père m'a fourni. Une vague d'émotion m'avais envahi. N'avais-je pas le choix ? Et si je pouvais faire quelque chose pour lui ? L'homme se rua sur ma fille et là, sans plus la moindre hésitation, j'ai tiré, hurlant à ma fille de se cacher derrière moi. Je ne savais pas encore qu'il fallait tirer dans la tête alors, j'ai vidé une bonne partie de mon chargeur sur le corps de cet homme avant de viser la tête et de le faire tomber, raide, et bien mort pour de bon. Ça m'a pas mal retourné je dois dire, et m'inquiétait quant à l'avenir. Mon père m'avait appris à manier les armes et j'étais un bon tireur. Après ce jour, je n'ai plus hésité lorsque des zombies s'approchaient de nous : Je visais la tête, que ce soit avec un pistolet ou un couteau. Je ne les considère plus du tout comme des êtres qui ont vécu et estime les délivrer lorsque je les tue. Donc, je ne ressens plus rien à leur égard lorsque je les tue.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Ces années de survies m'ont amené à rencontrer des gens bien que j'ai vu mourir sous mes yeux. Je vivais une vie de marginale avec ma fille, me contentant de petits groupes dans l'espoir de retrouver ma femme. Nous faisions des rencontres, forgions un petit groupe que nous pensions solide. Mais ce cauchemar nous rappelait que trop souvent à l'ordre, et c'était des amis que nous perdions. J'ai pleuré des amis, des voisins, de la famille en espérant que ce soit la dernière fois... Je me devais de rester fort et optimiste pour ma fille, même lorsque tout n'était que ténèbres.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Enfant, j'ai été formé a être un dur membre de gang. Mais je n'ai jamais été préparé à ce qui allait se passer. D'ailleurs, qui pouvait l'être ? Mon monde s'est effondré, je ne trouvais plus ma femme ni mon fils, l'invasion nous avait séparé. J'ai eu du mal à gérer au départ : je devais être le père rassurant que j'avais toujours tâché d'être auprès de ma petite Parker, dans un monde qui ne laissait place plus qu'à la survie. J'avais peur pour elle, sans arrêt. Puis, au fur et à mesure, je me suis forgé une âme de survivant, luttant corps et âme pour la protéger et réunir ma famille. Je n'étais plus ce Jayden qui tendait la main au premier venu. J'étais devenu méfiant, plus sombre, me rapprochant d'une certaine manière de mon caractère passé pour survivre.



Dernière édition par Jayden Wayne le Sam 24 Sep - 23:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Mer 21 Sep - 18:53


I'll never give up

Un homme gisait là, sur le sol poussiéreux d'un vieux hangar désafecté qui absorbait déjà le sang qui s'échappait à flot de son corps sans vie. Ses sbires avaient eu beau tout tenter, Edward Roger Fitzgerald, grand patron de la mafia de San Francisco était mort. La journée s'était pourtant déroulé de la manière la plus habituelle qu'il soit : il s'était levé auprès de sa fille chérie, l'avait embrassé, s'était habillé pour se rendre sur le lieu de rendez-vous où il devait rencontrer, accompagné de ses hommes, quelques têtes brûlés qui n'avaient pas bien compris qui était à la tête du gang. Les balles étaient parties, et contre tout attente, l'une d'entre elles s'étaient logé dans sa poitrine. Le leader des gangs n'avait pas eu le temps de souffrir, ni de connaître son assassin. Il ferma les yeux pour la dernière fois, jetant un dernier regard vers le benjamin de ses hommes de main, qui avait laissé tomber son arme dans un bruit sourd, le visage mortifié par ce qui venait de se passer. Il ne se doutait pas un seul instant que sa dernière image n'était autre que son assassin. Ce jeune adolescent se nommait Jayden Wayne.

*******
John Edgar Wayne était le second d'Edward Fitzgerald et homme très influant de San Francisco. Sa demeure était à l'image de son renom : vaste et somptueuse. Son épouse, Catherine Wayne était une des plus belle femme de son temps et faisait la fierté de son mari qui ne se lassait jamais de se promener accompagné par sa belle et docile épouse accrochée à son bras. John était un homme rustre, dur et ambitieux qui désirait fonder une dynastie Wayne en prenant la tête des gangs. Il saurait se montrer patient pour obtenir son siège, mais ne devait plus perdre de temps pour donner naissance à des fils. Catherine Wayne tomba rapidement enceinte. C'est ainsi que naquit Hayley, la fille aînée de la famille. Son époux ne masqua pas sa déception lorsqu'il découvrit qu'il avait engendré une fille. Cela venait à contrecarrer tous ses projets. Un an plus tard, une seconde fille vint agrandir la famille, Elyse. Le père Wayne rageait de ne pas obtenir de son épouse ce qu'il désirait : à savoir un fils. Son vœux ne se réalisa que deux années plus tard, en ce froid samedi de janvier 1983. Jayden était né. Son destin était déjà tout tracé, même bien avant sa naissance. Contrairement à ses sœurs, Jayden prendra un jour la succession de son père dans le gang. C'était un père dur, qui délaissait ses filles pour enseigner à son fils les rudiments des armes. Il lui forgea un caractère de dur à cuire, qui se devait être impitoyable. Jayden devint un franc tireur, qui se plaisait à frimer à l'école auprès des copains.  Le jeune homme fréquentait de vrais petites crapules, eux aussi fils de membres de gangs. Jayden en était le leader, de par la position de son père au sein des gangs et ce caractère que son père lui avait forgé.

Jayden fut saisi de son premier béguin durant les années collège. C'était la fille d'Edward Fitzgerald, Rebekah. Elle était la cible parfaite d'un adolescent tel que lui : belle, sauvage et surtout inaccessible. Bien que conscient de l'étroite relation qu'entretenait Rebakah et son père, Jayden fut assez fou pour tenter de se rapprocher d'elle. Il connaissait pourtant les conséquences de tels actes si le père Fitzgerald viendrait à le découvrir: il serait aussitôt refroidit. Mais la jeune adolescente ne lui laissa pas bien le temps de prendre de tels risques. C'était une fille mesquine qui se plaisait à humilier les autres. Et c'est ce qu'elle fit avec Jayden lorsque celui-ci osa lui déclarer sa flamme. Rabaissé et humilié, il se forgea une âme de bad boy, prêt à tout pour se laver de l'image de mauviette que Rebekah lui avait attribué.

En vrai apprenti, Jayden suivait les traces de son père, se voyant durant les années lycées placé au rang de membre du gang. Bon tireur, il couvrirait les arrières du chef suprême : Mr Fitzgerald. Cette position dans le gang lui valut une notoriété sans pareil au lycée, si bien qu'il faisait partie de ces bad boys populaires que toutes les filles voulaient avoir. Jayden se fit tatoué, souhaitant graver à jamais son appartenance à la mafia de San Francisco. Jayden était devenu le portrait craché de son père au même âge. Du moins, c'est ce que tout le monde croyait...

Peu de temps après son dix-septième anniversaire, Jayden fut assigné à une mission d'escorte. Il devait accompagné Edward Fitzgerald dans ce hangar désafecté devenu lieu de rendez-vous important des membres du gang. C'est là que le chef de la mafia avait prévu de refroidir quelques têtes brûlées un peu avide de pouvoir pour montrer l'exemple. Et c'est aussi là que tout à dérapé. Des échanges de balles, des bruits de tirs qui n'en finissait pas, et un coup tiré trop près, beaucoup trop près de Fitzgerald... Personne n'avait vu d'où provenait le tir, et en avait déduit qu'il s'agissait de l'une de ces têtes brûlés à présent réduite au silence. Mais Jayden lui, savait qui était le responsable. Il lâcha son arme, la faisant tomber sur le sol poussiéreux du hangar, le regard figé sur le corps déjà sans vie de leur boss.

*******

Le jeune adolescent rentra chez lui, s'enfermant dans la salle de bain, où il y prit une douche, espérant que la chaleur de l'eau lui ferait reprendre ses esprits. Et c'est là qu'il réalisa enfin... Tant d'années à suivre les traces de son père sans jamais remettre quoique ce soit en question. Tant d'années à jouer les dur à cuire... Tant d'années à faire du mal à tout ce qu'il touchait. Jayden observait son reflet dans la glace. Était-il vraiment fier de l'homme qu'il était en train de devenir ? Lorsqu'il regagna le salon, c'était pour tout avouer.

"J'ai tué Edward Fitzgerald..."


Il se laissa tomber sur la canapé, le regard pétrifié. Son père, roula ses yeux glacials vers lui, pas le moins choqué du monde par ce que son fils venait de lui confier. Sa mère le regardait quant à elle stupéfaite, mais ne prononçant un mot. C'était comme ça chez les Wayne, les femmes toujours réduites au silence... Quant à ses sœurs, Jayden voyait bien au fond de leurs yeux clairs ce qu'elles pouvaient bien penser, mais comme leur mère, elle ne pouvait que s'abstenir de donner une franche opinion.

"Quelqu'un t'as vu ?"

John Wayne le regardait croisant ses mains sous son menton.

"Non, personne ne sait que c'est moi. Ils pensent qu'il s'agit de ces rebelles qu'Edward était venu intimider."

Les yeux de Jayden cherchait ceux de son père qui détourna déjà son regard du sien.

"C'est très bien. C'est très bien. Sais-tu ce que cela signifie ?"

Jayden secoua la tête, choqué par l'attitude désinvolte de son père.

"Je vais devenir le nouveau chef à présent. C'est ce que j'avais toujours espéré. Et si j'avais pensé une seule seconde que c'est toi qui m'apporterais cette précieuse place sur un plateau d'argent !!"

Un sourire mesquin se dessina sur son visage, l'esprit hagard. Ses projets de grandeur, de dynastie, bientôt il allait pouvoir les mener à bien.

"Et cela signifie que tu vas devenir mon second et que notre famille deviendra les nouveaux dirigeants de la mafia de San Francisco. Et un jour, c'est toi qui t'assieras à ton tour sur ce siège."

Jayden écarquilla les yeux. Il ne rêvait pas, son père le félicitait d'avoir tuer un homme, et lui proposait de devenir un jour le chef des gangs. Des vagues d'émotions l'envahir, si bien qu'il régurgita l'intégralité de son déjeuner sur le tapis du salon. Son père pinça ses lèvres, une pointe de déception dans le regard.

"Tu n'es pas content de l'opportunité que nous avons à devenir encore plus important ?"

Des milliers de questions envahirent l'esprit de l'adolescent. Allait-il continuer de mener ce genre de vie ?

"Père, je ne peux pas... J'ai tué un homme, ce n'est pas rien. Je ne suis pas comme vous, et je ne veux pas le devenir !"

Les yeux de son père s'écarquillèrent. Comment osait-il défier les projets de son père !

"Comment oses-tu me défier ! Je t'ai forgé, je t'ai créer à mon image ! Et tu ne veux pas de la vie que je t'apporte ? C'est peut-être le premier homme que tu tues, mais tu t'attendais à quoi ? Je t'ai appris à manier une arme et tu pensais dans quel but ?! Tu vas faire ce que je te dis de faire tu m'entends ?!! Hein ?! Tu m'entends ?!!"

Jayden se leva, abasourdie mais non surpris par ce qu'il venait d'entendre. Il avait toujours été le pantin de son père, et ce n'est que maintenant qu'il le réalisait enfin.

"Je ne veux plus de cette vie ! Au fond, je n'en ai jamais voulu ! C'est ce que toi tu voulais pour moi ! Mais je ne suis pas ton pantin ! Et je ne vendrais pas plus mon âme au diable !"


C'était la première fois que Jayden leva la voix sur son père. Il fuya la conversation et partit se réfugier dans sa chambre. Lorsqu'il monta les escaliers, il entendit dans un bruit sourd.

"Tu n'es plus mon fils !"

Jayden attrapa un sac de voyage et y entreposa ses affaires. Il ne resterait pas plus dans cette maison, il ne deviendrait pas comme son père. Ses sœurs le rejoignirent bien vite, frappant à la porte de sa chambre avant d'y entrer. Le voyant préparer son sac d'affaires pour un nombre incalculable de jours, Hayley prit la parole.

"Et tu vas aller où ?"

Jayden se figea un instant, surprit par sa question qu'il ne s'était pas encore posé.

"Je ne sais pas, la cérémonie de remises des diplômes à lieu dans quinze jours. Je vais trouver un endroit où dormir durant cette période et je partirais vers la faculté qui voudra bien de moi. Je ne serais pas comme père, je ne veux pas de cette vie. Elle n'est que cruauté."

Hayley s'approcha du visage de son petit frère.

"Quoiqu'il arrive, je ne te laisserais pas tomber. Cela fait des mois que je pense à quitter ce lieu pourri. Père m'a promise à Noah Wilton, mais je ne veux pas de cette vie moi non plus. Je ne veux pas finir comme Maman."


Il plongeais mon regard dans le sien, prenant conscience des conditions de vie des femmes de cette maison... Il la serra contre elle, entraînant Elyse qui les observait.

"Et moi ? Vous me laissez pas tomber hein ?! Pas possible que je ne vous suive pas !"

Un léger rire envahit Jayden, qui devint peu  à peu contagieux entraînant la fratrie dans un fou rire. La situation était loin d'être hilarante, mais pour décompresser quoi de mieux que de se laisser aller aux rires ?

******

La remise des diplômes eu bel et bien lieu, Jayden fut convaincu de rester un peu plus au domicile familial. Il obtint de justesse son certificat. L'été lui laissait le choix de son avenir. Il envoya plusieurs lettres dans diverses facultés du pays suffisamment éloignées de San Francisco. Les deux soeurs demandèrent des mutations dans les mêmes facultés que leur  frère. La fratrie prendrait son envol et le père Wayne n'aurait cette fois, pas son mot à dire. Si Boston ouvrait les bras à Jayden, se n'était pas le cas d'Hayley et Elyse. Toutes les deux furent acceptées à la faculté de Chicago. La fratrie se voyait divisée et Jayden allait prendre son envol, seul...

Il intégra la faculté de Boston où il travailla assidûment afin de devenir Infirmier. Son passé ne le prédisposait pas à embrasser une carrière tournée vers les autres, mais c'était un peu sa manière à lui de devenir quelqu'un de meilleur, et de se laver les mains de ses erreurs passées.
Durant ses années d'études, Jayden croisa le chemin d'une splendide blonde qui au premier regard lui fit tourner la tête. Elle s’appelait Leanne et lui semblait apparaître comme la femme parfaite. Le jeune homme était encore étranger à ce genre de sentiments qu'il éprouvait véritablement pour la première fois. Elle était drôle, le faisait beaucoup rire, bref, elle avait un charme fou. Il l'observait étudier sans relâche, admirait sa détermination à vouloir décrocher son diplôme d'avocate. Il finit par briser la glace et se faire une place dans son cœur. La réputation du jeune homme auprès des parents de Leanne n'eurent pas raison de leur amour, ni même lorsqu'il lui avoua dans les grosses lignes les sombres pages de son passé. Elle l'aida a enterrer le passé pour de bon pour se concentrer, main dans la main sur le futur.
Jayden proposa à Leanne d'aménager avec lui, bien que les études ne soient pas encore terminées. Elle ne mit pas longtemps à donner sa réponse, d'un oui, franc et déterminé.
L'eau avait coulé sous les ponts et Jayden avait eu des contacts de ses parents. Il allait les voir lors des rares occasions de l'année, ne les conviant jamais à leur domicile. Leanne avait été claire, elle ne voulait pas d'eux chez elle, répugnée à l'idée de rencontrer ces personnes qui avaient corrompu le passé de l'homme qu'elle aimait.
A l'obtention de leurs diplômes, ils décidèrent de se marier. Leanne fit la connaissance de la famille Wayne au complet, et si elle acceptait avec plaisir ses deux soeurs, ce n'était pas le cas de ses parents, qu'elle ne voyait pas d'un bon oeil. Le jeune couple marié décidèrent de fonder leur foyer sur la côte Ouest des Etats-Unis, mais Jayden ayant posé son véto sur San Francisco, le couple jeta son dévolu sur Los Angeles. Tandis que Leanne s'installa à son compte et devint progressivement une avocate réputé, Jayden se tourna vers les pompiers pour y exercer son métier. Il intégra la caserne qui lui imposait des gardes de 24h.
Ils filaient le parfait amour, et ne manquaient de rien. Et un bonheur n'arrivant jamais seul, leur union donna naissance à un joli petit garçon, qu'ils prénommèrent Ethan. C'est comblé de bonheur que les deux amoureux s'investirent pour donner a cet enfant tout l'amour que celui-ci méritait, s'investissant corps et âme dans l'éducation de cet enfant, malgré leurs horaires bancales.
Trois ans plus tard, une jolie petite tête blonde vint agrandir la famille : Parker. Elle était le portrait craché de sa mère, et Jayden ne se lassait pas de le répéter, les yeux pleins d'amour.
Une sombre date vint malheureusement obscurcir le bonheur de la petite famille, et du reste du monde...
******
21 Décembre 2012 : Comme l'avait prédit les Mayas, la fin du monde tel que nous le connaissons est en marche. On entend l'info partout autour de nous : à la radio, la TV, sur toutes les bouches... Il est recommandé à la population de rester confiner chez eux, pour limiter les risques de contamination.
Jayden avait déjà prévu depuis plusieurs mois de rendre visite à ses parents pour les fêtes avec ses enfants. Leanne avait été claire, elle ne viendrait pas leur rendre visite. Le jour du départ, Ethan semblait être tombé malade, une petite angine. Pour éviter que sa soeur ne tombe malade à son tour, dans la paranoïa de l'épidémie qui faisait rage dans le monde, le couple décida qu'il vaudrait mieux que Jayden parte avec Parker voir ses grands parents, quitte à ce qu'il écourte son séjour. Leanne s'occuperait de leur fils durant ses trois jours. Bien que réticent à l'idée d'abandonner sa famille dans de pareil occasion, sa merveilleuse femme avocate parvint à le convaincre qu'il s'agissait de la meilleure chose à faire. Il embrassa tendrement son épouse, puis son fils et prit la route pour San Francisco.
Lorsqu'il regardait dans le rétroviseur de sa voiture la silhouette de sa femme lui faisant un signe de "au revoir", il ne se doutait pas que c'était la dernière fois qu'il la verrait.

*******

Jayden fut dépassé par les évènements. Il était partit avec sa petite fille de quatre ans rendre visite à ses parents pour les fêtes de Noël, pensant que la situation de l'épidémie était relativement bien maîtrisé. Il se trompait sur toute la ligne. Sentant un risque d'être coincé à San Francisco, les père de Jayden prit la décision de partir s'isoler dans leur maison de campagne, plus au sud. Il conseilla à Jayden de protéger sa famille coûte que coûte et de ne pas tarder à déguerpir à son tour. Il chargea la voiture de jerricans d'essences et d'eau, de provisions pour un bon moment également. Il chargea des couvertures, et un gros sacs d'armes et de munitions que son père lui avait légué. La situation était sérieuse, et il ne réalisa la gravité de cette épidémie que lorsqu'il tua son premier zombie.

C'était le voisin de ses parents. Jayden était dans le jardin familial tandis que Parker jouait paisiblement dans le salon. Jayden récupérait un couteau de chasse dans la remise, et c'est en levant la tête vers l'homme qui s'approchait qu'il commença à peine à comprendre. Son regard était vide de vie, il entendait ses râles tandis qu'il s'approchait, menaçant, vers lui.

"Richard ? Tout va bien ?"

Jayden fit un pas en arrière, perturbé par l'attitude inhabituel de ce voisin qui le fixait comme s'il était près à le dévorer. Il lui fonça dessus, lui faisant perdre l'équilibre. N'ayant que son couteau de chasse, il lui transperça le torse de sa lame, mais cela n'eut aucun effet. Il entendait les claquements de ses mâchoires qui s'approchaient dangereusement de ses chairs. De la force de ses bras, Jayden parvint à se défaire de l'étreinte de ce mort-vivant pour foncer dans la maison, refermant derrière lui la baie vitrée. Il s'empara de l'arme qu'il avait laissé sur le comptoir de la cuisine loin des mains de sa fille qui jouait tranquillement avec ses jouets.

"Parker, ma puce, récupère tes jouets, on s'en va."

Le père de famille tentait de se montrer le plus rassurant qu'il soit, mais on ne trompe pas si facilement un enfant.

"Papa, ça va ?"

Il afficha son plus beau sourire les yeux rivés vers la baie vitrée. Cet être qui autrefois s'appelait Richard fonça vers la baie vitrée, la heurtant violemment. Il ne la fissura pas du premier coup, mais finit par y parvenir.

"Putain, merde Richard, arrête tes conneries ! Parker reste où tu es !"

Il se saisit de l'arme qu'il braqua sur l'individu contaminé. C'était son dernière avertissement. Celui-ci parvint à briser le verre de la baie vitrée et Jayden n'eut d'autre choix que de lui tirer dessus. Il reculait tandis qu'il tirait, tandis que le zombie continuait d'avancer vers lui insensible aux balles qui lui transperçait le corps. La petite fille était terrorisée et se mit à pleurer, ce qui attira le contaminé vers elle. Jayden, n'hésita pas, cette fois il lui tira une balle en pleine tête. L'homme tomba au sol, cette fois sans vie pour de bon.
Il fonça vers sa fille, la prenant dans les bras pour la consoler.

"Ma chérie, ne t'inquiète pas, Papa veille sur toi. C'était un vilain monsieur que Papa a été obligé de tuer pour te protéger. Je sais que tu as peur, mais il y a une grave maladie qui a envahit le pays et qui rend les gens comme ça. Mais je suis là ma puce, alors il ne faut pas que tu es peur."

Jayden ne voulait pas mentir à sa fille, il savait que cela l'angoisserait d'autant plus s'il lui mentait. Surtout qu'il n'était pas certain que cela serait la dernière fois que cela lui arriverait. Il attrapa le restant des affaires de sa fille qui s'était arrêté de pleurer. Il décida de contacter sa femme pour l'avertir de son retour.

"Salut mon amour, je rentre avec Parker, on vient vous chercher, surtout restes où tu es, j'arrive."

La communication se coupa brusquement, et il ne parvint plus à la rappeler de son téléphone après cela.
Après avoir attaché solidement sa fille dans la voiture, Jayden monta au volant et démarra en trombe. Il devait retrouver sa femme et son fils, maintenant plus que jamais, il devait être là pour les protéger.
Toutes les routes étaient bloquées soient par l'armée, soient par un afflux colossale de personnes qui migraient d'un peu partout vers le sud. La situation devenait préoccupante, c'était l'anarchie dans les rues, les gens ne respectaient plus aucune règles.  Ce qui lui prenait habituellement sept heures de route devint une interminable route vers l'enfer. Jayden subit quelques attaques zombies sur le chemin qui le poussa a rebrousser à de nombreuses reprises chemin. Il ne dormait quasiment pas, et ce qui aurait dû prendre tout au plus sept heures, prit quasiment six jours pour lui permettre de rejoindre en un seul morceau Los Angeles auprès de sa fille.

Lorsqu'il arriva, la ville ressemblait à une ville fantôme. Des voitures étaient abandonnées dans les rues, rendant la circulation compliquée en ville, et le plus effrayant, personne n'était dans les rues. Deux semaines s'étaient écoulés depuis son départ, et pourtant cela lui donnait l'impression d'être parti des mois entiers. Il ne savait pas encore que la ville avait subit une attaque et que sa femme avait été contrainte de fuir avec leur fils.

Il gara la voiture devant leur domicile, et son cœur s'arrêta un instant de battre lorsqu'il s'aperçu que sa femme et son fils n'y était pas. Jayden lui avait pourtant dit de l'attendre, pourquoi était-elle partie ? Un message sur la table de la cuisine lui donna sa réponse : elle n'avait pas le choix : pour la sécurité de leur enfant, elle devait fuir. Elle ne lui précisa cependant pas où ils allaient, car au moment de rédiger cette lettre, elle aussi l'ignorait. Jayden espérait un peu de tranquillité dans leur demeure et décida de passer la nuit avec sa fille dans la chambre conjugale afin de ne surtout pas se séparer. Lorsqu'il regarda par la fenêtre le soir venu, il constata que les morts commençait à envahir le quartier. Il comprenait le geste de son épouse : lui non plus ne pouvait pas rester. Il devait protéger à tout prix Parker, et il savait que sa famille serait bientôt unie à nouveau.

La nuit fut bien trop courte pour Jayden qui ne parvint une fois encore a ne pas s'endormir. Il devait veiller sur son petit ange, et ne pouvait pas prendre le risque de fermer l’œil. Il partit le matin même après avoir utilisé ses derniers jerricans d'essence. Il mis le cap vers le sud dans l'espoir de trouver sa femme au détour du chemin. Il tomba en panne d'essence et dû abandonner la voiture. Il rempli un gros sac à dos de tout ce qu'il pouvait : des vêtements pour plusieurs jours pour lui et sa fille, de la nourriture en conserve principalement qu'il avait récupéré chez ses parents, plusieurs bouteilles d'eau, une grosse couverture, une lampe torche ainsi que des allumettes et quelques médicaments et premiers soins. Sa fille avait quant à elle un petit sac à dos rose qui contenait son doudou, sa poupée préférée et quelques objets qu'elle tenait particulièrement à prendre avec elle. Jayden accrocha le fourreau de son couteau de chasse à sa ceinture avec son pistolet de 9mm. Il fourra dans les poches de son jean ainsi que dans les poches du sacs toutes les munitions qu'il pouvait.

Au détour du chemin, il fit la connaissance d'un petit groupe d'individu qu'il suivit un moment. Ils pouvaient compter les uns sur les autres, et cela lui fit le plus grand bien, en particulier pour pouvoir dormir quelques heures durant la nuit. Au départ tourné vers les autres, le caractère de Jayden se métamorphosa au fil de ces années de survie. Le bon samaritain toujours prêt à offrir son aide était en fait devenu un être plus méfiant envers autrui, qui devenait hésitant lorsqu'il s'agissait d'apporter son aide.
La survie et tout ce que l'homme est prêt à faire pour cela l'avait changé, et puis, il n'était pas seul, il devait protéger sa fille. Durant trois ans, le trentenaire parcourait la Californie, de ci de là à la recherche de son épouse et de leur fils Ethan. Mais le temps commençait à avoir raison de sa détermination. Et si au départ, il était persuadé de retrouver sa famille, cet espoir s'évanouissait au fil des jours.
Sa fille avait sept ans aujourd'hui et c'est pour elle qu'il décida de quitter sa vie de marginal pour rejoindre Angel Camp. C'est avec un petit groupe de 4 personnes qui ne le quittait plus depuis presque un an qu'il se décida.

Ses compagnons de route lui avait ouvert les yeux : il devait penser à l'avenir de sa fille et ne plus regarder en arrière car sa femme et son fils, il ne les reverrait probablement jamais...

Après réflexion, Jayden se résigna. Ils avaient raison, jamais il ne le reverrait. Ils avaient, lui et sa fille frôlé plus d'une fois la mort, et si Angel Camp représentait un semblant de sécurité, il devait saisir cette opportunité, pour le bien de sa fille chérie qui lui rappelait tant sa Leanne.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Jayden Wayne le Sam 24 Sep - 17:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR

►Âge du perso :
43 ans.
►Où je me situe et avec qui :
Angels camp avec Lily.
►Avant, j'étais :
Ancien inspecteur de police devenu pas grand chose. Dans de sales affaires. Tout et rien.
►Messages :
2760
►Points de vie :
0
►Copyright :
Dreazy.
►Avatar :
Norman Reedus
►Et ton p'tit pseudo ? :
Morphine.

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Mer 21 Sep - 19:04

Adam Levine, aka le second homme de ma vie après Jared Leto lele bril cara cuty diego
Bienvenue sur le forum et merci de nous rejoindre. Avec un scéna en plus !

Si t'as besoin de quoi que ce soit, le staff est là Smile

_________________
The kill †
What if I wanted to break. Laugh it all off in your face. What if I fell to the floor. Couldn't take all this anymore.  What if I wanted to fight beg for the rest of my life. You say you wanted more, what are you waiting for ? I'm not running from you.
Revenir en haut Aller en bas


BODIE

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
32 ans
►Où je me situe et avec qui :
à Bodie
►Avant, j'étais :
Assistante de direction
►Messages :
494
►Points de vie :
83
►Copyright :
DISTURBING MIND
►Avatar :
Jennifer Morrison
►Et ton p'tit pseudo ? :
Sugar`Dream

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Mer 21 Sep - 19:28

Welcome !! Et bon courage pour ta fiche coeur

_________________

Today is the day. I was scared, terrified, but time is coming to be an other one people. today I have to fight and survive. I'm ready now.opale essence

Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
33 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie avec mon fils Ethan
►Avant, j'étais :
Avocate renommée
►Messages :
82
►Points de vie :
2
►Copyright :
Enaira
►Avatar :
Nathalie Dormer
►Et ton p'tit pseudo ? :
Enaira

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Mer 21 Sep - 22:37

Pousseeeeeez vouuuuuuus!

MON MARIIIIIIIII! bril lele pompom viens coeurrose hearteye pancartesex sxbd

Bon en gros, inutile de te préciser à quel point je suis heureuse de voir mon Jayden arriver!!!

Bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question, tu sais où me trouver! *_*

_________________
True love never dies
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Jeu 22 Sep - 9:33

Emershan : Merci pour l'accueil Daryl bril duck
Oui, merci, je n'hésiterais pas si j'ai besoin !

Ellyn : Merci ma belle Smile

Leanne : Oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiii mon épouse adorée ! hearteye hearteye yeux cateyes
je n'hésiterais pas a venir vers toi en cas de besoin ! En attendant, j'espère être à la hauteur de tes espérances ! huhu
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Jeu 22 Sep - 9:48

Bienvenue parmi nous ! pompom pompom pompom pompom
Revenir en haut Aller en bas


ANGELS CAMP


"Consuming all the air inside my lungs
Ripping all the skin from off my bones
I'm prepared to sacrifice my life
I would gladly do it twice"

Shawn Mendes-Mercy
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
35 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn
►Avant, j'étais :
Employée dans un orphelinat
►Messages :
854
►Points de vie :
103
►Copyright :
Shiya (vava)/Solosand (Sign)
►Avatar :
Kate Beckinsale
►Et ton p'tit pseudo ? :
Ju' ou Much ou le mix des deux

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Jeu 22 Sep - 11:04

yerk yerk NOWAY Jaydeeeeennnnnn quel choix non mais QUEL C.H.O.I.X !

BIENVENUEEEEEEEE !!!!

Bonne rédaction :D excite pompom

_________________
There’s an energy
When you hold me, When you touch me
It's so powerful •• ALASKA (Powerful-Major Lazer)


Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX

Love that hurtsOur love is difficult
Conreb

I love U guy's:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine
►Où je me situe et avec qui :
A la villa avec Conrad et sa petite famille ( Graham, Alixen, Emily & Desmy.)
►Avant, j'étais :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.
►Messages :
4699
►Points de vie :
238
►Copyright :
Smoak(avatar) & MYERS. (signature)
►Avatar :
Lauren Cohan le canon !
►Et ton p'tit pseudo ? :
Timon

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Jeu 22 Sep - 17:07

Bienvenu !

Va falloir qu'on se mp vue que Reb fait partie d'une grosse partie du passer de Jayden Smile

_________________
#    C  O  N  R  E  B      

I DON'T W A N T TO BE
A F R A I D  O F  B E I N G  A L I V E
YOU CAN'T BREAK A BROKEN HEART
If  you  think  this  has  a  happy  ending
you haven't been paying a t t e n t i o n
* - - _ b e c a u s e t h i s is h e l l _ - - *

Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19679
►Points de vie :
751
►Copyright :
© bedshaped (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Jeu 22 Sep - 18:12

COUCOUUU yeux Bienvenue à toi sur Born ! bril C'est vraiment cool que tu nous rejoignes, en plus tu fais une heureuse puppy
Bon courage avec ta fiche et n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff si jamais tu as des questions I love you

J'ai hâte de lire tout ça et de voir ce duo de fou à l'oeuvre ! ballon

J'ai validé le code du règlement en passant marche

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Ven 23 Sep - 12:58

Pierce : Merci beaucoup ! gangnam style

Lori : Merci beaucoup ! (Kate .... bave bave ) On devrait avoir l'occasion de se croiser sur le camp ^^

Rebekah : Merci, et oui effectivement nous avons un passé commun ^^ A bientôt pour étoffer tout ça ! coeur1 yes

Aileen : Oui, franchement, je pense que je vais me plaire ici ! calin happy string string ninja leche laugh
Je devrais poster mon histoire dans la journée ! En espérant que ça vous plaiiise ! leche
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR

I'm going to spread a message
of love and kindness, I'm not going to give up.

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
quarante-deux ans.
►Où je me situe et avec qui :
Angels Camp, avec Maebh et le petit Liam.
►Avant, j'étais :
J'ai déjà été moine, fleuriste, et plus récemment j'étais docteur en botanique.
►Messages :
299
►Points de vie :
167
►Copyright :
MYERS. (avatar&signature)
►Avatar :
Misha Collins or my husband.
►Et ton p'tit pseudo ? :
MYERS.

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Ven 23 Sep - 14:09

Bienvenuuuue ! yeux Super choix de scénario. huhu
Courage avec ta fichette & comme l'a dit Ailou si tu as des questions n'hésite surtout pas. cuty coeur2

_________________

THE RIVER OF TEARS
W A S H E D  M E  C L E A N
Don't you want to take a leap of faith?
I will love the light for it shows me the way,
yet I will endure the darkness because it
*--_ s h o w s m e t h e s t a r s _--*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Ven 23 Sep - 17:21

Merci ! Oui chef, je n'hésiterais pas si j'ai besoin ! cuty coeur leche
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
33 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie avec mon fils Ethan
►Avant, j'étais :
Avocate renommée
►Messages :
82
►Points de vie :
2
►Copyright :
Enaira
►Avatar :
Nathalie Dormer
►Et ton p'tit pseudo ? :
Enaira

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Sam 24 Sep - 17:51

Je le redis ici juste au cas où, mais cette fiche est une pépite et je ne pouvais pas rêver mieux pour mon Jayden. J'ai plus que hâte de jouer avec toi et je suis en train de mourir d'excitation ! bril

_________________
True love never dies
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19679
►Points de vie :
751
►Copyright :
© bedshaped (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Sam 24 Sep - 19:25

Je lis le reste en attendant mais faudrait ajouter un lieu de naissance mon chat et les traits de caractère puppy

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Sam 24 Sep - 21:42

HAAAAN JE T'AVAIS MEME PAS VU, BIENVENUE ! Adam Levine quoi ! J'ai chaud.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Sam 24 Sep - 23:52

Aileen : Oups, je l'avais modifié mais pas sur ma fiche pardon ! chocked heunon chair C'est modifié !

Blake : Hey ! Merciiiiiiiiiiiiii ! string
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19679
►Points de vie :
751
►Copyright :
© bedshaped (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up Dim 25 Sep - 0:10

Alooors je dois dire que j'aime vraaaiment beaucoup Jayden puppy Et plus encore, j'aime énormément ses relations déjà prévues : tant avec Leanne qu'avec ses enfants et Rebekah lele
D'ailleurs, Iwan est ravi de voir débarquer le père du tueur de Rebou ... ange
Hâte de voir évoluer le personnage et ses relations, ça promet ! coquin
Te voilà validé !


Aileen L. Blackhood, fonda'

Félicitations, tu rejoins le groupe de Angels Camp ! Si tu souhaites en changer en cours de route, n'hésite pas à nous mpotter coeurrose

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→ Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jayden Wayne ~ I'll never give up

Revenir en haut Aller en bas

Jayden Wayne ~ I'll never give up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: Who are you ? :: Closed-